Vous êtes sur la page 1sur 4

LE KARATE DO

Qu’est ce que le Karaté Do ?

 Le Karaté-Do, issu du JAPON,  est un Art Martial, une


Self- Défense, un Sport de combat, une Ecole de la vie, une
gymnastique, une Méthode éducative et d’insertion sociale.
 

 II existe différentes écoles de karaté, dont les plus


importantes sont : le Shôtôkan (la plus répandue), le Shorin
Ryu, Shito-ryu, Wado-ryu, Goju-ryu, Shôtôkai, toutes issues de
l’île d’Okinawa………..

 Signification : Kara « vide


ou espace » Té «main» Do « voie ou chemin».
 Autrefois, Kara "Chinois", Te "Mains", Arts de la main
Chinoise (aussi appelé Tô de), modifié par maître Gichin
Funakoshi pour son introduction au JAPON.
 

Étymologie :
 Sens Physique : « la voie de la main vide (sans armes) ».
 Sens Spirituel  : « la voie (voyage) de la main  dans le vide (espace) ».

Qu’est ce qui constitue le Karaté – Do ?


LE KIHON.
Le Kihon est l’entraînement de base du Karaté-Do.
On effectue des séries répétitives de techniques, seules où
enchaînées, en alternant les côtés d'exécution, droite et gauche,
généralement en ligne, en avançant où en reculant, au
commandement du professeur. Cet entraînement est
fondamental pour l’apprentissage et le perfectionnement des
techniques de base du Karatéka.  
On recherche dans chaque mouvement, la perfection
technique, la concentration, l’esprit de décision (KIME),
l’union des forces physiques et mentales, symbolisée par une
expiration sonore (Le Kiaï), qui prend naissance dans le bas du
ventre(Le Hara), berceau des énergies dans les Arts Martiaux. 
LES KATAS
Le mot kata peut-être traduit par moule, forme, canevas.
Extension du Kihon, c'est une séquence de techniques
Rythmées dans différentes directions prédéfinies, dont le
déroulement reproduit le combat contre un ou plusieurs
adversaires attaquant sous des angles différents.
Le Kata est un combat contre un ou plusieurs adversaires
imaginaires ou toutes les attaques et défenses sont prédéfinies
à l’avance. Il est  aussi effectué par séquence, avec un ou
plusieurs partenaires pour en voir son sens réel et applicatif du
combat, ce sont les ‘Bunkai’. Le Kata est d’abord un
combat contre soit même.
Il existe une multitude de Katas (environ 30 en Shotokan),
tous différents les uns des autres, ayant pour chacun une
approche différente du combat suivant le niveau technique du
pratiquant.
LES KUMITES (Plusieurs formes existent : Kihon Ipon
Kumité, Jyu-Kumite ...)
Le kumite est une autre approche du Karaté, il est
complémentaire du Kata, car tous les deux enseignent le
combat réel. Sa pratique permet de comprendre et d'apprécier
les subtilités des bases, dépouillées de tout ornement
esthétique et spectaculaire, pour se concentrer essentiellement
sur les techniques fondamentales.

Dans un combat réel, celui qui place la première attaque


efficace l'emporte, car il faut venir à bout de son adversaire le
plus rapidement possible, en déjouant toute attaque
rapidement. C'est pourquoi le travail du kumite doit être
simple, donc efficace.
LES SHIAÏS
Bien que la compétition ne soit pas une fin en soi, elle est
l'occasion pour tout Karatéka de se mesurer à d'autres pour
mieux juger de son niveau et de son efficacité dans ce milieu
plus agressif mais bien réglementé. De plus, la compétition est
une très bonne expérience qui permet aux plus timides de
surmonter leur crainte. La compétition est aussi un "challenge"
personnel où l’on apprend à se surpasser.
Il existe trois grands types de compétitions de Karaté qui se
pratiquent à tous niveaux (Inter-clubs, départemental,
régional, national...) :

 Le Kata.
 Le Kumite (Combat).
 Le Combinée (Combat & Kata).