Vous êtes sur la page 1sur 2

LES DEFIS DE L'ENSEIGNEMENT DE LA MATIÈRE PAR INTÉGRATION DE LA LANGUE

ÉTRANGÈRE (E.M.I.L.E.) EN FRANCE: le rôle et l'utilisation de la langue à l'intersection entre deux


disciplines dans l'enseignement secondaire.
Auteur : Evgenia Bakaldina (Nicol)

Résumé.
Le projet de thèse vise à décrire et analyser le fonctionnement et l'utilisation de la langue dans le
contexte spécifique d'EMILE qui se situe au croisement de deux types d'enseignement : celui de la
langue vivante et de la discipline non-linguistique (DNL). Le travail de recherche étudie dans quelle
mesure un statut particulier de la langue en cours d'EMILE (à la fois un objet et un outil
d'apprentissage) modifie les conditions et les résultats de l'apprentissage. Le projet prend en compte
les attitudes, les choix pédagogiques et méthodologiques des professeurs de DNL et de LV2, les
motivations et les représentations que les professeurs et les élèves construisent autour du concept
EMILE dans le secondaire. Le fonctionnement, l'utilisation de la langue, les choix pédagogiques,
méthodologiques et les attitudes sont étudiés par le biais de l'observation des cours d'EMILE
(l'enseignement de la DNL-histoire en LV2). Les représentations et la motivation des professeurs et
des élèves sont analysées à l'aide de questionnaires et d'entretiens. L'étude de ces éléments permet
de tirer des conclusions concernant les conditions et les résultats de l'apprentissage de LV2 en
EMILE en se basant sur le cadre théorique construit. La recherche menée permettra de déterminer si
le concept de l'EMILE confère plus de réalité à l'apprentissage, s'il est susceptible de modifier la
motivation des élèves, ainsi que leurs attitudes envers la langue et même la façon dont ils se servent
de la langue. En outre, la spécificité de ce type d'enseignement réside dans l'interdépendance des
tâches pédagogiques entre les deux disciplines, ainsi que l'émergence de nouveaux matériaux
conçus spécifiquement pour ce contexte particulier d'apprentissage. Les résultats des évaluations
formatives et sommatives des élèves indiqueront s'il existe aussi une interdépendance des résultats
des élèves en histoire et en anglais. Les analyses ouvriront des pistes de réflexion sur l'enjeu
principal d'EMILE : donner une place à la langue étrangère en tant qu'outil d'accès aux
connaissances de la DNL pour le plus grand nombre d'élèves possible.

Titre traduit
CHALLENGES IN CONTENT AND LANGUAGE INTEGRATED LEARNING (C.L.I.L.)
EDUCATION at French secondary school : the role and use of language at the crossroads of two
disciplines.

Abstract.
This research projet describes and analyses the language usage and functioning in the particular
context of CLIL at the intersection of two teaching types : language and content. The current study
examines to what extent the specific status of language at CLIL (being both a learning object and a
tool) modifies learning conditions and outcome. The project equally explores CLIL teachers'
attitudes, their methodological and pedagogical choices, as well as teachers' and learners' subjective
representations with regard to the concept of CLIL at secondary school level. Language usage and
functioning, as well as teachers' attitudes and their methodological and pedagogical choices are
examined using a direct observation method of CLIL lessons (content /history taught in ESL).
Teachers and learners' representations and motivations are analyzed by means of questionnaires and
interviews. Study of these elements helps to draw conclusions about foreign language learning
conditions and outcomes at CLIL while drawing upon the findings of the paper theoretical part. The
aim of the research is to show whether CLIL confers more authenticity to learning, can modify
learners' motivation and attitude towards the language and even the way they employ it. Moreover,
the particularity of CLIL lies in the interdependence of learning tasks between the two disciplines
taught, as well as emergence of new materials designed precisely for this specific learning context.
Learners' formative and summative evaluation results will show whether there is also
interdependence of learners' performance in History and English. The analyses will open up areas
for further discussion about a key issue in CLIL – creating a place for the foreign language as a tool
for accessing learning content, with the ultimate purpose of making the language available to largest
possible number of learners.