Vous êtes sur la page 1sur 146

Guide CM1

CYCLE 3
pédagogique

Français C O N FO R M E
AU X N O U VE AU X
P R O G RAM M E S
Maîtrise de la langue

Cécile DE RAM
Professeur des écoles spécialisée

Xavier KNOWLES
Directeur d’école d’application

Maryse LEMAIRE
Conseillère pédagogique

Sylvie PARÉ
Professeur des écoles spécialisée
Édition : Anne BALAGUIER
Création de la maquette intérieure : Florence LE MAUX
Création de la maquette de couverture : Florence LE MAUX
Illustration de la couverture : Alain BOYER
Exécution de la couverture et mise en pages : Cyrille de SWETSCHIN

0,71 Kg éq. CO2

ISBN : 978-2-01-700913-9
© HACHETTE LIVRE 2017, 58, rue Jean-Bleuzen – CS 70007 – 92178 Vanves Cedex.
Tous droits de traduction, de reproduction et d’adaptation réservés pour tous pays.
Le Code de la propriété intellectuelle n’autorisant, aux termes des articles L. 122-4 et L. 122-5, d’une part, que les « copies ou reproductions strictement
réservées à l’usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective », et, d’autre part, que « les analyses et les courtes citations » dans un but
d’exemple ou d’illustration, « toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l’auteur ou de ses ayants droit
ou ayants cause, est illicite ».
Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que ce soit, sans autorisation de l’éditeur ou du Centre français de l’exploitation du droit
de copie (20, rue des Grands-Augustins, 75006 Paris), constituerait donc une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal.
Avant-propos
« Le cycle 2 a permis l’acquisition de la lecture et de l’écriture. Le cycle 3 doit consolider
ces acquisitions afin de les mettre au service des autres apprentissages dans une
utilisation large et diversifiée de la lecture et de l’écriture. Le langage oral, qui
conditionne également l’ensemble des apprentissages et constitue aussi un moyen
d’entrer dans la culture de l’écrit, continue à faire l’objet d’une attention constante et
d’un travail spécifique. […] Le champ du français articule donc des activités de lecture,
d’écriture et d’oral, régulières et quantitativement importantes, complétées par des
activités plus spécifiques dédiées à l’étude de la langue (grammaire, orthographe,
lexique) qui permettent d’en comprendre le fonctionnement et d’en acquérir les
règles » (B.O. spécial n° 11 du 26 novembre 2015, « Programme d’enseignement
du cycle de consolidation », cycle 3).
Le guide pédagogique Mot de passe forme, avec la nouvelle édition du ma-
nuel et le cahier d’activités CM1, un ensemble pédagogique complet et cohérent
conforme au B.O. n° 11 du 26 novembre 2015. Il apporte aux enseignants :
– une aide dans la conception et la mise en œuvre des modules d’appren-
tissage. Pour chaque notion sont détaillées les compétences attendues et les
modalités précises de mise en œuvre. Des exercices d’entraînement, une aide à la
différenciation et à l’évaluation, ainsi que des prolongements et des ressources
supplémentaires sont également proposés ;
– une programmation annuelle et des indications horaires modulables en
fonction des projets de la classe et des contraintes locales.
Comme le manuel, le guide pédagogique est structuré en 6 parties (la légende, le
documentaire, la poésie, le roman, la bande dessinée et le théâtre). Pour chaque
page de présentation du genre, ce guide propose un cheminement partant des
acquis antérieurs des élèves et s’appuyant ensuite sur les documents du manuel
pour définir le type de texte. Une rubrique « Lectures croisées » clôt cette page.
• Les pages « Oral » expliquent comment mener la discussion avec les élèves autour
de la question posée et explicitent les documents proposés dans le manuel. Des
« Prolongements » et des « Lectures croisées » sont suggérés.
• Les pages « Lecture » donnent des pistes d’exploitation des textes.
• Les pages « Lexique », « Orthographe », « Grammaire » et « Le verbe » indiquent
comment conduire les séances et fournissent des pistes d’exploitation pour les
nombreuses activités d’écriture.
• Une fiche à photocopier propose des exercices en lien avec les leçons des pages
« Lexique », « Orthographe », « Grammaire » et « Le verbe ».
• Pour clore chaque partie :
– une page est dédiée à un « Projet d’écriture » ;
– une double fiche à photocopier propose des exercices en lien avec les activités
d’écriture et le genre littéraire de la partie concernée ;
– une page indique les objectifs des exercices d’« Évaluation » et fournit les solutions
aux activités proposées dans la page « Jeux de mots » ;
– une fiche à photocopier propose des exercices d’évaluation supplémentaires sur
les points de langue étudiés.
Sommaire
Préambule . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . pp. 8 à 11
Proposition de progression de cycle . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . pp. 12 et 13
Proposition de progression annuelle . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 14

La légende Je découvre ce qu’est une légende p. 15

Thème Oral Lecture Lire et Dire


comprendre
1. Les créatures Pourquoi l’homme 1. « Les combats Identifier Reformuler
fantastiques imagine-t-il d’Hercule » pp. 17-18 les personnages p. 20
des créatures 2. « Les Gorgones » et leurs relations
fantastiques ? p. 16 pp. 18-19 p. 20
2. Les chevaliers Qu’est-ce qu’être 1. « Tristan et le Morholt » Identifier Exprimer son point
courageux ? pp. 25-26 les informations de vue
p. 24 2. « Excalibur, l’épée essentielles p. 28
magique » pp. 26-27 p. 28

Le documentaire Je découvre ce qu’est un documentaire p. 38

Thème Oral Lecture Lire et Dire


comprendre
3. L’énergie Comment économiser 1. « Énergie : des solutions Mettre en lien le texte Expliquer un choix
l’énergie ? pour le futur » pp. 40-41 et l’image (1) p. 43
p. 39 2. « Les biocarburants » p. 43
pp. 41-42
4. Louis XIV, Comment connaissons- 1. « La vie à Versailles » Lire les titres Présenter
le Roi Soleil nous les grandes pp. 48-49 et les sous-titres un tableau
femmes et les grands 2. « Une journée p. 51 p. 51
hommes du passé ? p. 47 avec Louis XIV » pp. 49-50

La poésie Je découvre ce qu’est une poésie p. 61

Thème Oral Lecture Lire et Dire


comprendre
5. Les enfants Comment vivent 1. « Je suis un enfant Trouver le sens Donner
du monde les enfants de partout » pp. 63-64 d’un mot inconnu (1) ses impressions
du monde ? 2. « Ronde du monde entier » p. 66 sur un texte
p. 62 pp. 64-65 p. 66
6. L’eau Tous les hommes 1. « La petite Seine » Trouver le sens Lire à voix haute
ont-ils facilement pp. 71-72 d’un mot inconnu (2) p. 74
accès à l’eau ? 2. « Les Haïku » p. 74
p. 70 pp. 72-73
Lexique Orthographe Grammaire Le verbe
L’article de dictionnaire Le genre et le nombre Le nom et le Le verbe conjugué Photofiche Remédiation p. 23
p. 21 des noms déterminant et son infinitif
p. 21 p. 22 p. 22

Les différents sens L’accord de l’adjectif L’adjectif Le présent des verbes Photofiche Remédiation p. 31
d’un mot p. 29 p. 30 en -er Photofiche Projet d’écriture
pp. 33-34
p. 29 p. 30

Projet d’écriture Évaluation p. 35 Photofiche Évaluation pp. 36-37


Écrire un épisode de légende p. 32 Jeux de mots p. 35

Lexique Orthographe Grammaire Le verbe


Les familles de mots Le pluriel des noms en Le sujet et le prédicat Le présent des verbes Photofiche Remédiation p. 46
p. 44 -ail/-al/-ou p. 45 en -ir, -dre, -oir
p. 44 p. 45

Les synonymes L’accord dans le groupe La ponctuation Le présent des verbes Photofiche Remédiation p. 54
p. 52 nominal  p. 53 fréquents Photofiche Projet d’écriture
pp. 56-57
p. 52 p. 53

Projet d’écriture Évaluation p. 58 Photofiche Évaluation pp. 59-60


Écrire une fiche documentaire p. 55 Jeux de mots p. 58

Lexique Orthographe Grammaire Le verbe


Les mots génériques Les homophones Identifier le verbe L’imparfait des verbes Photofiche Remédiation p. 69
p. 67 grammaticaux (1) et son sujet en -er, -ir, -dre, -oir
(as/a/à, et/est) p. 68 p. 68
p. 67
Le champ lexical L’accord sujet verbe Les pronoms L’imparfait des verbes Photofiche Remédiation p. 77
p. 75 p. 75 p. 76 fréquents Photofiche Projet d’écriture
pp. 79-80
p. 76

Projet d’écriture Évaluation p. 81 Photofiche Évaluation pp. 82-83


Écrire un poème p. 78 Jeux de mots p. 81
Sommaire

Le roman Je découvre ce qu’est un roman p. 84

Thème Oral Lecture Lire et Dire


comprendre
7. La justice À quoi sert la justice ? 1. « Enquête au collège » Identifier les liens Organiser
p. 85 pp. 86-87 chronologiques son propos
2. « Cadavre au sous-sol » p. 89 p. 89
pp. 87-88
8. Le héros Qu’est-ce 1. « Au feu !  » Identifier les liens Décrire
qu’un héros ? pp. 94-95 logiques un personnage
p. 93 2. « Scorpia, les aventures p. 97 p. 97
d’Alex Rider »
pp. 95-96

La bande dessinée Je découvre ce qu’est une bande dessinée p. 107

Thème Oral Lecture Lire et Dire


comprendre
9. La différence La différence 1. « Rêves de gosse » Mettre en lien Réaliser un exposé
amène-t-elle pp. 109-110 plusieurs informations p. 112
à l’exclusion ? 2. « Les contes p. 112
p. 108 du chat perché »
pp. 110-111
10. Les méchants Qu’est-ce que 1. « Un enfant chez Mettre en lien le texte Rendre compte
et les gentils la gentillesse ? les Schtroumpfs » et l’image (2) d’une lecture
p. 116 pp. 117-118 p. 120 p. 120
2. « Philémon, l’enfer
des épouvantails »
pp. 118-119

Le théâtre Je découvre ce qu’est le théâtre p. 130

Thème Oral Lecture Lire et Dire


comprendre
11. Le rire Peut-on rire de tout ? 1. « Le problème » Faire le lien avec Apprendre et
p. 131 pp. 132-133 ses connaissances réciter un texte
2. « Le Bourgeois p. 135 p. 135
gentilhomme »
pp. 133-134
Lexique Orthographe Grammaire Le verbe
Le sens propre Les homophones Identifier le groupe Le futur simple Photofiche Remédiation p. 92
et le sens figuré grammaticaux (2) verbal des verbes en -er,
p. 90 on/ont, son/sont) p. 91 -ir, -dre, -oir
p. 90 p. 91
Les homophones Les homophones Les compléments Le futur simple Photofiche Remédiation p. 100
lexicaux grammaticaux (3) de phrase des verbes fréquents Photofiche Projet d’écriture
p. 98 (l’as/l’a/la/là, p. 99 p. 99 pp. 102-103
mais/mes)
p. 98
Projet d’écriture Évaluation p. 104 Photofiche Évaluation
Écrire le début d’un roman p. 101 Jeux de mots p. 104 pp. 105-106

Lexique Orthographe Grammaire Le verbe


Les préfixes L’infinitif en -er L’attribut du sujet Temps simples Photofiche Remédiation p. 115
p. 113 et le participe passé p. 114 et temps composés
en -é p. 114
p. 113

Les suffixes L’accord de l’attribut Les compléments Le passé composé Photofiche Remédiation p. 123
p. 121 p. 121 du verbe p. 122 Photofiche Projet d’écriture
p. 122 pp. 125-126

Projet d’écriture Évaluation p. 127 Photofiche Évaluation


Écrire une planche de bande dessinée p. 124 Jeux de mots p. 127 pp. 128-129

Lexique Orthographe Grammaire Le verbe


L’origine des mots L’accord du participe Les compléments Le passé simple Photofiche Remédiation p. 138
p. 136 passé du nom p. 137 Photofiche Projet d’écriture
p. 136 p. 137 pp. 140-141

Projet d’écriture Évaluation p. 142 Photofiche Évaluation


Écrire un dialogue de théâtre p. 139 Jeux de mots p. 142 pp. 143-144
Préambule
Comment prendre en compte les compétences acquises au monde, l’eau, la justice, le héros, la différence, les méchants
cycle 2 et assurer la continuité des apprentissages dans le et les gentils, le rire).
domaine de la maîtrise de la langue ? Ce choix répond au souci de mettre l’accent sur la transversa-
Comment consolider les compétences de lecteur et de pro- lité de la langue, une même compétence pouvant être déve-
ducteur d’écrits ? loppée dans plusieurs disciplines.
Comment enrichir la culture littéraire des élèves ?
Comment résoudre les problèmes spécifiques de compré- Le deuxième point fort de cet ouvrage réside dans l’impor-
hension et d’interprétation de textes littéraires et docu- tance donnée à la pratique du langage oral : en effet, chaque
mentaires ? thème débute par une double page « Oral » destinée à aider
Comment mettre l’étude de la langue (lexique, orthographe, les élèves à s’exprimer sur une question en lien avec le thème
grammaire, verbe) au service de l’expression orale, de la lec- à partir de documents iconographiques (ex. : «  Qu’est-ce
ture et de la correction rédactionnelle ? qu’être courageux ? », « Comment économiser l’énergie ? »,
« Peut-on rire de tout ? »…). Le caractère interdisciplinaire
Comment organiser la progressivité des apprentissages ?
des questions choisies permet par ailleurs de faire le lien avec
Comment prendre en compte les différences de rythme de d’autres activités proposées en classe. La compréhension d’un
chacun ? texte entendu, sa diction et sa théâtralisation sont encoura-
Comment évaluer les compétences ? gées par l’écoute d’un CD audio, joint à ce guide, qui contient
La conception du manuel Mot de passe CM1 permet de pro- l’enregistrement de 18 textes de lecture. Les textes sont lus
poser des éléments de réponse à chacune de ces questions. par des acteurs expérimentés, dont le phrasé et l’intonation
Mot de passe CM1 est un outil pratique et complet, mis à votre peuvent être un bon modèle pour les élèves. La rubrique « À
disposition pour vous aider à développer chez les élèves la mon tour de raconter » accompagne chaque texte de lecture.
première grande compétence du Socle commun « Savoir lire, Elle fait appel au langage d’évocation tout autant qu’à l’imagi-
écrire et parler le français ». nation des élèves en leur permettant de réinvestir le bagage
Les auteurs lexical acquis. La rubrique « J’élargis mon lexique », qui suit
chaque texte de lecture, est l’un des dispositifs d’aide au déve-
loppement de ce bagage lexical (à l’oral mais aussi à l’écrit).

Troisième point fort de ce manuel : le grand nombre de situa-


Mot de passe CM1 au service tions d’écriture proposées. La rédaction de textes courts et de
de la maîtrise de la langue française projets d’écriture plus longs fait l’objet d’un apprentissage
régulier, progressif et très étayé. Ainsi, Mot de passe CM1 pro-
Le premier point fort de Mot de passe CM1 est sa construction pose-t-il 6 doubles pages « Projet d’écriture » qui sont l’abou-
qui répond à une double logique : tissement d’un travail mené tout au long de chaque thème.
– Amener les élèves à découvrir des textes issus de genres lit- En effet, les recherches récentes montrent que produire un
téraires variés : le regroupement des chapitres dans 6 grandes texte est le résultat de trois activités : mobiliser les connais-
parties correspondant à 6 genres littéraires (la légende, le sances requises par le projet d’écriture (quel contenu ?), les
documentaire, la poésie, le roman, la bande dessinée, le mettre en mots, enfin revoir le texte produit (forme et conte-
théâtre) permet aux élèves de poursuivre l’étude des caracté- nu). Si les adultes mènent ces trois opérations de façon qua-
ristiques spécifiques des textes littéraires abordés au cycle 2 si simultanée, les élèves de cycle 3 ont encore besoin d’un
et d’en découvrir de nouveaux. Les textes référents sont ex- étayage soutenu durant ces trois étapes. C’est la démarche
traits d’ouvrages appartenant à la liste ministérielle (edus- proposée par ce manuel.
col.education.fr/cid58816/litterature.html#lien1) ou autres
selon les projets conçus. Il importe aussi pour les élèves de
L’apprentissage de la lecture est à poursuivre tout au long
cycle 3 de continuer la familiarisation avec les bibliothèques,
du CM1. Les élèves rencontrent des textes de plus en plus
voire d’autres lieux culturels, en suscitant une fréquentation
longs, divers et complexes. Ils apprennent donc à lire dans
régulière et de plus en plus autonome. Par ailleurs, il nous
toutes les disciplines et à travers des écrits de natures diffé-
incombe de les aider à se construire une anthologie person-
rentes : œuvres de fiction, récits et documents historiques,
nelle de parcours littéraires par la rencontre d’auteurs mul-
tiples. descriptions géographiques, comptes rendus d’expériences
scientifiques… Voilà pourquoi les ateliers d’étude de la langue
– Favoriser l’interdisciplinarité et structurer l’année grâce à la doivent se distribuer dans les différents domaines.
division de l’ouvrage en 11 thèmes (à raison de 2 ou 3 thèmes
par type d’écrit) : cette grande variété permet de motiver les Les différents domaines d’apprentissage sont aussi une occa-
élèves à la lecture, tous les thèmes ayant été choisis avec soin sion féconde d’entraîner les élèves à l’usage de la parole par
pour correspondre au mieux aux attentes et aux préoccupa- des échanges à l’oral lors de débats.
tions des élèves de CM1 mais aussi pour établir le lien avec Les activités s’appuient sur un ensemble de compétences
des problèmes d’actualité qui font débat (les créatures fan- attendues en fin de cycle (B.O. n° 11 du 26 novembre 2015) à
tastiques, les chevaliers, l’énergie, Louis XIV, les enfants du travailler simultanément et de façon convergente :

8 Préambule
• Langage oral : commencer par les mettre en lien. Les élèves, en effet, ont
– écouter un récit et manifester sa compréhension en répon- déjà côtoyé, à titre personnel ou dans leur scolarité anté-
dant à des questions sans se reporter au texte ; rieure, les genres d’écrits abordés dans ce manuel. Ils en
– dire de mémoire un texte à haute voix ; ont déjà une représentation mentale, quoique imparfaite,
– réaliser une courte présentation orale en prenant appui lacunaire ou erronée. Le lancement de la séance consistera
sur des notes ou sur diaporama ou autre outil numérique ; donc en un questionnement de l’enseignant visant à faire
– interagir de façon constructive avec d’autres élèves dans s’exprimer librement les élèves sur ce qu’ils savent déjà,
un groupe pour confronter des réactions ou des points de afin de produire lien et sens.
vue. La réflexion engagée se poursuit ensuite à l’aide de docu-
• Lecture et compréhension de l’écrit : ments qu’il s’agit d’observer et d’analyser avec les élèves (ex-
– lire, comprendre et interpréter un texte littéraire adapté à traits de conte, de documentaire, de pièce de théâtre…) afin
son âge et réagir à sa lecture ; que des points de repère caractéristiques du genre soient rele-
– lire et comprendre des textes et des documents (textes, vés et fixés par la classe.
tableaux, graphiques, schémas, diagrammes, images) pour L’étude des textes de la partie concernée permettra ensuite
apprendre dans les différentes disciplines. de rappeler ces caractéristiques en situation et aux élèves de
transférer les connaissances acquises.
• Écriture :
– écrire un texte d’une à deux pages adapté à son destina- 2. Les pages « Oral »
taire ;
Au CM1, les activités d’expression orale doivent être pré-
– après révision, obtenir un texte organisé et cohérent, à la
sentes en tant que telles dans toutes les disciplines (par-
graphie lisible et respectant les régularités orthographiques
ticiper à un débat, dire un poème, argumenter, raconter
étudiées au cours du cycle.
un événement…) et dans des situations authentiques de
• Étude de la langue (grammaire, orthographe, lexique) : communication.
– en rédaction de textes dans des contextes variés, maitriser Les situations d’oral proposées au début de chaque thème
les accords dans le groupe nominal (déterminant, nom, ad- sont des questions ouvertes qui permettent d’engager un
jectif), entre le verbe et son sujet dans des cas simples (sujet échange oral spontané mené à partir de la seule grande ques-
placé avant le verbe et proche de lui, sujet composé d’un tion (écrite au tableau ou dite par l’enseignant).
groupe nominal comportant au plus un adjectif ou un com-
Cette première phase permet d’apprécier le lexique dispo-
plément du nom ou sujet composé de deux noms, sujet in-
nible, les connaissances relatives au sujet traité et les pre-
versé suivant le verbe) ainsi que l’accord de l’attribut avec le
mières réactions des élèves.
sujet ;
– raisonner pour analyser le sens des mots en contexte et en La seconde phase orale s’appuie sur l’analyse d’images :
prenant appui sur la morphologie. il s’agit d’observer les documents iconographiques pour
mobiliser les compétences langagières (observer, nommer,
décrire, situer, reformuler, donner son avis, expliquer…) en
Ce sont toutes ces compétences à acquérir que se propose de situation de communication portant sur des référents com-
travailler Mot de passe CM1. muns. Cette analyse est guidée par les questions qui accom-
pagnent chaque document soigneusement sélectionné pour
permettre au débat d’avancer en s’enrichissant de nuances
L’organisation générale du manuel supplémentaires.
Mot de passe CM1 se divise en 11 thèmes, répartis dans 6 par- 3. Les doubles pages « Lecture »
ties. Chaque partie commence par une double page de pré-
Les textes proposés sur ces pages ont été choisis avec soin et
sentation du genre littéraire qu’elle concerne et se termine
respectent une progression adaptée aux élèves de CM1. Par
par une page « Évaluation » et une page « Jeux de mots ».
ailleurs, la possibilité de faire écouter les textes enregistrés
Quant aux thèmes, ils se composent chacun de 16 pages.
par des professionnels sur le CD audio joint à ce guide est,
1. Les doubles pages d’introduction au genre littéraire pour les élèves, un atout supplémentaire pour apprendre à
dire un texte à haute voix, mais aussi pour mieux comprendre
La démarche choisie par Mot de passe CM1 s’appuie sur une
un texte entendu.
progressivité des apprentissages. Elle vise donc à inscrire
l’étude d’un genre littéraire dans la durée en proposant la Enfin, en bas de chaque page sont proposées un grand
conception de séquences d’apprentissages complètes. nombre d’activités destinées à répondre aux exigences des
programmes. Elles sont regroupées au sein de 5 rubriques :
L’articulation des activités de lecture avec celles d’écriture
contribuera à construire des représentations mentales solides • « Je comprends le texte »
et ancrées dans le réel chez les élèves. La compréhension de texte est travaillée selon ses deux axes
La première séance sera mise en œuvre à partir de la double constitutifs : la synthétisation des informations explicites
page d’introduction. Les séances suivantes visent à dévelop- prélevées lors de la lecture et l’analyse du texte par la recherche
per, à consolider, à élargir les connaissances sur le genre litté- d’informations fragmentaires et implicites.
raire et à les fixer par l’entraînement, la réactivation, voire le L’activité de synthèse se présente sous forme de questions
réinvestissement. permettant de dégager les « idées essentielles » des textes, par
La démarche à adopter pour l’exploitation de ces doubles le biais de reformulations successives, de comprendre leur
pages est toujours la même : il s’agit de partir des connais- fonctionnement et, enfin, de présenter un avis personnel et
sances des élèves, qui sont disparates et empiriques, et de argumenté.

Préambule 9
L’activité d’analyse a pour but d’amener les élèves à explorer cice « Expert ». Chaque double page consacrée aux outils
les textes pour trouver des informations précises et à en for- de la langue se clôt par un travail d’écriture. « À mon
muler une interprétation. tour d’écrire » fait suite au lexique et « J’écris » aux pages
consacrées à l’orthographe, à la grammaire et au verbe. Il
• « Je décris le texte »
ne s’agit pas de proposer une activité rédactionnelle com-
En accompagnement de chaque texte de lecture, le manuel plète mais de faire produire aux élèves des écrits courts
propose dans cette rubrique des activités qui permettent qui mobilisent ce qui vient d’être appris.
d’établir le lien entre le texte de lecture et le genre littéraire
étudié. Il s’agit alors, au cours des différentes rencontres du 5. La double page « Projet d’écriture »
parcours littéraire, de caractériser avec précision et argumen- À la fin de chaque genre littéraire, cette double page per-
tation ce type d’écrit. Ces descriptions de texte permettront met de faire le lien entre les activités de lecture et les acti-
d’élaborer progressivement avec les élèves la synthèse défi- vités de production d’écrits.
nissant ce genre. Elle se compose de 3 rubriques :
• « J’élargis mon lexique » • « Je lis et je décris »
Le travail proposé pour le lexique répond à trois objectifs : Cette rubrique permet de présenter la tâche précise d’écri-
– familiariser les élèves avec les notions permettant de ma- ture à réaliser. Un texte ou un document iconographique
nipuler la langue et de mieux la comprendre : familles de introduit le type d’écrit à rédiger. Quelques questions pré-
mots, synonymes et antonymes… ; cisent l’objectif spécifique de la tâche d’écriture : légender
– élargir leurs champs lexicaux concernant les différents une photo, écrire un texte informatif, décrire…
thèmes abordés ; • « Je me prépare à écrire »
– augmenter le corpus de mots à leur disposition. Cette phase propose aux élèves de nombreux exercices prépa-
ratoires à leur production écrite : connaissances culturelles,
• « J’améliore ma lecture »
enrichissement du lexique, règles d’accord… Les résultats
Le travail proposé dans cette rubrique présente des entraî- sont à réinvestir dans l’étape suivante.
nements systématiques visant à aider les élèves à lire avec
• « À mon tour d’écrire »
aisance et fluidité tous les types de textes : identification de
Les activités de production d’écrits proposées dans cette ru-
mots inconnus, indications pour une bonne diction…
brique permettent de faire le lien avec les activités de lecture.
• « À mon tour de raconter » Il s’agit d’un projet d’écriture très guidé : l’élève peut prendre
Les activités proposées à l’oral et à l’écrit dans cette rubrique appui sur le texte de lecture et les échanges oraux à partir des
s’articulent, d’une part, avec le débat d’ouverture du thème et, questions. Il faut avant tout suivre les étapes énoncées.
d’autre part, avec le texte de lecture auquel elles se rapportent. Une différenciation est possible :
Ces activités sont à mettre en œuvre dans le cadre de situa- –  par la tâche : suivre ou non le pas à pas en fonction des
tions authentiques, porteuses de sens pour les élèves : expli- compétences de chacun ;
quer aux autres une règle de jeu, donner des conseils… – par les aides techniques de « Ma boîte à mots ».

4. Les doubles pages « Lexique », « Orthographe », « Gram- 6. La page Évaluation « Je teste mes connaissances »
maire », « Le verbe » Cette page permet une évaluation régulière, en fin d’ap-
La structure de ces pages est toujours identique. Chaque prentissage, des connaissances pour chacune des notions
situation d’apprentissage s’inscrit dans une démarche étudiées. Elle est constructive pour :
active fondée sur l’observation et la manipulation : – comprendre en dialoguant avec l’élève les procédures qui
elle débute par une phase de recherche, « Je lis et je l’ont conduit à telle ou telle réponse ;
– communiquer avec lui sur ses réussites, ses difficultés et
m’interroge ». La situation initiale est présentée dans un
les éventuelles remédiations nécessaires.
texte et la recherche guidée par un questionnement. Cet
extrait est choisi en cohérence avec le genre et le thème 7. La page « Jeux de mots »
étudiés afin que les élèves construisent progressivement
Cette page, plus ludique, propose des activités de manipula-
leurs connaissances. Dans le cadre d’une approche pro-
tion de la langue. Elle vise à montrer aux élèves que l’on peut
gressive, une phase de manipulation précède la phase jouer avec la langue, à l’oral comme à l’écrit.
d’institutionnalisation. La rubrique « Je retiens » permet
la construction d’une règle écrite mettant en évidence 8. Répartition du volume horaire
les caractéristiques de la notion étudiée. La partie « Je Le volume horaire d’enseignement du français est fixé à
m’entraîne » est conçue pour fixer les connaissances. Les 8 h en moyenne par semaine (360 h dans l’année), les acti-
exercices, nombreux et variés, sont proposés en fonction vités d’oral, de lecture, d’écriture étant intégrées dans l’en-
du plus simple  (*) au plus complexe  (***), permettant semble des enseignements, quotidiennement, pour une
l’appropriation et la consolidation des nouvelles connais- durée hebdomadaire de 12 h (arrêté du 9 novembre 2015
sances. Ce grand nombre de situations d’entraînement fixant les horaires d’enseignement des écoles maternelles
permettra également à l’enseignant d’adapter les tâches et élémentaires).
en fonction des compétences de chacun, des élèves les La répartition du volume horaire total disponible entre les
plus fragiles aux plus performants à qui s’adresse l’exer- différentes activités du manuel peut être la suivante :

10 Préambule
RÉPARTITION DU VOLUME HORAIRE

OBJECTIF 1re semaine 2nde semaine

Entrée dans la culture de l’écrit Découverte du genre littéraire 20 min

Oral (15 min par rubrique) 45 min 45 min


Comprendre et s’exprimer à l’oral À mon tour de raconter (à l’oral) 10 min 10 min
Dire 30 min 30 min

Lecture 1 Lecture 2
Je comprends le texte / Je décris le texte 15 min / 15 min 15 min / 15 min
Lire
J’améliore ma lecture 10 min 10 min
Lire et comprendre 30 min 30 min

Projet d’écriture 45 min


À mon tour de raconter (à l’écrit) 15 min 15 min
Écrire
À mon tour d’écrire 20 min 20 min
J’écris (3 ∑ 10 min) 30 min 30 min

Lexique* 55 min 55 min


J’élargis mon lexique 15 min 15 min
Étude de la langue Orthographe* 55 min 55 min
Grammaire* 55 min 55 min
Le verbe* 55 min 55 min

Parcours de lecture Lectures croisées 15 min 15 min

Jeux de lecture Jeux de mots 15 min 15 min

Évaluation Je teste mes connaissances 20 min 20 min

*Je lis et je m’interroge (10 min) / Je manipule (10 min) / Je retiens (10 min) / Je m’entraîne (25 min).

Préambule 11
Proposition de progression
Compétences associées CM1 CM2 6e
LANGAGE ORAL

Écouter pour comprendre   • Être attentif aux éléments vocaux • Être attentif aux éléments vocaux • Être attentif aux éléments vocaux
un message oral, un propos, et gestuels lors de l’audition d’un texte et gestuels lors de l’audition d’un texte et gestuels lors de l’audition d’un texte.
un discours, un texte lu ou d’un message. et repérer leurs effets. • Identifier et mémoriser des informations
• Identifier et mémoriser des informations • Identifier et mémoriser des informations importantes. Enchaîner et mettre
importantes. importantes. Enchaîner et mettre en relation ces informations ainsi
• Repérer et prendre en compte en relation ces informations. que des informations implicites.
les caractéristiques des différents genres • Repérer et prendre en compte • Repérer et prendre en compte
de discours. les caractéristiques des différents les caractéristiques des différents
genres de discours. genres de discours.
• Prendre des notes à l’écoute d’un texte.

Parler en prenant en compte • Mobiliser des ressources de la voix et du corps pour être entendu et compris.
son auditoire • Organiser et structurer son propos selon le genre de discours.
• Acquérir des techniques de mise en voix et de mémorisation des textes littéraires.

– Pour partager un point de • Exprimer son point de vue. • Donner son point de vue et le justifier. • Donner son point de vue, le justifier
vue personnel, des sentiments, • Expliquer un choix. • Questionner. et le défendre.
des connaissances • Donner ses impressions sur un texte. • Exprimer une émotion. • Exprimer un sentiment.
• Résumer.
– Pour oraliser une œuvre • Lire à voix haute. • Raconter une histoire à partir d’images. • Raconter à plusieurs.
de la littérature • Reformuler. • Interpréter un texte. • Lire à plusieurs voix.
• Apprendre et réciter un texte. • Jouer un dialogue de théâtre.
– Pour tenir un propos élaboré • Organiser son propos. • Présenter et expliquer un schéma. • Commenter un texte.
et continu • Présenter un tableau. • Décrire un lieu. • Commenter une image.
• Décrire un personnage. • Présenter un auteur. • Présenter un personnage.
• Réaliser un exposé. • Faire un compte rendu d’une lecture. • Comparer deux œuvres.
• Rendre compte d’une lecture.

Participer à des échanges • Présenter un point de vue en tenant compte des autres points de vue exprimés.
dans des situations de • Respecter les règles conversationnelles.
communication diversifiées • Utiliser le lexique des disciplines.

Montrer une attitude critique • Évaluer les propos d’un pair. • Évaluer les propos d’un pair, aider • Évaluer les propos d’un pair, aider
par rapport au langage produit • Prendre en compte les critères à la reformulation. à la reformulation.
d’évaluation élaborés collectivement. • Prendre en compte les critères • Prendre en compte les critères
d’évaluation élaborés collectivement. d’évaluation élaborés collectivement.
• S’autocorriger. • S’autocorriger.
• Établir un répertoire lexical.

LIRE ET COMPRENDRE L’ÉCRIT

Renforcer la fluidité   • Mémoriser des mots fréquents • Mémoriser des mots fréquents réguliers • Mémoriser des mots fréquents
de la lecture et réguliers. et irréguliers. irréguliers.
• Mettre en œuvre efficacement • Mettre en œuvre efficacement • Prendre en compte les groupes
et rapidement le décodage. et rapidement le décodage. syntaxiques et les marques
de ponctuation.

Comprendre des textes et   • Mobiliser des connaissances lexicales • Apprendre à mettre en relation • Apprendre à mettre en relation des
des documents pour apprendre pour comprendre un document. des informations dans le cas informations dans le cas de documents
dans les différentes disciplines • Apprendre à mettre en relation des de documents associant plusieurs associant plusieurs supports (texte, image,
informations dans le cas de documents supports (texte, image, schéma…). schéma…) ou de documents avec des liens
associant plusieurs supports (texte, image, hypertextes.
schéma…). • Mettre en relation le document lu avec
d’autres documents lus antérieurement.

Contrôler sa compréhension   • Justifier son interprétation • Justifier son interprétation • Justifier son interprétation
et adopter un comportement ou ses réponses. ou ses réponses. ou ses réponses.
de lecteur autonome • Questionner pour demander • Identifier ses difficultés et tenter • Identifier ses difficultés et tenter
des explications. de les expliquer. de les expliquer.
• Être autonome dans le choix
d’un ouvrage.
• Recourir spontanément à la lecture
pour les besoins de l’apprentissage.

ÉCRIRE

Écrire à la main de manière • Automatiser les gestes de l’écriture cursive.


fluide et efficace • S’entraîner à la copie.

Écrire avec un clavier • Apprendre l’usage méthodique • S’entraîner à l’écriture sur ordinateur. • S’entraîner à l’écriture sur ordinateur.
rapidement et efficacement du clavier.
• S’entraîner à l’écriture sur ordinateur.

12 Proposition de progression de cycle


en français pour le cycle 3 (B.O. n° 11 du 26 novembre 2015)
Compétences associées CM1 CM2 6e
ÉCRIRE

Recourir à l’écriture pour • Écrire pour formuler des impressions • Écrire pour formuler des impressions • Écrire pour formuler des impressions de
réfléchir et pour apprendre de lecture, émettre des hypothèses, lister. de lecture, émettre des hypothèses, lister, lecture, émettre des hypothèses, produire
• Écrire pour répondre à une question, reformuler. des conclusions provisoires, des résumés.
pour questionner, pour justifier • Écrire pour répondre à une question, • Écrire pour justifier une réponse pour
une réponse. pour questionner, pour justifier expliquer une démarche, argumenter.
une réponse, expliquer une démarche,
argumenter.

Réécrire à partir de nouvelles • Mettre à distance son texte pour l’évaluer (guide de relecture, confrontation • Mettre à distance son texte pour l’évaluer
consignes ou faire évoluer   avec les pairs). (guide de relecture, confrontation
son texte • Faire évoluer son texte en tenant compte des remarques des pairs et/ou de l’enseignant. avec les pairs).
• Produire des jets d’écriture successifs et/ou d’écrits de travail. • Faire évoluer son texte : enrichissement,
recherche de formulations plus adéquates.

Prendre en compte les normes • En lien avec la lecture, prendre en compte les éléments qui assurent l’organisation et la cohérence du texte.
de l’écrit pour formuler, • En lien avec l’étude de la langue, utiliser ses connaissances sur l’orthographe.
transcrire et réviser

ÉTUDE DE LA LANGUE

LEXIQUE • L’article du dictionnaire. • L’article du dictionnaire. • La polysémie.


Acquérir la structure, le sens   • Les différents sens d’un mot. • Les différents sens d’un mot. • Les préfixes et antonymes, les suffixes.
et l’orthographe des mots • Le sens propre et le sens figuré. • Le sens propre et le sens figuré. • Les synonymes
• Les familles de mots. • Les familles de mots. • Le champ lexical.
• Les synonymes. • Les synonymes. • Les termes génériques et spécifiques.
• Les préfixes et antonymes, les suffixes. • Les préfixes et antonymes, les suffixes. • Les bases latines.
• Le champ lexical. • Les mots dérivés • Les bases grecques.
• Les homophones lexicaux. • Le champ lexical (corolle lexicale). • Les mots du vocabulaire savant.
• Les termes génériques et spécifiques. • Les termes génériques et spécifiques.
• L’origine des mots. • L’origine des mots.

ORTHOGRAPHE • Le genre et le nombre des noms. • Le pluriel des noms. • L’accord du nom.
Acquérir l’orthographe   • L’accord de l’adjectif. • L’accord de l’adjectif (épithète). • L’accord de l’adjectif.
des mots • Le pluriel des noms (dont -ail, -al, -ou). • Les noms terminés par -ée, -té… • L’accord dans le groupe nominal.
• L’accord dans le groupe nominal. • L’accord dans le groupe nominal. • L’accord sujet verbe (dont sujet inversé,
• L’accord sujet verbe. • L’accord sujet verbe. sujet éloigné).
• Les homophones grammaticaux (as/à/a, • Les homophones lexicaux. • Les homophones lexicaux.
et/est, on/ont, son/sont, la/là/l’a/l’as, mais/ • Les homophones grammaticaux (ou/où, • Les homophones grammaticaux (si/s’y,
mes). se/ce, ces/ses, c’est/s’est, sans/s’en, quel/quelle, sa/ça/çà, quand/quant/qu’en, tout/tous,
• L’infinitif en -er et le participe passé en -é. leur/leurs). toute/toutes, quelque/quelques/quel que/
• L’accord de l’attribut. • L’infinitif en -er et le participe passé en -é. quelle que/quels que/quelles que).
• L’accord du participe passé. • L’accord de l’attribut et du participe passé. • L’accord de l’attribut et du participe passé.
• Les mots invariables. • Les mots invariables.

GRAMMAIRE • Le nom et le déterminant. • Le nom et le déterminant. • Les différents déterminants.
Maîtriser la forme des mots   • L’adjectif. • Le sujet et le prédicat. • Le sujet et le prédicat.
en lien avec la syntaxe • Le sujet et le prédicat. • Le sujet (nom, pronom, GN). • Le sujet (nom, pronom, GN, infinitif).
• La ponctuation. • L’adjectif (épithète et attribut). • L’adjectif (épithète et attribut).
• Identifier le verbe et son sujet. • Les pronoms. • Les différents pronoms (personnels,
• Les pronoms. • Le groupe verbal. possessifs et démonstratifs).
• Le groupe verbal. • Les compléments de phrase (temps, lieu, • Les compléments de phrases
• Les compléments de phrase (temps, lieu, manière). (dont la subordonnée).
manière). • L’attribut du sujet. • L’attribut du sujet.
• L’attribut du sujet. • Les compléments du verbe. • Les compléments du verbe.
• Les compléments du verbe. • Le complément du nom. • Le complément du nom.
• Le complément du nom. • Les classes de mots et les fonctions. • Les classes de mots et les fonctions.
• Phrases simples et phrases complexes • Phrases simples et phrases complexes.
(repérage).

LE VERBE • Le verbe conjugué et son infinitif. • Le verbe conjugué et son infinitif. • Le verbe conjugué et son infinitif.
Observer le fonctionnement   • Le présent des verbes en -er. • Le présent des verbes en -er, -ir, -dre, -oir. • Le présent des verbes en -er, -ir, -dre, -oir
du verbe et l’orthographier • Le présent des verbes en -ir, -dre, -oir. • Le présent des verbes fréquents (être, et des verbes fréquents.
• Le présent des verbes fréquents (être, avoir, aller, faire, dire) • L’imparfait des verbes en -er, -ir, -dre, -oir
avoir, aller, faire, dire). • L’imparfait des verbes en -er, -ir, -dre, -oir. et des verbes fréquents.
• L’imparfait des verbes en -er, -ir, -dre, -oir. • L’imparfait des verbes fréquents (être, • Le futur simple des verbes en -er, -ir, -dre,
• L’imparfait des verbes fréquents (être, avoir, aller, faire, dire). -oir et des verbes fréquents.
avoir, aller, faire, dire). • Le futur simple des verbes en -er, -ir, • Le passé composé et le plus-que-parfait.
• Le futur simple des verbes en -er, -ir, -dre, -oir. • Le passé simple.
-dre, -oir. • Le futur simple des verbes fréquents • L’impératif.
• Le futur simple des verbes fréquents (être, avoir, aller, faire, dire). • Le conditionnel présent.
(être, avoir, aller, faire, dire). • Temps simples et temps composés. • Approche de l’aspect verbal : la valeur
• Temps simples et temps composés. • Le passé composé. des temps.
• Le passé composé. • Le passé simple (3e personnes).
• Le passé simple (3e personnes). • Les temps du passé dans le récit.

Proposition de progression de cycle 13


Proposition de progression annuelle
Période 1 Période 2 Période 3 Période 4 Période 5
Thèmes 1 et 2 Thèmes 3 et 4 Thèmes 5 et 6 Thèmes 7 et 8 Thèmes 9 à 11

E NDRE • I dentifier • Mettre en lien • Trouver le sens • I dentifier les liens •M  ettre en lien
CO M PR
LI R E ET les personnages le texte et l’image d’un mot inconnu (1) chronologiques plusieurs
et leurs relations (1) • Trouver le sens • I dentifier les liens informations
• I dentifier • Lire les titres et d’un mot inconnu (2) logiques • Mettre en lien le
les informations les sous-titres texte et l’image (2)
essentielles • Faire le lien avec
ses connaissances

•R
 eformuler •E
 xpliquer un choix • Donner •O  rganiser •R
 éaliser un exposé
DI R E •E
 xprimer son point •P
 résenter ses impressions son propos •R
 endre compte
de vue un tableau sur un texte • Décrire d’une lecture
• Lire à voix haute un personnage •A
 pprendre et réciter
un texte

•L
 ’article • Les familles • Les mots • Le sens propre •L
 es préfixes
LE XIQ U E
de dictionnaire de mots génériques et le sens figuré •L
 es suffixes
•L
 es différents sens • Les synonymes • Le champ lexical • Les homophones •L
 ’origine des mots
d’un mot lexicaux

•L
 e genre • Le pluriel des noms • Les homophones • Les homophones • L’infinitif en -er
H O GR A PH
E et le nombre en -ail/-al/-ou grammaticaux (1) grammaticaux (2) et le participe passé
O RT
des noms • L’accord dans (as/à/a, et/est ) (on/ont, son/sont) en -é
•L
 ’accord le groupe nominal • L’accord sujet verbe • Les homophones • L’accord de l’attribut
de l’adjectif grammaticaux (3) • L’accord
(l’as/l’a/la/là, du participe passé
mais/mes)

•L
 e nom et • Le sujet • Identifier le verbe • I dentifier le groupe •L
 ’attribut du sujet
IR E
GR A M M A le déterminant et le prédicat et son sujet verbal •L
 es compléments
•L
 ’adjectif • La ponctuation • Les pronoms •L  es compléments du verbe
de phrase •L
 es compléments
du nom

•L
 e verbe conjugué • Le présent • L’imparfait •L  e futur simple •T
 emps simples et
LE V E R B E et son infinitif des verbes en -ir, des verbes en -er, des verbes en -er, temps composés
•L
 e présent -dre, -oir -ir, -dre, -oir -ir, -dre, -oir •L
 e passé composé
des verbes en -er • Le présent • L’imparfait • Le futur simple •L
 e passé simple
des verbes des verbes des verbes
fréquents fréquents fréquents

14 Proposition de progression annuelle


La légende
Je
 découvre ce qu’est une légende pages 12 et 13 du manuel
Avant de commencer
• Les objectifs de cette double page sont de faire émerger les connaissances des élèves sur les mythes et légendes
(la formule introductive, un lieu réel, une époque lointaine et indéterminée, les différents types de personnages,
le héros) et de présenter leurs caractéristiques spécifiques.
• Avant d’ouvrir le manuel, mener une situation d’oral collective permettant aux élèves d’exprimer leurs représen-
tations de la légende. Afin de faire apparaître la distinction entre réalité et fiction, poser les questions suivantes :
« Quelles légendes connaissez-vous ? (Ex. : Merlin l’Enchanteur, le roi Arthur, la bête du Gévaudan, Roland de Ronce-
vaux, Pégase, le Minotaure, Ulysse, les légendes égyptiennes, les Rois Mages, les légendes locales.) Comment les connaissez-
vous ? (Lecture familiale ou scolaire, histoires orales et contées, cinéma.) Pourquoi dit-on que ce sont des mythes
ou des légendes ? Qu’est-ce que les personnages ont de particulier ? (Présentation des personnages et de l’environ-
nement, situation du héros face à des défis avec une fin heureuse ou malheureuse mais toujours héroïque, notion
de “sacrifice”.) »
Exploitation de la double page
• Après cette étape orale, demander aux élèves de s’approprier le document de la page 12 et de le lire silencieuse-
ment. Leur demander ensuite de localiser et de citer les caractéristiques évoquées à l’oral. Étudier ce qu’apporte ou
non l’illustration par rapport au texte (le dessin est redondant par rapport au texte ou le complète). Demander une
lecture à voix haute.
• Faire lire silencieusement la première partie de la page 13, « Le réel et le surnaturel », puis la faire relire à voix
haute par un ou plusieurs élèves. Rechercher collectivement des héros, des êtres imaginaires, des objets au carac-
tère merveilleux et des lieux fantastiques tirés ou sources de légendes (les chevaliers, les trolls, les gobelins, les
nains, les dragons, la forêt de Brocéliande, le monde elfique…). Rechercher les légendes dont ils sont issus.
En conclusion
• Demander aux enfants de rechercher chez eux et dans les bibliothèques de classe et d’école des légendes afin de
les répertorier et de les classer suivant les personnages, les auteurs…
• Rappeler aux élèves que traditionnellement la légende se transmettait et se transmet encore oralement des anciens
vers les jeunes. C’était une forme de transmission orale de la culture, les livres étant peu répandus ; ce type de
transmission perdure toutefois, entretenant ainsi le merveilleux.

Lectures croisées
Les créatures fantastiques Les chevaliers
•  La Création du monde, C.-C.  Ragache, coll.  «  Mythes et • La Chevalerie, C.-C. Ragache, coll. « Mythes et Légendes »,
Légendes », Hachette. Hachette.
•  La Mythologie grecque, C.  Pouzadoux, coll.  «  Contes et • Chevaliers de la Table ronde, F. Clavel et A. Marnat, coll.
Légendes », Nathan. « Mon Carnet de mythes et légendes », Fleurus.
• Les Plus Belles Légendes de la mythologie racontées par Zeus,
G. Moncomble, Nathan.
• Les Ours, B. Briais, Hachette.
• Le Cavalier du dragon, C. Funke, Hachette Jeunesse.

La légende 15
Pourquoi l’homme imagine-t-il
Oral des créatures fantastiques ?
(45 minutes) pages 14 et 15 du manuel

phies est due à la posture de la créature, en plus de son


Objectifs apparence physique.
• Découvrir les mythes régionaux, locaux mettant en • Montrer que ces créatures suscitent à la fois l’admiration,
scène une créature fantastique. l’envie mais aussi la méfiance, un sentiment de menace, la
• Étudier ce que sont la superstition, le mysticisme ou crainte et la peur. L’ogre Shrek est l’illustration de tout cela :
une réalité… différente. il fait peur, il est une menace et, à la fois, par son humanité,
• Étudier ce que procure au lecteur la mise en scène le spectateur l’aime (comme il aime les dinosaures de
d’une réalité différente avec ses créatures fantastiques : Dinotopia) !
« que derrière un livre il y a un monde et que le livre est juste-
ment la porte qui permet d’y pénétrer ». Je débats avec les autres (15 minutes)
• Différencier fantastique et réalité. •  Faire apparaître que ce sont les peintres, dessinateurs,
conteurs, écrivains qui interprètent les légendes selon leur
inspiration, leur imagination et surtout leur fantaisie…
Avant de commencer créant ainsi ces créatures fantastiques. Celles-ci sont
Ce travail oral a pour but, en utilisant les connaissances des capables de prouesses sans limites, surnaturelles, devant
élèves, de s’interroger et de réfléchir tout d’abord sur ce lesquelles nous sommes en admiration. Elles fascinent et
qu’est le fantastique, sur ce qui est créé par l’imagination, terrifient. Les plus inquiétantes et monstrueuses peuvent
qui n’existe pas dans la réalité. C’est ainsi qu’il peut être fait aider les hommes à vaincre leurs peurs ou, du moins, à les
référence à de nombreux récits folkloriques et légendes du maîtriser. Après avoir posé la question 8, le professeur peut
monde entier. Le fantastique regroupe tout un bestiaire al- relever quelques mots clés auprès d’une dizaine d’élèves.
lant de la mythologie gréco-romaine, celtique, nordique à la • À propos du carnaval, le professeur peut apporter quelques
légende arthurienne : c’est ce dont les élèves vont prendre précisions :
conscience. –  le carnaval est surtout un temps de mascarades  ; les
masques et maquillages sont employés à des fins festives
J’observe et je décris (15 minutes) mais aussi encore à des fins magiques ou religieuses dans
• Après avoir défini le fantastique et les créatures fantas- certaines régions ;
tiques, prendre le livre, observer les deux photographies et –  lors de certains carnavals, le public et les artistes qui
faire lire les questions proposées. défilent défient masqués les monstres, les hommes
• Sur la première photographie, qui montre ce qui semble puissants ou les hommes politiques par la moquerie,
être une saynète de théâtre, un enfant combat un dragon : il comme à Dunkerque ou Nice mais aussi aux Antilles, où
s’agit d’une représentation de son imagination, d’un être Vaval a les traits d’une personnalité politique connue ou
imaginaire. Revenir sur la définition du monstre  : il a sa représente un fait de société.
place dans le monde, il peut être un individu qui, par ses
caractéristiques, se distingue des autres, un être parfois Prolongements
spectaculaire ou même fabuleux.
• La seconde photographie ne représente pas un monstre, • Lire : Les Animaux fantastiques (B. Coppin) ; L’Iliade,
mais une petite fille déguisée en un être imaginaire plutôt L’Odyssée (coll. « Épopée », Casterman) ; Le Seigneur des
sympathique aux yeux des enfants : Barbabelle. anneaux (Tolkien).
• Il est important de distinguer les notions de « créature fan- • Cinéma : Max et les Maximonstres, Jumanji, Alice au
tastique » (produit de l’imagination) et de « monstre » (qui pays des merveilles, Le Monde de Narnia, Harry Potter,
implique une approche négative). Les êtres fantastiques L’Histoire sans fin, Le Magicien d’Oz, Shrek, Le Choc des
comprennent aussi bien Casimir que les vampires ! Titans (les deux versions), Dinotopia.
• Visite : le musée du Louvre ; le musée d’Art fantastique
J’exprime une émotion (15 minutes) de Bruxelles (dossier pédagogique en ligne). Tous les
• Décrire les illustrations et faire relever les caractéristiques musées régionaux ou locaux possèdent quelques œuvres
de ces êtres fantastiques (les ogres et le monstre). En mon- liées au fantastique et organisent des expositions tempo-
trant ce qu’elles ont en commun, rappeler les caractéris- raires sur ce thème.
tiques des créatures fantastiques.
• Faire répondre à la question 6 ; noter les réponses au ta-
bleau. Les élèves auront inéluctablement relevé le côté
sympathique de la famille Shrek – lié aussi à la posture des
personnages écoutant une histoire en famille. Le profes-
seur pourra leur faire imaginer un instant la même scène
avec le monstre de droite à la place de Shrek : une bonne
partie de ce qu’éprouve l’élève en regardant les photogra-

16 La légende – Thème 1 : Les créatures fantastiques


pages 16 et 17 du manuel

LECT U RE Lecture – piste 2


Les combats d’Hercule
Quelques mots sur l’auteur de la question pour formuler sa réponse (par exemple, pour
Jean Duché, journaliste et écrivain, est né le 17 mars 1915 et la question 1 : « Ce texte est extrait de l’ouvrage Les Douze
mort le 3 juillet 2000 à Cognac, en Charente. Il suivit des Travaux d’Hercule  »). Chaque fois que nécessaire, l’élève
études de droit et de sciences politiques à Paris. devra justifier sa réponse en s’appuyant sur des indices ou
Durant l’Occupation, il est chef de service au Comité des acquis.
d’organisation des industries, arts et commerces du livre • Les questions de cette rubrique visent aussi à comprendre
(COAICL), chargé entre autres de l’autorisation de délivrer la nature du texte, à apprendre à identifier les indices fournis
le papier ou la censure. Ce comité était infiltré par des agents par le paratexte (source, titre, etc.). Les questions 1 et 2, par
de la Résistance dont il faisait partie. Après la guerre, il exemple, aident à faire la différence entre le titre de l’histoire
travaille quelque temps au cabinet du général de Gaulle. et celui de l’ouvrage. Le professeur peut proposer des
Devenu ensuite journaliste de radio et de presse écrite, dont questions supplémentaires : « Quel est l’éditeur ? Quel est
l’hebdomadaire Elle pendant plus de vingt ans, il a écrit de l’auteur ?… » Apprendre aux élèves à relever les indices pour
nombreux ouvrages dont quelques-uns sur la mythologie : répondre aux questions.
Jason à la recherche de la Toison d’or, Thésée : comment tuer le • Pour la question 5, lister au tableau tous les éléments de
Minotaure, Le Bouclier d’Athéna, La Mythologie racontée à réponse proposés par les élèves, classés en deux colonnes :
Juliette… « Ce qui est réel », « Ce qui est imaginaire ». Pour la question 6,
relever toutes les réponses et corriger collectivement en
Je comprends le texte (15 minutes) reprenant les caractéristiques de la légende présentées pages
• Le texte peut, dans un premier temps, être lu silencieuse- 12-13.
ment par les élèves. Ensuite, en proposer une lecture à voix
J’élargis mon lexique (15 minutes)
haute par plusieurs élèves avant de traiter les questions.
• Faire remarquer aux élèves la présence de mots en rose et Proposer la question 1
de leurs définitions en marge. La numérotation des lignes Objectif : comprendre le sens des expressions.
permettra de se repérer rapidement dans le texte et de défi- Ici, à partir de « feutrés », conduire les élèves à comprendre
nir les alinéas à travailler. Le professeur pourra situer « sans faire de bruit, silencieusement ». Proposer en conclusion
Tirynthe et éventuellement la région de Lerne sur une carte. l’historique supposé de cette expression : l’utilisation des
Vérifier au fil de la lecture la compréhension de ces mots. patins de feutre placés sous les pieds pour avancer sur le
• Laisser quelques instants aux élèves pour leur donner la parquet ou un sol fragile sans l’abîmer.
possibilité de trouver individuellement les réponses aux Proposer la question 2
questions et de les noter dans leur cahier de brouillon. Objectif  : identifier et rechercher la racine des mots,
Toutes les questions nécessitent une prise d’indices dans le l’étymologie.
texte. Celui-ci s’avérant parfois difficile, demander aux Emprunté au latin hydra, lui-même emprunté au grec an-
élèves, pour chaque question, d’argumenter en précisant à cien , húdra. Profiter de cette question pour établir une
quel endroit ils ont trouvé les indices qui leur ont permis de liste de mots ayant hydr- pour racine (on pourra réutiliser ce
donner la bonne réponse. travail p. 212, lorsque sera traitée l’origine des mots).
• Une fois que les élèves ont préparé leurs réponses à l’écrit, Proposer la question 3
vérifier que l’ensemble des élèves a compris le texte en re- Objectif : rechercher la signification d’un mot.
prenant les questions à l’oral. Pour chaque question, deman- Montrer aux élèves qu’en faisant le lien avec leurs
der à un élève de lire le passage qui induit ou donne la connaissances, il est souvent possible de répondre à une
réponse. interrogation. Ici, à partir du sens du mot foudre, ils saisiront
• Autre démarche possible après la lecture silencieuse : lire pleinement le sens de « venin foudroyant ».
les questions une à une, s’assurer qu’elles sont comprises Proposer les questions 4 et 5
par tous. Ensuite, faire lire le texte à haute voix par plusieurs Objectif  : retrouver le sens en fonction du contexte,
élèves tour à tour. Les élèves peuvent intervenir pour signa- manipuler les synonymes.
ler la présence d’un indice ou d’une réponse dans ce qui Question 4  : déduire la définition par le contexte et
vient d’être lu. Dans cette démarche, penser à solliciter les éventuellement faire rechercher les synonymes dans le
élèves plus « discrets ». dictionnaire par un élève. Même démarche pour la question 5,
avec l’expression « à grand fracas » (fracas = « bruit que fait
Je décris le texte (15 minutes) quelque chose en se cassant »).
• Au préalable, lire les questions aux élèves et s’assurer, en
J’améliore ma lecture (10 minutes)
les reformulant, qu’elles ont bien été comprises par tous.
Dans un premier temps, laisser les élèves y réfléchir seuls. Objectif : lire un texte à voix haute en l’interprétant.
Ils peuvent ainsi s’entraîner à une lecture plus rapide ainsi Au préalable, établir l’atmosphère de la scène : le suspense,
qu’à une prise d’indices à différents endroits du texte. l’accélération avec la charge de l’animal, et le suspense à
• Laisser aux élèves le temps de répondre au brouillon à un nouveau avec Hercule en mauvaise posture.
maximum de questions. Reprendre ensuite ce travail à l’oral. Ensuite, faire repérer les différents types de ponctuations :
Pour chaque question, l’élève devra reprendre des éléments les virgules, les points de suspension qui marquent un

La légende – Thème 1 : Les créatures fantastiques 17


pages 18 et 19 du manuel

LECT U RE Lecture – piste 3


Les Gorgones
temps d’arrêt ou d’hésitation, le point d’exclamation qui Quelques mots sur l’auteur
indique l’étonnement. Comme bon nombre de légendes, l’origine de cette légende
Mettre à profit les lectures effectuées lors de la n’est pas fixée, celles-ci se transmettant oralement par les
compréhension du texte. anciens. Le récit de Persée remonte au ve siècle avant J.-C. ;
il fut transmis par des auteurs tragiques tels Eschyle et
À mon tour de raconter (25 minutes) Sophocle (auteurs et poètes dramatiques grecs) qui
À l’oral : Au préalable, préciser qu’il s’agit de trouver une rapportèrent ses aventures dans certaines de leurs tragédies
solution rapide, comme la riposte d’Hercule face à l’attaque représentées sur scène.
du lion, et non une lutte sans fin. Claude Pouzadoux est docteur en archéologie et enseignante
À l’écrit : Comme à l’oral, la solution doit être rapide (une à l’Université. Depuis 2013, elle dirige le Centre Jean-Bérard
ou deux actions). L’élève peut aider Hercule à vaincre l’hydre, à Naples, dédié à la recherche archéologique et spécialisé
voire vaincre l’hydre lui-même. dans la Grande Grèce et la Sicile. Elle est l’auteur de plu-
sieurs ouvrages de littérature jeunesse sur le thème de l’An-
tiquité.
Prolongement
Reprendre les activités de la rubrique « À mon tour de Je comprends le texte (15 minutes)
raconter » en précisant aux élèves que, dans la légende, •  Le texte peut, dans un premier temps, être lu
les têtes de l’hydre de Lerne repoussent dès qu’elles sont silencieusement par les élèves. Ensuite, en proposer une
coupées ! lecture à voix haute par plusieurs élèves avant de traiter les
questions. Vérifier au fil de la lecture la compréhension du
vocabulaire (ne pas hésiter à questionner les élèves pour
cela).
•  Les élèves ne manqueront pas de demander qui est
Phorcys ; le professeur peut dessiner un arbre généalogique
pour permettre aux élèves de bien visualiser les liens entre
les personnages : Phorcys est le fils de Pontos (« le flot ») et
de Gaia (« la Terre »). Il est marié à Céto, avec qui il a eu de
nombreux enfants monstrueux dont les trois filles que
Persée va voir dans le texte, les Grées (Enyo [belliqueuse],
Pemphrédo [méchante] et Deino [effrayante]), mais aussi les
Gorgones. Les Grées et les Gorgones sont donc sœurs.
• Laisser quelques instants aux élèves pour leur donner la
possibilité de trouver individuellement les réponses aux
questions et de les noter dans leur cahier de brouillon.
Toutes les questions nécessitent une prise d’indices dans le
texte. Celui-ci s’avérant parfois difficile, demander aux
élèves, pour chaque question, d’argumenter en précisant à
quel endroit ils ont trouvé les indices qui leur ont permis de
donner la bonne réponse.
• Vérifier que l’ensemble des élèves a compris le texte en
reprenant les questions à l’oral et, pour chacune des
réponses, faire lire par un élève différent le passage qui
induit ou donne la réponse.

Je décris le texte (15 minutes)


• Au préalable, lire les questions aux élèves et s’assurer, en
les reformulant, qu’elles ont bien été comprises par tous.
Dans un premier temps, laisser les élèves y réfléchir seuls.
Ils peuvent ainsi s’entraîner à une lecture plus rapide ainsi
qu’à une prise d’indices à différents endroits du texte.
• Laisser aux élèves le temps de répondre au brouillon à un
maximum de questions. Reprendre ensuite ce travail à l’oral.
Pour chaque question, l’élève devra reprendre des éléments
de la question pour formuler sa réponse (par exemple, pour
la question 2 : « Le titre de l’ouvrage est Contes et Légendes de
la mythologie grecque. Le texte est extrait du chapitre consacré
à Persée l’Argien »). Chaque fois que nécessaire, l’élève devra

18 La légende – Thème 1 : Les créatures fantastiques


justifier sa réponse en s’appuyant sur des indices ou des
acquis. Une parenthèse se doit d’être faite sur « Argien » À mon tour de raconter (25 minutes)
(originaire d’Argos, ville d’Argolide dans le Péloponnèse, À l’oral  : Il s’agit évidemment de proposer une autre
située près de Nauplie ; situer le site très brièvement sur une stratégie que celle utilisée par Persée.
carte ou le faire chercher plus tard sur Internet). À l’écrit : Pour les élèves « à court d’imagination », leur
• Les questions de cette rubrique visent aussi à comprendre désigner l’existence de Pégase. Rappeler que, les deux autres
la nature du texte, à apprendre à identifier les indices fournis Gorgones étant immortelles, il est inutile d’essayer de les
par le paratexte (source, titre, etc.). Les questions 1 et 2, par massacrer ! Il s’agit d’organiser sa fuite.
exemple, aident à faire la différence entre le titre de l’histoire
et celui de l’ouvrage. Le professeur peut proposer des
questions supplémentaires : « Quel est l’éditeur ? Quel est Prolongement
l’auteur ?… » Apprendre aux élèves à relever les indices pour Visionner les passages des films Le Choc des Titans dans
répondre aux questions. lesquels Persée affronte Méduse, avant de fuir.
• Pour la question 4, lister au tableau tous les éléments de
réponse proposés par les élèves, classés en deux colonnes :
« Ce qui est réel », « Ce qui est imaginaire ». Pour la question 5,
relever toutes les réponses et corriger collectivement en
reprenant les caractéristiques de la légende présentées pages
12-13.

J’élargis mon lexique (15 minutes)


Proposer la question 1
Objectif : reconnaître et construire une famille de mots.
Lorsque le mot « serpe » est trouvé (l. 21), le noter au tableau,
puis demander de poursuivre la recherche jusqu’à ce que
soit trouvé le mot «  serpentine  » (l.  38). Faire rechercher
l’étymologie de serpentine et leur donner l’origine de serpe.
Solliciter ensuite les élèves pour leur demander de trouver
d’autres mots de la même famille (serpenter, serpentin,
serpentaire…).
Proposer la question 2
Objectif : connaître les synonymes.
Attirer l’attention des élèves sur le fait que le mot peut avoir
deux sens parmi les réponses proposées (« remuer » et « se
dépêcher », « se grouiller »). C’est le contexte qui fait qu’une
seule de ces réponses est valable.
Proposer la question 3
Objectif : identifier et maîtriser le préfixe in-.
Travailler sur les préfixes privatifs in-, im-, il- et ir-. Tracer
quatre colonnes au tableau (une par préfixe) et rechercher 5
à 6 mots pour chaque colonne. Tous les élèves peuvent ainsi
être sollicités (commencer par les élèves en difficulté).
Proposer les questions 4 et 5
Objectif : retrouver la définition d’un mot selon le contexte.
Travail collectif. Les élèves font leur proposition à écrire au
tableau. Les corrections seront effectuées par deux élèves qui
rechercheront les définitions dans le dictionnaire.

J’améliore ma lecture (10 minutes)


Objectif : lire un texte à voix haute en l’interprétant.
Exercice 1 : au préalable, établir l’atmosphère de la scène.
Ensuite faire observer la ponctuation et le type de phrases.
Mettre à profit les lectures effectuées lors de la
compréhension du texte.
Exercice 2 : même démarche, en insistant sur le ton que l’on
imagine excédé.

La légende – Thème 1 : Les créatures fantastiques 19


page 20 du manuel page 21 du manuel

O M PR E N DRE Identifier les Reformuler DI RE


LI RE ET C personnages et
leurs relations
Objectif
Objectif Vérifier la compréhension, clarifier le sens en reformu-
Relever des indices (lexique ou interactions) pour com- lant.
prendre un personnage ainsi que les relations entre les
personnages.
J’observe et je repère (10 minutes)
Laisser observer le dessin et faire lire le dialogue par deux
Je lis et je repère (10 minutes) élèves. Identifier les personnages, plus précisément
Faire lire l’extrait par un élève. Laisser aux élèves quelques Mansour (celui de droite). Faire décrire la scène et les propos
instants pour lire les questions et y réfléchir. Faire relire le des deux enfants (« Quelle question pose Mansour ? Que lui
texte en s’arrêtant à chaque phrase, en sollicitant les élèves répond son ami ? Comment lui répond-il ?... ») puis faire
pour savoir si elles contiennent une réponse. Insister sur la répondre très précisément aux deux questions. Amener les
notion de « lien de parenté » (question 3). Revenir ensuite élèves à établir que l’enfant de gauche redit les choses
sur la notion de « pronom personnel » et l’intérêt de son différemment, plus clairement : il reformule.
utilisation.
Je comprends (10 minutes)
Je comprends (10 minutes) Faire lire la rubrique silencieusement pendant quelques
Faire lire le contenu de l’encadré par un élève, paragraphe minutes. Faire fermer le livre, puis demander de quelles
par paragraphe. Bien insister sur la notion de « personnage » manières on peut reformuler. Reprendre le manuel et faire
et son identification. Faire comprendre qu’il est nécessaire relire à haute voix le contenu de l’encadré.
de rechercher les rapports entre les personnages, leur
rapport avec leur environnement pour mieux les identifier. Je m’entraîne (25 minutes)
Découverte*
Je m’entraîne (25 minutes) Objectif  : reformuler en construisant différemment les
Découverte* phrases (exercice 1*).
Objectif : repérer les indices permettant d’établir les rapports Travail individuel, correction collective. Au préalable, faire
entre les personnages (exercice 1*). remarquer que la nouvelle phrase s’appuiera sur le mot en
Demander d’argumenter chaque réponse. Par exemple, gras (verbes) dont on utilisera le nom de la même famille
pour la première phrase, « Quel élément permet de dire que (stationnement, port, utilisation, ouverture). Pour la troisième
Madame Duroc est la voisine de Léon ? » (Elle rentre chez phrase, il peut y avoir plusieurs reformulation avec vérifier.
elle et elle est sur le palier, donc c’est une voisine de palier ; Appropriation**
l’emploi de «  Madame Duroc  » où «  Madame  » permet Objectif : pratiquer la reformulation (exercice 2**).
d’affirmer qu’elle n’est pas une parente, par exemple.) Rappeler les façons de reformuler vues dans l’encadré « Je
Appropriation** comprends ». Travail individuel et correction collective car
Objectif : s’appuyer sur le domaine lexical pour identifier un plusieurs solutions peuvent être proposées (par ex., pour la
personnage (exercice 2**). phrase 1 : « L’obscurité le terrifiait », « Il avait peur dans le
Travail collectif. La boulangère et le médecin sont aisément noir »…). Pour chacune des phrases, écrire les propositions
identifiables : ce sont les seules réponses possibles. Il peut y des élèves au tableau.
avoir débat autour de la voiture qui ressort de chez le
garagiste, le mécanicien, le carrossier, voire de la station de
lavage… Ou pour la troisième phrase : Maman a très bien pu
voir la maîtresse, la directrice, voire l’infirmière scolaire
(toujours dans le champ lexical de l’école).
Objectif : maîtriser les liens de parenté (exercice 3**).
Travail individuel, puis correction collective illustrée par un
arbre généalogique. Celui-ci peut donner lieu à des
propositions de filiation plus compliquées et plus drôles (par
exemple, « C’est le fils unique du seul frère du fils de mon
grand-père... »).
Approfondissement***
Objectif  : identifier les liens entre les personnages
(exercice 4***).
Ce petit texte, qui peut paraître complexe, permet aux élèves
d’émettre et de recenser de nombreuses hypothèses. Un
piège est cependant à éviter : penser que Julie est médecin !

20 La légende – Thème 1 : Les créatures fantastiques


pages 22 et 23 du manuel pages 24 et 25 du manuel
L’article Le genre et le O RT H O GR A P
LE XIQ U E de dictionnaire nombre des noms HE

Objectifs Objectif
• Après avoir identifié un mot dans le dictionnaire, s’en Identifier le genre d’un nom ainsi que son nombre et en
approprier la (ou les) définition(s) afin d’en maîtriser la maîtriser l’orthographe lors des accords au pluriel et au
nature et le sens selon le contexte. féminin.
•  Identifier les différents éléments qui composent un
article de dictionnaire.
Je lis et je m’interroge (10 minutes)
Faire lire silencieusement et rechercher individuellement la
Je lis et je m’interroge (10 minutes) première consigne. Lire à voix haute, corriger collectivement
L’article de dictionnaire contient diverses informations : la le travail, puis même démarche pour la question 2.
prononciation du mot, sa classe grammaticale, ses différents
sens, ainsi que son étymologie, sa conjugaison, son ortho- Je manipule (10 minutes)
graphe… Il fait appel à un vocabulaire propre : l’entrée, la Objectif : reconnaître le genre puis le nombre des noms
définition, le synonyme, le contraire… ; utilise des procédés proposés (exercices A et B). 
variés : typographies différentes (capitales, gras, maigre, ita- Travail collectif. Préparer des étiquettes avec les noms que
lique, polices), code d’abréviations. les élèves placeront dans les colonnes, en justifiant.

Je manipule (10 minutes) Je retiens (10 minutes)


Objectifs  : rechercher le sens d’un mot (exercice A)  ; L’identification du genre d’un nom se fait essentiellement à
rechercher la nature des mots (exercice B) ; s’approprier le l’aide du déterminant. En cas d’absence de celui-ci, il ne faut
code d’abréviations (exercice C). Travail collectif au tableau. pas hésiter à recourir au dictionnaire.
Exercice  A  : écrire les différents sens au tableau (par Les noms tronqués restent aussi invariables au féminin : le
exemple, orange : le fruit, la couleur, la ville ?) et souligner prof et la prof.
celui à retenir.
Je m’entraîne (25 minutes)
Je retiens (10 minutes) Découverte*
Faire lire la règle par un élève ; reproduire au tableau un nou- Objectif : identifier le genre et le nombre (exercices 1*et 2*).
vel article de dictionnaire. Rechercher et définir les diverses Travail écrit individuel, correction collective, les élèves
informations.  venant écrire les noms dans des colonnes dédiées.
Faire retenir que, lorsque l’on recherche un nom, il faut le Appropriation**
rechercher au singulier et à l’infinitif pour un verbe. Objectifs : identifier le genre et le nombre (exercice 3**) ;
passer d’un genre à l’autre (exercices 4** et 5**) ; maîtriser
Je m’entraîne (25 minutes) le pluriel des noms (exercices 6** et 7**). Travail individuel
Travail individuel, correction collective. et correction collective pour tous ces exercices.
Découverte* Exercices 6 et 7  : au préalable, faire relire le dernier
Objectif : rechercher le genre d’un mot (exercice 1*). Écrire paragraphe de l’encadré « Je retiens » et faire reformuler.
les noms au tableau. Avant de prendre le dictionnaire, Approfondissement***
demander aux élèves d’indiquer leur genre. Objectif  : identifier à la fois le genre et le nombre
Appropriation** (exercice 8***).
Objectif  : rechercher le contraire d’un mot à l’aide du Circuler pour aider les élèves les plus en difficulté,
dictionnaire (exercice 2**). Pour forte, plusieurs propositions notamment avec les mots qui ont un -s ou un -z au singulier
possibles (petite, faible…) : il faut tenir compte du contexte et ou un -e au masculin (montrer à l’élève les déterminants).
retenir faible. Exercice expert
Approfondissement*** Objectif : maîtriser le changement de genre et de nombre.
Objectifs : rechercher les définitions des mots et comprendre Travail individuel, correction collective au tableau.
leurs nuances (exercices 3*** et 4***).
Pour l’exercice 4, faire constater que tous sont dans les deux Dictée
colonnes, étant féminins ou masculins selon leur sens. Faire lire phrase par phrase, en insistant sur le déterminant
Exercice expert pour l’accord du nom. Relever les difficultés avec -é et -er
Objectif : maîtriser l’ensemble d’un article de dictionnaire. (rappeler l’astuce mnémotechnique de substitution avec des
verbes comme finir ou prendre).
À mon tour d’écrire (20 minutes)
J’écris (10 minutes)
Objectifs : écrire des phrases utilisant différents sens d’un mot
Préciser que chaque phrase doit décrire une situation
donné (exercice 1) ; écrire un article de dictionnaire (exercice 2).
différente, pour éviter par exemple « la hase et le lièvre sont
Exercice 2  : au préalable, faire lire «  Ma boîte à mots  ».
dans les bois, la biche et le cerf sont dans les bois ».
Proposer l’exemple de l’article de l’exercice 5 expert.

La légende – Thème 1 : Les créatures fantastiques 21


pages 26 et 27 du manuel pages 28 et 29 du manuel

IRE Le nom et Le verbe conjugué LE V E R B E


GR A M M A le déterminant et son infinitif

Objectif Objectif
Savoir identifier un déterminant dans un groupe nomi- Reconnaître un verbe dans une phrase, qu’il soit conju-
nal et indiquer son genre et son nombre. gué ou non. S’il est conjugué, trouver son infinitif et dé-
terminer le groupe auquel il appartient.
Je lis et je m’interroge (10 minutes)
Lecture magistrale du texte puis lecture individuelle Je lis et je m’interroge (10 minutes)
silencieuse. Lister au tableau les groupes nominaux relevés Lecture silencieuse. Relever collectivement tous les verbes
(question 1) en indiquant la nature de chaque mot, puis leur soulignés en rose (question 1) en les employant avec un
genre (question 2). Même travail pour la question 3. Suite à autre sujet, une autre personne ou en changeant de temps.
la question  4, faire dire aux élèves que les déterminants Pour la question 2, faire vérifier dans le dictionnaire.
renseignent sur le genre et le nombre des noms. Reprendre les verbes de la question 1, entourer ce qui a
changé, retrouver leur infinitif, en vérifier l’orthographe dans
Je manipule (10 minutes) le dictionnaire. Procéder de même avec les autres verbes.
Objectif  : identifier le genre (exercice A) et le nombre
(exercice B) des groupes nominaux. Je manipule (10 minutes)
Préparer des étiquettes que les élèves placeront dans les Objectifs  : identifier verbe conjugué et verbe à l’infinitif
tableaux en justifiant leurs réponses. (exercice A) ; identifier le temps des verbes (exercice B).
Exercice A : travail collectif. Les élèves viendront placer des
Je retiens (10 minutes) étiquettes préparées dans la bonne colonne. Exercice B  :
Lecture individuelle silencieuse, puis reprendre le texte par travail collectif oral ; les élèves justifieront leurs réponses
items. Pour chaque item, solliciter des exemples avec l’emploi d’hier, maintenant et demain.
complémentaires. Pour le dernier, demander des exemples
de groupes nominaux pour chacun des déterminants. Je retiens (10 minutes)
Faire lire les items un à un. À chaque fois, illustrer par des
Je m’entraîne (25 minutes) exemples proposés par les élèves (sauf pour le second) et
Découverte* complétés par l’enseignant.
Objectifs  : identifier les déterminants et le nom qu’ils
précisent (exercice  1*)  ; identifier le genre des noms Je m’entraîne (25 minutes)
(exercice 2*). Travail individuel et correction collective, Découverte*
Exercice  2  : se référer aux déterminants qui seront les Objectif : identifier le radical et la terminaison d’un verbe
justifications lors de la correction collective. (exercices 1*, 2* et 3*). Travail individuel et correction
Appropriation** collective.
Objectifs : identifier le déterminant et son nombre (exercices Appropriation**
3** et 4**)  ; rechercher un déterminant en fonction du Objectifs : trouver l’infinitif (exercices 4** et 5**) ; identifier
genre et du nombre du nom (exercices 5**, 6** et 7**). le temps du verbe (exercices 6** et 7**) ; identifier un type
Travail individuel, correction collective. Préciser qu’il peut y de verbe différent parmi une liste de verbes conjugués
avoir plusieurs solutions (par exemple, exercice 5 : les/des/ (exercice 8**).
vos/leurs/ces/quelles… amies). Travail individuel et correction collective au tableau. Rappeler
Approfondissement*** l’astuce consistant à utiliser les mots hier, maintenant et
Objectif : choisir le déterminant approprié (exercice 8***). demain dans une lecture silencieuse. Exercice 8 : préciser
Pas de solutions multiples ici, sauf pour « oasis » (ne pas le que l’intrus ne se conjugue pas comme les autres verbes.
préciser). On peut aborder la notion de « démonstratif » : ce Approfondissement***
que l’on montre (ex. : cet arbre-là, celui que l’on montre). Objectif : conjuguer en fonction de la personne et du temps
Exercice expert (exercices 9*** et 10***). Travail individuel et correction
Objectif : substituer des groupes nominaux. Insister sur le orale collective. Exercice 9 : tenir compte aussi du contexte
changement éventuel de genre et/ou de nombre : rappeler (Je ferai mieux avec ces nouvelles lunettes et Je vois mes devoirs
de bien respecter les accords sur le groupe nominal et le demain sont des phrases justes, donc ne pas sanctionner
verbe. Travailler sur une phrase en exemple au tableau (La mais insister sur le contexte).
fillette [garçons] joue dans le parc [cour]. ➞ Les garçons jouent Exercice expert
dans la cour.). Travail écrit individuel. Correction collective au Objectif : maîtriser la terminaison du verbe en fonction de
tableau, durant laquelle les élèves justifieront leurs réponses. la personne et du temps.
Travail individuel et correction collective.
J’écris (10 minutes)
Objectif  : employer des groupes nominaux de genres et J’écris (10 minutes)
nombres variés. L’emploi d’adjectifs est autorisé. Pour les Objectif : utiliser des verbes conjugués, voire à l’infinitif.
élèves qui auraient identifié le monstre, on peut écrire Insister sur le fait que chaque phrase doit contenir au moins
l’orthographe de Loch Ness (ou Nessie) au tableau. un verbe.

22 La légende – Thème 1 : Les créatures fantastiques


Je m’entraîne E X E R CICES

Lexique Grammaire
L’article de dictionnaire Le nom et le déterminant
1 En t’aidant du dictionnaire, entoure 7 Recopie ces phrases en remplaçant le déterminant
les abréviations qui correspondent au mot. en gras par un autre déterminant.
• mythologie : n. – v. – adj. – masc. – fém. – adv. Dans le jardin, le matin, j’ai cueilli des superbes
• fantastique : n. – v. – adj. – masc. – fém. – adv. laitues et des tomates pour la salade. Les légumes
• monstre : n. – v. – adj. – masc. – fém. – adv. sont tous magnifiques. Un régal !
• fabuleuse : n. – v. – adj. – masc. – fém. – adv.
• terroriser : n. – v. – adj. – masc. – fém. – adv. 8 Recopie ces phrases en les complétant avec
des déterminants qui conviennent.
2 Recherche dans le dictionnaire le nombre … petits de … maternelle préparent … fête de fin
de sens pour le mot verre. Pour chacun d’année. Ils répètent … chants avec … maîtresse.
de ces sens, écris une phrase illustrant … année, … thème de … fête est … cirque. … beau
la définition correspondante. projet !
… classes participent. … parents d’élèves
3 Écris en toutes lettres les significations apporteront … aide.
des abréviations que l’on peut trouver
dans un dictionnaire. 9 Recopie ces phrases en écrivant au pluriel
n.m. – n.f. – v. – dét. – adv. – adj. – syn. – le déterminant et le nom soulignés.
inv. – fig. – prép. – conj. – contr. – fam. – • Théo range son jeu.
ind. – poss. – prov. • Ari retourne une crêpe.
• L’abeille butine la fleur.
• Zoey écoute cette chanson.
Orthographe • Vous fermez ma valise.
Le genre et le nombre des noms
4 Mets au pluriel.
• radis • troupeau Le verbe
• animal • pneu Le verbe conjugué et son infinitif
• hibou • cachou 10 Écris les infinitifs des verbes.
• tapis • chapeau • ils transpirent • nous comprenons
• nez • gaz • elles ont perdu • vous réfléchissez
• il sursaute • tu mettais
5 Relie le féminin au masculin. • je réussis • elles croyaient
marraine • • étalon • tu essaieras
femme • • maire
enfant • • parrain 11 Recopie en remplaçant les mots soulignés
mairesse • • homme par un verbe en -ir comme finir.
jument • • enfant • Les tomates deviennent mûres ; elles deviennent
de plus en plus rouges.
6 Retrouve le genre des noms suivants : • Lorsque les fauves crient, le gardien du zoo
• licorne – Minotaure – minoterie devient tout pâle.
• garde-boue – ortie – sole – sol • Cet Airbus décolle de la piste 1 ; les Boeing
• autoroute – planisphère – mégalithe rejoignent le sol pistes 3 et 4.
• isard – azalée – iris – orchidée

La légende – Thème 1 : Les créatures fantastiques 23


Qu’est-ce qu’être courageux ?
Oral (45 minutes) pages 30 et 31 du manuel

Objectifs Je débats avec les autres (15 minutes)


• Définir la notion de « courage ». • Laisser du temps pour l’observation des deux documents
• Définir si le fait d’agir malgré les difficultés est de la photographiques.
bravoure, de l’héroïsme, de l’audace, de la vaillance ou de • Demander aux élèves de décrire chacun des documents :
la témérité. « Que fait cette femme ? Quel(le) est le but ou la nécessité
• Relever les différences avec le thème du héros, page 144. de son activité ? Qui sont ces hommes avec la nacelle ? Qu’y
• Découvrir l’univers arthurien : les courageux chevaliers, a-t-il dans celle-ci ? Qu’est-ce que l’altruisme ? »
les coutumes, le merveilleux… • Chercher des synonymes de courage : « Peut-on tous les
adapter à ces deux situations ? » Chercher ceux qui peuvent
Avant de commencer s’appliquer à l’une ou l’autre des photographies. Demander
aux élèves la situation qui se rapproche le plus, pour eux, de
• Cette double page a pour but, en utilisant les connaissances la notion de « courage », en leur demandant de justifier leur
des élèves, de s’interroger et de réfléchir sur ce qu’est le cou- réponse.
rage. Afin que chaque élève puisse s’exprimer et de mettre • « Quels sont les risques inhérents à chacune de ces situa-
en place les conditions appropriées pour l’expression et tions ? les conséquences ? »
l’échange à l’oral, l’enseignant rappellera les règles d’inter- • Le débat, auquel on peut intégrer les photographies de la
vention : respect de la parole de chacun, distribution équi- rubrique « J’explique », peut s’orienter sur le document qui
table de celle-ci. illustre le plus la notion de « courage ». Introduire quelques
• L’enseignant peut guider les échanges en posant des ques- notions que l’on peut associer à certaines postures que cer-
tions, en prenant des notes au tableau, en y indiquant les tains estiment ne pas être du courage mais de l’incons-
idées, mots ou expressions importants qui illustrent le cience  : la folie, le défi, le challenge, l’aveuglement,
thème. l’altruisme, l’instinct…
J’observe et je décris (15 minutes)
•  Laisser le temps pour l’observation de la photographie Prolongements
(page 30). •  Lectures : G. Paulsen, Crash en forêt, Gallimard,
• Introduire des questions supplémentaires pour faciliter coll. « Folio junior » ; M. Piquemal, La Pétoche du géant
l’expression des élèves : « Avez-vous déjà pratiqué cette acti- poilu, Éditions Milan  ; Maxe L’Hermenier et Wuye
vité ? », « Avez-vous déjà vu ce genre de scène ? » Changjie, Wakfu Heroes – Percimol, Ankama Éditions
• Retenir les interventions citant le courage, et les confronter (B.D.).
à la définition du dictionnaire (par exemple : « Force morale • Cinéma : J. Huston, La Charge victorieuse, 1951.
qui permet de faire face aux dangers ou aux difficultés ou ardeur •  Activités, selon la région  : visite d’une caserne de
à faire quelque chose », Dictionnaire Hachette Junior, p. 211). sapeurs-pompiers, rencontre avec des volontaires
• Rapprocher la définition des commentaires suscités par la sauveteurs en mer de la SNSM ou avec des secouristes
photographie  : «  Y a-t-il du danger  ?  », «  Quels sont les de montagne.
risques pour cet enfant ? », « À quoi sert ce genre d’activité ?
Quel en est l’intérêt ? », « Quelles seraient les conséquences
s’il n’était pas assuré ? »

J’explique (15 minutes)


• Faire observer les photographies et laisser quelques mi-
nutes aux élèves pour s’approprier les situations et la ques-
tion.
• Rapprocher la réflexion autour de la photographie de la
page 30 des commentaires suscités par la photographie
« Un pompier lors d’un feu de forêt » : « Y a-t-il du danger ?
Quels sont les risques pour ce pompier ? Quelles seraient les
conséquences s’il n’y avait pas de pompiers ? »
• Pour la seconde photographie, après avoir noté les diffé-
rentes observations des élèves, donner quelques informa-
tions sur les événements de Tian’anmen en 1989 et sur
l’action de cet homme surnommé « Tank Man ».

24 La légende – Thème 2 : Les chevaliers


pages 32 et 33 du manuel

LECT U RE Lecture – piste 4


Tristan et le Morholt
Quelques mots sur l’auteur Je décris le texte (15 minutes)
• Jacqueline Mirande, née en 1925 dans le Bordelais, est his- • Au préalable, lire les questions aux élèves et s’assurer, en
torienne. Après avoir beaucoup voyagé, tout en partageant les reformulant, qu’elles ont bien été comprises par tous.
son temps entre Paris et la région d’Arcachon, elle écrit un Dans un premier temps, laisser les élèves y réfléchir seuls.
grand nombre de romans presque tous historiques et desti- Ils peuvent ainsi s’entraîner à une lecture plus rapide ainsi
nés à un jeune public. Odile Alliet est peintre et illustratrice ; qu’à une prise d’indices à différents endroits du texte.
elle a fait les Arts appliqués Duperré à Paris. • Laisser aux élèves le temps de répondre au brouillon à un
• La légende de Tristan et Iseut, extraite de Contes et Légendes maximum de questions. Reprendre ensuite ce travail à l’oral.
du Moyen Âge, est une adaptation de l’œuvre de Chrétien de Les questions posées doivent aussi amener les élèves à re-
Troyes, poète né aux environs de 1135 à Troyes et qui mourut connaître les éléments caractéristiques de la structure de la
vers 1183. S’inspirant des légendes bretonnes et celtes au- légende : « un guerrier de taille gigantesque », « invincible la
tour du roi Arthur et de la quête du Graal, il écrivit de nom- force du Morholt », « dix fois […] vaincu et dix fois il se releva ».
breux romans chevaleresques. Son œuvre est riche et les • Pour chaque question, l’élève devra reprendre des éléments
aventures mythiques qu’il créa ont inspiré la littérature cour- de la question pour formuler sa réponse (par exemple, pour
toise et aujourd’hui encore un grand nombre de romans et la question 1 : « Ce texte est extrait de l’ouvrage Contes et Lé-
de films sur la chevalerie. Ce sont des œuvres où les héros gendes du Moyen Âge »). Chaque fois que nécessaire, l’élève
sont confrontés à des choix difficiles entre leur amour, leur devra justifier sa réponse en s’appuyant sur des indices ou
devoir moral de chevalier, leur fidélité… des acquis.
• Chrétien de Troyes a notamment écrit : Lancelot ou le Che- • Les questions de cette rubrique visent aussi à comprendre
valier à la charrette (v.  1170), Yvain ou le Chevalier au lion la nature du texte, à apprendre à identifier les indices fournis
(v. 1177), Perceval ou le Conte du Graal (v. 1180). par le paratexte (source, titre, etc.). Les questions 1 et 2, par
exemple, aident à faire la différence entre le titre de l’histoire
Je comprends le texte (15 minutes) et celui de l’ouvrage. Le professeur peut proposer des ques-
• En fonction du niveau de lecture de la classe, demander tions supplémentaires : « Quel est l’éditeur ? Quel est l’au-
aux élèves de lire le texte silencieusement dans un premier teur ?… » Apprendre aux élèves à relever les indices pour
temps, puis à voix haute par quelques-uns, ou proposer une répondre aux questions.
lecture interprétative du maître, ou encore écouter le texte • Pour la question 6, mener une recherche sur Internet avec
enregistré sur CD. Dans un premier temps, les élèves expri- les élèves  : si Tintagel est un lieu réel –  comme les Cor-
meront leur compréhension globale du texte sans forcément nouailles et l’Irlande –, le roi Marc, Tristan et le Morholt sont
en respecter la chronologie. des personnages légendaires. Rappeler les caractéristiques
• Faire rappeler aux élèves à quoi servent les mots en rose de la légende présentées pages 12-13 (ici, la légende arthu-
dans la marge. Le professeur pourra situer le château de rienne, avec le roi Marc’h).
Tintagel, les Cornouailles, l’Irlande.
• La numérotation des lignes permettra de se repérer rapide- J’élargis mon lexique (15 minutes)
ment dans le texte et de définir les alinéas à travailler (lignes Proposer les questions 1 et 2
1 à 6 : présentation du héros ; lignes 7 à 15 : l’arrivée du Mo- Objectif : comprendre le sens des mots.
rholt ; lignes 16 à 25 : le défi du Morholt ; lignes 25 à 27 : Pour la question 1, les élèves peuvent parvenir à expliquer
Tristan relève le défi ; lignes 28 à 38 : l’exil de Merlin ; lignes l’expression grâce au contexte et l’écrire dans leur cahier de
38 à 45 : la victoire et l’agonie de Tristan). brouillon. Leur faire alors rechercher les différents sens du
• Dans un second temps, reprendre le texte par étapes pour verbe.
une compréhension affinée et chronologique. Ce travail per- Pour la question 2, même démarche : la recherche dans le
mettra de compléter les propositions des élèves et de valider dictionnaire confirmera ou non le sens que les élèves auront
ou non les interprétations de la première étape. donné à « singulier » à partir du contexte.
• Autre démarche possible après la lecture silencieuse : lire Proposer la question 3
les questions une à une ; s’assurer qu’elles sont comprises Objectif : connaître les familles de mots.
de tous. Ensuite, faire lire le texte à haute voix par plusieurs Montrer aux élèves qu’ils peuvent réussir cet exercice en
élèves successifs. À chaque passage, voire chaque phrase, les s’appuyant sur leurs acquis, leurs compétences et leur bon
élèves peuvent intervenir pour signaler que l’on a dans ce sens.
qui vient d’être lu un indice, une réponse à l’une des ques- Proposer la question 4
tions. Dans cette démarche, penser à solliciter les élèves plus Objectif : retrouver le sens d’une expression en fonction du
« discrets ». contexte.
• Ajouter éventuellement quelques questions : « Comment Les élèves peuvent procéder par élimination. La signification
Tristan et le roi Marc se nomment-ils précisément ? Com- établie, les élèves peuvent néanmoins rechercher la défini-
bien d’esclaves doit livrer le roi Marc ? » tion exacte du mot « chevet ».

La légende – Thème 2 : Les chevaliers 25


pages 34 et 35 du manuel

LECT U RE Lecture – piste 5


Excalibur,
l’épée magique
J’améliore ma lecture (10 minutes) Quelques mots sur l’auteur
Objectif : lire un texte à voix haute en respectant la ponctua- Alain Dag’Naud, né à Vitré le 27 mars 1949, historien et
tion (exercice 1). médiéviste, est agrégé d’histoire. Il a quitté l’enseignement
Faire lire silencieusement les paragraphes concernés (l. 1 à et écrit pour les journaux Le Monde et Le Canard enchaîné. Il
9). Mettre en évidence l’importance des virgules en propo- a écrit de nombreux ouvrages sur la Bretagne (Histoire de la
sant aux élèves une lecture dans laquelle elles seront igno- Bretagne et des Bretons, Guide de la Bretagne, Les Fées,
rées, puis une lecture où elles seront marquées par une Korrigans, Elfes et Barbics) et le Moyen Âge (Le Moyen Âge,
respiration. Montrer que ces respirations permettent d’an- coll. « Bibliobus » n° 18, La Ville au Moyen Âge, Les Châteaux
ticiper la lecture orale, d’être mieux compris par l’auditoire. forts, Un chevalier au Moyen Âge).
Demander à plusieurs élèves de lire le texte à voix haute en En 2014, il publie chez Larousse L’Histoire de France comme
faisant attention à la ponctuation et en mettant le ton on ne l’apprend plus à l’école. Il a écrit notamment un facétieux
(mettre à profit les lectures effectuées lors de la compré- Bêtisier de l’histoire de France, ainsi que Les Dessous croustil-
hension du texte). lants de l’histoire de France.
Objectif : lire un texte en respectant l’intonation (exercice 2).
Erratum : les lignes du texte à lire pour cette activité sont les Je comprends le texte (15 minutes)
lignes 16 à 30. • En fonction du niveau de lecture de la classe, demander
Faire lire silencieusement le texte de la ligne 16 à la ligne 30. aux élèves de lire le texte silencieusement dans un premier
Il est important de faire distinguer par les élèves les pas- temps puis à voix haute par quelques-uns, ou proposer une
sages de narration et de dialogue afin qu’ils mettent le ton lecture interprétative du maître, ou encore écouter le texte
au bon endroit. Par trois donc les élèves « jouent » leur rôle enregistré sur CD. Dans un premier temps, les élèves expri-
(le narrateur, Tristan et le Morholt). meront leur compréhension globale du texte sans forcément
en respecter la chronologie.
À mon tour de raconter (25 minutes) • Relever les mots en rose et leurs définitions en marge (re-
prendre certains de ces mots lors du travail sur le lexique).
À l’oral : Au préalable, demander aux élèves d’éviter les
• La numérotation des lignes permettra de se repérer rapide-
politesses du type « Merci beaucoup ». Les élèves peuvent
ment dans le texte et de définir les alinéas à travailler (lignes
réfléchir en binômes et noter leurs idées dans leur cahier
1 à 8 : l’apparition d’Excalibur ; lignes 9 à 20 : tentative d’en-
d’essai, l’enseignant passant de groupe en groupe pour les
lever l’épée ; lignes 21 à 26 : le dîner ; lignes 26 à 38 : l’entrée
aider – surtout les plus en difficulté – à organiser leurs idées.
mystérieuse de Galaad ; lignes 39 à 44 : la mise à l’épreuve
Un volontaire par groupe racontera ce que le roi Marc dit à
de Galaad).
Tristan.
• Dans un second temps, on reprendra le texte par étapes
À l’écrit : Travail individuel, correction individuelle. Rap-
pour une compréhension affinée et chronologique. Ce tra-
peler aux élèves que nous sommes ici dans un univers fan-
vail permettra de compléter les propositions des élèves et de
tastique : la magie règne ; le poison mortel qui s’infiltre dans
valider ou non les interprétations de la première étape.
Tristan peut donc avoir un remède.
• Relever avec les élèves les passages qui relèvent du fantas-
tique et leur demander pourquoi ils ont choisi ces passages-
là.
Prolongement • Solliciter les élèves à propos de la Table ronde : qu’est-ce
Reprendre l’exercice à l’oral de la rubrique « À mon tour que cela évoque pour eux ? Éventuellement, faire un bref
de raconter », en précisant aux élèves la suite de la lé- résumé sur ce don fait par Merlin au roi Artus.
gende : Tristan, à l’agonie, est installé sur un bateau qui
part à la dérive en mer d’Irlande. Demander aux élèves Je décris le texte (15 minutes)
d’imaginer une suite où Tristan sera sauvé. • Les questions posées doivent conduire les élèves à recon-
naître les éléments caractéristiques de la légende : un uni-
vers à la fois réel et surnaturel, des héros, un destin
extraordinaire, un phénomène fantastique (ici, une épée
précieuse avec inscription en lettres d’or plantée dans un
rocher de marbre rouge), un fait extraordinaire (une étrange
clarté).
• Remarquer le vocabulaire qui insiste sur la chevalerie lé-
gendaire (« épée précieuse », « meilleur chevalier du monde »,
« accomplir la quête », « armure d’un rouge éclatant »), les
éléments surnaturels (le Graal, l’apparition de lettres d’or),
les héros réels ou légendaires (le roi Artus, Lancelot, Gau-
vain, Galaad). Le professeur peut faire rechercher aux élèves
sur Internet qui sont ces personnages.

26 La légende – Thème 2 : Les chevaliers


• Faire relever le lexique caractéristique dans la description À l’écrit : Rappeler que Lancelot et Galaad se connais-
du héros : « un beau et jeune chevalier revêtu d’une armure saient depuis le matin. Laisser les élèves donner libre cours
d’un rouge éclatant », « bel inconnu », « sans aucun effort ». à leur imagination, voire à leur humour.

J’élargis mon lexique (15 minutes)


Prolongements
Proposer les exercices 1 et 2
• En 5 à 10 lignes, raconter à l’écrit ce que le roi pourrait
Objectif : identifier et enrichir des familles de mots (exer-
demander à Galaad depuis que le vieillard a dit à celui-
cices 1 et 2).
ci : « Seigneur chevalier, asseyez-vous ici car cette place est la
Exercice 1 : les élèves peuvent proposer tous les mots de la
vôtre » (l. 34-35).
même famille qu’ils connaissent (par exemple, pour un che-
• Proposer un travail autour de l’image et de l’adaptation
valier : chevalerie, cheval, chevalière, chevaleresque, chevaline,
cinématographique de cette légende (la scène embléma-
cavalier, cavalcade, chevaucher, cavalerie…), que l’on notera au
tique de l’épée dans le rocher, par exemple) à partir d’ex-
tableau. Ils identifieront les adjectifs parmi eux (attention,
traits de quelques œuvres : Merlin l’Enchanteur, de Walt
un même mot peut être nom et adjectif).
Disney (1963) ; Excalibur, de John Boorman (1981) ; Le
Exercice 2 : proposer de trouver un mot de la même famille,
Roi Arthur : la légende d’« Excalibur », de Guy Ritchie
puis d’établir une définition de périlleux avant de recourir au
(2017).
dictionnaire pour valider.
Proposer l’exercice 3
Objectif : rechercher une définition en fonction du contexte.
Revenir sur l’origine d’adouber qui signifiait «  ordonner
chevalier, revêtir un homme d’armes ». Aujourd’hui, adou-
ber est toujours employé, comme synonyme d’approuver,
entériner, légitimer, confirmer, officialiser, valider.
Proposer l’exercice 4
Objectif : identifier le sens d’un mot selon son contexte.
Dans un premier temps, orienter les élèves vers le début du
texte et plus précisément ligne 4 pour qu’ils situent le type
d’endroit où se trouve le bloc de marbre : «  un rocher de
marbre rouge échoué sur le rivage ». Après avoir donné l’autre
sens du mot (« cessation collective et concertée du travail
pour obtenir quelque chose, revendication »), plus connu
par les élèves, faire rechercher la définition complète de
grève.

Exercice supplémentaire
Reprendre quelques mots en rose avec leurs définitions en
marge et faire rechercher aux élèves des mots de la même
famille : audace, écu.

J’améliore ma lecture (10 minutes)


Objectif : lire à voix haute pour s’approprier le texte et jouer
sur la tonalité.
Proposer l’exercice 1
Rappeler aux élèves de faire ressentir à l’auditoire cette at-
mosphère de surprise et de suspense.
Proposer l’exercice 2
Rappeler aux élèves de faire ressentir à l’auditoire l’atmo­
sphère mystérieuse et étrange.

À mon tour de raconter (25 minutes)


À l’oral : On pourra rappeler aux élèves que Lancelot l’a vu
le matin et l’a armé chevalier : Galaad ne sort donc pas de
nulle part au moment où il arrive à la Table ronde. En dehors
de cela, aucun élément dans le texte ne permet de savoir
d’où vient Galaad ; l’imagination des élèves seule peut l’indi-
quer.

La légende – Thème 2 : Les chevaliers 27


page 36 du manuel page 37 du manuel

O M PR E N DRE Identifier les Exprimer son DI RE


LI RE ET C informations point de vue
essentielles
Objectifs
Objectif • Formuler et justifier son point de vue.
Être capable de retrouver des informations explicites • Argumenter pour soutenir sa position ou affirmer son
dans un texte et d’inférer des informations essentielles. propos.

Je lis et je repère (10 minutes) J’observe et je repère (10 minutes)


Faire lire le texte par un élève. Laisser quelques instants pour • Laisser aux élèves le temps d’observer le dessin et de lire le
lire les trois questions. Traiter les questions dans l’ordre : dialogue. Faire jouer le dialogue à l’oral par les élèves : « Que
l’identification des lieux (le professeur peut même proposer représente ce dessin ? Que font ces deux personnages ? De
aux élèves de les dessiner tels qu’ils se les représentent), des quoi parlent-ils ? »
personnages principaux et secondaires (les élèves peuvent • Faire lire les questions. Demander ce qu’est un point de
ajouter ces personnages sur leur dessin, tant les combat- vue. « Le point de vue du garçon et celui de la fille sont-ils
tants que les spectateurs) et enfin de l’action (tous les élé- identiques ? L’expriment-ils de façon plutôt nette ou nuan-
ments sont là, tel un script). Le professeur peut aussi cée ? »
dessiner ce passage au tableau avec les élèves. • Travailler l’expression du point de vue, c’est accompagner
les élèves, les préparer à entrer dans le débat pour affirmer
Je comprends (10 minutes) leur opinion. Ils apprennent à tenir compte de l’enjeu, à
Faire lire la rubrique par un élève volontaire. Reprendre prendre en compte leur interlocuteur, à argumenter, à utili-
ensuite étape par étape les éléments. Montrer que les prin- ser des verbes d’opinion (je pense, je trouve, je crois…), des
cipales informations permettent de comprendre l’idée prin- adverbes (évidemment, vraiment…) ou des expressions appro-
cipale (ce que l’auteur veut dire, montrer). Elle est souvent priées (à mon avis, d’après moi…).
clairement dite dans le texte (explicite), mais on doit parfois
l’inférer à partir de détails (implicite). Je comprends (10 minutes)
• Faire lire la rubrique et la comparer avec les réponses des
Je m’entraîne (10 minutes) élèves lors de l’exercice précédent. Insister sur le fait qu’ex-
Découverte* primer son point de vue, c’est prendre part à un dialogue,
Objectif : relever les informations permettant de répondre à prendre la parole devant les autres, écouter autrui, formuler
des questions données (exercice 1*). et justifier son opinion.
Les élèves peuvent s’imprégner des questions et, à la lecture • Pour chacun des trois items, proposer aux élèves de donner
du texte, y répondre dans l’ordre où apparaissent les infor- quelques exemples supplémentaires.
mations.
Appropriation** Je m’entraîne (10 minutes)
Objectif : repérer les éléments de compréhension du texte ; Découverte*
relever des indices (exercice 2**). Objectif : identifier l’aspect positif ou négatif d’un point de
Cet exercice peut être fait par binômes. Après avoir laissé vue (exercice 1*).
aux élèves 2-3 minutes pour lire le texte, leur demander de Travail écrit individuel, avec une correction collective à l’oral.
fermer leur livre et de se poser mutuellement des questions Cet exercice peut aussi être traité à l’oral collectivement.
sur tous les indices qu’il contient. Appropriation**
Objectif : distinguer le point de vue nuancé d’un point de
vue net (exercice 2**).
Même démarche que pour l’exercice 1 : travail écrit indivi-
duel et correction collective.

Prolongement
À la fin des exercices, demander aux élèves d’exprimer
alternativement des points de vue positifs, négatifs, nets
et nuancés.

28 La légende – Thème 2 : Les chevaliers


pages 38 et 39 du manuel pages 40 et 41 du manuel
Les différents L’accord O RT H O GR A P
LE XIQ U E sens d’un mot de l’adjectif HE

Objectifs Objectif
• Comprendre que certains mots ayant la même graphie Accorder les adjectifs en respectant les marques usuelles
peuvent avoir plusieurs significations. de genre et de nombre.
•  Comprendre que certains mots prennent différents
sens en fonction de la phrase dans laquelle ils se trouvent
ou d’une partie du texte. Je lis et je m’interroge (10 minutes)
Demander aux élèves de répondre oralement à la question 1.
Écrire le groupe nominal (déterminant adjectif nom) au ta-
Je lis et je m’interroge (10 minutes) bleau. Écrire, sous le mot tertre, le mot butte. Répondre aux
• Lecture silencieuse, puis à plusieurs reprises à voix haute. questions 2 et 3, faire justifier puis reformuler par quelques
Poser la question 1. Lister les réponses des élèves et deman- élèves. Même démarche possible avec pierreux, fauves et
der ce qui leur a permis de dégager ces définitions. Collecti- aveuglant.
vement, rechercher, en argumentant, la bonne définition.
•  Pour la question 2, rechercher, parmi les propositions Je manipule (10 minutes)
faites pour la question 1, les définitions obtenues. Objectif : identifier le genre puis le nombre des adjectifs
(exercices A et B).
Je manipule (10 minutes)
Préparer 24 étiquettes (1 par adjectif), que les élèves vien-
Objectifs : identifier les sens d’un mot (exercice A) ; associer dront placer dans les colonnes tracées au tableau (selon le
un substitut à un mot (exercice B) ; retrouver un mot en genre puis, après redistribution, selon le nombre).
fonction des ses différents sens à partir du contexte (exercice
C) ; identifier un mot par sa définition (exercice D). Je retiens (10 minutes)
Travail collectif après lecture silencieuse. Exercice B : l’asso- Faire lire les items silencieusement. Demander aux élèves
ciation est établie en fonction du contexte. Exercice C : cha- de reformuler et d’illustrer avec d’autres exemples. Insister
cune des phrases sera relue avec le mot demandé (mousse). sur les marques d’accord en genre et en nombre.
Je retiens (10 minutes) Je m’entraîne (25 minutes)
Faire lire item par item et faire reformuler. Pour le second Découverte*
item, utiliser ses différents sens dans des phrases. Même Objectifs : reconnaître les adjectifs et donner leur genre (exer-
démarche en proposant d’autres mots : marche, coupe, poêle, cice 1*) ; reconnaître le nombre (exercice 2*) ; modifier le
point, hôte, droit, charme… genre et le nombre des adjectifs dans un groupe nominal
Je m’entraîne (25 minutes) (exercices 3* et 4*). Travail écrit individuel. Correction collec-
tive (insister sur les noms sur lesquels les adjectifs apportent
Découverte*
des précisions : rechercher leur genre et leur nombre).
Objectif : associer un mot à son substitut selon le groupe
Appropriation**
nominal (exercice 1*). Travail individuel, puis mise en com-
Objectif : accorder les adjectifs en genre et en nombre (exer-
mun et validation collective.
cices 5** et 6**). Travail individuel, correction collective.
Appropriation**
Approfondissement***
Objectifs : associer un mot à son substitut selon le contexte
Objectif : accorder les adjectifs en genre et en nombre (exer-
(exercice 2)** ; trouver différents sens d’un mot selon le
cices 7*** et 8***).
contexte (exercice 3**) ; recherche du sens d’un même mot
Travail écrit individuel et correction collective. Exercice 8 :
employé dans des contextes différents (exercice 4**). Travail
pour les élèves en difficulté, proposer une boîte à mots avec
individuel, puis mise en commun pour validation collective.
une liste d’adjectifs afin qu’ils se concentrent sur les accords.
Exercice 4 : préciser que les définitions vont par paires.
Exercice expert
Approfondissement***
Objectif : maîtriser les accords en genre et en nombre des
Objectif : replacer un mot dans la bonne phrase en fonction
adjectifs au sein d’une phrase en fonction du nom. Travail
du contexte (exercice 5***). Attention, la phrase 2 peut poser
individuel ; correction collective au tableau.
un problème de compréhension (la livre = unité de mesure).
Exercice expert Dictée
Objectif : rechercher un mot à partir de deux de ses sens
Préparer la dictée en faisant lire le texte individuellement,
possibles. Chaque réponse peut être justifiée par une phrase.
puis collectivement. Le texte peut aussi être proposé en dic-
tée à trous. Pour les élèves en difficulté, faire un signe à
À mon tour d’écrire (20 minutes) chaque adjectif afin qu’ils n’écrivent que ce mot.
Objectifs : écrire des phrases avec un mot dont sont précisés
les différents sens (exercice 1) ; proposer différents sens d’un J’écris (10 minutes)
mot et justifier ceux-ci par une phrase en exemple (exer- Travailler oralement avant l’écriture (« Qu’est-ce que tu vois ?
cice 2) ; écrire un texte en utilisant un mot plusieurs fois Comment peux-tu décrire le garçon  ? la couleur du cerf-
mais dans des sens différents (exercice 3). volant ? »…).

La légende – Thème 2 : Les chevaliers 29


pages 42 et 43 du manuel pages 44 et 45 du manuel

IRE L’adjectif Le présent LE V E R B E


GR A M M A des verbes en -er

Objectif Objectif
Savoir identifier un adjectif. Savoir identifier le présent de l’indicatif et conjuguer les
verbes en -er.
Je lis et je m’interroge (10 minutes)
Faire lire le texte silencieusement. Répondre aux questions Je lis et je m’interroge (10 minutes)
1 et 2. Avant de répondre à la question 3, montrer que par- Lecture magistrale, puis lecture silencieuse individuelle.
fois, enlever les mots impose de modifier le déterminant (de Relever les verbes soulignés et leur sujet (questions 1 à 4).
solides chevaux ➞ des chevaux). Demander ce qui se passe si Répondre à la seconde partie de la question 4 (ils). Identifier
les autres n’ont pas une vieille épée rouillée mais plusieurs. les infinitifs (question 5) en demandant de rappeler ce qu’est
Synthétiser ce qui vient d’être observé. l’infinitif d’un verbe. Demander de retrouver un autre verbe
en -er au présent dans le texte ainsi que le pronom sujet.
Je manipule (10 minutes)
Objectifs : identifier l’adjectif et le nom qu’il accompagne Je manipule (10 minutes)
(exercice A) ; compléter un nom à l’aide d’un adjectif (exer- Objectifs : identifier les verbes en -er (exercice A) ; identifier
cices B, C et D). Travail collectif. les terminaisons des verbes en -ger, -cer et -ier au présent
Exercice A  : pour chaque phrase, faire relever tous les (exercices B, C et D). Travail collectif au tableau.
groupes nominaux et les écrire au tableau. Faire venir les Exercice A : pour les élèves en difficulté, leur indiquer qu’il
élèves un à un pour entourer l’adjectif et souligner le nom. y a 3 verbes en -er. Identifier la terminaison en -ir des autres
Exercices B et D : l’enseignant écrira toutes les réponses au verbes.
tableau (préciser qu’il y a de nombreuses solutions). Exer-
cice C : insister sur le respect du genre et du nombre. Je retiens (10 minutes)
Lire la règle point par point. Pour le premier item, insister
Je retiens (10 minutes)
sur les deux valeurs possibles du présent. Faire reformuler
Laisser un temps de lecture individuelle silencieuse. Re- chaque item par deux ou trois élèves et proposer d’autres
prendre le texte par items et faire reformuler chacun d’eux. verbes à décliner comme les exemples.
Illustrer par des exemples. Pour le dernier item, questionner
sur ce que sont le genre et le nombre. Je m’entraîne (25 minutes)
Découverte*
Je m’entraîne (25 minutes)
Objectifs : identifier le verbe et rechercher l’infinitif (exercice
Découverte* 1*) ; identifier les verbes en -er (exercice 2*). Travail écrit
Objectifs : identifier l’adjectif et le nom qu’il précise (exercice individuel, correction collective.
1*) ; préciser un nom par un adjectif (exercice 2*) ; substi- Appropriation**
tuer un adjectif dans un groupe nominal par un adjectif de Objectif : maîtriser les terminaisons des verbes en -er au
sens opposé (exercice 3*). présent (exercices 3**, 4** et 5**) ; recherche d’un pronom
Exercice  1  : s’assurer que les élèves ont bien repéré les sujet (exercices 3** et 5**). Travail écrit individuel, correc-
adjectifs. Exercice 2 : lors de la correction collective, deman- tion collective.
der aux élèves d’employer plusieurs adjectifs par phrase. Approfondissement***
Appropriation** Objectif  : maîtriser le présent des verbes en -cer (exer-
Objectifs : identifier l’adjectif et le nom qu’il précise (exercice cice 6***), en -ger (exercice 7***), en -guer (exercice 8***).
4**) ; accorder les adjectifs en genre et en nombre (exercices Relire au préalable les items correspondants de l’encadré
5** et 6**). Travail écrit individuel, correction collective. « Je retiens ». Travail écrit individuel, correction collective.
Approfondissement*** Exercice expert
Objectif : rechercher des adjectifs pour préciser un nom (exer- Objectif : écrire un texte au présent.
cices 7*** et 8***). Travail écrit individuel, correction collec- Au préalable, relever tous les verbes conjugués (6 au total),
tive après l’exercice 7, qui servira d’exemple pour l’exercice 8. les écrire au tableau et identifier leur terminaison (en -er).
Exercice expert Entourer les terminaisons particulières (-guer et -cer) et re-
Objectif : rechercher des adjectifs pour préciser le GN. lire les items correspondants du « Je retiens ». Travail écrit
Travail écrit individuel. Pour les élèves en difficulté, limiter individuel et correction collective.
à un adjectif par GN mais les solliciter lors de la correction
collective pour qu’ils en proposent un second. J’écris (10 minutes)
J’écris (10 minutes) Objectif : conjuguer les verbes en -er au présent.
Au préalable, pour chaque verbe, relire le point concerné
Indiquer que chaque adjectif précisera un nom de la phrase. dans l’encadré « Je retiens ».
Donner des exemples de ce que l’on ne souhaite pas : Le
boulevard est bruyant, Je suis européen… Rappeler que l’adjectif
est placé devant ou après le nom qu’il précise.
30 La légende – Thème 2 : Les chevaliers
Je m’entraîne E X E R CICES

Lexique • deux chaussures usées


Les différents sens d’un mot • une peinture verte originale
1 Lis ces définitions et trouve le mot
• de grands animaux sauvages
qui correspond à chacune d’elles. • un marcheur épuisé
• des conducteurs agressifs
• Feuille de palmier.
• un splendide décor
• Accessoire de caoutchouc
• une grande femme très sportive
qui permet de nager plus vite.
• un petit train jaune
• Symbole de la victoire.
• le grand tablier blanc de boucher
2 Associer chaque définition du mot note
à la phrase qui lui correspond.
a. Chacun des signes qui représentent les sons Grammaire
musicaux. L’adjectif
b. Chiffre qui indique l’appréciation d’un devoir. 5 Recopie ces groupes nominaux en remplaçant
c. Bref commentaire ou brève explication chaque adjectif par un adjectif contraire.
dans un texte.
• un exercice difficile • un pain rassis
d. Petit texte qu’on écrit pour s’en souvenir.
• un poids lourd • un long voyage
e. Papier qui indique le prix à payer.
• une pleine tasse • un petit vent froid
• une soupe chaude • un artiste célèbre
1. Au musée, Eoghan prend des notes sur
ce que dit le guide. 6 Recopie ces phrases en remettant
2. Les sept notes de la gamme sont : do, ré, mi, fa, la bonne couleur dans chacune.
sol, la, si.  Il fait nuit verte.
3. Béatrice paie la note du teinturier.  J’ai eu une peur rouge.
4. Cécile a eu une très bonne note en dictée.  Il est jaune comme neige.
5. Dans ce livre, il y a des notes explicatives en bas  Il se met dans une colère violette.
de page.  La nuit, tous les chats sont blancs.

Orthographe Le verbe
L’accord de l’adjectif Le présent des verbes en -er
3 Recopie chaque groupe nominal, puis souligne 7 Relie toutes les solutions possibles, puis écris-les.
les adjectifs. tu   noue
• un repas délicieux elle   lancent
• une vaisselle étincelante ils   remue
• un sourire lumineux il   conjugue
• quelques rares passants je   distribues
• des pêches juteuses et sucrées  franchissent
• des parents inquiets 8 Recopie uniquement les verbes en -er.
• la chambre bleue
• une fumée noire • tu sursautes • vous naviguez
• ils se mirent • elles voyagent
4 Trace un tableau sur ce modèle et recopie • tu obéis • tu brigues
les adjectifs des groupes nominaux dans • elle réussit • elles larguent
les bonnes cases.
• il plie • on éprouve
Masculin Féminin • nous revenons • ils applaudissent
• nous forgeons • je reviens
Singulier • vous frémissez • tu t’arrêtes
Pluriel • nous narguons

La légende – Thème 2 : Les chevaliers 31


pages 46 et 47 du manuel

’É CRI T URE Écrire un épisode


PR OJET D de légende

Objectif À mon tour d’écrire


Connaître et mettre en place les éléments caractéris- (2 séances de 20-30 minutes)
tiques d’un texte de légende. • La phase de production d’écrit doit impérativement être
précédée d’une phase orale collective. Celle-ci permet d’éta-
Je lis et je décris (10 minutes) blir un capital commun à la classe pour le lexique, les élé-
Faire lire le texte par un élève. Demander à la classe de ré- ments constitutifs d’un récit ainsi que le déroulement
pondre à la question 1. Laisser un instant aux élèves pour chronologique.
réfléchir individuellement à la question 2. Demander à un • Lire le sujet. Rappeler les éléments importants qui doivent
volontaire d’y répondre en justifiant sa réponse. Faire valider apparaître dans un récit légendaire et les écrire au tableau
ou invalider celle-ci par le reste de la classe. Les échanges (on reprendra ici ce qui a été relu pages 12-13).
doivent permettre de bien mettre en évidence la mise en • Les étapes de l’atelier (étapes 1 à 4) guident les élèves dans
place d’un épisode de légende : ici, la description physique la construction de leur récit, les conduisant point par point
du samouraï a toutes les caractéristiques de la rudesse du à travailler chaque caractéristique du récit légendaire.
guerrier. Le vocabulaire utilisé lors de son approche (lignes 1 Chaque étape renvoie les élèves aux exercices qu’ils ont faits
à 3) confirme son imposante stature ainsi que l’effet qu’il auparavant, dont ils peuvent ainsi s’inspirer. Rappeler aux
provoque (blêmir, plus morte que vive, exhaler un faible gémis- élèves l’importance d’utiliser un vocabulaire riche et précis.
sement). En synthèse, revenir sur les caractéristiques de la • Indiquer aux élèves d’imaginer l’histoire dans ses grandes
légende détaillées pages 12-13. lignes avant de commencer à écrire et leur rappeler qu’ils
peuvent s’aider de la rubrique « Ma boîte à mots ».
Je me prépare à écrire • Préciser aux élèves qu’ils doivent prendre le temps de relire
leur texte en vérifiant qu’ils ont bien respecté les étapes
Objectif : mettre en évidence les éléments qui caractérisent
d’écriture (étape 5).
la légende, c’est-à-dire une époque lointaine et imprécise
• Demander à quelques volontaires de lire leur production
(exercice 1), un lieu à la fois réel et fantastique (exercice 2),
devant la classe. Faire un bilan en grands groupes. Corriger
des personnages héroïques ou surnaturels (exercices 3 à 6)
les productions. Inviter ensuite les élèves à recopier leur
et des aventures fabuleuses et extraordinaires (exercices 7 et
texte au propre (étape 6).
8). Tous les exercices permettent d’enrichir le lexique lié à la
légende afin de préparer l’activité « À mon tour d’écrire ».
Pour tous ces exercices, Travail écrit individuel et correction Prolongement
collective. Proposer aux élèves de choisir quelques récits de lé-
Proposer l’exercice 1. Chacune des réponses devra être gendes en bibliothèque. Lire les premières pages afin de
justifiée et reformulée par un autre élève. repérer tous les éléments constitutifs du récit légen-
Proposer l’exercice 2. Lors de la correction, demander aux daire : « Quel moment ? Quel(s) héros ? Quel lieu réel ?
élèves de justifier leur réponse en insistant sur ce qui fait un Quels éléments fantastiques ? Quels êtres ou person-
lieu de légende (lieu réel où se concentre le fantastique). nages imaginaires et fabuleux ? »
Proposer les exercices 3 et 4. Travail sur le lexique utilisé
pour décrire le héros et l’héroïne légendaires et les créatures
fantastiques. Lors de la correction collective, solliciter le plus
grand nombre de propositions.
Proposer l’exercice 5. Il s’agit ici d’identifier des créatures
emblématiques issues de diverses légendes. Les élèves
peuvent travailler en binômes, en établissant dans un pre-
mier temps les listes selon leurs connaissances (ce travail
sera observé mais non évalué) puis, dans un second temps,
à l’aide du dictionnaire, voire d’Internet.
Proposer l’exercice 6. Les élèves peuvent s’inspirer des
descriptions de l’exercice 4 en intégrant le plus d’adjectifs
parmi ceux proposés. Les descriptions pourront ensuite être
lues collectivement.
Proposer l’exercice 7. Laisser 3 à 4 minutes pour la pre-
mière phrase, puis demander aux élèves de présenter leurs
propositions. Effectuer une correction collective avant de
reprendre la suite de l’exercice.
Proposer l’exercice 8. Travail écrit individuel. Correction
collective.

32 La légende
PR OJET D
’É CRI T URE Écrire un épisode de légende
1 Lis ces trois textes.

C’était vraiment magnifique ; Pour accéder au cœur de la Le château de Trémazan


le ciel était rougeoyant. forêt elfique, il faut se diriger dresse encore aujourd’hui,
Poussées par une bise légère, vers l’orient et faire preuve au XXIe siècle, les ruines
des volutes de nuages fins d’allégeance auprès des Ents, de son impressionnant donjon
tourbillonnaient. Non loin de là, les gardiens de la forêt. édifié en 1256 à Landunvez,
le ruisseau qui serpentait Ces arbres vivants vous pays de la Côte des Légendes
brillait de mille reflets d’argent. barreront le chemin de leurs entaillée par des estuaires
La nature est grandiose et branches et leurs racines si appelés « abers ».
toujours surprenante. C’était là Sylvebarbe, leur chef, ne vous
le royaume de Morgane ! accepte pas !

Extrait 1 q Extrait 2 q Extrait 3 q


a. Coche le texte qui parle d’un lieu de légende.
b. Souligne les mots de ce texte qui décrivent un lieu fantastique.

2 Lis cet extrait de légende.

Au plus profond du monde souterrain demeurent encore


des êtres monstrueux, souvenir de ce temps. Mieux vaut
éviter de les affronter. Nous allons pourtant aller à leur
rencontre, descendre dans le domaine d’Érèbe. Pour y
pénétrer, il faut passer devant une caverne. C’est la
demeure d’Échidna. Cette créature étrange profite d’une
éternelle jeunesse. Son buste et sa tête sont ceux d’une
charmante jeune fille. Mais attention : le bas de son
corps est formé d’un serpent redoutable, une énorme
vipère tueuse, et sa bave est un poison violent !
Alain Dag’Naud, « Dans le secret des dieux »,
in Le Bibliobus n° 31, © Hachette Livre 2010.

Extrait 4

a. Entoure le nom du personnage imaginaire.


b. Souligne en bleu sa description physique, puis dessine-le.
c. Quels sont les pouvoirs qui rendent ce personnage irréel ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

La légende 33
3 Écris un court texte de légende dans lequel tu décriras d’abord un lieu fantastique, puis un personnage ir-
réel.
a. En t’aidant de l’extrait 2, fais la description d’un lieu fantastique.
• Si tu te déplaces et que tu découvres le paysage imaginé, tu peux utiliser des adverbes de temps (d’abord,
ensuite…).
• Si tu restes sur place, imagine ce qui est le plus près, puis ce qui est éloigné, ou l’inverse.
• N’hésite pas à utiliser les sens : ce que tu vois (la vue), ce que tu sens (l’odorat) et ce que tu entends (l’ouïe).

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

b. En t’aidant de l’extrait 4, décris un personnage irréel. Pense à lui donner un pouvoir magique.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

34 La légende
page 48 du manuel page 49 du manuel

IO N Je teste mes
É V A LU A T connaissances

Objectif Objectif
S’autoévaluer sur les notions de lexique, d’orthographe, Manipuler les mots de la langue de façon ludique.
de grammaire et de conjugaison étudiées dans les
thèmes 1 et 2.
Solution de l’exercice 1 :
L’homme : il se déplace à quatre pattes lorsqu’il est bébé, sur ses
Lexique deux jambes quand il est adulte, et avec une canne lorsqu’il
Objectif de l’exercice 1 : connaître la structure d’un article devient plus vieux.
du dictionnaire.
Objectif de l’exercice 2 : utiliser d’autres sens d’un mot
dans un nouveau contexte. Solution de l’exercice 2 :
• Le chien est attaché à sa chaîne. une montre – un mât – un code – la coupe – l’éphémère
• Février est un peu le mois des crêpes.
• Aurélien aime ce livre de légendes.
• Les coureurs doivent parcourir encore deux boucles. ➨ Solution de l’exercice 3 :
• Je range les verres sur le plateau. • Charade 1 : aile – as – tic ➞ élastique
• Charade 2 : la – c ➞ lacet
Orthographe
Objectif des exercices 3 et 4 : maîtriser le nombre et le
genre des noms. Solution de l’exercice 4 :
Exercice 3 : les tapis – des cadeaux – des bijoux – des nez – des mythologie – légende
trous – des institutrices – des visages – des chats – des noix – des
choux
Exercice 4 : l’animatrice – la boulangère – une chanteuse – Solution de l’exercice 5 :
l’infirmière – une épouse – une championne – la jument – une • lire : rire – dire
princesse – la policière – la chienne • mirer : cirer – tirer – virer
Objectif de l’exercice 5 : accorder l’adjectif en genre et en • trimer : brimer – frimer – primer
nombre avec le nom. • aimer : limer – mimer – rimer
gentils – vieilles – ancienne – jolies – longue

Grammaire Solution de l’exercice 6 :


Objectif de l’exercice 6 : identifier le nom et son détermi- • poule : pôle – loupe – pou – ou – le – loup
nant. • pigeon : pige – pie – on – pi – pin – pion
Cet, sa, la, l’ – Ma, de, des, le – mon, mon, la, la, de la – ce, une, • girafe : fer – raie – rage – rai
de – Quelle
Objectif de l’exercice 7 : identifier l’adjectif et le nom qu’il
précise. Solution de l’exercice 8 :
stylo (N) vert – bois (N) sec – légumes (N) printaniers – valise • Horizontaux : effacer – limer – descendre – jouer – rire – lire –
(N) bleue – soupe (N) chaude ramer
• Verticaux : dire – pédaler – courir – fleurir – aller – réunir –
Le verbe voyager – grandir
Objectif de l’exercice 8 : identifier l’infinitif du verbe.
penser – nager – dire – respirer – peindre – foncer – apprendre
– choisir – être – jaunir – manger
Objectif de l’exercice 9 : identifier le présent des verbes en
-er.
ratisser – démarrer – aboyer – rentrer – s’installer – recopier

Exercice complexe
Ce bon acteur joue dans la rue. Ces bons acteurs jouent au
théâtre.
Cette bonne actrice joue dans la rue. Ces bonnes actrices jouent
au théâtre.
(on peut intervertir « dans la rue » et « au théâtre »)

La légende 35
pages 22 à 29 et 38 à 45 du manuel

IO N
É V A LU A T Prénom : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Date : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Lexique
1 En t’aidant de ton dictionnaire, indique la nature (nom, verbe, adjectif) de chaque mot.

• débrouillard ➞ �������������������������������������� • décider ➞ �����������������������������������������

• gênant ➞ ��������������������������������������������� • succès ➞ ������������������������������������������

• recto ➞ ����������������������������������������������� • suivre ➞ �������������������������������������������

2 Lis ces définitions et trouve le mot qui correspond à chacune d’elles.

• petit objet rond et plat qui sert de monnaie ➞ ��������������������������������������������������������������

• partie séparée d’un ensemble ➞ ������������������������������������������������������������������������������

• espace entouré par des murs dans une habitation ➞ �����������������������������������������������������

• spectacle joué sur une scène par des acteurs de théâtre ➞ ���������������������������������������������

Orthographe
3 Classe ces noms dans la bonne colonne.

demeure – bonheur – heurts – heures – beurre – grosseurs – peur – histoire – déboires – victoires –

feu – ennuis – paie – effroi – feuilles – marteaux


© Hachette Livre 2017 – Mot de passe Guide pédagogique CM1 – Reproduction autorisée pour une classe seulement.

masculin singulier féminin singulier masculin pluriel féminin pluriel

�������������������������� �������������������������� �������������������������� ��������������������������

�������������������������� �������������������������� �������������������������� ��������������������������

�������������������������� �������������������������� �������������������������� ��������������������������

�������������������������� �������������������������� �������������������������� ��������������������������

4 Complète ces phrases en accordant les adjectifs au nom qu’ils précisent.

• Ils ont mangé des pêches mûres et juteuses.

➞ Ils ont mangé des abricots �������������������������������������������������������������������������������������

• Nous avons appris une chanson douce et mélodieuse.

➞ Nous avons appris un chant �����������������������������������������������������������������������������������

• Eoghan est un jeune garçon très curieux et très souriant.

➞ Audrey est une �������������������������� fille ������������������������������������������������������������������

36 La légende
Grammaire
5 Relie les déterminants aux noms (trouve toutes les solutions possibles).

le • • perche mon • • habits


une • • espace votre • • semaine
des • • soleil cette • • amies
au • • tribu leurs • • dentiste
l’ • • gens ces • • frère

6 Complète avec un déterminant qui convient, sans écrire deux fois le même.

• ������������������� exercices difficiles • ������������������� bel herbier

• ������������������� amis fidèles • ������������������� êtres immondes

• ������������������� grand frère et petites sœurs • ������������������� jolie voisine

• ������������������� insecte étonnant • ������������������� homme curieux

• ������������������� énorme statue • ������������������� thé trop chaud

7 Souligne les adjectifs et entoure le nom que chacun précise.

• Un vent violent secouait les branches du platane.


• Nous assistons à un terrible combat entre deux cerfs.
• Dans le vivarium, j’ai vu plusieurs petits serpents très venimeux.
• Voici une occasion fantastique de partir au bout du monde !
• Il faut faire attention avec ces jolies fleurs vénéneuses.

© Hachette Livre 2017 – Mot de passe Guide pédagogique CM1 – Reproduction autorisée pour une classe seulement.
Le verbe
8 Écris l’infinitif de ces verbes conjugués.

• vous dormiez ➞ ������������������������������������� • elles franchissent ➞ ����������������������������

• nous verrons ➞ ������������������������������������� • tu sues ➞ ������������������������������������������

• il aimera ➞ ������������������������������������������� • on vendait ➞ ��������������������������������������

• vous dites ➞ ����������������������������������������� • je peux ➞ ������������������������������������������

• ils viennent ➞ ��������������������������������������� • nous faisons ➞ �����������������������������������

9 Complète avec la terminaison qui convient.

• Bertrand march�������� vite. • On rêv�������� d’aller à Bali.

• Brahim et Karim discut�������� . • Caroline préfèr�������� le vert.

• Nous rang�������� nos affaires. • Louna guid�������� les visiteurs.

• J’aim�������� cette ville. • Tu particip�������� à un concours.

• Vous envisag�������� de déménager. • Les assaillants recul��������  .

La légende 37
Le documentaire
Je découvre ce qu’est un documentaire
 pages 50 et 51 du manuel
Avant de commencer
• Les pages 50-51 ont pour principaux objectifs de faire découvrir aux élèves ce qu’est un documentaire et de déga-
ger les caractéristiques essentielles permettant de définir le genre littéraire auquel il appartient. La page 51 ren-
seigne plus spécifiquement sur les différents types de documentaires.
• Avant de faire découvrir cette double page aux élèves, il importe de faire le lien avec leurs acquis antérieurs,
d’assurer la continuité avec les apprentissages des classes précédentes du cycle 2 (cf. Mot de passe CE2, pages 66-67
du manuel). Il est donc nécessaire de recueillir les conceptions des élèves quant à ce genre littéraire.
• Par la fréquentation des albums documentaires, par celle des bibliothèques (de classe, d’école, de quartier…), et par
la conduite de projets (sciences, histoire, géographie, éducation artistique…), les élèves ont déjà été sensibilisés au
documentaire. Un moment de questionnement collectif à l’oral leur permettra de réactiver ces connaissances :
« Qu’est-ce qu’un documentaire ? Quelles sortes de documentaires connaissez-vous ? Quand les avez-vous utilisés ? … »
Proposer aux élèves d’en présenter quelques-uns dans la bibliothèque de classe, par exemple.
• Garder la trace des réponses des élèves pour y revenir ultérieurement et les amener alors à prendre conscience
de ce qu’ils ont appris sur le genre en fin de parcours littéraire.
Exploitation de la double page
• Après l’émergence des représentations initiales, répartir les élèves par groupes autour de livres choisis par l’ensei-
gnant (de genres, thèmes et formats variés). Leur demander de les classer comme ils le souhaitent, puis mettre en
commun : demander à chaque groupe d’expliciter ses critères de tri.
• Faire observer les pages 50-51 du manuel. Lire magistralement la définition et demander aux élèves de rechercher
des éléments cités dans leurs réponses précédentes : dessin, schéma, tableau… Les laisser s’exprimer et mettre en
lien les informations données avec leurs représentations.
• Passer à la page 51 et faire lire la présentation des différents types de documentaires. Les élèves vont découvrir une
catégorisation interne au genre et acquérir un lexique spécifique. Leur demander de catégoriser les ouvrages docu-
mentaires manipulés précédemment en fonction de leur contenu : scientifique, historique, géographique, artistique…
• À partir des deux extraits de documentaires sur les Alpes proposés page 51, attirer l’attention des élèves sur le fait
que, sur un même sujet, deux documentaires peuvent être très différents : informations données, présentation,
iconographie (c’est-à-dire l’ensemble des illustrations dans un ouvrage). Demander aux élèves d’identifier la nature
des documents en utilisant le vocabulaire adapté ainsi que la source du document (faire lire les légendes). Faire
différencier dessins et photographies dans ces exemples.
En conclusion
• Solliciter des élèves la constitution d’autres réseaux autour de thèmes abordés en classe ou de sujets personnels
et constituer une exposition de classe (en lien avec les autres disciplines) sur le documentaire.

Lectures croisées
L’énergie Louis XIV, le roi Soleil
•  Explorons une centrale nucléaire, Jean-Marc Cavedon, • Louis XIV, Stéphane Bern, Albin Michel, « Les Mystères
Marine Ludin, Le Pommier, « Les Minipommes », 2012. de l’histoire », 2013.
•  Plein d’énergies  !, Pierre Papon, Benjamin Strickler, • Louis XIV à Versailles, Jean-Michel Billioud, Cyrille Meyer,
Le Pommier, « Les Minipommes », 2012. Nathan, « Questions Réponses », 2014.
•  Les Énergies, Hachette Éducation, «  Tous lecteurs  !  » • L’Histoire de France en B.D., Louis XIV et Versailles, Domi-
niveau 5, cycle 3, 2010. nique Joly, Bruno Heitz, Casterman, 2013.
• Le Pétrole, Fleurus, « La Grande Imagerie », 2014. • À la découverte de Versailles, Milos Milovanovic, La Marti-
nière Jeunesse, « Photo Reporter », 2012.

38 Le documentaire
Comment économiser
Oral l’énergie ? (45 minutes) pages 52 et 53 du manuel

Objectifs Je débats avec les autres (15 minutes)


• Connaître différentes énergies, leur source et savoir que • Les échanges précédents vont permettre aux élèves de ré-
certaines sont épuisables. pondre à la grande question de cette double page « Oral » :
• Justifier le besoin de faire des économies d’énergie. « Comment économiser l’énergie ? » Poser la question 5.
• Citer les gestes quotidiens permettant ces économies. Écrire au tableau les éléments de synthèse qui seront énon-
cés par les élèves, en leur faisant notamment citer les éner-
Avant de commencer gies non renouvelables.
• Poser la question 6. Pour donner une réponse à cette ques-
Avant l’ouverture du manuel, énoncer la question et l’écrire
tion, les élèves peuvent se regrouper par trois ou quatre. Une
au tableau. Demander aux élèves de définir rapidement
mise en commun permettra de relancer le débat. Dans
l’énergie, à quoi elle sert : s’éclairer, se déplacer, se chauffer…
chaque groupe, un élève devra présenter l’autocollant repro-
Leur faire citer différentes sources d’énergie, de manière à
duit dans le manuel à côté des questions.
montrer qu’utiliser des sources d’énergie qui s’épuisent
(charbon, gaz, pétrole) oblige à en rechercher d’autres, re-
nouvelables et moins polluantes (Soleil, vent, biomasse, géo- Mots-clés
thermie…). Lorsque c’est possible, faire le lien avec les • une photographie, un dessin, un schéma
programmes de sciences (« Le besoin d’énergie pour vivre ») • les énergies renouvelables et non renouvelables
et de géographie (« Consommer en France : satisfaire les • économiser l’énergie
besoins en énergie »).

J’observe et je décris (15 minutes)


Prolongements
• Laisser aux élèves quelques minutes pour observer la grande
photographie de la page 52 et réagir. Situer la ville de Nice sur • Synthèse : les élèves se mettent d’accord sur quelques
la carte de France. « Quelle est l’énergie utilisée par le cy- phrases qui apportent une réponse à la question-titre de
cliste ? (L’énergie musculaire.) Comment fonctionne le tram- la double page. Ces phrases sont écrites au tableau.
way (le tram) ? (Avec l’électricité.) » Rappeler qu’il s’agit d’une • Trace écrite : l’élève recopie la question dans son carnet
énergie secondaire, c’est-à-dire obtenue par transformation personnel de lecture et peut l’illustrer avec au moins un
(centrale hydraulique, centrale nucléaire, éolienne…), puis geste qu’il s’engage à faire au quotidien pour économi-
acheminée par câbles jusqu’au lieu de consommation. ser l’énergie à la maison ou à l’école.
• Poser la question 1. « Lequel de ces moyens de transport
consomme le moins d’énergie ? » Donner aux élèves l’infor-
mation suivante : un passager du tramway fait consommer
15 fois moins d’énergie que le passager d’une voiture (source Lectures croisées
ADEME, www.ademe.fr). Demander aux élèves s’ils • J’économise l’énergie, Denise Neveu, Gamma Jeunesse,
connaissent d’autres moyens de transport. Par exemple  : 2008.
comment viennent-ils à l’école ? comment vont-ils au sport ? • L’Incroyable Histoire de l’avion solaire, Johanne Bernard,
• Poser les questions 2 (lire la légende) et 3. Faire justifier les La Martinière Jeunesse, 2015.
réponses à la question 3 (énergies qui s’épuisent, coût…).

J’explique (15 minutes)
• Laisser aux élèves quelques minutes pour observer les pho-
tos de la page 53. Faire lire les légendes. Expliquer :
– l’ampoule « basse consommation » est aussi appelée « am-
poule à économie d’énergie » ;
– les « panneaux solaires » captent la lumière du Soleil pour
la transformer en électricité ;
– les « éoliennes » transforment la force du vent en électri-
cité ;
– les énergies solaire et éolienne sont renouvelables.
• Poser la question 4. Laisser s’exprimer les élèves. Faire dif-
férencier ce qui peut être fait par le consommateur à son
domicile et ce qui peut être fait par une ville, un départe-
ment, une région au niveau de ses équipements, par
exemple. Faire justifier les réponses.

Le documentaire – Thème 3 : L’énergie 39


pages 54 et 55 du manuel

LECT U RE Lecture – piste 6


Énergie, des solutions
pour le futur
Quelques mots sur l’ouvrage lution de l’air, l’effet de serre, la disparition de certaines es-
Cet album documentaire, réalisé par le journaliste et photo- pèces animales et végétales… À titre d’exemple, voici
graphe Olivier Soury, présente une vue d’ensemble des dan- quelques chapitres au sommaire de cet ouvrage : « La mer est
gers qui menacent notre planète (climat, pollution…). une poubelle », « Les inondations étaient à prévoir », « La
Richement illustré (photographies, dessins…), l’ouvrage est déforestation : un drame pour l’humanité », « Du goudron et
accompagné d’un DVD comprenant un reportage de 52 des plumes », « La guerre de l’eau a commencé »…
minutes sur une expédition dans le Grand Nord, témoignant • Répartir les questions 4 à 7 en fonction des compétences
concrètement de l’effet du réchauffement climatique et des de chacun. Question 4 : demander aux élèves si les photo-
bouleversements qu’il implique sur l’environnement. graphies complètent ou non le texte. On peut aussi former
des petits groupes d’élèves (trois ou quatre) et leur deman-
Je comprends le texte (15 minutes) der une réponse écrite à la question 5. Pour la question 7,
• Les échanges réalisés lors de la phase orale précédente vont demander aux élèves de justifier pourquoi ce texte est un
aider les élèves à mieux comprendre ce texte et les aideront documentaire. Parmi les réponses attendues : l’organisation
à répondre aux questions. du texte avec titre et sous-titres, un paragraphe introductif,
• Pour faciliter la compréhension de ce texte documentaire des illustrations, des informations… Ces réponses vont per-
sur l’énergie, faire d’abord écouter aux élèves le texte enre- mettre de construire la définition du texte documentaire par
gistré sur le CD, sans le support du manuel, afin qu’ils se opposition au texte de fiction.
concentrent uniquement sur le sens. Ensuite, faire émerger
J’élargis mon lexique (15 minutes)
ce qu’ils ont compris du texte et noter au tableau leurs pro-
positions. Ouvrir alors le manuel pages 54-55. Laisser les Exercice 1. Travail écrit individuel. Rappeler aux élèves de
élèves réagir et noter leurs premiers commentaires lorsqu’ils faire bien attention à l’orthographe, surtout lorsqu’il s’agit de
découvrent les illustrations. recopier des mots du texte : réchauffement, chaleur.
• Demander aux élèves de lire silencieusement la première Exercice 2. Travail oral collectif. Le professeur peut préparer
partie du texte (l. 1-5), en italique, pour répondre aux ques- une documentation photographique à présenter aux élèves
tions 1 et 2. L’enseignant peut lui-même lire le texte à haute pour montrer la différence entre les éoliennes artisanales et
voix et solliciter l’aide de quelques élèves pour la lecture des les parcs éoliens.
définitions des mots écrits en rouge dans le texte. Exercice 3. Cette recherche (par groupes de trois ou quatre)
• Après recherche, les élèves répondent oralement à la ques- peut aussi se faire sur Internet. Dans la mythologie grecque,
tion 1. L’enseignant écrit au tableau les noms des énergies Éole, fils de Poséidon, dieu de la Mer, est le dieu des Vents.
fossiles citées par les élèves et responsables de l’effet de serre. Il possède le pouvoir de les déchaîner ou de les calmer.
En réponse à la question 2, si les élèves connaissent les trois Exercice 4. Travail oral collectif. À partir de l’exemple de
premières énergies non polluantes citées dans l’introduction, l’hydroélectricité (électricité produite à partir de l’énergie
le terme « biomasse » mérite d’être expliqué. Appelée « éner- fournie par l’eau), conduire les élèves à trouver les préfixes
gie verte », la biomasse provient des végétaux – bois, plantes hydro-/hydra-. Prévoir des photographies pour illustrer les
(betterave, canne à sucre, pomme de terre…) – et des déchets mots construits à partir de ces préfixes : hydroglisseur, hydra-
alimentaires. Elle permet la fabrication du biogaz. vion, hydrolienne, hydrothérapie, hydrater, déshydrater…
• Faire reprendre la lecture lignes 6 à 12 pour répondre à la
question 3, puis lignes 13 à 24 pour répondre à la question 4.
Exercices supplémentaires
Situer les Açores sur une carte et faire décrire la photogra- 1. Pour chaque mot, trouve un mot du texte de la même fa-
phie de la page 54. mille.
• Faire lire les lignes 25 à 39 pour répondre aux questions 5 environnement – Soleil – stocker – exploiter
et 6. Situer l’Arizona sur une carte et faire décrire la photo- 2. Pour chaque mot, trouve un mot contraire dans le texte.
graphie de la page 55. l’inconvénient – la solution – minimal
3. Le préfixe dé- donne un sens contraire au verbe auquel il
Je décris le texte (15 minutes) est ajouté. Complète la liste suivante avec au moins trois
•  Poser la question  1. Demander une réponse à l’oral et autres verbes construits de cette manière :
écrire le titre donné au tableau. Faire expliciter « des solutions décolorer – découdre – dévisser – décommander…
pour le futur » : « Pour quels problèmes ? Ce titre est-il bien 4. Explique.
choisi ? » Faire justifier la réponse. Pourquoi faut-il parfois déloger les habitants et les animaux
• Poser la question 2. « Le texte sur l’énergie a-t-il bien sa avant de mettre le barrage en eau ?
place dans l’ouvrage dont il est extrait ? » Faire justifier la ré-
ponse. Pour la question 3, demander un travail en binômes.
J’améliore ma lecture (10 minutes)
Demander des exemples de documents pouvant figurer dans Écrire les nombres au tableau et les faire lire isolément avant
l’ouvrage. Pour les élèves en difficulté, proposer des sujets et la lecture du texte. Demander aux élèves de prendre en
leur demander s’ils pourraient figurer dans l’ouvrage : la pol- compte les parenthèses en changeant de ton.

40 Le documentaire – Thème 3 : L’énergie


pages 56 et 57 du manuel

Lecture – piste 7 LECT U RE


Les biocarburants

Quelques mots sur l’ouvrage


À mon tour de raconter (25 minutes) Cet ouvrage documentaire est basé sur des questions/
À l’oral : Faire définir « pratique » : « Pratique de quelle réponses insolites pour traiter du thème des énergies. Il est
manière (manipulation, coût, propreté, installation, entre- illustré de dessins humoristiques. Il a reçu, en 2010, le « Prix
tien…) ? » Les élèves peuvent préparer leur intervention en du livre environnement », créé en 2006 par la Fondation
petits groupes. Un volontaire prendra la parole pour chaque d’entreprise Véolia Environnement pour soutenir et
groupe. encourager les écrivains et maisons d’édition qui concourent
À l’écrit à sensibiliser le grand public aux enjeux environnementaux.
Objectif : produire un écrit court en réinvestissant les
connaissances acquises. Je comprends le texte (15 minutes)
Travail collectif oral au préalable : lister les inconvénients de • Phase 1
l’utilisation des énergies fossiles. Passer ensuite au travail Pour faciliter la lecture de ce documentaire, faire d’abord
écrit individuel. écouter aux élèves le texte enregistré sur le CD sans le sup-
port du manuel, afin qu’ils soient attentifs au jeu des ques-
Prolongements tions/réponses et à la compréhension générale du texte.
Faire entendre une seconde fois l’enregistrement. À la
• Recherche individuelle ou en petits groupes, à la mé-
suite de cette écoute, demander aux élèves de quel type de
diathèque ou sur Internet, d’une documentation sur la
texte il s’agit : récit de fiction ? documentaire ? théâtre ?…
géothermie. Présenter cette recherche au groupe classe.
Faire justifier. Laisser les élèves s’exprimer : thème géné-
• Présentation individuelle d’un ouvrage documentaire
ral, mots retenus…
sur l’énergie.
• Phase 2
• Lecture de la partie consacrée à Éole, le dieu des Vents,
Faire ouvrir le manuel page 56.
dans La Mythologie grecque, Hachette, coll. « Bibliobus »
Demander aux élèves si l’observation du texte et de sa com-
n° 31, réédition 2016.
position permet de confirmer le type de texte perçu à
l’écoute. Faire justifier. Identifier le titre, la présentation gé-
nérale : questions/réponses.
• Faire lire silencieusement les paragraphes 1 à 3 pour ré-
pondre aux questions 1 et 2. Demander aux élèves s’ils
connaissent les mots en rose (« en carburant », « en extraire »,
« on la fait réagir », « riches en ») avant de lire magistralement
ou de faire lire les définitions dans la marge. Ces questions
évaluent la compréhension explicite du texte. Les réponses
doivent être justifiées par la reprise exacte des mots du texte.
Faire lire silencieusement les paragraphes 4 et 5 pour ré-
pondre aux questions 3 à 5. Demander aux élèves s’ils
connaissent les mots en rose (« atmosphère », « oxygène »,
« répandus », « agriculture intensive ») avant de lire magistra-
lement ou de faire lire les définitions dans la marge. Ces
questions évaluent la compréhension explicite du texte. Les
réponses doivent être justifiées par la reprise exacte des
mots du texte.
• Question 6 : cette question évalue la compréhension im-
plicite du texte. Les élèves, en petits groupes, recherchent les
causes et conséquences de la déforestation : augmentation
de la population, donc recherche de terres agricoles pour de
nouvelles cultures (soja, palmier à huile, tabac…), fabrication
du charbon de bois, exploitations minières… Cela a des
conséquences sur le climat, la disparition d’espèces végé-
tales et animales…

Je décris le texte (15 minutes)


• Après le travail mené lors de la rubrique « Je comprends le
texte », tous les élèves doivent être capables d’identifier les
éléments caractéristiques de ce documentaire et de répondre
aux questions 1 à 4.

Le documentaire – Thème 3 : L’énergie 41


• D’abord, demander aux élèves de préciser de quel type de
documentaire il s’agit (cf. page 51) : c’est un documentaire À mon tour de raconter (25 minutes)
scientifique. Leur demander de justifier leur réponse. À l’oral : Laisser un temps de préparation individuelle (ou
Amener les élèves à dire que c’est un texte documentaire qui en groupes) pour le choix des questions.
donne des informations vraies sur les biocarburants et qu’il Écrire les questions au tableau. Il serait souhaitable que
ne s’agit donc pas d’une histoire inventée. Faire compter le quelques questions choisies par le groupe classe soient véri-
nombre de paragraphes et revenir sur la présentation (une tablement posées à un scientifique (professeur, parent
question introduisant chaque paragraphe). Faire relever les d’élève…).
mots qui introduisent chaque question et faire observer qu’il À l’écrit : Identifier la question, l’écrire au tableau. De-
n’y en a que deux différents : faire le lien entre ces mots et le mander aux élèves de repérer les mots importants à retrou-
documentaire qui cherche à présenter et expliquer. ver dans leur réponse écrite : engrais chimiques, pesticides,
• Poser aux élèves la question 5 et les aider à aller vers les ré- pollution…
ponses suivantes : celui qui pose les questions peut être un
adulte, un scientifique, un professeur et celui qui répond peut
être un enfant, un élève, un adulte non scientifique.
Prolongements
• La question 6 constitue un moment de synthèse qui permet • Faire faire aux élèves une recherche documentaire sur
aux élèves de reformuler la définition d’un documentaire. ce que sont les engrais et les pesticides : « À quoi servent-
ils ? Quels sont leurs bienfaits ? leurs inconvénients ? »
J’élargis mon lexique (15 minutes) • Faire rechercher, sur une carte de France, les régions
Objectif : enrichir le bagage lexical des élèves grâce aux fa- où est pratiquée la culture intensive (en lien avec une
milles de mots. leçon de géographie).
Proposer les exercices 1 et 2
Pour le sens du verbe croître, accepter les verbes : se dévelop-
per, grandir.
Avant de laisser les élèves faire l’exercice 2, reprendre la
définition d’une famille de mots.
Objectif : montrer la polysémie d’un mot en l’employant
dans une phrase.
Proposer l’exercice 3
Exemples : Le ciel est pur sans aucun nuage. – Il fait souffrir son
ami par pure cruauté.
Objectif : trouver le nom qui correspond au verbe donné.
Proposer l’exercice 4
Si les élèves ont des difficultés à trouver certains noms, leur
proposer des phrases à trou(s) avec ces noms.

Exercices supplémentaires
1. Donne un synonyme pour chacun des verbes, puis em-
ploie-le dans une phrase.
broyer – gagner – détruire – interroger – lancer
2. Recherche, dans le texte, des adjectifs contraires aux mots
en gras.
une plante pauvre en sucre – une essence ininflammable
– une huile lourde – un impact positif
3. Écris une phrase en employant le verbe marcher dans un
autre sens que celui du texte (ligne 8).

J’améliore ma lecture (10 minutes)


Objectif : apprendre à dialoguer.
Entraîner les élèves à une diction parfaite. Les faire travailler
par deux : l’un lit la question, l’autre répond. Leur demander
d’appuyer sur les mots introductifs (pourquoi, comment).

42 Le documentaire – Thème 3 : L’énergie


page 58 du manuel page 59 du manuel

O M PR E N DRE Mettre en lien Expliquer DI RE


LI RE ET C le texte et un choix
l’image (1)

Objectif Objectif
Donner des stratégies de lecture pour améliorer les com- Être capable d’argumenter pour expliquer et justifier un
pétences des élèves. choix.

Je lis et je repère (10 minutes) J’observe et je repère (10 minutes)


•  Poser la question 1. Indiquer que la photographie ren- Faire observer la scène, décrire les personnages et rapporter
seigne sur le sujet du document. leurs propos. Question 1 : Anaïs et le garçon échangent sur
Demander aux élèves de lire le texte (déjà connu : lecture la manière de faire le trajet maison-école. Question 2 : don-
page 54), puis poser la question 2 : le texte renseigne sur la ner le choix d’Anaïs et ses arguments en faveur de ce choix.
localisation géographique. Les écrire au tableau. Question 3 : laisser un court temps de
• Question 3 : la photographie renseigne sur la taille des éo- préparation pour que chaque élève liste ses arguments.
liennes. Demander aux élèves quelle source d’énergie les fait
tourner. « La réponse est-elle donnée par la photographie ou Je comprends (10 minutes)
par le texte ? » Faire justifier (« marché du vent », l. 2). • Lecture magistrale de la rubrique avec un arrêt sur chaque
point. Faire reformuler le contenu de chaque item, au fur et
Je comprends (10 minutes) à mesure, par quelques élèves. Faire énoncer une phrase fi-
Lecture magistrale de la rubrique avec un arrêt sur chaque nale de synthèse : par exemple, « Expliquer un choix, c’est
point. Faire reformuler le contenu de chaque item, au fur et argumenter en réponse à la question “Pourquoi” ? »
à mesure, par quelques élèves. Faire énoncer une phrase fi- • Écrire au tableau une liste de connecteurs : pourquoi, com-
nale de synthèse : par exemple, « Texte et images apportent ment, parce que, car, d’abord, ensuite, en premier lieu, puis,
des informations, parfois identiques, parfois différentes d’une part, d’autre part, avant tout, mais aussi… et les laisser
mais complémentaires. » affichés pour la phase « Je m’entraîne ».

Je m’entraîne (10 minutes) Je m’entraîne (10 minutes)


Découverte* Découverte*
Objectif : analyser une photographie et la relier à un texte Objectif : donner les raisons personnelles d’un choix (exer-
(exercice 1*). cices 1* et 2*).
Travail oral collectif. Décrire la photographie. Lire les textes 1 Demander à quelques élèves volontaires de présenter orale-
et 2 et en relier un à la photographie. Demander aux élèves ment leurs arguments. Veiller à l’utilisation des connecteurs
de justifier ce choix. logiques pertinents.
Appropriation** Appropriation**
Objectif : lire un texte et en compléter les informations avec Objectif : hiérarchiser les arguments du plus important au
une photographie sur le même sujet (exercice 2**). moins important (exercice 3**).
Travail écrit individuel. Énoncer le thème commun (l’esca- Demander à quelques élèves volontaires de présenter et
lade) et les mesures de sécurité (baudrier, sangles, mousque- d’expliquer leur choix.
ton) figurant à la fois dans le texte et sur la photographie. Approfondissement***
Remarquer que le casque est présent uniquement sur la pho- Objectif : formuler un choix personnel argumenté (exercice
tographie. 4***).
Demander aux élèves d’expliquer leur choix par écrit. Le pro-
Exercice supplémentaire fesseur peut guider les élèves en leur suggérant de prendre
Lis les textes, puis observe la photographie page 55 de ton en compte certains critères scientifiques et objectifs (pollu-
manuel. Quel texte illustre le mieux cette photographie ? tion, coût, utilisation d’une énergie renouvelable, esthé-
Justifie ta réponse. tique…). Aider les élèves en difficulté en les regroupant pour
Texte 1 : Le barrage de Glen Canyon a été construit entre une préparation orale.
1957 et 1963 et a entraîné la formation du lac Powell, le plus
grand lac artificiel d’Amérique du Nord. Exercices supplémentaires
Texte 2 : Survoler le barrage de Glen Canyon en avion est 1. Choisis un sport et explique pourquoi c’est ton préféré.
une expérience inoubliable pour découvrir cette réalisation Présente tes arguments du plus important au moins impor-
spectaculaire entre les falaises rouges. tant.
2. Choisis une destination de vacances et explique à un(e)
ami(e) pourquoi c’est là que tu as envie de l’inviter cet été.

Le documentaire – Thème 3 : L’énergie 43


pages 60 et 61 du manuel pages 62 et 63 du manuel
Les familles Le pluriel O RT H O GR A P
LE XIQ U E de mots des noms en HE
-ail/-al/-ou…

Objectifs Objectif
• Être capable d’identifier des familles de mots. Être capable d’écrire le pluriel des noms en -ail/-al/-ou…
• Savoir construire ou compléter des familles de mots.
Je lis et je m’interroge (10 minutes)
Je lis et je m’interroge (10 minutes) Laisser un temps de lecture silencieuse, puis poser la ques-
Laisser un temps de lecture silencieuse avant de poser suc- tion 1. Écrire les réponses au tableau : un travail (singulier) /
cessivement les questions 1 à 4. Pour la question 1, écrire les des travaux (pluriel). Poser la question 2. Écrire au tableau :
deux mots au tableau en les disposant pour mettre en évi- les minéraux (pluriel) / le minéral (singulier).
dence le radical (la partie commune) :
pétrolière Je manipule (10 minutes)
pétrole Objectifs : écrire sans erreur le pluriel des noms en -ail (exer-
cices A et E), en -al (exercices B et D), en -ou (exercice C).
Je manipule (10 minutes) Travail écrit individuel d’un seul exercice choisi par le pro-
Objectifs : identifier le radical (exercices A et D) ; donner des fesseur. Prévoir l’utilisation du dictionnaire.
mots de la même famille (exercices B et C) ; identifier une
famille de mots (exercice D). Je retiens (10 minutes)
Exercice A : identifier le radical dans les séries préalable- Lecture magistrale de la rubrique avec un arrêt sur chaque
ment écrites au tableau. Exercices B et C : répartir les mots. point. Faire reformuler le contenu de chaque item, au fur et
Travail écrit en binômes (B) ou individuel (C). Exercice D. à mesure, par quelques élèves.
Travail écrit individuel.
Je m’entraîne (25 minutes)
Je retiens (10 minutes) Découverte*
Lecture magistrale de la rubrique avec un arrêt sur chaque Objectif : écrire le pluriel des noms en -ail et -al (exercices 1*,
point. Faire reformuler le contenu de chaque item, au fur et 2*, 3*, 4*).
à mesure, par quelques élèves. Faire énoncer une phrase fi- Travail écrit individuel. Encourager le recours au diction-
nale de synthèse. naire, les mots soupirail, chandail, émail, amiral… pouvant
être inconnus des élèves.
Je m’entraîne (25 minutes) Appropriation**
Découverte* Objectif : écrire le pluriel des noms en -ou (exercice 5**), en
Objectifs : identifier le radical (exercice 1*) ; trouver l’intrus -ail et -al (exercice 6**).
dans une famille (exercice 2*) ; compléter une famille (exer- Travail écrit individuel.
cice 3*). Approfondissement***
Appropriation** Objectif : accorder au pluriel les noms en -ail, -al et -ou (exer-
Objectif  : compléter des définitions avec des mots d’une cices 7***, 8*** et 9***).
même famille (exercice 4*). Travail écrit individuel.
Approfondissement*** Exercice 10 expert
Objectifs : employer des mots d’une même famille dans des Objectif : accorder au pluriel les noms en -ail, -al et -ou dans
phrases (exercice 5***) ; compléter un texte avec des mots un texte.
d’une même famille (exercices 6*** et expert).
Dictée
À mon tour d’écrire (20 minutes) Après avoir dicté le texte, demander aux élèves de souligner
Objectif : faire produire un écrit court (5 à 6 lignes) à partir les noms au pluriel et de vérifier la terminaison de chacun
de mots d’une même famille. d’eux.
Travail écrit individuel. Pour les activités 1 et 3, rappeler J’écris (10 minutes)
d’utiliser la rubrique « Ma boîte à mots ». Activité 2, mots
possibles  : nageur, nageoire, natation (faire remarquer le Ce travail d’écrit court peut être réalisé en utilisant un logi-
changement de radical), surnager… ciel de traitement de texte. La contrainte d’écriture consiste
à employer des noms en -ail, -al et -ou après les avoir mis au
pluriel. Demander aux élèves en difficulté de se reporter à
l’encadré « Je retiens ».

44 Le documentaire – Thème 3 : L’énergie


pages 64 et 65 du manuel pages 66 et 67 du manuel

IRE Le sujet Le présent LE V E R B E


GR A M M A et le prédicat des verbes en
-ir, -dre, -oir

Objectif Objectif
Être capable de définir et d’identifier le prédicat dans une Être capable de conjuguer au présent les verbes en -ir,
phrase. -dre, -oir.

Je lis et je m’interroge (10 minutes) Je lis et je m’interroge (10 minutes)


Après un temps de lecture silencieuse, poser la question 1 Travail oral collectif. Laisser un temps de lecture silencieuse,
collectivement. S’assurer de l’identification du verbe conju- puis poser la question 1. Écrire les infinitifs donnés au ta-
gué à un temps composé. Recherche écrite individuelle pour bleau. Poser la question 2 : écrire les relations sujet-verbe au
les questions 2 et 3. tableau. Poser la question 3 : écrire les réponses au tableau.
Mêmes démarches pour les questions 4 à 6.
Je manipule (10 minutes)
Objectifs : former des phrases qui ont du sens (exercice A) ; Je manipule (10 minutes)
identifier le sujet (exercice B) ; associer sujet et prédicat pour Objectifs : identifier l’infinitif d’un verbe conjugué (exercice
former du sens (exercice C)  ; identifier le prédicat (exer- A) ; classer les verbes selon leur infinitif (exercice B). Faire
cice D). rappeler la définition de l’infinitif : forme non conjuguée du
Pour chaque exercice, faire identifier le verbe conjugué de verbe que l’on trouve dans le dictionnaire.
chaque phrase. Exercices A et C à l’oral ; exercices B et D à
l’écrit. Je retiens (10 minutes)
Lecture magistrale de la rubrique avec un arrêt sur chaque
Je retiens (10 minutes) point. Faire reformuler le contenu de chaque item, au fur et
Lecture magistrale de la rubrique avec un arrêt sur chaque à mesure, par quelques élèves.
point. Faire reformuler le contenu de chaque item, au fur et
à mesure, par quelques élèves. Je m’entraîne (25 minutes)
Insister sur la définition du prédicat. Reprendre l’exercice D Inciter les élèves à se reporter à l’encadré « Je retiens » pour
de la rubrique « Je manipule » pour l’illustrer : « Que dit-on faire les exercices.
de la route ? de Fabien ? des ouvriers ? de la petite chienne ? Découverte*
des vacanciers ? » Objectifs : identifier l’infinitif (exercice 1*) ; compléter une
phrase avec un pronom sujet (exercice 2*) ; conjuguer des
Je m’entraîne (25 minutes) verbes en -ir (exercice 3*) et en -oir (exercice 4*). Faire re-
Découverte* marquer que entrevoir est de la famille de voir et se conjugue
Objectif : différencier sujet et prédicat (exercices 1* et 2*). de la même manière.
Travail oral pour l’exercice 1. Écrire les réponses au tableau. Appropriation**
Appropriation** Objectif : compléter des verbes avec leur bonne terminaison
Objectifs : identifier sujet et prédicat (exercices 3**, 4** et au présent (exercices 5**, 6**, 7** et 8**).
7**) ; compléter une phrase avec un sujet (exercice 5**) ou Pour chaque verbe, identifier le sujet pour faire les accords
un prédicat (exercice 6**). corrects.
S’assurer que le verbe conjugué est identifié. Exercices 5 et Approfondissement***
6 : travailler oralement avec les élèves en difficulté. Objectif : réécrire chaque phrase en mettant le sujet au plu-
Approfondissement*** riel et en effectuant les accords nécessaires (exercice 9***).
Objectifs : identifier le sujet et le prédicat (exercice 8***) ; Exercice expert
compléter des phrases avec un sujet ou un prédicat (exercice Objectif : conjuguer au présent les verbes d’un texte.
9***). Pendant cet exercice proposé aux élèves les plus perfor-
Exercice expert mants, aider les autres et corriger avec eux les exercices pré-
Objectif : identifier le sujet et le prédicat dans les phrases cédents.
d’un texte.
J’écris (10 minutes)
J’écris (10 minutes) Préparation orale collective : décrire la scène et rechercher
Préparation orale collective : « De qui va-t-on parler ? Quelles des exemples de verbes en -dre (attendre, descendre, vendre,
informations va-t-on donner ? » Décrire ce que fait le père, prendre, entendre…).
ce que fait le fils… Écrire au tableau les mots proposés (par
exemple : le père, le fils, un coup de pied, s’entraîner, une partie
de ballon, le football, le terrain, taper, faire une passe…). Travail
écrit individuel.

Le documentaire – Thème 3 : L’énergie 45


E X E R CICE
S Je m’entraîne
Lexique Grammaire
Les familles de mots Le sujet et le prédicat
1 Emploie chaque mot de chaque famille 5 Recopie ces phrases et souligne le sujet de chacune.
dans une phrase. • Le chemin forestier s’arrête près du lac.
• chaîne – chaînette – déchaîné • Sur la table, la serveuse place six assiettes.
• dentiste – dentaire – dentifrice Les clients vont arriver.
• bronzer – bronzage • Les légumes du jardin sont magnifiques.
• escalader – escalade – escalator • Depuis hier, les averses tombent sans arrêt.
• pied – piéton – pédestre • Le vent du nord s’infiltre sous la porte.
2 Retrouve les mots de la famille de terre 6 Recopie ces phrases. Souligne leur sujet en bleu
qui correspondent à ces définitions. et leur prédicat en vert.
• C’est une galerie creusée sous la terre. • Un groupe de touristes suivait le guide.
• C’est un récipient en terre. • Mon oncle apporte une grosse brassée de lilas
• C’est un trou creusé dans la terre par un animal. blanc.
• C’est un habitant de la planète Terre. • Le capitaine présente la coupe au public.
• Retirer de la terre ce qui y était enfoui. • Nous visiterons la région au printemps prochain.
• C’est un endroit où se déroule un match. • Tous les soirs, mes parents font une promenade.

Orthographe Le verbe
Le pluriel des noms en -ail/-al/-ou Le présent des verbes en -ir, -dre, -oir
3 Recopie ces phrases en mettant les noms 7 Recopie ces phrases et complète-les avec
entre parenthèses au pluriel. les pronoms sujets qui conviennent.
• Les (travail) d’agrandissement du magasin • … tond la pelouse.
avancent, il ne reste que quelques (détail) • … ne comprends pas l’exercice.
de décoration à finir. • … revoit la mer tous les étés.
• Les (journal) paraissent chaque matin. • … finissent par abandonner la partie.
Ils donnent les résultats des courses de (cheval). • … peux t’aider si … veux.
• Cite les noms de deux (métal) qui servent à faire • Pourquoi devez-… partir si vite ? … pouvez rester !
des (bijou). 8 Recopie ces phrases et conjugue les verbes
• Je ne peux plus danser dans les (bal) : j’ai trop entre parenthèses au présent.
mal aux (genou).
• Les élèves (descendre) dans la cour en silence.
• J’adore les (chou) à la crème.
Chacun (devoir) faire attention. Le directeur ne
4 Réécris ce texte en mettant au pluriel les noms (vouloir) pas de bruit dans les escaliers.
soulignés. Fais les accords nécessaires. • Le car de ramassage (partir) à sept heures trente
Je viens de regarder un documentaire sur l’animal de la mairie, il n’(attendre) pas. Je (courir) presque
de la savane. J’ai bien observé tout le détail : chaque matin !
le gnou qui recherche du végétal comme • Je (sortir) mon chien chaque matin et
le bambou, le chacal doré qui émet un signal à je (prendre) le journal.
l’approche du danger… Le travail de ce cinéaste • Les pompiers (intervenir) très souvent pour
mérite des applaudissements. des débuts d’incendie.
• Quand tu (découvrir) un nouveau jeu,
tu le (choisir) comme cadeau d’anniversaire.
• (Devoir)-vous déménager bientôt ? (Prévenir)-
nous !
• Je (revoir) ce film avec plaisir même si la fin
ne me (surprendre) plus.

46 Le documentaire – Thème 3 : L’énergie


Comment connaissons-nous
Oral les grandes femmes et
les grands hommes du passé ?
(45 minutes) pages 68 et 69 du manuel
• Faire observer le chantier de fouilles, à Hérisson (03). Ex-
Objectifs pliquer le travail minutieux des archéologues pour retrouver
• Connaître l’histoire des grandes femmes et des grands les vestiges d’une porte monumentale dans cet oppidum
hommes du passé en interrogeant les traces de ce passé. (ville fortifiée) celtique des ier et iie siècles av. J.-C. Faire obser-
• Interroger des documents de formes et d’origines di- ver la représentation de Louis IX sur un manuscrit. Deman-
verses. der ce qu’est un manuscrit, une lettre ornée.
• Faire rechercher d’autres traces : textes, témoignages oraux
enregistrés, monuments, films… Faire remarquer les diffé-
Avant de commencer rences selon les époques en fonction des progrès technolo-
Avant l’ouverture du manuel, énoncer la question et l’écrire giques. Ces recherches peuvent être menées à partir du
au tableau. Demander aux élèves de s’exprimer : « Qui sont manuel d’histoire.
les grandes femmes, les grands hommes du passé ? Com-
ment comprennent-ils ces expressions ? Quelles sont ces Je débats avec les autres (15 minutes)
personnalités qui restent dans la mémoire ? Comment les Poser la question 4 : faire expliquer « entrer dans l’histoire ».
connaissons-nous ? » Laisser citer quelques noms à écrire Laisser les élèves s’exprimer, le débat étant organisé par
au tableau en faisant préciser ce qu’elles ou ils ont accompli. l’élève désigné comme animateur de séance : par les faits,
Lorsque c’est possible, faire le lien avec les programmes les exploits, les réalisations (cf. photographie du château de
d’histoire (« Et avant la France ? », « Le temps des rois », Chambord), les gestes héroïques… Faire citer les noms de
dont « Quelques figures féminines importantes »…) et d’arts personnages historiques célèbres (ou tristement célèbres).
plastiques (« Observation et analyse d’œuvres »). « Pourquoi sont-ils célèbres ? » Demander aux élèves de pré-
ciser les exploits accomplis  : conquêtes, actes héroïques,
J’observe et je décris (15 minutes)
découvertes, exploits sportifs… L’enseignant écrit le nom de
• Laisser du temps pour l’observation des documents photo- chaque personnage au tableau.
graphiques de la page 68. Laisser les élèves réagir et s’expri-
mer. Poser alors la question 1.
• La première photographie est celle d’un tableau représen-
Mots-clés
tant Marie de Médicis (peinte par Frans Pourbus le Jeune). La • l’archéologie, un archéologue
seconde montre une pièce de monnaie représentant Charle- • des fouilles, des vestiges
• un historien, un témoignage
magne. Introduire des questions supplémentaires pour faci-
liter l’expression des élèves et permettre aux petits parleurs de
s’exprimer : « Lis la légende. Qui est cette dame ? Qu’est-ce
qui montre qu’elle est reine ? » (Son costume : corsage orné Prolongement
de pierreries et de perles, manteau royal orné de fleurs de lys
Demander à chaque élève de choisir un grand person-
dorées… Elle a une couronne sur la tête et elle se tient sous un
nage, homme ou femme, puis de rechercher des infor-
dais d’honneur rouge.) « Que porte-t-elle comme bijoux ? »
mations sur lui (en utilisant Internet, par exemple).
• La seconde photographie est celle d’une pièce de mon-
Quelques volontaires pourront ensuite en faire une pré-
naie. Charlemagne cherche à ressembler aux empereurs
sentation orale à la classe.
romains. Demander aux élèves de se mettre par deux ou
trois pour déchiffrer l’inscription et proposer une explica-
tion. La pièce porte une inscription en latin et en abrégé :
« Karolus Imp(erator) Aug(ustus) », ce qui signifie « Charles,
empereur auguste ». Le M signifie « Magnus », « grand ».
Lectures croisées
« Qu’est-ce que Charlemagne a sur la tête ? (Couronne de • 100 Grands Personnages de l’histoire, Patricia Crété, Édi-
laurier et diadème.) » tions Quelle Histoire, 2016.
• Poser alors la question 2. Laisser aux élèves (par groupes • L’Histoire des grands hommes, Jérôme Maufras, Librairie
de trois ou quatre) un temps de recherche pour lister par des Écoles, 2014.
écrit les renseignements donnés par les vestiges. • Ouvrages de la collection « De vie en vie » aux éditions
Milan : Mozart, Néfertiti, Marie Curie…
Je donne mon avis (15 minutes) •  Ouvrages de la collection «  T’étais qui, toi  ?  » aux
• Question 3 : il existe trois types de sources : les vestiges éditions Actes Sud Junior : Léonard de Vinci, Louis XIV,
(restes de bâtiments, de monuments, d’objets…), les sources Toussaint Louverture…
écrites, les sources orales. Reprendre les exemples précé-
dents (pièce de monnaie, tableau)  : «  De quels types de
source s’agit-il ? »

Le documentaire – Thème 4 : Louis XIV, le Roi Soleil 47


pages 70 et 71 du manuel

LECT U RE Lecture – piste 8


La vie à Versailles

Quelques mots sur l’ouvrage J’élargis mon lexique (15 minutes)


Les ouvrages de la collection « La Grande Imagerie », aux • Questions 1 et 2 : travail écrit individuel. Pour la question
éditions Fleurus, sont conçus avec des textes clairs et des il- 1, faire rappeler aux élèves ce qu’est une famille de mots (au
lustrations de grande qualité, le tout en une trentaine de besoin, revenir à la leçon page 60). Question 2 : demander
pages seulement, ce qui permet aux élèves d’accéder à la d’abord aux élèves d’expliquer oralement les mots en gras,
lecture documentaire. Le volume Louis XIV dresse le por- puis faire rappeler ce qu’est un synonyme (au besoin, se re-
trait du Roi-Soleil  : son rôle politique, économique, les porter à l’encadré « Je retiens » page 76).
guerres qu’il a menées, son influence artistique, Versailles… • Question 3 : travail collectif oral. Écrire « une cage dorée »
au tableau. Donner aux élèves une autre expression de
Je comprends le texte (15 minutes) même signification : « une prison dorée ». Les laisser s’ex-
• Pour faciliter la compréhension de ce texte documentaire primer sur le sens : « cage » à rapprocher d’enfermement et
sur la cour de Louis XIV, faire d’abord écouter aux élèves le « dorée » à rapprocher de luxueux, confortable. Leur deman-
texte enregistré sur le CD, sans le support du manuel, afin der si une cage ou une prison peuvent être confortables. Ici,
qu’ils se concentrent uniquement sur le sens. Ensuite, faire même si tout est magnifique, les nobles sont « enfermés »
émerger ce qu’ils ont compris du texte et noter au tableau à Versailles qu’ils n’osent plus quitter de peur que le roi les
leurs propositions. oublie.
• Ouvrir alors le manuel aux pages 70-71. Laisser les élèves • Pour la question 4, après avoir identifié le préfixe dis- et
réagir et noter leurs premiers commentaires. Leur deman- grâce, les élèves peuvent relire pour s’aider la définition en
der de décrire l’organisation de cette double page : une intro- marge de « bénéficier des bonnes grâces » (l. 3 de l’encadré).
duction en italique, une reproduction de tableau, un encadré
illustré. Exercices supplémentaires
• Demander ensuite aux élèves de lire silencieusement l’in- 1. Complète les phrases par l’un de ces mots commençant
troduction en italique (l. 1-7), pour répondre aux questions 1 par le préfixe dis- :
et 2. L’enseignant peut lui-même lire le texte à haute voix et dissocier – disqualifier – discontinu – disjoindre
solliciter l’aide de quelques élèves pour la lecture des défini- Pense à bien l’accorder en genre et en nombre !
tions des mots écrits en rose dans le texte. Après recherche, • Ce concurrent a été … parce qu’il a triché.
les élèves répondent oralement aux questions 1 et 2. • Les pierres de ce vieux mur sont complètement … .
• Faire reprendre la lecture lignes 8 à 22 pour répondre aux • Le paragraphe encadré est … des autres.
questions 3 et 4. Faire observer et commenter l’illustration : • La ligne blanche … est prévue pour le dépassement.
il s’agit d’un tableau, une peinture représentant le château 2. Explique les mots en gras suivants :
vu depuis les jardins. Expliquer « anonyme ». un jardin public – une propriété privée
• Faire lire, page 71, les lignes 23 à 30 pour répondre aux 3. Complète les expressions selon ce modèle : 
questions 5 à 7. Faire justifier les réponses. Faire lire l’enca- la maison du roi ➞ la maison royale
dré page 71. « En quoi Versailles est-il la cage dorée des nobles ? • des habits de luxe ➞ des habits …
Comment Louis XIV réussit-il à soumettre les nobles, c’est- • un dimanche de printemps ➞ un dimanche …
à-dire comment fait-il pour que les nobles ne le quittent • l’éruption du volcan ➞ l’éruption …
plus ? » • des plats de fête ➞ des plats …
• des exploits de sport ➞ des exploits …
Je décris le texte (15 minutes)
• Questions 1 à 3 : faire repérer le titre et les sous-titres. Faire J’améliore ma lecture (10 minutes)
lire le titre. Demander aux élèves si ce titre est bien choisi. Cet exercice vise à entraîner les élèves au respect de la ponc-
Faire lire les sous-titres. Demander quelle information tuation.
donne chacun d’eux. « À quoi servent-ils ? » Faire d’abord repérer les phrases exclamatives du para-
• Question 4 : demander aux élèves à quoi sert un encadré ? graphe à lire. Ces phrases sont longues : les faire lire seules
(cf. page 50) Questions 5 à 7 : faire justifier les réponses. avant de les replacer dans l’ensemble du texte.
• Question 8 : conduire l’élève à formuler qu’il s’agit d’un Quelques élèves volontaires lisent le paragraphe entier.
documentaire. Réponses attendues pour le justifier : organi-
sation générale du texte avec titre et sous-titres, un premier À mon tour de raconter (25 minutes)
paragraphe introductif, des illustrations complétant le texte,
À l’oral : Demander aux élèves d’écrire quelques notes
un encadré mettant en valeur une information, des informa-
dans leur cahier d’essai pour dire de quoi se plaignent les
tions authentiques qui peuvent être vérifiées… Les réponses
courtisans (leur conseiller de s’inspirer du paragraphe « Le
vont permettre de construire la définition du documentaire
logement des courtisans » qu’ils auront travaillé en lecture,
basé sur des faits réels par opposition au texte de fiction basé
ainsi que de l’encadré)  : abandon de leur résidence pari-
sur des faits imaginaires (cf. pages 50-51).
sienne bien aménagée, logement à Versailles trop petit, tra-
vaux non terminés – donc bruit –, pas de place au château

48 Le documentaire – Thème 4 : Louis XIV, le Roi Soleil


pages 72 et 73 du manuel

Lecture – piste 9 LECT U RE


Une journée
avec Louis XIV
– donc hôtel –, beaucoup de frais… Quelques élèves volon- Quelques mots sur l’ouvrage
taires racontent oralement. Dans la collection « Voir l’histoire », aux éditions Fleurus, le
À l’écrit : Faire préciser oralement les critères à prendre en volume Louis XIV, le destin d’un roi présente en 80 pages une
compte pour être admis à Versailles (renvoyer les élèves au documentation richement illustrée sur Louis XIV. Les au-
paragraphe « Un château ouvert à tous »). Laisser ensuite un teurs, Dimitri Casali et Vincent Rolin complètent leur ou-
temps d’écriture individuelle. vrage avec un DVD documentaire de 90 minutes Versailles,
le rêve d’un roi.

Je comprends le texte (15 minutes)


• Pour faciliter la compréhension de ce texte documentaire
sur Louis XIV, faire d’abord écouter aux élèves le texte enre-
gistré sur le CD, sans le support du manuel, afin qu’ils se
concentrent uniquement sur le sens. Ensuite, faire émerger
ce qu’ils ont compris du texte et noter au tableau leurs pro-
positions.
• Ouvrir alors le manuel aux pages 72-73. Laisser les élèves
réagir et noter leurs premiers commentaires lorsqu’ils dé-
couvrent les illustrations.
• Demander aux élèves de lire silencieusement la page 72
(l. 1-23) pour répondre aux questions 1 à 3. L’enseignant peut
lui-même lire le texte à haute voix et solliciter l’aide de
quelques élèves pour la lecture des définitions des mots
écrits en rose dans le texte. Après recherche, les élèves ré-
pondent oralement aux questions 1 à 3.
• Faire reprendre la lecture page 73 pour répondre aux ques-
tions 4 à 8. Faire observer et commenter les dessins qui il-
lustrent le texte. Pour chaque illustration, demander quelle
est la phrase du texte à laquelle elle correspond.
• Pour la question 4, faire expliquer oralement pourquoi le
repas est long. Expliquer aux élèves les expressions difficiles
(par exemple, « princes du sang », l. 25). Proposer les ques-
tions 5 à 7 en travail écrit individuel. Pendant ce temps, re-
prendre les questions oralement avec les élèves en difficulté.
Demander à tous les élèves d’écrire la réponse à la ques-
tion 8.
• Question 9 : demander aux élèves d’y répondre sans le
support du manuel. Pour cela, leur proposer d’écrire des
éléments de réponse dans leur cahier d’essai sans nécessai-
rement faire des phrases. Faire justifier les réponses lors
d’une rapide mise en commun.

Je décris le texte (15 minutes)


• Laisser d’abord les élèves réfléchir seuls aux questions.
Cela leur permet de s’entraîner à une lecture plus rapide et
à relever des indices dans le texte. Leur lire au préalable les
questions et s’assurer qu’elles sont bien comprises par tous.
Laisser quelques minutes aux élèves, le temps pour eux de
répondre au brouillon à un maximum de questions.
• Reprendre ensuite ce travail à l’oral. Demander aux élèves
interrogés de reprendre des éléments de la question pour
formuler leur réponse (exemple pour la question 3 :
« Chaque paragraphe correspond à… »). Après les questions
1 et 2 sensibilisant les élèves au paratexte, les questions de
cette rubrique aident les élèves à comprendre ce qui caracté-
rise un texte documentaire.

Le documentaire – Thème 4 : Louis XIV, le Roi Soleil 49


• Poser les questions 4 et 5 oralement.
• Travail écrit individuel pour les questions 6 à 8 : les élèves Prolongements
doivent pouvoir identifier facilement qu’il s’agit d’un docu- • Visionner ou lire la leçon d’orthographe (acte II, scène 4)
mentaire historique. Réponses attendues pour le justifier : du Bourgeois gentilhomme de Molière.
organisation générale du texte avec titre et sous-titres, un • Écouter une musique de Jean-Baptiste Lully, violoniste
premier paragraphe introductif, des illustrations, des infor- et danseur auprès du Roi-Soleil et pour qui il compose
mations authentiques données par un historien sur un per- des ballets de cour et des opéras.
sonnage historique. Ces réponses vont permettre de
construire la définition du texte documentaire par opposi-
tion au texte de fiction (cf. pages 50 et 51).

J’élargis mon lexique (15 minutes)


•  Questions 1 et 2  : travail écrit individuel. Rappeler aux
élèves de faire bien attention à l’orthographe, surtout
lorsqu’il s’agit de recopier des mots du texte. Pour la ques-
tion 1, on peut, en fonction des compétences des élèves et du
temps imparti, limiter la lecture à la page 72.
• Question 3 : oral collectif. Prolongement possible : faire
rechercher d’autres emplois du mot service. Au besoin, pro-
poser des emplois à expliquer : rendre service à quelqu’un,
manger au premier service, être admis dans le service de radiolo-
gie de la clinique, acheter un service à café, un service après-vente,
le service est interrompu dans le RER…
• Questions 4 et 5 : écrit individuel.

Exercices supplémentaires
1. Recherche le sens des expressions suivantes :
• mettre les petits plats dans les grands
• mettre les pieds dans le plat
• faire honneur à un plat
2. Complète avec les noms en -ier ou -ière qui conviennent.
• On sert la salade dans un … .
• On sert la soupe dans une … .
• On met le sel dans une …, le poivre dans une … .
• On range le beurre dans un … , le sucre dans un … .
• On range les bonbons dans une … .
3.  Recherche les différents sens du mot truffe. Fais une
phrase avec chacun des sens trouvés.

J’améliore ma lecture (10 minutes)


Définir « mettre le ton » (l’intonation). Pour le leur faire
déduire, leur faire lire par exemple la phrase « Sire, voilà
l’heure. » (l. 7) et leur proposer d’autres façons de la lire. Faire
aussi identifier la citation de Saint-Simon.

À mon tour de raconter (25 minutes)


À l’oral : Travail de préparation par deux. Un élève volon-
taire par groupe raconte ce que son binôme a imaginé.
À l’écrit : Travail individuel. Pendant ce travail, reprendre
la compréhension et la description du texte avec un petit
groupe d’élèves en difficulté.

50 Le documentaire – Thème 4 : Louis XIV, le Roi Soleil


page 74 du manuel page 75 du manuel

O M PR E N DRE Lire les titres Présenter DI RE


LI RE ET C et les sous-titres un tableau

Objectifs Objectif
• Dégager l’idée essentielle d’un documentaire grâce à Être capable de présenter un tableau.
son titre.
• Dégager l’idée essentielle d’un paragraphe grâce aux
sous-titres. J’observe et je repère (10 minutes)
• Avant le questionnement, laisser aux élèves quelques ins-
tants pour observer l’illustration et le tableau et lire le
Je lis et je repère (10 minutes) contenu de la bulle. Les laisser réagir, puis poser successive-
• Poser la question 1. Laisser les élèves s’exprimer oralement ment les questions 1 à 5 à l’oral.
sur le contenu possible du documentaire. Poser la ques- • On peut préciser aux élèves que, souvent, lorsqu’on repro-
tion 2. Interroger les élèves plus discrets avec des questions duit un tableau dans un livre, la légende précise ses dimen-
du type : « Vas-tu trouver des informations sur le Louvre ? sions  : le portrait de Louis XIV qui figure ici a pour
sur la vie à Bordeaux ? » dimensions 2, 77 m ∑ 1, 94 m (on peut faire comparer avec
• Demander aux élèves de lire le texte (déjà connu : support la taille des élèves).
de lecture page 70 du manuel), puis poser la question 3. • La question 4 doit conduire à une brève description du
personnage : la posture, les vêtements, le décor, la lumière,
Je comprends (10 minutes) les couleurs… Quels sont les symboles qui montrent qu’il
Lecture magistrale de la rubrique avec un arrêt sur chaque s’agit d’un roi (couronne, sceptre, manteau avec fleurs de
point. Faire reformuler le contenu de chaque item, au fur et lys, épée…).
à mesure, par quelques élèves. Faire énoncer une phrase fi-
nale de synthèse  : par exemple, «  Titre et sous-titres ap- Je comprends (10 minutes)
portent des informations sur le sujet du texte. » Lecture magistrale de la rubrique avec un arrêt sur chaque
point. Faire reformuler le contenu de chaque item, au fur
Je m’entraîne (10 minutes) et à mesure, par quelques élèves. Faire énoncer une phrase
Découverte* finale de synthèse : par exemple, « Présenter un tableau,
Objectif : analyser un titre et le relier à des informations c’est donner des informations techniques sur l’œuvre et la
(exercice 1*). Laisser un temps de préparation, puis interro- décrire. »
ger les élèves volontaires. Faire justifier les réponses.
Appropriation** Je m’entraîne (10 minutes)
Objectif : choisir le titre de documentaire correspondant au Découverte*
sujet recherché (exercice 2**). Objectif : présenter un tableau (exercice 1*).
Laisser un temps de préparation puis interroger les élèves Proposer le même questionnement que celui proposé pour
volontaires. Faire justifier les réponses. le portrait de Louis XIV dans la partie « J’observe et je re-
Approfondissement*** père ». Prélever les informations techniques dans la légende.
Objectifs : associer texte et titre (exercice 3***) ; trouver un Rechercher sur Internet les dimensions du tableau (H  :
titre à un texte (exercice 4***). 212,2 cm ; L : 276 cm). Guider les élèves : « Que voit-on au
Travail écrit individuel pour ces deux exercices. Préparer premier plan ? à l’arrière-plan ? Comment le peintre montre-
l’exercice 4 à l’oral en demandant aux élèves de prélever les t-il le temps de pluie ? »
mots importants du texte : pirate, drapeau, tête de mort… Appropriation**
Objectif : présenter, à l’aide d’une fiche, un tableau histo-
Exercice supplémentaire rique de son choix (exercice 2**).
Tu dois trouver des informations sur « la forêt tropicale ». Aider les élèves en difficulté en les regroupant pour une
Quel documentaire vas-tu choisir ? Justifie ta réponse. préparation orale.
• Les Arbres de mon jardin
• La Vie au cœur de la forêt amazonienne Exercice supplémentaire
• Sauvons les sapins ! Prévoir quelques reproductions de tableaux à présenter.
• Randonnée en forêt à la Réunion Choisir des sujets différents de ceux des exercices précé-
dents.

Le documentaire – Thème 4 : Louis XIV, le Roi Soleil 51


pages 76 et 77 du manuel pages 78 et 79 du manuel
Les synonymes L’accord dans le O RT H O GR A P
LE XIQ U E groupe nominal HE

Objectifs Objectifs
• Être capable d’identifier des synonymes. • Être capable d’identifier un groupe nominal et d’analy-
• Savoir employer des synonymes. ser ses éléments.
• Savoir accorder les éléments d’un groupe nominal.
Je lis et je m’interroge (10 minutes)
Laisser un temps de lecture silencieuse, puis poser la Je lis et je m’interroge (10 minutes)
question 1. Écrire les deux noms au tableau. Question 2 : Laisser un temps de lecture silencieuse, puis poser les ques-
faire rechercher leurs définitions dans le dictionnaire. Faire tions 1 à 4. Écrire les groupes nominaux au tableau. Sous les
remarquer que celui-ci donne parfois un autre nom  : groupes nominaux, noter la nature (D, N, Adj.), le genre et
monarque. Même démarche pour la question 3. Question 4 : le nombre de chacun des mots. Poser la question 5.
demander aux élèves d’expliquer cernent (encerclent,
entourent…) et de vérifier dans le dictionnaire. Je manipule (10 minutes)
Objectifs : identifier les accords dans un groupe nominal
Je manipule (10 minutes) (exercice A) ; identifier le genre et le nombre d’un groupe
Objectifs : associer des mots de même sens (exercices A et nominal (exercice B).
B, à l’oral) ; identifier un synonyme (exercice C) ; trouver un
synonyme (exercice D). Je retiens (10 minutes)
Travail écrit individuel pour les exercices C et D. Pour l’exer- Lecture magistrale de la rubrique avec un arrêt sur chaque
cice D, bien faire remarquer que le synonyme doit être de la point. Faire reformuler le contenu de chaque item, au fur et
même classe grammaticale. Lors de la correction, écrire au à mesure, par quelques élèves.
tableau les propositions des élèves.
Je m’entraîne (25 minutes)
Je retiens (10 minutes) Découverte*
Lecture magistrale de la rubrique avec un arrêt sur chaque Objectifs  : identifier le genre et le nombre d’un groupe
point. Faire reformuler le contenu de chaque item, au fur et nominal (exercice 1*) ; identifier le genre et le nombre d’un
à mesure, par quelques élèves. Faire énoncer une phrase fi- ensemble «  nom + adjectif  » (exercice  2*)  ; réécrire un
nale de synthèse : par exemple, « Les synonymes sont des groupe nominal en modifiant le nombre (exercice  3*)  ;
mots de sens proche, de la même classe grammaticale. » accorder l’adjectif dans un groupe nominal (exercice 4*).
Travail écrit individuel.
Je m’entraîne (25 minutes) Appropriation**
Découverte* Objectifs : accorder l’adjectif dans un groupe nominal (exer-
Objectifs : associer des synonymes (exercice 1*, à l’oral) ; cices 5** et 6**) ; réécrire un groupe nominal en changeant
trouver l’intrus parmi une liste de synonymes (exercice 2*) ; le genre (exercice 7**).
trouver un synonyme (exercice 3*). Écrit individuel pour les Approfondissement***
exercices 2 et 3. Objectif : transformer le genre et le nombre d’un groupe
Appropriation** nominal (exercice 8***).
Objectifs : choisir le bon synonyme (exercice 4**) ; trouver Exercice expert. Objectif : identifier le genre et le nombre
un synonyme (exercice 5**). d’un groupe nominal et accorder l’adjectif en genre et en
Apporter une aide aux élèves en difficulté : identifier la classe nombre.
grammaticale (nom, verbe…) du mot à remplacer avant de
rechercher un synonyme. Dictée
Approfondissement*** Après avoir dicté le texte, demander aux élèves de souligner
Objectif : trouver un synonyme (exercice 6***). les GN et de vérifier les accords de chacun d’eux.
Exercice expert. Objectif  : identifier le verbe conjugué
d’une phrase et le remplacer par un des synonymes propo- J’écris (10 minutes)
sés. • Travail écrit individuel. Écrire des phrases contenant des
groupes nominaux définis dans la consigne. Groupes nomi-
À mon tour d’écrire (20 minutes) naux possibles : une rue commerçante, des piétons nombreux,
une mère prudente, des enfants obéissants, des voitures pétara-
Travail écrit individuel. Rappeler aux élèves d’utiliser l’enca-
dantes, un passage protégé, un bus blanc, une croix verte, une rue
dré « Ma boîte à mots ». Définir aromatiser : parfumer. Faire
animée, un policier attentif…
trouver des mots de la même famille : arôme, aromate (thym,
• Aux élèves en difficulté, proposer des phrases à compléter.
romarin, sauge, coriandre, ail, oignon…).
Par exemple : Une … … traverse sur le passage … .

52 Le documentaire – Thème 4 : Louis XIV, le Roi Soleil


pages 80 et 81 du manuel pages 82 et 83 du manuel

IRE La ponctuation Le présent des LE V E R B E


GR A M M A verbes fréquents

Objectif Objectif
Être capable d’identifier, de définir et d’utiliser les signes Être capable de conjuguer au présent les verbes fré-
de ponctuation. quents : être, avoir, aller, faire, dire.

Je lis et je m’interroge (10 minutes) Je lis et je m’interroge (10 minutes)


Laisser un temps de lecture silencieuse, puis poser les ques- Travail oral collectif. Laisser un temps de lecture silencieuse
tions 1 et 2. Faire jouer oralement les quatre premières puis poser la question 1. Écrire les infinitifs donnés au tableau
phrases, d’abord sans prendre en compte la ponctuation, puis poser la question 2. Faire redire oralement les deux pre-
puis en la respectant. mières phrases en commençant le texte par « Il y a 300 ans… »
pour identifier le passé puis par « Dans 300 ans… » pour iden-
Je manipule (10 minutes) tifier le futur. Le texte présenté est au présent.
Objectif : transformer des phrases déclaratives en phrases
interrogatives (exercice A) ou exclamatives (exercice B). Pré- Je manipule (10 minutes)
paration à l’oral en groupe classe avant de laisser écrire indi- Travail écrit individuel avec aide éventuelle.
viduellement. Objectifs  : associer pronom sujet et forme verbale (exer-
cice A) ; conjuguer les verbes fréquents au présent (exercices
Je retiens (10 minutes) B à D).
Lecture magistrale de la rubrique avec un arrêt sur chaque
point. Faire reformuler le contenu de chaque item, au fur et Je retiens (10 minutes)
à mesure, par quelques élèves. Lecture magistrale de la rubrique avec un arrêt sur chaque
point. Faire reformuler le contenu de chaque item, au fur et
Je m’entraîne (25 minutes) à mesure, par quelques élèves. Ces verbes très fréquents
Découverte* sont à mémoriser.
Objectifs : identifier les signes de ponctuation et les nom-
mer (exercice 1*) ; choisir la ponctuation appropriée pour Je m’entraîne (25 minutes)
terminer une phrase (exercice 2*). Inviter les élèves à se reporter à l’encadré « Je retiens ».
Inviter les élèves à se reporter à l’encadré « Je retiens » et à Découverte*
respecter l’orthographe. Ces deux exercices peuvent se tra- Objectif : compléter les phrases avec la forme conjuguée qui
vailler en binômes, avant une brève mise en commun. convient (exercices  1* et 2*). Oral collectif. Faire d’abord
Appropriation** identifier le pronom sujet (exercice 1) ou le groupe sujet
Objectifs : remettre des groupes de mots dans l’ordre pour (exercice 2).
faire des phrases correctes et choisir la ponctuation appro- Appropriation**
priée pour les terminer (exercice 3**, travail oral collectif) ; Objectifs  : compléter les verbes avec la terminaison qui
placer les signes de ponctuation qui conviennent dans des convient (exercice  3**)  ; conjuguer les verbes au présent
phrases (exercice 4**, travail écrit individuel). (exercices 4**, 5** et 6**). Travail écrit individuel.
Approfondissement*** Approfondissement ***
Objectif : placer les signes de ponctuation qui conviennent Objectifs : remplacer le sujet et adapter la conjugaison du
dans un texte (exercice  5***) ou dans un dialogue (exer- verbe au présent (exercices 7*** et 8***) ; compléter des
cice 6***). Travail écrit individuel. Répartir ces exercices en phrases en conjuguant au présent un verbe approprié (exer-
fonction des compétences de chacun. cice 9***). Travail écrit individuel.
Exercice expert. Objectif : réécrire un texte en rétablissant Exercice expert. Objectif : conjuguer des verbes au présent
les majuscules et la ponctuation appropriées. dans un texte. Pendant cet exercice proposé aux élèves les
plus performants, aider les autres et corriger avec eux les
J’écris (10 minutes) exercices précédents.
Préparer le travail à l’oral en faisant décrire le dessin par les
élèves : « Où se passe la scène (faire justifier qu’il s’agit d’un J’écris (10 minutes)
bureau de poste)  ? Qui sont les personnages  ? Que peut Travail écrit individuel. Préparation orale, avec aide aux
demander le client ? Quelle est la réponse de l’employé ? » élèves en difficulté : faire varier les sujets (pronom sujet au
Avant l’écriture, se référer à l’encadré «  Je retiens » pour singulier, au pluriel, groupe nominal sujet au singulier, au
recenser les signes de ponctuation du dialogue. pluriel…). Énoncer les phrases oralement avant l’écriture.

Le documentaire – Thème 4 : Louis XIV, le Roi Soleil 53


E X E R CICE
S Je m’entraîne
Lexique • Ce crapaud (vert) et cette grenouille (jaune)
Les synonymes et (noir) sont (venimeux).
1 Remplace chaque mot en gras par un synonyme.
• Ces (vieux) cartes (postal) et ces livres (ancien)
sont très (recherché).
• Les voitures s’arrêtent au feu rouge.
• Cette broche est belle. Elle brille sous la lumière
de la lampe.
• Le spectacle est terminé. Les spectateurs
Grammaire
La ponctuation
rejoignent leur domicile.
• J’épluche des petits pois. J’épluche des carottes. 6 Recopie et termine ces phrases avec les points
• La ville fait construire une nouvelle école. qui conviennent.
Elle sera très vaste. • Par où es-tu passé …
2 Choisis parmi les synonymes proposés celui
• Je déteste les endives et les asperges …
qui convient. • As-tu une gomme … J’ai oublié la mienne …
• Quelle belle exposition … Je ne regrette pas
• La maman (entortille – enveloppe – emmitoufle)
d’avoir fait ce choix …
son enfant dans une couverture bien chaude.
• Je vais à la bibliothèque chaque samedi …
• Les voyageurs (entrent – s’engouffrent – se glissent)
• Quelle musique aimez-vous …
rapidement dans le métro et se bousculent.
• Mon amie (note – transcrit – marque) 7 Recopie et complète ce dialogue avec les signes
mon adresse dans son agenda. de ponctuation qui conviennent.
• L’épidémie de grippe est annoncée comme … Madame …
(déplorable – catastrophique – lamentable). … Oui … Que veux-tu …
• Les journalistes sont (catégoriques – nets – … Je ne trouve plus ma feuille de géométrie …
tranchants) : le trafic ferroviaire a repris. … Ah … La voilà … Elle était sous ton classeur …
… Merci madame …

Orthographe
L’accord dans le groupe nominal Le verbe
Le présent des verbes fréquents
3 Accorde l’adjectif parfait dans les groupes
nominaux suivants : 8 Recopie ces phrases en conjuguant les verbes
• un devoir … • une copie … entre parenthèses au présent.
• des exercices … • des leçons … • Cette émission (avoir) un grand succès,
• un devoir • une copie elle (être) très populaire.
et un exercice … et une leçon … • Je (faire) une tarte au citron pour le goûter.
• un devoir et une leçon … • Ne (dire) pas de bêtises !
4 Retrouve l’adjectif qui va avec chacun
• (Faire)-vous toujours du judo ?
de ces groupes nominaux. • Je (aller) partir une semaine à la montagne.
• Cette coiffure vous (aller) parfaitement.
une région – un chiot – un lieu – des activités –
• Ils (dire) au revoir à leur ami.
des joueurs – un couple
• (Avoir)-vous des projets de voyage ?
• … joueur • … pluvieuse • … amoureux
• … attractives • … célèbres • … inconnu 9 Réécris ce texte au présent.

5 Recopie et accorde les adjectifs entre parenthèses. Tu avais de la fièvre et tes parents étaient inquiets.
Le médecin allait venir. Tes copains faisaient les
• Les (beau) princesses n’embrassent jamais
préparatifs du carnaval sans toi. Quel dommage !
les (vilain) (gros) crapauds.
Tu étais triste de ne pas être avec eux. Mais ils
• La (vieux) sorcière (jaloux) a préparé une potion
disaient que tu allais guérir vite et que vous aviez
et une pomme (empoisonné).
une chance de faire la fête ensemble.
• Le (beau) chevalier (blanc) porte son épée
et son écu (étincelant).

54 Le documentaire – Thème 4 : Louis XIV, le Roi Soleil


pages 84 et 85 du manuel

’É CRI T URE Écrire une fiche


PR OJET D documentaire

Objectif À mon tour d’écrire


Être capable d’écrire une fiche documentaire. (2 séances de 20-30 minutes)
Séance 1
Je lis et je décris (10 minutes) S’assurer que chaque élève a bien fait le choix d’un château,
situé en France. Faire énoncer les éléments fondamentaux à
•  Travail oral collectif. Laisser un temps de lecture silen-
respecter pour écrire sa fiche documentaire (« Je lis et je
cieuse et faire dégager le sens général de la page. Poser la
décris », question 2). Leur faire suivre les étapes une par
question 1. Écrire le titre au tableau. Demander aux élèves
une.
s’il nous renseigne sur le contenu du texte. Demander d’ob-
Étapes 1 et 2 : organiser une séance à la bibliothèque pour
server la mise en page et d’identifier les différents éléments
aider à la recherche (papier ou Internet) des documents.
qui composent la page (question 2) : le titre, le paragraphe
Rappeler aux élèves que c’est l’époque, l’architecture, la loca-
introductif (introduction ou chapeau), la carte, l’encadré, les
lisation du château choisi qui doivent les intéresser. Aider au
sous-titres et paragraphes, les illustrations, les légendes des illus-
tri et ne laisser imprimer ou photocopier que le nécessaire.
trations. Faire lire les différents paragraphes (y compris
Les élèves peuvent aussi utiliser leur manuel d’histoire.
l’introduction). Faire préciser le rôle des illustrations  :
Étape 3 : choix d’un titre. Faire rappeler les caractéristiques
« Qu’apportent-elles par rapport aux paragraphes ? » Poser
(cf. page 74) : titre court, pas de mot compliqué. Il doit infor-
la question 3. « Quel pays est en rouge sur la carte ? Pour-
mer mais sans en dire trop.
quoi ? » Poser la question 4, puis les questions 5 et 6.
• Écrire les réponses données au fur et à mesure au tableau.
Séance 2
À l’issue de ce travail oral, faire la synthèse avec les élèves.
Objectif : rédiger la fiche documentaire (introduction, para-
Je me prépare à écrire graphes, légende).
Étape 4 : rédiger l’introduction (renvoyer à l’exercice 2).
Proposer l’exercice 1. Objectif : identifier la nature des
Étape 5 : pour les élèves en très grande difficulté, le passage
informations contenues dans un texte. Préciser le propos de
par la dictée à l’adulte est possible. Pour d’autres, l’aide peut
chaque texte. Justifier (demander aux élèves de relever les
consister à leur demander de choisir un seul sujet : l’époque,
mots importants des phrases et d’indiquer à quel type d’in-
la localisation ou l’architecture.
formation ils correspondent). Exemple du texte 1 : pont-levis
Étape 6 : prévoir des photographies pour aider les élèves, en
➞ le texte donne une information sur l’architecture. Faire
privilégiant celles qui valorisent l’architecture des châteaux.
remarquer que certains textes donnent plusieurs informa-
Étape 7 : relire la production écrite et la corriger. En binômes,
tions. Par exemple, le texte 3 informe sur la localisation et
les élèves peuvent construire une grille de relecture du type :
l’époque.
– le texte a un titre ;
Prévoir une documentation pour montrer les éléments d’ar-
– le texte a une introduction ;
chitecture ou pour localiser les châteaux cités dans les textes
– le paragraphe donne des informations sur l’époque, la
(carte de France). Dans l’activité « À mon tour d’écrire », les
localisation ou l’architecture ;
élèves pourront puiser dans ces textes en fonction de l’infor-
– le texte a une illustration légendée.
mation qu’ils auront choisie de mettre en avant (lieu,
Relecture individuelle et correction à l’aide de la grille.
époque, architecture…).
Étape 8 : recopier le texte corrigé en soignant l’écriture et la
Proposer l’exercice 2. Objectif : compléter des phrases
présentation.
introductives. Expliquer et situer la période de la Renais-
sance. Montrer des châteaux de cette période, mais aussi des
châteaux forts, pour permettre aux élèves d’effectuer des
comparaisons.
Proposer l’exercice 3. Objectif : donner l’adjectif dérivé du
nom et enrichir son lexique. En fonction de la région habitée
par les élèves, on pourra compléter la liste.
Proposer l’exercice 4. Montrer et situer sur une carte les
châteaux nommés. Les associer à leur période de construc-
tion.
Proposer l’exercice 5. Indiquer les éléments d’architecture
au Moyen Âge et à la Renaissance.
Proposer les exercices 6 et 7. Décrire la photographie.
Reprendre chaque mot et indiquer s’il convient de l’utiliser
pour ce château. Écrire une légende.

Le documentaire 55
’É CRI T URE Écrire une fiche documentaire
PR OJET D
1 Lis ce texte.

Marcher sur la Lune


La Lune a toujours attiré la curiosité des hommes. Que trouve-t-on à sa surface ? Y a-t-il de la vie ?
En juillet 1969, ces questions ont trouvé des réponses lorsque des astronautes y sont allés
pour la première fois. […]

Aller sur la Lune


En 1969, le vaisseau Apollo 11 a emmené les premiers astronautes
américains sur la Lune. De puissants moteurs-fusées ont permis le
décollage de la fusée. En cours de vol, les étages de la fusée se sont
détachés. Seul le sommet du vaisseau est revenu sur Terre. […]

Les préparatifs
Les astronautes s’entraînent durement pour s’adapter à la vie
dans l’espace. Ils doivent s’habituer à porter leur combinaison et
apprendre à se servir des outils et des machines qui leur seront
utiles. […]

...... . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Devant leur poste de télévision, des millions de personnes


ont regardé l’astronaute américain Neil Armstrong descendre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

l’échelle du module lunaire. Lorsqu’il posa le pied sur la Lune, il


dit : « C’est un petit pas pour l’homme, mais un bond de géant . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

pour l’humanité. »
Marcher sur la Lune, coll. « Tous Lecteurs ! », ©Hachette Livre, 2010. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

a. Souligne en bleu le titre et en rouge les sous-titres de ce document.


b. Entoure en bleu le paragraphe d’introduction.
c. Dans le 2e paragraphe, entoure en rouge l’information principale.
d. Propose un titre pour le 4e paragraphe.
e. De quel personnage est-il question dans ce 4e paragraphe ? Pourquoi est-il célèbre ?

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

f. Trouve une image qui illustre ce paragraphe et colle-la.


g. Rédige une courte légende pour dire ce que représente cette photographie.
h. Souligne, dans le texte, la phrase qui est illustrée par ta photographie.

56 Le documentaire
2 Choisis un personnage dans cette liste (ou un autre de ton choix) : Charlemagne, Louis IX, Aliénor
d’Aquitaine, Henri IV, Catherine de Médicis, Napoléon Ier.
a. Recherche un ouvrage documentaire (en BCD ou en médiathèque) ou des informations sur Internet à
propos du personnage que tu as choisi.
b. À l’aide du (des) texte(s) que tu as trouvé(s), écris un ou deux paragraphes (une dizaine de lignes) pour
présenter ce personnage. Précise pourquoi il est célèbre.
(Tu peux utiliser un traitement de texte pour rédiger et présenter ta fiche documentaire.)
c. Donne un titre à ta fiche documentaire.
d. Donne des sous-titres à tes paragraphes.
e. Recherche une illustration et colle-la à côté de ton texte.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

.......... . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

.......... . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

.......... . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

.......... . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

.......... . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

.......... . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

.......... . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

.......... . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

.......... . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

.......... . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Le documentaire 57
page 86 du manuel page 87 du manuel

IO N Je teste mes
É V A LU A T connaissances

Objectif Objectif
S’évaluer sur les notions de lexique, de grammaire, d’or- Être capable de manipuler les mots et expressions de la
thographe et de conjugaison étudiées dans les thèmes 3 langue française en jouant sur leurs sens.
et 4.

Travail écrit individuel sans aide. L’enseignant pourra pré- Solution de l’exercice 1 :
• Charade 1 : Estonie
voir une fiche autocorrective à disposition des élèves. • Charade 2 : Italie
• Charade 3 : Finlande
Lexique
Objectif de l’exercice 1 : trouver un verbe de la même fa- Solution de l’exercice 2 :
mille qu’un nom donné et le conjuguer au présent. • C’est un œuf cassé.
naviguer – se plaindre – traduire – partir – bondir • Elle y a vécu, elle y est restée.
Objectif de l’exercice 2 : remplacer un mot par un syno-
nyme. Solution de l’exercice 3 :
aigu/strident – maison/pavillon – observe – ennuyée/honteuse/ chaudron – baguette – balais – sortilège – potion – chapeau
troublée – émouvant
Solution de l’exercice 4 :
Orthographe pot – peau – Pô
Objectif de l’exercice 3 : identifier un intrus.
corail – régal – genou – détail – bal Solution de l’exercice 6 :
caisse – classe – classer – danger – goûter – longer – tasse – tâter
Objectif de l’exercice 4 : mettre la bonne terminaison. – tasser…
chandails – bocaux – cailloux – animaux – vitraux
Objectif de l’exercice 5 : écrire des groupes nominaux au Solution de l’exercice 7 :
pluriel. • ranger – manger
• nourrir
Grammaire • serrer – terrer
Objectif de l’exercice 6 : identifier sujet et prédicat.
Objectif de l’exercice 7 : placer les signes de ponctuation Solution de l’exercice 8 :
appropriés. Il faut se laver les dents.
L’Italie, la Suisse, la Belgique sont des pays voisins de la France.
Cette nuit, l’autoroute sera fermée. Solution de l’exercice 9 :
« Tu vois, disait-il à son ami, nous arriverons en avance. » Allemagne – Danemark – Espagne – Finlande – Italie – Grèce
À ton avis, qui est le coupable ? – Royaume-Uni – France
Autour de l’étang, il y a des pêcheurs.
Solution de l’exercice 10 :
Le verbe une clé
Objectif de l’exercice 8 : compléter avec la forme verbale
qui convient.
dort – défend – peuvent – partons – prétend
Objectif de l’exercice 9 : conjuguer au présent.
va – vont – fais – disons – suis/ai

Exercice complexe
Objectifs de l’exercice 10 : donner l’infinitif (a) ; construire
une phrase à partir d’un verbe (b) ; identifier sujet et prédicat
(c).

58 Le documentaire
pages 60 à 67 et 76 à 83 du manuel

IO N
É V A LU A T Prénom : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Date : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Lexique
1 Classe ces mots en trois familles et trouve le radical de chacune d’elles.

la cuisine – un four – le peuple – enfourner – surpeuplé – le cuisinier – une peuplade – cuisiner –


un fourneau – peupler – une cuisinière – le surpeuplement – une fournée – un cuisiniste

Radical : ������������������������� Radical : ������������������������� Radical : �������������������������

������������������������������������� ������������������������������������� �������������������������������������

������������������������������������� ������������������������������������� �������������������������������������

������������������������������������� ������������������������������������� �������������������������������������

������������������������������������� ������������������������������������� �������������������������������������

������������������������������������� ������������������������������������� �������������������������������������

2 Relie les synonymes.


un logement • • la prononciation
pencher • • perdre
égarer • • incliner

© Hachette Livre 2017 – Mot de passe Guide pédagogique CM1 – Reproduction autorisée pour une classe seulement.
la diction • • la peur
l’angoisse • • une résidence

Orthographe
3 Entoure l’intrus dans chaque liste.

• un cheval – un animal – un signal – un canal – un carnaval – un bocal – un cristal


• un kangourou – un clou – un verrou – un fou – un sou – un pou – un trou – une nounou
• un travail – un chandail – un détail – un épouvantail – un gouvernail – un portail – un rail

4 Réécris les groupes nominaux suivants :

a) au pluriel :

• le vilain petit canard ➞ les ��������������������������������������������������������������������������������������


• un cheval jeune et fougueux ➞ des ���������������������������������������������������������������������������

b) au féminin :

• un air frais et vif ➞ une senteur �������������������������������������������������������������������������������

• un paquet lourd et encombrant ➞ une caisse ���������������������������������������������������������������


Le documentaire 59
Grammaire
5 Souligne le sujet et entoure le prédicat de chaque phrase.

• L’abeille fabrique le miel. • Elle récolte du pollen.


• Les abeilles nourrissent les larves. • La ruche est remplie d’abeilles.
• Un apiculteur n’effraie pas ses abeilles. • L’apiculteur s’occupe de ses ruches.
• Le métier d’apiculteur est passionnant. • Mon oncle est apiculteur.
• J’aime le miel. • Ce miel est délicieux.

6 Complète chaque phrase avec un sujet qui convient.

• ��������������������������������������������� se rassemblent près du moniteur.

• Dans chaque classe, ��������������������������������������������� est élu pour participer au conseil.

7 Complète chaque phrase avec un prédicat qui convient.

• Cet acteur connaît ������������������������������������������������������������������������������������������������

• Dans ce jardin, tous les légumes ������������������������������������������������������������������������������

8 Complète avec le signe de ponctuation qui convient (. / ? / !).

• À quoi penses-tu �������� • Le cheval galope dans le pré ��������

• Ce chien est très drôle �������� • Fais attention : le sol est verglacé ��������

• Ne roule pas trop vite �������� • J’enfile mon pantalon ��������

• Participera-t-elle au championnat �������� • Comme tu es joyeuse aujourd’hui ��������


© Hachette Livre 2017 – Mot de passe Guide pédagogique CM1 – Reproduction autorisée pour une classe seulement.

Le verbe
9 Conjugue chaque verbe au présent aux personnes demandées.

• remplir ➞ je ����������������������������������������� – nous ������������������������������������������������

• prendre ➞ ils ���������������������������������������� – tu ����������������������������������������������������


• sortir ➞ je �������������������������������������������� – elle ��������������������������������������������������

• voir ➞ elles ������������������������������������������ – vous �������������������������������������������������

• vouloir ➞ tu ������������������������������������������ – ils ���������������������������������������������������

10 Complète ces phrases en conjuguant chaque verbe entre parenthèses au présent.

• Vous ne ������������������� (dire) jamais rien. Votre frère ������������������� (être) plus bavard.

• Comment ������������������� (aller)-vous ? ������������������� (Faire)-vous toujours du sport ?

• Tu ������������������� (avoir) de bons résultats. Tes notes ������������������� (être) excellentes.

• Mes parents ������������������� (faire) un voyage en Irlande. Ils ������������������� (être) contents.

• Que ������������������� (dire)-tu ? ������������������� (Avoir)-tu de bonnes nouvelles ?

60 Le documentaire
La poésie
Je
 découvre ce qu’est une poésie pages 88 et 89 du manuel

Avant de commencer
• La page 88 a pour principaux objectifs de faire découvrir aux élèves ce qu’est la poésie et de dégager les caracté-
ristiques essentielles permettant de définir ce genre littéraire. La page 89 renseigne plus spécifiquement sur les
règles de versification.
• Avant de faire découvrir cette double page aux élèves, il importe de faire le lien avec leurs acquis antérieurs,
d’assurer la continuité des apprentissages des classes précédentes du cycle 2 (cf. Mot de passe CE2, pages 104 et 105
du manuel).
• Par la fréquentation des comptines et poèmes aux cycles 1 et 2, en classe ou lors de manifestations locales ou
nationales (médiathèque, « Printemps des poètes »…), les élèves ont déjà des connaissances. Un moment de
questionnement collectif oral leur permettra de les réactiver : « Qu’est-ce qu’un poème ? En connaissez-vous ?
Connaissez-vous les noms de quelques poètes ?… » Permettre à quelques élèves volontaires de réciter tout ou partie
d’un poème mémorisé.
• Garder la trace des réponses des élèves pour y revenir ultérieurement.
L’exploitation de la double page
• Faire écouter aux élèves le poème de la page 88 : « La Lune blanche ». L’enseignant aura pris soin d’avoir mémo-
risé le poème pour le réciter ou d’en avoir fait un enregistrement. Laisser les élèves réagir et commenter avant de
leur faire ouvrir leur manuel et de s’approprier les pages 88 et 89. Répondre éventuellement à leurs questions.
• Leur demander de lire le poème dit magistralement quelques instants plus tôt. Leur faire repérer d’abord le titre,
le nom du poète, le nom du recueil d’où est extrait ce poème, sa date, puis s’attacher à la forme du poème : les
strophes, les vers, les rimes… Demander aux élèves de choisir une strophe à dire en respectant les observations
faites. Quelques volontaires pourront s’essayer à cette diction.
• Passer à la page 89 et faire lire et observer le poème en prose, le poème en alexandrins. Faire rechercher dans le
texte explicatif la définition du mot alexandrin.
• Présenter aux élèves un choix d’anthologies à laisser à leur disposition dans la classe pour un emprunt éventuel
et pour avoir le plaisir de recopier dans leur carnet de littérature un poème de leur choix.
En conclusion
• Des propositions de mises en réseau autour d’un poète ou d’un type de poèmes vont permettre aux élèves de
compléter leurs connaissances.

Lectures croisées
Les enfants du monde L’eau
• Lettres ouvertes à tous les Terriens, collectif, Rue du monde, • L’Eau, collectif, Gallimard, « Enfance en poésie », 2007.
2016. •  L’Eau en poésie, collectif, Gallimard jeunesse, «  Folio
• Donne tes couleurs à l’école, collectif, Rue du monde, 2015. junior poésie », 1999.
• Tour de Terre en poésie, Jean-Marie Henry, Rue du monde, • J’écris des haïku, Véronique Brindeau, Picquier jeunesse,
2003. 2016.

La poésie 61
Comment vivent les enfants
Oral du monde ? (45 minutes) pages 90 et 91 du manuel

Objectifs Je débats avec les autres (15 minutes)


•  Enquêter sur la vie quotidienne des enfants dans le • Travail oral collectif. Laisser du temps pour l’observation
monde. des deux photographies. Laisser les élèves les commenter
• Rechercher ce qui est identique ou différent dans la vie librement. Situer l’Italie et la Colombie sur le planisphère.
des enfants à travers le monde. Décrire le marché colombien (fruits et légumes) et le mar-
ché italien (bazar). Demander aux élèves s’ils vont au mar-
Avant de commencer ché et de raconter cette expérience. Sont-ils déjà allés au
marché dans d’autres pays ?
Avant l’ouverture du manuel, énoncer la question et l’écrire
•  Le professeur peut proposer d’autres photographies à
au tableau. Demander aux élèves de s’exprimer. Poser des
analyser, afin d’illustrer la diversité de ces situations à tra-
questions supplémentaires pour favoriser l’expression de
vers le monde. Poser la question  6 et laisser réagir les
tous : « Est-ce que tous les enfants vivent partout de la même
élèves. Convoquer l’ensemble des illustrations de la double
manière  ? Est-ce que leurs activités sont partout les
page et toutes celles que le professeur aura proposées en
mêmes ? » Donner des pistes : manger, aller à l’école, jouer,
plus pour tenter d’y répondre. Demander des exemples de
chanter, se déplacer… « Qui sont ces enfants du monde ? Où
situations différentes auxquelles les enfants du monde
habitent-ils ? Pouvez-vous donner des exemples ? Comment
peuvent être confrontés (pauvreté, guerre, sécheresse, mal-
connaissons-nous leur vie ? » Donner des pistes : livres docu-
nutrition, famine, accès à l’eau, aux soins, scolarisation,
mentaires, reportages TV, films…
surconsommation, obésité…). Rattacher cette question à
J’observe et je décris (15 minutes) celle de la double page (« Comment vivent les enfants du
monde ? ») et montrer qu’ils partagent des activités com-
Travail oral collectif. Laisser du temps pour l’observation des munes (manger, jouer…) mais que tous n’ont pas les
documents photographiques de la page  90. Laisser les mêmes conditions de vie.
élèves commenter librement, puis poser la question 1. Pré-
voir un planisphère pour situer l’Ouganda et la Mongolie.
Poser la question 2. Faire nommer les jeux : balançoire, cage Mots-clés
à poules, basket, volley-ball. Écrire les noms des jeux au ta- • conditions de vie : habitat, nourriture, jeux, éducation,
bleau. Poser la question 3. Laisser les élèves s’exprimer et santé…
introduire des questions supplémentaires pour faciliter • pauvreté, famine
l’expression et permettre aux élèves plus discrets de s’expri- • surconsommation, obésité
mer : « Jouez-vous à ces jeux dans la cour de récréation ? au
parc ? dans les jardins publics ? à la fête foraine ? à la plage ?
Les balançoires que vous connaissez sont-elles identiques ?
Prolongements
Ces enfants ont-ils l’air heureux ? Expliquez. Observez l’ins-
tallation du panier de basket : à votre avis, ne sert-il qu’aux • Les élèves se mettent d’accord sur quelques phrases
enfants ? Citez d’autres jeux collectifs de ballon… » qui apportent des éléments de réponse à la question de
Il est possible de montrer d’autres photographies de jeux départ. Ces phrases sont écrites au tableau avant d’être
d’enfants dans d’autres pays. recopiées par les élèves.
On peut aussi faire observer d’autres détails que les jeux : • Les élèves peuvent illustrer ces phrases à leur gré (exi-
l’habillement des enfants, la yourte… ger cependant une légende pour chaque illustration).

J’explique (15 minutes)


Travail oral collectif. Laisser du temps pour l’observation des
deux documents photographiques. Laisser les élèves les Lectures croisées
commenter librement puis poser la question 4. Au tableau, •  Ouvrages documentaires de la collection «  Enfants
présenter les réponses en deux colonnes : ce qui est iden- d’ailleurs », La Martinière Jeunesse, par ex. : Chine, Inde,
tique (moment de regroupement familial) et ce qui est diffé- Japon, États-Unis…
rent (installation à table/sur des tapis, dans une maison/ • À la découverte des enfants du monde, Caroline Laffon,
dans une hutte, utilisation de baguettes/de cuillères, plats La Martinière Jeunesse, « Photo Reporter », 2012.
nombreux/un grand plat…). On peut faire remarquer que •  Les Enfants en poésie, collectif, Gallimard Jeunesse,
les personnes sur la photographie en Chine utilisent leurs 2012.
baguettes avec la main droite. Poser la question 5 pour expli- •  100 Poèmes du monde pour les enfants, Jean Orizet,
quer les différences observées. Préciser que le Mali est l’un Le Cherche Midi, 2016.
des pays les plus pauvres du monde.

62 La poésie – Thème 5 : Les enfants du monde


pages 92 et 93 du manuel

LECT U RE Lecture – piste 10


Je suis un enfant de partout
Quelques mots sur l’ouvrage et l’auteur Question 10 : préparation en binômes ou petits groupes.
• Ce poème est extrait du recueil Je suis un enfant de partout, Qu’est-ce que le poète a voulu nous dire en écrivant ce texte ?
publié aux éditions Rue du monde en 2008. Dans cet ou- Quels mots sont importants ? Y en a-t-il un plus important
vrage collectif, des poètes contemporains (Alain Serres, que les autres ?
Pierre Gamarra, Pef, Michel Piquemal…) évoquent les en-
fants de là-bas et d’ici. Le recueil compte une cinquantaine
Je décris le texte (15 minutes)
de poèmes. Le travail conduit précédemment doit permettre aux élèves
• Alain Serres, poète et écrivain jeunesse né en 1956, a fondé de décrire le texte. En interroger deux ou trois pour répondre
en 1996 les éditions Rue du monde, spécialisées dans la aux questions 1 et 2. Questions 3 à 5 : interroger quelques
littérature jeunesse et dont une partie importante du cata- élèves et leur faire énoncer : un titre, pas de strophes, des vers
logue est consacrée à la poésie. avec des rimes. Écrire ces mots au tableau. Proposer les ques-
tions 6 et 7 en travail écrit individuel. Se référer au besoin
Je comprends le texte (15 minutes) aux pages 88-89 du manuel pour revoir les principes de la
• Les échanges sur les enfants du monde réalisés lors du poésie. L’ensemble des repérages effectués dans cette partie
travail à l’oral à partir de la double page précédente vont per- permettra de répondre à la question 8.
mettre aux élèves de mieux comprendre ce poème et de ré-
pondre aux questions.
J’élargis mon lexique (15 minutes)
• Pour faciliter la lecture de ce poème, faire d’abord écouter Travail écrit individuel.
le texte enregistré sur le CD, sans le support du manuel, afin Pour l’exercice 2, demander aux élèves d’écrire une phrase
de centrer l’attention des élèves sur la musique de la langue en employant cet adverbe.
et la compréhension générale du texte. Faire entendre une Exercice 3  : rappeler au préalable la définition de «  syno-
seconde fois le poème enregistré. À la suite de cette écoute, nyme » (cf. pages 76-77 du manuel).
demander aux élèves de quel type de texte il s’agit : docu- Exercice 4 : faire remarquer les deux « m » dans nommer,
mentaire ? théâtre ? conte ?... Faire justifier. Faire émerger ce prénommer, surnommer, mais un seul dans nomination, no-
que les élèves ont compris du texte et noter au tableau les miné, nominal.
premières impressions. Quels mots ont-ils retenus  ? De Exercice 5 : proposer aux élèves de consulter les pages 60-61
quoi ce texte parle-t-il ? Ouvrir alors le manuel pages 92-93. du manuel sur les familles de mots pour s’aider. Terrestre,
L’observation du texte, sa composition permettent-elles de extraterrestre, atterrir, atterrissage…
confirmer le type de texte perçu à l’écoute ? Faire justifier :
strophes, vers, rimes (cf. pages 88-89). Exercices supplémentaires
• Demander aux élèves de lire silencieusement le texte. 1. Explique les expressions suivantes :
• Poser la question 1 à la classe. Faire justifier la réponse. • remuer ciel et terre
Pour la question 2, prévoir un planisphère et une carte de • redescendre sur terre
France pour situer les villes nommées. Question 3 : faire • avoir les pieds sur terre
nommer les pays et les continents, écrire leurs noms au ta- 2. Recopie ces phrases et remplace dans chacune d’elles le
bleau. Demander aux élèves de répondre par écrit aux ques- verbe donner par l’un de ces synonymes :
tions 4 et 5 (des mots suffisent, pas de phrases complètes) : confier – produire – indiquer – causer – offrir
paysages de montagne, d’habitations urbaines (dans des • La santé du bébé donne du souci à sa mère.
villes comme Mulhouse ou Baltimore, là où on trouve des • L’horloge donne l’heure exacte.
nids de moineaux) et de cultures, paysage maritime (ba- • Ce pommier donne beaucoup de fruits.
teaux, baie de Rio). Question 6 : le mot « Terrien » désigne • Je donne mon chat à la concierge pendant les vacances.
un habitant de la Terre  ; qu’on soit montagnard, citadin, • Elle donne des fleurs à sa grand-mère.
campagnard, de France, d’Amérique… on est avant tout un 3. Entoure le sens du mot en gras dans chaque phrase.
habitant de la planète, un Terrien (faire ici le lien avec la • Ce pot en terre cuite est très fragile. (planète / matière)
question 8). Ici, il n’y a pas de déterminant devant « Ter- • Ses notes de mathématiques ne sont pas brillantes. (signe
rien », le mot est écrit comme un prénom, celui de l’enfant. musical / appréciation)
Poser la question 7 : « Moi », c’est l’enfant, le Terrien, mais • Mon père va retenir des billets de train. (se souvenir / réser-
aussi tous les enfants cités dans le poème, tous les enfants ver)
de la Terre à la fois. • Le chef d’orchestre utilise une baguette. (pain / bâton)
• Lire la question 9. Demander aux élèves ce qu’est un titre.
À quoi sert-il  ? Observer le titre du poème page 92  : il J’améliore ma lecture (10 minutes)
nomme le personnage et le qualifie. À l’écrit, demander aux Copier le poème au tableau et le faire réécouter grâce au CD.
élèves de remplacer « de partout » par une autre expression. À l’écoute, demander aux élèves de repérer les accentuations
Pour les élèves plus performants, leur demander de changer sur les rimes et de les noter (en couleur) sur le tableau. Faire
complètement le titre. Mettre en commun et faire lire les relire par quelques élèves volontaires.
titres trouvés. En écrire quelques-uns au tableau. Demander
aux élèves ce qu’ils pensent de ce poème et de son titre.

La poésie – Thème 5 : Les enfants du monde 63


pages 94 et 95 du manuel

LECT U RE Lecture – piste 11


Ronde du monde
entier
À mon tour de raconter (25 minutes) Quelques mots sur l’ouvrage et l’auteur
À l’oral : Laisser un temps de préparation avec prise de Ce poème est extrait du recueil De la terre et du ciel, publié
notes. Les élèves écrivent les mots importants à retrouver à aux éditions Rue du monde en 2010. Cet ouvrage rassemble
l’oral : enfant de partout, nom, prénom, Terrien… 89 textes courts (fabulettes, poèmes, comptines…) de l’écri-
À l’écrit : Travail oral collectif au préalable avec les élèves vain, poète et journaliste italien Gianni Rodari (1920-1960),
en difficultés : lister des lieux permettant de respecter les illustrés par Sylvia Bonanni.
rimes. Par exemple :
– partout : Cotonou, Tombouctou, Moscou, Ouagadougou, Je comprends le texte (15 minutes)
Corfou… • Les échanges sur les enfants du monde réalisés lors du
–  moineaux  : Rio, Bordeaux, Tokyo, Ajaccio, Chicago, travail à l’oral à partir de la double page précédente vont per-
Mexico… mettre aux élèves de mieux comprendre ce poème et de ré-
– encore : Baltimore, Louxor, Francfort, Mont-Dore, Hosse- pondre aux questions.
gor… • Pour faciliter la lecture de ce poème, faire d’abord écouter
Passer ensuite au travail écrit individuel. le texte enregistré sur le CD, sans le support du manuel, afin
de centrer l’attention des élèves sur la musique de la langue
et la compréhension générale du texte. Faire entendre une
Prolongement seconde fois le poème enregistré. À la suite de cette écoute,
Recherche individuelle à la médiathèque d’un recueil demander aux élèves de quel type de texte il s’agit : docu-
de poésies. Présentation au groupe classe, puis choix mentaire ? théâtre ? conte ?... Faire justifier. Faire émerger ce
d’un poème que l’élève recopiera dans son carnet de que les élèves ont compris du texte et noter au tableau les
lecture. premières impressions. Quels mots ont-ils retenus  ? De
quoi ce texte parle-t-il ? Ouvrir alors le manuel pages 94-95.
L’observation du texte, sa composition permettent-elles de
confirmer le type de texte perçu à l’écoute ? Faire justifier :
strophes, vers, rimes (cf. pages 88-89).
• Demander aux élèves de lire silencieusement le texte.
• Poser la question 1 à la classe. Faire justifier la réponse.
Question 2 : prévoir un planisphère pour situer les lieux
nommés. Poser la question 3, puis la question 4 : lorsqu’il
est midi à Paris, la nuit tombe à Pékin. C’est le décalage
horaire. On pourra montrer aux élèves une carte des fuseaux
horaires et faire le lien avec le programme de sciences.
• Question 5 : l’enseignant peut proposer un planisphère aux
élèves afin qu’ils puissent repérer les régions, puis les pays
concernés. Enrichir le lexique des noms d’habitants de
pays : par exemple, les enfants inuits (esquimaux) qui vivent
dans les glaces du Nord du Canada et de l’Alaska. Ques-
tion 6 : ce sont les forêts tropicales et équatoriales. Donner
quelques exemples : Amérique du Sud, Afrique, Asie…
• Questions 7 à 9. Les enfants font une ronde en se donnant
la main. Demander aux élèves d’observer et de commenter
l’illustration pages 94-95. On peut aussi rapprocher cette
image du poème de Paul Fort Si tous les gars du monde… Si
possible, faire le lien avec l’EMC : thèmes de l’entraide, de
l’amitié, des droits de l’enfant…

Je décris le texte (15 minutes)


• Oral collectif. Le travail conduit précédemment doit per-
mettre à tous les élèves de décrire le texte. En interroger
quelques-uns pour répondre aux questions 1 et 2. Faire re-
marquer le mot « comptines » dans le titre de l’ouvrage cité
dans la source. Demander aux élèves ce que cela leur évoque
(dire : « Un, deux, trois, nous irons au bois… »). De même,
faire remarquer et expliquer le mot « fabulette » (conte, his-
toriette).

64 La poésie – Thème 5 : Les enfants du monde


• Questions 3 et 4 : interroger quelques élèves et faire énon- À l’écrit : Effectuer une préparation orale avec les élèves
cer que ce poème ne contient pas de strophe (ou une seule en difficulté. Pour les plus rapides, on peut ajouter des vers :
strophe). Poser la question 5. Tous les vers ne riment pas. « Pour les enfants du bord de mer qui … », « Pour les enfants
Demander aux élèves de repérer les rimes et les écrire au du désert où … ».
tableau : anglais/français ; pékin/matin ; côté/cité…
• Questions 6 et 7 : les élèves identifieront l’emploi du pré-
sent. Leur expliquer qu’il s’agit de dire une vérité scienti-
Prolongements
fique (v. 8) ou de raconter comme si on y était (v. 10, 12, 16). • Lecture ou écoute du poème de Paul Fort « Si tous les
Demander aux élèves d’observer la ponctuation  : il n’y a gars du monde… ». Le recopier dans le carnet de lecture.
qu’un seul point, le point final, mais faire remarquer les • Lecture de l’ouvrage de Gianni Rodari Histoires à la
points de suspension (« français… », v. 4) qui permettent une courte paille, Le Livre de poche jeunesse, 2014.
pause.
• Poser la question 8, qui permet de synthétiser l’ensemble
des repérages effectués dans cette partie.

J’élargis mon lexique (15 minutes)


• Exercice 1 : travail écrit individuel. Renvoyer aux pages 60
et 61 du manuel. Glace, glaçon, glacière, glacier, verglas, ver-
glacé : faire remarquer l’orthographe finale de ces deux
mots. Écrire les mots au tableau.
• Exercice 2 : travail collectif à l’oral. Demander aux élèves
pourquoi ces enfants s’enveloppent dans des tissus.
• Exercice 3 : travail écrit individuel. Les élèves peuvent utili-
ser le dictionnaire. Écrire les mots au tableau. Demander
aux élèves les plus rapides d’employer chacun des adjectifs
dans une phrase.
• Exercice 4 : à l’oral, demander au préalable aux élèves de
définir « synonyme » (cf. pages 76-77 du manuel). Leur de-
mander ensuite par écrit les synonymes repérés dans le
texte : une cité, un tas, une comptine, le cœur, sans cesse.

Exercices supplémentaires
1. Recherche les noms des capitales des pays suivants :
Espagne – Italie – Angleterre – Brésil – Maroc – Suède –
Japon – Allemagne – Sénégal – Portugal
2. Trouve dans le poème les contraires des mots suivants.
s’éveiller – lâcher – l’aube
3. Écris des mots de la même famille que dormir.
4. Complète chaque expression avec un nom de couleur.
• Être optimiste : voir la vie en …
• Mettre par écrit : mettre … sur …
• Avoir très peur : avoir une peur …
• Être innocent : être … comme neige
• Être en colère : voir …
• Savoir s’occuper des plantes : avoir la main …

J’améliore ma lecture (10 minutes)


Avant la lecture individuelle par quelques élèves volontaires,
faire réécouter le CD. Sur le poème écrit au tableau, deman-
der aux élèves de noter les pauses et faire souligner chaque
occurence du mot « enfants ».

À mon tour de raconter (25 minutes)


À l’oral : Après un temps bref de préparation, interroger
quelques volontaires.

La poésie – Thème 5 : Les enfants du monde 65


page 96 du manuel page 97 du manuel

O M PR E N DRE Trouver le sens Donner DI RE


LI RE ET C d’un mot ses impressions
inconnu (1) sur un texte

Objectif Objectif
Donner des stratégies de lecture pour améliorer les com- Donner des stratégies d’expression orale pour améliorer
pétences des élèves. les compétences des élèves.

Je lis et je repère (10 minutes) Je lis et je repère (10 minutes)


Demander aux élèves de lire le texte (déjà connu car extrait •  Demander aux élèves d’observer la scène et de lire les
du support de lecture p.  92), puis poser la question  1. bulles. Question 1 : laisser les élèves s’exprimer et traduire
Quelques élèves auront peut-être déjà rencontré ce mot, ce que pense le garçon. Justifier l’impression positive. Qu’ex-
sans savoir le définir pour autant. Donner des exemples : prime son visage ?
baie du Mont-Saint-Michel, baie de Somme, baie des Anges, • Questions 2 et 3 : comment la fille justifie-t-elle son im-
baie d’Alger… Poser les questions 2 et 3. Faire remarquer aux pression positive ? Qu’exprime son visage ? Pourquoi le gar-
élèves que les mots bateaux et Rio encadrent le mot inconnu. çon blond n’a-t-il pas aimé ? Qu’exprime son visage ?
Poser alors la question 4 et laisser les élèves s’exprimer.
Je comprends (10 minutes)
Je comprends (10 minutes) Lecture magistrale de la rubrique avec un arrêt sur chaque
Lecture magistrale de la rubrique avec un arrêt sur chaque point. Faire reformuler le contenu de chaque item, au fur
point. Faire reformuler le contenu de chaque item, au fur et et à mesure, par quelques élèves. Faire énoncer une phrase
à mesure, par quelques élèves. Faire énoncer une phrase fi- finale de synthèse : par exemple, « Donner ses impressions
nale de synthèse  : par exemple, «  Les mots du contexte sur un texte, c’est dire si on l’a apprécié ou non et le justi-
aident à comprendre un mot inconnu ». fier. »

Je m’entraîne (25 minutes) Je m’entraîne (25 minutes)


Découverte* Utiliser les exemples donnés dans la partie « Je comprends »
Objectif : identifier le contexte pour trouver le sens d’un mot pour la présentation des impressions positives ou négatives
(exercice 1*). Travail écrit individuel. Répartir les items en (on peut faire mémoriser quelques formulations aux élèves).
fonction des compétences des élèves. Mise en commun. Insister sur le respect de l’orthographe.
Appropriation** Découverte*
Objectif : identifier le contexte dans un texte court pour trou- Objectif : différencier impressions positives et impressions
ver le sens d’un mot (exercices 2** et 3**). Écrit individuel. négatives (exercice 1*).
Faire vérifier le sens du mot dans un dictionnaire à l’issue de Travail écrit individuel, puis mise en commun.
l’exercice. Appropriation**
Approfondissement*** Objectif  : donner ses impressions sur un texte poétique
Objectif : identifier le contexte dans un texte pour trouver le (exercice 2**).
sens d’un mot (exercice 4***). La démarche, identique, s’ap- Demander aux élèves d’expliquer pourquoi ils ont aimé ou
puie ici sur un extrait plus long de texte littéraire. non.
Approfondissement ***
Exercice supplémentaire Objectif : donner ses impressions après la lecture d’un livre
Donne le sens du mot en gras après avoir souligné les mots (exercice 3***).
du contexte qui t’ont aidé(e). Travail de préparation avec prise de notes, puis quelques
• Les malfaiteurs ont disparu avec un butin de plusieurs mil- volontaires donnent leurs impressions. Proposer aux élèves
lions d’euros. les plus en difficulté de choisir un livre déjà étudié en classe.
• Dans la foule, on lui a escamoté son portefeuille sans qu’il
s’en aperçoive. Exercices supplémentaires
• Une rafale de vent lui a laissé une coiffure complètement 1. Par groupes de trois, jouer la scène illustrée dans la partie
ébouriffée. « J’observe et je repère ».
• Avant la course, les organisateurs distribuent les dossards 2. Donne tes impressions après avoir lu le poème en prose
numérotés. de la page 89 du manuel.
• Les spectateurs éblouis assistent à un superbe feu d’arti-
fice.

66 La poésie – Thème 5 : Les enfants du monde


pages 98 et 99 du manuel pages 100 et 101 du manuel
Les mots Les homophones O RT H O GR A P
LE XIQ U E génériques grammaticaux : HE
as/a/à, et/est
Objectif
Définir un mot générique et le différencier d’un mot spé- Objectifs
cifique. •  Reconnaître quelques homophones grammaticaux  :
as/a/à, et/est.
• Savoir les employer correctement dans une phrase.
Je lis et je m’interroge (10 minutes)
Demander aux élèves de lire le poème ou en proposer une
lecture magistrale. Poser la question  1. Laisser les élèves Je lis et je m’interroge (10 minutes)
s’exprimer et noter au fur et à mesure les mots en colonne Après une lecture silencieuse, poser la question 1. Introduire
au tableau. En haut, écrire le mot générique « aliment » ou le mot homophone : « qui rend le même son ». Proposer ou
« nourriture ». Poser la question 2. Compléter la liste du ta- faire trouver quelques mots avec le même suffixe : -phone,
bleau avec les réponses des élèves. qui vient du grec et signifie « voix, son ». Poser les questions
2 et 3. Interroger quelques élèves et écrire au tableau les
Je manipule (10 minutes) transformations. Observer que et ne change pas. Est/était/
Objectifs : identifier l’intrus dans une liste de mots spéci- sera sont des formes du verbe être. Même démarche pour les
fiques (exercice A) ; identifier et nommer un mot générique questions 4 à 6.
(exercices A et C) ; trouver des mots spécifiques (exercices B
et D). Exercices A et C : oral collectif. Exercices B et D : écrit Je manipule (10 minutes)
individuel. Ne faire écrire que les réponses. Objectif  : choisir le bon homophone parmi a/as/à (exer-
cice A) ou parmi est/et (exercice B).
Je retiens (10 minutes)
Lecture magistrale de la rubrique avec un arrêt sur chaque Je retiens (10 minutes)
point. Faire reformuler le contenu de chaque item, au fur et Lecture magistrale de la rubrique avec un arrêt sur chaque
à mesure, par quelques élèves. Faire énoncer en synthèse la point. Faire reformuler le contenu de chaque item, au fur et
définition d’un mot générique et celle d’un mot spécifique. à mesure, par quelques élèves.

Je m’entraîne (25 minutes) Je m’entraîne (25 minutes)


Découverte* Découverte*
Objectif : identifier mot générique et mot spécifique (exer- Objectif : choisir l’homophone grammatical correct parmi a/
cices 1*, 2* et 3*). as/à (exercice 1*) et est/et (exercice 2*). Travail oral. Pour
Exercices 1 et 2 : travail oral. Pour l’exercice 1, demander aux chaque réponse, faire justifier le choix.
élèves de compléter les listes de mots spécifiques. Exer- Appropriation**
cice 3 : écrit individuel. Objectifs : choisir l’homophone grammatical correct parmi
Appropriation** a/as/à et est/et (exercices 3** et 4**) ; remettre des groupes
Objectifs : trouver des mots spécifiques (exercice 4**) ; trou- de mots dans l’ordre pour constituer des phrases correctes
ver un mot générique et des mots spécifiques dans un texte (exercice 5**). Travail écrit individuel.
(exercice 5**). Pour l’exercice 4, travail en binômes. Approfondissement***
Approfondissement*** Objectif : compléter un texte avec les homophones corrects
Objectif : compléter des listes de mots spécifiques et indi- parmi a/à (exercice 6***) et est/et (exercice 7***). Apporter
quer le mot générique (exercice 6***). Écrit individuel. Ap- une aide aux élèves en difficulté (textes longs à réécrire) en
porter une aide aux élèves en difficulté : travailler oralement ne demandant qu’une partie des exercices.
avec eux le premier item. Exercice expert. Objectif : compléter un texte avec les ho-
Exercice expert. Objectif : compléter chaque phrase avec mophones corrects.
un mot générique.
Dictée
À mon tour d’écrire (20 minutes) Après avoir dicté le texte, demander aux élèves de souligner
Exercice 1 : constituer des listes de mots spécifiques et indi- les homophones grammaticaux et de vérifier l’orthographe
quer le mot générique pour chacune. Se référer à l’encadré de chacun d’eux.
« Ma boîte à mots » pour les légumes. Faire une correction J’écris (10 minutes)
orale de cet exercice avant que les élèves travaillent l’exer-
cice 2. Leur rappeler de se référer à l’encadré « Ma boîte à Faire observer et décrire oralement la photographie. Au pré-
mots ». alable, les laisser écrire les groupes de mots et questions qui
pourront contenir ces homophones : Lucas et Simon ; Simon
est par terre ; son vélo est… ; Lucas est descendu de vélo… ; Où
as-tu mal ? dit-il à… ; J’ai mal à… ; Mon jean a… ; Comment
as-tu fait…

La poésie – Thème 5 : Les enfants du monde 67


pages 102 et 103 du manuel pages 104 et 105 du manuel

IRE Identifier le L’imparfait LE V E R B E


GR A M M A verbe et son sujet des verbes en
-er, -ir, -dre, -oir
Objectifs
• Identifier un verbe conjugué dans une phrase. Objectif
• Identifier le sujet d’un verbe conjugué. Connaître la conjugaison à l’imparfait des verbes en -er,
• Identifier les constituants d’un groupe sujet. -ir, -dre, -oir.

Je lis et je m’interroge (10 minutes) Je lis et je m’interroge (10 minutes)


Afin que les élèves se concentrent sur les questions, préciser Laisser un temps de lecture silencieuse puis poser la ques-
que le Yunnan est une province du Sud de la Chine. Après tion 1. Faire justifier la réponse. Écrire les verbes conjugués
une lecture silencieuse, poser la question 1. Faire justifier la au tableau avec le pronom sujet, puis écrire dessous les
réponse. Écrire les verbes conjugués au tableau. Pour la verbes à l’infinitif (question 2). Les regrouper en fonction de
question 2, écrire au tableau les verbes changés. Écrire au leur terminaison. Poser la question 3. Faire remarquer les
tableau les vers 3 et 4, poser la question 3 et demander à un terminaisons des verbes.
élève de venir encadrer le sujet. Procéder de même pour les
verbes en bleu (question 4), puis poser la question 5. Je manipule (10 minutes)
Objectifs : identifier les verbes selon leur temps (exercice A) ;
Je manipule (10 minutes) conjuguer à l’imparfait (exercice B) ; associer pronom sujet
Objectifs : identifier le verbe après avoir changé sa forme – et forme conjuguée (exercice C) ; passer du présent à l’im-
la personne (exercice A, oral collectif), le temps (exercice B, parfait (exercice D).
écrit individuel). Demander en conclusion aux élèves quelles
sont les façons d’identifier le verbe conjugué dans une Je retiens (10 minutes)
phrase. Lecture magistrale de la rubrique avec un arrêt sur chaque
point. Faire reformuler le contenu de chaque item, au fur et
Je retiens (10 minutes) à mesure, par quelques élèves.
Lecture magistrale de la rubrique avec un arrêt sur chaque
point. Faire reformuler le contenu de chaque item, au fur et Je m’entraîne (25 minutes)
à mesure, par quelques élèves. Travail écrit. Laisser les élèves faire le plus d’exercices pos-
sible en fonction de leurs compétences. Procéder à des
Je m’entraîne (25 minutes) mises en commun pour corriger. Apporter une aide aux
Découverte* élèves en difficulté : choix des items, travail oral pour certains
Objectifs : identifier le verbe conjugué (exercice 1*) ; identi- exercices. Inviter les élèves à se référer à l’encadré « Je re-
fier le sujet (exercice 2*). Travail oral. Exercice 1 : faire justi- tiens » : cela les conduira petit à petit à bien mémoriser les
fier la réponse en changeant le temps ou la personne. conjugaisons.
Appropriation** Découverte*
Objectif : identifier le verbe et son sujet (exercices 3**, 4**, Objectifs : identifier les verbes conjugués à l’imparfait (exer-
5**, 6**, 7**). Travail écrit individuel. Les exercices 6 (sujet cice 1*) ; compléter les phrases avec un pronom sujet (exer-
éloigné du verbe) et 7 (sujet inversé) sont à faire après une cice 2*) ; choisir la forme correcte du verbe (exercice 3*) ;
réussite aux exercices 3 à 5. écrire la bonne terminaison (exercice 4*).
Approfondissement*** Appropriation**
Objectif : produire un sujet respectant la contrainte imposée Objectif : conjuguer à l’imparfait (exercices 5** et 6**).
et conjuguer les verbes au présent (exercice 8***). Approfondissement***
Exercice expert. Objectif : compléter une phrase avec un Objectifs : accorder sujet et verbe (exercice 7***) ; transfor-
sujet correct. mer du présent à l’imparfait (exercice 8***) ; transformer le
verbe en changeant de pronom (exercice 9***).
J’écris (10 minutes) Exercice expert. Objectif : transformer un texte du présent
Travail écrit individuel, préparation collective à l’oral : faire à l’imparfait.
observer et décrire oralement l’illustration. Demander aux
élèves des phrases-réponses complètes. « Qui est le person- J’écris (10 minutes)
nage ? Où se passe la scène ? À quel moment ? (faire justi- Pour la construction des phrases, inviter les élèves à se re-
fier) Que s’est-il passé ?… » porter au « Je retiens » de la page 102. Pour la conjugaison,
Écrire une ou deux phrases au tableau : Le garçon dort sur ses les inviter à se reporter au « Je retiens » de la page 104.
livres…
Prolongement
Rechercher, dans un roman, un court passage à l’impar-
fait. Relever les verbes conjugués.

68 La poésie – Thème 5 : Les enfants du monde


Je m’entraîne E X E R CICES

Lexique Grammaire
Les mots génériques Identifier le verbe et son sujet
1 Trouve le mot générique qui correspond 6 Réécris ces phrases et souligne les verbes
à chaque série. conjugués.
• hareng – maquereau – thon – saumon – morue • Alicia lit un roman.
• écureuil – souris – castor – mulot – hamster • Pierre regarde la télévision et Nasri choisit
• pie – moineau – merle – mésange – rouge-gorge d’aller promener le chien.
– pinson • Dans la cuisine, les apprentis écoutent
2 Donne le mot générique de chaque série les conseils du chef. Ils s’activent et sortent
et complète-la avec au moins trois mots. les plats du four.
• Mes amis prennent le car avec moi. Nous allons
• Mot générique : … ➞ sucette – bonbon – … – … –
au collège.

• Mot générique : … ➞ baleine – orque – … – … – … 7 Dans les phrases que tu as recopiées à l’exercice
• Mot générique : … ➞ concert – violon – … – … – … précédent, cherche le sujet de chaque verbe
• Mot générique : … ➞ cerise – prune – … – … – … souligné. Indique à chaque fois s’il s’agit d’un nom
propre, d’un groupe nominal ou d’un pronom.
3 Classe les mots suivants en deux thèmes
génériques : « mammifères cervidés » ou 8 Recopie et complète les phrases avec un sujet
« mammifères félins ». de la nature grammaticale demandée.
caribou – chevreuil – léopard – cerf – puma – • … (nom propre) finit son exposé.
renne – lynx – lion – daim – guépard – jaguar • Que pensez-… (pronom) de ce film ?
• … (groupe nominal) compte combien de planètes ?
• … (nom propre) et … (nom propre) se cachent
Orthographe dans le jardin.
Les homophones grammaticaux as/a/à, et/est • Où pars-… (pronom) cet été ?
4 Recopie et complète les phrases suivantes
avec a/as/à :
• L’avion décolle … midi. Il arrivera … Madrid …
Le verbe
L’imparfait des verbes en -er, -ir, -dre, -oir
15 heures.
• Tu … très mal … la tête ? Reste au calme … 9 Reproduis ce tableau et complète-le
la maison. J’irai … la piscine avec les enfants. en conjuguant les verbes à l’imparfait.
• Il … un roman … lire. Verbe
• Les mammifères sont des animaux … sang Infinitif Pronom sujet
conjugué
chaud.
briller tu
5 Recopie et complète les phrases suivantes
grandir nous
avec et/est :
mentir je
• Ne cherche pas où … ton cartable. Il … rangé avec
ton sac de sport … ton manteau. apprendre elles
• Le chemin suit la rivière … traverse le bois. vouloir il
C’ … une promenade agréable … calme. pouvoir vous
• Cette B.D. … passionnante. J’ai déjà lu les
voir je
tomes 1 … 2.
10 Réécris chaque forme conjuguée à l’imparfait
aux deux premières personnes du pluriel.
j’allais – ils venaient – tu prends – il ferme –
elle voyage – tu plonges – il maigrit – je peux –
ils avancent – tu veux

La poésie – Thème 5 : Les enfants du monde 69


Tous les hommes ont-ils facilement
Oral accès à l’eau ? (45 minutes) pages 106 et 107 du manuel

•  Faire observer la seconde photographie. Interroger


Objectifs quelques élèves : « Que vois-tu ? De quel type d’usine
• Sensibiliser les élèves aux problèmes engendrés par la s’agit-il ? » Ce travail peut être rapproché du programme
répartition inégale de l’eau dans le monde. d’éducation au développement durable  : découvrir les
• Réfléchir aux solutions mises en œuvre pour un accès problèmes d’accès à l’eau potable ; l’eau, un bien précieux
à l’eau pour tous les habitants de la Terre. à économiser…

Je débats avec les autres (15 minutes)


Avant de commencer
• Travail oral collectif. Laisser du temps pour l’observation
Avant l’ouverture du manuel, énoncer la question et l’écrire du document de la page 107. « De quel type de document
au tableau. Demander aux élèves de s’exprimer. Poser des s’agit-il ? » Laisser les élèves le commenter librement, puis
questions supplémentaires pour favoriser l’expression de poser la question 5. Laisser les élèves mettre en évidence la
tous : « Comment as-tu accès à l’eau chez toi ? à l’école ? valeur de l’eau. Les échanges, lors des phases précédentes
Que signifie “avoir l’eau courante” ? À quoi sert l’eau ? Est- doivent permettre à tous les élèves de participer. Poser des
ce que tous les habitants de la Terre ont l’eau courante ? questions supplémentaires : « Quelles sont les utilisations
Pouvez-vous donner des exemples ? » Réponses possibles : de l’eau ?… » Réponses possibles : boire, se laver, permettre
accès à l’eau difficile, eau impropre à la consommation, régions l’agriculture, produire de l’énergie grâce aux barrages… Expli-
de grande sécheresse… «  Comment connaissez-vous ces quer pourquoi l’eau est indispensable à tous les êtres vivants,
exemples ? » Réponses possibles : livres documentaires, qui ne peuvent survivre sans eau. L’homme ne peut survivre
reportages TV, films… plus de deux ou trois jours sans s’hydrater.
• Ce travail peut être rapproché des programmes de sciences
J’observe et je décris (15 minutes)
(« Les sources d’énergie utilisées par les hommes : eau et
• Travail oral collectif. Laisser du temps pour l’observation barrage ») et de géographie (« Consommer en France : satis-
des documents photographiques de la page 106. Laisser les faire les besoins en eau »).
élèves les commenter librement, puis poser la question 1. • Terminer en reprenant la grande question du débat : « Tous
Situer l’Inde sur le planisphère. Faire décrire le paysage de les hommes ont-ils facilement accès à l’eau ? »
la première photographie : le sol est couvert de sable, la végé-
tation est rare et très clairsemée (touffes d’herbe, quelques
arbres), ce qui montre qu’il y a peu d’eau. Poser d’autres
Mots-clés
questions pour faire parler tous les élèves : « Comment défi- • eau courante, eau potable, puits, citerne
nir le paysage de la photographie ? » Faire citer les mots dé- • s’hydrater, se déshydrater
• pollution, gaspillage, sécheresse
sert, désertique. « Que voyez-vous au premier plan ? » Faire
lire la légende. Il ne s’agit pas d’un puits creusé dans le sol
tel que nous les connaissons mais d’une citerne enterrée,
c’est-à-dire un grand réservoir d’eau de pluie construit en Prolongements
béton et enterré. « Voyez-vous des habitations ? » À cette
•  Proposer un travail de recherche documentaire sur
première photographie, opposer celle du quartier résidentiel
l’eau potable à l’occasion de la Journée mondiale de
(question 2). Expliquer résidentiel. Décrire le paysage, en par-
l’eau, le 22 mars.
ticulier tout ce qui atteste de la présence de l’eau : pelouses,
• Écouter des musiques sur le thème de l’eau : La Moldau
piscines, arbres, haies…
(Smetana) ; Prélude d’une goutte d’eau (Chopin) ; La Mer,
• Une partie de ce travail peut être rapprochée d’un travail en
Jardin sous la pluie (Debussy) ; « L’Orage » (Beethoven,
géographie (cf. « Consommer en France : satisfaire les be-
Symphonie n° 6)…
soins en eau »).

Je donne mon avis (15 minutes)


• Laisser du temps pour l’observation des documents photo-
graphiques et de leurs légendes. Poser la question 3, laisser Lectures croisées
parler les élèves et les guider avec des questions supplémen- • Le Petit Prince, Antoine de Saint-Exupéry, chap. XXIII
taires : « Où se passe cette scène ? Dans quoi la femme met- à XXV.
elle l’eau  ? Pour quel usage  ? Cette eau est-elle potable  ? •  L’Eau, ressource précieuse, collectif, Gallimard, «  Les
Justifie ta réponse. À ton avis, cette femme a-t-elle l’eau cou- Yeux de la découverte », 2010.
rante dans sa maison  ? Ce robinet est-il seulement pour • « L’Eau de vie », conte de Grimm.
elle ? » Question 4 : amener les élèves à réfléchir sur les
différences de climat, de densité de population, de res-
sources financières, de pollution, mais aussi sur la présence
d’eau potable (au robinet ou en bouteille)… Leur demander
quelle eau ils boivent.

70 La poésie – Thème 6 : L’eau


pages 108 et 109 du manuel

LECT U RE Lecture – piste 12


La petite Seine
Quelques mots sur l’ouvrage et l’auteur de la première strophe qui riment, puis ceux de la dernière
Henri Chantavoine (1850-1918) est un homme de lettres et strophe. Expliquer les rimes embrassées (ABBA) de celle-ci.
un poète. Après des études à l’École normale supérieure, il • Question 6 : travail écrit individuel. Se référer au besoin
devient professeur de lettres puis de rhétorique. Il a publié aux pages 88-89 du manuel pour revoir les principes de la
de très nombreux recueils de poésie. Le poème « La petite poésie. L’ensemble des repérages effectués dans cette partie
Seine », écrit en 1899, est extrait de son recueil Le Monde permettra de répondre à la question 7.
moderne. J’élargis mon lexique (15 minutes)
Je comprends le texte (15 minutes) Travail écrit individuel. Rappeler aux élèves d’être bien
• Les échanges sur les enfants du monde réalisés lors du attentif à l’orthographe, surtout lorsqu’il s’agit de recopier
travail à l’oral à partir de la double page précédente vont per- des mots du texte.
mettre aux élèves de mieux comprendre ce poème et de ré- • Exercice 1 : l’explication ayant été donnée dans « Je com-
pondre aux questions. prends le texte », la faire redire par quelques élèves.
• Pour faciliter la lecture de ce poème, faire d’abord écouter • Exercice 2 : travail écrit. Pour les élèves les plus rapides,
le texte enregistré sur le CD, sans le support du manuel, afin leur demander d’employer les mots trouvés dans une
de centrer l’attention des élèves sur la musique de la langue phrase.
et la compréhension générale du texte. Faire entendre une • Exercice 3  : préparation individuelle, puis interroger
seconde fois le poème enregistré. À la suite de cette écoute, quelques élèves oralement.
demander aux élèves de quel type de texte il s’agit : docu- • Exercice 4 : travail écrit individuel. Faire vérifier le sens
mentaire ? théâtre ? conte ?... Faire justifier. Faire émerger ce trouvé dans le dictionnaire.
que les élèves ont compris du texte et noter au tableau les Exercices supplémentaires
premières impressions. Quels mots ont-ils retenus ? Où se
1. Recherche le nom du fleuve qui traverse chacune de ces
passe la scène ? Ouvrir alors le manuel pages 108-109. L’ob-
villes.
servation du texte, sa composition permettent-elles de
Rouen – Toulouse – Lyon – Orléans – Strasbourg
confirmer le type de texte perçu à l’écoute ? Faire justifier :
2. Recopie ces phrases et complète-les avec le mot qui
strophes, vers, rimes (cf. pages 88-89).
convient.
• Demander aux élèves de lire silencieusement le texte sans
• Il pêche la truite dans le … (court – cours – cour) d’eau.
oublier le titre (cf. question 2). Poser la question 1, puis la
• Le fleuve se jette dans la … (maire – mère – mer).
question 2 à la classe. Interroger quelques élèves et veiller à
• À Paris, il y a 37 … (pont – ponts – pond) au-dessus de la
faire justifier les réponses.
Seine.
• Poser la question 3 à la classe. Laisser les élèves s’exprimer
3. Recherche dans le dictionnaire la définition des mots en
et expliquer pourquoi cette rivière n’est pas célèbre comme
gras.
le fleuve du même nom. Faire justifier la réponse. Il s’agit
la crue d’un fleuve – un affluent – le lit d’un fleuve – un
d’une « humble » (simple) rivière, elle est discrète (ne mène
delta
pas « grand tapage »). Faire rechercher le sens du mot « ta-
page » et donner quelques synonymes. Elle ne fait pas parler J’améliore ma lecture (10 minutes)
d’elle (« sans aventure ») et reste près du village. Poser la
question 4, puis la question 5. Pour cette dernière, deman- Exercice 1 : copier la deuxième strophe au tableau et la
der une réponse écrite : paisible, doux, bruisser, chuchoter, voix faire réécouter grâce au CD. À l’écoute, demander aux élèves
légère. Écrire les mots trouvés au tableau. Questions 6 et 7 : de repérer les rimes et demander à quelques-uns de venir les
prévoir des photographies pour montrer les saules, peu- noter en couleur sur le tableau. Faire relire par quelques
pliers et fauvettes des roseaux. Poser la question 8 orale- élèves volontaires.
ment. Le poète parle de la rivière de chez nous comme s’il Exercice 2 : demander aux élèves comment ils envisagent
s’agissait d’un être familier. Il admire sa discrétion, son d’évoquer le calme à l’oral lorsqu’ils vont mettre le ton. Faire
calme… lire le poème à haute voix par quelques élèves volontaires.
• Demander aux élèves ce qu’ils pensent de ce poème et de
son titre : préparation en binômes ou petits groupes avant À mon tour de raconter (25 minutes)
d’interroger quelques volontaires. À l’oral : Laisser un temps de préparation avec prise de
notes. Les élèves écrivent les mots importants qu’ils veulent
Je décris le texte (15 minutes) prononcer à l’oral. Prévoir des documents photographiques
• Le travail conduit précédemment doit permettre à tous les de paysages avec cours d’eau (ou utiliser le manuel de géo-
élèves de décrire le texte. En interroger deux ou trois pour graphie) pour aider à la description.
répondre aux questions 1 et 2. À l’écrit : Au préalable, travail oral collectif avec les élèves
• Questions 3 à 5 : interroger quelques élèves et faire énoncer en difficulté : choisir un lieu et rechercher les mots pour le
trois strophes d’inégale longueur (faire compter le nombre décrire, pour dire pourquoi on l’aime. Aider les élèves à re-
de vers). Faire observer les vers avec des rimes croisées (se chercher des rimes à partir des mots qu’ils auront trouvés.
reporter à la page 88 du manuel). Écrire au tableau les mots Passer ensuite au travail écrit individuel.

La poésie – Thème 6 : L’eau 71


pages 110 et 111 du manuel

LECT U RE Lecture – piste 13


Les haïku

Prolongements Objectifs
• Recherche individuelle, à la médiathèque, d’un recueil • Découvrir une forme poétique étrangère.
de poésie que l’élève lira individuellement avant de le • Enrichir sa culture.
présenter au groupe classe.
• Choisir un poème sur l’eau et le recopier dans le carnet
de lecture. Quelques mots sur le genre poétique
• Le haïku est un genre poétique classique japonais très codi-
fié. Il est composé de 3 vers (un tercet) : le premier de 5 syl-
labes, le deuxième de 7 syllabes et le troisième de 5 syllabes.
Parfois la traduction ne permet pas de respecter cette norme
(cf. texte 2) ou bien l’auteur français choisit un autre rythme
(cf. texte 3). On peut aussi remarquer l’absence de rimes. Ces
petits poèmes traduisent une émotion passagère, une image
fugitive en référence à la nature, dans des termes simples.

Quelques mots sur les auteurs


• Bashô, né près de Kyoto en 1644, était un samouraï. C’est
l’une des figures de la poésie classique japonaise. Il a défini
l’esprit du haïku.
• Il sera important de consacrer un moment (lien avec la
géographie) à situer le Japon (et Kyoto) sur une carte du
monde, à expliquer ce qu’est un samouraï et à observer
l’écriture japonaise.
• Jean-Hugues Malineau, né à Paris en 1945, a été professeur
de littérature et journaliste avant de se consacrer entière-
ment à l’écriture, en particulier de la poésie. Il a reçu le Prix
de Rome de littérature en 1976. Son ouvrage Trente Haïku
rouges ou bleus (éd. Pluie d’étoiles, Toulon) donne des
conseils pour l’écriture des haïku.

Je comprends le texte (15 minutes)


• Il est important de favoriser dans la classe une ambiance
calme, sereine, de manière à ce que tous les élèves soient
réceptifs et disponibles pour l’écoute.
Phase 1
• Pour faciliter la lecture de ces poèmes, faire d’abord écou-
ter aux élèves les textes enregistrés sur le CD sans le support
du manuel, afin qu’ils soient attentifs à la musique des
haïku et à leur compréhension générale. Faire entendre une
seconde fois l’enregistrement. À la suite de cette écoute,
demander aux élèves de quel type de texte il s’agit : récit de
fiction, documentaire, théâtre… ? Faire justifier. Laisser les
élèves s’exprimer : impressions, mots retenus… Au besoin,
les guider par quelques questions  : «  S’agit-il d’un long
poème  ? Ces textes évoquent-ils tous un même thème  ?
Sont-ils écrits pour faire rire ? pour exprimer un sentiment ?
lequel ? Que ressentez-vous en les écoutant ?… »
Phase 2
• Demander alors aux élèves d’ouvrir leur manuel, pages 110-
111.
• Les laisser observer les textes, leur demander de les lire
silencieusement puis leur expliquer pourquoi ils se nom-
ment ainsi. Demander aux élèves d’observer les noms des
auteurs ; faire remarquer dans les références : « pour la tra-
duction française de Joan Titus-Carmel ». Faire préciser aux
élèves quelle est la langue d’origine des haïku. Expliquer aux

72 La poésie – Thème 6 : L’eau


élèves ce que cela signifie et pourquoi c’est très important, À l’écrit : Se référer à la fiche d’identité du haïku établie
surtout dans ce genre de poésie. au fil de la rubrique « Je décris le texte ».
• Laisser les élèves répondre aux questions 1 à 4. Faire rele-
ver aux élèves les verbes des poèmes et leur faire remarquer Prolongements
qu’il n’y en a qu’un seul par poème. Leur demander de don-
• Faire rechercher aux élèves d’autres haïku, en choisir
ner le thème commun à ces haïku : la nature et l’eau.
quelques-uns à recopier sur le cahier personnel de
Je décris le texte (15 minutes) lecture.
• Lire et écrire de nombreux haïku au tableau (un par
• Au fur et à mesure que les élèves vont répondre aux ques-
jour, par exemple) pour que les élèves soient en mesure
tions 1 à 6 qui n’offrent pas de difficulté particulière, établir
d’en produire.
au tableau la fiche d’identité du haïku à conserver comme
• Lire un ouvrage de Jean-Hugues Malineau  : Les
outil d’aide à la rédaction. La question 7 permet de faire la
Charades et les Chats-mots, Albin Michel.
synthèse de tout ce qui vient d’être relevé et noté au tableau.

J’élargis mon lexique (15 minutes)


Objectif : établir le champ lexical de l’eau.
Proposer les exercices 1 et 2
S’assurer que les élèves connaissent la définition d’une ono-
matopée (cf. manuel pages 164 et 199) : flic, flac ; plic, plac,
ploc ; glou glou ; plouf ; splouf ; splaf ; pschiiiiiiit… Demander
aux élèves de retrouver des comptines utilisant ces onoma-
topées.
Objectifs : comprendre et reconnaître une métaphore.
Proposer l’exercice 3
Exercice 3  : donner quelques exemples supplémentaires
pour bien différencier la comparaison de la métaphore.
Cet homme est rusé comme un renard. = comparaison (pré-
sence de comme)
Cet homme est un renard. = métaphore
Objectifs : établir un champ lexical et employer des mots
dans des phrases.
Proposer l’exercice 4
Exercice 4 : flot – flotter – flottille – flottable – flottabilité – flot-
tant – flottaison – flotteur – flotte.

Exercices supplémentaires
1. Recherche au moins quatre adjectifs pour qualifier le nom
bruit.
2. Recherche les mots de la famille de plonger.

J’améliore ma lecture (10 minutes)


Objectif : savoir lire un haïku.
Proposer l’exercice 1
Entraîner les élèves à une diction parfaite. Demander aux
élèves de choisir le haïku qu’ils préfèrent, de s’exercer à le
dire et de le présenter à la classe.
Proposer l’exercice 2
Demander aux élèves de respecter les règles de diction énon-
cées dans l’exercice 1 et d’ajouter des gestes pour réciter.
Laisser à disposition des élèves un magnétophone pour
qu’ils puissent s’écouter et améliorer leur diction.

À mon tour de raconter (25 minutes)


À l’oral : Demander aux élèves de chercher les onomato-
pées (cf. question 2 de lexique) qui pourront rendre compte
des bruits de l’orage dans le récit.

La poésie – Thème 6 : L’eau 73


page 112 du manuel page 113 du manuel

O M PR E N DRE Trouver le sens Lire à voix haute DI RE


LI RE ET C d’un mot
inconnu (2)
Objectif
Objectif Maîtriser les composantes d’une lecture expressive à voix
Adopter des stratégies de lecture pour trouver le sens haute.
d’un mot inconnu.
J’observe et je repère (10 minutes)
Je lis et je repère (10 minutes) Demander aux élèves d’observer la scène. Demander à
Demander aux élèves de lire la strophe (déjà connue : il quelques volontaires de lire successivement à voix haute le
s’agit d’un extrait du support de lecture p. 108 du manuel), contenu de la bulle orange (le poème), puis les encadrés
puis poser la question  1. Quelques élèves vont peut-être (questions 1 et 2). On peut proposer à un groupe de trois
avoir rencontré ce mot, mais sans savoir précisément le défi- élèves de jouer la scène. Poser la question  3. Laisser les
nir. Poser alors la question 2. Lorsque le mot « paix » est élèves s’exprimer et expliquer leur réponse.
donné, l’écrire au tableau. Faire remarquer la lettre finale.
Je comprends (10 minutes)
Je comprends (10 minutes) Lecture magistrale de la rubrique avec un arrêt sur chaque
Lecture magistrale de la rubrique avec un arrêt sur chaque point. Faire reformuler le contenu par quelques élèves.
point. Faire reformuler le contenu de chaque item, au fur et
à mesure, par quelques élèves. Faire énoncer une phrase Je m’entraîne (25 minutes)
finale de synthèse : par exemple, « Les mots de la même Découverte*
famille aident à comprendre un mot inconnu. » Objectif : lire des phrases à voix haute en mettant le ton
(exercice 1*).
Je m’entraîne (25 minutes) Travail oral. Souligner les signes de ponctuation à prendre
Prévoir l’utilisation du dictionnaire pour l’ensemble de ces en compte. Les phrases auront été préalablement écrites au
exercices. tableau.
Découverte* Appropriation**
Objectif : identifier le radical d’un mot et donner des mots Objectif : définir l’émotion à transmettre pour une lecture à
de la même famille (exercice  1*). Travail écrit individuel. voix haute (exercice 2**).
Mise en commun pour correction avant les exercices sui- Faire identifier les mots qui permettent de traduire l’émo-
vants. tion (persuasion pour la phrase  1, agacement pour la
Appropriation** phrase 2, regret pour la phrase 3, déception pour la phrase 4,
Objectif : rechercher le sens d’un mot grâce au radical et à la compliment pour la phrase 5).
famille identifiés (exercices 2** et 3**). Définir les mots en Approfondissement ***
gras dans une phrase. Vérifier leur sens dans un diction- Objectif : lire en mettant le ton (exercice 3***).
naire. Travail de préparation en binômes : repérer les mots à mettre
Approfondissement*** en évidence et les signes de ponctuation à respecter. Deman-
Objectif : rechercher le sens d’un adjectif dans un texte poé- der à chaque binôme de se partager la lecture : par exemple,
tique (exercice 4***). l’un peut lire les phrases interrogatives, l’autre les autres
Cet exercice peut être considéré comme un exercice expert. vers.
Le proposer à l’écrit aux élèves les plus performants et le
travailler oralement avec les autres. Exercices supplémentaires
1. Lis en mettant le ton l’extrait du poème d’Henri de Ré-
Exercices supplémentaires gnier (exercice 4 page 112).
1. Donne le sens du mot en gras après avoir trouvé les mots Travail de préparation en binômes : repérer les mots à mettre
de la même famille qui t’ont aidé(e). en évidence et les signes de ponctuation à respecter. Chaque
• La neige fond et ruisselle sur le chemin. élève lit, l’autre évalue, puis changement de rôle.
• Les secours seront acheminés rapidement par camion. 2. Lis à voix haute un poème de ton choix.
• Les habitants proches de l’aéroport font insonoriser leur
maison.
• Je dois faire renouveler mon passeport.
2. Emploie chacun de ces mots dans une phrase pour en
faire trouver le sens.
finaliste – une brassée – encapuchonner – démouler

74 La poésie – Thème 6 : L’eau


pages 114 et 115 du manuel pages 116 et 117 du manuel
Le champ lexical L’accord sujet O RT H O GR A P
LE XIQ U E verbe HE

Objectif Objectif
Relever les mots d’un même thème afin de mieux com- Maîtriser les règles de l’accord du verbe avec son sujet.
prendre le sens d’un texte.
Je lis et je m’interroge (10 minutes)
Je lis et je m’interroge (10 minutes) Demander aux élèves de lire le poème ou le leur lire. Ques-
Demander aux élèves de lire le poème ou le leur lire. Ques- tion 1 : laisser les élèves s’exprimer et noter au fur et à me-
tion 1 : laisser les élèves s’exprimer et noter au fur et à me- sure les verbes conjugués au tableau. Questions  2 et 3  :
sure les mots en colonne au tableau. En haut, écrire le nom compléter le tableau en écrivant les sujets. Question 4 : sou-
du thème. Apporter l’expression cours d’eau et rappeler la ligner les terminaisons, puis poser la question 5.
différence entre rivière (se jette dans un autre cours d’eau) et
fleuve (se jette dans la mer ou l’océan). Question 2 : faire Je manipule (10 minutes)
compléter la liste du tableau. Objectifs : associer sujet et verbe conjugué (exercice A) ; ac-
corder un verbe avec son sujet (exercices B et C) ; choisir un
Je manipule (10 minutes) pronom sujet approprié (exercice D).
Objectifs  : identifier le thème d’un champ lexical (exer- Exercices A et D : travail collectif à l’oral. Écrire au préalable
cices A et D) ; identifier un intrus dans un champ lexical ces exercices au tableau, puis les compléter au fur et à me-
(exercice B) ; compléter un champ lexical (exercice C). sure avec les réponses des élèves. Exercices B et C : travail
écrit individuel.
Je retiens (10 minutes)
Lecture magistrale de la rubrique avec un arrêt sur chaque Je retiens (10 minutes)
point. Faire reformuler le contenu de chaque item, au fur et Lecture magistrale de la rubrique avec un arrêt sur chaque
à mesure, par quelques élèves. Faire énoncer en synthèse la point. Faire reformuler le contenu de chaque item, au fur et
définition d’un champ lexical. à mesure, par quelques élèves. Faire énoncer en synthèse la
règle d’accord du verbe avec son sujet.
Je m’entraîne (25 minutes)
Découverte* Je m’entraîne (25 minutes)
Objectifs  : identifier le thème d’un champ lexical (exer- Travail écrit individuel. S’assurer que tous les élèves réus-
cice 1*) ; identifier un intrus dans un champ lexical (exer- sissent l’exercice 1 avant de les laisser continuer.
cice 2*). Travail écrit individuel. Exercice 1 : faire compléter Découverte*
les listes par les élèves. Objectifs : identifier la relation sujet verbe (exercice 1*) ;
Appropriation** compléter une phrase avec le verbe (exercice 2*) ou le sujet
Objectif : compléter un champ lexical (exercice 3**). Travail (exercice 3*) qui convient.
écrit individuel. Écrire les mots trouvés au tableau. Appropriation **
Approfondissement*** Objectifs : compléter une phrase avec le pronom sujet (exer-
Objectif  : compléter et identifier un champ lexical (exer- cice 4**) ou la forme du verbe (exercice 5**) appropriés.
cice 4***). S’assurer que tous les élèves ont compris chaque Approfondissement***
mot (par exemple, ausculter ou onomatopée). Travail écrit in- Objectifs : conjuguer un verbe au présent en respectant l’ac-
dividuel. cord sujet verbe (exercice 6***) ; compléter un sujet pour
Exercice expert. Objectif : identifier dans un texte les mots l’accorder à la conjugaison du verbe (exercice 7***).
appartenant à deux champs lexicaux nommés. Exercice expert. Objectif : identifier le sujet et conjuguer
le verbe en l’accordant correctement à celui-ci.
À mon tour d’écrire (20 minutes)
Dictée
Objectifs : compléter un haïku avec les termes appropriés
(exercice 1) ; produire un écrit court en respectant les carac- Avant la dictée, effectuer une lecture magistrale phrase par
téristiques d’un haïku en utilisant le champ lexical de l’au- phrase pour faire identifier oralement les relations sujet
tomne (exercice 2). verbe.
Recommander aux élèves d’utiliser la boîte à mots et d’être J’écris (10 minutes)
vigilants sur l’orthographe.
Travailler oralement le premier item avec les élèves : « De
qui parle-t-on  ? Que fait-elle  ? Où  ? Quand  ? De quelle
façon ? Avec qui ? » Rappeler de conjuguer les verbes au
présent en faisant les accords nécessaires.

La poésie – Thème 6 : L’eau 75


pages 118 et 119 du manuel pages 120 et 121 du manuel

IRE Les pronoms L’imparfait des LE V E R B E


GR A M M A verbes fréquents

Objectif Objectif
Identifier et savoir utiliser les pronoms sujets et les pro- Savoir conjuguer à l’imparfait les verbes être, avoir, aller,
noms de reprise. faire, dire.

Je lis et je m’interroge (10 minutes) Je lis et je m’interroge (10 minutes)


Demander aux élèves de lire le poème ou le leur lire. Ques- Demander aux élèves de lire le poème ou le leur lire. Ques-
tion 1 : laisser les élèves s’exprimer et noter la relation sujet tion 1 : laisser les élèves s’exprimer et noter les infinitifs au
verbe au tableau. Même démarche pour la question 2. Poser tableau. Question 2 : faire relire le texte en le commençant
la question 3, puis la question 4 : identifier le déterminant par « Aujourd’hui… », puis par « Demain… » pour remar-
en le remplaçant par un autre mot ou groupe nominal (la, quer la conjugaison des verbes et identifier l’imparfait.
une, cette mer). Après la question 5, proposer la même dé- Écrire le mot imparfait au tableau. Question 3 : faire épeler
marche en remplaçant océan par les vagues. par plusieurs élèves.

Je manipule (10 minutes) Je manipule (10 minutes)


Objectifs : associer pronom sujet et verbe conjugué (exer- Objectifs : identifier des verbes conjugués à l’imparfait (exer-
cice A) ; remplacer un groupe nominal par un pronom sujet cice A) ; associer groupe verbal et pronom sujet (exercice B) ;
(exercice B). passer du présent à l’imparfait (exercice C) ; conjuguer à
Écrire l’exercice A au préalable au tableau puis solliciter les l’imparfait (exercice D).
élèves. Faire justifier chaque choix. Exercice B : travail écrit
individuel. Je retiens (10 minutes)
Lecture magistrale de la rubrique avec un arrêt sur chaque
Je retiens (10 minutes) point. Faire reformuler le contenu de chaque item, au fur et
Lecture magistrale de la rubrique avec un arrêt sur chaque à mesure, par quelques élèves.
point. Faire reformuler le contenu de chaque item, au fur et
à mesure, par quelques élèves. Je m’entraîne (25 minutes)
Travail écrit individuel pour tous les exercices. Inviter les
Je m’entraîne (25 minutes) élèves à se reporter à l’encadré « Je retiens ».
Travail écrit individuel pour tous ces exercices. Découverte*
Découverte* Objectifs : identifier les verbes conjugués à l’imparfait (exer-
Objectif : mettre en lien groupe sujet et pronom (exercices 1* cice 1*) ; compléter les phrases avec un pronom sujet (exer-
et 2*). Lors de la mise en commun, écrire au tableau les cice  2*)  ; associer un pronom sujet au groupe verbal
groupes nominaux et les pronoms correspondants. approprié (exercice 3*).
Appropriation** Tous les élèves doivent être capables de faire sans aide ces
Objectifs : remplacer un groupe nominal par un pronom trois exercices.
(exercice 3**) ; mettre en lien groupe nominal et pronom Appropriation**
(exercice  4**)  ; distinguer pronom et déterminant (exer- Objectifs : conjuguer les verbes à l’imparfait (exercices 4 et
cice 5**) ; utiliser des pronoms sujets pour éviter les répéti- 6**)  ; choisir la forme de l’imparfait qui convient (exer-
tions (exercice 6**). cice 5**).
Approfondissement*** Approfondissement***
Objectif  : remplacer un pronom par un groupe nominal Objectifs : réécrire des phrases en mettant le sujet au pluriel
approprié (exercice 7***). Faire justifier chaque choix. Iden- (exercice 7***) ; réécrire des phrases en mettant les verbes à
tifier le verbe conjugué et le sujet avant de remplacer le pro- l’imparfait (exercice 8***).
nom en gras. Exercice 7 : ne faire écrire que les relations sujet verbe.
Exercice expert. Objectif : compléter des phrases avec des Exercice expert. Objectif : transformer un texte, du pré-
pronoms sujets ou de reprise. sent à l’imparfait.

J’écris (10 minutes) J’écris (10 minutes)


Cet exercice est à réaliser de préférence sur ordinateur. Lire Demander aux élèves de choisir les sujets. Exemple : de qui
magistralement la consigne et demander aux élèves de citer vont-ils parler pour le verbe aller ? Mon frère ; Mes parents ;
les pronoms sujets (se reporter au « Je retiens » page 118). Je… Que fait/font-il(s) ? Il(s) va/vont… Où ? Quand ? Mon
Au préalable, travailler sur un exemple à l’oral avec le groupe frère va à la piscine à vélo. Mes parents vont chaque été au
classe. Maroc. Je vais bientôt au collège…

76 La poésie – Thème 6 : L’eau


Je m’entraîne E X E R CICES

Lexique Grammaire
Le champ lexical Les pronoms
1 Pour chaque liste, nomme le champ lexical 5 Complète avec des pronoms sujets qui conviennent.
correspondant. • … pliez les draps qu’… a repassés.
• scanner – imprimer – unité centrale – moniteur • … étais ravie de mon voyage mais … avais raté
➞… toutes mes photos.
• dessert – recette – restaurant – cuisiner – plats • … ferons attention. … pense que les routes
➞… seront dégagées et que … pourrons passer.
• film – projection – caméra – scénario – • … attendent leurs invités.
metteur en scène • … espère qu’… a bien compris la consigne et
➞… qu’… réussira son contrôle. Son père et moi, …
• natation – football – gymnase – courir – filet l’avons aidé à réviser.
➞… 6 Indique si les pronoms en gras sont des pronoms
• arbre – feuille – mousse – champ – fleur – forêt sujets ou des pronoms de reprise.
➞…
• Il a mis une veste chaude. Je l’envie car
2 Recopie et complète chaque liste avec trois mots nous sommes dans un gymnase glacial.
du même champ lexical. • Ne la laisse pas seule : elle a trop peur
• vague – marée – … – … – … dans cette maison isolée. Je la comprends.
• peur – gaieté – … – … – … • J’arrête mes devoirs ; je les reprendrai après
• sommet – alpiniste – … – … – … le repas. Mon père m’aidera quand il rentrera.
• Chaque nuit, le chien du voisin aboie et il me
réveille.
Orthographe
L’accord sujet verbe
3 Forme et recopie toutes les phrases possibles
Le verbe
L’imparfait des verbes fréquents
en reliant les sujets et les verbes suivants :
7 Recopie ces phrases en conjuguant les verbes
• Les pompiers
à l’imparfait.
• Il • arrive rapidement.
• La directrice • arrivent rapidement. • Vous (être) malade ? – Oui, j’(avoir) une angine.
• L’acteur • Il (faire) très froid ce matin. Les voitures (être)
• Elles couvertes de givre.
• Nous (aller) sortir, mais tu (dire) que l’orage
4 Recopie et complète ces phrases avec des verbes n’(être) pas loin.
qui conviennent conjugués au présent. Attention • Tes cousins (faire) une cabane avec leur père.
aux accords ! Tu n’(aller) pas avec eux ?
• Les élèves de la maternelle … au premier • Ils (dire) qu’ils (avoir) peur du noir.
service. Ensuite, les plus jeunes … la sieste. 8 Réécris ces phrases en mettant les verbes
• Vous n’… pas en vacances cette année ? à l’imparfait.
– Si, nous … le train demain pour Lyon. • Je rentre tard chaque soir.
Ma sœur nous … avec impatience. • Mes outils sont dans le garage.
• Les collégiens … le brevet en troisième. • Où êtes-vous ? – Nous sommes au stade.
• Est-ce que tu … un compas à me prêter ? • Tu ne fais attention à rien.
Le mien … introuvable. • Ils ont un devoir à terminer. Ils attendent
• Je ne … pas au soleil car j’… trop mal aux yeux. la permission de sortir.
• La nouvelle fait plaisir : tous les passagers
reviennent sains et saufs.
• Le repas est délicieux et la soirée se passe
agréablement.
La poésie – Thème 6 : L’eau 77
page 122 du manuel

’É CRI T URE Écrire un poème


PR OJET D

Objectif À mon tour d’écrire


Être capable d’écrire un poème. (2 séances de 20-30 minutes)
Lecture magistrale de la consigne. Demander ensuite aux
Je lis et je décris (10 minutes) élèves de définir leur tâche.
Séance 1
• Demander aux élèves de lire le poème ou de l’écouter : le
Suivre les étapes 1 à 6 une à une.
professeur peut proposer à quelques élèves de le lire à voix
Étape 1 : redéfinir ce qu’est un champ lexical (cf. page 114).
haute ou en faire une lecture magistrale. Question 1 : laisser
Demander aux élèves d’écrire des verbes, des noms, des
les élèves s’exprimer et noter le titre au tableau. Demander
adjectifs... Leur rappeler qu’ils peuvent utiliser la « boîte à
aux élèves si celui-ci nous renseigne sur le contenu du
mots ». Les élèves peuvent aussi utiliser leur dictionnaire.
poème. Expliquer « hymne » : poème à la gloire, en l’hon-
Étape 2 : reprendre les mots trouvés à l’étape 1 et rechercher
neur de (ici, en l’honneur des objets).
des rimes.
• Question 2 : observer la forme du poème. Au besoin, pro-
Étapes 3 à 6 : apporter l’aide nécessaire aux élèves en diffi-
poser aux élèves de se reporter à la page  88 pour qu’ils
culté. En particulier, les aider au toilettage orthographique et
puissent identifier les rimes croisées.
les guider pour l’utilisation de la « boîte à mots ».
• Question 3 : laisser les élèves s’exprimer et justifier leur
Séance 2
réponse (les renvoyer éventuellement à la page « Lexique »
Étapes 7 et 8 : relecture et réécriture.
consacrée au champ lexical, p. 114 du manuel). Faire une
synthèse et garder la trace (au tableau ou sur une affiche) des
caractéristiques de ce poème. Cette trace permettra, lors de Prolongement
la phase d’écriture, d’établir avec les élèves une fiche de re- Organiser un moment de lecture des poèmes créés
lecture utilisable par un pair (cf. étape 7 de la rubrique « À (volontariat des élèves). Créer un recueil de poèmes de
mon tour d’écrire »). la classe : chaque volontaire y écrira son poème.
Oui Non
Le poème comporte :
• un titre ;
• un texte de 16 vers.
Chaque vers commence par une majuscule.
Les vers riment 2 à 2.
Le poème parle des objets ménagers.

Je me prépare à écrire
Objectifs : mettre les élèves dans les conditions d’écriture
d’un poème sur le thème des objets ménagers (exercices 1 à
4) ; rappeler les caractéristiques d’identification d’un poème
(exercices 5, 6, 7, 8).
Exercices 1 et 3 : écrit individuel. Exercices 2 et 4 en bi-
nômes.
Exercices 5 et 6 : oral collectif. Ces deux exercices vont
permettre de réactiver les connaissances sur les rimes.
Pour l’exercice 6, demander à quelques élèves d’énoncer ce
qu’on entend à la fin du mot proposé :
armoire, miroir ➞ J’entends [war]. Je peux faire rimer avec …
broche ➞ J’entends [S]. Je peux faire rimer avec …
chapeau ➞ J’entends [po]. Je peux faire rimer avec …
Exercices 7 et 8 : oral collectif. Lecture magistrale en ac-
centuant les rimes. Faire identifier ces rimes et compléter
les vers.

78 La poésie
PR OJET D
’É CRI T URE Écrire un poème
1 Lis ces trois textes.

Texte 1 Texte 3
Myosotis Venise
J’aime les étangs, et j’habite Dans Venise la rouge,
Partout où l’eau se creuse un lit. Pas un bateau qui bouge,
Ma fleur, d’un bleu pâle, s’agite Pas un pêcheur dans l’eau,
Au moindre vent, au moindre bruit. Pas un falot.
Ma coupe d’or est si petite Seul, assis à la grève,
Qu’une larme d’oiseau l’emplit. Le grand lion soulève,
Alphonse de Lamartine Sur l’horizon serein,
Son pied d’airain.
Autour de lui, par groupes,
Texte 2 Navires et chaloupes,
Pareils à des hérons
La mer se lamente Couchés en ronds,
La mer se lamente à la dune
Où poussent les chardons marins, Dorment sur l’eau qui fume,
Et je sais que, ce soir, la lune Et croisent dans la brume,
Sera ronde à travers les pins. En légers tourbillons,
Leurs pavillons.
Henri de Régnier
[…]
Alfred de Musset, Premières Poésies, Poésies nouvelles,
© Éditions Gallimard, 2007.

2 À quel genre ces textes appartiennent-ils ? Justifie ta réponse.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

3 Qui est l’auteur :

a) du texte 1 ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

b) du texte 2 ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

c) du texte 3 ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

4 Observe les mots qui riment ensemble dans chaque texte, puis coche la bonne case.

a) Dans le texte 1, les rimes sont : q plates. q croisées.


b) Dans le texte 2, les rimes sont : q plates. q croisées.
c) Dans le texte 3, les rimes sont : q plates. q croisées.

La poésie 79
5 a) Lis ce poème de Corinne Albaut, Sonnailles et tambourins.

Sonnailles et tambourins

Les crécelles et . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ➞ . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

C’est plutôt pour les bébés.

Les sonnailles et les grelots,

C’est plutôt pour . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ➞ . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Tambourins et castagnettes,

C’est plutôt pour faire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ➞ . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Calebasses et . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ➞ . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

C’est le Carnaval qui passe.


Corinne Albaut, © C. Albaut.

b) Place les mots suivants dans le poème pour que les vers riment :
les hochets, maracas, les chevaux, la fête

c) Propose, pour chaque vers, un autre mot qui rime (fais attention au sens et à l’orthographe).

6 À la manière de Corinne Albaut, écris ton poème, puis illustre-le (dessin, collage, photographie).

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

80 La poésie
page 124 du manuel page 125 du manuel

IO N Je teste mes
É V A LU A T connaissances

Objectif Objectif
S’évaluer sur les notions de lexique, d’orthographe, de Être capable de manipuler les mots et expressions de la
grammaire, de conjugaison abordées dans les thèmes 5 langue française en jouant sur leurs sens.
et 6.

Solution de l’exercice 1 :


Lexique mouche
Objectifs : trouver un mot générique (exercice 1) ; identi-
fier l’intrus dans un champ lexical (exercice 2). Solution de l’exercice 2 :
• joute  • facile
Orthographe • barre • romain
Objectifs : compléter avec l’homophone qui convient • cahier  • fourmi
parmi a/as/a (exercice 3) ou et/est (exercice 4) ; accorder le • lavoir  • mainate
verbe à son pronom sujet (exercice 5).
Solution de l’exercice 3 :
Grammaire Ses cheveux sont blancs comme neige.
Objectifs : identifier la relation sujet verbe (exercice 6) ; Il fait un froid de canard.
remplacer un pronom sujet par un nom ou un groupe no- Après la pluie vient le beau temps.
minal approprié (exercice 7).
Solution de l’exercice 4 :
Le verbe
Objectifs : maîtriser la conjugaison des verbes à l’impar- 1
fait (exercices 8 et 9). V
Exercice complexe 2 N E I G E 3
Après la lecture des phrases, demander aux élèves à quel
temps sont conjugués les verbes. Donner l’infinitif de cha- N 5 B
cun. Identifier la relation sujet verbe et écrire les phrases à 4 T O N N E R R E
l’imparfait. S’assurer que les élèves en difficulté ont bien
identifié la relation sujet verbe avant de réécrire les phrases U 7 O
à l’imparfait. 6 G L A C E U
9 G C I
8 S O L E I L L
R S A L
A I A
G R R
E D
Solution de l’exercice 5 :
vélo (4 lettres) – blanc (5 lettres) – chaise (6 lettres) – passant,
planche (7 lettres) – passants (8 lettres) – promenade (9 lettres)

Remarque pour l’exercice 6 :


Utiliser un magnétophone.

Solution de l’exercice 7 :


canari ; navire ; battre

Solution de l’exercice 8 :


nuit ; sourcil ; héron ; coffre

La poésie 81
pages 98 à 105 et 114 à 121 du manuel

IO N
É V A LU A T Prénom : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Date : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Lexique
1 Repère le mot générique dans chaque liste et entoure-le.

• un losange – un triangle – un carré – une figure géométrique – un cercle – un rectangle

• une fourmi – une mouche – un insecte – une abeille – une coccinelle – le scarabée – la puce

• un boulanger – un menuisier – un maçon – un pharmacien – un professeur – un métier

• un dictionnaire – un atlas – une encyclopédie – un livre – un recueil de poèmes – un roman –

un guide touristique

• un camion – un véhicule – une bicyclette – une voiture – un pousse-pousse – une motocyclette

2 Complète chaque champ lexical avec 4 mots.

• la voiture : ����������������������������������������������������������������������������������������������������������

• le cinéma : ���������������������������������������������������������������������������������������������������������

• les vacances : ������������������������������������������������������������������������������������������������������

• le cirque : �����������������������������������������������������������������������������������������������������������

• la justice : ����������������������������������������������������������������������������������������������������������
© Hachette Livre 2017 – Mot de passe Guide pédagogique CM1 – Reproduction autorisée pour une classe seulement.

Orthographe
3 Complète ces phrases avec a, as ou à. 

• Chaque jeudi, nous allons ������������ la piscine.

• Mon père ������������ fini de réparer mon vélo.

• En vacances, je vais ������������ la plage deux fois par jour.

• ������������ -tu un instant ������������ m’accorder ?

4 Complète ces phrases avec et ou est.

• J’ai mis de l’huile ������������ du vinaigre dans ma salade.

• Marine ������������ partie au Pérou depuis trois mois.

• Mohamed ������������ Paul sont de très bons amis.

• Le maître ������������ satisfait du travail de ses élèves.

• Ta sœur ������������ triste ������������ elle pleure.

82 La poésie
Grammaire
5 Souligne les verbes conjugués et entoure leur sujet.

• Les élèves sortaient de la classe en silence.

• J’espère vous voir le mois prochain.

• Albane était au zoo avec sa tante hier après-midi.

• Voyez-vous ce joli bateau près du pont ?

6 Relie chaque pronom sujet au verbe qui convient.

On • • fais des efforts. Ils • • parlez trop fort.


Tu • • avons faim. Je • • frappent à la porte.
Nous • • prend le train. Vous • • dis une bêtise.

7 Complète chaque phrase avec le pronom qui convient pour remplacer le groupe nominal en gras.

• Les sacs sont remplis de billes. ➞ ������������ sont remplis de billes.

• Karim pose le verre sur la table. ➞ Karim ������������ pose sur la table.

• Chloé parle à sa sœur. ➞ Chloé ������������ parle.

• Ernest mangera des abricots. ➞ Ernest ������������ mangera.

• Myriam appelle son amie. ➞ Myriam ������������ appelle.

Le verbe
8 Complète ces phrases avec chaque verbe entre parenthèses conjugué à l’imparfait.

© Hachette Livre 2017 – Mot de passe Guide pédagogique CM1 – Reproduction autorisée pour une classe seulement.
• Les skieurs �������������������������������� (descendre) à vive allure.
• Pour gagner, nous �������������������������������� (devoir) nous entraîner tous les jours.

• Les spectateurs �������������������������������� (applaudir) avec enthousiasme !

• Tu m’�������������������������������� (écouter) et tu �������������������������������� (prendre) des notes.

9 Réécris ces phrases en conjuguant chaque verbe entre parenthèses à l’imparfait.

• Ce coureur (aller) certainement battre le record de vitesse.

��������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������

• Je (dire) mon poème à voix haute en mettant le ton.

��������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������

• Vous (faire) bien attention à traverser sur le passage piéton.

��������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������

• Tous les élèves de la classe (être) d’accord pour participer.

��������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������

La poésie 83
Le roman
Je découvre ce qu’est un roman pages 126 et 127 du manuel

Avant de commencer
• Cette double page a pour objectif de permettre aux élèves d’étayer ce qu’ils savent sur le roman. Ayant déjà abordé
ce genre littéraire, ils pourront procéder à des tris de romans afin de mettre en évidence les caractéristiques prin-
cipales et secondaires du genre. Ils affineront ensuite, au travers de l’étude des textes proposés, la définition du
roman.
• À partir d’un tri de livres comprenant un grand choix de romans, les élèves pourront réinvestir par décontextua-
lisation la définition du roman. Pour un tri le plus affiné possible, prévoir une grande variété de romans apparte-
nant à tous les genres existants (policier, aventures, historique, science-fiction, autobiographie…) et comprenant
des auteurs de différentes époques. Par petits groupes, demander aux élèves de trier les livres comme ils l’en-
tendent. Chaque groupe propose ensuite son tri à la classe, en justifiant ses choix.
La mise en commun permet de valider ou d’invalider les tris.
• Une affiche, sur laquelle figurent une définition du roman proposée par les élèves ainsi que quelques exemples
de romans (titres et auteurs) écrits dans l’ordre chronologique est réalisée pour mémoire.
Exploitation de la double page
• Demander aux élèves de lire la page 126. En grands groupes et à l’oral, répondre aux questions suivantes : « Quel
est l’auteur du roman proposé ? Quel en est le titre ? Qui est le personnage principal ? Y a-t-il des personnages
secondaires ? Quel est le genre du roman ? Où se passe la scène sur la couverture ? Quel en est le thème ? »
• Reprendre les romans utilisés lors du tri de textes. En distribuer d’autres en veillant à la diversité des ouvrages
proposés : romans d’aventures, policiers, autobiographiques, historiques et de science-fiction. Par petits groupes,
les élèves manipulent les livres, écrivent au brouillon, pour chacun d’entre eux, le titre, l’auteur, le thème, le per-
sonnage principal, le lieu immédiatement présenté et précisent le genre de chaque roman. À l’aide de ces éléments,
chaque groupe présente ensuite succinctement un livre au reste de la classe.
• Faire lire la page 127. Bien redéfinir en grands groupes chaque genre de roman.
En conclusion
• La définition du roman peut maintenant être complétée et recopiée sur une grande affiche. 
Sous la définition, tracer quatre colonnes présentant chacune un type de romans. Y inscrire des titres de romans
présentés. Cette liste pourra être complétée par des romans étudiés par la suite ou connus des élèves.

Lectures croisées
La justice Le héros
– Une ado en prison, Marc Cantin, éd. Coyote jeunesse, – Guerre secrète à Versailles, Arthur Ténor, Gallimard jeu-
2008. nesse, 2003.
– Le Contour de toutes les peurs, Guillaume Guéraud, éd. du – Tom Cox à la poursuite de Merlin, Franck Krebs, Seuil
Rouergue, 2008. jeunesse, 2003.
– Chauds, les marrons !, Alix Clémence, Magnard jeunesse, – Le Bourreau de la pleine lune, Michel Honaker, Gallimard
2002. jeunesse, 2003.
– Voleuse, Franck Prévot, Sandrine Martin, éd. Le Baron – Le Pavillon dans les dunes, Robert Louis Stevenson, Folio
perché, 2006. junior.

84 Le roman
À quoi sert la justice ?
Oral (45 minutes) pages 128 et 129 du manuel

Objectif Je débats avec les autres (15 minutes)


S’interroger sur les notions que recouvre le mot justice. • Ce document et les questions qui l’accompagnent re-
prennent les notions d’« équité » et de « capacité à rendre le
droit ».
Avant de commencer • Faire lire les questions 7 et 8 et laisser le débat s’installer.
• Cette double page a pour objectif de mettre en évidence, en Montrer que la notion d’équité est symbolisée par la balance
lien avec le cours d’éducation civique, les différentes notions et les yeux bandés. Le juge doit en effet être le plus objectif
que recouvre le terme justice en tant que principe moral ou possible, ne pas se laisser influencer, peser le pour et le
bien d’un point de vue institutionnel. « Qu’est-ce que la jus- contre de chaque argument afin de prendre une décision la
tice ? En quoi une situation peut-elle être injuste ? En France, plus mesurée possible. Le glaive, quant à lui, rappelle la
qui rend la justice ? Comment ce système est-il organisé ? force nécessaire à la justice pour que celle-ci soit appliquée.
A-t-il toujours fonctionné de la sorte ou bien a-t-il évolué au Rappeler comment s’organise un tribunal : le président du
cours de l’histoire ? En quoi est-il différent aujourd’hui ? » tribunal est entouré de juges ; face à lui se trouvent le procu-
• Avant même d’ouvrir le livre, poser la question aux élèves : reur et l’avocat de la défense. Aux assises, l’avis des jurés est
« Qu’est-ce que la justice ? » Laisser quelques minutes à cha- également pris en compte. Montrer en quoi la présence de
cun pour noter au brouillon toutes les idées qui lui viennent. tous ces acteurs de la justice est importante pour un verdict
Procéder ensuite à une mise en commun et laisser le débat le plus objectif possible.
s’installer. Demander aux élèves d’illustrer leurs idées avec • Faire lire la question 9. Mettre en regard les différentes
des exemples concrets. propositions des élèves. Insister ici sur le fait que la justice
sert à punir mais également à réparer un préjudice. D’un
J’observe et je décris (15 minutes)
côté, le coupable doit payer (amendes, prison, travaux d’inté-
• Faire observer la première photographie silencieusement. rêt général) et, de l’autre, le préjudice subi par la victime est
Laisser les enfants réagir à l’oral, puis orienter la réflexion : reconnu et parfois dédommagé. Avant de pouvoir juger, la
« Où se trouvent ces personnes ? Que font-elles ? Pourquoi justice doit instruire le dossier, étudier tout ce qui pourrait
certaines cachent-elles leur visage  ? À qui appartient ce accuser ou innocenter le prévenu. Enfin, au-delà de ces no-
wagon ? En quoi est-ce un bien public ? Ces personnes ont- tions d’« instruction », de « punition » et de « réparation »,
elles le droit de faire cela ? Pourquoi ? » l’existence même de la justice en tant qu’institution a un
• Passer ensuite au second document et répondre à la ques- effet prophylactique (dissuade de commettre des délits).
tion 2 afin de mettre l’accent sur les notions de loi et d’inter-
diction. « À quoi servent les menottes et dans quels cas les
met-on à une personne ? »
Mots-clés
• Pour étoffer la réponse à la question « À quoi sert la jus- • notion de coupable, de délit
• protection des mineurs, mesures éducatives, sanctions
tice ? », les élèves peuvent chercher des synonymes du mot
• qui rend la justice : le tribunal, le juge
justice : bien-fondé, égalité, droit, équité, honnêteté...

Je présente un document (15 minutes)


Prolongements
• Cette activité a pour but de faire le lien entre le thème et
certains éléments du débat. Faire lire le document à voix • Rencontrer un policier qui vient parler de son travail.
haute. Expliquer les mots incompris. Laisser quelques mi- • Visiter la Conciergerie à Paris ou un palais de justice.
nutes aux élèves pour réfléchir aux questions 3 et 4. Procéder • Faire une recherche sur les métiers de la justice (poli-
à une mise en commun. Demander aux élèves de justifier cier, magistrat...).
leurs réponses en prenant appui sur le texte. Demander alors
à un élève d’évoquer les informations rapportées par le docu-
ment (question 5). Veiller à ce qu’il formule des phrases claires
et lui demander de les reformuler si ce n’est pas le cas.
• Cet extrait permet d’insister sur les différents aspects de la
justice en ce qui concerne les mineurs : elle est répressive,
mais aussi éducative et protectrice selon les cas. Le document
met également en évidence les particularités de la justice des-
tinée aux mineurs, qui prend en compte à la fois la gravité des
faits et l’âge des jeunes qui sont jugés : une gradation des
sanctions est prévue en fonction de l’âge du jeune qui a com-
mis les faits et de la gravité de ces derniers.
•  Demander enfin à un élève de décrire les illustrations
(question 6) en s’aidant du texte.

Le roman – Thème 7 : La justice 85


pages 130 et 131 du manuel

LECT U RE Lecture – piste 14


Enquête au collège
Quelques mots sur l’auteur Écrire le mot au tableau et demander à un élève de venir en
Jean-Philippe Arrou-Vignod, né en 1958 à Bordeaux en Gi- souligner le radical. Avec l’aide du reste de la classe, lui de-
ronde, a fait des études à l’École normale supérieure et a mander d’entourer ce qui a été ajouté à ce radical. Chaque
toujours adoré la lecture. En dehors de son activité d’auteur élève cherche au brouillon d’autres mots de la même fa-
de romans policiers pour la jeunesse (La Soupe de poissons mille. Procéder à une mise en commun et écrire les propo-
rouges, Le Camembert volant), il est professeur de lettres mo- sitions au tableau.
dernes. En 1997, il a été lauréat du prix Renaudot des ly- Proposer l’exercice 3
céens pour son roman L’Homme du cinquième jour. Objectif : comprendre le sens d’une expression.
Jean-Philippe Arrou-Vignod est notamment connu pour le Faire lire l’expression et la retrouver dans le texte afin de
personnage de Pierre-Paul de Culbert, dit P-P Cul-Vert, dé- bien resituer son contexte. Demander à un élève de l’expli-
tective privé dans la série « Enquête au collège ». Il a égale- quer, le reste de la classe apportant des précisions si besoin
ment écrit des pièces de théâtre. est. Les propositions aident l’élève à justifier sa réponse.
Proposer l’exercice 4
Je comprends le texte (15 minutes) Objectif : repérer des mots appartenant à un même champ
• Le texte peut, dans un premier temps, être lu à voix haute. lexical.
Après explicitation des mots ou expressions non compris Redéfinir au préalable ce qu’est un champ lexical. L’illustrer
par les élèves, procéder à l’écoute du texte lu sur le CD afin par des exemples appartenant à celui du collège, puis laisser
que les élèves s’imprègnent bien de l’histoire. les élèves retrouver les mots dans le texte. Procéder à une
• Par groupes de deux, les élèves répondent rapidement au mise en commun à l’oral.
brouillon aux questions, sans nécessairement faire des
Exercices supplémentaires
phrases complètes. L’enseignant circule de binôme en bi-
nôme pour guider la prise d’indices lorsque cela s’avère 1. Lis la phrase « Ce matin vers sept heures, M. Cornue, avec
nécessaire. la conscience que nous lui connaissons […] dans la salle 20 »
• Procéder ensuite à une correction orale : reposer rapide- (l. 1-3). Quel est le sens du mot vers ? Cherche des homo-
ment chaque question, demander aux élèves de répondre et nymes de vers, c’est-à-dire des mots qui se prononcent de la
de se justifier en précisant à quels endroits du texte ils ont même façon mais qui ne s’écrivent pas forcément pareil et
trouvé des éléments qui leur ont permis de le faire. qui n’ont pas le même sens. Avec chacun d’eux, écris une
• Demander enfin à un élève de raconter rapidement l’his- phrase.
toire, sans regarder le texte. 2. Quelles sont les conséquences d’être frappé par un objet
contondant ? Emploie ce mot dans une nouvelle phrase.
Je décris le texte (15 minutes) 3. Réécris la phrase des lignes 32 et 33 en changeant « le cou-
• Laisser d’abord les élèves réfléchir seuls aux questions : pable » par « les coupables ». Fais bien attention aux accords.
cela leur permet de s’entraîner à une lecture plus rapide et à
J’améliore ma lecture (10 minutes)
relever des indices dans le texte. Leur lire au préalable les
questions et s’assurer qu’elles sont bien comprises par tous. Objectif : lire un texte en respectant la ponctuation afin de
Laisser quelques minutes aux élèves, le temps pour eux de mettre le ton.
répondre au brouillon à un maximum de questions. Re- • Faire lire silencieusement la première réplique du princi-
prendre ensuite ce travail à l’oral. Demander aux élèves in- pal (l. 1 à 8). Demander aux élèves d’imaginer la scène en
terrogés de reprendre des éléments de la question pour s’appuyant sur le vocabulaire (intrigué, sans bruit, fondit…).
formuler leur réponse (exemple pour la question 2 : « L’au- Demander aux élèves ce que ces mots traduisent. De quelle
teur s’appelle… »). manière peuvent-ils être lus ? Procéder à quelques essais à
• Après les questions 1 et 2, qui sensibilisent les élèves au l’oral. Demander ensuite de quelle manière on peut lire la
paratexte, les questions 3 à 5 aident les élèves à comprendre, dernière phrase de la réplique.
à partir des personnages et de ce que raconte le texte, à quel • Demander ensuite à quelques élèves une lecture indivi-
genre littéraire appartient ce dernier (question 6). duelle à voix haute.
• Expliquer qu’il est important de mettre le ton lorsqu’on lit un
J’élargis mon lexique (15 minutes) texte, car il n’en sera que mieux compris par les auditeurs.
Proposer l’exercice 1
Objectif : trouver le sens d’une expression. À mon tour de raconter (25 minutes)
Faire lire la phrase comprenant l’expression dans le texte À l’oral : Individuellement, les élèves préparent la narra-
afin de bien resituer son contexte. La faire expliquer par un tion. Leur demander d’écrire quelques notes dans leur
élève, le reste de la classe apportant des précisions si besoin cahier de brouillon. Demander ensuite à plusieurs élèves de
est. Faire expliciter le sens propre de cette expression et de- raconter ce qu’ils ont lu. Faire émerger les éléments impor-
mander à chaque élève d’écrire une phrase avec. tants de la narration : le lieu, les personnages, les faits.
Proposer l’exercice 2 À l’écrit : Rappeler que le personnage peut s’exprimer à la
Objectif : trouver le sens d’un mot. 1re personne du singulier (j’ai vu…). Les productions indivi-
duelles peuvent ensuite être lues.
86 Le roman – Thème 7 : La justice
pages 132 et 133 du manuel

Lecture – piste 15 LECT U RE


Cadavre
au sous-sol
Exercices supplémentaires Quelques mots sur l’auteur
1. Relis le premier paragraphe du texte (lignes 1 à 8). Norah McClintock est née à Montréal au Québec. Dès l’âge
• De qui est-il question dans ce paragraphe ? de 12 ans, elle rêve de devenir écrivain. Diplômée d’histoire,
• Réécris ce paragraphe en remplaçant « M. Cornue » par elle travaille en tant qu’éditrice du journal d’un organisme
« M. Cornue et sa femme », puis observe ce qui change. de bienfaisance. Auteur de livres pour adolescents (Délit de
2. N+7 : réécris le texte de la ligne 9 à la ligne 13, en rempla- fuite, Mensonges et Vérités, Double Meurtre...), elle a reçu trois
çant chaque nom commun par le 7e qui suit dans le diction- fois le Prix du meilleur roman policier pour la jeunesse
naire. grâce aux livres Fausse Identité, Cadavre au sous-sol et Crime à
3. Retrouve dans le texte les mots suivants : la conscience, Haverstock. Elle tire son inspiration de faits réels pour écrire
intrigué, désireux, mystérieux, les doigts, la gratuité, matinal, ses romans.
lâche.
Classe-les en deux colonnes : « noms communs » et « adjec- Je comprends le texte (15 minutes)
tifs qualificatifs ». • Le texte peut, dans un premier temps, être lu à voix haute.
Complète ensuite les colonnes en trouvant l’adjectif corres- Faire expliciter les mots et expressions non compris. Faire
pondant à chaque nom et le nom correspondant à chaque ensuite écouter le texte lu sur le CD afin que les élèves s’im-
adjectif. prègnent bien de l’histoire.
• Poser les questions de compréhension à l’oral. Entre chaque
question, laisser un instant pour donner la possibilité aux
élèves de trouver la réponse individuellement dans le texte et
de la noter au brouillon. Si besoin est, faire réécouter certaines
parties du texte. Quelques questions nécessitent une prise
d’indices dans le texte qui peut s’avérer plus difficile pour cer-
tains. Il peut être utile de laisser un moment aux élèves pour
relire silencieusement le texte et les questions afin de complé-
ter leurs réponses. Procéder ensuite à une correction orale :
reposer rapidement chaque question ; demander aux élèves
de répondre et de préciser à quel endroit du texte ils ont trouvé
des éléments qui leur ont permis de répondre.
• Pour finaliser le travail de compréhension, demander à un
élève de raconter l’histoire qui vient d’être lue.
Je décris le texte (15 minutes)
• Dans un premier temps, les élèves peuvent réfléchir seuls
aux questions. C’est l’occasion pour eux de s’entraîner à une
lecture plus rapide ainsi qu’à une prise d’indices à différents
endroits du texte. Leur lire au préalable les questions et s’as-
surer qu’elles sont bien comprises par tous. Laisser quelques
minutes aux élèves, le temps pour eux de répondre au
brouillon à un maximum de questions.
• Reprendre ensuite ce travail à l’oral. Pour chaque question,
l’élève interrogé devra reprendre des éléments de la question
pour formuler sa réponse (exemple pour la question 1 : « Le
titre du livre dont est extrait ce texte est… »). Il devra égale-
ment, lorsque c’est nécessaire, justifier sa réponse en s’ap-
puyant sur le texte.
J’élargis mon lexique (15 minutes)
Proposer l’exercice 1
Objectif : retrouver des mots appartenant à un même champ
lexical.
Procéder à une mise en commun afin de compléter la liste.
Faire remarquer qu’un mot peut appartenir à différents
champs lexicaux selon son emploi : prouver, par exemple,
peut appartenir au champ lexical des mathématiques.
Chercher en grands groupes des mots appartenant au
champ lexical de la justice non présents dans le texte.

Le roman – Thème 7 : La justice 87


Proposer l’exercice 2 à l’oral. Faire lire le texte par des élèves volontaires, puis pro-
Objectif : retrouver dans le texte deux mots de sens contraire. poser la lecture à d’autres élèves. Au préalable, leur laisser
Demander aux élèves de relire le texte rapidement en y quelques instants pour s’imprégner de leur personnage en
cherchant le mot « coupable » et son contraire. Ils écrivent lisant à voix basse.
au brouillon les numéros de lignes contenant ces mots.
Correction à l’oral. Demander à un élève d’expliciter les À mon tour de raconter (25 minutes)
sens du mot « innocent ». Vérifier par une recherche dans
À l’oral : Individuellement, les élèves imaginent et écrivent
le dictionnaire.
dans leur cahier de brouillon les arguments qu’ils utilise-
Proposer l’exercice 3 raient. Puis demander à quelques-uns de venir exprimer
Objectif  : trouver le sens d’une expression grâce à son leurs arguments à l’oral devant la classe. À chaque fois, un
contexte. élève volontaire joue le rôle de la personne à convaincre.
Commencer par relire ensemble la ligne 5 du texte. Deman- Cela permet à la gestuelle de s’installer. À l’oral, la persua-
der à un élève d’expliquer la situation : « De qui est-il ques- sion s’exprime en effet avec des arguments, une intonation
tion ? Quel est le contexte ? Est-ce une situation confortable adaptée et des gestes. Demander à la classe quel élève a été
ou qui donne envie de rire, ou encore qui donne envie d’y le plus persuasif et pourquoi.
être ? Pourquoi ? » Demander aux élèves si les larmes leur À l’écrit : On peut proposer aux élèves de commencer par :
montent parfois aux yeux et dans quelles conditions. Faire Ce soir-là, la mère a quitté son domicile très tard…
émerger le fait que la colère et la tristesse peuvent en être à
l’origine. Demander aux élèves si cette expression est au Prolongements
sens propre ou figuré et chercher en grands groupes d’autres
• Faire jouer la scène du texte par trois élèves. Laisser
expressions du même type mais qui ont un sens figuré : La quelques minutes aux acteurs pour s’organiser (qui fait
moutarde me monte au nez ; L’eau me vient à la bouche ; Mon quoi ? comment se placer ?). Les élèves vont mesurer ici
sang n’a fait qu’un tour… toute l’importance du ton des acteurs et de la gestuelle
Proposer l’exercice 4 pour rendre le texte vivant.
Objectif : expliquer le sens d’un mot. • Reprendre les mots du texte : « coupable » et « inno-
Faire lire la phrase contenant le mot dans le texte afin de cent  ». Proposer aux élèves d’écrire un tautogramme
resituer son contexte. Faire expliquer le mot par un élève. Le avec chacun de ces mots.
reste de la classe apporte des précisions si besoin. Chercher
en grands groupes un synonyme et un antonyme du mot
« close » tel qu’il est employé dans le texte.
Proposer l’exercice 5 (10 minutes)
Objectif : expliquer le sens d’une expression.
Faire lire l’expression dans le texte afin de la resituer dans le
contexte. Demander à un élève de l’expliquer. Faire valider le
reste par les autres élèves. Enfin, faire préciser par la classe
si l’expression est employée au sens propre ou figuré.

Exercices supplémentaires
1. Lis la phrase : « Elle avait peut-être des défauts, mais elle
n’était pas assez insensible pour quitter sa famille sans jamais
redonner de nouvelles  », lignes 6 à 8. Cherche des homo-
nymes de sans, c’est-à-dire des mots qui se prononcent de la
même façon mais qui s’écrivent différemment et qui n’ont
pas le même sens. Avec chacun d’eux, écris une phrase.
2. Lis les lignes 13 à 16 de « Il devait y avoir une raison… » à
« … toute envie d’essayer de la retrouver ». À quel temps sont
conjugués les verbes ? Réécris cet extrait de texte en conju-
guant les verbes au présent.

J’améliore ma lecture (10 minutes)


Proposer l’exercice 1
Objectif : lire un texte en y mettant de la conviction.
Repérer au préalable avec les élèves les parties du texte
concernant chaque personnage. Leur demander de chercher
le mot « conviction » dans le dictionnaire puis de l’expliciter

88 Le roman – Thème 7 : La justice


page 134 du manuel page 135 du manuel

O M PR E N DRE Identifier Organiser DI RE


LI RE ET C des liens son propos
chronologiques

Objectif Objectif
Identifier les liens chronologiques dans un texte. S’exprimer de façon claire et structurée.

Je lis et je repère (10 minutes) J’observe et je repère (10 minutes)


Faire lire le texte par un élève. Laisser quelques instants aux Demander aux élèves de lire silencieusement le document.
élèves pour lire les questions et y réfléchir. Demander à un Leur laisser quelques instants pour lire les questions et y
élève d’expliciter les mots soulignés en rose. Pour la ques- réfléchir. Demander à un élève de répondre à la question 1.
tion  2, montrer que les repères de temps sont indispen- Lui demander les indices sur lesquels il s’est appuyé pour
sables pour reconstituer des faits et donc comprendre répondre. Faire valider ou invalider par la classe. Pour les
correctement une situation. questions 2 et 3, demander aux élèves de justifier leurs ré-
ponses en reprenant des éléments dans les textes.
Je comprends (10 minutes)
Faire lire la rubrique par un élève volontaire. Reprendre Je comprends (10 minutes)
ensuite chaque point en complétant les listes par des mots Faire lire la rubrique par un ou deux élèves. Demander à un
trouvés en grands groupes. élève volontaire de reformuler ce qui vient d’être lu.

Je m’entraîne (10 minutes) Je m’entraîne (10 minutes)


Découverte* Découverte*
Objectif : repérer la chronologie de deux événements dans Objectif : décrire un procédé de fabrication (exercice 1*).
une phrase (exercice 1*). Travail écrit individuel. Au préalable, montrer un petit mou-
Travail collectif au tableau. Écrire les phrases au tableau ; lin à vent monté afin que les élèves puissent s’appuyer sur
entourer les liens chronologiques qui permettent de hiérar- un support visuel. Rappeler aux élèves que la chronologie
chiser les événements dans le temps. des tâches est importante.
Appropriation** Appropriation**
Objectif : compléter une phrase avec un lien chronologique Objectif : répondre à une question ouverte (exercice 2**).
(exercice 2**). Travail préparatoire individuel. Quelques élèves répondent
Travail individuel. Correction collective. ensuite à la question. Faire émerger les idées les plus impor-
tantes.
Exercice supplémentaire Approfondissement***
Écris trois phrases  : commence la première par «  La Objectif : présenter un animal (exercice 3***).
veille… », la deuxième par « Le jour même… », et la troi- Laisser quelques instants aux élèves pour préparer leur des-
sième par « Le lendemain… ». cription, puis demander à certains d’entre eux d’effectuer
leur présentation orale. Rappeler qu’ils doivent procéder du
général au particulier.

Le roman – Thème 7 : La justice 89


pages 136 et 137 du manuel pages 138 et 139 du manuel
Le sens propre Les homophones O RT H O GR A P
LE XIQ U E et le sens figuré grammaticaux HE
(on/ont, son/sont)

Objectifs Objectifs
• Comprendre le sens d’un mot, d’une expression. • Reconnaître quelques homophones grammaticaux.
• Distinguer le sens propre du sens figuré d’un mot. • Savoir les employer correctement dans une phrase.

Je lis et je m’interroge (10 minutes) Je lis et je m’interroge (10 minutes)


Faire lire le texte par un élève et lui poser la question 1. Poser Faire lire le texte par un élève. En grands groupes et à l’oral,
les questions 2 et 3 à d’autres élèves. Demander à l’ensemble regrouper les mots qui se prononcent de la même façon. Les
des élèves de réfléchir à la justification de la question 3. Faire questions 2 et 4 permettent de mettre en évidence les tech-
émerger une justification correcte par comparaison des dif- niques de substitution pour identifier l’homophone correct.
férentes réponses proposées : selon les cas, brûler signifie
« avoir hâte », « détruire » ou « prendre des risques ». Je manipule (10 minutes)
Objectif  : utiliser la substitution pour distinguer on/ont
Je manipule (10 minutes) (exercice A), son/sont (exercice B).
Objectif : distinguer le sens réel du sens imagé d’un mot Exercice A : écrire les phrases au tableau, puis demander à
(exercice A). Classer les phrases dans un tableau à deux co- des élèves de venir effectuer la transformation et de choisir
lonnes : « sens figuré », « sens propre ». le bon homophone. Exercice B : recherche en binômes, cor-
Objectif : employer un verbe dans son sens imagé (exer- rection collective.
cice B). Travail en binômes, correction collective à l’oral.
Objectif : compléter des expressions (exercices C et D). Faire Je retiens (10 minutes)
ressortir que toutes les expressions sont au sens figuré. Faire lire les items par des élèves volontaires. Leur deman-
der de reformuler ce qu’ils viennent de lire.
Je retiens (10 minutes)
Faire lire la règle par un élève volontaire. Faire remarquer Je m’entraîne (25 minutes)
que le sens propre est le premier sens du mot. Découverte*
Je m’entraîne (25 minutes) Objectifs : distinguer les homophones on/ont, son/sont (exer-
cices 1*, 3* et 4*) ; utiliser une méthode pour distinguer les
Découverte* homophones (exercice 2*).
Objectif : distinguer le sens propre du sens figuré d’un mot Travail écrit individuel. Correction orale pour les exercices 1,
(exercice 1*). 3 et 4, individuelle pour l’exercice 2. Pour les exercices 3* et
Appropriation** 4*, demander aux élèves hésitants d’expliquer leur dé-
Objectif : repérer des expressions employées dans un sens marche pour apporter une éventuelle correction.
imagé (exercice 2**). Appropriation**
Approfondissement*** Objectif  : compléter des phrases avec l’homophone qui
Objectifs  : employer des couleurs dans leur sens imagé convient (exercices 5**, 6** et 7**).
(exercice 3***) ; employer des mots dans leur sens réel (exer- Exercice 5 : travail en binômes et correction collective. Exer-
cice 4***). cices 6 et 7 : travail individuel et correction au tableau.
Exercice expert. Objectif : enrichir son vocabulaire. Approfondissement***
Objectifs  : compléter des phrases avec l’homophone qui
À mon tour d’écrire (20 minutes) convient (exercice  8***)  ; réécrire des phrases en faisant
Objectif : produire un court récit en utilisant une expression varier le nombre (exercice 9***).
dans son sens imagé. La difficulté des exercices est crois- Travail écrit individuel.
sante. Exercice expert. Objectif : réécrire des phrases à la forme
Pour l’exercice 3, demander aux élèves de lire la rubrique négative. Correction au tableau.
« Ma boîte à mots ». Demander aux élèves d’imaginer une
petite situation à partir de l’expression ou du mot qu’ils y Dictée (20 minutes)
auront choisi, puis d’écrire leurs phrases en y intégrant l’ex- Préparer la dictée en faisant lire individuellement le texte en
pression. insistant sur les homophones, puis dicter. Correction indivi-
duelle.
Prolongements J’écris (10 minutes)
• Effectuer une recherche sur toutes les expressions qui Travailler oralement, en particulier avec les élèves en diffi-
comportent une couleur. culté, avant l’écriture. Décrire les pancartes. Écriture et cor-
• À partir de l’activité précédente, effectuer des listes par rection individuelles. Quelques élèves peuvent lire leur
couleur et réaliser un petit carnet des expressions autour production.
des couleurs. Le carnet pourra être illustré.

90 Le roman – Thème 7 : La justice


pages 140 et 141 du manuel pages 142 et 143 du manuel

IRE Identifier Le futur des verbes LE V E R B E


GR A M M A le groupe verbal en -er, -ir, -dre
et -oir

Objectif Objectif
Reconnaître le groupe verbal dans une phrase. Savoir conjuguer les verbes en -er, -ir, -dre et -oir au futur
simple.
Je lis et je m’interroge (10 minutes)
Faire lire le texte une première fois. Relire la phrase souli- Je lis et je m’interroge (10 minutes)
gnée en rose et faire repérer les mots qui accompagnent le Lecture magistrale du texte, puis lecture silencieuse et obser-
verbe (question 1). Demander à un élève de répondre à la vation des verbes soulignés. Les écrire au tableau puis poser
question 2. Introduire la notion de « groupe verbal » (ques- la question 1. Repérer leur sujet et les écrire au tableau de-
tion 3). vant les verbes. Faire souligner au tableau les terminaisons
des verbes par un élève (questions 2 et 3). Demander à un
Je manipule (10 minutes) élève de venir écrire l’infinitif des verbes sous chacun (ques-
Objectif : repérer le groupe verbal d’une phrase en chan- tion 4).
geant le temps de conjugaison (exercices A à C). Travail col-
lectif au tableau pour les exercices A et B, en binômes pour Je manipule (10 minutes)
l’exercice C. Correction collective. Objectif : conjuguer des verbes au futur (exercice A). Travail
oral collectif. Écrire les phrases au tableau, entourer les ter-
Je retiens (10 minutes) minaisons des verbes et les sujets. Faire formuler les termi-
Lire la règle dans son entier. L’illustrer par d’autres exemples. naisons du futur des verbes en -er.
Objectif : reconnaître des verbes conjugués au passé, au pré-
Je m’entraîne (25 minutes) sent, au futur (exercices B et C). Travail écrit en binômes,
Découverte* correction collective au tableau.
Objectif : repérer le verbe et le groupe verbal d’une phrase Objectif : identifier les terminaisons du futur (exercice D).
(exercice 1*). Faire expliciter si le complément précise l’ac- Travail écrit individuel.
tion menée par le verbe ou l’état du sujet.
Objectif  : distinguer un groupe sujet d’un groupe verbal Je retiens (10 minutes)
(exercice 2*). Lors de la correction, demander aux élèves de Lire la règle en entier. Faire réciter par quelques élèves les
justifier leurs réponses. terminaisons correspondant à chaque pronom. Demander à
Appropriation** six  élèves volontaires de réciter les verbes dont le radical
Objectif  : reconnaître un groupe sujet, un groupe verbal change.
(exercices 3**, 4** et 5**). Exercices 3 et 4 : travail indivi-
duel, correction collective. Exercice 5 : lors de la correction, Je m’entraîne (25 minutes)
écrire les phrases au tableau, entourer les verbes, souligner Découverte*
les groupes demandés. Pour la phrase interrogative, relever Objectifs : repérer un verbe conjugué au futur et donner son
l’inversion du sujet et du verbe. infinitif (exercice 1*) ; associer un pronom à un verbe conju-
Objectif : associer un groupe verbal à un groupe sujet ou à gué au futur (exercice 2*). Travail écrit en binômes pour
un groupe nominal (exercices 6** et 7**). Travail écrit, cor- l’exercice 1, individuel pour l’exercice 2.
rection individuelle. Appropriation**
Approfondissement*** Objectifs : remplacer un GN par un pronom (exercice 3**) ;
Objectif : compléter une phrase avec un groupe verbal (exer- conjuguer un verbe du 1er groupe au futur simple (exercices
cices 8*** et 9***). Lors de la correction, écrire au tableau 4**, 5**, 6** et 7**). Travail écrit individuel à quantifier en
différentes propositions des élèves. Dans l’exercice 9, veiller fonction des compétences des élèves.
à ce que la structure « sujet + groupe verbal » soit respectée. Approfondissement***
Exercice expert. Objectif  : connaître la nature des élé- Objectif  : conjuguer un verbe au futur simple (exercices
ments d’un groupe verbal (exercice 10***). Travail écrit indi- 8***et 9***). Travail écrit individuel. L’exercice 9 peut
viduel. Correction individuelle. constituer une évaluation.
Exercice expert
J’écris (10 minutes) Objectif : conjuguer des verbes au futur en les accordant
Objectif : rédiger des phrases comprenant un groupe verbal. avec leur sujet.
Correction individuelle.
J’écris (10 minutes)
Objectif : travailler oralement, en particulier avec les élèves
en difficulté, avant l’écriture. Donner des amorces de
phrases à faire compléter : par exemple, Dimanche prochain,
j’irai…/Ensuite, je ferai…

Le roman – Thème 7 : La justice 91


E X E R CICE
S Je m’entraîne
Lexique Grammaire
Le sens propre et le sens figuré Identifier le groupe verbal
1 Indique pour chaque phrase si le mot en gras 7 Recopie ces phrases et souligne le groupe verbal.
est utilisé dans son sens réel ou dans son sens • Le boulanger vend de délicieuses chouquettes.
figuré. • Tu prêtes tes feutres à Olivier.
• Il pleut des cordes. • Chloé a composé un joli bouquet.
• Les cordes de cet arc sont abîmées. • J’ai oublié mon sac de sport.
• Ce soir, la lune est pâle. • Mes parents ont repeint ma chambre.
• Elle est souvent dans la lune.
8 Complète ces phrases avec le groupe verbal
• Papa nettoie la glace de la salle de bains. qui convient.
• J’adore manger de la glace.
du poney – des tulipes rouges – mes clés – un café
2 Indique pour chaque expression si elle est – de la guitare
employée dans un sens réel ou dans un sens • Ma grand-mère a planté ... .
figuré.
• Je fais ... dans un club hippique.
• Pour elle, il décrocherait la lune. • Ma tante commande ... .
• La police fera toute la lumière sur ce crime. • J’ai perdu ... .
• Éteins la lumière. • Walid joue ... .
• Alice broie du noir en ce moment.
9 Complète le groupe verbal de chaque phrase.
• Veux-tu une larme de sirop avec de l’eau ?
• Essuie tes larmes et viens m’embrasser. • Le dimanche, mes grands-parents viennent ... .
• Ce cartable appartient ... .
3 Avec chaque mot, fais une phrase en l’employant
• Ces élèves préparent ... .
dans son sens réel, puis une autre phrase en
• Les touristes admirent ... .
l’employant dans son sens figuré.
chat – or – brûlé – tête
Le verbe
Le futur des verbes en -er, -ir, -dre et -oir
Orthographe 10 Recopie seulement les phrases qui contiennent
Les homophones grammaticaux (on/ont, sont/son)
un ou plusieurs verbes conjugués au futur.
4 Recopie et complète ces phrases en choisissant
• Quand la cloche sonnera, les élèves se
le bon homophone (on/ont).
rangeront.
• Les pingouins n’... jamais froid. • Donne-moi un bonbon, je t’en ai donné un hier.
• ... fait souvent des blagues à nos petites sœurs. • Le cycliste échappé du peloton remportera sans
• Les gros chiens ... un appétit féroce. doute la victoire.
• Peut-... aller se promener ? • J’espère aller en vacances à la montagne.
• ... a fait un gâteau et nos parents l’... mangé. Et vous ? Partez-vous aussi ?
• Ils … de l’avance, … est mal partis pour gagner !
11 Recopie ces phrases en conjuguant les verbes
5 Recopie et complète ces phrases en choisissant entre parenthèses au futur.
le bon homophone (sont/son).
Nous n’(arriver) pas à faire ce problème sans ton
• Ce vendeur fait bien ... métier. aide. Tu (chercher) avec nous la solution ? Après,
• Mes cousins ... malades. nous (finir) nos devoirs, puis nous (prendre) un
• ... cheval et ... âne ... dans le pré. goûter. Quand mes parents (rentrer), ils (vérifier)
• J’apprécie ... humour. mon cahier et le (corriger).
• … téléphone est cassé et ses parents … absents.
12 Recopie ce texte en le commençant par « Mardi
6 Utilise chacun de ces homophones prochain, … ».
dans une phrase.
Nous sommes allés au musée. Nous avons vu une
on – ont – son – sont exposition sur Picasso. Nous sommes partis en car
et nous sommes revenus à pied.
92 Le roman – Thème 7 : La justice
Qu’est-ce qu’un héros ?
Oral (45 minutes) pages 144 et 145 du manuel

mais ils ont un point commun : ils sauvent des vies. Insis-
Objectif ter ici sur les notions d’« exploit », d’« acte exceptionnel »,
S’interroger sur la polysémie d’un mot. de « courage ».

Je débats avec les autres (15 minutes)


Avant de commencer
• Les deux documents présentent une femme spationaute et
• Cette double page a pour objectif, en lien avec le cours un homme chirurgien, deux professions pour lesquelles il
d’éducation civique, de mettre en évidence les différents est nécessaire d’avoir des qualités particulières, les situa-
sens du mot héros : « un personnage légendaire aux exploits tions d’exercice de leur travail pouvant être périlleuses pour
extraordinaires » ; « une personne qui se distingue par ses la personne elle-même ou pour autrui.
actes exceptionnels, par son courage  »  ; «  le personnage • Demander aux élèves de décrire les personnages présentés.
principal d’une histoire » ; ou encore, au sens étymologique Faire observer en détail les images. La spationaute exerce un
du terme, « un grand homme divinisé ». métier dangereux pour elle, qui ne laisse pas de place au
• « Un héros est-il toujours un personnage de légende ? Un hasard. Les risques encourus sont au service de la science.
héros accomplit-il toujours des actes héroïques ? Qu’est-ce Le chirurgien exerce un métier d’une extrême précision.
qu’un acte héroïque ? Un héros est-il toujours bon ? Tout un Parfois, une opération est nécessaire pour sauver la vie
chacun peut-il être un héros ? » d’une personne. Elle peut aussi être bénigne. Cependant,
• Avant même d’ouvrir le livre, faire un travail collectif : par- qu’elle soit vitale ou non, une intervention chirurgicale peut
tir des représentations des élèves. Leur demander d’explici- toujours avoir des conséquences graves pour le malade, et le
ter l’idée qu’ils ont d’un héros. Noter des propositions chirurgien porte une très grande responsabilité lors d’une
différentes au tableau. opération.
• « En quoi des héros comme les spationautes, les médecins,
J’observe et je décris (15 minutes)
les pilotes de ligne ou encore les pompiers sont-ils utiles à
• Faire observer le document silencieusement. notre société ? »
• Demander aux élèves de décrire les personnages qui fi-
gurent sur l’affiche : une famille de super-héros. « De qui
s’agit-il ? Pourquoi portent-ils un costume ? » Demander aux Mots-clés
élèves de s’appuyer sur l’image pour deviner les pouvoirs de • les héros de fiction : Superman, Batman, Fifi Brindacier…
chacun : le père est probablement fort, la mère élastique, le • les héros dans la vraie vie : les pompiers, les chirurgiens,
jeune garçon très rapide. Si certains élèves connaissent les les astronautes…
• les actes héroïques : sauver, soigner, découvrir,
superpouvoirs des membres de cette famille, ils peuvent les
chercher…
préciser.
• Répondre aux questions 1 à 3. Pour la question 3, deman-
der aux élèves de nommer des héros qu’ils connaissent et
laisser le débat s’installer. Prolongements
• Il est possible de compléter ici la notion de « héros » en • Proposer un atelier de philosophie à partir de dilemmes
faisant appel à d’autres personnages fictifs (Gaston Lagaffe, moraux.
Achille Talon, Harry Potter…). Un héros peut également être • Aller voir un monument dédié aux héros de la Résis-
un personnage principal de fiction (bande dessinée, roman, tance.
nouvelle…). Faire remarquer qu’Harry Potter est un héros à • Visiter le musée de l’Air et de l’Espace pour voir les
double titre : il est l’auteur d’actes héroïques et le person- héros de l’aviation.
nage principal d’une série de romans. • Visionner un film : Le Masque de Zorro, par exemple.
• Faire remarquer qu’une histoire peut comporter plusieurs • Lire des bandes dessinées et répertorier des héros.
héros : le Club des Cinq, par exemple.

Je donne mon avis (15 minutes)


• Cette activité a pour but de faire le lien entre le héros de
roman et la figure plus générale du héros, afin de montrer
que le héros n’est pas forcément qu’un personnage de fic-
tion, qu’il en existe dans la vraie vie. Faire décrire la photo-
graphie. Laisser quelques minutes aux élèves pour réfléchir
à la question 4. Procéder à une mise en commun. Deman-
der aux élèves de justifier leurs réponses.
• Mettre en relation cette photographie et l’affiche précé-
demment observée. Les super-héros et les pompiers sont
différents – les uns sont légendaires, les autres bien réels –

Le roman – Thème 8 : Le héros 93


pages 146 et 147 du manuel

LECT U RE Lecture – piste 16


Au feu !

Quelques mots sur l’auteur Faire lire l’expression et la retrouver dans le texte afin de
Astrid Lindgren est née en 1907 à Vimmerby, en Suède. Elle bien resituer son contexte. La faire expliquer par un élève, le
est décédée en 2002, à Stockholm, à l’âge de 94 ans. Auteur reste de la classe apportant des précisions si nécessaire.
de livres pour enfants, elle était également scénariste. Faire expliciter le sens propre de ce mot et demander à
Son personnage Fifi Brindacier (Pippi Langstrump en sué- chaque élève d’écrire une phrase avec.
dois), créé en 1945, l’a rendue célèbre dans le monde entier. Proposer l’exercice 2
Avec ses deux tresses dressées sur les côtés et son visage Objectif  : comprendre le sens d’un mot en fonction du
couvert de taches de rousseur, Fifi Brindacier se distingue contexte.
par son extravagance, son indépendance et sa débrouillar- Faire lire les phrases lignes 13 à 15. Demander à un élève le
dise, en opposition avec les clichés des héroïnes sages et sens du mot « faîte » et faire préciser les mots du texte qui
obéissantes de la littérature enfantine de l’époque. aident à sa compréhension.
En Suède, le Prix Astrid Lindgren (créé en 1967) et le prix Proposer l’exercice 3
commémoratif Astrid-Lindgren (créé en 2002) récom- Objectif : identifier un champ lexical.
pensent chaque année des auteurs de littérature de jeunesse. Laisser un instant aux élèves pour retrouver chaque mot
dans le texte. En grands groupes et à l’oral, chercher le
Je comprends le texte (15 minutes) champ lexical auquel il appartient. Trouver d’autres mots
• Le texte peut, dans un premier temps, être lu à voix haute. qui en font partie.
Après explicitation des mots ou expressions non compris Proposer l’exercice 4
par les élèves, procéder à l’écoute du texte lu sur le CD afin Objectif : trouver des mots appartenant à une même famille.
que les élèves s’imprègnent bien de l’histoire. Écrire les mots au tableau. Demander à un élève de venir
• Par groupes de deux, les élèves répondent rapidement au souligner le radical de chacun. Avec l’aide du reste de la
brouillon aux questions, sans nécessairement faire des classe, lui demander d’entourer ce qui a été ajouté à ce radi-
phrases complètes. L’enseignant circule de binôme en bi- cal. Demander à la classe s’il s’agit d’un préfixe ou d’un suf-
nôme pour guider la prise d’indices lorsque c’est nécessaire. fixe à chaque fois. Chaque élève cherche au brouillon
• Procéder ensuite à une correction orale : reposer rapide- d’autres mots de la même famille. Mettre en commun, en
ment chaque question, demander aux élèves de répondre et écrivant les propositions au tableau.
de se justifier en précisant à quels endroits du texte ils ont
J’améliore ma lecture (10 minutes)
trouvé des éléments qui leur ont permis de le faire.
• Pour les questions 7 et 8, mettre en évidence que la Objectif : lire un texte en respectant le ton.
réponse n’apparaît pas directement dans le texte et qu’il est Faire lire silencieusement le dernier paragraphe. Mettre en
nécessaire de mettre en lien plusieurs éléments pour y évidence l’importance des virgules en proposant aux élèves
répondre. une lecture dans laquelle on les ignorera. Proposer ensuite
• Demander enfin à un élève de raconter rapidement l’his- une lecture posée, en marquant les virgules par une respira-
toire, sans regarder le texte. tion. Montrer que ces respirations permettent d’anticiper la
lecture orale, d’être mieux compris par l’auditoire. Deman-
Je décris le texte(15 minutes) der à plusieurs élèves de lire le texte à voix haute en faisant
• Laisser d’abord les élèves réfléchir seuls aux questions : attention à la ponctuation et en mettant le ton.
cela leur permet de s’entraîner à une lecture plus rapide et à
relever des indices dans le texte. Leur lire au préalable les À mon tour de raconter (25 minutes)
questions et s’assurer qu’elles sont bien comprises par tous. À l’oral : Individuellement, les élèves préparent la narra-
Laisser quelques minutes aux élèves, le temps pour eux de tion. Leur demander d’écrire quelques notes dans leur ca-
répondre au brouillon à un maximum de questions. hier de brouillon. Demander ensuite à plusieurs élèves de
• Reprendre ensuite ce travail à l’oral. Demander aux élèves raconter l’histoire à leur manière. Faire émerger les élé-
interrogés de reprendre des éléments de la question pour ments importants de la narration : le lieu, les personnages,
formuler leur réponse (exemple pour la question 4 : « Dans les faits.
les lignes 13 à 17, les verbes sont conjugués… »). À l’écrit : Rappeler que le personnage peut s’exprimer à la
• Pour la question 5, faire lire à haute voix la réplique par un 1re personne du singulier (Je vous l’ai dit…). Les productions
ou plusieurs élèves. Insister sur le fait que le dialogue per- individuelles peuvent ensuite être lues.
met de rendre le texte plus vivant. Montrer l’importance de
la ponctuation pour indiquer la manière dont parlent les Exercice supplémentaire
personnages. Quel est l’acte héroïque de Fifi ? A-t-elle conscience que c’est
un acte héroïque ? Relève les phrases qui t’ont permis de
J’élargis mon lexique (15 minutes)
répondre.
Proposer l’exercice 1
Objectif : comprendre le sens d’une expression.

94 Le roman – Thème 8 : Le héros


pages 148 et 149 du manuel

Lecture – piste 17 LECT U RE


Scorpia, les aventures
d’Alex Rider
Quelques mots sur l’auteur
Prolongements
• Anthony Horowitz est un écrivain britannique né dans le
• Par petits groupes, les élèves écrivent sur un papier : nord de Londres en 1956. Il est marié et a deux fils. Il écrit
un lieu, un nom de personnage héroïque et une catas- des livres destinés à l’enfance et à la jeunesse. Il écrit depuis
trophe. Les papiers sont mélangés puis tirés au hasard. l’âge de 8 ans et publie son premier livre dès l’âge de 23 ans.
Chaque groupe invente une courte histoire avec les élé- Il aime écrire dans son jardin et s’adonne à l’écriture jusqu’à
ments dont il dispose. Puis, chaque histoire est lue aux dix heures par jour. Il est l’auteur de séries qui ont eu beau-
autres groupes. coup de succès telles que « Les Frères Diamant » (Le Faucon
• Proposer aux élèves d’écrire un acrostiche avec le mot malté, Ennemi public n° 2…) ou encore «  Alex Rider  »
héros. (Stormbreaker, Pointe blanche…). Il a également écrit des scé-
narios de films pour la télévision : Hercule Poirot (adapta-
tions de romans d’Agatha Christie) ou encore Inspecteur
Barnaby.

Je comprends le texte (15 minutes)


• Dans un premier temps, faire lire le texte silencieusement.
Rappeler aux élèves que les mots difficiles sont expliqués
dans la marge mais qu’ils peuvent rencontrer d’autres mots
inconnus qu’ils noteront dans leur cahier de brouillon. Ils
seront explicités après la lecture silencieuse. Faire écouter
ensuite le texte lu sur le CD afin que les élèves comprennent
bien la situation dans laquelle se trouvent les personnages.
• Avant de répondre aux questions du livre, demander aux
élèves à quel genre de roman on a affaire ici.
• Lire les questions oralement et s’assurer de la bonne com-
préhension de chacun. Bien situer les personnages ; préciser
ceux qui sont présents, de qui ils parlent (questions 1 à 4).
Détailler ensuite ce qui concerne le père d’Alex : son métier,
qui il était, les faits dont il est le protagoniste (questions 5 à
8). La question 9 est un peu plus difficile que les autres car
la réponse n’est pas directement dans le texte, mais demande
d’entrer dans l’implicite du texte.
• Demander aux élèves de répondre individuellement aux
questions dans leur cahier de brouillon. Corriger collective-
ment en notant au tableau les réponses afin que les élèves
puissent prendre la correction.
• Compléter la question 6 en s’appuyant sur la dernière
phrase du texte : un héros de guerre inculpé de meurtre.
« Après ces faits, le père d’Alex reste-t-il toujours un héros ? »
Demander aux élèves de justifier leurs réponses.

Je décris le texte (15 minutes)


• Cette phase de travail a pour objectif de faire trouver aux
élèves les éléments d’un texte qui permettent de dire qu’il
s’agit d’un roman. C’est donc davantage un travail sur la
forme que sur le fond.
• Dans un premier temps, les élèves peuvent réfléchir indi-
viduellement et silencieusement aux questions. C’est l’occa-
sion pour eux de s’entraîner à une lecture plus rapide ainsi
qu’à une prise d’indices à différents endroits du texte. Les
élèves répondront ensuite par oral aux questions en préci-
sant à chaque fois à quel endroit du texte et comment ils ont
trouvé la réponse. Cela permet de revoir avec eux ce qu’est
une prise d’indices : titre du livre et auteur, en général en fin
de texte ; ponctuation pour les dialogues…

Le roman – Thème 8 : Le héros 95


• Pour la question 5, faire lire à haute voix un ou plusieurs – Tâchons de réussir cet exercice. / Nous tachons souvent
élèves. Insister sur le fait que le dialogue permet de rendre nos vêtements.
le texte plus vivant. Montrer l’importance de la ponctuation 3. Trouve un homonyme pour chaque mot et fais une courte
pour indiquer la manière dont parlent les personnages. phrase avec.
lait – dans – dense – met – paie
J’élargis mon lexique (15 minutes)
Proposer l’exercice 1 J’améliore ma lecture (10 minutes)
Objectif : trouver des mots ayant un préfixe commun. Proposer l’exercice 1
Travail collectif à l’oral. Commencer par retrouver un mot Objectif  : lire un texte en respectant les indications et la
dans le texte (lecture rapide) : « paras » (ligne 17), soit para- ponctuation.
chutistes. Lister toutes les propositions au tableau et préciser Faire distinguer dans le texte la narration du dialogue. Dis-
pour chacune de quelle protection il s’agit (exemple : parasol tribuer les rôles : Mme Rothman, Alex et le narrateur.
➞ « qui protège du soleil »). Repérer les signes de ponctuation, surtout les virgules. Cer-
Proposer l’exercice 2 taines phrases étant relativement longues, montrer l’impor-
Objectif : trouver des synonymes. tance de la virgule pour une lecture compréhensible.
Travail collectif à l’oral. Retrouver les mots dans le texte. Puis Bien repérer les changements de voix. La narration et le dia-
faire expliciter le sens de chaque mot dans le texte. Deman- logue sont parfois présents dans une même phrase : « À son
der aux élèves d’en lister au brouillon les synonymes. Les retour en Angleterre, il s’est marié, poursuivit Mme Rothman. »
écrire au tableau. Compléter si besoin à l’aide d’un diction- Faire lire le texte par plusieurs groupes d’élèves.
naire.
Proposer l’exercice 3 À mon tour de raconter (25 minutes)
Objectif : retrouver des homonymes.
Redéfinir, au préalable, ce que signifie homonyme. Travail À l’oral : Les élèves peuvent réfléchir par petits groupes de
collectif à l’oral. Lire silencieusement les mots, en donner la trois ou quatre. Ils notent leurs idées au brouillon. L’ensei-
définition collectivement. Inscrire chaque mot au tableau gnant circule de groupe en groupe pour guider les élèves les
dans l’une des trois colonnes. plus en difficulté et aide, si nécessaire, à l’organisation des
Demander ensuite aux élèves s’ils connaissent d’autres mots idées. Une fois les histoires terminées, quelques élèves vo-
se prononçant de la même façon ou ayant la même ortho- lontaires racontent ce qu’est devenu le personnage.
graphe mais de sens différent. À tour de rôle, des élèves À l’écrit : Travail individuel, correction individuelle.
viennent inscrire ces mots dans la bonne colonne. À chaque
fois, ils en précisent le sens. Le reste du groupe valide ou Prolongements
invalide les propositions. • Faire lire tout le texte par plusieurs élèves : deux élèves
Puis, individuellement, les élèves écrivent une phrase avec différents pour les parties narratives et quatre élèves
chaque mot. Correction collective au tableau. pour les différents personnages. Les faire lire devant la
Proposer l’exercice 4 classe, debout, et leur demander de mettre le ton et de
Faire relire les lignes 17 à 21 du texte. Individuellement, les faire quelques gestes.
élèves écrivent au brouillon les mots appartenant à l’armée. • Atelier d’écriture  : proposer la partie du texte de
Procéder à une mise en commun au tableau en explicitant « Mme Rothman ouvrit un dossier... » à « … et intelligent »,
bien le sens de chaque mot. lignes 4 à 8. Demander aux élèves groupés par deux de
Proposer l’exercice 5 souligner les noms, les adjectifs et les verbes. Ils doivent
Objectif : comprendre le sens d’un mot en s’aidant de son ensuite ré-écrire le texte en remplaçant chaque mot sou-
contexte. Travail collectif oral. ligné par un synonyme. Les élèves peuvent s’aider d’un
dictionnaire. Attirer leur attention sur les accords à effec-
Exercices supplémentaires tuer si nécessaire.
1. Trouve des mots commençant par les préfixes suivants et
précise leur signification :
aéro – télé – paléo – pré
2. Recopie ces phrases en remplaçant chaque mot souligné
par un mot de sens proche.
– D’ici, on a une vue magnifique sur la baie. / Les cassis et
les myrtilles sont des baies noires.
– La peinture s’écaille déjà. / Papa écaille les huîtres pour le
dîner.
– Ce navire s’est abîmé en mer. / Il faut toujours qu’il abîme
ses jouets !

96 Le roman – Thème 8 : Le héros


page 150 du manuel page 151 du manuel

O M PR E N DRE Identifier des Décrire DI RE


LI RE ET C liens logiques un personnage

Objectif Objectif
Identifier les liens logiques dans un texte. Savoir décrire un personnage.

Je lis et je repère (10 minutes) J’observe et je repère (10 minutes)


Faire lire le texte par un élève. Laisser quelques instants aux Faire décrire la vignette dans son ensemble (question 1).
élèves pour lire les questions et y réfléchir. Demander à un « Qu’est-ce qui, visuellement, permet de distinguer les per-
élève de répondre à la question 1 et montrer que, sans lien sonnages les uns des autres ? » Demander à un élève de
logique, on ne sait pas encore ce que l’oncle veut montrer. décrire le personnage au centre de l’image de façon précise :
Les liens logiques sont essentiels pour comprendre la chro- description physique, mais aussi description de ses vête-
nologie des événements dans le texte. Pour la question 2, ments (questions 2 et 3). La question 4 permet de faire la
montrer qu’il va y avoir une suite. Pour la question 3, de- différence entre les caractères physiques et le caractère d’un
mander aux élèves de chercher un mot qui pourrait rempla- personnage. Faire expliciter les indices graphiques qui per-
cer « alors ». mettent de savoir si le personnage est gentil ou méchant.

Je comprends (10 minutes) Je comprends (10 minutes)


Faire lire la rubrique par un élève volontaire. Reprendre Faire lire la rubrique par un ou deux élèves. Quand c’est
ensuite chaque point en faisant référence au texte de lecture possible, illustrer la lecture par les éléments présents sur
précédent, page 149 du manuel, lignes 12 à 16. l’illustration de la partie « J’observe et je repère ».

Je m’entraîne (10 minutes) Je m’entraîne (10 minutes)


Découverte* Découverte*
Objectif  : repérer des mots exprimant un lien logique et Objectif : distinguer des éléments relevant du physique ou
identifier celui-ci (exercice 1*). Après une réflexion indivi- du caractère (exercice 1*). Travail écrit individuel. Lors de la
duelle au brouillon, les élèves s’interrogent sur la nature du correction orale, lister les mots au tableau en deux colonnes
lien logique. Procéder à une mise en commun et effectuer distinctes.
une correction collective. Appropriation**
Appropriation** Objectif : décrire un personnage à partir d’une image (exer-
Objectif : compléter une phrase avec le lien logique appro- cice 2**). Pour cet exercice, laisser quelques instants aux
prié (exercices 2** et 3**). Travail écrit individuel. Lors de la élèves pour préparer leur description, puis interroger cer-
correction orale, faire remarquer que ces mots sont essen- tains afin qu’ils effectuent leur description à l’oral.
tiels car ils permettent au lecteur de comprendre le sens de Approfondissement***
la phrase. Objectif : comprendre une description et décrire un person-
Approfondissement*** nage (exercice 3***).
Objectif : écrire des phrases comprenant des connecteurs Préparation individuelle. Quelques élèves procèdent ensuite
logiques (exercice 4***). à leur description du caractère du personnage. Faire émer-
Travail écrit individuel. Correction individuelle. ger les similitudes et les différences selon les présentations.

Le roman – Thème 8 : Le héros 97


pages 152 et 153 du manuel pages 154 et 155 du manuel
Les homophones Les homophones O RT H O GR A P
LE XIQ U E lexicaux grammaticaux : HE
la/l’a/l’as/là
et mais/mes
Objectifs
• Reconnaître quelques homophones lexicaux. Objectifs
• Savoir les employer dans une phrase.
• Reconnaître quelques homophones grammaticaux.
• Savoir les employer correctement dans une phrase.
Je lis et je m’interroge (10 minutes)
Faire lire le texte par un élève et lui poser la question  1. Je lis et je m’interroge (10 minutes)
Mettre en évidence la similitude du son et la différence or-
thographique. Demander à un autre élève de définir chaque Faire lire le texte par un élève. En grands groupes et à l’oral,
mot (questions 2 et 3) et de préciser leur nature. regrouper les mots qui se prononcent de la même façon.
Demander à des élèves de retrouver le mot en couleur qui
Je manipule (10 minutes) peut être remplacé par une (questions 1 et 2), afin de mettre
Objectif : identifier des homophones lexicaux (exercice A). en évidence une technique de substitution permettant de
Classer les mots dans un tableau à trois colonnes. Par oral, repérer de quel homophone grammatical il s’agit. La ques-
définir chaque mot de l’exercice. tion 3 est l’occasion de réinvestir une technique de substitu-
Objectif : connaître les sens de mots homophones (exercices tion déjà abordée. Écrire au tableau les mots, avec leur
B et C). S’assurer que les élèves connaissent le sens de nature grammaticale.
chaque homophone. Faire employer chaque mot dans une Je manipule (10 minutes)
phrase à l’oral. Écrire les phrases au tableau et demander à
des élèves de venir les compléter. Objectifs : utiliser la substitution pour distinguer des homo-
phones (exercice A) ; savoir utiliser les homophones mes/
Je retiens (10 minutes) mais (exercice B).
Faire lire la règle par un élève volontaire. Faire illustrer avec Écrire les phrases au tableau et demander à des élèves de
d’autres exemples proposés par les élèves  ; les écrire au venir faire l’exercice, en justifiant leur choix.
tableau. Je retiens (10 minutes)
Je m’entraîne (25 minutes) Faire lire les items par des élèves volontaires. Leur deman-
Découverte* der de reformuler ce qu’ils viennent de lire.
Objectif : distinguer des homophones lexicaux (exercices 1* Je m’entraîne (25 minutes)
et 2*). Lors de la correction, écrire les phrases complètes au
tableau. Découverte*
Appropriation** Objectif : utiliser une technique de substitution (exercice 1*).
Objectif : connaître des mots homophones (exercices 3** et Recherche individuelle, correction collective.
4**). Veiller à ce que chaque mot soit bien compris par l’en- Objectif : distinguer les homophones mes/mais, la/là (exer-
semble de la classe. cices 2* et 3*).
Approfondissement*** Exercice 3 : demander aux élèves hésitants de reformuler
Objectif  : connaître et employer correctement les homo- leur démarche pour trouver la réponse.
phones vert/vers/ver/vair/verre (exercice 5***). Travail en bi- Appropriation**
nômes. Correction collective. Objectif  : compléter des phrases avec l’homophone qui
Exercice expert convient (exercices 4** et 5**).
Objectif : employer correctement des homophones lexicaux. Exercice 4 : travail en binômes et correction collective. Exer-
Faire remarquer que des homophones lexicaux peuvent cice 5 : travail individuel et correction au tableau.
avoir la même orthographe. Approfondissement***
Objectifs  : compléter des phrases avec l’homophone qui
convient (exercice 6***) ; reconstituer des phrases compo-
À mon tour d’écrire (20 minutes) sées d’homophones (exercice 7***). Travail écrit individuel.
Objectif : produire un court récit en utilisant correctement Exercice expert
des homophones lexicaux. Objectif : pronominaliser des phrases. Correction au tableau.
Pour l’exercice 3, demander aux élèves de relire la comptine Dictée (20 minutes)
et de lire la rubrique « Ma boîte à mots ». Préparer la dictée en faisant lire individuellement le texte et
en insistant sur les homophones. Dicter.
Prolongement
J’écris (10 minutes)
Rechercher d’autres homophones lexicaux. Exemples :
sang, seau, vers… Travailler oralement, en particulier avec les élèves en diffi-
culté, avant l’écriture. Écriture et correction individuelles.
Quelques élèves peuvent lire leur production.

98 Le roman – Thème 8 : Le héros


pages 156 et 157 du manuel pages 158 et 159 du manuel

IRE Les compléments Le futur LE V E R B E


GR A M M A de phrase des verbes les
plus fréquents

Objectif Objectif
Reconnaître un complément de phrase. Savoir conjuguer des verbes fréquents : être, avoir, aller,
faire, dire.
Je lis et je m’interroge (10 minutes)
Faire lire le texte une première fois. Poser la question  1. Je lis et je m’interroge (10 minutes)
Écrire la phrase au tableau et faire entourer les mots restants Lecture magistrale du texte, puis lecture silencieuse et obser-
par un élève (question 2). Lui demander à quelle question vation du verbe souligné. L’écrire au tableau et poser la ques-
répond ce groupe de mots et en déduire la précision qu’il tion 1. Repérer le sujet. L’écrire au tableau devant le verbe.
apporte (question 3). Faire reformuler la phrase en déplaçant Faire souligner au tableau la terminaison du verbe par un
ou supprimant ce complément pour répondre à la ques- élève (question 3). Demander à un élève de venir écrire son
tion 4. infinitif dessous (question 2).

Je manipule (10 minutes) Je manipule (10 minutes)


Objectif : transformer des phrases en supprimant ou dépla- Objectifs : connaître les terminaisons du futur (exercice A) ;
çant le complément de phrase (exercice A). Travail collectif reconnaître des verbes conjugués au passé, au présent, au
au tableau. Écrire pour chaque phrase un exemple de dépla- futur (exercice B) ; identifier les terminaisons du futur (exer-
cement en montrant les modifications que cela peut entraî- cice C) ; transformer des phrases au futur (exercice D).
ner sur la ponctuation. Exercice A : travail oral collectif. Exercices B et D : travail en
Objectif : identifier des compléments de phrase (exercice B). binômes à l’écrit et correction au tableau. Exercice C : travail
Travail collectif oral. écrit individuel.
Objectif : compléter des phrases (exercices C et D). Travail
en binômes, correction collective. Je retiens (10 minutes)
Lire la règle en entier. Faire réciter par quelques élèves les
Je retiens (10 minutes) terminaisons correspondant à chaque pronom. Demander à
Lire la règle dans son entier. Demander à un élève de l’expli- quatre élèves volontaires de réciter les verbes dont le radical
citer. change.

Je m’entraîne (25 minutes) Je m’entraîne (25 minutes)


Découverte* Découverte*
Objectif : identifier des compléments de phrase (exercices 1* Objectifs : repérer un verbe conjugué au futur et donner son
et 2*). On pourra faire expliciter ce que chacun d’eux pré- infinitif (exercice  1*)  ; associer un pronom à un groupe
cise. nominal (exercice 2*)  ; conjuguer un verbe au futur
Appropriation** (exercice  3*). Travail écrit en binômes pour l’exercice  1,
Objectifs : reconnaître un complément de phrase et le dépla- individuel pour les exercices 2 et 3.
cer (exercice 3**) ; identifier ce que précise un complément Appropriation**
de phrase (exercice 4**) ; compléter des phrases avec un Objectif : conjuguer un verbe au futur simple (exercices 4**,
complément de phrase (exercices 5**, 6** et 7**). Exercices 5** et 6**). Travail écrit individuel à quantifier en fonction
3 et 4 en travail écrit individuel, travail en binômes pour des compétences des élèves.
l’exercice 5. Correction collective pour chaque exercice. Approfondissement***
Approfondissement*** Objectif  : conjuguer un verbe au futur simple (exercices
Objectif : compléter des phrases avec un complément de 7***, 8*** et 9***). Travail écrit individuel, correction au
phrase répondant à une question donnée (exercice 8***). tableau.
Travail écrit et correction individuels. Exercice expert
Exercice expert Objectif : conjuguer des verbes au futur en les accordant
Objectif : distinguer un complément de phrase d’un com- avec leur sujet.
plément du verbe.
Lors de la correction, écrire les phrases au tableau et deman- J’écris (10 minutes)
der aux élèves d’expliciter leurs choix. Objectif : travailler oralement, en particulier avec les élèves
en difficulté, avant l’écriture. Donner des amorces de
J’écris (10 minutes) phrases à faire compléter  : par exemple, Pendant les pro-
Objectif : rédiger des phrases comprenant des compléments chaines vacances d’été, nous irons… Ensuite, nous ferons…
de phrase de natures différentes. Correction individuelle.

Le roman – Thème 8 : Le héros 99


E X E R CICE
S Je m’entraîne
Lexique Grammaire
Les homophones lexicaux Les compléments de phrase
1 Complète ces phrases avec l’homophone 7 Relève les compléments de phrase et classe-les
qui convient : soles/sols – plan/plant – en deux colonnes selon qu’ils indiquent un lieu
moi/mois – faim/fin. ou un temps.
• Le poissonnier a des … très fraîches. • Ce soir, j’entends un corbeau dans mon jardin.
• Donne-… les clés de la boîte aux lettres. • Les chats chahutent sur le canapé.
• Regardons le … pour voir où nous sommes. • Le vétérinaire est passé hier à la ferme.
• C’est la … des haricots ! • Nous serons réunis à Noël chez ma tante.
2 Emploie chaque mot dans une phrase. 8 Recopie et complète ces phrases
verre – vers – vair – ver – vert avec un complément de phrase.
Précise s’il indique un lieu ou un temps.
3 Pour chaque mot proposé, trouve deux
homophones. Tu peux t’aider du dictionnaire.
• Papa viendra à vélo.
• Maman achète du pain.
dans – sel – aire – foie – laid – met • Je regarde un film.
• La machine à laver est tombée en panne.
• Le pain cuit.
Orthographe 9 Précise pour chaque complément en gras
Les homophones grammaticaux :
la/l’a/l’as/là et mais/mes
s’il s’agit d’un complément de phrase
ou d’un complément du verbe.
4 Recopie ces phrases en choisissant
• Les élèves courent dans la cour.
le bon homophone.
• Les élèves courent chaque lundi.
• (Mes/Mais) où sont-ils passés ? • Vous commencerez après-demain.
• Prends (mes/mais) affaires, s’il te plaît. • Vous commencerez votre exercice.
• Il viendra (mes/mais) cela ne sera pas facile. • Papy cuisine dans le jardin.
• (Mes/Mais) parents sont en voyage. • Papy cuisine une truite.
• J’en suis sûre (mes/mais) je vais quand même
vérifier.
5 Recopie et complète ces phrases avec Le verbe
mais ou mes. Le futur simple des verbes fréquents

• Je mets ... baskets ou ... bottes ? 10 Recopie chaque phrase en conjuguant les verbes
• J’aime la soupe ... je préfère les frites. au futur.
• Ce sont ... stylos, ... je te les prête. • Demain, on (être) avec Jeanne et on (aller)
• ... où veux-tu aller ? au cinéma.
• ... voisins sont partis en vacances. • Nous (faire) du ski en février.
• Le train est en retard, ... on va bien finir par • J’(avoir) un chien quand je (être) grand.
arriver. • Avant la kermesse, le directeur (dire) un mot
6 Recopie et complète ces phrases aux parents.
avec la, l’a, mais, mes. 11 Conjugue ces verbes au futur simple à la personne
• … maîtresse a félicité ... camarades. demandée.
• Léa avait ... balle, ... elle ... perdue. • être ➞ vous … • faire ➞ je …
• Le téléphone a sonné, ... personne ne ... entendu. • avoir ➞ ils … • dire ➞ nous …
• ... voiture est tombée en panne, ... le garagiste a • aller ➞ tu …
réussi à ... réparer. 12 Recopie ce texte en commençant par « L’année
• Mes parents sont sortis, ... ils reviendront bientôt. prochaine, … ».
Je suis en CM2 et j’ai un nouveau maître. Je vais à la
piscine avec ma classe tous les jeudis. Je fais de
l’anglais tous les jours.
100 Le roman – Thème 8 : Le héros
pages 160 et 161 du manuel

’É CRI T URE Écrire le début


PR OJET D d’un roman
cices effectués auparavant, afin de l’inviter à en réutiliser le
Objectif lexique. Rappeler l’importance d’utiliser un vocabulaire
Connaître et mettre en place les éléments caractéris- riche et précis.
tiques de l’écriture d’un roman. • Les étapes 7 à 9 l’accompagnent dans son travail de rédac-
tion, de relecture et de correction. Préciser aux élèves qu’ils
doivent prendre le temps de relire leur texte en vérifiant
Je lis et je décris (10 minutes) qu’ils ont bien respecté les étapes d’écriture.
Faire lire le texte par un élève. Demander à la classe de ré- • Demander à quelques volontaires de lire leur production
pondre à la question 1. Laisser un instant aux élèves pour devant la classe. Faire un bilan en grands groupes. Corriger
réfléchir individuellement aux questions 2 et 3. Demander à les productions. Inviter ensuite les élèves à recopier leur
un volontaire d’y répondre. Faire valider ou invalider ses texte au propre.
réponses par le reste de la classe. Les échanges doivent per-
mettre de bien mettre en évidence la mise en place de Prolongement
l’histoire : un lieu, des personnages, un moment et une si-
tuation. Poser la question 4 à un élève et lui demander de Proposer aux élèves de choisir quelques romans en bi-
justifier sa réponse. bliothèque. Lire les premières pages et observer les élé-
ments qui sont présents au tout début de l’histoire. « De
Je me prépare à écrire qui est-il question ? Où et quand l’histoire se passe-t-
Objectif : mettre en évidence les éléments qui structurent un elle ? Quelle est la situation ? »
roman : les personnages (exercices 1 et 2), les lieux (exercices
3 et 4), le temps (exercice 5), les actions (exercice 6), les situa-
tions (exercice 7), la précision du lexique (exercice 8).
Tous les exercices permettent d’enrichir le lexique afin de
préparer l’activité « À mon tour d’écrire ».
Proposer l’exercice 1. Travail oral collectif. Chercher en-
semble ensuite des mots qui permettent de décrire les per-
sonnages pour compléter le lexique.
Proposer l’exercice 2. Travail écrit individuel. Lors de la
correction, s’assurer que les mots sont bien compris par
tous.
Proposer les exercices 3 et 4. Pour l’exercice 3, d’autres
mots peuvent être recherchés collectivement pour complé-
ter les listes. Demander à des élèves de venir compléter les
colonnes au tableau. Travail individuel pour l’exercice 4. Cor-
rection collective.
Proposer l’exercice 5. Laisser quelques minutes aux élèves
pour repérer les différentes possibilités. Les valider en
grands groupes.
Proposer l’exercice 6. Les élèves peuvent travailler en bi-
nômes. Correction collective.
Proposer l’exercice 7. Travail individuel, mise en commun
et correction collective.
Proposer l’exercice 8. Travail écrit individuel. Correction
collective.

À mon tour d’écrire


(2 séances de 20-30 minutes)
• Lire le sujet. Rappeler les éléments importants qui doivent
apparaître au début d’un récit : le lieu, le moment, les per-
sonnages, la situation ; les écrire au tableau.
Rappeler aux élèves de bien insister sur la situation qui in-
troduit l’histoire.
Dire aux élèves d’imaginer l’histoire avant de commencer à
écrire et qu’ils peuvent s’aider de la rubrique « Ma boîte à
mots ».
• Les différentes étapes de l’atelier (étapes 1 à 6) guident le
travail de l’élève, en le renvoyant régulièrement aux exer-

Le roman 101
PR OJET D
’É CRI T URE Écrire le début d’un roman
1 Lis ces trois textes. Coche celui ou ceux qui sont des extraits de romans.

Hapsout était un surveillant Il existe des volcans sur Vers quatre heures de l’après-
injuste, vaniteux, stupide et d’autres astres du système midi, on voyageait sous le cou-
sournois ; tous les ouvriers le solaire. Ainsi la Lune et Mars vert d’une épaisse forêt lorsque
détestaient. Il n’avait que comptent-elles de nombreux l’éléphant donna brusquement
seize ans, mais puisqu’il était volcans, tous éteints. Vénus, des signes d’inquiétude.
le neveu du grand architecte Jupiter et sans doute Uranus – Que se passe-t-il ? demanda
du pharaon, il imposait le ont des volcans actifs connais- Cromarty.
plus grand des respects. Les sant des éruptions fréquentes
Le Tour du monde en 80 jours,
autres surveillants du chan- et violentes. Les volcans de Jules Verne, 1872.
tier le craignaient. Hapsout Io, un satellite de Jupiter,
avait tous les droits. émettent du soufre plutôt
Mario Francis, Leonis : volume 1, que de la lave.
Le Talisman des pharaons, Simon Adams, Les Volcans,
© Éditions Pochette. trad. Élisabeth de Galbert,
coll. « Questions ? Réponses ? »,
© Éditions Nathan Jeunesse.

Texte 1 q Texte 2 q Texte 3 q

2 Lis ce début de roman.

Du mouvement sur le lac


Sommet du volcan Nyiragongo, au Congo…
À demi allongé sur le sol de basalte noir, au plus près de la bordure du cratère, le
médecin humanitaire Pierre Granger observait en silence le plus grand lac de lave
du monde. […]
Dans les yeux bleus du médecin se lisait toute sa fascination pour ce spectacle
grandiose. Clément, son fils de 10 ans qui l’accompagnait, n’était pas moins
impressionné ; il était même un peu effrayé, mais n’osait pas l’avouer.
– Ce que tu vois là, mon fils, déclara M. Granger, c’est la surface d’une colonne de
lave qui a sa source dans un réservoir de magma, à 15 000 mètres de profondeur.
– Ça fait 15 kilomètres !
– Droit vers le centre de la Terre. Le niveau de ce lac peut monter et descendre, mais
il n’atteint jamais un niveau plus haut que la terrasse que tu vois là, 250 mètres
en dessous de nous.
– Pourquoi ?
– Pourquoi ? (Son père paraissait ne pas connaître la réponse.) C’est une bonne
question. Sans doute parce que ce n’est jamais arrivé.
Arthur Ténor, Panique sur le Nyiragongo, coll. « Tous Lecteurs ! », © Hachette Livre, 2014.

a) Souligne en bleu la phrase qui t’indique où se passe la scène.


b) Qui sont les personnages de l’histoire ? Entoure leurs noms.

102 Le roman
c) Quel lien existe-t-il entre ces personnages ? Souligne en rouge les mots du texte qui te l’indiquent.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

d) Souligne en vert les groupes de mots qui sont au début et à la fin du dialogue.
e) Que font les personnages ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

3 Maintenant, écris le début d’un roman (tu peux utiliser un traitement de texte pour rédiger et présenter
ton texte).
a) Choisis le lieu où tu vas situer la scène (une forêt, la mer, la planète Mars, un village, une école…).
b) Choisis tes personnages (une fille, un garçon, un enfant, un adulte, un animal…) et indique le lien qui
existe entre eux (parent/enfant, ami/ennemi, maître/élève…).
c) Raconte ce que font tes personnages (ils se rencontrent, ils se disputent, ils découvrent quelque chose,  
ils discutent, ils observent des fourmis…).

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Le roman 103
page 162 du manuel page 163 du manuel

IO N Je teste mes
É V A LU A T connaissances

Objectif Objectif
S’autoévaluer sur les notions de lexique, d’orthographe, Manipuler les mots de la langue de façon ludique.
de grammaire et de conjugaison abordées dans les
thèmes 7 et 8.
Solution de l’exercice 1 :
La – lit – thé – rat – tu – ré – chouette – à – dé – cou – v’rire
Lexique
➞ La littérature est chouette à découvrir.
Objectifs
Exercice 1 : identifier le sens propre et le sens figuré d’un Solution de l’exercice 2 :
mot. Rome – an ➞ roman
Dévoré : sens propre ; cœur : sens figuré ; tombé : sens figuré ;
sommet : sens propre ; lave : sens propre. Solution de l’exercice 3 :
Exercice 2 : savoir utiliser des homophones. • la cédille
compte – conte – mer – mère • la glace
Orthographe Solution de l’exercice 4 :
Objectif • Appuyer sur le champignon.
Exercices 3 à 6 : reconnaître et utiliser les homophones • La nuit, tous les chats sont gris.
grammaticaux.
Solution de l’exercice 5 :
Grammaire Pour apprécier un bon roman, quelques petites règles sont à res-
Objectifs pecter. D’abord, il faut bien s’installer : choisir un siège confor-
Exercice 7 : identifier le groupe verbal. table et des coussins douillets. On peut aussi se mettre sur son lit
Exercice 8 : utiliser les compléments de phrase. en veillant à être correctement éclairé. Sur la porte, il est conseillé
d’afficher un panneau  :  «  Ne pas déranger  ». On saisit son
Le verbe roman, et la lecture peut commencer.
Objectif
Exercices 9 et 10 : conjuguer au futur. Solution de l’exercice 6 :
pendre – grêle – fille – manteau – glace – sapin – anguille
Exercice complexe
Objectif : conjuguer au futur et utiliser des compléments de Solution de l’exercice 7 :
phrase. loin – mon – peur – poser – loupe – trois – magie – carnet

Solution de l’exercice 8 :


tire – ranger – arme – pari – lire

Solution de l’exercice 9 :


mon nom – étêté – radar – il a sali – kayak

104 Le roman
pages 136 à 143 et 152 à 159 du manuel

IO N
É V A LU A T Prénom : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Date : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Lexique
1 Dans chaque phrase, le mot en gras est employé au sens figuré.
Fais une autre phrase pour l’employer au sens propre.

• Je ne me souviens pas de son nom : j’ai un trou de mémoire.


��������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������

• Mehdi boit les paroles de son professeur.


��������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������

• La chanteuse a fini son spectacle sous un tonnerre d’applaudissements.

��������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������

2 Complète ces phrases avec l’homophone qui convient : os – eaux – haut – au.

• Les ������������������� de cette rivière sont troubles.

• Il va ������������������� théâtre chaque samedi.

• Si tu tombes, tu risques de te briser les ������������������� .

• J’ai retrouvé mon pull tout en ������������������� de l’armoire.

© Hachette Livre 2017 – Mot de passe Guide pédagogique CM1 – Reproduction autorisée pour une classe seulement.
Orthographe
3 Complète ces phrases avec on, ont, son ou sont.

• Les oiseaux ������������������� picoré toutes les graines de tournesol.

• Il pense que ������������������� exposé est réussi.

• Myriam et Alex ������������������� partis faire les courses.

• Est-������������������� certain que c’est la bonne date ?

4 Complète ces phrases avec :


a) la, là, l’a ou l’as.

• Il nous ������������ bien dit : il faut faire attention à ������������ marée montante.
• Serez-vous ������������ en même temps que nous ?

b) mes ou mais.

• ������������ amis sont partis, ������������ ils reviendront dès que possible.

• ������������ qu’arrive-t-il à ������������ chats ?

Le roman 105
Grammaire
5 Souligne le groupe verbal dans chaque phrase.

• Ces requins possèdent des dents très pointues.

• La lampe de bureau de Mounia est en plastique rouge.

• Maxime explique un exercice à son ami Ismaël.

• Le soleil réchauffe l’eau du lac.

• Le maître distribue des jetons à ses élèves.

6 Souligne chaque complément de phrase. Précise, pour chacun d’eux, s’il répond à la question
« Où ? » (lieu), « Quand ? » (temps) ou « Comment ? » (manière).

• Les radis poussent au printemps. ➞ ��������������������������������������������������������������������������


• Vous danserez cette valse avec légèreté. ➞ �����������������������������������������������������������������

• Matis adore déjeuner dans le jardin. ➞ �����������������������������������������������������������������������

• Demain, nous mettrons la table. ➞ ���������������������������������������������������������������������������

• Thomas Edison inventa le phonographe en 1877. ➞ �������������������������������������������������������

Le verbe
7 Écris une phrase au futur avec chaque verbe et chaque sujet proposé.

• devenir (Les chiots) : ���������������������������������������������������������������������������������������������

• laver (Tu) : ����������������������������������������������������������������������������������������������������������


© Hachette Livre 2017 – Mot de passe Guide pédagogique CM1 – Reproduction autorisée pour une classe seulement.

• devoir (Nous) : �����������������������������������������������������������������������������������������������������

• prendre (Vous) : ���������������������������������������������������������������������������������������������������

• franchir (Je) : ������������������������������������������������������������������������������������������������������

• vendre (Elle) : �����������������������������������������������������������������������������������������������������

• voir (Ils) : ������������������������������������������������������������������������������������������������������������

• tenir (Je) : ����������������������������������������������������������������������������������������������������������

• pouvoir (Elles) : ����������������������������������������������������������������������������������������������������

8 Complète ces phrases avec les verbes suivants conjugués au futur :


faire – dire – aller – être – avoir

• Nous �������������������������� la vérité.


• Je �������������������������� tout ce que je peux pour t’aider.

• Les habitants de l’immeuble �������������������������� ravis de ces travaux.

• �������������������������� -vous voter dimanche prochain ?

• Elle �������������������������� de la chance.

106 Le roman
La bande dessinée
Je
 découvre ce qu’est une bande dessinée
pages 164 et 165 du manuel
Avant de commencer
• Les élèves, ayant déjà abordé ce genre littéraire, pourront procéder à des tris de bandes dessinées afin de mettre
en évidence les caractéristiques principales et secondaires de la B.D. Ils affineront ensuite, au travers de l’étude des
planches proposées, la définition d’une bande dessinée.
• Concentrer l’attention des enfants sur les bandes dessinées. Laisser chaque groupe manipuler une B.D. et poser
des questions : « Ces B.D. racontent-elles toutes des histoires semblables ? Qu’est-ce qui les différencie ? Que
trouve-t-on sur la couverture et à l’intérieur de la B.D. ? Comment l’ouvrage est-il organisé ? Comment sont orga-
nisés le texte et l’image ? Quels sont les éléments qui permettent de comprendre l’histoire ? » Au travers des ré-
ponses, repréciser les sens de certains mots (vignette, planche, onomatopée, bulle, cartouche…). « Le sens de lecture
est-il toujours le même ? » Les enfants peuvent d’ores et déjà proposer une première définition de la B.D. Noter au
tableau la définition proposée par la classe.

Exploitation de la double page


• Demander aux élèves de lire la page 164. En grands groupes et à l’oral, répondre aux questions : « Qui est l’auteur
de la B.D. proposée ? Quel en est le titre ? Qui est l’éditeur ? Qui est le personnage principal ? Y a-t-il d’autres per-
sonnages ? Les personnages sont-ils réels ou imaginaires ? Quel est le thème de la B.D. ? »
• Reprendre les bandes dessinées utilisées lors du tri. En distribuer d’autres en veillant à la diversité des ouvrages
proposés. Par petits groupes, les élèves manipulent les B.D. et écrivent au brouillon, pour chacune d’entre elles, le
titre, l’auteur, le thème, le personnage principal.
• Faire lire la page 165. Bien redéfinir en grands groupes chaque type de bandes dessinées. Chaque groupe précé-
demment constitué reprend ensuite les B.D. avec lesquelles il avait travaillé et précise, pour chacune, le dessinateur,
le scénariste et l’organisation interne des planches. Un des groupes peut présenter une bande dessinée dont le sens
de lecture, les plans ou les cadrages sont particuliers (Philémon, par exemple).

En conclusion
• La définition proposée au tableau peut maintenant être complétée et recopiée sur une grande affiche : « Une
bande dessinée est une succession de dessins (appelés des vignettes) organisés en planches et racontant une
histoire. »
• Il existe plusieurs types de bandes dessinées : les B.D. humoristiques, les B.D. historiques, les B.D. d’aventures,
les B.D. de science-fiction, les comics, les B.D. fantastiques, les B.D. de type policier.

Lectures croisées
La différence Les méchants et les gentils
– Le Cœur-enclume, Jérôme Ruillier, Sarbacane, 2009. – Neige au 15 août, Fantaghenna, Paquet, 2005.
– Insekt, Sascha Hommer, Sarbacane, 2007. – À l’ombre des derricks, Lucky Luke, Morris et Goscinny,
– Non-Non et Grand Ours Blond, Claire Franek, Dupuis, 1962.
coll. « Petite Poche B.D. », éd. Thierry Magnier, 2006. – Marion Duval, L’Aventure cœur battant, Yvan Pommeaux,
Nicole Vilette, Bayard jeunesse, 2007.

La bande dessinée 107


La différence amène-t-elle
Oral à l’exclusion ? (45 minutes) pages 166 et 167 du manuel

ler si ce n’est pas le cas. Cet extrait permet, par un exemple


Objectif concret, d’insister sur les caractéristiques de chaque indi-
S’interroger sur la notion de différence entre les êtres vidu, caractéristiques qui font sa singularité et sa richesse.
humains.
Je débats avec les autres(15 minutes)
• Faire décrire la composition photographique : « Que voit-
Avant de commencer on ? À quel texte est associé chaque personnage ? » Faire lire
• Cette double page a pour objectif de mettre en évidence, en les questions 7 et 8 et laisser le débat s’installer. Montrer que
lien avec le cours d’éducation civique, le lien entre différence la personne de droite est victime de discrimination à cause
et facteur d’exclusion dans notre société. « Qu’est-ce que la de sa couleur de peau. « À quoi nous invite cette campagne
différence ? À quels niveaux s’exprime-t-elle ? En quoi des d’affichage  ?  » Demander aux élèves s’ils connaissent
êtres humains peuvent-ils être différents ? Peut-elle consti- d’autres campagnes publicitaires qui sensibilisent aux pro-
tuer un obstacle au bon déroulement de la vie ou au contraire blèmes de discrimination. Lister ensemble d’autres facteurs
être un ascenseur social ? Peut-il y avoir une notion d’en- discriminants ou qui peuvent l’être.
traide dans la différence ? » • Amener les élèves à réfléchir sur le fait qu’il est capital de
• Avant même d’ouvrir le livre, poser la question aux élèves : rester vigilant aux discriminations diverses et que la
« Qu’est-ce que la différence ? » Laisser quelques minutes à conscience citoyenne est primordiale dans la lutte contre ces
chacun pour noter au brouillon toutes les idées qui lui discriminations.
viennent à l’esprit. Procéder ensuite à une mise en commun
et laisser le débat s’installer. Demander aux élèves d’illustrer
leurs idées par des exemples concrets.
Mots-clés
• le handicap : physique, moteur, mental
J’observe et je décris (15 minutes) • les discriminations : le racisme, le sexisme
• la tolérance : la laïcité, la citoyenneté
• Faire observer la première photographie silencieusement.
Laisser les enfants réagir à l’oral, puis orienter la réflexion :
« Qui est photographié ici ? Quelle est la différence immé- Prolongements
diatement visible entre ces personnes ? Y a-t-il d’autres dif-
férences entre elles ? Que font-elles ? Monter dans le bus, un • Travailler sur des cultures différentes en lien avec la
acte banal pour beaucoup d’entre nous, est-il aisé pour géographie.
tous ? Tous les bus sont-ils équipés pour permettre à des • Passer une journée dans un festival de la bande dessi-
personnes en fauteuil roulant d’y monter ? En quoi ce han- née.
dicap peut-il être un facteur d’exclusion ? » • Rencontrer des sportifs handicapés.
• Passer ensuite à la seconde photographie et répondre à la • Étudier des extraits du livre de Lilian Thuram Mes
question 2 afin de mettre l’accent sur la notion d’« intégra- Étoiles noires.
tion ». « Par quoi est conditionnée cette intégration ? Qu’est- • Étudier l’apartheid.
ce qui peut la favoriser ou non ? Est-elle toujours possible ?
Pourquoi ? »
• L’observation détaillée des documents 1 et 2 met en évi-
dence le handicap physique. Évoquer ici d’autres types de
handicaps et faire le lien avec les incapacités que ces handi-
caps entraînent ou non en fonction du métier de la per-
sonne. En effet, un petit doigt manquant peut être très
invalidant chez un violoniste alors qu’il ne le sera pas chez
un joueur de football. Les différences peuvent donc être
multiples et ne sont pas toutes facteurs d’exclusion.

Je lis et je reformule (15 minutes)


• Faire observer et décrire l’illustration. « Quels renseigne-
ments donne-t-elle ? » Faire lire le texte à voix haute. Expli-
quer les mots incompris. Laisser quelques minutes aux
élèves pour réfléchir aux questions 3 et 4.
• Procéder à une mise en commun. Demander aux élèves de
justifier leurs réponses en prenant appui sur le texte.
• Demander ensuite à un élève de raconter avec ses propres
mots l’histoire racontée par la mère (question 5). Veiller à ce
qu’il emploie le discours rapporté et aider l’élève à reformu-

108 La bande dessinée – Thème 9 : La différence


pages 168 et 169 du manuel

LECT U RE Lecture
Rêves de gosse
Quelques mots sur les auteurs dans le temps et dans l’espace  : vignettes, cartouches,
• Pierre-Roland Saint-Dizier, le scénariste de cette bande bulles, indices iconographiques traduisant une ambiance
dessinée, est né en 1976 à Mulhouse, dans le Haut-Rhin. Il sonore…
découvre l’univers de la bande dessinée en exerçant son • La question 7 permet de synthétiser les éléments caracté-
métier de journaliste. Après avoir commencé sa carrière de risant la bande dessinée collectés au fil de la lecture. Afin
scénariste avec des bandes dessinées retraçant l’histoire de de les compléter, proposer de relire les pages 164-165 du
l’Alsace (en 2004) puis de plusieurs villes de France manuel.
(Mulhouse, Albi, Toulouse et Bordeaux), il participe à de
nombreux projets, dont un album consacré au Normandie,
J’élargis mon lexique (15 minutes)
le paquebot transatlantique. Proposer l’exercice 1
• Cédric Fernandez, le dessinateur, est né en 1983 en Au- Objectif : connaître des mots appartenant à un même champ
vergne. Il a fait une école d’arts plastiques et est connu sous lexical. Si nécessaire, revoir l’encadré «  Je retiens  » de la
le pseudonyme de Rivera pour la série « Vol des anges » qui page 114 du manuel consacrée au champ lexical.
comprend 6 tomes et dont le thème est l’aéronautique. Demander à un élève de venir écrire au tableau les mots
Ensemble, ces auteurs ont également réalisé une bande repérés par la classe. Faire expliciter chacun d’eux par un
dessinée en 2 tomes, Saint-Exupéry, le Seigneur des sables, élève. Compléter la liste en grands groupes.
publiée aux éditions Glénat (2014, 2016) sur l’aventure de Proposer l’exercice 2
l’Aéropostale. Objectif : connaître le sens d’un mot d’après son contexte.
Demander à un élève de préciser le sens de « tournoi » dans
Je comprends le texte (15 minutes) le texte et lui demander sur quels indices il s’est appuyé.
• La planche peut, dans un premier temps, être lue à voix Faire une recherche dans le dictionnaire pour lire les autres
haute. Après explicitation des mots ou expressions non com- sens de ce mot. Employer le mot dans des phrases de sens
pris par les élèves, procéder à l’écoute du texte lu sur le CD différents.
afin que les élèves s’imprègnent bien de l’histoire. Faire ob- Proposer l’exercice 3
server les changements qui existent entre les vignettes de la Objectif : comprendre le sens d’une expression.
page de gauche et certaines vignettes de la page de droite. Faire lire l’expression et la retrouver dans le texte afin de
Demander aux élèves d’expliquer le pourquoi de ces diffé- bien resituer son contexte. La faire expliquer par un élève, le
rences. S’assurer que tous ont bien compris la mise en reste de la classe apportant des précisions si nécessaire.
abyme de deux histoires. Proposer l’exercice 4
• Par groupes de deux, les élèves répondent rapidement au Objectif : connaître des mots appartenant à la même famille.
brouillon aux questions, sans nécessairement faire des Redéfinir au préalable ce qu’est une famille de mots. L’illus-
phrases complètes. L’enseignant circule de binôme en bi- trer par des exemples, puis laisser les élèves chercher les
nôme pour guider la prise d’indices lorsque c’est néces- verbes correspondant aux trois noms. Procéder à une mise
saire. Procéder ensuite à une correction orale  : reposer en commun à l’oral. Écrire les mots au tableau.
rapidement chaque question ; demander aux élèves de ré-
pondre et de se justifier en précisant à quels endroits du
J’améliore ma lecture(10 minutes)
texte ils ont trouvé des éléments qui leur ont permis de le Objectif : lire une planche de bande dessinée en respectant
faire. le ton.
• Pour finaliser le travail de compréhension, demander à un Au préalable, faire repérer le caractère narratif de la pre-
élève de raconter rapidement l’histoire qui vient d’être lue, mière vignette page 169. Le premier cartouche commence
sans regarder la planche. par « Un jour… ». Il est donc nécessaire d’adapter le ton de
lecture.
Je décris le texte (15 minutes) Procéder à quelques essais à l’oral. Faire repérer les signes
• Laisser d’abord les élèves réfléchir seuls aux questions. de ponctuation qui vont guider la lecture sur l’ensemble de
Cela leur permet de s’entraîner à une lecture plus rapide et la planche. Laisser les élèves s’entraîner par groupes de
à relever des indices dans le texte. Leur lire au préalable les trois. Demander ensuite à un ou deux groupes de procéder
questions et s’assurer qu’elles sont bien comprises par tous. à une lecture devant la classe.
Laisser quelques minutes aux élèves, le temps pour eux de
répondre au brouillon à un maximum de questions. Re- À mon tour de raconter (25 minutes)
prendre ensuite ce travail à l’oral. Demander aux élèves in- À l’oral : Individuellement, les élèves préparent leur
terrogés de reprendre des éléments de la question pour réponse. Demander ensuite à plusieurs élèves de dire la
formuler leur réponse (exemple pour la question 3 : « Au réplique qu’ils ont imaginée.
début de l’histoire, les personnages se trouvent… »). À l’écrit : Rappeler que la description doit donner des in-
• Après les questions 1 et 2 sensibilisant les élèves au para- formations sur les personnages présents : le physique, les
texte, les questions 3 à 6 permettent d’appréhender diffé- expressions. Les productions individuelles peuvent ensuite
rents procédés structurant une planche de bande dessinée être lues.

La bande dessinée – Thème 9 : La différence 109


pages 170 et 171 du manuel

LECT U RE Lecture
Les Contes
du chat perché
Exercices supplémentaires Quelques mots sur l’auteur
1. Relève dans cette liste les mots appartenant au champ • Agnès Maupré est née à Marseille en 1983. Après le bac,
lexical de la bande dessinée et donne la définition de chacun elle s’est inscrite en école d’architecture où elle est restée un
d’eux. an. Puis elle a fait l’École de l’image pendant un an. Enfin,
une planche – une page – un cartouche – un tome – un elle est passée par les Beaux-Arts à Paris. Elle est ensuite
chapitre – une onomatopée devenue dessinatrice. Elle a notamment réalisé des illustra-
2. Quel est le point commun entre Léo et le petit chevalier ? tions pour le magazine DLire.
• Elle a adapté Les Contes du chat perché en bande dessinée
(d’après l’œuvre de Marcel Aymé). Elle a également illustré
Prolongements un livre sur les mouvements du corps qui s’intitule Petit
• Proposer une planche photocopiée dont les vignettes Traité de morphologie.
ont été découpées et mélangées et la faire reconstituer
par les élèves. Je comprends le texte (15 minutes)
• Proposer la description d’une vignette et demander aux • La planche peut, dans un premier temps, être lue indivi-
élèves de la dessiner. duellement à voix basse. Faire expliciter les mots et expres-
sions non compris.
• Poser les questions de compréhension à l’oral. Entre
chaque question, laisser un instant pour donner la possibi-
lité aux élèves de trouver la réponse individuellement dans
le texte et de la noter au brouillon. Si besoin, faire relire
certaines parties du texte. Il peut être utile de laisser un mo-
ment aux élèves pour relire silencieusement la planche et les
questions afin de compléter leurs réponses. Procéder en-
suite à une correction orale : reposer rapidement chaque
question ; demander aux élèves de répondre et de préciser à
quel endroit du texte ils ont trouvé des éléments qui leur ont
permis de le faire.
• Pour finaliser le travail de compréhension, demander à un
élève de raconter l’histoire qui vient d’être lue.

Je décris le texte (15 minutes)


• Dans un premier temps, les élèves peuvent réfléchir seuls
aux questions. C’est l’occasion pour eux de s’entraîner à une
lecture plus rapide ainsi qu’à une prise d’indices à différents
endroits des vignettes. Leur lire au préalable les questions et
s’assurer qu’elles sont bien comprises par tous. Laisser
quelques minutes aux élèves, le temps pour eux de répondre
au brouillon à un maximum de questions. Reprendre en-
suite ce travail à l’oral. Pour chaque question, l’élève inter-
rogé devra reprendre des éléments de la question pour
formuler sa réponse (exemple pour la question 1 : « Les pa-
roles des personnages sont rapportées par… »). Il devra éga-
lement, lorsque c’est nécessaire, justifier sa réponse en
s’appuyant sur le texte et l’image.

J’élargis mon lexique (15 minutes)


Proposer l’exercice 1
Objectif : connaître le sens d’un mot.
Commencer par relire la phrase comprenant le nom « viva-
cité ». Demander aux élèves si certains connaissent le sens
de ce mot. Chercher ensuite en grands groupes des mots de
la même famille : vive, vivace, vif… Revenir au contexte et
poser à un élève la question 1. Montrer que le contexte est
important car ce même mot peut être employé différem-
ment : « des couleurs d’une grande vivacité », par exemple.

110 La bande dessinée – Thème 9 : La différence


Proposer l’exercice 2
Objectif : retrouver la définition d’un mot en fonction du Prolongement
contexte. Faire interpréter le rôle de la panthère sur différents tons
Demander aux élèves de relire rapidement la B.D., pages (câlin, agressif, hypocrite...).
170-171 et de retrouver les mots « ton », « impression », « ré-
gime » et « espèce ». Faire expliciter le sens de chaque mot
dans le texte puis revenir à l’exercice et choisir la définition
correspondante. Par écrit, les élèves peuvent construire une
phrase avec chaque mot, employé selon l’autre sens proposé.
Proposer l’exercice 3
Objectif : trouver le contraire d’un mot.
Commencer par relire ensemble la planche et repérer les
mots dont il est question. Demander à un élève de définir les
mots de l’exercice et les inscrire au tableau. Individuelle-
ment et à l’écrit, les élèves cherchent des mots de sens
contraire. Ils inventent et écrivent ensuite une phrase avec
chaque mot de sens contraire. La mise en commun permet-
tra de mettre en évidence que plusieurs mots peuvent cor-
respondre au contraire d’un des mots du texte (douceur,
amabilité, ou encore gentillesse pour le contraire du mot viva-
cité). Ces mots sont de sens voisin. Compléter au tableau la
liste des contraires trouvés à l’aide d’un dictionnaire.

Exercices supplémentaires
1. Lis la phrase « Sans compter que nos bêtes seront exposées
aussi », vignette 4. Cherche des homonymes de sans, c’est-à-
dire des mots qui se prononcent de la même façon mais qui
s’écrivent différemment et qui n’ont pas le même sens. Avec
chacun d’eux, écris une phrase.
2. Lis le cartouche de la vignette 2. À quels temps sont conju-
gués les verbes ? Réécris le cartouche en commençant le
texte par « Les panthères... ». Fais attention aux accords !

J’améliore ma lecture (10 minutes)


Objectif : lire un texte en y mettant de la conviction.
Repérer au préalable avec les élèves les parties du texte
concernant chaque personnage. Demander aux élèves ce qui
traduit la colère de la panthère dans la première vignette.
« De quelle manière le texte peut-il être lu ? » Demander aux
élèves de chercher le mot « conviction » dans le dictionnaire,
puis l’expliciter à l’oral. Faire lire le texte par des élèves volon-
taires, puis proposer la lecture à d’autres élèves. Au préa-
lable, leur laisser quelques instants pour s’imprégner de
leur personnage en lisant leur texte à voix basse.

À mon tour de raconter (25 minutes)


À l’oral : Chaque élève choisit un animal et note son nom
au brouillon. Puis, individuellement, ils imaginent et
écrivent ce que pense cet animal. Quelques élèves disent
leur texte en adaptant leur expression du visage. Ils ex-
pliquent pourquoi cet animal est susceptible de penser cela.
À l’écrit : Rappeler que les personnages peuvent s’expri-
mer à la 1re personne du pluriel (nous). Les productions indi-
viduelles peuvent ensuite être lues.

La bande dessinée – Thème 9 : La différence 111


page 172 du manuel page 173 du manuel

O M PR E N DRE Mettre en lien Réaliser DI RE


LI RE ET C plusieurs un exposé
informations
Objectif
Objectif
Présenter un sujet de façon claire et structurée.
Comprendre l’implicite d’un texte.

J’observe et je repère (10 minutes)


Je lis et je repère (10 minutes)
Demander aux élèves de lire silencieusement le document.
Faire lire le texte par un élève. Laisser quelques instants aux Leur laisser quelques instants pour lire les questions et y
élèves pour lire les questions et y réfléchir. Demander à un réfléchir. Demander à un élève de répondre à la question 1.
élève de répondre à la question 1. Poser la question 2 à un Lui demander les indices sur lesquels il s’est appuyé pour y
autre élève. Faire émerger l’idée qui relie le petit chevalier à parvenir. Faire valider ou invalider par la classe. Pour les
son désir de participer au tournoi (question 3). questions 2 et 3, demander aux élèves de justifier leurs ré-
ponses en reprenant des éléments dans le document.
Je comprends (10 minutes)
Faire lire la rubrique par un élève volontaire. Reprendre Je comprends (10 minutes)
ensuite les étapes pour montrer les liens qui existent entre Faire lire la rubrique par un ou deux élèves. Demander à un
elles. élève volontaire de reformuler ce qui vient d’être lu.
Je m’entraîne (10 minutes) Je m’entraîne (10 minutes)
Découverte* Découverte*
Objectif  : repérer les informations manquantes dans un Objectif : connaître les critères de réussite d’un exposé (exer-
texte (exercice 1*). cice 1*).
Travail collectif au tableau. Écrire les phrases au tableau, Travail collectif à l’oral. Demander aux élèves de justifier
puis écrire en regard l’information manquante qu’elles sug- chaque point abordé.
gèrent en se reportant à la liste proposée sous le texte. En Appropriation**
s’appuyant sur le lexique, faire associer les phrases entre Objectif : préparer un exposé (exercice 2**).
elles. Demander aux élèves de justifier leurs choix. Les élèves peuvent se mettre en binômes pour réaliser un
Appropriation** exposé. Une fois l’animal choisi par chaque binôme, propo-
Objectif : trouver une information suggérée par un texte ser une première recherche dans les livres présents en
court (exercice 2*). classe. Une seconde phase de recherche peut être organisée
Travail individuel. Correction collective. en BCD ou sur Internet. Aider les élèves les plus en diffi-
Approfondissement*** culté à organiser les informations récoltées.
Objectif : comprendre l’implicite d’un texte (exercice 3**). Proposer enfin une séance pour la présentation des exposés.
Travail écrit individuel. Lors de la correction orale, faire re-
marquer que toutes les informations sont essentielles car Exercice supplémentaire
elles permettent au lecteur de comprendre complètement le Réaliser une affiche comprenant trois colonnes  :
texte. Pour le faire comprendre, écrire le texte au tableau en « Prénom(s) » – « Sujet » – « Date ». Proposer ensuite de
supprimant au galop et en remplaçant coassement par barris- grands domaines liés au programme ou à des projets de
sement. Faire expliciter les changements que cela implique. classe en cours : monde animal, planètes, peinture, monu-
ments…
Chaque élève choisit un domaine et un sujet précis (par
exemple, le château de Cheverny dans la rubrique « Monu-
ments »). S’assurer que les sujets sont réalisables. Deman-
der à chacun de s’inscrire sur l’affiche en précisant son nom,
le titre de son exposé, ainsi que la date. Les élèves peuvent
travailler en binômes s’ils le souhaitent. La recherche peut
se faire au sein de la bibliothèque de l’école.

112 La bande dessinée – Thème 9 : La différence


pages 174 et 175 du manuel pages 176 et 177 du manuel
Les préfixes L’infinitif en -er et O RT H O G
LE XIQ U E le participe passé
R A PH E
en -é
Objectifs
Objectifs
• Savoir reconnaître un préfixe.
• Savoir construire un mot à partir d’un radical en y ajou- • Distinguer un infinitif en -er d’un participe passé en -é.
tant un préfixe. • Savoir les employer correctement dans une phrase.

Je lis et je m’interroge (10 minutes) Je lis et je m’interroge (10 minutes)


Faire lire la vignette par un élève et lui poser successivement Faire lire la vignette par un élève. Faire expliciter la nature
les questions 1 à 3. Demander aux élèves de citer un autre des mots soulignés (question 1). Les écrire au tableau, les
mot de la même famille que rejeter. Écrire au tableau les faire prononcer à voix haute, puis en écrire le son en phoné-
propositions, en alignant à chaque fois le radical. tique en regard (question 2). Poser la question 3 à un élève.
Le reste de la classe confirme ou infirme en se justifiant.
Je manipule (10 minutes)
Objectif : former des mots nouveaux en ajoutant un préfixe
Je manipule (10 minutes)
à un mot (exercices A, B et C). Objectif : distinguer un infinitif en -er d’un participe passé
Exercice A : noter tous les mots formés au tableau. Les défi- en -é. Exercice A : demander à des élèves de venir compléter
nir. Faire remarquer que tous sont des verbes. Exercices B et les colonnes au tableau. Exercice B : recherche en binômes,
C : travail en binômes et correction collective à l’oral. Faire correction collective.
remarquer que la nature des mots ne change pas lorsqu’on
ajoute un préfixe. Je retiens (10 minutes)
Objectif : distinguer des mots comprenant un préfixe (exer- Faire lire les items par des élèves volontaires. Leur deman-
cice D). Réflexion individuelle, mise en commun et correc- der de reformuler ce qu’ils viennent de lire. Illustrer le pro-
tion collective. Écrire les mots au tableau, entourer les pos par des exemples que l’on écrira au tableau.
préfixes et souligner les radicaux.
Je m’entraîne (25 minutes)
Je retiens (10 minutes) Découverte*
Faire lire la règle par un élève volontaire. Compléter ensuite Objectifs : distinguer un participe passé d’un infinitif (exer-
la leçon avec d’autres exemples de préfixes (anti-, aéro-…). cice 1*) ; transformer une phrase pour changer un participe
passé en infinitif (exercice 2*). Travail écrit individuel. Cor-
Je m’entraîne (25 minutes) rection orale pour l’exercice 1, individuelle pour l’exercice 2.
Découverte* Appropriation**
Objectif : distinguer le préfixe et le radical d’un mot (exer- Objectif : compléter des phrases avec la forme verbale qui
cices 1*, 2* et 3*). convient, à l’infinitif ou au participe passé (exercices 3**,
Pour l’exercice 3, écrire les mots comprenant un préfixe au 4**, 5**, 6** et 7**). Exercice 3 : proposer aux élèves hési-
tableau. En grands groupes et à l’oral, changer de préfixe tants la technique de substitution. Exercices 4 et 5 : travail en
pour trouver d’autres mots. binômes. Exercices  6 et 7  : travail individuel. Correction
Appropriation** orale pour tous les exercices.
Objectif : former un nouveau mot en ajoutant un préfixe Approfondissement***
(exercices 4** et 5**). Objectif : compléter des phrases avec un verbe à l’infinitif ou
Approfondissement*** au participe passé (exercice 8***). Travail écrit individuel.
Objectif  : trouver un mot à partir d’un préfixe (exercice Exercice expert
6***). Les élèves peuvent chercher des phrases en binômes. Objectif : employer correctement des verbes du 1er groupe à
Exercice expert l’infinitif ou au participe passé. Correction au tableau.
Objectif : connaître le sens d’un préfixe. Compléter les listes
par des mots trouvés en groupe classe. Dictée (20 minutes)
Préparer la dictée : faire lire individuellement le texte en in-
sistant sur les terminaisons des verbes. Dicter. Correction
À mon tour d’écrire (20 minutes)
individuelle.
Objectif  : enrichir son vocabulaire en utilisant des mots
comprenant un préfixe (exercices 1 et 2). J’écris (10 minutes)
Pour l’exercice 2, faire lire l’encadré « Ma boîte à mots ». Écriture et correction individuelles. Quelques élèves peuvent
Demander aux élèves d’imaginer la situation, puis d’écrire lire leur production.
leur texte en y intégrant des mots comprenant des préfixes.
Travail et correction individuels.

La bande dessinée – Thème 9 : La différence 113


pages 178 et 179 du manuel pages 180 et 181 du manuel

IRE L’attribut du sujet Temps simples et LE V E R B E


GR A M M A temps composés

Objectif Objectifs
Reconnaître un attribut du sujet. • Distinguer les temps simples des temps composés.
• Former des temps simples et des temps composés.
Je lis et je m’interroge (10 minutes)
Faire lire les bulles une première fois. Relire la phrase sou- Je lis et je m’interroge (10 minutes)
lignée en rose et poser les questions  1 et 2. Écrire cette Faire lire le texte par un élève. Écrire les verbes au tableau.
phrase au tableau et entourer le verbe. Poser la question 3 à Demander à un élève de répondre à la question 1. Ques-
un élève ; la question 4 à un autre. Demander à un élève de tion 2 : écrire les infinitifs en regard des verbes au tableau.
venir entourer au tableau le mot qualifié (question 5). Même Procéder à un tri des verbes par comparaison. Faire remar-
travail avec les mots soulignés en bleu (question 6). quer que certains sont composés d’un auxiliaire conjugué et
d’un participe passé (question 3). Demander à un élève de
Je manipule (10 minutes) répondre à la question 4. Entourer l’auxiliaire et souligner le
Objectif : repérer un attribut et le sujet qu’il qualifie (exercice participe passé.
A). Travail collectif. Écrire les phrases au tableau. Demander
à des élèves de venir entourer le verbe, souligner l’attribut et Je manipule (10 minutes)
le sujet qualifié. Objectif : distinguer un temps simple d’un temps composé
Objectif : compléter des phrases avec un attribut (exercice (exercice A). Travail oral collectif. Écrire les verbes au tableau
B). Travail en binômes. Correction collective. en deux colonnes.
Objectif : associer un auxiliaire à un participe passé (exercice
Je retiens (10 minutes) B). Travail écrit en binômes. Correction collective au tableau.
Lire la règle dans son entier. L’illustrer par d’autres exemples.
Je retiens (10 minutes)
Je m’entraîne (25 minutes) Laisser quelques minutes aux élèves pour lire la règle en
Découverte* entier. Demander à un élève d’expliciter la règle et l’illustrer
Objectifs : identifier des verbes d’état (exercice 1*) ; identifier par d’autres exemples trouvés par le reste de la classe.
un attribut du sujet (exercices 2* et 3*). Exercice 1 : lors de la
correction, écrire au tableau les verbes d’état. Exercices 2 et Je m’entraîne (25 minutes)
3 : faire expliciter si le complément précise l’action menée Découverte*
par le verbe ou l’état du sujet. Objectifs : distinguer un temps simple d’un temps composé
Appropriation** (exercices 1*, 2* et 3*) ; distinguer l’auxiliaire du participe
Objectifs : accorder un groupe sujet avec le groupe verbal passé (exercice 4*). Travail écrit en binômes pour l’exer-
(exercice 4**) ; utiliser des verbes d’état (exercice 5**) ; com- cice 1, individuel pour les exercices 2 à 4.
pléter une phrase avec un attribut (exercice 6**) ; identifier Appropriation**
la nature d’un attribut du sujet (exercice 7**) ; compléter des Objectifs : distinguer un temps simple d’un temps composé
phrases avec un groupe verbal comprenant un verbe d’état (exercice 5**) ; identifier l’auxiliaire d’un verbe conjugué à
(exercice 8**) ou avec un GN attribut du sujet (exercice 9**). un temps composé (exercice 6**). Travail écrit individuel à
Travail écrit individuel. Correction collective pour l’exer- quantifier en fonction des compétences des élèves.
cice 5, individuelle pour les exercices 6 à 10. Approfondissement***
Approfondissement*** Objectif  : savoir conjuguer un verbe au présent (exer-
Objectif : connaître la nature d’un attribut du sujet (exercice cice 7***) et au passé composé (exercice 8***). Travail écrit
10***). Travail écrit individuel. individuel. L’exercice 8 peut constituer une évaluation.
Exercice expert Exercice expert
Objectif : employer des attributs du sujet dans des phrases. Objectif : réécrire un texte au présent. Les élèves qui le sou-
Lors de la correction, insister sur la présence du verbe d’état haitent peuvent travailler en binômes. Correction indivi-
et sur l’accord de l’attribut avec le sujet. duelle.

J’écris (10 minutes) J’écris (10 minutes)


Objectif : rédiger des phrases comprenant un verbe d’état. Travailler oralement, en particulier avec les élèves en diffi-
Correction individuelle. culté, avant l’écriture. Veiller à l’accord des auxiliaires avec
leur sujet.

114 La bande dessinée – Thème 9 : La différence


Je m’entraîne E X E R CICES

Lexique Grammaire
Les préfixes L’attribut du sujet
1 Recopie les mots suivants et entoure leur préfixe : 7 Recopie chaque phrase, entoure le verbe d’état
téléphone – ultraviolet – minijupe – médire – et souligne l’attribut du sujet.
hypertension – antidater – apporter – copropriété – • Les mésanges sont insectivores et granivores.
bimensuel – autocollant – surélevé – souligner • Elle deviendra une artiste de talent.
2 Utilise les préfixes mal-, mé-, in-, il-, dys-, dé-
• Nous sommes restés de grands enfants.
pour former les contraires des mots soulignés. • Ce roman semble passionnant.
• Tu as vraiment l’air contrarié.
• Ce téléviseur fonctionne.
• Ce chien semble heureux. 8 Recopie chaque phrase en la complétant
• Cet édifice a été monté rapidement. avec un verbe d’état de ton choix.
• C’est un procédé légal. • Le chien … malade dans sa niche.
• Le maître est content de notre travail. • Les joueurs … regroupés sur la pelouse du stade.
• Il y a du pain en quantité suffisante. • Le candidat … nerveux avant de monter sur
3 Retrouve dans chaque liste le seul mot qui
scène.
contient un préfixe. Recopie-le et entoure • Ce malade … aller beaucoup mieux.
le préfixe. 9 Recopie chaque phrase en la complétant
• démon – début – décent – déclarer – désir – avec un attribut du sujet de ton choix.
découpe • Le poulain paraît … .
• abbé – abaque – abaisser – abricot – abeille – • Ces livres sont … .
aboyer • Ce gâteau a l’air … .
• rattraper – ravi – rayer – ravioli – ravin – ravage • Les tourterelles semblent … .
• Cette lampe reste … tout le temps.

Orthographe
L’infinitif en -er et le participe passé en -é Le verbe
4 Recopie et complète ces phrases avec un Temps simples et temps composés
participe passé en -é ou un infinitif en -er. 10 Recopie ces phrases. Entoure les verbes
• Mon travail est … (terminer) : je vais pouvoir conjugués à un temps simple et souligne
… (aller) … (jouer). ceux conjugués à un temps composé.
• J’ai fini de … (jouer), je vais … (aller) … (travailler). • Le médecin a examiné mon petit frère.
• Aurélien a … (tousser), … (éternuer) et il s’est • Ce matin, je dois me rendre à la mairie.
souvent … (moucher) : serait-il … (gripper) ou • Vous avez voté hier matin.
… (enrhumer) ? • Nous avons nettoyé nos vêtements.
• Le médecin doit … (passer) pour l’… (ausculter). • N’oublie pas ton sac de piscine !
5 Retrouve la bonne terminaison. 11 Réécris ces phrases en conjuguant les verbes
• Il a commenc… à travaill… à 17 ans. au passé composé.
• L’été dernier, j’ai aim… nag… dans le lac. • Papa cuisine un lapin à la moutarde.
• Il faut avou… qu’il commence à bien jou… . • Aline rangeait son bureau.
• Elle a appréci… d’all… se promen… après le repas. • Tu déranges tout le monde.
• Arthur et Zoé partiront.
6 Recopie ces phrases en les complétant
avec un verbe en -er de ton choix.
• Nous construisons un abri de jardin.
• Vous pouviez laisser la clef ici.
• Agathe aime … dans la piscine.
• Maman a … son comprimé de travers. 12 Conjugue chaque verbe à un temps simple
• Elle n’a pas voulu … cette proposition. et à un temps composé.
• J’ai envie de … aux cartes. finir – prendre – aller – poser – pouvoir

La bande dessinée – Thème 9 : La différence 115


Qu’est-ce que la gentillesse ?
Oral (45 minutes) pages 182 et 183 du manuel

• Attirer l’attention des élèves sur l’affiche : « À quoi nous


Objectif invite-t-elle  ?  » Demander aux élèves s’ils connaissent
Définir une qualité. d’autres campagnes publicitaires de ce type. Il est possible
d’en projeter d’autres afin de les analyser et de les comparer
en groupe classe.
Avant de commencer • Amener les élèves à réfléchir sur le fait qu’il est important
• Cette double page a pour objectif de définir une qualité : la de rester attentif aux autres et qu’aider peut être à la portée
gentillesse. Cette qualité humaine joue un rôle capital dans de tous.
notre vie. Donner et recevoir de la gentillesse font du bien.
« Dans ces conditions, qu’est-ce qui peut pousser quelqu’un Mots-clés
à faire preuve de gentillesse ou, au contraire, à être mé-
• la gentillesse : la générosité, l’entraide, l’amitié,
chant ? » La gentillesse se manifeste par des paroles, des
le partage, le bénévolat…
attentions, des agissements. «  Mais peut-on être tout le • les organismes d’aide : Emmaüs, la Croix-Rouge,
temps gentil et pourquoi ? » le Secours catholique, Les Restos du cœur…
• La gentillesse est une qualité humaine. « Pourquoi certains
animaux sont-ils symboles de gentillesse ? » Dans la nature,
les comportements des animaux sont parfois féroces. « En Prolongements
quoi cette férocité diffère-t-elle de la méchanceté ? »
• Avant même d’ouvrir le livre, faire un travail collectif : par- • Organiser une collecte de jouets au moment de Noël
tir des représentations des élèves. Leur demander d’explici- pour une association.
ter l’idée qu’ils ont de la gentillesse. Noter différentes • Visionner le film Au revoir, les enfants de Louis Malle.
propositions au tableau. • Organiser une séance de lecture de textes dans une
maison de retraite.
J’observe et je décris (15 minutes)
• Faire observer le premier document silencieusement.
Nommer les deux personnages  : deux enfants et leur
maman. Faire décrire la situation présentée. « Que font ces
personnages ? Quelles sont les expressions de leur visage et
que nous enseignent-elles ? Que se passe-t-il ? En quoi ce
que font les enfants est-il gentil ? »
• Observer le document 2 et demander aux élèves de ré-
pondre à la question 2. « Que se passe-t-il sur cette photogra-
phie ? Pourquoi peut-on dire que la petite fille est gentille ? »
• Proposer collectivement une définition de la gentillesse. La
noter dans le cahier.

J’exprime une émotion (15 minutes)


• Faire observer et décrire la photographie (question 3)  :
« Quels renseignements donne-t-elle ? Qui voit-on ? Quelle
est la situation ? » Laisser quelques minutes aux élèves pour
réfléchir aux questions 4 et 5.
• Procéder à une mise en commun. Laisser plusieurs élèves
s’exprimer pour la question 5. Croiser les propositions et
faire émerger la notion de « plaisir d’offrir ».

Je débats avec les autres (15 minutes)


• Faire décrire les photographies : « Que voit-on ? Que font
les personnes (question 6) ? Pourquoi ? » Citer le mot béné-
vole et faire expliciter son sens. Faire lire les questions 7 et 8
et laisser le débat s’installer. Mettre en évidence pour chaque
document le type d’aide apportée : rompre la solitude dans
un cas, offrir une aide alimentaire dans l’autre. Montrer que
les besoins des personnes varient et que quel que soit l’âge,
on peut être confronté à une difficulté qui peut être atténuée
grâce à une aide extérieure.

116 La bande dessinée – Thème 10 : Les méchants et les gentils


pages 184 et 185 du manuel

LECT U RE Lecture
Un enfant chez les Schtroumpfs
Quelques mots sur les auteurs reste de la classe apportant des précisions si nécessaire.
• Peyo, indiqué en copyright sous la planche de B.D., est le Faire expliciter ce mot et demander à chaque élève d’écrire
pseudonyme de Pierre Culliford (1928-1992), auteur de une phrase avec.
bandes dessinées qui a créé entre autres la série Les Schtroumpfs Proposer l’exercice 2
ou Johan et Pirlouit. Il fonde un studio en 1960. À sa mort, son Objectif : connaître des mots synonymes.
nom devient une marque, gérée par ses enfants, sous laquelle Écrire le mot au tableau. Demander aux élèves s’ils
des bandes dessinées continuent d’être publiées. connaissent des mots synonymes. Les écrire au tableau.
• «  Un enfant chez les Schtroumpfs  » a été réalisée par Compléter si nécessaire après avoir consulté le dictionnaire.
Thierry Culliford, Miguel Diaz Vizoso et Jeroen De Coninck. Proposer l’exercice 3
• Thierry Culliford, le fils de Peyo, est né à Uccle, en Bel- Objectif : enrichir son lexique.
gique, en 1955. Il est scénariste de bande dessinée. Jeroen Faire préciser que la liste ne contient que des adjectifs qua-
De Coninck est né à Gand, en Belgique, en 1956. Il est au- lificatifs. Demander aux élèves de retrouver ces mots dans le
teur et scénariste de bandes dessinées. Il a également illus- texte. Individuellement et à l’aide du dictionnaire si néces-
tré des livres de jeunesse et des hebdomadaires. C’est en saire, les élèves cherchent le nom correspondant à chaque
1991 qu’il commence à travailler pour l’entreprise Peyo. Il adjectif et le notent au brouillon. Procéder ensuite à une
collabore à la réalisation des Schtroumpfs depuis 2002. mise en commun. Écrire les noms et les adjectifs au tableau.
• Miguel Diaz Vizoso a été éducateur en institut spécialisé Proposer l’exercice 4
pendant dix ans. Passionné de B.D., il s’inscrit à l’Académie Objectif : connaître le sens d’un mot.
des Beaux-Arts de Châtelet. C’est lui qui a imaginé l’histoire Une fois que les élèves ont répondu à la question, leur de-
« Un enfant chez les Schtroumpfs », parue en 2007. mander d’inventer une phrase avec ce mot employé dans
l’autre sens.
Je comprends le texte (15 minutes) Proposer l’exercice 5
• La planche peut, dans un premier temps, être lue à voix Objectif : connaître des mots de sens contraire.
haute. Après explicitation des mots ou expressions non com- Écrire les mots au tableau. En regard, écrire les mots de sens
pris par les élèves, procéder à l’écoute du texte lu sur le CD contraire proposés par la classe après validation collective.
afin que les élèves s’imprègnent bien de l’histoire.
J’améliore ma lecture (10 minutes)
• Par groupes de deux, les élèves répondent rapidement au
brouillon aux questions, sans nécessairement faire des Objectif : lire un texte en respectant le ton.
phrases complètes. L’enseignant circule de binôme en bi- Faire lire silencieusement la planche. Demander aux élèves
nôme pour guider la prise d’indices lorsque c’est nécessaire. de s’entraîner à la lecture en s’appuyant sur la ponctuation
Procéder ensuite à une correction orale : reposer rapidement et les indices iconographiques. Demander ensuite à
chaque question, demander aux élèves de répondre et de se quelques élèves une lecture individuelle à voix haute.
justifier en précisant à quels endroits du texte ils ont trouvé Expliquer qu’il est important de mettre le ton et d’associer
des éléments qui leur ont permis de le faire. des gestes lorsqu’on lit une planche de bande dessinée, pour
• Demander enfin à un élève de dire ce qu’il pense du jeune en restituer le caractère dynamique et pour être bien com-
garçon. pris par les auditeurs.

Je décris le texte (15 minutes) À mon tour de raconter (25 minutes)


• Laisser d’abord les élèves réfléchir seuls aux questions. À l’oral : Individuellement, les élèves préparent la narra-
Cela leur permet de s’entraîner à une lecture plus rapide et tion. Rappeler que certains éléments (lieux, personnages,
à relever des indices dans le texte. Leur lire au préalable les faits) sont indispensables à la compréhension du récit et
questions et s’assurer qu’elles sont bien comprises par tous. doivent figurer dans l’histoire. Leur demander d’écrire
Laisser quelques minutes aux élèves, le temps pour eux de quelques notes dans leur cahier de brouillon. Demander
répondre au brouillon à un maximum de questions. Re- ensuite à plusieurs élèves de raconter ce qu’ils ont imaginé.
prendre ensuite ce travail à l’oral. À l’écrit : Rappeler de bien préciser de quel personnage on
• Les questions mettent l’accent sur les procédés utilisés par parle. Les productions individuelles peuvent être lues devant
les auteurs pour permettre au lecteur la compréhension la la classe.
plus fine : indices textuels et iconographiques sont intime-
ment liés. Les caractéristiques de la bande dessinée sont Exercices supplémentaires
ainsi identifiées. Ces éléments peuvent être listés et complé- 1. Relis la planche « Un enfant chez les Schtroumpfs » et
tés lors de la synthèse sur laquelle ouvre la question 6. liste toutes les bêtises faites par Jeanty.
2.  Réécris les paroles prononcées par Jeanty dans les vi-
J’élargis mon lexique (15 minutes)
gnettes 3 et 4 en rétablissant la vérité sur le vieux fermier.
Proposer l’exercice 1
Objectif : trouver le sens d’un mot.
Faire lire la phrase comprenant le mot dans le texte afin de
bien resituer son contexte. Le faire expliquer par un élève, le

La bande dessinée – Thème 10 : Les méchants et les gentils 117


pages 186 et 187 du manuel

LECT U RE Lecture
Philémon, l’enfer
des épouvantails
Quelques mots sur l’auteur
Prolongements
• Fred Othon Aristidès est né à Paris en 1931. C’est un dessi-
• « Connais-tu des associations humanitaires et le but nateur et scénariste français de bandes dessinées, d’origine
qu’elles poursuivent ? » grecque. Il commence à publier des dessins humoristiques
• « Souhaiterais-tu être membre d’une association hu- dès l’âge de 20 ans, dans différentes revues. Il dessine et
manitaire ? Pourquoi ? » publie sa première bande dessinée à 23 ans.
• « Quelles sont les situations de solidarité possibles en • Il crée le personnage de Philémon en 1966 dans La Clai-
classe ou à l’école ? » rière des trois hiboux. Puis, un jour, en regardant l’eau de son
bain s’écouler dans la baignoire, il se demande ce qu’il peut
bien y avoir derrière. Cela lui donne l’idée de faire voyager
Philémon sur les lettres des mots océan Atlantique. Il écrira
et dessinera ainsi 15 albums de « Philémon », jusqu’en 1987.
À différentes reprises, il a reçu des prix pour d’autres bandes
dessinées.

Je comprends le texte (15 minutes)


• Dans un premier temps, faire lire la planche silencieuse-
ment. Rappeler aux élèves que les mots difficiles sont expli-
qués dans la marge, mais qu’ils peuvent rencontrer d’autres
mots inconnus qu’ils noteront dans leur cahier de brouillon.
Ils seront explicités après la lecture silencieuse.
• Avant de répondre aux questions du livre, demander aux
élèves à quel type de texte ils sont confrontés.
• Lire les questions oralement et s’assurer de la bonne com-
préhension de chacun des élèves. Bien situer les personnages,
préciser ceux qui parlent, de qui ils parlent (questions 1 à 4).
Faire distinguer les méchants des gentils. « De quelle nature
est le danger ? et pour qui ? » (questions 5 et 6) Ces questions
sont plus difficiles que les autres car l’identification du per-
sonnage en danger peut prêter à confusion. Demander aux
élèves de s’appuyer sur des indices textuels et iconogra-
phiques. « Quels indices montrent l’étonnement des épou-
vantails ? Et pourquoi sont-ils étonnés ? » (questions 7 et 8)
« À quoi reconnaît-on le bourreau ? » (question 9).
• Demander aux élèves de répondre individuellement aux
questions dans leur cahier de brouillon. Corriger collective-
ment en notant au tableau les réponses afin que les élèves
puissent prendre la correction.

Je décris le texte (15 minutes)


• Cette phase de travail a pour objectif de mettre en évidence
les indices textuels et iconographiques qui permettent de
lire et de comprendre l’histoire dans une bande dessinée. Il
s’agit donc davantage d’un travail sur la forme que sur le
fond.
• Les élèves commenceront par réfléchir individuellement et
silencieusement aux questions. Ils répondront ensuite par
oral aux questions en précisant à chaque fois dans quelle
vignette et comment ils ont trouvé la réponse. Cela permet
de reprendre avec eux ce qu’est une prise d’indices : sens de
lecture, onomatopées, ponctuation, typographie, indices
donnés par les dessins.
• Pour la question 1, faire lire avec la bonne intonation le
contenu de l’avant-dernière vignette. Montrer l’importance
de la ponctuation, des onomatopées et de la typographie
pour indiquer la manière dont parlent les personnages.

118 La bande dessinée – Thème 10 : Les méchants et les gentils


J’élargis mon lexique (15 minutes)
Proposer l’exercice 1 À mon tour de raconter (25 minutes)
Objectif : connaître le sens d’un mot. À l’oral : Les élèves peuvent réfléchir par petits groupes de
Faire relire la phrase concernée. Faire observer le vocabu- trois ou quatre. Ils notent leurs idées au brouillon. L’ensei-
laire (« peine », « passage ») et le dessin (les personnages sont gnant circule de groupe en groupe pour guider les élèves les
serrés) pour faire émerger une définition du mot «  se plus en difficulté et aide si nécessaire à l’organisation des
frayer ». L’affiner en grands groupes. idées. Une fois les répliques achevées, les groupes les disent
Proposer l’exercice 2 en mettant le ton.
Objectif : connaître le sens d’une expression. À l’écrit : Cette activité mobilise l’imagination des élèves.
Pour cet exercice, demander aux élèves de noter les expres- Leur récit doit être en cohérence avec la dernière vignette.
sions qu’ils ne connaissent pas ou qu’ils ne savent pas bien Avant de commencer, faire relire cette vignette et la décrire.
expliquer. Pour les élèves les plus en difficulté, passer d’abord par une
Travail collectif à l’oral. Commencer par faire expliciter le phase orale. Correction individuelle. Les élèves recopient
sens de chaque expression. Une fois les expressions com- ensuite sans faute leurs phrases. Quelques volontaires
prises par tous, demander à chacun d’écrire les sentiments peuvent lire leur production à la classe.
en regard des expressions. Quelques élèves disent ce qu’ils
ont écrit. Prolongements
Proposer l’exercice 3
• Laisser la possibilité aux élèves de lire librement L’Enfer
Objectif : connaître le champ lexical d’un mot.
des épouvantails en entier pour mieux connaître les per-
Redéfinir au préalable ce qu’est un champ lexical. Travail
sonnages, et plus particulièrement M. Barthélemy qui
collectif à l’oral. Inscrire chaque proposition au tableau en
n’apparaît pas dans l’extrait.
en faisant bien préciser le sens. Demander ensuite aux
• Atelier d’écriture : établir, avec les élèves, une liste de
élèves de lister d’autres mots appartenant au même champ
mots appartenant au champ lexical de la gentillesse ou
lexical. Les inscrire au tableau.
de la méchanceté. Ces mots seront inscrits par ordre al-
Proposer l’exercice 4
phabétique sur une affiche que l’on accrochera au mur.
Objectif : trouver des mots appartenant au même champ
Les élèves doivent écrire une phrase, à partir des mots
lexical.
de l’affiche, dont le maximum de mots commencent par
Définir à l’oral ce qu’est la peur. Demander aux élèves, en
la même lettre.
petits groupes, de lister des mots appartenant au champ lexi-
cal de la peur. Chaque groupe en propose 4. Les propositions
sont écrites au tableau. À l’écrit, individuellement, les élèves
utilisent 4 mots de leur choix et écrivent une phrase avec
chacun d’eux. Lecture orale des phrases.

Exercices supplémentaires
1. Utilise chaque mot pour écrire une expression connue.
tête – pieds – cœur – mains
2. Précise à quel champ lexical appartiennent les groupes de
mots suivants :
• violon – saxophone – triangle – djembé – ukulélé – haut-
bois
• scène – acteur – acte – entracte – décors – costumes
• étole – boa – foulard – écharpe – châle – bandeau
• dragée – chocolat – bonbon – berlingot – calisson – boule
de gomme
3. À quel champ lexical chacun de ces mots peut-il apparte-
nir ? Aide-toi du dictionnaire.
amende – aspic – collier – émission

J’améliore ma lecture (10 minutes)


Objectif : lire une vignette de bande dessinée en respectant
les indications et la ponctuation.
Repérer les signes de ponctuation, surtout les points d’excla-
mation. Laisser quelques minutes aux élèves pour s’entraî-
ner à voix basse. Faire lire le texte par plusieurs groupes
d’élèves.

La bande dessinée – Thème 10 : Les méchants et les gentils 119


page 188 du manuel page 189 du manuel

O M PR E N DRE Mettre en lien Rendre compte DI RE


LI RE ET C le texte et d’une lecture
l’image
Objectif Objectif
Savoir mettre en lien le texte et l’image dans une bande Savoir rendre compte d’une lecture.
dessinée.
J’observe et je repère (10 minutes)
Je lis et je repère (10 minutes) Faire décrire le document dans son ensemble : « Que fait la
Faire lire la vignette par un élève. Laisser quelques instants jeune fille ? » Demander à un élève de répondre à la ques-
aux élèves pour lire les questions et y réfléchir. Demander à tion 1 et d’expliquer comment il a trouvé la réponse. Deman-
un élève de répondre à la question 1. Pour les questions 2 à der ensuite à d’autres élèves de répondre aux questions 2 à
4, montrer qu’il est nécessaire de faire le lien entre le texte 6 en s’appuyant sur le texte. Pour la question 6, faire remar-
et l’image pour bien comprendre la situation : « Qui parle ? quer que, contrairement aux autres questions, la réponse
De qui parle-t-il ? » On ne comprend vraiment l’attitude du n’est pas dans le livre : elle est personnelle et exprime le
jeune garçon qu’en lisant l’intégralité de la vignette (partie ressenti du lecteur. C’est un avis personnel que chacun doit
colorée et partie en noir et blanc) ainsi que le texte associé à pouvoir argumenter lorsqu’on lui demande s’il a aimé un
l’image (expressions du visage, vocabulaire). livre.
Je comprends (10 minutes) Je comprends (10 minutes)
Faire lire la rubrique par un élève volontaire. Reprendre Faire lire la rubrique par un ou deux élèves. Montrer qu’il y
ensuite chaque point en faisant référence à la vignette qui a une certaine chronologie dans les étapes lors du compte
précède. rendu, chronologie nécessaire à une bonne compréhension.

Je m’entraîne (10 minutes) Je m’entraîne (10 minutes)


Découverte* Découverte*
Objectif : attribuer à un personnage les propos appropriés Objectif : remettre dans l’ordre les étapes d’un compte rendu
dans une scène dessinée (exercice 1*). de lecture (exercice 1*).
Faire observer l’expression des personnages avant d’envisa- Laisser quelques instants pour la recherche individuelle.
ger ce qu’ils disent. Les élèves choisissent individuellement Procéder ensuite à une mise en commun en grands groupes.
parmi les propositions. Correction collective. Lors de la correction orale, lister dans l’ordre les étapes au
tableau.
Exercice supplémentaire Appropriation**
Demander aux élèves de choisir une illustration parmi celles Objectif : faire le compte rendu d’un livre (exercices 2** et
de la page 218 ou de la page 220 du manuel et d’imaginer ce 3**).
que peuvent dire les personnages. Préparation à l’oral : étude Chaque élève choisit un exercice parmi les exercices 2 et 3.
de l’expression des visages, de l’attitude des personnages, de L’exercice peut être différé dans le temps pour permettre à
leurs vêtements… Rappeler aux élèves qu’il peuvent faire chacun de choisir son livre et de préparer son compte rendu.
varier la taille des caractères en fonction de ce qu’indique Rappeler aux élèves qu’ils peuvent garder sous les yeux les
l’image. étapes à respecter. Les élèves peuvent faire leur compte
rendu devant la classe sur plusieurs jours, chacun s’inscri-
vant sur un planning.

120 La bande dessinée – Thème 10 : Les méchants et les gentils


pages 190 et 191 du manuel pages 192 et 193 du manuel
Les suffixes L’accord O RT H O GR A P
LE XIQ U E de l’attribut HE

Objectifs Objectifs
• Identifier le suffixe d’un mot et préciser sa signification. • Identifier un attribut du sujet.
• Enrichir son vocabulaire. • Savoir accorder un attribut du sujet.

Je lis et je m’interroge (10 minutes) Je lis et je m’interroge (10 minutes)


Faire lire silencieusement la vignette. Écrire les mots souli- Faire lire le texte par un élève. S’assurer que les élèves ont
gnés au tableau. Questions 2 et 3 : demander à deux élèves bien compris le sens de la bulle. Poser à un élève les ques-
de venir entourer le radical des mots et de souligner ce qui tions 1 et 2. Faire observer que cet adjectif est placé après le
y a été ajouté. Demander au groupe classe de préciser la nom qu’il qualifie (question 3) et qu’un verbe d’état les sé-
nature de ces mots et la noter sous chaque mot. pare. Demander à un élève de répondre à la question 4 en
s’appuyant sur l’orthographe de l’adjectif. En grands
Je manipule (10 minutes) groupes, proposer d’autres accords du même adjectif en
Objectifs : former des mots nouveaux en associant un radi- variant les sujets et les verbes d’état. Tout écrire au tableau.
cal à un suffixe (exercice A) ; classer des mots selon leur
nature (exercice B) ; former un nouveau mot en ajoutant un Je manipule (10 minutes)
suffixe (exercices C et D). Objectif : compléter des phrases avec des adjectifs attributs
Exercice B : faire remarquer que la nature des mots peut correctement accordés.
changer lorsqu’on ajoute un suffixe. Exercice A : faire préciser à chaque fois le genre et le nombre
du sujet et les marques du genre et du nombre sur l’adjectif.
Je retiens (10 minutes) Exercices B et C  : recherche en binômes. Faire écrire les
Faire lire la règle par un élève et rappeler ce qu’est un suffixe. phrases au tableau et justifier.
Illustrer la leçon avec d’autres exemples qui seront notés au Exercice D : recherche et correction collective. Au tableau,
tableau : boulangerie, cuillerée, pharmacien, tablette… faire entourer le sujet, identifier son genre et son nombre,
puis écrire l’adjectif correctement accordé par un élève.
Je m’entraîne (25 minutes)
Je retiens (10 minutes)
Découverte*
Objectifs : identifier le suffixe d’un mot (exercice 1* : travail Faire lire les items par des élèves volontaires. Leur deman-
collectif au tableau) ; choisir un mot selon sa nature (exer- der de reformuler ce qu’ils viennent de lire.
cice 2* : recherche individuelle et correction collective) ; for- Je m’entraîne (25 minutes)
mer des mots d’une même famille à partir de suffixes
différents (exercice 3*). Exercice  3  : lors de la correction, Découverte*
trouver, en grands groupes, d’autres familles (lait, jardin…) Objectif : identifier un attribut du sujet et son sujet (exer-
et en lister les mots au tableau. cices 1* et 2*). Travail écrit individuel. Correction orale pour
Appropriation** l’exercice 1, individuelle pour l’exercice 2*.
Objectifs : utiliser des suffixes pour former des mots (exer- Appropriation**
cice 4** : travail en binômes, correction au tableau) ; former Objectifs : identifier un attribut du sujet (exercice 3**) ; com-
des mots à partir de suffixes (exercice 5**  : recherche pléter des phrases avec un attribut correctement accordé
individuelle). (exercices 4** et 5**). Travail individuel, correction au tableau.
Approfondissement*** Approfondissement***
Objectif : former des mots dérivés en utilisant des suffixes Objectifs : compléter des phrases avec un attribut correcte-
(exercice 6***). Travail en binômes. ment accordé (exercice 6***) ; réécrire des phrases en accor-
Exercice expert dant correctement l’attribut du sujet (exercices 7*** et 8***).
Objectif : former des mots dérivés de nature donnée. Travail Travail écrit individuel, correction individuelle.
individuel. Veiller à ce que les élèves en difficulté puissent Exercice expert
effectuer l’exercice en faisant une médiation si nécessaire. Objectif : utiliser correctement des attributs du sujet. Correc-
tion individuelle.
À mon tour d’écrire (20 minutes) Dictée (20 minutes)
Pour l’exercice 2, faire lire « Ma boîte à mots ». Demander Préparer la dictée : faire lire individuellement le texte en in-
aux élèves d’imaginer une personne qui exerce ce métier, sistant sur les accords des adjectifs attributs. Dicter. Correc-
puis d’écrire leur texte. Travail et correction individuels. tion individuelle.
J’écris (20 minutes)
Travailler oralement, en particulier avec les élèves en diffi-
culté, avant l’écriture. Écriture et correction individuelles.
Quelques élèves peuvent lire leur production.

La bande dessinée – Thème 10 : Les méchants et les gentils 121


pages 194 et 195 du manuel pages 196 et 197 du manuel

IRE Les compléments Le passé LE V E R B E


GR A M M A du verbe composé

Objectif Objectifs
Reconnaître un complément du verbe. • Savoir former le passé composé.
• Trouver l’infinitif d’un verbe conjugué.
Je lis et je m’interroge (10 minutes)
Faire lire la vignette. Poser la question 1. Écrire la phrase Je lis et je m’interroge (10 minutes)
complète au tableau et faire identifier le sujet du verbe. Lire les vignettes, observer les verbes soulignés et les écrire
Question 2 : montrer par des essais que ce groupe de mots au tableau. Poser la question 1. Demander à un élève de
ne peut être ni déplacé ni supprimé. Poser la question 3. « À venir écrire l’infinitif de chaque verbe (question 2). Faire
quelle question ce groupe de mots répond-il ? » souligner les différentes parties des verbes et faire observer
ce qu’elles sont (questions 3 et 4).
Je manipule (10 minutes)
Objectif : identifier des groupes verbaux (exercice A). Travail Je manipule (10 minutes)
collectif. Écrire les phrases au tableau. Demander à des Objectif : former des participes passés (exercices A et C).
élèves de venir entourer les groupes verbaux et de verbaliser Travail oral collectif. Écrire les verbes au tableau et les formes
les questions auxquelles ils répondent. du participe passé en regard.
Objectif : identifier des compléments du verbe et le prono- Objectif : former des passés composés (exercice B). Travail
minaliser (exercice B). Travail oral collectif. Écrire les phrases écrit en binômes. Correction collective au tableau.
au tableau et souligner les compléments du verbe. Écrire les
phrases pronominalisées et entourer les pronoms corres- Je retiens (10 minutes)
pondants. Lire la règle en entier. Faire expliciter par quelques élèves ses
différentes parties. Illustrer l’accord du participe passé avec
Je retiens (10 minutes) le sujet par d’autres exemples, à écrire au tableau.
Lire la règle dans son entier. Demander à quelques élèves
d’en expliciter les différents points. Je m’entraîne (25 minutes)
Découverte*
Je m’entraîne (25 minutes) Objectifs : identifier un verbe conjugué au passé composé et
Découverte* donner son infinitif (exercice 1*) ; identifier un verbe au passé
Objectifs : identifier des groupes verbaux (exercices 1* et composé (exercice 2*) ; associer un pronom à un verbe conju-
2*). Travail individuel, correction collective. gué au passé composé (exercice 3*). Travail écrit en binômes
Appropriation** pour l’exercice 1, individuel pour les exercices 2 et 3.
Objectif : distinguer un attribut d’un complément du verbe Appropriation**
(exercice 3**) ; distinguer un complément du verbe d’un Objectif : conjuguer un verbe au passé composé (exercices
complément de phrase (exercices 4** et 5**) ; compléter des 4**, 5**, 6** et 7**). Travail écrit individuel à quantifier en
phrases avec un complément du verbe (exercice 6**). Travail fonction des compétences des élèves.
individuel (sauf pour l’exercice 6 : en binômes). Correction Approfondissement***
collective. Objectif : conjuguer un verbe au passé composé (exercices
Approfondissement*** 8*** et 9***). Travail écrit individuel. Pour chaque exercice,
Objectifs : réécrire des phrases en pronominalisant le com- correction au tableau. L’exercice 9 peut constituer une éva-
plément du verbe (exercices 7*** et 8***) ; identifier un luation.
pronom complément du verbe et le remplacer par un GN Exercice expert
(exercice 9***). Exercices 7 et 8 : travail écrit, correction in- Objectif : conjuguer des verbes au passé composé en les
dividuelle. Pour les élèves en difficulté, faire verbaliser avant accordant avec leur sujet.
de passer à l’écrit. Exercice 9 : travail en binômes, correction
collective. J’écris (10 minutes)
Exercice expert Objectif : travailler oralement, en particulier avec les élèves
Objectif : pronominaliser des compléments du verbe. en difficulté, avant l’écriture. Donner des amorces de
Lors de la correction, écrire les phrases au tableau et deman- phrases à faire compléter, par exemple : Hier, j’ai…/D’abord,
der aux élèves d’expliciter leurs choix. j’ai…

J’écris (10 minutes)
Travail et correction individuels.

122 La bande dessinée – Thème 10 : Les méchants et les gentils


Je m’entraîne E X E R CICES

Lexique Grammaire
Les suffixes Les compléments du verbe
1 Recopie ces mots et entoure leur suffixe. 7 Recopie les phrases suivantes, puis souligne
bétaillère – carreleur – finition – vandalisme – les compléments du verbe :
disquaire – bûcheronne – arrosoir – plafonnier – • Nos voisins préparent un barbecue.
teinturerie – roseraie – poirier – vingtaine – • Les tortues de terre adorent la salade
côtelette – brindille – hospitalier – cubique et les pissenlits.
2 Pour chaque définition, trouve un mot
• Le maître demande aux élèves de travailler.
dont le suffixe est -eur, -ier ou -er. • Je selle un cheval fougueux.
• Prendrez-vous du sucre dans votre café ?
• Qui fabrique le pain. • Qui vend des chapeaux.
• Qui skie. • Qui concerne les animaux. 8 Complète les phrases suivantes avec
• Qui masse. • Qui aime bricoler. un complément du verbe de ton choix :
• Qui donne des prunes. • Les enfants écriront … .
3 Réécris ces phrases en transformant les noms
• Je souhaite visiter … .
soulignés en adjectifs. • Nous méritons … .
• Elles observent … avec un télescope.
• un chien qui a peur ➞ un chien ……………
• Il conduit … .
• une artiste qui a du talent ➞ une artiste …………..
• un sous-titre qu’on peut lire ➞ un sous-titre …… 9 Recopie les phrases suivantes en remplaçant
• un fond marin fait de vase ➞ un fond marin …… les répétitions par un pronom :
• un appel avec le téléphone ➞ un appel ………… • Nous mangeons de la tarte et nous apprécions
la tarte.
• Nous écoutons une chanson et nous chantons
Orthographe la chanson.
L’accord de l’attribut • Le chat attrape la souris et dévore la souris.
• Je prends du couscous et je redemande
4 Réécris ces phrases en mettant les sujets
du couscous.
au pluriel. Attention à l’accord des verbes
et des attributs ! • Le pêcheur pêche un maquereau et il offre
le maquereau à ses voisins.
• Il est un bon joueur de tennis.
• Cet animal semble perdu ou abandonné.
• Ma sœur est malade depuis ce matin. Le verbe
• Ce tigron deviendra un adulte respecté. Le passé composé
• La clôture paraît fragile et inadaptée pour 10 Recopie ces phrases et complète-les avec
des sangliers. l’auxiliaire qui convient correctement conjugué.
5 Recopie ces phrases en changeant le genre • Le jury … convoqué tous les candidats.
des sujets. Pense à faire les accords nécessaires. • Vous … rentrés de vacances.
Ex. : Le directeur est coléreux. ➞ La directrice • Mon ami et moi … regardé un film.
est coléreuse. • …-tu signé ce contrat ?
• Mon cousin semble très agité. • Elles … passées par la fenêtre du bureau.
• Ces chiens ont l’air joueurs. 11 Réécris ces phrases en les conjuguant au passé
• Ma grand-mère paraît très jeune. composé.
• Ces jeunes filles sont bronzées. • Perrine goûte dans le jardin.
• Le facteur semble pressé. • Les nageurs gagneront cette épreuve.
6 Écris quatre phrases comprenant chacune • J’avais mal à la tête.
l’un des attributs du sujet proposés. • Elles finissent leur exposé à midi.
Attention aux accords dans la phrase ! 12 Écris une phrase avec chacun de ces verbes
drôle – de mauvaise humeur – mal organisé – en le conjuguant au passé composé.
complètement raté peindre – chasser – finir – clore – écrire – manger
La bande dessinée – Thème 10 : Les méchants et les gentils 123
pages 198 et 199 du manuel

’É CRI T URE Écrire une planche


PR OJET D de bande dessinée

Je lis et je décris (10 minutes) Les étapes de l’atelier renvoient régulièrement les élèves aux
Faire lire la bande par un élève. Demander à la classe de ré- exercices qu’ils ont faits auparavant, afin de les inviter à en
pondre à la question 1. Laisser un instant aux élèves pour réutiliser le lexique. Rappeler l’importance d’utiliser un vo-
réfléchir individuellement aux questions 2 à 4. Demander à cabulaire riche et précis.
un volontaire d’y répondre. Faire valider ou invalider ses Enfin, préciser aux élèves qu’ils doivent prendre le temps de
réponses par le reste de la classe. Les échanges doivent per- relire leurs vignettes en vérifiant qu’ils ont bien respecté les
mettre de bien mettre en évidence les procédés de la bande étapes d’écriture (étape 7). Demander à quelques volontaires
dessinée, les indices textuels et iconographiques : un lieu, de présenter leur production devant la classe. Faire un bilan
des personnages, un moment et une situation. Poser la en grands groupes. Corriger les productions.
question 5 à un élève et lui demander de justifier sa réponse.

Je me prépare à écrire Prolongement


Objectif : mettre en évidence les éléments qui structurent Proposer aux élèves de choisir quelques bandes dessi-
l’histoire : les situations et les lieux (exercices 1 et 2), les dia- nées en bibliothèque. En lire les premières pages et ob-
logues (exercice 3), la traduction des émotions (exercice 4), server la structure des planches  : certaines n’ont, par
la forme des bulles (exercices 5 et 6), les onomatopées (exer- exemple, qu’une seule et grande vignette ; pour d’autres,
cice 7). une planche ou une bande raconte une histoire com-
Tous les exercices permettent d’enrichir le vocabulaire et les plète. Le sens de lecture n’est pas toujours le même…
procédés afin de préparer l’activité « À mon tour d’écrire ».
Proposer l’exercice 1. Travail oral collectif. Chercher en-
semble des situations qui permettent d’enrichir l’histoire.
Proposer l’exercice 2. Travail écrit individuel. Lors de la
correction, s’assurer que les mots sont bien compris par
tous.
Proposer l’exercice 3. Travail individuel. Lors de la correc-
tion collective, mettre l’accent sur les indices textuels qui ont
permis de retrouver la chronologie du dialogue.
Proposer l’exercice 4. Après validation des propositions
des élèves, enrichir le lexique avec d’autres émotions que les
élèves peuvent mimer.
Proposer les exercices 5 et 6. Les élèves peuvent travailler
en binômes, correction collective. Pour l’exercice 6, enrichir
avec d’autres propositions de bulles.
Proposer l’exercice 7. Travail individuel, mise en commun
et correction collectives. Montrer qu’il existe différentes pos-
sibilités pour un même bruit et que son intensité peut éga-
lement s’exprimer par la taille et l’épaisseur des caractères
utilisés.

À mon tour d’écrire


(2 séances de 20-30 minutes)
Lire le sujet. Rappeler aux élèves les éléments importants
qu’ils peuvent utiliser dans les vignettes : le dessin, les
bulles, les onomatopées…
Demander aux élèves de noter la situation qu’ils ont choisie
et de l’écrire sur une feuille (étape 1). Ils dessinent ensuite
les vignettes (étapes 2 et 3). Lors de l’étape 4, ils peuvent faire
varier la taille et la forme des caractères en fonction de ce
que disent les personnages. Le texte, écrit au crayon à papier,
pourra être ensuite corrigé sans abîmer les dessins. Ils
ajoutent enfin des onomatopées (étape 5) et colorient leurs
vignettes (étape 6).
Dire aux élèves d’imaginer l’histoire avant de commencer à
écrire et qu’ils peuvent s’aider de la rubrique « Ma boîte à
mots ».

124 La bande dessinée


Écrire une planche
JET D ’ É C RI T U R E
PR O de bande dessinée
1 Sous chaque vignette, indique quel bruit traduit l’onomatopée.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

2 Relie chaque bulle à la situation de la vignette correspondante.

• • • •

• • • •

La bande dessinée 125


3 Écris un texte dans chaque bulle en fonction de la situation.

4 Imagine la suite de l’histoire qui commence par la vignette illustrée ci-dessous. Crée trois autres vignettes.
Dessine les personnages, écris du texte dans des bulles, utilise des onomatopées.

126 La bande dessinée


page 200 du manuel page 201 du manuel

IO N Je teste mes
É V A LU A T connaissances

Objectif Objectif
S’autoévaluer sur les notions étudiées en vocabulaire, Manipuler les mots de la langue de façon ludique.
orthographe, grammaire et conjugaison abordées dans
les thèmes 9 et 10.
Solution de l’exercice 1 :
• la presse
Lexique
• une feuille
Objectifs des exercices 1, 3 et 4 : repérer des préfixes et des • l’avocat
suffixes.
Exercice 1 : pro – super – il – im – sous – em – mal – inter – bi Solution de l’exercice 2 :
– pré – para – em – sur – sur Verticalement : champignon – danger – voilier – tente
Exercice 3 : ment – esse – ment – oire – té – ron – able – ille – Horizontalement : calendrier – garagiste
ien – eur – tte – ée – ard
Exercice 4 : malhonnêteté – anticonstitutionnellement – illé- Solution de l’exercice 3 :
galement – le repassage – aéroportable – un dépassement • Charade 1 : chat – lu – maux ➞ chalumeau
– un retardement – un prolongement – insurmontable • Charade 2 : a – sang – sœur ➞ ascenseur
Objectif de l’exercice 2 : former des contraires en ajoutant
des préfixes. Solution de l’exercice 4 :
Exercice 2 : illisible – irresponsable – désobéissant – défaire – Il ne faut pas dire n’importe quoi.
incorrect – impensable – immangeable – instable – irréalisable
– incapable – démonter Solution de l’exercice 5 :
est revenue
Orthographe
Objectif de l’exercice 5 : distinguer un infinitif en -er d’un
participe passé en -é.
Infinitifs : manger – jouer – traverser – regarder – laisser
Participes passés : oublié – allé – regardé – pensé
Objectif de l’exercice 6 : accorder un attribut du sujet.
proches – sages – mûrs – effrayé – captivante

Grammaire
Objectif de l’exercice 7 : reconnaître les attributs du sujet.
un grand footballeur – heureuse – des chats – difficile – mon
meilleur ami
Objectif de l’exercice 8 : reconnaître les compléments du
verbe.
ses chaussures – des visages – à sa mère – une prime – mes clés
à Fanny

Le verbe
Objectif de l’exercice 9  : reconnaître l’auxiliaire être et
l’auxiliaire avoir dans des verbes conjugués au passé com-
posé.
Objectif de l’exercice 10 : savoir conjuguer un verbe au
passé composé.

Exercice complexe
Objectif : savoir conjuguer un verbe au passé composé et
accorder l’attribut du sujet.
Exemple : Cette exposition a eu l’air très intéressante.

La bande dessinée 127


pages 174 à 181 et 190 à 197 du manuel

IO N
É V A LU A T Prénom : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Date : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Lexique
1 Associe chaque préfixe à l’un des mots de la liste pour former un mot nouveau.

aéro- • • dire

im- • • heureuse

pré- • • port

mal- • • mètre

chrono- • • pair

2 Complète les mots avec l’un de ces suffixes : -er, -aire, -ure, -eur, -ation.

• Ma chauss��������������� droite est trop petite.

• Il préfère aller chez le chauss��������������� de la rue Molière.

• Son aliment��������������� est équilibrée.

• Une denrée aliment��������������� doit souvent être conservée au réfrigérateur.

• Il est recommander de s’aliment��������������� correctement pour préserver sa santé.


© Hachette Livre 2017 – Mot de passe Guide pédagogique CM1 – Reproduction autorisée pour une classe seulement.

Orthographe
3 Complète ces verbes avec -é ou -er.

• Léo a ramass�������� un trèfle à quatre feuilles.

• Pouvons-nous arriv�������� après 15 heures ?

• Pierre a jou�������� tout l’après-midi dans le sable.

• Ce patient est soign�������� par un cardiologue.

• Tu dois cherch�������� dans tes affaires pour retrouv�������� ton stylo.

4 Complète ces phrases avec chaque adjectif en gras correctement accordé.

• Ce gâteau est écœurant. ➞ Ces tartes sont ��������������������������������������������������������������� .

• Sa veste semble bien usée. ➞ Ses costumes semblent bien ������������������������������������������� .

• Leur histoire paraît incroyable. ➞ Son récit paraît ������������������������������������������������������� .

• Il devient très curieux. ➞ Elles deviennent très ����������������������������������������������������������� .

• L’eau reste froide. ➞ Le lait et le beurre restent ����������������������������������������������������������  .

128 La bande dessinée


Grammaire
5 Coche uniquement les phrases qui contiennent un attribut. Entoure le verbe d’état et souligne
l’attribut.

• q Cette chanson reste indémodable.

• q Ces poissons ne sont pas des mérous.

• q Cette jolie rivière traverse la forêt.

• q Au Moyen Âge, la vie était très dure pour les paysans.

• q Demain, la chaleur deviendra étouffante !

6 Souligne les compléments du verbe en bleu et les attributs en rouge.

• Vous dégustez une belle brioche. • Elles resteront calmes.

• Jérémy est absent. • Tu regardes un film de science-fiction.

• Nous découpons des bandes de papier.

7 Souligne les compléments du verbe en bleu et les compléments de phrases en rouge.

• Chaque matin, Alex prend une douche. • Nous offrons des fleurs à notre grand-mère.

• Valentin gare sa voiture devant la maison. • Hier soir, nous avons longuement discuté.

• Je la vois tous les jours.

Le verbe

© Hachette Livre 2017 – Mot de passe Guide pédagogique CM1 – Reproduction autorisée pour une classe seulement.
8 Souligne les verbes conjugués à un temps simple en vert et ceux conjugués à un temps
composé en rouge.

• Yasmina nettoie son aquarium chaque semaine.

• Les spectateurs ont applaudi longuement l’artiste.

• Où allons-nous nous promener ?

• Le cuisinier a décoré les assiettes avec soin.

• As-tu appris ta leçon ?

9 Complète ces phrases avec les verbes entre parenthèses conjugués au passé composé.
Attention aux accords !

• Nous ����������������������������������������� (organiser) un jeu de piste.


• Tu ����������������������������������������� (croquer) dans une pomme juteuse.

• Les musiciens ����������������������������������������� (revenir) pour saluer.

• Les clients ����������������������������������������� (prendre) leur café en terrasse.

• Élise ����������������������������������������� (partir) tôt ce matin.

La bande dessinée 129


Le théâtre
Je découvre ce qu’est le théâtre pages 202 et 203 du manuel

Avant de commencer
• Cette double page a pour objectif de faire découvrir ou de rappeler ce qu’est le théâtre. Les élèves ayant déjà abordé
différents genres littéraires, ils pourront ainsi procéder à des tris de textes afin de mettre en évidence les caracté-
ristiques principales de ce nouveau et dernier genre étudié. Ainsi, ils affineront, au travers de l’étude des textes
proposés, la définition du genre théâtral.
• La mise en commun et la réflexion aboutiront à poser diverses questions : « Savez-vous comment s’appelle ce
nouveau genre de texte ? Que peut-on observer ? Comment est organisé le texte ? Avez-vous déjà lu une pièce de
théâtre ? Êtes-vous déjà allés au théâtre ? » Les élèves peuvent d’ores et déjà proposer une première définition du
théâtre : « un texte composé d’une suite de dialogues entre différents personnages. » Noter au tableau la définition
proposée par la classe, définition qui sera progressivement complétée durant l’étude des pages 202 et 203.
Exploitation de la double page
• Demander aux élèves de lire la page 202. En groupe-classe et à l’oral, répondre aux questions suivantes : « Quel
est le titre de la pièce ? Où se passe l’action ? Quel est le décor ? Combien y a-t-il de personnages ? Qui sont-ils ?
Comment appelle-t-on un échange verbal entre deux ou plusieurs personnages ? Comment appelle-t-on le texte
prononcé par un personnage ? Comment sait-on qui parle ? Comment sait-on ce qui se passe ? Qu’est-ce qu’une
scène ? » Concernant l’auteur, expliquer aux élèves que c’est une œuvre anonyme (demander la définition du mot
anonyme), parfois attribuée à Guillaume Alecis (Alexis), voire à François Villon.
• Faire lire la page 203. Faire apparaître, avec les élèves, ce qui fait une pièce de théâtre, de l’auteur à la représenta-
tion devant le public, en passant par la mise en scène, les décors, les accessoires, les costumes et les métiers s’y
rapportant (techniciens, accessoiristes, costumiers, maquilleuses…).
• « Lors de la mise en scène, comment être au plus près de ce que l’auteur a voulu ? » Lister au tableau les propo-
sitions : les didascalies, les notes de l’auteur, parfois la collaboration de l’auteur avec le metteur en scène.
• Avec les élèves, évoquer les différentes formes de paroles sur scène (la réplique, la tirade, le monologue, le dia-
logue, l’aparté, la stichomythie), le découpage d’une pièce en actes et scènes, ainsi que les différents espaces du
théâtre (l’espace référentiel, l’espace scénique et le hors-scène).
En conclusion
• Demander aux élèves de rechercher, pour une œuvre donnée, des représentations avec des metteurs en scène
différents, avec des adaptations différentes.

Lectures croisées
Niveau 3 de difficulté de lecture
• Farces et Fabliaux du Moyen Âge adaptés pour le théâtre, • Mamie Ouate en Papoâsie, J. Jouanneau, M.-C. Le Pavec,
L’École des loisirs, 1985 (liste officielle). Actes Sud Junior, coll. « Poche Théâtre », 2006 (liste offi-
• Le Journal de Grosse Patate, D. Richard, Théâtrales Jeu- cielle).
nesse, 2002 (liste officielle). • Si on jouait, F. Joly, Flammarion, coll. « Père Castor »,
• Mange-moi, N. Papin, L’École des loisirs, 1999. 2002.

130 Le théâtre
Peut-on rire de tout ?
Oral (45 minutes) pages 204 et 205 du manuel

lesquelles le rire ne peut trouver sa place. Les guider aussi


Objectif pour évoquer les situations tragiques où le rire apparaît
Comprendre ce que sont la liberté d’expression, le res- comme un réconfort. Les élèves ont peut-être déjà vécu ce
pect de l’autre, le politiquement correct, la plaisanterie, genre de situations dans lesquelles le rire les a soulagés
l’humour. (après une chute, un accident, où le rire fait oublier la
douleur…).
Avant de commencer Je débats avec les autres (15 minutes)
• Cette double page a pour objectif d’aider les élèves à s’inter- • Cette photographie représente la couverture d’une bande
roger et à réfléchir sur la libre expression, l’humour, la mo- dessinée, mais elle montre surtout jusqu’où la moquerie vis-
querie, la blague. Il est nécessaire, au préalable, de les faire à-vis de la différence peut aller : elle peut conduire à la mé-
réfléchir sur les grandes citations sur le sujet : « Peut-on rire chanceté, voire à l’humiliation.
de tout ? Oui, mais pas avec tout le monde » (Pierre Despro- • Avant de procéder à la description de la scène et de ré-
ges), « Le rire est le propre de l’homme » (Rabelais)… ainsi que pondre aux trois questions, solliciter les élèves pour savoir
sur certaines données concernant le rire et l’humour : s’ils connaissent l’histoire de ces méchants héros de B.D.
– savoir que l’humour est banni de certains pays (les dicta- (Kid et sa bande d’amis, Horace et Bigbang, s’attaquent aux
tures  : on ne peut pas se moquer du gouvernement en jouets).
Chine, en Tunisie et en Afghanistan – les Talibans avaient
interdit de rire) ;
– savoir que le rire est considéré comme un remède (contre Prolongements
le stress, contre l’angoisse) et qu’il a un véritable aspect bé- • Mettre en place un débat autour d’une vignette de B.D.
néfique sur les petits malades. présentant une scène comique qui pourrait heurter les
• Il faut sensibiliser les élèves sur le fait que le rire peut deve- personnes issues d’une communauté.
nir une offense ; il est donc essentiel de comprendre que Exemples :
l’humour, c’est rire avec l’autre et non rire au détriment de – dans Les Tuniques bleues, t. XII, page 17 : un engagé
l’autre ; c’est aussi savoir rire de soi. d’origine chinoise fait une chute de cheval qui provoque
l’hilarité du sergent pendant que le caporal Blutch aide
J’observe et je décris (15 minutes) le Chinois à se relever ;
• Faire observer la grande photographie silencieusement. – dans des B.D. sur un corps de métier (Les Fonction-
Laisser les élèves réagir à l’oral, puis orienter la réflexion : naires) ou sur les différences physiques (Les Blondes) ;
«  Que représente-t-elle (question  1)  ? Qui a déjà vécu ce – éventuellement, dans la B.D. Les Profs pour illustrer
genre de situation ? Quelles étaient les raisons d’un tel fou l’idée que rire, c’est aussi rire de soi avec les autres !
rire ? » •  Visionner quelques morceaux choisis de films et
• Passer ensuite à la seconde photographie et répondre à la animer un échange entre les élèves à propos de :
question 2 : « De quel type de situation s’agit-il ? » Laisser – ce que peut apporter le rire : Docteur Patch, avec Robin
les élèves réagir à l’oral – il est essentiel de laisser les élèves Williams, 1998 ;
s’exprimer et argumenter sur ce qu’ils perçoivent : mise à – la manière dont le cinéma fait rire avec humour sans
l’écart, moquerie, humiliation, voire harcèlement…  – et moqueries  : L’Enquête corse, avec Christian Clavier et
orienter le débat sur la moquerie, qui peut aller jusqu’au Jean Reno, 2004 ;
manque de respect. L’enseignant peut poser les questions – la manière dont le cinéma peut proposer une comédie
suivantes : « Avez-vous déjà connu ce type de situation ? », autour du handicap : Intouchables, avec François Cluzet
« Vous êtes-vous déjà retrouvés à la place de la fillette ? », et Omar Sy, 2011.
« Connaissez-vous quelqu’un qui s’est retrouvé à la place de
la fillette ? ». Bien veiller aux réactions des élèves et être
délicat dans l’organisation du débat – ceux qui auront
souffert de ce genre de situations n’oseront peut-être pas
s’exprimer. Cette photographie peut constituer un support
pour libérer la parole dans la classe sur ce sujet.

J’exprime une émotion (15 minutes)


Faire observer la photographie et laisser quelques minutes
aux élèves pour lire et s’approprier les questions. Pour la
question 3, expliquer le travail des associations de clowns,
magiciens, musiciens, qui visent à faire entrer le rire et la
joie à l’hôpital. Pour la question  4, laisser les élèves
s’exprimer sur les situations difficiles, voire tragiques, dans

Le théâtre – Thème 11 : Le rire 131


pages 206 et 207 du manuel

LECT U RE Lecture – piste 18


Le problème

Quelques mots sur l’auteur J’élargis mon lexique (15 minutes)


Né à Londres en 1954, Christian Lamblin est professeur des Proposer l’exercice 1
écoles depuis 1980 et enseigne actuellement dans les Objectif : identifier un champ lexical.
Yvelines. Auteur de nombreux ouvrages pédagogiques sur la Faire lire les répliques une à une par des élèves différents et
lecture ou le théâtre, Christian Lamblin est également un faire relever les mots de chacun des domaines par deux
auteur reconnu et prolixe de littérature jeunesse. Son œuvre autres élèves qui les inscriront au tableau dans deux
de fiction recouvre des romans et des pièces de théâtre. colonnes différentes. Penser à remplacer ces deux élèves à la
moitié de la saynète.
Je comprends le texte (15 minutes) Proposer l’exercice 2
•  Le texte peut, dans un premier temps, être lu Objectif : comprendre le sens d’un mot en s’aidant d’un mot
silencieusement par les élèves. Ensuite, une lecture à voix de la même famille.
haute sera faite par cinq élèves reprenant chacun l’un des Faire lire la consigne par un élève. Faire écrire les réponses
personnages. Cette lecture en scène pourra être répétée avec dans le cahier d’essai. Corriger collectivement.
d’autres élèves. Poser des questions relatives au vocabulaire, Proposer l’exercice 3
en marge du texte, afin d’en vérifier la compréhension. Objectif : identifier des synonymes.
•  Pour les questions de compréhension à l’oral, laisser Deux démarches peuvent être entreprises  : lire chaque
quelques instants aux élèves pour leur donner la possibilité réplique et faire repérer les synonymes demandés au fur et
de trouver la réponse individuellement et de la noter dans à mesure ; ou bien faire proposer et écrire au tableau par les
leur cahier d’essai. Toutes les questions nécessitent une élèves des synonymes pour chacun de ces quatre mots,
prise d’indices dans le texte : pour chacune, demander aux avant de leur demander, dans le cadre d’une lecture
élèves d’argumenter en précisant à quel endroit de la scène silencieuse et rapide, de relever les mots proposés.
ils ont trouvé les indices qui leur ont permis de répondre. Proposer l’exercice 4
Pour la question 1, faire expliciter les réponses : ce sont les Objectif : trouver le sens d’une expression. Dans un premier
personnages qui induisent le fait que la scène se passe dans temps, associer l’expression à être dans ses rêves puis
une école, le tableau précisant qu’elle se déroule dans une rechercher des expressions synonymes (être dans la lune…).
salle de classe. Pour la question  8, faire identifier le
maximum de personnages (la fillette en bleu est le 1er élève, Exercice supplémentaire
le garçon en vert le 3e élève). Vérifier que l’ensemble des Rechercher d’autres expressions comprenant le mot nez.
élèves a compris le texte en reprenant oralement les Exemples : fourrer son nez n’importe où, avoir du nez, l’avoir
questions. Pour chacune des réponses, faire lire le passage dans le nez…
qui induit ou donne la réponse.
J’améliore ma lecture (10 minutes)
Je décris le texte (15 minutes) Objectif : lire un texte de théâtre à voix haute en le « faisant
• Dans un premier temps, les élèves réfléchissent seuls aux vivre », en l’interprétant.
questions. Ils peuvent ainsi s’entraîner à une lecture plus Au préalable, faire repérer les répliques de chaque
rapide ainsi qu’à une prise d’indices à différents endroits du personnage. À la fin de chacune d’elles, bien marquer l’arrêt.
texte. Leur lire au préalable les questions et s’assurer, en leur Modifier éventuellement l’intonation de la voix pour
demandant de les reformuler, qu’elles ont bien été comprises dissocier chaque personnage (l’énervement grandissant du
par tous. maître, l’air candide de chacun des élèves…).
• Laisser quelques instants aux élèves, le temps de répondre Ensuite, faire repérer les différents types de ponctuations :
au brouillon à un maximum de questions. Reprendre les points de suspension qui marquent un temps d’arrêt ou
ensuite ce travail à l’oral. Pour chaque question, l’élève devra d’hésitation, le point d’exclamation qui marque
reprendre des éléments de la question pour formuler sa l’étonnement, et le point d’interrogation qui indique la
réponse (par exemple, pour la question 2 : « Cette œuvre est surprise mais aussi un étonnement qui demande
extraite d’un livre intitulé Pièces et Saynètes pour les enfants »). confirmation.
Chaque fois que nécessaire, l’élève devra justifier sa réponse Mettre à profit les lectures effectuées lors de la
en s’appuyant sur des indices ou des acquis. D’autres compréhension du texte.
questions peuvent être posées : « Quel est l’éditeur ? », « Ce Il s’agit du jeu théâtral : par plusieurs lectures et relectures,
texte est-il plutôt une saynète ou une pièce ?… » Apprendre instaurer progressivement « l’expressif » dans la lecture des
aux élèves à relever tous les indices. répliques.
•  Les questions posées doivent amener les élèves à Lorsqu’un élève donne sa réplique, le suivant anticipe la
reconnaître les caractéristiques de la scène pour identifier le lecture de sa propre réplique.
genre littéraire du théâtre (question 7).

132 Le théâtre – Thème 11 : Le rire


pages 208 et 209 du manuel

Lecture – piste 19 LECT U RE


Le Bourgeois
gentilhomme
Quelques mots sur l’auteur
À mon tour de raconter (25 minutes) Jean-Baptiste Poquelin, dit « Molière », est né à Paris en
À l’oral : Au préalable, bien insister sur le fait qu’il ne 1622 et mort à Paris en février 1673. Comédien, chef de
s’agit que d’une seule réplique du maître : retenir toutes les troupe et auteur dramatique, il fonda, en 1643, la troupe de
propositions en les notant au tableau. L’Illustre-Théâtre avec Madeleine Béjart. Après des années
À l’écrit : Cette réplique a toute sa place après que le difficiles, il connaît, en 1659, un immense succès avec Les
maître a écrit au tableau. Rappeler aux élèves que cette Précieuses ridicules. En 1660, il devient le protégé de Louis
réplique doit aussi justifier le fait que ce 5e élève n’ait pas le XIV qui l’installe au Palais-Royal, théâtre qu’il partagera en
droit d’utiliser un couteau (par exemple : « La dernière fois 1661 avec Domenico Biancolelli, dit « Arlequin ». En 1662,
que mon frère a utilisé le couteau, il a écrasé le gâteau »). il épouse Armande Béjart. En 1665, la troupe devient la
Troupe du Roy.
Prolongement Son œuvre est remarquable par sa finesse, son sens du co-
mique et son observation des caractères humains. Quelques-
Constituer des groupes de cinq élèves et faire jouer la unes de ses œuvres : La Jalousie du barbouillé (1650), L’Étourdi
scène jusqu’à la ligne 29, avec le texte en main. Laisser (1655), Les Précieuses ridicules (1659), Sganarelle ou le Cocu
quelques minutes afin que les élèves choisissent leur imaginaire (1660), L’École des maris, Les Fâcheux (1661),
rôle et organisent l’espace ; cela leur permettra de mesu- L’École des femmes (1662), Tartuffe (1664), Dom Juan, L’Amour
rer l’importance du ton et la gestuelle pour rendre la médecin (1665), Le Misanthrope, Le Médecin malgré lui (1666),
scène plus dynamique. L’élève qui assurera le rôle du Amphitryon, George Dandin (1668), Monsieur de Pouceaugnac
maître peut bien entendu être au tableau. (1669), Le Bourgeois gentilhomme (1670), Les Fourberies de
Scapin (1671), Les Femmes savantes (1672), Le Malade imagi-
naire (1673).

Je comprends le texte (15 minutes)


• Le texte peut, dans un premier temps, être lu silencieuse-
ment par les élèves. Ensuite, une lecture à voix haute sera
faite par deux élèves reprenant chacun l’un des personnages
(constituer trois binômes : lignes 1 à 15, lignes 16 à 31, puis
lignes 32 à 48). Cette lecture en scène pourra être répétée
une à deux fois avec d’autres élèves. Poser des questions
relatives au vocabulaire, en marge du texte, afin d’en vérifier
la compréhension.
• Pour les questions de compréhension à l’oral, laisser
quelques instants aux élèves pour leur donner la possibilité
de trouver la réponse individuellement et de la noter dans
leur cahier d’essai. La plupart des questions nécessitent une
prise d’indices dans le texte, qui parfois s’avère difficile.
Pour chacune des questions, faire argumenter en précisant
à quel endroit de la scène ils ont trouvé les indices qui leur
ont permis de donner la bonne réponse.
• Pour la question 1, noter toutes les propositions qui, bien
sûr, devront être justifiées par les élèves ; tous les indices qui
permettront d’établir que Nicole et M. Jourdain sont respec-
tivement la bonne et le maître de maison pourront être listés
au tableau. Concernant la question 3, les réponses se
trouvent dans la réplique de la ligne 13.
• Reprendre oralement les questions et, pour chacune des
réponses, faire lire le passage qui induit ou donne la réponse.

Je décris le texte (15 minutes)


• Dans un premier temps, les élèves réfléchissent seuls aux
questions. Ils peuvent ainsi s’entraîner à une lecture plus
rapide ainsi qu’à une prise d’indices à différents endroits du
texte. Leur lire au préalable les questions et s’assurer qu’elles
ont bien été comprises par tous. Laisser quelques instants

Le théâtre – Thème 11 : Le rire 133


aux élèves pour répondre au brouillon à un maximum de Proposer l’exercice 2
questions. Refaire ensuite ce travail à l’oral. Pour chaque Objectif : mettre à profit le travail de l’exercice 1 dans le cadre
question, l’élève devra reprendre des éléments de la question d’une lecture en binômes.
pour formuler sa réponse (exemple pour la question 2 : « Il Il s’agit d’un entraînement au jeu théâtral : par plusieurs
y a quatre personnages sur scène, leurs noms sont indiqués lectures et relectures, il s’agit d’instaurer progressivement
en début de scène mais seulement deux personnages « l’expressif » dans la lecture des répliques.
parlent »). À chaque fois que c’est nécessaire, l’élève devra Lorsqu’un élève donne sa réplique, le suivant anticipe la lec-
justifier sa réponse en s’appuyant sur des indices ou des ture de sa propre réplique.
acquis. D’autres questions peuvent être posées : « De quand
date la pièce ? Qui est ce bourgeois gentilhomme ?… » Ap- À mon tour de raconter (25 minutes)
prendre aux élèves à relever tous les indices.
À l’oral : Au préalable, les élèves peuvent rechercher les
• Les questions posées doivent amener les élèves à recon-
motivations du fou rire de Nicole : retenir toutes les propo-
naître les caractéristiques de la scène pour retrouver le genre
sitions en les notant au tableau.
littéraire (question 7).
À l’écrit : Ajouter à la consigne qu’il ne faut pas retenir les
J’élargis mon lexique (15 minutes) situations de moquerie.
Proposer l’exercice 1
Objectif : rechercher des synonymes et travailler sur les re-
gistres de langue. Prolongement
Commencer par faire lire chacune des listes. Après avoir Constituer des binômes et faire jouer la scène jusqu’à la
trouvé les synonymes, demander aux élèves d’employer ces ligne 24, avec le texte en main. Laisser quelques minutes
mots dans une phrase. aux élèves afin qu’ils choisissent leur rôle et organisent
Proposer l’exercice 2 l’espace ; cela leur permettra de mesurer l’importance du
Objectif : comprendre des expressions d’une époque loin- ton et de la gestuelle pour rendre la scène plus dyna-
taine. mique.
Faire lire la consigne par un élève. Puis, en comparant cer-
tains mots des expressions avec des mots des définitions,
retrouver les significations (exemples : moins avec petit, grâce
avec plaît) et, par élimination, associer les expressions res-
tantes.
Proposer l’exercice 3
Objectif : associer des sentiments à des interjections.
Dans un premier temps, établir la définition d’une interjec-
tion. Faire jouer les interjections par les élèves en donnant
les sentiments dans le désordre.

Exercice supplémentaire
Recherche d’autres interjections en fonction du sentiment
ou de l’ordre qu’elles expriment (exemples : ah ➞ surprise,
soulagement ; ouf ➞ soulagement, agacement ; chut ➞ aga-
cement…).

J’améliore ma lecture (10 minutes)


Proposer l’exercice 1
Objectif : lire à voix basse pour s’approprier le texte (change-
ments de personnage, ponctuation, intonation).
Au préalable, faire repérer les répliques de chaque person-
nage ; à la fin de chacune d’elles, bien marquer l’arrêt ; modi-
fier éventuellement l’intonation de la voix pour dissocier
chaque personnage (l’hilarité de Nicole, l’agacement de
M. Jourdain).
Ensuite, faire repérer les différents types de ponctuations :
les points de suspension qui marquent un temps d’arrêt ou
d’hésitation, le point d’exclamation qui marque l’étonne-
ment, et le point d’interrogation qui indique la surprise mais
aussi un étonnement qui demande confirmation.

134 Le théâtre – Thème 11 : Le rire


page 210 du manuel page 211 du manuel

O M PR E N DRE Faire le lien Apprendre DI RE


LI RE ET C avec ses à réciter un texte
connaissances

Objectif Objectif
Mettre en place une mémorisation efficace.
Faire appel à ses connaissances afin de faire des infé-
rences.
J’observe et je repère (10 minutes)
Je lis et je repère (10 minutes) Laisser observer les deux vignettes et faire lire les questions 1
Faire lire la réplique par un élève. Laisser quelques instants et 2. Lister les différentes réponses à la question  3  :
pour lire les questions 1 et 2 et y réfléchir. Insister sur la rassembler les différentes techniques et astuces des élèves
justification  : les élèves doivent expliquer ce qui les a sans oublier de solliciter l’élève qui a du mal à mémoriser.
conduits à proposer telle ou telle réponse. C’est leur Je comprends (10 minutes)
connaissance du principe de l’allergie qui doit leur permettre
de répondre. Faire lire la rubrique et la comparer avec les réponses des
élèves. Faire remarquer que ces conseils ne sont pas
Je comprends (10 minutes) exhaustifs.
Faire lire la rubrique par un élève volontaire. Reprendre Je m’entraîne (10 minutes)
ensuite étape par étape les éléments de la réflexion présentés.
Découverte*
Je m’entraîne (10 minutes) Objectif : travailler la mémorisation visuelle (exercice 1).
Découverte* Il est essentiel que les élèves comprennent tous ces mots au
Objectif  : repérer les éléments qui vont éveiller ses préalable. Leur faire établir le lien entre les mots de chacune
connaissances (exercice 1). des listes. Il est possible de mettre les élèves deux par deux
Faire lire cette scène par trois élèves. Faire apparaître les afin qu’ils se mettent au défi de les réciter.
différents éléments : c’est un commerce puisqu’il y a un Appropriation**
commerçant. Pour le type de commerce, faire relever tous Objectif : dire des phrases de mémoire (exercice 2).
les mots (labrador, portée, sevrage, Cavalier King Charles, race). Au préalable, demander aux élèves de faire le lien avec leurs
Appropriation** connaissances : connaissent-ils ces phrases ? d’où sont-elles
Objectif : relier ses connaissances et les indices d’un texte extraites ? Après l’avoir indiqué, procéder à une préparation
pour faire du sens (exercice 2). sous forme de travail individuel. La présentation peut se
Faire lire les répliques une à une pour cerner progressivement faire sous forme de défi en interrogeant une poignée d’élèves
l’escalade en montagne. Les mots de chacune des répliques pour en réciter deux phrases, puis un autre groupe pour en
ne se suffisent pas à eux-mêmes : par exemple, le mousqueton réciter trois, puis un autre groupe pour en réciter quatre.
et le crochet sont aussi utilisés pour l’accrobranche, mais Reprendre progressivement ceux qui ne maîtrisent pas les
avec les mots roche et prise, l’élève, grâce à ses connaissances, quatre phrases.
peut déduire qu’il s’agit ici d’escalade. Approfondissement***
Approfondissement*** Objectif : réciter un texte de mémoire (exercice 3).
Objectif : relier l’observation à ses connaissances (exercice 3). Avant tout, vérifier que les élèves maîtrisent tout le
Photographie a. : les élèves savent qu’un télescope sert à vocabulaire (par exemple, Bourricot) et surtout qu’ils ont
observer les étoiles mais aussi, plus généralement, le ciel. compris la réplique. Après leur avoir donné 3 à 4 minutes
Faire appel à ce qu’ils connaissent du ciel en plein jour pour mémoriser, solliciter des volontaires et les laisser jouer
(Lune, avions…). la scène s’ils le désirent.
Photographie b. : le nom paludier n’étant peut-être pas connu
des élèves, leur faire comprendre son sens en attirant leur
attention sur le monticule de sel à gauche. Grâce à leurs
connaissances sur la récolte du sel marin, les élèves pourront
inférer le sens du mot et comprendre que la photographie
montre une saline.

Le théâtre – Thème 11 : Le rire 135


pages 212 et 213 du manuel pages 214 et 215 du manuel
L’origine L’accord du O RT H O GR A P
LE XIQ U E des mots participe passé HE

Objectifs Objectifs
• Comprendre le sens d’un mot à partir de son origine. • Savoir conjuguer un verbe au passé composé avec l’auxi­
• Maîtriser l’orthographe d’un mot en comprenant sa liaire être.
construction. • Savoir accorder un participe passé employé avec l’auxi-
• Enrichir son lexique. liaire être.

Je lis et je m’interroge (10 minutes) Je lis et je m’interroge (10 minutes)


Faire lire silencieusement la scène afin que les élèves se Faire lire la scène par deux élèves. Vérifier la compréhension
l’approprient. Régler les difficultés de compréhension liées du texte et des jeux sur les homophones (mer/mère, tente/
au lexique, puis faire relire la scène par trois élèves en leur tante). Préciser le temps et l’infinitif du verbe conjugué
attribuant un rôle. Pour la question  1, préparer (question 1). Revenir sur la notion d’« auxiliaire » (questions 2
éventuellement quelques illustrations. Écrire les et 3). Question 4 : montrer la marque du féminin, du masculin
propositions au tableau. Poser la question 2. Les réponses à et ajouter au tableau le pluriel pour en montrer la marque.
la question 3 permettront de conforter le sens de pré- avec les
synonymes anté-, anti-, pro-. Je manipule (10 minutes)
Objectifs : accorder le participe passé au sujet (exercices A
Je manipule (10 minutes) et B)  ; choisir le sujet (exercice  C) ou la terminaison de
Objectifs : identifier l’origine latine (exercice A) ou grecque participe passé (exercice D) qui convient.
(exercice C) d’un mot ; mobiliser le lexique d’origine latine Travail collectif au tableau pour les exercices  A et B, en
(exercice B) ou grecque (exercice D) connu des élèves. binômes pour les exercices C et D. Préparer quatre étiquettes
Travail collectif au tableau. Possibilité de proposer les des participes passés, écrire au tableau les phrases,
exercices A et C dans un premier temps, puis B et D en demander à quatre élèves de placer ces étiquettes en
utilisant une couleur pour les préfixes latins et une autre justifiant leur réponse. Même exercice avec l’exercice B.
pour les préfixes grecs.
Je retiens (10 minutes)
Je retiens (10 minutes) Faire lire les items, demander de reformuler et d’illustrer
Faire lire l’encadré partie par partie et demander aux élèves avec d’autres exemples.
de proposer d’autres exemples à chaque item. Indiquer que
nombre de mots d’origine latine ou grecque n’ont connu Je m’entraîne (25 minutes)
aucun changement (lavabo, index, aquarium, maximum…). Découverte*
Objectifs : accorder le participe passé au sujet (exercices 1*,
Je m’entraîne (25 minutes) 3*, 4* et 5*) ; choisir un sujet approprié en fonction de la
Découverte* terminaison du participe passé (exercice 2*).
Objectif : faire prendre conscience aux élèves de leur acquis Travail écrit individuel et correction orale pour tous les
concernant les mots d’origine latine (exercices 1* et 2*) ou exercices. Exercice 2 : préciser que les sujets peuvent être
grecque (exercice  3*). Travail individuel et correction des pronoms ou des groupes nominaux.
collective. Appropriation**
Appropriation** Objectif  : conjuguer un verbe au passé composé
Objectif : rechercher le sens d’un mot en fonction de son (exercices 6** et 7**).
origine (exercices 4** et 5**). Travail collectif au tableau. Approfondissement***
Approfondissement*** Objectif  : conjuguer un verbe au passé composé
Objectif : recherche de mots à partir d’un préfixe d’origine (exercice 8***). Travail écrit individuel.
grecque (exercices  6*** et 7***). Travail individuel et Exercice expert. Objectif : reconstituer la conjugaison d’un
correction collective. Si certains élèves proposent des mots verbe au passé composé. Correction au tableau, préparée
farfelus, leur demander de présenter leur démarche. pendant que les élèves font le travail individuellement.
Exercice expert. Objectif : trouver un mot à partir de sa
définition et de son origine. Dictée
Travail en binômes ; correction collective. Pour la dernière Lecture individuelle, puis collective du texte : on peut alors
définition, accepter « podologue » (médecin qui soigne les écrire le sujet et le verbe, avec une flèche entre le sujet et la
pieds), mais aussi « pédicure » (qui entretient les pieds). terminaison du participe passé. Laisser éventuellement au
tableau « Nous avons dîné ». Dicter. Correction individuelle.
À mon tour d’écrire (20 minutes) J’écris (10 minutes)
Pour l’exercice 3, demander aux élèves de lire la rubrique Travailler oralement, en particulier avec les élèves en
« Ma boîte à mots ». Demander aux élèves d’imaginer une difficulté, avant l’écriture. Écriture et correction individuelles.
petite situation tout en intégrant le lexique demandé. Quelques élèves peuvent lire leur production.
136 Le théâtre – Thème 11 : Le rire
pages 216 et 217 du manuel pages 218 et 219 du manuel

IRE Les compléments Le passé simple LE V E R B E


GR A M M A du nom

Objectif Objectif
Identifier le complément du nom dans le groupe nominal. Savoir identifier le passé simple et le former.

Je lis et je m’interroge (10 minutes) Je lis et je m’interroge (10 minutes)


Faire lire le texte une première fois par deux élèves. Faire Lecture silencieuse, puis à haute voix par trois élèves (1 par
relire les groupes nominaux soulignés et les écrire au tableau rôle). Vérifier la compréhension de la scène en la faisant
(question 1). Pour les questions 2 et 3, demander à un élève résumer. Question 1 : noter les verbes au tableau. Question 2 :
de venir indiquer les éléments au tableau. solliciter autant d’élèves que d’infinitifs à trouver, les écrire
entre parenthèses, puis écrire les sujets devant les verbes
Je manipule (10 minutes) (question 3).
Objectifs  : constituer une liste de mots invariables qui
introduisent le plus souvent un complément du nom Je manipule (10 minutes)
(exercice A) ; compléter une phrase par un complément du Objectifs : identifier le passé simple (exercice A) ; identifier
nom (exercice  B)  ; repérer le nom noyau (exercice C)  ; les terminaisons du passé simple en recherchant l’infinitif
transformer un adjectif en complément du nom (exercice D). (exercice  B). Travail oral collectif pour l’exercice  A, en
Prolongement possible de l’exercice C : proposer d’autres binômes pour l’exercice B. Correction collective au tableau.
compléments du nom aux noms principaux.
Je retiens (10 minutes)