Vous êtes sur la page 1sur 12

cours CCNA1 2018

INSTITUT AFRICAIN D’INFORMATIQUE


AFRICAN INSTITUTE OF COMPUTER
SCIENCES

SUPPORT D E COURS
INITIATION A CCNA1

Rédigé par M MEMBOU WILSON ING POLYTECHNICIEN


ENSEIGNANT A L’IAI CAMEROUN
RESPONSABLE PEDAGOGIQUE

Tel : 697489561 email membouw@gmail.com

ANNEE ACADEMIQUE 2018-2019

1 Licence L1E Modifie le 08 novembre 2018 à 15h30 ING MEMBOU


cours CCNA1 2018

CHAP 7 la couche transport du modele OSI

I. Introduction
La couche transport se situe au niveau 4 du modèle OSI :
 Les T-PDU (T pour Transport) s’appellent des segments.
 En plus du rôle usuel d’encapsulation, la couche transport remplit les
fonctions suivantes :
 elle permet à de nombreuses applications de communiquer
sur le réseau au même moment, sur un même périphérique ;
 elle vérifie, si cela est nécessaire, que toutes les données sont
reçues de façon fiable et dans l’ordre par l’application voulue ;
 elle utilise des mécanismes de gestion des erreurs.

II. Principe de fonctionnement


La couche transport segmente les données et se charge du contrôle nécessaire
au réassemblage de ces blocs de données dans les divers flux de communication.
Pour ce faire, elle doit :
 effectuer un suivi des communications individuelles entre les applications
résidant sur les hôtes source et de destination ;
 segmenter les données et gérer chaque bloc individuel ;
 réassembler les segments en flux de données d’application ;
 identifier les différentes applications.

2 Licence L1E Modifie le 08 novembre 2018 à 15h30 ING MEMBOU


cours CCNA1 2018

1. Suivi des conversations individuelles


Tout hôte peut héberger plusieurs applications qui communiquent sur le réseau.
Chacune de ces applications communique avec une ou plusieurs applications
hébergées sur des hôtes distants. Il incombe à la couche transport de gérer les
nombreux flux de communication entre ces applications.

2. Segmentation des données

Chaque application crée un flux de données à envoyer vers une application


distante ; ces données doivent donc être préparées pour être expédiées sur le
support sous forme de blocs faciles à gérer. Les protocoles de la couche transport
décrivent les services qui segmentent les données provenant de la couche
application. Il s’agit notamment de l’encapsulation devant s’appliquer à chaque
bloc de données. Des en-têtes doivent être ajoutés à chaque bloc de données
d’application au niveau de la couche transport pour indiquer à quelle
communication il est associé.

3. Reconstitution des segments

L’hôte recevant les blocs de données peut les diriger vers l’application
appropriée. Il faut en outre que ces blocs de données individuels puissent être
réassemblés dans un flux de données complet utile à la couche application. Les
protocoles intervenant au niveau de la couche transport gèrent la façon dont les

3 Licence L1E Modifie le 08 novembre 2018 à 15h30 ING MEMBOU


cours CCNA1 2018

informations d’en-tête de la couche transport servent à réassembler les blocs de


données en flux qui seront transmis à la couche application.

4. Identification des applications

Pour que les flux de données atteignent les applications auxquelles ils sont
destinés, la couche transport doit identifier l’application cible. Pour cela, la
couche transport affecte un identificateur à chaque application. Les protocoles
TCP/IP appellent cet identificateur un numéro de port. Chaque processus logiciel
ayant besoin d’accéder au réseau se voit affecter un numéro de port unique sur
son hôte. Ce numéro de port est inclus dans l’en-tête de la couche transport afin
de préciser à quelle application ce bloc de données est associé.

III. Protocoles de la couche transport


1. Rôle
Tous les protocoles de la couche transport ont des fonctions essentielles
communes :
Segmentation et reconstitution. La plupart des réseaux limitent la quantité de
données pouvant être incluses dans une même unité de données de protocole. La
couche transport divise les données d’application en blocs de données d’une taille
adéquate. Une fois ces blocs parvenus à destination, la couche transport
réassemble les données avant de les envoyer vers l’application ou le service de
destination.

4 Licence L1E Modifie le 08 novembre 2018 à 15h30 ING MEMBOU


cours CCNA1 2018

Multiplexage de conversations. De nombreux services ou applications peuvent


s’exécuter sur chaque hôte sur le réseau. Une adresse, appelée port, est affectée à
chacun de ces services ou applications afin que la couche transport puisse
déterminer à quel service ou application les données se rapportent.

Dans le cadre des fonctions essentielles que sont la segmentation et la


reconstitution des données, la couche transport fournit, en plus des informations
contenues dans les en-têtes :
 des conversations avec connexion ;
 un acheminement fiable ;
 une reconstitution ordonnée des données ;
 un contrôle du flux.

5 Licence L1E Modifie le 08 novembre 2018 à 15h30 ING MEMBOU


cours CCNA1 2018

2. TCP et UDP
Les deux protocoles de la suite de protocoles TCP/IP les plus couramment
employés sont le protocole TCP (Transmission Control Protocol) et le protocole
UDP (User Datagram Protocol). Ces deux protocoles gèrent les communications
de nombreuses applications. Ce sont les fonctions spécifiques implémentées par
chaque protocole qui les différencient.

Protocole UDP (User Datagram Protocol)

6 Licence L1E Modifie le 08 novembre 2018 à 15h30 ING MEMBOU


cours CCNA1 2018

Le protocole UDP est un protocole simple, sans connexion, décrit par le document
RFC 768. Il présente l’avantage d’imposer peu de surcharge pour l’acheminement
des données. Les blocs de communications utilisés dans le protocole UDP sont
appelés des datagrammes. Ces datagrammes sont envoyés « au mieux » par ce
protocole de couche transport.
 Pas de connexion avant d’émettre les messages
(protocole de transport sans connexion)
 Pas de vérification de l'arrivée des messages : pas
d'ordre, pas d'avertissement lors d'une mauvaise
remise, pas de reprise sur erreur.
 Adapté aux données non vitales; utilisé par exemple
pour les transmissions multimédia temps réel.

Le protocole UDP est notamment utilisé par des applications de :

Système de noms de domaine (DNS)

Lecture vidéo en continu

Voix sur IP (VoIP)

7 Licence L1E Modifie le 08 novembre 2018 à 15h30 ING MEMBOU


cours CCNA1 2018

Protocole TCP (Transmission Control Protocol)

 TCP est un protocole connecté : établissement d’une connexion entre


émetteur et récepteur, il existe une phase de création d’une connexion où
les deux machines négocient leurs options et réservent des ressources.
TCP informe les applications du succès ou de l’échec et ensuite contrôle le
lien.
 Contrôle de flux :
-Division des messages sortants en
segments.

8 Licence L1E Modifie le 08 novembre 2018 à 15h30 ING MEMBOU


cours CCNA1 2018

-Assemblage des messages au niveau du


destinataire.

 Fiabilité des transferts et acquittements.


 Contrôle des messages : ordre, erreurs détectées et
corrigées.
 Reprise pour les segments non acquittés.
 TCP va soit découper, soit rassembler dans un paquet suffisamment
d’informations pour minimiser les transferts réseaux. Les unités de
transfert sont appelées SEGMENTS.

Le protocole TCP est utilisé par des applications de :


Navigateurs Web

Courriel

Transfert de fichiers

9 Licence L1E Modifie le 08 novembre 2018 à 15h30 ING MEMBOU


cours CCNA1 2018

10 Licence L1E Modifie le 08 novembre 2018 à 15h30 ING MEMBOU


cours CCNA1 2018

IV. Adressage de port


Les services basés sur les protocoles TCP et UDP effectuent le suivi des
applications qui communiquent. Pour différencier les segments et les
datagrammes de chaque application, les protocoles TCP et UDP utilisent chacun
des champs d’en-tête identifiant ces applications de façon unique. Ces
identificateurs uniques sont les numéros de port.

L’en-tête de chaque segment ou datagramme contient un port source et un port de


destination. Le numéro de port source est le numéro associé à l’application
d’origine sur l’hôte local pour cette communication. Le numéro de port de

11 Licence L1E Modifie le 08 novembre 2018 à 15h30 ING MEMBOU


cours CCNA1 2018

destination est le numéro associé à l’application de destination sur l’hôte distant


pour cette communication.

L’affectation des numéros de port s’effectue de différentes façons selon que le


message est une requête ou une réponse. Alors que les processus serveur se voient
attribuer des numéros de port statiques, les clients choisissent dynamiquement un
numéro de port pour chaque conversation supérieure à 1023.

12 Licence L1E Modifie le 08 novembre 2018 à 15h30 ING MEMBOU