Vous êtes sur la page 1sur 34

UNIVERSITE SAINT-JOSEPH

FACULTE DE GESTION ET DE MANAGEMENT

RAPPORT DE STAGE

Lieu:
Banque du Liban et d'Outre-Mer
Saida Tel: 961-7-722801
723266
724866
739276
Beyrouth Tel: 961-1-738938
743300

Date:
Du24/7/2003 au 30/8/2003 (Saida)
Du 23/6/2003 au 17/7/2003 (Beyrouth)

Service d'acceuil:
Comptoir et Crédit
Département Ressources Humaines

Réalisé par:
Zaher Hmayed
Etudiant en 2ème année de licence

Adréssé à:
FGM-USJ
SAIDA

Rédigé le:
15/9/2003

1
PLAN

Remerciments
Introduction
Le secteur bancaire libanais en général
A) Historique et Evolutionde la banque
BLOM: Objectifs et Stratégies
La structure de la BLOM
Le Département de Ressources Humaines
B) Introduction au comptoir
1) Compte de dépôt
i) Compte courant
ii) Compte d'épargne
 Compte d'épargne à terme
 Compte d'épargne à vue
2) Conditions pour ouvrir un compte
i)Identité
ii)Capacité
iii) Incapables mineurs
3) Modalités pratiques
4) La procuration
5) Différents genres de comptes
i) Compte joint (et/ou)
ii) Compte conjoint (et)
6) Clôture d'un compte
i)La rupture du part du client
ii)La rupture pour décès du titulaire
iii)La rupture du part de la banque
C) Les opérations du comptoir

2
1) Les opérations en espèces
i) Les versements
ii) Les retraits
2) Les opérations par chèques
i)Le chèque: fonction et définition
ii)Délivrance de chéquier
iii)Les types de chèque
3) Les cartes de paiements
i)Credit card
ii)Debit card
iii)Cartes à puces
D)Autres opérations au comptoir
1)Dépôt cash
2)Paiement cash
3)Transfert account/account
4)Change
5)Chèques pour la collection
6)Les paiements fiscals
E)Compensation
1)Chambre de compensation
2)Chèques envoyés par la BLOM à la BDL
3)Chèques reçus de la BDL sur la BLOM
F)Les services et produits de la BLOM
1)Domiciliation
2)Saving plans
i) Waladi
ii) Damanati
3)Banker net
4)Phone banking(ALLO BLOM)
5)Arope

3
6)Investment banking(BALOM)
7)Long horaire
G)Genres de crédits
1)Crédits accordés aux particuliers
i)Voiture (Sayarati)
ii)Crédit personnel (Kardi)
iii) Maison (Darati)
2)Crédits accordés aux sociétés
Les informations requises
1)Pour les particuliers
2)Pour les sociétés
H) Media
I) Le positionnement de la BLOM dans le secteur bancaire
Conclusion

4
Remerciments
Permettez-moi avant tout de remercier la Banque du Liban et d'Outre-Mer de
m'avoir permis de suivre mon stage et de m'avoir bien accueilli.
Je tiens notamment à remercier :
M. Moufid Najjar, directeur de l'agence Saida ,
M. Omar Hammoud, sous-directeur de l'agence ,
et tout les employés qui m'ont bien aidé durant mon stage:
Mme Nadida Barada, résponsable "Teller"
M.Ryad Kalach, résponsable "Teller"
M. Radwan Khaled, résponsable "Crédit"
M. Nasser Hachem, "Head Teller"
Mme Naifa Haidar, "Teller'
M. Georges Nahra, "Teller"
Mme Sahar Awji, "Teller"
Mme Rania Assaf, "Teller"
M. Walid Wattar,"CSO1"
Mme May Zibawi,"CSO"
M. Mohamad Ghorabi, "CSO"
M. Abdel Hadi Akoum,"Centraliste"
M. Mostafa Iskandarani, "Compensation"

1
CSO: Customer Service Office

5
Introduction
Toute formation, pour être complétaire nécessite autant de temps au niveau
pratique qu'au niveau théorique. Pour pouvoir appliquer les méthodes enseignées,
la BLOM m'a donné l'occasion de travailler dans le département de Ressources
Humaines à Beyrouth et dans le département de la comptabilité à Saida. Ce stage
qui m'a occupé pendant deux mois m'a donné un avant goût à la vie active, aux
relations qui nous sont offertes et aux étapes qui me restent à franchir pour être
assez expérimenté.
Je me suis rendu à la banque en Mars avec une lettre de recommendation de
l'université. En mi-juin, j'ai reçu un appel téléphonique de la banque me prevenant
que je pouvais débuter mon stage d'abord dans le départment de ressources
humaines puis à l'agence de Saida.
Alors j'ai commencé mon stage dans le département de ressources humaines le
23/6/2003 et jusqu'à le 17/7/2003, et à l'agence de Saida le 24/7/2003 et jusqu'à le
30/8/2003.

6
Le secteur bancaire libanais en général:
Le Liban est depuis longtemps connu comme un pays de services. Le secteur
bancaire est le domaine le plus important des services libanais car compte tenu de
la surface et du nombre des habitants de ce pays, le nombre de banques se trouve
très important.
Avant la guerre libanaise, ce secteur se trouve très développé et le Liban
occupait la première place dans le Moyen-Orient.
Dans ces dernières années, Beyrouth a essuyé les traces de la destruction et
s'approche à reprendre sa position initiale dans le marché monétaire. Malgré la
période de récession économique que vit le Liban, le secteur bancaire ne cesse de se
développer de 25.3% en 1997 par rapport à 1996, ce qui nous prouve que la valeur
ajoutée des banques est très élevée au Liban.
En 1997, le nombre des employés dans les diverses banques libanaises est arrivé
à 15033 employés.

7
A) Historique et Evolution de la banque::
La Banque du Liban et d'Outre-Mer (BLOM) avec tout son groupe est engagée
dans le secteur bancaire et exerce des activités financières dans la République
Libanaise.
La banque est fondée comme étant une banque commerciale en juin 1951 par
Messrs les fondateurs essentiels qui sont Hussein Al Oueini, Georges Maalouf,
Najib Yafet et Boutros El Khoury. La banque est une société anonyme libanaise
enregistrée dans le registre commercial à Beyrouth sous le nombre de 2464 et elle a
le nombre 14 dans la liste des banques libanaises à la Banque Centrale.
La banque a 271 actionnaires dont un groupe d'actionnaires possède la majorité
des actions de la banque.
Docteur Naaman Azhari est devenu le directeur général de la banque en 1961 et
en 1970 il est élu le président directeur général. Il était au début des années 60 le
ministère économique et monétaire de la Syrie et il est choisi comme la personnalité
bancaire de l'année 1999 parmi tout le monde Arabe par l'Union des Banques
Arabes.
La banque a vécu une lente croissance en ses premières années mais durant
cette période elle a pu survivre contre la surveillance bancaire sévère et les crises
politiques.
Après 1970, la croissance est accrue et en 1981 la banque avait 17 branches dans
la République Libanaise et elle est devenue la banque la plus large au Liban et ceci
par le total actif et le total des dépôts jusqu'à cette année.(Elle est le leader du
secteur depuis 1981).
En réponse aux crises libanaises et à la guerre civile en 1975 la banque s'est
développée internationalement et a fondé des branches dans le Moyen-
Orient(Dubai en 1974, Sharjah en 1978 et Muscat en 1982) et une branche à
Londres en 1983.
En 1976, la banque a fondé Banorabe Paris et a détenu 48% de son capital.

8
En 1979, et 1988, les actionnaires ont vendu leurs actions de Banorabe Holding
S.A qui est une compagnie aquise par les actionnaires de BLOM.
En 1983, BLOM est devenue un actionnaire de Banorient et ensemble avec les
compagnies aquises par les actionnaires de BLOM avaient 86.3% du capital du
Banorient.
En 1993, la banque a ouvert une branche à Limasol, Chypre sous le nom de
"off-shore banking unit" et a fondée BALOM en 1994 qui est une banque
d'investissement.
En 1996, la banque a aquis 99.96% de Banorabe Holding S.A.
En janvier 1997, la banque a placé son tête-bureau dans un formidable
immeuble à Verdun (Beyrouth) qui est considéré comme une marque
architecturale au Liban.

9
BLOM: Objectifs et Stratégies:
BLOM connaît qu'elle opère au Liban dans un environnement politique et
économique perturbé. Pour cela , son objectif principal et sa stratégie était
d'assurer la protection de ses clients et maintenir sa reputation comme une des
banques les plus protectrices au Liban. Pour réaliser cet objectif, la banque
maintient un ratio de liquidité élevé, protège les dividendes des actionnaires des
risques de dépréciation de la monnaie et cherche à diversifier ces endroits
géographiques.
A court terme, BLOM va continuer à appliquer une politique générale
conservatrice et une stratégie de crédit attentive, de se concentrer sur les clients qui
ont démontré leur abilité de s'adapté aux différentes situations et d'investir dans
l'infrastructure pour procurer une bonne qualité de services pour ses clients.
A moyen et long terme, la banque considère que sa réputation aide à attirer et à
maintenir les dépôts sans être influencer par les hauts taux d'intérêt offerts par les
autres banques libanaises.
La banque cherche à maintenir sa position comme une principale institution
bancaire au Liban. BLOM espère accroître ses branches selon la limite(au
maximum de deux branches dans une seule année, limite imposée par la Banque
Centrale) et utiliser les systèmes informatiques les plus technologiques.
Dans un plus long terme, la banque a une opportunité de maximisation de ses
recettes potentielles en faisant accroître ses prêts dans les autres monnaies pour
élever le ratio de 40%(à présent) à 70% qui est la limite autorisée par la Banque du
Liban.

10
La structure de la BLOM:
La BLOM est composée de 42 branches et de 15 départements. L'effectif est de
815 employés(jusqu'à la date d'avril 2000)
Spécifiquement la BLOM emploie 460 hommes et 355 femmes. 51% des
employés sont répartis dans un intervalle d'âge qui varie entre 25 et 40 ans ce qui
montre que la majorité des salariés est une jeune génération.
En fait depuis trois ans un nouveau système opérationnel a été installé à la
BLOM et a influencé la politique de recrutement: Durant cette période le tiers du
total des employés a été remplacé(licencié) et de nouveaux critères de recrutement
sont adoptés spécifiquement le baggage académique(42% des employés ont des
diplômes universitaires.
Les branches de la banque sont les suivantes:
1. Agence principale à Verdun près de la Concorde
2. Hamra
3. Rawché
4. Badaro
5. Borj Hammoud
6. Ghobairi
7. Chyah
8. Dawra
9. Elissar
10. El Mazraa
11. Ein El Roummaneh
12. Sanayeaa
13. Achrafieh
14. Rmeil
15. Jnah
16. Mar El Elias
17. Borj El Barajneh

11
18. Borj Abi Haidar
19. Maarad
20. Estiklal
21.Aramoun
22. Kaslik
23. Nouwairi
24. Saifi
25. Verdun
26. Tarik Jdidé
27. Intilias
28. Hazmieh
29. Ein El Mraiseh
30. Sin El Fil
31.Bliss
32. Zalka
33. Haret Hrek
34. Jounieh
35. Tripoli (Tall)
36. Tripoli (Zahrieh)
37. Tripoli (Azmi)
38. Tripoli (Abi Samra)
39. Chtoura
40. Zahlé
41. Saida
42. Tyr
43. Nabatieh

et hors Liban il y a:
1. Syrie (Duty Free)
2. Chypre

12
3. Banque Banorabe (France)
Banque Banorabe (Dubai, Sharjah et Muscat)
4. Banque Banorient (Suisse)

et il y a encore:
1. BLOMINVEST BANK (pour les affaires)
2. AROPE INSURANCE (pour l'assurance)
La branche où j'ai passé mon stage est celle de Saida. Les fonctions se répartissent
selon cet organigramme:

Moufid Najjar

Omar Hammoud

Nadida Barada Ryad Kalach Radwan Khaled

Nasser Hachem Mostafa Iskndrani Abed Akoum May Zibawi

Naifa Haidar Mhamad Gorabi

Sahar Awji Walid Wattar

Georges Nahra

Rania Assaf

13
Le Département de Ressources Humaines:
L'objectif principal du département des ressources humaines est de fournir à la
compagnie une main d'oeuvre qualifiée et de continuer à assurer le bon rendement des
employés et de développer leurs calibres à travers une formation intensive dans le but
de réaliser l'objectif de l'organisation.
Le département ressources humaines est divisé en 2 sections:
1. Personnel
2. Formation et développement
La section "Personnel" est formée de 8 employés, dont les tâches sont les
suivantes: salaires, bonus, crédit, assurance, CNSS, rapports BDL, attestations,
vacances, horaire(présence et absentéisme).
La section de "Formation et développement"est formée de 4 employés qui ont
comme tâches: Recrutement, promotion, appréciation, formation interne et externe,
rotation des employés, les différents projets comme job description, profil du candidat,
job requirement…
Le département ressources humaines est formée au total de 12 employés dont le
Directeur de Ressources Humaines est le responsable de toutes les activités.
Notons que 3 sont des hommes (office clerk) et 9 sont des femmes selon le
Directeur Resssources Humaines ceci est dû au fait que les femmes sont plus
tolérantes, comprehensives, écoutantes, réceptives et cette attitude est exigée pour le
poste de "human resources officer" en plus peu sont les candidates hommes qui se
présentent au poste de human resources officer.

14
Mon stage à BLOM dans le Département Ressources Humaines était dans la
section "Formation et Développement". Notre tâche principale était le recrutement.
Pour être recruté, le candidat doit remplir une application qui contient les
informations suivantes:
-Nom et Prénom
-Date et Lieu de naissance
-Nationalité
-Religion et section
-Adresse
-Numéro de téléphone
-Lieu et numéro du registre civil
-Nom du père et mère avec leurs date de naissance et leurs professions
-Nombre des frères et soeurs avec leurs noms, leurs professions et leurs date de
naissance
-Etat civil
-Education scolaire et universitaire
-Diplômes, licences…
-Profession
-Reférence
-Points forts et faibles…
Cette application sera introduite à l'ordinateur en utilisant le système
d'informatique "Oracle".
Un examen écrit est obligatoire. Le candidat sera examiné en mathématique, IQ
et langue(Arabe et Français ou Anglais).
Après l'examen écrit, il y a un entrevue avec le Directeur des Ressources
Humaines qui donnera sa recommendation.
A la fin la commité Personnel se réunit pour choisir un candidat.

15
B)Introduction au comptoir:
Le système d'informatique appliqué à la banque est appelé "AS 400". Grâce à ce
programme toutes les opérations du comptoir sont efféctuées. Ce programme assure
encore une connection permanante entre toutes les branches de la BLOM qui seront
toujours "on line". Il se compose de:

1) Select Operations Group


2) Purchased Checks Menu
3) Incoming Checks Menu
4) Forex Menu
5) Accounts Management Menu
6) Checkbook Menu
7) Daily Transactions Menu
8) Passbook Menu……

On inscit notre selection, puis on appuie sur la touche "enter". La plupart des
opérations effectées au comptoir sont à partir la selection 1 qui nous donne encore
plusieurs options:

1) Teller Interbranch Menu


2) Interbranch Operations
3) L/C Operations
4) L/G Operations
5) Documentary Remittance
6) Clearing Operations/Branch
Les deux premiers options sont les plus utilisés parmi ces options

16
1)Compte de dépôt:
On peut définir le compte comme un état comptable sur lequel est inscrit l'ensembe
des opérations efféctuées entre la banque et son client.
Les remises, versements…sont inscrites au "crédit" (espèces, chèques et virments
reçus…) alors que les retraits sont inscrits au"débit" (chèques émis, prélèvements
espèces, frais divers dus, prélèvements automatique).
Le solde est créditeur en cas d'avoir du client chez le banquier, et il est débiteur si le
titulaire du compte doit de l'argent à son banquier.
Deux types de dépôt peuvent être efféctués auprès des banques : dépôt à vue et dépôt à
terme. Dans le premier cas le retrait peut avoir lieu à n'importe quel moment, par
contre les dépôt à terme ne peuvent faire l'objet d'un retrait qu'à échéance fixe. Si le
retrait doit être fait avant cette échéance il y a réduction du taux d'intérêt.

i)Compte Courant:
Ce compte est utilisé par les particuliers, les commerçants et les industriels dans leurs
affaires. Il est appelé encore compte chèque. Les retraits peuvent prendre place à
n'importe quel moment et souvent par des chèques. Il est généralement créditeur, dans
le cas d'un compte courant débiteur la banque prend une commission sur le solde
créditeur le plus élevé. Ce compte est soumis à l'impôt fiscal qui est 12% sur les
intérêts créditeurs. L'arrêté peut être semestriel ou annuel.

ii) Compte d'épargne:


C'est un compte créditeur qui sert à constituer un capital pour des projets futurs. Il
peut s'ouvrir uniquement au nom d'une ou plusieurs personnes physiques ou au nom
d'une institution à but non lucrative. Les versements ou retraits se font uniquement en
espèces ou par virements d'autre comptes. Lors de l'ouverture du compte la banque
délivre au titulaire un carnet d'épargne qui est nécessaire lors de chaque transaction.
Ce type de compte ne subit pas des taxes et des frais fiscaux. Mais depuis Février passé
un taxe de 5% sur l'intérêt est prélevé. Il ya deux types de comptes d'épargne:

17
 Compte d'épargne à terme: Ce compte est une formule par laquelle
l'épargnant demande à la banque de lui bloquer des sommes pour un certains
temps. Les échéances peuvent être mensuelle, trimestrielle, semestrielle ou
annuelle. Ce bloquage génère des remunérations qui seront calculées à
l'échéance dont ne peut pas faire les retraits avant l'échéance. En cas d'urgence
il y aura une pénalité.
 Compte d'épargne à vue: Le compte d'épargne à vue est remboursable à
tout moment sur simple demande du titulaire du compte. Les intérêts qu'il
génère sont très faibles.

2) Conditions pour ouvrir un compte:


Pour ouvrir un compte, le banquier doit verifier l'identité et la capacité de la personne
qui sera titulaire du compte.
L'identité: (carte d'identité nationale ou passeport)
Ce document official contient le nom, le prenom, date et lieu de naissance, nationalité,
domicile et l'activité professionelle.
La capacité: le banquier doit s'assurer de sa capacité. La capacité c'est l'aptitude à
passer les actes juridiques, donc une personne incapable est une personne qui ne peut
pas éxercer ses droits librement.
Les incapables sont soit des incapables mineurs soit incapables majeurs.
Les Incapables Mineurs: sont toute personne ayant moins que 18 ans et doit de ce fait
être remplacée dans la plupart des actes par son représentant legal: les parents ou
tuteur.
Les Incapables Majeurs:
 La tutelle: il s'agit d'une incapacité totale. Le majeur sous tutelle est représenté
par son tuteur pour tout les actes de la vie civile (malade mentale).
 La curatelle: il s'agit d'une incapacité partielle. Le majeur sous curatelle peut
accomplir certains actes simples mais doit se faire assister à son curateur pour
les opérations importantes.

18
 La sauveguarde de justice: il s'agit d'une mesure temporaire permettant à une
personne majeure considérée comme incapable par intermittence de pouvoir
demander l'annulation de certains actes passés par elles à son detriment.

3) Modalités Pratiques:
Une fois que le particulier a apporté la preuve de son identité et de sa capacité, la
banque peut procéder à l'ouverture du compte.
Le particulier signe sur les feuilles nécessaires et sur un carton de
signature(spécimen de signature). Ensuite le client se voit attribuer un numéro de
compte qui contient le code de la banque, code de l'agence, genre du compte, la
devise et le numéro de compte du client.

4)La procuration:
A l'ouverture de compte ou à tout autre moment après cette ouverture, le titulaire
d'un compte peut donner procuration à un tiers. La procuration (mandat) est
l'autorisation à une tiers personne de faire fonctionner le compte.

5) Différents genres de compte:


i) compte joint (et/ou): ouvert au nom de deux ou plusieurs personnes, la
présence de tous les cotitulaires n'est pas nécessaire, càd il suffit la présence d'un
d'eux pour faire des opérations de dépôts et de retraits.
ii)compte conjoint (et): dans ce genre de compte, la présence de tous les
cotitulaires est obligatoire lors des opérations de retraits et de dépôts. Pour faciliter
la circulation du compte les cotitulaires signent la procuration pour que un et/ou
deux cotitulaires puissant faire les opérations, alors dans ce cas le compte conjoint
devient un compte joint.

19
6)Clôture du compte:
Le compte peut être clôturé por trois raisons:
Suite au désir du client, sa mort ou la rupture du fait de la banque.
i) La rupture du fait du client:
Si le client n'est pas satisfait des services rendus ou s'il a trouvé des meilleurs services
ailleurs, il peut clôturer son compte. Il s'arrange pour que la position de son compte
soit ramenée à zero, et ne le fonctionne plus.
ii) La rupture pour décès du titulaire:
Si le titulaire du compte est décédé, le compte est mis sous surveillance. Si le compte est
un compte joint, le décès du cotitulaire n'entraîne le blocage du compte qu'à la
demande des héritiers. En cas de compte conjoint , le décès du cotitulaire entraîne un
blocage du compte.
iii) La rupture du fait de la banque:
La banque peut clôturer un compte pour plusieurs raisons. Mais elle doit informer le
client de sa décision et lui laisser un certain délai pour s'arranger. Dans ce cas, la
banque prend les mêmes mesures que lorsque la clôture est effectuée à la demande du
client.

C) Les opérations du comptoir:


1) Les opérations en espèces:
i) Les versements:
Le titulaire du compte peut effectuer les versements et n'aura pas à justifier sa
identité, mais ce n'est pas le cas si une autre personne veut effectuer le versement.
Les versements peuvent être effectués à n'importe quelle branche de la BLOM.
ii) Les retraits:
Seul le titulaire du compte ou son mandataire peuvent effectuer des retraits. Le
caissier doit s'assurer de l'identité de la personne qui effectue le retrait et verifier si
le compte est approvisionné.

20
2) Les opérations par chèques:
i) Le chèque: fonction et définition:
Le chèque permet au titulaire d'un compte en banque d'effectuer des paiements
sans manipulation et des retraits d'espèces.
Le chèque est un écrit par lequel une personne dénommée tireur donne l'ordre à
une autre personne dénommée tiré de payer une certaine somme à un tiers appelé
le bénéficiaire.
Trois personnes sont intervenues par un chèque:
Le tireur: c'est celui qui établit et signe le chèque.
Le tiré: c'est celui qui détient les fonds et paye, en général c'est la banque.
Le bénéficiaire: c'est celui qui reçoit le paiement
ii) Délivrance de chéquiers:
Pour délivrer un carnet de chèques à un nouveau client, la banque doit vérifier
l'identité et l'adresse du client, doit consulter le fichier central du Banque Du Liban
pour savoir si ce client est interdi d'émettre des chèques (il est sur la liste noire) .
Le chèque doit comprendre un certain nombre de mentions obligatoires: le mot
chèque, l'ordre pur et simple de payer une somme determinée, le nom du
tiré(banque ou autre), le lieu de paiement avec l'adresse complète et le numéro de
téléphone, la date et le lieu de création du chèque, le nom du tireur, son adresse
complète et sa signature.
iii) Les types de chèques:
 Chèque endossable (ordinaire): il peut être transmis par endos.
 Chèque au porteur.
 Chèque au premier bénéficiaire.
 Chèque ordre de moi-même.
 Chèque barré et non endossable: il ne peut être établis au porteur, il n'est
pas transmissible par endos, il n'est pas encaissable en espèces au guichet. Il
ne peut être encaissé que par l'intermédiaire d'un établissement de crédit.

21
 Barrement spécial: le chèque ne peut être présenté qu'à la banque
mentionnée entre les deux barres.
 Chéque visé: c'est un chéque ordinaire dont le tiré garantit à la création
l'existence de la provision. Cette garantie est effectuée par l'apposition d'un
visa. Cette possibilité n'est pratiquement jamais utilisée.
 Chèque certifié: dont la banque atteste l'existence de la provision pendant le
délai d'encaissement. La certification du chèque peut être demandée par le
tireur ou le bénéficiaire; elle ne peut être refusée par le tiré que pour
insuffisance de provision.
 Chèque de banque: émis par la banque soit sur l'une de ses agences soit sur
une autre banque. Le porteur du chèque est assuré de son paiement pendant
toute la durée de validité du chèque.
 Chèque de voyage: il est d'un montant défini, acheté à la banque pour éviter
au touriste ou homme d'affaires le risque de l'argent liquide qui pourrait
être égaré ou volé.

3) Les cartes de paiements:


Le paiement par chèque présente un certain nombre d'inconvénients, le recours aux
cartes de paiement est de en plus développé. Le particulier peut utiliser des cartes de
paiement pour régler la plupart de ses achats chez les commerçants.
La carte de paiement se présente sous la forme d'un rectangle de plastique rigide
comportant:
 Au recto: le nom de la carte, le numéro de la carte, la période de validité, le nom
de la banque qui a délivré la carte, le nom du titulaire et une puce éléctronique
 Au verso: une bande magnétique et un spécimen de la signature du titulaire de
la carte.
Le titulaire reçoit un code secret qu'il sera seul à connaître et qu'il devra taper pour
tout retrait. La carte reste la propriété de la banque.
On distingue:

22
 Debit card: qui permet de retirer de l'argent de son propre compte, à
condition de ne pas dépasser la limite.
 Credit card: elle est liée à la crédibilité financière et à l'engagement financier.
Elle a une certaine limite et sur laquelle on paie des intérêts. Il y a trois sortes de
credit card qui sont: regular, gold et platinium. Ils se diffèrent par la limite, les
services et le prix.
 Carte à puce: il s'agit de la carte prépayée qui contient une puce électronique
dans laquelle est emmagasinée une certaine somme. Celle-ci est débitée au fur et
à mesure que des achats sont effectués.

D) Autres opérations au comptoir:


1) Dépôt cash:
Si le client veut déposer de l'argent cash, il peut les mettre soit dans un compte courant
ou compte d'épargne. Dans le premier cas il reçoit un reçu qui représente la preuve du
dépôt. Une copie du reçu va au client, une deuxième est classée dans les fichiers de la
banque, et une troisième est envoyée à l'agence centrale. Dans le deuxième cas ce dépôt
est inscrit sur le carnet d'épargne. La date de valeur d'un dépôt en dollars est 7 jours
après la déposition alors que en livres libanaises est 1 jour.

2) Paiement cash:
C'est quand le client effectue un retrait de son compte. Dans ce cas le retrait est
supposé avoir eu lieu avant un jour de travail.

3) Transfert account/account:
Dans ce cas un compte va être crédité et l'autre débité. Le transfert peut se faire d'un
client de la banque à un autre client. Dans ce cas l'authorisation du directeur est
obligatoire. Le virement peut se faire encore d'un compte à un autre du même client si
ce client a plusieurs types de comptes.

23
4) Change:
C'est le cas où un client veut acheter ou vendre une monnaie. D'abord il signe sur une
feuille qui spécifie le type de l'opération de change. Les taux qui doivent être appliqués
dans chaque opération de change sont indiqués chaque matin. Notons que le Samedi il
n'y a pas de change car il n'ya pas de Bourse.
Dans l'opération de change, la banque doit être toujours gagnante: la monnaie
principale est achetée au taux bas et vendue au taux élevée. C'est le cas contraire pour
les monnaies secondaires

5) Chèques pour la collection:


Il s'agit des clients qui détiennent des chèques tirés sur d'autres banques que la
BLOM. Ces chèques peuvent être déposés dans leurs comptes. Mais d'abord ils sont
envoyés à la chamber de compensation à la Banque Du Liban. La BLOM profite d'une
commission sur le dépôt de ces chèques.

6) Les paiements fiscals:


Il s'agit de paiement de la mécanique des voitures et de l'assurance obligatoire.

E) Compensation:
1) Chambre de compensation:
C'est le lieu dans la BDL où se rencontrent les différentes banques pour échanger les
valeurs qu'elles détiennent les unes par rapport les autres. À la compensation, chaque
banque calcule ce qu'elle doit recevoir et ce qu'elle doit payer à l'égard de ses
confrères.

2) Chèques envoyés par la BLOM à la BDL:

24
Ce sont les chèques qui ont été déposés à la BLOM par les clients. Mais pour être
déposer dans leurs comptes, ils doivent d'abord être envoyés à la BDL pour être
compensés.

3) Chèques reçus de la BDL sur la BLOM:


Ces chèques sont ceux tirés par des clients de la banque au profit de certaines
personnes. Une fois reçus, la banque s'assure que le client a la provision suffisante. Si
cette provision est présente , le compte de ce client est débité du montant de chèque. Si
la provision est insuffisante, le chèque est retourné impayé ou il y aura un transfert
d'un compte à un autre pour alimenter le compte chèque (avec l'accord du client).

F) Les services et produits de la BLOM:


En plus des opérations bancaires habituelles offertes par la banque commerciale(ex:
Lettres de Crédit, Crédit, Transferts,…) et en vue d'augmenter le nombre de services
BLOM a introduit les produits suivants:
Phone banking, Domiciliation, Banker net, Credit card, Debit card, Personal loan, Car
loan, Damanati, Waladi, Arope, Investment banking(BALOM), Un long horaire.
BLOM couvre tous les produits présents sur le marché libanais sans exception.

1) Domiciliation:
C'est la domiciliation des factures de téléphone et des salaires.
Dans le premier cas, ce service facilite le paiement des factures de téléphone à travers
la banque. Dans le deuxième cas, le salarié peut recevoir son salaire à travers la
banque en utilisant ca carte (Banker net), ou au comptoir.

2) Saving plans:
Ce sont des programmes d'épargne à long terme qui concerne l'éducation universitaire
des enfants (Waladi), un programme d'épargne et d'assurance (Damanati), et des
crédits personnels ( Kardi et Darati…)

25
i) Waladi:
C'est un programme d'épargne à long terme qui aide à l'éducation universitaire des
enfants. Ce programme est couplé à une prime d'assurance sur la vie et sur
l'incapacité totale permanante. Cette prime assure la continuité des paiements dans le
compte d'épargne en cas du décès du titulaire du compte ou sa incapacité totale. Ce
compte d'épargne est alimenté par des paiements mensuels débutants à 25$ et qui
assurent l'épargne de 6000 à 45000$.
Pour s'inscrire à ce programme il suffit au titulaire de donner sa date de naissance, la
date de naissance de l'enfant, le montant désiré à être épargné pour l'éducation
universitaire ou le montant à payer chaque mois.
L'âge de demandeur ne devrait pas excéder 70 ans à la maturité du programme.
L'âge de l'enfant peut avoir lieu entre 1 jour et 15 ans.
Une fois ces informations sont requises , la banque précise le montant mensuel à payer
et le montant épargné quand l'enfant atteint 18 ans.

ii) Damanati:
C'est un programme d'épargne en dollars pour ceux qui sont entre 18 et 55 ans et
couplé à une prime d'assurance sur la vie et sur l'incapacité totale permanante. Les
paiements sont soit mensuels soit annuels, la prime couvre entre 25000 et 500000$. Ce
programme peut être clôturer à n'importe quel temps ou à la date d'éxpiration càd à
60 ans.
L'économie accumulé reçoit un taux d'intérêt garanti minimum de 4.5%.
Pour s'inscrire au programme, la banque demande les informations suivantes: l'âge de
la personne, le montant couvert par la prime d'assurance et le mode de paiement
(mensuel ou annuel). Quand ces informations sont requises la banque donne au
titulaire un programme d'évolution du compte qui fait apparaître:
-le montant minimum à payer (mensuel ou annuel).
-le montant du compte à la fin de chaque année et jusqu'à l'âge de 60 ans.

26
-le montant à payer par la banque en cas du décès du titulaire ou sa incapacité totale.

3) Banker net:
C'est une carte offerte par la BLOM à ses clients leurs permettant un retrait d'argent.
Les clients qui ont domicilié leurs salaires à BLOM sont ceux qui bénéficent de ce
genre de carte. A chaque retrait le compte du client est directement débité du montant
retiré. Sa limite est de 2000$ par mois à condition qu'il y a une provision nécessaire.
Cette carte est gratuite pour la première année et au lieu de prendre le prix pour les
années qui suivent, BLOM débite le compte du client de 1500 livres libanaises chaque
mois.

4) Phone banking:
C'est un système de dialogue à travers le téléphone.
Il fournit les services suivants:
 Informations générales sur les services du BLOM(ces informations sont pour
tous les gens et non consacrés seulement aux clients du BLOM) qui
comprennent:
-Les dérnières nouvelles du mois: où les nouveaux programmes et services de la
banque sont cités.
-Les services et produits du BLOM: où tous les services et produits sont expliqués.
-Le service du message vocale: si quelqu'un désire avoir plus d'informations sur les
services du BLOM ou donner de nouvelles idées ou si il y a des remarques, il peut
laisser son nom et son numéro de téléphone, et BLOM le contacte.
 Informations sur les comptes et les marchés monétaires:(nécessite un numéro de
passe)
Ce service assure l'btention des balances des comptes, la demande d'un carnet de
chèques, savoir le taux de change…

5) Arope:

27
C'est une compagnie d'assurance fondée en 1974 par BLOM BANK et SCORE. Sa
vision et stratégie est d'identifier les besoins des clients et créer les solutions pour les
satisfier tout en:
-développant de nouveaux produits
-maintenant une bonne stratégie
-développant le département service clients pour assure rune présence globale

6) Investment Bank:
C'est BLOMINVEST, la banque d'affaires.

7) Un Long Horaire:
Durant l'hiver l'horaire est de 8h et jusqu'à 17h. Durant l'été c'est de 8h et jusqu'à
15h. Ce long horaire permet aux clients d'avoir plus de temps pour achever leurs
travaux.

G) L'octroi des crédits:


1) Crédits accordés aux particuliers:
Ce genre de crédits est octroyé aux particuliers leur permettant l'achat d'une
voiture(Sayarati), une maison(Darati) ou un crédit personnel(Kardi).
i) Voiture(Sayarati):
C'est un crédit qui permet d'acheter une voiture. Le montant du crédit est entre 3000
et 50000$. La durée du paiement est de 1 et jusqu'à 3 ans. Le taux d'intérêt varie selon
le modèle de la voiture. Si le modèle est de 1994 et jusqu'à 2003, le taux est 7.5% sur le
dollars. L'assurance sur vie, sur l'incapacité totale et sur la voiture sont inclus dans les
intérêts. Il faut payer 25% du prix de la voiture pour le vendeur à travers la BLOM et
le reste sur la durée du crédit.

L'assurance est de:

28
1.5% du prix de la voiture si le crédit est sur 1 an
2% du prix de la voiture si le crédit est sur 2 ans
et dans ces deux cas le minimum à payer est 200$.
Et 2.5% du prix de la voiture si le crédit est sur 3 ans.
Si le modèle est avant 1994, le taux d'intérêt est 11% sur les livres libanaises, il faut
payer 50% du prix de la voiture et l'assurance est de 7.5%.

Pour avoir un crédit il faut que:


-L'âge de celui qui demande le cédit soit entre 20 et 60 ans
-Son salaire doit être 4 fois et plus que le montant à payer chaque mois
-Il doit être employé dans le même établissement pour plus qu'un an ou avoir une
profession libre(Docteur, Ingénieur, Commerçant…).

Les conditions pour octroyer un tel crédit:


 La voiture sera mise en gage à l'ordre du BLOM jusqu'à le paiement total de
tous les billets.
 Il faut qu'une prime d'assurance sur la voiture soit issue de AROPE
INSURANCE.

ii) Crédit Personnel:


C'est un crédit qui permet d'obtenir entre 5500 et 18000$ ou 4.5 à 27 millions L.L. Cet
argent peut être utilisé pour financer les nécessités personnelles. La durée du crédit est
entre 1 et 3 ans. Il dépend sur l'abilité de paiement. Ces paiements sont mensuels égals
à condition que le montant mensuel n'éxède pas 25% du salaire.
Les conditions pour octroyer un tel crédit:
-Une garantie de deux personnes dont les salaires sont supérieurs ou égals à celui de
l'emprunteur.

29
-L'emprunteur doit être un employé pour plus que 5 ans et il a passé 2 années
sucessives dans le même établissement ou il a une profession libre (Docteur, Ingénieur,
Commerçant…).
-Une domiciliation du salaire ou une caution différente sont exigés.

Les informations requises pour octroyer un crédit:


-Nom et Prénom
-Date et lieu de naissance
-Numéro et lieu de registre civile
-Adresse et numéro de téléphone
-Profession
-Avoirs
-Relations bancaires
-Nombre d'enfants…

iii) Maison (Darati):


Ce crédit est pour l'achat ou une rénovation d'une maison. Le montant du crédit est
entre 15000 et 250000$. La durée est entre 7 et 10 ans.
L'emprunteur doit payer 30% du prix de la maison à travers la BLOM et le reste sur
la durée du crédit.

Les conditions pour octroyer un tel crédit:


-Le salaire de l'emprunteur doit être 3 fois et plus le montant mensuel à payer.
-L'emprunteur doit être un employé pour plus que 5 ans et il a passé 2 années
sucessives dans le même établissement ou il a une profession libre(Docteur, Ingénieur,
Commerçant…).
-Il doit encore signer 2 primes d'assurances en faveur de la BLOM: la première
comprend les risques d'incendies et les catastrophes et désastres naturelles et couvre
115% du montant du crédit. La deuxième sur la vie et couvre le montant
exceptionnelle du prêt.

30
Les informations requises pour octroyer un crédit:
-Nom et Prénom
-Date et lieu de naissance
-Numéro et lieu de registre civile
-Adresse et numéro de téléphone
-Profession
-Avoirs
-Relations bancaires
-Nombre d'enfants…

2) Crédits accordés aux sociétés:


Ce genre de crédit est accordé aux sociétés. Les sociétés sont généralement
représentées par des personnes physiques dont le pouvoir juridique varie selon la
nature de la société.

Les informations requises:


-Raison sociale
-Historique de la société
-Date de constitution
-Statut
-Forme
-Difficultés financières passées
-Faillite
-Etude de dirigeant
-L'état financier de la société:
 Analyse de trois dérniers bilans et des engagements hors bilans.
 Budgets et prévisions.

31
-Relations avec d'autres banques:
 Crédits accordés.
 Garanties demandées.
 Régularité des remboursements.

H) Media:
La BLOM est présente timidement dans les medias(TV. Presse…) sous le
slogan: "Peace of Mind".

I) Le positionnement de la BLOM dans le secteur


bancaire:
BLOM occupe depuis 1981 la première place dans le secteur bancaire, cela est
dû à sa politique stratégique et ses objectifs bien établis et révisés.
Une dernière étude faite en 1999 montre les principales banques concurantes
et leurs poids relatifs.

32
Conclusion:
Ce stage à la BLOM a été une véritable expérience vu que le passage de la théorie à la
pratique a été vraiment révélateur. On se rend vraiment compte de l'importance de la
théorie inculquée à la faculté de gestion à l'USJ sans laquelle beaucoup de terme aurait
été incompréhensible.
Ce stage fut UN véritable approche du "Monde du Travail". La notion de client,
consommateur EST ancré en moi vu que SA satisfaction était "le mot d'ordre" à la
banque. Une chance pours moi fut d'avoir été orienté dans le département de
Ressources Humaines où j'appris beaucoup de choses.
Mais le travail à la banque EST UN travail humiliant dans Ce sens où on a pas le droit
à l'erreur, où on a pas le droit de répondre à des remarques déplacées de la part du
client.
Mais ce sont toutes ces expériences qui nous forment et qui nous prouvent que le
"Monde du Travail" n'est pas aussi facile qu'on le pensait. La cré d'étudiant est
beaucoup plus agréable…

33
34