Vous êtes sur la page 1sur 2
ORGANISATION DE L’AVIATION CIVILE INTERNATIONALE Bureau Afrique Occidentale et Centrale (WACAF) & Bureau Afrique de

ORGANISATION DE L’AVIATION CIVILE INTERNATIONALE

Bureau Afrique Occidentale et Centrale (WACAF) &

Bureau Afrique de l’Est et du Sud (ESAF)

PROJET DE RESOLUTION [VSAT_C_BAND] (CMR-12)

Mesures réglementaires pour assurer une protection adéquate de l’utilisation des stations VSAT pour des applications de sécurité dans la bande 3,4-4,2 GHz

La Conférence mondiale des radiocommunications (Genève, 2012),

Considérant

a. que, bien souvent, les zones rurales ou isolées ne disposent toujours pas d'une

infrastructure de communication terrestre adaptée à l'évolution des besoins de l'aviation civile moderne;

b. que les coûts de mise en œuvre

être élevés, en particulier dans les régions isolées;

et de maintenance d'une telle infrastructure peuvent

c. que lorsqu’une infrastructure de communication adéquate terrestre n'est pas

disponible, les systèmes VSAT, fonctionnant dans le service fixe par satellite (SFS), sont le seul moyen pour répondre aux besoins des systèmes de communication, de navigation et de surveillance/gestion du trafic aérien (CNS/ATM) de l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI);

d. que l'utilisation des VSAT fonctionnant dans le SFS et qui sont actuellement

déployées à grande échelle pour les communications aéronautiques peut nettement améliorer les communications entre les centres de contrôle du trafic aérien ainsi qu'avec les stations aéronautiques distantes;

e. que la mise en place et l'utilisation de systèmes de télécommunication par satellite

pour l'aviation civile apporteraient aussi des bénéfices aux pays en développement et aux pays comportant des zones isolées ou rurales en permettant l'utilisation des systèmes VSAT pour les communications non aéronautiques;

f. que, dans les cas identifiés au point e) du considérant, il est nécessaire d'attirer l'attention sur l'importance des communications aéronautiques par rapport aux communications non aéronautiques,

notant

a.

que le SFS n'est pas un service de sécurité;

b.

que, par sa Résolution 20 (Rév.CMR-03), la CMR a chargé le Secrétaire général

«d'encourager l'OACI à continuer d'offrir son assistance aux pays en développement qui s'efforcent d'améliorer leurs télécommunications aéronautiques …»,

décide

que la CMR [15/16] considère sur la base des études de UIT-R, des mesures réglementaires supplémentaires fournissant le niveau de protection approprié pour soutenir la mise en œuvre actuelle et future des petites antennes utilisées pour la fourniture des communications aéronautiques par satellite de sécurité visées sous le considérant c ),

Invite l'UIT-R

à mener à temps pour la CMR-[15/16], les études nécessaires pour identifier toutes les mesures réglementaires nécessaires pour assurer le niveau de protection approprié pour les VSAT fonctionnant dans la bande de fréquences 3,4 à 4,2 GHz, utilisées pour étendre les réseaux de communications terrestres afin de répondre aux exigences de l'OACI;

Invite en outre

tous les membres du Secteur des Radiocommunications et de l'Organisation de l’Aviation Civile Internationale (OACI) à contribuer à ces études,

Prie le Secrétaire général

de porter cette résolution à l'attention de l'OACI.