Vous êtes sur la page 1sur 14

Règles de calcule du calendrier julien

1- Règles de calcul du Calendrier Julien.


Les mois de l’année solaire (Chrétienne) seront numérotés de 1 à 12 à partir du mois de
mars selon le tableau suivant ( ) :

Le mois numéro nombre des


d’ordre du jours du mois
mois
Mars 1 31
Avril 2 30
Mai 3 31
Juin 4 30
Juillet 5 31
Août 6 31
Septembre 7 30
Octobre 8 31
Novembre 9 30
Décembre 10 31
Janvier 11 31
Février 12 28 pour
l’année simple

29 pour
l’année
bissextile

Les années bissextiles dans le Calendrier Julien sont celles dont


le numéro d’ordre est divisible par 4.

Le mois de février est de 28 jours pour l’année simple et de 29


jours pour l’année bissextile.

Le Calendrier Julien à été utilisé pendant 16 siècles par la plupart


des pays civilisés et il a pris fin avec la reforme entrepris pour le pape
Grégoire XIII le 4 Octobre 1582.
2) Pour toute année de millésime z on pose :
 z   z  1
w(z) =  4    4 

l’année z dans le Calendrier Julien est bissextile lorsque


w(z) = 1 et elle est simple lorsque w(z) = 0 .

3) Le nombre N0 des jours passés depuis le 1er mars de l’an z de l’ère


Chrétienne jusqu’au jour d du mois m de l’an z de l’ère chrétienne est :
 m
z   
  m   11    z 0   ( m  1) 28  13m  11  d  1
N 0  365  z  z 0         
 11  4  4 5
 

Le nombre des jours passés depuis le 1o mars de l’an 1 jusqu’au


1er mars de l’an z est donnée par la formule :
z
N 0  365 ( z  1)   
4 

pour z = 1582 on trouve N0 = 577460

Soit Hm le nombre des jours passés depuis le 1er mars jusqu’au mois m
du même année : En observant le tableau ( ) on peut dire que:

 153 ( m  1)  2 
Hm   
 5

13(m  1)  2 
et que : Hm    (mod 7)
5 

4) Les noms des jours de la semaine dans le Calendrier julien


On de 0 à 6 à partir du dimanche. En affectant à chaque jour son
indice
Le jour dimanche lundi mardi mercredi jeudi
vendredi samedi
l’indice du jour0 1 2 3 4 5 6
L’an 622 Julien a commencé le vendredi 1er Janvier ; le 1er mars
de l’an 622 est donc le lundi.
Définition: L’indice de l’an Chrétien z est l’indice du premier jour du
mois mars de cette année l’indice de l’un z sera noté Wz.

Si W1 est l’indice de l’an 1 et N0 est le nombre des jours passés


de puis le 1o mars de l’an 1 jusqu’au 1o mars de l’an z alors :

Wz  W1 + N0 (mod 7)
z
mais N0 = 365 (z - 1) +  4  et 365  1 (mod 7)

z
donc Nz  W1 + z - 1 +  4  (mod 7)

nous savons que W622 = 1 donc


 622 
1  W1 + 622 - 1 +  4  (mod 7)

z
d’où W1  2 (mod 7) et Wz  1 + z +  
4
(mod 7)
L’indice du premier jour du mois de mars de l’an z dans le
Calendrier Julien est :
z
Wz  1 + z +   (mod 7)
4
Exemple: le 1o mars de l’an 1353 est le vendredi car :
1353 
W1353  1 + 1353 +  4  (mod 7)
 

W1353  1 + 1353 + 338  1692  5 (mod 7)


et W1353  5 (mod 7) qui est l’indice du vendredi.

Le nom du jour correspondant à une date Julienne donnée


Soit N0 le nombre des jours passés depuis le 1o mars de l’an 1
après J-C jusqu’au jour d du mois m de l’an z. et soit  l’indice de ce
jour.
  W1 + N0 (mod 7)
mais:
 m 
z   
  m   11    ( m  1) 28  13m  11  d  1
N 0  365  z  1       
 11  4  5
 

on trouve


   m  
  z    
 z  13m  11      
m m z 11 
1 z        d  1  11  11   4   
4   5  4 
  

Finalement:


z 13m 11  m
d z 
4    
  (1  w (z) )
   5  11 

(mod 7)
où w(z) = O pour l’année simple et w(z) = 1 pour l’année bissextile !

L’indice du jour d du mois m de l’an z dans le Calendrier Julien est


donnée par la formule :


z 13m 11  m
d z 
4    
  (1  w (z) )
   5  11 

(mod 7)
où W(z) = 0 pour l’année simple
et W(z) = 1 pour l’année bissextile.
Exemple: pour trouver le nom du premier jour de janvier de l’an z dans
le Calendrier Julien, on prend
d=1 m = 11 dans la relation ( )
z
d’où 11  1 + z +  4  + 26 - (1 + w(z)) (mod 7)

z
c’est-à-dire 11  5 + z +  4  w(z) (mod 7)

 5z  20 
ou encore 11  1 + z +  4  w(z) (mod 7)
 

Ainsi le 1er janvier de l’an 1362 est un samedi car :

W(1362) = 0 l’année 1362 est simple

 5  1362  20 
et 11   4   6 (mod 7)
 

6 était l’indice du samedi.

5) Règles de calcul du Calendrier Grégorien


La reforme du Calendrier Julien entrepris par le pape Grégoire
XIII : Comporte les deux points :
1o) Le jour qui suit le jeudi 4 octobre 1582 est devenu le vendredi 15 octobre
1582.
2o) Les années bissextiles sont celles dont le millésime est divisible par 4 sauf
les années séculaires que l’on ne considère désormais comme bissextiles que
celles dont le millésime est divisible par 400.

En utilisant les tables de concordance des dates entre le


Calendrier grégorien et le calendrier de l’Hégire on trouve que :
- Le jeudi 16 Ramadan de l’an 990 de l’Hégire correspond an 4 octobre 1582 de
l’ère chrétienne cependant.
- Le vendredi 17 Ramadan de l’an 990 de l’Hégire correspond au 15 Octobre
1582

Chaque millésime z de l’année Chrétienne s’écrit et d’une manière


unique sous la forme :
z = 100 C + y où 0  y  99
y est le nombre représenté par les unités et les dizaines de z ; c est
le nombre des centaines de z.
- ...... pour l’an 1783 C = 17 Y = 83
et pour l'an 1900 C = 19 Y=0
L’année z = 100 c + y est bissextile dans le Calendrier grégorien si
et seulement si :
y  0 (mod 4) lorsque y  0 ou bien c  0 (mod 4) lorsque y = 0
autrement dit :
z  0 (mod 4) et z  0 (mod 100) ou bien z  0 (mod 400)
Soit S(z0, z)
Le nombre des années bissextiles dans l’intervalle de temps de l’an
zo jusqu’au l’an z du Calendrier grégorien :
où 1582  z0  z .
S(zo, z) le nombre des années bissextiles x où zo < x  z

S(zo, z)
 1
zo  x  z
x est bissextiles

On trouve :
z  z   z  z   z  z 
S(zo, z) =     o       o       o 
 4   4  100  100   400   400 

et maintenant on pose :
 z   z  1  z   z  1  z   z  1
W(z) = S(z-1, z) =  4    4   100    100    400    400 

l’année z cet bissextiles lorsque w(z) = 1


l’année z est simples lorsque w(z) = 0
Le nombre des jours passés depuis le 15 octobre 1582 jusqu’au
premier mars 1582 est 137 jours.
Le nombre des jours passés depuis le 1er mars 1583 jusqu’au 1er
mars de l’an z est:
z  z   z 
365( z  1583)  S(1583, z)  365z        578178
 4   100   400 

et par suite le nombre des jours passéés depuis le vendredi 15 octobre


1582 jusqu’au 1o mars de l’an z au z  1583 est
z  z   z 
N 4  365z        578041
 4  100   400 

6) Le nom du jour qui correspond à une date donnée du calendrier


grégorien.
Sont z l’indice du 1o mars de l’an z et N3 le nombre des jours
passés depuis le vendredi 15 octobre 1582 jusqu’au 1o mars de l’an z.
dr est égal à l’indice du vendredi qui est 5 plus N module 7.
z  z   z 
z  z +  4   100    400   2 (mod 7).

d’où
z  z   z 
z  3 + z +  4   100    400  (mod 7).

L’indice du jour d du mois de l’an z est donné par la formule :


 m
  z +  2.6( m  1)  0.4    (1  w ( z))  d  1
11

où w(z) = 1 pour l’an bissextile z


et w(z) = 0 pour l’an z simple

d’où :
z  z   z   m
2+d+z+  4   100    400   11 (1  w ( z)) (mod 7)

Maintenant si on pose z = 100c + y 0  y  99.


on trouve facilement :

13m  1 y c  m


d+  5   y   4    4   2C  11 (1  w ( z)) (mod 7)

où W(z) = 1 pour l’an bissextile z


et W(z) = 0 pour l’an z simple.

Le nom du premier Jour de l’An :


Pour trouver l’indice du 1er janvier de l’an z du calendrier grégorien :
on pose d=1 et m = 11 dans la relation (*) on trouve alors :
y c
  y        2 c  W ( z) (mod 7)
4  4 

où W(z) = 1 pour l’année bissextile.


W(z) = 0 l’année simple.
Exemples:
1) pour trouver le nom du jour du 17 juin 1993 on pose d = 17 m =4 car juin
est 4o mois à partir du mois de mars.
z = 1993 = 1900 + 93 c = 19 y = 93 en remplacent dans la
relation et par suite.
4
On trouve : 11  0

 53   93  19 
 17 +  5   93   4    4   2  19 (mod 7)

  4 (mod 7)
Mais 4 est l’indice du jeudi donc le 17 juin 1993 est un jeudi.
2) Quel est le premier jour de l’an 2100 ?
c = 21 y = 0 cette année est simple w(z) = 0
d’où
 21
     2 (21)  5 (mod 7)
4

Donc le premier Jour de l’An 2100 est un vendredi.


Concordances des dates Chrétiennes et de l’Hégire.
Le nombre de l’Hégire

1)
 on numérote les mois arabes de 1 à 12 a partir du Al mouharram tableau(1)
 Les mois de l’année du Calendrier Julien ou grégorien seront numérotes de 1
à 12 à partir du mois de mars Tableau ( )
 Chaque date du Calendrier de l’hégire sera représentée par un triplet (x, l , j)h

x est l’année de l’hégire
l est le numéro du mois de l’année.

j est le numéro du jour du mois.


 Chaque date du calendrier chrétien est représentes par un triplet (z, m, d)c où
z est le millésime de l’année.
m est le numéro d’ordre du mois.
d est le numéro du jour du mois.
 Suit NH le nombre des jours passés depuis le 1er mouharram de l’un 1 de
l’hégire jusqu’au date (x, j)h de l’hégire qui correspond à la date (z, m, d)
chrétien.

Dans le calendrier de l’hégire


 ( x  1) 10631  14   ( l  1) 59  1
NH        j  1
 30 2

dans le calendrier Julien avant le 15 octobre 1582


  m  
  z  11  622 1461  2 
NH 
     ( m  1) 153  2   d  138
 4   5 
 
 

Dans le calendrier grégorien après le 15 octobre 1582.


  m   m
 z  11   z   11 
E2      
 100   400 
   

  m  
  z  11  622 1461  2 
NH 
     ( m  1) 153  2   d  138  E
 4   5 
 
 

  m   m
   11   z   11 
où E2  
 100   400 

   

2) Trouver le date chretienne correspendante à une date donné de l’Hégire


1o) La date de l’hégire est avant le 17 Ramadan 990 suppresons que la date
donnée cet (x, l , j) et on vent trouver la date correspondant du calendrier
Julien on effectue les étapes suivantes:
1o Etape: on Calcule les nombres suivants
 10631( x  1)  14   59( l  1)  1
1) N H        j  1
 30 2

2) K = 4N + 549
 K 
3) Q = 1461 c’est le quotient de la division de K par 146

4) R = K - 1461  Q c’est le reste de la division de k par 146.


R
5) H 
4

2o Etapes :
Si H est l’an des nombres 61 122 214 ou 275
alors ne cet respectivement 3 5 8 ou 10
et dans tous les autres cas :
 5H 
m   1.
153 

H 61 122 214 275 pour les autres


valeurs H
m 3 5 8 10  5H 
m= 153   1.
 m
ainsi on trouve le mois m et l’année z = Q + 622 +  H 

correspondants
 ( m  1) 153  2 
d=- 
 5   H  1.

Exemple:
Trouver la date du calendrier julien correspondant un 17 Chawal
740 de l’Hégire :
Solution:
1ère étape : on calcule suivant :
N = 262159
K = 1049185
Q = 718
R = 187
H= 46

2ème étape :
 5  46 
m 1
 153 

m = 2 le mois correspondant est avril


2
l’année z = 718 + 622 + 11

z = 1340
3ème étape :
 (2  1) 153  2 
d  ( 1)  46  1  16
 5

et la date cherchée cet 16 avril de l’an 1340


2º la date de l’hégire est après le 17 Ramadan 990.
Si la date donnée est (x, l ,j) de l’hégire et on cherche la date (z,m,d)
du calendrier gregorien: au effectue les étapes suivantes:
1o étape:
On calcule successivement les nombres :
10631 ( x  1)  14   59 ( M  1)  1
N       j  1
 30 2

 4 N  549 
a
 1461 

 a  623  a  623 
Eo   2   
 100   400 

 ( N  E o )  549 
q 
 1461

 q  622   q  622 
E1   2   
 100   400 

1461 q  2 
H  N  137  E 1   
 4

2ème étape : si H est l’un des nombres 61 112 214 275

alors m est successivement 3 5 8 16


 5H 
dans les autres car m = 153   1

 m
z = q + 622 + 11 .

3ème étape :
153 ( m  1)  2 
d   H  1
 5

a nombre d cet le numéro du jour mois m

Exercice:
Trouver la date Chrétienne correspondante au 1er mouharram de pose
1419 de l’Hégire

Solution:
Y=1 l =1 x = 1419
a = 1376
Eo = 13
Q = 1376
E1 = 13
H = 58 d’un m = 2 z - 1998 et d = 28
la date est donc le 28 avril 1998.
5) Les dates de l’Hégire à partir des dates Chrétiennes
1- Trouver la date de l’Hégire correspondante à une date donnée du calendrier
Julien.
Supposons donnée la date (z, m, d) du calendrier julien et on
demande la date de l’Hégire correspondante (x, j) on effectue les
3étapes suivants.
1ère étape:
On calcule successivement les nombres entiers suivants :
   m   
 
N   1461  z     622  2    153 ( m  1)  2 /5  (d  1)  137
 11   /4 

 30N  15 
b le quotient de la division de 30N + 15 par 10631
 10631 

S = 30N + 15 - 10631  b le reste de la division de 30N + 15 par


10631
x=b+1
S
F   .
 30 

si F = 354 alors l = 12 et j = 30 et l’année x = b+1 est abondantes


 2F
si 0  F  353 alors l    1
 59 

 59 ( l  1)  1
j     F  1
 2

et ainsi on trouve la date correspondante de l’Hégire (x, l ,j)

Exemple:
pour le 1o juillet 1233 d= 1 m=5 z=1233
N = 223153
b = 629 s = 7706 f = 256 d’où
l =9 j = 21 x = 63
la date correspondante est le 21 Ramadan de l’an 630 de l’hégire

Trouver la date de l’hégire correspondante à une date (z, m, d) du


calendrier grégorien.
Etant donnée la date (z, m, d) du calendrier grégorien après le 15
octobre 1582 et on demande la date (x, j) de l’hégire correspodnante:
on fait exactement la même methode que celle du calendrier julien
avec le seul difference que le nombre N des jours passés depuis le 1o
mouharram de l’an 1 jusqu’au date (z,m,d) gregorien sera donnée par
les relations:

   m   
 
N   1461  z     622  2    153 ( m  1)  2 /5  d  1 137  E où E = -
 11   /4 


  m   m
 z  11   z  11 
2+ 
 100 
 
 400 

   

Exemple:
Pour le 15 septembre 1930
 m  7 
d = 15 m =7 z = 1930 11  11  0

E = 13 N = 477795 b=1348 s =3277 f = 109


l = 4 j = 21 x = 1349

on trouve le 21 Rabie El - Thani 1349 de l’hégire.