Vous êtes sur la page 1sur 10

 Présentation

 Le tamisage sous l’eau consiste en effet, à désagréger les mottes et les


agglomérats de terre et sépare les impuretés des grains.
 On sé pare cette expé rience en deux parties :

1-Introduction  :
 L’opération qui permet de dresser la courbe granulométrie s’appelle
analyse granulométrique. Elle se propose de définir la distribution
dimensionnelle d’un granulat dont la dimension est soit supérieurs
soit inférieur à 80 µm. pour les éléments qui dépassent les 80µm de
diamètre on procède au tamisage, pour les éléments fins on a servis
à la sedimentometrie.
2- Le but de la manipulation  :
 le but de cette manipulation est de tracer la courbe granulométrique
correspondante, Cette manipulation sera complétée par la
sedimentometrie
3-Matériels utilisées:
 Balance
 Une colonne des tamis de dimensions de mailles décroissantes

4-Mode opératoire  :

1
 Préparer un jeu de tamis comme suit : du haut en bas : 5 ; 2,5; 0,63;
0,315
 Peser G = 500gr de sol sec ;
 Peser chaque tamis vide ;
 Mouiller les tamis
 Mélanger la quantité du sol avec l’eau
 Verser le mélange dans le jeu des tamis
5-La méthode de calcule:
Poids de sol refus=( Poids du tamis + sol )−Poids de tamis vide

Poids de tamisa=( Poids du sol )−Poids de sol refus


Poids de tamisat 6-
% du tamisat= .100
500
Classification d’échantillon  :
 Pour classifier notre échantillon utilisé, il faut calculer
 Le coefficient d’uniformité  (Cu):
d 60
C u=
d 10
 d 60 : Dimension des grains correspondant à 60% de tamisâ t ;
 d 10 : Dimension des grains correspondant à 10% de tamisâ t ;
si
 C u< 2 : la granulométrie est dite uniforme ;

 C u> 2 : la granulométrie est dite étalée.

 Le coefficient courbure C c :
d 230
C c=
d 10 . d 60

Si
1<C c<3 : sol bien gradué
Si non : sol mal gradué
7-Tableau des résultats  :
2
Diamètre poids de poids du poids de poids de tamisât poids de tamisât % de
ϕ tamis tamis + sol refus (g) (g) cumulées(g) tamisât
vide (g) (g)
5 638.4 639.5 1,1 498,9 498,9 99,78
2,5 620 621.6 1,6 498,4 497,3 99,46
0,63 551.6 553.2 1,6 498,4 495,7 99,14
0,25 533.6 536.0 2,4 497,6 493,3 98,66
0,125 432.3 433.3 1 499 492,3 98,46

8-Traçage de la courbe  :% tamisât=f(ϕ)


100

99.5

99

98.5

98

97.5
5 2.5 0.63 0.25 0.13

 Commentaire du graph  :
 La courbe est sous forme d’une courbe droite descendante donc il ya
une relation proportionnel entre le diamètre des tamis et le tamisâ t
dans notre échantillons règnent les granulats grossiers
(De diamètre ≥5)

 Détermination des coefficients  : ‘Cu’, ‘Cc’


 D’après le graphe et par la projection on trouve :

d60=0 Cu=0

d10=0 ⇒ Cc=0

3
d30=0

9-Conclusion  :
* L’analyse granulométrique, est une détermination du pourcentage des
grains de différents diamètres, à pour objet la classification des grains.
*Le sol utilisé est mal gradué (Cu=0 ; Cc=0)

1-Introduction  :

4
 La sedimentometrie est un essai qui complète l'analyse
granulométrique par tamisage des sols. Elle s'applique aux éléments
de diamètre inférieur à 0.100mm. Les grains de diamètres différents
sédimentent dans un milieu liquide au repos à des vitesses
différentes. La relation entre diamètre des grains et vitesse de
sédimentation est donnée par la loi de Stokes.
2- Le but de la manipulation  :
 Détermination de la distribution granulométrique approximative des
particules de sol passant par le tamis d’ouverture de 80 μm. Ce TP
s’effectue en deux étapes, soit :
 Le tamisage mécanique des particules dont la grosseur est compris
ventre 5mm et 100 μm
 L’essai sédimentométrique sur la portion des particules de
dimensions inferieurs à 100μm

3-Matériel Utilisés 
 Balance, tige de verre, densimètre, Cylindre à sédimentation, bécher
Cylindre témoin, thermomètre, chronomètre, appareille agitateur
4-Mode Opératoire  :
 Prendre 40 g de l’échantillon sec avec un diamètre Ф < 80 μm.
 on prend 30 cm3 de la solution de l’ Hexaméthaphosphate de
sodium « Cd = 5% »on l’ajoute 250 cm3 de l’eau distillée.
 verser l’échantillon préparé dans un vase à dispersion pour le
malaxage.
 Malaxer l’échantillon pendant un temps
 rincer les palettes du malaxeur avec de l’eau distillée afin de
récupérer tout l’échantillon
 s’assurer que l’échantillon ne présente pas l’agglomération. Dans
l’affirmative, ajouter de l’eau distillée et reprendre l’agitation
 verser ensuite l’échantillon dans le cylindre à sédimentation
 Remplir le reste de cylindre jusqu'à l’obtention d’un volume de
1000 ml
 Agiter la solution avec une barre en fer pour les particules n’adhère
pas aux parois du cylindre.
 Déposer le cylindre à un endroit approprié à température constante
 Débuter la mesure de temps de l’essai
5
 Placer le thermomètre et le densimètre dans le cylindre
 Noter les lectures de thermomètre et de densimètre
 verser l’échantillon préparé dans un vase de dispersion pour le
malaxage

5- La Méthode De Calcule  :
L’utilisation de la loi de stocks :
18 η


D= γs−γw ∗v ¿
¿

6
Avec :
 η : la viscosité du fluide. h
 v : vitesse de chute de particule avec  v = t
  : densité relative des solides=2.6
 γw : densité relative de fluide (varie avec la température).

6-Tableau des résultats  :


Les résultats expérimentaux  :
Temps (s) R T° c r Rc =R-r
référence
30 1011.0 23 997 14
60 1010.5 23 997 13.5
120 1010 23 997 13
300 1010 24 997 13
600 1009.7 24 997 12.7
1200 1009.5 24 997 12.5
2400 1008.5 24 997 11.5

Eau Distillée
Température (c°) Densité
24 980
23 970

7-Les formules utilisés:


 Détermination de la Viscosité :

A= 1.78/1+0.033t+0.00022t2

 Détermination de % de tamisât :

P%=(v/w)* (γs/ γs-1)*R/10

 Détermination de ‘R’:

R=densité eau usée –densité eau distillé

7
8-Tableau des résultats   :

Température Temps Hauteur Vitesse Viscosité Diamètre % De Tamisât % de tamisât


(C°) (S) (Cm) (m/s) (mm) P (%) P (%) *0,1
23 30 35 0.0116 0.9489 0.351 166.5652 16,65652
23 60 11.05 0.00184 0.9489 0.443 164.53125 16,453125
23 120 64 0.00533 0.9489 0.238 162.5 16,25
24 300 64 0.00213 0.9277 0.149 121.875 12,1875
24 600 47 0.000783 0.9277 0.0903 120.65625 12,065625
24 1200 11.05 0.000092 0.9277 0.0309 119.84375 11,984375
24 2400 1105 0.000046 0.9277 0.0219 115.78125 11,578125
9-Traçage de la courbe  :% tamisât=f(ϕ)

18
16
14
12
10
8
6
4
2
0
0.35 0.44 0.24 0.15 0.09 0.03 0.02

 Commentaire du graph  :
 La courbe est sous forme d’une courbe droite descendante donc il ya
une relation proportionnel entre le diamètre des tamis et le
pourcentage de tamisâ t

 Détermination des coefficients  : ‘Cu’, ‘Cc’


 D’après le graphe et par la projection on trouve :

d60=0 Cu=0

8
d10=0 ⇒ Cc=0

d30=0

10-Conclusion  :
* Le sol utilisé dans la manipulation de sedimentometrie est mal gradué (Cu=0 ;
Cc=0).
* Les erreurs dus dans la manipulation telle que la lecture de densimètre
et le thermomètre influent aux résultats trouvés.

Le sol utilisé est mal gradué(Cu=0 ;Cc=0)

9
10