Vous êtes sur la page 1sur 28

Université HASSAN II – AIN CHOCK

Ecole Nationale Supérieure d’Electricité et


de la Mécanique

VoIP
Préparé par: Abhry Jamal Encadré par : R.Saadane

2009/2010
Sommaire

Introduction: RTC, VoIP?

I - Les enjeux de la téléphonie sur IP

II - Les avantages de La VoIP

III - Protocoles de communication de la VoIP

IV - Q o s de la VoIP

Conclusion
Introduction

Le Réseau Téléphonique Commuté (RTC)


(In English STN)
Le RTC est tout simplement le réseau téléphonique que nous
utilisons dans notre vie de tous les jours et qui nous donne
accès à de multiple fonctions(téléphoner, transmission et réception
de fax, minitel, Internet)
Le trafic traditionnel du réseau voix
(réseau à commutation de circuits)
Caractéristiques du RTC
Faible bande passante (300 Hz – 3400 Hz)

Rapport signal/bruit ~40 dB

Les supports de transmission :


Conducteurs métalliques
Des faisceaux hertziens
Fibres optiques

fréquentiel (analogique)

Multiplexage temporel (numérique)

en « longueur d'onde » D-WDM


La
technologie
Qu’est ce que la VoIP?

Une technique de de communication vocale via internet


ou toute autre réseau supportant le protocole TCP/IP.
Voici le schéma générale de l'utilisation de la Voip en entreprise :
Les enjeux de la téléphonie
sur IP
Sondage auprès de 100 décisionnaires IT(Source Sage Research
2003 ).
La téléphonie sur IP exploite un réseau de données IP
pour offrir des communications vocales à l'ensemble de
l'entreprise sur un réseau unique voix et données. Cette
convergence des services de communication données,
voix, et vidéo sur un réseau unique, s'accompagne de
plusieurs avantages.
Les avantages de La
VoIP
La VoIP offre de nombreuses nouvelles possibilités aux
opérateurs et utilisateurs qui bénéficient d'un réseau basé sur Ip.

1 - Simplification de gestion (triple play)

Simplifier la gestion des


trois réseaux (voix,
données et vidéo) par un
seul transport.
2 - Réduction des coûts

En déplaçant le trafic voix Rtc vers le réseau privé WAN/IP les


entreprises peuvent réduire sensiblement certains coûts de
communications. Réductions importantes mises en évidence pour
des communications internationales, ces réductions deviennent
encore plus intéressantes dans la mutualisation voix/données du
réseau IP inter-sites (WAN). Dans ce dernier cas, le gain est
directement proportionnel au nombre de sites distants.
3 - Standards ouverts

Le monde VoIP est multi-protocoles selon les besoins de


services nécessaires.
Par exemple, H323 fonctionne en mode "peer to peer"
alors que MGCP fonctionne en mode centralisé. Ces
différences de conception offrent immédiatement une
différence dans l'exploitation des terminaisons
considérées.
4 - Intégration des services vidéo

La VoIP intègre une gestion de la voix mais également une


gestion de la vidéo.
Le réseau VoIP peut accueillir des applications vidéo de type
vidéo conférence, vidéo surveillance, e-learning, ….
pour l'ensemble des utilisateurs à un coût d'infrastructure
réseau supplémentaire minime.
Protocoles de communication de
la VoIP

1 - Protocole H323
H.323 est un protocole de communication englobant un
ensemble de normes utilisés pour l'envoi de données
audio et vidéo sur Internet. Il existe depuis 1996 et a été
initié par l'ITU (International Teleommunication Union).
Ce protocole supporte des nouvelles fonctionnalités,
telles que la visioconférence : l'envoi de son et de vidéo
avec un soucis de données temps réel.
Fonctionnement du protocole H.323

H.323 définit deux principaux éléments du réseaux :

Les terminaux : poste téléphonique IP ou PC multimédia

Les passerelles (GW: Gateway) : Elles assurent


l'interconnexion entre un réseau IP et le réseau téléphonique
Une communication H.323 se déroule en cinq phases :

1.Établissement d'appel.

2.Échange de capacité et réservation éventuelle de la


bande passante à travers le protocole RSVP
(Ressource reSerVation Protocol).

3.Établissement de la communication audio-visuelle.

4.Invocation éventuelle de services en phase d'appel (par


exemple, transfert d'appel, changement de bande passante,

etc).
5.Libération de l'appel.
2 - Protocole SIP (Session Initiation Protocole)

SIP est un protocole de signalisation appartenant à la


couche application du modèle OSI. Son rôle est
d'ouvrir, modifier et libérer les sessions.
SIP intervient aux différentes phases de l'appel :

 Localisation du terminal correspondant,


Analyse du profil et des ressources du destinataire,
Négociation du type de média (voix, vidéo, données...) et
des paramètres de communication,
Disponibilité du correspondant.
Etablissement et suivi de l'appel.
Gestion de fonctions évoluées : cryptage, retour
d'erreurs, ...
Per to per

Trois modes de communication Diffusif M.C.U


(Multipoint Control Unit)

Combinatoire
3 – Le protocole Rtp (Real Time Transport Protocol)

Rtp est un protocole qui se situe au niveau de l'application


,standardisé en 1996.
Rtp a pour but d'organiser les paquets à l'entrée du
réseau et de les contrôler à la sortie.
Qos(qualité de
service)

La transmission de données classique ne supporte aucune


perte en ligne sous peine de graves conséquences pour
l’interprétation et l’utilisation de ces données par l’équipement
récepteur,mais elle supporte en revanche une dérive
importante en terme de durée d’acheminement.

1% ou 2% de perte de données de voix en ligne ne sont pas


trop gênants pour la qualité du service de VoIP, mais en
revanche une variation fréquente de 100 ms sur le délai de
transit est catastrophique et rend le service inutilisable.
Les principaux paramètres influents en VoIP:

Les échantillonnages (codecs).

Le délai de transit.

La gigue de phase .

Les pertes de données.


A - Les différents échantillonnages:

Le paramètre d’échantillonnage ou codec (pour


compression / décompression) est structurant en VoIP.
Le codec détermine à quelle vitesse la voix est
échantillonnée .
B - Le délai de transit
Le délai de transit (ou end-to-end delay) est un des paramètres
critiques influençant fortement la QoS.
C’est le temps que va mettre en moyenne un paquet IP
contenant un échantillon de voix pour traverser l’infrastructure
entre deux interlocuteurs. Ce temps de transit comporte quatre
composantes :

• Le délai d’échantillonnage
• Le delai de propagation
• Le délai de transport
• Le délai des buffers de gigue
C - La gigue de phase:

 La variation de temps de transit, ou gigue de phase, est


la conséquence du fait que tous les paquets contenant des
échantillons de voix ne vont pas traverser le réseau à la
même vitesse. Cela crée une déformation de la voix ou un
hachage.
D - La perte de données(packet loss)

En voix sur IP on ne retransmet pas les données


perdues.

Ces pertes de données VoIP sont dues aux


congestions sur le réseau, qui entraînent des rejets de
paquets.

Le moyen le plus efficace de lutter contre la perte


d’informations consiste à transmettre des informations
redondantes (code correcteur d’erreurs), qui vont
permettre de reconstituer l’information perdue.
Conclusion

La téléphonie IP est une bonne solution en matière


d'intégration, de fiabilité, d'évolutivité et de coût. Elle fera
partie intégrante des Intranets d'entreprises dans les
années à venir et apparaîtra aussi dans la téléphonie
publique pour permettre des communications à bas coût.

On peut ainsi vraisemblablement penser que le protocole


IP deviendra un jour un standard unique permettant
l'interopérabilité des réseaux mondialisés. C'est pourquoi
l'intégration de la voix sur IP n'est qu'une étape vers
EoIP : Everything over IP.