Vous êtes sur la page 1sur 73

accueil > Contenu > Yin > ésotérisme > La Magie > les rituels

Ce site est protégé par droit d'auteur. En l'occurrence, ce certificat de


droit d'auteur n'est pas une licence d'exploitation : Ce qui est protégé
est l'archivage officiel du contenu des pages à une date précise. Ainsi
Numéro l'antériorité d'une création pourra être prouvée, c'est-à-dire que toute
d'enregistrement : idée nouvelle circulant sur Internet et qui serait ma création pourrait
00041985 être reconnue comme telle grâce à ce dépôt légal...

"Il était intimement pénétré de la stérilité de toute spéculation


intellectuelle, dès qu'on la sépare de l'action et de l'expérience. Il estimait
que les sens, tout autant que l'âme, ont des mystères spirituels à nous
révéler."
Oscar Wilde, Le Portrait de Dorian Gray (1870)

Sommaire
• Avertissement
• Introduction
• L'outillage de base
○ Le système de couleurs
 Les couleurs de l'Aura
 Les couleurs symboliques
 Quatre couleurs
 Les couleurs et les anges
 Les couleurs des Tattwas
 Le cas de l'Archange Auriel
 Les chakras et les couleurs
 Cinq couleurs
○ Les armes élémentales
 La représentation des quatre éléments.
 Sang et Sperme en Magie
○ Les outils complémentaires
 Baguette et bâton
 Le cercle de cristal
 Les armes blanches
 Se vêtir comme un vrai magicien
 Les objets "décoratifs"
• La Croix kabbalistique
• Le rituel de bannissement du pentagramme mineur
○ Le principe des courants telluriques
○ La structure
○ L'extraordinaire couteau suisse de la Magie
• Le pilier du Milieu
○ Structure du rituel
○ Emplois
 Intérioriser l'Arbre de Vie
 La garantie de réussir n'importe quel voeu
○ Les compléments draconiques
• La basse Magie
○ Les gammes de couleur
○ La manipulation des quatre éléments
 La préparation
 L'Archange Uriel
 L'Archange Raphaël
 L'Archange Mickaël
 L'Archange Gabriel
○ La force de la Lune
 Introduction
 L'Eau de Lune
 La réalisation des voeux par la Lune
• La Haute Magie
○ La charge d'un Talisman
 Principes généraux
 Les charges planétaires
 Les charges élémentales
○ La fusion d'Animus et Anima
 Du symbolisme et du syncrétisme
 La tradition grecque : paganisme et gnosticisme
 Le système archétypal de Carl Gustav Jung
 La structure du rituel
○ Les systèmes relatifs à l'énochien
 L'énochien des origines
 Attention sectes !
 La Théosophie
 Le système Rose-Croix
 Le système de la Golden Dawn
 Le système Thélémite
 Le système sataniste
 Le système Wiccan
 La Draconia

Avertissement
Les lignes qui suivent ne vous donneront pas la recette pour "attirer un homme ou une femme
à soi", ou "comment gagner de l'argent en plus de temps". Ce ne sont pas non-plus des rituels
maçonniques ou initiatiques quelconques, mais vous resterez probablement fascinés de
constater, tout comme un ami "initié" de ma connaissance me l'a fait remarquer, que tout,
absolument tout part de la magie.
Un proverbe japonais dit :
"si un homme a faim, au lieu de lui donner du poisson, apprend-lui à pêcher".
Les connaissances peuvent être déroutantes, mais d'une part elles ont une valeur artistique que
je découvre chaque jour, et en plus elles sont suffisamment générales pour vous permettre
d'envisager la réalisation de tous vos désirs. Prenez-donc le temps de lire cette page, le jeu
en vaut largement la chandelle...
La page commence par une description fine des systèmes de couleurs et de ce que l'on est
censé ressentir pour réussir une magie, nécessaire car ces principes permettent de tout faire,
puis une description du matériel et de son usage. Les différents types de rituels sont décrits,
couvrant une large palette de symboles kabbalistiques et d'usages. Puis vient une présentation
de différents systèmes occidentaux qui ont eu un impact profond dans nos sociétés, depuis les
"Grands" de la Renaissance (Agrippa, Paracelse, Dee) qui détiennent en fait l'information
réputée secrète, jusqu'aux systèmes anglosaxons parfois ténébreux.
J'espère qu'à la fin de cette page, vous tordrez définitivement le cou à la "paranoïa du secret",
mais qu'en plus d'être magicien vous tiendrez la dragée haute (enfin !) aux "maîtres
magiciens", réels ou supposés. Rien ne vous empêchera de continuer à étudier et pratiquer par
vous-mêmes, pour le plaisir. Les études scientifiques sont autrement plus difficiles à
comprendre et à mener que des études magiques (là, je vous parle d'expérience), et la
prétention généralisée des ésotéristes à "protéger" ce savoir est tout simplement ridicule voire
odieuse. Pas de concessions sur ce point, car nous passons tous "à la caisse" un jour ou l'autre;
parfois convaincus de notre bon droit, notre déception ne peut qu'en être plus amère...

Introduction
Pour pratiquer la magie, un certain nombre de principes sont à maîtriser. En premier lieu, je
vous recommande de détenir un minimum de capacité de voyance et de sensibilité au monde
de l'astral. Cela vous permettra :
• de comprendre ce que vous faites
• de juger, ou plutôt de jauger ce que les autres disent et font
• d'être en contact avec les êtres du monde invisible, et pourquoi pas avec les plus
prestigieux d'entre eux.
Si d'aventure vous y parveniez, ce qui est beaucoup plus facile et abordable qu'on ne le croit,
vous seriez alors en mesure d'être autonome sur le chemin de la Magie, ainsi que tous les
chemins apparentés (spiritualité, paranormal, ésotérisme et bien d'autres). Les orientaux
soulignent souvent la nécessité de disposer d'un professeur d'une rare compétence, qui ne
prend en charge que quelques élèves (des "padawan" ? ce serait amusant !), lie un lien de
complicité avec eux (un "transfert" psychanalytique ?) et leur transmet des connaissances
précieuses sous le boisseau (quelles réelles motivations ? Protection en temps de crise,
dangerosité technique des connaissances ? A notre époque, nous avons vécu des traumatismes
collectifs sans précédent dans l'histoire humaine. Désormais, aucun de ces motifs ne tient la
route)
Ces mêmes orientaux appellent ce professeur un Guru, terme respectable en Inde, mais qui est
péjoratif à juste titre en Occident. Rompre socialement avec son environnement conduit
immanquablement à la catastrophe personnelle et sociale. Le "disciple" devient alors le pantin
pitoyable et disloqué de forces sociales qui n'ont cure de son être; à mon avis, la vraie solution
consiste en la rupture intérieure :
• Rupture avec la façon de penser des autres
• Rupture avec la façon de penser de ceux qui ne sont pas d'accord avec les autres
En langage plus prosaïque, cela s'appelle devenir soi-même. Je vais être très dur, les personnes
qui ont frôlé le suicide savent de quoi je parle : une fois que vous aurez, mettons 70 ou 80 ans,
que votre coeur s'arrêtera de battre et que la nouvelle de votre mort tombera comme une tuile
pour ceux qui restent, êtes-vous bien sûr que votre religion de votre pays aura eu raison ? Qui
vous sortira de cette boîte de bois ?
Donc, tout ce que vous croyez, tout ce que vous faites, faites-le pour vous même, croyez-le
pour vous-même.
N'avez-vous jamais eu de ces rêves mystérieux dont vous vous souvenez fugacement, où vous
étiez quelqu'un d'autre, dans un autre pays, éprouvant des émotions qui n'ont rien à voir avec
la vie de tous les jours ? Ces "satanés" rêves viennent vous embêter, vous laissant un goût
amer dans la bouche d'autant plus qu'ils semblent inaccessibles, baignant dans le bonheur, et
impossibles à localiser ou à dater dans l'histoire humaine. Aucun rapport, strictement aucun
rapport avec ce qu'a pu vous vanter une quelconque religion ou secte, vous pressentez même
que cette éducation reçue, si elle est incontournable, est toujours un peu une profanation de
vos rêves quelque part...

C'est VERS cette lumière intérieure que vous devez tendre, et nulle autre. Après, la vie peut
être considérée comme un grand bazar où vous trouverez, qui sait, quelques bricoles pour
avancer sur le chemin...

Soyons honnêtes : Ce chemin vous mettra en position de grande vulnérabilité, vous devez
probablement le sentir. Acceptez et reconnaissez cette vulnérabilité sans honte, c'est le
meilleur moyen de ne pas en être victime, c'est aussi le moyen d'alléger les efforts que vous
aurez à fournir. Tout à votre honneur !!

Dans de telles conditions, je conçois qu'il est délicat de trouver la connaissance magique
adéquate sans se fourvoyer et en toute confiance. C'est pourquoi il est important d'entrer très
tôt en contact avec le Monde Astral, où vous pourrez échanger avec des êtres autrement plus
recommandables que ceux qui rôdent sur le plan terrestre, même ceux réputés les plus sérieux.
Les sanskrits appelaient cela les Viddhyauga, des professeurs invisibles en quelque sorte.
Franz Bardon, un célèbre magicien allemand du XXème siècle, insistait beaucoup sur cette
notion d'autonomie dans la connaissance, je crois que c'est la meilleure : je ne pense pas que
cela soit gratuit.
Aujourd'hui, il y a les livres, Internet mais ne vous coupez pas de vos Viddhyauga, ils vous
rendront service tôt ou tard. Ce ne sont pas des voix harcelantes qu'entendrait un
schizophrène, bien au contraire ! Avec un peu de chance, il se peut que votre contexte familial
soit favorable à votre démarche...Il ne l'est pas ? Faites de la Magie pour qu'il le devienne !!
C'est tout-à-fait dans cette optique que j'ai tenu à rédiger la page sur la guérison spirituelle, où
vous retrouverez tous ces concepts détaillés et techniquement exploitables.

Vous êtes prêts ? Alors procédons, je vous prie...


L'outillage de base
Pour faire de la Magie, tout du moins dans la tradition kabbalistique, un certain nombre
d'objets physiques sont nécessaires. Vous constaterez assez rapidement que la présence de ces
objets sur votre table de travail fait toute la différence. Vous pouvez débattre de l'utilité de tels
artefacts, mais une fois qu'ils sont sur la table, vous vous direz "Ah oui, effectivement, je ne
l'avais pas vu comme cela...". Cela s'appelle le pragmatisme, une vertu cardinale en Magie.
Imaginez donc un chandelier miroitant de reflets argentés, une bougie blanche dont la flamme
claire distribue généreusement sa poésie coutumière et toujours renouvelée...Vous voyez de
quoi je parle ? La Magie, ça doit avoir de la gueule, c'est un monde d'émotions et de vécus
toujours plus puissants. Il y a incontestablement une valeur artistique et un plaisir à retirer de
telles pratiques, et vous deviendrez manifestement un bon magicien le jour où vous
pratiquerez la Magie pour le plaisir de la pratiquer. Alors le résultat et l'angoisse liée à l'attente
et au doute, deviendront tout simplement secondaires. Généralement ce type de Magie est
appelé la "Théurgie", et je vous souhaite de tout coeur de connaître la Théurgie...
Ah oui, concernant les "débats philosophiques" : le débat est une activité intellectuelle qui, du
point de vue neuronal sollicite certaines zones du cerveau (l'encéphale, je crois ?), tandis que
le vécu par les émotions passe par le cortex limbique (à vérifier...). Je considère donc comme
un peu stérile le débat éperdu qui cherche à nommer l'innommable, à "comprendre"
l'incommensurable. Les ordinateurs peuvent-ils penser ? Edgar Dijkstre, célèbre informaticien
qui exploita en son temps la théorie des graphes pour la gestion des ressources de calcul,
disait :
Il est aussi intéressant de savoir si un ordinateur peut penser que de savoir si un sous-marin
peut nager.
Je trouve cette disposition d'esprit tout simplement merveilleuse, qui ne saurait être arrêtée par
des "Attendez, c'est grave, il faut s'arrêter pour réfléchir !". Je tiens toutefois à vous avertir : Il
y a une barrière culturelle particulièrement critique et coriace entre les peuples scandinaves et
anglosaxons d'une part, et les peuples latins et moyen-orientaux d'autre part. Il se peut que
votre démarche ne passe pas toujours très bien...

Je me surprends parfois à faire des lapsus en parlant de la Magie : "le dernier logiciel que j'ai
pratiqué, euh je veux dire rituel..." Je crois que c'est ainsi qu'il faut apprendre la Magie : de
manière structurée et formalisée comme un logiciel. L'enseignement de la Magie est
essentiellement opératif, il vous offre une voiture, à vous de partir faire le Tour du Monde !!
D'aucun critiqueront la technicité, et donc sous-entendu la mesquinerie, d'un tel projet mais
c'est comme s'ils disaient :
Elle est belle ta voiture, mais elle ne vaut pas la beauté de la Muraille de Chine...
Le système de couleurs
Les alphabets de couleur
Ainsi donc, commençons le formalisme par étudier le jeu des couleurs : chaque couleur est
associée à une émotion, et ce de manière différente dans chaque culture. Ici je ne vous parle
que de la tradition kabbalistique; le jour où vous sentirez pleinement le potentiel des couleurs,
allez-y mollo quand même, ne devenez pas un de ces satanés gourous dont je me suis plaint
en introduction !!
Le Tarot possède son propre formalisme à 7 couleurs dont la couleur "chair", le magicien
occidental utilise le plus souvent quatre couleurs associées aux quatre directions et qui
peuvent varier d'un système à l'autre, les taoïstes utilisent 5 couleurs, etc...Le plus fascinant,
c'est qu'en fait il y a deux catégories de jeux de couleurs :
1. Les couleurs de l'aura
2. Les couleurs magiques et symboliques, ces deux aspects étant liés tôt ou tard.
Les couleurs de l'Aura
Il existe quelques très rares médiums qui sont capables de percevoir les couleurs de l'âme
humaine, et de les associer assez précisément à un état d'esprit.
Ainsi sauront-ils faire la différence entre un Vert émeraude et un Vert bouteille. Le premier
désignera une grande générosité, ou une conformation particulière pouvant exprimer une
faculté à guérir par les mains, tandis que la seconde couleur exprimera un sentiment de
jalousie. Cette technique est redoutable, une grande responsabilité pèse sur les épaules de tels
individus : ils peuvent devenir manipulateurs ou narcissiques.
Je souhaite vous raconter une anecdote : Je ne vois pas les couleurs astrales, mais j'ai
développé suffisamment de médiumnité pour les imaginer. C'est donc tout comme, et c'est
abordable pour tout le monde...

Ainsi donc, j'étais au boulot à supporter un chef particulièrement paranoïaque, un harceleur


vicieux et violent face auquel il m'était techniquement impossible de dire ce qu'il se passait et
il le savait. Ne comprenant pas pourquoi tant de haine et de perversité, j'ai essayé de visualiser
sans préjugés (ça m'était d'autant plus facile que je ne comprenais rien à ce qui se passait) les
couleurs de son aura.
Je perçus alors une aura bleutée, d'un bleu très très pâle, avec une légère couleur gris fumée
éparse. Au niveau de ses viscères, je perçus une étrange protubérance gris foncé au niveau de
l'appendice qui ressemblait typiquement à un salsifi sortant de son ventre.
Je pris alors le livre d'Anne Meurois-Givaudan le soir-même pour interpréter ces couleurs :
Surprise !! L'aura bleu très pâle correspond à un individu qui éprouve une peur intense,
surtout si elle est mêlée de gris !! Ah bon, faudrait savoir qui est le plus dangereux dans cette
histoire. J'ai parlé de mon cas à un ami psychanalyste (pas sur le coup de l'aura) qui est à peu
près sûr que notre homme est un authentique paranoïaque, peut-être un homosexuel refoulé,
un homme terrifié à l'idée de sortir de la norme. Freud disait que la paranoïa est un mécanisme
savant de rejet de l'homosexualité :
• "J'aime les hommes"
• "Non ! Je n'aime pas les hommes !"
• "Je déteste les hommes !"
• "En fait, ce sont les hommes qui me détestent"
Sans commentaires...J'ai quitté ce lieu maudit, et j'ai appris six mois plus tard que notre
homme allait se faire opérer d'une hernie à l'appendice, c'était le "salsifi" que j'avais vu !!
Enfin, concernant les couleurs de l'aura, sachez qu'elles déterminent avec une efficacité
redoutable la couleur et la forme des vêtements qui vous vont le mieux. Ce phénomène
transparaît au niveau des statistiques sur la manière de se vêtir et la psychologie...Pensez-y,
vous pouvez faire la différence tout en vous rendant service !! Les gens perçoivent tous
inconsciemment la couleur des auras et si vous vous habillez en accord avec votre propre aura,
vous dégagerez nécessairement un charisme qui vous sera propre.
Les couleurs symboliques
Concernant les couleurs symboliques, le fonctionnement est radicalement différent. Tout
d'abord, je n'ai jamais vu une telle palette de couleurs, comme on peut en rencontrer lorsqu'on
lit les couleurs de l'aura. Pour vous aider, et aussi pour vous procurer le plaisir de l'art, j'ai
mis un nuancier dans ma bibliothèque de références. En symbolisme, les couleurs ne
représentent pas forcément une émotion, elles sont à comprendre plutôt comme un code, géré
par un système de référencement, soit un jeu de catégories, soit des attributs comme
Lumière/Obscurité, soit des associations de chiffres, etc...

Explorer ce code revient à apprendre un langage formel, un peu comme en informatique. Vous
pouvez essayer de percevoir la connaissance qu'il renferme en ressentant les couleurs au
travers de votre aura, le code mettra alors en place des enchaînements de couleur, des
associations qui pourront être bénéfiques, apaisantes, dynamisantes, soumissives, révoltantes,
etc...Ainsi transite la connaissance ésotérique, grâce à des artefacts cognitifs. Ayez quand
même conscience que c'est une forme d'endoctrinement culturel, dès lors que le Rouge chez
nous est symbole de sang et de violence, ou de passion alors que chez les Chinois il est
symbole d'argent et de prospérité. Face aux structures symboliques qui en appellent au rêve et
à l'imagination, ayez le réflexe de visualiser l'astral pour valider ou infirmer vos
connaissances et les remettre à leur juste place.

Toutefois, l'expérience magique des couleurs est assez différente de celle du symbolisme pur
ou de la lecture d'auras. Tant que vous resterez dans un système magique donné, avec ses
propres codes internes donc avec sa cohérence, vous avez l'assurance que les couleurs
magiques auront l'effet désiré. Ainsi, si un système magique énonce que le rouge apporte la
paix, tandis qu'un autre annonce à son sujet la guerre, ben les deux auront raison !...à
condition que chaque système soit pratiqué de bout en bout. En l'occurrence, le choix du
cercle de protection est primordial, ainsi que la maîtrise du système de correspondances

À noter qu'il existe un système de couleurs moins connu, qui pourrait être situé à mi-chemin
entre la lecture d'auras et le symbolisme des couleurs : Il s'agit des couleurs perçues dans un
rêve. Vous constaterez, en furetant dans un quelconque dictionnaire des rêves, qu'elles sont à
rapprocher des couleurs de l'aura. Toutefois et pour des raisons techniques, les rêves
comportent une part d'expression symbolique, culturelle et collective. Ces couleurs-là peuvent
donc révéler un certain symbolisme codifié qu'il est intéressant de décortiquer à titre
personnel. Peut-être parviendrez-vous à mettre des mots sur les perceptions personnelles qui
vous poussent vers ces lieux inconnus, utopiques, dont je parlais en introduction...Une école
intéressante d'interprétation des rêves est le savoir-faire musulman en la matière. L'analyse
des rêves en psychanalyse est proprement spectaculaire, et peut vous faire gagner des années
d'analyse, mais pour être vraiment efficace elle n'est pas techniquement abordable à tout un
chacun, et elle fait complètement l'impasse sur la réalité astrale. Je vous donne ci-joint une
référence sur le "Lucid Dreaming" pour explorer le monde du rêve...
Quatre couleurs
Les couleurs et les anges
Le système à quatre couleurs magiques est suffisamment complexe pour que l'on s'y arrête
quelques instants. La Golden Dawn a "extériorisé" le système suivant :
Couleur Direction Figure angélique Force élémentale
Jaune Est Raphaël Air
Rouge Sud Mickaël Feu
Bleu Ouest Gabriel Eau
Roux - Olive - Noir Nord Auriel Terre
Ainsi, avec un tel système, si vous voulez invoquer la force des éléments, vous devrez vous
servir du Bleu pour "faire venir" de l'élément Eau pour des affaires psychiques, sentimentales
ou sexuelles, tandis qu'il vous faudra visualiser de manière complexe un mélange de roux, de
vert olive et de noir pour invoquer l'élément Terre, par exemple des affaires financières.
Un tel tableau est appelé "tableau de correspondances" et est applicable à tout le système
magique de la Golden Dawn.
Il est également important de connaître les couleurs complémentaires associées à ces quatre
couleurs. Vous constaterez ci-dessus que les caractères sont justement écrits avec les couleurs
complémentaires de celles du fond des cellules. Ces couleurs vont alors par deux, sauf pour la
Terre, et sont applicables à l'image que vous visualiserez des Anges correspondants. Ainsi :
• Gabriel, associé à l'Eau, doit être visualisé comme un Grand Gaillard, se tenant dans
votre dos, puisque vous êtes tournés face à l'Est, et qu'il est associé à l'Ouest; vous le
visualiserez vêtu de vêtements bleus (couleur principale) et orange (couleur
complémentaire). Cela donnera une teinte électrique à votre visualisation, vous
verrez...
• De même, Auriel qui est au Nord (à votre gauche) doit être visualisé vêtu de noir, de
vert olive et de Roux. Pas facile...Vous pouvez dessiner pour vous aider, et vous
appuyer sur le nuancier.
Les couleurs des Tattwas
La Golden Dawn avait le souci du syncrétisme, elle a donc également intégré dans son
système quadrichrome un système d'origine orientale. Il s'avère que j'ai eu le fin mot de cette
histoire dernièrement en lisant le Bardo Thödol. On y retrouve exactement ce que la société
anglaise a rajouté, mais elle a passablement tordu le tableau de correspondances, notamment
le rapport entre les directions, les couleurs et les éléments :
• Rien n'indique, dans le Bardo Thödol, une association entre les éléments occidentaux
et les directions du "Bardo".
• Cela fait une quadrichromie supplémentaire, différente de celle que j'ai énoncée, et qui
pourrait rendre l'effort de mémoire plus pénible
• L'édition que je possède a été faite par un docteur anglais, et les commentaires des
spécialistes "environnants" me semblent refléter l'esprit de la Golden Dawn. J'ai donc
eu l'impression de suivre en direct la prise de décision de la Golden Dawn sur cette
nouvelle quadrichromie.
Toutefois, ayant eu des résultats satisfaisants avec la quadrichromie orientale, j'ai également
pu constater que cela "habille" bien le lieu de travail magique. Je crois également que retenir
deux systèmes différents de quadrichromie est le début d'un travail que vous aurez à fournir
chaque fois que vous examinerez une nouvelle forme de Magie : pas question de s'emmêler
les pinceaux dans les directions !!
Couleur Forme Direction Pays
Argenté Croissant de Lune Est Pays des Dévas
"omoplate de mouton"
Rouge Sud l'Humanité
triangle pointe vers le haut
Bleu Cercle Ouest Pays des Boeufs
Vert Carré Nord Pays des Sylvains et des forêts
jaune le Dörje Centre La vertu du Bouddha Vairocana
Les couleurs dans le Bardo Thödol

Chez les orientaux, donc, le système chromatique prédominant est à cinq couleurs, et non
quatre. Je parlerais de pentachromie. Il arrive que la cinquième couleur soit placée au centre,
et chez les Hindous elle est associée au dieu Indra. Du coup la Golden Dawn a
systématiquement lié les systèmes fondés d'une part sur le chiffre 4, d'autre part sur le chiffre
5, en plaçant le cinquième élément au milieu des quatre autres...Ainsi a-t-elle utilisé la
Tablette de l'Union en corrélation avec le pentagramme, en plaçant l'esprit et les quatre
éléments autour de l'Étoile flamboyante

Ainsi donc, la Golden Dawn a exploité le système oriental des Tattwas, sorte de concept
magico-philosophique proche de nos quatre éléments. Cinq Tattwas sont ainsi définis :
1. Le Tattwa de l'Air (une sphère bleue), à fixer sur le mur donnant à l'Est
2. Le Tattwa du Feu (un triangle rouge pointant vers le haut), à fixer sur le mur donnant
au Sud
3. Le Tattwa de l'Eau (un croissant argenté dont le ventre est vers le bas), à fixer sur le
mur donnant à l'Ouest
4. Le Tattwa de la Terre (un carré jaune), à fixer sur le mur donnant à l'Est
5. Le Tattwa de l'Esprit (un oeuf indigo), à poser sur l'autel.
Vous constaterez que la Golden Dawn a remanié les couleurs du Bardo Thödol pour les faire
coller à l'interprétation psychologique et symbolique que nous avons de nos quatre éléments.
Par ailleurs, le "vert" passe à la trappe. Le tableau des Tattwas "GD" est donc le suivant :
Forme Couleur Position sur le lieu de travail
Sphère Bleue En face
Triangle "montant" Rouge A droite
Croissant "gibbeux" Argenté Dans le dos
Carré Jaune A gauche
Oeuf Indigo Sur l'autel

Maintenant, consolidons les binômes de couleurs dont nous avons parlé au sujet des anges, et
ce système de Tattwas "maison" :
Tattwa figure angélique ("télesmatique")
Direction Élément couleur couleur
couleur forme ange
principale secondaire

Est Air Bleu Sphère Raphaël Jaune Violet


Triangle
Sud Feu Rouge Michaël Rouge Vert émeraude
montant
Croissant
Ouest Eau Argenté Gabriel Bleu Orange
Gibbeux
Nord Terre Jaune Carré Auriel Noir - Vert olive Roux
Akasha /
Centre Indigo Oeuf opérateur
Esprit
Vous aurez certainement remarqué que je cite systématiquement les directions en suivant le
sens horaire et en démarrant toujours de l'Est. Croyez-moi, en Magie blanche, c'est une
excellente habitude à prendre.
En outre, les connaissances géographiques moyennes dont nous disposons au sortir du
système éducatif nous ont imprimé que le Nord était toujours en haut des cartes. Là, il s'agit
de commencer à l'Est et de se repérer par rapport à son propre corps. Je vous conseille donc
d'apprendre et de pratiquer le plus souvent possible cette séquence :
1. Est / Face
2. Sud / Droite
3. Ouest / Dos
4. Nord / Gauche
Le cas de l'Archange Auriel
Avant d'aller plus loin, je souhaite vous parler d'un cas particulier que vous aurez l'occasion de
rencontrer à l'occasion du Rituel de Bannissement du Pentagramme Mineur. Il existe en fait
deux versions du Rituel en question :
1. celle de la Golden Dawn, en utilisant le système de couleurs que je viens d'exposer
2. celle où "Auriel" est placé à l'Est
Précisément dans ce deuxième cas, il faut alors faire abstraction du système de couleurs relatif
aux anges, celui des Tattwas pouvant être gardé. En effet, les anges seront alors visualisés
non-plus comme des figures humaines, mais comme de pures énergies manifestées sous
forme de colonnes lumineuses blanches.
Quelques mots me semblent intéressants sur ce cas de figure :
• Le système est bien plus puissant que celui de la Golden Dawn, notamment
concernant les ressentis.
• J'ai eu la surprise de découvrir que les Juifs font pratiquer une version très
ressemblante de ce rituel à leurs enfants de manière quotidienne. J'imagine que ce n'est
l'apanage que de quelques familles traditionnelles...
• Le système, interprété symboliquement, est troublant d'humanité :
1. Auriel, face à soi, représente la capacité à faire des projets, à mettre un pied
devant l'autre, à être lucide
2. Raphaël, derrière soi, représente le remède au poids du passé, la Médecine
d'Amour aux souffrances de l'Être
3. Michaël, à sa droite, représente la partie "Yang" de l'opérateur
4. Gabriel, à sa gauche, représente la partie "Yin" de l'opérateur
• Ce rituel est alors centré non pas sur les quatre éléments, mais sur les composantes
internes de l'être humain. Il pourrait presque être considéré comme une pratique
théurgique.
Concernant Auriel, l'histoire de cet Ange est tout aussi troublante. Ce n'est que sur le tard qu'il
a été attribué à l'élément Terre. Prenez donc votre calendrier, en supposant qu'il contienne les
noms de saints associés aux jours de l'année. Vous y verrez trois fêtes associées aux
Archanges :
1. Saint-Michel : patron des parachutistes et cascadeurs
2. Saint-Gabriel
3. Saint-Raphaël (pas très loin de Saint-Tropez...:-)) )
Il en manque un pour fermer le cercle : Auriel. Que s'est-il passé ?
Le Livre Apocryphe d'Hénoch est considéré comme apocryphe uniquement par les chrétiens,
les Juifs l'intégrant en revanche naturellement dans leur littérature mystique. Il y est question
de divers anges, et notamment de l'ange Uriel/Auriel : les deux orthographes sont dues à un
problème de transcription en latin de l'alphabet hébreu. Son nom signifie "la Lumière de
Dieu", ce que les moines du Moyen-Âge ont interprété comme étant le synonyme de
"Lucifer", le "porteur de Lumière".
Cet ange a donc été purement et simplement banni des catalogues d'angéologie, au profit du
Christ qui ne pouvait qu'être le seul porteur de Lumière...
En outre, lorsque les anglais John Dee et Edward Kelley ont été contacté par des entités
angéliques, l'un des interlocuteurs, parmi les premiers, affirmait être le même ange Uriel...
Cette entité est, à mon avis, la clé de bien des recherches en occultisme contemporain !
Personnellement, je pense que cet Ange est le symbole de la modernité et est associé au
chakra frontal "Ajna". Ainsi, en bannissant cet ange, l'Église catholique :
1. se privait des moyens d'acquérir la sagesse ("Ajna" est lié à la connaissance en tant
que sagesse)
2. tournait définitivement le dos à la modernité
3. perdait tout un pan de traditions magiques, dont j'ai pu constater qu'elles s'appuient à
80% du temps sur des systèmes quadrichromatiques : Un système à trois archanges, ce
n'est pas exploitable
4. préparait le terrain culturel, sans le savoir, aux résistances à la magie énochienne
Les chakras et les couleurs
On peut dès lors se poser la question de savoir quelle est la réalité occulte des énergies
élémentales. Après tout, comme je vous l'ai déjà suggéré dans cette page, ainsi que dans celle
de la guérison spirituelle, le meilleur réflexe, le plus pragmatique est de jauger la valeur d'un
symbole magique à l'aune des phénomènes palpables du corps occulte de l'humain.
Le rapprochement existe, il est non-seulement très instructif sur la manipulation d'énergies
élémentales, mais en plus il vous permettra avec l'étude et le temps d'éclaircir le sens de
certains symboles alchimiques avec une facilité déconcertante...Je m'explique :
Chakra Élément
Nom Couleur Fonction Nom Couleur Fonction
La survie,
Noir - Olive - Finances, rapport
Base Rouge l'attachement Terre
Roux à la nature
au concret
La sexualité, appétit Sexualité, psychisme,
Ventral Orange Eau Bleu
et préférences émotions
Le mouvement, le
le mental, l'intellect
changement
Solaire Jaune doré la conscience Feu Rouge
le courage, la
quotidienne
purification
La relation entre les
la générosité,
choses
Vert l'intégration
Cardiaque Air Jaune et entre les êtres, le
émeraude sociale, le pouvoir de
principe
guérir
de connexion
• Les quatre éléments occidentaux sont grossièrement associés aux quatre chakras les
plus "bas" du corps occulte, à savoir le chakra de base (Terre), le ventral (Eau), le
plexus solaire (Feu) et le cardiaque (Air). Cela correspond à ce que je qualifierais de
personnalité de tous les jours, et que les kabbalistes identifient comme étant la partie
inférieure de l'Arbre de Vie
• LÉlément Air a un rôle particulier, tout du moins le chakra correspondant. Ce chakra
"digère" les énergies correspondant à l'intégration sociale d'un individu et à sa
reconnaissance par le groupe, mais aussi ce chakra peut capter des énergies très
particulières, celles de la charité, du don, de la générosité, qui apparaissent dans l'aura
sous la couleur Vert émeraude. C'est par ce type d'énergies que l'on peut pratiquer la
guérison par l'imposition des mains : "l'Amour est guérisseur, le Médecin de Dieu...".
Le chakra cardiaque étant associé à l'élément Air, qui est aussi celui de la Rose, la
société secrète des Rose+Croix en a fait son emblème. En outre, certains mouvements
de Yoga runique consistent à croiser les bras sur la poitrine, à la manière des Pharaons
dans leur sarcophage (bras gauche sur bras droit, toujours...). L'intersection des deux
lignes diagonales des bras est pile poil à hauteur du chakra cardiaque !! L'idée est alors
que la résurrection (morale, probablement) passe par les énergies du coeur...A tel point
que je-ne-sais quels gourous de yoga ont estimé que l'occidental de base ne pouvait
appréhender que le Yoga centré sur les énergies de ce chakra, et donc travailler sur les
exercices de respiration plus que de postures...
• L'Alchimie possède un parallèle systématique et étonnant avec le Yoga et toute la
cosmogonie orientale. Historiquement, cela s'explique par les voyages d'intellectuels
au Moyen-Âge, après et peut-être avant...
• Du coup, si un grand secret est fait sur l'Alchimie, ou une quelconque science secrète,
il suffit d'aller chercher ailleurs dans une culture et une langue données, en
contournant le problème, et à 90% des cas la solution existe, limpide, sans
codage, et les techniques efficaces sont généreusement livrées avec. Le problème
est a posteriori, lorsque le chercheur veut établir la correspondance entre des vocables
étrangers et des symboles de sa langue natale...Cela rejoint un vieux principe de
recherche d'information que je mentionne en introduction de ma bibliothèque de
références.
• Cela expliquerait peut-être pourquoi les tenants de différentes traditions ont tendance à
se mépriser les uns les autres. Raison de plus de faire jouer la concurrence, pour
rétablir l'équilibre des pouvoirs !!
• C'est également une excellente raison pour étudier les langues étrangères, de manière
d'une part à avoir accès aux informations claires qui seraient ici cryptées, d'autre part à
connaître le vocabulaire mystique et la mentalité sur le terrain d'une religion du
Monde sans être obligé de se farcir la lecture d'un traducteur ou d'un commentateur
juge et partie sur la valeur d'une spiritualité étrangère comparée à la culture d'origine.
Cinq couleurs
Dans le système occidental, il n'y a que quatre éléments. En conséquent, l'association entre les
cinq branches de l'étoile flamboyante et les quatre éléments peut poser problème.
L'association généralement retenue est que la branche supérieure de l'étoile flamboyante
correspond à l'Esprit, un vocable qui reste à définir...Franz Bardon fut un peu plus précis, bien
que ses écrits se rapprochent quelque peu de la Théosophie. En tout état de cause, le
symbolisme du chiffre 5 est particulièrement riche car il est celui qui présente le plus de
divergences d'une tradition à l'autre :
• Chez les pythagoriciens, le 5 est néfaste
• Chez les chinois, c'est la base de l'univers
• Chez les Franc-Maçons, c'est le symbole et la synthèse de leurs savoir-faire, magiques
ou non.
• Dans le corps humain, 5 est associé aux cinq doigts, aux cinq sens. Mais alors, quid
des handicapés ?
• Dans l'imaginaire collectif, le pentagramme est le symbole de l'occulte et du sulfureux,
quelque soit le sens des branches. Essayez donc de sortir dans la rue avec un T-shirt
portant le pentagramme...Cela ne s'est pas arrangé avec Da Vinci Code!!
• 5 est l'un des nombres de l'équerre remarquable 3-4-5, dont je parle à propos de la
magie énochienne.
Dans le contexte occidental, on a donc recours à un subterfuge symbolique. Il est énoncé que
5 = 4 éléments + l'esprit les contrôlant. En l'occurrence, l'un des traits caractéristiques des
religions occidentales est la notion de contrôle. L'Esprit prend alors une couleur particulière,
qui est soit le blanc (XXXX), soit l'indigo (XXXX).

L'approche orientale est radicalement différente, et pour tout dire le 5 ne vit pas sur la même
planète.... Attention donc à la confusion entre les systèmes occidentaux et orientaux sur
la symbolique du chiffre 5, et par conséquent sur les couleurs !!
Le Tao est une tradition très particulière, qui s'est développée en Chine et en Corée, mais qui a
seulement influencé les pays voisins. Le nombre d'éléments du Tao présidant à la création de
l'Univers est de 5, chacun ayant une couleur. Les éléments sont les suivants :
• Le Feu
• L'eau
• Le bois
• Le métal
• La Terre
Élément Couleur
Feu Rouge
Eau Noir
Bois Vert
Métal Blanc
Terre Jaune
Fait très important, l'élément Air est absent de cette série, qui est pourtant l'un des symboles
les plus "lourds" de la tradition occidentale. Les éléments sont reliés entre eux selon deux
séries de liens :
1. La série des constructifs (la Terre construit le bois, etc...)
2. La série des destructifs (le Feu détruit le bois, etc...)
De ce que j'ai pu lire, le système chinois me paraît d'origine chamanique, issu d'une
civilisation du néolithique, où le feu de la forge et le souci de chercher du bois étaient les
préoccupations principales. Il se pourrait que si vous êtes attirés par les chamanismes du
monde, le Tao soit pour vous...
Les pays voisins de la Chine possèdent pour la plupart deux systèmes de couleurs, un
quadrichromique et un pentachromique. La confusion des deux systèmes pour un occidental
n'en est que plus évidente...
Il existe enfin une pentachromie tout-à-fait remarquable, et qui ne saurait être rattachée ni au
Tao, ni au système occidental : le système tibétain.
Tout commence avec les cinq bouddhas de couleur :
Bouddha Couleur Attribut
Vairocana Blanc état primordial de la matière
Vajra-Sattva Bleu royaume de la sagesse prééminente
Ratna-Sambhava Jaune forme primordiale de l'élément Terre
Amitabha Rouge forme première de l'élément feu
Amogha-Siddhi Vert Accomplissement heureux des meilleures actions
On retrouve ce système dans le Bardo Thödol et dans les carnets secrets de Marco Polo. L'une
de ses caractéristiques est que la matérialité ou la spiritualité d'une couleur est seulement liée
à la nuance de la teinte, pas à la couleur elle-même. Ainsi le vert pâle ou grisâtre est-il plus
"terrestre", moins "spirituel" que le vert brillant d'Amogha-Siddhi, mais le vert n'est pas en
soi plus ou moins spirituel que les quatre autres couleurs.
Toutefois, autant le Tao que le Bardo Thödol superposent leur pentachromie avec un repérage
des quatre directions et du centre :
• Cela présente une ressemblance avec le système de la Golden Dawn
• En fait, dans les systèmes orientaux, c'est la séparation entre monde interne et monde
externe qui est mise en lumière avec les quatre directions et le centre
Alors, que choisir ? Qui croire ? Le mieux est d'utiliser en premier le système de la Golden
Dawn, culturellement et historiquement plus proche de nous (notion d'égrégore), puis de
passer à autre chose ultérieurement si le coeur vous en dit...
Les armes élémentales

Si vous disposez d'un Tarot de Marseille, vous aurez probablement pu constater que la
première Lame est intitulée "le Bateleur". Dans les versions anglaises du Tarot de Marseille
(Rider Waite, Crowley, Foster Case et d'autres), cette lame est appelée The Magus, "le Mage".
Vous observerez sur sa table plusieurs outils dont des couteaux, des baguettes, des pièces,
etc...Ces différents objets sont des armes élémentales. Elles ont une double fonction :
1. Elles représentent les quatre éléments, dans un but d'apparât cérémoniel, mais aussi
en vertu du principe de magie sympathique, où par exemple faire couler de l'eau peut
amener la pluie
2. Elles ont un rôle de condensateurs fluidiques, selon les termes de l'occultiste Papus.
Ces outils vont agir comme une loupe qui concentre les rayons du soleil pour brûler du
papier, et par leur utilisation, une simple volonté de l'esprit peut devenir réalité. A ce
titre, ce sont de véritables talismans, et doivent être préparés comme tels.
Je vous conseille d'éviter de montrer vos outils cérémoniels à une tierce personne qui n'aurait
pas un minimum d'expérience en Magie, car la curiosité ou la peur de cette personne aurait
pour effet de vampiriser la charge que vous auriez préparée.
Vous devrez toujours avoir un minimum de quatre armes élémentales sur votre autel,
une pour chaque élément. Dans le catalogue que je mentionne plus bas, il y a largement de
quoi s'adapter en fonction de vos moyens. Sinon, faites un tour dans les brocantes, vous y
trouverez votre bonheur. C'est ainsi que j'ai constitué mon matériel, à moins qu'il ne soit
nécessaire de sortir le carton, le papier, les ciseaux et les crayons de couleur pour vous
confectionner vos propres outils...Mais n'est-ce pas aussi sympathique de pratiquer la Magie
ainsi ?
Une dernière remarque : Si vous ne disposez pas de quatre armes élémentales, alors contentez
vous d'une simple bougie blanche sur support monté (chandelier, etc...). C'est une couleur
bonne à tout faire (composition de toutes les couleurs), et vous la disposerez :
• Soit en face de vous sur l'autel nappé de blanc, si vous en avez un. N'oubliez pas de le
maintenir propre et rangé : Les "ronds de vin" et les tâches de beurre sur la table de
cuisine sont à proscrire absolument !!
• Soit par terre, dans l'alignement de votre corps, à une distance de 1,5 fois votre propre
largeur d'épaules. Pourquoi cette distance ? Parce que cela génère une onde de forme
particulièrement utile à vos travaux...Vous devrez d'ailleurs ressentir une étrange
sensation mêlée de gêne et de plaisir esthétique, c'est que vous aurez ajusté la bonne
distance.
Ayez bien conscience que :
1. Le fonctionnement d'un rituel n'est pas binaire : "ça marche, ça ne marche pas". Plus
vous respecterez les différentes prescriptions d'outils, de postures, d'invocations, plus
votre "loupe mentale à concentrer le soleil" disposera de "miroirs réfléchissants", et
plus vos résultats seront spectaculaires. Vous pouvez toujours adapter votre
interprétation du rituel en fonction de votre expérience, de vos fournitures et de votre
budget, quitte à le perfectionner ultérieurement.
2. Moins vous disposerez d'outils, plus en contrepartie il vous faudra fournir de travail
mental de visualisation, de respiration...Entraînez-vous donc dès maintenant sur ces
techniques !
La représentation des quatre éléments.
La disposition et la représentation des quatre éléments occidentaux sur votre table de travail
doit suivre la répartition suivante :
• Les quatre symboles doivent être disposés en carré ou en rectangle, mais ni en losange
ni en cercle.
• L'espace à l'intérieur du carré doit être suffisant pour y placer une coupe
supplémentaire, un sceau de la taille d'un sous-plat de cuisine (en surface équivalente,
bien sûr...) et pouvoir caler un livre ou un cahier, soit pour la lecture du rituel, soit
pour consigner des textes et des graphies en cours de voyance.
• Lorsque vous faites face à l'Est, les deux côtés montants du carré ou du rectangle
symbolisent le Yin à gauche, le Yang à droite. En Kabbale, on parle des colonnes Jakin
et Boaz
• A gauche donc, les éléments féminins : Eau et Terre. A droite, les éléments masculins :
Feu et Air. Un mnémotechnique simple : le genre grammatical de l'élément indique sa
polarité.
• Changeons de perspective : le carré est constitué de deux rangées, la plus proche et la
plus loin de vous. Sur la plus proche, les éléments les plus "épais", les moins subtils :
La Terre et l'Air. Sur la plus éloignée : Le Feu et l'Eau.
Nous avons alors le tableau suivant :
Subtilité Polarité Élément Objet
En haut droite Feu Bougie blanche
En haut gauche Eau coupe remplie d'eau
En bas droite Air Encens ou dague
En bas gauche Terre Pentacle ou coupelle de sel
En fait, l'utilisation d'objets pour représenter les quatre éléments, ainsi que leur agencement
sur la table de travail constituent un véritable langage graphique, systématiquement utilisé en
ésotérisme, et qui se décode ici en prenant appui sur plusieurs théories sous-jacentes :
• La notion de correspondance. Lorsque les premiers hommmes commencèrent à
pratiquer la magie, la perception qu'ils avaient du monde était un ensemble de
similitudes, d'analogies, de correspondances. S'ils percevaient un animal, par exemple
un aigle, comme symbole de majesté, alors ils divinisaient l'animal (ce qui donne des
dieux à tête d'aigle par exemple...) et utilisaient des plumes de l'animal pensant
disposer d'une parcelle du pouvoir de l'aigle. Le même, le même : C'est le début de la
magie par sympathie, une perception symbolique du monde qui précède
nécessairement le raisonnement rationnel. On retrouve cette disposition d'esprit chez
les enfants en bas-âge, étape qui est appelée pensée magique. Je pense que c'est ce que
signifiait probablement Jésus lorsqu'il disait qu'il fallait avoir un coeur d'enfant.
Lorsque les groupes humains se constituèrent en civilisations, naquit une organisation
sociale et une instruction passant par le langage écrit. Les similitudes se sont
sophistiquées, et sont devenues des catégories et des symboles, en l'occurrence le
pouvoir des chiffres et des lettres (!). Ces correspondances sont présentées sous la
forme de tableaux, pas toujours de manière explicite, mais toujours omniprésentes.
Connaître ces tableaux, c'est d'une part savoir exactement ce que l'on fait, c'est
d'autre part se donner les moyens de critiquer et de reconstruire des rituels, dont
la seule efficacité repose sur le bon assemblage de ces correspondances. Ainsi la
planète Mars est associée à la couleur rouge, au métal Fer, l'autel devra donc
comporter une bougie rouge et par exemple quelques clous de fer dans une coupelle.
• La notion d'égrégore. Cette notion est ABSOLUMENT FON-DA-MEN-TALE, et
j'espère que vous méditerez longtemps et souvent pour en mesurer toutes les
conséquences sur l'histoire politique et religieuse de l'Humanité. L'idée est que la
vie psychique d'un être humain génère et absorbe naturellement des énergies occultes,
mais qu'en plus, les énergies d'individus qui ont des caractères et des façons de penser
similaires ont tendance à s'agréger indépendamment de la distance géographique qui
sépare ces individus. Ces agglomérats d'énergie constituent de véritables réservoirs
magiques. Ainsi donc, plus il y aura de personnes à pratiquer une magie selon un
système de correspondances (ensemble des tableaux de correspondances), plus cette
magie aura des effets immédiats et spectaculaires. CELA NE VEUT ABSOLUMENT
PAS DIRE QUE CE SOIT LA VOIE VERS LA VÉRITÉ ABSOLUE. C'est
simplement la Force de la Majorité...De plus, certains égrégores sont tellement
concentrés en énergie (soit naturellement, soit parce qu'un groupe de prêtres
l'entretient artificiellement) qu'ils dépassent ce qui semble être un seuil critique
interne, au-delà duquel l'égrégore "entre en fusion", prend Vie et Conscience, et se
personnifie sous les traits d'un Dieu.
Ce genre d'égrégore est particulièrement dangereux, car possessif et doté de l'instinct
de survie : il entretiendra une mentalité et des réflexes moraux visant à pousser
l'adepte à adorer exclusivement ce Dieu, justifier, magnifier et propager sa propre
religion, de manière à perpétuer un mode de pensée qui le nourrit, tel un vampire. La
boucle est bouclée...C'est pourquoi j'ai tant de respect pour les religions inspirées du
Bouddhisme, car ce sont les seules à vraiment démasquer les Imposteurs. Pour
détruire un égrégore, Robert Ambelain (et d'autres) affirme qu'il faut soit brûler ses
membres, ce qu'a "su" faire l'Église catholique avec les cathares pour garder le
contrôle politique sur le Sud de la France, soit "briser les idoles" qui, en tant que
symboles visuels, et donc correspondances magiques d'un Dieu, en sont les points
faibles.
Les Briseurs d'idoles musulmans agissaient donc sur ordonnance sans trop savoir ce
qu'ils faisaient...De même, les batailles entre Pharaon et Moïse me paraissent relever
de ce phénomène réservé aux experts mais qui, à bien y regarder, n'est pas très
différent des crises politiques et des revendications nationalistes et séparatistes que
nous connaissons aujourd'hui de par le Monde. Peut-être ce Dieu des religions
monothéistes mérite-t-il un traitement particulier ? En tout cas, les Gnostiques grecs
(dont furent héritiers les cathares) ne le pensaient pas, le pensaient comme un égrégore
et le nommaient Ialdabaoth, qu'il fallait dépasser pour atteindre la Lumière Ineffable.
La science a identifié ces jeux de forces collectives, qu'elle nomme le Fait Social.
• L'Arbre de Vie de la tradition kabbalistique chrétienne. Les connaissances mystiques
et magiques de la kabbale "d'origine", le savoir que détiennent les Juifs, sont
essentiellement de nature linguistique. La langue hébreu étant une langue sémite, il
s'avère qu'il est possible de manipuler l'écriture d'un mot par des nombres et d'autres
mots de manière à produire des significations fascinantes, psychédéliques. La langue
arabe est également dans ce cas-là à travers la tradition soufie. Pour bien connaître la
Kabbale, il faudrait donc apprendre l'hébreu...Les hermétistes chrétiens n'ont jamais eu
cette opportunité linguistique, que ne leur offrent pas les langues latines. D'où un
véritable serpent de mer quant au choix de la langue pour la chrétienté ("faut-il dire la
messe en latin ?"), et un possible talon d'Achille pour tout projet politique ultérieur (je
me demande si les clergés chrétiens n'auraient pas développé une rancoeur à l'égard
des religions de langue sémite à cette occasion)...Ainsi s'est-il développé très tôt en
chrétienté une tradition picturale plutôt que scripturaire de l'ésotérisme, menant à la
conception du Tarot et des livres d'images (et de métaphores) de l'Alchimie. C'est dans
ce contexte que les hermétistes chrétiens ont voulu synthétiser les connaissances
kabbalistiques à travers un glyphe, une véritable Ontologie : L'Arbre de Vie.
Concernant nos correspondances magiques, elles ont été étudiées et mises en oeuvre par la
Golden Dawn, d'inspiration kabbalistique. Donc, si vous connaissez l'Arbre de Vie, vous serez
en mesure de reconstruire tous les tableaux de correspondances, et à partir de ces tableaux de
reconstruire un rituel que vous voudriez improviser...Étudiez cette théorie un peu aride, le jeu
en vaut la chandelle !! Mais n'oubliez pas qu'elles correspondent à un égrégore surexploité,
donc particulièrement efficace ET sectaire. Soyez curieux, une fois que vous maîtriserez de
mémoire toutes les associations sur votre lieu de travail avec aisance, explorez les traditions
des autres pays...
En outre, concernant la nature visuelle ou littérale d'une tradition, les langues hiéroglyphiques
et idéogrammiques sont un cas particulier, où l'idée exprimée est à cheval entre l'image et le
dessin. D'où la fascination que peuvent exercer de telles civilisations, réputées pour leur
sagesse viscérale, et la facilité avec laquelle elles peuvent "s'unir" avec d'autres traditions :
C'est le cas de l'égyptien, des langues amérindiennes et du Chinois principalement.
Pour l'Arbre de Vie, je vous renvoie à ma bibliothèque, où vous y trouverez une référence
d'étude de l'Arbre de Vie. Vous y découvrirez tôt ou tard que l'agencement des armes
élémentales sur la table de travail correspond à la descente d'énergie en zig-zag dans l'Arbre
de Vie à travers les quatre mondes kabbalistiques, un mouvement appelé "Épée de Feu".
Chaque monde correspond à un élément...
Maintenant, sur votre autel, vous serez tôt ou tard confronté à un dilemme concernant le choix
des armes élémentales de l'Air et de la Terre.
1. Selon les traditions (et donc les égrégores), l'Air pourra être représenté soit par une
arme blanche n'ayant jamais trempé dans le sang, soit par de l'encens. Le métal de
l'Arme blanche (épée, poignard, couteau, dague, etc...) est froid et tranchant : il est
associé à la froideur de l'Hiver, ainsi qu'à la froideur du raisonnement intellectuel,
débarrassé des émotions. Dans l'Arbre de Vie, ce type d'énergie représente le chemin
reliant Tipheret et Hod, typiquement la conscience qui s'achemine vers la raison, où le
principe de réalité cher à Freud démolit nos croyances et nos perceptions.
L'objectivité s'invite chez la subjectivité...Cela est vécu par la destruction de ce qui est
dépassé, la vanité des constructions intellectuelles dans lesquelles les théologiens ont
plongé la tête la première. Le couteau, c'est la froideur du métal qui tranche
l'illusion...[16]
Par ailleurs, l'encens est caractérisé par la fumée, la "vapeur", forme typique des
"choses aériennes"; je crois que pour manipuler les encens, il convient d'avoir
quelques notions d'herboristerie et de toxicologie (éviter de brûler n'importe quoi ou
d'appliquer sur la peau des substances dermocaustiques). Il existe un tableau
kabbalistique des correspondances liées aux plantes, d'un charme fou. J'ai vu différents
systèmes kabbalistiques de correspondances végétales, et je réitère mon avertissement
: certains systèmes emploient clairement des alcaloïdes (en particulier la tradition
"salomonique"). Je mettrai prochainement dans ma bibliothèque une excellente
référence sur ce sujet.
2. De même, la Terre pourra être symbolisée soit par un pentacle, soit par du Sel. Le Sel
"de cuisine" est associé à l'élément Terre, et à la planète Soleil, probablement en
référence aux marais salants et aux mines de sel cristallin. il a un extraordinaire
pouvoir purificateur des énergies, et associé à un encens de purification (sauge, cèdre,
etc...) il peut suffire à exorciser un lieu lourd de son passé. Le pentacle est l'expression
de la fausse pentachromie dont j'ai parlé plus haut. Il se résume généralement à un
pentagramme, où l'esprit domine les quatre éléments, ceux-ci étant les symboles du
royaume terrestre. On utilisera alors le jeu de couleurs de la Golden Dawn concernant
la Terre, pour peindre et remplir les interstices du pentagramme.

Pour nous résumer :


1. Installer les quatre Tattwas, le cinquième sur la table de travail face à l'Est
2. Installer les armes élémentales, en faisant de la place et en choisissant la couleur de la
bougie, du pentacle et le type d'encens
3. Se remémorer les associations aux quatre directions, afin de pouvoir pratiquer
aisément l'ensemble des rituels liés aux techniques de la Golden Dawn. Les meilleurs
mnémotechniques doivent être visualisés : Le Tarot de Marseille, les quatre directions,
l'Arbre de Vie
4. Généralement, je rajoute six cristaux de quartz ou d'améthyste disposés en sceau de
Salomon par terre autour de ma zone de travail, générant une onde de forme
intéressante au sol.

A noter que l'occultiste du XIXème siècle Papus a fait preuve de créativité en concevant une
arme élémentale en forme de "canne à pommeau" qui synthétise les armes du Feu et de l'Air.
Sang et Sperme en Magie
Je dois vous parler de fluides corporels car tôt ou tard, les considérations morales et d'hygiène
pourraient interférer sur votre pratique magique. Peut-être avez vous déjà subi l'un de ces
films américains où un enfant à naître, ou bien un étrange voyageur, devait être l'incarnation
du Mal, et bien entendu la Bible ou l'Église venaient à la rescousse des brebis égarées pour
repousser les affreux occultistes ? Ne vous inquiétez pas, braves gens, le prochain président
multipliera les contrôles d'identité !!
Plus sérieusement, ces films appuient presque tout le temps leur thématique sur les messes
noires et les orgies. Mais pourquoi Diable toujours du Sang et du Sperme ?
La réponse est la suivante :
• Ces deux fluides particuliers sont les endroits du corps où sont stockées des énergies
de très haute intensité, et en outre de nature lumineuse. En quelque sorte, on pourrait
dire que ces fluides sont le support de la Vie même.
• Imaginez maintenant que pour des raisons liées à leur douloureuse histoire
personnelle, certaines entités soient privées du métabolisme qui pourraient recharger
leur être de ces énergies de Vie.
• Que font ces entités, noyées dans un monde de ténèbres et de peur et sentant la
Dernière Fin proche, l'annihilation totale ? Elles cherchent à survivre par tous les
moyens !!
• Pour cela, elles n'ont qu'une solution : voler de l'énergie à ceux qui en ont. Oui, oui,
c'est du vampirisme.
• Mais voilà, il y a un problème : pour les mêmes raisons que celles qui ont dégradé leur
métabolisme, ces entités ne peuvent ingérer directement les Hautes Énergies du Sang
et du Sperme. Elles ne peuvent donc en assimiler qu'une forme modifiée.
• Cette forme modifiée correspond en fait aux énergies de peur, de haine et de violence,
des sentiments qui ont la même intensité que les sentiments les plus lumineux.
• Du point de vue tactique, elles ont donc tout intérêt à pousser qui elles peuvent à
éprouver ces sentiments. Cela peut vite devenir un élevage si chacun ne prend pas
conscience et ne cherche à rétablir son propre équilibre intérieur.
• Ainsi donc, lors des messes noires, les orgies et sacrifices consentis libèrent une telle
énergie, je devrais parler d'onde de choc, que c'est une véritable kermesse pour ces
entités. Fidéliser les pratiquants devient alors une priorité absolue, et de spectaculaires
pouvoirs sont accordés, généralement sous forme d'énergie chaotique pure, perturbant
tous les équilibres naturels pour arriver au résultat coûte que coûte : La fin justifie les
moyens.... Les pratiquants deviennent alors "accrocs" de telles pratiques, et ils
deviennent de véritables drogués de l'astral. Leur anatomie occulte est détériorée,
certains peuvent rejoindre les rangs de ces entités atrophiées...
• Il se peut que ces lignes vous fassent peur : C'est justement cette inquiétude qui leur
sert de pâture, et également de fonds de commerce pour les pouvoirs terrestres et
religieux de tous bords, auprès desquels et pour une modique somme vous pourrez
brader votre liberté contre votre sécurité...A vous de voir, l'Histoire est pleine
d'exemples "sympathiques" de ce genre d'abdication...
• A propos de fonds de commerce sur l'anxiété, les publicistes appellent cela une
plateforme anxiogène : "Mon Dieu, comment vais-je faire pour nettoyer cette cuisine
sale jusqu'aux tiroirs ? Pas de panique, le nouveau nettoyant 'Plastic C4' va régler tous
vos problèmes en une fraction de seconde !!"[1]
Ayant lu quelques ouvrages d'inspiration kabbalistique et théosophique, je me fixe quelques
règles de fonctionnement, issues de l'expérience et de la pratique :
1. Ne jamais dramatiser ces phénomènes, car ce serait les entretenir. C'est vrai, après tout
lorsqu'un moustique vous pique, vous ne vous roulez pas aussitôt par terre en poussant
des râles de souffrance ?
2. Pratiquer une certaine hygiène occulte opérative, mais ne jamais la confondre avec
une morale promettant enfer et paradis...
3. Ce dont nous avons le plus peur est à l'origine une force lumineuse et profonde, mais
vulnérable comme un enfant. Ce sont les contingences de ce monde-ci qui l'ont
souillée...
4. Dans un authentique rituel de magie blanche, vous ne verrez jamais ni sacrifice
humain, ni sacrifices d'animaux : pattes de poulet et sacrifices de pigeon sont à
proscrire ! Seuls les minéraux (pierres, métaux) et les végétaux (encens, huiles,
spagyrie ou alchimie sur les plantes) sont utilisés.
5. Une exception qui ne m'inquiète pas vraiment, mais sur laquelle je me documenterai
ultérieurement : Le parchemin vélin en Talismanie.

Il se peut que vous ayez entendu parler du Tantra, comme d'une étrange religion dont on ne
comprendrait pas bien de quoi elle est faite, mais dont on saurait qu'elle intègre une
composante sexuelle très fortement marquée à faire rougir plus d'un occidental...
Le système tantrique part du principe que l'humain vit dans un monde profondément
matérialiste, prisonnier de cercles vicieux d'origine historique, dépourvu d'authentiques
connaissances qui l'amèneraient à s'améliorer et améliorer la société, des connaissances
n'ayant besoin d'aucun expert ni d'aucune institution pour emporter naturellement et
logiquement l'adhésion de tous. Les indiens appellent cet âge (car ce serait une phase
transitoire) le Kali Yuga, l'Âge Sombre.
Au coeur de cet âge, le seul moyen de parvenir à une compréhension authentique et profonde,
qui défierait toute morale et tout discours intellectuel ou théologique, serait de faire
l'expérience contrôlée de la jouissance, non pour la limiter mais au contraire pour l'amplifier
de manière à éveiller d'un seul coup la sexualité, la sensualité, les émotions, les sentiments et
la spiritualité dans une sorte d'explosion intérieure.
Pour cela, le tantrika (pratiquant du Tantra) doit exploiter pleinement les forces du Sang et du
Sperme. Il doit manger du porc, de préférence aux épices, se faire la toilette, se parfumer avec
des parfums sensuels comme le vétiver, le musc et d'autres, selon de savants mélanges. Et de
même pour sa compagne. Le coït rituel, la maithuna, peut durer des heures, demandant de
l'endurance musculaire (ceinture abdominale pour tenir en équilibre), de la respiration
structurée comme au Yoga, un étrange antagonisme entre retenue et laisser-aller.
Préalablement à la maithuna, chaque partenaire doit déclarer, de manière plus ou moins
poétique, ce que l'autre représente pour lui dans la Vie...

Cette approche, fascinante du reste et qui nous change de notre univers culturel et religieux,
peut nous faire prendre conscience qu'en Occident nous sommes plutôt immatures sur les
choses du sexe. Ici, la compassion et la charité christique peuvent survenir, l'un des plus beaux
résultats du Tantra, mais ce n'est pas l'objectif en soi. Le travail sur le chakra "swadisthana"
(élément Eau) est privilégié, mais pas celui de l'élément Air...
Le Tantra a été découvert en Occident par un certain Arthur Avallon, le pseudonyme de Lord
John Woodroffe, un anglais du XXème siècle qui l'aurait relaté dans son ouvrage The Serpent
Power, 1973. Par ailleurs, Aleister Crowley aurait voyagé en Extrême-Orient (Inde ?) dès la
fin du XIXème siècle et aurait eu une expérience de Tantra, dont on ne sait rien si ce n'est qu'il
se servira de la différence des cultures pour rejeter violemment la culture occidentale et verser
dans une sexualité débridée, dont je ne suis pas sûr qu'elle soit respectueuse des principes du
Tantra.
Tôt ou tard, vous auriez été confronté aux écrits iconoclastes et sombres de Crowley; au vu de
l'influence qu'il a eu sur l'ensemble de la pratique magique, il était important que vous
disposiez de ces éléments de contexte afin de faire la part des choses...
D'un côté, des occidentaux sûrs de leurs "connaissances" et de leur morale, de l'autre des
"rebelles" prenant à parti des pratiques magiques d'une profonde humanité pour justifier la
violence des combats...Puissiez-vous, cher lecteur, vous faufiler entre le Noir et le Blanc...
Les outils complémentaires
Le plan de disposition de l'autel que je vous ai proposé est vraiment un plan minimal pour tout
travail magique. Toutefois, les autels de magie cérémonielle sont plus garnis qu'avec les
quatre armes élémentales de base. Bien souvent, chaque élément se voit représenté deux fois :
• Plus de problème de choix pour les éléments Air et Terre
• L'élément Feu étant représenté par une bougie et une baguette, il est possible de
dissocier le rôle symbolique des deux armes.
• La signification et l'emploi de la bougie peuvent alors glisser vers le sens de Feu
Céleste, ou Feu "globalisant"
• La bougie peut être adjointe de veilleuses (chauffe-plats), de chandeliers, de bougies
de couleur pour les travaux planétaires ou élémentaux spécifiques.
• La bougie peut alors être placée sur une ligne médiane de l'autel dite "Pilier du
Milieu", en référence au pilier éponyme de l'Arbre de Vie
• Ainsi, la redondance des représentations, ainsi que la position des "chandelles" va bien
souvent être caractéristique d'un système, d'une tradition, d'un égrégore plus qu'un
autre.
Il est important de souligner que les différents outils portent les couleurs (principale et
secondaire) de l'élément qu'ils représentent.
Baguette et bâton
Deux outils faits de bois, et en relation avec l'élément Feu : La baguette et le bâton. Ce dernier
est très rarement utilisé en Magie occidentale, ce qui n'exclut pas qu'il puisse être utilisé par
quelque magie inconnue. C'est un archétype fort, que l'on retrouve dans la Lame N°IX du
Tarot de Marseille. D'après la Bible, Moïse faisait toute sa magie avec un bâton, se
transformant en serpent, ouvrant la mer rouge en deux, etc...Le personnage de Gandalf dans
"le Seigneur des Anneaux" tient un bâton magique.
La baguette, quand à elle, symbolise l'élément Feu au sens masculin. La baguette type
"Golden Dawn" ressemble clairement à un phallus. Qaunt à moi, je m'étais confectionné une
baguette de noisetier à partir d'une de ses branches, qui est incontestablement l'arbre le plus
adapté pour cet usage. Fort heureusement les traditions druidique et kabbalistique convergent
sur ce point, et pour cause : Tenez la baguette à l'horizontale, et déplacez-vous. Il est
ahurissant de voir la baguette bouger selon la verticale du lieu, et de sentir une forte pression
dans la main au-dessus de ces mêmes lieux !!
Le cercle de cristal
C'est le petit nom poétique que je donne à mes cristaux, qu'ils soient de quartz ou d'améthyste.
Ces pierres doivent être choisies comme des pendules. Généralement, les différentes variétés
de quartz sont amplement suffisantes; une fois disposés au sol autour de l'autel en laissant de
la place pour déambuler, ils vous aideront à renforcer votre cercle de protection tout en
apportant des ondes de forme proches des formes géométriques que vous manipulerez dans
les rituels qui suivent. Très intéressant donc...
L'idéal est d'avoir six cristaux différents, sinon quatre est suffisant. Dans le cas de six cristaux,
disposez-les en hexagone autour de l'autel; sinon disposez-les en carré.
Le cristal de roche possède une aura qui peut se ternir à force de s'en servir, un peu comme s'il
se fatiguait. Il faut être vigilant à l'état astral du cristal, et le recharger en lui faisant subir de
temps en temps un bain d'eau froide saturée de sel (dans un saladier) et exposé au soleil.
Faisant cela, on reconstitue l'environnement élémental d'un bord de mer, que l'aura astrale
d'un cristal apprécie particulièrement.
Il faut savoir que la région des Vosges est très riche en quartz et améthystes, sous forme de
géodes[2] spectaculaires, pouvant atteindre plusieurs mètres de haut.
Les armes blanches
Comme je le disais plus haut, les armes blanches (avec une lame) représentent l'élément Air.
Elles doivent impérativement n'avoir jamais trempé dans quelque sang que ce soit : cela
dégraderait considérablement leur aura astrale, et donc la représentativité de l'Élément
concerné.
Il est facile d'imaginer qu'en achetant une arme de collection, sortie de la forge, il n'y aura
aucun risque, mais cela devient plus délicat si, pour des raisons budgétaires, vous achetiez une
arme blanche à la brocante :
• Vérifiez que ce soit également une arme de collection
• Vérifiez le fil de la lame : On peut voir s'il est vierge, tranchant ou émoussé
• Une arme blanche blesse par estoc (la pique de la fourchette) et taille (le tranchant du
couteau). Généralement, c'est la taille qui est souillée, donc plus facilement vérifiable.
• Évitez les ustensiles de cuisine, mais aussi si possible les bibelots, coupe-papier, etc,
surtout s'ils sont vieux, rouillés, effilés
• Soyez méfiants des armes que l'on vous ramène d'un pays lointain : si par exemple on
vous ramène une machette, qui vous dit qu'elle n'a pas été entre les mains d'un
guerillero ?
Concernant l'épée cérémonielle, mis à part le prix qui peut devenir réellement problématique,
j'ai pu constater de ma pratique draconique qu'il est impératif d'en choisir une légère : plus un
rituel est complexe, plus il est long, ne serait-ce que le temps de se souvenir de "la suite" de la
séquence; et plus il est long, plus vous aurez à tenir l'épée à bout de bras : ça peut devenir une
torture intéressante !!

Certaines traditions font appel aux armes blanches plus petites, comme les dagues, les
poignards et les athamés. La différence entre une dague et un poignard est que celle-là est
légèrement plus grande que celui-ci, et a une vocation d'autodéfense : autrefois, on se battait
avec une dague dans la main gauche et une rapière dans la main droite. Les athamés sont des
poignards particuliers, qui seraient recourbés et dont le manche (poignée) est peint en noir.
Soyez attentif à votre sécurité et celle de vos enfants : ne laissez pas trainer vos armes
blanches. De plus, si l'une de vos armes était aiguisée, vous devriez en faire la déclaration à la
police, c'est la loi...
Enfin, il se peut que vous ayez besoin d'avoir à graver ou à peindre le manche de vos dagues
et athamés avec des signes talismaniques. Dans ce cas, le manche doit être adapté, ce qui
exclut d'office les couteaux d'apparât déjà décorés; il ne vous reste plus qu'à contacter une
coutellerie, à faire appel à vos talents de bricoleur ou de ceux d'un proche...

Se vêtir comme un vrai magicien


Un magicien est traditionnellement vêtu d'une robe ample, tout du moins il est vu comme tel
dans l'imaginaire collectif. Citez-moi un seul film, un seul roman où le magicien ne serait pas
vêtu ainsi ? Vous devrez faire pareil, pour vous plonger dans l'ambiance, mais aussi de
manière à ce que vos vêtements magiques se chargent en énergie astrale à chaque séance.
Selon le type de magie que vous pratiquerez, vous pourrez constater qu'avec le temps, le
simple fait d'enfiler votre robe de mage vous procurera un étrange frisson : ça y est, vous êtes
un mage !!
Autrefois, les guérisseurs esséniens étaient tout de lin vêtus, ce qui leur valut le surnom des
Hommes en Blanc. Pourquoi le lin ? Parce qu'en termes de correspondances magiques, ce
végétal est relié aux énergies de Tipheret, exaltant ainsi une certaine dimension christique.
De même l'anneau est relativement important et est attesté dans différentes mythologies,
grecque, scandinave, hébreu (l'anneau du Roi Salomon) et même en Magie énochienne. Là
aussi, c'est pas évident à trouver de trouver des anneaux masculins qui soient autre chose que
des grosses bagues à la mode, ou qui ne soient pas déjà décorés. Pour information, l'anneau de
Pele en magie énochienne doit être en Or Massif !! Si d'aventure vous vous en procuriez un,
n'oubliez pas de le faire assurer...
Enfin, le Lamen ou pendentif peut représenter un pentagramme (pointe vers le haut), un carré
magique pour certains manuscrits médiévaux, et dans le cas de la magie énochienne, il est
également en or massif, et sa structure est digne d'étude. Personnellement, je n'en porte aucun.
Les objets "décoratifs"
En complément de tout cet outillage, vous aurez à placer différents sceaux et figurines sur
votre autel, en fonction de votre tradition. Ils seront spécifiés dans les manuels de magie
relatifs à cette tradition : N'oubliez pas d'en étudier le sens symbolique, cela peut être une
spiritualité en soi, mais aussi vous pourrez le "raccrocher" par correspondance à un certain
type d'énergie, à d'autres outils et cela favorisera votre apprentissage de mémoire du rituel.
Je considère qu'il est important de disposer d'une figurine votive sur l'autel, représentant votre
idéal, ce à quoi vous aspirez le plus. Pendant un temps, surtout au tout début, j'avais une
figurine en plastique représentant l'archange Michaël terrassant le Dragon[3]. Puis, pendant
assez longtemps, tout le temps que je pratiquais le système Golden Dawn, j'avais un petit
bouddha de bois que j'avais chargé comme un Talisman. Maintenant je devrais avoir un
authentique sceau de Magie Draconique, mais j'ai préféré garder le Sigillum Dei Aemeth que
je me suis confectionné lors d'une opération énochienne.
Il intervient parfois dans un rituel la dimension sonore : les rituels de magie cérémonielle se
veulent "globaux", affectant tous les champs d'expérience ce qui concrètement signifie que les
cinq sens sont sollicités. Ainsi le goût se retrouve dans le pain ou le vin de messe, tandis que
l'ouïe va être sollicitée par les invocations, les chants élémentaux et les batteries : Le
marquage des étapes d'une cérémonie peut se faire à l'aide d'un maillet, comme dans les
cérémonies maçonniques, ou d'une clochette comme à la messe ou en Magie Draconique. J'ai
lu par ailleurs que certains systèmes plus ou moins hétéroclites remplaçent la clochette par un
foulard que l'on agite. Enfin, si vous n'avez pas de clochette, vous pouvez utiliser le pommeau
de votre épée pour marquer la batterie.
La Croix kabbalistique
Le rituel que je vais vous décrire m'a toujours fait penser au signe de croix de la messe, mais
en beaucoup, beaucoup, beaucoup plus puissant et émouvant. Plus j'étudie la Magie, plus j'ai
l'impression que nos religions ont quelque chose de grotesque et d'approximatif. Et dire qu'il y
en a qui tuent au nom de ces "certitudes" !! Et dire que les magiciens d'autrefois finissaient sur
les bûchers !!
Le rituel dit de la Croix kabbalistique doit être considéré comme un sous-rituel, en ce sens
qu'il est réutilisé très souvent dans d'autres rituels, avec la mention "faites une croix
kabbalistique" : inutile de vous dire que vous devrez connaître ce rituel sur le bout des doigts !
Ce rituel a pour rôle de comparer le corps à une croix, mais il reste abusif de le comparer à la
croix sur laquelle est mort Jésus. En occident, la croix est symbole de mort et de résurrection
mais chez les africains, les grecs et de nombreux païens, elle est associée au carrefour, gardée
par une divinité spécifique qui oeuvre à la croisée des Mondes, généralement de nature
lunaire et sexuelle. Pourquoi croyez-vous que l'Église catholique a fait mettre des calvaires à
tous les carrefours de campagne, et que les sorcières s'y baladaient à la pleine lune ?
Le rituel de la Croix kabbalistique est une opération théurgique, qui finit sur une visualisation
des énergies du coeur : C'est probablement le seul qui travaille sur le chakra cardiaque.
En voici la séquence complète :

1. Tenez-vous debout face à l'Est


2. Prenez votre dague cérémonielle
3. Si vous n'avez pas de dague, joignez l'index de la main droite et le majeur tendus, les
autres doigts sont repliés. Cela remplace systématiquement la dague, et devrait vous
faire penser aux effigies du Bon Dieu ou du pape dans les églises, levant la main droite
de cette manière, et tenant un orbe dans la main gauche.
4. Portez votre dague au dessus de votre tête, visualisez une sphère blanc brillant que
vous toucherez de la pointe
5. Dites alors "Ateh !" ("Tu es" en hébreu, à rapprocher du "Anta" arabe)
6. Faites glisser la dague le long de votre corps, jusqu'à votre plexus solaire. Vous devrez
visualiser une colonne de lumière blanche tracée par la pointe, qui descend le long de
votre colonne vertébrale, de la sphère jusqu'au plexus où elle vient frapper une autre
sphère blanche
7. Maintenez la dague sur le plexus, et visualisez la colonne de lumière qui continue sa
descente jusqu'au sol entre vos pieds, où elle va y frapper une autre sphère blanche
8. Dites alors : "Malkuth" (le Royaume)
9. Faites remonter votre dague jusqu'à hauteur de la poitrine et des bras
10. Faites glisser votre dague vers la droite en visualisant toujours la lumière blanche,
formant maintenant la première branche horizontale de la croix
11. Allez jusqu'à l'épaule droite, où la lumière vient frapper une quatrième sphère blanche,
et dites "ve geburah !" (et la Force)
12. Faites glisser votre dague horizontalement, de l'épaule droite vers l'épaule gauche,
suivie par la lumière blanche
13. Arrêtez-vous à l'épaule gauche, où la lumière vient frapper une cinquième sphère
blanche, dites "ve gedulah !" (et la Grâce)
14. Joignez les mains en creux, comme pour boire, à la hauteur du coeur; essayez de tenir
la dague comme vous pouvez (par exemple, coincez-la entre votre pouce et votre
index ou votre paume)...Visualisez une flamme claire de bougie qui jaillit du creux de
vos mains
15. Dites : "le olam, amen" (pour toujours, amen !)
16. Vous venez de prononcer la phrase : "Tu es le royaume (terrestre) et la Force et la
grâce, pour toujours, Amen". L'important est de savoir si vous vous adressiez à une
Entité extérieure, ou à vous-même. La solution est peut-être dans le Bardo Thödol
Vous devriez ressentir une sensation de fraîcheur délicieuse à hauteur du coeur. Prenez le
temps de rester dans cette énergie, de la ressentir et surtout de la reconnaître. Cela fait partie
de votre apprentissage de l'astral. Les énergies mises en mouvement devraient exciter, peut-
être inquiéter ?, "ce" qui se trouve dans la pièce...Peu de personnes connaissent et pratiquent
les rituels de magie cérémonielle, en fait.
Le rituel de bannissement du pentagramme mineur
Le principe des courants telluriques
La Terre possède, pour l'occultiste, sa propre activité énergétique. Cette activité est structurée
de manière complexe selon une sorte de système veineux, comme si la Terre était vivante et
possédait un réseau capillaire. Je me suis même laissé dire que de doux cinglés pensent
qu'elle a des sortes de roues, des chakras, dont un se trouverait au Tibet !!
En fait, elle est baignée de courants d'énergie constamment en mouvement, circulant
essentiellement d'Est en Ouest. En fait, c'est plus compliqué, cela ressemblerait un peu à une
carte des nuages et des pluies vue d'un satellite. Toujours est-il que depuis un point donné, on
peut considérer que les courants sont catégorisables en cinq grandes qualités, et ces catégories
défilent toutes les 24 minutes pour former une période de deux heures, et ce de l'aube jusqu'au
crépuscule.

La nuit, le régime énergétique change complètement, dès lors que les cinq courants sont liés à
l'activité solaire. Ce qu'il est important de retenir, c'est que l'aube et le crépuscule sont des
bascules énergétiques qui peuvent défaire ou renforcer l'effet des rituels et des cercles de
protection. Ainsi, toute croix kabbalistique ou tout rituel tel celui qui suit, auront des effets
limités de l'aube au crépuscule, et du crépuscule à l'aube. Ils auront donc une durée maximum
moyenne d'influence de 12 heures. C'est un peu l'image de Pénélope faisant le jour et
défaisant la nuit son canevas. A ce titre, le sceau de Mizel ne fonctionne qu'à l'Aurore,
profitant justement de la bascule pour entrer en action.
De même, ce jeu de courants telluriques explique en partie pourquoi il faut toujours se
tourner vers l'Est en magie blanche.

Je vais vous raconter une anecdote édifiante que j'ai vécue à ce sujet. Ma tante venait de se
voir offrir un jeu divinatoire, comme il en pululle dans les magazines, les boutiques
ésotériques et les grandes surfaces. Ce jeu était intitulé "le Jeu des Planètes", et possédait une
structure hybride mélangeant les planètes, les maisons, les éléments et quelques cartes
spécifiques. Je me souviens que le système de tirage[4] était tout simplement imbuvable
tellement il était complexe. Je décidais tout simplement de retailler le jeu, et de réécrire les
règles en me servant des correspondances traditionnelles.
Je considérais d'abord que le jeu était un talisman, il fallait donc évaluer le graphisme pour
déterminer la charge énergétique la plus appropriée. C'est ainsi que je séparais les cartes en
trois catégories :
1. Les quatre éléments
2. Les douze maisons + tête et queue du dragon
3. Les sept planètes traditionnelles + les trois transsaturniennes (Uranus, Neptune et
Pluton)
Concernant les planètes, elles étaient représentées deux fois, en positif et en négatif, ce qui
fait un total de 20 "cartes planètes".
Je considérais les deux premières catégories de l'ordre du "fixe", du féminin, les planètes étant
de l'ordre du masculin : c'était un choix...Certains rituels d'amour ou d'alchimie commencent
d'abord par travailler sur le féminin. J'en déduisais la séquence suivante :
1. Poser les quatre éléments aux quatre directions, de manière à construire un cercle de
protection autour de la zone de tirage des cartes.
2. Séparer le paquet restant en maisons et planètes
3. Faire brasser le paquet des maisons (contenant également les tête et queue du dragon)
4. Faire tirer au consultant quatorze cartes de ce paquet, donc la totalité. L'ordre seul est
important et a une valeur divinatoire. Les disposer en cercle à l'intérieur de la zone des
quatre éléments
5. Faire brasser le paquet des planètes, en faire tirer quatorze au consultant, garder les six
restantes de côté
6. Mettre les quatorze cartes planètes en vis-à-vis des quatorze maisons
7. Mettre les six cartes planètes restantes en ligne au centre de cette roue
8. Retourner les deux fois quatorze cartes de la roue et interpréter au fil de l'eau
9. Retourner les six cartes centrales, elles représentent la part secrète du consultant.
Voilà, j'étais content de ma construction, il me restait à charger les cartes pour que le cercle et
les quatre éléments puissent devenir effectifs. C'est alors que dans mes rituels je me trompai
de direction sans m'en apercevoir. Je me tournai exactement face à l'Ouest. Ayant fini mes
travaux, je commençai une première session de voyance...Je n'y vis pas l'avenir, mais plutôt
une entité qui cherchait à me raconter son histoire personnelle, d'une tristesse et d'une
souffrance dont je fus passablement secoué. Je me demandais pourquoi elle me racontait tout
cela, alors que je sentais clairement qu'elle ne me demandait ni aide ni compassion. Une
forme de perversité, peut-être ? C'est brusquement en discutant avec ma tante, que je m'aperçu
de l'erreur.
Je repris les travaux pour tout défaire et recommencer. Le résultat n'avait plus rien à voir, et
alla au-delà de mes espérances : J'avais conçu le système pour se protéger des
interférences extérieures, il semblait s'autodéfendre comme quelqu'un qui ne voudrait
pas se laisser marcher sur les pieds. Il suffisait que l'on pose les cartes des éléments dans le
bon ordre, et l'on pouvait nettement sentir que quelque chose se mettait en place dans
l'ambiance. Impossible de l'influencer, que cela vienne du consultant, du voyant ou d'une
tierce personne, qu'elle fut perturbée ou malintentionnée !! Le jeu disait ce qu'il avait à dire,
tout simplement...Je n'ai jamais revu de système aussi efficace et aussi objectif, c'est peut-être
pour cela que plus personne ne s'en sert ? Les gens veulent connaître leur avenir pour être
rassurés, ni plus ni moins. La vérité attendra...
Le problème du ressenti
Lorsque vous effectuez correctement le rituel de bannissement du pentagramme mineur, vous
devriez ressentir une sensation particulière en tant que magicien, une sorte de "coup de
barre"...Vous voyez ce que je veux dire ? Cela ne vous amène pas vers la fatigue, mais vous
sentirez ce changement brutal d'état de l'ambiance (je n'ose pas dire de l'atmosphère). Vous
pourrez refaire ce rituel aussi souvent que vous le souhaitez; généralement après deux fois, on
sature un peu, il est temps de passer à d'autres rituels...
En revanche, j'ai pu constater l'effet d'un tel rituel sur d'autres personnes qui étaient présentes
ou distantes. C'est pourquoi je vous recommande de bien analyser ce que vous faites,
pourquoi vous le faites. La réflexion sur un problème de Magie est un travail en soit, et j'en
ferai une page particulière.
1. Sur soit, cela permet de véritables effets de théurgie, aidant à accélérer l'évolution du
tempérament vers un équilibre des quatre éléments en soi
2. Sur une tierce personne présente, à titre expérimental, cela peut créer une gêne, des
vertiges typiquement
3. Sur des animaux ? Hé bien ils vont se cacher sous la table !!
4. Sur une tierce personne distante et consentante ? Un apaisement, à mon avis lié à un
sentiment de sécurité qu'elle ne s'explique pas. Cela affecte également sa chaîne
personnelle d'événements de manière assez spectaculaire
5. Certains magiciens ont essayé sur des personnes qui avaient des crises d'angoisse et se
disaient possédées. Malheureusement, dans la moitié des cas, ces personnes avaient un
vrai problème psychologique, et la possession était dans la tête, ce qui a eu pour
conséquence que lesdits magiciens ont eu droit à de magnifiques retours de flammes,
type "cauchemars, mauvaise chance, etc..."
Nous allons passer maintenant au rituel proprement dit.
La structure
Je me souviens que j'ai découvert ce rituel il y a des années de cela, sur Internet précisément
et en anglais. Je n'avais jamais entendu parler de Magie auparavant, et c'était un sujet qui
m'intéressait de toute façon, dès lors que je m'essayais à la voyance.
J'eus l'occasion de le pratiquer, ainsi que la croix kabbalistique, et plus tard je le redécouvrai
dans un livre en français d'Alexandre Moryason. Par comparaison entre les deux versions, je
fus surpris de la différence de présentation, ce dernier semblant révéler un secret d'état alors
que les anglosaxons semblaient en parler comme on enseigne à lire aux enfants à l'école...
Ce n'est qu'ultérieurement que j'ai compris ce qui s'est passé : l'histoire de l'occultisme en
Europe et aux États-Unis, la revendication mythologique d'une tradition ancestrale, la réalité
historique, la réalité magique et surtout, surtout, les auteurs européens faisant grand cas du
secret, celui de l'initiation, celui de l'expérience intime, celui de la connaissance
précieuse, ont été obligés de publier ce qu'ils savaient, car ils se voyaient dépassé par
l'activité occulte anglosaxonne, sans quoi ils auraient continué à entretenir un voile de
mystère sur ces domaines....
C'est donc avec plaisir et à la manière anglosaxonne que je vais vous parler du rituel de
bannissement du pentagramme mineur.

Le rituel se décompose en cinq sous-rituels :


1. Une croix kabbalistique (tiens, qu'est-ce que je vous disais ?!)
2. La formulation des pentagrammes
3. L'appel des quatre archanges
4. La manifestation des deux étoiles
5. Une croix kabbalistique de fermeture
Il est important de considérer cette décomposition, car :
• Accompagnée d'un dessin, elle facilite spectaculairement la mémorisation
• Les différentes "briques" de base sont réutilisées dans un très grand nombre de rituels,
ceux de la Golden Dawn, ceux de la Wicca, ceux de la Draconia. Je les ai même
retrouvées dans un livre de géomancie traditionnelle.
• De même, le rituel de bannissement peut lui-même faire partie d'un autre rituel plus
large, comme les rituels type "suprême invocation". Ainsi, retenir un rituel revient à
mémoriser l'arbre de composition de ce rituel, puis à restituer la séquence des actions.
Je suis assez surpris car avec le temps, je me rends compte qu'il y a beaucoup d'informaticiens
dans le milieu de la magie, que ce soit du côté francophone ou du côté anglophone...Il suffit
de voir le film Matrix pour se rendre compte que ces deux disciplines ont des affinités. La
culture Manga, peut-être ?

Détaillons les phases 2, 3 et 4.


La phase 2, dite "formulation des pentagrammes" consiste à tracer des pentagrammes vers
chaque direction en partant de l'est et dans le sens horaire. Chaque pentagramme doit être relié
à son voisin par une ligne de lumière blanche, de manière qu'au final vous ayez tracé un
cercle de lumière dans lequel sont insérés quatre pentagrammes, un par direction cardinale.
Un pentagramme (ainsi que toute étoile remarquable, hexagramme, heptagramme,
heptagramme draconique et autres) peut être :
• Tracé
• Vibré
• "Entré"

Pour tracer un pentagramme, vous devrez toujours vous servir de votre dague, sinon utilisez
vos doigts comme dans la croix kabbalistique. Vous devrez toujours tenir compte de la
branche de départ et de la direction de circulation. Vous devrez également déterminer si vous
devez visualiser une couleur, ou le tracer en blanc. Dans le premier cas, c'est un pentagramme
élémental (2x4 variétés), sinon c'est un pentagramme de l'esprit (2 variétés, féminin et
masculin).
Pour vibrer un pentagramme, vous devrez psalmodier un nom magique pendant le tracé du
pentagramme. La technique vocale est un peu celle des mantras tibétains, où vous devrez
visualiser que votre voix sort comme un filament pour se fondre dans votre tracé.
Pour "entrer" un pentagramme, cela dépend des traditions. L'idée est de poignarder le centre
du tracé que vous venez d'effectuer en vibrant un nom spécifique, un peu comme si vous
vouliez "épingler" le pentagramme à une direction donnée. Des entrées plus complexes
consistent à inspirer l'énergie exhalée du pentagramme, pour lui restituer au moment d'entrer.
Une entrée bien faite donne une sensation d'afflux d'énergie dans la direction du
pentagramme.

Et notre rituel, alors ? Hé bien, vous devrez tracer vos pentagrammes en blanc de la manière
suivante sans les vibrer, mais en les entrant par les noms inscrits dans le tableau.

Direction Nom d'entrée


Est Yod
Sud Hé
Ouest Vau
Nord Hé
A vous d'écrire patiemment la séquence complète !!

Concernant la phase 3, elle reprend dans sa grande majorité les éléments que nous avons vus
dans le système de quatre couleurs. On l'appelle parfois "évocation des figures
télesmatiques[5]". Prononcez donc les phrases suivantes, accompagnées des visualisations
ad'hoc, c'est-à-dire les quatre archanges se tenant autour de vous :
1. Devant moi se tient Raphaël
2. Derrière moi se tient Gabriel
3. A ma droite se tient Michaël
4. A ma gauche se tient Auriel
Faites attention, la séquence n'est pas une rotation horaire, contrairement au tracé des
pentagrammes !!. En fait, elle est "calée" sur l'ordre des sphères dans la croix kabbalistique.
Concernant les visualisations, on associe toujours chaque ange avec une sensation et un objet
particuliers dont il se sert, ce que vous aurez soin d'inclure dans ces visualisations. En voici le
tableau :
Ange Objet Main Sensation
Raphaël Dague droite Brise soufflant sur le visage
Gabriel Vase rempli d'eau gauche Fraîcheur et humidité baignant les pieds
Michaël Épée flamboyante droite Chaleur intense et rayonnée
Auriel Gerbe de blé coupé sous le bras gauche Odeur de Terre
Alors me direz-vous, pourquoi "main droite", "main gauche" ? Cela a un rapport avec le
"sexe" de l'élément associé. A vous de "coller", de consolider ce tableau avec celui des
éléments et vous comprendrez pourquoi...

Concernant la phase 4, vous devrez prononcer et visualiser deux étoiles dans votre propre
aura :
1. Dites "autour de moi flamboient les pentagrammes" et visualisez le tracé des quatre
pentagrammes déjà tracés augmenter en intensité
2. Dites "au-dessus de moi brille l'étoile à six rayons" et visualisez un hexagramme doré
au-dessus de votre crâne, comme superposition de deux triangles symétriques
(hexagramme bi-cursal)

Le rituel est terminé, essayez de ressentir l'atmosphère de la pièce...


L'extraordinaire couteau suisse de la Magie
Grâce à ce rituel, vous pourrez pratiquer et déclencher beaucoup plus de choses que vous ne
croyez. Vous vous rendrez assez rapidement compte que l'on peut s'en servir à toutes les
occasions. En tant que rituel de cercle de protection, vous l'utiliserez avant de pratiquer une
méditation, vous assurant des rencontres mémorables, avant de faire une voyance, avant de
faire un magnétisme, pour nettoyer un lieu.
Bien souvent, par sa valeur théurgique, il peut susciter un rééquilibrage des énergies d'une
personne, ce qui amènera parfois naturellement la réalisation des désirs de la personne, dès
lors que ses désirs évolueront en même temps que les moyens de les réaliser.
Le plus souvent, si les gens n'ont pas ce qu'il leur faut dans la Vie, c'est qu'ils n'ont pas leur
équilibre intérieur qui est lié tout à la fois à une ignorance chronique de ce que nous valons, et
à une histoire personnelle difficile. En revanche, lorsque l'on veut déclencher des événements
plus originaux, plus improvisés mais aussi plus spécifiques, alors il faut passer à l'étape
supérieure, la formulation des voeux. Pour que ces voeux se réalisent, il leur faut de l'énergie :
Le Pilier du Milieu est à cet égard une excellente base.
Le pilier du Milieu
L'idée du "Pilier du Milieu" est en quelque sorte de mettre sous tension les énergies qui
circulent dans la colonne vertébrale de manière à ce que tout ce que vous pensez, désirez,
faites, prenne une dimension plus large.
Par là, je veux dire que votre structure énergétique gagne temporairement en puissance, et se
comporte comme une véritable harpe occulte. A ce moment précis, vos paroles, prières et
invocations résonneront fort et loin et auront une consistance et une portée qui n'ont rien à
voir avec l'état de veille que tout le monde connaît. Du point de vue de la sensation, c'est à la
pratique que vous comprendrez ce que je veux dire.
Pour ceux qui sont croyants, je peux vous assurer que cela changera votre pratique et même
votre compréhension de l'acte de prier. Alors, je vous en prie, essayez avant de juger !!
Techniquement, le Pilier du Milieu est l'une des zones de L'Arbre de Vie kabbalistique, que
vous allez connecter à votre Aura pour en bénéficier de la Puissance et de la Sagesse. Je tiens
à préciser deux points un peu désagréables :
1. Se connecter au Pilier du Milieu est une manière de se connecter à l'égrégore
kabbalistique. La sensation et les effets apportés vous pousseront naturellement à ne
jurer que par la Kabbale. Soyez lucides et tolérants, vous vivez une montée
énergétique dans l'univers kabbalistique, mais ce n'est pas le seul. Reconnaissez cette
appartenance sociale occulte, appréciez-là, rendez grâce à cette tradition respectable
mais sachez que ce n'est pas une fin en soi...
2. Le Pilier du Milieu est une authentique expérience du pouvoir. Vivez-là décomplexé,
mais surtout vivez-là selon vos propres termes. Vos désirs ressurgiront à coup sûr, et
il se peut que vous soyez surpris de leur audace et de leur générosité : soyez optimistes
et confiants, car après tout le pouvoir n'est qu'une boîte à outils dont beaucoup de
personnes pourraient en faire un excellent usage, mais ceux qui historiquement l'ont
ardemment désiré et obtenu, en ont barré l'accès aux autres.
Structure du rituel

Je décomposerai le rituel en deux parties :


1. La charge des sphères
2. L'équilibrage du Pilier
Le principe de la charge est de vous connecter aux sephira suivantes :
1. Kether
2. Daath
3. Tipheret
4. Yesod
5. Malkuth
En vérifiant sur l'Arbre de Vie, vous constaterez par vous-mêmes, qu'elles correspondent
effectivement à la partie centrale, à l'axe de symétrie de l'Arbre. Chacune de ces sphères
d'énergie a un rôle bien précis et procède d'une cohérence de sens. Vous héritez ainsi d'un
pouvoir équilibré, efficace et utile.
Chaque sphère est activable par un des noms sacrés de Dieu au sens kabbalistique. J'ai rajouté
une palette de sept couleurs, que je tire du système d'Israël Regardie[6] et qui rend la
visualisation nettement plus efficace d'une part, et met plus en cohérence les couleurs de
l'Aura avec les couleurs symboliques d'autre part.
Pour activer chaque sphère, vous devez d'abord déclamer le nom divin lentement, en
cherchant intuitivement la bonne hauteur de voix, en visualisant le son de votre voix prendre
consistance, puis vous devez visualiser l'apparition éclatante de la sphère correspondante
dans sa couleur. En prenant une respiration carrée, vous aurez le loisir de renforcer la
consistance et la brillance de la sphère en répétant le nom divin, et en visualisant qu'il aille se
fondre dans la sphère comme une sorte de carburant.
Pour passer d'une sphère à l'autre, vous visualiserez un trait de lumière blanche descendante
qui relie deux sphères entre elles. Préférez une visualisation de ce trait sur la phase d'expir.
En général, la première sphère est celle qui donne les ressentis les plus spectaculaires, des
picotements dans tout le corps. Les autres sphères vous donneront des ressentis intéressants si
vous arrivez à les faire rayonner à deux ou trois mètres de distance.
Voici, dans l'ordre, les sphères à activer et leurs attributions :
Ordre dans la
Sephira Chakra Nom Divin Couleur
séquence
sahasrara-padma (au-dessus du Blanc
1 Kether Eheieh
chakra crânien) éclatant
Violet
2 Daath Vishuddha (laryngé) Yehovo Elohim
lavande
Yehovo Eloha Vei
3 Tipheret Manipura (solaire) Rouge
Daath
4 Yesod Swadisthana (ventral) Shaddai al Shai Bleu
muladhara (base, mais projeté au
5 Malkuth Adonai aHaretz Roux
sol)

Concernant la deuxième phase du rituel, j'aurais tendance à considérer qu'il serait facile de la
négliger, c'est pourtant celle qui permettra aux énergies mises en mouvement d'imprégner plus
efficacement votre aura, et donc de vous mettre plus facilement en rapport avec l'Arbre de
Vie.
Il s'agit de considérer que vos chakras viennent de supporter une injection d'énergie à laquelle
ils doivent s'habituer. Du point de vue de la guérison par les mains, cette phase est équivalente
à un équilibrage des chakras en fin de séance, où la main droite est en relation avec le chakra
de base, et la main gauche avec le chakra crânien. Dès lors, c'est toute la colonne vertébrale
qui bénéficie de cet équilibrage.
L'idée est de faire de même ici :
1. Remémorez-vous les positions de toutes les sphères, et leur couleurs respectives
2. Construisez, ou plutôt imaginez les cinq couleurs en même temps, et maintenez cette
visualisation des cinq sphères simultanément
3. Visualisez le trait de lumière blanche qui les relie toutes, visualisez l'ensemble du
Pilier du Milieu
4. Laissez les énergies circuler, en maintenant bien votre respiration régulière. Vous
devez apprivoiser la présence de ces cinq sphères dans votre aura, qu'elles deviennent
une part de vous-même. Mettez-y le temps nécessaire, la respiration vous aidera.
5. Vous ressentirez probablement et entre autres : une légère tétanie de vos muscles par
endroit, une sorte de jubilation, la sensation "d'épaissir", de prendre du volume
Voilà, vous êtes chargés par le Pilier du Milieu...
Emplois
Le Pilier du Milieu présente deux emplois, je dirais deux avantages :
1. Un usage intime : Intérioriser l'Arbre de Vie
2. Un usage externe : Réaliser n'importe quel voeu
Intérioriser l'Arbre de Vie
En vous connectant à l'Arbre de Vie, vous aurez la surprise de constater qu'au fil du temps,
vous comprendrez intuitivement le fonctionnement de ce schéma. Vous serez capable de
dérouler des associations de sens nouvelles, des idées surgiront spontanément vous
éclaircissant votre compréhension de la Kabbale. Vous intégrerez ce langage symbolique avec
facilité et rapidité, vous permettant d'avancer à grands pas sur ce chemin de connaissance.
Plus vous pratiquerez, plus l'apprentissage vous sera simple et semblera couler de source.
Herbie Brennan recommande de pratiquer le Pilier du Milieu le plus souvent possible, de
manière à ce que les sphères de l'Arbre de Vie deviennent permanentes dans votre aura. Du
coup, vous hériterez d'une compréhension spontanée de la pensée kabbalistique, au-delà des
mots. C'est toute votre magie qui en sera changée...
C'est également après un Pilier du Milieu que vous pourrez effectuer un toilettage de votre
aura, fort agréable du reste, par la technique de la Fontaine de Lumière.
La garantie de réussir n'importe quel voeu
Peut-être avez-vous déjà lu ces livres bon marché sur le pouvoir de votre subconscient, ou
bien ces lectures "New-Age", où il suffit de penser et de se concentrer sur un désir pour qu'il
se réalise ? Disons qu'une fois chargé par les énergies du Pilier du Milieu, ce n'est plus "la
même limonade" !! En revanche, l'acquisition d'un tel outil suppose à mon avis deux
conséquences :
1. La plupart du temps, lorsque l'on rencontre une situation difficile, on s'y résigne parce
que l'on ne peut pas y changer grand chose. Plus vous acquerrez de capacités, moins
vous pourrez vous payer le luxe de ne rien faire. Ça laisse toujours un goût amer dans
la bouche d'avoir raté des occasions d'intervenir, d'améliorer les choses alors qu'on
aurait pu...
2. Avoir un tel outil à tout faire suppose d'aborder l'analyse des problèmes avec méthode.
Il s'agit de ne pas faire n'importe quoi, en particulier il vous sera probablement
demandé ici ou là d'être de plus en plus détaché vis-à-vis de vos propres problèmes,
d'être plus objectif et plus responsable. Rien ne vous empêche cependant de vous faire
du bien !! On est forcément plus solide et plus motivé lorsqu'on a le moral et le goût
de la vie !!
Soyez généreux, faites profiter votre entourage de vos connaissances et savoir-faire, cela
change la Vie à tous les niveaux, et vous serez d'autant plus facilement accepté dans votre
démarche spirituelle. Ne devenez pas un de ces misérables "Dom Pernety" qui préjugent[7] de
la dignité du "peuple" à recevoir de telles connaissances. N'ayez crainte de l'usage qui en sera
fait, ces techniques ont leur logique propre qui sanctionnent au sens large les intentions de
ceux qui les utilisent.
Les compléments draconiques
Étant praticien de la Magie draconique, je voulais en passant vous mentionner l'existence de
techniques plus sophistiquées (et plus puissantes) que le Pilier du Milieu, en vous laissant le
soin de les découvrir par vous-mêmes. Une partie de la magie "avancée" consiste à pratiquer
des voyances techniques sous la protection d'un rituel de bannissement, de manière à coucher
sur papier de nouvelles techniques magiques. C'est dans ce contexte que vous pourrez
retrouver la teneur exacte et le descriptif des connaissances suivantes : Il existe des techniques
alternatives au Pilier du Milieu, certaines ont une allure "tibétaine", d'autres font appel à un
jeu de directions intermédiaires supérieur aux quatre directions dont je vous ai parlé. Celui
que j'ai expérimenté s'exprime en un langage spécifique, possède plus de cinq sphères et un
jeu de couleurs nettement plus complexe. Je peux vous assurer que la charge d'énergie est
largement supérieure à celle du Pilier du Milieu. A vous de le retrouver par la pratique de
la Kabbale opérative, ou de toute autre tradition magique...
La basse Magie
Vous trouverez des rituels de basse-magie avec le tarot à la page "tarot", paragraphe "le tarot
magique". Soyez rassurés tout de suite sur une question de vocabulaire : Ce que l'on désigne
par le terme de Basse Magie n'est pas la magie noire !! Il s'agit en fait de la magie du
quotidien, de la réalisation de nos voeux, de tout ce qui participe à notre confort et notre
sécurité. Accessible à tout un chacun, elle a souvent dans l'histoire été pratiquée de manière
rudimentaire sans trop savoir comment elle fonctionnait. Allez savoir pourquoi en allumant
une bougie rouge, cela participait à un rituel de protection ou de courage...
Avec cette magie, vous pouvez rendre service à n'importe qui, de manière utile et intelligible
par tous. En ce qui vous concerne, ce sera vraisemblablement la première magie que vous
pratiquerez pour "voir si ça marche"...et ça fonctionnera, j'en suis persuadé ! Je vous souhaite
de comprendre intuitivement que la "fatalité" pèse beaucoup moins lourd sur nos vies qu'on
veut bien le croire. Comme je le disais à l'un de mes proches, c'est une véritable école de
l'espoir et du libre-arbitre. Donc l'attitude qui positive tout n'est pas réservée aux dépressifs
qui veulent s'en sortir, en fait c'est celle qui est l'essence de la dignité de l'homme : Une
grande leçon en perspective...Lorsque votre tempérament se sera adapté à cette nouvelle façon
de percevoir les choses, vous serez naturellement poussé vers la Haute Magie.
La basse magie, c'est simple : soit vous manipulez les quatre éléments, soit vous manipulez
les sept planètes traditionnelles. Je ferais un paragraphe particulier sur les forces de la Lune,
où la basse magie est à son maximum. Il existe une magie du tarot très peu connue mais je la
traite dans la page consacrée au Tarot de Marseille.
Toutes les opérations qui suivent présupposent que vous avez effectué un rituel de
bannissement du pentagramme mineur, ainsi qu'un pilier du milieu.
Les gammes de couleur
Le principe est simple : chaque planète est associée à deux couleurs (oh non !! encore des
couleurs !!...) :
1. La première couleur correspond à la polarité masculine de la planète. Ainsi la qualité
particulière de la planète sera en émission, vous émettrez quelque chose.
2. La deuxième couleur correspond à la polarité féminine de la planète. Elle est utile
lorsque vous voulez attirer quelque chose à vous.
Supposons que le soleil soit associé à l'argent : Un soleil positif enverra de l'argent (vous
perdez de l'argent), alors qu'un soleil négatif en amènera. D'un autre côté, je n'ai jamais
entendu parler qu'un magicien se soit servi une fois de la couleur du soleil positif !![8]
Pour utiliser ces couleurs, le principe est simple : il faut imprégner l'aura de la couleur
planétaire choisie...à condition de choisir la bonne couleur ! Herbie Brennan propose une
application de ces couleurs en deux temps :

Induction latérale
(même opération, vue de dos et de face)
Induction faciale

Une application sur les côtés gauche et droit de l'aura


en suivant une respiration carrée, visualisez deux sphères de la couleur choisie, une
sous vos pieds, une au-dessus de votre crâne. A l'inspir, faites monter une nappe de
couleur de la sphère inférieure à la sphère supérieure en passant par votre côté droit. A
l'expir, faites descendre la nappe de couleur de la sphère supérieure à la sphère
inférieure en passant par le côté gauche. Recommencez...Vous arrêterez le processus
lorsque vous percevrez que votre aura est saturée par cette couleur, ce que vous
pourrez percevoir par un scintillement spontané de vos nadis dans la couleur choisie.
Une application sur les faces avant et arrière de l'aura
Le principe est le même, à l'inspir faites monter la couleur par la face arrière, à
l'expir par la face avant (et non l'inverse, même si cela ne paraît pas naturel). De
même, faites-le jusqu'à saturation de l'aura
Si c'est la première fois que vous pratiquez ce rituel, je vous recommande de le faire tous les
jours (à chaque fois, refaire le rituel de bannissement et le pilier du milieu...) jusqu'à ce que
votre voeu se réalise. Personnellement, j'ai pratiqué la première fois sur une histoire d'argent
pendant cinq jours, et trois mois après j'ai eu le résultat de manière tellement spectaculaire que
j'ai gardé la lettre qui m'annonçait la rentrée d'argent imprévue.
Je vous fournis ci-joint le tableau des gammes de couleur. Les couleurs masculines sont dites
"gamme du Roi" et les couleurs féminines "gammes de la Reine".
gamme du gamme de
Planète Utilisation
Roi la Reine
Tout ce qui représente l'inconscient : la nuit, le rêve, la
mémoire, l'occulte, les émotions refoulées. Tout ce qui
représente l'image comme reflet : l'hallucination, la vision,
Lune Bleu Puce
l'audiovisuel, l'illusion, les images de l'écran d'ordinateur.
Tout ce qui représente la féminité : la grossesse, les
menstruations, les cycles de la Mer.
Tout ce qui représente la conscience personnelle et son
expression : la personnalité, la réussite personnelle, la
Soleil Orange Or
renommée, la santé, la compréhension, le sentiment d'exister,
la prise de conscience, l'orgueil (masculin ?).
Tout ce qui représente un lien entre les choses et les idées :
Mercure les portes, les passages, les transports, les transactions, les jaune orange
voyages, l'intelligence
Tout ce qui représente la force brute : le courage, la volonté,
Mars rouge vif rouge vif
la force physique, la vitalité, l'urgence, le danger, la violence.
Vénus Tout ce qui concerne les émotions : la convivialité, l'art, la vert vert
beauté, le plaisir, en particulier de vivre. Les relations
émeraude émeraude
sociales
Tout ce qui est ancien : la tradition, la vieillesse, les fossiles,
l'archéologie, la généalogie. Tout ce qui est stable : la lenteur,
Saturne la résistance, les bloquages, l'administration. Tout ce qui indigo noir
représente l'autorité : la loi, les institutions, les contrats,
l'autorité paternelle, le principe de réalité
Tout ce qui représente la croissance de quelque chose qui
Jupiter existe déjà : développement d'une affaire, d'une carrière, violet bleu
développement de facultés et de talents latents, etc...
On remarquera dans le tableau ci-dessus que l'on pourrait établir des liens entre les couleurs et
les planètes. Ainsi l'orange de Mercure et l'orange du soleil sont-ils liés, ce qui pourrait
s'interpréter en disant que "donner de l'argent (soleil+) revient à intégrer du lien social
(mercure -)", et ainsi de suite.
Sur mon cahier des ombres, je me suis amusé à tracer un graphe complet d'interdépendance
des quatorze attributs de couleurs.

J'y utilise deux types de liens :


1. L'égalité stricte des couleurs
2. La proximité de teinte (bleu proche de l'indigo, etc...)
J'y distingue alors quatre groupes isolés de couleurs, qui ne "communiquent pas entre eux" :
1. Saturne "-" : intériorisation de la loi sociale et du principe de réalité
2. Mercure +/-, Soleil +/- (lien entre intellect, conscience et capacité à relier toutes
choses entre elles)
3. Vénus +/- (principe de plaisir, forces créatives)
4. Le groupe des autres
Je subdivise ce dernier groupe en trois parties :
1. Les Infortunes : Saturne "+" (Grande Infortune), Mars "+" (Petite Infortune)
2. Les "énergies des pionniers" : Mars "-", Jupiter "+", Lune "+"
3. Le "développement personnel" : Jupiter "-" , Lune "-"
Ce petit exercice de style était nécessaire pour moi, pour comprendre ce que je fais (ce qu'un
mage devrait toujours essayer de maîtriser) et aussi pour donner du crédit à ces tables de
couleur : était-il bien logique qu'une couleur se retrouve d'une planète à l'autre, ou bien que la
couleur soit la même en émission et en réception ?...
Enfin, je voulais vous toucher deux mots d'une gamme unique souvent employée en basse
magie, dont il semble qu'elle n'ait qu'un rôle symbolique, et fusion plus ou moins réussie des
deux gammes planétaires. En voici le tableau :
Planète Couleur
Lune Argenté
Soleil Doré
Mars Rouge
Mercure Orange
Vénus Vert
Saturne Mauve
Jupiter Bleu ciel
La couleur de la Lune y pose problème, car elle peut être soit argenté soit bleu très pâle. Or si
vous regardez une pleine Lune de face, il se peut que vous perceviez le halo éthérique
l'entourant, et vous constaterez par vous-mêmes qu'effectivement, nous avons un mélange
d'argenté et de bleu pâle.
Donc, la gamme "unisexuelle" (le dernier tableau) représente à mon avis l'état énergétique
effectif des planètes, tandis que les gammes "bisexuelles" (Roi et Reine) représentent des
consignes chromatiques, des énergies en mouvement dont le code est une couleur spécifique.
Vous retrouverez la gamme "unisexuelle" plus souvent que les deux gammes "royales",
notamment en Wicca et en Théosophie
La manipulation des quatre éléments
Cette manipulation peut être très complexe. Pour chaque élément, on peut développer tout un
panel de techniques allant de la voyance à la Haute Magie en passant par l'entraînement
quotidien. Je ne souhaite pas m'attarder sur toutes ces possibilités, souhaitant rester dans les
connaissances génériques. En l'occurrence, il y a de très bons livres en anglais sur le sujet,
comme ceux de Donald Michael Kraig; un livre en français est en préparation par Marc-
André Ricard sur le même thème.
En revanche, pour que vous fassiez l'expérience concrète des quatre éléments en basse magie,
je souhaite vous rapporter ici quatre appels différents et spécifiques aux quatre archanges dont
nous avons déjà parlé.
La préparation
Pour vous préparer à faire ces rituels, n'hésitez pas à prendre un bain relaxant. Il existe même
des techniques de bain magique, mais je ne développe pas le sujet ici. Sachez que la verveine
y a un rôle prépondérant.
Pour préparer la pièce, brûlez un encens purificateur si vous le pouvez. L'Oliban traditionnel
se trouve facilement, s'achète facilement et est très efficace pour cela. C'est un encens que
vous connaissez, j'en suis certain : Il a l'odeur de la messe et de l'église... Sinon vous pouvez
utiliser la technique des Indiens d'Amérique, qui consiste à faire brûler de la sauge et du cèdre
dans une grande coquille type "saint-jacques". Aérez bien, faites un rituel de bannissement du
pentagramme mineur.
Préparez également votre voeu, étant entendu que selon son domaine de réalisation, il vous
faudra choisir l'archange approprié. Je détaille dans la suite les attributions des archanges.
L'écriture du voeu peut être à votre discrétion, ou bien suivre la grammaire magique suivante :
• Nombre de mots égal à neuf ou un multiple de neuf
• Présence de neuf catégories grammaticales dans la phrase : noms, verbes, adjectifs,
adverbes, pronoms, articles, conjonctions de subordination, prépositions, conjonctions
de coordination
Préparez vos armes élémentales, en plus des ingrédients spécifiques à chaque archange.
Inscrivez votre voeu ainsi construit sur une feuille de papier, sans oublier que vous allez la
brûler en fin de travail. N'oubliez donc pas d'aérer la pièce pendant vos travaux. Lorsque le
voeu sera brûlé, les cendres doivent être emportées par l'élément à qui s'adresse la requête :
1. Feu : simplement brûler
2. Eau : noyer les cendres
3. Terre : enterrer les cendres
4. Air : disperser les cendres au vent
Concernant les chandelles, les couleurs me paraissent correctes. Concernant les encens, je
serai plus critique, même si de mémoire et d'expérience les odeurs seront suffisamment
puissantes pour induire l'ambiance nécessaire à la réussite des travaux. Je vous conseillerai de
jeter un coup d'oeil au livre "de l'usage des herbes, poudres et encens" de Mickaël d'Estissac.
Vous y constaterez que la Lavande y est associée à Isis, et donc plutôt à l'Élément Eau que
l'Air.
L'Archange Uriel
Ses compétences couvrent le domaine de la paix, de la fertilité (agriculture, animaux,
finances, humains), l'argent, les biens matériels et le succès d'une entreprise.
Ingrédients :
• Un bol de sel
• une chandelle blanche
• de l'encens de chèvrefeuille
Allumez votre chandelle et l'encens et tournez-vous vers le Nord. Prenez le bol de sel et
élevez-le vers le ciel en disant :
J'invoque la présence de l'Archange Uriel
Gardien du Nord et de l'Élément de la Terre
Ô puissant Uriel, aide-moi à obtenir ce que je désire
Ma demande est juste et bonne
[lisez maintenant votre voeu]
Je t'implore de m'accorder mon souhait
En tout bien tout honneur
Ainsi soit-il.

Faites brûler votre papier contenant le voeu à la flamme de votre chandelle et dispersez les
cendres.
L'Archange Raphaël
Ses compétences couvrent le domaine de la communication, des voyages, de l'exercice mental
et des facultés intellectuelles, la capacité de voyance et la lucidité, et la capacité à retrouver la
liberté.
Ingrédients :
• une chandelle mauve
• de l'encens de lavande
Allumez votre chandelle et l'encens et tournez-vous vers l'Est. Prenez le support et son encens
et élevez-les vers le ciel en disant :
J'invoque la présence de l'Archange Raphaël
Gardien de l'Est et de l'Élément de l'Air
Ô puissant Raphaël, aide-moi à obtenir ce que je désire
Ma demande est juste et bonne
[lisez maintenant votre voeu]
Je t'implore de m'accorder mon souhait
En tout bien tout honneur
Ainsi soit-il.

Faites brûler votre papier contenant le voeu à la flamme de votre chandelle et dispersez les
cendres.
L'Archange Mickaël
Ses compétences couvrent le domaine de la magie défensive, la force physique, le courage, la
volonté mais aussi toutes les vertus du Feu : réchauffer ce qui est froid ou inactif, brûler ce qui
est mauvais ou corrompu, éclairer ce qui est sombre.
Ingrédients :
• une chandelle rouge
• de l'encens de sang-de-dragon (poudre odorante couleur "rouille", tirée de la racine du
rotang)
Allumez votre chandelle et l'encens et tournez-vous vers le Sud. Prenez la chandelle rouge et
élevez-la vers le ciel en disant :
J'invoque la présence de l'Archange Mickaël
Gardien du Sud et de l'Élément du Feu
Ô puissant Mickaël, aide-moi à obtenir ce que je désire
Ma demande est juste et bonne
[lisez maintenant votre voeu]
Je t'implore de m'accorder mon souhait
En tout bien tout honneur
Ainsi soit-il.

Faites brûler votre papier contenant le voeu à la flamme de votre chandelle et dispersez les
cendres.
L'Archange Gabriel
Ses compétences couvrent le domaine de l'Amour humain et spirituel, la guérison, la douceur
et la diplomatie, la compassion, la réconciliation et l'amitié mais aussi toutes les facultés
psychiques : La voyance, le magnétisme, le voyage astral, les rêves, la Magie.
Ingrédients :
• une chandelle bleu pâle
• L'encens est à choisir selon l'application précise:
○ rose : pour l'amour
○ vanille : pour les dons psychiques
○ pomme : pour l'amitié et la paix
○ rose : pour la guérison
Allumez votre chandelle et l'encens et tournez-vous vers l'Ouest. Prenez la chandelle et
élevez-la vers le ciel en disant :
J'invoque la présence de l'Archange Gabriel
Gardien de l'Ouest et de l'Élément de l'Eau
Ô puissant Gabriel, aide-moi à obtenir ce que je désire
Ma demande est juste et bonne
[lisez maintenant votre voeu]
Je t'implore de m'accorder mon souhait
En tout bien tout honneur
Ainsi soit-il.

Faites brûler votre papier contenant le voeu à la flamme de votre chandelle et dispersez les
cendres.
La force de la Lune
Vous trouverez sur le Livre des Ombres un rituel d'utilisation de la Lune pour chasser les
verrues
Introduction
Au début du XXème siècle, un médecin autrichien observa que certains de ses patients
souffraient d'affections diverses, dont des eczémas, des troubles musculaires, articulaires et
nerveux. Après étude approfondie des différents cas qu'il rencontrait dans son cabinet (étude
clinique), il observait un lien entre les dispositions morales, les émotions de ses patients et
certaines des affections physiologiques rencontrées. On parlait alors de maladies
psychosomatiques. Fasciné par la puissance non-exprimée des émotions, il en vint à
s'intéresser aux travaux sur l'hypnose de ses prédécesseurs, dont Charcot et Breuer. Ce dernier
postulait que le psychisme était fragmenté, compartimenté en zones cloisonnées dans l'esprit,
on parlait d'états hypnoïdes. Notre médecin n'était pas d'accord avec cette conception, et
observait par ailleurs que les frontières entre les zones du psychisme étaient beaucoup plus
perméables que cela.

Il fit une découverte majeure, probablement liée à la structure neuronale du cerveau : Ces
mêmes émotions sont manipulables par les mots du langage, un peu comme si les émotions
étaient des valises dont les mots seraient les poignées. Donc, en se servant de la linguistique,
en brassant du vent diront les mauvaises langues, on pouvait accéder à l'entrelac des émotions
et désamorcer des souffrances, lesquelles pouvaient résoudre certaines maladies du plan
physique. Toute forme d'expression du langage était bonne à prendre : l'écrit, l'oral, le dessin,
la musique, etc...La pratique allant et les patients défilant, ce médecin parvint à distinguer des
schémas récurrents qui n'ont de valeur qu'au niveau du groupe. Ces schémas, impliquant des
répétitions conjointes de concepts et d'émotions, traduisaient toujours la même mise en scène
tragique chez chaque individu; des noms de tragédies grecques furent choisis, avec dieux,
déesses et héros grecs. Chaque individu a ses mots à lui, sa tragédie à lui, mais faire référence
à ces catégories peut éclairer le cheminement de l'individu...

L'important est donc le parcours linguistique de chaque individu pour éclairer le


fonctionnement ténébreux du psychisme, dans lequel les émotions livrées à elles-mêmes
suivaient une logique consacrée par le temps et en désaccord avec la conscience de veille et le
quotidien social. Ce médecin s'appelait Sigmund Freud...
C'est ainsi que fonctionnent les forces lunaires illustrées dans la Lame XVIII du Tarot de
Marseille. Il est amusant et inquiétant de constater que les "spiritualistes" de tous bords fuient
cette conception du psychisme humain comme la peste, considérant tout cela comme impureté
et forces sataniques desquelles on viendrait à bout par la morale, la discipline et une
aspiration au rêve. A ce sujet, je voudrais signifier trois choses :
• Leur façon de procéder consiste pour moi à dire : "l'humain, c'est de la merde, ce qu'il
est, ce qu'il désire ne me convient pas, cela doit disparaître, je vais faire une remise à
zéro et le remplacer par autre chose." Tout sauf de l'humanisme...
• De mon expérience personnelle, autant en psychanalyse qu'en magnétisme
guérisseur[9], seul ce genre de démarche aboutit à d'authentiques pardons,
profonds, émouvants et aux conséquences ô combien magiques !! Ainsi, entendre
parler des bigots qui nous saturent d'études bibliques mais qui n'ont jamais fait ce
genre de démarche, considérant que cela relève du Diable et de ses mécréants, cela
m'indispose et m'inspire un sentiment mêlé de dégoût et de pitié pour cette faiblesse et
cette ignorance.
• Quand on a compris comment fonctionne le langage humain et les émotions, et en plus
d'être un peu médium, le fait de sortir dans la rue, de vivre sa vie sociale au quotidien
procure une étrange impression de dépaysement. Intuitivement, on perçoit le décalage
entre ce que les gens disent, ont voulu dire et ce à quoi ils aspirent réellement,
percevant par là-même le type de vécu et de souffrance qu'ils endurent ou ont enduré.
Cela peut devenir très irréel, si l'on ne se laisse pas emporter par la colère de constater
tant de lâcheté et d'ignorance.
Cette zone d'expérience spirituelle et magique correspond à la sphère Yesod de l'Arbre de Vie,
le "fondement". S'y trouvent la vie psychique et inconsciente, mais aussi la sexualité et les
forces de cicatrisation. Je vous présente donc quelques techniques spécifiques de la Lune,
astre dont vous pourrez vérifier par vous-même l'influence opérative sur le psychisme des
humains. Une telle connaissance me semble importante avant de pouvoir porter du crédit et de
l'intérêt à l'astrologie traditionnelle.
L'Eau de Lune
Une connaissance que j'ai trouvée dans le livre d'Anne Meurois-Givaudan est réputée être
extraite des annales akashiques[10], et donc dater d'une époque antérieure multimillénaire...
Ce qui est fascinant, c'est que j'ai appliqué ces connaissances (comme d'autres personnes
certainement) et j'ai eu des résultats surprenants. En l'occurrence, j'ai pu fabriquer à plusieurs
reprises de L'eau de Lune. Les soins que propose de prodiguer l'auteur du livre consistent en
des passes magnétiques originales et rigoureuses, en adjoignant l'application sur la peau de
certaines huiles essentielles non-dermocaustiques (nard, pruche ou pruga canadensis) ainsi
que de deux "eaux" spéciales, l'eau de lune et l'eau de soleil. Cette dernière est faite pour être
bue, tandis que l'eau de lune est faite pour être appliquée sur la peau en massages fréquents.

M'étant trompé au début sur le mode d'application, j'avais donc fabriqué l'eau de lune et je
l'avais goûtée et faite goûter à mon entourage !! Surprise garantie !!
L'eau n'est absolument pas toxique, mais induit des réactions nerveuses et des comportements
qui sont très intéressants à observer et à vivre. Je rajoute également que ces comportements ne
peuvent à mon avis pas être prévus à l'avance : Ils reflètent fidèlement la structure interne de
chacun, et la manière dont le corps gère les énergies de vitalité.

Comme je l'esquissais dans le paragraphe sur le rapport entre les chakras et les éléments, les
énergies lunaires sont de nature aqueuse et à relier à l'élément Eau et au chakra Swadisthana,
qui est le chakra de la sexualité. Freudien, non ?
Maintenant, il faut savoir que l'activité éthérique passe par ce chakra mais est métabolisée par
la rate occulte, et la transition entre le monde physique et le monde éthérique se fait par les
reins occultes. C'est pourquoi on applique l'eau de Lune en massages sur ces trois zones, ce
qui permet d'accélérer le processus de guérison enclenché sur le plan moral vers le plan
physique; selon l'auteur, cela permet de traiter également la "mémoire cellulaire" car la
contrepartie occulte des cellules biologiques garderaient la mémoire des expériences passées,
agréables ou traumatisantes.

Pour avoir fait appliquer de l'eau de lune à plusieurs personnes (je leur dis de le faire elle-
mêmes en leur passant la bouteille, je ne me vois pas en train de les masser...), j'ai pu
constater des réactions dont je commence à considérer qu'elles sont répétables (dans le cadre
du massage) et objectives (indépendantes des croyances de chacun). Les personnes éprouvent
une sensation de chauffe brutale, survenant au bout de quelques minutes, d'abord sur
les zones imprégnées, puis à tout le corps. Certaines de ces personnes sont des athées, qui
ne haïssent pas Dieu ou les Dieux, puisqu'ils n'y croient pas...

Concernant l'absorption de l'eau de Lune, voici les réactions que j'ai observées :
• Certaines personnes, de tempérament pessimiste et plaintif, souffrant d'un manque
chronique de vitalité suite à une opération des viscères, burent l'eau. Elles en
éprouvèrent une euphorie bruyante peu coutumière et vite remarquée par l'entourage,
ainsi qu'un soulagement spectaculaire mais temporaire des problèmes articulaires, de
station debout et de marche.
• D'autres personnes, dont le caractère est plus difficile, du genre à penser que la vie
n'est qu'un combat sans plaisir, où il vaut mieux être le boucher que le veau (NDR :
textuellement !), burent l'eau. Une période d'apathie incroyable, où le corps semblait
peser plusieurs tonnes et "s'enfoncer dans le sol", s'ensuivit. Ces personnes furent
forcées de faire la sieste : "baisser la garde", quoi !
• Une amie à moi, qui est voyante, bu l'eau. Elle en éprouva aussitôt une gène pénible et
locale, comme si on lui appuyait très fort entre les deux yeux...
• En ce qui me concerne, pour avoir goûté l'eau de lune, je percevais un étrange et
confondant arrière goût, indéfinissable, à mi-chemin entre la consistance du lait et le
goût de l'amande. Le plus curieux, c'est que je percevais ce goût tout en reconnaissant
que ce n'était que de l'eau... Une légère bouffée de chaleur s'ensuivit, mais rien de
plus.
Comment fait-on pour faire de l'Eau de Lune ? Rien de plus simple !! Prenez une bouteille ou
une fiole, de préférence en verre : évitez le plastique pour laisser transiter les énergies
lunaires. Mettez-lui un bouchon, si possible de liège. Vous aurez rempli la bouteille avec de
l'eau, si possible minérale : je me méfie du chlore contenu dans l'eau potable du robinet.
Prenez ensuite un sachet de toile, assez grand pour contenir la bouteille, et vous le fermerez
avec une lanière. En effet, la bouteille doit être protégée absolument de la lumière du jour et
des influx solaires : ceux-ci "désamorcent" les influences lunaires contenues dans l'eau.
A la pleine Lune, ou un jour avant, attendez que le Soleil se couche. Posez alors votre
bouteille sortie de son sac à l'exposition des rayons de la Lune; positionnez-la de manière à ce
qu'elle soit exposée toute la nuit : la Lune possède sa propre trajectoire apparente. Vous
pouvez aller vous coucher, mais réglez votre réveil avant le lever du soleil de manière à
retirer la bouteille et la remettre dans son sac à temps.
Voilà, votre Eau de Lune est prête...Je trouve que cette expérience peut faire penser dans une
certaine mesure à de l'Alchimie. J'avais lu il y a quelques temps qu'on avait découvert
pourquoi la Lune "blanchit" les draps : Le spectre lumineux de la Lune contient des
fréquences qui activent la sécrétion de peroxyde d'hydrogène (eau oxygénée) par les herbes
vertes et les graminées. Autrefois, les lavandières étalaient leur drap sur ces herbes à la pleine
Lune, et le peroxyde d'hydrogène, connu pour décolorer les cheveux, blanchissait les draps.
L'eau de Lune contient-elle du peroxyde ? Je n'en sais rien...

La réalisation des voeux par la Lune


Le principe de la Magie Lunaire est de confier à la Lune le soin de réaliser ses désirs. Ainsi
un désir d'argent, d'amour ou de sexe, un désir social ou autre pourra être formulé pendant
les phases lunaires montantes pour se réaliser dans les phases lunaires descendantes. Cela
suppose que l'on commence à travailler avec la Nouvelle Lune, et ce jusqu'à la pleine lune soit
maximum quatorze jours de travail quotidien. Généralement deux ou trois jours suffisent.
Une magie plus complexe et plus redoutable consiste à travailler avec le zodiaque lunaire, tel
qu'expliqué dans le Picatrix. Les maisons lunaires sont quotidiennes, au nombre de 28 et leurs
noms et attributions sont en arabe.
De manière générale, les phases montantes de la Lune ont tendance à "renforcer" l'énergie
éthérique, aussi bien d'un objet que d'une pensée, tandis que les phases descendantes ont
tendance à la disperser. C'est le vieux principe des alchimistes : Solve et coagula, dissoudre et
coaguler.

La Wicca, mouvement magico-religieux américain, a été fondée par Aleister Crowley et


Gerald Gardner au début du vingtième siècle. Pourtant elle se réclame des plus anciennes
traditions païennes, et les figures féminines et lunaires, typiquement les sorcières et déesses y
occupent une place de choix. Au vu de ce qui a été écrit précédemment, il semble que la
Wicca, bien qu'intéressante, reste incomplète si le Wiccan ou la Wiccane ne font pas l'effort de
l'apprentissage permanent et de la curiosité. Les magiciens du moyen-âge maîtrisaient
parfaitement toute une gamme étendue de connaissances magiques, allant de la Terre à la
Lune, en passant par les astres, les éléments et bien d'autres encore.

Je me souviens d'une histoire que l'on raconte dans ma famille. Mon bisaïeul était charpentier-
ébéniste, et il avait construit de ses mains un splendide escalier en bois pour une maison en
pierre. On dit qu'il avait choisi le bois, et l'avait fait coupé à la lune montante...150 ans après,
l'escalier est toujours là, et n'a pas bougé d'une seule ride !!

Une excellente façon de travailler avec la Lune est donc de profiter de ses phases montantes,
le jeu en vaut vraiment la chandelle. C'est encore mieux si l'heure choisie est celle de la Lune.
Pour cela, vous pourrez utiliser avec profit le logiciel ChronosXP, gratuit pour Windows.
Enfin, vous pourrez utiliser un autre intermédiaire végétal, le Chêne. Rédigez votre voeu
comme pour les archanges, puis juste après la nouvelle Lune partez en forêt ou en campagne
pour trouver un chêne vigoureux. Enterrez-y votre voeu écrit, au pied près des racines.
Laissez le temps jouer en votre faveur...

Les Druides considéraient (sauf erreur de ma part) que le chêne était d'essence lunaire, tandis
que les kabbalistes comme Mickaël d'Estissac considèrent qu'il est associé à la Terre.
Imaginez-donc la puissante caisse de résonance que peut constituer un tel arbre associé à la
Force Lunaire !! Mais d'expérience, soyez très rigoureux dans l'expression de votre voeu. J'ai
pris un choc en retour carabiné suite à un chagrin d'amour me concernant directement. Sans
vouloir de retour d'affection, je souhaitais obtenir des nouvelles d'une personne qui ne voulait
plus me parler...et je me suis retrouvé le pied dans le plâtre pendant que je faisais mon rituel.
La magie lunaire est proprement fulgurante, mais cela peut être à double tranchant !!

Concernant les voeux d'amour, je vous déconseille vivement de cibler une personne
particulière. En revanche, vous aurez probablement de très heureuses (et très agréables)
surprises si vous émettez des souhaits concernant le genre de relations que vous voulez vivre
sans nommer ni désirer personne...
La Haute Magie
Le principe de la Haute Magie est d'abord un optimisme fondamental : Arriver à imaginer
qu'en n'importe quelle situation, il y a une solution simple, inconnue, créative, paisible et
spectaculaire. Les rituels de Haute Magie sont alors là pour révéler une telle solution.
J'aurais d'autant plus envie de conseiller la Haute Magie que la situation à traiter est "noire".
Une belle-mère est jalouse de sa belle-fille, et elle paye un sorcier pour la faire souffrir...La
situation ne vous inspire pas de haine, mais vous n'éprouvez que dégoût et pitié (c'est différent
de la compassion) ? Malgré leurs âges respectifs, tous ces gens vous paraissent vulnérables et
infantiles ? Alors étudiez la Haute Magie, vous trouverez probablement des réponses !

Il est assez curieux de constater que l'essentiel de la Haute Magie est tourné vers l'évolution
personnelle de la personnalité. En quelque sorte, vous vous lancez des sorts sur vous-même
pour vous aider à sortir de votre propre misère, celle dont vous avez conscience. Combien
de religions, combien de philosophies dans le monde poussent les gens à prendre en charge
leur propre subjectivité avant d'aborder des responsabilités plus importantes ?

Naturellement, vous serez en mesure d'acquérir d'authentiques pouvoirs opératifs, joints à


l'évolution personnelle, mais je vous garantis que cela n'a plus rien à voir avec les
"bricolages" de la basse magie : La portée est autre, les tenants et les aboutissants aussi; la
façon de percevoir les choses également.

Sagesse, sérénité, connaissance, pouvoir, responsabilité : bienvenue en Haute Magie !!


La charge d'un Talisman
Les opérations de charge d'un talisman sont très importantes en magie cérémonielle, pour
ainsi dire, c'est l'une des clés. En effet, la quasi-totalité des objets employés en magie peut être
considérée comme un talisman.
Principes généraux
Le principe d'un Talisman est de créer un être artificiel, doté en quelque sorte d'un corps et
d'une âme : un "Golem". Celui-ci se compose de deux parties :
• La partie femelle : faite de matière, elle précède la partie mâle. Elle est appelée la
"charte" du talisman
• La partie mâle : faite d'énergie occulte, elle vient après la partie femelle. Elle reprend
la métaphore du "souffle sur l'argile". Il s'agit bien d'insuffler de l'énergie à la charte
d'un Talisman. C'est pourquoi on parle de "charge"
C'est bien une union sexuelle symbolique, une Union Alchimique qu'il s'agit de réaliser.
Généralement, la charge est réalisée à certaines phases astrologiques, tandis que la charte est
moins contrainte sur la réalisation, si ce n'est la qualité du tracé. Il faut voir ce tracé comme
un petit circuit électrique et donc veiller à la forme des courbes et à leurs éventuels
raccordements.
Les chartes de talisman se composent généralement de deux parties :
• La partie métallique : une plaque de métal est gravée avec des motifs spécifiques. Le
choix du métal dépend de la planète du talisman.
• La partie "parcheminée" : faite sur parchemin animal (vélin) ou végétal, elle comporte
des motifs différents au recto et au verso
Une charte peut être réduite à son minimum, c'est-à-dire un parchemin dessiné sur le recto.
Vous trouverez des chartes de parchemin dans la bibliothèque de talismanie.
Dès lors que les spiritualités orientales sont "minimalistes", dépouillées, elles n'ont pas besoin
de matériel auxiliaire. A l'inverse, la tradition occidentale s'appuie sur des artefacts qui n'ont
leur pleine puissance que s'ils sont chargés. D'une manière ou d'une autre, les rituels de
consécration peuvent être vus comme des charges talismaniques spécifiques. Il existe
toutefois des rituels de charge plus génériques, s'appliquant à toutes sortes de supports
physiques. Ces rituels se divisent en deux catégories :
• Les charges planétaires
• Les charges élémentales

Les charges planétaires


Les charges planétaires sont de loin les plus communes, mais aussi les plus complexes.
J'estime à titre personnel qu'elles sont un frein majeur à la pratique de la talismanie. En
fonction du type de talisman, vous aurez à respecter et à attendre qu'une configuration
astrologique particulière se présente pour pouvoir déclencher la charge. C'est un calcul
d'éphéméride qui, ne nous leurrons pas, est un métier en soit.
Je possède un livre d'éphémérides de la NASA qui décrit les mouvements des planètes sous
forme de données tabulées. Je vous laisse imaginer ce que cela peut donner lorsqu'il faut
déterminer que "Jupiter est à l'ascendant de la Vierge et que la Lune entre en Taureau"...
Maintenant, imaginez que l'événement que vous avez repéré doit se produire dans le ciel dans
trois mois, à 14h00 heure locale un lundi :
• A cette heure-ci, vous serez en train de travailler pour votre patron favori...
• Manque de bol, vous avez créé une charte de talisman pour résoudre un problème qui
ne peut pas attendre trois mois
• N'ayant jamais effectué de charge talismanique, vous craignez que cela ne fonctionne
pas aussi bien que vous l'auriez souhaité
Pour ces trois raisons, je préfère de très loin travailler avec les heures et les jours de la
semaine. Chaque jour de la semaine est associé à une planète, et chaque heure de ce jour est
associée à une planète en tant que "sous-planète". Vous pouvez donc très bien avoir "l'heure
de la Lune au jour de Jupiter".
Inutile de vous dire que pour un talisman, par exemple de Mars, vous devriez le charger au
jour de Mars à l'heure de Mars !! Pour calculer et prévoir les jours et les heures astrologiques,
il y a deux moyens :
• Graphiquement, en utilisant l'étoile des Mages. Le principe est redoutablement
simple : pour déterminer la séquence des jours planétaires, suivez le tracé de l'étoile.
Pour déterminer la séquence des heures planétaires, suivez les planètes de pointe en
pointe le long du cercle extérieur dans le sens des aiguilles d'une montre; la première
heure à 00h00 du jour est de la même planète que le jour même
• Automatiquement, en utilisant le logiciel gratuit ChronosXP. Honnêtement, je ne peux
plus m'en passer...

Concrètement :
• Les jours planétaires sont très simples à déterminer et vous les connaissez depuis votre
tendre enfance : Ce sont les jours de la semaine !! Lundi, jour de la Lune, Mercredi,
jour de Mercure, etc...et dimanche, jour du soleil. Vous remarquerez que le
septagramme a sa pointe supérieure sur "dimanche", ce qui est très anglosaxon...
• Faites tous vos travaux un dimanche : c'est toujours un temps disponible, qui amènera
du soleil dans vos talismans. Il ne vous reste qu'à choisir l'heure planétaire voulue, le
matin, l'après-midi ou en soirée...
Jour Nom latin Traduction Planète
Dimanche Domini dies le jour du maître[13] Soleil
Lundi Lunae dies le jour de la lune Lune
Mardi Martis dies le jour de mars Mars
Mercredi Mercurii dies le jour de mercure Mercure
Jeudi Jovis dies le jour de jupiter Jupiter
Vendredi Veneris dies le jour de vénus Vénus
Samedi Saturnis dies le jour de saturne Saturne

Si vous êtes intéressés par la magie "horaire", sachez qu'il existe deux grimoires médiévaux
assez complexes et complets sur le sujet :
1. L'Arbatel, ou Magie de l'Arbalète de John Dee
2. L'Heptameron, de Pietro d'Abano, à ne pas confondre avec l'oeuvre littéraire et
poétique du même nom
Les charges élémentales
La première technique de charge élémentale que j'ai rencontrée était dans les oeuvres de la
Golden Dawn (hasard !). Le principe est le suivant :
• Tout Talisman possède en lui une part des quatre éléments
• Ces quatre parts doivent être activées et mises en harmonie par un accord entre les
forces de l'Akasha et "l'esprit des pierres" du talisman
• L'énergie élémentale est concentrée sur le lieu de travail avant d'être utilisée pour la
charge
Cela donne la séquence suivante :
1. Un chant élémental pour accumuler les quatre éléments
2. Une charge différenciée des quatre éléments
3. L'appel de l'Akasha
4. L'éveil de l'esprit des pierres
Pour plus de précisions, je vous renvoie au livre d'Herbie Brennan dans ma bibliothèque.
Dernièrement, j'ai appris une technique draconique sensiblement différente :
1. Exploration astrale du talisman
2. Négociation avec le gouverneur de l'espace talismanique : s'il est d'accord, la charte
est alors prête, et le talisman sera déployé à pleine puissance
3. Chant élémental spécifique, dit "des gnomes"
4. Création de quatre artificiels élémentaux par évocation
5. Les quatre artificiels ont pour but de charger le talisman chacun selon son élément
6. Les quatre artificiels sont dissolus selon un rite spécifique qui libère de l'énergie
akashique
7. Divers clôture
Pour avoir essayé à plusieurs reprises cette technique, quoique plus laborieuse, les résultats
sont surprenants : le talisman semble rayonner sensiblement dans la main. Je ne peux vous en
dire plus pour l'instant...
La fusion d'Animus et Anima
Je voudrais vous présenter maintenant un rituel de magie cérémonielle, typique de ce que l'on
peut pratiquer en Théurgie. Ce qui caractérise ce genre de rituel est :
• Une certaine complexité dans le matériel à préparer
• Une certaine complexité dans le déroulement de la séquence (longueur, préparation et
sous-rituels)
• Une opération dont l'objet est soi-même
Il s'agit d'un rituel que j'ai trouvé dans le livre "ABC de magie naturelle" que vous trouverez
dans la bibliothèque. Il existe d'autres rituels, comme par exemple ceux de "la Lumière sur le
Royaume" d'inspiration théosophique, dont l'Alchimie des Équinoxes...
Du symbolisme et du syncrétisme
A l'heure ou j'écris, je me demande si un rituel de théurgie est lié à un système symbolique, ou
s'il peut être transposé à d'autres systèmes. Ainsi pourrait-on passer de la Kabbale au
gnosticisme grec, puis à l'hindouisme, pour peu que l'on ait compris la grammaire
symbolique du rituel.

Il ne s'agit pas d'utiliser un syncrétisme, mais de garder la grammaire en changeant le


vocabulaire.

Trop souvent, les sociétés gardent les symbolismes comme des balises marquant leur territoire
historique et culturel. Les intellectuels de ces pays essaient de rabibocher ces symboles à ceux
d'autres cultures par des considérations techniques et historiques sophistiquées, alors que la
véritable connaissance se situe au niveau de la logique d'enchaînement de ces symboles. Elle
relève plus d'un tempérament, d'une aptitude à tirer des ficelles, des liens entre des
connaissances et des souvenirs, que de la valeur intrinsèque d'un signifié.
Cette logique est non-seulement peu visible, demandant un effort de conceptualisation épaulé
par le dessin de ces représentations formelles, mais je crois qu'elle n'intéresse personne,
mettant en cause la spécificité d'une culture par rapport à une autre. Il y a là un authentique
désir de séparation.
Sommes-nous si différents les uns des autres sur cette planète ? le narcissisme des petites
différences, répondait Freud.

Combien de personnes n'avez-vous pas rencontrées qui feraient n'importe quoi pour se sentir
désirables plus qu'un autre, combien d'élites qui construiraient n'importe quel raisonnement
pour justifier de la "civilisation X éternelle" ? Parfois ces personnes sont dressées à raisonner
ainsi pour remplir une fonction sociale de gestion et d'organisation dont elles ne se démettront
jamais.
C'est parce que l'on ne voit pas cette logique sous-jacente, qu'on ne la ressent pas, que la porte
est ouverte à toutes sortes de compréhensions erronées et perverses; je suis sûr qu'un jour la
science médicale pourra mettre des mots plus précis sur ce dont je viens de parler, si ce n'est
déjà fait avec les approches cognitivistes, la définition des biais et des conflits cognitifs.
La tradition grecque : paganisme et gnosticisme
Le rituel qui suit est probablement d'origine gnostique, c'est-à-dire grecque. A ce sujet, il
convient de rester très prudent sur la définition du gnosticisme grec et du paganisme : ce
sont deux choses bien différentes !!
1. Le paganisme grec relève plus d'un animisme qui a évolué vers des formes plus
complexes de représentation de la psyché humaine. Freud s'est servi de ces mythes
pour représenter certaines tragédies intérieures des sentiments.
2. Le gnosticisme est un courant qui émerge durant la période "hellénistique", avec
Plotin, Simon le magicien et bien d'autres. On en parle beaucoup ces temps-ci avec les
manuscrits de Nag-Hammadi et l'évangile de Judas...
Bien que le rituel soit inséré dans un livre de paganisme grec, c'est à mon avis un rituel
gnostique. Je tiens à préciser ce point car ayant "subi" la lecture de certains extraits d'Aleister
Crowley, et qu'il faisait feu de tout bois, en particulier du gnosticisme et du tantrisme pour
justifier ses thèses les plus sombres, je voulais désamorcer dès maintenant son système
intellectuel pervers. A l'inverse de ce dont j'ai parlé plus haut, il réutilise les mêmes symboles
que vous et moi pour les réagencer et générer une grammaire de références symboliques et
émotives qui vont à l'encontre de toute force de vie. Dans le modèle freudien du "Ça, Moi,
Surmoi", le système crowlésien affirme la primauté du Ça en donnant les moyens de détruire
le Moi et le Surmoi.

Ainsi nommé et remis à sa place, le gnosticisme reste un système tout-à-fait intéressant et


pratiquable. L'équivalent des anges et des démons en gnosticisme est :
• Les agathodaimones pour les anges, symbolisés par des serpent de Feu couronnés
• Les kokadaimones ou démons, dont je soupçonne John Dee d'avoir repris la
dénomination pour les "cacodémons" de la magie énochienne
Le système archétypal de Carl Gustav Jung
Voilà une véritable tarte à la crème de la magie contemporaine : l'étude des archétypes mis au
point par Carl Gustav Jung. Il est vrai que ce psychologue zurichois, élève et l'un des premiers
disciples de Freud, apporte une explication assez satisfaisante du phénomène magique. Mais à
force de se prendre pour des psychologues, je trouve que les magiciens oublient...la Magie !!
Je ne connais pas toute l'histoire de la psychanalyse, mais j'avais lu il y a quelque temps un
livre de S. Freud, psychopathologie de la vie quotidienne qui est, de manière surprenante, un
tout petit bouquin. De plus, il se lit très bien et l'édition que j'avais comportait une deuxième
partie expliquant l'histoire de la psychanalyse. Ainsi Freud avait commencé par mettre au
point d'abord une méthode très liée à la linguistique, puis s'était en partie inspiré des travaux
de Jung, qui avait remarqué chez l'analysant en cure l'émergence récurrente de mots, de
phrases, d'images ayant du sens entre eux, donc organisés en réseau de sens. Jung avait appelé
ces "paquets de sens" des complexes. Ce n'est qu'après que Freud les associa à des tragédies
grecques.
Plus tard, Freud et Jung, avant amis inséparables, se fâchèrent mortellement : leur vues
divergèrent trop. Jung avait introduit la notion d'inconscient collectif dans sa cartographie de
l'esprit. L'idée était que dans les profondeurs de la personnalité, il y a un inconscient collectif
qui est mêlé à l'inconscient personnel.

L'inconscient collectif devenait un objet extérieur à l'individu dont celui-ci en possédait une
parcelle, comme s'il y était relié malgré lui...Du coup, pour Jung, le développement personnel
de l'individu devenait une priorité, orientée vers la compréhension d'un certain patrimoine
social et symbolique.
Les ésotéristes, spiritualistes et certains "magiciens", sautèrent sur l'occasion pour :
• trouver-là une justification rassurante et ô combien confortable à leurs religions et
croyances traditionnelles.
• Rejeter Freud en bloc, sauf à l'invoquer d'entre les morts quand ça les arrange. Ils
avancent en effet que ces psychanalystes manipulent des forces sataniques (je l'ai lu
chez l'astrologue Hadès, et d'autres partagent sa dialectique et son style) sous prétexte
qu'il parle de "zizi" à tout bout de champ.[11]
Il existe ainsi un tarot spécifique, le tarot des archétypes de Jung, car celui-ci pensait que
l'inconscient collectif se manifestait à travers un certain nombre d'images symboliques et
statiques, une sorte d'alphabet symbolique que Jung appela les "archétypes".

Dans notre affaire, deux archétypes nous intéressent : Animus et Anima. Ils représentent
respectivement la part masculine et la part féminine en chaque être. Ainsi :
• La part féminine chez une femme représente la sensibilité de cette femme, sa manière
de vivre le désir et la volonté de séduire. L'archétype peut avoir un impact sur le
charme de cette femme, et éventuellement (je n'en suis pas sûr) sur le physique à long
terme
• La part masculine chez un homme représente l'attirance pour les choses "sèches",
l'intellect, la raison, la justice ainsi qu'une compréhension profonde de la notion
d'initiative et de libre-arbitre. C'est en ayant le courage et la force de faire ce qui ne se
faisait pas que le monde peut avancer.
• La part féminine chez un homme, ou à l'inverse la part masculine chez une femme,
représentent l'idéal féminin pour l'homme, et l'idéal masculin chez la femme.
• Ce n'est que dans le cas d'une homosexualité qui serait avérée que l'homme s'identifie
à la part féminine, et la femme à la part masculine.
Il est essentiel pour chacun de pouvoir fusionner en lui les deux parts :
• A l'instar d'un aimant qui a deux pôles, la fusion interne des deux parts dégagera un
pouvoir magnétique, une attirance sur les personnes
• Ce travail d'alchimie intérieure peut résoudre et dénouer un certain nombre de conflits
ou de traces psychologiques. En ce sens, il permet de gagner du temps et d'économiser
des forces quant on a une vie quotidienne à mener
Cette notion de gain de temps se retrouve dans toute la Théurgie, une évolution accélérée du
tempérament, prélude à de vraies capacités magiques. Ces différents archétypes sont à la fois
des composantes de la personnalité et des représentations de Dieux et Déesses d'autrefois.
Tout le paganisme doit donc absolument être considéré comme une manière particulière de
travailler sur ses propres composantes en se tournant vers de supposées divinitées extérieures.
Les religions monothéistes sont réputées être des briseuses d'idoles. Comme d'habitude, le
concept initial tenait tout-à-fait la route, puisqu'il s'agissait de ne pas se laisser duper par des
constructions et des images archétypales qui sont en nous, pas à l'extérieur. L'avenir et la
suite de l'histoire ont à maintes reprises tristement dégénérés :
• Le Dieu Unique qui est en nous et partout a été transformé par les apôtres en un Dieu
extérieur qui flique et flingue tout le Monde, distribuant les baffes et les récompenses :
la meilleure solution pour retrouver cette spiritualité originelle est encore de lire le
Bardo Thödol
• Le paganisme tel qu'il fut pratiqué est réellement devenu une religion opportuniste,
créant des dieux quand elle en avait besoin, et surtout pour des buts politiques : C'est
attesté en Égypte et dans la Rome antique.
• Derrière un dieu païen ou imagé, on peut toujours soupçonner l'existence d'un
égrégore entretenu par des prêtres, eux-mêmes au service d'un pouvoir politique.
Briser les idoles, c'est aussi briser un enchaînement social et politique pour que chacun
soit rendu à lui-même, indépendamment d'une Église, d'une caste de prêtres, de
rabbins, d'imams ou d'ayatollahs.
La structure du rituel
Pour des raisons de droits d'auteur, je ne peux pas reproduire l'intégralité du rituel ici.
J'essaierais d'en donner la structure commentée la plus précise possible, vous renvoyant pour
les éléments techniques de matériel et d'invocation au livre "ABC de la Magie naturelle".
Le principe du rituel est, entre une fermeture de cercle et un renvoi des forces, de se préparer
à l'union alchimique avec son idéal du sexe opposé. Comme en Alchimie, la préparation se
fait en deux temps, par l'appel des forces divines du Moi supérieur, puis par l'énergisation de
sa personnalité qui correspond à l'archétype manifesté (animus pour les hommes, anima pour
les femmes).
1. Le cercle de protection : spécifique à l'égrégore grec, cercles bleus et rouges,
invocation de quatre entités gnostiques (agathodaimones)
2. La préparation par le Moi supérieur
1. L'appel du Moi Supérieur
1. La supplique avec posture spécifique
2. La visualisation : sphère incandescente au-dessus de la tête, langue de
feu rouge au centre, irradiation de toute la colonne vertébrale
2. L'énergisation : visualisation, la sphère crânienne "allume" une sphère dorée
cardiaque, puis une sphère irisée aux pieds. L'énergie remonte jusqu'au coeur,
et enfle jusqu'à englober tout le corps dans un oeuf
3. L'adoration à l'idéal : visualisation et supplique : différentes selon le sexe de
l'opérateur. Pour les hommes : "La splendeur cristalline de ton amour..."; pour
les femmes : "Tu poursuis celles qui ne te cherchent pas..."
3. La préparation par le Moi inférieur
1. Le Moi inférieur : visualisation et ressenti d'un halo autour de la peau.
Visualisation du halo jusqu'à l'oeuf englobant le corps. Perception d'écharpes
d'énergie, supplique au souffle astral.
2. Le prince : visualisation du "géant des étoiles", bénédiction du corps réel.
4. L'union alchimique : Le nom divin, visualisation de l'idéal féminin (de nouveau), les
écharpes astrales unissent l'idéal et l'opérateur. Recueillement
5. Remerciements et congés : déclaration d'engagement, fermeture du cercle de
protection.
Les systèmes relatifs à l'énochien
À la Renaissance, les intellectuels pouvaient être tout à la fois des mathématiciens comme des
magiciens. Ils suivaient un cursus spécifique qui comportait sept catégories, sept disciplines à
étudier, connues sous le nom d'arts libéraux. Ce ne fut que plus tard que la Science, ses
méthodes et ses ambitions sociales émergèrent au Siècle des Lumières. Le vocable d'"Art
Libéral" est resté comme symbole en Franc-Maçonnerie.
Dans cet univers chrétien, imprégné et contrôlé par l'Église catholique, les premiers remous
dans la pensée européenne se firent jour, notamment avec l'avènement de l'imprimerie. Sait-
on que Cornelius Agrippa fut mis à l'index par la papauté parce qu'il avait publié un livre
expliquant en quoi les femmes étaient largement moins bêtes que les hommes, et toutes aussi
capables de gouverner ? Je passe l'épisode de l'émergence du protestantisme qui a fait couler
tant de sang en Europe, et fait fuir pas mal d'élites intellectuelles et de repris de justice vers le
Nouveau Monde.
C'est dans ce contexte que se posa la Vexata Quaestio, entendez "la question qui fâche" : Au
vu des découvertes, des nouveaux peuples et des nouvelles langues, l'Hébreu est-il
vraiment la langue divine originelle ?
Différents "savants" ayant étudié les arts libéraux partirent en quête d'un alphabet angélique.
Mais comment ? Certains passèrent par une exploration du nombre, puisqu'en "toute logique"
les Anges et les Archanges devant être des entités tellement élevées qu'elles résidaient à l'état
de concepts sous-jacents aux mathématiques. C'ets ainsi que nous eûmes la Steganographia
de l'abbé Trithème et le Voarchadumia de Paracelse.
D'autres, et ce fut en partie la méthode du Steganographia, passèrent par le contact direct avec
le Monde Invisible à travers la cristallomancie et différentes pratiques évocatoires. Les
réussites étaient plus que mitigées, mais donnèrent naissance à toute une littérature magique
qui, de près ou de loin, s'en réfère aux enseignements kabbalistiques fondamentaux. Donc,
concernant la structure des rituels de ces grimoires, strictement rien de nouveau !!
C'est dans ce contexte que l'un de ces érudits échaffauda un véritable projet de capitalisation
des connaissances, étonnant de modernité et d'érudition symbolique.
L'énochien des origines
Cet érudit s'appelait John Dee. Se voyant refuser par Marie Stuart le droit de créer une
bibliothèque centrale d'Angleterre, il prit l'affaire à titre personnel et sur ses deniers, créant un
catalogue de 2000 entrées !! J'ai "essayé" d'acheter le catalogue, il vaut entre 200 et 300 euros
chez AbeBooks...
Ce fut John Dee qui prépara la cartographie des expéditions de certains explorateurs anglais.
De son expérience maritime et cartographique, il perçut l'enjeu stratégique d'une marine
d'état, qu'il suggéra à la Reine Elisabeth, et forgea pour la première fois le terme d'Empire
Britannique comme objectif stratégique à atteindre.
En dehors de ses activités d'état, en tant que conseiller et agent secret au profit de la Reine[12],
Dee "languissait" toujours de trouver la réponse à sa soif de connaissances. Il développa un
système articulé autour d'un glyphe alchimique, la Monade Hiéroglyphique. Toutes les
traditions Rose+Croix ultérieures se réclament de ce système...Ce n'est qu'après la monade
qu'il fit presque simultanément la rencontre d'Edouard Kelley, et d'entités surpuissantes se
présentant comme les Anges traditionnels de la chrétienté en plus d'entités "inconnues du
bataillon". En fait Kelley est arrivé après les premiers contacts, alors que le médium
précédent n'arrivait plus à soutenir la présence de telles entités. Même Kelley se plaindra de
ces entités qu'il soupçonnait d'être diaboliques; celles-ci le défendirent pourtant à plusieurs
reprises, moralement et physiquement...Voyant que le médium du tandem "flanchait", l'un des
anges s'adressa à Kelley, et donc à Dee, en grec classique, langue que comprenait Dee mais
qu'ignorait Kelley.
S'ensuivit un dialogue entre les entités et Dee, au travers de Kelley, vaille que vaille et
pendant 5 ou 10 ans (je ne sais plus). Kelley prenait des notes "en sténo", décrivait ce qu'il
voyait dans le cristal, Dee prenait des notes et posait les questions. Le système magique qui en
résulta est tout simplement...stupéfiant d'originalité !! Aucune référence à l'Arbre de Vie de la
Kabbale, mais plutôt un système ingénieux de tablettes lettrées et chiffrées, où chaque groupe
de lettres désigne nécessairement un être, une chose ou un lieu restant à découvrir.
Potentiellement, ces tablettes sont donc des univers entiers mal compris et inexplorés. Quant à
l'identité de ces êtres inconnus, les manuscrits et les notes de Dee attestent clairement qu'à
plusieurs reprises des visiteurs indésirables essayèrent de se faire passer pour des anges; ce
n'est qu'à la vigilance des deux compères que le "pire" fut évité, ceux-ci sommant les entités
en présence de décliner leur véritable nature[14] "Au nom du Tout-Puissant"...A chacun
d'apprécier...
Les connaissances couchées par écrit sur le "système des Anges" faillirent se perdre, et elles
furent retrouvées par hasard cinquante ans plus tard par Meric Casaubon, puis encore plus tard
par Elias Ashmole, l'un des fondateurs de la Franc-Maçonnerie anglaise. Casaubon n'ayant
pas connu Dee ni le système énochien, il prit peur en lisant les notes de celui-ci et ce fut le
début d'une longue crainte et d'une incompréhension devant ce système d'une puissance
singulière, à côté de laquelle la Kabbale fait pâle figure.
Peur et incompréhension furent les deux facteurs d'évolution du système : N'ayant pas
d'attache culturelle et historique, il fut toutefois comparé ultérieurement aux écrits apocryphes
d'Hénoch, et reçu le nom de système énochien, du nom du patriarche qui vit Dieu en face-à-
face et fut "enlevé aux cieux" pour devenir Métatron selon les mêmes écrits. L'alphabet
énochien fut détérioré dans sa graphie, les tablettes remaniées et "écartelées" car interprétées à
la lumière de la Kabbale. Le système mixte Kabbale/énochien fut utilisé à des fins de moins
en moins recommandables, et ce fut Paul Foster Case, un occultiste Rose+Croix anglais, qui
déclara que le système était probablement d'origine démoniaque et qu'il serait rejeté en
conséquence pour tout kabbaliste qui se respecte. A l'inverse, les adeptes de Crowley virent
dans l'énochien un système débarrassé de la mentalité et des références symboliques
judéochrétiennes. Il n'y a donc guère qu'eux aujourd'hui pour étudier le système énochien
dans sa version très très très dégradée à la "sauce Crowley".
Je pense sincèrement que la première victime de cette laborieuse histoire est le message de
lumière et de puissance des anges...Les hommes ont détalé devant eux comme des lapins
apeurés...

Dans cette histoire, tout s'est joué au dix-neuvième siècle. C'est à cette époque que le système
fut étudié et remanié, à cette époque aussi qu'émergèrent les grands mouvements de pensée
occultistes comme la Rose+Croix, la Théosophie, la Golden Dawn et bien d'autres.
Je me suis aperçu que toutes les sectes contemporaines, à l'exception peut-être de la seule
thèse des ovnis (et encore) font systématiquement référence à ces mouvements émergés du
dix-neuvième siècle. Saviez-vous que l'un des amis (gendre ? je ne sais plus) d'Aleister
Crowley s'appelait Ron Hubbard et créa la Scientologie ?
Pour ma part, je travaille sur l'énochien de John Dee, grâce à quelques bonnes références sur
le Web que j'ai mises en ligne. Je travaille également selon un système révélé récemment par
voyance à un québécois, le système draconique s'exprimant en énochien. Vous trouverez mes
travaux sur l'énochien à cette page.

Le système énochien ayant été livré à travers différents manuscrits (les six Livres des
Mystères plus deux ou trois autres), il est généralement difficile de s'en faire une idée précise.
Pourtant le principe est relativement simple :

• Tout ce qui a trait à la mise en place de l'autel, l'aspect vestimentaire : il n'y a pas de
cercle de protection en énochien, ce sont donc les matériaux nobles (tissus, bois, cire,
métaux nobles, etc...) dont on va se vêtir ou se servir qui auront la vertu protectrice. A
l'inverse, sans ce matériel spécifique et coûteux, travailler l'énochien dans le cercle de
protection d'un égrégore donné peut être intéressant. Je travaille en Draconia, d'autres
en Kabbale médiévale, et Étienne Morgant travaille avec les pratiques kabbalistiques
de la Golden Dawn que j'ai exposées précédemment
• Tout ce qui a trait au ciel : C'est une façon de parler de l'Heptarchie Mystique qui
correspond à l'invocation des forces planétaires. Cela comprend deux parties : une
partie directement utilisable, et une partie dont on ne connaît pas le rôle exact, si ce
n'est à titre d'information ou de méditation; on retrouve cette dichotomie pour les
autres parties de l'énochien. Les Anges ont recommandé de commencer par cette partie
avant d'aborder les suivantes : Elle est techniquement plus simple, et sur le fond plus
spirituelle que les manipulations élémentales qui suivent.
• Tout ce qui a trait à la Terre : C'est une façon de parler de la Grande Table de la Terre,
ainsi que la description des Mondes Parallèles de la Terre, appelés "aethyrs". J'insiste
sur le fait que les aethyrs sont relatifs à l'aura de la Terre, et ne sont pas des Univers
recouvrant la Création entière...
• Tout ce qui a trait à la Langue et à la Compréhension du monde : c'est un peu l'univers
symbolique associé au chakra laryngé Vishuddha, "l'Illuminé". Cela comprend
l'alphabet énochien, le Liber Logaeth (contenant toutes les langues du Monde) et les
clés énochiennes. Jusqu'à preuve du contraire et en dépit des allégations du sieur
Crowley, les clés sont liées au Liber Logaeth et non exclusivement aux aethyrs.
Dans ce système "49/49" (clés et tables), les aethyrs de la Terre ne sont qu'une partie.
J'espère qu'avec cette petite taxonomie, vous arriverez toujours à réaffecter un élément de la
magie énochienne dans l'une des quatre catégories afin d'y voir un peu plus clair. J'ai trouvé
sur le Web un catalogue d'images des tablettes énochiennes. Bien qu'elles soient mélangées à
des éléments kabbalistiques, c'est typiquement le genre de catalogue sur lequel vous devrez
travailler pour en classer chacune des entrées dans le système à quatre catégories que je viens
de mentionner. Si vous l'avez bien assimilée, j'ai écrit une carte nettement plus complexe du
système que vous trouverez ici.
Je tiens à vous signaler également quatre "pièges" intellectuels à éviter lors de l'étude érudite
de la magie énochienne :
1. Le verbe "être" : l'analyse des clés énochiennes a permis de dégager certaines formes
du verbe "être" qui est d'une irrégularité singulière, à se demander si le système
énochien n'est pas artificiel. Toutefois, la notion de conscience et d'existence est
l'enjeu central, la clé de voûte de toute religion ou spiritualité. L'aborder de but en
blanc est à mon avis commencer par la fin...Donc le verbe "être" n'existe peut-être pas
en tant que verbe, ce serait le concept le plus complexe de l'énochien.
2. Le Sigillum Dei Aemeth : Le sceau central, le pentacle de force de la magie
énochienne possède une structure complexe et fascinante qui recèle probablement
toute, sinon une grande partie de la connaissance sur l'énochien. Pareil que
précédemment : commencer par son étude serait commencer par la fin...Posons-le sur
la table, expérimentons sa force mais remettons à plus tard son analyse.
3. La référence à la Kabbale (Arbre de Vie + guématrie) : une erreur déjà commise par la
Golden Dawn, et qui revient comme un réflexe conditionné chez les ésotéristes
occidentaux est d'inconsciemment se référer aux tableaux de correspondances de la
Kabbale. La guématrie en énochien n'existe que par le nombre de lettres dans un mot
(Ave a été clair sur le sujet), il n'y a pas de tables de valeurs numéraires pour les
lettres; de même, l'Arbre de Vie n'a pas cours : il s'agit d'un glyphe médiéval qui est la
déformation d'un autre glyphe en forme de roue préfigurant le système solaire. Seul
l'appariement Terre-Ciel des chamanes est à mon avis valable.
4. Les références croisées entre les éléments du système énochien : les anagrammes et
palindromes sont nombreux en énochien, ainsi que les renvois d'une tablette sur
l'autre. Tout est lié en énochien, ce que représente le Sigillum Dei Aemeth
symbolisant l'harmonie et l'unité de l'univers, et c'est heureux. Toutefois, dans un
contexte de pratique et d'étude, vouloir trouver tout de suite les différents liens entre
les éléments du système est le meilleur moyen de se perdre...Le mieux est de
pratiquer l'énochien, les énergies soulevées permettront d'atteindre les buts désirés,
mais aussi mettront en branle chez l'opérateur une forme d'intelligence symbolique et
intuitive lui permettant de comprendre au fur et à mesure les connaissances sur
l'énochien.
Attention sectes !
Je donnerai mon point de vue concernant les sectes, qui est en fait double :
• Le point de vue de l'homme qui, comme chacun, peut s'inquiéter de telles dérives
• Le point de vue du magicien qui porte un jugement éclairé par l'expérience et les
connaissances magiques sur le contenu et les dogmes des sectes.
Concernant le point de vue magique, soyons brefs et incisifs : Les gourous de sectes sont des
gens peu sérieux, peu compétents, sincères dans leur démarche mais probablement
psychiquement souffrants. Si vous explorez une piste magique, vous vous rendrez assez vite
compte que vous n'avez absolument pas besoin de ces gens, même s'ils veulent vous
inculquer le contraire : que leurs croyances soient vraies ou fausses, officielles ou
sectaires n'a aucune importance car de toute façon elles ne changeront jamais au cours
d'une vie, et c'est là le plus grave. En tant que vrai magicien vous aurez à coeur, j'en suis
sûr, d'être curieux et avide d'apprendre, de constamment vous remettre en cause, d'accepter
tout ou partie de la nouveauté en essayant de nouvelles techniques pour voir ce que ça donne.
L'expérimentation, toujours l'expérimentation, sans quoi vous n'aurez aucune raison de
vous prendre pour un Mage... Comme le dit Herbie Brennan dans son bouquin,
"les diplômes en Magie, ça n'existe pas donc vous ne pouvez que montrer ce que vous savez
faire. Le simple fait de pratiquer fait de vous un mage, à juste titre; la compétence est à ce
prix-là"

Regardez-donc du côté des magiciens américains, vous verrez à quel point ils sont bosseurs et
créatifs...Cela vous rappellera de vieilles discussions de politique comparée...
N'oubliez pas non-plus de vous poser régulièrement la question : De quel égrégore suis-je
partie prenante ? En effet, l'effet de l'égrégore serait plutôt du domaine de l'inconscient, il
faut donc avoir le réflexe de se poser la question si ce que nous croyons être spécifique de
notre personnalité ne se retrouve pas chez d'autres, et désamorcer le mimétisme de
comportement et de pensée qui en résulterait
Ainsi, le fait de posséder des connaissances sur l'égrégore ne vous prémunit pas de ces
égrégores : En effet, beaucoup d'ésotéristes possèdent des connaissances sur l'égrégore, ils
ont donc une pensée plus ou moins uniforme sur le sujet et sur d'autres. Leur activité
intellectuelle forme donc un égrégore...
De même, les membres d'une secte sont littéralement enchaînés par l'égrégore de cette secte;
c'est un égrégore qui se nourrit d'énergies intenses, faites d'admiration, d'amour, de peur, de
haine de la société donc particulièrement coriace même pour un petit nombre de membres. Le
seul antidote que je connaisse est l'ouverture aux autres (et "les autres" ont une vraie
responsabilité en matière d'écoute) et une certaine approche blasée du genre humain : Votre
désir s'est brisé sur la falaise du Fait Social, mais est-ce que cela empêche le Soleil de se
lever chaque matin ? Jetez un coup d'oeil à la citation que j'ai mise sur la page "Yin" du
site...Il est plus important d'aller prendre un apéro chez la voisine qui vous a invité, plutôt que
de savoir si le Monde est menacé par un complot mondialiste !!
Ne vous leurrez pas, la voie magique est une voie "costaud" qui ne se fait pas "en surface",
vous allez donc devoir vivre, et parfois des vécus douloureux. Pas de place pour les
"dabblers"[15], disent les américains...Habituez-vous dès aujourd'hui à une certaine solitude
intérieure, mais ne soyez pas chiches de vos services occultes pour vos proches.
Je peux vous promettre également que ce n'est pas ceux que vous croyez qui vous aideront le
plus dans votre démarche magique. En l'occurrence, ce n'est pas tout de parler Kabbale,
Tarot et arbres généalogiques de loges à tout bout de champ, le plus important est de toujours
avancer, mettre un pied devant l'autre, affronter l'inconnu et la peur. Sur ce point j'ai gardé,
entre autres, d'extraordinaires amitiés du Grand Orient, athées, qui ne sont pas d'accord avec
mes visions un peu psychotiques "d'un supposé autre monde", mais qui sentent et
comprennent intuitivement et profondément ma démarche et me soutiennent...

Voilà pour le magicien. Voyons maintenant l'homme attentif aux affaires de la Cité.
Ayez bien conscience que dans "l'affaire des sectes", il y a deux volets :
• Le vécu personnel d'une victime
• L'impact sur la société, ses structures, ses finances et ses institutions
Ainsi l'Assemblée Nationale a-t-elle fait dresser un rapport d'analyse des sectes, que je
considère techniquement comme une référence. Sachez que :
• Ce rapport a été rédigé puis publié sur Internet. Vous le trouverez ici.
• Un sociologue du nom de Régis Dericquebourg a critiqué ce rapport, expliquant qu'il
était mandaté par la secte au pouvoir pour épingler les sectes concurrentes. Il y
dénonce notamment l'Église catholique et la Franc-Maçonnerie française, dont il
précise que certains membres du Parlement en font partie.
En ce qui me concerne, je m'imagine à la place de la Commission en train de "pondre" un
rapport d'aide à la décision, qui se devrait d'être le plus neutre possible. Je trouve que cela
ressort bien du style employé, presque encyclopédique où des points de vue opposés sont
proposés à l'appréciation du lecteur.
Le rapport précise, en matière de solution, que toutes les lois nécessaires à la lutte contre les
sectes étaient déjà existantes, et qu'il suffisait de les appliquer. Incroyable, non ? Une
inquiétude sourde traverse toute la société au point de pousser le Parlement à mandater une
enquête : rien à signaler !! Pas de profils type de "victimes à sectes", plutôt des tendances
dans les méthodes des sectaires, que l'on retrouve dans la finance et le marketing et des
aspirations puissantes et personnelles des victimes, souffrant d'un manque spirituel et
familial...
Le seul aspect vraiment saillant est l'ensemble des infractions concernant la santé publique,
notamment la séquestration et l'exercice illégal de la médecine. Je vais vous donner mon
point de vue : le métier de médecin de campagne est en train de disparaître. Lui seul arrivait
à gérer à peu près proprement le rapport entre l'organique (le corps en tant que machine qu'il
faut réparer) et le subjectif (l'être humain dans son vécu et sa part de mystère), régulant
l'accès aux médecines alternatives. Dans les villages français des années 50, il y avait
toujours un guérisseur de tradition catholique, donc a priori non-suspect de faire partie d'une
secte, qui pouvait rebouter un peu la colonne vertébrale et guérir les petits bobos. Tout cela
était bien sécurisant, et les gens continuaient d'aller à la messe le dimanche...
Aujourd'hui, si vous vous adressez à un guérisseur, quelle garantie avez-vous de ne pas
tomber sur un sale sorcier, une association "séparatiste", une machinerie financière ? Je
précise la définition de l'exercice illégal de la médecine : Prescrire un traitement
médicamenteux ou interrompre le suivi d'un traitement prescrit par un médecin alors que le
guérisseur n'est pas diplômé médecin.
Si donc vous voulez pratiquer le magnétisme guérisseur, ce n'est pas à vous de définir le
régime alimentaire de vos consultants, simplement donner des recommandations. De toute
façon, vous vous apercevrez que l'exercice même du magnétisme permet au contraire de
rendre plus efficace et plus supportable un traitement officiellement prescrit, par simple
manipulation d'énergies invisibles...
Je ne souhaite pas rentrer dans un jugement sur la sociologie du milieu médical, même si au
dire de femmes que je connais dans le milieu hospitalier, il y aurait beaucoup, beaucoup à
dire...Il ne reste plus qu'à espérer qu'un jour peut-être médecines officielles et alternatives
puissent travailler en parfaite et remarquable complémentarité.

Alors, quel est ce manque spirituel dont parle le rapport de l'Assemblée Nationale ? Hé bien,
je crois que notre ami Dom Pernéty nous l'explique, dans cette citation que je réitère sur la
page "Franc-Maçonnerie" :
"Ils font mystère de tout, et semblent n'avoir écrit que pour n'être pas entendus. Ils protestent
cependant qu'ils n'écrivent que pour instruire, et pour instruire d'une Science qu'ils appellent
la clef de toutes les autres. L'amour de Dieu, du prochain, de la vérité, leur met la plume à la
main : la reconnaissance d'une faveur si signalée que celle d'avoir reçu du Créateur
l'intelligence d'un mystère si relevé, ne leur permet pas de se taire. Mais ils l'ont reçue,
ajoutent-ils, dans l'ombre du mystère; ce serait même un crime digne d'anathème que de lever
le voile qui le cacha aux yeux du vulgaire. Pouvaient-ils se dispenser d'écrire
mystérieusement ? Si l'on exposait au grand jour cette Science dans sa simplicité, les
femmes, les enfants même voudraient en faire l'épreuve : le Paysan le plus stupide
quitterait sa charrue pour labourer le champ de Mars comme Jason : il cultiverait la terre
philosophique, dont le travail ne serait pour lui qu'un amusement, et dont les moissons
abondantes lui procureraient d'immenses richesses, avec une vie très longue, et une santé
inaltérable pour en jouir. Il fallait donc tenir cette Science dans l'obscurité, n'en parler que
par hiéroglyphes, par fictions, à l'imitation des anciens Prêtres de l'Egypte, des Brahmanes
des Indes, des premiers Philosophes de la Grèce et de tous les pays, dès qu'on sentait la
nécessité de ne pas bouleverser tout l'ordre et l'harmonie établis dans la société civile. Ils
suivaient en cela le conseil du Sage.[...]" Dictionnaire Mytho-Hermétique, Dom Pernety,
XVIIIème siècle
Et voilà, voilà le résultat quelques siècles plus tard, des peuples entiers coupés de leurs
racines culturelles et historiques, ce dont se plaignent avec snobisme leurs élites pour
rappeler à chacun l'importance qu'ils ont...Des gens qui n'y comprennent rien, persuadés
d'une fatalité vicieuse comme d'un lot quotidien, horripilés et inquiétés par tout ce qui vient
de la Divinité (qu'elle fut d'ailleurs en nous ou externe...), cédant à la colère, le désir de
vengeance, la paranoïa du complot mondialiste. Dois-je applaudir ?
Je crois que dans l'immédiat, la seule chose à faire est de livrer en publication sur Internet ou
dans les librairies les (maigres) connaissances que d'autres auraient voulu taire...
Comme dit Étienne Morgant,
En France, s'il n'y avait eu Papus, Durville, Agrippa et De Gaïta, nous en serions encore à ne
prêter aucun sérieux à la Sainte Magie. Ces initiés, depuis longtemps classés au rang des
maîtres à penser de la discipline, s'en tinrent pourtant à de vagues évocations traductrices de
mystères plus profonds qu'ils ne dévoilèrent jamais. Est-ce là l'indice d'une culture nationale
retardataire ou bien la tragique persistance d'une religion chrétienne trop encore ancrée dans
les esprits et qui freina éperdument durant des décennies l'évolution mystique d'une
population qu'elle sentit glisser dans le paganisme et qu'elle voulut sauver malgré tout ? Il est
vrai que les réformes luthérienne et calviniste émancipèrent les pays anglophones au point
que ceux-ci ouvrirent de plus larges audiences à la libéralité spirituelle. Mais il est vrai
également que la Franc-Maçonnerie Britannique n'entra pas en total désaccord comme ce fut
le cas pour la France avec tout ce qui touchait de près ou de loin à la Magie et à
l'Hermétisme. Pendant ce temps, ceux qui, en France, étaient dépositaires d'un enseignement
véritable le conservèrent jalousement et le tinrent hors de portée des chercheurs. Ils
craignaient que leur notoriété en soit ainsi ébranlée. A notre sens, l'anachronisme de ces gens
est flagrant. Pourtant, quelques efforts ont été faits ces dernières années avec l'apparition sur
le marché littéraire français d'un certain nombre d'ouvrages traitant avec intérêt du problème
de la Magie. [...] Mais les préjugés sont tenaces et lorsque l'Ordre de l'Aube Dorée fit sa
réapparition en France en 1991, il dut essuyer les réprimandes sévères d'une hiérarchie
maçonnique désapprobatrice. Alors pourquoi devoir encore persister dans cette lamentable
affirmation que le chercheur occultiste français est un idiot dépourvu de bon sens puisque
tout ce qui a trait à la Magie occidentale a déjà été publié en Angleterre, aux Etats-Unis et en
Nouvelle-Zélande ? Notre retard en la matière est trop important pour qu'il soit encore
longtemps passé sous silence. [...][NDR : à propos d'Aleister Crowley]Il est peut-être utile de
rappeler que celui-ci fut un des membres les plus actifs de la Golden Dawn et qu'on lui doit,
que cela plaise ou non, une mine de renseignements utiles tirés de son expérience
personnelle, car, au contraire de ses détracteurs, il expérimenta abondamment les sciences
magiques...Sa plus grande vision fut celle qui lui fit prononcer une phrase qui n'est pas prête
d'être comprise : FAIS CE QUE TU VEUX. [NDR : On la retrouve dans la tradition
musulmane, les Hadith] [...] D'autres livres traitent de la question magique mais ne
ressortent pas de la tradition occidentale et détentrice des mystères antiques. Ils sont un reste
des vieilles traditions, celles que les campagnes jeteuses de sorts ont colporté jusqu'à nous ou
encore celles qui naquirent des pensées brumeuses de la génération Peace and Love,
réadaptation candide des pseudo-traditions sorcières ou encore irruption inattendue de la
très vieille religion Wicca. Il est pourtant connue que cette dernière fut issue de l'imagination
innocemment inspirée des sieurs Crowley (moyennant monnaie) et Gardner au début de la
seconde moitié du vingtième siècle. [...] Ce livre est donc encore deux choses; le maillon qui
manquait à la connaissance occulte française et l'espoir que d'autres continueront sur la
même lancée dans l'accomplissement d'une divulgation totale des sciences magiques.

Je crois sincèrement que c'est dans cette direction qu'il faut continuer.

J'avais remarqué il y a quelques temps, que l'Inde est un pays d'une diversité de traditions
spirituelles tout-à-fait étonnantes. Le plus étonnant, c'est que ces spiritualités se sont côtoyées
sans qu'à ma connaissance il y ait eu l'Inquisition ou les bûchers. Les bouddhistes, jainistes,
hindouistes, les tantrikas, et toutes les subdivisions de ces mouvements reflètent étrangement
et fidèlement les différents courants que nous avons eu en chrétienté (judaïsme, gnosticisme,
protestantisme, etc...) à la différence qu'ils ne se sont pas exterminés les uns les autres. Je
me souviens d'un reportage télévisé où un cadre français d'entreprise était parti en Inde, et
était devenu un Guru du culte de Shiva (sijenemabuze...). Sur le film documentaire, on le
voyait se balader tout nu dans les rues d'une capitale indienne, le corps couvert de cendres
grisâtres. Il était arrivé sur le plateau avec son turban, et expliquait que ce qui en France est
considéré comme une secte, était perçu comme tout à fait normal en Inde...
Enfin, je me souviens avoir lu (désolé pour les références !) que certains psychologues
avaient eu des patients ayant fait une dépression en France au retour d'un voyage "Peace and
Love" en Inde. Ces mêmes psychologues parlaient d'un authentique syndrome de l'Inde, qui
bouleverse et violente notre psychisme étriqué d'occidental...
Alors bien sûr, les personnes mûes par une authentique démarche spirituelle sont
particulièrement vulnérables aux sectes : Celles-ci manipulent, à des fins financières pour les
grosses sectes, et paranoïaques pour les petites. Je ne suis pas un psychologue, mais de ce
que j'ai lu, la manipulation se met en évidence par l'objectif qu'elle vise à atteindre :
1. Manipulation niveau I : manipulation affective "normale" faisant partie de
l'interaction sociale. "Si tu ne finis pas ta soupe, tu n'auras pas de dessert", "Si tu t'en
vas, je demande une pension alimentaire", etc...
2. Manipulation niveau II : manipulation à finalité égoïste. Typiquement la séduction
mise en oeuvre dans le marketing : "je me sers de toi tant que j'en ai besoin, puis je te
jette"
3. Manipulation niveau III : manipulation à finalité destructrice, le manipulatueur. Le
but est d'anéantir, de pousser au suicide, d'une manière ou d'une autre la personne
manipulée, le mobile est la haine. Harcèlement moral au boulot, certaines jalousies de
famille, toute forme de paranoïa.
Il est évident que les grosses sectes comme la Scientologie manipulent au niveau II, tandis
que les petites sectes, celles qui séquestrent, affament et culpabilisent, manipulent au niveau
III...

Concernant le niveau III, le Guru éprouve probablement une haine de la société, du moins
c'est mon opinion. Je pense alors que le divorce entre la victime et la société est consommé; il
faudrait que la victime retrouve l'affectio societas, le goût de la vie en société et que les gens
puissent se respecter pour leurs rêves et leur croyances.
C'est également pour cette raison que la Magie tient un rôle particulier, puisqu'elle livre à
tout un chacun les clés du Pouvoir ainsi qu'un début de vérification par la pratique des
allégations du Guru, rétablissant l'équilibre entre ceux qui manipulent et ceux qui sont
manipulés.
Ainsi donc, il est toujours probable de croiser un mouvement sectaire au détour d'une
référence bibliographique. Dans le milieu de la magie, les familles d'occultisme ne sont pas
légion, et je vous en donne une description dans la suite. Encore une fois, je reste sincèrement
persuadé que les sectes actuelles tirent leur contenu des mouvements que je décris ci-dessous.
J'espère ainsi éclaircir certaines choses et participer à ma manière à la mission d'information
que préconise la Commission parlementaire sur les sectes...
La Théosophie
La Théosophie est un système qui est apparu avec les écrits de Madame Helena Petrovna
Blavatsky au XIXème siècle. Je ne sais pas si, à l'instar de l'énochien, le terme "théosophie" a
été créé après coup. Toujours est-il que cette dame reçut par "channeling" des contenus, des
instructions, des théories à vocation spirituelle par différents êtres réputés de Lumière, et se
présentant comme des maîtres ascensionnés.
En rapprochant les spiritualités occidentales et orientales, les entités cherchèrent à montrer
que ces deux-là seraient issus d'une spiritualité grandiose, plus ancienne et plus large, où
l'humain en évolution perpétuelle peut espérer franchir un jour une sorte de seuil de
conscience modifiant profondément sa structure émotionnelle et sa capacité à appréhender
l'Univers, tant au travers de l'intellect qu'au travers des capacités de perception. Les
traditions connues de l'humanité, en plus d'être dans les affres de la lutte sociale, ne seraient
que des avant-postes de ce genre de révélations. Le seuil en question serait appelé
"ascension", et c'est exactement ce qu'aurait vécu Jésus.
Le vocabulaire est déstabilisant, mêlant des éléments scientifiques de l'époque, des éléments
symboliques traditionnels et des éléments philosophiques soit abscons soit difficiles d'accès.
Je pense que le vocabulaire et la dialectique de pas mal de sectes "New-Age" sont repris de
cette méthode particulière sur laquelle il conviendrait de s'enquérir auprès des écrits des
fondateurs de la Théosophie, Mme Blavatsky (contactant "Maître Dzyan" et écrivant "la
Doctrine secrète") et Mme Bailey (contactant "Maître Djwal Khoul", dit "le Tibétain" et
écrivant entre autres "Traité sur les sept rayons").

Par ailleurs, les différents mouvements ésotéristes proposent de plus en plus des conceptions
du monde grandioses, toujours susceptibles de faire rêver. On peut argumenter que ces
mouvements se servent de la science pour rester vendeurs, ou à l'inverse que ces forces
spirituelles ne nous parlent que de ce que nous sommes capables de comprendre. Ainsi on ne
parlerait pas des galaxies et de la Terre ronde à un mage du Moyen-Âge, le dernier ayant
tenté cet exercice selon ces termes s'appelait Giordano Bruno et a fini sur un bûcher...
Donc, certains courants magiques appuient leurs valeurs sur le mouvement Théosophique, ce
qui leur permet tout de même de produire des instruments rituels complexes et beaux. Citons
le cas de trois d'entre eux :
• Franz Bardon : Aaaahh ! Franz Bardon, une référence incontournable en Magie
occidentale ! Franz Bardon était un médecin allemand qui a vécu la Seconde Guerre
Mondiale, et attribuait cet événement majeur à des influences occultes qu'il a cherché
à dénoncer en s'appuyant sur la vision théosophiste du monde. Ses trois bouquins
d'exercices magiques sont à mi-chemin entre le yoga et l'entraînement quotidien de
moine-soldat pour augmenter ses facultés psychiques et "stabiliser sa structure
élémentale" selon le terme consacré. En ce sens, ses exercices participent d'une
certaine guérison spirituelle.
• Mickaël d'Estissac : Quoique plus orienté vers la Rose+Croix, ses rituels
kabbalistiques très détaillés de Basse-Magie en conjonction avec l'action des plantes
se réclament d'Alexandre Moryason
• Alexandre Moryason : C'est un mage français dont on ne sait pas grand chose, ni son
âge ni sa profession profane. Il a créé une maison d'édition qui a publié Franz
Bardon, et écrit un livre de Magie d'Évolution, une authentique Théurgie : "la
Lumière sur le Royaume", dont j'ai retrouvé un exemplaire dans une bibliothèque du
Grand Orient de France. Vu la poussière qu'il y avait dessus, il ne devait pas souvent
être lu !! Au programme, le Rituel d'Aset (nom égyptien d'Isis), l'Alchimie des
Équinoxes (rien à voir avec The Equinox de Crowley). J'avais également acheté ce
bouquin, d'une couverture bleue ciel magnifique, l'avais lu et en partie pratiqué, puis
offert à ma grand-mère voyant qu'elle était très attachée à la Vierge Marie. Le livre
est tranquillement en train de moisir dans un coin depuis plusieurs années...Je dois
avouer que je l'ai encore en travers de la gorge...

Je crois que pour parler des traditions orientales, comme le fait la Théosophie, le mieux est
d'étudier les traditions orientales. Mon érudition est, sur ce point, très embryonnaire. J'ai lu
le Bardo Thödol, mais encore faudrait-il que je lise les Védas (quatre volumes, dont un
consacré à la basse magie, l'Atharva Véda), le Mahabharata, etc...
A ce sujet, je voudrais préciser un point : Tous ces systèmes "fusionnés" (dont les suivants
traités ci-après) présentent un risque : de part leur créativité étonnante, ils sont
particulièrement séduisants, offrant des perspectives inexplorées et socialement
dérangeantes. Toutefois, le point de vue et la façon de penser peuvent induire des conclusions
erronées particulièrement perverses. Il convient donc de se documenter à la source, ce qui
demandera au moins un effort de bibliographie pour repérer les traducteurs et
commentateurs, au pire un effort linguistique pour apprendre la langue étrangère. C'est la
première option qui sera probablement la plus fréquente, car si je veux étudier le gnosticisme
copte, le livre des morts égyptiens puis le livre des morts tibétain, je passe ma vie à apprendre
des langues mortes ? Enfin, concernant les langues mortes orientales, j'ai pu constater que
les universitaires les plus prolixes (et de loin) dans ce domaine sont les allemands : langues
et écritures cunéiformes, égyptien et copte, tibétologie, tout y passe !! A une époque où
l'anglais est une lingua franca simple à apprendre pour la plupart des interlocuteurs
internationaux, voilà une bonne raison de se mettre à l'allemand...

Ainsi le Tantra, qui a été mal interprété : Il ne s'agit pas d'une "doctrine sexuelle" mais d'une
doctrine du "pragmatisme absolu" : Ni Bien Ni Mal, seule compte la compréhension par
l'expérience de tous les domaines matériels, même ceux considérés comme les pires, dont la
sexualité, mise ainsi en exergue seulement en Occident, ce qui va à l'encontre de la doctrine
Rose+Croix.
Pour pratiquer un tel Tantra, il faut veiller à ce que les expériences en question ne vous
détruisent pas physiquement d'une part, et que la connaissance ainsi acquise puisse être
exprimée, au moins pour vous, devenant ainsi sagesse, et pourquoi pas pour la société que de
telles démarches effraient toujours.

C'est pourquoi il est généralement admis que le Tantra n'est pas facile pour un occidental, à
moins de disposer d'un professeur compétent, ce qui est gageure lorsque les sectes rôdent...
Une version "light" du Tantra consiste à pratiquer exclusivement les affaires sexuelles (sous
lesquelles ce système est présent dans l'imaginaire collectif), et exclusivement la pratique au
sein d'un couple. N'ayant pas eu l'occasion de le pratiquer, j'intuite quand même une certaine
puissance là-derrière...
Le système Rose-Croix
La plupart des systèmes ésotériques, quels qu'ils soient, se réclament toujours d'une origine
mystérieuse, se perdant dans la nuit des temps...Si l'Histoire a son mot à dire dans cette
affaire, elle est :
• Toujours riche d'enseignements, intéressante et même fascinante de modernité et
d'humanité
• Rarement, très rarement d'accord avec le mythe que mettent en avant lesdites
sociétés secrètes
En fait, tout se joue à mon avis sur la langue employée et la culture qui va avec. Un cas
saisissant, que je vais traiter dans la page "linguistique" (lien précédent) est celui du Chinois,
réputé d'origine divine. Comme tellement, tellement d'autres civilisations, il s'agit d'un projet
politique où une "lingua franca" entièrement synthétique et donc d'une régularité
géométrique, briguant le poste de langue divine, est imposée à différentes tribus nomades,
puis les traces et les résistances sont gommées dans la violence et le sang. La mémoire
collective peut alors être retravaillée...
Ainsi que n'ai-je entendu de mythologie sur le Tarot qui ne soit pas du tout attesté
historiquement ? La seule chose qui est transmise est une façon de penser, une sagesse
pratique qui, de facto, est la même pour l'humain en général.
Lorsque j'ai commencé à étudier les ouvrages de la Rose+Croix, j'étais...émerveillé. Je me
suis plus tard rendu compte que j'aurais pu arriver au même résultat par n'importe quel
moyen. Soyons donc plus que méfiants sur les guerres de succession et la "régularité" des
sociétés initiatiques; le plus important, et de loin, est de trouver un équilibre familial et social
satisfaisant qui permette d'avancer. Les plus beaux moments sont en perspectives...

A ce stade, il y a une précision à apporter sur le terme "Rose+Croix" :


1. Les deux termes "Rose" et "Croix" sont toujours séparés par un signe "+", symbole
précisément de la Croix
2. La Rose et la Croix sont des symboles christiques, associés à l'élément Air (pour
"Rose=Air", voir Mickael d'Estissac), lui-même associé au pouvoir de guérison et à la
charité christique. La Croix est prise au sens de croisée des chemins, mais aussi de
mort et résurrection (Christ, Osiris, etc...). L'idée est que c'est sur la Croix que fleurit
la Rose...
3. Le terme Rose+Croix désigne un grade en Franc-Maçonnerie
4. Le terme Rose+Croix désigne un courant de pensée qui prend racine à la
Renaissance, en parallèle d'une certaine activité littéraire liée à l'Alchimie, et ce à
défaut d'avoir des preuves de l'existence d'une société secrète antique du même nom
5. Enfin, le terme AMORC pour "Ancient and Mystic Order of the Rose and Cross" est
une société se réclamant de l'héritage légendaire de la Renaissance, et fondée par un
occultiste américain, Harvey Spencer Lewis au début du XXème siècle. D'autres
occultistes de tradition hermétiste et/ou kabbalistique se rapprocheront de cette
manière de penser, notamment Paul Foster Case, fondateur des Builders of the
Adytum, "BOTA" (les bâtisseurs du saint des saints)
6. C'est ce même Foster Case qui rejeta clairement l'énochien, tout du moins celui
qu'avait "bricolé" la Golden Dawn, et que l'on retrouve même chez les partisans de
Crowley[17].
Aujourd'hui, et pêle-mêle, je dirais que tous ceux qui se réclament du mouvement Rose+Croix
connaissent tous les ouvrages référents, en l'occurrence :
1. La Fama Fraternitatis, ouvrage d'hermétisme de la Renaissance
2. La Monas Hieroglyphica écrite, écrite par ?...John Dee !! Il y a comme une
"mystérieuse" éclipse sur la période de sa vie qui a suivi la "monade", une période
dont je me suis laissé dire qu'il aurait pactisé avec les forces du diable qui se firent
appeler les Anges Énochiens[18]
D'un point de vue strictement pragmatique, la Rose+Croix est particulièrement intéressante
pour comprendre l'héritage Christique d'un point de vue de qualité. Si en toute logique vous
avez assimilé les enseignements de la Rose+Croix, si par réflexe vous songez à toujours
inclure dans vos pratiques magiques la force du Soleil et du Coeur, vous devriez disposer
d'une authentique faculté de guérisseur...Alors passez à autre chose !!
Le constat est que les pays africains (d'afrique "noire") sont très preneurs des sociétés et des
initiations Rose+Croix, parallèlement à d'éventuels chamanismes locaux.
En outre, le BOTA a ouvert une antenne au Brésil, dans ce pays où la guerre entre l'Église
Catholique et la "théologie de la libération" fait rage...
Alors, les Rose+Croix, pourvoyeurs de paix et d'Amour ou instruments politiques ? Je ne sais
pas...Encore une fois, quel que soit le système, ayez conscience de l'égrégore qui est derrière
donc, une fois que vous aurez assimilé les leçons, ayez le courage de changer, de "passer à
l'ennemi", ou de passer vers un système dont tout le monde se fiche éperdument,
curieusement, c'est probablement là que se trouve la solution...Soyez sans cesse en
mouvement, comme un Feu qui Danse.
Le système de la Golden Dawn
Bien évidemment, je viens de vous présenter la substance du système de la Golden Dawn, je
ne referai pas cet exposé ! En revanche, il est important de savoir que la Golden Dawn avait
un système hiérarchique divisé en deux parties :
1. La hiérarchie externe, reprenant les enseignements de la magie occidentale
s'appuyant sur l'héritage Rose+Croix et aussi certains auteurs référents
particulièrement importants comme Paracelse (l'Archidoxe Magique) et Cornelius
Agrippa (la Philosophie Occulte), avec une pincée d'orientalisme...
2. La hiérarchie interne, véritable création de la Golden Dawn, qui visait à unifier le
système de Dee à la Kabbale. Ce fut même avec ce projet en tête que trois Rose+Croix
anglais (Westwood, Winnicott et McGregorMathers) s'associèrent autour des
parchemins de Dee et surtout sur la base du seul commentateur connu de l'énochien,
Casaubon, qui n'en était pas le plus élogieux.
Il s'agissait pour eux de créer de toutes pièces de nouveaux tableaux de correspondance entre
ceux que j'ai présentés, d'autres que je n'ai pas présentés (en l'occurrence les symboles
zodiacaux) et les différents artefacts énochiens, ce qui aurait démultiplié effroyablement la
complexité des associations. Mathématiquement, le nombre de liens entre des collections
d'objets est, selon les conditions restrictives, une fonction polynômiale voire exponentielle du
nombre d'objets.
Sans que les parchemins de Dee ne mentionnent à aucun moment de ramener ce patrimoine
énochien à la Kabbale (ce serait plutôt clairement le contraire), les trois compères
déployèrent donc ces associations, dans lesquelles nos contemporains ont bien du mal à
naviguer. A ma connaissance, seuls trois d'entre eux y parvinrent avec plus ou moins de
bonheur :
1. Aleister Crowley
2. Israël Regardie
3. Benjamin Rowe (de son vrai nom Josh Norton)
Imaginez donc la Grande Table énochienne de la Terre, divisée en quatre quadrants, chacun
divisé en quatre sous-quadrants, soit 16 unités. Pour chaque unité, associez un ou deux
éléments, une planète, un ou deux signes zodiacaux, vérifiez l'adéquation élément/planète,
puis planète/zodiaque enfin zodiaque/élément. Puis, de chaque sous-quartier, extrayez des
noms d'entités en long, large, travers, rotation et recommencez le processus d'association et
d'inférence le long des tableaux de correspondance...
Vous êtes coincés ? Il n'y a plus qu'à appeler les pompiers pour vous sortir de là !! Le
problème, c'est que quelques générations d'occultistes travaillent comme cela avec
l'énochien, dont ça fait toujours désordre de débarquer et tout remettre à zéro...
Il serait pourtant tellement plus simple de suivre à la lettre des parchemins de Dee, sans
s'encombrer d'une tradition auxiliaire...A cet effet, je vous reprécise la taxonomie de
l'énochien à mon avis la plus simple ici.
Le système Thélémite
La Golden Dawn montre des signes de fatigue. Contre l'avis de WestWood et Winnicott,
Mathers initie le jeune Aleister Crowley au système externe. Ce jeune "Alick", comme il était
surnommé enfant, sera un magicien travailleur et prolifique; montrant d'excellents résultats,
il franchira bien vite tous les échelons externes sous le nom initiatique "Frater Perdurabo".
Parvenu aux échelons internes, il est le seul à essayer l'exploration des zones énochiennes
(appelées "aethyrs") dont il en restitue le récit dans l'ouvrage "The Vision and the Voice".
Voulant révéler l'existence de la magie énochienne au grand public, il écrit un article dans un
journal local sous le titre "The Equinox" : Echec, tout le monde s'en tamponne...
Après divers travaux plutôt audacieux dont aujourd'hui certains groupes ésotériques se
réclament, c'est à Paris avec sa femme qu'il aura des pépins...Visitant je ne sais plus quel
musée (le Louvre ?), il tombe nez-à-nez avec une stèle égyptienne, en hiéroglyphes du Moyen-
Empire. Il "reçoit" brutalement un "flash" : une entité nommée Aiwass cherche à le contacter.
Il se verra révéler un livre étonnant et inquiétant, lui enjoignant de faire du prosélytisme
autour des préceptes suivants :
• La mesure du Temps dans le monde se fait en "éons", un peu comme chez les
gnostiques grecs où l'éon désigne à la fois un Dieu et une période de temps.
• Deux éons sont passés : le premier était celui d'Isis, des divinités païennes, de la
sensualité et du rapport à la nature, le deuxième était celui d'Osiris, l'époque des
religions à résurrection type christianisme ou Rose+Croix, où le sacrifice de l'ego
devait mener à la résurrection et la splendeur.
• Le troisième éon serait celui d'Horus, Dieu du ciel, maître du soleil et de la lune.
Augurant d'une certaine puissance, il invite Crowley à "détruire ce qui est faible"...!!
• Toute la mise en scène de ce contact tourne autour de la mythologie égyptienne, mais
sérieusement remaniée, et finalement ayant peu de rapports avec les études
académiques qui en ont été faites.
• "Tout homme et toute femme est une étoile" : Par conséquent, à chacun de suivre sa
trajectoire et de croire en sa propre lumière
• "Fais ce que tu veux" : pas de limites !! Une sorte de pseudo-tantra
Autant dire qu'un tel système, à mi-chemin entre l'anarchisme et le fascisme (Aiwass fait
clairement la distinction entre les forts et les faibles, condamnant à mort ces derniers), tombe
mal vu l'époque : C'est le début du XXème siècle, et il y a un petit moustachu allemand que ce
genre de thèses pourrait intéresser, et qui s'est déjà intéressé à Nietsche et à sa volonté de
puissance...A se demander si le "caporal de Bavière" n'a pas lu Crowley !!
De mes recherches personnelles, j'ai découvert les points suivants :
1. La phrase "chaque homme est une étoile" est de Paracelse. Il y a manifestement une
violation de copyright, même si quelques esprits chagrins me rétorqueront qu'au-delà
de 70 ans, une oeuvre tombe dans le domaine public...
2. La phrase "fais ce que tu veux" se retrouve chez Rabelais, qui la met en scène dans sa
création, l'abbaye de Thélème, et donc le mouvement de Crowley portera le nom de
Thelema.
3. J'ai également découvert que cette phrase est encore plus ancienne, on la retrouve
dans la tradition orale du Coran, les Hadith. L'une de ces phrases dirait en substance
: "De tous les enseignements livrés aux hommes, celui qui a été le mieux compris est
'fais ce que tu veux'". Dans cette tradition, des paroles du prophète Mohammed sont
rapportées à travers l'Histoire de témoin en témoin. Les rapports écrits de ces
témoignages commencent d'abord par décrire la filiation de transmission des témoins.
A ma connaissance, deux auteurs excellent dans cette tradition : Al-Nawawi et
Bukhari. Pour ceux qui seraient intéressés, (imaginez que nous disposions des paroles
de Jésus...) je vous recommande l'Institut du Monde Arabe à Paris.
Crowley finit homosexuel, drogué et obèse, possédant un certain charme mais d'un caractère
explosif. Les tenants de la psychologie de Wilhelm Reich reconnaîtront là le profil de
quelqu'un qui a eu des gros soucis avec sa maman[24] : C'était la première à lui dire, enfant,
qu'il était l'Incarnation du Mal...
Il existe aujourd'hui, et j'ai envie de dire "bien évidemment", une polémique tenace sur
Crowley. Certains le considèrent comme l'Antéchrist, dont il prenait un malin plaisir à en
revêtir les attributs (la Bête, MégaThérion, 666, etc...), d'autres comme "le plus grand mage
de tous les temps".
Pour ma part, je dirais que :
• La religion ou les religions du Livre lui provoquaient une réaction épidermique, voire
épileptique. Imaginez-donc que l'on vous parle d'Amour, de Lumière et de Pureté, et
que l'on vous gratifie de coups de matraque alors que vous n'êtes qu'un enfant.
Forcément, ça vous déglingue un bonhomme. Le décalage entre les paroles et les
émotions est un sujet d'importance, appelé "conflit cognitif", et reconnu pour être la
route vers la schizophrénie...
• Crowley était avant tout un vrai bosseur. Au fond, que savons-nous de la Golden
Dawn ? Quelques obscurs individus plus ou moins romantiques, plus ou moins
structurés, qui viennent pointer à l'heure de la tenue et s'en reviennent après les
"agapes" le ventre plein, deux ou trois blagues machos plus tard...
• Plus ou moins victime de cette solitude forcée, il me semble que Crowley s'est
lamentablement "planté" sur le plan technique, faute d'avoir des interlocuteurs
compétents. Je ne recommande pas les techniques crowlésiennes de magie...!! C'est un
vrai bazar, aux résultats hasardeux. Je crois que l'on peut faire aussi bien si ce n'est
mieux en s'attachant aux manuscrits de la Renaissance et du Moyen-Âge.
• Israël Regardie avait été son secrétaire pendant un temps, mais il ne le suivra pas
dans sa construction intellectuelle. A l'inverse, il renouera avec les connaissances de
la Golden Dawn et publiera au grand jour les connaissances magiques, ce qui fait
qu'aujourd'hui la magie de la Golden Dawn est connue...enfin, plus connue de ceux
qui s'intéressent au rock'n'roll (et au hard-rock) que des tenants de l'ésotérisme
européen !!
• Le "Livre des Mensonges" de Crowley est réputé être le début du rock'n'roll, d'après
ce que m'a dit un occultiste américain récemment
Je vous présente maintenant la signature d'Aleister Crowley, qui devrait être l'image que l'on
devrait se faire du personnage :

La magie énochienne en anglais se dit "enochian magick". Autrefois, "magie" se disait


"magic", mais c'est "tonton Al" qui a rajouté le "k" en référence au "ktein", mot grec
désignant la vulve de la femme...Il disait que la force sexuelle pouvait décupler le pouvoir
magique...Il est vrai que l'Alchimie traite de l'Union des contraires, mais c'est à chacun
d'apprécier, surtout au vu de ce que j'ai écrit concernant les forces de la Lune.
Avec tout le respect et le sentiment que je porte aux sociétés anglosaxonnes, je crois qu'elles
feraient mieux de se remettre en cause, de se regarder dans un miroir, et surtout de "desserrer
l'écrou" sur le plan social, religieux et sexuel. Tant qu'elles n'auront pas franchi ce cap, tant
qu'elles joueront encore d'hypocrisie et de répression[19], elles auront encore des Crowley et
des Lavey pour créer des courants sombres de pensée...Il y a un peu le même phénomène au
Japon où le "Crowley local" s'appelle Shibusawa Tatsuhiko, ayant perdu un procès contre
l'État pour "obscénité et pornographie". Pensez-donc, il fut le premier à traduire des oeuvres
françaises en japonais, dont celles du Marquis de Sade. De la relativité de l'égrégore...
Le système sataniste
Dans mon étude sur l'énochien, j'avais voulu comparer les clés entre elles, puisqu'elles
existent en différentes versions, toutes originaires de celles de John Dee. C'est ainsi que j'ai
découvert le satanisme, mouvement fondé au XXème siècle par le californien Anton Szandor
LaVey. J'ai référencé la "Bible sataniste" dans ma bibliothèque, mais mis à part la version
des clés, j'ai trouvé que LaVey enfonçait un peu des portes ouvertes. Le constat qu'il dresse
sur les religions du Livre est à mon avis juste à 70%; quant aux solutions, sociales ou
magiques, alors là je trouve que c'est carrément folklorique !!
L'idée est à peu près la suivante :
• Alors l'évêque lui tint ce discours : "La plus grande ruse du Démon est de nous faire
croire qu'il n'existe pas"
• Et le sataniste de répondre : "Satan est à jamais le plus grand ami des Religions, car
sans lui elles n'existeraient pas"
Le grand mérite du satanisme est de nous faire "avaler de force" que le Mal est d'abord en
nous comme allégorie de notre animalité de petit singe mutant et agressif; le Bouddhisme a
cherché à proposer un développement personnel, qui commence à poindre son nez en
Occident au travers des sectes, et que les religions du Livre auraient dû mettre en oeuvre
depuis longtemps si elles n'avaient pas sciemment, depuis l'époque des apôtres, transformé
l'image de la Divinité en quelque chose d'extérieur qui punit et récompense à des fins
politiques et sociales.
Malheureusement et à mon avis, le satanisme reste quelque chose de très nietschéen, héritant
de la pensée de Crowley et particulièrement brutal, que l'on ne saurait comparer à la
compassion bouddhiste, élevée au rang de Diamant.
Au satanisme nous "devons" :
• Marylin Manson, le rockeur aux yeux de braise. Lorsqu'on l'interrogea sur la tuerie
du lycée américain de Columbine, il était alors suspecté d'influencer la jeunesse dans
le mauvais sens. Il répondit à propos des deux adolescents meurtriers : "J'aurais
commencé par écouter ce qu'ils avaient à dire"
• Un regain d'intérêt pour les manuscrits du Moyen-Âge, largement "dépiotés" dans les
grottos, les couvents satanistes
• Un regain de vigueur des campagnes de propagande des Églises contre le satanisme,
en particulier au Québec et en Belgique, confirmant par là-même l'un des postulats du
satanisme
• La naissance de la mode "gothique". Je me souviens avoir lu dans la presse, comme
tout le monde, que lors d'une manifestation contre le CPE, le rassemblement avait
dégénéré. Des casseurs, supposés être de je-ne-sais-quelle banlieue, avaient été
interviewés par le journal quotidien Le Monde. Certains avaient pris un malin plaisir
à "tabasser ceux qui se maquillent en noir et blanc, qui se disent gothiques, les
infidèles !!". Bouddha parlait ainsi des Trois Poisons du Monde : la colère,
l'ignorance et le désir; je crois qu'il est temps de faire cesser l'ignorance, le reste
suivra, à mon avis...
A cette occasion, j'ai pu constater, non sans une certaine amertume, que lorsque vous
cherchez "magie énochienne sur Internet", vous avez deux cas de figures :
1. Recherche en anglais : "enochian", "enochian magick" et vous trouvez différents sites
et organisations qui travaillent sur l'énochien, soit sur la base de Crowley, soit sur la
base de la Golden Dawn. Très rares sont ceux qui travaillent sur la base de John
Dee...
2. Recherche en français : "énochien", "magie énochienne" et les termes qui reviennent
le plus souvent sont "satanisme", "necronomicon", "témoins de Jéhovah"[20]. Les
discussions ont plus l'air d'une foule inquiète qui se rassure en faisant circuler des
rumeurs qu'un véritable travail d'occultiste
Le système Wiccan
"An you harm no one, do what thou wilst"
"Faict ce que tu veulx pourvu que tu ne blesses personne"
C'est clairement la devise de la Wicca. Elle ressemble étrangement à la devise du système
Thélémite, n'est-ce pas ? C'est bien normal, c'est Aleister Crowley qui créa ce système
séduisant et esthétique dont l'avenir sera moins agité que l'héritage du Liber Al Vel Legis. En
fait, c'est une co-création avec un certain Gerald Gardner...Ce travail en commun poussa les
deux magiciens à comprendre que les religions sont des égrégores, des créations sociales et
humaines sans justification particulière, mais prenant un point de vue particulier au sein d'un
océan d'incertitude qui avait été théorisé dans la Magie du Chaos (Peter Caroll, Austin
Osman Spare).

Dans leur création littéraire et magique, ils voulurent s'inspirer de l'alternance des éons
suggérée par le "Livre de la Loi" pour créer une contre-religion remettant à l'honneur les
Déesses d'autrefois. Ils choisirent le bi-théisme, où l'Univers entier aurait été créé non-pas
par un Dieu unique, mais par un couple de Divinités en coït, génériquement "le Dieu" et "la
Déesse".
Concrètement, les Wiccans d'aujourd'hui invoquent plus souvent la Déesse que le Dieu. La
visualisation de ces figures allégoriques et magiques s'appuient sur les symboles du
paganisme médiéval européen, en l'occurrence la tradition nordique (Vikings et Druides), et
déborde si nécessaire à d'autres religions. Vous trouverez ici la police de l'alphabet Wiccan,
extraite d'un ouvrage de Cornelius Agrippa

Ainsi, le Dieu de la nature est Cernunnos, le dieu à tête de cerf, tandis que la Déesse peut être
Ishtar, Isis, Astarté et toute une ribambelle de divinités féminines et sensuelles représentant
l'aspect Mère de l'Univers.
Malgré tout, la devise que j'ai citée est quelque part un peu bancale, car elle peut rassembler
aussi bien des gens recherchant une morale et une guidance, que des pratiquants audacieux
du tantrisme le plus risqué. En cela, la Wicca a pris ses distances et a grandi, s'éloignant de
la marque de fabrique que lui avait imprimé Crowley. Elle est reconnue aujourd'hui comme
religion officielle aux États-Unis par la Suprême Court de Justice. Je reste persuadé que le
feuilleton télévisé "Charmed" en est la vitrine...Un univers féminin, lunaire, "fleur bleue" (là
c'est le magicien macho qui parle :-)) !!) mais qui pourrait bien être vulnérable aux sirènes
du marketing.

Je crois que l'on sent clairement la scission entre les Wiccans sincères qui se rapprocheraient
d'un Tantra païen et ceux qui se cantonneraient à de la basse magie, forcément commerciale
un jour ou l'autre. Allez-donc faire un tour sur le Net avec en poche le mot-clé "magie
blanche" ? Combien de sites trouverez-vous aux atours charmeurs mais dont le contenu est
consternant de maigreur, se limitant à "obtenir la fille/le garçon que l'on désire, gagner plus
d'argent", etc...?
J'avais trouvé il y a quelques temps le blog d'un chaman francophone qui fut partie autrefois
de la Wicca, et dont la qualité du travail m'avait époustouflé. Je vous présente le Blog
d'Artus, chamanisme et tantra !! La profondeur du vécu vous prend aux tripes, et je pense
avoir discerné une authentique spiritualité; je crois que bien des sociétés initiatiques
devraient en prendre de la graine.
Je vous joins un extrait d'un de mes cahiers des ombres, que j'avais pris à l'époque sur la
Wicca :
COMMENT RÉUSSIR UN SORTILÈGE DE LUMIÈRE SELON LA WICCA

"An you harm no one, do what thou wilst"

"Whatever you do will be returned to you threefold" ("tout ce que tu feras te seras retourné au
triple")

"You shall not do unto the others what you do not want the others shall do unto you" ("Ne fais
pas aux autres ce que tu ne voudrais pas que l'on te fît")

"The Law of Power : a sacred gift of the God/Goddess. Learn and tell the truth. Don't make
money with it. Don't be pride with it" ("La Loi du Pouvoir : un don sacré du Dieu et de la
Déesse. Apprends et dis la vérité. N'en fais pas de l'argent. N'en sois pas prétentieux")

La partie invoquée d'un sortilège a des intonations spéciales à étudier au cas par cas
La partie écrite devrait se faire sur du parchemin, avec du "Sang de Colombe" pour l'Amour,
du "Sang de Dragon" pour le reste

Enfin, il faut savoir que la fête de Halloween vient de la Wicca : Celle-ci possède son propre
calendrier religieux, dont les noms et significations ont été repris à la mythologie celte. En
l'occurrence, la fête d'automne de Samaïn est celle qui voit le monde des esprits rencontrer le
monde des vivants.
Je me souviens que le phénomène avait pris de l'ampleur en France, et que les braves
familles se plaignaient de l'invasion du marketing américain...Un curé avait été interrogé en
voix off d'un reportage où l'on voyait des enfants déguisés s'amuser en fantômes et farfadets :
"Que peut-on penser d'une société qui adhère à des valeurs de Mort, fascinée par l'outre-
tombe ? La parole du Christ est lumière, et elle prône la Vie...". A savoir ces temps-ci : Les
athées aux États-Unis désignent les chrétiens sous le nom Les adorateurs du Zombie. Il est
vrai que le curé fustigeant la fascination pour la mort, dont les études sur la préhistoire
montrent qu'elle est la base de toute religiosité, c'est un peu l'hôpital se moquant de la charité
!!
Quant à cette "sombre histoire de fric", demandez-donc à votre maraîcher préféré s'il est
heureux de vendre moins de citrouilles à l'automne...Respectons l'argent, c'est respecter la
Terre chère aux Wiccans, la valeur des choses, du travail fourni et échangé. Contemplons
plutôt une triste histoire millénaire où l'Église catholique nous a appris à être "pauvre comme
le Christ"...

Avant de finir cette partie sur la Wicca, je voudrais préciser un point technique et rituélique
qui me semble particulièrement important : Le système de pentagrammes élémentaux de la
Wicca me paraît hasardeux. D'expérience, j'ai pu constater que ce système de
correspondances était très proche de celui des rituels kabbalistiques que j'ai présentés plus
haut, mais les associations sont complètement permutées, et le sont sans régularité visible.
Le système de base des pentagrammes élémentaux kabbalistiques s'appuie sur les cinq
pointes d'un pentagramme : de chacune d'elles, il est possible de tracer au choix deux
chemins fermés sur toute l'étoile. Cela fait donc 2x5 soit 10 parcours possibles, qui se
répartissent en :
• 2 chemins spécifiques des polarités mâle et femelle de l'Akasha
• 8 chemins concernant les quatre éléments, soit deux chemins pour chaque élément.
L'un des chemins est dit "d'appel", l'autre est dit "de bannissement", ce qui justifie le
nom du rituel de bannissement, qui utilise en fait un bannissement de Terre.
Sachez également qu'il existe des chemins d'appel et de bannissement pour des étoiles autres
que le pentagramme. Concernant l'hexagramme, le plus utilisé est le bannissement de saturne
(l'hexagramme a une vocation planétaire plus qu'élémentale) qui consiste à partir de la
pointe supérieure puis à descendre vers la droite. Vous retrouverez cet hexagramme en
Théosophie et en Draconia.
J'ai pu constater à plusieurs reprises le cheminement hasardeux des événements que le
système pentagrammique Wiccan pouvait provoquer : Si j'exprime un voeu sous un rituel
Wiccan, je sais qu'il aboutira, mais selon un chemin dans lequel viennent interférer des
événements que je n'aurai pas demandés et qui n'apportent rien si ce n'est un certain chaos.
C'est l'une des raisons pour lesquelles je me suis tourné vers la Draconia, après avoir essayé
le système Golden Dawn et la Wicca.
La Draconia
C'est l'histoire d'un shériff d'origine cajun, dont l'enfance perturbée garde le souvenir du
meurtre involontaire d'une fille de joie. Il rencontrera un chaman amérindien, qui
l'accueillera dans sa tribu où il finira son adolescence. Adulte, il reverra le sinistre cowboy
qui semble le poursuivre et le harceler moralement; il boira le nectar sacré des amérindiens,
l'Ayahuasca et connaîtra "l'expérience secrète" où, dans un combat astral, il vaincra ses
démons intérieurs, terrassant du même coup son poursuivant énigmatique...
Ainsi est posée l'intrigue du splendide film "Blueberry, l'expérience secrète". Le shériff,
incarné par l'acteur Vincent Cassel, s'y prendra à plusieurs reprises avant de supporter les
expériences de l'Ayahuasca. Dans l'une de ses visions, il apercevra un Dragon serpenter vers
lui grâcieusement, s'arrêter près de lui pour le scruter de son regard perçant, puis
repartir..."Laisse l'Esprit de la Nature t'enseigner", dira le chaman au shériff. Le dragon
part dans le ciel, et il se met à pleuvoir...
Dans la Chine ancienne, dès la dynastie Han, le Dragon occupe une place de choix. Je passe
les guéguerres nationalistes débiles pour savoir si le Dragon impérial a trois ou cinq griffes,
ce qui revient à se poser la question de savoir si les japonais sont autre chose que des chinois
exilés vers les îles pendant la dynastie Tang...
Dans le système chamanique chinois, les quatre directions sont gouvernées par quatre rois
draconiques présidant aux saisons et aux forces climatiques :
1. Est : áo guang
2. Sud : áo qi-n
3. Ouest : áo rùn
4. Nord : áo shùn
Du coup, l'invocation aux quatre rois draconiques n'est pas un simple avatar des systèmes
occidentaux, dont celui de la Golden Dawn et des occultistes contemporains, il y a là une
véritable assise traditionnelle allant de l'Orient à l'Occident...
Existant en tant que force et principe de la nature dans la religion tibétaine Bön, l'archétype
draconique est intégré dans le Bouddhisme et l'Hindouisme : Les Dragons auraient accepté
de protéger le Dharma, l'enseignement du Bouddha. Leur vocation est désormais connue de
tous les moines asiatiques : Ils sont les Gardiens de la Connaissance[21].

Avalokiteshvara chevauchant un dragon


On retrouvera souvent par la suite la figure du dragon associé au Bouddha Avalokiteshvara,
féminisé et devenu la déesse Guan-Yin, sorte de Isis orientale. La légende d'Avalokiteshvara
est un pur morceau de poésie. En ce sens, la magie draconique peut être considérée comme
proche des "magies isiaques" chères à la Rose+Croix. On retrouve des icônes montrant un
sorcier Batak chevauchant un dragon, en indonésie.

Le symbole du Dragon a souvent été associé à différentes notions relatives à la force de Vie :
• Il est le gardien du seuil chez Henri Durville
• Il est le maître de forces obscures chez le collectif "Dragon Rouge"
• Plus généralement, il est souvent confondu avec le serpent[23] comme représentation
de la Kundalini
• Il intervient dans le bestiaire alchimique
En ce sens, l'ouvrage de Marc-André Ricard relatant le contact qu'il a eu avec les Dragons
permet de dépoussiérer quelque peu ces lieux communs pour la plupart inexacts. Pour lui, les
dragons sont des êtres réels et donc, tant que l'on n'a pas la maturité et la compassion d'un
Bouddha, il est prétentieux de vouloir les réduire à de simples illusions de l'esprit.
Toujours selon le même auteur, les dragons possèdent leur propre système magique qui
respecte ouvertement les autres systèmes. Les rituels proposés reprennent certains éléments
énoncés précédemment, dont une tétrachromie d'appel des quatre Rois Draconiques, et un
rituel de chevauchée draconique.
Le magicien draconique, ou daraco, partage la croyance en un Créateur unique, l'Un,
l'Unique et de sa Force agissante, la Force Draconique. Il respecte un code d'honneur
chevaleresque, dit Code Draconique, et travaille seul, afin d'éviter la création d'égrégores
humains traditionnels. Ainsi, même si l'archétype du Dragon est utilisé par d'autres
traditions, dont notamment la Wicca, le système de la Draconia s'en détache clairement.
Le code draconique porte sur onze points, divisables en trois catégories :
1. Le rapport à soi-même
2. Le rapport aux autres, au Monde
3. Le rapport aux Dragons
Les mots-clés importants sont : Libre-arbitre, respect, confiance, amour, connaissance,
apprentissage, générosité, maîtrise.
Pourquoi un code ? Parce que la démarche intérieure, la discipline intellectuelle ne présente
pas la même portée ni la même difficulté qu'une discipline physique; elle est essentiellement
de nature tantrique, telle que la définit l'école tibétaine Nyingma. Parler avec des êtres
invisibles, construire tout son processus d'apprentissage autour de ces êtres sans les avoir vus
nécessite une démarche personnelle béton. Le code draconique est là pour aider...
Dans la disposition de l'autel, j'ai pu remarquer certains détails qui me font penser que la
Draconia est à rapprocher du Culte de Mithra :
• La caverne des initiations
• L'épée draconique
• La coupe de connaissance
• Le grade "mithrae daraco"
Si l'on regarde de plus près l'origine géographique du culte de Mithra, on sera surpris d'y
trouver ici et là une certaine culture draconique. Ainsi en chaldée/mésopotamie, où la Bible
relate l'existence des adorateurs du Dragon, avec lesquels le prophète Daniel entre en
concurrence[22]. C'est également en chaldée que l'on trouve de superbes bas-reliefs gravés
dans la pierre (mentionnés dans l'ouvrage d'Henri Durville), dont la ressemblance au
pentacle draconique est étonnante.
La Draconia "channelée" par Marc-André Ricard se présente sous la forme d'une magie
cérémonielle complète, possédant ses propres exercices quotidiens et ses propres rituels de
Théurgie, dont l'un des plus beaux est incontestablement L'Illumination de Draco. J'ai
retrouvé des explications sur le rôle de la Constellation de Draco dans un ouvrage de
Théosophie, le Traité sur les sept rayons d'Alice Bailey.

Cher lecteur, auras-tu constaté curieusement que la basse magie mène à la spiritualité, et
qu'à l'inverse pour comprendre les systèmes spirituels (les religions ?) les plus complexes, il
fallait passer par la basse magie ? Estimant que sous prétexte de spiritualité, la plupart des
civilisations n'avaient pas transmis les connaissances et le pouvoir magique (ouvrant par là-
même la porte aux sectes et aux délires théologiques), j'ai voulu rétablir l'équilibre...
Notes :
• [1]
Le mari rentre le soir : "Chérie, où est passée la cuisine ? Ya comme un courant
d'air..."
• [2]
Une géode est une pierre creuse dont la paroi intérieure est tapissée de cristaux
pointus et rangés les uns près des autres
• [3]
En magie draconique, c'est le dragon qui colle des baffes au petit michaël !!
• [4]
Ce que j'appelle système de tirage est la manière dont on brasse, pioche,
sélectionne, ordonnance et interprète les cartes sur la table
• [5]
Télesmatique vient du grec "telesma", image, et serait également la racine du mot
"talisman".
• [6]
Israël Regardie, de son vrai nom Regudie qu'il a fait changer pour s'intégrer à la
société américaine, est l'un des nombreux magiciens héritiers du système de la Golden
Dawn. Émigrant d'origine juive dans les années 1930-40 (sauf erreur de ma part), il
fut secrétaire particulier d'Aleister Crowley dont il ne repris pas les allégations. Il
devint célèbre pour avoir sciemment brisé son serment maçonnique le tenant au secret
en publiant pour la première fois les enseignements magiques de la Golden Dawn.
Plus de cinquante ans plus tard, jamais la magie "Golden Dawn" n'a été aussi célèbre :
merci qui ?
• [7]
Personnellement, je crois au karma, aux vies antérieures si vous préférez. Nous
avons tous été un jour ou l'autre homme ou femme, paysan ou roi, victime ou
bourreau, prêtre ou laïc. Pour moi, ce sont ceux qui placent l'ordre social avant
l'utopie spirituelle qui ne sont pas dignes de ces connaissances. Ils appartiennent à la
même race que celle des pharisiens et des clergés en tous genres. Une simple
contingence du monde matériel qu'avec les outils magiques il est facile de mettre en
défaut; d'où l'importance du pouvoir magique pour faire de petits miracles et montrer
noir sur blanc que le monde n'est pas ce que croient nos désespérés et cyniques en tous
genres.
• [8]
Réflexion faite, on pourrait imaginer utiliser le soleil positif pour s'assurer qu'un
don d'argent arrive bien à destination, par exemple au fond de la brousse africaine sans
être intercepté par des intermédiaires en col blanc et cravate...
• [9]
Avant d'être magicien, je suis guérisseur. Le magnétisme considère que tout un
chacun possède des formes-pensées dans son aura qui le détermine dans sa vie
psychique; ces pensées apparaissent comme des noeuds dans le lignage du bois, il
convient de les résoudre pour les dissoudre et rétablir l'équilibre des énergies,
entraînant par là-même la guérison physique. Le vécu d'une telle expérience est
extraordinairement proche de celui d'une psychothérapie.
• [10]
Les annales akashiques sont réputées être une zone du monde occulte, où sont
stockées absolument toutes les énergies passées de l'Univers. Tout ce qui s'est produit,
mais pas ce qui se produira, dans tous les lieux et toutes les époques, tout ce que
chaque être vivant a vécu et ressenti y est stocké. Il est alors possible de revivre une
scène passée pour découvrir une "vérité" historique. Le concept est redoutable,
puisque si les intrigues ou les contingences matérielles sur Terre mènent parfois à la
destruction de preuves, elles sont stockées, et bien plus, dans ces étranges annales...
• [11]
Laissez-moi vous dire que je commence à être sincèrement fatigué de cette
civilisation qui se prend très au sérieux...Nos élites nous font un peu de paranoïa
freudienne, peut-être ?
• [12]
Le système énochien que devait recevoir Dee sera même proposé comme moyen
chiffré de transmissions pendant la Seconde Guerre Mondiale par Ian Fleming, alors
agent secret et plus tard créateur du personnage James Bond.
• [13]
D'aucuns traduiront par "le Jour du Seigneur" mais linguistiquement, il s'agit bien
du maître romain qui possédait des esclaves. Peut-être aurait-il fallu traduire en
utilisant un vocable approprié plus précis ? Il est toujours risqué d'utiliser une
catégorie de vocabulaire décrivant une société pour accéder à des concepts mystiques,
le risque de dérive politique (tous les "machins de droit divin") y est bien présent
• [14]
Les informaticiens d'aujourd'hui parleraient de "processus d'authentification", où
l'identité des interlocuteurs d'un réseau est validée par un certificat, délivré par une
autorité digne de confiance...C'est pourquoi les allégations des Rose+Croix sur
l'authenticité de l'énochien ne tiennent pas la route cinq minutes, il suffit de le lire
dans les manuscrits, tout est marqué. Au fond, si les entités énochiennes ont laissé ce
genre d'événements fâcheux se produire, c'est peut-être fait exprès pour offrir des
garanties d'authentification : "Maître Kelley, êtes-vous rassurés maintenant ?" dit
l'Archange Raphaël...De par notre nature humaine, nous sommes tous des "Maîtres
Kelley"
• [15]
"Dabbler" pourrait se traduire par "dilettante".
• [16]
On retrouve ce rôle en symbolisme égyptien, avec le Tribunal de Seth, où 42
divinités tenant un coutelas accompagnent pharaon mort, et en magie énochienne dans
"l'éther des couteaux" POP, où l'Ego est mis à rude épreuve
• [17]
A mon avis, personne (à ma connaissance) n'a rien "pompé" à l'énochien de Dee. Je
m'aperçois que le système des deux anglais est techniquement beaucoup plus simple
que le système kabbalistique, mais notre difficulté à admettre que ce système n'ait
cure de la Kabbale gêne plus d'une conscience occidentale et complique
singulièrement la compréhension. Il faut au bas mot dix ans pour emmagasiner la
Kabbale, alors que pour l'énochien, et sous réserve du matériel coûteux, deux à trois
ans seraient amplement suffisants en commençant "from scratch".
• [18]
En ce qui me concerne, j'ai plus l'intuition (la fantaisie ?) suivante : j'imagine les
anges contempler les humains à s'acharner sur les ouvrages d'Alchimie d'origine arabe
et les différentes créations symboliques puis, pris d'un fou rire inextinguible à se taper
le ventre, dirent entre eux "C'est pas possible, on ne peut pas les laisser comme ça, ça
fait mal au coeur...On va leur livrer le système énochien, histoire de relever le
niveau...S'ils n'en tirent pas de progrès technique et social pour l'ensemble de la
société, il n'y a plus qu'à espérer que les athées et la science, ultérieurement, aient la
volonté sincère de changer les choses...C'est notre dernier espoir."
• [19]
Je me souviens avoir été rappelé à l'ordre alors que j'étais adolescent en voyage
d'immersion linguistique à Oxford : L'alignement spontané en rang d'oignon des
passagers pour monter dans le bus est impressionnant; n'y souscrivant pas par
distraction, c'est une vieille dame un peu agressive qui m'a dit dans un anglais lent et
martelé "Please stand in the queue !!"
• [20]
J'ai remarqué deux points intéressants à propos des témoins de Jéhovah : D'une
part, ce serait un franc-maçon américain qui aurait créé ce groupe et la revue "la Tour
de Garde" (le rapport des obédiences américaines à la religion n'est pas du tout, mais
alors pas du tout le même qu'en France...), d'autre part les "TJ" sont à la quête de la
langue unique des hommes d'avant la tour de babel. Etudieraient-ils l'énochien ?
• [21]
A ne pas confondre avec les détenteurs de la Connaissance que l'on retrouve dans
le Bardo Thödol (Chonyid Bardo, deuxième semaine des divinités courroucées)
• [22]
J'ai remarqué que la Bible, ainsi que le Coran, a quelque chose de nettement moins
spirituel que les vieux textes orientaux. Ces derniers explorent profondément le
rapport entre subjectivité et objectivité, conscience et réalité à un niveau personnel. A
l'inverse, la Bible et ses avatars ressemblent à une chronique guerrière où l'on voit des
mages s'affronter tels des animaux dans des combats pour le territoire ou pour une
femelle : "Mon Dieu et ma magie sont plus forts que les tiens, je vais te démonter la
tête"; on voit le cas avec Moïse et les égyptiens, avec Daniel et les chaldéens, avec...Il
est à noter que les ordres sociaux se succèdent dans ces événements : Concernant les
"perdants", il ne s'agit que rarement de personnes isolées, mais plutôt de groupes
institués tenant en main l'ordre social. Je me demande si cette disposition d'esprit n'est
pas déterminante dans les comportements des sectes d'aujourd'hui : Elles
reproduiraient ce schéma, se mettant en position du "vainqueur biblique" qui va briser
l'ordre social pour le changer.
• [23]
La différence symbolique entre le serpent et le Dragon est l'Oeil du Dragon : Le
Dragon possède un regard perçant, presque insoutenable dont parlent les chamanes
amérindiens, mais aussi les chinois qui parlent d'un regard de démon...Qu'on arrête de
confondre ces deux symboles dans une quelconque soupe érudite !!
• [24]
C'est dans le livre de Barbara Ann Brennan que j'ai découvert cette étonnante
taxonomie liant le psychisme à la forme du corps et au type de psychose que l'on
risque. Les cinq types sont "Schizoïde", "Oral", "Psychopathe", "Masochiste",
"Rigide", p.188. Concernant Crowley, ce serait la tendance "masochiste" avec une
composante secondaire "psychopathe", cette dernière dans sa jeunesse aurait évolué
vers la première avec l'âge.

Retour à l'accueil
Remonter d'un niveau