Vous êtes sur la page 1sur 22
PRISE EN CHARGE GLOBAL DU RACHIS
PRISE EN CHARGE GLOBAL
DU RACHIS

Julien Sauge

ORGANISATION DU CORPS
ORGANISATION DU CORPS

Les 4 fonctions:

Fonction statique

Fonction dynamique

Fonction

d’équilibration

Fonction de

compensation

Moindre coût énergétique Non douleur (confort) Équilibre
Moindre coût
énergétique
Non douleur (confort)
Équilibre

Les 3 lois:

Fonction statique: • Os • Tissu conjonctif : fascia • Tonus des muscles posturaux organisés
Fonction statique:
Fonction statique:
Fonction statique: • Os • Tissu conjonctif : fascia • Tonus des muscles posturaux organisés en

Os

Tissu conjonctif : fascia

Tonus des muscles posturaux organisés en chaîne

• Tonus des muscles posturaux organisés en chaîne Tout ce système forme un élément composite de

Tout ce système forme un élément

composite de tenségrité: propriété des

objets dont les composants usent

tension et compression de telle sorte que

la force et la résistance de l’ensemble

dépassent celles de leurs composants.

Chaîne fasciale postérieure Chaîne fasciale postéro-externe

Chaîne fasciale postérieure

Chaîne fasciale postérieure Chaîne fasciale postéro-externe
Chaîne fasciale postérieure Chaîne fasciale postéro-externe

Chaîne fasciale postéro-externe

FONCTION DYNAMIQUE
FONCTION DYNAMIQUE
FONCTION DYNAMIQUE Fonction dynamique n’est possible que s’il existe une statique stable d’une entité du corps

Fonction dynamique n’est possible que s’il existe une statique stable d’une entité du

corps

Assurée par les muscles dynamiques

Programmation, initiation du mouvement Coordination

FONCTION EQUILIBRATION
FONCTION EQUILIBRATION

Assurée par les chaînes musculaires profondes = statiques

Assurée par les chaînes musculaires profondes = statiques  Travail en bouffée  Travail fin, rapide
Assurée par les chaînes musculaires profondes = statiques  Travail en bouffée  Travail fin, rapide

Travail en bouffée

Travail fin, rapide économique.

FONCTION DE COMPENSATION
FONCTION DE
COMPENSATION
FONCTION DE COMPENSATION Le travail permanent d’un muscle n’est possible que pour créer une compensation antalgique

Le travail permanent d’un muscle n’est

possible que pour créer une compensation

antalgique.(en modifiant la statique)

à court terme

à long terme: fibrose

MUSCLE STATIQUE/

MUSCLE DYNAMIQUE
MUSCLE DYNAMIQUE
MUSCLE STATIQUE/ MUSCLE DYNAMIQUE • Dynamique: asservi au mouvement,fibres longues et parallèles, fibres rapides,

Dynamique: asservi au mouvement,fibres longues et

parallèles, fibres rapides, moins endurant. Évoluent vers l’hypotonicité, le relâchement.(fonte du quadriceps) Musculation concentrique

Statique: archaïque, organisé en chaîne, fibres courtes obliques,fibre lentes, endurant. Évoluent vers l’hypertonicité et la fibrose.(rétraction des ischio-jambiers ou comme chez beaucoup de sportifs par un recrutement excessif de ces muscles.) étirement Le rachis est principalement composé de muscles statiques. Mais comment les étirer ?

LA GLOBALITE: OBSERVATION PRINCEPS
LA GLOBALITE:
OBSERVATION PRINCEPS
LA GLOBALITE: OBSERVATION PRINCEPS La réduction de la cyphose dorsale entraîne une lordose lombaire qui réduite,

La réduction de la cyphose dorsale entraîne une lordose lombaire qui réduite, entraîne une

augmentation de la lordose cervicale, qui une fois

réduite produit un décalage du thorax vers l’inspiration.

(les lordoses se déplacent le long de la colonne

comme un anneau sur une tringle à rideau)

Ce phénomène est du à la raideur des chaînes

musculaires.

NOTION DE CHAÎNE MUSCULAIRE
NOTION DE CHAÎNE
MUSCULAIRE
NOTION DE CHAÎNE MUSCULAIRE • Définition: ensemble de muscles polyarticulaires et de même direction qui se

Définition: ensemble de muscles

polyarticulaires et de même direction qui se

succèdent en s’enjambant comme des tuiles sur un toit.

4 chaînes: postérieure, antéro-interne, antérieure du cou, brachiale.

Pourquoi ne pas étirer

analytiquement ?
analytiquement ?

Les 6 lois de Mezieres:

étirement Travail
étirement
Travail

Travail global.

Les muscles des chaînes ce comportent comme un seul

et même muscle.

des chaînes ce comportent comme un seul et même muscle. Travail en chaîne  Les muscles

Travail en chaîne

Les muscles des chaînes sont trop courts et trop

toniques.

Les muscles des chaînes sont trop courts et trop toniques. Pas de musculation  Toute action

Pas de musculation

Toute action localisée provoque instantanément le

raccourcissement de la chaîne.

Toute opposition à ce raccourcissement provoque instantanément des latéro-flexions et des rotations du

rachis et des membres.

latéro-flexions et des rotations du rachis et des membres.  La rotations des membres s’effectue toujours

La rotations des membres s’effectue toujours en dedans correction des compensations

toujours en dedans correction des compensations  Toute élongation, détorsion ou douleur entraîne un

Toute élongation, détorsion ou douleur entraîne un

blocage respiratoire en inspiration. expiratoire.

PROTOCOLE DE SOIN
PROTOCOLE DE SOIN
PROTOCOLE DE SOIN • Évaluation et correction ostéo-articulaire. • Bilan et correction des rétractions

Évaluation et correction ostéo-articulaire.

Bilan et correction des rétractions musculaires.

Correction de la gestuelle et gainage.

BILAN MORPHOLOGIQUE
BILAN MORPHOLOGIQUE
BILAN MORPHOLOGIQUE Doit nous permettre de repérer les rétractions • Debout: – face, profil, dos –

Doit nous permettre de repérer les rétractions

Debout:

face, profil, dos

Penché en avant

Décubitus dorsal: chaîne antéro-interne et du cou

RQ: le conflit entre une chaîne postérieure rétractée

et une chaîne antéro-interne provoque une compression exagérée des disques intervertébraux

donc des discopathies dégénératives précoces.

PRINCIPE DE POSTURE
PRINCIPE DE POSTURE
PRINCIPE DE POSTURE • Respiration libre et complète. Étirement en chaîne . • Étirement long et

Respiration libre et complète.

Étirement en chaîne. Étirement long et de faible intensité.

Cocontraction : excentrique dans la chaîne étirée et concentrique des antagonistes.

Correction des compensations.

Choix de la position
Choix de la position
Choix de la position • En fonction de la difficulté • En fonction de la raideur

En fonction de la difficulté

En fonction de la raideur dominante:

Choix de la position • En fonction de la difficulté • En fonction de la raideur
Choix de la position • En fonction de la difficulté • En fonction de la raideur
POSOLOGIE
POSOLOGIE
POSOLOGIE • Une fois par semaine • Posture réalisée de 20 à 40 minutes par chaîne

Une fois par semaine

Posture réalisée de 20 à 40 minutes par

chaîne (le temps nécessaire pour faire lâcher

les tensions)

LES DIFFERENTES TECHNIQUES DE CHAÎNE

LES DIFFERENTES TECHNIQUES DE CHAÎNE • TECHNIQUES PLASTIQUES  Meziere  Souchard: rpg- souchard.com 

TECHNIQUES PLASTIQUES

Meziere

Souchard: rpg- souchard.com

SGA:http://pagesperso-

orange.fr/norbert.grau

Busquet: chaînes- musculaires.com

SGA au real
SGA au real

TECHNIQUE NEURO- MUSCULAIRE: action sur le tonus postural.

LA RECONSTRUCTION

POSTURALE:

reconstruction-posturale.com

• TECHNIQUE NEURO- MUSCULAIRE: action sur le tonus postural. LA RECONSTRUCTION POSTURALE: reconstruction-posturale.com
RESUMER
RESUMER
RESUMER  Ne pas renforcer les muscles du dos.  Étirer ces muscles au sein de

Ne pas renforcer les muscles du dos.

Étirer ces muscles au sein de leur chaîne.

Privilégier le travail qualitatif.

Posture non douloureuse.

Libérer ces chaînes permet d’améliorer la gestuelle dans le sport et de prévenir l’usure des disques.

Ne pas oublier les corrections ostéo-articulaires préalables. Gainage.

AUTOREEDUCATION
AUTOREEDUCATION
AUTOREEDUCATION Dans un soucis de globalité et de qualité il faut être conscient que seul un

Dans un soucis de globalité et de qualité il faut être conscient que seul un travail avec

un thérapeute exercé permet d’obtenir un

résultat.

RESULTAT APRES POSTURE
RESULTAT APRES POSTURE
RESULTAT APRES POSTURE