Vous êtes sur la page 1sur 102

EU 630

LA MISURA DELLE GRANDEZZE FISICHE


Tunisi, 10-16 maggio 2009

• Carlo Ferrero
• EA Chairman of Mechanical Measurements
Commission
INRIM Scientific Consultant
IMEKO TC8 Chairman
• carloferrero008@gmail.com

Etalonnage des instruments de mesure de force


(ISO 376 et EA-10/04) utilisés pour la vérification
des machines d’essais (ISO 7500-1)
Project EU 630
Plus de 2000 annèes de
metrologie
Project EU 630: Programme de Modernisation Industrielle
Action 630
Accompagnement à l’accréditation du laboratoire du CETEC

C. Ferrero, consultant INRIM


Expert international Métrologie
Inspecteur Technique pour l’accréditation SIT

1 Rappel
La formation se déroule sur 47 jours avec la participation de trois experts. Les objectifs détaillés devant être visés
sont :
o une formation spécifique dans les pratiques en matière d’essais de composants du béton
o une formation spécifique dans la pratique des étalonnage dans la métrologie force
o une formation au calcul des incertitudes dans la métrologie force
o la préparation des laboratoires du CETEC pour l’accréditation des essais dans les domaines des
composants béton et de la métrologie force sur la base de la norme ISO 17025.
Pour atteindre ces objectifs il est nécessaire de réaliser différentes séquences qui seront redistribuées dans les diverses
interventions de façon à satisfaire les objectifs prévus dans les « termes de référence » du projet.
2 Les différentes séquences
La formation « FORCE » se déroule sur 5 jours. Il n’est pas évoqué ici les séquences relatives à les essais qui doit
faire l’objet d’un document à part.
La formation se déroule avec la séquence suivant:
1) Chain de la grandeur « force » : de Étalonne primaires de force a l’étalonne de transfert
2) Traçabilité
3) Terminologie métrologique
4) Statistique relative a l'étalonnage des capteur de force.
5) Etalonnage des dynamomètres : quelques exemples pratiques relatifs aux calculs d'incertitudes suite à
une opération d’étalonnage d'une capteur de force selon les normes EN ISO 376.
6) Etalonnage des Machines d'Essais : description de la norme et quelques exemples pratiques relatifs aux
calculs d'incertitudes suite à une opération d’étalonnage d'une machine d'essai (presse) selon les normes EN 12390-4
(Appendice B) et ISO 7500-1.
7) ISO 17025 part 5 pour conduire a l'accréditation
Project EU 630: Programme de Modernisation Industrielle
2.1 Première séquence
- établir la situation existante au regard des exigences de l’ISO 17025 –part5 pour les étalonnages.
- faire la liste des évolutions et/ou aménagements progressifs à réaliser

Ces deux actions concernent la vérification, au sens large, des presses de compression. Cette étape touche tout autant
le matériel en place, le personnel, la pratique et l’ensemble des documents technique régissant la fonction «
Etalonnage » dans le laboratoire.
2.2 Second séquence
- former des auditeurs internes pour la maîtrise force pour les travaux devant être accrédités,
- établir un programme des actions à réaliser pour préparer les audits à blanc et l’audit d’accréditation.

Des audits à blanc seront réalisés par les futur auditeurs internes suivi d’une analyse du comportement des auditeurs
et des audités.

2.3 Calendrier
C’est sur la base de ces actions qui a été construit le programme d’intervention de l’expert international métrologie.
Les dates retenues, pour cet intervention (11 -15 May 2009), prennent en compte les propositions de M Younès
NAJAR Directeur Général du CETEC.

3 Plan d’interventions (proposition)


3.1 Préparation de la mission
Préalablement à la mission les experts recevront :
- un descriptif du laboratoire et de ses activités,
- les documents (procédure technique) déjà en application,
- les documents (procédure technique) en cours de rédaction.
Une première analyse de ces documents permettra à chaque expert d’entrer rapidement dans le vif du sujet et de
préparer les questions qu’il conviendra de poser lors de la première journée. Il est donc indispensable que nous soyons
en possession de ces documents quinze jours avant le déroulement de la première mission.

Le devoir de réserve auquel sont attachés les experts permettra de garantir la confidentialité.
Project EU 630: Programme de Modernisation Industrielle
3.2 Intervention de l’expert Métrologie
Cette mission se déroulera du 11 au 15 May
Première journée :
Le premier travail concerne la mise au point de la mission avec le représentant de l’UGCPI. Il est souhaitable que
l’expert national soit présent (c’est lui le chef de la mission selon les TdR).
La première journée doit permettre aux experts de bien connaître le laboratoire, ses missions, son organisation et son
fonctionnement.
- présentation du laboratoire par une personne responsable de ce laboratoire
o l’importance du laboratoire : en personnel, en matériel…,
o les différentes interventions : pour quels clients, suivi ou expertise, sur chantier ou en laboratoire…
o le mode d’intervention : origine des demandes, financement, réalisation des corps d’épreuve…
o le volume moyen d’interventions : nombre d’étalonnages…
o les liens avec des organismes extérieurs : administration, entreprises, services de contrôle (poids et
mesures par exemple …)
- Présentation des activités
o Définition des responsabilités des différents intervenants,
o présentation des pièces écrites destinées aux intervenants et aux clients.
- présentation des stagiaires
o formation,
o fonction(s) dans l’entreprise,
o expérience, qualification des personnels,
o fiches de poste
o liste des étalonnages soumis à l’accréditation
o présentation de la documentation relative aux étalonnages,
o présentation des procédures d’ étalonnages pratiquées,
o présentation des matériels d’étalonnages,
- visite des laboratoires par une personne responsable de ce laboratoire

Cette première journée doit permettre d’établir ou de confirmer la planification des interventions des experts. Dans le
cas où les documents techniques auront été envoyés aux experts préalablement à la mission, une première analyse de
ces documents techniques pourra être entreprise en fin de cette première journée.
Project EU 630: Programme de Modernisation Industrielle
Seconde et troisième journées
L’expert international « Métrologie» présentera les éléments suivants :

1) Chain de la grandeur « force » de l’Étalonne primaires de force a l’étalonne de transfert


2) Traçabilité
3) Terminologie métrologique
4) Statistique relative a l'étalonnage des capteur de force.
5) Etalonnage des dynamomètres : quelques exemples pratiques relatifs aux calculs d'incertitudes suite à
une opération d’étalonnage d'une capteur de force selon les normes EN ISO 376.
6) Etalonnage des Machines d'Essais : description de la norme et quelques exemples pratiques relatifs aux
calculs d'incertitudes suite à une opération d’étalonnage d'une machine d'essai (presse) selon les normes EN 12390-4
(Appendice B) et ISO 7500-1.
Les deux jours suivants
seront consacrés à l’application sur l’étalonnage que le laboratoire doit soumettre à l’accréditation.
Pour chaque étalonnage il sera examiné :
- l’existence de la norme correspondante,
- la connaissance de la norme par le (ou les) chargé d’étalonnage,
- l’examen du matériel d’ étalonnage et la traçabilité
- le déroulement de l’ étalonnage ,
- la validation des résultats de l’ étalonnage,
- la présentation du résultat,
- la transmission du résultat.
- le cahier de laboratoire,
- le certificat d’étalonnage avec les calculs d'incertitudes suite à une opération d’étalonnage selon les
normes EN 12390-4 (Appendice B) et ISO 7500-1.
-Chaque étalonnage sera réalisé réellement par un (ou deux) chargé d’étalonnage et la prestation sera
commentée tout de suite après l’ étalonnage.
La dernière demi-journée (15 de May) sera consacrée à faire le bilan de cette première séquence avec un responsable
du laboratoire.
Cette programmation implique que le laboratoire soit prêt à réaliser les étalonnages.
Project EU 630: Programme de Modernisation Industrielle
Pendant ces deux journées l’expert insistera sur les points fort de la norme ISO 17025/part 5, qui sont, pour chacun
des étalonnages réalisés :

- la transparence,
- la fiabilité
- la traçabilité
.
Ces audits devraient permettre de constater la bonne application de chacune des normes d’étalonnage (procédures
techniques) et des documents « qualité » correspondants qui auront été rédigés.

Un bilan sera établi la dernière demi-journée. Le rapport qui en sera tiré sera adressé dans les meilleurs délais aux
deux autres experts.

4 Bilan de la mission
La préparation des laboratoires du CETEC pour l’accréditation des étalonnages dans la métrologie
force sur la base de la norme ISO 17025 sera vue au cours de :
:
o la présentation de la norme 17025/part 5
o la présentation de la norme ISO 376, ISO 7500-1, EN 12390-4 (appendice B)
o la formation au calcul des incertitudes,
o la formation des auditeurs internes
o l’audit préalable de la partie technique pourr l’étalonnage d’une Machine d’Essai.

Ces objectifs seront complétés par le travail réalisé par l’expert international «béton et qualité» et
par l’expert national pour l’audit de la documentation et permettrons de répondre aux différentes
séquences prévues au TdR de l’action 630 Accompagnement à l’accréditation du laboratoire du
CETEC
What the force is?
Dans l’espace
The hierarchy of force calibration and its
consequences for the uncertainty
Traceability of Physical Quantities
Quantities to be measured
National
standard  IMGC laboratory All SI units and derived
units
 increased accuracy

 SIT cal. Lab. Force, torque, mV/V,


Traceability

Reference
standard relative pressure, temp.

Working  Cal. lab with All units to be tested


or customer on own products
standard

Measuring and  User with Unit for the quantity to


testing equipment customer be tested
AEP with SIT-calibration
• force calibration according to ISO
376
• class 00
• range 0.2 Fnom to Fnom

• guaranted with SIT-calibration


• certificate
Measuring Chain
•The complete solution:

– precision-amplifier (e.g.
ML38)
– calibration of the measuring
chain at the INRIM-laboratory
FORCE IS A VECTORIAL
QUANTITY

F=m x a w=m x g
SI unit is NEWTON

Newton is the force that applied to a mass of


1kilogram gives an acceleration of 1 m/s2

FORCE MEASUREMENTS
Force Unit (F=m x a)
•mass measurements
•acceleration measurements
SCALAR

Vectorial
Force Transducers: Mechanical Influences
Force introduction errors

The force introduction should cover the center axis of the


force transducer in the best possible way

No centerline Not axial force Force introduction


force introduction with bending or
introduction torsion moments
Supporting frame errors

Supporting Supporting area Supporting


area to small to rough area to thin
Ranges of typical best measurement capabilities

Types of Force calibration Typical best measurement

machines capability
(expanded relative uncertainty)
Deadweight from 5 10-5 to 1 10-4
Hydraulic amplification from 1 10-4 to 5 10-4
Lever amplification from 1 10-4 to 5 10-4
Comparator with 1 o more load from 5 10-4 to 5 10-3
cells (build-up system)
DISSEMINAZIONE DELLA
GRANDEZZA FORZA

• Sistemi primari
• Trasduttori secondari
• Trasduttori da lavoro
•Macchine prova materiali

20
CONSIGLIO
NAZIONALE
DELLE
RICERCHE

Celle di carico ad anello

lamella LVDT

Morehouse C. Ferrero – IMGC-CNR


Istituto di Metrologia G. Colonnetti 21
EXAMPLE of AEP DYNAMOMETERS
LOAD CELLS for Weighing
Low-middle capacity

• Nominal forces:
• 2kN, 5kN, 10kN

• based on a new designed


double bending beam
• center force introduction
Double bending beam

• Capacity: 50N...10kN
• accuracy: 0,01%
• most coppied load cell
Low Capacity

– Capacities:
– 50, 100, 200, 500, 1000N
– accuracy: 0,03%
– based on S2
Properties
low weight
high accuracy

compact

large range
of nominal forces excellent price/performance
Force Introduction Parts
•Thrust piece and base are included in scope of supply
•Two different mounting principles:

thrust piece

measuring body

base
• 10 kN ... 50 kN
• screwed base • 100 kN ... 4. 5MN
• centered base
Force Introduction Parts
• The original force introduction parts are necessary
for a „good“ measuring result:

– guaranteed repeatability
– minimized abrasion
– optimum point-force introduction
– ideal matched material
– tempered steel
Standard documents in the technical field

In this group fall the majority of the national standards


concerning the calibration of force transducers. The two
different ways of proceeding in this field are clear1y
exemplified by

Standards ISO 376 and

ASTM E74
The use of force transducers to check material-
testing machines, requires, as a rule, force
application devices that are not permanently
installed.

The transducer is transported and mounted


temporarily in the place where force is to be
measured and is applied by means of coupling
devices that are usually different each time.

Consequently, the standards specific to this


kind of measurement tend to give special
attention to effects leading to the non
reproducibility of measured values.
The standards for both the calibration and the use of
force transducers require that
the position of the transducer be changed
repeatedly between measurements in a sequence
of measurements.

In calibration, this makes it possible to evaluate


dynamometer sensitivity to parasitic effects caused
by different positioning and, in operation,
to make the effects of the coupling with the
structure under test random and, consequently,
to eliminate them partially by suitable averaging
Standards
Standards of this type require careful
determination of reproducibility conditions.
As regards terminology, since according to the
measurement procedure required by the standard, the
transducer under test has to be moved and,
sometimes, also mounted on or dismounted from the
standard machine, one could not consider
measurement "repeatability" as the characteristic
determined;
a more appropriate term would be
"reproducibility".
Rotational effect
It must be noted, that the established technique requires
that the force transducer should be rotated around
its measurement axis between replications.
A systematic effect is thus introduced, which is known
as rotational effect.

the rotational effect in practice is the scalar product


of the transducer's transverse sensitivity with the
amount of the transverse component applied by
the machine.
The rotational effect depends both on the machine
and on the force transducer.
Rotation Effect
The Rotation Effect produces an output with a sinusoidal pattern,
The sinus amplitude depends both on the sensitivity of the transducer
to spurious components and the amount of spurious components
given by the Force Standard Machine.

The effect of spurious components


is evidenced, during calibration, by
differences between results
obtained when the transducer is
rotated around its loading axis,
therefore
frequently called “Rotation
Effect”.
Supporting frame errors

Supporting Supporting area Supporting


area to small to rough area to thin
End effect
End effect is the main responsible for reproducibility, and, sometime
affects also linearity and hysteresis.

F/2 F/2
F

F
F/2 F/2
Some experimental results by IMGC
Remember
Finally, one of the most important differences in
the existing standards concerns:
1. the choice of the testing procedure and
2. of data processing to define the
characteristics of a force transducer

As already mentioned,
measurement reproducibility
is a characteristic that must be evaluated very
carefully
The traditional technique for
evaluation of reproducibility consists of
repeated tests carried out at the same load
levels and
of a classification based on the highest value of
deviation obtained in a prescribed number of
measurement replications.

This technique, adopted in ISO 376, requires a


certain number of replications, but analysis of
results is very easy using it.
An alternative technique, indicated in ASTM
E74, employs statistical tools only slightly
more complex, that is, the methods of
polynomial regression.
Why ISO about = ASTM?

To return to the calibration of force


transducers, there is an additional
reason for presuming that the above-
mentioned discrepancies are small, in
that:
the number of tests prescribed by
both methods is almost identical.
EUROPEAN STANDARD
NORME EUROPÉENNE
EUROPÄISCHE NORM
EN ISO 376
January 2002
ICS 77.040.10 Supersedes EN 10002-3:1994
English version
Metallic materials - Calibration of force-proving
instruments used for the verification of uniaxial
testing machines (ISO 376:1999)
1 Domaine d'application .
2 Références nor1
3 Termes et définitions 4 Symboles et leur signification
5 Principe
6 Caractéristiques des instruments de mesure de force
6.1 Identification de l'instrument de mesure de force
6.2 Application de la force
6.3 Mesure de la force
7 Étalonnage de l'instrument de mesure de force
7.1 Généralités
7.2 Résolution de l'appareil indicateur
7.3 Force minimale
7.4 Mode opératoire d'étalonnage
7.5 Caractérisation de l'instrument de mesure de force
8 Classement de l'instrument de mesure de force
8.3 Certificat d'étalonnage et durée de validité
Matières métalliques – Etalonnage des instruments de
mesure de force utilisés pour la vérification des
machines d’essais uniaxiaux (ISO 376)

La présente Norme internationale a pour objet


l'étalonnage des instruments de mesure de force
utilisés pour la vérification statique des machines
d'essais uniaxiaux (par exemple machines d'essai
de traction/compression),
et elle décrit une procédure de classification de ces
instruments
Un instrument de mesure de force est défini
comme un ensemble complet allant du capteur de
force jusqu'à et y compris l'appareil indicateur
Mesure de la déformation
La mesure de déformation de l'élément chargé du capteur de
force peut être faite par des moyens mécaniques, électriques,
optiques ou autres, d'une exactitude et d'une stabilité
appropriées

Le type et la qualité du système de mesure de la déformation


déterminent si l'instrument de mesure de force
est classé uniquement pour des forces d'étalonnage spécifiques
ou pour l'interpolation (voir point 7).

En général, l'utilisation des instruments de mesure de force à


comparateurs pour la mesure de la déformation
est limitée aux forces pour lesquelles les instruments ont été
étalonnés
Étalonnage de l'instrument de mesure de force

Mesures préliminaires
Avant d'entreprendre l'étalonnage de l'instrument de
mesure de force, il y a lieu de s'assurer que cet
instrument est apte à être étalonné. Cela peut être
réalisé à l'aide d'essais préliminaires tels que ceux
définis ci-après et donnés à titre d'exemples.
Essai de surcharge (essai facultatif )
L'instrument de mesure de force est soumis quatre fois de
suite à une surcharge qu'il convient de prendre entre
1,08 et 1,12 fois la force maximale. La surcharge est
maintenue pendant une durée de 1 min à 1,5 min.
RICORDARSI

Il trasduttore è trasportato e montato sulle


macchine in cui sarà tarato.
Il trasduttore di forza ed i relativi dispositivi di
montaggio devono quindi essere progettati in
modo tale da garantire una applicazione
assiale del carico, sia di trazione sia di
compressione

Ora darò qualche esempio dei sistemi di


accoppiamento
Étalonnage de l'instrument de mesure de force

Vérification relative à l'application des forces


On doit s'assurer
1. que le système de couplage de l'instrument de
mesure de force permet une application axiale de la
force dans le cas où l'instrument est utilisé pour des
essais de traction;
2. qu'il n'y a pas d'interaction entre le capteur de force
et son appui sur le banc d'étalonnage dans le cas
où l'instrument est utilisé pour des essais de
compression.
Vérification relative à l'application des forces
On doit s'assurer qu'il n'y a pas d'interaction entre le
capteur de force et son appui sur le banc d'étalonnage
dans le cas où l'instrument est utilisé pour des essais
de compression.

Both sides
mounted directly
Vérification relative à
l'application des forces
On doit s'assurer que le
système de couplage de
l'instrument de mesure de
force permet une application
axiale de la force dans le
cas où l'instrument est
utilisé pour des essais de
traction;
One side mounted directly,
other side with knuckle eye
Exemples
ATTREZZAGGIO IN ATTREZZAGGIO IN TRAZIONE:
COMPRESSIONE:
Application de la Force en Traction

Vite di sollevamento

foto1

Snodi semisferici

Tarando

Asta del telaio


Application de la Force en Compression

Sfera e cappello

Foto2

Tarando
Telaio

Basamento
UNI EN ISO 376 (ex 10002-3)
L'étalonnage doit être effectué en appliquant, à l'instrument de
mesure de force, deux séries de forces d'étalonnage par valeurs
croissantes uniquement sans perturbation du dispositif.
Cycle 1 (x1) e Cycle 2 (x2).
240°
Ensuite, appliquer au moins deux
autres séries avec des valeurs X3 X4
croissantes et décroissantes :
Cycle 3 (x3,x4) e Cycle 4 (x5,x6).
120°

Entre chacune de ces séries X1 e X2


complémentaires de force,
l'instrument de mesure de force doit Pour la détermination de la
être tourné symétriquement autour de courbe d'interpolation, le
son axe en des positions réparties nombre de forces ne doit
d'une manière uniforme sur 360° pas être inférieur à huit
(c'est-à-dire 0°, 120°, 240°).
L'instrument de mesure de force doit être soumis à un
chargement préalable, trois fois à la force maximale
dans la direction selon laquelle les forces ultérieures
doivent être appliquées.
Lorsque la direction d'application des forces est
modifiée (traction et compression), la force maximale
doit être appliquée trois fois dans cette nouvelle direction.
Les indications correspondant à une force nulle doivent
être notées après un temps d'attente d'au moins 30 s
après suppression totale de la force.

Entre chaque série ultérieure de mesures, il convient


d'attendre au moins 3 min
Avant de commencer l'étalonnage d'un instrument
de mesure de force électrique, le signal du zéro
peut (doit) être noté

L'intervalle de temps entre deux chargements


successifs doit être aussi uniforme que possible, et
aucune lecture ne doit être faite au moins 30 s après
le début de la modification de force

L'étalonnage doit être effectué à une température stable


à ± 1 °C, cette température doit être comprise entre
18 °C et 28 °C et doit être enregistrée.
Il faut laisser un temps suffisant pour permettre à
l'instrument de mesure de force d'atteindre une
température stable

Lorsqu'on sait que l'instrument de mesure de force n'est pas


compensé thermiquement, il convient de prendre soin de
s'assurer que
les variations de température n'affectent pas l'étalonnage.

La mise sous tension d'un capteur à jauges de


déformation doit être effectuée au moins 30 min avant
l'étalonnage.
Unités
La résolution, r, doit être convertie en unités de force

Force minimale
En tenant compte de l'exactitude avec laquelle la déformation de
l'instrument peut être lue pendant l'étalonnage ou pendant son
utilisation ultérieure lors de la vérification des machines, la
force minimale appliquée à un instrument de mesure de force
doit satisfaire les deux conditions suivantes
a) la force minimale doit être supérieure ou égale à :
- 4 000 × r pour la classe 00
. 2 000 × r pour la classe 0,5
. 1 000 × r pour la classe 1
. 500 × r pour la classe 2
b) la force minimale doit être supérieure ou égale à 0,02Ff
Résolution de l'appareil indicateur
Échelle analogique
L'épaisseur des traits de la graduation de l'échelle doit
être uniforme et la largeur de l'index doit être
approximativement égale à la largeur d'un trait de la
graduation.
La résolution, r, de l'appareil indicateur doit être
obtenue à partir du rapport de la largeur de l'index à la
distance entre les centres de deux graduations
adjacentes de l'échelle (intervalle de l'échelle), les
rapports recommandés sont 1:2, 1:5 ou 1:10, un
espacement supérieur ou égal à 1,25 mm étant
nécessaire pour l'estimation d'un dixième de division
de l'échelle
Résolution

Échelle numérique
La résolution est considérée être un incrément du
dernier chiffre pouvant varier sur l'indicateur
numérique

Fluctuation des
indications
Lorsque les indications fluctuent de plus de la
valeur précédemment calculée de la résolution
(avec aucune force appliquée à l'instrument), la
résolution doit être prise égale à la moitié de
l'étendue de la fluctuation
Caractérisation de l'instrument de
mesure de force

Erreurs relatives de reproductibilité, b, et


de répétabilité, b'
Ces erreurs sont calculées pour chaque force
d'étalonnage et dans les deux cas :
anno 2005
TARATURA A COMPRESSIONE
avec rotation de
Example of a ISO 376 Calibration l'instrument
Certificate (b)
mese 02 numero registro laboratorio 1143
giorno 15 pagina 33
temperatura media 21,2 °C
esecutore P. Iudici zero naturale div
calibrazione div
x max − x min
b= × 100
scorrimento a carico massimo div
scorrimento dopo rimozione carico div

diff. di temp dei pistoni della molt. idr. (in °C)


diff. media di temp dei pistoni della molt. idr. °C
xr
N.B.: inserire tutti e 4 i valori

FORZA APPLICATA
LETTURE segnale di uscita dinamometro
0° 0° 120° 240° posizione dinamometro x1 + x 3 + x 5
Prove supplementari eseguite su Amsler 100 tf
kN
0
kN
0,000
div
0
div
0
div
0
div
0 i0 xr = kgf div
300
600
300,000
600,000
19980
40021
19983
40022
19981
40020
19980
40019
a
b
3
30000
60000
19596
39251
900 900,000 60043 60044 60042 60040 c 90000 58894
1200
1500
1200,000
1500,000
80046
100037
80050
100040
80047
100039
80045
100036
i
Sans rotation (b')
Valore atteso su Amsler
1800 1800,000 120026 120023 120024 120025 a 19595 6,8E-05
2100 2100,000 139980 139986 139983 139979 b 39247
x 2 − x1 1,1E-04

b′ = ×100
2400 2400,000 159935 159942 159939 159935 c 58881 2,2E-04
2700 2700,000 179870 179877 179874 179868 scostamenti
max 3000 3000,000 199798 199808 199802 199794 Build-up da Amsler
2700
2400
2700,000
2400,000
179874
159940
179865
159930
x wr
2100 2100,000 139987 139978

x1 + x2
1800 1800,000 120031 120023
1500 1500,000 100041 100035 i'
1200
900
1200,000
900,000
80049
60044
80042
60040 x wr =
600
300
0
600,000
300,000
0 -17 -10
40015
19983
8
40012
19981
4 if
2
classificazione EN solo in salita
Erreur relative d'interpolation, fc
Cette erreur est déterminée à partir d'une
équation du premier, second ou troisième
degré donnant la déformation en fonction de
la force d'étalonnage.

B.et doit être calculée selon la formule:

x r − xa
fc = × 100
xa
L'équation utilisée doit être indiquée dans le
rapport d'étalonnage
Erreur relative du zéro, fo
Le zéro doit être enregistré avant et après chaque série
d'essais.
La lecture du zéro doit être effectuée environ 30 s après
déchargement total.
L'erreur relative du zéro est calculée selon la formule:

if − i0
f0 = × 100
xN

if = Lecture finale de zéro


i0 = Lecture initiale di zero
xN = Déformation maximale
TARATURA A COMPRESSIONE Erreur relative de réversibilité, v
anno 2005
mese numero registro laboratorio
giorno
02
15 L'erreur relative
Example of a ISO 376 Calibration de réversibilité
Certificate
pagina
1143
33
temperatura media
esecutore
21,2
P. Iudici
°C
zero naturale div est déterminée à chaque
calibrazione
scorrimento a carico massimo
div
div étalonnage, en faisant une
scorrimento dopo rimozione carico div
vérification avec des forces
diff. di temp dei pistoni della molt. idr. (in °C) N.B.: inserire tutti e 4 i valori
diff. media di temp dei pistoni della molt. idr. °C croissantes puis avec des
FORZA APPLICATA
LETTURE segnale di uscita dinamometro forces décroissantes.
0° 0° 120° 240° posizione dinamometro Prove supplementari eseguite su Amsler 100 tf
kN kN div div div div
0 0,000 0 0 0 0 i0 La différence entre les valeurs
kgf div
300 300,000 19980 19983 19981 19980 a 30000 19596
600 600,000 40021 40022 40020 40019 trouvées pour les deux séries
b 60000 39251
900 900,000 60043 60044 60042 60040 c 90000 58894
1200 1200,000 80046 80050 80047 80045 avec forces croissantes et avec
1500 1500,000 100037 100040 100039 100036 Valore atteso su Amsler
1800 1800,000 120026 120023 120024 120025
i
forces décroissantes permet de
a 19595 6,8E-05
2100 2100,000 139980 139986 139983 139979 b 39247 1,1E-04
2400 2400,000 159935 159942 159939 159935 calculer l'erreur relative de
c 58881 2,2E-04
2700 2700,000 179870 179877 179874 179868 scostamenti
max 3000 3000,000 199798 199808 199802 199794 réversibilité selon les formules Build-up da Amsler
2700 2700,000 179874 179865
2400 2400,000 159940 159930 suivantes:
2100 2100,000 139987 139978

 x4 − x3   x − x5 
1800 1800,000 120031 120023

  × 100 +  6  × 100
1500 1500,000 100041 100035 i'
1200 1200,000 80049 80042
x3   x5 
ν =
900 900,000 60044 60040
600 600,000 40015 40012
300 300,000 19983 19981
0 0 -17 -10 8 4 if 2
classificazione EN solo in salita
Erreur relative de réversibilité, v
v est calculée comme la valeur moyenne de v1 et
v2
 x4 − x3   x6 − x5 
  × 100 +   × 100
 x3   x5 
ν =
2

Si la determination de l’Erreur relative de


réversibilité n’est pas praticable il faut declarer , sur
le Certificat d’Etalonnage que le transducteur a été
etalonnée seulement pour forces croissantes
Classement de l'instrument de
mesure de force
Principe de classement
Le domaine pour lequel l'instrument de mesure de force
est classé est déterminé en considérant chaque force
d'étalonnage, l'une après l'autre, en commençant par la
force maximale et en descendant jusqu'à la plus faible
force d'étalonnage.

Le domaine de classement cesse à la dernière force pour


laquelle les prescriptions de classification sont satisfaites
L'instrument de mesure de force peut être classé pour
des forces spécifiques ou pour l'interpolation
Le Tableau donne les valeurs de ces différents paramètres en
fonction de la classe de l'instrument de mesure de force ainsi
que l'incertitude des forces d'étalonnage

Relative Errors in % Calibration


Machine
Class
repeatability zero Uncert-
interpol reversi ainty1)
b b’ ation f0 bility %
fc υ
00 0,05 0,025 ± 0,025 ± 0,012 ± 0,07 0,01

0,5 0,10 0,05 ± 0,05 ± 0,025 ± 0,15 0,02

1 0,20 0,10 ± 0,10 ± 0,05 ± 0,30 0,05

2 0,40 0,20 ± 0,20 ± 0,10 ± 0,50 0,10


Critères de classement
Le domaine de classement d'un instrument de
mesure de force doit au moins couvrir le
domaine de 50 % à 100 % de FN

Pour les instruments classés pour l'interpolation, les


critères suivants doivent être pris en considération:
. les erreurs relatives de reproductibilité et de
répétabilité;
. l'erreur relative d'interpolation;
. l'erreur relative du zéro;
. l'erreur relative de réversibilité. .
Critères de classement
Le domaine de classement d'un instrument de
mesure de force doit au moins couvrir le
domaine de 50 % à 100 % de FN

Pour les instruments classés uniquement pour des


forces spécifiques, les critères qui doivent être pris
en considération sont :
. les erreurs relatives de reproductibilité et de
répétabilité;
. l'erreur relative du zéro;
. l'erreur relative de réversibilité
Certificat d'étalonnage et durée de validité
Lorsqu'un instrument de mesure de force a satisfait aux exigences de la
présente Norme internationale, au moment de l'étalonnage, l'organisme
d'étalonnage doit établir un certificat (conformément à l'ISO/CEI
17025) comportant au moins les informations suivantes

a) identification de tous les éléments constitutifs de l'instrument de


mesure de force et des dispositifs de montage, et du banc d'étalonnage;
b) le mode d'application de la force(traction/compression);
c) que l'instrument satisfait aux exigences des essais préliminaires;
d) la classe et le domaine (ou les forces) de validité;
e) la date et les résultats de l'étalonnage et, lorsque cela est exigé,
l'équation d'interpolation;
f) la température à laquelle l'étalonnage a été effectué.
Pour les besoins de la présente Norme internationale,
la durée maximale de validité du certificat ne doit pas
dépasser 26 mois

Un instrument de mesure de force doit être de


nouveau étalonné lorsqu'il a été soumis à une
surcharge supérieure à la surcharge d'essai ou après
une réparation
Utilisation des instruments de mesure de force étalonnés

Les instruments de mesure de force doivent être chargés


conformément aux conditions dans lesquelles ils ont été étalonnés.
Des précautions doivent être prises pour éviter que l'instrument ne soit
soumis lors de son emploi, à des forces supérieures à la force maximale
d'étalonnage.
Les instruments classés uniquement pour des forces spécifiques
ne doivent être utilisés que pour ces forces.
Les instruments classés pour l'interpolation peuvent être utilisés
pour toute force appartenant au domaine d'interpolation.
Lorsqu'un instrument de mesure de force est utilisé à une température
autre que la température d'étalonnage, la déformation de l'instrument
doit être, si nécessaire, corrigée pour tout écart de température
IMPORTANTE

Une modification du zéro du capteur de force non


chargé indique des déformations plastiques dues
à une surcharge du capteur de force.
Une dérive permanente à long terme indique
l'influence de l'humidité sur la base des jauges
de déformation ou un défaut de collage des
jauges de déformation
ISO 376 Calibration Certificate

Documento Acrobat
ETALONS DE REFERENCE ET DE TRAVAIL
Identification et informations relatives aux étalons
Le laboratoire distingue, le cas échéant, les étalons de référence
des étalons de travail, les étalons susceptibles d’être employés
à l’extérieur du laboratoire, les étalons susceptibles d’être
utilisés hors du cadre de l’accréditation
Les informations suivantes relatives aux étalons doit être
documentées :
• identification,
• principe physique et principe de la mesure,
• suivi graphique des caractéristiques physiques et
métrologiques issues des résultats d’étalonnage et des
comparaisons internes et externes,
• conditions de conservation et d’utilisation.
La documentation fait état des étalons ou instruments
de mesure liés aux autres grandeurs intervenant
dans l’étalonnage.
C’est le cas d’instruments de mesure électrique
utilisés pour étalonner les dynamomètres et
d’instruments de mesure de température
employés pour mesurer, contrôler ou enregistrer la
température ambiante.
Le raccordement ( TRACEABILITY) de ces
instruments est documenté
INCERTITUDES D’ETALONNAGE ET
D’UTILISATION D’UN DYNAMOMETRE

• Since the adoption of the new European Standard


EN 10002-3/ISO376 by the member countries in
1992, a uniform procedure for the calibration and
classification of force transducers can be applied

•The classification components of ISO376 deliver


the input for the evaluation of the standard
uncertainty of the calibration results according to
EA-10/04
INCERTITUDES D’ETALONNAGE ET
D’UTILISATION D’UN DYNAMOMETRE

L’attention est attirée sur le fait qu’en l’absence de connaissance


de la loi de distribution de la composante, l’incertitude-type est
prise égale à l’écart maximal divisé par deux.
INCERTITUDE D’ÉTALONNAGE D’UN DYNAMOMÈTRE
L’incertitude d’étalonnage d’un dynamomètre fait intervenir les
composantes suivantes :
LA FORCE APPLIQUÉE SUR LE CAPTEUR À ÉTALONNER
L’incertitude sur la force appliquée au capteur à étalonner est
déterminée par le CERTIFICAT d’ETALONNAGE.
INCERTITUDE SUR LA FORCE APPLIQUEE AU
CAPTEUR A ETALONNER

Cas d'un banc de force à masses suspendues

Banc avec amplification de la force (bras de levier, etc.)

Cas d'un banc de mesures par comparaison


Ranges of typical best measurement capabilities

Types of Force calibration Typical best measurement

machines capability
(expanded relative uncertainty)
Deadweight from 5 10-5 to 1 10-4
Hydraulic amplification from 1 10-4 to 5 10-4
Lever amplification from 1 10-4 to 5 10-4
Comparator with 1 o more load from 5 10-4 to 5 10-3
cells (build-up system)
.
LA RÉSOLUTION DE L’APPAREIL INDICATEUR
La résolution est égale à la valeur de la plus petite variation d’indication
( r ) exprimée en unité de force.
En l’absence d’étude particulière, l’incertitude-type est prise
√3.
égale à r/√
LA RÉPÉTABILITÉ DES MESURES
La répétabilité de la mesure est estimée par la détermination de l’écart-
type des mesures pour une position angulaire donnée du dynamomètre
sur le banc d’étalonnage. L’incertitude-type est prise égale à l’écart
maximal divisé par deux.
LA REPRODUCTIBILITÉ DES MESURES
La reproductibilité de la mesure est estimée par la détermination de
l’écart-type des mesures pour des positions angulaires différentes du
dynamomètre sur le banc d’étalonnage. l’incertitude-type est prise
égale à l’écart maximal divisé par deux.
LA RÉVERSIBILITÉ DES MESURES
La réversibilité de la mesure est estimée par la détermination de l’écart
entre les mesures relevée pour une force donnée sous charge
croissante et sous charge décroissante. L’incertitude-type est prise
égale à cet écart divisé par deux, en l’absence d’étude particulière.
LE RETOUR À ZÉRO
Le retour à zéro est estimé par la détermination de l’écart entre les
mesures relevées à force nulle avant et après application de la force
maximale d'étalonnage. L’incertitude-type, considérée comme
proportionnelle à la force appliquée est prise égale à cet écart
divisé par deux, en l’absence d’étude particulière.
LA MODÉLISATION EMPLOYÉE
La détermination d’un modèle permettant une utilisation entre les points
expérimentaux entraîne une incertitude dont il faut tenir compte. La
modélisation doit être déterminée pour un domaine et des
conditions de chargement donnés.
Consideration general sur la GUM et la EA-10/4

• La Guide to the Expression of Uncertainty in


Measurements (GUM, in italiano UNI CEI ENV
13005) ed il documento elaborato dalla European
cooperation for Accreditation (EA) per la
determinazione delle incertezze di taratura nella
catena di misura della forza (Uncertainty of
Calibration Results in Force Measurements - EA-
10/04) permettono di passare da una prescrizione di
tolleranza ad una relazione dei valori massimi
dell’incertezza estesa per le differenti classi previste
dalla norma UNI EN ISO 376.
EA-10/4 Method

• The uncertainty contributions of force


transducers are determined from repeated
observations.
• They are considered uncorrelated input
quantities.
• Il metodo di base impiegato nella EA-10/04 consiste
nel considerare le incertezze dei differenti fattori (xi)
come incertezze di categoria B e di utilizzare come
ampiezza 2a(xi) dell’intervallo di variabilità, gli errori
relativi (b, b’, u, ecc) considerati nella norma.
• Tutti i vari fattori sono considerati come
statisticamente non-correlati e vengono quindi
sommati semplicemente utilizzando l’equazione
generale di propagazione delle incertezze fornita
dalla GUM.
• Nel caso delle forze tutti i coefficienti di sensibilità
sono uguali ad uno.
RICORDARSI

Agli errori trovati si associa un’incertezza


di tipo B.

L’ampiezza dell’intervallo di variabilità è


dato dagli errori.

•Next Table shows the proposed probability


distribution of these input quantities.
Probability distributions assumed for the different input quantities
(a = relative half-width of the max. deviation of the input quantity)

Uncertainty Probability Estimated


Contribution Distribution Variance

Zero deviation Rectangular wzero2 = azero2 / 3

Repeatability Rectangular wrip2 = a rip 2 / 3


without rotation
Repeatability with U-shaped wrot2 = arot2 / 2
rotation
interpolation Triangular wint2 = aint2 / 6

Resolution Rectangular wris2 = aris2 / 3

Reversibily Rectangular wrev2 = arev2 / 3


(hysteresis)
Calculation of uncertainties

After the relative variance for each force step has been determined,
the relative combined standard uncertainty w and the relative
expanded uncertainty Wtra for k = 2 will be calculated by the
following equations for each force step.

•The relative expanded uncertainty of calibration W will be determined


by considering the best measurement capability of the force
calibration machine as follows:

2 2 2 2 2 2
wtras = w f0
+ w
b'
+ w w b
+ fc
+ wris + wu

2 2
W= K w tras
+ wc
Calculation of the relative uncertainty of
calibration results according to ISO 376

The evaluation of the calibration results allows


the force measuring devices to be put into four
different classes according to ISO 376.

Next Table contains the maximum permissible


errors for the classification in class 00.
Uncertainty Max.Relative ai Relative
contribution Error% class 00 variance w2
Valutazione
zero deviation 0,012 a zero = 6*10-5 1,2*10-9
dell’incertezza
Repeatability 0,025 arip = 5,2*10-9
relativa dei
without 12,5*10-5 risultati di taratura
rotation
0,05 arot = 25*10-5 31*10-9
sulla base dei
Repeatability
with rotation limiti di tolleranza
previsti dalla UNI
Interpolation 0,025 aint = 2,6*10-9
12,5*10-5 EN ISO 376
Resolution 0,025 aris = 5,2*10-9 Per la classe 00
12,5*10-5

Reversibility 0,07 aist = 35*10-5 41*10-9


U n c e r ta in ty M a x .R e la tiv e ai R e la t iv e
c o n tr ib u t io n E r r o r % c la s s 0 0 v a r ia n c e w 2

z e r o d e v ia tio n 0 ,0 1 2 a zero = 6 * 1 0 -5 1 ,2 * 1 0 - 9

R e p e a ta b ility 0 ,0 2 5 a r ip = 5 ,2 * 1 0 -9
w ith o u t 1 2 ,5 * 1 0 - 5
r o ta tio n
0 ,0 5 a r o t = 2 5 * 1 0 -5 3 1 * 1 0 -9
reproducibility

I n te r p o la tio n 0 ,0 2 5 a in t = 2 ,6 * 1 0 - 9
1 2 ,5 * 1 0 - 5

R e s o lu tio n 0 ,0 2 5 a r is = 5 ,2 * 1 0 - 9
1 2 ,5 * 1 0 - 5

R e v e r s ib ility 0 ,0 7 a is t = 3 5 * 1 0 - 5 4 1 * 1 0 -9
The results of the maximum overall uncertainty applying
equations (15) to (17) are shown for class 00
Uncertainty Max.Relative ai Relative
contribution Error% class 00 a= E/2 variance w2
E

zero deviation 0,012= 12*10-5 a zero = 6*10-5 wzero2 = azero2 / 3

1,2*10-9
Repeatability 0,025 arip = 12,5*10-5 5,2*10-9
without rotation

Repeatability
0,05 arot = 25*10-5 31*10-9
with rotation

Interpolation 0,025 aint = 12,5*10-5 2,6*10-9

Resolution 0,025 aris = 12,5*10-5 5,2*10-9

Reversibility 0,07 aist = 35*10-5 41*10-9


The relative uncertainty of the force transducer
calibration is to be calculated after having obtained
the calibration results for each force step.
For a given class, the relative uncertainty will be
determined from the highest calculated value of the
uncertainty within the range of forces.
In general, this relative uncertainty will refer to the
lowest force of the range
These values areof used
Determination as input
the relative quantities
uncertainty of to
determine the relative
calibration results variance
accordingaccording
to ISO 376to the
formulas

After the relative variance for each force step has been determined,
the relative combined standard uncertainty w and the relative
expanded uncertainty Wtra for k = 2 will be calculated by the
following equations for each force step.

2 2 2 2 2 2
wtras = w f0
+ w
b'
+ +
w w
b fc
+ wris + wu

…that for the Class 00 will be:

w tra = [(1,2+ 5,2 + 31 + 2,6 + 5,2 + 41) 10-9]1/2 = 29 * 10-5


The Maximum relative uncertainty of
calibration for class 00 :
W = ( wtr2 + wbmc2)1/2 = 60 * 10-5 = 0.06%

Table : Maximum relative uncertainty for class 00

Combined rel. standard uncertainty wtra 0,029 %


Expanded rel. uncertainty Wtra 0,059 %
Max. rel. uncertainty of calibration W 0,06 %
Table shows in the last column the maximum
possible relative uncertainty for all of the four
classes of ISO 376. It has been calculated using
maximum permissible errors according to the standard
as input quantities to the equations.
In the middle column, the minimum values of each
class are given.

min. max.
Class 00 Wbmc 0,06 %
Class 0.5 0,06 % 0,12 %
Class 1 0,12 % 0,24 %
Class 2 0,24 % 0,45 %
They are identical with the maximum values
of the respective higher class.
However, for class 00 the minimum
uncertainty cannot be lower than the best
measurement capability of the force
calibration machine.
All other quantities influencing the
measurement result in practice, e.g.
• long-term instability and
•temperature influence,
need to be additionally taken into account
by the user of the calibrated device
[1] ASTM E 74-95 Standard Practice of Callbratlon of
Force-Measuring Instrument for Verifying the Force
Indication of testing Machines
[2] EA-10/04 Uncertainty of calibration results in force
measurements
[3] NIST, Technical Note 1246, A New Statistical Model
for the Calibration of Force Sensors
[4] C. Ferrero: Contributi di incertezza derivanti dai
risultati di taratura dei trasduttori di forza e stima delle
varianze, SIT-Tec-013/05
MANY
THANKS
for YOUR
ATTENTION