Vous êtes sur la page 1sur 12

25/01/2010

Classe de TERMINALE S . Nouveaux Programmes


Physique Chimie .Rentrée 2002.

Horaire hebdomadaire : 3h + (2h) B.O.E.N. n° 29 du 27/ 07/ 2000.

Programmes et commentaires : B.O.E.N. hors série n° 4, volume 9 du 30 / 08 /2001.

Objectifs
Le programme de Terminale S a pour trame l’évolution temporelle des systèmes.

- En Physique :

En classe de Terminale S est mise en place une compréhension plus fine qu’en Seconde et
Première S de l’évolution des systèmes, en étudiant celle-ci quantitativement, tant sur le
plan expérimental que théorique.
Sur le plan expérimental, observer une évolution c’est mesurer le taux de variation de
certaines grandeurs physiques. On s’interroge sur les paramètres qui pilotent ces
évolutions.
Du point de vue théorique, un taux de variation instantané est représenté par une dérivée.
Etudier les variations temporelles nécessite d’introduire la variable temps dans le
formalisme. S’interroger sur les paramètres qui influent sur la dérivée d’une grandeur
physique, c’est chercher à établir une équation différentielle. La résoudre permet
d’anticiper l’évolution du système. La mise en place d’une méthode numérique itérative
permet de mieux ancrer l’idée du déterminisme et de la causalité : l’état d’un système à
un instant donné dépend de son état aux instants antérieurs et des actions qui s’exercent
sur lui. Il s’agit de confronter les prédictions d’un modèle théorique à des résultats
expérimentaux, d’utiliser des résultats expérimentaux pour affiner un modèle
théorique.

Dans l’enseignement obligatoire, les thèmes abordés relèvent de l’étude de la MATIERE


(parties B, C et D) et de celle des ONDES (partie A).

Pour l’enseignement de spécialité, dont le contenu se situe pour l’essentiel dans le


prolongement du tronc commun, les notions sont introduites à partir de travaux
expérimentaux. 3 thèmes sont retenus : produire des images, observer ; produire des
sons, écouter et produire des signaux, communiquer.

- En Chimie :

En classe de Terminale S, les transformations chimiques sont abordées dans leur généralité.
Dans toute application pratique de la Chimie, la question de l’état initial d’une

1
transformation et du temps caractéristique d’accès à un état final est cruciale. Le fil de
l’enseignement de tronc commun peut se décliner en quatre questions :

- A. La transformation d’un système chimique est-elle toujours rapide ?


- B. La transformation d’un système chimique est-elle toujours totale ?

- C. Le sens spontané d’évolution d’un système chimique est-il prévisible ? Ce sens peut-il
être inversé ?
- D. Comment peut-on contrôler les transformations de la matière ?

La partie A est consacrée à la cinétique chimique : l’influence des paramètres


température et concentrations des espèces est mise en évidence. Les réactions acido-
basiques sont le support de la partie B. Le pH est introduit. A toute équation chimique est
associée une fonction des concentrations en réactifs et produits, appelée quotient de
réaction, dont la valeur numérique dans l’état d’équilibre du système est identifiée à la
constante d’équilibre et ne dépend pas des concentrations en réactifs et produits dans
l’état initial du système. Les piles, l’électrolyse et donc les réactions d’oxydoréduction
sont au cœur de la partie C. Un critère d’évolution est mis en place qui permet, connaissant
l’état initial et la constante d’équilibre, de prévoir le sens de l’évolution du système. On
s’interroge enfin sur la possibilité d’imposer à un système un sens d’évolution non
spontané. Cela suppose l’apport d’énergie au système. La transformation est alors dite
forcée. La partie D constitue l’aboutissement des trois années du lycée. Elle a pour but de
montrer, qu’en investissant les connaissances relatives à la cinétique chimique et l’état
d’équilibre d’un système chimique, on peut augmenter la vitesse d’une réaction et
accroître le rendement d’une transformation. Cette partie s’appuie sur l’exemple des
réactions d’estérification et d’hydrolyse d’un ester.

Dans l’enseignement de spécialité, il s’agit de prolonger le tronc commun et non


d’apporter des connaissances nouvelles. Cet enseignement met en relief les activités du
Chimiste : extraire, identifier, créer et reproduire des espèces chimiques, effectuer des
contrôles de qualité, élaborer un « produit » de consommation (de la matière première
à la formulation).

Compétences à acquérir

Les connaissances et savoir faire exigibles en fin d’année scolaire pour chaque partie
figurent dans la colonne de droite du texte du programme. Les connaissances et savoir
faire exigibles relatifs aux activités expérimentales sont indiqués en italique. Ce sont ces
compétences qui sont prises en compte lors de l’élaboration des sujets de baccalauréat.

Les compétences scientifiques générales exigibles en fin de classe de Terminale S


(compétences expérimentales, manipulatoires, scientifiques et transversales) sont dans le
prolongement de celles définies pour les classes de Seconde et Première S (voir pages 76 et
77 du BOEN n°4 du 30/08/2001).

2
3
Travaux Pratiques et Activités Documentaires de PHYSIQUE
TERMINALE S - Rentrée 2002- TRONC COMMUN - Liste Indicative

_-Introduction à l’évolution temporelle des systèmes

TP 1 : Etude de situations où la variable temps joue un rôle important (Saut en parachute,


mouvements de balançoires, pendule,…).

A – Propagation d’une onde ; ondes progressives

TP 2 : Mesure d’un retard lors de la propagation d’une onde (utilisation de l’oscilloscope).


Célérité, longueur d’onde.
TP 3 : Diffraction : cas des ondes sonores (ou ultrasonores) et lumineuses.

B – Transformations nucléaires

TP 4 : Désintégration radioactive du césium 137 (compteur CRAB).


AD 5 : Fusion et fission. La fusion et les étoiles ; quelques utilisations des réactions nucléaires ; la
fission industrielle et la gestion des déchets.

C – Evolution des systèmes électriques

TP 6 : Etude du dipôle RC.


TP 7 : Etude du dipôle RL.
TP 8 : Oscillations libres dans un circuit RLC.

D – Evolution temporelle des systèmes mécaniques

TP 9 : Vérification de la deuxième loi de Newton.


TP 10 : Etude de la chute verticale de solides.
TP 11 : Etude de mouvements de projectiles.
TP 12 : Etude expérimentale d’un pendule simple.
TP 13 : Etude d’un pendule élastique (les aspects énergétiques seront ensuite abordés en activité
de cours).

AD 14 : Etude de spectres. Aspect énergétique.

4
Travaux Pratiques et Activités Documentaires de PHYSIQUE
TERMINALE S - Rentrée 2002 - SPECIALITE - Liste Indicative

Les compétences et savoir-faire exigibles figurant dans la colonne de droite du programme doivent
être impérativement visés et atteints par un élève de la classe de Terminale à l’issue des séquences
d’activités expérimentales consacrées à l’enseignement de spécialité.

Produire des images, observer

TP 1 : Présentation d’instruments d’optique. Vérification des relations de conjugaison des lentilles


minces.
TP 2 : De la loupe à l’oculaire.
TP 3 : Etude d’un miroir convergent (définitions, constructions d’image, détermination de la
distance focale).
TP 4 : Etude du microscope.
TP 5 : Etude de la lunette astronomique et du télescope de Newton.

B Produire des sons, écouter

TP 6 : Présentation d’instruments de musique à corde et à vent.


TP 7 : Mise en évidence des modes propres de vibration d’une corde.
TP 8 : Etude expérimentale d’ondes stationnaires sur une corde et dans une colonne d’air.
TP 9 : Réalisation d’un audiogramme (éléments d’acoustique musicale et physique des sons).
TP 10 : Acquisition et analyse d’une note produite par un instrument de musique.

C. Produire des signaux, communiquer

TP 11 : Transmission des informations. Ondes électromagnétiques.

TP 12 : Modulation d’amplitude.

TP 13 : Démodulation d’amplitude.

TP 14 : Réalisation d’un récepteur radio.

5
Travaux Pratiques et Activités documentaires de CHIMIE
TERMINALE S – Rentrée 2002 – TRONC COMMUN - Liste Indicative

A – La transformation d’un système chimique est-elle toujours rapide ?

TP 0 : Dosage du peroxyde d’hydrogène par une solution aqueuse de permanganate de potassium.

TP 1 : Etude de la cinétique de décomposition d’une eau oxygénée.

TP 2 : Suivi de l’évolution temporelle d’une transformation (réduction du peroxyde d’hydrogène


par les ions iodure) par spectrophotométrie.

B – La transformation d’un système chimique est-elle toujours totale ?

TP 3 : Mise en évidence par conductimétrie de la constance du quotient de réaction à l’équilibre


(acide carboxylique). Détermination du taux d’avancement final d’une réaction.

TP 4 : Détermination des domaines de prédominance d’un couple acide-base par absorptiométrie


et de distributions d’espèces acides et basiques en solution ; cas du BBT.

TP 5 : Analyse de courbes de titrages pHmétriques.

TP 6 : Titrage acido-basique d’un « produit » de la vie courante par conductimétrie.

C – Le sens « spontané » d’évolution d’un système est-il prévisible ? Le sens d’évolution d’un
système chimique peut-il être inversé ?

TP 7 : Mise en évidence de l’évolution spontanée de systèmes chimiques (exemples pris dans le


domaine acido-basique et de l’oxydoréduction).

TP 8 : Réalisation et étude de quelques piles (couples ion métallique/métal).

TP 9 : Etude expérimentale de l’électrolyse.

D– Comment le chimiste contrôle-t-il les transformations de la matière ?

TP 10 : Etude expérimentale de l’estérification et de l’hydrolyse.

TP 11 : Une étape de la fabrication de l’aspirine (acide salicylique+ anhydride acétique).

TP 12 : Synthèse et propriétés d’un savon.

6
TP/AD 13 : Etude expérimentale qualitative de la catalyse. Recherche documentaire sur la
catalyse et ses applications.

7
Travaux Pratiques et Activités documentaires de CHIMIE
TERMINALE S – Rentrée 2002 – SPECIALITE - Liste Indicative

A. Extraire et identifier des espèces chimiques

TP 1 : Chromatographie, sur couche mince, de colorants alimentaires dans un


sirop alimentaire. Identification d’un colorant alimentaire.

TP 2 : Extraction d’une huile essentielle de l’écorce d’orange.

B. Créer et reproduire des espèces chimiques

TP 3 : Une étape de la synthèse de l’indigo.

TP 4 : Synthèse d’un amide à propriétés analgésiques (le paracétamol).

C. Effectuer des contrôles de qualité

TP 5 : Etalonnage. Dosage des ions fer dans un vin (spectrophotométrie –


comparaison à une échelle de teintes).

TP 6 : Titrage d’oxydoréduction. Titrage indirect d’une eau de Javel.

TP 7 : Titrage acido-basique. Titrage direct des ions hydrogénocarbonate d’une


eau minérale.

TP 8 : Titrage par précipitation des ions chlorure dans une eau minérale (avec
indicateur de fin de réaction et par conductimétrie).

D. Elaborer un « produit » de consommation : de la matière première à la


formulation

TP 9 : Séparation des ions fer III des ions cuivre II.

TP 10 : Electrolyse du sulfate de cuivre II avec anode soluble (affinage du cuivre).

8
AD 11 : Formulation, conditionnement : exemples de l’aspirine et du
paracétamol.

NOUVEAUX PROGRAMMES de PHYSIQUE CHIMIE .

TERMINALE S – RENTREE 2002.

Journées d’information – Juin 2002

9
TERMINALE S – nouveaux programmes
PHYSIQUE CHIMIE

Rentrée 2002

HORAIRE HEBDOMADAIRE : tronc commun 3h + ( 2h ) .


Spécialité ( 2h )

PROGRAMMES et COMMENTAIRES : BOEN HS n°4 du 30/08/2001.

MISE en ŒUVRE :

Physique – TRONC COMMUN

Introduction à l’évolution 1 TP
temporelle des systèmes

A. Propagation d’une onde ; 9 HCE ; 2 TP


ondes progressives

B. Transformations nucléaires 7 HCE ; 2 TP

C. Evolution des systèmes 10 HCE ; 3TP


électriques

D. Evolution temporelle des 22 HCE ; 5 TP


systèmes mécaniques

E. Evolution temporelle des 2 HCE


systèmes et la mesure du temps

10
TOTAL Physique Tronc commun : 50 HCE ; 13 TP.

Physique - SPECIALITE

A. Produire des images, observer 5 séquences de 2h

B. Produire des sons, écouter 5 séquences de 2h

C. Produire des signaux, 4 séquences de 2h


communiquer

Chimie – TRONC COMMUN

Introduction : Les questions qui se 1HCE


posent au Chimiste

A. La transformation d’un système 9 HCE ; 2 TP


chimique est-elle toujours rapide ?

B. La transformation d’un système 9 HCE ; 4 TP


chimique est-elle toujours totale ?

C. Le sens « spontané » d’évolution d’un 9 HCE ; 3 TP


système est-il prévisible ? Ce sens peut-il
être inversé ?

D. Comment le Chimiste contrôle-t-il 7 HCE ; 4 TP


les transformations de la matière ?

11
TOTAL Chimie Tronc Commun : 35 HCE ; 13 TP.

Chimie – SPECIALITE

14 séquences de 2 heures : 11 séances de manipulation et 3 séances


consacrées aux exercices et à l’évaluation.

A. Extraire et identifier des espèces 2 séquences de 2 h


chimiques

B. Créer et reproduire des espèces 2 séquences de 2 h


chimiques

C. Effectuer des contrôles de qualité 4 séquences de 2 h

D. Elaborer un « produit » de 3 séquences de 2 h


consommation : de la matière
première à la formulation

12