Vous êtes sur la page 1sur 9

CHAPITRE 1

Introduction à l’environnement MATLAB

1.1 Introduction :

Dans ce chapitre, l’environnement MATLAB avec ses différentes fenêtres est présenté en
premier lieu. Nous introduisons ensuite un ensemble d’éléments de base (commandes et
variables générales) nécessaire pour débuter avec MATLAB. Finalement, un premier
contact pour montrer rapidement le principe de fonctionnement du logiciel.

1.2 Définition de MATLAB :

 MATLAB est une abréviation de MATrix LABoratory.

 MATLAB est un logiciel développé et commercialisé par la société américaine The


Mathworks.
(http://www.mathworks.com).

 MATLAB est un logiciel puissant de calcul numérique et de visualisation


graphique.

 MATLAB est un langage de programmation adapté pour les problèmes


scientifiques, grâce à ses fonctions spécialisées.

 MATLAB considère tous les scalaires et les variables comme des matrices.

 MATLAB fonctionne dans plusieurs environnements (Systèmes d’exploitation) tels


qu’UNIX, Windows, MAC OS (Macintosh Operating System).

 MATLAB est un langage de programmation très proche du langage C, avec


l’avantage de reconnaitre de nombreuses fonctions pré-codées dans le logiciel.
L’intérêt de MATLAB tient aussi, à sa simplicité d’utilisation, pas de compilation
et à sa convivialité.

 MATLAB est un outil très utilisé en :

 Recherche scientifique.
 Enseignement (universités, écoles d’ingénieurs,…).
 Industrie (automobile, avionique, robotique, chimie,…).

Ecole Nationale Polytechnique de Constantine (ENPC) Département E.E.A


Cours : Langages de programmation (3ème année ÉLE et AUT) Par : Dr. T. Zabaiou
MATLAB possède deux modes de fonctionnement.

a) Mode interactif :
MATLAB exécute les instructions au fur et à mesure qu’elles sont données par
l’usager. Dès que vous entrez une commande, vous avez une réponse immédiate du
logiciel.

b) Mode exécutif :
MATLAB exécute ligne par ligne un fichier M (programme en langage MATLAB).

MATLAB dispose aussi:

 Simulink : C’est l’interface graphique de MATLAB permettant la modélisation


basée sur les schémas-blocs et la simulation des systèmes dynamiques linéaires et
non linéaires.

 Toolboxes (Boîtes à outils) : Ce sont des collections de fonctions (fichiers M)


développées pour des domaines d’application spécifiques (Signal Processing
Toolbox, Control System Toolbox, etc.).

Signal Processing Toolbox = Boîte à outil pour le traitement de signal.


Control System Toolbox = Boîte à outil en automatique.

 Blocksets : Des bibliothèques de blocs Simulink développées pour des domaines


d’application spécialisés (Aerospace Blockset, SymPowerSystems, etc.).

Aerospace Blockset : Simulation des systèmes aérospatiaux.

 Simscape : Extension de produits Matlab/Simulink pour permettre la


modélisation et de simulation des systèmes physiques dans les domaines suivants:

 Systèmes de transmission : SimDriveline.


 Systèmes Électroniques : SimElectronics.
 Systèmes Hydrauliques : SimHydraulics.
 Systèmes de puissance : SymPowerSystems.
 Systèmes Mécaniques : SimMechanics.

Ecole Nationale Polytechnique de Constantine (ENPC) Département E.E.A


Cours : Langages de programmation (3ème année ÉLE et AUT) Par : Dr. T. Zabaiou
1.3 Session de travail MATLAB :

Pour lancer l’exécution de MATLAB dans l’environnement Windows :

 Cliquer deux fois sur l’icône du logiciel qui se trouve sur le bureau.

 Cliquer sur Démarrer ensuite Tous les programmes, ensuite le nom de


MATLAB (Exemple : MATLAB R2014a).

 Dans ce cours, nous allons travailler avec la version R2014a de MATLAB.

Ecole Nationale Polytechnique de Constantine (ENPC) Département E.E.A


Cours : Langages de programmation (3ème année ÉLE et AUT) Par : Dr. T. Zabaiou
Au lancement, MATLAB affiche plusieurs fenêtres sur l’écran (Figure 1.1).

Répertoire
courant

Histoire de
commandes
Fenêtre de
commandes

Espace de
travail

Figure 1.1 Différentes fenêtres de l’environnent MATLAB.

Les fenêtres les plus importantes sont :

 Fenêtre de commandes (Command Window) : Dans cette fenêtre, l’usager donne


les instructions (valeurs, équations ou commandes) et MATLAB retourne les
résultats. Il s’agit de la fenêtre principale de l’interface.

 Répertoire courant (Current Folder) : Permet de sélectionner et de visualiser le


répertoire de travail courant ainsi que les fichiers qu’il contient.

 Espace de travail (Workspace) : Liste toutes les variables existantes en mémoire


avec leur type, valeur, taille occupée en mémoire. Un double clic sur une ligne
permet d'accéder à la valeur de la variable.

Ecole Nationale Polytechnique de Constantine (ENPC) Département E.E.A


Cours : Langages de programmation (3ème année ÉLE et AUT) Par : Dr. T. Zabaiou
 Histoire de commandes (Command History) : Garde la trace de toutes les
commandes saisies par l’utilisateur. Un double clic permet d’exécuter une
commande.

MATLAB dispose aussi :

 Fenêtre d’édition (EDITOR) : Dans cette fenêtre, l’utilisateur peut créer ou


modifier des programmes MATLAB (Fichiers.m).

Figure 1.2 Fenêtre d’édition.

 Fenêtre Graphique (Figure) : MATLAB trace les graphiques dans ces fenêtres.

Figure 1.3 Fenêtre graphique.

Ecole Nationale Polytechnique de Constantine (ENPC) Département E.E.A


Cours : Langages de programmation (3ème année ÉLE et AUT) Par : Dr. T. Zabaiou
1.4 Éléments de base :

MATLAB dispose d’un ensemble d’éléments de base composé de commandes générales


et variables spéciales.

1.4.1 Commandes générales :

clc (Clear Command Window) : Efface toutes les commandes affichées à l’écran (efface
la fenêtre de commande).

clear var : Supprime la variable nommée (var) de l’espace de travail "Workspace".

clear all : Supprime toutes les variables crées dans l’espace de travail "Workspace".

help : Obtenir de l’aide dans MATLAB avec les mots exacts de la fonction ou de la
commande.

>> Help nom_de_la _fonction

quit (exit) : Permet de quitter MATLAB.

who et whos : Listent les variables utilisées dans l’espace de travail (Workspace).

 whos donne une description détaillée (le nom de la variable, son type et sa taille).
 who donne juste les noms des variables.

close all : Ferme toutes les fenêtres graphiques.

save : Enregistre les variables dans un fichier nom.mat pour utilisation future.

Fichiers « .mat » : fichiers contenant des données (format spécifique à Matlab).


Les avantages de ces fichiers sont la rapidité de chargement et la petite taille qu’ils
occupent.

load : Permet de lire des variables préalablement enregistrées dans le fichier nom.mat.

1.4.2 Variables spéciales :

ans : Variable temporaire contenant la réponse la plus récente (answer).

eps : Zéro machine (eps = 2.2204e-016).

inf : Valeur infini.

nan : Indique un résultat numérique non défini (not a number) 0/0 = NAN.

Ecole Nationale Polytechnique de Constantine (ENPC) Département E.E.A


Cours : Langages de programmation (3ème année ÉLE et AUT) Par : Dr. T. Zabaiou
pi : Le nombre 𝜋 =3.14159.

i et j : Unités imaginaires √−1.

1.5 Premiers pas avec MATLAB :

Cette section présente un démarrage rapide de MATLAB basé sur des exemples simples.
Cela a pour objectif de montrer comment se pratique ce logiciel dans une première
utilisation basique.

 Une fois MATLAB lancé, nous sommes en présence de l’invité « prompt » de


MATLAB qui apparait dans la fenêtre de commande (Command Window).

>>

 Il suffit d’écrire directement juste après le curseur prompt >>, puis on clique sur la
touche Entrer pour voir le résultat :

>> 10
ans =
10

 Si nous voulons écrire ou calculer une expression mais sans afficher le résultat, on
ajoute un point-virgule ";" à la fin de l’expression comme suit :

>> 10;

 Le résultat ne sera pas affiché.

 Pour faire l’affectation d’une variable, on écrit simplement : variable = valeur.

>> x = 5 ;
>> y = 8 ;

 On peut écrire plusieurs expressions dans la même ligne en les faisant séparées par
des virgules ou des points virgules. Par exemple :

>> 5+6, 2*5-1, 12-4, 24/8

ans =
11
ans =
9
ans =

Ecole Nationale Polytechnique de Constantine (ENPC) Département E.E.A


Cours : Langages de programmation (3ème année ÉLE et AUT) Par : Dr. T. Zabaiou
8
ans =
3
 Supposons que l’équation à exécuter dans MATLAB est très longue. Pour pouvoir
l’insérer dans la fenêtre de commande, il faut utiliser des points "…".

>> x = 1 + 2 + 3 + 4 + 5 + 6
x=
21

Maintenant, tapez :

>> x = 1 + 2 + 3 + 4 +...
5+ 6
x=
21

 Les deux expressions donnent le même résultat. Ceci aidera pour écrire de
longues équations dans MATLAB.

 Pour afficher un commentaire on ajoute le symbole " % " à la ligne.

>> x = 4 % x est un entier naturel


x=
4

 Si on rentre des commandes erronées, MATLAB nous l’indique par un message


d’erreur.

>> abc

Undefined function or variable 'abc'.

 Le nom d’une variable ne doit contenir que des caractères alphanumériques ou le


symbole ’_’ (underscore), et doit commencer par un alphabet.

>> a1=8
a1 =
8

>> a_1=8
a_1 =
8

Ecole Nationale Polytechnique de Constantine (ENPC) Département E.E.A


Cours : Langages de programmation (3ème année ÉLE et AUT) Par : Dr. T. Zabaiou
>> 1a % si on commence par un chiffre, on aura une erreur.
1a
|
Error: Unexpected MATLAB expression.

 MATLAB fait la différence entre les minuscules et LES MAJUSCULES. "A" et "a"
sont deux identifiants différents.

 Les touches [↑] et [↓] permettent de naviguer parmi les dernières commandes
effectuées, ce qui peut être utile si l’on commet une erreur et qu’on veut éviter de
taper à nouveau toute la commande.

Ecole Nationale Polytechnique de Constantine (ENPC) Département E.E.A


Cours : Langages de programmation (3ème année ÉLE et AUT) Par : Dr. T. Zabaiou

Vous aimerez peut-être aussi