Vous êtes sur la page 1sur 12

R E L L E

eil Général du Haut-Rhin

PASSE
teurs du Cons
Le journal des collabora

ité

u
al

l Q
u e
Ma n

n° 19
septembre 2 009 L’ Acteur de votre quotidien
2

Sommaire
L'écoute client

L’

Passerelle
3

L'écoute client
Lorsque le Président, Charles Buttner,
m’a confié le pilotage du grand projet
« démarche qualité », j’ai saisi au travers de
cette mission l'opportunité d'un challenge,
à la fois pour les agents et pour l’image de
notre Institution. En effet, de par ma fonc-
tion de Conseiller Général du Haut-Rhin,
je représente la population, c'est-à-dire
nos clients et, comme mes collègues, c’est
tous les jours que j’exerce cette écoute sur
le terrain.

Pour moi « l’écoute clients » se traduit par


la connaissance de nos populations : sa-
voir comment elles peuvent être servies au
mieux, quelles sont leurs attentes, etc…
Guy DAESSLE, Conseiller A partir de ces réponses, nous pouvons dé-
Général, Président du Comité finir les grands axes de nos politiques. Pour
de Pilotage de la Qualité leur mise en œuvre, nous nous appuyons
sur les compétences internes de chacun,
dans le respect de la personne et de son
La qualité se définit de manière travail.
globale par la satisfaction de
Notre mission, à nous les élus, est de sa-
toutes les parties prenantes d’un tisfaire les attentes des usagers, dans les
organisme avec une attention domaines qui relèvent des compétences
toute particulière pour ses clients. départementales bien sûr. C’est en donnant
S’engager dans un système du sens à nos actions que nous donnons
du Conseil Général du Haut-Rhin l’image
qualité est donc le signe d’une d’une entreprise performante, qui sait
orientation marquée vers ceux utiliser au mieux l’argent du contribuable.
qui bénéficient des prestations.
Lorsque la recherche de la Nous écoutons la population essentielle-
ment par le biais d’enquêtes périodiques,
satisfaction du client est au préparées par la Mission Qualité, en colla-
coeur des préoccupations, il boration avec les services concernés ; ainsi,
faut communiquer avec lui et en nous recueillons ses attentes et mesurons
priorité l’écouter. sa satisfaction. Les résultats sont utilisés
non seulement pour établir des « engage-
ments » de service, sorte de contrat avec
nos clients, mais aussi pour mettre en exer-
gue nos points forts et nos points faibles :
ces derniers constituent le point de départ
de nos actions d’amélioration.

Septembre 2009
4

L’engagement de la Direction
générale
Dès ma prise de fonction, en mai
2009, j’ai souhaité poursuivre la démarche
qualité mise en place depuis près de
3 ans, et soutenue par le Président Charles
Buttner dans le cadre de son Projet pour
le Haut-Rhin. Les certifications obtenues
au fil des ans attestent de la volonté des
élus comme des services à améliorer de
manière permanente la qualité du service
public rendu. Elles attestent également du
niveau de professionnalisme du personnel
départemental. Nous devons conserver
ces acquis. Par ailleurs, les éléments
économiques externes comme internes
nous obligent à porter une attention toute
particulière à l’argent public devenu une
denrée rare : nous nous devons d’optimiser
nos dépenses publiques.

En ma qualité de Directeur général des


services, je souhaite développer une
véritable « culture managériale » qui
place le capital humain au coeur de notre
organisation, afin de mieux répondre aux
enjeux suscités par nos missions de service
public et aux attentes fortes des usagers,
André THOMAS tout en favorisant l’épanouissement
Directeur Général des Services professionnel de chacune et chacun.

Personnellement convaincu du fort


potentiel qui réside dans le management
participatif, le système de management
de la qualité représente pour moi un outil
pertinent au service de notre organisation;
il favorise notamment la définition
d’objectifs clairs, la mesure de l’efficacité
de nos missions et la notion d’amélioration
continue.

Aussi, je m’engage personnellement à


conduire les équipes dans une stratégie
d’amélioration permanente, en donnant
les meilleurs moyens pour atteindre les
objectifs que nous nous sommes fixés, et
en suivant le pilotage de cette démarche
délégué à la Chargée de Mission Qualité.


Passerelle
5

La mise en œuvre
de la démarche
Lydie Gaspari, Responsable du Service
Coordination et Ressources à la Délégation
à l’Action Territorialisée et pilote du
processus de gestion des investissements
aux communes et EPCI (Etablissements
Publics de Coopération Intercommunale)

Nous avons commencé par questionner


nos clients, les Maires et les Présidents
d’EPCI, afin de connaître leurs attentes.
Cette écoute a été primordiale pour
comprendre leur mode de fonctionnement,
recenser leurs besoins et déterminer nos
engagements à leur égard. Ensuite nous
avons engagé un important travail de mise
à plat de l’activité des agents.

D’une part, notre volonté a été de


formaliser certains aspects sensibles de
l’organisation afin de clarifier ou structurer,
L'équipe de la Mission Qualité : puis de sécuriser le processus de gestion
Michèle Kueny, Yolande Schneider, Valérie Camedescasse des subventions.

Décrire le processus a essentiellement


Yolande Schneider, Chargée de Mission l’amélioration continue et l’efficience ainsi permis de lever les ambiguïtés, de
Qualité. que le souhaitent le Président et la Direction légitimer les pratiques et de mettre en
Générale. Aussi, face aux pilotes de proces- cohérence les méthodes ; bien que les
En s’engageant dans un processus sus, je suis surtout un « facilitateur », pas aides départementales soient très variées,
de certification qualité, les élus de la un technicien des processus. J’explique les leur mode d’instruction reste le même !
Collectivité soutenus par les 2400 agents concepts du management de la qualité, je
se sont engagés dans une démarche mets à disposition les outils notamment de D’autre part, nous avons largement
d’amélioration continue. Cette approche mesure de la performance, je m’assure que accompagné la mise en œuvre de la
de l'organisation est nouvelle en terme de l’organisation suit et je veille à la cohérence démarche auprès des agents par des
management. Nous devons faire preuve de du système. formations et des rencontres pour
plus de souplesse et de réactivité, nous de- « vulgariser » et « dédramatiser ». Les
vons apporter la meilleure prestation tout L’engagement des actions sur le terrain, premiers audits internes ont, quant à eux,
en optimisant nos ressources humaines et l’analyse des résultats et l’animation des apporté aux agents une perception positive
matérielles. groupes de travail demeurent du ressort de l’audit final.
des responsables qui assurent la maîtrise de
Depuis sa mise en place en 2004, le péri- leurs « prestations de services ». La mise en place de la démarche qualité est
mètre de la démarche ne cesse de s’accroître, un projet à mener dans la continuité, elle
preuve que les pilotes de processus des Devant l’étendue du périmètre de certifica- contribue très certainement à unifier les
« directions pionnières » ont su démontrer tion, la Mission Qualité a été renforcée cette modes de fonctionnement et à créer une
aux suivantes la plus value de leur système ! année, notamment pour assurer le suivi des culture commune : le Département parle
audits internes (un de nos outils majeurs d’une seule voix !
Dans ce contexte transversal, la mission du d’amélioration continue) et de notre espace
Responsable Qualité est essentiellement collaboratif (outil de communication et de
un rôle de pilotage et de communication : partage essentiel à la démarche).
accompagner le changement, promouvoir

Septembre 2009
6

Le système qualité

L’organisation et les périmètres Des revues de processus (réalisation, Les revues de direction (management)
support) sont effectuées régulièrement par permettent d’identifier les points faibles et
certifiés les pilotes de processus afin d’évaluer les d’y remédier par des décisions d’actions :
performances de chaque périmètre certifié, elles sont pilotées par l’élu Référent Qualité
Une démarche qualité progressive … d’identifier les dysfonctionnements et et le Directeur général des services.
d’engager les actions nécessaires.
Les activités du Conseil Général
du Haut-Rhin impliquées dans La Mission Qualité collecte et synthétise
la démarche sont représentées l’ensemble des résultats issus des revues
ci-dessus (cf. schéma). de processus, des audits internes, des
retours clients ou encore des actions
Le fonctionnement de l’organisation, piloté d’améliorations engagées et les présente en
par la Mission Qualité, fait l’objet de revues Comité de pilotage de la Qualité (ou revue
régulières à tous les niveaux. de direction), sommet de l’organisation.

Passerelle
7

La cartographie du système La « réalisation » travaille à la production Les Engagements précisent l’étendue du
qualité des différentes prestations liées aux périmètre certifié, sa finalité, les exclusions
domaines de compétences de la éventuelles ainsi que les objectifs qualité
Le Conseil Général du Haut-Rhin Collectivité. propres déployés à partir de la politique
fonctionne à partir de l’écoute des besoins générale exprimée par le Président du
et des attentes des clients (usagers, autres Le « support » soutient les activités ou Conseil Général du Haut-Rhin. Les
institutions, etc…) dans le respect de la processus en leur apportant des moyens cartographies identifient les données
réglementation en vigueur. matériels et humains, ou encore des d’entrée et de sortie du processus concerné
compétences particulières (exemple, le et montrent les interrelations entre toutes
Cette cartographie générale montre juridique). les composantes du Département.
l’approche globale de l’organisation, avec
ses différentes composantes : Pour chacun des périmètres certifiés, N.B. : Le système de management intégré
il existe des compléments spécifiques QSE possède son propre Manuel.
Le « management » propose des objectifs au Manuel qualité général, appelés
opérationnels à tous les niveaux, à partir « Engagements qualité » et « Cartographie Le Conseil Général évalue régulièrement la
des politiques établies par le Président et du processus x ». satisfaction de ses clients afin d’améliorer
les Conseillers généraux. en permanence ses performances.

Septembre 2009
8

Les audits internes


Groupe des auditeurs internes : photographie prise au Château du Hohlandsbourg à l’occasion de la remise des certificats aux nouveaux auditeurs internes
par Monsieur Guy Daesslé, Président du Comité de Pilotage Qualité, et en présence de Madame Valérie Thévenot, Chef du Service Emploi Formation.

Les audits internes contribuent L’audit qualité interne représente une travail des agents. Ils observent l’activité
à l’amélioration continue. Au photographie du service, c’est un outil de du service en partant d'une vision globale
progrès contribuant à améliorer l'efficacité à un questionnement plus détaillé.
Conseil Général du Haut-Rhin, et l'efficience des activités et des résultats.
ils sont menés par une équipe Aussi, les écarts entre ce qui « est fait » - Les auditeurs se concertent pour revoir
de 25 auditeurs, tous mandatés et ce qui « doit être fait » sont identifiés les constats recueillis pendant l'audit et
par la Direction Générale pour puis analysés afin de mettre en œuvre les rédigent le rapport.
actions d'amélioration pertinentes.
accompagner les directions et - En réunion de clôture, les auditeurs
services dans leur volonté de La mise en place de ce type d’évaluation internes présentent un compte rendu
performance. continue fait partie intégrante du système fidèle de l'audit qui contient les pistes
de management de la qualité, et atteste de d’amélioration.
Une formation spécifique à l’audit interne
l’engagement fort de la Collectivité.
a été dispensée aux agents volontaires
- A l’issue de la rencontre, le directeur ou
pour conduire cette mission. Tous les
les chefs de service du site audité sont
grades sont représentés et tous les secteurs L’audit interne, un examen chargés d'identifier un responsable et des
sont impliqués. La Mission Qualité
anime le réseau et pilote les rencontres méthodique et encadré échéances pour la mise en oeuvre des
actions d'amélioration.
indispensables à : - La réunion d'ouverture comprend la
- la cohésion de l’équipe, présentation mutuelle des participants,
- la planification des audits, l’inventaire des objectifs, le plan de la
- aux échanges d’expériences. réunion. Elle se déroule en présence du
directeur, des chefs de services et des
Près d’une quarantaine d’audits internes agents concernés.
ont été menés sur 2 ans. Auditeurs et audités
s’accordent pour dire que ces moments - Les auditeurs s’entretiennent avec le
sont riches en échanges et facilitent la directeur, les chefs de service puis le pilote
prise de recul sur l’activité quotidienne. du processus sur les méthodologies de

Passerelle
9

L’amélioration continue
du système
L’amélioration continue est sans Toute organisation fonctionne selon des
aucun doute la plus grande valeur « modèles » (réglementation, normes,
procédures, instructions, …) mais elle
ajoutée d’un système de manage-
n’applique pas nécessairement les quatre
ment de la qualité, elle en consti- étapes suivantes : prévoir (P), faire (D),
tue le second objectif ; le premier observer les effets (C) et corriger (A), …
étant la maîtrise des activités afin de se donner les moyens de progresser
de manière durable. La mise en œuvre
pour satisfaire aux exigences des d’une dynamique d’amélioration est
clients. Elle est la garante de l’évo- un des rôles majeurs de la Chargée de
lution positive d’une organisation, Mission Qualité : identifier, collecter et
notamment de son adaptation aux enregistrer les dysfonctionnements ou les
écarts rencontrés, analyser les risques,
changements de l’environnement les indicateurs de performance, les
socio-économique. conclusions des audits internes ou encore
les retours d’enquêtes de satisfaction, etc...
sont autant d’actions qui contribuent à
Le PDCA l’amélioration permanente d’un processus
ou d’un système ; mais il est indispensable
que cet apprentissage soit collectif !
s
le En règle générale, on s’appuie sur des
1. les


Id m

r o
en od

lle m outils existants que l’on fait vivre « en


ai s
tifi èl

av n le
er es

r
T o
2. sel continu » tout au long de l’année. En effet,
une démarche qualité doit promouvoir
P D l’amélioration continue par le progrès au
quotidien; les bonnes pratiques ou les
suggestions des personnels y contribuent
A C largement. Au-delà des actions correctives
3. et préventives qui répondent à des constats
Se
er
or les
au co de dysfonctionnements (ou de risques
x m mp
éli odè
m
A m od are
èl r
potentiels de dysfonctionnements), il faut
4. les es
agir en permanence sur les points faibles
de notre organisation pour en améliorer les
pratiques.

La mise en ligne de « J’ai constaté une


anomalie », véritable outil d’expression,
permet à chaque agent de dresser un
« constat amiable » en apportant ses
remarques ou suggestions d’amélioration,
et ainsi de contribuer à l’amélioration
continue des prestations de notre
Collectivité. Ces enregistrements alimentent
une liste d’écarts reprise par la Mission
Qualité, qui nomme un pilote pour chaque
action, assure le suivi et vérifie l’efficacité
des suites données jusqu’à la clôture des
constats.

Septembre 2009
10

Ce qu'ils en pensent...
Après chaque prestation, les indicateurs et les différents processus en matière de
sont renseignés, notamment à l’aide d’un qualité, de sécurité et d’environnement.
questionnaire de satisfaction. Cela permet
de mettre en exergue, le cas échéant, des Le Service Propreté est à présent engagé
dysfonctionnements et de prévoir des dans un système d’amélioration continue.
actions correctives. Mais il ne s’agit pas de Nous disposons de procédures formalisées,
« contrôler » individuellement les agents : de tableaux de bord de suivi, d’objectifs
c’est en terme d'équipe que la démarche annuels et, pour les agents de propreté,
qualité doit s’apprécier. Le dispositif mis en de consignes claires et facilement
place a ainsi favorisé la prise de conscience, applicables.
chez les agents de notre direction, que le
travail de chacun s’inscrit dans une chaîne Des « revues de service » mensuelles nous
globale et que la DCP est un véritable permettent de faire le point sur nos activités
"prestataire de services". et de traiter les points sujets à caution. Nous
dégageons ainsi des axes d’amélioration,
C’est une autre vision des choses, plus qui sont inscrits dans le plan d’amélioration
Vincent Better, motivante ! De plus, l’obtention de la de la qualité.
Directeur de la Commande Publique certification a été un motif de fierté
pour les agents, la reconnaissance d’un Des audits réguliers apportent également
La Direction de la Commande professionnalisme certain. une vision externe bénéfique à l’évolution
Publique a été certifiée pour la de notre système qualité.
À titre personnel, le dispositif mis en
rédaction et la passation des
place guide mon action de manager, c’est Même si chacun était soucieux de bien faire
marchés d’un montant supérieur à un outil de pilotage très efficace qui m’a son travail quotidien, force est de constater
45 000 €. aidé notamment à développer une vision que la démarche de certification a apporté
dynamique de la direction et qui m’incite une méthode, une rigueur et une traçabilité
S’il est vrai que la démarche qualité à envisager d’autres indicateurs afin de des actions qui permettent de progresser
demande un certain formalisme, celui-ci poursuivre l’amélioration permanente de réellement et continuellement.
doit être perçu par le service comme le la qualité de nos prestations.
moyen nécessaire, mais aussi suffisant, de
mesurer l’efficacité de ses prestations ».
C’est en effet le service lui-même qui
détermine le périmètre de ses activités
Le Service Propreté a été certifié
concernées par la démarche, ainsi que la (ISO 9001 et 14001) pour le
manière de satisfaire aux exigences fixées nettoyage des locaux.
par la norme de qualité (ISO 9001 en
l’occurrence).
Il ne s’agit donc pas de réinventer un mode Grâce à l’accompagnement de
de fonctionnement, mais de mettre en place la Mission Qualité, nous n’avons pas
un dispositif d’évaluation de la qualité rencontré de difficulté majeure pour la
basé sur des indicateurs. Cela demande mise en œuvre de la démarche qualité au
de réfléchir à la manière dont on pourrait sein du Service Propreté en 2007. Nous
faire pour améliorer quotidiennement appliquions auparavant les normes Afnor
la satisfaction des services rendus aux de contrôles de résultats sur site, lesquelles
usagers, objectif premier de la démarche. avaient déjà contribué à une nette
En fait, les indicateurs qualité correspondent amélioration de la qualité de nos prestations
aux attentes principales des services de nettoyage. La démarche qualité nous a
techniques, c’est-à-dire de nos « clients ». permis de mener une réflexion approfondie
La démarche permet ainsi d’améliorer et sur l’organisation du service, les tâches et Daniel Schaegis,
de rationaliser les rapports avec ceux-ci. responsabilités confiées à chaque agent Chef du Service Propreté

Passerelle
11

La communication et le
système documentaire
Elise Clevenot, Responsable de la Mission Un système documentaire Actions de communication
Communication Interne
- sensibilisation des nouveaux arrivants
Notre manuel qualité a pris cette Il se compose des documents essentiels
à l’occasion des journées découverte,
permettant un fonctionnement efficace
année la forme d’un Passerelle de notre organisation. D’une part, du - articles dans le journal Passerelle,
spécial qualité. présent manuel et des procédures - réunions de sensibilisation du réseau
Passerelle, notre journal interne, exigées par le référentiel ISO 9001: la des Référents Accueil,
est adressé à l’ensemble des Mission qualité en assure la mise à jour
- e-lettres mensuelles La Qualité,
et la gestion.
collaborateurs de la collectivité. Il - boîte aux lettres La Qualité,
est aujourd’hui largement connu D’autre part, il est complété par les - a nimation du site collaboratif
et reconnu par l’ensemble des instructions, les engagements et les La Qualité,
agents, aussi ce choix nous a cartographies spécifiques à chaque - création de supports de formation du
processus certifiés (y compris le manuel personnel.
semblé tout à fait logique. QSE et les procédures exigées par les
normes ISO 14001 et OHSAS 18001). ––

Plutôt que de créer un nouveau support Les pilotes en sont les garants. Des ENGAGEME
NT
nous avons choisi d’en utiliser un enregistrements alimentent ce système ; Activité : Ges QU
ALITE
tion des sub
d’investisse ventions
ment aux com
PERIMETRE « Délais, Tran munes et EPC
I
auquel notre public est habitué. Il s’agit ils retracent la mémoire des activités et
sparence, Information
»
 Traitem
ent des dem
aux commu andes et déli
nes et inte vrance de
rcommuna
lités dans le la notification de sub
simplement d’un numéro spécial. Nous en démontrent la performance.
EXCLUSION
AUTORISEE
: La conce ption respect du vention d’in
guide des
POLITIQUE est exclu e
du périmètre. aides départe vestissement
QUALITE mentales.

travaillons très étroitement avec la Mission


L’unedes missions
permettre majeures de
à ces derni la
les bâtiments ères de réalis colle ctivité territoriale
er leurs proje est d’allouer
Le guide des communaux, le sport
aides dépa , l’édu catio ts d’investissement dans des aides aux comm
peut être comp rtementales n… . des domaines unes et inter
régle

Qualité. Toute l’année est ponctuée L’ensemble des documents est


aussi varié communali
Les élus siége lété par des contractua mente les conditions s que les route tés afin de
ant aux comm lisations spéci d’octroi : il s, l’environn
Le Président ission s perm fiques. fait état de emen t,
du anentes attrib « politique
que nous soyon Conseil Géné ral du uent les dépa rtemental
Haut- Rhin
prestation s s à même souhaite dans subvention s définitives e » en la matiè
de traite ment de leur rendre des sa décla ration que . re, et
des demandes comptes.

d’actions de communication. Ces rendez- accessible sur notre site Intranet.


Ces objectifs
adoptés par de subvention Dans ce cadre, nous nous fournission s un
s couplés à avons déter meill
présidents
d’EPCI). les services
gestionnaires une plus grand miné des objeceur service aux citoy
ont été établ e transparen tifs d’améliora ens et
is à partir d’une ce. tion de nos
OBJECTIFS enquête auprè
s de l’ensembl
POUR LE PER

vous nous permettent de rappeler aux


e des clien
IMETRE ts (maires
et

Envoyer un
Des délais AR sous 21
jours pour

agents que la Qualité se vit au quotidien.  d’instructio


dossiers maî
n des
Adresser sou
de tout dos
s 2 mois la
sier complet
toute demand
lettre d’in
formation
e,
trisés. , après réce
Adresser sou ption
s
demande reco 3 mois la notifica
Nos messages ont toujours un objectif très pièces just
Garantir l’ac
nnue éligible
ificatives. apr ès réce
tion définit
ive
ption de l’en à toute
semble des

pratique. Donner des outils, des astuces,


tualisation
régularité des informa
juri tions disponib
Une transpa
rence et jour des rub dique de l’instruction, les et la
riques sou et
une informa rapports et s 30 jrs et de la décision (mise
 tion de des projets
de délibératio visa systématique
à

rappeler une procédure, informer de l’état


l’instructio
n Motiver les n), des
garantie aux réponses pou
clients. par une fiche de r chaque dem
calcul, ande d’aide,
Référencer au besoin

d’avancement d’un projet. Dans tous les assurer sa form


Assurer une
un gestionn
ation,
réponse sou
aire sur tou
te corresp
ondance et

cas, les agents sont invités à consulter le


client. s 5 jrs ouv
CARTOGRA
PHIE DES PROC rés à toute
Le détail
ESSUS et INTE
RACTIONS
réclamation
des
processus subve composantes de
réalisation
processus conce ntions ». Il décrit du présent

site intranet de La Qualité.


rné. la finalité, périmètre
les interrelat figure dans
Les composant ions (entrées un docu ment
« Cartograph es de management et sortie s)
ainsi que spécifique
ie et de suppo les indicateur « Cartographie du
N.B. : La carto des processus mana
graphie globa geme nt / support relatifs aux proce s de perfo
rmance du
principe qui rt». ssus certif
est complétée le des proce ssus, prése iés sont regro
par un inven ntée dans upées dans
PROCEDUR taire des périm le manuel quali un docu ment
ES ètres certif té du Conse commun
iés. il Général,
Les pilote s constitue une
de processus cartograph
accessibles gèrent les ie de

La Mission Qualité a souhaité disposer


sur procédures
N.B. : Le manu l’espace collaboratif spécifiques
el qualité géné de l’intr et néce ssaire
ral de la Colle anet. s à leurs proce
ssus. Tous
ctivité fait ces docu
référence aux ments sont
procédures disponible s
obligatoires. et

d’un système documentaire accessible Guy DAES


Président du SLE, Conseiller Géné
Comité de ral,

à tous, donc simple et pratique. Aussi,


Pilotage de
la Qual ité Lydie GASP
Chef du Serv ARI, Pilote du Processu
ice Coordina s,
tion et resso
urces

toute la documentation se rapportant à la MAI 2009

démarche est disponible sur le site intranet


pour un partage de l’information organisé,
dynamique et actualisé. Référentiels,
procédures, plannings, rapports, tout y
est. Aujourd’hui encore, notre objectif
est de faire évoluer l’outil, d’harmoniser
cet espace collaboratif pour mieux
communiquer et optimiser son utilisation.
Egalement en lien avec la Direction de la
Communication, nous veillons à informer
régulièrement les haut-rhinois de l’avancée
de notre démarche qualité, notamment au
travers du Haut-Rhin Magazine.

Septembre 2009
12

Missions du Conseil Général


Les territoires, l’économie,
La solidarité le tourisme et l’action
transfrontalière
L’action sociale est l’une des politiques majeures du Avec la territorialisation de ses services et de
Conseil Général. De la petite enfance au grand âge, ses politiques, le Conseil Général se veut plus
en passant par l’insertion et l'aide aux personnes proche des acteurs locaux pour mieux répondre
handicapées, le Conseil Général s’efforce de aux besoins spécifiques des différents territoires
protéger, d’accompagner les Haut-rhinois et de vie du département. Par ailleurs, il participe
d’améliorer leurs conditions de vie. activement au développement du Haut-Rhin en
soutenant la création de zones d’activité attractives,
la dynamisation de l’économie locale, les activités
touristiques. Enfin il favorise l’intégration du
département dans l’espace transfrontalier du Rhin
Les routes supérieur.
et les transports
Construire, aménager, entretenir les routes et assurer
la sécurité des usagers au quotidien : telles sont les L’aménagement,
missions du Département sur le réseau de 2500 la construction
km de routes dont il est responsable. Par ailleurs,
il organise les transports scolaires ainsi que les et l’habitat
transports interurbains. Il soutient enfin les grands
équipements de communication tels que les lignes Parce qu’il souhaite permettre à chacun d’habiter
à grande vitesse, les liaisons fluviales. un logement décent et favoriser les parcours
résidentiels, le Conseil Général du Haut-Rhin
joue un rôle croissant dans le développement du
logement, mais aussi d’équipements publics qui
L’environnement, contribuent à la qualité de vie des habitants. De
l’agriculture et plus, au travers de ses organismes partenaires,
il intervient à toutes les étapes des opérations
le cadre de vie d’aménagement, de construction d’habitat et
Gérer l’eau de la source à la rivière, protéger le d’équipements publics.
cadre de vie et les milieux naturels, favoriser une
agriculture respectueuse de l’environnement,
gérer et valoriser les déchets, favoriser les énergies
renouvelables, autant de défis auxquels le Conseil
Général s’efforce de répondre. L’éducation et
la jeunesse

La culture Le Conseil Général est responsable de la


construction, de l'entretien, du fonctionnement et de
et le patrimoine l'équipement des collèges. Il a également en charge
l'accueil, la maintenance technique, l'hébergement
Encourager la création, la diffusion et la pratique et la restauration au sein des établissements. Son
artistique, développer la pratique de la lecture, objectif est d'offrir de bonnes conditions de travail
valoriser le patrimoine et répondre aux besoins aux collégiens et à la communauté éducative. Par
de mémoire, tels sont les principaux axes de la ailleurs il encourage la pratique sportive, soutient
politique du Conseil Général en matière de culture le bilinguisme et les services d’information et
et de patrimoine. d’éducation destinés à la jeunesse.

Passerelle