Vous êtes sur la page 1sur 1

Pourquoi accepter la loi injuste.

Parce qu'elle rapporte gros et que le pouvoir qui l'impose serait plus fort Job dit
comme ça.
Les imperfections et les injustices de la loi sont inévitables mais imposent une relation du pouvoir avec les sujets de
droit. Une personne n'est vraiment une personne, n'en acquiert la dignité et ne trouve la paix intérieure que si elle
écoute et est entendue : la personne est un être relationnel. Içi Job denonce le mail et l'injustice.
Toute règle, même éternelle, hors du temps par hypothèse, est enracinée dans l'histoire ; réciproquement, beaucoup
de règles contingentes ont aussi un sens hors du temps. C'est en quoi ces règles sont humaines : l'homme ne vit ni
hors du temps ni dans l'éphémère (Fiecare regulă, chiar eternă, în afara timpului prin ipoteză, este înrădăcinată în
istorie; invers, multe reguli contingente au, de asemenea, sens în timp. Așa se face că aceste reguli sunt umane: omul
nu trăiește nici din timp, nici din efemer)
Dans une lecture sécularisée, la Bible enseigne que la loi est faite pour apprendre à l'homme à se maîtriser, à
protéger les faibles, à assurer la justice et la paix, à respecter la nature et à développer la prospérité ce message est
toujours actuel
Bibliques ou humaines, les lois ont toujours un double visage, la rigueur et la grâce. D'un côté,
elles sont faites pour être obéies. (strictete si gratie divina acordata omului)

L'on pressent cependant le risque d'arbitraire de cette recherche du juste particulier par le juge
alors que le plaideur attend de lui objectivité et impartialité. Celui qui tient un élément pour juste
ou injuste se fonde souvent sur une norme qu'il suppose comme étant telle, au risque de
considérations subjectives irraisonnées.
l'équité met en lumière l'inévitable imperfection du jugement conforme au droit, mais injuste
dans ses effets à l'égard de ceux qu'il frappe. Qu'elle soit objective (1°) ou subjective (2°),
l'équité évoque une justice à l'état pur, indépendante du droit et des juges et supérieure à eux.
L'équité subjective, quant à elle, modère partiellement, en considération des circonstances de l'espèce, l'application,
injuste en pratique, de la règle de droit
La découverte du juste se révélera dans une attention particulière à déceler l'injuste d'une
situation.

Kelsen La randu lui vine cu o contradictie On peut remplacer Dieu par l'Etat pour les lois
ordinaires et avancer que la norme fondamentale non exprimée est qu'on doit obéir aux
commandements de l'Etat
Pourquoi la loi avait-t-elle été crée?
En cet état, la norme supposée pour que l'homme puisse entrer dans une société civile consiste en
l'aliénation de sa liberté contre la sécurité que lui apportera le monarque. Celui-ci édicte des lois
et les fait exécuter, il tranche les conflits et impose son jugement. Le pacte social ne peut être
garanti que par la force qui n'est qu'une violence légale

La loi n'est pas seulement impuissante ; surtout, elle est injuste


La loi n'est pas seulement impuissante et injuste : elle est incohérente et
destructrice. (Job)