Vous êtes sur la page 1sur 132
BIST Tol AUT T= 9) PENT NTC) A Se) TVS RECEVEZ VOTRE, MAGAZINE. BATAILLES ‘AERIENNES. DIRECTEMENT, CHEZ pH, EN TOUTE ‘TRANQUILITE! . See Pre SS ABONNEMENT ey tie erro eis 8 GLO ‘| anumeros |. enfinde magazine. ETS PESt Citta ey O franc" orf peer ics rs eee mo, aA eel MR Cee eh aber, Ne Cero) aparaie ANE a = eet es G’eECOnomie™: PKG es is ewoo,, fi - " ey Meconomicny ils) Pre OD eel UL ten eR ee Reo Re UO Ree cee ue be 10.95€ Sc COR Re ara es Nersiee peor nen sreced De et Ls corr ee (es aS Rae ee at ted fa i pra , N° 66 Boder Peed / N° 69 19147 fe r ile Cary Lhe Ure Th, are a anes) Serene A ree ig Bas A ANU UR SCE ue ee aL an(eS paca NRC Cun Oke Sea ec a LN aAa pra Ne ie yy gy ae lachasse Leia a ee ie sa lee Dian oe fe i Ii rarer Ms hs Me Ml Va. SARL LELA PRESSE Le Fags, 15 we es Ligues OLE VIGEN Tela: 00.39).05.5:3.0828, ral: cata avons bata. com Se: wwaions bateaux.com Ruse meats olan aaa eee Aenean Pa aR Ene rat orate tay Penn aed Deere rr cece er end ect er ore ary eer en Cee erty ees eee ere) es eer eres een Revue mete éatée parla SARLLELA PRESSE FRCS LIMOGES 387641202 Hons-SeRIE N° 02 Imogen FRANCE ome eres mesa: Pass Prenton re Cri ‘an bale ange e Peder een) Peery ‘rw aod Waterberg Pats 1.01 49287000 Pee mare) eet array Cnr ce LT ee ee ee NTO (AU Printemps 20620que Ie fetaps poss6vilelj mous publiions ce numéro sur les Kamikazes, ce nom de triste reputation {osantson apperiion dans les acluaiies sulle avx cttenta'sirés meters du 11 septembre 2001 aux tls-Unis. Qu'en est- ‘1 en,2016@ D'aulres hommes ou femmes se son! :écommenl suicidés en s’équipan! de charges expiosives qu'is on! cieélenchees culbeau mileu de foules Ou de Bro ue:,d6/personnes. Le phenomene s'e:t maintenant étendu. les guomes n'ont pos cess6 ef Europe est devenue la cible dé ces combatants religieux tonatiques (lest done dons ls meme espril que nous pouvons VOUS PrOPOSS" Ia réScition de ce numéro sur les Korikazes japoncis. Gerles, la comparaison avec lesisiamislesiaciuelss'orrete & ce seul quaiifcatif "kamikaze" devenu posse-portout, mois le desaroi de leuss cibles et viclimes potenticlles ela) probablement idenvique. tou comme les questions: pourquoi et Comment r6agir face 4 une flle fole® Quand on est ¢n.guorre, queson fait face & des miltares, la réponse est plus in ple: on “tre” autant que l'on peut pour detue 'atlaquant. Mais avec des civ, c'est autre chose et beaucoup moins simple. Les altaquants en font parte, isse fondent dans notre société, pendan’ des années, féauentent nos eccles. ro disseni pormi nous puis sengagent dans un process violent (par les mots et les actes) destiné a deur cette société jdansloquelle issoni deverus adulles. qui clessaye.cvec plus ov moins de bonheur de leur proposer un mode de vie, Leur ut est bien eloiané de cel des kamikazes joponaisiton: unique dessein était de bottre les Américains contre lesquels ie Japon avait declenché ne aueme. Luliisalion du ferm@ipkarskaze” est donc quelque peu vsurpée et nous ufisons lors volontiers le mot "Tenorsie”. Nécrmoirs, ees suicides, qUelnque soien' lew bu's, nous dépossent toujous... On augouvent bo We.aue les uniiés kamikazes cicien Ges unites d’eite, Orrieniniest plus foux. Certes, sles premiores unités mises sur pied le fufent avec du personne! relativemententrainé (comme il pouvait.!'étre c 'automne 1944), les pertes onireigriven le commariciomen! nippon & aimenter os urités dialtaque spéciale avec des jeunes gens sachant a peine Dilole* et cui n'oprendient cu’ se jeler @ux commondes ds Teurs avions sur des objectits ennertis, Il slagissait donc bien Sommaire @’une situation désesperee dans laquellele Japon saciiicit tout Simplement so jeunesse Chapite 1 Les Philippines 6 Chapitre 2 two Jima 4 ani BEE donc Je reclicCUWisemumous10 Sapte 3 Olin fecha Cone es Kamae 5 forme d'un hasséie: Neus en avons compll@le Texte: U9 hapie 4 Las dirs mos ds Kaniazo % mentale nome de holo: ees profis couleurs ont tous ete Sales Les denis mi des Kamara 93 cles : oe ‘Annexe 2 Yokosuka D4YA Modéle 43 Suisei (Judy) 109 Bonne lecture, Annexe 3 Les autos armes des Kamilaze 12 Michel Lede! Le11 avril 1945, le curassé USS Missouri (BB-63) est attaqué par un Zero du Kenbu-Tain” 5 Ohka-tai (721 Kokutal). On apergoit les mavins ‘américains tout proches, impuissants devant une tell folie. Une vision quiontcertainement eue des miles dentre eux avant impact fatal Cependant, cette altaque ne fera aucun tué sur le curassé. (NARA) SATARLES AERENNES - HORS-SERE N° O Introduction Le CULTE Durant toutes les guerres contemporaines et dans quelque pays que ce sot, il nest pas rare de lire le récit d'un pilote ayant projeté son appareil sur un autre avion ou des installations enemies. En effet, se sentant perdus, gravement blessés et aux commandes d'un avion trop endommagé, cer- tains choisissent de se jeter sur leur object. Mais cela est l comparable aux attaques suicides japo- raises? Certes non, car comme on le sait, les Japonais organisent de véritables unités destinges aux attaques suicides, dont le but est de détruire ennemi; les plotes doivent trouver leur objectf et Sils ne trouvent rien a détruire ou si es conditions de Vttaque sont mauvaises, is retournent & leur base! On imagine ce qui pouvit se passer dans la téte d'un jeune homme d'une vingtaine d'années (parfois moins) soumis & un tel “régime”. On a sou- vent évoqué le volontariat ou Fenrétement forcé des pilotes japonais. On sait maintenant que la plupart des aviateursfirent volontairement le sacri- fice de leur vie; ceux qui sauvérent leur vie en furent néanmoins trés heureux. Pour nous Occidentaux, cela semble certaine- ment barbare, allant & contresens de la vie, de la pensée & laquelle nous sommes accoutumés. Pour les Japonais d’alors, et plus particuliérement sous le joug de la clique militaire au pouvoir, le sacrifice de sa vie pour le pays et lempereur fait partie du devoir. Lempereur est un dieu vivant et il existe un code de loyauté envers le souverain pour tout sol- dat et marin depuis 1882. Noublions pas que le Japon ne sortit du Moyen Age que vers 1860, lorsque Ire industrielle bouscula le systéme féodal alors en place. Dans ce systéme, lempereur est considéré comme le descendant direct du rmythique premier empereur Jinmu, qui auralt cr6& le Japon en 660 av. J-C. et aurait vécu 126 ans (de 711 8 585 av. J-C). Il était lueméme un descen- dant de la déesse du soleil Amaterasu, qui avait envoyé son arrire-petitfils au Japon, appelé Yamato dans la légende, afin dy établir une dynas- tie qui régnerat sur le pays élu des dieux. Comme dans de nombreux pays anciens, une puissante caste de guerriers se met en place. Les guerres et combats locaux sont trés nombreux. Ces guerriers ou bushi, aussi appelés samourais, constituent la force armée des différents seigneurs ou shoguns +. Officielement, les shoguns combattent pour fem= Pereur mais en réalité, ils réglent sans arrét leurs, comptes, déclenchant des guerres meurtrires et dévastatrices; Yempereur n’est alors qu‘un pantin et ile restera durant des siéces. empereur Meiji (1852-1912) arrive au pouvoir € la faveur d'une rébellion et force le dernier sho- gun & capituler en 1867; il met ensuite sur pied lune armée moderne a occidentale qui hérite ‘néanmoins des traditions de la culture samourat et de son code guertier, le “Bushido” (lttéralement le chemin du guerrier). Ce code exige de tout guer- rier quill fasse don de sa vie au dieu créateur, dont le représentant n'est autre que empereut. Aprés avoir écrasé une ultime rébellion en 1882, Meiji fait 0 a peice babe Publier un éit ou un code imperial destiné aux mi tires, dans lequel il exige une obéissance absolue; tous les miltaires doivent le connaltre par coeur. Ce code est réactualisé le 3 janvier 1941 par le ‘général Tojo, alors ministre de la Guerre; il devient ‘en quelque sorte un guide, un code d'éthique pour les miltaires II y est précisé que le soldat ne doit pas penser & la mort lorsquil combat et quil faut se battre jusqu’a la demigre énergie physique et spirituelle, 1 ne faut pas avoir peur de la mort et surtout refuser de vivre dans le déshonneur en se rendant. Un autre facteur, sociétal, vient s‘ajouter & ce rituel d‘obéissance et de ‘sacrifice. En effet, jusquen 1916, les offciers étaient issus de la rnoblesse, mats fagrancissement des forces armées ‘contraint les mitares & ouvrir plus largement ac- DES KAMIKAZE: QUELQUES EXPLICATIONS (02002-Représentation du tout premier empereur japonais Junmu, dont ‘existence n'est méme pas allestée (par Tsukioka Yoshitoshi, 1839-1892) (oR) Portrait de rempereur Me, symbole du Japon entrant dans Fére modeme. On ne sait cependant pas si prenait ou non ls pring: pales décisions poitiques. (oR) Le Premier ministre japonais Hideki Tojo était ‘un général de 'armée partisan de la guerre contre les Als, Nationale, i prénait également une Politique totaltaire I ‘éactualisa le code