Vous êtes sur la page 1sur 6
Kaam voh lé Whee ha Tum ko jo raazi karey AL BAYAAN NO. 37 En Collaboration avec QADRI MAHFIL RABI-UL-AKHIR [1443 HIJRI] | VENDREDI - 19 NOVEMBRE 2021 Pourquoi faut eéisbrer Le mois de Rabi’ ul Awwal est derriére nous. Dans ce mois, nombreux sont les musulmans qui ont dignement célébré le Mawlid ou le Mowlood du Saint Prophéte (s.a.w). Cette année-ci toutefois a été marqué par un déferlement de débats stériles dans les médias sociaux, les pro-Mowlood affrontant ceux qui s'y opposent farouchement depuis des lustres. Ce qui a surpris, c'est la véhémence des propos. échangés. || est grand temps d'avoir de la retenue des deux cétés. Il est généralement admis par ceux qui célébrent le Mowlood que cest une action bienfaisante quoique pas obligatoire et il est temps de ne plus narguer ceux qui refusent de le faire. Il faut accepter que tout le monde n’a pas la chance de participer dans 'éloge du Prophéte (s.a.w) - tant pis done pour ceux qui se montrent avares pour faire son éloge. De méme ceux qui ne le font pas doivent cesser de critiquer ceux qui le font parce qu'on voit bien que toutes ces critiques, aussi virulentes soient-elles, ne pourront jamais faire cesser les cérémonies du Mawlid. Au contraire, on voit que chaque année, dans nombre de pays musuimans les célébrations grandioses, les processions monstres ne cessent d’augmenter. Done, ces critiques stériles ne servent a rien sinon a blesser les sentiments de ceux qui pensent que c'est a moindre des choses que de célébrer la naissance du Prophéte (s.a.w) bien-aimé. A un moment ot nous constatons une islamophobie grandissante, des atteintes vulgaires @ la personne de notre Prophéte (s.a.w) a travers des caricatures provocatrices, Er int Prophéte (G-a-w) la célébration du Mawlid aurait dai étre occasion pour |'Ummah de démontrer son unité, sa solidarité et son attachement unanime a défendre 'honneur de celui qui est le symbole le plus sacré de I'lslam. Utilisons le Mawlid comme une occasion pour faire le Da'wah, pour propager la Seerah et faire disparaitre les fausses conceptions que les autres ont de Islam. Ceux qui sont contre le Mawlid doivent faire leur propre introspection, un auto-examen comme on dit. Siils sont vraiment en faveur de la préservation du Deen dans son authenticité, et leur objectif est vraiment de combattre toute innovation (Bid’ah), alors ils doivent le faire a tous les niveaux. Il y a tant de choses qui ont été introduit dans I'lslam par les Sahabas et les Tabéine, tels le deuxigme Azaan pour le Jumu’a, le Taraweeh en Jama'at pendant le Ramadan, les signes (Fatha, Zhamma etc) pour la lecture du Saint Qur'aan et la liste est trés longue vraiment. Pour toutes ces innovations, ils n’ont rien a dire mais ils s'excitent quand il est question du Mawlid, Pourquoi ? sommes- nous tentés de nous demander. Pourquoi autant de virulence quand il s'agit du Mawlid, Pourquoi ces célébrations avec ferveur les dérangentils autant ? Qu’est-ce qui est si mauvais dans ces ‘Mehfil' pour déclencher autant de haine, Est-ce que cette amertume est justifige? Est-ce que cette hostilité, cette agréssivité, se manifeste contre un Bid’ah ou contre l'amour pour le Saint Prophéte (s.a.w) qu'ils jugent excessifs? Suite en page 2 Dre re Tee | Maulana Nazeerul Akram Na’eemi, Maulana Shah Ahmad Noorani Siddiqui, Muhammad Ahmad Akrami Na’eemi DRIES eu eeu a Corer keane Tree cae tus aun) Al Bayaan ‘The Truth narrative’ No. 37 | Vendredi [19 Novembre 2021] | Rabi-Ul-Akhir [1443 Hijri] | Page 1 POURQUOI FAUT-IL CELEBRER LE MAWLID (Suite de /a p. 1) La vraie question c'est de savoir combien un simple musulman doit aimer son Prophéte? La réponse nous est donnée par Qazi lyadh (R.A) dans son monumental Shifa Shareef. II écrit ce qui suit. Allah dit dans le Saint Qur'aan” Dis: «Si vos péres, vos enfants, vos fréres, vos épouses, vos clans, les biens que vous gagnez, le négoce dont vous craignez le déclin et les demeures qui vous sont agréables, vous sont plus chers qu’Allah, Son messager et la lutte dans le sentier d’Allah, alors attendez qu’Allah fasse venir Son ordre. Et Allah ne guide pas les gens pervers». [S9:V24] Ceci est preuve suffisante de la nécessité de l'aimer et c'est aussi amplement suffisant pour démontrer que ce devoir est une obligation importante en ce qui concemne les droits du Saint Prophéte (s.a.w) sur le musulman lambda. Dans ce verset Allah sermonne ceux qui donnent priorité a leurs business, leurs familles et enfants et II les menace méme en leur disant’ attendez qu’Allah fasse venir Son ordre.’ Et au final Allah considére ces gens. comme étant égarés et II dit, ‘ Et Allah ne guide pas les gens pervers.’En d'autres mots il faut faire trés attention. Nous devons faire l'analyse de notre coeur et de notre amour pour le Saint Prophéte (s.a.w). Hazrat Anas (R.A) dit que le Messager d’Allah a dit, “Nul parmi vous ne sera croyant tant qu'il ne m’aimera plus que ses enfants, ses pére et mere, et I'humanité entiére.” [Bukhari, Muslim, Nasai] Hazrat Anas (R.A) rapporte qu'un homme. vint voir le Saint Prophéte (s.a.w) et lui demanda quand viendra le Jour du Jugement. Sur ce le Saint Prophéte (s.a.w) lui répondit, “Qu’as-tu préparé pour le Jour du Jugement?” et 'homme. dit: "Pas grande chose en termes de priéres, de jednes ou de la charité mais j'ai de l'amour pour Allah et Son Messager.” En entendant cela le Saint Prophéte (s.a.w) lui dit, “Tu seras certainement avec ceux que tu aimes.” On raconte qu'un homme vint voir le Saint Prophéte (s.a.w) et lui dit: “Messager d’Allah, je vous aime plus que ma famille et mes biens. Je me souviens de vous et je ne peux attendre le moment quand je viendrai vous admirer. Je sais que je vais mourir et vous mourrez aussi et quand vous entrerez au Paradis vous serez avec les Prophétes (a.s). Quand j'entrerai au Paradis, j'ai peur de ne plus pouvoir vous apercevoir. A ce moment- la Allah révéla le verset suivant: “Quiconque obéit a Allah et au Messager... ceux-la seront avec ceux qu’Allah a comblés de Ses bienfaits: les prophetes, les véridiques, les martyrs, et les vertueux. Et quels bons compagnons que ceux-la! [S4:V69] Le Saint Prophate (s.a.w) fit appeler l'homme en question et lui récita ces versets. [Tabarani] Une fois Hazrat Abu Bakr Siddique (R.A) dit au Saint Prophéte (s.a.w): “Par Celui qui T’a envoyé avec la verité, j'aurai été plus heureux si Abu Talib (oncle bienfaiteur du Saint Prophete (s.a.w)] avait accepté la foi au lieu de Abu Qahafa (pére de Hazrat Abu Bakr). Ceci parce que islam d’Abu Talib t'aurait fait plus plaisir.” Combattre le Bid'ah c'est bien. Mais s’élever contre le Milaad, c'est aussi afficher ouvertement son géne contre I'éloge du Saint Prophéte (s.a.w), qu’on le veuille ou pas. Et sachant la sensibilité de la question et surtout en tenant compte du fait que des monuments, de lérudition islamique tels que Suyuti, Shah Mohadice Dehlevi, Yousouf Nibhani, Shaykh Alawi Al Maliki ont tous cautionné cette pratique qui dure depuis des siécles sur les terres musulmanes il faut étre vraiment sot pour continuer a s’entéter dans cette voie suicidaire que de s'opposer & ceux qui célébrentle Mawiid, Il faut cesser ces jeux enfantins parce que critiquer le Mawlid équivaut a dire du mal de ceux qui sont remplis d'amour pour le Saint Prophete (s.a.w) et il est fort probable qu'une telle action puisse déplaire au Messager d'Allah, Personne ne peut forcer quelqu'un @ faire une action qui n'est pas obligatoire. Mais il est temps de ne plus débattre sur ces questions qui resteront a jamais des litiges sans fin. Laissez en paix ceux qui veulent célébrer leur Prophete (s.a.w) et laissez leurs sorts dans les Mains dAllah, Il est le Seul apte a les juger sur leurs véritables intentions. ‘Al Bayan i Truth narrative’ No. 37 | Vendredi [19 Novembre 2021] | Rabi-Ul-AKhir [1443 Hijri] | Page 2 LES ENSEIGNEMENTS DE GHAUSE PAAK Sayyiduna Shaykh Abdul Qadir Jeelani (R.A) a redonné vie 4 Ia religion de son grand-pére et c’est pour cela qu’on I’appelle Muhyiddeen. Pendant des années, il a fait des causeries en public a Baghdad et ces causeries ont changé la vie des gens. Certains de ces causeries ont été préservé sous le format d’un livre intitulé Futuh al Ghayb. L’essentiel de ses enseignements sont résumés ci-dessous. Legon 1: Dire toujours la vérité dans n’importe quelle situation. Mentir fait noircir le coeur. Le disciple ne peut avancer dans la voie spirituelle s'il n’abandonne pas le mensonge, méme en rigolant. S'attacher a ne dire que la vérité en toutes circonstances fait polir le coeur et attire les lumiéres divines. Les gens qui ne mentent jamais ont un visage éclairé tandis que les menteurs ont un visage noirci - ceci parce que la lumiére du coeur se refléte sur le visage. Legon 2: Avoir foi en Allah dans les moments difficiles et espérer un avenir meilleur Cultiver le Tawakkul pour ne dépendre que d’Allah coupe les issus qui nous font dépendre des créatures. S’en remettre uniquement a Allah demande beaucoup de patience, d’abnégation et une foi solide. Mais cette disposition est essentielle pour se débarrasser des souillures de l'me et s’élever vers les caractéristiques angéliques. Lecon 3: Toujours sentir la présence d’Allah. Sayyiduna Abdul Qadir Jeelani (R.A) donna un jour a ses disciples l’ordre suivant : “Tuez un poulet a un endroit ot! personne ne peut vous voir, puis apportez-le moi. » Certains prirent l'ordre au pied de la lettre et revinrent, chacun portant un poulet tué. Mais un des disciples manquait toujours a l'appel. Il revint deux jours aprés avec son poulet toujours vivant. II dit: “© mon Sheikh, l'ordre que tu m’as donné était de tuer un poulet dans un endroit ol personne ne pourrait me voir. Je n’ai pas pu trouver un tel endroit. Comment aurais-je pu le tuer ? Le vrai disciple ressent toujours la présence d’Allah qui le regarde en permanence. Dans cet état, il ne peut jamais commettre un péché. Legon 4: Luqma Halaal Il faut toujours manger que ce qui est Halaal. Les dégats causés par le Haraam sont trop conséquents et aménent a la ruine. Lecon 5: Donner & manger aux gens Sayyiduna Abdul Qadir Jeelani (R.A) a regardé toutes les bonnes actions avec l'oeil de son coeur et il a vu que l’action la plus méritante c’était de donner 4 manger aux gens, surtout les plus démunis. C'est pourquoi jusqu'aujourd’hui ses disciples organisent des Urs Shareef pour donner a manger aux gens. Lecon 6: S’attacher au Qur’aan et au Zikrullah Le Qur'aan et les Zikhrullah sont les meilleurs moyens pour illuminer les coeurs et se rapprocher d’Allah. On doit aussi étre trés régulier dans la récitation du Durood Shareef. Legon 7: Ne jamais attacher son coeur au monde. Penser toujours a |'Au-dela qui est la vraie vie et ne jamais attacher son coeur a ce bas-monde. Al Bayaan ‘The Truth narrative’ No, 37 | Vendredi [19 Novembre 2021] | Rabi-Ul-AKhir [1443 Hijril | Page 3 SULTAN SALAHUDDIN AYYUBI (R.A) Sultan Salahuddin Ayyubi (R.A), plus connu comme Saladin en occident, fut un grand leader musulman, un héros de I'lslam que tout le monde a entendu parler parce que c'est bien lui qui, en I'an 1187, a libéré Al Quds, aussi appellé Jérusalem, ville sainte. Né a Tikrit en 1138, est le premier dirigeant de la dynastie ayyoubide, dynastie qui tient son nom de son pére Najm al-Din Ayyib. D'origine kurde, Salahuddin sert d’abord l'émir zengide de Syrie, Nur ad-Din. Enfant, Salahuddin se voyait faire des études islamiques en vue de devenir un religieux, un Aalim. Mais le destin a voulu qu'il soit engagé dans une carriére militaire. Envoyé en Egypte, ol régne la dynastie fatimide déciinante, il y est nommé vizir en 1169 et abolit le califat fatimide en 1171, II s'empare du pouvoir en Syrie aprés la mort de Nur ad- Din en 1174, Il concentre ensuite ses efforts contre les différents Etats latins d’Orient, dont il est le principal adversaire durant le dernier tiers du douziéme siécle. La bataille de Hatin parachéve son succés et il put ainsi anéantir les forces franques démontrant par la méme son génie militaire. Mais pour y arriver, ila da pendant des années faire face & des difficultés énormes, tantét combattantses anciens alliés, tantét livrant bataille contre les croisés. Mais il savait pertinemment que pour vaincre un ennemi plus nombreux il était impératif d'unir toutes les forces musulmanes comme un seul bloc pour pouvoir partir & la reconquéte de Jérusalem. Et c'est ce leadership éclairé et non sa force physique quia fait de lui un icone de I'lslam. Sa capacité a fédérer les croyants autour de sa personne et les gagner vers une seule vision, celle de libérer Al Quds, voila qui l'a fait entrer dans I'histoire glorieuse des musulmans. Lors de sa prise de la ville sainte en septembre 1187, il slllustre aussi par sa magnanimité en laissant partir les habitants chrétiens contre une rangon modeste, ce qui contrastait singuliérement avec le traitement infligé aux musulmans par les templiers lors de la premiére croisade de 1099, oti la population fut massacrée pendant trois jours durant dans l'enceinte méme de la mosquée Al Aqsa Sa tolérance l'incite a laisser aux chrétiens le Saint-Sépulcre et aux juifs, privés de leurs synagogues sous la gouvernance des Croisés, il leur donnera la permission d'y célébrer leur culte. Son comportement noble basé sur la pratique (Sunnah) du Saint Prophéte (s.a.w) lui fait gagner l'estime de ses adversaires et on parle de sa chevalerie jusqu’a dans les demeures de l'occident. La prise de Jérusalem par Salahuddin fait déclencher la troisigme croisade, menée par les rois de France Philippe Auguste et d’Angleterre Richard Coeur de Lion. De nombreuses batailles furent livrées avec succés mais il y a eu aussi des pertes. Toutefois, au final le Sultan Salahuddin, fin stratége réussit a conclure avec Richard une paix qui lui permit de conserver Jérusalem. La ville restera sous I'emprise des musulmans pendant des siécles et ne sera perdu qu’au 20% sigcle avec le démantélement de empire ottoman Portrait moral de Salahuddin Uhistorien Baha-uddin dresse le tableau suivant de son maitre Salahuddin, ayant eu le privilége de vivre a ses cétés. II écrit: Salahuddin était d'une foi droite et il avait souvent le nom d’Allah sur les lévres. II avait fréquenté de nombreux docteurs de théologie et discutait en leur présence de sorte qu'il avait une foi purifiée de toute trace d’hétérodoxie. I! célébrait sa priére avec une grande assiduité, priant la plupart du temps en congrégation (Jama’at). Il pratiquait réguliérement les prigres superfétatoires et accomplissait le Namaz Tahajjud quand il se réveillait a nuit. Méme malade il ne ratait jamais ses priéres. S'il était en voyage, il descendait de son cheval pour prier quand arrivait 'heure de la priére. Quant a la Zakaat, il mourut sans avoir par- devers lui une somme suffisante pour y étre soumis, car ses auménes extra-canoniques avaient épuisé tous ses biens. Suite en page 5 ‘Al Bayan fe Truth narrative’ No. 37 | Vendredi [19 Novembre 2021] | Rabi-Ul-AKhir [1443 Hijri] | Page 4 Tout ce qu'il avait comme biens a sa mort, c'était 47 drachmes nasirites et un seul lingot d'or de Tyr. Il ne laissa ni biens immeubles, ni maisons, ni terres, ni jardins, ni villages, ni champs cultivés, ni aucune propriété. {NDLR: Quelle différence avec nos leaders d’aujourd’hui qui ne savent plus ot! se mettre la téte pour cacher leurs biens, évalués a des centaines de millions de dollars comme il 'a &té révélé par les Pandora papers} Uhistorien Baha-uddin nous _raconte aussi que le Sultan avait da reporter certains Ramadans soit & cause de la maladie soit parce qu'il était au Jihaad. Le Qadi Al Fadhil gardait minutieusement un compte exact de jours manqués et le Sultan se faisait un devoir de les remplacer quand il était a Jérusalem pendant les derniéres années de sa vie, malgré une santé chancelante. Le pélerinage, il avait toujours voulu et désiré le réaliser spécialement l'année de sa mort. II avait méme fait les préparatifs du voyage mais au dernier moment il eut des obligations dues 4 un homme de son rang et il ‘avait renvoyé pour l'année suivante mais Allah décida autrement. {I aimait écouter la récitation du Saint Qur'aan. De coeur humble et sensible, prompt aux larmes, il était ému et pleurait souvent en entendant réciter le Saint Qur'aan. Il aimait lire les livres de Hadiths et quand il tombait sur une tradition qui contenait un exemple édifiant, il sattendrissait et les larmes lui montaient aux yeux. Il avait une confiance totale en Allah. Une fois, une armée énorme des croisés s’était massée pour prendre Jérusalem. Salahuddin tint un conseil de guerre et il était évident que les musulmans perdraient la ville si 'ennemi donnait 'assaut. Sur conseil des Ulémas, le jour du vendredi, entre les deux Azaan du Jumu’ah, il accomplit deux rakaates Nafil la oll le Saint Prophéte (s.a.w) 6tait parti pour le Mi'raaj et il pria le Seigneur de délivrer les musulmans de la catastrophe qui s’annongait. Et voila que le méme jour, un éclaireur arriva pour annoncer que les francs s'étaient disputés avec les anglais. Au bout de trois jours la discorde entre les factions croisées s'est intensifié et finalement ils ont décidé de renoncer a prendre Jérusalem et sont partis vers Ar Ramla. Quand il faisait justice, c’était toujours en présence d'Ulémas qualifiés et il recherchait leur guidance dans les cas compliqués. || nattachait aucune importance a T'argent. Il distribuait généreusement tout ce qu'il possédait & titre personnel. Jamais il ne dilapidait les fonds de |'état. Au contraire il prenait bien soin de ne jamais utiliser les deniers de l'état pour ses besoins personnels. Les historiens n'ont cessé de vanter ses exploits militaires. Lihomme était plutot fréle en apparence mais son courage et sa fermeté faisait trembler les plus puissants souverains. La guerre sainte, et la passion quill y portait avait une forte emprise sur son coeur et son corps; il ne parlait pas d’autre sujet, il ne songeait qu’aux préparatifs de cette guerre, il ne s'occupait que de ceux qui y combattraient, il n’avait de sympathie que pour ceux qui en parlaient. Pour le Jihaad il quitta sa famille et ses enfants, sa patrie, sa maison et son pays. Sultan Salahuddin est mort le 4 mars 1193 & Damas. Il est enterré tout prés de la mosquée Umayyad [Source: Chronique arabe des croisades, Francesco Gabrieli, éditions Sindbad, 1977] Comment ne pas penser a Sultan Salahuddin Ayyubi (R.A) quand on voit le calvaire journalier de nos fréres et soeurs palestiniens, atrocement persécutés par les bourreaux israéliens. Méme les enfants en bas Ages subissent la torture et surtout les balles israéliennes. Et le monde entier reste spectateur de cette infamie. Des voix s’élévent dans le monde pour condamner la barbarie de état sioniste mais rien de concret ne se passe. Silence, on tue. Aujourd’hui encore, on dirait que les murs de Jérusalem crient son nom en espérant qu'un libérateur digne de ce nom viendra les libérer des bottes des soldats sionistes qui sont en train de souiller le sol sacré d’Al Aqsa tous les jours. Ou sont ces hommes vaillants (Mardé Momine) de la trempe de Salahuddin Ayyubi (R.A) pour libérer Al Quds? Al Bayaan ‘The Truth narrative’ No, 37 | Vendredi [19 Novembre 2021] | Rabi-Ul-AKhir [1443 Hijril | Page 5 DU’AS POUR SE PROTEGER DES DJINNS Le verset du Tréne (Ayatal Kursi) offre une protection efficace contre les Djinns malfaisants Les Du'as ci-dessous offrent aussi une protection adéquate, Ces Du’as nous proviennent des traditions prophétiques. Dua no. 1 : A lire une fois. A od FA ON Fe yd ll Ot I Ky B.S al any 3 Ue EIB 55 2h Sh phy EB Gs 5B Sy let G Dd CPG GH Gps Gy Wi Letty JN Bgl Sos tly JEN 8 fg A’oozhou biwajhillaahil kareemi wa bikalimaatil laahit taaam maaatil laaatiii laa youjaawizou hounna barrounw wa laa faajiroum min sharri maa younzilou minass samaaa-| wa minn sharri maa ya’roujou feehaa wa sharri maa zhara-a fil ardwi wa sharri maa yakhroujou minhaa wa minn fitanil layli wann nahaari wa minn tawaariquil layli wan nahaari illaaa twariquayn yat rouquou bikhayriyn yaa Rahmaan Du’a no 2: a lire 3 fois matin et soir Bi sles) Cd colt ay Sy21? WUE Lady a Uilahl acols eel ASpbg ULES 5 yay hoy GE W 53 J wy T oi Je as Asbahnaa wa asbahal moulkou lillaahi wal hamdou koullohoo lillaahi, A’oozhou billaahil lazhi youmsikouss samaa-a ann taqua’a ‘alal ardwi illaa bi-iznihee min sharri maa khalaga wa zhara-a wa min sharrish shaytaani wa shirkihee. Dua no. 3 : Protection contre sorcellerie (a lire une fois) (5) UR ail teh y Abe GBI 25 Goll Coal ital a ay 5 Sp PEI Mag in the AS nd a otey Seby J SAiyte 55 hg GE 55 Aoozhou biwajhillaahil laahil ‘azweemil lazhee laysa shay-oune ‘azwama minhou wa bikalimaatil laahit taaam maaatil laaatiii laa youjaa wizouhounna barrounw wa laa faajirounw wa bi asmaa-illaahil housnaa koullihaa maa ‘alimtou minhaa wa maa lam ‘alam min sharri maa khalaqua wa bara-a wa zara-a. Joignez-vous a nous sur facebook fj AlBayaan- The Truth narrative (] Qadri Mahfil Et surla plateforme enligne © $3SCRIBD www.scribd.com/documents/Al Bayaan SMe rua Ck a Ee rt ena cents) Ore ete Cer Cer i Cees er eu iene eer onary + Concéption, Impréssion et Distribution Gratuit par : Westprint Company Limited (D.0.R FOUNDATION) Tel. : + (230) 211 7685 | Fax. : + (230) 210 8309 | E-mail : westprint@intnet.mu ‘Al Bayaan ‘The Truth narrative’ No. 37 | Vendredi [19 Novembre 2021] | Rabi-Ul-Akhir [1443 Hijri] | Page 6