Vous êtes sur la page 1sur 60

Séminaire de Formation CSP destiné aux Enseignants-Chercheurs marocains

25-28 mai 2016, Ouarzazate


Gilles Flamant et Cyril Caliot (CNRS-PROMES, France)

1. Principes fondamentaux du CSP


1. Principes et limites des systèmes solaires à
concentration
2. Typologie des centrales solaires
3. Sous-systèmes et composants 5. Intégration des centrales solaires
2. Technologie des concentrateurs cylindro-paraboliques 1.Définition des critères clés
1. Revue des composants 2.Rôle du stockage et de l’hybridation
2. Optique 6. Stockage thermique
3. Récepteurs 1.Revue des options de stockage
3. Fluides caloporteurs 2.Systèmes à 2 réservoirs
1. Les différentes options et les plages de 3.Système Thermocline
fonctionnement 7. Etude de l’efficacité d’une centrale solaire à
2. Propriétés thermophysiques collecteurs cylindro-paraboliques, logiciels
3. Coefficients d’échange d’analyse et de dimensionnement de centrales
4. Cycles thermodynamiques et ilot de puissance solaires
1.Principe du dimensionnement d’une
1. Cycles de Rankine et Hirn
2. Calcul du rendement thermodynamique centrale solaire CP
2.Calcul des rendements
3. Source froide
4. Autres cycles 3.Outil de simulation

Répartition du contenu sur la durée de la formation (demi-journée de 3h)


Matin Après-midi
Jour 1 1 2a + 2b
Jour 2 2c + 3 4+5
Jour 3 6 7
Introduction:
Le solaire thermique à
concentration
Ouarzazate 25-27 mai 2016

Cyril Caliot
cyril.caliot@promes.cnrs.fr

Gilles Flamant
gilles.flamant@promes.cnrs.fr
Sommaire
• Les voies de valorisation du solaire à
concentration
• Les sous-systèmes composant une
centrale solaire
Ø Les technologies de concentration
Ø Les récepteurs solaires
Ø Le stockage
Ø La turbine
• Les centrales solaires
• Coûts
Spectre solaire

Le rayonnement solaire incident est


composé de rayonnement dans le spectre
visible et proche infrarouge
Cosine
Effect
Le flux surfacique est maximal lorsque l’incidence est perpendiculaire
Potentiel de l’énergie solaire
Le rayonnement solaire est gratuit, renouvelable, propre mais aussi intermittent et dilué.
Potentiel de l’Energie Solaire

6000 fois la consommation


d’énergie mondial annuelle

Source : IEA « Solar energy perspectives » 2011


Potentiel de l’Energie Solaire

Le potentiel de
l’énergie solaire
dépasse de loin les
autres énergies
renouvelables

Source : IEA « Solar energy perspectives » 2011


Les voies de valorisation du
solaire à concentration
De la source aux
besoins

Electricité (photovoltaïque à concentration)

Electricité (conversion thermodynamique)


Système de
concentration Chaleur industrielle

Combustibles de synthèse
PV sous
concentration

Record 2016 pour une cellule de laboratoire: 46%


Centrales solaires
thermiques

Fluide de transfert Stockage Fluide de travail

Rayonnement

Système de Cycle
Récepteur
concentration thermodynamique

Appoint
combustible
Photovoltaïque/
Thermodynamique
Paramètre Thermique à Photovoltaïque
concentration

Ressource solaire Rayonnement direct Rayonnement total


(direct + diffus)

Mode de conversion Thermodynamique Electronique

Stockage Thermique Electrochimique

Hybridation directe Oui Non

Effet de taille Oui Non

Disponibilité 20%-70% 20%-30%


annuelle (grande échelle)
Chaleur
industrielle
L’industrie emploie massivement et systématiquement les
carburants fossiles

Les procédés solaires joueront un rôle important durant la


transition énergétique
Besoin mondial en chaleur

Demande mondiale
d’énergie

Note: Figures based on 2009 data


Source: Energy Technology Perspectives 2012
Chaleur
industrielle
Chaleur
industrielle
Demande de chaleur industrielle en Europe

Source : IEA « Solar energy perspectives » 2011


Combustibles
solaires

Les combustibles de synthèse : produire des combustibles (liquides) grâce


au solaire concentré (1000°C – 1600°C) via H2 + CO, gaz de synthèse
Voie 1
Matériaux carbonés (biomasse, déchets …) Gaz de synthèse
20%-40% Soleil
Comb. Liq.
Voie 2 100% Soleil
Eau et dioxyde de carbone Gaz de synthèse
Les sous-systèmes composant une
centrale solaire

ØLes technologies de concentration


ØLes récepteurs solaires
ØLe stockage
ØLa turbine
Ø La source froide (refroidissement)
Concentration &
bilan thermique
Hauts flux solaires concentrés

Hautes températures Rendement de Carnot élevé


Fortes pertes thermiques

Optimum (compromis)

Les pertes optiques peuvent être


importantes à cause des réflexions et
de l’effet cosinus
Technologies de
concentration
Concentration Linéaire (30-100 soleils) Ponctuelle (500-10 000 soleils)
Réception 300°C-500°C 500°C-1500°C

Fixe

Mobile
Technologies de
concentration

Meilleur rendement optique du cylindro-parabolique mais Fresnel linéaire plus compact


et moins consommateur d’énergie parasite pour le suivi solaire et les pompes.
Source: Novatec
Technologies de
concentration
Technologie Rendement Rendement Stockage Hybrida- Potentiel
optique de d’améliora-
annuel conversion tion tion
annuel technologique

Cylindro- 65%-70% 15%-16% Oui Oui Faible


parabolique

Fresnel 50% 9%-10% Non si GDV Oui Moyen


linéaire

Tour 60%-65% 15%-18% Oui Oui Elevé

Parabole 90% 20%-25% Non Non Faible


moteur
Les récepteurs
solaires
Toutes les centrales commerciales actuelles utilisent des récepteurs tubulaires
Densités de flux incident: 50 – 1000 kW/m2

Tour
Cylindro-parabolique
Technologies de
concentration
Concentration Linéaire (30-100 soleils) Ponctuelle (500-10 000 soleils)
Réception 300°C-500°C 500°C-1500°C

Fixe

Mobile
Le stockage

Fonction :
Ø Atténuer les effets des variations brusques de d’éclairement solaire
Ø Adapter la production à la demande (décalage de la production)

Source: Technology Roadmap


Solar Thermal Electricity, 2014, IEA
Le stockage
Différents modes de
fonctionnement

Ø Fournir de l’électricité durant


les pics de demandes est plus
rentable

Prix (bleu)
Production (rouge)
Irradiation (jaune) Fonction :
Ø Moderate the effects of sudden changes in
vs. Heure du jour solar irradiation
Ø Adapt the production to the demand
Hybridation
L’hybridation permet
Ød’utiliser la turbine en continu (et en régime nominal)
Øde stabiliser la fourniture d’électricité sur le réseau
ØLisser la production (passages nuageux)
Avantage
principal
Ø Production fiabilisée par le stockage et l’hybridation
production moyenne attendue
facteur de charge =
capacité installée

Sans stockage

7h stockage

14h stockage

Stockage
+ hybridation

Facteur de charge

20% 45% 70% 90%


La turbine

Cycle Rendement de Potentiel


Thermodynamique conversion d’amélioration
électrique
Cycles vapeur
(Rankine/Hirn) 37% - 42% 0 (Technologie actuelle)
390°C-565°C
Vapeur Supercritique
≥ 600°C 48% 17% - 35%

CO2 Supercritique (Cycle


Brayton) 50% - 55% 22% - 55%
600°C – 800°C
Cycle combiné
(Brayton/Rankine) 60% 45% - 67%
1300°C
La turbine

Cycle P (bars) T (°C)


Standard 125 535
sc 301 591
u-sc 331 630

Source: Kolb G, Sandia 2011


Le
refroidissement

Refroidissement sec
indispensable en région
désertique

Source: C.S. Turchi, NREL, SolarPACES 2010


Les centrales solaires
thermodynamiques
Rendement
Rendement de conversion soleil → électricité
Puissance électrique net produite = Puissance solaire disponible – Pertes

Pertes = Absorption par le système de concentration +


Réflexion, émission, convection par le récepteur +
Thermique turbine +
Consommation parasites (pompes) + Autres (canalisations)
Soit
Puissance électrique net produite/Puissance solaire disponible = ηG
ηG = ηopt .ηRec. ηcyc.(1-ηpar)
ηopt varie pendant la journée et au cours de l’année

Exemple : 0,65x0,85x0,40x0,90 ≈ 0,20 (20%)


Développement
industriel

5 GW installé fin 2015

Source IEA Technology Roadmap, STE, 2014


Technologies

2 technologies dominent :

Cylindro-parabolique
avec huile comme fluide de transfert,
stockage sel fondu et cycle vapeur (alternative en
développement : Fresnel avec génération directe de
vapeur)

Tour
avec génération directe de vapeur (sans stockage) ou
sel fondu (fluide de transfert et stockage).
Cylindro-
parabolique
En anglais: parabolic troughs
Parabolic-
trough
SOLAR ELECTRIC GENERATING SYSTEM
SEGS 3-7 (NextEra)
(KRAMER JUNCTION, USA)
Fresnel
linéaire
En anglais: Linear Fresnel
Génération
directe de vapeur

Source: Novatec
Centrales à
Tour
En anglais: Central Receiver
(ou Power Tower)
Centrale à
tour
Planta Solar 10
PS 10 (Abengoa Solar)
(Sevilla, Spain) PS 20
Centrales à
Tour
En anglais: Central Receiver
(ou Power Tower)
Power Tower

Gemasolar Thermosolar
Plant
Gemasolar 19.9 MWe
(Sener)
(Sevilla, Spain)
Technologies :
vers les grandes
puissances

SOLANA (Californie) 250 MWe net, Abengoa


Technologies :
vers les grandes
puissances

Ivanpah (Californie) 370 MWe net, GDV


170 000 heliostats (BrightSource)
Modélisation de
centrale solaire
Software
• SAM (NREL/Sandia Lab, freeware)
– System (solar) Advisor Model (Fortran)
– Technologies : PT, CR, DS et CPV
– Basé sur des modèles américains (Excelergy, Solergy, Delsol, …)
– Champ d’héliostat modélisé avec Delsol3
– Cylindro-P: modèle empirique et physique (nouveauté 2010)

• GREENIUS (DLR)
– Technologies : PT, DS et CR (récepteur atmosphérique, 2010)
– Modèles simplifiés utilisés par des professionnels
– Capacités limitées avec la version gratuite

• TRNSYS (~4600 € HT/cpu)


– Environnement de simulation dynamique des systèmes
– Librairie STEC développée pour le CSP
Projet NOOR
Ouarzazate, Maroc
NOOR 3 en construction (2015-2017):
- Tour (225 m)
- HTF sels fondus (290-565 °C)
- Stockage sels fondus 8h
- Turbine vapeur 150 MW
- 0.15 USD/kWh (13 c€/kWh)

NOOR 2 en construction (2015-2017):


- Cylindro-parabolique
- HTF huile thermique (293-393°C)
- Stockage sels fondus 7h
- Turbine vapeur 200 MW
- 0.14 USD/kWh

NOOR 1 (2015):
- Cylindro-parabolique
- HTF huile thermique (293-393°C)
- Stockage sels fondus 3h
- Turbine vapeur 160 MW
- Investissement 1.042 milliards €
- 0.189 USD/kWh
Images : Moondar Casablanca (Masen – Noor II et Noor III, youtube.com)
Source data : http://www.nrel.gov/csp/solarpaces/by_project.cfm
Emplois
Création
d’emplois
Fabrication / construction

Avec le temps et l’éducation, la fabrication locale, le


savoir-faire et l’expérience grandiront.
Source : Development of local supply chain (India)
ESMAP for World Bank, 2013
Création
d’emplois

Le déploiement des centrales solaires thermiques (thermodynamiques)


peut piloter le développement économique par la fabrication locale,
l’opération (conduite) et la maintenance.

Dans un scénario optimiste de 100 GW de capacité globale installée en


2025 (5 actuellement), il y a un potentiel de création d’emploi de 100 000
à 130 000 nouveaux emplois (1GW ~ 1000 emplois)

Parmi eux, 45 000 seront des emplois permanents à temps plein dans la
conduite de centrale et la maintenance.

Source : ATKEARNEY Solar Thermal Electricity 2025


Coûts
Cycle de vie
LCOE

Pour une taille de centrale qui augmente,


Le coût d’O&M par kWh décroit

Le CSP avec du stockage thermique est économiquement viable


Investissement

Capex: Capital expenditure (coût d’investissement)

Les centrales solaires à concentration avec stockage ont des coûts (LCOE)
similaires ou plus faible que celles sans stockage.

Le stockage est utilisé pour décaler la production, accroître le facteur de


capacité et la dispachabilité.
Source:CSP European Union, 2013
Répartition
investissement
Cylindro-parabolique 100 MW

10%

20 %

20%

10%

40%

5%

Source: IRENA, 2013


Répartition
investissement
Tour 100 MW

Source: IRENA, 2013


Coûts
électricité
PPA nécessaire pour une centrale CP de 150MW sur 25 ans, 4 heures
de stockage, sans aide financière
PPA: Solar Power Purchase Agreement (Seller/Buyer)
FiT: Feed in Tariff

Source: L Crespo, ESTELA, 2012


Coûts
électricité

Source: A.T. Kearney & ESTELA, 2010


Merci de votre attention
Le stockage
Différents modes de
fonctionnement

Ø Lisser les variations

ØDécaler la production
Le stockage
Différents modes de
fonctionnement

Ø Génération en continue

Ø Génération concentré sur


un super pic de demande