Vous êtes sur la page 1sur 9

NEWS 2020 N°1

Loi de Finances pour 2021 KPMG Algeria

Mesures phares
La présente lettre d’information (« newsletter ») n’a pas vocation à être une analyse
exhaustive mais une simple présentation des mesures phares de la Loi de Finances
pour 2021, ci-après la (« LF 2021 ») et comprendra ce qui suit :

1. Modification de certaines dispositions applicables en matière d’investissement


2. Clarification de certaines dispositions fiscales
3. Institution de nouvelles obligations déclaratives
4. Réajustement des procédures de contrôles et règles liées à la prescription
5. Procédures fiscales
6. Possibilité de remboursement de droits, impôts et taxes
7. Suppression de certaines impositions
8. Dispositions douanières
9. Dispositions diverses
10. Entrée en vigueur

[01.01.2021]

1
Modification de certaines dispositions repreneur d’endosser les obligations du bénéficiaire
applicables en matière d’investissement initial.
Dans ce cadre, la cession de ces marchandises avant
la fin de la période d’amortissement donne lieu au
1. Cession d’actions d’une société activant dans les remboursement de l’avantage fiscal au prorata de la
secteurs stratégiques à une personne de droit période d’amortissement restant à courir.
étranger : Obligation d’autorisation préalable des
services habilités Il est à noter que lorsque les biens sont totalement
Article 138 du LF- Article 52 de la loi de finances amortis, leur cession est libre et ne requiert ni
complémentaire pour 2020 autorisation préalable ni reversement de l’avantage
fiscal.
Afin de clarifier les dispositions de la LFC pour 2020, il
est désormais prévu que toute cession d’actions ou de Toute infraction à ces dispositions constitue un
parts sociales, détenues dans le capital social d’une détournement de la destination privilégiée des
société de droit algérien exerçant dans l’un des secteurs marchandises, tel que réprimée par le code des
stratégiques, réalisée au profit de personne physique ou douanes.
morale étrangère, est subordonnée à l’autorisation
préalable des services habilités.
4. Exclusion des sablières et carrières des secteurs
Est ainsi supprimé le second paragraphe de l’article 52 considérés stratégiques
de la LFC pour 2020 qui assimilait la cession d’actifs, en Article 151 du LF – Article 50 de la loi de finance
local, à une opération d’importation de biens et services complémentaire 2020
soumis à la réglementation des changes.
Les carrières en général et les sablières ne figurent plus
Les modalités d’application de cette disposition seront parmi les secteurs considérés stratégiques et donc
définies par voie réglementaire. exclus du champ d’application de la règle 49/51%.

2. Maintien de la règle dite du « 49-51% » et délai de


mise en conformité, pour les entreprises ayant une Clarification de certaines dispositions fiscales
activité d’importation de matières premières,
produits et marchandises destinées à la revente en
l’état et les activités revêtant un caractère 5. Intégration des plus-values de cession d’actions des
stratégique personnes physiques dans le Revenu Global
Article 139 du LF - Art 49 de la LFC 2020 Article 2 de la LF – Article 02 du CIDTA

Désormais, les plus-values de cession d’actions, de


Il est précisé que l’activité d’importation de matières parts sociales ou de titres assimilés sont intégrées dans
premières, produits et marchandises destinées à la les éléments du revenu global d’une personne
revente en l’état et les activités revêtant un caractère physique.
stratégique demeurent soumises à une participation
d’actionnariat national résident à hauteur de 51%.
6. Restructuration de l’article 104 relatif au calcul de
Les sociétés commerciales comportant un ou plusieurs l’IRG
associés étrangers exerçant l’activité d’importation de Article 12 de la LF – Article 104 du CIDTA.
matières premières, produits et marchandises
destinées à la revente en l’état doivent se conformer à La présente mesure vise à réaménager le contenu de
ces règles avant le 30 juin 2021. Passé ce délai, les l’article 104 qui prévoit le barème progressif ainsi que
extraits du registre non conformes deviendront sans les taux d’imposition applicables, en matière d’IRG, aux
effet. différentes catégories de revenus.

Parmi ces réaménagements, il y a lieu de noter :


3. Cession de biens acquis sous un régime fiscal
privilégié - L’application du taux de 15% d’IRG aux revenus
Article 103 du LF -Création de l’article 102 quater du provenant de la location des propriétés non bâties. Le
code des douanes taux applicable n’étant pas fixé.
- La suppression de l’abattement de 20% de l’IRG
Les marchandises ayant bénéficié d’avantages fiscaux applicable aux rémunérations versées au titre d’un
au dédouanement ne peuvent être cédées ou contrat d’expertise ou de formation qui sont désormais
transférées qu’après autorisation de l’autorité ayant couverts par le barème progressif.
accordé l’avantage, appuyée de l’engagement du

1
7. Modification des modalités de déclaration des 10. Introduction de la possibilité de télédéclaration des
transferts de fonds revenus versés aux employés (301 bis)
Article 19 de la LF – Article 182 ter du CIDTA. Article 9 du LF – Article 75 du CIDTA.

Précédemment, il était prévu une dispense pour les Un employeur est désormais obligé de souscrire ses
sommes versées en rémunération d’opérations états de salaires, au plus tard le 30 avril de chaque
d’importation soumises à la taxe de domiciliation année, au niveau du service fiscal dont il est rattaché
bancaire. soit sur support informatique ou par voie de télé
déclaration.
Cette rédaction a été modifiée par le fait de dispenser
les sommes versées en rémunération d’opérations Cette disposition remplace aussi l’expression «
d’importation de biens ou marchandises uniquement. l’inspection des impôts directs » par celle de « service
fiscal » pour tenir compte de la nouvelle organisation
des services fiscaux opérationnels (DGE, CDI et CPI).
8. Alignement du fait générateur de la TAP avec celui
de la TVA
Article 23 du LF – Article 221 bis du CIDTA 11. Introduction de la possibilité de télédéclaration des
rémunérations versées à des tiers
Le législateur a apporté des précisions sur le fait Article 18 de la LF – Article 176 du CIDTA.
générateur de la taxe sur la TAP afin de l’aligner avec
celui de la TVA en reprenant la même rédaction prévue La présente mesure a pour objet d’instituer la faculté de
au titre de la TVA notamment pour les promoteurs souscription des états de paiements de la sous-
immobiliers. Aussi, pour les ventes réalisées dans le traitance, d’études, de locations de matériels, de mise à
cadre des marchés publics, le fait générateur est disposition de personnel, de loyers de toute nature et
constitué par l’encaissement total ou partiel. Toutefois, autres rémunérations de quelle que nature que ce soit
au-delà du délai d’un (1) an, la TAP est exigible à prévues à l’article 176 du CIDTA par voie de télé-
compter de la date de livraison juridique ou matérielle déclaration.
de la marchandise.
12. Introduction de la télédéclaration de l’état des
Toutefois, les entrepreneurs de travaux et les clients de gros dans le cadre de la TAP.
prestataires de services peuvent être autorisés à Article 24 du LF – Article 224 du CIDTA
reverser la TAP d’après les débits, auquel cas, le fait
générateur est constitué par le débit lui-même. Il est possible désormais dans le cadre de la TAP
d’appuyer la déclaration du chiffre d’affaires des
opérations effectuées dans les conditions de gros d’un
état, par voie de télédéclaration, comportant les
Institution de nouvelles obligations informations citées dans le même article ainsi que la
déclaratives désignation du service fiscal gestionnaire.

13. Obligation de télédéclaration de l’état récapitulatif


9. Modalités de paiement de la plus-value réalisée par annuel
les sociétés étrangères Articles 5, 16 et 21 du LF –Articles 18, 151 bis et 192 bis
du CIDTA.
Article 14 de la LF-149bis CIDTA

Les sociétés n’ayant pas d’installation professionnelle Les sociétés soumises à l’IBS doivent procéder à la
permanente en Algérie et réalisant des plus-values de télédéclaration, au plus tard le 20 mai, de l’état
cession visées à l’article 77 bis du CIDTA, sont dans récapitulatif annuel comportant des informations devant
l’obligation de procéder à la déclaration et au paiement être extraites de la déclaration annuelle des résultats et
de l’impôt dû dans un délai de 30 jours, à compter de la des états annexes.
date de l’opération de cession.
Dans le cas contraire, les contribuables sont passibles
La société peut désigner un mandataire dûment habilité d’une amende fiscale de 1.000.000 DA, majorée de
pour accomplir les formalités de déclaration et de 100% s’ils ne souscrivent pas l’état récapitulatif dans un
paiement. délai de 30 jours suivant la réception de la mise en
demeure.
Le paiement s’effectue auprès de la caisse du receveur
des impôts du lieu de situation du siège social de la En cas de données différentes de celles mentionnées
société dont les titres ont fait l’objet de cession. dans la déclaration annuelle de résultats et les états
2
annexes, les contribuables sont passibles d’une • Du délai accordé, le cas échéant, au contribuable
amende fiscale de 10.000 DA par champ saisi non et, à la demande de celui-ci, pour répondre aux
conforme, sans que le total de l’amende ne puisse demandes d’éclaircissements ou de justifications
dépasser 100.000 DA. des avoirs et des revenus à l’étranger ;
• D’une (01) année, lorsque l’administration fiscale
Les contribuables réalisant des bénéfices adresse, dans le cadre de l’assistance
professionnels, imposés d’après le régime du bénéfice administrative et d’échange de renseignements,
réel sont aussi concernés par cette disposition. des demandes d’informations à d’autres
administrations fiscales.
Alignement des obligations déclaratives au titre du • Du délai prévu à l’article 19 du code des
bénéfice net et états annexes en matière d’IRG avec procédures fiscales (CPF) et des délais
l’IBS. nécessaires à l’administration pour obtenir les
relevés de compte lorsque le contribuable n’a pas
usé de sa faculté de les produire dans le délai de
14. Réintroduction de l’état de déduction de la TVA à trente (30) jours à compter de la demande de
joindre aux déclarations mensuelles G50 l’administration ou pour recevoir les
Article 42 de la LF- Article 29 CTCA renseignements demandés aux autorités
étrangères, lorsque le contribuable a pu disposer
L’obligation de joindre l’état de déduction de la TVA aux de revenus à l’étranger ou en provenance de
déclarations mensuelles G50 est désormais l’étranger. Cette période est portée à deux (2) ans
réintroduite. en cas de découverte d’une activité occulte.

Dans le cadre de vérification approfondie de la situation


fiscale d’ensemble, dorénavant le contribuable
Réajustement des procédures de contrôles et bénéficiera de :
règles liées à la prescription
- Un délai minimum de préparation de dix (10) jours
avant la date de la tenue de la réunion d’arbitrage ;
15. Modification des modalités de fixation des - Établissement d’un PV, devant être contresigné par
prorogations des délais de vérification sur place par le contribuable vérifié, dont une copie lui est remise.
les services fiscaux
Article 49,50 et 51 de la LF – Article 20, 20 bis et 21 du
CPF) 16. Exclusion des réclamations des droits
d’enregistrements rappelés, à l’issue d’un contrôle
Dans le cadre d’une vérification de comptabilité ou d’insuffisance de prix ou d’évaluations des
d’une vérification ponctuelle de comptabilité, les réclamations, ressortissant du recours contentieux
services de l’administration fiscale pourront à présent Article 59 du LF – Article 70 du CPF.
proroger la durée de la vérification de comptabilité dans
les cas suivants : Cette mesure vise à exclure le traitement des requêtes,
portant sur les droits d’enregistrements et la taxe de
En cas de force majeure dûment constatée, publicité foncière, issus de la procédure de contrôle des
conformément aux dispositions du code civil, d’une insuffisances de prix ou d’évaluations, au titre du
durée égale à celle durant laquelle les agents de recours préalable.
l’administration fiscale ne peuvent pas opérer leur
contrôle sur place ; Les quotités des sommes réclamées, dans ce cas, ne
sont susceptibles de recours que devant l’instance.
Dans le cas où des éléments font présumer des
transferts indirects de bénéfices au sens des
dispositions de l’article 141 bis du code des impôts 17. Création de l’article 121 bis portant sur l’interruption
directs et taxes assimilées. Ce délai est prorogé d’une de la prescription quadriennale en cas
(01) année, lorsque l’administration fiscale adresse, d’insuffisance de prix et des évaluations par la
dans le cadre de l’assistance administrative et notification d’évaluation
d’échange de renseignements, des demandes Article 65 de la LF -Article 121 bis du CPF.
d’informations à d’autres administrations fiscales.
Cette mesure a pour objet d’interrompre, en cas
En sus des critères de prorogation ci-dessus la d’insuffisance de prix et des évaluations via la
vérification approfondie de la situation fiscale notification d’évaluation, la prescription quadriennale
d’ensemble peut être prorogée également dans les cas afin de permettre à l’administration fiscale
suivants : éventuellement de soumettre le dossier à la commission
de conciliation pour décision.

3
21. Augmentation du seuil à partir duquel la DGE doit
18. Alignement du décompte du délai de reprise en cas statuer
de contrôle fiscal portant sur des impôts et taxes de Article 72 de la LF – Article 172 du CPF
nature différente
Article 66 de la LF – Article 142 bis du CPF Auparavant, le directeur des grandes entreprises, était
compétent pour statuer sur les recours contentieux
Désormais, lorsque le contrôle fiscal opéré porte sur portant sur des montants de droits, amendes et
des impôts et taxes de nature différente, le décompte pénalités d’assiette, inférieurs ou égal, à 300.000.000
du début de la prescription quadriennale est aligné, soit DA. Désormais, ce seuil est porté à 400.000.000 DA.
à partir du dernier jour de l’année, au cours de laquelle
est intervenue la clôture de la période pour toute taxe
ou impôt contrôlé. 22. Augmentation des tarifs de la taxe intérieure de
consommation (TIC)
Article 41 du LF – Article 25 du CTCA
19. Modification des procédures fiscales en matière de
contrôle Cet article prévoit une augmentation du taux de la TIC
Article 49 de la LF– Article 19 du CPF. applicable aux bières qui varie selon la teneur en alcool,
ainsi qu’une augmentation de celui applicable aux
Au titre de la procédure contradictoire, le contribuable cigares et cigarettes, qui passe de 10 à 15%.
dispose désormais d’un délai de trente (30) jours pour
faire parvenir son acceptation ou ses observations. Ce Il est également rajouté à la liste des produits soumis à
délai est décompté à partir de la date de réception de la TIC, les Auro-cyanure de potassium et les autres
cette proposition de rectification. composés d’or à un taux de 60%.

Lorsque le contribuable apporte sa réponse avant


expiration du délai requis à la proposition de 23. Conditions de déductibilité de la TVA mentionnée
régularisation, le service ne procède à l’envoi de la sur les factures, mémoires ou documents
notification définitive et l’enrôlement qu’après expiration d’importation, ayant grevé les éléments du prix
du délai de quinze (15) jours. Aussi, si ce dernier d’une opération imposable
apporte de nouveaux éléments en sus de sa réponse et Article 42 du LF – Article 29 du CTCA
avant expiration dudit délai, le service doit les examiner.
Pour que la TVA mentionnée sur les factures, mémoires
Ces dispositions s’appliquent, également, à l’encontre ou documents d’importation, ayant grevé les éléments
des contribuables bénéficiant d’avantages fiscaux du prix d’une opération imposable soit admise en
accordés dans le cadre des régimes préférentiels ou du déduction, le relevé du chiffre d’affaires doit être appuyé
régime du droit commun, nonobstant l’exonération d’un état, y compris sur support informatique,
accordée, et ce, sur le fondement de l’article 190 bis du comportant pour chaque fournisseur, les informations
CIDTA. suivantes :

- Numéro d’identifiant fiscal ;


20. Modification des modalités de réclamations des - Nom et prénom (s) ou raison sociale ;
contribuables devant le tribunal administratif - Adresse ;
Article 61 de la LF – Article 82 du CPF. - Numéro d’inscription au registre de commerce ;
- Date et référence de la facture ;
Le contribuable peut contester devant le tribunal - Montant des achats effectués ou des prestations
administratif, la décision des différentes structures reçues ;
(wilaya, centre des impôts et centre de proximité), après - Montant de la taxe sur la valeur ajoutée déduite.
avis de la commission de conciliation, dans un délai de
quatre (04) mois à compter de la date de mise en Le numéro d’identification fiscale et celui du registre de
recouvrement du rôle d’imposition. commerce doivent être authentifiés selon la procédure
en vigueur.
Il peut également, après expiration des délais de
traitement prévus, porter son litige devant le tribunal
administratif, sans contrainte de délai, et ce, tant qu’il 24. TVA à rembourser en cas de cessation d’activité
n’a pas été destinataire de l’avis de décision notifié par Article 44 du LF – Article 50 bis du CTCA.
l’administration fiscale.
Il est préconisé, dans cet article, d’aligner le cas des
redevables ayant cessé leur activité à celui des
redevables partiels, en n’arrêtant aucune condition liée
au plafonnement du montant du crédit de la Taxe sur la
Valeur Ajoutée (TVA) à rembourser.
4
les prochains acomptes jusqu’à sa résorption, ou à
Procédures fiscales défaut, de demander son remboursement.

30. Possibilité de remboursement du trop versé IBS


25. Possibilité du recours à la vente au gré à gré en cas Article 29 du LF – Article 356 du CIDTA.
d’adjudications infructueuses
Article 68 du LF – Article 152-2 du CPF
Outre la possibilité déjà acquise de demander
l’imputation de l’excédent de versement dans le cadre
La vente de gré à gré est permise, sur autorisation de de l’IBS sur les prochains acomptes, il est dorénavant
l’autorité compétente, en cas d’anfractuosité de deux prévu la possibilité de solliciter le remboursement de
adjudications successives. l’excédent.

26. Délégation de poursuites à l’égard des actions de


poursuites menées par les receveurs des impôts Suppression de certaines impositions
Article 69 du LF – Article 152 bis du CPF.

Désormais, lorsqu’un contribuable se trouve en dehors 31. Exonération de l’IRG des opérations d’exportation
de la compétence territoriale du receveur des impôts de biens et services réalisées par les personnes
poursuivant, ce dernier peut mandater le receveur du physiques
lieu de domicile du redevable à l’effet de poursuivre le Article 4 du LF – Article 13 du CIDTA
recouvrement du rôle d'imposition ou du titre exigible en
usant de la procédure de la contrainte extérieure. La présente disposition vient exonérer de l’impôt sur le
revenu global, les opérations d’exportation de biens et
de services, génératrices de devises, réalisées par les
27. Élargissement de la période d’échéances de personnes physiques.
paiement jusqu’à 60 mois
Article 71 du LF – Article 156 du code des procédures L’exonération est alors octroyée au prorata du chiffre
fiscales (CPF) d’affaires réalisé en devises, et est conditionnée à la
présentation d’un document attestant du versement de
L’échéancier de paiement peut dorénavant être accordé ces recettes auprès d’une banque domiciliée en Algérie.
pour un délai maximum de soixante (60) mois contre
trente-six (36) mois auparavant avec un versement Cette mesure s’inscrit dans une logique d’alignement du
initial de 10% minimum du montant de la dette fiscale. traitement d’opérations similaires réalisées par des
personnes morales.

28. Extension de la responsabilité conjointe et solidaire 32. Suppression de la taxe de souscription du contrat
du vendeur et de l’acquéreur en cas d’insuffisance d’assurance
de prix en cas de cession d’actions/parts sociales Article 78 du LF – Article 84 de la loi de finance de 2020.
Article 31 du LF – Article 112 du code de l’enregistrement
La taxe annuelle sur les véhicules automobiles et
Les droits, taxes et pénalités sont désormais exigibles engins roulants due à l’occasion de la souscription du
sur les insuffisances de prix ou d’évaluation dus contrat d’assurance par le propriétaire de véhicule ou
conjointement et solidairement par le vendeur et le de l’engin roulant est désormais supprimée.
nouvel acquéreur aussi dans le cas de cessions
d’actions, parts sociales ou titres assimilés.
33. Exonération de la TAP, de l’IBS et de la TVA pour
les entreprises ayant le label start-up et incubateurs
Article 86 et 87 du LF – Article 33 de la loi de finances
pour 2020
Possibilité de remboursement de droits,
impôts et taxes Les entreprises disposant du label start-up sont
exonérées de la taxe sur l’activité professionnelle (TAP)
et de l’impôt sur les bénéfices des sociétés (IBS) pour
29. Possibilité d’imputation ou remboursement de une durée de quatre (04) ans à compter de la date
l’excédent –IRG constaté d’obtention dudit label avec une année supplémentaire
Article 28 du LF – Article 355 du CIDTA. en cas de renouvellement
Cet article accorde au contribuable la possibilité de Les équipements acquis par ses entreprises entrant
procéder à l’imputation de l’excédent –IRG constaté sur directement dans la réalisation de leur projet
5
d’investissement sont exonérés de la TVA et soumis à pièces de rechange et composants pour tous usages,
5% de droits de douane. étaient exemptés des droits de douane et de la TVA et
ce, pour une période de deux (2) ans renouvelables.
Les entreprises disposant du label incubateur sont Désormais ces mêmes avantages seront appliqués
exonérées de la TAP, et de l’IRG ou l’IBS pour une aussi bien pour les producteurs.
durée de deux ans à compter de l’obtention dudit label.
Les équipements entrant directement dans la
réalisation de leurs projets d’investissement sont 38. Création des articles 14 bis et 14 ter dans la loi de
également exonérés de TVA. finance de 2011 portant sur la production, à
l'importation et à la commercialisation des huiles
alimentaires raffinées à base de soja et du sucre
34. Reconduction de la réduction d’impôt pour les blanc à base de sucre roux
sociétés cotées en bourse Article 83 et 84 du LF – Article 14 bis et 14 ter de la loi de
Article 133 du LF - Article 66 de la loi de finances pour finance 2011
2014
Sont exonérés des droits de douane et de la Taxe sur
Afin de continuer à encourager l’introduction en bourse la valeur ajoutée, les opérations d'importation des
du capital des sociétés, il est décidé du maintien de la graines de soja destinées à la production de l'huile
réduction de l’IBS, égale au taux d’ouverture de son raffinée ordinaire à base de soja.
capital social en bourse, pour une période de trois (03)
ans à compter du 1er janvier 2021. Ces huiles dont les prix ont été compensés dans le
cadre du dispositif de compensation applicable ne sont
pas éligibles à l'exportation.
35. Limitation de l’exonération de l’indemnité liée aux
conditions particulières de résidence et d’isolement Dans le cas où les entreprises bénéficiaires de la
en matière d’IRG/salaires compensation, ont réalisé une production excédentaire,
Article 8 du LF – Article 68 du CIDTA. elles peuvent procéder à l'exportation à condition de la
restitution du montant de la compensation au prorata
Alors qu’auparavant aucune limitation n’était prévue à des quantités exportées.
l’exonération de l’impôt concernant les indemnités liées
aux conditions particulières de résidence et d’isolement Les importateurs/transformateurs du sucre roux et de
(fixés par négociation collective), dorénavant cette l'huile brute de soja sont tenus dans un délai de (24)
exonération sera strictement limitée à 70% du salaire de mois à compter de la promulgation de la LF 2021, soit
base. d'entamer le processus de production de ces matières
premières, soit de les acquérir sur le marché national.
En cas de non-lancement du processus de production,
ils perdent le bénéfice de la compensation et des
Dispositions douanières exonérations douanières, fiscales et parafiscales à
l'importation.

36. Taxe sur les autorisations d’exportation des déchets Seuls les producteurs locaux peuvent procéder par
spéciaux dangereux leurs propres moyens ou par le recours à une tierce
Article 124 du LF personne physique ou morale, à l'exportation des huiles
alimentaires à base de soja obtenues à partir des
Cette taxe est acquittée par voie de quittance auprès du graines de soja, dans le cadre du régime douanier de
receveur des impôts, son montant est fixé à 5.000 DA l'admission temporaire pour perfectionnement actif.

Les opérations d'exportation des huiles alimentaires


37. Exemption de droits de douanes et TVA des raffinées ordinaires à base de soja et du sucre blanc
composantes ou matières premières importées ou bénéficient de l'exonération des taxes applicables en
acquis localement par les producteurs matière d'exportation.
Article 152 du LF – Article 55 de la loi de finance
complémentaire 2020
39. Réaménagement des dispositifs d’imposition des
Auparavant, seuls les composants et matières plus-values de cession d’immeubles bâtis et non
premières importes ou acquis localement par les sous- bâtis, droits immobiliers ainsi que celles résultantes
traitants dans le cadre de leurs activités de production de la cession d’actions et de parts sociales ou titres
d’ensembles et de sous-ensembles destinés aux assimilés
produits et équipements des industries diverses, ainsi Article 10 et 12 du LF – Articles 77, 77 bis, 78, 79, 79 bis
qu’à la maintenance des équipements de production et 80 du CIDTA
des différents secteurs d’activité et à la production de
6
Différentes mesures ont été entreprises par ces articles
au titre de la définition de la plus-value de cession 42. Paiement à terme des importations
d’immeubles bâtis et non bâtis, droits immobiliers ainsi Article 118 du LF
que celles résultantes de la cession d’actions et de parts
sociales ou titres assimilés. En dehors des opérations d’importation revêtant un
caractère vital pour l’économie nationale (produits
D’une part, il est précisé que les donations des actions, stratégiques, produits alimentaires de large
des parts sociales et des titres sont assimilées à des consommation, produits ayant le caractère d’urgence
cessions réalisées à titre onéreux lorsqu’elles sont pour l’économie nationale ou encore ceux importés par
effectuées au profit de parents au-delà du deuxième l’Etat ou les EPE), le paiement des importations
degré, ainsi qu’aux non parents. s’effectue au moyen d’un instrument de paiement dit à
terme payable à quarante-cinq (45) jours à compter de
D’autre part, ces articles viennent définir entre autres la date d’expédition des marchandises.
les obligations de déclaration et de paiement incombant
aux contribuables réalisant les plus-values de cession Le Ministre chargé des finances viendra en préciser les
susmentionnées. modalités d’application.

Dans ce contexte, il est aussi prévu un rehaussement


de l’imposition au titre des plus-values de cession
d’immeubles bâtis et non bâtis, droits immobiliers. Dispositions diverses
Désormais, le taux applicable sera de 15% au lieu de
5% avec possibilité d’abattement selon la durée de
conservation du bien.
43. Annulation des pénalités de recouvrement pour
l’ensemble des dettes fiscales exigibles au
40. Institution d’une nouvelle taxe sur l’immobilisation 31/12/2020
des conteneurs Article 75 du LF –Article 51 de la loi de finances pour 2012
Article 91 de la LF
Les contribuables qui procèdent au plus tard le 31
Cette nouvelle taxe est appliquée sur l’immobilisation décembre 2021 au paiement en un seul versement de
des conteneurs assise sur le montant des frais l’intégralité du principal de leurs dettes fiscales,
d’immobilisation des conteneurs. exigibles au 31 décembre 2020, sont dispensés du
paiement des pénalités de recouvrement.
Les frais d’immobilisation de conteneurs sont calculés
suivant le tarif prévu dans le contrat de transport ou le
connaissement et ne peuvent en aucun cas porter sur 44. Instauration d’une taxe sur la consommation des
une période d’immobilisation allant au-delà de 180 carburants à chaque sortie aux frontières du pays
jours, délai de franchise compris. Article 81 LF

La période d’immobilisation des conteneurs est Est instaurée une taxe sur la consommation des
décomptée à partir du déchargement total de la carburants à chaque sortie aux frontières du pays, dont
cargaison à quai du port de commerce les tarifs sont fixés comme suit :

Cette taxe est versée après restitution du conteneur au  500 DA pour les véhicules de tourisme ;
lieu désigné par l’armateur/transporteur ou son  3.500 DA pour les véhicules utilitaires et camions
représentant dans un délai qui ne saurait dépasser les moins de 10 tonnes ;
cinq (05) jours ouvrables.  12.000 DA pour les camions de plus de 10 tonnes
et bus.

41. Autorisation d’importation d’équipement de moins 45. Rattachement des subventions accordées pour
de 3 ans l’acquisition de biens amortissables aux résultats
Article 107 de la LF imposables.
Article 13 LF – Article 144 du CIDTA
Le dédouanement pour la mise en consommation, des
équipements de travaux publics, de construction, Auparavant, les subventions accordées pour
d'irrigation et de carrière non fabriqués en Algérie et l’acquisition de biens amortissables étaient rattachées
dont l'âge n'excède pas trois (03) ans, pour leurs aux résultats des exercices, suivant celui de leur
comptes propres est désormais autorisé. encaissement, selon la période d’amortissement,
lorsque cette dernière dépasse cinq (05) ans.
Les modalités d’application des dispositions de cet
article sont définies par voie réglementaire
7
Désormais, elles sont rattachées aux résultats
imposables des entreprises bénéficiaires en fonction de
la période d’amortissement des biens acquis. Contact :
Ramzi OUALI
rouali@kpmg.dz
46. Documentation exigée pour la radiation du registre dz-kpmg-news@kpmg.dz
de commerce
Article 88 du LF
KPMG Algérie SPA
La radiation du registre de commerce ne peut avoir lieu
A Alger
qu’après présentation, selon le cas, des documents
suivants : Immeuble KPMG
Lot 94 Zone d'Affaires Bab Ezzouar,
Alger, Algérie
- Un bilan de cessation d’activité visé par les services
fiscaux, pour les personnes soumises au régime du Tel: 00 213 (0) 982 400 877
réel ; Fax: 00 213 (0) 982 400 835
- Une déclaration de cessation d’activité visée par les
services fiscaux, pour les personnes soumises au A Oran
régime de l’impôt forfaitaire unique.
05, Cooperative Adnane Mustapha,
Zhun Usto, 31000 Oran

Tel: 00 213 (0) 41 83 81 56


Entrée en vigueur Fax: 00 213 (0) 41 83 81 58

Web site: www.kpmg.dz

Les dispositions de la présente loi de finances pour


2021 entrent en vigueur un jour franc après la
publication de celle-ci dans le journal officiel.

Les informations contenues dans ce document sont d’ordre général et ne sont pas destinées à traiter les particularités d’une personne ou d’une entité. Bien que
nous fassions tout notre possible pour fournir des informations exactes et appropriées, nous ne pouvons garantir que ces informations seront toujours exactes à une
date ultérieure. Elles ne peuvent ni ne doivent servir de support à des décisions sans validation par les professionnels ad hoc.

KPMG Algérie S.P.A. est une société par actions au capital social de 100 030 000.00 DZD, inscrite au registre de commerce d’Alger sous le numéro 02B 0018309
16/00. Numéro de Carte d’Immatriculation Fiscale 000216289042735. Siège social : Lot N° 94, Centre des Affaires, Bab-Ezzouar, Alger, Algérie.

© 2021 KPMG S.P.A. est membre du réseau KPMG constitué de cabinets indépendants adhérents de KPMG International Coopérative (« KPMG International »), une
entité de droit suisse. KPMG International ne propose pas de services aux clients. Aucun cabinet membre n’a le droit d’engager KPMG International ou les autres
cabinets membres vis-à-vis des tiers. KPMG International n'a le droit d'engager aucun cabinet membre.