Vous êtes sur la page 1sur 5

Stratégie – Entrepreneuriat – Innovation

L'environnement des affaires change rapidement dans le monde d'aujourd'hui. Cet


environnement se complique de jour en jour et les organisations / entreprises doivent s'adapter
à ce changement. L'évolution du monde des affaires nécessite de nouvelles perspectives pour
être compétitif. L'environnement complexe d'aujourd'hui peut être défini avec des concepts
tels que le pouvoir d'hyper-concurrence, l’innovation, la rapidité, l’agressivité, l’adaptabilité
et flexibilité.
Ces concepts reflètent également le domaine de l’entrepreneuriat. Par conséquent, les
entreprises d'aujourd'hui doivent être flexibles, stratégiques et entrepreneuriales. En effet, de
nombreux scientifiques dans la littérature discutent de la consolidation de l'entrepreneuriat et
du management stratégique, et croient que l'entrepreneuriat et le management stratégique sont
liés à la création de richesse et qu'ils devraient se consolider. En ce sens, l'esprit d'entreprise
stratégique repose sur l'intégration de l'entrepreneuriat et de la stratégie.

L'entrepreneuriat stratégique définissant l'activité entrepreneuriale dans une perspective


stratégique met l'accent sur importance de gérer stratégiquement les sources ou activités
entrepreneuriales afin d'obtenir l’avantage concurrentiel (Tantau, 2008: 79).

L'action entrepreneuriale est définie comme «des actions stratégiques réalisées avec un esprit
d'entreprise» alors que l'entrepreneuriat stratégique peut être défini comme «le fait que les
perspectives entrepreneuriales et stratégiques se complètent mutuellement dans l'application
des actions destinées à créer de la richesse » (Karadal, 2013: 35).

Les deux domaines académiques, à savoir l'entrepreneuriat et le management stratégique, se


concentrent sur l'utilisation des opportunités et s'adapter au changement. En conséquence, l'un
des liens les plus distincts entre l'entrepreneuriat et la stratégie est la gestion des opportunités.
Les opportunités sont au centre de l'esprit d'entreprise et de la gestion stratégique.
Par exemple, il prend place dans une partie de l'analyse SWOT. Les entreprises créent de la
valeur en déterminant les opportunités de leur propre environnement externe. Après cela, ils
développent des avantages concurrentiels pour les utiliser (Kraus et Kauranen, 2009: 38,41).
La question qui se pose est de savoir comment les entreprises peuvent réussir à créer et
maintenir l’avantage concurrentiel, tout en déterminant les nouvelles opportunités et en
essayant de les utiliser. La question qui se cache derrière l’entrepreneuriat stratégique place
cela au carrefour de l'entrepreneuriat et du management stratégique.
Par conséquent, l'entrepreneuriat stratégique est une notion liée aux comportements de
recherche d'opportunité et la création de valeur pour la société, l'organisation et / ou les
individus (Karadal, 2013: 35).

En bref, l'entrepreneuriat stratégique se concentre sur la façon dont «le comportement de la


recherche d'opportunités et le comportement de recherche d'avantage sera synthétisé et
combiné avec le but de créer de la richesse.
L'entrepreneuriat stratégique ne peut se limiter aux grandes entreprises .Alternativement, "les
nouvelles entreprises et les entreprises établies doivent être entrepreneuriales et stratégiques
en même temps.

Les petites et grandes entreprises doivent apprendre à positionner l'intégration de


l'entrepreneuriat stratégique et l'innovation coopérative pour créer de la richesse » (Monsen
et Boss, 2009: 73,74).

Etat d’esprit
entrepreneurial
Gestion stratégique des Appliquer la créativité
ressources et Développer
l’innovation
La culture
entrepreneuriale et
le leadership
entrepreneurial

Création de la Avantage
richesse concurrentiel
Néanmoins, il a été suggéré qu'il existe six champs de jonction entre le management
stratégique et l’entrepreneuriat à savoir :
L’internationalisation,
Les équipes de direction et de gouvernance,
L’innovation,
L’apprentissage organisationnel,
La croissance,
Les réseaux organisationnels, flexibilité et changement.
Un outil stratégique puissant et efficace du modèle entrepreneurial est construit sur ces
champs de jonction, donnant la possibilité à l’avantage concurrentiel des entreprises est
composé de quatre dimensions stratégiques de l'entrepreneuriat. Ce sont l'esprit
d'entreprise, la culture d'entreprise et le leadership, la gestion stratégique des ressources
et l'application de la créativité et développement de l'innovation (Foss et Lyngsie,
2011:9). Comprendre ces champs de jonction permet aux entrepreneurs d’être impliqués
dans des activités entrepreneuriales et stratégiques de meilleure qualité (Karadal, 2013: 37).
Par conséquent de ces points, un modèle d'entrepreneuriat stratégique a été créé comme le
montre (la figure)
En conséquence, l'esprit d'entreprise est essentiellement lié à la capacité de reconnaître les
nouvelles opportunités, être sur la balle et avoir la capacité d'utiliser avec succès les
opportunités. La culture entrepreneuriale est une condition où de nouvelles idées et de la
créativité sont attendues, prendre des risques est encouragé, l'échec est toléré, l'apprentissage
est encouragé, les innovations sur le produit, le processus et la gestion sont défendues et un
changement continu est accepté en tant que porteur d'opportunités (Foss et Lyngsie, 2011: 9).

Les éléments de la culture entrepreneuriale sont les suivants: prendre des risques, être actif
dans un environnement peu clair, recherche d'opportunités et d'avantages, de flexibilité,
de variabilité, de compétitivité dans la complexité et d'harmonie environnementale.
La culture entrepreneuriale se concentre sur les opportunités, les demandes et les écarts.
En bref, la culture entrepreneuriale est basée sur l’évaluation des forces, des faiblesses, des
opportunités et des menaces, à savoir le modèle SWOT. C'est une approche stratégique
classique de gestion.
Le comportement de leadership entrepreneurial est basé sur la coordination des sources et la
direction vers les cibles. C'est un processus dans lequel les compétences de l'entreprise sont
évaluées, la situation de l'environnement est évalué et axé sur des objectifs à long terme axés
sur l'expertise. L'entrepreneuriat stratégique est également la gestion stratégique des sources.
La gestion stratégique est axée sur le long terme et repose sur la coordination des sources à
long terme après les forces et les faiblesses, les possibilités et les menaces de l'entreprise sont
évalués. En termes généraux, la gestion stratégique des sources est la réaction de l'entreprise
envers les besoins environnementaux. De plus, il s'agit de tirer la meilleure partie des
ressources humaines spécialisées de l'organisation.
Néanmoins, être innovant dans la compétition du monde d'aujourd'hui est une exigence pour
les entreprises des perspectives de «créativité» et d '«innovation». Il y a un besoin de
comportement innovant pour obtenir et maintenir un avantage concurrentiel supérieur (Genç,
2012: 75).

La créativité est synonyme de production d'idées nouvelles et utiles dans tous les domaines.
La créativité est le début de l'innovation et la graine de toutes les réformes. En ce sens, la
créativité qui se produit au niveau du groupe et de l'individu est acceptée. L'innovation est la
mise en œuvre de nouvelles idées apportées par la créativité. En d'autres termes, l'innovation
est un processus est le résultat concret visible et solide de la créativité.

L'innovation est également définie comme «l'acte qui dote les ressources d'une nouvelle
capacité à créer de la richesse» et l'innovation devient un instrument spécifique pour
l'entrepreneuriat (Drucker, 1993: 30).
Le pouvoir de l'entrepreneur dont les principaux fonctions dans les sociétés modernes est de
réaliser en permanence des innovations est évaluée avec sa capacité à faire l'innovation et la
conversion de ces innovations en produits commerciaux concrets
Schumpeter soulignant l'importance de l'innovation dans le cadre de la dynamique du marché
dans ses études souhaite expliquer un processus dans lequel les anciennes valeurs sont
supprimées en permanence et de nouvelles sont créées, et donc la structure économique est
constamment modifiée en utilisant le concept de «destruction créatrice». L'innovation est le
principale facteur de changement de la structure économique du passé au présent, façonner
l'environnement de la concurrence au sein de cette structure et déterminer le pouvoir de
concurrence des entreprises.
Les entreprises proposant et appliquant les innovations après le processus créatif, affirmer que
l'innovation est le seul moyen de créer un avantage concurrentiel sur le marché, augmenter la
part des bénéfices et des revenus, se classer avant l'industrie et bondir en compétition; donc
l'innovation est l'arme de la concurrence la plus puissante si elle est réalisée proprement

En conséquence, la consolidation de l'esprit d'entreprise et de la stratégie dans le but de créer


un maximum de richesse est une nécessité pour les entreprises. Pour un maximum de richesse,
d'élargissement ou de croissance, la consolidation de l'esprit d'entreprise et
La stratégie orientera les entreprises vers un processus réussi (Genç, 2012: 74).