Vous êtes sur la page 1sur 15
Contenu Qui a besoin d‘un visa ? 3 Quels sont les différents types de visas
Contenu Qui a besoin d‘un visa ? 3 Quels sont les différents types de visas
Contenu Qui a besoin d‘un visa ? 3 Quels sont les différents types de visas

Contenu

Qui a besoin d‘un visa ?

3

Quels sont les différents types de visas ?

4

Comment demander un visa ?

8

Le titre de séjour permanent

9

La naturalisation

11

Interlocuteurs

14

2

QUI A BESOIN D‘UN VISA ? Ai-je besoin d‘un visa pour travailler en Allemagne ?
QUI A BESOIN D‘UN VISA ? Ai-je besoin d‘un visa pour travailler en Allemagne ?
QUI A BESOIN D‘UN VISA ? Ai-je besoin d‘un visa pour travailler en Allemagne ?
QUI A BESOIN D‘UN VISA ? Ai-je besoin d‘un visa pour travailler en Allemagne ?

QUI A BESOIN D‘UN VISA ?

Ai-je besoin d‘un visa pour travailler en Allemagne ? Quelles sont les dispositions qui s‘appliquent à ma situation ? Pour beaucoup d‘entre vous, ces questions sont les premières que vous vous posez. En résumé : la réglementation dépend de votre pays d‘origine et des qualifications dont vous disposez. Nous vous expliquons ici les principaux aspects, par exemple qui peut demander une carte bleue européenne.

Ressortissants des États membres de l’UE/l’AELE

En tant que citoyen de l’UE, vous bénéficiez de la libre cir- culation des personnes et d’un plein accès au marché du travail allemand. Vous n’avez besoin ni de visa, ni d’autorisa- tion de séjour pour entrer sur le territoire ou pour travailler en Allemagne. Il en va de même si vous venez d’Islande, du Liechtenstein, de Norvège ou de Suisse.

Ressortissants des États non membres de l’UE/l’AELE

Les ressortissants d’Australie, d’Israël, du Japon, du Canada, de la République de Corée, de Nouvelle-Zélande ou des États-Unis peuvent également entrer sur le territoire allemand sans visa et demander l’autorisation de séjour pour travailler en Allemagne avant de démarrer leur activité. Vous ne pouvez vous adresser au service des étrangers de votre ville que si vous êtes ressor- tissant de ces états – même si vous êtes déjà en Allemagne. Si vous souhaitez travailler tout de suite après votre arrivée, nous vous recommandons toutefois de demander un visa corres- pondant avant votre arrivée.

Tous les ressortissants de pays tiers doivent demander un visa avant leur arrivée auprès de la représentation compétente à l’étranger.

3

QUELS SONT LES DIFFÉRENTS TYPES DE VISAS ? L’Allemagne propose différents types de visas. Qu’il
QUELS SONT LES DIFFÉRENTS TYPES DE VISAS ? L’Allemagne propose différents types de visas. Qu’il
QUELS SONT LES DIFFÉRENTS TYPES DE VISAS ? L’Allemagne propose différents types de visas. Qu’il
QUELS SONT LES DIFFÉRENTS TYPES DE VISAS ? L’Allemagne propose différents types de visas. Qu’il

QUELS SONT LES DIFFÉRENTS TYPES DE VISAS ?

L’Allemagne propose différents types de visas. Qu’il s’agisse de visa de recherche d’emploi, d’études, de formation ou de recherche : en fonction de l’objectif de votre séjour en Allemagne, l’obtention du visa et du titre de séjour sont liés au respect de conditions spécifiques. Vous trouverez ici un aperçu des différents types de visas.

Visa de travail

Diplômés de l’enseignement supérieur : Toutes les personnes titulaires d’un diplôme de l’enseignement supérieur reconnu ou comparable à un diplôme de l’enseignement supérieur allemand, peuvent obtenir le titre de séjour intitulé « carte bleue européenne ». Vous devez pour cela justifier d’un em- ploi en Allemagne correspondant à votre qualification. Seule condition : votre salaire brut annuel doit atteindre au mini- mum 49 600 euros.

Les professionnels diplômés de l’enseignement supérieur des secteurs des mathématiques, des sciences naturelles et de la technologie, ainsi que les médecins, peuvent égale- ment obtenir une « carte bleue européenne » s’ils gagnent au moins autant que leurs homologues allemands et au moins 38 688 euros bruts par an. Dans ce cas, l’Agence fédérale pour l’emploi doit donner son accord à votre activité. Cette autorisation n’est pas nécessaire si vous avez obtenu votre diplôme de l’enseignement supérieur en Allemagne.

Après 33 mois, les titulaires d’une carte bleue européenne peuvent obtenir une carte de résident permanent, autrement dit un titre de séjour à durée illimitée. Si vous pouvez justi- fier de manière anticipée des connaissances linguistiques correspondant au niveau B1 du cadre européen de référence pour les langues (GERS / CECR), la carte de résident peut être accordée après seulement 21 mois.

Vous ne remplissez pas les conditions pour obtenir une carte bleue européenne ? Pas de panique. Outre la carte bleue européenne, les diplômés de l’enseignement supérieur bé- néficient d’autres possibilités pour vivre et travailler en Alle-

magne. Si vous avez trouvé un emploi correspondant à votre qualification, la loi sur le séjour des étrangers (Aufenthaltsge- setz, art. 18, al. 4) vous permet d’obtenir une autorisation de séjour vous autorisant à travailler, si l’Agence fédérale pour l’emploi a donné son accord à votre embauche. Vous n’avez pas à vous occuper vous-même de cet accord. Dès que vous avez obtenu une promesse d’embauche, adressez-vous sim- plement à l’ambassade d’Allemagne dont vous dépendez“ si vous êtes encore à l’étranger. En Allemagne, vous pourrez ob- tenir de l’aide auprès du service des étrangers ou du Welcome Center de votre domicile.

Diplômés des établissements d’enseignement supérieur al- lemands : Vous avez fait vos études et obtenu votre diplôme dans un établissement d’enseignement supérieur allemand ? Vous pouvez donc occuper un emploi en Allemagne, pourvu qu’il corresponde à vos études. Vous obtiendrez le titre de séjour nécessaire auprès du service des étrangers dont vous dépendez.

Si, après vos études, vous n’avez pas encore trouvé d’emploi adéquat, vous pouvez obtenir auprès du service des étran- gers une autorisation de séjour d’une durée de 18 mois qui vous permettra de rechercher un emploi correspondant à votre qualification. Vous trouverez dans la rubrique « Étudier en Allemagne – et après ? » les opportunités qui s’offrent à vous après des études en Allemagne.

Diplômés d’une formation professionnelle : Vous êtes di- plômé d’une formation professionnelle non universitaire ré- alisée à l’étranger ? Votre diplôme obtenu à l’étranger vous permet d’occuper un emploi en Allemagne si vous respectez les conditions suivantes :

4

Le métier que vous souhaitez exercer en Allemagne manque de main-d’œuvre qualifiée. Pour savoir de
Le métier que vous souhaitez exercer en Allemagne manque de main-d’œuvre qualifiée. Pour savoir de
Le métier que vous souhaitez exercer en Allemagne manque de main-d’œuvre qualifiée. Pour savoir de

Le métier que vous souhaitez exercer en Allemagne manque de main-d’œuvre qualifiée. Pour savoir de quels métiers il s’agit, cliquez:

https://www.arbeitsagentur.de/web/content/whitelist Vous êtes en possession d’une promesse d’embauche. Vous trouverez des offres d’emploi ici:

www.make-it-in-germany.com/fr/professionnels-qualifiés/ travailler/offres-d-emploi L’équivalence de votre diplôme à un diplôme allemand doit être reconnue. Pour savoir comment demander cette recon- naissance, cliquez ici:

www.anerkennung-in-deutschland.de/html/en/recognition_ procedure.php. Vous devez demander la reconnaissance depuis votre pays d’origine.

Si l’organisme de reconnaissance compétent constate qu’une formation complémentaire est nécessaire pour la reconnais- sance complète (par ex. une activité en entreprise dans le cadre d’un stage d’adaptation), vous pouvez obtenir à cet ef- fet un permis de séjour en Allemagne d’une durée maximale de 18 mois (loi sur le séjour des étrangers – Aufenthaltsge- setz – art. 17a). Pendant cette période, vous pouvez, en pa- rallèle de votre formation, occuper un emploi correspondant au profil professionnel visé, sans limitation de durée.

Visa de recherche d’emploi

Si vous n’avez pas encore trouvé d’emploi en Allemagne, vous pouvez venir en Allemagne grâce à un visa de recherche d’em- ploi d’une durée de six mois maximum pour y chercher du travail, à condition que vous soyez titulaire d’un diplôme de l’enseignement supérieur reconnu en Allemagne. Il est impor- tant que vous disposiez d’une somme suffisante pour subve- nir à vos besoins pendant la totalité de votre séjour, car vous n’êtes pas autorisé à travailler pendant cette période. Si vous avez trouvé un emploi adéquat, vous pouvez demander en Al- lemagne une carte bleue européenne ou une autorisation de séjour et y rester, sans avoir à sortir du pays.

Cette réglementation vous est également applicable si vous vous trouvez déjà en Allemagne et que vous étiez déjà titu- laire d’un titre de séjour pour l’exercice d’une activité profes-

sionnelle qui n’est plus valide. Attention toutefois, le titre de séjour vous permettant de rechercher un emploi correspon- dant à votre qualification ne peut pas être prolongé. Vous ne pouvez le demander une nouvelle fois qu’à la condition d’avoir séjourné à l’étranger, après son expiration, pendant une du- rée au moins équivalente à celle de votre précédent séjour en Allemagne pour une recherche d’emploi.

Visa d’études

Études : Vous êtes ressortissant d’un État non membre de l’UE et vous souhaitez venir étudier en Allemagne ? Si vous êtes admis dans un établissement d’enseignement supérieur public ou reconnu par l’État, vous pouvez demander une au- torisation de séjour pour études. Sa validité ne peut excéder 2 ans, mais elle peut être prolongée sur demande. Vous de- vez prouver que vous pouvez subvenir à vos besoins pendant toute la durée de vos études. Pour ce faire, vous avez la pos- sibilité de travailler, tout en étudiant, pendant 120 journées complètes ou 240 demi-journées par an. Une fois que vous aurez obtenu votre diplôme, vous pourrez prolonger votre au- torisation de séjour une nouvelle fois, pour une durée maxi- male de 18 mois, afin de chercher un emploi correspondant à votre qualification. Tant que vous êtes en recherche d’emploi, vous pouvez exercer n’importe quelle activité.

Candidature étudiante : Si vous n’êtes pas encore admis dans un établissement d’enseignement supérieur allemand, mais que les études en Allemagne vous intéressent et que vous remplissez les conditions pour pouvoir suivre des études su- périeures, vous avez la possibilité d’obtenir une autorisation de séjour pour candidature étudiante (art. 16 de la loi sur le séjour des étrangers – Aufenthaltsgesetz). Vous pourrez alors venir en Allemagne pour une durée maximale de neuf mois et vous porter candidat à une place en université ou à des programmes de préparation aux études – par exemple à des cours d’alle- mand ou un Studienkolleg (collège d’enseignement propédeu- tique). L’essentiel est que vous puissiez subvenir à vos besoins pendant cette période. Attention : l’autorisation de séjour pour candidature étudiante ne peut pas être prolongée. Sauf pen- dant les vacances, vous ne pourrez pas travailler. Découvrez comment vous préparer aux études supérieures en Allemagne dans notre rubrique « Formation et apprentissage ».

5

Visa pour formation professionnelle En tant que citoyenne ou citoyen d’un État non membre de
Visa pour formation professionnelle En tant que citoyenne ou citoyen d’un État non membre de
Visa pour formation professionnelle En tant que citoyenne ou citoyen d’un État non membre de

Visa pour formation professionnelle

En tant que citoyenne ou citoyen d’un État non membre de l’UE, vous pouvez aussi obtenir une autorisation de séjour pour suivre une formation professionnelle en Allemagne. Si vous remplissez les conditions d’accès à la formation qui vous intéresse et que vous pouvez subvenir à vos besoins pendant la période de formation, vous obtiendrez, pour la durée de votre cursus, une autorisation de séjour pour for- mation professionnelle en établissement scolaire (art. 16, al. 5a de la loi sur le séjour des étrangers – Aufenthaltsgesetz). En cas de formation professionnelle en entreprise (la forma- tion dite duale ou en alternance), vous pouvez obtenir une autorisation de séjour pour formation initiale et continue en entreprise (art. 17, al. 1 de la loi sur le séjour des étrangers – Aufenthaltsgesetz). Dans ce cas, l’Agence fédérale pour l’em- ploi doit également donner son accord. En général, l’accord est donné lorsqu’il n’y a aucun candidat allemand ou autre candidat prioritaire pour cette formation, qui doit être une formation professionnelle d’une durée minimale de deux ans.

Pendant la période de formation, vous pouvez travailler au maximum 10 heures par semaine. À son issue, votre auto- risation de séjour peut être prolongée d’une année supplé- mentaire pour vous permettre de chercher un emploi corres- pondant à votre formation. Vous devez demander le titre de séjour nécessaire auprès du service des étrangers compé- tent. Pendant cette période, vous pouvez exercer n’importe quelle activité afin de subvenir à vos besoins. Dès que vous aurez trouvé un poste correspondant à votre qualification, vous pourrez obtenir un titre de séjour approprié auprès du service des étrangers compétent. Pour en savoir plus sur la formation professionnelle en Allemagne, consultez notre ru- brique « Formation et apprentissage ».

Visa de stage

Vous faites vos études à l’étranger et vous souhaitez effec- tuer un stage en Allemagne ? Si vous n’êtes pas ressortissant de l’UE, vous aurez en général besoin d’un visa pour accom- plir un stage en Allemagne. Outre le stage en entreprise en Allemagne, il vous faudra également obtenir l’autorisation de l’Agence fédérale pour l’emploi (Bundesagentur für Arbeit – BA). Votre employeur doit la demander dès que possible. Lorsque vous aurez obtenu ces deux preuves, vous devrez

demander votre visa auprès de l’ambassade ou du consulat dont vous dépendez avant votre arrivée. Le stage peut durer douze mois maximum et ne peut être prolongé qu’exception- nellement.

Certains stages n’ont pas besoin d’être autorisés par l’Agence fédérale pour l’emploi, par exemple ceux réalisés dans le cadre de programmes financés par l’UE (LEONARDO, SOCRATES, ERAMUS, etc.). Les stages financés par des fonds émanant d’organisations internationales intergouvernementales ne nécessitent pas non plus l’approbation de l’Agence pour l’em- ploi. Pour en savoir plus sur les stages en Allemagne pour les étudiants étrangers, adressez-vous à l’Agence centrale de placement pour le travail spécialisé et à l’étranger (ZAV).

Visa de chercheur

Outre la carte bleue européenne, des règles particulières s’appliquent à l’emploi des personnes hautement qualifiées, par exemple les scientifiques, les chercheurs, les enseignants ou les personnels de direction.

Si vous êtes un professionnel étranger du secteur des sciences et de la recherche et que vous êtes en possession d’une promesse d’embauche établie par un institut de re- cherche reconnu, vous pouvez demander un titre de séjour pour une durée limitée afin d’exercer l’activité correspon- dante en Allemagne. En général, vous n’avez pas à justifier de connaissances en allemand. Grâce à ce titre de séjour, vous pouvez travailler dans l’institut de recherche mentionné dans votre contrat de travail, mais aussi enseigner. L’autorisation de séjour peut être prolongée si les principales conditions sont toujours remplies.

Les scientifiques dotés de connaissances techniques spéci- fiques, le personnel enseignant ainsi que le personnel scien- tifique occupant des fonctions particulières – par exemple la direction d’un projet scientifique ou de groupes de travail – peuvent obtenir directement un titre de séjour permanent (art. 19 de la loi sur le séjour des étrangers – Aufenthalts- gesetz), s’ils peuvent présenter une promesse d’embauche pour un poste en Allemagne. Pour en savoir plus sur les dispo- sitions relatives au séjour des scientifiques étrangers, nous vous invitons à consulter la rubrique « Faire de la recherche en Allemagne »

6

Visa pour exercice d’une activité indépendante Vous souhaitez créer une entreprise en Allemagne ? Dans
Visa pour exercice d’une activité indépendante Vous souhaitez créer une entreprise en Allemagne ? Dans
Visa pour exercice d’une activité indépendante Vous souhaitez créer une entreprise en Allemagne ? Dans

Visa pour exercice d’une activité indépendante

Vous souhaitez créer une entreprise en Allemagne ? Dans ce cas, pour les ressortissants des États non membres de l’UE, des dispositions particulières s’appliquent en matière de visa.

Activités commerciales, artisanales ou industrielles : Si vous souhaitez créer une activité commerciale, artisanale ou industrielle, vous pouvez obtenir une autorisation de séjour pour exercice d’une activité indépendante, appelée « Aufen- thaltserlaubnis zum Zweck der selbstständigen Tätigkeit » (art. 21, al. 1 de la loi sur le séjour des étrangers – Aufen- thaltsgesetz), si vous remplissez les conditions suivantes :

Votre produit ou votre prestation présentent un intérêt éco- nomique ou répondent à un besoin régional. Votre activité laisse présager des retombées économiques positives. Le financement de votre projet est garanti par votre apport personnel ou un prêt.

Si vous avez plus de 45 ans, l’autorisation ne peut être accor- dée que si vous justifiez en outre d’une assurance vieillesse appropriée.

Activités libérales : Si vous souhaitez vous mettre à votre compte dans une profession libérale, vous avez la possibilité d’obtenir une autorisation de séjour pour exercice d’une ac- tivité libérale, appelée « Aufenthaltserlaubnis zur Ausübung einer freiberuflichen Tätigkeit » (art. 21, al. 5 de la loi sur le séjour des étrangers – Aufenthaltsgesetz). L’autorisation de séjour est délivrée si vous prouvez le financement de votre projet, si vous pouvez subvenir vous-même à vos besoins et si vous êtes autorisé à exercer cette profession. Si vous êtes âgé de plus de 45 ans, vous devez également justifier d’une assurance vieillesse suffisante.

Si votre entreprise est une réussite et que vous parvenez à subvenir à vos besoins et à ceux de votre famille, vous pouvez faire prolonger votre titre de séjour, dans un premier temps pour une durée maximale de trois ans. En cas de création d’une activité artisanale, commerciale ou industrielle, il est possible de demander un titre de séjour permanent au bout de trois ans. Découvrez comment concrétiser votre projet en Allemagne dans notre rubrique « Création d’entreprise ».

7

COMMENT DEMANDER UN VISA ? Avant d’entrer sur le territoire allemand, vous devez demander votre
COMMENT DEMANDER UN VISA ? Avant d’entrer sur le territoire allemand, vous devez demander votre
COMMENT DEMANDER UN VISA ? Avant d’entrer sur le territoire allemand, vous devez demander votre
COMMENT DEMANDER UN VISA ? Avant d’entrer sur le territoire allemand, vous devez demander votre

COMMENT DEMANDER UN VISA ?

Avant d’entrer sur le territoire allemand, vous devez demander votre visa dans votre pays d’origine. Découvrez avec nous à qui vous pouvez vous adresser et quels sont les documents nécessaires pour votre demande.

Votre demande est à déposer auprès de l’ambassade d’Alle- magne dont vous dépendez à l’étranger. Veillez à demander un visa correspondant au but réel de votre séjour. Il s’agit de la condition sine qua non pour que votre visa puisse être prolongé ou modifié par le service des étrangers dont dé- pend votre lieu de résidence en Allemagne. Ainsi, un visa émis pour un court séjour ne vous donne en aucun cas un droit de séjour permanent.

Pour connaître les documents nécessaires à votre demande, renseignez-vous suffisamment tôt auprès de l’ambassade d’Allemagne dont vous dépendez

Frais de visa, titre de séjour et carte de résident permanent:

Lorsque vous déposez une demande de visa, d’autorisation de séjour ou de carte de résident permanent, vous devez en général vous acquitter de certains frais. Le montant de ces frais dépend du lieu, de la durée et de l’objet de votre séjour.

Pour toutes les catégories de visa, le montant des frais est de 60 euros. En règle générale, vous pouvez payer cette somme dans la devise locale auprès de la représentation allemande à l’étranger. Pour une première demande d’autorisation de sé- jour et de carte bleue européenne, le montant maximal des frais est de 140 euros. Pour un titre de séjour permanent, les frais s’élèvent à 260 euros.

Dans certaines circonstances, vous pouvez cependant béné- ficier d’une réduction ou même être totalement exonéré de ces frais. Par exemple, les conjoints et les enfants de citoyens allemands sont dispensés de frais de visa. Si vous bénéficiez, pendant votre séjour en Allemagne, d’une bourse financée par des fonds publics, vous êtes également exonéré des frais de visa. Pour obtenir de plus amples informations à ce sujet, adressez-vous à la représentation allemande à l’étranger (frais de visa) ou au service des étrangers (frais pour une au- torisation de séjour ou une carte de résident permanent) dont vous dépendez. Le ministère fédéral des Affaires étrangères propose un aperçu des frais de visa.

8

LE TITRE DE SÉJOUR PERMANENT Vous vivez déjà en Allemagne grâce à une autorisation de
LE TITRE DE SÉJOUR PERMANENT Vous vivez déjà en Allemagne grâce à une autorisation de
LE TITRE DE SÉJOUR PERMANENT Vous vivez déjà en Allemagne grâce à une autorisation de

LE TITRE DE SÉJOUR PERMANENT

Vous vivez déjà en Allemagne grâce à une autorisation de séjour d’une durée limitée et vous souhaiteriez y rester durablement ? Aucun problème ! Après un séjour de plusieurs années en Allemagne, vous pouvez obtenir, à votre demande, un titre de séjour à durée illimitée, appelé « Niederlassungserlaubnis ». Ce titre de séjour permanent vous ouvre de nombreuses perspectives. Vous pouvez vivre en Allemagne avec votre famille, sans restriction. Vous pouvez y être salarié, mais aussi exercer une activité indépendante.

salarié, mais aussi exercer une activité indépendante. Conditions générales Les citoyennes et citoyens des États

Conditions générales

Les citoyennes et citoyens des États non membres de l’UE ou de l’EEE peuvent demander un titre de séjour permanent s’ils remplissent les conditions suivantes :

Vous êtes titulaire d’une autorisation de séjour depuis 5 ans. Vous subvenez à vos besoins sans percevoir d’aide pu- blique. Vous avez cotisé, pendant au moins 60 mois, au régime de retraite obligatoire, sous forme de cotisations obligatoires ou volontaires. Vous êtes autorisé à exercer une activité et détenez les au- torisations nécessaires. Vous disposez d’une connaissance suffisante de la langue allemande ainsi que de connaissances de base en matière de législation, d’ordre social et de conditions de vie en Alle- magne. Votre logement est suffisamment grand pour vous et les membres de votre famille.

Si vous remplissez les conditions précitées, prenez rendez- vous auprès du service des étrangers dont vous dépendez pour déposer votre demande de titre de séjour permanent. Le service des étrangers pourra également vous indiquer préci- sément quels sont les documents à fournir.

Vous ne remplissez pas toutes les conditions ? Pas de pa- nique ! Dans certains cas, vous pouvez également obtenir le titre de séjour permanent sous des conditions simplifiées. Vous êtes concerné si vous faites partie d’un des groupes suivants :

Titulaires d’une carte bleue européenne Diplômés des établissements d’enseignement supérieur allemands Personnes hautement qualifiées Travailleurs indépendants

9

Titulaires d’une carte bleue européenne

Les titulaires d’une carte bleue européenne peuvent, au bout de 33 mois, déposer une demande de titre de séjour permanent, s’ils ont exercé une activité qualifiée pendant cette période.

Si vous êtes titulaire d’une carte bleue européenne et que vous avez une connaissance suffisante de la langue alle- mande (niveau B1 minimum), ce délai est même raccourci à 21 mois, soit moins de deux ans.

Diplômés des établissements d’enseignement supérieur allemands

En tant que diplômé d’un établissement d’enseignement su- périeur allemand, vous pouvez demander un titre de séjour permanent au bout de deux ans. Vous devez pour cela avoir été titulaire, après vos études et pendant au moins deux ans, d’un titre de séjour pour l’exercice d’une activité salariée ou indépendante ou d’une carte bleue européenne. Vous devez en outre occuper un emploi correspondant à vos qualifica- tions et avoir cotisé pendant au moins 24 mois à l’assurance retraite obligatoire.

Personnes hautement qualifiées Les immigrés hautement qualifiés peuvent obtenir dès le dé- but de leur
Personnes hautement qualifiées Les immigrés hautement qualifiés peuvent obtenir dès le dé- but de leur
Personnes hautement qualifiées Les immigrés hautement qualifiés peuvent obtenir dès le dé- but de leur

Personnes hautement qualifiées

Les immigrés hautement qualifiés peuvent obtenir dès le dé- but de leur séjour un titre de séjour permanent, car aucune durée minimale de séjour n’est exigée. Si vous faites partie du groupe des scientifiques dotés de connaissances techniques spécifiques, du personnel enseignant ou du personnel scien- tifique occupant des fonctions particulières, vous pouvez demander un titre de séjour permanent dès votre arrivée en Allemagne. Vous devez impérativement présenter une pro- messe d’embauche.

Nous vous conseillons de rassembler, avant votre arrivée, tous les documents nécessaires à la délivrance immédiate d’un titre de séjour permanent.

Travailleurs indépendants

Si vous exercez une activité indépendante en Allemagne, vous pouvez aussi bénéficier de conditions simplifiées pour obtenir un titre de séjour permanent. Vous pouvez l’obtenir au bout de trois ans seulement, à condition d’être, au moment de la de- mande, titulaire d’un titre de séjour valide pour l’exercice d’une activité indépendante. Vous devez en outre avoir concrétisé avec succès votre projet d’activité indépendante. Si vous pou- vez aussi prouver que vous êtes en mesure de subvenir à vos besoins en Allemagne de manière durable, rien ne s’oppose à ce que vous obteniez votre titre de séjour permanent.

Frais

Le montant des frais liés à la demande de titre de séjour per- manent (Niederlassungserlaubnis) varie en fonction du type d’activité. Il s’élève à 135 euros en général, à 200 euros pour les travailleurs indépendants et à 250 euros pour les travail- leurs hautement qualifiés.

10

LA NATURALISATION Après avoir passé un certain temps en Allemagne, de nom- breux immigrés décident
LA NATURALISATION Après avoir passé un certain temps en Allemagne, de nom- breux immigrés décident
LA NATURALISATION Après avoir passé un certain temps en Allemagne, de nom- breux immigrés décident
LA NATURALISATION Après avoir passé un certain temps en Allemagne, de nom- breux immigrés décident

LA NATURALISATION

Après avoir passé un certain temps en Allemagne, de nom- breux immigrés décident d’adopter la nationalité allemande. Selon les données de l’Office fédéral de la statistique, 108 420 personnes d’origine étrangère ont été naturalisées en Allemagne au cours de l’année 2014.

5 raisons de se faire naturaliser

Grâce à la naturalisation, vous devenez à la fois citoyenne ou citoyen allemands et donc de l’Union européenne – avec tous les droits et les devoirs qui en découlent :

1. Vous bénéficiez de droits de codécision plus importants :

vous obtenez le droit de vote, non plus seulement aux élec- tions municipales, mais aussi aux élections du Land, du Bund et de l’Union européenne. Vous pouvez en outre vous porter vous-même candidat au parlement et représenter activement vos intérêts sur le plan politique.

2.Un libre accès à toutes les professions : vous pouvez choi- sir votre métier librement en Allemagne. Vous pouvez alors, par exemple, travailler comme fonctionnaire dans les ser- vices publics.

3.L’Union européenne vous ouvre ses portes : si vous n’êtes pas déjà citoyenne ou citoyen d’un État membre de l’Union européenne, le passeport allemand vous permet de circuler librement en Europe. D’autres possibilités s’offrent alors à vous : vous pouvez étudier, travailler et habiter sans res- triction dans tous les États membres de l’UE, de l’EEE et en Suisse.

4. Voyager devient plus simple : vous bénéficiez d’un allège- ment des procédures de voyage et de visa dans de nom- breux pays non européens.

5. Moins de tracasseries administratives : vous n’avez plus besoin de titre de séjour et n’avez plus à vous rendre au service des étrangers.

Qui peut demander la naturalisation ?

Si vous n’êtes pas né allemand, vous pouvez demander la na- turalisation à condition de remplir les conditions suivantes :

Vous vivez légalement en Allemagne depuis au moins huit ans. Vous bénéficiez d’un droit de séjour illimité en Allemagne, par exemple en tant que citoyen de l’UE jouissant de la li- berté de circulation, grâce à un titre de séjour permanent ou une autorisation de séjour qualifiée qui peut mener à un séjour illimité. Une autorisation de séjour pour études n’est toutefois pas suffisante. Vous pouvez subvenir seul à vos besoins et à ceux des personnes à votre charge sans percevoir d’aide sociale ni d’allocation chômage : cette condition est remplie, si vous occupez, au moment de la naturalisation, un emploi suffi- samment rémunéré. Vous disposez d’une connaissance suffisante de la langue allemande : vous n’êtes pas tenu de maîtriser parfaitement l’allemand pour être naturalisé. Il vous suffit de justifier d’une connaissance écrite et orale de l’allemand de niveau B1 (cadre européen commun de référence pour les langues), en passant un examen. Un diplôme de l’enseignement secon- daire allemand, de la formation professionnelle ou de l’ensei- gnement supérieur obtenu en Allemagne suffit en général à prouver votre connaissance de la langue allemande. Vous avez réussi un test de naturalisation. Le test de na- turalisation prouve que vous connaissez le cadre juridique et social allemand. Vous avez obtenu en Allemagne un di- plôme de l’enseignement secondaire ou supérieur en droit, sciences sociales ou politiques ? Vous n’avez en principe pas besoin de passer le test de naturalisation : dans ce cas, le diplôme de l’enseignement secondaire ou supérieur que vous avez obtenu en Allemagne suffit.

11

Vous trouverez sur Internet une liste de questions qui vous permettra de vous préparer au
Vous trouverez sur Internet une liste de questions qui vous permettra de vous préparer au
Vous trouverez sur Internet une liste de questions qui vous permettra de vous préparer au

Vous trouverez sur Internet une liste de questions qui vous permettra de vous préparer au test de naturalisation:

http://oet.bamf.de Vous n’avez pas été condamné pour un délit : si vous avez été condamné pour un délit ou qu’une enquête est menée à votre encontre en Allemagne ou à l’étranger pour délit sup- posé, vous devez en informer les autorités chargées des questions de naturalisation (Einbürgerungsbehörde). Elles ne pourront se prononcer sur votre demande que lorsque l’enquête sera terminée. Vous adhérez aux valeurs de la Loi fondamentale alle- mande : la Loi fondamentale est la constitution de la Répu- blique fédérale d’Allemagne. Si vous demandez la nationali- té allemande, vous devez reconnaître à l’écrit et à l’oral que vous respectez la Loi fondamentale et les lois de la Répu- blique fédérale d’Allemagne et que vous renoncez à tout ce qui pourrait leur nuire. Votre engagement est enregistré par les autorités responsables de la naturalisation. Vous renoncez à votre nationalité actuelle : en cas de na- turalisation, vous devez en principe abandonner votre na- tionalité actuelle. Il existe toutefois des exceptions selon le pays d’origine. Par exemple, les ressortissants des autres États membres de l’UE et de la Suisse peuvent conserver leur nationalité d’origine en cas de naturalisation en Alle- magne. D’autres exceptions sont prévues pour certains pays, par exemple le Maroc, l’Iran ou l’Algérie. Un ressortis- sant allemand ne peut être déchu de sa nationalité.

En matière de naturalisation, il existe de nombreuses spéci- ficités et chaque cas est particulier : nous vous conseillons donc de solliciter un entretien auprès des autorités respon- sables de la naturalisation avant de déposer votre demande. Par exemple, les enfants mineurs et les époux de personnes immigrées pouvant prétendre à la naturalisation peuvent également être naturalisés, selon l’appréciation des autorités, même s’ils ne séjournent pas en Allemagne depuis huit ans.

Pour savoir quelles sont les autorités responsables de la na- turalisation dont vous dépendez, renseignez-vous auprès des services administratifs de la ville, du Kreis ou du Bezirksamt ou encore auprès du service des étrangers de votre commune.

La procédure de naturalisation : que dois-je faire ?

Déposer une demande Même si vous vivez en Allemagne depuis huit ans ou plus, la naturalisation n’est pas automatique. Il est indispensable de déposer une demande écrite auprès des autorités respon- sables de la naturalisation. Vous y bénéficierez de conseils personnalisés et recevrez un formulaire que vous devrez remplir et retourner accompagné des documents deman- dés. Les personnes âgées de plus de 16 ans peuvent déposer elles-mêmes leur demande de naturalisation. Les parents ou toute autre personne titulaire de l’autorité parentale peuvent déposer la demande pour les enfants.

Paiement des frais En règle générale, des frais d’un montant de 255 euros sont exigibles au dépôt de la demande de naturalisation. Pour les enfants qui sont naturalisés en même temps que leurs pa- rents, ce montant s’élève à 51 euros. Lorsqu’un enfant est naturalisé seul, les frais s’élèvent aussi à 255 euros. Excep- tionnellement, il est possible de bénéficier d’une réduction des frais de naturalisation, voire d’une exonération. C’est par exemple le cas lorsque les demandeurs disposent de faibles ressources ou que plusieurs enfants doivent être naturalisés en même temps.

L’acte de naturalisation Une fois votre demande contrôlée et acceptée, les autorités responsables de la naturalisation vous informeront des dé- marches à entreprendre. Suivant le Land dans lequel vous vivez, vous devrez réaliser vous-même les démarches né- cessaires pour renoncer à votre nationalité actuelle. Vous recevrez une garantie de naturalisation que vous pourrez présenter au consulat de votre pays d’origine pour demander l’abandon de votre nationalité actuelle.

12

Si l’acquisition de la nationalité allemande entraîne automati- quement la perte de votre nationalité actuelle,
Si l’acquisition de la nationalité allemande entraîne automati- quement la perte de votre nationalité actuelle,
Si l’acquisition de la nationalité allemande entraîne automati- quement la perte de votre nationalité actuelle,

Si l’acquisition de la nationalité allemande entraîne automati- quement la perte de votre nationalité actuelle, que son aban- don n’est pas possible ou ne peut être raisonnablement exigé, rien ne devrait plus s’opposer à votre naturalisation ! Vous re- cevez alors votre acte de naturalisation, qui vous est remis, en général, personnellement ou dans le cadre d’une cérémo- nie de naturalisation. Ce document atteste que la nationalité allemande vous est accordée. Le délai nécessaire entre le dépôt de la demande et la remise de l’acte de naturalisation diffère selon les situations. Dans certains cas, plusieurs mois peuvent s’écouler. N’hésitez pas à vous adresser aux autori- tés responsables de la naturalisation dont vous dépendez !

Demander une carte d’identité et un passeport allemands L’acte de naturalisation vous permet de demander une carte d’identité allemande ainsi qu’un passeport allemand auprès du bureau de déclaration de domicile (Einwohnermeldeamt) de votre lieu de résidence. En Allemagne, vous devez possé- der au moins l’un de ces documents pour justifier de votre identité le cas échéant. Vos documents d’identité seront en général prêts en quelques semaines et vous pourrez alors les retirer.

Dispositions applicables aux enfants

Droit du sang et droit du sol : dans le code de la nationalité allemand, le droit du sang prévaut. Cela signifie qu’un enfant dont au moins un des deux parents est de nationalité alle- mande reçoit automatiquement la nationalité allemande à sa naissance. Le droit du sol s’applique également. Ainsi, un en- fant né en Allemagne de parents étrangers peut recevoir au- tomatiquement la nationalité allemande si l’un de ses parents réside en situation régulière sur le territoire allemand depuis au moins huit ans et possède, au moment de sa naissance, un titre de séjour permanent ou un titre de séjour illimité.

13

Double nationalité : les enfants de parents étrangers, qui ont acquis la nationalité allemande à leur naissance, peuvent posséder la nationalité allemande en plus de la nationalité de leurs parents, à condition qu’ils aient grandi en Allemagne. La loi considère qu’un enfant a grandi en Allemagne s’il a, avant son 21e anniversaire :

vécu huit ans en Allemagne ou été scolarisé pendant six ans en Allemagne ou s’il est titulaire d’un diplôme de l’enseignement secondaire ou professionnel obtenu en Allemagne.

INTERLOCUTEURS Pour toutes les questions relatives aux visas , la représentation allemande à l’étranger dont
INTERLOCUTEURS Pour toutes les questions relatives aux visas , la représentation allemande à l’étranger dont
INTERLOCUTEURS Pour toutes les questions relatives aux visas , la représentation allemande à l’étranger dont

INTERLOCUTEURS

Pour toutes les questions relatives aux visas, la représentation allemande à l’étranger dont vous dépendez vous viendra en aide. Vous trouverez les adresses des représentations allemandes à l’étranger présentes dans votre pays sur notre carte du monde « L’Al- lemagne près de chez vous » : www.make-it-in-germany.com/de/fuer-fachkraefte/deutschland-kennenlernen/deutschland-vor-ort

Si vous avez des questions sur la recherche d’emploi ou des suggestions à apporter concernant le portail de bienvenue, n’hésitez pas à nous contacter grâce au formulaire de contact www.make-it-in-germany.com/kontakt.

Agence fédérale pour l’emploi L’Agence fédérale pour l’emploi est l’établissement public allemand responsable notamment du placement de la main-d’œuvre. Il propose également le portail officiel de recherche d’emploi en Allemagne. (allemand, anglais, fran- çais, italien, russe, turc) http://jobboerse.arbeitsagentur.de/

Ministère fédéral des Affaires étrangères Vous trouverez des informations sur le droit en matière d’im- migration et la procédure d’obtention de visa, sur les condi- tions de travail et de vie en Allemagne et sur les représenta- tions allemandes à l’étranger sur le site Internet du ministère fédéral des Affaires étrangères. (allemand, anglais, français, portugais, arabe, chinois) http://www.auswaertiges-amt.de

Ministère fédéral des Finances Sur le site Internet du ministère fédéral des Finances, les professionnels peuvent obtenir des informations sur les barèmes allemands d’imposition sur le revenu et peuvent évaluer le montant de leur impôt sur le revenu à l’aide du simulateur interactif. (allemand) http://www.bundesfinanzministerium.de

EURES Le portail européen pour la mobilité professionnelle pro- pose des informations sur les conditions de vie et de travail ainsi que sur la formation initiale et continue dans de nom- breux pays européens, notamment l’Allemagne. Dans la rubrique offres d’emploi, les professionnels trouveront des offres publiées par des entreprises allemandes. EURES est géré par l’Union européenne. (allemand, anglais, français, espagnol, polonais, etc.) https://ec.europa.eu/eures/

Office fédéral des migrations et des réfugiés (BAMF) L’Office fédéral des migrations et des réfugiés aide notam- ment les immigrés à s’intégrer en Allemagne. Son site In- ternet offre des informations sur la reconnaissance des di-

14

plômes étrangers et des conseils en matière de recherche d’emploi en Allemagne. (allemand, anglais, russe, turc) http://www.bamf.de

Centre de compétence pour le recrutement de personnel qualifié (KOFA) Le centre de compétence pour le recrutement de personnel qualifié aide les PME à améliorer leur gestion du personnel pour trouver et fidéliser des professionnels. Dans le cadre du KOFA, une étude des métiers en tension est régulièrement réalisée. Elle dépeint la situation de la main-d’œuvre dans les différents métiers et secteurs d’activité. Ce projet est soutenu par le mi- nistère fédéral de l’Économie et de l’Énergie. (allemand) http://www.kofa.de

Reconnaissance en Allemagne Le portail d’information du ministère fédéral de l’Éducation et de la Recherche explique comment les professionnels peuvent faire reconnaître en Allemagne leurs qualifications professionnelles acquises à l’étranger. (allemand, anglais) http://www.anerkennung-in-deutschland.de

Office central de l’éducation à l’étranger (ZAB) Informations sur la reconnaissance des diplômes de l’en- seignement supérieur et de l’enseignement professionnel en Allemagne. (allemand) http://www.kmk.org

La sécurité sociale allemande Le site Internet explique le système allemand de sécurité sociale, par exemple l’assurance maladie et l’assurance re- traite. (allemand, anglais, français) http://www.deutsche-sozialversicherung.de

Goethe-Institut Institut culturel de la République fédérale d’Allemagne, le Goethe-Institut propose des cours de langue dans 92 pays, ainsi que des cours en ligne, des exercices gratuits et des in- formations sur l’Allemagne et sa culture. (allemand, anglais) http://www.goethe.de

MENTIONS LÉGALES Le portail de bienvenue « Make it in Germany », partie intégrante de
MENTIONS LÉGALES Le portail de bienvenue « Make it in Germany », partie intégrante de
MENTIONS LÉGALES Le portail de bienvenue « Make it in Germany », partie intégrante de

MENTIONS LÉGALES

Le portail de bienvenue « Make it in Germany », partie intégrante de l’initiative visant à recruter de la main-d’œuvre qualifiée, est sous la responsabilité du

Ministère fédéral de l’Économie et de l’Énergie Service des relations publiques Responsable de la publication Dr. Christine Kahlen Scharnhorststr. 34-37 10115 Berlin Fax: +49 (0)30 - 18 615-5208 Internet: www.bmwi.de

Rédaction Institut de l’économie allemande de Cologne Unité de recherche formation, immigration et innovation

Conception et rédaction Institut der deutschen Wirtschaft Köln Medien GmbH