Vous êtes sur la page 1sur 4

TD 2- Projet Structure en Béton Armé

Présenté Par :

ABDOUL KADER BABAYI BACHIR Souleymane

Tenu Par :

Année :2018-2019 Mr ABDERRAHMANE Said

TRAVAIL DEMANDE

1- Calculer le ferraillage des poutres principales les plus sollictées a l’ELU et à l’ELS.

2- Dessiner le plan de ferraillage de la poutre en question.

b×h = 30×45 , Portée de 3.6m et


Mu (sur l’appui) =44.56 KN.m
M u(en travée) = 61.36 KN.m

SOLUTION
Les poutres sont des éléments non exposée aux intempéries et sollicitées par des
moments de flexion et des efforts tranchants, Donc le calcul se fera en flexion simple avec les
sollicitations les plus défavorables en considérant la fissuration comme étant peu nuisible.
7-2.1 Les combinaisons de calcul :
 1.35 G + 1.5 Q selon CBA93
 G + Q E selon RPA99
 0.8 G  E selon RPA99
La combinaison ( 1,35G+1,5Q) ) nous permet de déterminer le moment maximum en travée.
La combinaison (G + Q  E ) donne le moment négatif maximum en valeur absolue, sur les
appuis et permettra de déterminer le ferraillage supérieur au niveau des appuis.
La combinaison (0.8 G  E ) nous permettra de déterminer le moment négatif ou positif
minimum en valeur absolue sur les appuis et permettra dans le cas où M > 0 de déterminer le
ferraillage au niveau des appuis.

Moments (KN.m)
Poutre principale ELU ELS ELA
Travée 61.36 44.56 35.53
Appuis -86.319 -63.71 -50.43

ft28 = 0.6 + 0.066 ∗ fc28 = 2.1 MPa


d = 0.9h = 0.40 m
A L’ETAT DE LIMITE ULTIME
Ferraillage longitudinal :
En travées : Mult = 61.36 KN.m

D’aprés B.A.E.L 91 :
 = Mu / (b.d².fbu) = 0.061< 0.186 avec
 < R  il n’est donc pas nécessaire de mettre des armatures comprimées on se
trouve dans le domaine 1.
 = 1,25.(1-1-2. ) = 0,079
β = (1-0.4.) = 0,96

Mu 61.36 × 10−3
AS = = = 4.55 cm2
β. d. σbc 0.9 × (0.4)2 × 348

En appui : Mult = 86.31 KN.m


D’aprés B.A.E.L 91 :
 = Mu / (b.d².fbu) = 0.086< 0.186
 = 1,25.(1-1-2. ) = 0,112
β = (1-0.4.) = 0,95

Mu 86.31 × 10−3
AS = = = 6.49 cm2
β. d. σbc 0.95 × (0.4)2 × 348

A L’ETAT LIMITE DE SERVICE

fe 400
On a : σs = γ = 1 = 400 MPa
s
0.85 × fc28
σbc = = 18.48 MPa
1.15

Ferraillage longitudinal :
En travées : Mult = 35.53 KN.m
D’après B.A.E.L 91 :
 = Mu / (b.d².fbu) = 0.04< 0.186
 = 1,25.(1-1-2. ) = 0,069
β = (1-0.4.) = 0.97

Mu 35.53 × 10−3
AS = = 2
= 2.62 cm2
β. d. σbc 0.97 × (0.4) × 400
En appui : M = 50.43 KN.m
D’aprés B.A.E.L 91 :
 = Mu / (b.d².fbu) = 0.057< 0.186
 = 1,25.(1-1-2. ) = 0,073
β = (1-0.4.) = 0,97

AS = 3.26 cm2
En travées :

Ast = max(4.55 ; 2.62) = 4.55 cm2 soit 4T10 =3.14 cm2 +2T16(4.02)

En appui :
Ast = max(6.49 ; 3.26) = 6.49 cm2 soit 2T14 =3.08 cm2 +4T12(4.52)

Condition de non fragilité :

f
Ast > Amin avec Amin = 0.23 ∗ b ∗ d ∗ t28
fe
ft28 = 0.6 + 0.066 ∗ fc28 = 2.1 MPa
d = 0.9h = 0.40 m
2
Donc Amin = 1.44 cm

En travée : 4.55 > 1.44 cm2 condition verifiée


En appuis : 6.49 > 1.44 cm2

Section d’armature minimale


Le pourcentage total minimum des aciers longitudinaux sur toute la longueur de la poutre
0.5% en toute section : Amin  0.5%.b.h.
Amin = 0.5%.30x45 = 6,75cm².

On constate que les sections d’armature en appui et en travée sont inferieur à la section
minimale donc on doit augmenter la section

Résultats :

Poutre Section Section Section choisie Ferraillage


pricipales minimale calculée choisi
Appuis 6.75 cm2 6.49 cm2 7.60 cm2 2T14+4T12
Travee 6.75 cm2 4.55 cm2 7.16 cm2 4T10+2T16
T12

T14

Figure 1 : feraillage en appui

T10

T16

T10
Figure 2 : ferraillage en travée