Vous êtes sur la page 1sur 2

Exercice 5 :

Verbes essentiellement ou occasionnellement impersonnels ?

(Série d’exercices)

1. Il arrive qu’il fasse ses devoirs.

→ Le verbe « arriver » est occasionnellement impersonnel (malgré le fait qu’il soit utilisé comme
locution verbale) car il peut également être employé personnellement en gardant la même
acception (il arrive un problème = un problème arrive)

2. Il se prépare un complot dans les coulisses.

→ Le verbe « se préparer » est occasionnellement impersonnel (même s’il est utilisé comme
locution verbale) car il peut également être employé personnellement en gardant la même
acception (il se prépare un complot = un complot se prépare)

3. Il importe que tu révises tes cours régulièrement.

→ Le verbe « importer » est essentiellement impersonnel, car il changera son acception


impersonnelle en étant employé personnellement, par exemple : cette entreprise importe ses
marchandises à Rabat. Ici, « importer » change le sens et prend celui de « apporter »)

4. Il se passe un scandale dans la rue.

→ Le verbe « se passer » est ici essentiellement impersonnel car il est à la forme impersonnelle
où il prend le sens d’ « avoir lieu », c’est-à-dire ce n’est pas le verbe « passer » qui a un autre
sens et qui peut également être pronominalement utilisé dans « se passer », ce dernier serait
occasionnellement impersonnel.

5. Il est temps de lui dire la vérité.

→ Le verbe « être» est occasionnellement impersonnel (malgré le fait qu’il soit inclus dans la
locution verbale) car il peut également être employé personnellement en gardant la même
acception.

6. Il se trouve que c’est lui le fautif.

→ Le verbe « se trouver » est occasionnellement impersonnel (malgré le fait qu’il soit utilisé
comme locution verbale) car il peut également être employé personnellement en gardant la
même acception (il se trouve un problème quelque part = un problème se trouve quelque part)

7. Il est un dieu dans le ciel.

→ Le verbe « être» est occasionnellement impersonnel car il peut également être employé
personnellement en gardant la même acception.

8. Il se peut que votre calcul ait été faussé.

→ le verbe « se pouvoir » est ici essentiellement impersonnel car il s’utilise impersonnellement


soit seul soit avec le pronom « se » dans l’acception de : peut-être. S’il était personnellement
employé, il changerait le sens.

9. Il convient de le rappeler son rôle.


→ Le verbe « convenir de » est ici essentiellement impersonnel car il est à la forme
impersonnelle où il prend le sens d’ « être souhaitable », c’est-à-dire ce n’est pas le verbe
« convenir » qui a un autre sens et qui peut également être utilisé avec la préposition « de », ce
dernier serait occasionnellement impersonnel.

10. Il grésille dehors.

→ Le verbe « grésiller » est, toujours, essentiellement impersonnel car il exprime un phénomène


météorologique.

11. Il s’agit de lire des romans.

→ Le verbe est essentiellement impersonnel car c’est une locution verbale qui est à la forme
impersonnelle.

12. Il gronde un moteur dehors.

→ Le verbe « gronder » est occasionnellement impersonnel car je peux tout simplement dire : un
moteur gonde dehors.

Réalisé par : Rida