Vous êtes sur la page 1sur 3

« 

Schéma simplifié du circuit de lavage des puits d’huile salés de Hassi Messaoud –
Méthodologie du test industriel »

Evaluation de la vitesse de corrosion:

- Arrêter le traitement, attendre 03 à 05 jours, isoler la manchette, la dépressuriser,


placer seulement la sonde ER.
- Remettre en service la manchette qui porte la sonde ER.
- Commencer à prélever des mesures de vitesse de corrosion, fréquence de lecture
chaque 02 heures, donc 12 points par jour.
- S’assurer que la pente est devenue constante (perte de masse en fonction du temps)
constante, ainsi la vitesse de corrosion à blanc est connue.
- Isoler de nouveau la manchette et placer le coupon de corrosion (déjà pesée et de
surface connue).
- Remettre la manchette en service et commencer immédiatement l’injection de
l’inhibiteur de corrosion (je crois à 50 ppm calculée sur la base du débit d’eau Albien
traversant la station d’injection).
- Continuer à monitorer chaque 02 heures si on ne veut pas changer le programme de la
sonde ER ou chaque 04 heures de préférence (car la sensibilité est meilleure).
- Après 03 semaines d’injection à dose constante, on arrête l’injection, on isole la
manchette, on retire le coupon de corrosion.
- On laisse la sonde ER et on remet la manchette en service et on continue à enregistrer
la vitesse de corrosion pour évaluer le défilming (02 à 05 jours).

Evaluation de l’efficacité du produit par ER

E% = (V0 – V)/V0 X 100


V0 : vitesse de corrosion sans traitement (la pente doit être constante)
V : Vitesse de corrosion avec traitement (la pente peut légèrement varier au début d’injection
pour se stabiliser mais on peut accepter de ^petites fluctuations à cause des changements de
paramètres du puit, débit, température, taux de mélange eau de formation/eau d’injection). On
prendra la vitesse moyenne pendant toute la durée de traitement.
Ci-dessous un exemple d’évaluation par ER.
Evaluation de la vitesse de corrosion par la méthode de perte de masse
(coupon de corrosion) :

 Perte de poids des coupons de corrosion (Coupon Test Method D 2 328-


65 T)

Pour une mesure suffisamment précise et représentative, le temps d'immersion doit


être de 15 jours à un mois minimum. Le coupon de corrosion préalablement pesé est
placé dans le circuit d’une manière parallèle à l’écoulement tout en prenant les
précautions de l’isoler électriquement du porte coupon afin d’éviter les effets de la
corrosion galvanique. Après usage, le spécimen sera d'abord lavé à l'eau courante
sous pression, ensuite on effectuera les opérations suivantes :

Décaper à l'acide chlorhydrique à 15 % inhibé (100 ml de HCl à 15% + 5 ml de


l’inhibiteur pur sous étude), pendant 15 secondes à froid. Rincer tout d’abord à l'eau
distillée, ensuite à l’isopropanol ou à l’acétone, sécher et peser.
La vitesse de corrosion est évaluée selon l’équation donnée ci dessous.

V Corr= ( t .ΔPρ. S )
Cette équation est rendue pratique à l’utilisation en introduisant les constantes
usuelles pour un acier au carbone (365 j/an ;  = 7.8 g/cm3).
ΔP
V Corr=468 .
t .S
P: Perte de poids (g) ; t : Temps d’exposition (jours) ; S : Surface du coupon (cm2)

Cette équation permet ainsi de savoir si l’inhibiteur testé est efficace (ici la région doit
mettre une barre de vitesse de corrosion maximale, 2 à 3 mpy).
Remarque : pour rester homogène pour tous les tests industriels, il est préférable de
maintenir la même nuance d’acier au carbone, je vous conseille AC 1018 comme
nuance d’acier au carbone.
Si la dose réelle de l’inhibiteur que vous utilisez en exploitation est de 50 ppm, il est
logique d’utiliser 50 ppm pendant les tests industriels et non 20 ppm.
La durée de défilming totale correspondra à la durée pour laquelle la vitesse de
corrosion a repris sa valeur initiale.

Présentation des résultats

Dose d’injection = 50 ppm


Inhibiteur de corrosion : ……………..
Fournisseur : ………………………………
fournisseur E% Vitesse de Durée de
Méthode ER corrosion avec défilming
traitement (heures)
Méthode coupon
Tolérance 2 à 3 mpy
1
2
3
 Les critères d’homologation d’un produit doivent reposer sur une efficacité
mais aussi sur une vitesse de corrosion sur coupon avec traitement ne
dépassant pas 2 à 3 mpy.
 Si ces critères sont trop sévères et que vous n’arrivez pas à trouver trois
produits efficaces, libre à vous de se baser sur une efficacité minimale de
…………………..
 La durée de défilming n’est pas un critère d’homologation puisque l’injection
du produit est continue mais il est important de le connaître pour des
considérations d’exploitation en cas de problème d’arrêt des pompes.
Admettons pour un inhibiteur homologué que la durée de défilming est de 36
heures, ceci veut dire qu’on ne peut pas laisser une pompe d’injection à l’arrêt
plus que 36 heures et qu’on doit intervenir avant pour remplacer ce qui est
défectueux et la remettre en service avant l’écoulement des 36 heures sinon
notre puit n’est pas protégé après 36 heures.