Vous êtes sur la page 1sur 3

LETTRE OUVERTE A TOUTE LA CREATION

Moi, le Seigneur, L'Eternelle Dieu des armées, je viens par la présente occasion m’adresser à vous,

médias des nations car ce que j’ai à dire concerne tous les habitants de la terre. Aujourd’hui, et pour

la première fois dans l’histoire de l’humanité, je fais de vous mes porte-paroles auprès des nations.

S’il est vrai que je vous ai choisi pour cette ultime mission avant que s’abatte sur l’humanité toute entière mon irrévocable colère. Il l’est davantage que je ne compte plus sur les hommes d’Eglise. Eux

que j’ai consacrés, ils m’ont trahi. Ils ont abandonné mon Église pour aller à la rencontre des idoles infâmes. Ils m’ont abandonné, moi qui étais leur gloire pour se tourner résolument vers le prince de ce monde. Depuis que mon divin Fils Jésus-Christ a souffert sa passion pour sauver la terre, de l’ignominie du péché et de la mort, l’humanité n’a jamais été aussi pervertie. Les hommes sont arrivés au stade final de l’immoralité et de la méchanceté. Ils ont balayé du revers de la main les enseignements de mon Fils bien aimé Jésus-Christ qui s’est pourtant livré à de terribles souffrances pour eux. Et par la suite, voyant que ma main devenait de plus en plus lourde et tombera inévitablement sur la terre en guise de punition. J’ai dans ma miséricorde infinie envoyé ma digne Epouse la Vierge Marie demander la conversation des hommes à plusieurs reprises mais rien n’y fit.

A Fatima, elle vous a pourtant tout dit. Malheureusement, vous n’aviez pas tout su. Les hommes

d’Eglise ont choisi délibérément de porter à votre connaissance certains passages et non pas d’autres. Parmi les messages de Fatima, la plus importante n’a jamais été révélée : la Vierge Marie leur avait annoncé que Moi l’Esprit Saint Paraclet, son Divin Epoux, Je viendrai dans votre humanité. Je prendrai chair dans un petit pays de l’Afrique qu’on appelle le Bénin et dans une petite contrée du nom de Agonly. De cette humble terre, je restaurerai mon Eglise catholique et le ferai rayonner le Sacré-Cœur de Mon Fils Jésus-Christ sur toute la création. De là, je préparerai un oasis de paix pour tous mes enfants de la terre avant qu’arrive le jugement dernier de mon Fils Jésus-Christ. Mais les hommes d’Eglise ont choisi de balayer du revers de la main cette information que je le rappelle est la principale que toute la création devraient retenir. Venant d’eux, plus rien ne me surprend. Sans doute, ils croyaient qu’en livrant cette information fondamentale, Rome et le Vatican en viendraient

à perdre de leur notoriété et les hommes se tourneraient ce pauvre petit pays. Guidés par la vanité

et l’orgueil qui les caractérisent, ils ont saboté les messages de ma digne Epouse après avoir rendu viles les souffrances de Mon Christ Jésus. Leur barbarie et leur méchanceté ont atteint un degré à peine imaginable et ils se revêtent de la peau d’agneau pour tromper mes enfants chéris que mon Fils Jésus a chèrement rachetés aux prix d’énormes sacrifices. Moi le Saint des Saints, je connais leurs péchés. Sans cesse, ils se rendent coupables des fautes les plus monstrueuses et en appellent à mon terrible jugement avant l’heure. Leur immortalité défile sans cesse sous mes yeux et Moi, j’en appelle à ma patience depuis les profondeurs de Ma Miséricorde qui ne tarit jamais. Mais maintenant, Moi le DIEU Tout-Puissant, je l’affirme : Je leur paierai de retour tout ce qu’ils ont fait. Je n’en épargnerai aucun. Je leur ferai boire la coupe amère de leur terrible immoralité jusqu’à ce qu’ils se sentent enivrés. Il n’y en a plus un seul sur qui je peux compter. Ils m’ont assez trahi. J’ai fait défiler sous les yeux de Mon serviteur Benoit XVI les terribles souffrances à venir pour l’humanité et l’Eglise et il a choisi de s’écarter plutôt que d’endosser les responsabilités d’une Eglise en ruine mais que je travaille déjà à faire renaitre des cendres. Et maintenant, c’est un autre qu’ils amènent au moyen de leur conciliation humaine. Il dit s’appeler François 1er. Seulement, Mon onction ne repose pas sur lui. Il y a longtemps que j’ai quitté le milieu d’eux pour ne plus sentir leurs offenses Me peser. Celui que toute Eternité j’ai choisi pour refaire avec Moi toute chose et selon tous Mes désirs, bientôt vous le connaitrez et vous n’aurez pas le choix. C’est lui votre Pape et je n’ai

pas fait un autre. Dans les messages adressés par ma Divine Epouse aux voyants de toute la terre, il a souvent été question de Ma main qui va bientôt tomber sur l’humanité en guise de punition. Et à Fatima, plus que partout ailleurs, la Vierge Marie l’avait dit. Elle avait annoncé que de terribles châtiments s’abattront sur l’humanité et cela est inévitable. Mais bien avant, par la bouche des prophètes, de Daniel à Ezéchiel en passant par Osée, Michée et bien d’autres et réitéré par le messager de Mon Fils Jésus-Christ Jean, tout était dit. Mais vous n’aviez jamais considéré leur révélation. Vous avez reclassé mon Divin Fils Jésus-Christ et tous ses messages au rang de la mythologie juive. Beaucoup parmi vous doutent qu’il a réellement existé. Dans le seul but de ne pas vous sentir coupables de péchés, vous préférez croire et mettre votre confiance en des religions infâmes qui corrompent la création. Vous croyez fuir le jugement en vous réfugiant dans les mouvements ésotériques. Ils prônent la tolérance et cela vous suffit. Mais c’est maintenant que le jugement est venu à vous. Celui qui va rendre la sentence vient après Moi ; même si je vous ai déjà rendus coupables d’abominations ; Belzébul vous a malignement fait ignorer son existence et beaucoup d’hommes d’Eglise et de sectes l’on réduit au seul état de votre conscience, de manière à n’être guidés que par votre libre-arbitre. Dans l’ombre de son existence, il a introduit la confusion et vous a fasciné par les biens temporaires et les abominations émanant de la chair et cela vous conforte. Moi, le Seigneur, le DIEU du ciel et de la terre, je vous ai jugés coupables ainsi que vos enfants. Vos pères se sont rendus coupables d’infamies et vous ont entrainés dans le mal. Et vous, à votre tour, vous avez rendus coupables vos enfants en leur apprenant à se tenir hors de Ma présence. L’humanité est maintenant mûre en matière de péché et il n’y a plus rien que je puisse espérer d’elle. Avec la prolifération des religions, la confusion règne en maître. Certaines personnes en arrivent à Me tourner en dérision et Me provoquent ouvertement. Ils exigent même de Me manifester si réellement Je suis. Je vais vous dire une chose : Je suis le Mystère qui surpasse et comprend tous les autres mystères. J’ai vu vos pères et des générations se sont défilées sous Mes yeux depuis des millénaires. Il n’y a pas d’âge qui soit plus grand que Moi, même si Je prends l’apparence d’un tout petit enfant, Je suis infiniment grand dans Ma petitesse et vous êtes trop insignifiant pour Me défier. Maintenant, Ma colère aussi a mûrie et est prête à s’éclater. Je reprendrai Ma création et je débarrasserai l’orgueil de cette terre que j’ai créée de Mes mains et par Ma souffrance. C’est Jésus-Christ qui vous a créés à sa ressemblance. Avant que la terre ne fût, il était. C’est Lui qui viendra prononcer votre sentence définitive à la fin des temps. En attendant, je décide qu’il est tant que vous retourniez à Lui. Dans la joie et la résurrection de Mon Fils Jésus-Christ, je fêterai Ma pentecôte entouré de Mes enfants sur la Sainte Colline. Après coup, je vous enlèverai la fausse sécurité que le prince des ténèbres vous a assurée et dans laquelle vous vous complaisez depuis si longtemps. Les dirigeants de vos nations vous ont dit que votre liberté est primordiale et vous aviez cru qu’en vous contenant du matériel, vous seriez heureux. Cette fausse paix que vous ont fait miroiter les personnes ténébreuses de cette terre, j’ai juré sur le sang de Mon Fils Jésus-Christ de vous l’enlever. Je vous ai dit tantôt que c’est Jésus-Christ qui vous a créés. C’est donc Lui votre seul Paix car en tant que Père bon, il sait comment assurer votre sécurité pour que vous ne manquiez de rien. Ceux qui connaissent Mon Fils et vivent selon ses recommandations seront dans l’angoisse, mais ce sera bientôt pour eux la délivrance. Ceux qui ne l’ont jamais connu et ont choisi de vivre selon leur propre instinct connaitront la ruine, la désolation, des souffrances terribles et la mort. J’agirai en trois jours et trois nuits pour purifier la terre de toutes ses souillures. Ce sera des heures de tourments pour l’humanité entière. Elles s’enchaineront sans jamais finir. Je ferai s’effondre comme des châteaux de cartes des nations les plus puissantes qui font l’orgueil de ce monde. Aucun de vos monuments qui font vos

fiertés ne pourront résister aux déchainements des éléments naturels. En ces heures si douloureuses, vous entendrez des bruits assourdissants sans savoir d’où elles proviennent car, J’agirai dans l’obscurité la plus profonde. Ce sera là ce qu’il aura de plus insupportable à vivre pour vous. Les jours et les nuits se confondront car toutes, les lumières naturelles que j’ai créées s’éteindront. Je laisserai libre cour à Ma colère jusqu’à ce que disparaisse devant Moi l’orgueil et la vanité. J’ordonnerai à toutes les lumières que vous avez inventées de vous aveugler pour que vous ne puissiez rien voir. Les seuls yeux dont vous disposerez en ces temps pénibles seront ceux de vos consciences. De la même manière dont vous avez privé des yeux du corps Mon Divin Fils Jésus-Christ quand ils souffraient pour votre cause de telle sorte qu’il n’a pu voir qu’avec les yeux de l’âme, ce sera dans vos consciences que vous verrez. Vos péchés défileront devant vous, mais ce sera trop tard pour vous convertir. Les Anges de la mort passeront et traiteront en ennemis tous ceux qui n’auront pas le nom de gloire de Mon Fils Jésus-Christ inscrit sur leur front et les anéantiront. Je rayerai de la terre leurs descendants de sorte que leur lignée ne soit pas perpétuée. Vos gratte-ciels partiront en fumée comme ce fût le cas pour la tour de Babel et vos fortifications seront démolies comme les murs de Jéricho. Je briserai les frontières des nations qui font s’enorgueillir les peuples pour les confondre en une seule. Les trois quart de toute la création disparaitront et nul d’entre vous ne pourra les ramener du néant. En avant-première de ce qui arrivera bientôt, J’ai provoqué des ravages en Haïti, au Japon et bien ailleurs. Malheureusement, pour vous, vous ne savez pas interpréter les signes des temps. Cependant, ils ne sont comparables en rien à ce que l’humanité s’en va vivre. J’ai détruit Sodome et Gomorrhe par le soufre et le feu. J’ai provoqué le déluge au temps de Noé. J’ai exterminé la lignée de Pharaon au temps Moise. Ce que J’ai fait hier, Je le ferai encore aujourd’hui. J’affermerai l’autorité de Mon Fils Jésus-Christ et les hommes qui seront épargnés dans toutes les nations de la terre devront Lui obéir, l’aimer, Le chérir, L’adorer et Le glorifier. Je confondrai les nations de toute la terre en une seule comme elle était au commencement. Je reprendrai la terre que J’ai créée à la base. Ainsi, Je l’affirme Moi l’Eternel DIEU des armées et rien ne peut contre Ma volonté Elle est sans appel tout comme mon jugement. Mon vent de colère souffle maintenant sur l’humanité. Voici, Je suis au milieu de vous, revêtu de votre condition. Vous saurez maintenant que les prophéties de Mes serviteurs qui disaient que Je rassemblerai un Jour mes enfants sur une colline et Je serai leur DIEU et ils seront Mon peuple se sont maintenant accomplies. Vous saurez que Je n’ai pas parlé en l’air quand depuis des millénaires J’ai menacé les hommes de destruction s’ils ne changent pas de comportement. Moi, Le DIEU Tout-Puissant, le Seigneur des nations, Je suis celui qui est garant des prophéties annoncées par Mes serviteurs et J’affirme qu’elles sont authentiques. Vous avez cru M’avoir chassé de cette terre. Mais plus jamais J’y suis présent. C’est Ma création et nul ne peut Me le saisir. J’en ferai ce que Je voudrai et nul ne peut M’en empêcher. Dans un langage accessible, Je Me suis adressé à vous, médias des nations de la terre. Mais si vous vous comportez comme les hommes d’Eglise, Je vous tiendrai coupables de la mort d’innocentes âmes faute de n’avoir pas été averties à temps. Je suis Le Saint-Esprit et Je viens renouveler la face de la terre.

NB : Chaque personne en possession de cette lettre devra en faire trois copies destinées à ses proches pour large diffusion.