Vous êtes sur la page 1sur 1

Mao, une Histoire Chinoise

Histoire : Des documents totalement inédits retracent les premières années de la vie de Mao, depuis
sa naissance jusqu'à sa prise de contrôle du parti communiste chinois.
Résumé : Mao Zedong, l'homme qui arracha la Chine à sa torpeur moyenâgeuse, mais qui fut l'un
des despotes les plus sanguinaires du XXe siècle, est né en 1893, dans une famille de petits
propriétaires. Illustré de documents d'archives et de témoignages totalement inédits, ce documentaire
retrace les quarante premières années de sa vie, jusqu'à sa prise de contrôle absolue du parti
communiste chinois, en 1945. Il s'attarde sur son engagement de jeunesse dans les forces
communistes et sur sa lutte acharnée contre les nationalistes de Tchang Kaï-chek et les troupes
japonaises. La Longue Marche, dans laquelle les forces communistes perdirent 90% de leurs effectifs
mais remportèrent une éclatante victoire morale, est le point d'orgue de cette première partie

Histoire : A coups de campagnes hasardeuses, Mao fait l'expérience du pouvoir et étend son emprise
politique sur la Chine, faisant des millions de victimes.
Résumé : Après la fin de l'occupation japonaise et la chute des nationalistes, Mao entre
triomphalement à Pékin et fait l'expérience du pouvoir en lançant des campagnes hasardeuses
destinées à renforcer sa mainmise sur l'empire défunt. En 1957, les Cent Fleurs, vaste appel au débat
critique sur le fonctionnement du régime, se transforme en épuration «anti-droitiers» qui se solde par
l'envoi de 500 000 personnes vers les camps de travail. En 1958, le Grand Bond en avant, destiné à
doubler la production d'acier, débouche sur un vaste mouvement de collectivisation qui provoque une
effroyable famine. Elle fera entre vingt et trente millions de victimes. Mao quitta son poste de président
de la République populaire de Chine suite à cet échec dramatique. Il est remplacé par Liu Shaoqí

Histoire : En 1966, la «grande révolution culturelle prolétarienne», lancée par Mao Zedong avec l'aide
des gardes rouges à sa botte, provoque un séisme sans précédent.
Résumé : Ecarté du pouvoir après l'échec du Grand Bond en avant et remplacé par des réformistes
comme Liu Shaoqi et Deng Xiaoping, Mao Zedong tente de reprendre les rênes du pays en
s'appuyant sur la jeunesse. Des groupes de jeunes Chinois, les «gardes rouges», inspirés par les
principes du «Petit Livre rouge», recueil de maximes tirées d'anciens discours de Mao, deviennent le
bras armé de son action. Il s'agit de remettre en cause toute hiérarchie, de dénoncer les valeurs
occidentales et de mener la guerre contre les «vieilleries». D'anciens gardes rouges témoignent des
humiliations, tortures, déportations et exécutions. L'image de Mao ressortit paradoxalement grandie
de cette expérience chaotique et traumatisante

Histoire : Entre icône pop et objet de culte, l'image de Mao dans la Chine contemporaine, gagnée
par le pragmatisme, suscite toujours respect, crainte et admiration.
Résumé : La bataille pour la succession de Mao, affaibli et malade, s'est en partie déroulée sous ses
yeux. A sa mort, les «pragmatiques», tels que Hua Guoafeng et Deng Xiaoping, l'ont emporté sur les
«durs du régime», incarnés par la «bande des quatre» : la femme de Mao, Jiang Qing, ainsi que
Zhang Chunqiao, Yao Wenyuan et Wang Hongwen. En raison de leur participation à la Révolution
culturelle, ces derniers furent arrêtés par les nouveaux dirigeants de la Chine et jugés au cours d'un
procès télévisé spectaculaire. Malgré ce désaveu officiel de la politique de Mao, le «Grand Timonier»
est toujours considéré dans son pays comme le constructeur de la Chine moderne.