Vous êtes sur la page 1sur 7

Plan de leçon par Katherine Ferrao

Leçon de :

Français langue seconde et Sciences et technologies

Le niveau scolaire

4

e année

Le programme

Immersion française

La matière

Le curriculum de l’Ontario – Sciences et technologies - Habitats et communautés

Le sujet de la leçon

Les espèces en péril

Les compétences visées

Interaction orale (IO) Production orale (PO) Production écrite (PÉ)

Moment de l’année

Vers le début ou le milieu de novembre. Cette leçon est la dernière dans l’unité, car la moitié des autres leçons bénéficierait de l’éducation en plein air quand il fait plus chaud.

Durée prévue

2 périodes, avec la possibilité de prolongement

Aménagement physique de la classe

Les pupitres sont en paires et en rangs verticaux au centre de la salle en face du tableau/SMARTboard. Le bureau d’enseignant(e) est situé horizontalement devant le même mur qui se situe le tableau. Cette configuration facilite le mouvement autour de la classe et la collaboration en paires ou en groupes de quatre.

Les attentes du ministère -français -matière

Immersion française

 

Attentes :

A2. Listening to Interact : interpret messages accurately while interacting in French for a variety of purposes and with diverse audiences

 

B2. Speaking to Interact : participate in spoken interactions in French for a variety of purposes with diverse audiences D1. Purpose, Audience, and Form: write in French in a variety of forms and for a variety of purposes and audiences, using knowledge of vocabulary, language conventions, and stylistic elements to communicate clearly and effectively

Contenus d’apprentissage :

 

A2.2 Interacting : respond with understanding to what others say while participating in a variety of interactions about familiar, academic, and personally relevant topics (e.g., acknowledge another point of view in conversation; ask and answer questions to understand a peer’s statements and opinions; respond effectively to a peer’s ideas in a think-pair-share situation)

B2.2 Interacting : engage in rehearsed and spontaneous spoken interactions, in guided and increasingly spontaneous social and academic contexts, about personally relevant and academic topics (e.g., discuss the importance of recycling practices in their community; discuss healthy and unhealthy eating habits; ask for and give directions to specific places, such as a restaurant, friend’s home, park, or town; role-play an interaction that involves a financial transaction)

D1.2 Writing in a Variety of Forms : write a variety of French texts to convey information, ideas, and opinions about familiar, personally relevant, and academic topics, following models appropriate to the purpose and incorporating some elements of each form (e.g., write an

alternative ending to a popular folktale, fairy tale, legend, or

tall tale; develo

and write directions for a board

ame

Les objectifs

1. On apprend que c’est une espèce en péril.

2. On apprend les trois catégories principales des espèces en péril.

3. On apprend les raisons pour lesquelles des espèces deviennent des espèces en péril.

4. On réfléchit aux solutions possibles.

Vocabulaire propre au thème

Classification des espèces :

Une espèce en péril

 

Une espèce menacée

Une espèce en voie de disparition

Une espèce disparue

Une espèce disparue du pays

Une espèce indigène

Une espèce introduite

Une espèce envahissante

Facteurs qui mettent les espèces en péril :

La dégradation d’habitat

La perte d’habitat

La désertification

La déforestation

La maladie

Le changement climatique

La pollution

Le déroulement -mise en train -diagnostic -présentation du

Mise en train (2 à 3 minutes) L’enseignant(e) prend ce temps pour demander aux élèves comment les interactions entre les humains et les habitats naturels pourront être liés avec les espèces en péril. Ce discours fait le lien entre la dernière leçon et celle qui vient.

nouveau concept -application -conclusion

Diagnostique (15 minutes) L’enseignant(e) va écrire les nouveaux mots de vocabulaire sur le tableau, et les élèves vont essayer de deviner les définitions avec leurs partenaires de coude. Ils seront encouragés à utiliser leurs connaissances du vocabulaire de la dernière leçon pour faire des liens entre les deux ensembles de mots. Pendant que les élèves font cela, l’enseignant(e) va faire des tours à chaque groupe pour entendre leurs idées.

Présentation du nouveau concept (30 minutes) Premièrement, l’enseignant(e) va discuter les estimations et les idées qu’il/elle a entendu, et après il/elle donne les définitions correctes des mots de vocabulaire. Deuxièmement, l’enseignant(e) va expliquer aux élèves la signifiance des espèces en péril, les trois catégories qu’on utilise pour les classifier et comment ces espèces sont mettre en péril. Dernièrement, l’enseignant(e) termine avec une petite discussion avec la classe à propos de comment on peut aider les espèces en péril et les questions que les élèves veulent poser devant la classe.

Application (40-45 minutes) L’application se déroule en deux parties. Premièrement, l’enseignant(e) met les étiquettes avec les facteurs (trouvées dans la section de vocabulaire) sur les murs d’une façon écartée. L’enseignant(e) va nommer une espèce en péril et les élèves doivent marcher et rester près du facteur qu’ils pensent appartient parmi les facteurs contribuant à sa menace. Après que tous les élèves ont choisi une réponse, l’enseignant(e) fait le tour de la salle en demandant le raisonnement des élèves. Deuxièmement les élèves vont écrire une réflexion dans

L’évaluation

Diagnostique

-diagnostique

1.

Après cette leçon et laquelle qui précède, les élèves

-formative

-sommative

complètent une carte de sortie (Annexe 1). L’enseignant(e) utilise les réponses données pour décider si les élèves ont besoin de l’activité de prolongement.

Formative

1.

Activité de Quatre Coins : Dans cette activité,

l’enseignant(e) a l’opportunité d’évaluer la compréhension des mots de vocabulaire aussi que comment les élèves expliquent leur raisonnement en français.

2.

Réflexion et liste de contrôle : Cette activité montre à

l’enseignant(e) si l’élève peut parler des idées reliées à la tache sommative avec un bon niveau de compréhension. L’élève a l’opportunité de s’évaluer pendant le processus avec la liste de contrôle et cela lui donne de la pratique pour la partie écrite de la tache sommative.

Le matériel

 

Les crayons

Les cahiers d’écriture

Étiquettes avec les noms des facteurs qui mettent les espèces en péril

Activité de suivi

Si les élèves ne comprennent pas les définitions et/ou les concepts, on continuait avec un différent type d’activité qui réponde aux besoins relevés dans les cartes de sortie. Dépendant de la variété des confusions et du nombre des confusions, l’enseignant peut décider de faire une petite révision ou mettre les élèves en groupes pour faire de la recherche en ligne. Pour évaluer la compréhension après cela, l’enseignant peut utiliser une autre carte de sortie. Si les élèves comprennent tous, ils commencent à planifier pour leurs taches sommatives.

Bilan de la leçon

Les forces Cette leçon intègre deux types d’évaluation pour assurer que les élèves comprennent profondément les concepts visés, car la tache sommative est basée sur les espèces en péril, leurs habitats et comment on peut les aider. Les activités kinesthésiques, linguistiques, collaboratives et individuelles, alors les besoins de quelques différents types d’apprenants sont satisfaits. Finalement, cette leçon est guidée par des activités d’enquête et de collaboration; deux facteurs qui sont impératifs dans le curriculum des sciences. Les faiblesses La principale faiblesse est que la leçon n’est pas égale entre le français et la matière, alors le français est rendu plutôt à un chemin par lequel les sciences sont enseignées. Pendant l’activité « Quatre coins », les élèves peuvent suivre leurs camarades pour qu’ils ne soient pas seuls ou incorrects. Ce n’est pas une activité qui facilite la participation des élèves timides, car ils seront très difficiles à évaluer. L’amélioration Premièrement, la leçon peut être plus liée au programme d’immersion française et les attentes dans le curriculum. La leçon est aussi remplie des définitions et c’est parfois trop verbeux, alors j’aimerais la synthétiser. Les modifications seront claires après une ou deux fois que j’enseigne la leçon.

seront claires après une ou deux fois que j’enseigne la leçon. Annexe 1A Annexe 1B Étudiant(e)
seront claires après une ou deux fois que j’enseigne la leçon. Annexe 1A Annexe 1B Étudiant(e)

Annexe 1A

Annexe 1B

Étudiant(e) / Enseignant(e)

-------------------------Carte de Sortie ----------------------- Nom: Tout compris Ce que j’ai compris est Presque
-------------------------Carte de Sortie ----------------------- Nom: Tout compris Ce que j’ai compris est Presque
-------------------------Carte de Sortie ----------------------- Nom: Tout compris Ce que j’ai compris est Presque
-------------------------Carte de Sortie ----------------------- Nom: Tout compris Ce que j’ai compris est Presque
-------------------------Carte de Sortie ----------------------- Nom: Tout compris Ce que j’ai compris est Presque
-------------------------Carte de Sortie ----------------------- Nom: Tout compris Ce que j’ai compris est Presque

-------------------------Carte de Sortie -----------------------

Nom:

Tout compris

Ce que j’ai compris est

Presque compris

Ce que je n’ai pas compris est

1. J’ai écrit au moins 3 idées

Peu compris Pas compris

2. J’ai utilisé les mots de vocabulaire.

3. J’ai illustré mes connaissances des nouveaux termes.

4. J’ai suivi le modèle d’écriture pour les réflexions.