Vous êtes sur la page 1sur 3

NOUVEAU COUP DE BALAI SUR LES

AGENTS DE MENAGE DE MORLAND

De nouveaux licenciements
programmés
En mai 2010, nous vous avons alerté sur la situation des agents de ménage de Morland.
En effet, la D.I.L.T., pour répondre à des contraintes budgétaires, avait décidé de ne pas
renouveler les contrats de travail de plusieurs vacataires et saisonniers, affectés à Morland et
dans les sites proches. Devenus variable d'ajustement du budget d'une Direction, ils étaient
donc licenciés !!! Pourtant, ces agents, dont la conscience professionnelle n’était pas
contestée, étaient indispensables au bon fonctionnement du Site Morland.

Nous avons appelé le personnel de Morland et des Sites proches à se mobiliser, en


signant une pétition intersyndicale de soutien à nos collègues menacés de licenciement. Votre
implication au travers de cette pétition – signée en deux semaines par 645 personnes – a permis
d’obtenir le renouvellement des contrats de la quasi-totalité des agents. Nous vous en
remercions.

Lors du CTP central de la Mairie de Paris du 1er juillet 2010, Madame Maïté ERRECART
s’est par ailleurs engagée à ouvrir des négociations avec les organisations syndicales sur le
dossier des agents non titulaires (environ 20% du personnel de la Ville), laissé en souffrance par
la Municipalité depuis plusieurs années, et à ne procéder, au préalable, à aucun licenciement.

PROMESSE NON TENUE : de nouveaux non renouvellements de contrats sont


programmés par la D.I.L.T. A nouveau, des agents, souvent présents sur le Site depuis plusieurs
années, et dont le travail est irréprochable, vivent dans l’angoisse du licenciement qui se
rapproche.

Le Maire de Paris avait pourtant écrit dans Mission Capitale dès 2007 :
- « Quand on sert le service public, on a droit au respect et à la sécurisation de son statut » ;
- « Nous voulons maintenant régler la situation des vacataires employés de façon permanente
sur des missions de service public durables en demandant aux directions de limiter le recours
aux vacations pour des misions ponctuelles. Si la mission est permanente, le support d’emploi
doit l’être aussi. ».*

Monsieur le Maire, les agents de ménage de Morland sont des « vacataires employés de
façon permanente « sur une « mission de service public durable », ayant droit au « respect et à
la sécurisation » de leur statut.

Votre conception de la sécurisation du statut se résume t’elle au


licenciement ? Quelle crédibilité accorder à votre politique sociale, si
elle est ponctuée par le passage de charrettes de licenciés ?

Union Syndicale des Fonctionnaires et des Salariés des Services Publics Territoriaux de Paris
(Actifs et retraités) - Bourse du Travail 3 Rue du Château d'Eau 75010 PARIS –
 01.44.52.77.05- Fax : 01.44.52.77.29 - CGT.Syndicat@paris.fr
La Mairie de paris n’aurait plus les moyens de payer les agents de ménage de
Morland, payés un demi SMIC pour 3h30 de ménage, à temps partiel imposé ? Pourtant,
elle les a trouvés pour augmenter les salaires de certains de ses fonctionnaires très
gradés : Evolution du montant moyen de la prime départementale de ses Directeurs : en
2002 : de 18000 à 23300 euros ; en 2008 : de 22398 à 27321 euros (rapport du 25 juin 2010
de la Chambre régionale des Comptes).

La Mairie de Paris vient d'empocher 2 millions d'euros pour ne


pas se porter partie civile dans l'affaire des emplois fictifs de la
Mairie de Paris.

La CGT exige que cet argent soit dépensé pour le personnel.

Nous exigeons le renouvellement des contrats de la totalité


des agents de ménage menacés de licenciement, et leur
déprécarisation par l’obtention, pour chacun d’eux, de CDI à plein
temps.

 Vous continuez à gaspiller de l’argent pour mettre en place des pointeuses !


 Vous continuez à économiser de l’argent sur le dos des personnels en reculant
indûment la réforme de la catégorie B à une date indéterminée.
 Vous nous parquez dans des OPEN STRESS : vous économisez ainsi sur les
bureaux.
 En généralisant le télé travail vous économisez sur les bureaux, électricité,
téléphone, cantine.

RESPECTER VOS ENGAGEMENTS : RÉINTÉGREZ LES PERSONNELS LICENCIÉS

POUR DÉFENDRE L’EMPLOI, LES SALAIRES ET LES RETRAITES !

Je me syndique à la C.G.T.
Nom ……………………………………………………….Prénom…………………………..
Direction………………………………………………...…..Grade……………………….........
Adresse Personnelle ……….……………………………………………………………………
A remettre à un délégué C.G.T. de votre connaissance ou à renvoyer à :
L’Union Syndicale CGT des Services Publics Parisiens
3, rue du Château d’Eau Paris 10ème Tel : 01.44.52.77.05 ou 25 Fax : 01.44.52.77.29.
courriel : cgt.syndicat@paris.fr
Retrouvez tous nos tracts sur le site : www.us-cgt-spp.org

Union Syndicale des Fonctionnaires et des Salariés des Services Publics Territoriaux de Paris
(Actifs et retraités) - Bourse du Travail 3 Rue du Château d'Eau 75010 PARIS –
 01.44.52.77.05- Fax : 01.44.52.77.29 - CGT.Syndicat@paris.fr
Ce matériel a été élaboré par les syndiqués et est distribué grâce aux cotisations syndicales

Union Syndicale des Fonctionnaires et des Salariés des Services Publics Territoriaux de Paris
(Actifs et retraités) - Bourse du Travail 3 Rue du Château d'Eau 75010 PARIS –
 01.44.52.77.05- Fax : 01.44.52.77.29 - CGT.Syndicat@paris.fr