Vous êtes sur la page 1sur 23

Réalisé Par :

NASSIRI Majda
MEKKAOUI MARYEM

Encadré Par :
Mme. SAIDA Boungab

1 Année Universitaire : 2013 - 2014


Introduction :

I. Aperçu général sur la distribution


 Définition et liaison de la distribution
 Les stratégies de distribution

II. Audit de la distribution


 Démarche de l’audit
 Audit de la logistique de distribution

Conclusion
2
3
4
Définition de la distribution
La distribution est un élément de la politique
commerciale, elle permet de mettre à disposition du
consommateur final les biens et services, consiste à
sélectionner et à gérer un ensemble de moyens pour que les
bien soient disponibles au bon endroit, dans les quantités
voulues et dans les conditions matérielles les plus propices à
susciter l’acte d’achat.
.
5
Les liaisons de distribution

La distribution fait intervenir les notions de :


 canal de distribution
 circuit de distribution
 réseau de distribution
.

6
Canal de distribution
Le canal de distribution est la voie d’acheminement des biens de même
nature entre le producteur et le consommateur. Il peut comprendre des
intermédiaires. Les canaux sont au nombre de trois et se caractérisent par leur
longueur: Canal ultra court, Canal court, Canal long,
Le choix du canal dépend :
- Du type de produit vendu,
- De la taille et de la structure de l’entreprise productrice ainsi que de ses
objectifs commerciaux et de sa puissance de négociation,
- De la forme de commerce des points de vente choisis pour distribuer les
produits.

7
Circuit de distribution
Le circuit de distribution représente l’ensemble des canaux qu’un
produit emprunte pour atteindre ses cibles.
Selon le produit ou le service offert, il existe une multitude de
possibilités de circuits de distribution et souvent une entreprise va en utiliser
plusieurs pour rejoindre différents types de clients ou différentes régions.
Le choix du circuit de distribution à privilégier dépend du produit, des
coûts et des avantages du circuit et de sa capacité à rejoindre le marché ciblé.

8
La constitution d’un réseau de distribution doit être menée à partir
d’études approfondies. Il faut définir les missions auxquelles doit répondre le
réseau, évaluer et définir les coûts de la constitution. Pour mettre en œuvre cette
stratégie et pour couvrir de manière adéquate le marché, l’entreprise peut
appliquer trois stratégies de distributions:
 La distribution intensive,
 La distribution sélective,
 La distribution exclusive

9
La distribution intensive
Elle consiste pour un producteur à s’implanter dans le plus grand nombre de points
de vente possible pour assurer une couverture maximale du marché.
Elle convient aux produits de grande consommation (alimentation, par exemple), à
prix faible, sans technicité et à grande fréquence d’achat.
Exemple : Bic, Mars…

La distribution sélective
Le producteur choisit un nombre restreint de distributeurs en fonction de certains
critères : taille du magasin, compétence des vendeurs, emplacement, agencement,
image de marque...
Le canal de distribution est intégré à l’image de marque du produit.
Exemple : Cartier, Channel…

10
La distribution exclusive
Le fabricant accorde à un distributeur l’exclusivité de la vente de ses
produits sur une zone géographique. Le commerçant ne peut pas vendre de produits
concurrents. Cette forme de distribution fait l’objet d’un contrat de concession, de
franchise, de fourniture exclusive…
Elle convient aux produits de haute qualité ou technicité, à prix élevé, pour
lesquels l’image est importante.
Exemple : Ferrari, Blancpain…

11
12
La mesure et l’évaluation des performances logistiques dans les entreprises et
dans les chaînes d’entreprises constituent un moyen incontournable pour
entretenir et développer la capacité des organisations à satisfaire les clients et
assurer l’amélioration continue.

La démarche de l’audit sur la logistique de distribution peut être étaler de la


sorte:

13
La qualité du transport et
de livraison

Les besoins en ressources de La sécurité des produits pendant les


distribution et de transport opérations de transport

Audit de la logistique
de distribution

La maîtrise des opérations de transport


sur le plan circulation d’information
La politique de traitement des commandes,
l’ordonnancement des ordres de livraison émis, le
lancement du transport

14
Pour mesurer la performance de la logistique de distribution, il faut prendre
conscience des enjeux de cette dernière dont elle cherche que l’article
commandé soit conforme à l’article livré dans un délai optimale et avec un
coût minimum.

Donc comment l’audit va mesurer les prestations de cette logistique ?

15
Les besoins en ressources de distribution et de transport
L’entreprise cherche, en se basant sur les données prévisionnelles de ventes et de
livraisons, à mettre en œuvre les ressources nécessaires dans le bon moment pour
acheminer la marchandise.

Thèmes Questions Outils

-Les besoins en Est-ce que les ressources mises - Comparer les prévisions avec les réalités et
ressources de en place sont suffisantes ? voir s’il existe des pénuries de ressources.
distribution et de
transport

16
La politique de traitement des commandes, l’ordonnancement des
ordres de livraison émis, le lancement du transport
L’entreprise cherche la maîtrise du processus qui va de l’accusé de réception de la
commande au lancement du transport de manière à respecter les délais et réduire
les coûts.

Thèmes Questions Outils

-La politique de traitement Est-ce que ce processus est - Benchmarking.


des commandes, efficace ? - S’entretenir avec les personnes
l’ordonnancement des ordres qui interviennent dans ce
de livraison émis, le processus.
lancement du transport

17
La maitrise des opérations de transport sur le plan circulation
d’information
Une meilleure coordination et échange d’information entre l’entreprise, le client et le
transporteur de façon que les articles soient acheminés dans les meilleurs délais et avec un
coût de transport réduit

-La maîtrise des opérations Est-ce que le système - Vérifier la conformité de


de transport sur le plan d’information est fiable ? l’application du processus
circulation d’information. et des méthodes aux règles
préétablies.

18
La sécurité des produits pendant les opérations de transports
L’entreprise doit veiller sur la conformité des commandes des clients avec ce qui est livré en
quantité et en qualité et dans les meilleures conditions de qualité de transport de manière à
éviter toutes détériorations des articles durant le transport,

-La sécurité des produits Est-ce que le transport - Vérifier si la méthode de transport
pendant les opérations de nos produits a un répond aux exigences des produits.
de transports effet sur leur qualité ? -Comparer la qualité des produits
avant et après le transport.

19
La qualité du transport et de livraison
Une cellule de veille mis en œuvre par l’entreprise en vue d’écouter le client, ses
réclamations et ses recommandations de façon à éviter les erreurs déjà commis lors du
transport ou le la livraison en vue d’augmenter le niveau de satisfaction du client.

-La qualité du transport et Est-ce que le transport est -Etude de satisfaction client.
de livraison. conforme aux délais et -Consulter les réclamations des
attentes des clients. clients

20
21
 Fabrice Mocellin, « Gestion des stocks et des magasins » édition
Dunod, Paris 2011.

 Michel ROUX, « Entrepôts et magasins » 4éme édition


d’organisation

 François BLONDEL, dans «gestion de la production » 2ème édition


Dunod 1998

22
23