Vous êtes sur la page 1sur 4

LOUIS PASTEUR

Louis Pasteur, chimique et biologiste français, est un vrai bienfaiteur


de l’humanitè. Il a non seulement fondé la microbiologie moderne mais il
a réussi à éliminer de nombreuses maladies pratiquement tout seul, chose
aujourd‘ hui impensable.

Né à Dole, dans la région du Jura français, in 1822, il a commencé les


études à Arbois ensuite au Collège Royal de Besançon où il a obtenu un
diplome en lettres et sciences. A’ l’ Ecole Normale Supérieur de Paris il
presente des thèses en chimie, fisique et cristallographie. Il devient
d‘abord professeur de fisique au lycée de Dijon puis professeur de chimie
à la Faculté de Strasbourg mais il obtient une permission spéciale du
Ministre de l’Education pour s’éloigner de l’emploi et se consacrer à ses
études.
A’ Strasbourg il rencontre Marie Laurent, fille du recteur de l’université,
avec qui il a cinq fils, deslesquels deux seulement atteindront l’age adulte.
Pendant quinze ans de recherches il arrive à classifier les etres vivants
microscopiques en deux grandes catégories: aerobics (qui ne peuvent pas
vivre sans oxygène) et anaérobies (qui peuvent vivre sans oxygène).
En les occupant en particulier de la fermentation des boissons alcoolisées,
Pasteur élabore des systèmes apte à éliminer les micro-organismes
nuisibles qui détérioraient les vins et les bières et en étendant les
recherches au lait il arrive a concevoir le processus jusqu’à aujourd’hui
connu comme pasteurisation qui permet de tuer les micro-organismes
nuisibles éventuellement présents dans le lait en portant le liquide à 60 -
70° C brièvement avant la mise en bouteilles.
Dans les années ’80 il se consacre a l’étude du charbon, une maladie du
bétail souvent fatale et il en isole le bacille responsable. Il étudie en outre
les méthodes de prévention de nombreuses maladies: septicémie, diphtérie,
choléra, tuberculose, variole et rage, maladie pour lequelles il développe
un vaccin qui a sauvé beaucoup de monde. Pour ses mérites il obtient la
Grande Croix de la Légion d’Honneur.
Il meurt à Marnes-la-Coquette en 1895. Parmi ses études et ses
découvertes nous comptons: les anomalies de la fermentation de la bière,
la fermentation du vin et du vinaigre, la pasteurisation, les altérations du
vin d’origine fungina et bactérienne, les maladies du ver à soie, le choléra
des poulets, le charbon des bovins, ovins et équidés, la rage sylvestre et la
siéroterapia.
En 1888 il a fondé à Paris l’Institut Pasteur, aujourd‘hui un des centres
plus importants du monde pour la recherche en biologie et génétique
moléculaire et pour les études sur les maladies infectieuses.

Bibliografia
• Antonio Cadeddu, Dal mito alla storia. Biologia e medicina in Pasteur,
Franco Angeli, Milano, 1991

• Pierre Gescar, La strada di Pasteur. Storia di una rivoluzione scientifica,


Jaca Book, 1991

• Debre, P.; Forster, E, : “ Louis Pasteur “ . Johns Hopkins University


Press, October 2000

• Tiner, John Hudson: ” Louis Pasteur: Founder of Moderne Medicine “.


Mott Media, 1990

• Antonio Saltini Storia delle Scienze Agrarie vol. IV, “ L’agricoltura al


tornante della scoperta dei microbi “ Edagricole, Bologna, 1989

• Vallery Radot René Vie de Pasteur, Flammarion 1937