Vous êtes sur la page 1sur 2

Procédure de contrôle pour le moniteur TLD

Le contrôle est effectué à 25 mètres, selon le principe des 3 cohérences décrit ci-dessous.
Il sera fait de manière systématique lorsque le moniteur ne connait pas un tireur.

Les 3 cohérences : le matériel, le réglage et les EIT


Un « GO » à chacune des 3 cohérences est indispensable
pour accéder au grand champ de tir.

1. Matériel Le tireur doit disposer d’un ensemble harmonieux : arme, lunette,


munition, abaque, ciblette doivent être en accord. Il en est de même
GO No GO

pour les équipements supplémentaires (outil de zérotage, jumelles, sac


à dos, tapis de sol, etc.).
Le moniteur contrôle l’ensemble de ces éléments avant tout.

2. Réglage Le tireur doit avoir de bons fondamentaux lui permettant de régler son
arme à 25 mètres, à l’aide de la ciblette de réglage. Il doit pouvoir le faire
GO No GO

de manière autonome.
Le moniteur contrôle en se demandant :
« Est-ce un bon groupement ? Est-il bien placé ? »

3. EIT Le tireur doit être en mesure de calculer les Eléments Initiaux de Tir
(EIT) à l’aide de son abaque et en fonction de paramètres donnés.
GO No GO

Le moniteur contrôle l’ensemble de ces éléments avant tout.

© Copyright Philippe Perotti - PGM Précision


Rappel :
Selon notre méthode, les exercices à 25 mètres représentent au moins 50% du temps
de la formation initiale du tireur mais également de son entraînement.

Savoir-être
La Sécurité
Fondement de toute pratique du tir, les 4 règles de sécurité doivent être appliquées en tous lieux et tout temps. Rien ne peut se dérouler
correctement si ce n’est pas le cas. Le moniteur contrôle l’application permanente des règles de sécurité dès la sortie de l’arme de sa housse
de transport ou de sa valise. Il fait également se déplacer le tireur, prendre une position de tir, manipuler l’ensemble « arme/lunette », afin de
constater que le tireur applique bien les règles de sécurité.
Savoir
Le Matériel
L’arme, la lunette (sa déclinaison Mrad / MOA), le calibre, la munition, l’abaque, la ciblette doivent former un ensemble cohérent.
Le sac à dos, le bipied, les chaussures, la veste, les gants, le couvre chef… doivent tous être bien adaptés à la pratique du tir à longue distance.

Savoir-faire
Réglage
La ciblette de réglage permet au moniteur de contrôler la qualité des fondamentaux. Elle valide la connaissance de la procédure de réglage de
l’arme. Ainsi, lorsque le groupement de 3 coups se trouve dans le carré de dispersion de la ciblette, le moniteur a la preuve que le tireur est «réglé»
et qu’il sait régler son arme. Il ne reste plus qu’à contrôler qu’il sait bien zéroter sa lunette.

Déterminer les Eléments Initiaux de Tir (EIT)


Le moniteur vérifie que le tireur est en mesure de déterminer les éléments initiaux de tir (EIT), à l’aide se son abaque et du tableau de préparation
des EIT. Pour ce faire, il procède par une donnée de cas.
Exemple : distance 575 mètres, pression atmosphérique 900 mbar, température +28 degrés, vent de 3 heures à 4 mètres par seconde. Le tireur
doit trouver le résultat en moins d’une minute.
© Copyright Philippe Perotti - PGM Précision