Vous êtes sur la page 1sur 447

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO

MINISTERE DES FINANCES

CODE
DES IMPOTS

MIS A JOUR AU 15 JUILLET 2017


AVANT-PROPOS

La présente publication s’inscrit dans le processus d’actualisation régulière du


Code des Impôts par l’Administration des Impôts en vue de faciliter aux contribuables

du Congo. La réalisation de cet ouvrage a pris en compte l’ensemble des textes

er
janvier 2017.

concernant l’Ordonnance-Loi n° 69/009 du 10 février 1969 relative


aux impôts cédulaires sur les revenus :
- la suppression de l’obligation de demander à l’Administration des
Impôts l’autorisation d’imputer les pertes professionnelles ;
-
amortissements réputés différés ;
-
faire l’objet d’imputation des pertes professionnelles ;
- la limitation de l’imputation des pertes professionnelles d’un exercice

complémentaires ;
-

commun ;
- le classement des revenus de bons et obligations du Trésor dans la
catégorie de revenus des capitaux mobiliers et leur exonération à
l’impôt mobilier ;
-

établissements de crédit ;

3
- le renforcement du dispositif destiné à lutter contre l’érosion de la base

des outils de contrôle des déductions opérées par les entreprises se


trouvant sous la dépendance ou le contrôle des entreprises ou groupes

concernant l’Ordonnance-Loi n° 13/006 du 23 février 2013 portant

concernant l’Ordonnance-Loi n° 10/001 du 20 août 2010 portant


institution de la taxe sur la valeur ajoutée :
-

- l’extension de l’exonération à la taxe sur la valeur ajoutée à certaines

d’importation ;
-

pétroliers ;
-

dans ses attributions ;


- la constitution des entreprises minières en redevables légaux de la taxe

-
ajoutée facturée fait l’objet de retenue à la source au mécanisme de
remboursement des crédits de taxe sur la valeur ajoutée ;
-

(caisses enregistreuses) à partir du 1er janvier 2019 ;


- l’admission en déduction de la taxe sur la valeur ajoutée supportée

4
revendue ;
- l’admission en déduction de la taxe sur la valeur ajoutée supportée lors

aérienne ;
-

défaut de production de l’état détaillé des déductions au moment de la


souscription de la déclaration mensuelle de la taxe sur la valeur ajoutée ;
- l’introduction de la possibilité d’adresser aux assujettis la mise en

- l’extension de l’application du seuil d’assujettissement à la taxe sur la


valeur ajoutée aux membres des professions libérales ;
- l’introduction d’une période d’observation de deux ans en cas de

sur la valeur ajoutée ;


Concernant la Loi n° 004/2003 du 13 mars 2003 portant réforme des

obligatoirement à l’Administration ;
-

papier ;
- l’introduction de la possibilité d’adresser aux contribuables les lettres

la réalisation des revenus ;


-

- la suppression de l’obligation faite aux personnes morales de fournir une


copie des procès-verbaux notariés des assemblées générales ordinaires
-

se trouvant sous la dépendance de droit ou de fait des entreprises


étrangères ;
-
souscrire une déclaration comportant une documentation allégée sur
le prix de transfert ;
-

l’Administration des Impôts par le redevable dans le cadre de l’obligation


documentaire en matière de prix de transfert ;
-

rappel ;
- l’application de la sanction prévue pour le cas de défaut de paiement de

autorisé par le Ministre des Finances ;


-

-
des impositions concernées par l’erreur de droit en cas de réexamen du
litige autorisé par le Ministre des Finances ;
- la distinction entre les mesures ou actes de poursuite proprement dits
et les mesures ou actes préalables aux poursuites dans le cadre de la
procédure contentieuse de recouvrement ;
-
Impôts en matière de contentieux de recouvrement avant la saisine du
juge ;
- la détermination des seuls cas concernés par le contentieux de
recouvrement ;

6
-

de contentieux de recouvrement ;
-
juge en matière de contentieux de recouvrement dans un délai d’un

précité ;
- l’introduction de la procédure d’admission en non valeur des créances
irrécouvrables ;
-

juridictionnelle en lieu et place des juridictions de l’ordre judiciaire.

n° 119/2000 du 9 septembre 2000 est retiré de la présente édition en raison de la


suppression de l’impôt personnel minimum pour expatrié par la Loi de Finances

- insertion des textes légaux et réglementaires intervenus après la mise à

l’exercice 2017 ;

7
-

pour expatrié ;
-
novembre 2011 portant mesures d’exécution de l’Ordonnance-Loi
n° 10/001 du 20 août 2010 portant institution de la taxe sur la valeur

texte en vue de mieux établir les liens entre dispositifs et textes de base

8
9
LIVRE I

REGLES DE FOND
LIVRE I
-
- l’Ordonnance-Loi n° 70-087 du 23 décembre 1970 ;
- la Loi n° 71-010 du 31 décembre 1971 ; I
-
- l’Ordonnance n° 76/072 du 26 mars 1976 ;
-
- l’Ordonnance-Loi n° 81-009 du 27 mars 1981 ;
-
-
-
-
- la Loi n° 007/2002 du 11 juillet 2002 ;
- la Loi n° 004/2003 du 13 mars 2003 ;
-

-
LIVRE I

Article 1er :

-
I
-
-

Article 2 :

18
19 juillet 1926 ;

LIVRE I
personnalité civile en vertu de décrets spéciaux ;

sous réserve de réciprocité ; I

visé à l’article 84 de l’Ordonnance-Loi n° 69/009 du 10 février 1969 relative

preuve du paiement de l’impôt professionnel sur les rémunérations ou de


l’impôt personnel minimum.

er

l’Ordonnance-Loi n° 69-006 du 10 février 1969.

19
Article 3 :

L’exonération de l’impôt foncier est consentie aux immeubles ou parties


LIVRE I

I de l’exploitation du contribuable dans une proportion au moins égale à


80 % de l’ensemble des produits traités ;

bienfaisance ;

personnalité civile ;
c) à l’activité sociale des sociétés mutualistes et des unions professionnelles

Article 4 :

ème
alinéa de l’article 3.
Article 5 :

dispositions du Code des investissements ou par des conventions spéciales.


Article 6 :

à la déclaration.

20
Article 7 :

LIVRE I
I

Article 8 :

Article 9 :

l’Administration.

Article 10 :
Le paiement intégral de l’impôt foncier incombe au propriétaire. L’Administration
n’intervient pas pour effectuer la répartition éventuelle de l’impôt entre propriétaires et
locataires.

Article 11 :

le nouveau propriétaire est tenu d’en faire la déclaration à l’Administration des

21
Article 12 :

Le recouvrement de l’impôt foncier compris dans l’avis de mise en recouvrement au


LIVRE I

Article 13 :

des localités.
er ème ème
et
4ème

Article 14 :

Les fractions de mètre carré sont négligées pour l’assiette de l’impôt.

Article 15 :

22
Article 16 :

LIVRE I
Article 17 :

Article 18 :

Article 19 :

Article 20 :

Article 21 :

au 1er
propriété dans le cours de ladite année puisse donner lieu à dégrèvement.

Article 22 :

23
Article 23 :

er

transformation.
LIVRE I

Article 24 :

I Le propriétaire est tenu de déclarer l’occupation ou la transformation des

d’un mois prenant cours à partir de la date de cette occupation ou transformation. Il est

Article 25 :

dans les deux mois de début de la vacance.

Article 26 :

Article 27 :

multiples.

24
LIVRE I
plus le droit de propriété sur l’immeuble. Le dégrèvement éventuel est à ordonner en sa

Article 28 :

Article 29 :

Article 30 :

Article 31 :

Article 32 :

Article 33 :

Article 34 :

de la déclaration réservé pour la signature.

Article 35 :
Article 36 :
LIVRE I

ladite exemption.

Article 37 :
I
Les redevables de l’impôt foncier doivent souscrire une déclaration par localité et

-
-
Article 38 :

Article 39 :

1°)

subventions budgétaires ;

26
2°)

3°)

LIVRE I
4°)
exclusivement pour les besoins desdits Organismes ;
I

a)
b)

congolais ;
c)
activité professionnelle autre ;
6°) les dépanneuses ;
7°)

8°)
9°)
10°)
incendies ;
11°)

12°)
13°)

14°)

27
16°) les voiliers.
LIVRE I

Article 40 :

28
Article 41 :

LIVRE I
I

-
-
-

-
-
-

-
-
-

29
LIVRE I

Article 42 :

I
400

ou non la moitié.

La puissance imposable des bateaux et embarcations à moteur se calcule suivant la

du moteur ;

30
ramené à 3.

LIVRE I
ou non la moitié.

Article 43 :

mois de janvier.

Article 44 :

mois si l’usage commence après le mois de janvier.

Article 45 :

cette cessation d’usage.

31
LIVRE I

Article 46 :

Article 47 :

Article 48 :

l’endroit de la déclaration réservé pour la signature.

Article 49 :

Article 50 :

Article 51 :

32
Article 52 :

Article 53 :

LIVRE I
I

Article 54 :

33
LIVRE I

I Article 55 :

Article 56 :

Article 57 :

Article 58 :

Article 59 :

Article 60 :

Article 61 :

Article 62 :

34
Article 63 :

Article 64 :

LIVRE I
I

de la valeur dudit signe.

Article 65 :

l’Administration.
Le Ministre des Finances détermine les modalités d’apposition des signes distinctifs

Article 66 :
Article 67 :
LIVRE I

Article 68 :

Article 69 :

Article 70 :

Article 71 :

Article 72 :

Article 73 :

Article 74 :

Article 75 :

Article 76 :

36
Article 77 :

LIVRE I
I
Article 78 :

Article 79 :

Article 80 :

Article 81 :

Article 82 :

Article 83 :

Article 84 :

Article 85 :

37
Article 86 :

Article 87 :
LIVRE I

I
Article 88 :

dispositions de l’article 13.

Article 89 :

Article 90 :
L’annexe 4 à l’Ordonnance-Loi n° 68/013 du 6 janvier 1968 relative à l’impôt

est abrogé.
Article 91 :

er

38
LIVRE I
- l’Ordonnance-Loi n° 90-047 du 8 mars 1990 ;
-
- la Loi n° 004/2003 du 13 mars 2003 ;
-

-
-
-
II

41
LIVRE I

Article 1er :

de circulation routière.
Article 2 :

II

Article 3 :

celles provenant de subventions budgétaires ;

l’Ordonnance-Loi n° 69/006 du 10 février 1969 relative à l’impôt réel ;

44
-

LIVRE I
-

-
activité professionnelle ;

Article 3 ter :

Les entreprises de transport public supportent la moitié du taux de la taxe pour les

II

Article 4 :

A.
B.

C.
LIVRE I

dessus

ou accessoirement au transport de personnes


II F.

H.

Article 5 :

nouveau propriétaire pour l’année en cours.

46
Article 6 :
Les obligations déclaratives au regard de la taxe spéciale de circulation routière

LIVRE I
Article 7 :

- er II
janvier ;
-
cours de l’année.

-
procès-verbal.

Article 8 :

47
LIVRE I

Article 8 ter :

Article 9 :
Les mesures de contrôle et le droit de rappel concernant la taxe spéciale de
II

Article 10 :

de la taxe.

Article 11 :

48
LIVRE I
Article 12 :

Article 13 :

II

Article 14 :

Article 15 :

moment du règlement de la vignette 1988.

Article 16 :
La présente Ordonnance-Loi entre en vigueur à la date de sa promulgation.

49
LIVRE I
-
- l’Ordonnance-Loi n° 70/086 du 23 décembre 1970 ;
- la Loi n° 71-010 du 31 décembre 1971 ;
-
-
- l’Ordonnance n° 76/072 du 26 mars 1976 ;
- la Loi n° 76/020 du 16 juillet 1976 ;
-
- la Loi n° 80-001 du 16 janvier 1980 ;
- l’Ordonnance-Loi n° 81-009 du 27 mars 1981 ;
III
- la Loi n° 83-004 du 23 février 1983 ;
- l’Ordonnance-Loi n° 84-022 du 30 mars 1984 ;
-
- l’Ordonnance-Loi n° 88-008 du 10 mars 1988 ;
-
- l’Ordonnance-Loi n° 89-016 du 18 février 1989 ;
- l’Ordonnance-Loi n° 89-017 du 18 février 1989 ;
- l’Ordonnance-Loi n° 89-037 du 17 août 1989 ;
- l’Ordonnance-Loi n° 89-039 du 17 août 1989 ;
-
-
-
-
-
-
-
- la Loi n° 007/2002 du 11 juillet 2002 ;
- la Loi n° 004/2003 du 13 mars 2003 ;
-
- la Loi n° 006/03 du 13 mars 2003 ;
-
- la Loi de Finances n° 13/009 du 1er février 2013 ;
- l’Ordonnance-Loi n° 13/008 du 23 février 2013 ;
LIVRE I

- la Loi de Finances n° 14/002 du 31 janvier 2014 ;


- la Loi de Finances n° 14/027 du 31 décembre 2014 ;
-
-

- la Loi de Finances n° 14/002 du 31 janvier 2014 ;


-
-

III

-
-
-
-
-
-
-
-
-
-

-
LIVRE I

Article 1er :

2°) un impôt mobilier sur les revenus des capitaux mobiliers investis en

3°) un impôt sur les revenus professionnels ou impôt professionnel.

Article 2 :

III

de fait et groupes dépourvus de personnalité morale mais possédant une comptabilité

Article 3 :

siège social et son principal établissement administratif. La comptabilité des sociétés de

60
LIVRE I
Article 4 :

III

personne pour usage professionnel.

l’article 4 de la Loi n° 83-004 du 23 février 1983.

61
LIVRE I

Article 5 :

III

Article 6 :

L’impôt est établi sur le revenu brut de l’année civile antérieure.

à un an.

spéciale est réglée d’après les revenus recueillis depuis le premier janvier de l’année de

de cette aliénation.

Article 7 :

62
Article 8 :

a)

LIVRE I
b)
c)

fois faite est répartie sur les années non encore révolues de la durée du bail.

Article 9 :

III
Article 10 :

a)
b)

La cotisation est établie au nom du mari.

Article 11 :

63
Article 12 :
LIVRE I

application de l’article 1er

III

juillet 1926 ;

6°) les organismes internationaux ;


er

construction.

64
LIVRE I
Article 13 :

III

administratif ;

social et leur principal établissement administratif ;

un établissement ;

membres du conseil général ;

aux membres du conseil général ;


LIVRE I

redevances ;
9°) aux revenus des bons et obligations du Trésor.

III Article 14 :

1°)

antérieurement au capital social.

revenus attribués aux porteurs d’obligations et de tous autres titres constitutifs d’emprunts.

l’impôt sur les revenus locatifs.

Article 15 :

l’impôt sur les revenus locatifs.

66
Article 16 :

LIVRE I
Article 17 :

L’impôt mobilier est dû immédiatement sur tout remboursement effectué au-delà


du capital.

Article 18 :
III

Article 19 :

Article 20 :

Article 21 :

pour le calcul de l’impôt mobilier.

67
Article 22 :
LIVRE I

l’impôt professionnel.

Article 23 :

III
1°) les sociétés visées à l’article 13 ;

Article 24 :

nationalité de ceux-ci.

Article 25 :

débition de l’impôt.

68
répartis au moins à concurrence des sommes dont les associés non-actifs sont débiteurs à

er
avril de l’année suivant celle

LIVRE I
de l’exercice.

Article 26 :

III

Article 27 :

l’exploitant d’une entreprise individuelle s’attribue ou attribue aux membres

69
LIVRE I

1°) à 3°) du présent article ;

Article 28 :

Article 29 :

III

c’est-à-dire à raison de leur montant brut diminué des seules dépenses professionnelles

Article 30 :

70
Article 31 :

LIVRE I
2°) les sommes affectées au remboursement total ou partiel de capitaux

comptable ;

III
l’année et toutes affectations analogues. Les primes d’émission ne sont pas

compte indisponible ou incorporées au capital social.

sont sous la dépendance d’une entreprise ou d’un groupe possédant également le

a)

71
43 bis ci-dessous.
LIVRE I

er

- les paiements de redevances excessives ou sans contrepartie ;


-

- les abandons de créances ou de commissions ;


- les remises de dettes ;
-
III

Article 32 :

72
Article 33 :

LIVRE I
renseignements utiles.

Article 34 :

III

16 de la Loi n° 004/2003 du 13 mars 2003 portant réforme des procédures

Loi

sortants ;

73
LIVRE I

a) retrait d’un associé ;

société nouvelle ou par voie d’absorption ;


c) toute autre cause ;

distinct des comptes de réserves ou de capital.

Article 35 :

III

Article 36 :

immobiliers ou mobiliers donnés en location en tout ou en partie par des sociétés


régulièrement constituées.
Article 37 :

pour les périodes supérieures ou inférieures à un an.

Article 38 :

74
LIVRE I
aux bons et obligations du Trésor.
Article 39 :

Code des Investissements ou par des lois particulières.


Article 40 :

III

des obligations imposées par la Loi n° 004/2003 du 13 mars 2003 portant réforme des

visés au 7° de l’article 43.


Article 41 :

Article 42 :
l’exercice comptable concerné et des exercices antérieurs ne peut dépasser 60 %
LIVRE I

pertes professionnelles déductibles.

déduction de la perte éprouvée pendant l’année se rapportant à cet exercice

III

er
de l’article 42

1°)

exercices antérieurs.

76
Article 43 :

LIVRE I
ou parties d’immeubles affectés à l’exercice de la profession et tous frais

2°) les frais généraux résultant de l’entretien du matériel et des objets mobiliers
affectés à l’exploitation ; III

l’article 47 ;

par actions.

dépenses professionnelles déductibles ;

77
l’entreprise ;
b) les traitements alloués dans les sociétés par actions aux membres

appointements normaux en rapport avec la nature des fonctions réelles


LIVRE I

du Congo ;
7°) les amortissements des immobilisations servant à l’exercice de la profession

location par les sociétés immobilières.

III

du Congo ;

formules de fabrication et autres droits analogues ou les rémunérations de

78
LIVRE I
présentent pas un caractère anormal ou exagéré.

privilégiée.

revenus dont elles auraient été redevables dans les conditions de droit commun

établies.
III

conforment pas aux standards internationaux en matière de transparence

congolaise.

79
Article 43 ter A :
LIVRE I

dépréciation ;

total des annuités atteint le montant de cette valeur.

d’exploitation.
III

concerne les biens donnés en location par une Institution spécialisée dûment

amortissements.

Le prix de revient servant de base à l’amortissement correspond à la valeur d’origine

des tiers ;

80
Article 43 ter C :

LIVRE I
du prix de revient de l’élément considéré par sa durée normale d’utilisation. Le point de
départ de l’amortissement est la date de mise en service des immobilisations.

Les entreprises soumises au régime réel d’imposition à l’impôt professionnel sur

III
amortissements dégressifs.

créés par l’entreprise après l’entrée en vigueur de la présente Ordonnance-Loi.


Le point de départ de l’amortissement dégressif est la date de mise en service des
immobilisations.

1°) les matériels et outillages utilisés pour des opérations industrielles de

4°) les installations de sécurité ;

des loisirs ;

81
bureau ;
LIVRE I

à l’exercice de la profession ;

ou de cafetier ;

et des terrains.

1°) les éléments amortissables dont la durée normale d’utilisation est inférieure

III
toutes autres immobilisations incorporelles.

Le montant de l’annuité d’amortissement afférente aux éléments amortissables au

au prix de revient un taux égal au produit du taux d’amortissement linéaire

diminué des amortissements effectués et admis dans la période imposable


antérieure.
Article 43 ter H :
La première annuité d’amortissement est calculée prorata temporis à compter du
premier jour du mois de mise en service ou de création du bien considéré.

82
Article 43 ter I :

par le nombre d’années d’utilisation restant à courir à compter de l’ouverture dudit

LIVRE I
Ministre des Finances.

à considérer est celui de l’année de mise en service du bien considéré.

Article 43 ter K :
III

Article 43 ter L :
Le montant de l’annuité d’amortissement afférente aux éléments amortissables au

considéré. Les dispositions de l’article 43 ter H ne sont pas applicables à


l’amortissement exceptionnel ;

dire à leur prix de revient diminué des amortissements effectués et admis


pendant la période imposable antérieure ;

inférieure à l’annuité correspondant


comptable de l’immobilisation par le nombre d’années d’utilisation restant

d’un amortissement égal à cette dernière annuité.

83
Article 43 ter M :
LIVRE I

compétent.

rtissable au taux dégressif ou exceptionnel

1°) la nature ;
2°) le prix de revient ou d’investissement ;
3°) la durée normale d’utilisation ;

si elle ne l’exerce pas dans les délais prescrits.


III

Article 44 :

calculées sur la base des revenus professionnels imposés pour l’année

84
LIVRE I
Article 45 :

exercices postérieurs.
Article 46 :

III

de congé et de toutes autres dépenses non nécessitées par l’exercice de la


profession ;

4°) les tantièmes alloués dans les sociétés par actions aux membres du Conseil
général ;

Congo ;

pour reconstitution des gisements miniers et des provisions pour créances


douteuses constituées par les établissements de crédit.
Les provisions constituées par les établissements de crédit sont déductibles

de provision sur les créances dont la compromission du recouvrement ou du paiement


n’est pas prouvée.
LIVRE I

III

86
LIVRE I
Article 47 :

-
représentent pas le remboursement de dépenses professionnelles III

- les traitements et jetons de présence des présidents-délégués

publics ;
-

ou non par suite de cessation de travail ou de rupture de contrat


d’emploi ou de louage de service ;

87
-
s’attribue ou attribue aux membres de sa famille pour leur travail.

visés à l’article 48.3°). Ils sont comptés pour leur valeur réelle.
LIVRE I

du travailleur concerné.

Article 48 :

III

professionnelles et aux estropiés congénitaux ; les pensions alimentaires ;

- l’indemnité de logement ne dépasse 30 % du traitement brut ;


- l’indemnité journalière de transport soit égale au coût du billet

88
LIVRE I
III

Article 49 :

Article 50 :

89
Article 51 :

déductions prévues à l’article 44.2°).

Article 52 :
LIVRE I

ème

III

-
-
-
-
-
-
-

90
LIVRE I
d’impôt professionnel sur les rémunérations III

91
III
LIVRE I

92
-

LIVRE I
I.

III

II.

y rattachés

93
LIVRE I

III.

III

Article 53 :

94
LIVRE I
des éléments d’actif affectés à l’exercice de la profession ;

partielle de l’activité professionnelle ou du transfert d’une clientèle.

cession ou de remise.

Article 54 :

III

Article 55 :
A défaut d’éléments probants fournis soit par les intéressés soit par

Article 56 :

Article 57 :

.
Article 58 :
LIVRE I

Article 59 :

montant des revenus imposables à l’impôt professionnel réalisés durant cet

III retrouve dans lesdits revenus imposables à l’impôt professionnel.

non actifs ;
2°) les tantièmes.
Article 60 :

Congo ;
b) les revenus de tous les titres constitutifs d’emprunts d’origine

96
LIVRE I
mobilier prévu à l’article 13 de la présente Ordonnance-Loi ;

Article 61 :

III

Article 62 :

siège de ses affaires et de ses occupations ;

les administre ou en surveille l’administration ou encore du lieu dont il ne

97
Article 63 :
LIVRE I

matrimonial adopté.

La cotisation est établie au nom du mari.


Article 64 :

Article 65 :

III

Article 66 :

Article 67 :

1°)
ventes effectués par les non-associés ;
2°) aux non-associés.

Le non-respect de l’obligation prévue à l’alinéa précédent est sanctionné comme


un cas de refus de répondre dans le délai légal à une demande de renseignements.

98
Article 67 ter :

appellation précise.

LIVRE I
Article 68 :

Article 69 : III

période au moins égale à six mois.

Article 70 :

spéciale des opérations traitées par ces établissements. Cette comptabilité exprimée en

99
Article 71 :
LIVRE I

Article 72 :

Article 73 :

III

Article 74 :

L’impôt professionnel est établi dans tous les cas sur l’ensemble des revenus
constatés ou présumés de l’année civile antérieure.
Article 75 :

dissolution ou de la cessation de profession.

sociétaires.

100
Article 76 :

la part de l’Administration.

LIVRE I
Article 77 :

principal établissement à l’étranger ;

III

Article 78 :
Les redevables désignés à l’article 77.2°) ont le droit de retenir sur les revenus

nationalité de ceux-ci.
Le Ministre des Finances détermine le mode de perception et de versement de

Article 79 :

sont solidairement responsables du paiement.

101
Article 80 :
LIVRE I

inférieures à un an.
Article 81 :

Article 82 :
III

Article 83 :

rémunération des prestations de services de toute nature fournies par des personnes

Article 84 :

102
0 %

20 %

LIVRE I
30 %

40 % pour le surplus.

Article 85 : III

complémentaires.
Article 86 :

de travail ou de rupture de contrat d’emploi ou de louage de service.


Article 87 :

Article 88 :

103
Article 89 :
LIVRE I

Article 90 :

III

a) l’épouse ;

au début de l’année ;

ménage du redevable.

Les enfants célibataires et les ascendants ne sont toutefois considérés comme étant

Article 91 :

janvier de l’année de réalisation des revenus.

104
la cotisation sur les revenus cumulés des époux.
Article 92 :

LIVRE I
d’imposition des entreprises de petite taille sont assujetties à un impôt minimum

montant.

d’affaires au cours d’une année sont soumises au paiement d’un impôt forfaitaire
III

-
-
-

le contribuable a commencé ses activités après le mois de janvier.

-
-
-

donner lieu à un impôt supérieur à l’imposition forfaitaire.


LIVRE I

III

Article 93 :

exercice.

Article 94 :

1°)

106
celles provenant de subventions budgétaires ;
2°)

LIVRE I
juillet 1926 ;

personnalité civile en vertu de décrets spéciaux ;


3°)

organisations ; III
4°)

107
LIVRE I

A. Lieu d’imposition
Article 95 :

Article 96 :

III
Article 97 :

Article 98 :

Article 99 :

Article 100 :

Article 101 :

Article 102 :

Article 103 :

108
Article 104 :

C. Contrôle
Article 105 :

LIVRE I
Article 106 :

Article 107 :

Article 108 :

Article 109 :

III
Article 110 :

Article 111 :

Article 112 :

Article 113 :

Article 114 :

Article 115 :

Article 116 :

109
Article 117 :
LIVRE I

Article 118 :

Article 119 :

Article 120 :

Article 121 :

III
Article 122 :

Article 123 :

Article 124 :

Article 125 :

Article 126 :

Article 127 :

Article 128 :

110
Article 129 :

Article 130 :

LIVRE I
Article 131 :

Article 132 :

Article 133 :

Article 134 :

Article 135 :
III

Article 136 :

Article 137 :

Article 138 :

Article 139 :

Article 140 :

111
Article 141 :

Article 142 :
LIVRE I

Article 143 :

Article 144 :

Article 145 :

Article 146 :

III

Article 147 :

Article 148 :

Article 149 :

Article 150 :

112
LIVRE I
Article 151 :

Article 152

Article 153 : III

Article 154 :

Article 155 :

Article 156 :

Article 157 :

113
LIVRE I

Article 158 :
L’établissement d’impositions par rappel de droits est régi par les dispositions

Article 159 :

du 6 janvier 1968.

III

la Loi du 10 juillet 1963.

Article 160 :

114
LIVRE I
Article 1er :

Article 2 :

III

Article 3 :

2 ci-dessus.
Article 4 :

réduites de la législation comptable en vigueur.

119
LIVRE I

Article 5 :

Article 6 :

- 1 % pour les activités de vente ;


III - 2 % pour les activités de prestation de services.

Article 7 :

- 60 % représentant l’acompte ;
- 40 % au titre de solde.

L’Administration fournit le modèle du bordereau de versement d’acompte et de la

120
montant non versé.

Article 8 :

LIVRE I
Article 9 :

III

Article 10 :

Article 11 :

congolais.

dispensés de l’obligation d’obtenir la patente conformément à la législation sur le petit


er
ci-dessus.

121
Article 12 :
LIVRE I

l’impôt forfaitaire.

Article 13 :

Article 14 :

III

-
-

Article 15 :

Article 16 :
La présente Ordonnance-Loi entre en vigueur dès sa publication dans le Journal

122
LIVRE I
a. Impôt sur les revenus locatifs

-
- la Loi n° 004/2003 du 13 mars 2003 ;
-
-

- III

c. Modalités de calcul et de perception des acomptes de l’impôt sur les

-
-
- l’Ordonnance-Loi n° 13/004 du 23 février 2013.

a. Impôt sur les revenus locatifs


-

-
Article 1er :
Il est institué une base minimum forfaitaire de revenu brut annuel en matière
d’impôt sur les revenus locatifs.
Article 2 :
LIVRE I

La base forfaitaire visée à l’article 1er est constituée par le produit de la surface
totale développée des locaux loués multipliée par un tarif minimum exprimé en Franc
congolais au mètre carré.

à cette base.

Article 3 :
Le tarif minimum se décompose en six tarifs particuliers allant de A à F suivant le
III
ère
classe affectés à

- garage fermé ;
- cave indépendante et aménagée ;
- jardin privé ;
- annexes couvertes et fermées ;
- nombre d’étages supérieurs à deux (pour les immeubles collectifs).
ère
classe.
ème
classe et affectés à un usage

confort mentionnés au Tarif A.


ème
classe.
ème
classe et affectés à un usage

confort mentionnés au Tarif A.


ème
classe.

130
Article 4 :

LIVRE I
-
-
-
-
-
-

III

-
-

Article 5 :

Article 6 :

er

aucun revenu.

Article 7 :
Les dispositions des articles 1er à 6 ne sont pas opposables aux propriétaires

131
Article 8 :

Article 9 :
LIVRE I

Article 10 :

ceux-ci.
Les dispositions de l’alinéa premier ci-dessus concernent tout locataire ou sous-

dans ses attributions.


III
Article 11 :

Article 12 :

relevé daté et signé.

locaux et terrains ou autres biens imposables pris à bail.

132
- le nom ou la dénonciation et l’adresse de la personne débitrice des

LIVRE I
-
concerné ;
-
surface développée et son affectation.

a)
b) III
c) situation précise du bien immobilier pris en location et son affectation ;
d)
e) montant de la retenue versée.

Article 13 :

diminué par l’Administration du montant des retenues à la source versées par le débiteur

L’imputation desdites retenues est opérée sur l’impôt dû au titre de l’année au

Article 14 :

locataire ou sous-locataire.

133
LIVRE I

Article 15 :

III

134
LIVRE I
Article 1er :
La présente Ordonnance-Loi est applicable à toute entreprise assujettie à l’impôt

Article 2 :
La réévaluation est facultative pour les entreprises soumises au régime d’imposition
er

aient ou non procédé à une ou plusieurs réévaluations antérieures.

- pour tous les éléments immobilisés corporels et incorporels ;


- III
réévaluation prévus à l’article 7 de la présente Ordonnance-Loi en ce

à l’exclusion de toute forme de réévaluation partielle.

Article 3 :

Article 4 :

trouver en exploitation à la date du 31 décembre 1988.

réparables.

139
LIVRE I

Article 5 :

Les augmentations d’Actif constatées à l’occasion de cette réévaluation doivent

III
Article 6 :

résultat imposable de l’entreprise.

Article 7 :

140
Article 8 :

LIVRE I
exercice.

réduction.

Article 9 :

et comptabilisés sur la base des valeurs réévaluées mais l’augmentation


III

cette réduction de la plus-value ou augmentation de la moins-value doit

réévaluation se rapportant à l’immobilisation cédée.

utilisée à la compensation de pertes.

Article 10 :
La valeur d’origine des immobilisations dont il est fait référence à

-
- soit de la valeur d’apport pour les sociétés constituées en application de
l’article 3 de la Loi du 17 juin 1960.

141
LIVRE I

de la valeur pour ledit supplément.

Article 11 :

afférente aux biens répondant aux conditions de l’article 4 de la présente Ordonnance-


Loi.

Article 12 :

III

-
délai de prescription ;
-

par le débit de la plus-value de réévaluation afférente à l’élément considéré.

Article 13 :

réévaluation.

Article 14 :

réévaluée du bien considéré.

142
Article 15 :

- les amortissements antérieurs à la réévaluation ;

LIVRE I
-
réévaluations légales antérieures ;
- les compléments d’amortissements dégagés par la nouvelle réévaluation.

III

Article 16 :
Toutes les entreprises procédant à la réévaluation doivent faire parvenir aux services

réévaluation en plus de la déclaration des revenus réalisés au cours de l’exercice.

Article 17 :
La déclaration spéciale et ses annexes établies par catégories d’immobilisations

au Congo.

Article 18 :

effectuer les opérations de réévaluation.

Article 19 :

entreprises imposables ou exonérées de procéder à une réévaluation libre.

143
SANCTIONS
LIVRE I

Article 20 :

dispositions de la présente Ordonnance-Loi.

Article 21 :

III

Article 22 :

Article 23 :

de l’actif immobilisé des entreprises et toutes dispositions légales ou [réglementaires]

144
LIVRE I
1932 à 1934 inclus et antérieurs à 1932

1936 à 1943
1944 à 1948
1949

1962 à 1963
1/01/1964 au 30/06/1967
1/07/1967 au 31/12/1967
III
1968
1969
1970
1971
1972
1973
1974

13/03/1976 au 31/12/ 1977


1978
1979
1/01/1980 au 22/06/1981
23/06/1981 au 31/12/1981
1982
1/01/1983 au 30/09/1983
1/10/1983 au 31/12/1983
1984

1986
1987
1988
LIVRE I

1944 à 1948 inclus


1949

1962 à 1963
01/01/1964 au 30/06/1967
01/07/1967 au 31/12/1967
1968
1969
1970
1971
III
1972
1973
1974

13/03/1976 au 31/12/1977
1978
1979
01/01/1980 au 22/06/1981
23/06/1981 au 31/12/1981
01/01/1982 au 30/12/1983
01/10/1983 au 31/12/1983
1984

1986
1987
1988
1989
1990
1991
1992
01/01/1993 au 21/10/1993

146
22/10/1993 au 31/12/1993
01/01/1994 au 31/03/1994
01/04/1994 au 31/08/1994
01/09/1994 au 31/12/1994

LIVRE I
Janvier 1996
Février 1996
Mars 1996
Avril 1996
Mai 1996
Juin 1996
Juillet 1996
Août 1996

Octobre 1996
III
Novembre 1996
01/12/1996 au 31/12/1997
01 janvier 1998 au 30 avril 1998
01 mai 1998 au 30 septembre 1998
01 octobre 1998 au 31 décembre 1998
01 janvier 1999 au 31 mars 1999
01 avril 1999 au 30 juin 1999
01 juillet 1999 au 31 août 1999
01 septembre 1999 au 30 novembre 1999
01 décembre 1999 au 31 décembre 1999
01 janvier 2000 au 31 mars 2000
01 avril 2000 au 30 juin 2000
01 juillet 2000 au 31 août 2000
01 septembre 2000 au 30 novembre 2000
01 décembre 2000 au 31 décembre 2000
01 janvier 2001 au 31 mars 2001
01 avril 2001 au 30 avril 2001
01 mai 2001 au 31 décembre 2001
01 septembre 2001 au 31 décembre 2001

01/06/2002 au 30/09/2002

147
01/10/2002 au 31/12/2002
01/01/2003 au 31/12/2003
01/01/2004 au 31/08/2004
01/09/2004 au 30/11/2004
LIVRE I

01/12/2004 au 31/12/2004

01/01/2006 au 28/02/2006
01/03/2006 au 30/04/2006

01/08/2006 au 30/09/2006
01/10/2006 au 31/10/2006
01/11/2006 au 31/12/2006
01/01/2007 au 28/02/2007
01/03/2007 au 31/10/2007
01/11/2007 au 31/12/2007
III

01/06/2008 au 31/10/2008
01/11/2008 au 31/12/2008
01/01/2009 au 31/01/2009
01/02/2009 au 31/03/2009
01/04/2009 au 31/08/2009
01/09/2009 au 31/10/2009
01/11/2009 au 31/12/2009
01/01/2010 au 31/08/2010
01/09/2010 au 30/11/2010
01/12/2010 au 31/12/2010
01/01/2011 au 28/02/2011

01/06/2011 au 31/12/2011
01/01/2012 au 31/12/2012

01/01/2016 au 30/09/2016
01/10/2016 au 30/11/2016
01/12/2016 au 31/12/2016

148
Article 1er :

LIVRE I
d’acomptes provisionnels.
Article 2 :

contestation.

er
août et avant le 1er
décembre de l’année de réalisation des revenus imposables.
Ces deux versements sont à déduire de l’impôt dû par le contribuable pour III

Article 3 :

Article 4 :

Article 5 :

Article 6 :

Article 7 :

Article 8 :
Article 9 :

Article 10 :
LIVRE I

Les crédits visés à l’alinéa 1er ci-dessus ne peuvent faire l’objet de cession.
Article 11 :

III

Article 12 :
La présente Loi sort ses effets à la date du 1er janvier 2003.
LIVRE I
- l’Ordonnance n° 76/072 du 26 mars 1976 ;
- l’Ordonnance-Loi n° 81-009 du 27 mars 1981 ;
-

-
-
-
-
III
Article 1er :

à leur personnel expatrié.


LIVRE I

Article 2 :

à son personnel expatrié.

Loi relative aux impôts cédulaires sur les revenus.

Article 3 :
III

Article 4 :
L’impôt est établi sur le montant brut des rémunérations.

Article 5 :

rémunérations.

160
Article 6 :

LIVRE I
Article 7 :

III

Article 8 :

Article 9 :

Article 10 :

161
Article 11 :

elle reste d’application pour les cotisations de l’exercice 1968.


Article 12 :
LIVRE I

La présente Ordonnance-Loi est applicable à partir du 1er janvier 1969.

III

162
LIVRE I
- l’Ordonnance-Loi n° 76/072 du 26 mars 1976 ;
-

III
Article 1er :
LIVRE I

Article 2 :

III

Article 3 :

a)
l’article 27 de l’Ordonnance-Loi n° 69/009 du 10 février 1969 ;
b)

détermine d’autorité les ressources visées

168
Article 4 :

LIVRE I
a)

b)
le siège de ses affaires et de ses occupations ;
c)

propriétaire les administre ou en surveille l’Administration ou encore du


III

revenu.
Article 5 :

l’exercice.

Article 6 :
er
janvier.
Article 7 :

Article 8 :
Le contribuable paie l’impôt personnel minimum de la Collectivité locale dans

169
Article 9 :
LIVRE I

Article 10 :
Le Ministre de l’Intérieur peut accorder une réduction sur l’impôt pour les
III

].

Article 11 :

1°) les anciens combattants ;


2°)
3°)

4°) les invalides dont l’invalidité a un caractère permanent et les vieillards

170
Article 12 :

Le Ministre de l’Intérieur peut exempter de l’impôt personnel minimum les

LIVRE I
par suite de sinistres [

].

pour un ou plusieurs exercices postérieurs.

Article 13 :
Toutes les exemptions de l’impôt sont Collectivités locales et par les Bourgmestres
ou Ministre de l’Intérieur [
].
III

Article 14 :

ou leurs délégués [

].

Article 15 :

1°) les taux de l’impôt ;


2°)
3°)

171
l’expiration du délai prévu au premier alinéa.
LIVRE I

Article 16 :

Article 17 :

tenu de la fournir pour l’année antérieure.

Article 18 :

III
Le contribuable en défaut est soumis directement à la contrainte par corps.

les femmes reconnues enceintes.

Article 19 :

Bourgmestre. Il est conservé acte de l’ordre de contrainte dans la forme déterminée par
le Ministre de l’Intérieur.

Article 20 :

Article 21 :
Le Ministre de l’Intérieur détermine les conditions de la contrainte et les travaux

172
attestation datée et signée constatant la durée de la contrainte subie. Le Ministre de

Article 22 :

LIVRE I
Article 23 :

III

mois prenant cours à la date du paiement.

Article 24 :

du montant de la perception.

Article 25 :

173
Article 26 :
LIVRE I

d’amende au

des voies d’exécution forcée.

de

dont le montant ne dépassera pas


1°)

III
du revenu réel ;
2°)

autre ;
3°)
soustrait un redevable au paiement de son impôt personnel.
Article 27 :

seulement.

Article 28 :

pouvoirs attribués par les articles 19 et 20 sera passible d’une peine de servitude pénale de

seulement.

174
Article 29 :

LIVRE I
[ ].

Article 30 :
La présente Ordonnance-Loi sort ses effets à partir de la date du 1er janvier 1970.

III
- l’Ordonnance-Loi n° 13/007 du 23 février 2013 ;

LIVRE I
- la Loi de Finances n° 14/002 du 31 janvier 2014 ;

- la Loi de Finances n° 14/027 du 31 décembre 2014 ;

Mesures provisoires

-
IV
-

- Circulaire Ministérielle n° 011 du 17 mars 2016.

181
LIVRE I

Article 1er :

en sigle.

Article 2 :

IV assimilées ;
-

-
susceptibles de réemploi en l’état ou après réparation ;
-
Congo d’un bien ou service ;
-
ou service ;
-

droits souverains ;
-

184
-

leur sortie pour la réexportation.

LIVRE I
ère

Article 3 :

- les livraisons de biens meubles corporels faites à des tiers ;


- les prestations de services faites à des tiers.
Article 4 : IV

Article 5 :

avec tous.
Article 6 :

La livraison d’un bien meuble corporel consiste en un transfert du pouvoir de


-
- l’apport en société ;
- la location-vente ;
LIVRE I

- la vente à tempérament ;
- les ventes d’articles et matériels d’occasion faites par des professionnels ;
- les cessions d’éléments d’actifs ;
-
Article 7 :

1.
d’affrètement portant sur des aéronefs utilisés par des compagnies de

IV

dans ces aéronefs ;


2.
aéronefs effectuant des liaisons internationales ;
3.

4.

6. les livraisons de biens effectuées sous un régime suspensif de droits de


douane ou avant dédouanement sous réserve de leur exportation effective ;
7.

186
Article 8 :

LIVRE I
- les locations de biens meubles ;
- les locations d’immeubles meublés ;
- les opérations portant sur des biens meubles incorporels ;
- les opérations de crédit-bail ;
-
-

- la fourniture des télécommunications ;


- IV
similaires ;
- les opérations d’entremise ;
- les ventes à consommer sur place ;
-
- les travaux immobiliers ;
- les locations des terrains nus non aménagés et des locaux nus réalisées par
des personnes assujetties à la taxe sur la valeur ajoutée ;
- les opérations concourant à la production ou à la livraison d’immeubles par
les promoteurs immobiliers ;
-
Article 9 :

1.
2.
3. les importations.

187
Article 10 :

-
LIVRE I

biens exclus du droit à déduction ;


-
de son personnel ou des tiers.
Article 11 :

- soit pour les besoins de leur entreprise ;


- soit pour d’autres besoins dans le cadre normal de leur activité.
Article 12 :

IV

Article 13 :

opérations visées aux articles 3 et 9.


Les personnes visées à l’alinéa précédent sont assujetties à la taxe sur la valeur

ou la nature de leurs interventions.

les conditions de la concurrence.

188
Article 14 :

LIVRE I
est inférieur au seuil d’assujettissement à la taxe sur la valeur ajoutée peuvent opter pour
le régime de la taxe sur la valeur ajoutée.
L’option est accordée sur demande expresse adressée à l’Administration des

IV
valeur ajoutée repris à l’alinéa premier ci-dessus.

Article 15 :

1.

2. les ventes et les importations réalisées par les associations sans but lucratif

3.

ci-dessus ;

189
4.

exclusivement par l’Institut d’émission ;


6. les ventes et les importations des intrants agricoles destinés à l’agriculture
LIVRE I

sur base d’une liste déterminée par voie réglementaire ;


7.

8.

9.
10.

IV 11.
12.

13.
-

à l’usage personnel du défunt ;


-

190
- cercueils contenant les dépouilles mortelles et les urnes funéraires

LIVRE I
-
aux entités territoriales décentralisées et aux organismes de droit
public ;
-
législation douanière ;
14.
l’importation et la vente de cercueils ;
16.
17.
IV
18.
19.

191
IV
LIVRE I

192
LIVRE I
IV

une autorisation dûment accordée par l’autorité compétente en la matière ;

193
IV
LIVRE I

194
LIVRE I
A.

-
- IV

-
-
-
-
-
-
-
-

-
LIVRE I

IV

-
-
-
-

196
-
-
-

LIVRE I
-

-
-

IV

-
-
-

C. Outillages
-

-
-

197
LIVRE I

Article 16 :

-
-
IV

-
assemblages ;
-

-
- émaux sur cuivre.

-
-

Article 17 :

1.

afférentes à la publicité ;

198
2.

3.

LIVRE I
4.
l’activité des établissements d’enseignement national régulièrement

universitaire dans ses attributions ;

6.

7. les prestations faites par les pompes funèbres et le transport de corps ;


8. les prestations effectuées dans le cadre de leurs activités normales par

IV
de la concurrence ;
9.
compagnies de navigation aérienne dont les services à destination
ou en provenance de l’étranger représentent au moins 80 % de

- atterrissage et décollage ;
-
et de l’abri des aéronefs ;
- usage des installations aménagées pour la réception des

- usage des installations destinées à l’avitaillement des aéronefs ;


-
au départ des aéronefs ;
-

-
-

- service de prévention et de lutte contre l’incendie ;

199
-
sauvetage des aéronefs ;
-
aéronefs et des indemnités d’assurances destinées à réparer le
préjudice en résultant ;
LIVRE I

- opérations réalisées par les consignataires d’aéronefs et agents


aériens ;

10.
ou en provenance de l’étranger ;
11.

12.

organisme public ;
13.

IV

- pilotage ;
- amarrage ;
-
-
- séjour des bateaux ;
- utilisation des installations portuaires ;
- assistance et sauvetage de navires et de bateaux ;
- entretien du navire et du matériel de bord ;
- services de prévention et de lutte contre l’incendie ;
- usage des installations aménagées pour la réception des

- usage des installations destinées à l’avitaillement des navires ;


-
-
navires ;
14.

de crédit par des non-professionnels ;

200
16.
17. les opérations de crédit social ou agricole effectuées par les caisses

les coopératives d’épargne et de crédit et les autres institutions de

LIVRE I
18. les prestations de services se rapportant directement aux opérations

entreprises pétrolières de production dans les conditions déterminées


par voie réglementaire ;
19.

immobiliers ;
20.

Article 18 :
IV

1. les ventes de billets d’accès aux manifestations de loisirs dans les


installations sportives ;
2. les droits d’entrée dans une manifestation culturelle ;
3.
-

-
4.
Article 19 :

de la taxe sur la valeur ajoutée. Les modalités d’application de la présente exonération


sont déterminées par voie réglementaire.

201
LIVRE I

Article 20 :

textes particuliers.

Article 21 :

IV Article 22 :

1.

moment de la vente ou de toute autre opération ;


2.
3.

ou le siège de la société de transport.


Article 23 :

202
ère

LIVRE I
Article 24 :

1.
2.

et les travaux immobiliers ;


3.

4.
IV
régimes douaniers suspensifs ;

6.

les promoteurs immobiliers ;


7.

de locaux nus effectués par des promoteurs immobiliers ;


8.

9.

services et les travaux immobiliers donnant lieu à l’établissement de

des biens faisant l’objet d’une ven


ou d’une location-vente ;
10.
imposables.

203
Article 25 :
L’exigibilité de la taxe sur la valeur ajoutée est le droit dont disposent les services
LIVRE I

de l’Administration des Impôts de réclamer du redevable le paiement de la taxe à partir


d’une date donnée.

1.

2.
les prestations de services et les travaux immobiliers ;
3. au moment de l’enregistrement de la déclaration de mise à la

- importés directement ;
- placés sous l’un des régimes suspensifs ;
-
IV

4.
commerce ;

à la consommation ou de crédit-bail réalisées par les établissements

6. à la livraison de produits ou à l’occasion de perception du

pérennes ;
7.
de propriété d’immeuble.

Article 26 :

l’inscription au débit du compte du client.

204
moment de l’encaissement du prix ou de l’acompte si celui-ci intervient avant les débits.

LIVRE I
ère

Paragraphe 1er

Article 27 :

IV

1.
de cons
2.
3.
4.

les livraisons de biens ;

de services ;
6.

7.
immobiliers ;
8.

9.
10.

11.
opérations de crédit-bail ;
LIVRE I

12.

Article 28 :

1.
biens ou le client ;
2.
3.

des recettes d’exploitation d’une entreprise ;


4.
IV

Article 29 :

1.

2.
facturés pour leur montant exact au client ;
3.
4.

d’un bien d’investissement déterminé ;


6.

dépenses sur l’ordre et pour le compte de leurs commettants dans la

montant exact de ces débours ;

206
7.
8.

ces emballages n’ont pas été rendus au terme des délais en usage

LIVRE I
Article 30 :

Article 31 :
Les ventes de biens d’occasion réalisées par les négociants en biens d’occasion
sont soumises à la taxe sur la valeur ajoutée dans les conditions du régime général prévu IV

le prix de vente et le prix de revient.

est déterminée conformément à la législation douanière.

Article 32 :

Article 33 :

207
Article 34 :
LIVRE I

Les dispositions du présent article sont applicables aux transitaires et aux

effectuées pour le compte de leurs confrères.

Article 35 :

concerne les exportations et opérations assimilées.


IV

Article 36 :

opération imposable est déductible de la taxe applicable à cette opération pour les
assujettis.
Les assujettis visés à l’alinéa précédent sont autorisés à déduire du montant

1.

2.
imposable ;
3. des services entrant dans le prix de revient d’opérations ouvrant droit
à déduction ;

208
4.
l’exploitation au titre des investissements et frais généraux.
Les assujettis sont autorisés à déduire la taxe sur la valeur ajoutée afférente aux

LIVRE I
Les biens d’investissement ouvrant droit à déduction sont inscrits dans la

Article 37 :

Article 38 :
IV

1.

sont déterminées par voie réglementaire ;


2.
établie par la douane ;
3.

Article 39 :

l’exportation est établie par les documents douaniers.

209
Article 40 :
LIVRE I

déclaration détaillée.

droit à déduction.

Article 41 :

IV
1.

restauration et du spectacle ;
2.

spécialement de la surveillance ou de la garde de ces lieux ;


3.

revendue ;

par les compagnies de navigation aérienne ;


4.

droit à déduction ;

210
exploitation ;
6.
7. les biens cédés et les services rendus gratuitement ou à un prix inférieur

LIVRE I
Article 42 :

N’ouvrent pas également droit à déduction :


1.

IV
-

exclusif de leur personnel ;


-

desdits transports ;
-
de voitures.
2. Les transports de personnes et les opérations accessoires auxdits

contrat permanent de transport conclu par les entreprises pour


amener leur personnel sur les lieux de travail.

211
Article 43 :
LIVRE I

à déduction sont autorisés à déduire la taxe sur la valeur ajoutée par application d’un

- le montant annuel des recettes afférentes aux opérations ouvrant droit

et opérations assimilées ;
- et le montant annuel des recettes de toute nature réalisées par l’assujetti

IV
pas la contrepartie d’une opération soumise à la taxe sur la valeur
ajoutée et des débours.
Figurent également au numérateur pour la détermination du prorata de déduction

organisations internationales.

sur la valeur ajoutée.

du rapport.
Ce rapport exprimé en pourcentage est dénommé prorata. Il est arrondi à l’unité
supérieure.

Article 44 :

212
Article 45 :

Le prorata prévu à l’article 43 ci-dessus est déterminé provisoirement en fonction


des recettes réalisées l’année précédente pour les assujettis existants ou en fonction des

LIVRE I
Article 46 :

IV

ni déduction complémentaire n’est admis.


Article 47 :

Article 48 :

Article 49 :

distincts d’activités.

213
des Impôts par le contribuable avant le 31 janvier de l’exercice de l’option ou au plus tard

ajoutée est intégralement déductible ou non selon le secteur d’activités.


LIVRE I

l’option et le prorata est applicable de plein droit.

Article 50 :

IV

dernier peut opérer la déduction de la taxe sur la valeur ajoutée correspondant au montant

à la taxe sur la valeur ajoutée.

d’une attestation mentionnant le montant de la taxe reversée.


Le reversement de la taxe sur la valeur ajoutée initialement déduite est intégralement

ajoutée.

Article 51 :

214
Le reversement de la taxe sur la valeur ajoutée déduite doit également se faire dans

l’exploitation.
Article 52 :

LIVRE I
d’imputation sur l’impôt dû pour les opérations faites ultérieurement.

subordonnée à l’établissement et à l’envoi au client d’une facture nouvelle ou note de

IV

Article 53 :

opérations imposables.

Article 54 :
Toute personne assujettie à la taxe sur la valeur ajoutée doit souscrire une déclaration

Article 55 :

cours d’année le seuil d’assujettissement prévu à l’article 14 de la présente Ordonnance-


Article 56 :
LIVRE I

à la déclaration mensuelle de la taxe sur la valeur ajoutée. Le modèle de cet état est
déterminé par voie réglementaire.
Le défaut de production de l’état visé à l’alinéa 1er

dans ses attributions.

Article 57 :
Toute personne assujettie à la taxe sur la valeur ajoutée doit tenir une comptabilité
IV

- un livre-journal ;
- un grand livre des comptes ;
- une balance des comptes ;
- un journal de ventes ;
-
- un livre d’inventaire ;
- un livre des immobilisations.

Article 58 :

services à un autre redevable ou réclame à ce dernier des acomptes donnant lieu à


exigibilité de la taxe doit lui délivrer une facture ou un document en tenant lieu dont les
mentions sont déterminées par voie réglementaire.

216
Article 59 :

est redevable de cette taxe du seul fait de sa mention.

LIVRE I
le montant de cette taxe dans le prix de ses produits ou services ne le dispense pas du
paiement de celle-ci.

la facture ou le document en tenant lieu.


L’obligation de reversement n’exclut pas l’application des sanctions liées à la
facturation illégale de la taxe sur la valeur ajoutée prévue par la présente Ordonnance-Loi.

IV

Toute transaction entre assujettis à la taxe sur la valeur ajoutée d’un montant d’au

carte bancaire.

Article 59 ter :

taxe sur la valeur ajoutée dans leurs transactions.

217
LIVRE I

de l’Administration des Impôts pour la collecte et la gestion des données de la taxe

IV

Article 60 :

conforme au modèle prescrit par l’Administration.

paiement de la taxe sur la valeur ajoutée.

Article 61 :

218
Article 62 :
Le recouvrement de la taxe sur la valeur ajoutée est assuré par l’Administration

LIVRE I
des Impôts.

des douanes.

Les modalités de perception de la taxe sur la valeur ajoutée concernant les activités
de distribution des produits pétroliers sont déterminées par voie réglementaire.

Article 63 :
IV

Article 64 :

détient la totalité du capital social et dont la taxe sur la valeur ajouté facturée a fait l’objet

à l’état neuf nécessaires à l’exploitation de l’entreprise et dont la valeur du projet est au

219
Le montant de la taxe sur la valeur ajoutée à rembourser est limité au montant de la
taxe sur la valeur ajoutée calculé au taux normal sur le montant des exportations réalisées
au cours du mois.
LIVRE I

peuvent demander le remboursement de leur crédit de taxe sur la valeur ajoutée dans la

Article 65 :

ajoutée est imputé sur les sommes dont il est redevable réel au titre des autres impôts et
taxes.

Article 66 :
IV
Le crédit de la taxe sur la valeur ajoutée dont le remboursement a été demandé ne
peut donner lieu à imputation dans la déclaration du mois suivant.
Article 67 :

sont déterminées par voie réglementaire.

220
Article 68 :

LIVRE I
de contentieux et de prescription sont applicables à la taxe sur la valeur ajoutée.

ajoutée s’effectuent conformément à la législation douanière.

Article 69 :

L’absence de déclaration d’assujettissement auprès de l’Administration des Impôts


IV

Article 70 :

ajoutée portée sur une facture ou un document en tenant lieu est sanctionnée par une

Article 71 :

ainsi facturée.
Article 72 :

221
Article 73 :
Tout remboursement de crédits de la taxe sur la valeur ajoutée obtenu sur la base
LIVRE I

Article 74 :

n° 10/001 du 20 août 2010 portant institution de la taxe sur la valeur ajoutée est sanctionné
par la perte du droit à déduction de la taxe sur la valeur ajoutée supportée.
Article 74 ter :
IV

est sanctionné par une amende égale au montant de la retenue.

Article 75 :
Les infractions en matière de la taxe sur la valeur ajoutée découlant de l’importation

législation douanière.
Article 76 :

des pénalités prévues par la Loi n° 004/2003 du 13 mars 2003 portant réforme des

222
Le défaut de souscription d’une déclaration de la taxe sur la valeur ajoutée créditrice

LIVRE I
déclaration sur la taxe sur la valeur ajoutée d’un montant nul.

Article 77 :

les dispositions antérieures contraires à la présente Ordonnance-Loi contenues dans les

IV
Article 78 :

signature.

223
a. Mesures générales d’exécution
-

LIVRE I
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
- IV
- Circulaire Ministérielle n° 001 du 10 janvier 2013.

Modalités d’assujettissement à la taxe sur la valeur ajoutée par


option
-

227
A.
er
:

Article 1er :
LIVRE I

Loi n° 10/001 du 20 août 2010 portant institution de la taxe sur la valeur ajoutée.

Article 2 :

étant déductible de l’impôt collecté.

IV

Article 3 :

Article 4 :

2. les livraisons de biens meubles corporels faites à des tiers ;


3. les prestations de services faites à des tiers ;
4.

6. les importations.

232
LIVRE I
La contrepartie visée à l’alinéa précédent correspond au prix convenu. Celui-ci

La contrepartie doit avoir un lien direct avec le bien livré ou le service rendu. Ce lien

Article 5 :
La livraison de biens corporels et les prestations de services faites à des tiers

IV

temporaire de biens immobiliers en vue d’assurer le fonctionnement de services publics


ou la satisfaction des besoins publics.

Article 6 :

233
Paragraphe 1er
faites à des tiers

Article 7 :
LIVRE I

La livraison d’un bien meuble corporel faite à des tiers consiste en un transfert du

Article 8 :

de disposer de ce bien intervient dès la conclusion du contrat.

Article 9 :

droit de disposer de ce bien intervient à la réalisation de la condition.


IV Article 10 :

Article 11 :

nature dont la contrepartie réside dans l’octroi de droits sociaux ou la reprise du passif.

Article 12 :

compagnies de navigation aérienne ;


-
aéronefs utilisés par des compagnies de navigation aérienne ;

234
-
ces aéronefs effectuant des liaisons internationales ;
-

LIVRE I
-

- les livraisons de biens effectuées sous un régime suspensif de droits


de douane ou avant dédouanement sous réserve de leur exportation
effective ;
- les livraisons de biens et les prestations de services effectuées en faveur
IV
des conventions particulières conclues conformément à la loi ;
-
Article 13 :

d’affrètement portant sur des aéronefs utilisés par des compagnies de navigation aérienne

Article 14 :

territoire national.
Article 15 :
Article 16 :
LIVRE I

du louage d’industrie ou du contrat d’entreprise.

Article 17 :

IV

Article 18 :

savoir-faire et les secrets industriels ou commerciaux.


Les opérations portant sur des biens meubles incorporels concernent la cession ou

- des droits dérivant d’un brevet d’invention et protégés par la législation


en la matière ;
-
fabrication non breveté ;
-

236
-
- du droit d’utiliser un nom commercial ;
- du droit d’utiliser une enseigne ;
-

LIVRE I
Article 19 :

Article 20 :

IV
Article 21 :

Les opérations réalisées par les intermédiaires de commerce concernent notamment


les activités exercées par les courtiers et les commissionnaires.

Article 22 :

Article 23 :

237
Article 24 :
LIVRE I

La fourniture de télécommunications s’entend de toute prestation incluant la

IV
Article 25 :

-
de biens exclus du droit à déduction ;
-
de son personnel ou des tiers.
Article 26 :

les biens et se les livre en l’état.

le prélèvement dans le stock.

238
Article 27 :

LIVRE I
- soit pour les besoins de leur entreprise ;
- soit pour d’autres besoins dans le cadre normal de leur activité.
Article 28 :

- en cas d’utilisation d’un bien affecté à l’entreprise ou de prestations


effectuées à titre gratuit par l’assujetti pour les besoins de l’entreprise ;
- en cas d’utilisation d’un bien affecté à l’entreprise pour les besoins

l’entreprise ;
- en cas de prestations effectuées à titre gratuit par l’assujetti pour

l’entreprise. IV

Article 29 :

ou d’un service.

239
Paragraphe 1er
Article 30 :
LIVRE I

Article 31 :

sous leur propre responsabilité et jouissent d’une totale liberté dans l’organisation et

IV
Article 32 :

Article 33 :

Article 34 :
Les personnes morales de droit public sont assujetties à la taxe sur la valeur ajoutée.

Article 35 :

240
taxe sur la valeur ajoutée pour les services repris à l’article 34 ci-dessus.

Article 36 :

LIVRE I
légalement organisés.

mission de service public par voie de réglementation et de discipline de la profession sous

Article 37 :

IV
le territoire national.

Article 38 :
La désignation du représentant se fait par lettre légalisée ou notariée adressée à
l’Administration des Impôts.
Le représentant désigné est agréé par l’Administration des Impôts dans les

241
-
LIVRE I

-
-

IV

Article 39 :

l’Administration des Impôts.

Article 40 :

Article 41 :

242
Article 42 :

LIVRE I
14 de l’Ordonnance-Loi n° 10/001 du 20 août 2010 portant institution de la taxe sur la
valeur ajoutée.

sur la valeur ajoutée.


Article 43 :

Article 44 :

IV
d’affaires.
Article 45 :

valeur.

Article 46 :

l’Ordonnance-Loi n° 10/001 du 20 août 2010 portant institution de la taxe sur la valeur

analogies entre les opérations exonérées et les opérations non exonérées.


Article 47 :

243
LIVRE I

N° Position tarifaire

IV

244
LIVRE I
IV
IV
LIVRE I

246
LIVRE I
IV

247
IV
LIVRE I

248
LIVRE I
IV

249
IV
LIVRE I
LIVRE I
IV
IV
LIVRE I
LIVRE I
IV
LIVRE I

IV

Article 48 :
LIVRE I
N° Position tarifaire

IV
IV
LIVRE I
LIVRE I
IV
IV
LIVRE I
LIVRE I
IV
IV
LIVRE I

260
LIVRE I
IV

261
IV
LIVRE I

262
LIVRE I
IV

263
IV
LIVRE I

264
LIVRE I
IV
Article 49 :

exonérés de la taxe sur la valeur ajoutée. Les modalités d’application de la présente


LIVRE I

exonération sont déterminées par voie réglementaire.

IV

Article 50 :

266
Article 51 :

LIVRE I
-
-

et les travaux immobiliers ;


-

-
douaniers suspensifs ;
-
IV
-

les promoteurs immobiliers ;


-

et les travaux immobiliers donnant lieu à l’établissement de décomptes

faisant l’objet d’une vente à tempérament ou d’une location ou d’une


location-vente ;
-
imposables.

267
Article 52 :
L’exigibilité de la taxe sur la valeur ajoutée est le droit dont disposent les services

donnée.
LIVRE I

-
pour les livraisons de biens faites à des tiers ;
-

-
les prestations de services faites à des tiers et les travaux immobiliers ;
-

- au moment de l’enregistrement de la déclaration de mise à la

IV
-
commerce ;
-
à la consommation ou de crédit-bail réalisés par les établissements

-
de propriété d’immeuble.

Article 53 :

générateur et l’exigibilité interviennent au moment de la réalisation de cette condition.

268
Article 54 :

générateur et l’exigibilité interviennent dès la conclusion du contrat.

Article 55 :

LIVRE I
lieu à l’établissement des décomptes ou à des encaissements successifs proportionnels à

Article 56 :

Article 57 :

IV
l’opération ou de l’exécution des travaux.

-
-
-

conformément aux dispositions légales et réglementaires en vigueur ;


-

commerce.

Article 58 :

269
La demande visée à l’alinéa précédent est adressée au fonctionnaire précité par
simple lettre.

Article 59 :
LIVRE I

Article 60 :

toutes les factures délivrées par le prestataire de services ou l’entrepreneur de travaux


publics ou de travaux immobiliers.

Article 61 :

constituée par l’inscription de la somme au débit du compte du client.


IV Article 62 :

l’acompte si celui-ci est antérieur au débit.

Article 63 :

270
LIVRE I
Article 64 :

1.

2.
3. IV

4.

livraisons de biens ;

services ;
6.

7.
immobiliers ;
8.

9.

10.

11.
opérations de crédit-bail ;

271
12.

Paragraphe 1er
LIVRE I

Article 65 :
La base d’imposition de la taxe sur la valeur ajoutée comprend le prix de base de

effectués en faveur du vendeur ou du prestataire au titre de complément du prix ou


d’indemnités.

Article 66 :

repris à l’article 64 ci-dessus.

IV

Article 67 :

Article 68 :

Article 69 :

le vendeur sont compris dans la base d’imposition de l’opération.

272
Article 70 :

LIVRE I
- le transport réalisé par le vendeur est facturé en fonction du mode

- le transport est réalisé par un tiers sur ordre du vendeur et ce dernier

Article 71 :

Les emballages perdus facturés distinctement ne font pas partie du prix de vente IV

Article 72 :

la taxe sur la valeur ajoutée sur le montant de la consignation.

Article 73 :

une prestation de services ou une livraison de biens individualisée.

273
Article 74 :
LIVRE I

opération.

entreprise.

Article 75 :

- la subvention est accordée au fournisseur ou prestataire en relation

clients ;
IV - elle est versée pour compléter le prix demandé au client ou la redevance

Article 76 :

Article 77 :

celles-ci sont comprises dans la base imposable de ces services.

- des matières ou des produits indispensables à la réalisation de services

transformation ou une adaptation préalable ;


-
prestation.

274
Article 78 :

services et sont imposées distinctement comme livraison de biens.

LIVRE I
Article 79 :

consentis ne sont pas compris dans la base d’imposition d’une opération imposable à

Article 80 :
IV
Les débours ne sont pas compris dans la base imposable à la taxe sur la valeur

- les intermédiaires agissent en vertu d’un mandat préalable et explicite ;


-

Article 81 :
Les sommes correspondant aux distributions gratuites des biens dans le cadre
d’une publicité ou d’une promotion commerciale ne sont pas comprises dans la base

Article 82 :

d’imposition à la taxe sur la valeur ajoutée.


préjudice subi par une personne en raison de l’inexécution ou de la mauvaise exécution
d’une obligation ou par le cocontractant ou un tiers.

Article 83 :
LIVRE I

un retard dans l’exécution d’un paiement.

Article 84 :

sont exclus de la base d’imposition à la taxe sur la valeur ajoutée.

Paragraphe 1er

IV
Article 85 :
Les régimes particuliers concernant la base d’imposition à la taxe sur la valeur

- les ventes de biens d’occasion réalisées par les négociants en biens


d’occasion ;
-

-
transport et des commissionnaires en douane.

Article 86 :
La base d’imposition des ventes de biens d’occasion réalisées par les négociants
en biens d’occasion est déterminée conformément aux dispositions de l’article 64 du

facturé par le négociant et le prix de revient.

276
Article 87 :
La base imposable à la taxe sur la valeur ajoutée des biens d’occasion importés est
déterminée conformément à la législation douanière.
Article 88 :

LIVRE I
agences de voyage et des organisateurs des circuits

Article 89 :

IV

matériellement les services utilisés par le client.

Article 90 :

repas.

Article 91 :

relative à des opérations exonérées.

277
LIVRE I

commissionnaires en douane

Article 92 :

commissionnaires de transport et les commissionnaires en douane est constituée par

Article 93 :
IV

dont le taux est de 0 %.

Article 94 :

opération imposable est déductible de la taxe applicable à cette opération pour les
assujettis.
Article 95 :

278
-
- services entrant dans le prix de revient d’opérations ouvrant droit à
déduction ;
-
l’exploitation au titre des investissements et frais généraux.

LIVRE I
Les assujettis sont autorisés à déduire la taxe sur la valeur ajoutée afférente aux

Article 96 :

L’assujetti visé à l’alinéa 1er ci-dessus s’entend du fournisseur de biens ou du IV


prestataire de services.

Article 97 :

effectivement utilisés.

Article 98 :

ajoutée et pour les cas d’exclusion expressément prévus par la loi.

Article 99 :

-
dûment délivré par un assujetti ;
-
délivrée par la douane ;

279
-

Article 100 :
LIVRE I

-
numéro impôt du vendeur ou prestataire ;
-
client et son numéro impôt ;
- la date et le numéro de série de la facture ;
-
-

-
IV rendus ;
-
de la taxe ;
- le montant non taxable de l’opération ;
- le montant des opérations toutes taxes comprises.
Article 101 :

-
-
-
Article 102 :

exerce globalement son droit à déduction en imputant sur le total de taxes collectées

a pris naissance.

280
Article 103 :
La taxe sur la valeur ajoutée afférente aux biens ne constituant pas des

LIVRE I
déclaration détaillée suivant le modèle fourni par l’Administration des Impôts.

Article 104 :

et 100 ci-dessus sont exclus du droit à déduction.

exclus du droit à déduction.


Article 105 : IV

ou de la garde de ces lieux ;


- [
]

- [

281
-

droit à déduction ;
-
exploitation ;
LIVRE I

-
- les biens cédés et les services rendus gratuitement ou à un prix inférieur

Article 106 :

personnes ou faisant l’objet d’un usage mixte.

Article 107 :

IV

Article 108 :

services pour les besoins privés de l’assujetti ou pour ceux de son personnel ou plus

Article 109 :

282
-

LIVRE I
transports ;
-
voitures.
2.

transport conclu par les entreprises pour amener leur personnel sur les lieux
de travail.

Article 110 :
IV

prorata.

ouvrent droit à déduction.

Article 111 :

pas la contrepartie d’une opération soumise à la taxe sur la valeur ajoutée


et des débours.

283
arrondi à l’unité supérieure.

Article 112 :
LIVRE I

Article 113 :
Les déductions en cours d’année s’opèrent sur base d’un prorata provisoire

IV
Article 114 :

Article 115 :

intégralement déductible ou non selon le secteur d’activités.

des Impôts par l’assujetti avant le 31 janvier de l’exercice de l’option ou au plus tard dans

L’option est irrévocable.

l’option est remise en cause et le prorata est applicable de plein droit pour l’exercice
concerné.

284
Article 116 :

LIVRE I
de la taxe supportée en amont.

Article 117 :

IV

Article 118 :
L’assujetti est également redevable d’une fraction de la taxe antérieurement déduite

-
déduction ;
-
-

Article 119 :

droit à déduction est affecté à la réalisation des opérations exclues du


droit à déduction ;
-
à des opérations taxables est affecté à la réalisation des opérations
-

droit à déduction d’une immobilisation en cours d’utilisation.


Article 120 :
LIVRE I

La fraction de la taxe visée aux articles 117 et 118 ci-dessus est égale au montant

étant comptée en totalité.

Article 121 :

assujetti à la taxe sur la valeur ajoutée.

d’une attestation mentionnant le montant de la taxe reversée.

IV

Article 122 :

intégralement reversée.

Article 123 :

la valeur ajoutée donne lieu au reversement de la taxe initialement déduite conformément

Article 124 :
Le reversement de la taxe sur la valeur ajoutée antérieurement déduite est également
exigé dans les cas de disparition des biens ou produits destinés à l’exploitation.

judiciaire.

286
Article 125 :

entre le montant de la taxe sur la valeur ajoutée initialement déduit et celui de la taxe sur
la valeur ajoutée collecté sur la vente.

LIVRE I
Article 126 :

est inscrite dans les déductions afférentes à la déclaration du ou des mois suivants celui de

prévues pour exercer le droit à déduction.


Article 127 :

IV

la taxe déduite.
La preuve de la créance irrécouvrable incombe à l’assujetti.

Article 128 :

à l’article 113 ci-dessus est supérieur au prorata provisoire. La déduction complémentaire


correspond à la différence entre les montants de la déduction résultant de l’application

déduite correspond à la différence entre les montants de la déduction résultant de

287
Article 129 :
LIVRE I

la première utilisation d’un bien constituant une immobilisation varie de plus de 10 % par

du prorata est inférieure ou égale à 10 %.

Article 130 :
IV Toute personne assujettie à la taxe sur la valeur ajoutée doit souscrire une déclaration

Impôts.

le modèle est fourni par l’Administration.

Article 131 :

Article 132 :
Tout redevable à la taxe sur la valeur ajoutée doit tenir une comptabilité régulière

- un livre-journal ;
- un grand livre des comptes ;

288
- une balance des comptes ;
- un journal de ventes ;
-
- un livre d’inventaire ;

LIVRE I
- un livre des immobilisations.

siège social ou au principal établissement de l’entreprise.

Article 133 :

IV

Article 134 :

1.
- le nom ou la raison sociale du fournisseur ;
- le Numéro Impôt du fournisseur ;
-
- le montant de la taxe déductible facturée par le fournisseur ;
- la nature de biens et services ;
-
-
de la taxe ;
- le montant des opérations toutes taxes comprises.

289
2.
-
consommation ;
-
LIVRE I

- la nature des biens importés.

Article 135 :
Tout redevable de la taxe sur la valeur ajoutée doit délivrer une facture ou un
IV

de la taxe.

290
Article 136 :

LIVRE I
net de la taxe ou du crédit de taxe sur la valeur ajoutée en imputant sur la taxe collectée

résultant des périodes antérieures et les déductions complémentaires découlant des


régularisations.
Article 137 :

IV

centaine de Francs congolais inférieure.


Article 138 :

déclaration mensuelle.
Article 139 :

291
1.
LIVRE I

2.

IV
-

-
-

3.

4.

292
LIVRE I
IV

293
LIVRE I

5.
IV

6.

294
Article 140 :

LIVRE I
constitue le crédit de taxe sur la valeur ajoutée.
Ce crédit de taxe est imputable sur la taxe sur la valeur ajoutée collectée du ou des

Article 141 :

IV

Article 142 :

au crédit de taxe déductible remboursable dont elle disposait à ladite date.


Article 143 :

il souscrit une déclaration conformément à l’article 2 de la Loi n°

-
Article 144 :
LIVRE I

au modèle prescrit par l’Administration des Impôts.

Article 145 :


- la copie du document bancaire établissant la preuve du paiement par le
client de l’exportateur et la copie du titre de transport ;
- les copies des déclarations d’exportation ou de réexportation visées par
la douane ;
IV

- les copies des déclarations de mise à la consommation ;
- les copies des preuves de paiement des droits de douane ;

-


- la copie de la déclaration de cessation d’activités prescrite à l’article 2 de
la Loi n° 004/2003 du 13 mars 2003 portant réforme des procédures


- la copie de la dernière déclaration mensuelle de taxe sur la valeur ajoutée

- l’état récapitulatif des factures fournisseurs comportant les numéros

- les copies des factures fournisseurs.

296
sous pli recommandé avec accusé de réception ou remis en mains propres sous bordereau

LIVRE I
Article 146 :

Article 147 :

IV

297
LIVRE I

Article 148 :
La décision de rejet total ou partiel de la demande de remboursement de crédit

un délai de deux mois. L’absence de décision dans ce délai est considérée comme une
décision de rejet.
IV
l’épuisement de cette procédure.

Article 149 :
Les remboursements des crédits de taxe sur la valeur ajoutée sont effectués par
virement bancaire.

Article 150 :
Les autres modalités de remboursement de crédit de taxe sur la valeur ajoutée

298
-
-
-

LIVRE I
IV

299
LIVRE I

-
IV

-
-
-
-
-

Article 151 :

législation douanière.

300
Article 152 :

LIVRE I
administratives et les astreintes instituées par la Loi n° 004/2003 du 13 mars 2003

applicables en matière de la taxe sur la valeur ajoutée.


Article 153 :

- l’absence de déclaration d’assujettissement dans le délai ;


-

- la mention abusive de la taxe sur la valeur ajoutée sur une facture ou un


document en tenant lieu ; IV
- l’émission d’une fausse facture comprenant la taxe sur la valeur ajoutée ;
-
- l’absence de facture ou de document en tenant lieu ;
- l’utilisation d’une fausse facture pour le remboursement de crédit de
taxe sur la valeur ajoutée ;
-

Article 154 :
La mention abusive de la taxe sur la valeur ajoutée sur une facture ou un document

- le fait pour un contribuable de facturer la taxe sur la valeur ajoutée pour


des opérations exonérées ;
- le fait pour un non assujetti de facturer la taxe sur la valeur ajoutée ;
-
différent du taux légal.

301
Article 155 :
LIVRE I

Article 156 :

n° 10/001 du 20 août 2010 portant institution de la taxe sur la valeur ajoutée doit

Article 157 :

sanctionnées conformément à la législation douanière.

IV

Article 158 :
Les ventes comportant livraison avant l’entrée en vigueur de l’Ordonnance-Loi
n° 10/001 du 20 août 2010 portant institution de la taxe sur la valeur ajoutée restent passibles

Article 159 :

août 2010 portant institution de la taxe sur la valeur ajoutée.

ci-dessus est soumis au régime de la taxe sur la valeur ajoutée.

Article 160 :

dans le cadre d’un appel d’offres suivi de lettres de commande.

302
Article 161 :

LIVRE I
ajoutée.

des Impôts avant les opérations de dédouanement.


Article 162 :

à la date d’entrée en vigueur de l’Ordonnance-Loi n° 10/001 du 20 août 2010 portant


institution de la taxe sur la valeur ajoutée et non encore versé et celui relatif aux opérations

Article 163 :

IV
d’affaires existants au moment de l’entrée en vigueur de l’Ordonnance-Loi n° 10/001 du

303
-
-
-
LIVRE I

IV

Article 164 :

n° 10/001 du 20 août 2010 portant institution de la taxe sur la valeur ajoutée.

304
Article 1er :

par option en application des dispositions de l’article 14 de l’Ordonnance-Loi n° 10/001


LIVRE I

complétée à ce jour.

Article 2 :

au seuil d’assujettissement à la taxe sur la valeur ajoutée peuvent opter pour le régime de
la taxe sur la valeur ajoutée.

portant mesures d’exécution de l’Ordonnance-Loi n° 10/001 du 20 août 2010 portant


er
ci-dessus

l’Administration des Impôts.

IV Article 3 :

Article 4 :

- délivrer les factures ou les documents en tenant lieu conformément à


la législation en vigueur ;
- respecter les obligations déclaratives et de paiement.
Article 5 :

option.

308
Article 6 :
L’option d’assujettissement à la taxe sur la valeur ajoutée prend effet à compter du
1er

LIVRE I
révocation de l’Administration des Impôts.

facturation constaté dans le cadre d’un contrôle.

Article 7 :

entre en vigueur à la date de sa signature.

IV

309
LIVRE I
IV

313
-
Article 1er :
LIVRE I

Article 2 :

ou la procédure de passation.

extérieurs.
IV
Article 3 :

Article 4 :

entreprise considérée individuellement.

la seule entreprise adjudicataire.

Article 5 :

316
Article 6 :

LIVRE I
1.

2.

3. les taxes diverses à l’intérieur.


Article 7 :
Les matériels professionnels et engins nécessaires à la réalisation des travaux ou

dispositions de l’Ordonnance-Loi n° 10/002 du 20 août 2010 portant Code des douanes. IV

Les matériels professionnels et engins nécessaires à la réalisation des travaux ou

Article 8 :

dispositions de l’Ordonnance-Loi n° 10/002 du 20 août 2010 portant Code des douanes.

Article 9 :

sous l’autorité directe du Ministre des Finances.

317
Article 10 :

1.
LIVRE I

2.
paiement à émettre ;
3.
4.
s’assurant de la comptabilisation du montant concerné dans le compte courant

Article 11 :

du Ministre des Finances.

IV
Article 12 :

exprimé toutes taxes comprises.

Article 13 :

1.
2.
3.

318
4.

6.
Article 14 :

LIVRE I
Ce titre est émis au moment du paiement du prix mentionné dans la facture ou du
paiement des acomptes ou des appels de fonds.

Article 15 :

IV

Article 16 :
Le titre émis en faveur de l’entreprise adjudicatrice ne donne pas lieu à un

Centrale du Congo.

Article 17 :

Article 18 :

articles précédents.

319
Article 19 :
LIVRE I

Article 20 :

à due proportion.

IV

Article 21 :

Article 22 :

Article 23 :

extérieur.
Article 24 :

320
LIVRE II

REGLES DE PROCEDURE
LIVRE I
- la Loi n° 006/003 du 27 février 2006 ;
-
- la Loi de Finances n° 13/009 du 1er février 2013 ; II
- la Loi de Finances n° 14/002 du 31 janvier 2014 ;
- la Loi de Finances n° 14/027 du 31 décembre 2014 ;
-
-

-
-
-
-
-
-
-
-
-

- Circulaire Ministérielle n° 002 du 20 juin 2006 ;


- Note Circulaire n° 004 du 28 décembre 2013.

323
LIVRE I

Article 1er :
II

de la localisation effective du contribuable.

1. Institution d’un Numéro Impôt

326
2.

LIVRE I
II

327
3.
LIVRE I

II

328
-
-

LIVRE I
-
-
-
-
II

329
LIVRE I

II

330
-

LIVRE I
-

- II

-
-
-

331
LIVRE I

II

Article 2 :

Article 3 :

Les personnes visées à l’article 1er

modèle fourni par l’Administration des Impôts.

332
dispositions légales.

LIVRE I
l’Administration des Impôts.

II
déclaration souscrite sur support papier.

Les personnes exemptées sont dispensées de l’obligation de souscrire les

légaux.

Article 4 :

prévaloir de cette omission pour se soustraire à l’obligation de déclaration dans les délais

des Impôts.

Article 5 :

333
ses attributions.
LIVRE I

la lettre de relance valant mise en demeure de déclarer est adressée directement à leurs
engagés locaux.

II

A.

Article 6 :

au plus tard le 1er février.

ou non imposables dont le redevable est propriétaire ou concessionnaire au 1er janvier.


er

l’état le plus récent est valable pour les années suivantes.

Article 7 :

Article 8 :

Article 9 :

334
C.

Article 10 :

LIVRE I
er

er
janvier. La déclaration

documents attestant lesdits droits. II

Article 11 :

déclaration au plus tard le 1er février de l’année qui suit celle de la réalisation des
revenus.

Article 12 :

de l’année

Article 13 :

ou le comptable du redevable.
Article 14 :
LIVRE I

par le redevable ou son représentant et contresignés par son comptable ou son conseil.

II Article 15 :

Article 16 :

l’impôt exceptionnel sur les rémunérations du personnel expatrié

Article 17 :

rémunérations et de l’impôt exceptionnel sur les rémunérations du personnel expatrié

et l’impôt correspondant.

336
LIVRE I
II

Article 18 :
Il est joint à la déclaration afférente au dernier mois de l’année un état récapitulatif

Article 19 :

337
Article 20 :
Les sociétés étrangères redevables de l’impôt mobilier souscrivent une déclaration

Article 21 :
LIVRE I

Article 22 :
II

Article 23 :

en tenant lieu dont les mentions sont déterminées par voie réglementaire.
Article 24 :

338
LIVRE I
tenir à la disposition de l’Administration des Impôts une documentation permettant
II
réalisées avec ces entreprises.
Article 24 ter :

-
intervenus au cours de l’exercice ;
-

propriétaire de ces actifs ;


-

-
intervenus au cours de l’exercice ;
- un état récapitulatif des opérations réalisées avec d’autres entreprises

d’implantation des entreprises associées ;


-

de l’exercice.

339
LIVRE I

II Article 25 :

340
LIVRE I
II

341
LIVRE I

II
Article 26 :
L’Administration des Impôts peut inviter tout redevable à fournir verbalement ou

ou fournis.

l’imposition de tiers.
Article 27 :

redevables dans les cas prévus à l’article 41 ci-dessous.

Article 28 :

souscrites par les redevables.

prescrite.

342
des Impôts.

LIVRE I
Article 29 :

II

éludés.

résulte une aisance supérieure à ces éléments.

Article 30 :

accepté par l’Agent visé à l’alinéa premier du présent article.

Article 31 :

l’existence des pièces comptables obligatoires.

343
cas de dissimulation d’éléments imposables devant servir mensuellement de base de
calcul de ces impôts.
LIVRE I

Article 32 :

II

dispositions de l’article 43 ci-dessous.

Article 33 :

Article 34 :

-
-
directement ou indirectement à la formation des résultats comptables

loi ;
-
l’exécution des traitements.
Article 35 :

Article 36 :

344
Article 37 :

LIVRE I
Le défaut de réponse dans le délai vaut acceptation et les suppléments d’impôts et
II

Article 38 :

possibilité de déposer une réclamation après réception de l’avis de mise en recouvrement.


Article 39 :
Il ne sera procédé à aucun redressement si la cause de celui-ci résulte d’un différend

Article 40 :

dissimulant une réalisation ou un transfert d’éléments imposables effectué directement


ou par personnes interposées n’est pas opposable à l’Administration des Impôts. Celle-
ci dispose du droit de restituer à l’opération son véritable caractère et de déterminer en

Article 41 :

- l’absence de déclaration ;
- l’absence de comptabilité ;
-

- le rejet d’une comptabilité considérée par l’Administration des Impôts


comme irrégulière ;
-
LIVRE I

II

Article 41 ter :

A défaut d’éléments précis pour opérer les redressements prévus à l’article 31


bis de l’Ordonnance-Loi n° 69/009 du 10 février 1969 relative aux impôts cédulaires

- la comparaison avec ceux des entreprises similaires exploitées


normalement ;
-

Article 42 :

346
Article 43 :

LIVRE I
L’Administration des Impôts dispose du droit de rappeler les impôts ou

remboursement est sollicité trouve son origine au cours de la période antérieure au droit
II
Le délai prévu à l’alinéa 1er

Article 44 :

-
- son conjoint ;
-

article annonce l’établissement de la cotisation nouvelle.

347
Article 45 :
LIVRE I

d’opérations.
II

Article 46 :

ou documents nécessaires à l’établissement des impôts et autres droits dus par les
redevables.

Article 47 :

des salaires.

Article 48 :

professionnel aux agents visés à l’article 46 ci-dessus pour se soustraire à l’obligation de

Article 49 :

348
Article 50 :

Article 51 :

LIVRE I
L’autorité judiciaire doit donner connaissance à l’Administration des Impôts de

II

pénale terminée par une décision de classement sans suite.

restent déposées au greffe à la disposition de l’Administration des Impôts.

Article 52 :

Article 53 :

impôts et autres droits dus par les redevables.

Article 54 :

dont ils ont connaissance par suite de l’exécution de la présente Loi.

349
Article 55 :
LIVRE I

Article 56 :

II renseignements relatifs à la composition et à la rémunération du personnel occupé en

intervenues en matière de sécurité sociale.

Ils peuvent également se faire présenter et prendre copies de tous les documents

d’une exportation ou l’application d’un régime suspensif.

opérations visées ci-dessus.

l’entreprise.
Article 56 ter A :

LIVRE I
a) soit au contribuable ;
b)
c) ou à toute autre personne travaillant avec le contribuable.
II

a) soit au gérant ;
b) soit au représentant légal ;
c)
d) ou à toute personne travaillant avec le contribuable.

effectuées.

contribuable ou son représentant. Mention est faite de son éventuel refus de signer.

Article 56 ter C :

redressement.
LIVRE I

A.

II

-
- en utilisant ou en délivrant des factures ou des documents ne se
rapportant pas à des opérations réelles ;
- en omettant sciemment de passer des écritures ou en passant ou en

documents comptables dont la tenue est imposée par la législation

La demande motivée de l’Administration des Impôts comporte notamment les

- l’adresse ou la localisation des lieux à visiter ;


- le nom ou la raison sociale du contribuable ;
-
visite.

A ci-dessus.
La visite et la saisie des pièces et documents s’effectuent sous l’autorité et la

LIVRE I
II

Le refus de prendre copie est mentionné dans un procès-verbal établi à cet effet.

Ce recours ne suspend pas les opérations de visite et de saisie.


Les délais et modalités des voies de recours sont mentionnés sur les actes de

seuls prendre connaissance des pièces et documents avant leur saisie.

Le procès-verbal et l’inventaire sont signés par les Agents des Impôts et l’occupant
ou son représentant.
au procès-verbal.

sont placés sous scellés.


LIVRE I

des scellés ; l’inventaire est alors établi.

II

a autorisé la visite.

Les pièces et documents saisis sont restitués à l’occupant des locaux dans les six
mois suivant la visite.

L’Administration des Impôts ne peut opposer au contribuable les informations

Article 57 :

Les impôts et autres droits établis par les redevables dans leurs déclarations doivent

par l’Administration des Impôts.


Impôts.

LIVRE I
II
Article 58 :

Impôts sont recouvrés par l’émission d’un avis de mise en recouvrement.


Article 59 :
LIVRE I

II
-
- la nature de l’impôt ou autres droits dus ;
- la base imposable ;
-
- le montant des pénalités ;
- le délai de paiement.

Article 60 :

compter de la réception de l’avis de mise en recouvrement.


Article 61 :

rendues exigibles par l’Administration des Impôts sont recouvrées conformément aux
dispositions du présent Titre.
Article 62 :
La prise en compte de tout paiement d’un impôt ou autre droit effectué

l’Administration des Impôts.


A. Modalités d’exercice des poursuites

LIVRE I
Article 63 :

II

Impôts.

voie réglementaire.

Article 64 :

dans ses attributions.

Article 65 :
Article 66 :

Les mesures ou actes


LIVRE I

- les avis à tiers détenteurs ;


-
- la fermeture provisoire des établissements par l’apposition de scellés.
II
Article 67 :

ou partie des impôts dus par ces derniers. Ladite demande est faite par pli recommandé

étaient débiteurs directs.

Article 68 :

procéder à la saisie et à la vente des biens mobiliers et immobiliers du débiteur.

et commerciale.
Article 69 :

LIVRE I
sommes dues et des frais.
Les ventes des biens immobiliers saisis sont faites par l’Huissier en vertu d’une

compétent sur délégation. II

ajournements successifs.

Article 70 :

Après avoir prélevé les sommes dues au Trésor et à l’Administration des Impôts

Article 71 :

objets mobiliers du redevable.


La saisie conservatoire visée à l’alinéa précédent est convertie

intervenir dans un délai de deux mois prenant cours à partir de la date de la


saisie conservatoire.
Article 72 :

Toutes les contestations relatives au recouvrement des cotisations font


LIVRE I

II
-
de l’impôt ;
-

calcul de l’impôt.

de la réception de la réclamation.

-
-

présentées à l’appui de la réclamation adressée à l’Administration. Le redevable ne peut

poursuites est levée.

360
LIVRE I
II
-
-
-
-
-
-

-
-
-

-
-
-
-

361
LIVRE I

II

-
-

Article 73 :

recouvrement.

mesures conservatoires et l’action en justice.

362
interruptif de la précédente prescription.

Article 74 :

LIVRE I
II

excéder six mois.

des Impôts la situation des créances irrécouvrables constatées par un procès-verbal de

attributions à la demande de l’Administration des Impôts.

conservatoires utiles.

363
1.

Article 75 :
LIVRE I

II

Ce privilège grève également les biens meubles et immeubles du conjoint du

Il s’exerce avant tout autre et pendant deux ans à compter de la date de dépôt de la
déclaration ou de l’émission de l’avis de mise en recouvrement.

Le privilège du Trésor est conservé par l’exercice de tout acte ou mesure de


poursuites.

2.

Article 76 :

du redevable.

aux dispositions de l’article 81 ci-dessous.

de l’exigibilité des sommes dues.

légales ou conventionnelles garantissant le paiement des sommes dues.

364
3. Solidarité

LIVRE I
Article 77 :

II

Article 78 :

Article 79 :

conformément aux dispositions de l’article 2 de la présente Loi.

Article 80 :

conformément aux dispositions de l’article 2 de la présente Loi.

Article 81 :

ou de ses revenus personnels.


est déterminée par la règle proportionnelle.
LIVRE I

II
4. Autorisation de sortie

Article 82 :

-
-
-
-
-

366
-

LIVRE I
-

-
II

Article 83 :

administratives et les sanctions pénales.


Article 84 :

1.

2.
des impôts et autres droits dus.

367
3.

soit par les tiers.


LIVRE I

4.
par pli recommandé avec accusé de réception ou remis en mains propres

demande de renseignement de l’Administration des Impôts dans le cadre du


II droit de communication.

annuels et les autres impôts.

Article 85 :

Article 86 :

pénalités de recouvrement sont calculées sur base du montant des droits et des pénalités
d’assiette.
Article 87 :

la loi.
Article 88 :

368
A. Pénalités d’assiette
Article 89 :

LIVRE I
II

montant.

Article 90 :

Article 91 :

Tout retard dans le paiement de tout ou partie des impôts et autres droits donne

repris à l’alinéa 1er du présent article par voie réglementaire.

369
C. Astreintes

Article 92 :
LIVRE I

II

renseignements et réclamée par voie d’avis de mise en recouvrement.

Article 93 :

Article 94 :

L’absence d’une déclaration ne servant pas au calcul de l’impôt est sanctionnée par

- le relevé trimestriel des sommes versées aux tiers ;


-

370
LIVRE I
Article 95 :
II

Article 96 :

amende égale au montant de la retenue due.

Article 97 :

La communication de renseignements incomplets est sanctionnée par une amende

Toute omission d’une mention obligatoire constatée dans une facture ou un

Article 97 ter :

doublée.

371
Article 98 :

L’exercice d’une activité soumise à l’impôt sans au préalable remplir la formalité


prescrite à l’article 1er de la présente Loi est sanctionné par la fermeture provisoire ainsi
LIVRE I

II

rappel prévu à l’article 43 de la présente Loi.

Article 98 ter :

présente Loi.

Article 99 :

Les pénalités prévues par la présente Loi sont établies et recouvrées selon les

Les pénalités de recouvrement calculées lors du paiement des droits au-delà du

372
Article 100 :

LIVRE I
-
-
II
-

Article 101 :

1)
- un emprisonnement d’un à trente jours ;
-
- ou l’une de ces peines seulement.
2)
-
-
dans le délai ;
- ou l’une de ces peines seulement.
L’intention frauduleuse consiste à poser des actes en vue de se soustraire ou de
soustraire des tiers à l’établissement ou au paiement total ou partiel de l’impôt dû.

Article 102 :

- l’omission volontaire de déclaration ;


- la dissimulation volontaire des sommes sujettes à l’impôt ;
-
comptables ;

373
- l’incitation du public à refuser ou retarder le paiement de l’impôt ;
- l’émission de fausses factures ;
- l’opposition à l’action de l’Administration des Impôts ;
- l’agression ou l’outrage envers un Agent de l’Administration des Impôts.
LIVRE I

Article 103 :
Les poursuites en application des dispositions des articles 101 et 102 ci-dessus sont

II

Article 104 :

partir de la date de la déclaration ou de la réception de l’avis de mise en recouvrement. Il

374
Article 105 :

LIVRE I
considérée comme une décision de rejet de la réclamation.

II

doubles emplois.

calcul ou dans l’établissement de l’avis de mise en recouvrement.

l’avis de mise en recouvrement sont erronés par rapport à l’avis de

mise en recouvrement.

de trois ans à compter de la prise en recettes.


LIVRE I

II

Article 105 ter :

attributions.

376
LIVRE I
-
- II
-

-
-

Francs congolais ;
-
Francs congolais ;
-
limite.

377
LIVRE I

- à ne pas introduire une réclamation ultérieure ;


-
-
II

présente Loi.

Article 106 :

réclamation est rejetée.

Article 107 :

des Impôts peut exiger communication de tous les renseignements par les

Article 108 :

La décision de rejet total ou partiel peut faire l’objet d’un recours devant la Cour
administrative d’appel.

l’imposition contestée au titre du principal.

378
LIVRE I
Article 109 :

II

les Finances dans ses attributions autorise le réexamen du litige à la demande de

concernées par l’erreur de droit. Le sursis de recouvrement des impositions concernées

décision au contribuable.
Article 110 :

379
la réclamation.
LIVRE I

II

Article 111 :

1)

2)

point 1 ci-dessus restent d’application dans certains services de l’Administration des

Impôts dont les services d’assiette et de recouvrement sont adaptés à l’organisation


structurelle d’un Centre des Impôts.

Article 112 :
La présente Loi sort ses effets à la date du 1er janvier 2003.

380
LIVRE III

CONVENTIONS FISCALES
INTERNATIONALES
-
-
-

LIVRE I
le 1er octobre 2016.

III
Article 1er
Personnes visées
LIVRE I

Article 2
Impôts visés
III
1. La présente Convention
le compte d’un
collectivités
2. revenu
les impôts sur les gains
provenant de l’aliénation de biens mobiliers ou immobiliers.
3.
(a)
(i) l’impôt sur les revenus locatifs ;
(ii) l’impôt sur les revenus mobiliers ;
(iii)
(iv)
(v) l’impôt professionnel sur les rémunérations ;

(b)
(i) l’impôt normal ;
(ii) l’impôt secondaire sur les sociétés ; et
(iii) l’impôt prélevé à la source sur les redevances ;

4. La Convention
seraient établis après la date de signature de la Convention et
autorités

386
Article 3

1.

LIVRE I
(a)

III

(b)

juridiction ;
(c)

(d)
comprennent l’exercice de professions libérales ou d’autres activités
de caractère indépendant ;
(e)

(f)
(i)
Impôts ou son représentant dûment mandaté ; et
(ii)

(g)
(h)

387
(i)
LIVRE I

(j)
(i)

III (ii) toute personne morale ou association constituée conformément

(k)

2.

Article 4
Résident
1.

2.

(a) ment

388
(b)

LIVRE I
(c)

la nationalité ;
(d) III

3.

siège de direction effective est situé.

Article 5

1.

entreprise exerce tout ou partie de son activité.


2.
(a) un siège de direction ;
(b) une succursale ;
(c) un bureau ;
(d) une usine ;
(e)
(f)
d’extraction ou d’exploitation de ressources naturelles.

3.
(a)

389
consécutifs ;
(b)
entreprise agissant par l’intermédiaire de salariés ou d’autre personnel
LIVRE I

ou des périodes n’excédant pas au total 183 jours durant toute période
III
considérée ;
(c) l’exercice de professions libérales ou d’autres activités à caractère

contractant pendant une période ou des périodes n’excédant pas au

4.

(a)

(b)

(c)

(d)

(e)

et
(f)

cumul garde un caractère préparatoire ou auxiliaire.

390
LIVRE I
considérer cette installation comme un établissement stable selon les

6. III

personnes agissent dans le cadre ordinaire de leur activité.


7.

Article 6

1.

2.

biens immobiliers et les droits à des paiements variables ou fixes pour

comme des biens immobiliers.


3.

autre forme d’exploitation de biens immobiliers.

391
4.
revenus provenant des biens immobiliers d’une entreprise.

Article 7
LIVRE I

1.

III

stable.
2.

analogues et traitant en toute indépendance avec l’entreprise dont il


constitue un établissement stable.
3.
en déduction les dépenses exposées aux fins poursuivies par cet

remboursement des frais encourus) portées par l’établissement stable au

392
bureaux.
4.

LIVRE I
imputables à un établissement stable sur la base d’une répartition

déterminer les bénéfices imposables selon la répartition en usage. La


III
obtenu soit conforme aux principes contenus dans le présent article.

6.

procéder autrement.
7.

dispositions de ces articles ne sont pas affectées par les dispositions du


présent article.

Article 8
Transport international
1.

2.

(a)

(b)

393
3.
LIVRE I

4.

un organisme international d’exploitation.


III
Article 9

1.
(a)

(b)

2.

394
Article 10

1.

LIVRE I
2.

III

(a)

; ou
(b)

accord les modalités d’application de ces limitations.

3.

la société distributrice est un résident.

4.

applicables.
LIVRE I

Article 11

III
1.

2.

accord les modalités d’application de cette limitation.

3.

4.

article.

396
6.

LIVRE I
7.
III

la partie excédentaire des paiements reste imposable selon la législation

présente Convention.

Article 12
Redevances
1.

2.

brut des redevances.

3.

397
4.

une activité d’entreprise par l’intermédiaire d’un établissement stable


LIVRE I

applicables.

III

6.

dispositions de la présente Convention.

Article 13

1.

2.

l’aliénation de cet établissement stable (seul ou avec l’ensemble de

3.

398
4. Les gains provenant de l’aliénation des actions en capital d’une société
dont les biens consistent à titre principal directement ou indirectement

LIVRE I
contractant dont le cédant est un résident.

Article 14 III

Revenus d’emploi
1.

2.

(a)
des périodes n’excédant pas au total 183 jours durant toute période

(b)

(c)

3.

399
Article 15
LIVRE I

ou de surveillance
imposables dans cet autre

Article 16
III
Artistes et sportifs
1.

2.

Article17

1.

2.

une période déterminée ou déterminable en vertu d’un engagement

3.

400
Article 18

1.

LIVRE I
III

(i)
(ii)
services.
2.

en possède la nationalité.
3.

ou collectivités locales.

Article 19

contractant à poursuivre une éducation


était

401
Article 20
Autres revenus
1.
LIVRE I

2.

III

3.

Article 21

(a)

(b)

la fraction de l’impôt total sud-africain exigible correspondant aux


revenus considérés par rapport à l’ensemble des revenus.

402
Article 22
Non-discrimination
1.

LIVRE I
III

2.

3.

abattements et réductions d’impôt en fonction de la situation ou des

4.

403
6. Les dispositions du présent article ne font pas obstacle à l’application
LIVRE I

(a)

III (b)

7.

Article 23

1.

pour elle une imposition non conforme aux dispositions de la présente

non conforme aux dispositions de la Convention.


2.

de résoudre le cas par voie d’accord amiable avec l’autorité compétente

3.

imposition dans les cas non prévus par la Convention.

404
4.

LIVRE I
Article 24

1.
III
Convention ou celles de la législation interne relative aux impôts de toute

par l’établissement ou le recouvrement des impôts mentionnés dans

tribunaux ou dans des jugements.


2.

(a) de prendre des mesures administratives dérogeant à sa législation et à

(b)

(c)

renseignements dont la communication serait contraire à l’ordre public.


Article 25

1.
recouvrement de leurs créances fiscales. Cette assistance n’est pas limitée
LIVRE I

d’un commun accord les modalités d’application du présent article.


2.
III

n’est pas contraire à la présente Convention ou à tout autre instrument

administratives et coûts de recouvrement ou de conservation afférents


à ces impôts.
3.

en vue de son recouvrement par les autorités compétentes de l’autre

conformément aux dispositions de sa législation applicable en matière

4.

de l’adoption de mesures conservatoires par les autorités compétentes

conservatoires à l’égard de cette créance fiscale conformément aux


dispositions de sa législation comme s’il s’agissait d’une créance fiscale

406
contractant.

LIVRE I
6.

7.
III

(a)

(b)

8.

(a) de prendre des mesures administratives dérogeant à sa législation et à

(b)
(c)

administrative ;
(d)

407
Article 26

Les dispositions de la présente Convention ne portent pas atteinte aux privilèges


LIVRE I

en vertu soit des


particuliers.

Article 27
III
Amendements
1.

2.

3. Les amendements entreront en vigueur à la date de la réception des


notifications.

Article 28

1.

de la présente Convention. La Convention entrera en vigueur à la date


de la réception des notifications.
2.
(a)

de janvier suivant immédiatement la date d’entrée en vigueur de la


Convention ; et
(b)
partir du premier jour du mois de janvier suivant immédiatement la
date d’entrée en vigueur de la Convention.

408
Article29

1.

LIVRE I
Convention est entrée en vigueur.
2. III

(a)

(b) en ce qui concerne les autres i

409
-
-
-

LIVRE I
le 1er juin 2016.

III

413
Article 1er
LIVRE I

Personnes visées

III Article 2
Impôts visés
1.

perception.
2.

plus-values.
3.
(a)
(i) l’impôt sur les revenus locatifs ;
(ii) l’impôt sur les revenus mobiliers ;
(iii)
(iv)
(v) l’impôt professionnel sur les rémunérations ;
(vi) l’impôt exceptionnel sur les rémunérations versées par les

(vii)

414
(b)
(i)
(ii) l’impôt des sociétés ;
(iii) l’impôt des personnes morales ;

LIVRE I
(iv) l’impôt des non-résidents ;
(v) la contribution complémentaire de crise ;

4. III

modifications significatives apportées à leurs législations fiscales.

Article 3

1.

(a)

marin et à leurs ressources naturelles ;

droits souverains ou sa juridiction ;


(b)
(c)
comprennent l’exercice de professions libérales ou d’autres activités
de caractère indépendant ;
(d)
LIVRE I

(e)
(f)
III
(i)
Finances ou son délégué autorisé ;
(ii)
autorisé ;
(g)

(h)

(i)
(i)

(ii) toute personne morale ou association constituée conformément

(j)
et tous autres groupements de personnes.
2.

416
Article 4
Résident
1.

LIVRE I
III

2.

(a)

(b)

(c)

la nationalité ;
(d)

3.

de direction effective est situé.

417
Article 5

1.
LIVRE I

entreprise exerce tout ou partie de son activité.


2.

III
(a) un siège de direction ;
(b) une succursale ;
(c) un bureau ;
(d) une usine ;
(e) un atelier ; et
(f)
d’extraction de ressources naturelles.
3.

4.

(a)

(b)

(c)

(d)

(e)

et
(f)

cumul garde un caractère préparatoire ou auxiliaire.

418
LIVRE I
III
considérer cette installation comme un établissement stable selon les

6.

agissent dans le cadre ordinaire de leur activité.


7.

Article 6

1.

2.

des biens immobiliers et les droits à des paiements variables ou fixes pour

ne sont pas considérés comme des biens immobiliers.

419
3.

4.
LIVRE I

revenus provenant des biens immobiliers d’une entreprise.


Article 7

III
1.

2.

analogues et traitant en toute indépendance notamment avec l’entreprise


dont il constitue un établissement stable.
3.
en déduction les dépenses exposées aux fins poursuivies par cet

encourus) par l’établissement stable au siège central de l’entreprise ou

420
encourus) portées par l’établissement stable au débit du siège central

LIVRE I
4.
imputables à un établissement stable sur la base d’une répartition III

de déterminer les bénéfices imposables selon la répartition en

présent article.
(b) A défaut de comptabilité régulière ou d’autres éléments probants
permettant de déterminer le montant des bénéfices d’une entreprise

6.

procéder autrement.
7.

dispositions de ces articles ne sont pas affectées par les dispositions du


présent article.

421
Article 8
Navigation maritime et aérienne
1.
LIVRE I

2.

(a)
III

(b)

accessoire de revenus ;
(c)

activités de transport international ou est directement lié à ces activités.


3.

un organisme international d’exploitation.


Article 9

1.
(a)

(b)

422
2.

LIVRE I
bénéfices.
III

Article 10

1.

2.

(a)
(i)

en application du Code des investissements ou d’une loi


particulière organisant l’investissement dans les secteurs visés
à

(ii)
autres cas ;
(b)
(i)

(ii)
autres cas.

423
3.
LIVRE I

III 4.

applicables.

Article 11

1.

2.

3.

424
(a)
représentées par des effets de commerce - résultant du paiement à

entreprises ;
(b)

LIVRE I
(c)

III
ou collectivités locales.
4.

sens du présent article.

6.

7.

la partie excédentaire des paiements reste imposable selon la législation

présente Convention.
Article 12
Redevances
1.
LIVRE I

2.

III
brut des redevances.
3.

4.

6.

426
dispositions de la présente Convention.

LIVRE I
Article 13

1.
III

2.

l’aliénation de cet établissement stable (seul ou avec l’ensemble de

3.

4.

(a)

(b)

(c)

(d)

actions sont aliénées.

dont le cédant est un résident.

427
Article 14
Revenus d’emploi
1.
LIVRE I

III
2.

(a)
périodes n’excédant pas au total 183 jours durant toute période de

(b)

(c)

3.

navire ou d’un aéronef exploité en trafic international par une entreprise

Article 15

1.

2.

428
LIVRE I
Article 16

Artiste et sportifs
1. III
contractant tire de ses activités personnelles exercées dans

2.
exerce personnellement à
à une autre

Article 17

1.

2.

période déterminée ou déterminable en vertu d’un engagement d’effectuer

3.

429
Article 18

1.
LIVRE I

III

(i)
(ii)
services.
2.

3.

services rendus dans le cadre d’une activité d’entreprise exercée par un

locales.
4.

de coopération ou d’assistance.

430
Article 19

LIVRE I
III
Article 20

Autres revenus
1.

2.

3.

Article 21

1.

431
2.

3. La fortune constituée par des navires et des aéronefs appartenant à une


LIVRE I

4.
III

Article 22

:
1.
(a)

(i)

(ii)

Cette déduction ne peut toutefois pas excéder la fraction de

correspondant au revenu ou à l’élément de fortune considéré


par rapport à l’ensemble des revenus ou de la fortune.
(b)

pôts

432
pour calculer le montant de l’impôt sur le reste des revenus ou de

exemptés.
2.

LIVRE I
(a)

III

(b)

conditions et limites prévues par la législation belge.

en application du Code des investissements ou d’une loi particulière


organisant l’investissement dans les secteurs visés à l’article 3 dudit

dix ans à partir de la prise d’effet de la Convention et conformément


aux autres limites et conditions prévues par la législation belge. Cette
période de dix ans est renouvelée pour une nouvelle période de dix

mesure.

433
(c)
LIVRE I

auxdits revenus.
(d)

III

raison de leur compensation avec lesdites pertes.

Article 23
Non-discrimination
1.

contractants.
2.

3.

434
abattements et réductions d’impôt en fonction de la situation ou des

LIVRE I
4.

III

6.

Article 24

1.

de la Convention.
2.
LIVRE I

3.

Convention.
III 4.
des mesures administratives nécessaires à l’exécution des dispositions de
la Convention et notamment au sujet des justifications à fournir par les

des exemptions ou réductions d’impôts prévues par cette Convention.

Article 25

1.

Convention ou celles de la législation interne relative aux impôts visés

impôts non visés à l’article 2 peut faire l’objet d’accords particuliers.


2.

administratifs) concernées par l’établissement ou le recouvrement

ou dans des jugements.

436
3.

(a) de prendre des mesures administratives dérogeant à sa législation et à

LIVRE I
(b)

III
(c)

renseignements dont la communication serait contraire à l’ordre public.


4.

Article 26

1.
notification et le recouvrement de leurs créances fiscales. Cette assistance
n’est pas limitée par l’article 1. L’assistance en matière de recouvrement
des impôts non visés à l’article 2 peut faire l’objet d’accords particuliers.
2.

résultant des mesures conservatoires ou de recouvrement afférents à ces


impôts.

437
3.

en vue de son recouvrement par les autorités compétentes de l’autre


LIVRE I

conformément aux dispositions de sa législation applicable en matière

III
4.

de l’adoption de mesures conservatoires par les autorités compétentes

conservatoires à l’égard de cette créance fiscale conformément aux


dispositions de sa législation comme s’il s’agissait d’une créance fiscale

contractant.
6.

7.

(a)

438
(b)

assurer son recouvrement.

LIVRE I
8.
III

(a) de prendre des mesures administratives dérogeant à sa législation et à

(b)
(c)

administrative ;
(d)

Article 27

1. Les dispositions de la présente Convention ne portent pas atteinte


aux privilèges fiscaux dont bénéficient les membres des missions

2.

matière d’impôts sur le revenu ou sur la fortune.

439
Article 28
LIVRE I

1.

III
Convention entrera en vigueur à la date de réception de la dernière de
ces notifications.
2.
(a) aux impôts dus à la source sur les revenus attribués ou mis en paiement
à partir du 1er
en vigueur de la Convention ;
(b) aux autres impôts établis ou assis sur des revenus de périodes imposables
er

celle de l’entrée en vigueur de la Convention ;


(c) aux impôts sur la fortune établis ou assis sur des éléments de fortune
existant au 1er janvier de toute année postérieure à celle de l’entrée en
vigueur de la Convention.
Article 29
Amendements
1.

2. Les amendements à la Convention seront ratifiés suivant les procédures

3. Les amendements entreront en vigueur à la date de réception de la


dernière de ces notifications.

440
Article 30

1.

LIVRE I
2. III

(a) aux impôts dus à la source sur les revenus attribués ou mis en paiement

dénonciation ;
(b) aux autres impôts établis ou assis sur des revenus de périodes imposables
er

celle de la dénonciation ;
(c) aux impôts sur la fortune établis ou assis sur des éléments de fortune

441
.................................................................................................................. 3
..................................................................................... 9
Livre I
........................................................................................ 11

..............................................................................................13

.................................. 39

...................................................................... 51

.................. 53
A.
mobiliers et professionnels ...................................................................................
B.
...................................................................

............................... 123
A.
sur les revenus locatifs .........................................................................................127
B.
immobilisé des entreprises..................................................................................
C.
..................149

443
................................155

...............163

............................................................177

..............179

............225
A. Mesures générales d’exécution ........................................................................... 229
B. Modalités d’assujettissement à la taxe sur la valeur ajoutée par option ......

.................................................................................................311
..................................................... 321
............381

en matière d’impôts sur le revenu .....................................................................................383

sur le revenu et sur la fortune ..........................................................................................411

444
CODE DES IMPOTS / MIS A JOUR AU 15 JUILLET 2017
Imprimerie MÉDIASPAUL - Kinshasa
Imprimé en RDC - Printed in DRC
www.mediaspaul.cd