Vous êtes sur la page 1sur 48

Belgique-België

P.P.
1000 Bruxelles X
BC10655
P505345

Numéro 2 / gratuit / Trimestriel


janvier / février / mars 2006
Bureau de dépôt: Bruxelles X

LA LETTRE POLITIQUEMENT INCORRECTE


DU SÉNATEUR MICHEL DELACROIX

SOMMAIRE
L’éditorial 3
de Michel Delacroix

La chronique 5
de Charles Pire

Bruno Gollnisch: 8
Au service de la patrie
La puissance des syndicats 33
par Patrick Sessler

IMMIGRATION:
LA METHODE DANOISE
page 12

Retours: Michel Delacroix, Palais de la Nation, Bruxelles 1009, Bureau 3021


A DROITE 2

L E C ERCLE « D ROITE ET MODERNITÉ»


O R GA N I S E U N

DÎNER
DÎNER--DÉBAT
sur le thème:
Droites Nationales...
vers le pouvoir ?
Orateurs:
Filip De Man Michel Delacroix
Ecrivain Vice
Vice--président du FN
Député fédéral Sénateur FN

Le mercredi 1er février 2006


à 20 heures
30 € par personnes (boissons non comprises)
Renseignements au:
02/ 501. 71. 37. ou au 0478/ 22. 76. 60
Jusqu’au 15 janvier 2006 à 12 heures
Versement sur le compte: 750
750--6150188
6150188--61
Mention: Dîner 01. 02. 06
L’adresse du restaurant (en région bruxelloise) sera
communiquée aux participants avec la confirmation
de leur réservation par courrier individuel
à partir du 1er janvier 2006 (après payement).
Seul ce document donnera accès à la salle.
2 A DROITE 3

L’éditorial de Michel Delacroix:


Le socialisme est une maladie honteuse, mais pas incurable

G
râce aux socialistes wallons, on amusante, ou plutôt tragi-comique, parce
ne s’ennuie jamais en Belgique. qu’elle révèle et démontre que TOUS les
Ils ont fait en sorte que la Wal- partis, sauf le FN, sont impliqués dans ce
lonie devienne un grand parc d’attrac- gigantesque fiasco. TOUS les partis tra-
tions avec ses parades colorées, ses dan- ditionnels sont représentés au sein de la
ses exotiques, ses personnages facétieux société de promotion du circuit automo-
et son public qui fait la file et qui a l’im- bile, y compris les écolos, qui y ont défi-
pression d’avoir payé beau- nitivement perdu leur virgi-
coup pour pas grand-chose. nité et leur statut de parti
Le directeur du parc, le «différent».
clown Di Rupo, arborant le Il n’est guère productif de
nœud papillon rouge à pois s’attacher aux faits de cor-
blancs qui sied à sa fonc- ruption qui émaillent la
tion, est confronté au déra- longue histoire du PS,
page du dossier de l’une des parce qu’ils ne sont que des
attractions principale de avatars et anecdotes logi-
Di r upol and: Fr ancor- ques inhérentes à une pen-
champs. sée politique qui s’est cons-
Interrogé par une députée truite sur des données faus-
Ecolo germanophone qui lui demandait ses. Il faut par contre expliquer l’inanité
quelle était son implication personnelle de cette «pensée» pour en démontrer
dans ce dossier, Di Rupo a eu ce mot l’absurdité et les dérives perverses
malheureux: «D’origine italienne, ma qu’elle porte intrinsèquement.
langue maternelle n’est pas le français et
Psychiatric Park
je n’en saisis pas toujours toutes les sub-
tilités.» Après Jean-Marie Happart qui a Pour sauver ce qui reste à sauver, il faut
reconnu qu’il n’avait pas pu lire le d’abord poser le bon diagnostic.
contrat «Ecclestone» parce qu’il ne com- Nom de la maladie:
prend pas l’anglais, il faut constater que le socialisme!
nos «élites» wallonnes ont un problème Nature de la maladie:
avec les langues, surtout si on écoute cer- Trouble du comportement politique, éco-
tains élus et responsables syndicaux qui nomique et social se caractérisant par la
ne s’expriment qu’en dialecte ou, pour la construction d’une réalité imaginaire et
plupart, avec des accents qui font les d’une fiction constructiviste qui dévelop-
beaux jours des chansonniers du Dirupo- pent chez le patient des pulsions totali-
land. taires et monomaniaques. Tout rappel à
La pantalonnade de Francorchamps est la réalité est perçu comme une agression
A DROITE 4

qui doit être sanctionné avec la plus ciente de leurs manquements et de leur
grande vigueur. Le patient croit à ses chi- insuffisance crée chez les patients une
mères: le PS se présente comme généra- schizophrénie dangereuse pour l’indivi-
teur de richesses sociales alors qu’il n’a du lui-même et pour son entourage.
fait que canaliser le résultat de la produc- Symptômes de la maladie:
tion des entreprises. Si on pense que l’en-
treprise qui crée des richesses doit déve- tendances autodestructrices et suicidai-
lopper son propre marché, il est de l’intérêt res, phénomènes d’automutilations so-
de l’entreprise d’augmenter le pouvoir d’a- ciales. Le patient préfère entraîner un
chat de la population. Si les peuple entier dans la misère et le chaos
pensions sont plus élevées «Il n’y a pas de li- plutôt que de reconnaître
aujourd’hui qu’hier, c’est ses errements. Le patient
berté politique socialiste ne reconnaît ja-
évidemment le résultat du
travail des entreprises et des sans liberté écono- mais ses fautes et ne se
entrepreneurs. Le socialisme mique préalable» remet jamais en question.
pourfend ceux-ci au nom Il croit obsessionnellement
d’une pseudo exploitation Milton Friedmann à la «justesse» et à la
des masses dites laborieuses «grandeur» de ses idées. Il
sans voir que les chefs d’entreprises tra- préférera qu’une entreprise ferme ses
vaillent 80 heures par semaine et leurs em- portes, mettant ainsi des centaines ou
ployés moins de la moitié. Les socialistes des milliers de travailleurs au chômage,
dénoncent ceux qui «s’en mettent plein les plutôt que de trouver un accord équili-
poches» sans vouloir comprendre que l’en- bré en tenant compte des contingences
trepreneur prend des risques et qu’il peut de l’entreprise moderne confrontée à
tout perdre et que, eux socialistes, dans une concurrence mondiale sans merci.
leur construction mythomaniaque, ont créé Traitement de la maladie:
leur propre «noblesse» et leur propre bour-
internement et suivit médicamenteux.
geoisie, celle du profitariat des «parvenus»
Lecture des œuvres complètes de Mil-
ministériels et parlementaires, celle des
ton Friedmann et lecture à haute voix,
apparatchiks et des «camarades». Pour
trois fois par jour de sa célèbre sen-
bien comprendre leur psychologie déglin-
tence: «Il n’y a pas de liberté politique
guée, il faut savoir que l’un des éléments
sans liberté économique préalable.»
de la pathologie socialiste est le besoin
Je souhaite rassurer mes lecteurs et
refoulé d’identification à l’entrepreneur
électeurs en faisant le serment que je
qui a «réussi». Or, si les éminences socia-
m’opposerai toujours au rembourse-
listes ont choisi ce parti, c’est parce qu’ils
ment des frais de traitement du socia-
n’ont pas leur place dans le monde perfor-
lisme par l’INAMI.
mant de l’entreprise. Il suffit de voir les
Happart et autres Lizin à l’œuvre pour s’en Michel Delacroix
convaincre. Ce besoin refoulé, cette frus- Sénateur
tration issue de la perception subcons- Vice-président du Front National
4 A DROITE 5

L A CHRONIQUE DE C HARLES P IRE


DÉPUTÉ WALLON ( L IÈGE)

tone. C’était ce genre de


Francorchamps: convention ou pas de
Ça chicane ! Grand-Prix. N’oublions
pas que tout le monde, de l’électeur au mi-
Les partis traditionnels, y compris Ecolo, nistre, souhaitait le retour des bolides à
se sont réunis en commission au courant Francorchamps.
du mois de décembre, face aux médias et à Pressé par l’agenda de la Formule 1, M.
l’opinion publique, pour feindre de décou- Kubla a agi rapidement et avec détermina-
vrir ce qu’ils connaissaient parfaitement tion. Comme il était clair que le gouverne-
comme ministres, parlementaires et admi- ment ne désirait pas s’engager directement,
nistrateurs, chacun étant en situation, selon il a décroché, pour 2004 et uniquement
l’avancement des travaux de la commis- 2004, la garantie de Meusinvest.
sion, de devoir défendre les siens ou de C’est le ministre Daerden qui, à la demande
charger les autres selon une pure logique du gouvernement, a organisé la société
partisane. J’ai participé aux travaux de d’exploitation. Même sans commandement
cette commission. Le lecteur découvrira ministériel, les administrateurs de cette so-
ci-dessous mon analyse et mon point de ciété ont bien compris qu’il leur revenait de
vue. faire le nécessaire pour que le Grand-Prix
ait lieu. De plus, M. Defourny ne leur a pas
Le retour de la Formule 1 été imposé comme organisateur. Il a été
Tout au long de la première partie des tra-
choisi par eux, logiquement, comme la solu-
vaux qui allait de la loi antitabac à l’instal-
tion la plus appropriée. Ils ont négocié sé-
lation du gouvernement actuel (juillet
rieusement les conditions de son engage-
2004), les députés wallons ont assisté au
ment.
numéro d’un jeune Torquemada d’opérette
Par rapport à la première période, je
humaniste (le député CDH Fourny), assisté
conclus, comme beaucoup d’intervenants et
par des apprentis procureurs socialistes
d’observateurs, que M. Kubla n’est respon-
(les députés PS Collignon et Ficheroule) et
sable d’aucune faute et je me permettrai
des vierges écologiques effarouchées (les
d’épingler trois déclarations qui m’apparais-
députés écolos Wesphael et Dethier-
sent inconvenantes :
Neumann) ; les commissaires des partis
- les paroles du ministre Daras qui dit ne pas
gouvernementaux ont voulu faire croire
être vraiment au courant des conditions du
que le ministre Kubla était coupable d’a-
contrat. Il reste très peu de personnes à le
voir forcé la signature d’un contrat léonin
croire, même au sein de son parti, si j’ai
engageant la Région jusqu’en 2010 et
bien compris ;
même 2015. En fait les auditions ont clai-
- l’affirmation du commissaire Fourny, sou-
rement établi que le contrat signé par MM.
tenus par d’autres, qui accuse M. Kubla
Yves Bacquelaine et Jean-Marie Happart
d’avoir, par son empressement, « bloqué »
était le contrat-type imposé par M. Eccles-
toute négociation ultérieure. Il est apparu
A DROITE 6

clairement que les dispositions principales bonne logique, M. Antoine aurait dû s’émou-
de ce contrat n’étaient pas négociables à voir et accuser quelqu’un (M. Kubla) et pas
cette époque; seulement quatre mois plus tard comme cha-
- la déclaration du ministre Antoine qui cun le sait. Mais, à ce moment-là, il ne dit
considère que le ministre Kubla a rien. Pourquoi ? J’avance une hypothèse : à
« désobéi » au gouvernement de l’époque. cette époque, le gouvernement doit faire face
Certes, le gouvernement ne suit pas toutes à la dénonciation de la situation catastrophi-
les demandes de M. Kubla. Il ira même que de l’économie wallonne et, ensuite, s’at-
jusqu’à se réorganiser, mais ce n’est pas teler à la confection d’un plan Marshall. Au-
parce que M. Kubla a désobéi. Aucun mi- trement dit, il a d’autres chats à fouetter.
nistre de l’ancien gouvernement n’a accusé On apprend à la fin des vacances que le plan
M. Kubla de désobéissance. Marshall coûtera un milliard d’euros. Quel-
De juillet 2004 jusqu’à décembre 2005 ques semaines se passent. On doit débourser,
La deuxième partie des travaux de la com- fin octobre, les 15 millions prévus pour le
mission porte sur la période qui va de juil- plateau. De plus, les renseignements sur la
let 2004 (installation de l’actuel gouverne- situation de l’organisateur deviennent fran-
ment PS-CDH) jusqu’à ce jour. chement mauvais. Bref, l’affaire tourne mal.
Le gouvernement prend rapidement cons- Le CDH est au gouvernement avec les socia-
cience des pertes subies par l’organisateur, listes qu’il ne se permet pas d’attaquer. Le
mais celles-ci sont sous-estimées. M. De- bouc émissaire est, donc, naturellement
fourny cache la réalité, ce qui amène les Serge Kubla, MR, renvoyé dans l’opposition
trois ministres chargés du dossier (Daerden, après les élections de juin 2004. On l’accuse.
Lutgen, Marcourt) à s’occuper des matières On instruit un dossier contre lui. On l’accu-
qui relèvent de leurs attributions ordinaires, sera jusqu’au moment où les travaux de la
notamment l’infrastructure, l’accompagne- commission démontreront que c’est insensé
ment touristique et aussi la recherche d’une et qu’il recevra, comme tous, l’absolution du
assurance ou d’une garantie en remplace- nouveau Ministre-Président Di Rupo.
ment de Meusinvest. Chacun travaille dans Du Ministre-Président, parlons-en. Et, puis-
sa sphère de compétence, mais la question que c’est de lui qu’il s’agit, il faut évoquer
centrale de l’organisation ne préoccupe pas les propos qu’il a tenus lors de la conférence
suffisamment et à temps ceux qui gèrent le de presse du 8 décembre dernier. M. Di Ru-
dossier. po a terminé l’analyse détaillée du dossier.
Arrive le 9 juin 2005. Le gouvernement Les nouvelles, à ce moment-là, ne sont pas
délibère et prend une série de décisions très bonnes. On va bientôt négocier. On prépare,
coûteuses : 3 millions d’euros de subsides donc, l’opinion publique à devoir éventuelle-
pour l’organisateur (qui ne seront finale- ment supporter une note très salée. Il est
ment pas versés), 15 millions d’investisse- question ce jour-là de 100 millions. Certains
ments sur le site, une demande de 2 mil- soutiennent même que la Région devrait
lions au Fédéral et la prise en charge de la débourser jusqu’à 200 millions d’indemnités
différence entre le prix du plateau et les pour rupture de contrat.
recettes de l’organisation à verser sur un L’absolution
compte bloqué. Ces décisions très impor- Le mardi 22 décembre, le Ministre-Président
tantes passent relativement inaperçues. a donné l’absolution. Cette absolution prési-
C’est après avoir accepté cette note qu’en dentielle est générale. Elle a, donc, égale-
6 A DROITE 7

ment comme effet de purger l’accusation de et impliqués pour que le FN ne se renforce


l’opposition MR qui soutenait que les minis- pas plus encore dans les intentions des élec-
tres Marcourt, Daerden, Lutgen ont traîné, teurs.
que le gouvernement était tragiquement en Au FN, nous affirmons que, comme chacun
retard dans la résolution du problème et que l’a bien compris, dès fin 2003, tous les partis
cette lenteur va coûterait très cher aux contri- traditionnels (Ecolo compris), au gouverne-
buables. ment ou dans l’opposition, étaient au courant
L’absolution est générale. En conséquence, du détail des conditions à remplir et accep-
le PS, le MR et le CDH ont, au moins provi- tées pour le retour de la Formule 1. Tout
soirement, enterré la hache de guerre. Par la étonnement par rapport au contrat passé avec
vertu de cette absolution, les critiques d’Eco- M. Ecclestone est pure feinte et poudre aux
lo devenaient sans objet. Enfin, par la grâce yeux pour les médias et le public. Nous
de cette absolution, la motion qui a été pré- constatons également que l’assaut du minis-
sentée, le vendredi 23 décembre a été votée à tre Antoine contre M. Kubla a échoué.
une très large majorité (PS, MR, CDH). Position du FN
Les parlementaires FN n’ont pas voté la mo- La position du FN par rapport à Spa-
tion. Non pas qu’ils estimaient que ce docu- Francorchamps est la suivante : alors que les
ment ne reflétait pas la réalité des travaux de autorités européennes élaboraient le disposi-
la commission, mais parce qu’ils considé- tif antitabac, le président du FN (Daniel Fe-
raient que les partis traditionnels ont joué ret), alors député européen, a déclaré que la
dans cette affaire une très mauvaise pièce, un Belgique n’avait aucun intérêt à devancer
cinéma regrettable dont la Wallonie aura à l’échéance. Plus tard, en 2003, comme dépu-
souffrir de nombreuses années. té fédéral, il a voté la loi Monfils-Happart
On ne leur fera pas croire que, dans le gou- qui réalignait notre pays sur l’agenda euro-
vernement arc-en-ciel, il y avait des bons et péen. Pour le reste et surtout pour l’avenir, le
des méchants ministres et qu’au nombre des FN souhaite que le Grand-Prix soit organisé
excellences de l’époque, on comptait un per- par des privés compétents et argentés, au
sonnage aveugle et sourd, le ministre Daras. strict moindre coût pour les finances de la
Ils s’interrogent sur la virginité médiatique Région wallonne.
des Ecolos dans cette affaire. Ce parti tire-il Considération importante: si le gouverne-
sa protection des maux qui accablaient son ment fédéral ne soutient pas la Formule 1 à
chef de file ministériel (Daras) ou d’un sché- Francorchamps, la course doit changer de
ma sanitaire selon lequel on préfère laisser nom et s’appeler Grand-Prix de Wallonie. ■
penser que les Ecolos n’étaient pas informés

Filip De Man, qui débattra avec Michel Delacroix le 1er


février prochain, est l’auteur de plusieurs ouvrages en
néerlandais. Sa dernière œuvre s’intitule «Le Combat
Eternel». Pour De Man, le 21ème siècle sera caractérisé
par deux problèmes fondamentaux: les conflits ethniques et
éthiques. Pour répondre à ces questions cruciales, l’auteur
retourne aux sources de notre civilisation: l’antiquité
classique. (240 pages, 12 €).
Le livre de Filip De Man sera disponible lors du
dîner-débat du 1er février 2006
A DROITE 8

BRUNO GOLLNISCH
au service de la patrie
Né en 1950, marié et père de trois enfants, rieure, aspirant dès son incorporation, il
Bruno Gollnisch est issu d'une famille de devient six mois plus tard le plus jeune
l'Est de la France, une de ces régions qui officier de sa promotion.
connaissent le prix de la liberté et de l'in- Il sert successivement: à l'École des
dépendance de la nation. Son trisaïeul, Transmissions, sur le navire d'essais de
Edmond Gollnisch, maire de Sedan en missiles Henri Poincaré, notamment lors
1870, fit face héroïquement aux exigences de la conférence au sommet entre les
allemandes quand l'Empereur Napoléon présidents américain Nixon et français
III et l'armée française y furent submer- Pompidou aux Açores; au 2ème Bureau
gés. de l'État-major (Opérations-
Très jeune, il entend parler pour la pre- renseignements) sur le chasseur de mines
mière fois d'un député courageux qui a
Calliope dont c’est la première croi-
préféré s'engager à l’armée que rester à
sière;enfin, comme aide de camp du vice
l'Assemblée Nationale: un certain Jean-
amiral d'escadre responsable des essais
Marie Le Pen.
de la Flotte.
UNE SOLIDE FORMATION Toujours fidèle à ses engagements, Bru-
Après des études à Paris, où il fut primé no Gollnisch est aujourd'hui capitaine de
au Concours Général de la jeunesse fran- frégate de réserve.
cophone, Bruno Gollnisch entama des Il comprend l'horreur du marxisme et des
études supérieures de droit, de sciences idéologies révolutionnaires. Il réalise la
politiques et de langues orientales, dans fragilité de nos sociétés modernes, l'embri-
l'intention initiale de devenir diplomate. gadement de la jeunesse par la gauche, le
Dès son entrée à la faculté de Nanterre à déclin de l'intelligence française. Ces cons-
17 ans, il assiste au saccage, en 1968, par tatations le poussèrent à s'engager dans la
des jeunes bourgeois gauchistes, des uni- vie civique.
versités nouvellement construites grâce au A la faculté de Nanterre, Bruno Gollnisch
sacrifice de tous les Français, même les fait la connaissance de Marie-France et
plus modestes. Jean-Pierre Stirbois. Avec eux, il rencontre
un homme d'un immense courage qui lutte
AU SERVICE DE LA PATRIE pour la défense du monde libre contre le
communisme, Roger Holeindre.
En 1971, il interrompt ses études et rési-
Un jour, il se rend avec eux à une réunion
lie son sursis pour rejoindre la Marine publique. Jean-Marie Le Pen prend la pa-
Nationale. role. Son choix est fait. ■
Breveté de Préparation militaire supé-
8 A DROITE 9

Le parlementaire çais, entre à Strasbourg, au Parlement


européen en juin 1989, où il sera réélu
En mars 1986, les Français envoient à troisième de liste en 1994 ainsi qu'en
l'Assemblée Nationale 35 députés Front mars 1999. Sa formation de juriste inter-
National. Bruno Gollnisch représente le national et de linguiste le prédispose à
Rhône au Palais Bourbon. cette fonction.
Il est élu secrétaire de l'Assemblée Na- Depuis 8 ans, à l’occasion d’incessants
tionale. A ce titre, il dénonce régulière- voyages entre Paris, Bruxelles, Stras-
ment l'absentéisme parlementaire. bourg et Lyon, avec le groupe des Droi-
Il défend aussi en séance la proposition tes présidé par Jean-Marie Le Pen, il dé-
de Jean-Claude Martinez de supprimer fend l'agriculture française contre les
les privilèges fiscaux des députés. Il sera trusts multinationaux, l'industrie euro-
rapporteur du budget de l'Aviation ci- péenne contre la concurrence déloyale,
vile. Le Front National devenant trop les exigences de la morale contre le
encombrant, Chirac et Pasqua changent laxisme, les droits des peuples contre le
le mode de scrutin pour l’éliminer de mondialisme.
l'Assemblée.
Il est aussi l'avocat de Jean-Marie Le Pen
Parallèlement, l'élection régionale de au sein de la commission du Règlement
1986 permet au Front National d'obtenir et devant l'Assemblée à chacune des ten-
un groupe de 14 conseillers régionaux. tatives de levée d'immunité parlementaire
Bruno Gollnisch est élu Président du diligentées par le gouvernement français
groupe Front National à Charbonnières. contre Jean-Marie Le Pen pour l'empê-
Avec son groupe, il lutte contre l'aug- cher de parler.
mentation faramineuse de la fiscalité. Dans son bilan des personnalités mar-
Les électeurs tiendront compte de ce quantes du Parlement européen, le Figaro
travail et de cette détermination: aux qualifie Bruno Gollnisch de «redoutable
élections de 1992, le groupe Front Natio- juriste et orateur».
nal passe de 14 à 29 conseillers, alors
que tous les autres régressent, et à Les responsabilités au
celles de 1998 de 29 à 35. sein du Front National
Battu pavillon haut en 1988, Son séjour dans la marine et au
par l'effet du découpage Japon, et ensuite sa carrière
et du changement de universitaire l'ont éloigné
mode de scrutin, Bru- de Paris, mais il n’ou-
no Gollnisch, grâce à blie pas ses amitiés
la confiance de politiques.
Jean-Marie Le Pen En janvier
et à la volonté des 1984, la
électeurs fran- presse remar-
A DROITE 10

que la présence du doyen Bruno Goll- taire Général .


nisch qui accueille Jean-Marie Le Pen au Resté fidèle aux promesses faites aux
cours d'une triomphale réunion lyonnaise militants et électeurs du Front National
du Front National. durant la crise passée du parti de Jean-
Marie Le Pen, Bruno Gollnisch rassem-
Dans les conditions difficiles d'alors:
ble avec force derrière son Président les
manifestations hostiles, absence totale de
énergies nécessaires à la reconquête po-
moyens, il organise les européennes de
litique et au second souffle du Front Na-
1984, les cantonales de 1985, les législa-
tional. Il se voit dès lors confier, le 22
tives et les régionales de 1986. Il est élu
novembre 1999, la direction de la Délé-
député et
gation géné-
conseiller ré-
rale du FN.
gional.
Bruno Goll-
Bruno Goll-
nisch reste
nisch a partici-
néanmoins un
pé à la rédac-
homme de
tion du pro-
terrain très
gramme du
attaché à sa
Front National
région (où il
adopté en 1984
est toujours
«Pour l a Manifestation autour de l'Assemblée Nationale
conseiller ré-
France». contre le droit de vote des étrangers. Bruno gional) et à sa
Au congrès de Gollnisch entouré d'élus d'Ile de France ville de Lyon
1986, il est élu rappelle les engagements du Front National.
dont il a été
au Comit é
conseiller mu-
Central, et au Bureau Politique où il
nicipal.
siège depuis lors.
C’est à Lyon que se déroulera la Grande
En 1994, Bruno Gollnisch est nommé «Convention Le Pen 2002» durant deux
Vice-Président du Front National et crée jours. Celle-ci recueillera un succès una-
la délégation aux affaires internationales, nime et accueillera plusieurs milliers de
sorte de Ministère des Affaires Étrangè- personnes.
res du mouvement.
En octobre 1996, lorsque le Secrétaire Ils veulent le faire taire
Général Carl Lang émet le vœu de passer Bruno Gollnisch défraye aujourd’hui la
la main et d'être relevé de cette écrasante chronique parce qu’il est poursuivi suite
responsabilité pour se consacrer à la Ré- à des propos tenus en octobre 2004 où il
gion Nord, c'est Bruno Gollnisch que s’était élevé contre la persécution politi-
Jean-Marie Le Pen propose à la nomina- que dont est victime l’université de
tion du Bureau Politique comme Secré- Lyon. Une récente audience du Tribunal
10 A DROITE 11

de Lyon a renvoyé l’affaire au 23 mai donc, M. Baroin, Ministre du gouverne-


2006 dans l’attente que le Parlement eu- ment, dont sont membres MM. Perben et
ropéen statue sur la levée de l’immunité Clément, prend le contre-pied des lois li-
parlementaire du député européen fron- berticides, dont la loi du communiste
tiste. «Je ne veux pas répondre toute ma Gayssot, qui, pour des raisons partisanes et
vie de ces faits», a déclaré le délégué totalitaires, instaure une «vérité officielle»
général du Front National devant le Tri- relativement à l'histoire de la seconde
bunal, précisant que les reports succes- guerre mondiale. Rappelons que, lors de
sifs de l'audience l'adoption de cette loi,
n'étaient pas de son en 1990, le très chira-
fait. «Je ne suis pas quien Jacques Tou-
responsable des pali- bon, député de l'oppo-
nodies de l'assemblée sition et futur ministre
à laquelle j'appartiens de la Justice, avait
(...) Moi aussi je perds déclaré qu'il s'agissait
beaucoup de temps», d'une «loi stali-
a-t-il souligné. La nienne».
veille, Bruno Goll- «Dans ces condi-
nisch notait que le 3 tions», a relevé Bruno
novembre dernier, sur Gollnsich: «Comment
France 3, à propos de M. Baroin pourrait-il
l'intervention du légi- approuver les pour-
slateur en histoire, suites scandaleuses
Lionel Jospin avait Jean-Marie Le Pen et Bruno que, sur le fondement
Gollnisch sillonnent la France
affirmé: «Il faut lais- de cette loi stali-
à la rencontre des Français.
ser l'histoire aux his- nienne, Perben a per-
toriens et ne pas laisser les doctrinaires sonnellement ordonné contre moi, au seul
faire l'histoire.» Le 28 novembre, sur motif que j'ai demandé, et que je demande
l’antenne d’Europe 1, l’UMP François encore, qu'il n'y ait pas de ‘vérité officiel-
Baroin déclarait: «Mon avis, ma posi- le’ en histoire, et que les historiens soient
tion, c'est que c'est l'honneur de la Répu- toujours libres d'en discuter?»
blique qu'il n'y ait pas d'histoire offi- Comme on le voit, Bruno Gollnisch est un
cielle. Par ailleurs, l'histoire est une ma- homme d’engagement et de fidélité. Tou-
tière importante, qu'il faut manier avec
beaucoup de prudence. Ce n'est pas le Dans notre prochain numéro,
regard du quotidien ou le regard du po- nous publierons une grande
litique, qui est engagé, qui doit créer la
loi (...). Quand le politique se mêle de
interview exclusive que
l'histoire, pour un regard sur le passé, Bruno Gollnisch a
c'est forcément sujet à caution.» Ainsi accordé à « A DROITE »
A DROITE 12

IMMIGRATION:
LA METHODE DANOISE
LE GOUVERNEMENT RASMUSSEN
Il y a quelques temps déjà, le Minis-
tre de l’Intérieur, le VLD Patrick Les tabous qui entourent la problématique
Dewael, a effectué un voyage d’étude de l’immigration, qui existaient également
au Danemark, ont été transgressés depuis
au Danemark afin d’y étudier les po-
quelques années. La question des immigrés
litiques qui y sont menées en matière a pris à un moment donné une telle ampleur
d’immigration et de droit d’asile. qu’elle est devenue le thème central de la
L’enseignement aura été édifiant. En politique danoise.
effet, le Danemark mène depuis quel- La responsabilité en incombe pour une part
ques années une politique stricte incontestable au Parti du Peuple Danois
mais correcte en ce qui concerne les (DF), mouvement de droite nationale qui
étrangers. Cette politique est large- couvrait déjà 7% de l’électorat à peine deux
ment appuyée par les électeurs da- ans après sa fondation. Ce parti s’est d’em-
nois. Le fait que le Parti Socialiste blée positionné sur différents thèmes
belge, suite à la visite du Ministre comme: une approche musclée de l’insécu-
Dewael au pays de la petite sirène rité, un plaidoyer pour une politique favora-
(qu’il ne faut pas confondre avec ble aux familles et une politique stricte en
matière d’immigration.
Anne-Marie Lizin), a cru bon de
Au fur et à mesure que les sondages indi-
qualifier la politique danoise en ma- quaient une avancée sensible du DF, on a
tière d’immigration d’«inacceptable» observé que le Premier ministre de l’épo-
constitue pour nous une raison sup- que, le socialiste Poul Nyrup Rasmussen,
plémentaire d’étudier l’exemple da- tentait désespérément de couper l’herbe
nois avec la plus grande attention. sous les pieds du DF en récupérant son dis-
Nous nous pencherons sur quelques cours. Il déclarait avec fracas que «le
éléments de cette politique et notam- royaume danois ne deviendra jamais mul-
ment sur les propositions de réforme tiethnique» parce que, expliquait-il, la cohé-
avancées par le gouvernement danois sion de la société devait être préservée. Il
de centre-droit du premier ministre annonça même un plan en 78 points pour
Anders Fogh Rasmussen, qui est sou- endiguer le déferlement des étrangers.
Lors des élections de 2000, on a remarqué
tenu au parlement par le Parti du
que les libéraux emboîtaient le pas du DF
Peuple Danois (Dansk Folkeparti), en plaçant la problématique des étrangers au
une formation populiste. ■ centre de leur campagne électorale, au
grand dam des socialistes que ce sujet ex-
12 A DROITE 13

plosif divisait. Tandis que, d’un côté, cer- formèrent avec les conservateurs un
taines personnalités socialistes éminentes, gouvernement minoritaire sous la direction
comme leur Premier ministre, promettaient d’Anders Fogh Rasmussen, soutenu au
de rendre les lois sur l’immigration plus parlement par le DF, pourtant hors de la
sévères (sans hésiter à utiliser un langage majorité. Ce parti n’a pas pu désigner de
musclé), d’autres s’agitaient pour se dis- ministre, mais il se trouve dans une position
tancier des premiers. Le tableau confus qui lui permet de peser de tout son poids sur
offert par les socialistes a porté un sérieux la politique gouvernementale. Ce fut
coup à leur crédibilité. Pour resserrer les particulièrement le cas en ce qui concerne la
rangs, il ne leur restait qu’une solution: politique de l’immigration. On nomma très
déclarer le sujet tabou. Stratégie catastro- rapidement un ministre chargé des réfugiés,
phique, comme en témoignent les résultats des immigrés et de l’intégration et on a vu
des élections. Les électeurs danois leur ont se développer, avec une remarquable
présenté l’addition, soit un diminution de volonté d’aboutir, des mesures de restriction
7,3%, alors que le DF atteignait les 12%. de l’immigration et d’autres en faveur de
Ces résultats devaient sonner le glas de l’intégration. Ces mesures sont largement
décennies de suprématie politique soutenues par la population danoise. Un
socialiste au Danemark. Les libéraux sondage du début 2005 montre que 85% des
Danois soutiennent
la politique de
l’immigration plus
r e s t r ic t i v e du
gouvernement.
C’est donc très
logiquement que
les élections
parlementaires de
février 2005 ont
permis une victoire
nette de la droite.

Il est remarquable
de constater que la
famille royale
danoise n’hésite
Affiche réalisée par l’extrême gauche danoise montrant le pas à aborder le
parlement danois envahi par une multitude de clones de t h è m e d e
Pia Kjaersgaard, la chef de file du Parti du Peuple Danois l’immigration et
(Dansk Folkeparti). même à prendre
Le slogan reflète assez bien la réalité de la situation politi- une position
que au Danemark: «Une voix pour les libéraux ou pour les engagée. Bel
conservateurs est une voix pour Pia Kjaersgaard.» exemple pour des
A DROITE 14

monarchies plus proches. La Reine du


Danemark s’exprimait récemment encore
il y a peu et sans équivoque sur le sujet.
Dans une autobiographie parue à
l’occasion de son 65ème anniversaire,
Margareth II soulignait ce qu’elle www.danskfolkeparti.dk
considère comme «les dangers de
selon lui, la condition sine qua non pour
l’islam». L’Altesse Royale appelle les
obtenir un corps de police efficace et
musulmans à apprendre la langue et la
moderne qui dispose des capacités et des
culture danoises. Selon la reine, nous
spécialisations nécessaires à ses missions.
sommes défiés par l’islam ces dernières
Le gouvernement considère que les tâches
années tant sur le plan national que sur le
administratives doivent être réduites de
plan international: «C’est une menace que
manière que plus d’agents de police
nous devons prendre au sérieux. Nous
assument de véritables tâches policières et
avons laissé aller les choses trop loin
soient plus visibles sur la voie publique.
depuis trop longtemps parce que nous
étions trop tolérants ou trop fainéants». Une économie florissante
La digne souveraine ajoute, espiègle, L’économie danoise a connu une forte
qu’elle ne serait pas choquée outre mesure prospérité au cours des dernières années.
si on devait, à l’étranger, considérer ses Le Danemark dispose également depuis
propos comme indignes. quelques années d’un surplus budgétaire.
PROPOSITIONS DE REFORMES La propension à consommer, des taux
d’intérêts bas, la limitation de la pression
Le nouveau gouvernement met l’accent
fiscale et l’augmentation des «biens de
sur la lutte contre la pauvreté, le
consommation durables» ont conduit à une
renforcement de la démocratie, les droits
augmentation du pouvoir d’achat. Début
de l’homme et la lutte contre le
2005, le taux de chômage atteignait 5,9%.
terrorisme. Le Danemark semble vouloir
En comparaison, ce taux est de 9% en
développer une vision à long terme et
Flandre, 18% en Wallonie et dépasse les
veut se doter d’une stratégie contre la
20% à Bruxelles.
menace d’un islamisme radical. Ci-
Le gouvernement danois a promis en début
dessous, vous trouverez un aperçu des
de législature (2001) que les impôts ne
propositions de réforme les plus
seraient pas augmentés. Mieux, il est
spectaculaires du gouvernement
parvenu à réaliser une baisse des impôts sur
Rasmussen.
les revenus pour un montant de 10
Police et justice milliards de couronnes, soit 1,34 milliards
La police et la justice danoise résolvent d’euros. Cette baisse n’empêche pas que la
plus de délits avec moins d’agents tout en pression fiscale danoise (juste en dessous
disposant de juges moins chers et plus des 50%) est toujours, après la suédoise,
efficaces. Le gouvernement veut réformer l’une des plus forte d’Europe. Si les Danois
la police sur base de districts de police de se plaignent de leurs lourds impôts et s’ils
grandes tailles et bien organisés. C’est, ont remercié le Premier ministre
14 A DROITE 15

Rasmussen pour ces baisses


d’impôts lors des dernières
élections, il semble toutefois
qu’une grande partie de la
population considère que ces
impôts importants sont nécessaires
afin de conserver leur système de
protection sociale.
Un des objectifs du nouveau
gouvernement danois est d’être
prêt à affronter le défi d’une
économie qui s’internationalise de
Pia Kjærsgaard dirige le
plus en plus. L’axe central de cette
politique consiste à refuser la Dansk Folkeparti
concurrence sur base des salaires
et de la porter essentiellement sur le Il est vrai que la politique danoise en
savoir, le développement et l’innovation. matière de droit d’asile et d’immigration
L’enseignement et la formation est la plus sévère d’Europe. Ce pays
permanente sont à cet égard d’une dispose d’un ministre compétent pour la
importance cruciale. L’objectif est de faire politique d’asile, la formation à la
du Danemark une société de la citoyenneté et l’aide au développement.
connaissance de pointe. D’ici à 2010, ce Avec la constitution du gouvernement de
sont 10 milliards de couronnes danoises Fogh Rasmussen en 2001, le Danemark
qui seront investie dans le renforcement de s’est plaçé d’emblée dans le peloton de
l’enseignement, les entreprises, la tête des nations décidées à réformer leur
recherche et les réformes. politique nationale en matière
d’immigration dans un sens plus restrictif.
L’intégration européenne L’un des objectifs politiques mis en
Les Danois sont aussi sceptiques que les évidence par le gouvernement a été la mise
Britanniques à l’égard de l’intégration en œuvre d’une gestion sévère mais juste
européenne. Les Danois ont rejeté le Traité de l’immigration.
de Maastricht par referendum en 1992. Un Les chiffres danois concernant les
an plus tard, ils l’ont cependant accepté, demandeurs d’asile sont pourtant
mais en conservant le droit de rester en singulièrement bas. La population
dehors de la monnaie européenne et de immigrée représente 7,5% de la population
garder leur totale indépendance en matière totale dont un tiers originaire des pays
de justice et de défense. Dans la même scandinaves voisins. Ce pourcentage place
logique, les Danois conservent leur propre le Danemark très en dessous de la
politique d’immigration et d’asile, dans la moyenne des autres pays de l’Union
foulée du Traité d’Amsterdam en 1997. Européenne.
Immigration et politique d’asile:
Les Danois se sont dotés depuis 2002 de
mesures strictes en matière d’immigration.
sévère mais juste
La nouvelle loi sur les étrangers est à
A DROITE 16

l’évidence basée sur l’idée que économique des immigrants au Danemark.


l’immigration doit être sérieusement L’autorité danoise associe ce dernier aspect
limitée. L’une des trois considérations au permis de séjour. L’idée de base de
centrales sur lesquelles est basée la loi est cette loi est que les étrangers, auxquels il
la suivante: «The number of foreigners n’a pas encore été délivré de permis de
coming into Denmark must be restricted, séjour permanent et qui sont incapables
and stricter requirements as to their duty d’assumer leur indépendance financière
to support themselves must be sans aide de l’Etat, doivent être expulsés.
introduced» (Le nombre d’étrangers Par ailleurs, la nouvelle loi rend plus
venant au Danemark doit être limité et il difficile l’obtention d’un permis de séjour
faut introduire l’obligation pour ces pour les immigrants: la période de validité
arrivants de subvenir à leurs besoins.) du permis de séjour temporaire est
L’orientation générale de cette loi est organisée de telle manière qu’elle
évidente: moins d’immigration, avec un constitue, bien plus qu’auparavant, un test
intérêt particulier pour les trois catégories visant à évaluer la capacité de l’immigrant
su i v a n te s : d e ma n d e u rs d ’a s i le , à subvenir à ses besoins.
regroupement familial et fondation de Le gouvernement danois se prononce
famille. également pour la création de centres
Le gouvernement veut soulager la sécurité d’accueils en Afrique pour les demandeurs
sociale et favoriser l’indépendance d’asile issus des pays africains pour éviter
qu’ils ne viennent en Europe.
Les chiffres du regroupement Les réglementations en ce qui concerne
et de la fondation de famille l’immigration du travail se sont raidies: les
Demandes en 2001: 15.370 travailleurs étrangers doivent présenter un
document spécial qui prouve qu’ils sont
Décisions positives en 2001: 10.950
couverts socialement par leur pays
Demandes en 2004: 5.796 d’origine.
Décisions positives en 2004: 3.835 Immigration/politique d’asile :
mesures concrètes

Les chiffres concernant l’asile Les familles


Au Danemark, le regroupement familial est
Demandes d’asile réduit à l’épouse ou l’époux ou au
au Danemark en 2000: 12.100 partenaire d’un habitant(e) et aux enfants
Nombre de personnes reconnues d’habitant(e)s danois.
comme réfugiées en 2001: 5.159 Conditions du regroupement
Demandes d’asile familial:
au Danemark en 2004: 3.222 • L’enfant ne peut pas être plus âgé que 15
Nombre de personnes reconnues ans;
comme réfugiées en 2004: 1.607 • Le service de l’immigration danois peut
exiger que les parents résident au
16 A DROITE 17

Danemark, prouvent qu’ils


habitent décemment et
Repères historiques
qu’ils disposent de revenus
suffisants pour subvenir Le Jutland et les îles danoises sont peuplés depuis plu-
aux besoins des enfants. sieurs milliers d’années. La conscience nationale est
Conditions à la née au VIIe siècle avec la création de l’alphabet runi-
fondation de que. L’unité du Danemark a été réalisée par Harald
famille «à la dent bleue» (Harald Blåtand) vers 980. Jusqu’au
(immigration par XIe siècle, les Danois ont participé aux expéditions
mariage ou vikings, colonisant, commerçant et pillant partout en
cohabitation): Europe.
Le Danemark a longtemps tenu un rôle majeur en
• L e s d e u x Europe du Nord. Le royaume a contrôlé, à un mo-
partenaires doivent être
ment ou à un autre, l’Angleterre, la Suède, la Nor-
âgés de plus de 24 ans;
vège, la mer Baltique et des territoires en Allemagne.
• Le partenaire qui
La partie sud de la Suède moderne, appelée Scanie
séjourne déjà au Danemark
(Skåne), était partie intégrante du Danemark jus-
doit, au minimum, arriver à
se faire délivrer un permis qu'au traité de Roskilde, en 1658. L’union avec la
de séjour permanent pour Norvège a été dissoute en 1814 après la chute de Na-
plus de trois ans; poléon avec qui Frédéric VI avait choisi de s’allier.
• Le partenaire qui Le mouvement nationaliste e
et libéral Danois est deve-
habite au Danemark doit nu puissant au XIX siècle et, suite aux révolutions
pouvoir démontrer qu’il européennes de 1848, le Danemark est devenu une
dispose d’un logement de monarchie constitutionnelle en 1849.
g r a n d e u r s u f f i s a n t e Resté neutre pendant la Première Guerre mondiale,
(comme propriétaire ou le Danemark a récupéré une grande partie du Schles-
comme locataire) et qu’il wig-Holstein qu’il avait
dispose de suffisamment dû abandonner en 1864
de revenus pour entretenir à la Prusse et à l'Autri-
son partenaire; che suite à la guerre des
• Le partenaire qui duchés.
habite au Danemark doit Après 1945, le Dane-
produire une garantie mark a renonçé à sa
économique de 53.096 neutralité et, suite à l’é-
couronnes danoises, soit chec de l’instauration
7.122 euros afin de couvrir d’une union de défense
l’ensemble des frais scandinave, a rejoint
administratifs occasionnés l’OTAN. Son entrée au
par l’arrivée du partenaire; sein de l’Union euro-
• L’attachement de péenne date de 1973. ■
chacun des époux au
A DROITE 18

Danemark doit être plus grand qu’envers le obligatoirement dans une commune qui lui
pays d’origine (cette condition n’est pas est désignée. Là, il doit satisfaire à ses
exigée lorsque l’époux résidant au obligations d’intégration. Les demandeurs
Danemark détient la nationalité danoise déboutés sont rapatriés.
depuis plus de 28 ans); Les pays d’origine qui «réceptionnent»
• Le partenaire qui habite au rapidement et sans problèmes les déboutés
Danemark ne peut avoir été bénéficiaire reçoivent un bonus tiré du budget de la
d’allocations durant une période d’un an coopération au développement. Les pays
avant la demande de permis de séjour. d’origine qui ne collaborent pas volontiers
à la politique danoise de rapatriement ne
Le gouvernement danois a lançé en 2003 un
sont plus pris en compte pour une aide
«plan d’action» contre les mariages arrangés
financière dans le cadre de la coopération
ou forcés. Il considère que forcer des jeunes
au développement. Lorsque la situation a
gens à se marier contre leur volonté est une
pratique contradictoire aux normes et valeurs évolué positivement dans le pays
danoises. Une année plus tôt déjà, il avait été d’origine, il est toujours possible de
instauré que les partenaires issus de rapatrier le réfugié après une attente de 3
l’immigration ne peuvaient contracter ans prenant cours après la constatation de
mariage qu’à l’âge minimum de 24 ans. l’amélioration de la situation, de telle sorte
Selon les ministres concernés, «il est que le risque de poursuite a disparu.
parfaitement possible de respecter d’autres Droits et devoirs
religions et cultures et en même temps des nouveaux arrivants
prévenir les mariages forcés». Selon l’étude La «loi consolidée sur l’intégration des
qui charpente le «plan d’action» du étrangers au Danemark» (28 juin 2001)
gouvernement, 91% des Turcs danois, délègue prioritairement la responsabilité
épousent un partenaire venant de Turquie. des nouveaux venus aux communes.
Les ambassades danoises situées dans les Les conditions principales pour l’obtention
pays d’origine de l’immigration découragent d’un permis de séjour permanent sont:
de tels mariages. • Le demandeur doit résider depuis au
Le partenaire venu du pays d’origine doit moins 7 ans au Danemark. Durant ces 7
attendre 7 ans avant de recevoir un permis ans, les réfugiés peuvent être rapatriés si la
de séjour permanent. Dans le cas où le situation s’est améliorée dans leur pays
couple divorcerait, le permis de séjour est d’origine.
immédiatement retiré. Les familles issues du regroupement
Asile familial peuvent être rapatriées si un
Le demandeur d’asile reste dans un centre divorce est prononcé. De plus, l’autorité
d’accueil jusqu’à sa reconnaissance comme danoise a également proposé d’offrir la
réfugié. Une fois cette reconnaissance possibilité aux étrangers «bien intégrés»
acquise (50% des demandes sont traitées de se voir octroyer un permis de séjours
endéans les 34 jours, 80% endéans les 60 permanent après à peine 5 ans. Sous
jours et 100% endéans les 96 jours), le l’appellation «bien intégrés», il faut
réfugié se voit assigner à résider comprendre: que la personne en question à
18 A DROITE 19

déjà passé le cap des trois ans de travail 17 ans. Les deux criminels avaient
ininterrompu, qu’elle n’a pas fait appel à assassiné un touriste italien à Copenhague.
l’aide sociale et qu’elle a un lien de Le Tribunal a justifié sa décision de les
conviction avec la société danoise. expulser sur le constat de l’existence d’un
• La base de la demande doit encore lien significatif avec la Turquie, dans la
être valable (asile, mariage…) mesure où les deux individus se rendaient
• Le demandeur doit suivre et réussir fréquemment dans leur pays d’origine et
un «programme d’initiation à la qu’ils parlaient couramment le turc. Ils
citoyenneté danoise». Ce programme qui furent expulsés après avoir purgé des pei-
est contenu dans la loi danoise sur nes respectivement de 8 et 10 ans d’empri-
l’intégration de 1999 a été récemment sonnement.
amendé par le nouveau gouvernement. Les personnes qui se sont rendues
Les communes ont l’obligation de coupables de fait de gravité moindre se
proposer ce programme aux arrivants voient infliger une prolongation de leur
adultes qui tombent sous la loi sur période d’attente. En cas
l’intégration. La durée de ces programmes d’emprisonnement de minimum 6 mois, la
est en moyenne de 3 ans. Le fait de suivre période d’attente est prolongée au
ces programmes n’est pas une minimum de 10 ans.
«possibilité» offerte de nature facultative. • Le demandeur ne peut avoir de
Celui qui se soustrait aux programmes dettes -par exemple un prêt ou des impôts-
sans raison valable se verra pénaliser sur pour un montant supérieur à 7.800 euros.
le plan des allocations sociales. Les
communes ont l’obligation d’appliquer les En 2002, le gouvernement a instité une
sanctions prévues. Elles doivent nouvelle réglementation qui stipule que
également transmettre les résultats aux seules les personnes qui ont résidé 7 des 8
services danois de l’immigration puisque dernières années au Danemark ont droit à
c’est de la réussite du demandeur que des allocations sociales complètes.
dépend l’octroi de son permis de séjour Par contre, les nouveaux venus reçoivent
permanent. un «montant de démarrage». Ce montant
• Le demandeur doit réussir un test est déterminé en fonction de l’âge et de la
de connaissance de la langue danoise. situation familiale du demandeur. Le mon-
• Le demandeur ne peut pas être tant de départ peut correspondre à seule-
condamné pour un délit grave. Les ment 50% d’une allocation complète.
immigrants qui ont encouru une Durant cette période de 7 ans, les étrangers
condamnation d’au moins deux ans sont n’ont qu’un accès limité à la sécurité so-
expulsés. ciale. Cette limitation vise à rendre le tra-
Un cas concret est celui de deux jeunes vail plus attractif. Celui qui accepte de
criminels qui ont été rapatriés vers la travailler voit ses rentrées nettes augmen-
Turquie. Ils étaient nés hors du ter considérablement.
Danemark, mais ils y avaient vécu la
majeure partie de leur existence. L’affaire Pour acquérir la nationalité danoise, les
se passe en 2003 - ils avaient alors 16 et étrangers doivent d’abord et avant tout
A DROITE 20

sont en relation permanente avec les au-


Repères politiques tres pays scandinaves dans le cadre du
Conseil nordique.
Le Danemark devient une monarchie Les principaux partis politiques danois
constitutionnelle en 1849. sont, au 8 février 2005:
Le monarque est formellement le chef • Le parti du peuple danois (Dansk
d'État, mais c’est une position plutôt Folkeparti), extrême-droite 13,3%- 24
symbolique. députés.
Le pouvoir exécutif est dans les mains • Le parti Libéral (Venstre, Danmarks
des ministres du cabinet; le Premier mi- Liberale Parti), 29,0%-52 députés.
nistre est « premier entre égaux • Le parti radical (centristes) (Det Ra-
» (primus inter pares). dikale Venstre), 9,2%-17 députés.
Le pouvoir législatif est exercé par le
• Le parti populaire socialiste
parlement, connu en danois comme le
(Socialistisk Folkeparti), 6,0%-11 dépu-
Folketing qui ne comprend que 179
tés.
membres (dont 175 représentent le Da-
• Le parti s o c i a l - d é mo c r a t e ,
nemark métropolitain).
(Socialdemokraterne), 25,8%-47 députés.
Tous les partis qui obtiennent au moins 2
% des voix sont représentés au Folke- • La liste de l’Unité (extrême gauche
ting. vert-rouge), (Enhedslisten), 3,4%-6 dé-
putés.
Entre 2001 et 2005, le pays a été gouver- • Le parti conservateur (Det Konserva-
né par Anders Fogh Rasmussen du parti tive Folkeparti): 10,3%-18 députés.
Venstre (libéral) en coalition avec le par- • les autres partis (Centrum-
ti conservateur et avec l’appui du parti Demokraterne 1,0%; Kristendemokra-
populiste d’extrême droite. Sa politique terne 1,7%, Minoritetspartiet 0,3%) ne
repose sur le soutien accordé aux États- sont pas représentés au Folketing. Le
Unis dans la guerre en Irak (530 soldats mouvement contre l’Union européenne et
danois), l’arrêt de la hausse des impôts, le mouvement de Juin (une scission du
une réduction de l’immigration par des précédent) sont représentés au Parlement
conditions d’entrée draconiennes et le européen et ne se présentent que lors des
maintien des acquis sociaux de l'État- élections européennes. Des partis locaux
providence. Il a été reconduit en 2005 du Groenland et des îles Féroé sont re-
malgré une légère diminution en voix. présentés au Folketing. ■
Le gouvernement danois et le parlement

résider durant 9 années consécutives au


Danemark. Les étrangers ne reçoivent pas A l’instar du Danemark, les Pays-Bas se
automatiquement la nationalité danoise en sont également décidés à revoir leur copie
naissant au Danemark. Ce n’est qu’à 18 en ce qui concerne l’immigration. Pourtant,
ans qu’une procédure de naturalisation il n’y a pas si longtemps, nos voisins du
peut être amorcée. Nord étaient encore les champions de la
multiculturalité et du politiquement correct.
LES PAYS-BAS SUIVENT Depuis, grâce sans doute au regretté Pim
A DROITE 21

Fortuyn, l’immigration est devenu l’un des familial ou de la fondation de famille


sujets politiques les plus débattus. Lorsque doivent réussir un examen de citoyenneté
les socialistes furent relégués dans réalisé dans le pays d’origine.
l’opposition en 2002, le nouveau L’octroi d’un permis de séjour est assujetti
gouvernement s’est attelé à raidir à la réussite d’un cours de citoyenneté. La
sensiblement sa politique concernant les mesure a d’ailleurs été étendue à
étrangers. La panoplie des nouvelles l’ensemble des demandeurs d’emploi
mesures indique clairement que les étrangers qui résident aux Pays-Bas.
Néerlandais se sont largement inspirés de La procédure de naturalisation est égale-
la politique du gouvernement danois. ment plus sévère. Les étrangers qui de-
Les conditions de l’asile politique ont été mandent l’octroi de la nationalité néerlan-
resserrées et la lutte contre la présence daise doivent réussir un examen où la
d’étrangers illégaux sur le territoire s’est connaissance de la langue néerlandaise et
systématisée. Suite à la récente régularisa- de la société néerlandaise sont jaugées. Ici
tion de centaines de milliers d’étrangers également, les résultats sont probants: de-
illégaux par l’Espagne, Madame Rita Ver- puis l’instauration de ces conditions, les
donk, Ministre néerlandaise des Affaires demandes de naturalisation ont baissé de
concernant les Etrangers, n’a pas mâché 75% !
ses mots: «Aux Pays-bas, nous menons une Ajoutons enfin que nos voisins réfléchis-
toute autre politique: les illégaux doivent sent en ce moment à instaurer une règle
rentrer chez eux, il n’est pas question de qui ne permettrait plus l’octroi d’aide fi-
régularisation.» (Gazet van Antwerpen nancière aux immigrés qu’après une cer-
09.02.2005) taine période, comme c’est déjà le cas au
Afin de contenir toute nouvelle immigra- Danemark.
tion venant de pays comme le Maroc ou la
Turquie, le regroupement familial et la UN EXEMPLE A SUIVRE
fondation de famille sont désormais liés à Il y a quelques mois, le chef de file du
des conditions. Ainsi, l’âge minimum re- Vlaams Belang au Parlement flamand et
quis est porté de 18 à 21 ans. De plus, celui candidat au mayorat d’Anvers, Filip
qui veut faire venir un partenaire de son Dewinter, s’est rendu en voyage d’étude
pays d’origine doit justifier d’un revenu au Danemark en compagnie du sénateur
équivalent à 120% du revenu minimum ex-VLD Hugo Coveliers et de l’ancien
aux Pays-Bas. Cette mesure, qui est d’ap- ministre néerlandais Hilbrand Nawijn.
plication depuis la fin de l’année 2004, a Cette délégation a pu approfondir quelques
démontré son efficacité: on dénombre aspects de la politique danoise et plus
7.600 demandes pour le premier trimestre particulièrement ceux liés à la politique de
de l’année 2005, alors qu’à la même pé- l’immigration. Ils en profitèrent pour
riode de l’année 2004 on comptait 10.800 procéder à un échange d’idées avec le parti
demandes. de droite nationale Dansk Folkeparti.
Entre temps, cette réglementation a encore Les faits démontrent que le modèle danois
été adaptée: ceux qui souhaitent entrer en est efficace. Les autorités danoises sont
compte dans le cadre du regroupement parvenues à limiter le flot des demandeurs
d’asile et des candidats à l’immigration au
A DROITE 22

minimum acceptable grâce à une pour les étrangers. Rappelons que ces
combinaison de mesures précises. mesures sont très populaires au sein de la
L’immigration via le regroupement population danoise, comme le démontre
familial a quasi disparu. Parallèlement, les résultats des dernières élections.
une sévère politique de «formation à la La politique danoise en matière
citoyenneté» est imposée aux étrangers qui d’immigration danoise est un exemple
séjournent légalement au Danemark.
L’effet de «pompe aspirante» de Sources
site du VB: www.vlaamsbelang.be
l’immigration a complètement disparu en
Documentation privée
limitant la sécurité sociale à un minimum (traduction Patrick Sessler)

regroupement familial à son compte.


J’aimerai vraiment aller expliquer nos
e?
Et la Belgiqu règles plus sévères et notre procédure
d’asile. Certains pays font des diffi-
cultés pour identifier les illégaux que
Le Ministre de l’intérieur, Patrick De- nous rapatrions. J’aimerai balayer ce
wael (VLD) s’est également rendu au problème.»
Danemark pour étudier le « miracle
danois ». Il en est revenu avec quelques Comme toujours en Belgique, après
timides idées qui vont malgré tout dans l’effet d’annonce, on se rend compte
la bonne direction. Quelques citations que les mesures annoncées sont plutôt
de l’intéressé: maigrelettes et bien frileuses.
Nous ne sommes pas dupes, si Patrick
«Une série de thèmes étaient encore ta- Dewael à fait le déplacement au Dane-
bou il y a cinq ans, comme le rapatrie- mark et a pondu quelques mesurettes
ment des demandeurs d’asile déboutés. resucées, c’est évidemment dans l’es-
Aujourd’hui plus personne ne doute de poir, assurément vain, de faire croire
leur nécessité. La mise en œuvre de mesu- que son gouvernement a l’intention de
res plus sévères en matière de mariages rencontrer les soucis des électeurs du
blancs et d’abus du regroupement fami- Vlaams Belang et du Front National.
lial est inscrite dans la déclaration gou- Seulement le VLD ne gouverne pas
vernementale. Elles seront d’application seul. Ses partenaires socialistes veillent
dans un délai de quatre ans. (…)» au grain.
A la question « Quel pays souhaiteriez- N’empêche, le fait qu’un gouvernement
vous encore visiter? », Patrick Dewael de l’Union Européenne se dote d’une
répond: politique de l’immigration qui va plus
loin que les programmes du VB et du
«Le Maroc, sans hésiter. Ce pays prend
FN doit les tarauder sérieusement. ■
60% des chiffres en ce qui concerne le
22 A DROITE 23

LES POINGS sont rendus coupables des actes les plus


barbares et les plus abjects dans certains
SUR LES cas. Et tout ces transports avec l’argent de
nos impôts, y compris celui de leurs victi-
i mes dont la frustration doit être au pa-
roxysme.
Ce procédé a déjà coûté 175.837 € en
2004, rien que pour Everberg. Quel est le
POUR 175.837€ DE montant pour l’ensemble de ces centres?
Et si l’on y ajoutait les frais de transport
TA X I S P O U R L E S des victimes, leurs frais médicaux et d’a-
DÉLINQUANTS vocats, leur suivi psychologique et les
dégâts matériels rarement remboursés,
quelle serait la note?
Alors que des milliers de voitures ont été Un pays où les criminels sont mieux
incendiées par une armée de jeunes «mal considérés que les victimes est voué à la
dans leurs peaux» et que la république fran- décadence.
çaise a tremblé sur ses bases, la Belgique Une fois de plus, nous constatons que
déroule le tapis rouge pour les jeunes délin- notre droit n’est pas adapté à la réalité
quants du centre fermé d’Everberg. Ce cen- d’aujourd’hui. Les lois sur la protection
tre héberge 50 jeunes considérés comme de la jeunesse datent d’une époque où les
des cas graves. Lors des transferts, ces dé- jeunes concernés n’étaient pas les mêmes
linquants sont embarqués dans une Mercé- et où les faits graves étaient beaucoup
dès de la compagnie «TaxiRik». Les res- plus rares. La sociologie de la délin-
ponsables de la société expliquent: quance juvénile a changé; il faut donc
«Chaque jour, nous recevons un fax avec le changer la loi. Il faut pour ce faire qu’un
nombre de courses à faire. Parfois, c’est débat serein puisse avoir lieu. Intégrale-
une, parfois cinq…». ment, sans censure et sans tabous et sans
Le taximan précise: «Ca (les transferts) risquer l’amputation d’une discussion
peut être dans toute la Belgique.» «Le franche par ceux qui n’auraient pas le
compteur commence quand nous partons. Si courage d’aborder tous les aspects du
nous devons attendre que le jeune soit en- dossier et choisiraient de saborder l’ana-
tendu, le compteur tourne…» Si l’on y lyse en recourant aux lois dites antiracis-
ajoute le chemin du retour vers Ever-
berg, on imagine le montant de la fac-
ture.
Le ministère de la justice explique
pour sa part que: «Ces jeunes ne peu-
vent pas être transportés en véhicules
de service. Ils sont considérés comme
des mineurs en danger. Il faut pren-
dre des précautions.»
Rappelons que ces jeunes sont parfois
des meurtriers, des violeurs, qu’ils se
A DROITE 24

AU SENAT
S’il convient de n’oublier aucune
victime, il convient tout autant
de n’oublier aucun coupable
Le 19 mai 2005, le Sénateur Dela- usages parlementai-
croix déposait une res, Madame la Pré-
«Proposition de résolution sidente du Sénat,
visant à débaptiser les Anne-Marie Lizin
voiries et institutions (PS), a intercepté
dédiées à Jules Destrée en cette proposition de
hommage aux victimes de résolution pour empê-
l’antisémitisme durant la cher sa discussion.
Seconde Guerre mondiale». Il n’est jamais agréa-
ble de se trouver dans
Il est assez peu connu que le socia- la situation de l’arro-
lisme est l’un des berceaux les plus seur arrosé.
productifs de l’antisémitisme d’avant Une fois de plus, nous
guerre. sommes confrontés au
S’il convient de n’oublier aucune vic- problème de notre
time, il convient tout autant de n’ou- non-représentation au
blier aucun coupable. sein du «Bureau».
Rappelons que la plupart des person-
nalités prédominantes de l’histoire du Des sénateurs appar-
socialisme belge partageaient cette tenant à deux forma-
répulsion pour les juifs. Ils ont ainsi tions politiques repré-
participé, avec leurs amis politiques sentées au sein de ce
européens, à l’instauration d’un cli- «bureau» ont été sensibles à cette
mat antisémite qui s’est révélé être le discrimination et se proposent d’in-
terreau fertile du génocide. terroger la Présidente du Sénat sur
ce détournement suspect.
Il n’est dés lors peut-être pas éton-
nant de constater que, contre tous les Nous reproduisons ci-contre le texte
24 A DROITE 25

Le Sénat a très légitimement durant ce sée et de ses écrits comme un champion du


premier semestre 2005 voulu commémo- racisme le plus avéré, adversaire morbide
rer le soixantième anniversaire de la fin du métissage et partisan de l’antisémitisme
de la seconde guerre mondiale et la mé- le plus primaire.
moire des victimes innocentes.
A titre purement exemplatif on relèvera:
L’auteur de la présente proposition est
1. Extraits de la lettre à Emile Zola, Le
cependant d’avis que les mesures qui ont
Peuple du 29 janvier 1898
été proposées (proposition de résolution
visant à commémorer la Shoah ; proposi- «Notez que je n’avais et que je n’ai encore
tion de résolution visant à instaurer le 8 sur la culpabilité de Dreyfus aucune idée
mai comme fête de la victoire) n’ont eu bien arrêtée. Le fait de sa culpabilité me
qu’une portée sym- paraît cependant une probabilité assez
bolique qui les assi- forte en l’espèce. Car étant donné la puis-
milent à des vœux sance incontestée des Juifs, l’intérêt
pieux. énorme qu’ils avaient à l’acquitter, la fa-
cilité d’obtenir d’un conseil de guerre ju-
Il suggère une me-
geant à huis clos tout ce que veut le pou-
sure plus concrète,
voir (…) il me paraît très vraisemblable
en prise directe avec
que si l’acquittement eut été possible, on
la réalité de l’his-
l’eût prononcé»
toire, propre à mar-
quer d’une trace «Ceux qui payent les frais énormes de
plus tangible l’esprit cette campagne de défense de Dreyfus,
et la lettre de la dé- ceux qui, usant de la vénalité de la presse,
nonciation du fana- lancent chaque jour les plus fantastiques
tisme antisémite qui nouvelles à l’opinion désorientée, se sou-
a tragiquement en- cient fort peu des nobles conceptions qui
deuillé la période vous ont enflammé d’ardeur. La vérité est
concernée. que les Juifs sentent leur influence, leur
prestige et leur caisse en péril et qu’ils
A ce jour, une cin-
cherchent à les sauver. Et c’est à cette
quantaine de rues,
besogne-là que je ne veux contribuer d’au-
avenues, places et
cune manière»
quais en Belgique
sont dédiées à Jules «L’antisémitisme a cela de bon. Il a même
Destrée. Diverses ceci d’excellent: c’est qu’au jour des liqui-
institutions dépen- dations qui s’approchent, le peuple ne
dant directement de partis traditionnels distinguera pas entre le banquier juif et le
autoproclamés démocratiques lui rendent financier catholique, et fera rendre gorge
hommage en portant son nom. indistinctement à toutes les sangsues qui
se sont gorgées de son sang, à tous les
Or, le même Jules Destrée s’est constam-
capitalistes rapaces qui, sans travailler,
ment affiché par l’expression de sa pen-
auront amassé des fortunes en faisant tra-
A DROITE 26

vailler les autres. L’antisémitisme porte Un homme comme Edmond Picard, par
dans ses flancs l’anticapitalisme.» exemple, est le fils d’un père wallon et
d’une mère flamande.» «Et si Edmond
«Je n’en veux pas aux Juifs à raison de
Picard a été l’un des plus ardents défen-
leur religion; ce serait monstrueux. Ce que
seurs de cette illusion falote qu’on a appe-
j’ai pu étudier de l’histoire me porte à
lé l’âme belge, l’ironie des destins a voulu
penser que leur race a des
qu’il fût aussi, dans ses écrits
facultés nuisibles a la nôtre
sur l’antisémitisme par exem-
(…)»
ple, le théoricien des races,
«Je dois sans doute aimer du danger et de la stérilité de
l’humanité entière, mais cet leurs croisements, le dénon-
amour ne peut m’empêcher ciateur implacable de l’infé-
de voir les inconvénients qui riorité des métis.»
résultent de la juxtaposition
Le même Jules Destrée n’a
de deux fractions, non iden-
cessé de se revendiquer
tiquement évoluées, de cette
comme un disciple d’Ed-
humanité».
mond Picard. Il convient de
2. Extraits de la lettre au citer ici, à titre tout aussi
roi (1912) exemplatif, certains aphoris-
mes de ce maître à penser.
«Un paysan campinois et un
ouvrier wallon sont deux types
Jean Jaurès «On dit qu’il y a en France
différents d’humanité.» quatre-vingt mille Juifs et ces
Juifs sont bénévolement ac-
«Cette diversité des condi-
cueillis et traités au point de
tions économiques devait «Derrière son initiative
vue des droits et des fonc-
accentuer, au lieu de l’affai- hardie et noble, toute la
tions publiques précisément
blir, la diversité commandée bande suspecte des comme on refuserait absolu-
par la race et par le sol.»
écumeurs juifs marche, ment à traiter ces arabes, ces
Parlant des bruxellois: «cette sournoise et avide, nègres, ces chinois.»
espèce est vraiment peu inté- attendant de lui je ne sais
ressante. Elle semble avoir
«D’après notre conviction
quelle réhabilitation profonde, il n’est point,
accumulé les défauts des indirecte, propice à de
deux races en perdant leurs pour l’organisation et
qualités». «Cette population
nouveaux méfaits.» l’avancement du droit, de
de la capitale, dont quelques facteur plus puissant et plus
échantillons épars existent Jean Jaurès (1897) décisif que la race » in
en province, n’est point un S y n t h è s e d e
peuple: c’est un conglomérat de métis.» l’antisémitisme.
«Il est, certes, parmi ces produits croisés Il résulte incontestablement de telles réfé-
des individualités particulièrement écla- rences que Jules Destrée a plus oeuvré
tantes de nature à faire oublier les autres. dans les esprits en faveur du génocide juif
de la seconde guerre mondiale que la plu-
A DROITE 27

part des collaborateurs du IIIème Reich


exécutés ou emprisonnés à la libération Le contexte de
pour l’expression d’opinions bien plus l’antisémitisme socialiste
vénielles

A
L’auteur de la présente proposition sug- joutons que le racisme et
gère de ce fait qu’il soit recommandé à particulièrement l’antisémi-
toutes les villes et communes du royaume tisme de Jules Destrée et
où se trouve une voirie dédiée à l’intéres- d’Edmond Picard ne déton-
sé de la débaptiser au profit d’une nou- nent pas dans la mouvance socialiste
velle appellation plus honorable et à toute de l’époque. C’est ainsi que Jean Jau-
institution politique de faire de même rès écrit le 22 janvier 1897, dans La
pour ce qui est des instituts, centres cultu- Petite République, suite au célèbre
rels ou établissements d’enseignement «J’Accuse» d’Emile Zola concernant
pareillement dénommés. l’affaire Dreyfus: «Derrière son initia-
Il paraît pertinent de souligner que le tive hardie et noble, toute la bande sus-
maintien de telles appellations, nonobs- pecte des écumeurs juifs marche, sour-
tant cette recommandation, conduirait à noise et avide, attendant de lui je ne
l’interpréter comme un indice d’hostilité sais quelle réhabilitation indirecte, pro-
envers les droits et libertés garantis par la pice à de nouveaux méfaits.»
Convention de sauvegarde des droits de De même, Léon Blum, l’incarnation
l’homme et des libertés fondamentales du de Front Populaire, n’hésitait pas à
4 novembre 1950, tel que retenu par arti- affirmer au parlement français le 9
cle 15 ter de la loi du 4 juillet 1989 rela- juillet 1925: «Nous admettons le droit
tive, entre autres, au financement des par- et même le devoir des races supérieures
tis politiques, avec les conséquences léga- d’attirer à elles celles qui ne sont pas
les qui s’y attachent. parvenues au même degré de culture.»
PROPOSITION DE RÉSOLUTION A cette époque, les africains étaient
considérés
Le Sénat, comme des
A. Vu la nécessite de prendre des sauvages et les
mesures concrètes à l’occasion du juifs étaient
soixantième anniversaire de la fin de la identifiés au
seconde guerre mondiale; grand capital
B. Etant donné le caractère qui, selon la
indéniablement raciste et légende, main-
scandaleusement antisémite de la tenait les clas-
pensée et des écrits de Jules Destrée; ses laborieuses
Recommande à toutes les institutions dans une pau-
politiques du Royaume: vreté tragique.
de prendre toutes les mesures nécessaires ■
Léon Blum
A DROITE 28

ALLIANCE BRUXELLOISE CONTRE LE DECLIN


Courrier: BP 102 - 1000 Bruxelles 1
(seule mention sur l’enveloppe)

celui de son copain! Nier cette évidence est


ECOLE: infantile. Le savoir ne se distribue pas, il
OÙ MÈNENT-ILS s’acquiert. Sans contrôle permanent des
connaissances et de l’assiduité des élèves
NOS ENFANTS? par des devoirs et des examens rigoureux, il
ne sera pas possible d’inverser la tendance
Non aux apprentis sorciers de la médiocrité généralisée.
Il faut congédier les charlatans qui prônent « Il n’y a pas de sot métier, Il
l’égalitarisme absolu. Il faut renvoyer ces
faux prophètes du diplôme garanti et de la
n’y a que de sottes gens »
réussite pour tous. Nicolas Boileau
Après avoir conduit l’économie wallonne L’éducation, c’est le rôle des parents, l’en-
dans le gouffre, ces socialo menteurs et seignement des disciplines peut être dis-
leurs complices libéraux ont gangrené tout pensé par l’Etat ou par le clergé ou par l’ar-
le système scolaire par des réformes suc- mée… mais il n’est pas tolérable que les
cessives, toutes plus opaques et plus mé- instituteurs et les professeurs doivent com-
diocres les unes que les autres, voici que la bler les carences familiales!
grande prêtresse de la «Communauté fran- Par ailleurs, cela fait très longtemps que le
çaise» (alors que nous n’avons rien à voir marché bruxellois du travail réclame des
avec la France!) impose 50 mesures, vec- secrétaires trilingues, des électriciens, des
teurs d’émancipation. Dans ce fatras de paveurs ou des bouchers.
propositions «transversales», tout est vir-
tuel: «l’hétérogénéité» désignant
le multiculturel imposé ou encore
les «projets» concernant les uto-
pies gauchistes et «l’école de la
réussite» qui permettrait à tous les
incapables un accès garanti dans le
milieu universitaire ou profession-
nel.
Assez de Stupidité
Depuis 30 ans le système scolaire
belge a produit une foule d’élèves
ignares et vindicatifs.
Il est clair que le quotient intellec-
tuel d’un élève n’est pas égal à
28 A DROITE 29

De son côté, l’Orbem recense 95.000 chô-


meur et 105.000 analphabètes à Bruxelles
hantent les statistiques depuis 20 ans: où est
DÉTENTE
l’erreur?
Aujourd’hui, l’art pamphlétaire est quasi
Non aux classes poubelles inexistant dans les journaux subvention-
Il est urgent de rétablir la discipline, d’exiger nés et même dans autres, à quelques ex-
ceptions près. En France, avant-guerre,
le respect du corps enseignant, dont les mem-
Léon Daudet, écrivain et journaliste de
bres doivent cesser de se comporter en
l’Action Française, trempait quotidienne-
«copain» vis-à-vis des élèves. ment sa plume dans l’acide pour brosser
Il est indispensable de renvoyer les perturba- les portraits des pédants et des prében-
teurs qui troublent la bonne entente dans les diers de son époque. Quelques traits ré-
classes et si nécessaire supprimer les alloca- jouissants:
tions familiales aux parents trop laxistes.
Sur Aristide BRIAND:
Nous ne devons plus accepter les touristes
«Elevé dans un lupanar, entremetteur dès
dans nos grandes écoles ou dans nos universi-
l’adolescence, outrage public à la pudeur
tés, ni tolérer des étudiants qui viennent à nos
vers l’âge adulte, renégat tout le reste du
frais musarder dans les amphithéâtres pen-
temps, Aristide Briand a une tendance
dant des années sans obtenir le moindre di-
naturelle, innée en quelque sorte, à ne
plôme.
connaître que le droit commun.» (1910)
Il faut stopper cette hérésie et restaurer le
goût de l’effort et du travail. Sur Paul DESCHANEL:
«Poldéchanelle, expert en toutes courbet-
Non à l’éducation de masse tes et salutations, maître du polissoir, du
Ces ministres suffisants et arrogants, ces Di coupe-cors, de la petite brosse à sour-
Rupo, ces Onkelinx et Arena, ces idéologues cils…» (1908)
irresponsables ont excommunié la mémoire, Sur Jean JAURES:
l’histoire et la liberté, en organisant une pro- «C’est dans le ventre énorme de Jaurès,
duction à la chaîne d’élèves amnésiques, par- tapis entre ses tripes et les gaz de ses mé-
faits robots manipulables par des politiciens taphores, que Préssensé, Quillard, Mor-
corrompus et incompétents. hardt et les autres pénètrent au milieu du
Nous nous opposons à ces dérives sectaires syndicalisme révolutionnaire.» (1908)
contraires aux intérêts de nos enfants, car Sur Georges CLEMENCEAU:
elles interdisent toutes références à notre pas- «Tête de mort sculptée dans un calcul bi-
sé civilisateur et à nos valeurs ancestrales, liaire.» (1906)
racines indispensables au développement de Sur Alfred NAQUET:
notre culture et de notre avenir. «Naquet, bossu comme dans les contes
Pour nous, l’école de demain doit être l’école arabes, aux yeux luisants d’almée sadique
de tous, mais garante de la qualité et de la et qui tient de l’araignée et du crabe. Vous
différence au terme des études. La réussite le voyez, dans un cauchemar, qui descend
pour tous est une vaste fumisterie socialiste. de guingois du plafond, en contournant les
rideaux du lit et va s’abreuver au seau de
Ch. Arete (Coordinateur de l’ABCD)
toilette.» ■
A DROITE 30

M I C H E L D E L A C R O I X L ’ AVA I T
D I T À G U Y V E R H O F S TA D T :
LE C A D A S T R E D E S F O RT U N E S
EST POUR DEMAIN !
Dans sa réponse à la déclaration de poli- annoncé, ni attendu - la dématérialisa-
tique fédérale prononcée par le premier- tion des titres au porteur.
ministre Guy Verhofstadt, le 11 octobre D’abord, je considère que cette
2005, devant le Sénat, Michel Delacroix dématérialisation, puis la DLU, et
a soulevé le lièvre du cadastre: «Mme maintenant cette amorce de fiscalisation
Onkelinx s’est notamment réjouie du des revenus de l’épargne et des plus-
fait que le capital soit values boursières ne
touché et non le citoyen. sont que des étapes
Tout cela me laisse par- insidieuses qui
faitement rêveur. témoignent d’une
Sur le plan des sicav, tout volonté continue
a été dit, du plus laudatif d’arriver à ce que Mme
au plus péjoratif, lors des Onkelinx appelle de ses
débats dans notre assem- vœux, à savoir un
blée, comme à la Cham- cadastre des fortunes
bre. Tout a été dit, sauf q u i p o r t e r a
peut-être l’essentiel, à probablement un autre
savoir que c’est une ques- nom avec à la clé, soit
tion de manœuvres par- une CSG (cotisation
faitement sournoises. sociale généralisée),
Cette mesure édictée soit un ISF (impôt sur la
presque par surprise me fortune).»
rappelle ce qui s’est produit il y a deux
Première offensive
ans et s’inscrit dans une continuité déli-
bérée de la part des alliés du gouverne- Aujourd’hui, la presse spécialisée
ment. emboîte le pas et s’inquiète de la
Il y a deux ans, à l’occasion de débats tournure que prennent les choses.
en commission nocturne au sujet de Le fisc va débourser un budget de 37
cette fameuse DLU, les partenaires millions d’euros afin de mettre en place
avaient fini par se mettre d’accord, non les instruments qui doivent bientôt
sans avoir décidé aussi - ce n’était ni permettre l’établissement du cadastre des
30 A DROITE 31

fortunes. L’opération répond au doux retourne: «Il s’agit de rassembler les


nom de Patris (Patrimonial information informations que contient déjà le dossier
system). Il s’agit de réunir et de mettre patrimonial de chaque Belge, à savoir
en perspective plusieurs banques de des informations transmises par
données actuellement disséminées au l’administration de l’enregistrement
sein de différentes administrations, (déclaration de succession, vente d’un
comme celles du cadastre, de bien, etc.) notamment.» (Trends/
l’enregistrement, des hypothèques et Tendances du 8 décembre 2005).
des domaines. S’y ajoute l’ensemble des La disparition par étapes des titres au
informations disponibles concernant les porteur entre 2008 et 2013 est de nature
avoirs immobiliers et mobiliers des à favoriser largement la collecte
contribuables, tant les particuliers que d’informations.
les entreprises. Les services des
La première impôts pourront
offensive se simplement
déclenchera dès le demander aux
1er janvier 2006 sociétés de joindre
pour se terminer la liste de
fin septembre l’ensemble des
2 0 0 8 . titres qu’elles ont
L’Administration émis à leur
d e l a déclaration
documentation d’impôts pour
patrimoniale réaliser le cadastre
s’attellera à la des avoirs
création de mobiliers des
d o s s i e r s Belges.
immobiliers individuels uniques par
Le cadastre des fortunes
personne.
Patris pourra être consulté par toute une On a compris que ces deux dispositifs,
série d’intervenants, des notaires aux l’un touchant au patrimoine immobilier
huissiers en passant par les autorités et l’autre au patrimoine mobilier
communales et régionales. permettent de réaliser facilement un
cadastre des fortunes.
Seconde offensive Le secrétaire d’Etat chargé de la lutte
La seconde offensive concerne la contre la fraude fiscale, Hervé Jamar
collecte des informations touchant au (MR), se veut rassurant: «Pas question
biens mobiliers. Le début des opérations d’aller vers un Big Brother fiscal!»,
est fixé à 2008 pour se terminer fin déclare-t-il.
décembre 2010. Le fonctionnaire chargé Pourtant l’inquiétude grandit dans les
du projet Patris explique de quoi il milieux bancaires. Certains estiment que
A DROITE 32

le secret bancaire serat lui aussi mis à mal à


terme.
Si ce devait être le cas, vers 2015 comme le L’ E X E M P L E
prédisent certains fiscalistes, plus rien LU X E M B O U R G E O I S
n’empêchera le fisc de s’approprier toute
sortes d’informations liées aux comptes
courants, comptes d’épargne, titres, sicav et Le Luxembourg va probablement
tout le reste. Il ne restera plus aux impôts supprimer l’impôt sur la fortune à
qu’à mettre ces informations en perspectives partir de 2006. Les luxembourgeois
avec celles récoltées via Patris, et l’affaire et les étrangers qui résident au
sera faite. Luxembourg subissent un impôt sur
Ce cadastre des fortunes débouchera la fortune (du moins les plus riches
forcément sur la fiscalité pressentie par le d’entre eux). Le patrimoine net dans
sénateur Michel Delacroix, c’est à dire une le monde entier est taxé à 0,50%,
CSG, une cotisation sociale généralisée, soit sur base d'une déclaration triennale.
un ISF, un impôt sur la fortune. C’est ainsi Heureusement, il existe une série
que le vieux rêve socialiste se réalisera d’exonérations:
probablement.
Le comble dans cette affaire, c’est que • 75.000 EUR pour les dépôts
l’initiative revient aux libéraux. C’est Didier bancaires et les contrats d'assurance
Reynders qui est Ministre des Finance et • 12.500 EUR pour des bijoux
Monsieur Jamar est un ministre MR. • 25.000 EUR pour des collec-
Que faut-il en penser? D’abord que les partis tions.
politiques traditionnels se son enfoncés dans En supprimant l’impôt sur la for-
un brouillard épais et que, si les socialistes tune, le Luxembourg veut séduire
ont parfois des accents libéraux, le MR par des étrangers fortunés, dont les
contre est devenu clairement un parti de belges. Le public visé est constitué
gauche. Par ailleurs, comment trouver une essentiellement de chefs
cohérence dans l’action du gouvernement d’entreprise et de particuliers
qui organise, d’une part, deux DLU afin de disposant de gros moyens.
rapatrier l’argent placé à l’étranger et qui Les personnes susceptibles d’être
met sur pied,d’autre part un cadastre des i nt ér e s s ée pa r l e s s i r è ne s
fortune de nature à susciter une fuite luxembourgeoises devront, ainsi
massive des capitaux. Comprenne qui peut! que leur famille, être physiquement
Une étude démontre que 63.000 Français, présents au Luxembourg au moins
qui ont fui l'impôt sur la fortune de leur 183 jours par an.
pays, se sont domiciliés en Belgique. les Dernier détail: la suppression de
Néerlandais font de même. l’impôt sur la fortune serait
En attendant l’instauration prochaine d’un compensée par un impôt de 10% sur
impôt sur la fortune, pourquoi se priver de les intérêts. ■
cette manne?
32 A DROITE 33

P OURQUOI LES SYNDICATS


SONT- ILS SI PUISSANTS EN B ELGIQUE
P AR P ATR ICK S ESS LER
Selon une étude du «Vakgroep Politieke We- En France, aux Etats-Unis
tenschappen» de l’Université de Gand, le taux et en Espagne, le taux de syndicalisation est
net de syndicalisation (le nombre de travail- inférieur à 20% parce que ce ne sont pas les
leurs actifs inscrits dans un syndicat) a aug- syndicats qui «gèrent» les allocations de
menté en moyenne de 1,4% annuellement au chômage. Ce n’est pas le cas non plus en
cours des années nonante. Entre 1990 et 2000, Italie, en Allemagne et aux Pays-Bas où ce
ce taux est passé en Belgique de 50,2 à taux oscille entre 20 et 50%.
58,1%, sur base d’une progression annuelle de Il est important de savoir que les syndicats
l’ordre de 1,4%. Dans les années 60, le taux reçoivent un montant par dossier de chô-
net de syndicalisation baissait chaque année de mage géré par leurs soins.
0,6% en moyenne. Le taux net de syndicalisa- Le montant global de ces «frais de dossier»
tion est défini par les chercheurs comme la payés par l’Etat aux syndicats ajouté au
somme des membres actifs des syndicats à montant global des cotisations syndicales
l’exclusion des chômeurs et des prépensionnés des membres (quasi obligatoire vu le sys-
qui se syndiquent afin de percevoir leurs allo- tème en vigueur) représente un pactole fi-
cations. Au total, le nombre de membres des nancier gigantesque qui explique la capacité
trois grands syndicats est passé (chômeurs et de nuisance de ces organisations politisées.
prépensionnées inclus) de 2,36 millions à 2,69 Ajoutons encore que la justice a du se pen-
millions dans les années nonante. Par compa- cher à plusieurs reprises sur cet argent placé
raison, le nombre de salariés syndiqués en par les syndicats à l’étranger et terminons
France en 2003 était de 8% (7,5% des femmes en rappelant que les syndicats sont des as-
et 9% des hommes, ce qui est deux fois moins sociations de fait qui ne disposent donc pas
qu’il y a vingt ans). de personnalité juridique. Cette absence de
Il est possible de passer par la Caisse auxi- personnalité juridique implique qu’aucun
liaire de paiement des allocations de chômage, contrôle ne peut être exercé sur leurs comp-
organisme d’Etat, pour faire gérer son dossier tabilités. Or, ces organisations gèrent une
de chômage et c’est alors la CAPAC qui paye part importante de l’argent public issu de
les allocations de chômage. nos impôts et de nos cotisations sociales.
Lorsque le chômeur est syndiqué, ses alloca- Dans ces conditions, n’est-on pas en droit
tions sont gérées par les syndicats et sont de se demander si ces syndicats politiques
payées rapidement. A la CAPAC, par contre, n’ont pas intérêt à la persistance d’un taux
la période d’attente du premier paiement peut de chômage élevé en Belgique? C’est en
durer plusieurs mois. Ce qui signifie que le tous cas la question que chaque travailleur
chômeur dépourvu de ressources est obligé de syndiqué devrait se poser. Cet état de fait
passer par le CPAS de sa commune pour se est digne d’une république bananière, rai-
faire octroyer des avances. son pour laquelle le sénateur Michel Dela-
On comprend dès lors pourquoi le taux de croix a déposé une proposition de loi visant
syndicalisation bat tous les records en Belgi- à doter les syndicats d’une personnalité
que . juridique. ■
A DROITE 34

INSURECTION ALLOCHTONE EN
FRANCE OU LA DOULEUR D’AVOIR EU
RAISON AVANT TOUT LE MONDE
Les émeutes urbaines : une «logique d’euros et que l’Etat se reporte sur les
communautaire et identitaire». assurances pour régler la note, nous ap-
prenons que la principale société d’assu-
Un rapport «secret» des Renseignements rances des collectivités locales, la
Généraux sur les émeutes ethniques en SMACL, augmentera ses primes de 30%
banlieue a atterri dans les mains des jour- pour 2006 dans certaines communes. La
nalistes de la presse française. Alexandre raison en est les récentes émeutes urbai-
Ayroulet, le Directeur du Front National nes qui ont eu pour conséquence le ravage
de la Jeunesse (France) souligne dans un par les flammes de nombreux édifices
communiqué de presse que ce rapport ne publics tels que, par exemple, les gymna-
fait que confirmer, n’en déplaise aux bien- ses ou les écoles.
pensants, ce que Jean-Marie le Pen prédit Mais cette augmentation ne suffisant pas,
depuis 30 ans. au nom de la solidarité, les communes
En effet, les fonctionnaires du Ministère épargnées par les vandales connaîtront
de l’Intérieur ont relevé chez les émeutiers aussi une augmentation de leur prime.
une «logique communautaire et identi- En outre, les franchises devraient égale-
taire» entre habitants de «ghettos urbains ment faire un bond spectaculaire.
à caractère ethnique» dans lesquels les Et qui va payer? Les contribuables bien
délinquants, souvent issus de «familles sur! Alors pour réparer les «gestes de dé-
polygames», deviennent les «véritables sespérance sociale», les Français iront de
soutiens de famille» au détriment de ceux leurs poches!
qui travaillent. Aujourd’hui, l’Europe entière a la gueule
Les Renseignements Généraux craignent de bois. Des milliards ont été dilapidés
désormais que la nuit de la St Sylvestre dans une intégration impossible. Nous
soit la prochaine occasion de commettre avions raison, la preuve est faite. Mais
un nouveau vandalisme généralisé. ceux qui nous dirigent ne reconnaissent
Le FNJ conclue en rassurant les Français: pas leurs erreurs et ils choisissent la fuite
ce ne sera cette fois-ci que dans le cadre en avant, la surenchère au social, au pré-
d’une «logique festive»! ventif, au psychologique, bref… au vent.
La prochaine insurrection risque d’en-
Les « jeunes » mettent le feu, flammer l’Europe entière et il se trouvera
les Français payent. toujours quelques imbéciles pour dire que
Alors que les dégâts des émeutes sont offi- la faute en incombe aux partis de la droite
ciellement estimés à plus de 250 millions nationale. ■
34 A DROITE 35

Communiqué de Presse de de réclamer le droit de vote aux étran-


gers. Pour acheter la paix civile, il va fal-
Marine LE PEN loir payer, en donnant des places priori-
du 7.11.05. taires aux « jeunes » des cités, en leur
donnant le droit de choisir ceux qui gou-
Guérilla urbaine : verneront, en leur donnant de l’argent et
un gouvernement impuissant encore de l’argent.
L’image déplorable que notre pays donne
pour des conséquences à l’étranger dépasse de beaucoup ce que
désastreuses nous pouvons penser: les chaînes de télé-
Les événements de la semaine qui vient vision étrangères appelant plus volontiers
de s’écouler donnent une triste illustra- un chat un chat, et parlent ici de Tchét-
tion de ce que le Front National annonce chénie, là de guerre ethnique ou d’émeu-
depuis des années, à savoir l’inéluctable tes musulmanes.
explosion des poudrières que sont les En tant qu’élue régionale d’Ile-de-France,
banlieues des grandes agglo- je ne peux de surcroît que m’inquiéter des
mérations françaises. conséquences économiques
Face à cette crise sans précé- désastreuses de ces événe-
dent, la réponse du gouverne- ments et de cette inaction des
ment est inversement propor- pouvoirs publics. Les entrepri-
tionnelle à la gravité des faits, ses, qui n’attendaient qu’une
ce dernier ne prenant aucune occasion pour délocaliser, ris-
mesure exceptionnelle et se quent de quitter l’Ile-de-
contentant d’appeler au réta- France en voyant leurs entre-
blissement de l’ordre. pôts brûler, l’insécurité régner
Le Président Chirac met une et bientôt leurs obligations
semaine à réagir, et son inter- d’embaucher des jeunes des
vention du dimanche 6 novembre restera quartiers, main d’œuvre visi-
dans les annales pour son insignifiance et blement peu rompue à la discipline…
son absence totale de prise de conscience Quant à celles qui pensaient s’y implan-
de la gravité de la situation. Un peu à ter, elles vont réfléchir à deux fois.
l’image d’un de Gaulle avant mai 68... Nous réitérons donc notre demande d’ins-
On connaît la suite. tauration de l’état d’urgence, que nous
On discute donc du sexe des anges sous avons formulée dès vendredi dernier : à
les ors des palais de la République pen- situation exceptionnelle mesures excep-
dant que la lave du volcan s’apprête à tionnelles. C’est la seule méthode qui
ensevelir le pays… parviendra à rétablir l’ordre, de l’avis
La seule réponse de la classe politique, à unanime des forces de police présentes
l’image de Messieurs Sarkozy, Borloo ou sur le terrain, et dont il faut ici saluer à
Tapie, c’est de promettre la discrimina- nouveau le sens du devoir et le sang
tion positive dans la fonction publique ou froid. ■
A DROITE 36

TOUT VA B I E N À B RUXELLES
Bruxelles: ville arabophone et turcophone ?
Nous l'avions dit, nous l'avions écrit. protection et de reconnaissance des
Aujourd'hui, c'est presque une réalité. minorités, notamment linguistiques,
Il est bien question de reconnaître l'Arabe reconnues par le Conseil de l'Europe.
comme quatrième langue officielle du
Le fait est que, si demain, suite aux
royaume de Belgique. C'est en tous cas ce
qu'exige le président de la Ligue Arabo- pressions des partis anti-flamands, on
Européenne, un certain Dyab Abou Jahjah. devait reconnaître aux francophones des
L'individu n'est pas un inconnu, principale- communes de la périphérie bruxelloise le
ment en Flandre où ses positions sur l'im- statut de minorité au sens défini par le
migration sont largement répercutées par Conseil de l'Europe, rien ne s'opposerait à
les médias. Jahjaj avait fait parler de lui ce que les communautés turques et arabes,
lorsqu'il avait jeté un énorme pavé dans la présentes en nombre dans les communes
mare aux canards intégrationnistes. Pour bruxelloises, exigent le même statut.
lui, il ne peut être question ni d'intégration Défendre le caractère flamand des commu-
et donc à fortiori d'assimilation et la com- nes flamande est en fait le dernier rempart
munauté musulmane doit pouvoir vivre en contre le génocide culturel que la reconnais-
parallèlement à notre société sans devoir sance d'autres langues entraînera inexorable-
passer par le moindre processus d'adapta- ment. Cet élément, jamais évoqué dans les
tion. débats sur la périphérie, donne un éclairage
La suite logique de cette position est très différent sur cette question. Désormais
d'exiger la reconnaissance de l'Arabe ce problème doit être vu avec plus de hau-
comme quatrième langue nationale. Il teur. Les habitants francophones des vertes
ajoute qu'il est grand temps de créer un communes de la périphérie devraient se
grand parti musulman. Un rapide micro- montrer solidaires des autochtones bruxellois
trottoir organisé par la VRT montre qui luttent pour leur survie culturelle. Par
combien cette idée est accueillie avec ailleurs, ces mêmes francophones de la péri-
enthousiasme par les personnes phérie savent, ou devrait savoir, que le phé-
interrogées, surtout les femmes nomène ne va pas s'arrêter à la limite des 19
musulmanes. Voilà qui met un terme à communes bruxelloises, loin de là. Nous leur
cette rumeur qui veut que les jeunes lançons donc un appel à la solidarité et nous
filles musulmanes seraient un meilleur les engageons à aider les Flamands à défen-
vecteur d'intégration. dre leur identité dans leurs communes. C'est
le meilleur garant de la défense de leur pro-
Le statut de minorité pre culture à moyen et à long terme.
Pour étayer sa revendication la Ligue Demain, les débats au sein des conseils com-
Arabo-Européenne agite le principe de munaux de Saint-Josse, Molenbeek ou
36 A DROITE 37

Schaerbeek (où Monsieur Jahjah sera candi- d'épaules. Aujourd'hui, cette


dat en 2006), etc. se dérouleront en arabe et revendication fait partie d'une stratégie
en turc, tandis que les derniers autochtones globale développée par les lobbies de
devront quémander une traduction simulta- l’immigration.
née en français ou en néerlandais.
N'importe quel caporal sait qu'il faut me-
OUI, nous en arrivons là! ner l'offensive là où l'ennemi est le plus
J'ai interpellé le conseil communal de faible. Monsieur Jahjah le sait également.
Schaerbeek sur ce danger il y a déjà Une fois de plus, malheureusement,
plusieurs mois. A l'époque, on ne me c’est la Belgique qui est le ventre mou
réserva qu'insultes et haussements de l’Europe. ■

T O U T VA B I E N E N W A L LO N N I E
De tous les peuples de la gauche,
les socialos wallons sont les plus crades

Oufti! (1) fendu d’un discours hallucinant le 16 no-


vembre dernier à l’occasion de l’inaugura-
Une étude de la Commission européenne tion d’une expo organisée par les «Passeurs
désigne Liège comme la ville la moins sûre de mémoire» dans le cadre de la commé-
d’Europe. On relève 256,13 délits par millier moration de la libération des camps. Un
d’habitants en 2002. Cette «performance» extraits pour évaluer l’ampleur du drame:
permet à la cité ardente de dépasser Paris et «Le plus grand danger pour la Démocra-
Londres au palmarès peu enviable des villes tie, c’est la perte de valeurs morales. Lors-
sinistrées par l’insécurité. Le Bourgmestre que le racisme, le rejet de l’autre, l’é-
de Liège, le socialiste Willy Demeyer, n’est goïsme, la revendication des droits avant
pas content au point de réagir en qualifiant l’exécution des devoirs, le refus du partage
cette étude d’«amalgame peu fiable de sta- des richesses avec les plus faibles, le natio-
tistiques». Demeyer va même plus loin en nalisme exacerbé, deviennent la norme
affirmant que le nombre de délits à baisser d’une société, le terreau d’une dictature
depuis 2002, paraphrasant ainsi Guy Ver- est bien présent. C’est un combat de cha-
hofstadt qui fanfaronnait naguère en répétant que instant; jamais nous ne devons l’ou-
sans cesse que «la criminalité a baissé, ça se blier». Vous avez bien lu: «Le plus grand
sent tout de même?». Encore et toujours la danger pour la Démocratie, c’est la perte
bonne vieille méthode Coué. ■ de valeurs morales.»
Venant de Happart, ça laisse rêveur. Pour
Oufti! (2) le reste, la description ressemble étrange-
L’inimitable José Happart, Président du par- ment à la mainmise des socialos sur une
lement wallon à ses heures perdues, s’est Wallonie qu’ils écument sans partage. ■
A DROITE 38

T O U T VA B I E N E N F L A N D R E
La répression belge est en marche
Deux officines anti-nationales «Kif Kif» Conseil d’Etat qui est en attente de statuer
et le «MRAX» lancent un appel au sur la demande socialiste. Et comme le
monde politique belge pour que soit reti- précise une dépêche de l’agence Belga
ré le financement publique au Vlaams donnant la parole aux socialistes, «si le
Belang. Objet du courroux des mahomé- Conseil d'Etat donne raison au Vlaams
tans, les déclarations faites par Filip De- Belang, ce sera désastreux». Belga ajoute
winter, dans un périodique de la commu- que «du côté flamand, on dit y appréhen-
nauté israélite américaine, le Jewish der surtout le risque de faire de la publici-
Week; la presse juive semblant décidé- té pour le parti extrémiste»...
ment le support à la mode pour D’un autre côté, l’initiative du VB de se
«communiquer» et ne c’est pas Alain réunir en séminaire au Maroc les 8, 9 et
Finkielkraut qui nous contredira… M. 10 décembre «avec l'objectif de faire
Dewinter a ainsi déclaré que le Vlaams comprendre à la population autochtone
Belang était un parti "islamophobe", que la Flandre ne peut accueillir toute la
c'est-à-dire, étymologiquement parlant misère du monde» n’a pas fait que des
qui «craint l’islam» et non pas qui le heureux.
déteste, la précision est importante car la La sénatrice socialiste Sfia Bouarfa, d'ori-
confusion est répandue… gine marocaine, s’est déclarée
«scandalisée», s’indignant de ce que le
Pour Abdelhay Ben Abdellah, de l'Exé-
Maroc «puisse offrir un espace de discus-
cutif des musulmans de Belgique,
sion à un tel parti».
«l'islamophobie de Filip Dewinter est
une tentative évidente visant à monter On assiste à la poursuite d’une stratégie
musulmans et juifs les uns contre les au- de déni systématique d’un droit aussi fon-
tres et pour attirer des voix de la com- damental que la liberté d’expression.
munauté juive». Une autre étape de cette stratégie est le
Le chef du groupe socialiste à la Cham- vote par le Parlement wallon de disposi-
bre, Thierry Giet, a demandé, le 1er dé- tions visant à mettre hors course certains
cembre, que le président de la Commis- candidats pour les élections communales
sion des dépenses électorales, Herman de 2006. Désormais, celui ou celle qui a
De Croo, inscrive à l'ordre du jour de été condamné dans le passé en vertu de la
ladite commission l'opportunité d'intro- loi dite antiraciste sera inéligible pour 18
duire auprès du Conseil d'Etat une re- ans à partir de sa condamnation. 18 ANS!
quête visant à supprimer la dotation pu- Inutile de préciser que les pédophiles ne
blique du Vlaams Belang. sont pas frappés par une telle mesure! ■
Le dossier est maintenant sur la table du
38 A DROITE 39

en laboratoire. Les amis des animaux


La sont donc très pessimistes, on le com-
chronique de prend. Mais faut-il s'en étonner, alors
que tous les jours les informations nous
Pépin le Bref apportent la preuve que la vie humaine
ne vaut pas grand chose? ■
«NAZIS INAVOUES»
ZIMBABWE : L'HITLER NOIR !
La Cour européenne des droits de
Mugabe, qui était naguère le chéri de la l’Homme estime que le terme «néonazi»
gauche du temps ou il semait la terreur n’est pas diffamatoire lorsqu’il est utilisé
contre le régime blanc de Rhodésie, est pour désigner l’extrême droite.
devenu un dictateur sanguinaire. Il Un journaliste autrichien avait qualifier de
s'appuie pour cela sur une jeunesse style «nazis inavoués» les mandataires du FPÖ,
«Hitlerjugend» vouée à la haine du blanc. alors dirigé par Jorg Haider.
Des milliers de maisons ont été détruites Très logiquement, ces mandataires avaient
et leurs habitants jetés sur les routes. Une porté plainte pour diffamation contre le
façon de les punir de leur choix aux journaliste. Dans un premier temps,
élections. Il y a quelques temps le vice- condamné par la justice de son pays, le
président Msika déclarait que «les blancs plumitif décida de porter l’affaire devant la
ne sont pas des créatures humaines». Cour européenne des droits de l'Homme.
Nous prernons acte? ■ La CEDH affirma en 2003 que le terme
«nazi inavoué» n'était pas de nature diffa-
L'ISLAM ET LES NOIRS (citations)
matoire mais « un jugement de valeur sur
«N'introduisez pas le noir dans votre un important sujet d'intérêt public ».
généalogie» dit un Hadith cité par Nous voilà à la merci de tous les arbitraire,
Bernard Lewis dans «Race et couleur en livrés sans défense aux campagnes de dé-
pays d'islam», (Payot 1982). nigrement, à la diffamation, à l’atteinte à
Ibn Khaldun, (1332-1406), historien et l’honneur.
philosophe musulman: «Les nations Question: s’il nous prenait l’idée saugre-
nègres sont en général, soumises à nue de forger quelques formules franche-
l'esclavage parce que les noirs sont une ment crapuleuses sur quelques «importants
humanité inférieure plus proche des sujet d’intérêt public», comme l’immigra-
animaux stupides.» (Ubu 28/7/2005) ■ tion par exemple, que se passerait-il? Nous
nous retrouverions devant les tribunaux en
708.000 deux coups de cuillère à pot… parce que le
C'est le nombre des animaux sacrifiés racisme est un délit! Non seulement nous
dans les laboratoires belges en 2004! ne pouvons plus nous exprimer librement,
32.000 de plus qu'en 2003 et cela malgré mais en plus nous ne pouvons plus nous
l’engagement du Gouvernement actuel défendre contre la «race des seigneurs»,
de diminuer le nombre d'animaux utilisés ces messieurs dames journalistes. ■
A DROITE 40

«Beaucoup de ces Africains sont polygames...»


Hélène Carrère d'Encausse, éminente historienne, spécialiste de
l'Union soviétique et secrétaire perpétuelle de l'Académie française

Cette fois-ci, le «scandale» est arrivé par Sarkozy les a appelés «voyous» et
un membre éminent de l’Académie fran- «racailles», ces jeunes gens, ces chéris,
çaise: Hélène Carrère d'Encausse, ont demandé qu'il s'excuse. En France,
historienne réputée, spécialiste de l'Union nous avons une abominable manie des
soviétique et secrétaire perpétuelle de excuses».
l'Académie française. Dans un entretien octroyé à l'hebdoma-
Madame d’Encausse était invitée a daire Moskovskie Novosti, Hélène
expliqué la crise des banlieues françaises Carrère d'Encausse comparait les
à la chaîne de télévision russe NTV. Les médias français et russes: «Oui, la
propos de l’honorable dame ont fait télévision russe ne fait que suivre
frémir le Landernau des pseudo- Poutine pas à pas. Mais la télévision
démocrates frileux. Y avait-il de quoi française est tellement politiquement
fouetter un chat? Jugez en vous même, correcte que cela en est un cauchemar.
morceaux choisis: Nous avons des lois qui auraient pu
«Ces gens, ils viennent directement de être imaginées par Staline. Vous allez
leurs villages africains. Or la ville de Pa- en prison si vous dites qu'il y a cinq
ris et les autres villes d'Europe, ce ne sont juifs ou dix Noirs à la télévision. Les
pas des villages africains. Par exemple, gens ne peuvent pas exprimer leur
tout le monde s'étonne: pourquoi les opinion sur les groupes ethniques, sur
enfants africains sont-ils dans la rue et la Seconde Guerre mondiale et sur
pas à l'école? Pourquoi leurs parents ne beaucoup d'autres choses. On vous
peuvent-ils pas acheter un appartement? juge tout de suite pour infraction. [...]
C'est clair, pourquoi: beaucoup de ces Le politiquement correct de notre
Africains, je vous le dis, sont polygames. télévision est presque comme la
Dans un appartement, il y a trois ou censure des médias en Russie.»
quatre femmes et 25 enfants. Ils sont Diable! Voilà une académicienne qui
tellement bondés que ce ne sont plus des n’a pas froid aux yeux.
appartements, mais Dieu sait quoi! On Nous observons de plus en plus une
comprend pourquoi ces enfants courent sorte de «lepénisation» du discours au
dans les rues.» sein même de l’establishment, que ce
Dans cette même interview l'académi- soit d’ailleurs en France ou en Belgique
cienne ajoutait que «pendant des années (sauf en république Populaire de
le gouvernement n'osait même pas Wallonie, évidemment). Serait-ce un
appeler ces gens des «hooligans»: ce mot premier signe qui indiquerait que nos
n'était pas autorisé. Lorsque Nicolas «intelligentsia» sortent enfin du coma
40 A DROITE 41

«Belges entre guillemets »


Anne
Anne--Marie Lizin, Présidente du Sénat, Représentante spéciale de
l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe,
rapporteur de la Commission des Droits de l’Homme de l’OSCE

Nommée représentante spéciale de «représentation spéciale» dont se prévaut


l'Organisation pour la sécurité et la Madame Lizin, quand celle-ci n'hésite pas
coopération en Europe (OSCE), Madame à tenir des propos disqualifiant et discrimi-
Anne-Marie Lizin (troisième personnage de natoires à l'égard de ses propres conci-
l'Etat) a reçu mission d’aller visiter la prison toyens, les reléguant ainsi à une sous-
de Guantanamo catégorie de Belges.» (…)
Interrogée par la RTBF sur les objectifs de «N'est-il pas pour le moins choquant
sa mission, Lizin ré- d'entendre la
pond qu'il s'agira de présidente du Sénat
voir «quelles belge parler de
procédures sont «Belges entre
a p p l i q u é e s , guillemets» pour
aujourd'hui, à ceux qui désigner nos deux
y restent puisqu'à c o n c it o y en s? A
l'évidence, un certain l'évidence, il s'agit
nombre de ces là, dans le chef du
prisonniers ont été t r o i s i è m e
restitués». Elle personnage de l'Etat,
poursuit en précisant: d'une grave bavure
«nous avons les deux constituant une
belges entre guillemets qui étaient dans ce violation du principe d'égalité et de non
cadre et qui n'étaient pas des enfants de discrimination inscrit dans notre
chœur». Constitution.» (…)
Il n’en n’a pas fallu plus pour déchaîner les «Alors que d'ordinaire, de tels propos sont
«amis» de Madame Lizin. Le ban et l’arrière tenus par des représentants de l'extrême
ban du gauchisme belge et une multitude droite, il est frappant de constater à quel
d’associations d’allochtones lui sont tombés point on peut se déclarer démocrate et, en
sur le râble (qu’elle a d’ailleurs même temps, se laisser contaminer par des
confortable). discours nauséeux et extrémistes. Cette
Dans une lettre ouverte signée par Farah dérive appelle une condamnation de la part
Ismaïli, Abdelghani Ben Moussa et Ahmed de toute la classe politique; il en va, en
Mouhsin (conseiller communal Ecolo à effet, de la crédibilité de notre état de
Saint-Josse), Zinzin se fait vertement tirer droit.» (…)
les oreilles: «En tenant ces propos inacceptables,
(…) «Face à de telles déclarations, on ne Madame Lizin n'est assurément plus digne
peut s'empêcher de s'interroger sérieuse- de présider une assemblée représentative
ment sur la crédibilité de cette de TOUS les citoyens belges!»
A DROITE 42

5 SITES INTERNET
À VISITER
www.frontnationalsenat.be www.sessler.be

Ce site reprend les activités Patrick Sessler met en ligne


de Michel Delacroix au sénat, les centaines de textes qu’il a
ainsi que la reproduction en écrit pour de nombreuses
PDF des revues FN-Sénat publications de droite natio-
News et A DROITE. nale tant francophones que
Une biographie de Michel néerlandophones ces dix der-
Delacroix nières années. S’y ajoutent
w w w .est
f n en
- c ocours
c r i ad’écri-
mont.be
ture les interviews importantes
Ce site sera complet le 15 jan- qui ont émaillé son parcours
politiques et l’ensemble de
son travail au sein du conseil
www.fn-cocriamont.be
communal
de Schaer-
Il s’agit du site de Patrick Cocria- beek ces
mont, député fédéral du Front Na- 11 derniè-
tional. Son travail parlementaire y res années.
est exposé. Le site permet de vi- Ce site sera
sionner des vidéos et étend son complet le
champ au domaine culturel et mé- 15 janvier
tapolitique. 2006.

www.frontnational.be www.fn-petitjean.be

Site officiel du C’est le site du


député wallon FN
Front National. Charles Petitjean.
Informations On y trouve, en-
tre autre, un
diverses. aperçu assez
Site amélioré. complet de son
activité parlementaire frénétique.
42 A DROITE 43

C OMME DES
P E T I T S PA I N S

Les 100 exemplaires de l’ou-


vrage «le Front National, En-
fant de Cœur ou Diablotin» que
l’auteur, le député régional wal-
lon FN de Liège Charles Pire,
offrait à nos lecteurs, sont par-
tis comme des petits pains. Ce
livre qui constitue une excel-
lente introduction à ce parti
dont on parle beaucoup mais
dont on sait peu de chose, est
toujours disponible gratuite-
ment. Commandez votre exem-
plaire auprès de la rédaction de
«A DROITE» dont les référen-

J USTICE: 7 4, 9 % DE DOSSIERS CLASSÉS SANS SUITE


Les statistiques du ministère de la Justice sont:
pour l’année 2004 démontre d’abord que Motifs techniques:
l’arriéré judiciaire a encore augmenté de • Auteur inconnu: 291.694
5,7%, mais aussi que 74,9% des dossiers • Absence d’infraction: 66.466
sont classés sans suite soit 614.948 dos- • Charge insuffisante: 57.071
siers. • Autre motifs techniques: 7.205
L’ensemble des parquets ont traité 1,3 mil- Ce qui signifie que dans largement plus
lion d’affaires correctionnelles en de 50% des cas, le classement est
2003 et 2004. Au 31 décembre dû au fait que les auteurs ne sont
2004, 489.273 affaires étaient pen- pas identifiés!
dantes auprès des parquets, ce qui Les autres motifs sont dits d’op-
représente une augmentation de portunité et sont au nombre de
5,7% par rapport à l’année précé- 175.207
dente. De quoi s’interroger, entre autre,
Les motifs des classements sans suite sur la réforme des polices. ■
A DROITE 44

LE PREMIER MINISTRE TURC MENACE


LA B ELGIQUE E T L E S A U T R E S PAY S
QUI RECONNAITRAIENT LE GÉNOCIDE
ARMÉNIEN

Lors du sommet du Conseil de l'Eu- presse au château royal pour répéter une
rope rassemblant des représentants fois de plus sa négation du génocide ar-
des 46 Etats-membres du Conseil au ménien. «Ces allégations sont totalement
château royal de Varsovie, le premier sans fondement. Nous avons déjà ouvert
ministre turc, Tayyip Erdogan, a ou- toutes nos archives. Maintenant, l'Armé-
vertement menacé les pays qui adop- nie et les autres pays tiers devraient ouvrir
tent des résolutions pour la recon- leurs archives aux historiens, aux juristes
naissance du génocide arménien. et aux scientifiques. Puis, nous, en tant
que politiciens, pourrons évaluer l'issue et
Parmi eux: la Belgique.
prendre une décision. La Turquie ne peut
pas accepter de telles allégations sans fon-
Alors que le premier ministre turc profé- dement», a déclaré le chef du gouverne-
rait des menaces à l’encontre des pays qui ment d’Ankara.
œuvrent en faveur de la reconnaissance du En réponse à une question concernant le
génocide arménien, le président arménien débat au Sénat belge relatif au génocide
Kocharian remerciait quant à lui, dans son arménien, Erdogan dit: «Je ne peux pas
discours adressé au sommet européen, comprendre comment un pays non
tous les pays ayant reconnu le génocide concerné peut prendre une telle déci-
arménien et exprimait son espoir que les sion. S'ils adoptent la résolution, la
autres pays contribueraient à la reconnais- Turquie lancera une nouvelle initiative
sance sur le plan international du géno- par l'adoption des résolutions sembla-
cide de son peuple, l’une des principales bles par notre Assemblée nationale
victimes de la première guerre mondiale. contre les pays qui avaient commis le
Les affirmations du lobby turc récemment génocide dans le passé. Jusqu'ici quinze
relayées par les médias turcs et selon les- pays ont adopté de telles résolutions.
quelles «le président arménien Kocharian Nous commencerons par adopter des
rencontrera le premier ministre turc lors résolutions contre ces pays.»
du sommet de Varsovie et se soumettra
aux exigences de la Turquie», se sont Déjà lors d'une conférence de presse qu'il
donc avérées tout à fait infondées. Très avait tenue en Hongrie pendant sa visite
fâché, le premier ministre turc Erdogan a officielle, le 12 mai dernier, Erdogan a
immédiatement tenu une conférence de déclaré: «Le prétendu génocide arménien
44 A DROITE 45

n'existe pas dans les critères de Copenha-


gue. Ce n'est pas une pré-condition pour le 3
UN EXCELLENT SITE
octobre ou une question de l’UE. Quelques
pays amis ou neutres ont présenté la ques- ANTI-ADHÉSION DE
tion à leurs parlements et l'ont soumise à un LA TURQUIE À L’UE
vote. Personnellement je ne comprends pas www.nonalaturquie.com
dans quel cadre de légalité internationale
ces votes s’inscrivent. Je pourrais également
faire état de prétendu génocides commis par Le site www.nonalaturquie.com créé à
d’autres pays à l’ordre du jour de notre Par- l'initiative de Pierre Monzani, de la
lement et voter de telles lois. Les 15 pays Droite Libre, et de sympathisants de
dont les Parlements ont reconnu le génocide
l'UMP et de l'UDF, a pour vocation de
arménien ont commis des génocides dans le
réunir les textes et les prises de position
passé.» ■ de tous les intellectuels politiques et
observateurs divers opposés à l'intégra-
tion de la Turquie dans l'Europe, de
© Dépêche de l’agence d’information
indépendante «Info-Türk» diffusée le 17 mai
façon intelligente, sans haine ni polémi-
2005 (Info-Türk: 53, rue de Pavie, 1000 Bruxel- que inutile et dans le cadre, non pas
les. Tel: (32-2) 215.35.76. Fax: (32-2) 215.58.60. d'une critique systématique de la Tur-
www.info-turk.be / fondation@info-turk.be quie, mais de la défense d'une Europe
forte et cohérente.
Ce site transpolitique et argumentaire a
été créé dans le but d'informer les ci-
toyens de tous horizons sur les risques
qu'entraînerait pour l'Europe comme
pour la Turquie une adhésion de ce pays
à l'Union. Parce que l'Histoire appar-
tient à ceux qui savent qu'il est toujours
possible d'agir sur elle et parce qu'il n'y
a pas de fatalité en politique et encore
moins d'«irréversibilité» concernant la
candidature d'Ankara.

«Je doute de l'ancrage


démocratique et laïc à long terme
de ce pays culturellement oriental,
l'adhésion ouvrirait une boite de
Pandore géostratégique».
La perspective de l’entrée de la Turquie Franz Fischler
dans l’UE réveille les consciences en
A DROITE 46

Comme cha- du travail


cun sait, le accompli.
travail des D’emblée le
élus de la succès est au
droite natio- rendez-vous
nale n’est jamais répercuté dans les mé- puisque la première parution était adres-
dias francophones. Cela sée à cent personne et
implique de créer un ré- qu’aujourd’hui, alors
seau le plus large possi- que le numéro 4 est sous
ble afin de faire connaî- presse, notre fichier at-
tre ce travail au plus teint plus de trois cent
grand nombre. adresses.
Le sénateur Michel Dela- Cette revue de 12 pages
croix et son équipe ont est totalement gratuite et
donc lancé une revue est disponible sur sim-
plus modeste que «A ple demande au 02/ 501.
DROITE», intitulée FN- 71. 37 (heures de bu-
SENAT NEWS, dont reau).
l’objectif est de rapporter Dans les numéros 2 et 3,
ses initiatives parlemen- vous trouverez un ta-
taires dans cette assem- bleau récapitulatif de
blée. Y sont recensées: l’ensemble du travail
ses questions écrites et parlementaire du séna-
orales, ses propositions teur Michel Delacroix
de loi et de résolutions, arrêté à la fin du mois de
ses interventions, etc. Ce juin 2005.
travail parlementaire est Nous publions dans cha-
placé dans son contexte que numéro les adresses
politique, sociologique et Internet de sites intéres-
historique. L’ambition sants pour mieux com-
de cette revue qui paraît prendre les enjeux politi-
toutes les deux ou trois ques de notre temps.
semaines est, d’une part, Nous sommes évidem-
de servir d’inspiration ment à l’écoute de nos
pour les autres élus de la lecteurs et de nos élec-
droite nationale dans les teurs de telle sorte que
autres assemblées et, d’autre part, d’in- nous sommes très intéressés par les ques-
former les personnes qui nous contactent tions qu’ils nous posent. Il arrive fré-
A DROITE 47

propos. Or, que lit-on aujourd'hui,


D ÉCHÉANCE DE LA
dans l'édition du vendredi 18 novem-
N AT I O N A L I T É bre 2005 de l'hebdomadaire «Le Vif/
L'Express»? Que le procureur fédéral
Voici un an, Michel Delacroix deman- Daniel Bernard, en charge des affai-
dait à la Ministre de la Justice, par la res de terrorisme, envisage d'engager
voie d'une question écrite, si le Minis- en janvier prochain une procédure en
tère public envisageait de citer en dé- déchéance de nationalité contre Tarek
chéance de nationalité les Belges na- Maaroufi, Amor Sliti et Abdelkrim El
turalisés qui avaient été condamnés Haddouti, tous trois condamnés par la
pour des faits de terrorisme (Question Justice pour des faits de terrorisme.
nº 3-929 du 4 mai 2004). La réponse De plus, le ministre Onkelinx s'y
de Laurette Onkelinx exposait princi- montrerait favorable.
palement les inconvénients subsé- Merci Michel Delacroix! (T) ■
quents et était donc fort réservée à ce

Abonnements gratuits
Je vous confirme que je souhaite recevoir gratuitement
«A DROITE» tous les trois mois à l’adresse ci-dessous:
NOM:…………………………………………… PRENOM:………………………….
ADRESSE: ……………………………………………. ……………...N°: …………….
COMMUNE: …………………………………………CODE POSTAL: ……………..
Tél/Gsm:……………………… Email:………………………………………. ………...

Voulez-vous adresser de ma part un exemplaire gratuit


d’ « A DROITE » à la personne suivante:
NOM:…………………………………………… PRENOM:…………………………...
ADRESSE: ……………………………………………. ……………….N°: …………...
COMMUNE: …………………………………………CODE POSTAL: ……………..
Tél/Gsm:……………………… Email:………………………………………. ………..

Découpez ou photocopiez ce coupon-réponse et envoyez-le au


Sénateur Michel Delacroix, Palais de la Nation, Bureau 3021 à
Bruxelles 1009 ou faxez-le au 02/ 501. 71. 31
OPERATION

CONTACT
Adresse:
Sénateur Michel Delacroix
50
Palais de la Nation
Bureau 3021 -Bxl 1009 MARRAINES ET PARRAINS
Tél:
02/ 501. 71. 37 Le trimestriel «A DROITE» est gratuit parce que
son ambition est d’être lu par le plus grand nombre. Sa
Gsm: réalisation est financée par quelques personnes dont la
0478/ 227.630 conviction est qu’il est temps que les forces et les ta-
Fax: lents de droite s’unissent enfin. Ce projet ambitieux et
unificateur à un prix considérable que nous ne pour-
02/ 501. 71. 31
rons supporter plus d’un an sans un grand élan de soli-
E-mail darité. Toute aide, même modeste est évidemment la
monique.carpentier@chello.be bienvenue, mais nous faisons appel à cinquante mar-
Compte: raines et parrains qui seraient disposés à verser men-
750-6150188-61 suellement 25 € sur le compte de «A DROITE», de
telle sorte que cette revue puisse paraître bimestrielle-
ment d’ici un an et, à terme, mensuellement. D’
avance, nous remercions celles et ceux qui décideront
de parrainer une revue politiquement incorrecte, libre
et indépendante.
Compte: 750-6150188-61
Mention: Marraine et/ou Parrain

A DROITE
et sans complexe
Editeur responsable
aussi sur le net
Michel Delacroix
Square Vergote 12/15
1200 Woluwé-Saint-Lambert www.micheldelacroix.be