Vous êtes sur la page 1sur 15

Rapport annuel 2018

www.sagarmathasuisse.ch

Organisation suisse

SagarmathaParce que chaque enfant mérite un avenir


Les enfants de Sagarmatha au 31.12.2018

1 Organisation Suisse Sagarmatha – Rapport annuel 2018


Message de la présidente

Une nouvelle aventure


L’année 2018 s’est écoulée sereinement pour
les enfants du centre Sagarmatha. Plusieurs
membres de notre comité ont eu la chance de
leur rendre visite au printemps dernier. Leur
visage et leur joie de vivre sont contagieux, et
c’est à chaque fois un bonheur que de se
rendre au centre. Nous avons dit au revoir à
plusieurs jeunes filles, qui volent désormais de
leurs propres ailes après avoir terminé leurs
études ou achevé une formation
professionnelle.

Un groupe d’élèves de l’Ecole internationale,


accompagnés de plusieurs professeurs, s’est
rendu au Népal pour un voyage plein de
découvertes et moments forts. Ce rapport laisse
une large place à leurs témoignages, ainsi qu’à En 2019, un membre de notre comité,
ceux de deux nouveaux membres ayant rejoint ainsi que des parrains de l’association
notre comité l’an dernier. française Sagarmatha, se rendront au
Népal. Quant à nous, nous préparons
Je ne peux évoquer l’année écoulée sans déjà un voyage en 2020. En attendant,
mentionner le décès de Cathy David-Raphoz, n’hésitez pas à nous suivre et à
membre de notre comité, survenu brutalement échanger sur notre compte Facebook.
le 24 janvier 2019. Cathy a marqué nos
rencontres et voyages au Népal. Nous Merci de tout cœur à toutes celles et
garderons d’elle le souvenir d’une personne ceux qui nous ont soutenus en 2018.
ouverte, généreuse et engagée. Elle va Et à très bientôt pour de nouvelles
profondément manquer à toutes les personnes aventures !
qui l’ont connue.

Leur visage et leur joie


de vivre sont contagieux, Myriam Eden
Présidente
et c’est à chaque fois un edenmyriam@gmail.com

bonheur que de se rendre


au centre.

Organisation Suisse Sagarmatha – Rapport annuel 2018 2


Remerciements pour l’année 2018

Nous tenons à remercier chaleureusement :


nos parrains et marraines ; amateur La Réplique de Satigny (don recette
spectacle), le club de bienvenue au CERN (don
les volontaires et les membres de notre comité bric-à-brac), Ecole internationale/La Châtaigneraie
pour le temps qu’ils ont consacré à l’association : (don écrans pour ordinateurs), BIC (don stylos) ;
agence createur.ch, Nadine Barreiro, Grégoire les personnes ayant fait un don en nature (jouets,
Borboën, Quentin Choffat, Cathy David-Raphoz, jeux ou vêtements) ou un don à l’occasion du
Jean-Philippe Gay, Sylvie Hintermeister, Luzia voyage de Pâques 2018 ;
Dutruy, Mikhail Goussarov, Anne Kerisel, Christine
Krattinger-Allaman, Myriam Eden, Francis Laune, Sophie Berclaz, Charles Clerc, Lise Clerc, Cathy
Marianne Naegeli, Famille Nahum, Famille David-Raphoz, Olivier Revaz, pour l’encadrement
Vonlanthen-di Nenna, Silvia Palivoda-Rodicio, des élèves lors du voyage au Népal de Pâques
Béatrice Pothier, Andrea Plasschaert, Catherine 2018 ; Mikhail Goussarov pour les photos ; le
et Olivier Revaz ; personnel du centre Sagarmatha pour son accueil ;

les Centres des jeunes d’Aubonne, Gimel et Etoy la direction et le service comptabilité de l’Ecole
pour leur généreuse donation en faveur du centre internationale de Genève pour leur soutien au
Sagarmatha suite à la visite qu’ils ont effectuée sur voyage des élèves ;
place en octobre 2017, ainsi que pour leurs
collectes au cours de l’année ; et toutes les autres personnes qui ne sont pas
mentionnées ici mais ont soutenu l’Organisation
les élèves de l’Ecole internationale pour leur Suisse Sagarmatha en 2018.
collectes à l’occasion de leur voyage 2018 au
Népal, et en particulier : Danoffice IT - M. Saltiel
(don d’ordinateurs portables), la troupe de théâtre

3 Organisation Suisse Sagarmatha – Rapport annuel 2018


L’année 2018 en bref

ce voyage avec
Témoignage les centres des
De Grégoire Borboën, nouveau membre du jeunes d’Aubonne,
comité Etoy et Gimel, je
me suis dit qu’il y
Mon premier contact avec le Népal a eu lieu avait encore
en été 2007. J’y ai fait un trek autour des beaucoup à faire
Annapurnas. Durant le mois qu’a duré mon dans et pour le
voyage, j’ai découvert une culture et des gens Népal. Les enfants
magnifiques. Malgré des problèmes politiques de Sagarmatha,
à l’époque – c’était la révolution maoïste – je comme ceux d’un
n’ai jamais rencontré un peuple si tolérant et autre centre pour
si gentil. Aucune haine raciale n’était enfants que nous
présente. L’acceptation des différentes avons visité, m’ont
religions présentes dans le pays énormément
(christianisme, islam, bouddhisme, touché et donné envie de m’investir davantage
hindouisme, …) m’a beaucoup surpris à mon car ils le méritent !
arrivée.
Je me réjouis beaucoup de cette nouvelle
J’espérais pouvoir retrouver cette atmosphère aventure au sein du comité de Sagarmatha. Je
lors de notre voyage de 2017 et je n’ai pas suis heureux de pouvoir partager cette
été déçu. Malheureusement, depuis le séisme expérience avec tous les membres et d’avoir la
de 2015, des retours en arrière tant politiques chance de donner un peu de mon temps pour ces
que sociaux ont été constatés. Au retour de enfants merveilleux.

Témoignage
De Jean-Philippe Gay, nouveau membre
du comité

C’est dans le cadre de mon travail que j’ai


découvert Sagarmatha. « Namaste » c’est
le nom donné au projet de voyage solidaire
mis sur pied avec, et aussi pour les jeunes
des Centres d’animation d’Aubonne, Etoy et
Gimel. Ce projet, qui n’était d’abord qu’une
envie imprécise a réellement pris forme à la
suite d’un coup de fil avec la présidente de
Durant ces deux semaines, je suis devenu
l’Organisation Suisse Sagarmatha, afin
« Uncle John » pour les enfants népalais. J’ai pu
d’évoquer la possibilité d’une collaboration
en quelque sorte faire partie de la "famille
et d’un voyage au Népal.
Sagarmatha" et cela m’a beaucoup touché.
J’ai pu également constater tout ce qui a été mis
Fort des expériences positives des voyages
en place jusqu’alors par l’association pour les
de l’Ecole internationale, nous avons reçu
accompagner dans leur développement et
l’accord du comité de Sagarmatha et notre
promouvoir leur épanouissement (le lieu de vie, le
projet a pu démarrer. Amicalement
personnel, l’instruction reçue et les valeurs
soutenus et conseillés par Olivier et
transmises).
Catherine Revaz, ainsi que par Babu, notre
contact sur place, nous nous sommes
Ayant toujours une grande place dans mon cœur
envolés pour Katmandou en octobre 2017
pour ces enfants, la proposition de faire partie du
avec 19 adolescent.es. Nous y avons alors
comité est venue répondre à une envie profonde
fait l’émouvante rencontre des enfants ainsi
d’aller plus loin, au delà du fait d’avoir fait un beau
que du personnel du centre Sagarmatha.
voyage, et de pouvoir œuvrer concrètement pour
Beaucoup d’amour et de joie ont été
le futur du centre et de ses bénéficiaires.
partagés avec eux pendant les deux
semaines du voyage !
Organisation Suisse Sagarmatha – Rapport annuel 2018 4
L’année 2018 en bref

Voyage Népal 2018


Comme chaque fois, l’expérience du
Népal a marqué les visiteuses et
visiteurs du centre Sagarmatha. Nous
publions des textes rédigés par des
élèves qui s’y sont rendus du 21 mars
au 4 avril 2018.

« Les enfants du centre Sagarmatha sont


doux, et ont tous quelque chose qui les
différencie des autres. Leur maturité m’a
marquée. Il n’est pas juste qu’ils aient eu regard vivace nous sourient, avant de se
à vivre ce qu’ils ont vécu à un si jeune tourner en riant et de s’éclipser par les
âge. Ces quelques jours passés avec eux escaliers. Les prochaines cinq minutes
m’ont permis d’apprendre énormément. s’enchaînent exactement comme la première,
Une vraie leçon de vie.» Alicia E. mais cette fois, les petits curieux se font
rapidement attraper. Les rires deviennent un
« Cela fait un mois que nous sommes écho dans le couloir, et plusieurs enfants
rentrés du Népal, mais je me souviens timides continuent de nous guetter.
encore de la chaleur, de la nourriture, et
de la culture. J’ai été agréablement Nous sommes emportés par une marée de
surprise en voyant tous ces enfants qui, petits nous invitant à jouer au loup dans la
sans posséder grand chose, avaient les cour. Ne vous fiez pas à leur taille... ils ont
plus grands sourires que j’aie jamais vus une sacré endurance ! (…) Je sais aussi
sur des visages. » Alicia G. qu’ils possèdent une maturité digne de nos
plus sages, et une force qui les fera tous,
« Ce furent deux semaines formidables petits et grands, surmonter des montagnes
et touchantes. La joie des enfants fut sans doute plus hautes que l’Everest. »
magique à voir. Je suis heureuse que Anna-Maria
nous ayons pu leur apporter le sourire. »
Amandine « Le bonheur et l’excitation des enfants
étaient incroyables. Chaque fois que nous
« 5h30 du matin. Des chiens aboient. Les arrivions au centre Sagarmatha, ils avaient le
lumières du centre Sagarmatha sourire aux lèvres. J’ai beaucoup appris
s’allument lentement et on entend les d’eux, simplement en les regardant jouer et
portes de nos voisins s’ouvrir. Une dizaine interagir avec le monde qui les entoure.
de minutes plus tard, un enfant sort une Après avoir passé la journée avec eux,
corde à sauter et joue, seul dans la cour certains camarades et moi-même avons
et la pénombre de l’aube népalaise. De passé une nuit au centre. Cela a été une
plus en plus d’enfants sortent du bâtiment expérience mémorable. Avant le dîner, l’un
principal et le rejoignent. Les chiens des enfants les plus âgés a entamé une
aboient de nouveau. Le ciel indigo se prière. Cela a été un moment extraordinaire,
colore d’orange, puis de blanc, et une car je me suis senti immergée dans leur
nouvelle journée débute lentement. culture. Le lendemain matin, tous les enfants
On toque à notre porte. Nous avons à ont déjeuné et se sont échauffés avec
peine le temps d’apercevoir des petits quelques exercices pour se préparer à la
pieds qui s’enfuient en riant. Quelques journée. (…) Passer du temps avec eux m’a
secondes plus tard, on toque à nouveau, permis de comprendre qu’on n’a pas besoin
mais cette fois, une petite fille en robe de de grand chose pour être heureux. Ce fut une
princesse rose et deux petits garçons au expérience qui a changé ma perception du
monde qui m’entoure et de la façon dont je
me dois de traiter les autres. » Audrey
5 Organisation Suisse Sagarmatha – Rapport annuel 2018
L’année 2018 en bref

« Lorsque nous sommes arrivés pour la


première fois au centre Sagarmatha, nous
avons été accueillis chaleureusement par
tous les enfants ainsi que Beena, la
responsable. Tous les enfants avaient un
sourire jusqu’aux oreilles. Ils sont joyeux,
malgré tout ce qu’ils ont dû traverser. En
passant une nuit au centre, j’ai vu à quel
point chacun d’entre eux est indépendant et
aimant. Les plus jeunes enfants sont
toujours aidés par l’un des plus grands. Une
très jeune fille m’a saisi la main et m’a
amenée là où je devais me laver les mains.
Elle m’a ensuite montré où je devais
m’asseoir - à ses côtés.
Chaque enfant du centre Sagarmatha a une
discipline étonnante et est extrêmement poli.
Pendant mon séjour, j’ai eu l’occasion de
constater que tout est très bien organisé. pu leur apporter un peu de joie pendant les
Leur discipline se ressent dans les devoirs journées que nous avons passées avec eux
qu’ils font tous les jours (deux heures m’a empli de satisfaction. Je suis
l’après-midi et une heure le matin avant de extrêmement reconnaissant aux enseignants
partir pour l’école). J’ai été impressionnée et à l’Organisation Suisse Sagarmatha de
de voir les jeunes enfants se concentrer et m’avoir permis de vivre une si grande
travailler pendant si longtemps. Tout cela a aventure humaine qui a définitivement
été une véritable leçon pour moi. » changé ma vision du monde et, je l’espère,
Bénédicte fait de moi une meilleure personne. »
Emmanuel
« Trouver des activités différentes chaque
jour pour les enfants nous a permis d’entrer « Le voyage au Népal est une expérience
en relation et d’interagir avec eux. La que je n’oublierai jamais. Nous avons tant fait.
diversité des âges nous a permis de voir ce Visiter Katmandou, passer du temps avec les
que c’est que de vivre dans des conditions enfants des centres Sagarmatha et Punarbal,
inimaginables pour nous. Parler avec les et bien plus encore. Ce voyage a été
filles les plus proches de notre âge, de treize rempli d’aventures, de surprises et de
à seize ans, nous a fait découvrir que nous découvertes. » Gabrielle
avions finalement plus en commun que nous
le pensions, en termes de musique,
célébrités et émissions de télévision. Les
filles les plus âgées étaient très ouvertes à
de nouvelles choses (…). Voir les enfants
sourire et rire a été très émouvant. »
Le voyage au Népal est
Charlotte une expérience
« Qu’il s’agisse de construire des legos, de que je n’oublierai jamais.
cuisiner des momos (raviolis) ou d’aller
acheter des chaussures avec les enfants,
chaque activité m’a ramené à ma jeunesse
et m’a vraiment touché sur le plan
personnel. J’ai bien sûr ressenti de la
tristesse pour ces enfants qui ont eu la
malchance d’avoir perdu leurs parents. Je
suis privilégié et je le sais, mais le fait d’avoir

Organisation Suisse Sagarmatha – Rapport annuel 2018 6


L’année 2018 en bref

« Ce voyage m’a fait réaliser à quel point population népalaise reste optimiste et
la vie au Népal est différente de celle de chaleureuse malgré les pertes qu’elle a
la Suisse. Une des expériences qui m’a le subies. Cela a été une source d’inspiration
plus marquée a été la rencontre avec durant ce voyage.
l’une des filles qui vit au centre, Sabita. Je
me souviendrai d’elle toute ma vie. Elle a Bien que la ville de Katmandou soit
quinze ans et a vécu toute son existence inoubliable, ce sont les personnes qui vivent
au Népal. Elle n’a jamais quitté le pays et au centre Sagarmatha qui m’ont fait la plus
rayonne de positivité. Pour moi, elle est grande impression. Toutes ont été
forte et engagée. incroyablement gentilles et émouvantes.
Elles m’ont certainement apporté plus que
Vivre avec une quarantaine d’autres tout ce que j’ai pu leur offrir. Ma valise était
enfants n’est pas quelque chose que je plus légère au retour mais mon cœur restera
trouverais facile. Ayant passé une nuit au touché à jamais par leur positivité et leur
centre, j’ai eu la chance de voir ce qu’est incroyable perspective sur la vie. Elles nous
leur vie quotidienne. Sabita nous a offert ont accueillis à bras ouverts et ont tout fait
son lit pour la nuit parce qu’elle voulait pour que nous puissions au mieux découvrir
que nous nous sentions le plus à l’aise leur culture. Nous avons tous gagné une
possible. Avant de partir me coucher, j’ai deuxième famille au centre Sagarmatha et je
lui montré mes dessins et elle m’a me sens privilégiée d’avoir pu les rencontrer.
demandé d’en faire d’autres. J’ai passé la Ce voyage a été par moments difficile, mais
plus grande partie de la nuit à la dessiner. je ne le changerais pas pour autant. Les
Le matin, Sabita s’occupait de faire les lits obstacles surmontés et les expériences
du dortoir, d’aider à la cuisine et, ensuite, vécues m’ont rendue plus résiliente. Un
de faire ses devoirs scolaires. Elle restera grand merci à la famille Sherpa et à tous
pour moi une source d’inspiration qui me ceux qui ont contribué à faire de ces
tient à cœur. » Kate moments une expérience unique pour nous
tous. » Lara
« En arrivant au centre Sagarmatha,
chaque enfant nous a accueillis avec un « Au cours de ce voyage, j’ai découvert que
‘namaste’. On nous a donné un foulard le fait d’être heureux ne dépend pas du fait
traditionnel blanc symbole de bienvenue. d’être riche ou pauvre. Les enfants que nous
Chacun avait un sourire. Rien qu’au cours avons rencontrés souriaient, riaient et
de ces deux semaines, j’ai appris que le jouaient. Ils ont de la chance parce qu’ils
bonheur vient de bien plus de choses que savent ce qu’est le bonheur, l’innocence et
ce que nous pouvons imaginer. » l’enfance. Je me suis sentie privilégiée
Katarina d’avoir pu les aider, mais aussi de les avoir
rencontrés et d’avoir appris d’eux. Ils m’ont
« Nous avions anticipé notre arrivée au finalement appris davantage sur le bonheur
Népal depuis de nombreux mois, mais que n’importe quelle autre expérience de
l’arrivée à Katmandou fut un choc. Des vie. » Lauren
couleurs vives dans les rues, aux bruits
incessants des voitures qui parcourent la « J’ai réalisé que toutes les petites choses
ville (en grande partie sur des routes sans que nous pouvons faire ici peuvent faire une
goudron), cette ville est aussi fascinante énorme différence pour les personnes qui ont
qu’elle est différente de la Suisse. Une besoin d’aide. J’espère que ce que nous
énergie électrique semble y habiter alors avons fait aura un impact dans la vie de ces
qu’une épaisse couverture de poussière enfants et qu’ils pourront avoir un futur
recouvre le ciel. Katmandou est une ville meilleur.» Matteo
superbe, mais hélas les cicatrices du
tremblement de terre de 2015 n’ont pas
encore entièrement disparu. La

7 Organisation Suisse Sagarmatha – Rapport annuel 2018


L’année 2018 en bref

« Ce voyage est le plus incroyable que j’ai temps dans ce centre d’accueil et d’observer
fait à ce jour et je suis certaine de ne jamais à quel point les responsables travaillent pour
oublier. Il m’a non seulement permis de donner aux enfants tout ce dont ils ont
découvrir un pays fascinant et sa riche toujours besoin a été une source d’inspiration.
culture, mais m’a aussi donné la possiblité Nous avions apporté des valises remplies du
de faire connaissance avec les enfants les matériel que nous avions collecté à Genève
plus adorables au monde. Ce qui m’a et que nous avons trié et distribué aux
marquée et émue le plus, c’est la joie et enfants. Nous avons également organisé
l’énergie contagieuse qu’ils ont tous, malgré diverses activités telles que jeux, dessin à la
le peu qu’ils ont et malgré ce qu’ils ont craie, puzzles, jeux de cartes et jeux de
perdu. Cette joie de vivre est ce qui me société. La rencontre de ces enfants a
manque le plus. certainement été le point culminant du
voyage. Ils se considèrent comme une seule
Le respect et l’admiration que j’ai pour tous et immense famille et nous ont accueillis avec
ceux qui contribuent à fournir à ces enfants beaucoup de sincérité. J’ai été vraiment
un environnement heureux et un avenir frappée de voir à quel point ils sont tous forts,
meilleur est incommensurable. J’aimerais résistants et attentionnés. » Meera
remercier chaleureusement tous les
professeurs et accompagnants qui nous ont « Je suis vraiment content de tout ce que
entourés pendant ce voyage merveilleux. » nous avons fait pour aider le centre
Margot Sagarmatha et d’avoir vu les sourires heureux
des enfants. Ils sont tous pleins d’énergie,
« Le Népal, tout comme ses habitants, est joyeux et étaient toujours contents de nous
un pays de contrastes. Sa richesse en voir. » Niccolo
matière de traditions m’a frappée dès mon
arrivée à l’aéroport. Les couleurs assaillent « Dès notre arrivée au Népal, je savais que
la vue, les odeurs s’immiscent dans les ce voyage allait être une expérience
narines et la poussière se dépose sur complètement inoubliable. Nous avons été
chaque parcelle de notre corps. Pourtant, exposés à une pollution et une poussière
malgré le contraste provoqué entre extrêmes. Mais nous avons vite appris que le
l’environnement (trop) calme de la Suisse et Népal est un pays de contrastes. D’un côté, la
le chaos du Népal, on se sent pollution et la poussière contaminent la vie de
immédiatement à l’aise et accueilli dans tous les jours, mais de l’autre côté, la
cette culture complètement différente. richesse culturelle de ce pays est
Rencontrer des enfants et des adolescents incalculable. J’ai été impressionné par la
ayant environ notre âge mais vivant des gentillesse et l’hospitalité des Népalais. »
quotidiens diamétralement opposés au mien Roland
a été une expérience dont je me souviendrai
pour le restant de ma vie. En tant qu’élèves « Ce voyage m’a permis d’ouvrir les yeux et
d’une école internationale, nous sommes de voir la vie en dehors de ma bulle.
sensibilisés aux problèmes dans le monde, Les enfants étaient adorables et affectueux,
mais n’avons jamais l’occasion de ce qui nous a donné envie de passer encore
réellement voir d’autres réalités de nos plus de temps avec eux. Nous avons aussi
propres yeux. La possibilité de rencontrer, visité de nombreux endroits comme
d’interagir et de nouer des liens d’amitié Bhaktapur, Punarbal home, Shivapuri... Nous
avec des personnes d’une autre culture a avons appris à faire des momos, des raviolis
renforcé ma volonté d’agir pour elles dans le traditionnels faits au Népal et avons
futur. » Marta découvert des danses népalaises. Nous
avons acheté de la peinture pour repeindre
« Nos visites au centre Sagarmatha ont été une salle où les enfants font leurs devoirs, et
toutes différentes, mais chacune a été c’est ce que j’ai préféré faire. Ce voyage m’a
mémorable. Le fait de pouvoir passer du aidé à faire ressortir un aspect de moi dont
j’ignorais l’existence. » Tara

Organisation Suisse Sagarmatha – Rapport annuel 2018 8


Comptes 2018

Bilan au 31 décembre 2018


Actif 31.12.2018 (CHF) 31.12.2017 (CHF)
Actif circulant
Caisse 0.00 0.00
PostFinance 12-648345-6 11’727.21 2’550.35

UBS 228-108612.40N -18.50 17.00


Total de l’actif circulant 11’708.71 2’567.35
Actif immobilisé
Actif immobilisé 0.00 0.00
Total de l’actif immobilisé 0.00 0.00
Total de l’actif 11’708.71 2’567.35

Passif
Fonds étrangers
Passif transitoire 0.00 0.00
Total des fonds étrangers 0.00 0.00
Fonds propres
Capital 2’567.35 40’360.03
Total des fonds propres 9’141.36 -37’792.68
Total du passif 11’708.71 2’567.35

Comptes de profits et pertes de l’exercice 2018


Produits 2018 (CHF) 2017 (CHF)
Ventes (Noël, etc.) 2’893.49 2’050.00
Dons 47’436.04 21’285.75
Parrainages 24’580.00 20’008.00
Cotisations 520.00 220.00
Produits financiers 0.00 0.00
Différence (perte) 37’792.68
Total des produits 75’429.53 81’356.43

Aides et charges
Missions Népal 65’000.00 80’000.00
Frais bureau et admin. 701.45
Honoraires externes 216.00 216.00
Informatique 710.80 162.00
Frais de banque 361.37 276.58
Différence précédente 9’141.36
Total des charges 75’429.53 81’356.43

9 Organisation Suisse Sagarmatha – Rapport annuel 2018


Comptes 2018

Organisation Suisse Sagarmatha – Rapport annuel 2018 10


Message de la trésorière

Une association toujours dynamique


Par Sylvie Nahum, trésorière

En 2018, nous avons pu compter sur une contribution conséquente


des élèves de l’Ecole internationale de Genève (La Châtaigneraie).
Avant leur voyage au Népal et grâce à diverses activités de
recherche de fonds, ceux-ci ont récolté 24’686 CHF. C’est un
résultat exceptionnel et nous les en remercions vivement. Les
Centres des jeunes d’Aubonne, Gimel et Etoy ont également fait un
généreux don suite à leur voyage au Népal en 2017, et nous leur
en sommes très reconnaissants.

Le montant total récolté par les parrainages s’est élevé l’an dernier
à 24’580 CHF. En 2018, nous avons demandé aux parrains et
marraines qui le peuvent d’augmenter le montant de leur
contribution (125 CHF par mois pour un parrainage complet).
Adoptée par une partie d'entre eux, cette mesure nous a permis
de trouver des fonds supplémentaires par rapport à l’année
précédente, ce dont nous sommes très reconnaissants.

A signaler également que deux membres de notre comité ont


organisé des événements qui ont débouché sur des contributions
financières significatives. Ces actions montrent que notre
détermination à nous mobiliser pour le centre Sagarmatha est
toujours présente.

Rappelons que notre association est fondée entièrement sur le


principe de l’engagement bénévole. Les membres de notre comité
et autres bénévoles ont consacré au total plus de 1’300 heures à
l’association en 2018. Nous les en remercions du fond du cœur.

Comme chaque année, nous avons couvert la quasi totalité de nos


modestes frais de banque et d’hébergement du site internet grâce
aux cotisations ou dons de membres. Ceci permet de continuer à
faire en sorte que 100% des dons collectés soient affectés
directement au centre Sagarmatha.

L’exercice 2018 de notre association boucle avec un solde positif


de 11’708 CHF, montant qui sera versé au centre Sagarmatha en
2019.

Que tous nos donateurs – petits ou grands – soient


chaleureusement remerciés pour leur fidélité et pour leur confiance.

Sylvie Nahum

11 Organisation Suisse Sagarmatha – Rapport annuel 2018


Comptes 2018

Aperçu des recettes et dépenses 2018 de


Children of Sagarmatha

Frais médicaux
NPR 103’059
Frais administratifs
& travaux CHF 991
NPR 128’444
CHF 1’235 Frais de nourriture
Frais divers NPR 2’782’824
NPR 332’059 CHF 26’758
CHF 3’192

Frais bâtiment
et véhicule
NPR 865’987
CHF 8’327

Frais de scolarisation
Frais personnel
d’encadrement NPR 2’393’957
NPR 2’180’015 CHF 23’019
CHF 20’962

Taux de change 104 NPR pour 1 CHF

Contributions 2018 au budget annuel du centre CHF


Contribution Organisation Suisse Sagarmatha (Suisse) 45’000
Contribution Association Sagarmatha Aide aux Défavorisés (France) (1) 20’452
Contribution Assistance Médicale Toit du Monde (France) 4’322
Sponsors USA 3’041
Donations visiteurs 433
Total contributions à Children of Sagarmatha 73’248
Différence (solde négatif) 11’236

Le solde non couvert par les dons 2018 a été couvert par le compte d’épargne du centre Sagarmatha

Organisation Suisse Sagarmatha – Rapport annuel 2018 12


Membres du comité au 31.12.2018

Derrière de gauche à
droite : A. Kerisel,
G. Borboën, O. Revaz,
J.-P. Gay.

Avant de gauche à droite :


C. Christ Revaz,
C. David-Raphoz,
N. Barreiro, M. Eden.

Absents : M. Goussarov,
C. Krattinger-Allaman,
F. Laune, S. Nahum,
B. Pothier.

Comptabilité
Marianne Naegeli, fiduciaire Naegeli à Commugny Pour tous vos dons ou parrainages
Révision : cgfiduciaire, vérificateur aux comptes Titulaire du compte : Organisation Suisse
Sagarmatha OSS, 1297 Founex
No compte Post Finance : 12-648345-6
Réalisation du rapport 2018
IBAN : CH45 0900 0000 1264 83456
Graphisme et mise en page : Andrea Plasschaert Code BIC : POFICHBEXXX
Relectures : Anne Kerisel
Crédit photos : Crédit photos : Mike Gorsky, Lise Contact administration :
Clerc et Organisation Suisse Sagarmatha Famille Revaz, corevaz@vtxnet.ch

L’équipe du centre Sagarmatha

1er rang (de gauche à droite) :


Phinzo Sherpa (“Papa”), Lal
Maiya (jardinière), Diku
Sherpa (cuisinière), Aang Pasi
Sherpa (garde d’enfants),
Debu Basnet (garde
d’enfants), Beena Sherpa
(“Mummy”).
2e rang (de gauche à droite) :
Milan KC (surveillant), Bijay
Tamang (chauffeur).
Manquent sur la photo : Sagun
Sherpa (directeur), Devraj
Nepal (comptable), Pema
Sherpa (aide cuisinière), Ruby
Shreshta (répétitrice), Sunita
Poudyal (infirmière), Jasma
Acharya (prof de danse).
Nous contacter

Myriam Eden Olivier et Catherine Revaz


Présidente de l’Organisation Suisse Sagarmatha Membres du comité
p/a Chemin des Côtes 26 Grand Rue 23
1297 Founex 1267 Vich
edenmyriam@gmail.com 022 364 03 94 (domicile)
079 244 12 93 (portable Catherine)

Merci pour votre soutien !


www.sagarmathasuisse.ch

Organisation suisse

Sagarmatha Parce que chaque enfant mérite un avenir