Vous êtes sur la page 1sur 3

1

UNIVERSITE DE COCODY-ABIDJAN ANNEE UNIVERSITAIRE


_____________ 2015-2016
UFR DE MATHEMATIQUE ET INFORMATIQUE
METHODES INFORMATIQUES APPLIQUEES A LA GESTION DES
ENTREPRISES (MIAGE)

IIe ANNEE

ECONOMIE GENERALE

TD N°4
Thème : Introduction à la macroéconomie et à la comptabilité nationale
I Questions théoriques
1) Dans un circuit économique simplifié c’est-à-dire à deux agents, on a deux types
de flux : les flux réels et les flux monétaires :
Représentez les relations entre ces deux agents et expliquez la nature de ces deux types
de flux.
2) Quelle est l’objectif de la comptabilité nationale ? Et quels types de flux sont
enregistrés ? Expliquez.
3) Expliquez les notions suivantes :
- les fuites ;
- les injections.
4) Que mesure l’indice des prix à la consommation ?
5) Par rapport au marché du travail, tout citoyen appartient à l’une des trois catégories :
quelles sont-elles ?. Comment se définissent le taux de chômage et le taux d’activité ?

II Questions à choix multiples (QCM)


Répondez aux questions à choix multiples suivantes:
1) Dans un modèle à deux agents, il y a équilibre lorsque :
a : Épargne = Investissement
b :Consommation + Investissement = Production (en valeur)
c : Épargne planifiée = Investissement planifié
d : Dépenses globales = Recettes des entreprises.
2) Un circuit économique à deux agents indique :
a : le flux de revenu entre les ménages et les entreprises
b : la quantité de monnaie détenue par les ménages et le secteur privé ;
c : que les ménages sont satisfaits par la production des entreprises ;
d : que le secteur privé est satisfait par la dépense des ménages.
3) Dans un modèle à deux agents, le flux de revenu indique que l’épargne est :
a : toujours égale à l’investissement ;
b : parfois égale à l’investissement ;
c : toujours inférieure à l’investissement ;
2

d : toujours supérieures à l’investissement.


III Exercices d’application
Exercice 1
Cette question porte sur la comptabilisation de la valeur ajoutée. Le tableau suivant montre les
ventes finales et les achats de biens intermédiaires de firmes liées à la construction
automobile :
Ventes finales Achats de biens intermédiaires
Constructeur automobile 1 000 270
Fabricant de pare-brise 100 12
Fabricant de pneus 93 30
Fabricant d’auto-radios 30 5
Fabricant d’acier 47 0
Quelle est la contribution du secteur de la production automobile au PIB ?
Exercice 2
Le PIB aux prix du marché est égal à 3 000 milliards de francs. La consommation de capital
fixe s’élève à 300 milliards. Les revenus nets de facteurs en provenance du reste du monde
sont de 10 milliards et les impôts liés à la production et à l’importation, versés au reste du
monde (nets des subventions reçues de ce dernier) valent 5 milliards (a) quel est le revenu
national aux prix du marché ? (b) Expliquez pourquoi et comment l’amortissement introduit
un écart entre le PIB et le revenu national.
Exercice 3
Supposez que le PIB = 2 000, C= 1 700, G= 50 et XN = 40. (a) Quel est l’investissement ?
(b) Supposez que les exportations se montent à 350. Quel est le montant des importations ?
(c) Supposez que la consommation de capital fixe soit de 130. A combien se chiffre le produit
intérieur net ? Quel est revenu national (aux prix du marché) si les revenus nets de facteurs et
les impôts nets (de subventions liés aux relations avec le reste du monde sont de 5 ?
(d) Dans cet exemple, les exportations nettes sont positives. Montrez qu’elles pourraient être
négatives si la production est inférieure aux dépenses intérieures.
Exercice 4
Nous étudions une économie qui produit et consomme du pain et des voitures. Le tableau qui
suit vous en donne les données relatives aux années 2000 et 2010.
Année 2000 Année 2010
Prix d’une voiture $ 50 000 $ 60 000
Prix d’un pain $ 10 $ 20
Nombre de voiture 100 120
Nombre de pains produits 500 000 400 000
a) Si l’on prend l’an 2000 comme année de base, calculez les statistiques suivantes en l’an
2000 et en l’an 2010 : PIB nominal, PIB réel, déflateur implicite des prix du PIB, indice
des prix à pondération constante tel que l’indice des prix à la consommation.
b) Quelle est la variation des prix entre l’an 2000 et l’an 2010 ?
1