Vous êtes sur la page 1sur 5
Docu! BIBLIO. INTATION HEQUES Gardiens de la fragilité Bibliothéques publiques, héritage immatériel et diversité culturelle Lic. EDGARDO CIVALLERO* Université nationale de Céndaba érdaba — Argentine ‘edgardocivallero@gmaiLeom vworwthelogfalibrarian blogspot.com Avec la collaboration de DENIS LACROIX Bibliothéeaire de langues romanes University of Albert, Canada Résumé | Apsraacrs | RESuMEN Dune part, Hauteur propose une révision des definitions, des rnormes et des recommandations internationales relatives au ‘patrimoine, a Pidenitée a a divert cultuele et eur protec: tion et, autre part da bibiothigue publique. Par leur analyse comparative, 1 souhase faire resort le re important rservé ‘ue service information gut se charge de la rcupération, de la conservation, dela protection et del difusion de culture et dela memoir humaines (Guardians of she Fragile Public Librates, Cultural Heritage and Diversity ‘The author suggests that the definitions standands and interna tional practices reganting the protection of cultural heritage, iden tty diversity, on the one hand, and public libraries, om the other be revised. Ina comparative analysis he wishes to underscore the importance of information services whose responsibilty 1 to callect, conserve protect and make available ke collective memory of humankind Guardianes de ta frida :Bibiotecas pbs, legado inmate aly dverstdad cultura BL autor propone wna revisién de las definctones, wormas y recomendacionestnternactonals relativas, por un lado, al pat ‘mono, a la identidad y a le diversidad cultural ast como su roteciony, por ato lado, ata biblioteca pblica.A través des ‘andiss comparativo, desea destacar el papel importante reser ‘ado alos servicios de informacion que se encargan de la recupe- rucién,conservacén, proteccin y dfusin dela cultura y de la ‘memorta deta umaniad, * duro Calero (Bens Ales, 7) ot dpkg en thon ee ecumentaon de Toit aoele de Cds (gti) Son chap Ae comptence nt er rts cues ax pou ine onwmananis rar sel uel de ron sae angi no ‘aie teas nn ands aa deter no aie dlrret droit dont decors et de confer cs thio “Edun Cif Beno less Bl» depen tary cage om he \sivesiad Nia de Civ (Ageia ae feet aces iar servce tt Nason ropes rl corms wl sth ra tedston of mineky ngage thi esi copper He hs ben tien he ld (2ue3006 as pula eel back odie and fot Conducted courxandlctareo the hens, "Edo Calle Bueso Ais,) omade en toro main de Unive Nacional de Cada Argentina] Sacomo de comp tec nel serves documents ulin nea as ca dads rare ascamolseclsin detent oreenlegsts minors mez Hs eazdo un ehasv aan de po (oy 2000, al {oli ystems nos seme Larmémoire est a base de lapersonnalitéind duce, de ménre que la tradition esta la base ie la personnaltécoletive d'un peuple, Nous vinons dans et pour ls souvenirs, et note vie spirtuelleest effort que nowedéplayons pour que nos souvenirs se perpetuent et deviennent expos, our que notre past devienne notre futur» Miguel de Unamnuna (Ecrivain espagnol, 1864-936) hétérogéne constitué d’éléments environnemen- taux et culturels, matériels ou non, qui se trans- mettent entre générations et qui établissent la base a partir de laquelle tous les peuples construisent et orien: tent leur identitéet eur vision du monde. Selon les résultats dévoilés & la Réunion interna- tionale d’experts & Turin (Unesco, 2001), le concept de patrimoine inclut: « [ua] les techniques assimilées par les peuples, avec les connaissances, les compétences et la créativité qui les nourrissent et qu'ils dévelop- ent, les produits qu'ils créent et les recours, espaces et autres aspects duu contexte social et naturel nécessaires pour qu'ls perdurent, » | F ¢ PATRIMOINE » sé DfEINIT comme I’héritage 11 sagit d'un ensemble d’éléments qui constituent la mémoire de groupe d'une communauté : paysages, sons, ceuvres ou constructions qui parlent du chemin parcouru par un peuple, de ses recherches, de ses moti- vations et espoirs, de ses défaites et des causes de son apparition ou de sa disparition. En reflétant [histoire d'un groupe humain, ces léments exposent aussi la forme et les conditions selon lesquelles les personnes se rapprochent de leur envi- ronnement ou de leur monde magique et religieux. La compréhension des lois qui régissent I'univers — maté- riel et spiituel — est indispensable la survie commu- nautaire et elle constitue la source inspiratrice d’in- nombrables expressions et de biens culturels. En plus de donner un peuple une certaine continuité par rapport aux générations antérieures, es éléments sont Documentation