Vous êtes sur la page 1sur 35

L’essor des maladies chroniques

liées à l’alimentation dans les pays du Sud:

le cas du Maghreb

B. Maire, avec la collaboration de

J. El Ati, P. Traissac, A. Gartner, M. Atek, S. Tessier, H. Ben Romdhane

UMR 204 - NUTRIPASS (IRD/Universités de Montpellier/Supagro) & INNTA Tunis, INSP Alger, INSP-EPMCV Tunis

& INNTA Tunis, INSP Alger, INSP-EPMCV Tunis Journée Scientifique: « De l’assiette au champ »
& INNTA Tunis, INSP Alger, INSP-EPMCV Tunis Journée Scientifique: « De l’assiette au champ »
& INNTA Tunis, INSP Alger, INSP-EPMCV Tunis Journée Scientifique: « De l’assiette au champ »
& INNTA Tunis, INSP Alger, INSP-EPMCV Tunis Journée Scientifique: « De l’assiette au champ »

Journée Scientifique: « De l’assiette au champ »

Société de Biologie et Agropolis International

Montpellier 22 octobre 2009

Maghreb:

Tunisie 10 millions d’habitants Algérie 35 m. Maroc 31 m.

Maghreb: Tunisie 10 millions d’habitants Algérie 35 m. Maroc 31 m.

Evolution des pyramides des âges au Maghreb

Ouadah-Bedidi & Vallin, INED : Populations et Sociétés 359 (2000)

Evolution des pyramides des âges au Maghreb Ouadah-Bedidi & Vallin, INED : Populations et Sociétés 359

Tunisie

Filles Garçons
Filles
Garçons

France

2005

ISF: 1,74 Filles Garçons
ISF: 1,74
Filles
Garçons
Tunisie Filles Garçons France 2005 ISF: 1,74 Filles Garçons
78 m. d’hab. ISF 3,1
78 m. d’hab.
ISF 3,1
6 m. d’hab. ISF 2,85
6 m. d’hab.
ISF 2,85

D’après Wikipédia 10/2009

73 m. d’hab. ISF 1,87
73 m. d’hab.
ISF 1,87
3,9 m. d’hab. ISF 1,9
3,9 m. d’hab.
ISF 1,9

US Census Bureau International dartabase

Des flux migratoires importants avec de nombreux aller-retours

Une transition démographique avancée, donc, même si le pic de population n’est pas encore atteint (autour de 2030 environ)

Evolution proche de celle qu’ont connu les pays européens:

- peu d’enfants/famille

- vieillissement progressif de la population

- taux d’activité des femmes de plus en plus élevé

- durée moyenne d’études accrue (mariage plus tardif)

Une urbanisation importante :

- Algérie 59%

- Maroc 58%

- Tunisie 64%

D’où des conséquences sur les modes de vie, alimentation,

activité physique

et l’augmentation marquée des maladies chroniques

France: 77% en 2007

France: 77%

en 2007

(adapté de R. Laporte, d’après A. Omran, 1970)

maladies

infectieuses diabète NID accidents, MCV traumatismes cancers
infectieuses
diabète NID
accidents,
MCV
traumatismes
cancers

Transition épidémiologique

Omran, 1970) maladies infectieuses diabète NID accidents, MCV traumatismes cancers Transition épidémiologique

Evolution de l’incidence des maladies transmissibles en Tunisie

Fièvre typhoïde

Cas pour 100 000
Cas pour 100 000

Tuberculose

Cas pour 100 000

Source: INSP Tunis (H. Ben Romdhane, 2002)

Prob. décès 15-60 ans / 1.000 h

250 200 150 100 1990 2000 50 2007 0 France Maroc Algérie Tunisie Egypte Liban
250
200
150
100
1990
2000
50
2007
0
France
Maroc
Algérie
Tunisie
Egypte
Liban
Turquie
h 250 200 150 100 1990 2000 50 2007 0 France Maroc Algérie Tunisie Egypte Liban
h 250 200 150 100 1990 2000 50 2007 0 France Maroc Algérie Tunisie Egypte Liban
h 250 200 150 100 1990 2000 50 2007 0 France Maroc Algérie Tunisie Egypte Liban
h 250 200 150 100 1990 2000 50 2007 0 France Maroc Algérie Tunisie Egypte Liban

Source OMS

Prob. décès 15-60 ans / 100.000 hab.

1000 750 MNT 500 MCV Cancer Trauma 250 0 France Maroc Algérie Tunisie Egypte Liban
1000
750
MNT
500
MCV
Cancer
Trauma
250
0
France
Maroc
Algérie
Tunisie
Egypte
Liban
Turquie
1000 750 MNT 500 MCV Cancer Trauma 250 0 France Maroc Algérie Tunisie Egypte Liban Turquie

Source OMS

Evolution de la charge de morbidit é en MCV

(hospitalisations services cardio région de Tunis)

Motifs d’hospitalisation

Hommes

 

Femmes

1992

2002

1992

2002

Cardiopathies rhumatismales

11,8

Cardiopathies rhumatismales 11,8 4,4 25,3 11,8

4,4

25,3

Cardiopathies rhumatismales 11,8 4,4 25,3 11,8

11,8

Maladies hypertensives

6,4

6,7

10

14,7

Cardiopathies ischémiques

39,2

Cardiopathies ischémiques 39,2 58,6 15,6 38,2
58,6
58,6

15,6

38,2
38,2
38,2

Affections cardio-pulmonaires

1,1

0,8

1,2

2,1

Autres cardiopathies

34,9

28,4

40,4

35,8

Maladies cérébro-vasculaires

1,7

0,5

1,3

1,4

Maladies des artères et des veines

3,7

1

5,9

   

1,5

Source: INSP, Tunis - 2004

Source: INSP, Tunis - 2004

Facteurs de risque / Maladies chroniques s Prévalence (%) >35/40 ans 70 Homme 60 Tunisie
Facteurs de risque / Maladies chroniques s
Prévalence (%)
>35/40 ans
70
Homme
60
Tunisie
Femmes
France
Maroc
Algérie
Est Méd.
50
40
30
20
10

0

HTA

Diabète

Obésité

HyperChol

MAROC

Evolution de l’état nutritionnel

% d'adultes

2000

1998-99

ans) 1984-85

2000 ans)

1998-99

ans) 1984-85

2000

1998-99

1984-85

obésité

(15+

2005 (15+

2005 (15+

maigreur

surpoids

obésité

obésité

2005 maigreur

maigreur

surpoids

surpoids

obésité

maigreur

surpoids

Hommes+FemmesHommes

HommesHommes+Femmes

Adultes (>=20 ans) (national)

70

Femmes Urbain Hommes+Femmes Rural Hommes+Femmes

Femmes

Urbain Hommes+Femmes

Femmes Urbain Hommes+Femmes Rural Hommes+Femmes

Rural Hommes+Femmes

Femmes Urbain Hommes+Femmes Rural Hommes+Femmes
Femmes Urbain Hommes+Femmes Rural Hommes+Femmes
Femmes Urbain Hommes+Femmes Rural Hommes+Femmes
Femmes Urbain Hommes+Femmes Rural Hommes+Femmes
Femmes Urbain Hommes+Femmes Rural Hommes+Femmes
Femmes Urbain Hommes+Femmes Rural Hommes+Femmes
Femmes Urbain Hommes+Femmes Rural Hommes+Femmes
Femmes Urbain Hommes+Femmes Rural Hommes+Femmes
Femmes Urbain Hommes+Femmes Rural Hommes+Femmes
Femmes Urbain Hommes+Femmes Rural Hommes+Femmes
Femmes Urbain Hommes+Femmes Rural Hommes+Femmes

60

50

40

30

20

10

0

TUNISIE : Evolution de l’état nutritionnel

(%)

Urbain

Surpoids

72 76 F 56 52 49 35 H
72 76
F
56
52
49
35
H

Rural

57 48 39 31 26 19
57
48
39
31
26
19

Urbain

Obésité

Rural

43 39 20 17 11 7
43
39
20
17
11
7
25 17 10 6 5 2
25
17
10
6
5
2

Prévalences de malnutrition chez les préscolaires

1995 2000 (FAO UNICEF)

%(%)
%(%)

Carences en Micronutriments

1994 2000 (FAO UNICEF)

 

Libye

Tunisie

Algérie

Maroc

Carence en iode (% de goitre)

6

1

9

20

Carence en vitamine A chez les

Pas identifié comme Problème de SP

 

enfants (%)

31

48

41

Anémie des femmes en âge de

26

49

31

procréer (%) par carence en fer

(%) 31 48 41 Anémie des femmes en âge de 26 49 31 procréer (%) par

1200

1000

800

600

400

200

0

Kg/pers/an Evolution du bilan alimentaire : 1962 - 1982 - 2002 Nord – Med. Sud
Kg/pers/an
Evolution du bilan alimentaire :
1962 - 1982 - 2002
Nord – Med.
Sud – Med.
Tunisie
Algérie
Maroc
France
Espagne
Grèce

Poisson– Med. Tunisie Algérie Maroc France Espagne Grèce Lait Viande graisses/huile Fruits-légumes Sucres

LaitTunisie Algérie Maroc France Espagne Grèce Poisson Viande graisses/huile Fruits-légumes Sucres Légumineuses

ViandeAlgérie Maroc France Espagne Grèce Poisson Lait graisses/huile Fruits-légumes Sucres Légumineuses

graisses/huileAlgérie Maroc France Espagne Grèce Poisson Lait Viande Fruits-légumes Sucres Légumineuses Amylacées Céréales

Fruits-légumesAlgérie Maroc France Espagne Grèce Poisson Lait Viande graisses/huile Sucres Légumineuses Amylacées Céréales

SucresMaroc France Espagne Grèce Poisson Lait Viande graisses/huile Fruits-légumes Légumineuses Amylacées Céréales

LégumineusesAlgérie Maroc France Espagne Grèce Poisson Lait Viande graisses/huile Fruits-légumes Sucres Amylacées Céréales

AmylacéesMaroc France Espagne Grèce Poisson Lait Viande graisses/huile Fruits-légumes Sucres Légumineuses Céréales

CéréalesMaroc France Espagne Grèce Poisson Lait Viande graisses/huile Fruits-légumes Sucres Légumineuses Amylacées

Evolution des disponibilités en calories:

Algérie

Evolution des disponibilités en calories: Algérie

Fréquences de consommation: Algérie

4,5 Urbain 4,0 Rural 3,5 3,0 2,5 2,0 1,5 1,0 0,5 0,0 Amylacées protéines animales
4,5
Urbain
4,0
Rural
3,5
3,0
2,5
2,0
1,5
1,0
0,5
0,0
Amylacées protéines
animales
Fruits
Légumes
graisses
huiles
noix,
Lait, pdts
sucre
animales
graines
laitiers
Frequence

(adultes >35 ans)

Fréquences de consommation journalières en Algérie

versus recommandations (USDA Food Guide Pyramid, 1992)

consommation journalières en Algérie versus recommandations ( USDA Food Guide Pyramid, 1992 ) (adultes >35 ans)

(adultes >35 ans)

Consommation alimentaire en Tunisie

(adultes > 35 ans):

1996: Hommes Urbain 2480 kcal - Rural 2402

Femmes Urbain 2153

- Rural 2128

2005: Hommes Urbain 2819 Kcal - Rural 2684

Femmes Urbain 2601

- Rural 2523

(Note: méthodologie un peu différente)

Sinon, en termes de structure de l’alimentation - des différences en 1996 entre urbain et rural ex: Score de qualité de l’alimentation (DSI):

% modération: H-Urb. 59, H-Rur. 68 / F-Urb. 63, F-Rur. 70

47

% adéquation:

60,

53

53,

mais pas de différences majeures en 2005 (H -F, U-R) :

% modération: H-Urb. 50, H-Rur. 53 / F-Urb. 54, F-Rur. 55

60

% adéquation:

67,

62

66,

Protéines

Carbohydrates

Lipides totaux

Sucres totaux

Lipides saturés

Lipides mono-insaturés

Lipides poly-insaturés

1996 2005 % de l'énergie lipides % des
1996 2005 % de l'énergie lipides % des
1996 2005 % de l'énergie lipides % des
1996 2005 % de l'énergie lipides % des
1996 2005 % de l'énergie lipides % des
1996 2005 % de l'énergie lipides % des
1996 2005 % de l'énergie lipides % des
1996 2005 % de l'énergie lipides % des
1996 2005 % de l'énergie lipides % des
1996 2005 % de l'énergie lipides % des
1996 2005 % de l'énergie lipides % des
1996 2005 % de l'énergie lipides % des
1996 2005 % de l'énergie lipides % des
1996 2005 % de l'énergie lipides % des
1996 2005 % de l'énergie lipides % des
1996 2005 % de l'énergie lipides % des

1996

2005

% de l'énergie

lipides

% des

1996 2005 % de l'énergie lipides % des
1996 2005 % de l'énergie lipides % des
1996 2005 % de l'énergie lipides % des
1996 2005 % de l'énergie lipides % des
1996 2005 % de l'énergie lipides % des
1996 2005 % de l'énergie lipides % des

0

10

20

30

40

50

60

70

80

mcg/

1000 kcal

mcg/ 1000 kcal mg/ 1000 kcal Beta-carotène Rétinol Vitamine A Vitamine B12 Vitamine C 1996 2005

mg/

1000 kcal

Beta-carotène Rétinol Vitamine A Vitamine B12 Vitamine C
Beta-carotène
Rétinol
Vitamine A
Vitamine B12
Vitamine C

1996 2005 1996

2005

A Vitamine B12 Vitamine C 1996 2005 1996 2005 Vitamine E Calcium Magnésium 1683 Sodium 1688
A Vitamine B12 Vitamine C 1996 2005 1996 2005 Vitamine E Calcium Magnésium 1683 Sodium 1688
A Vitamine B12 Vitamine C 1996 2005 1996 2005 Vitamine E Calcium Magnésium 1683 Sodium 1688
A Vitamine B12 Vitamine C 1996 2005 1996 2005 Vitamine E Calcium Magnésium 1683 Sodium 1688
A Vitamine B12 Vitamine C 1996 2005 1996 2005 Vitamine E Calcium Magnésium 1683 Sodium 1688
A Vitamine B12 Vitamine C 1996 2005 1996 2005 Vitamine E Calcium Magnésium 1683 Sodium 1688
A Vitamine B12 Vitamine C 1996 2005 1996 2005 Vitamine E Calcium Magnésium 1683 Sodium 1688
A Vitamine B12 Vitamine C 1996 2005 1996 2005 Vitamine E Calcium Magnésium 1683 Sodium 1688
A Vitamine B12 Vitamine C 1996 2005 1996 2005 Vitamine E Calcium Magnésium 1683 Sodium 1688
A Vitamine B12 Vitamine C 1996 2005 1996 2005 Vitamine E Calcium Magnésium 1683 Sodium 1688
A Vitamine B12 Vitamine C 1996 2005 1996 2005 Vitamine E Calcium Magnésium 1683 Sodium 1688
A Vitamine B12 Vitamine C 1996 2005 1996 2005 Vitamine E Calcium Magnésium 1683 Sodium 1688
A Vitamine B12 Vitamine C 1996 2005 1996 2005 Vitamine E Calcium Magnésium 1683 Sodium 1688
A Vitamine B12 Vitamine C 1996 2005 1996 2005 Vitamine E Calcium Magnésium 1683 Sodium 1688
Vitamine E Calcium Magnésium 1683 Sodium 1688 1153 Potassium 1101 Fer Zinc 0 100 200
Vitamine E
Calcium
Magnésium
1683
Sodium
1688
1153
Potassium
1101
Fer
Zinc
0
100
200
300
400
500
1996 1996 2005 2005 Score de modération Score d'adéquation DSI : score global (ANC fr)
1996
1996
2005
2005
Score de modération
Score d'adéquation
DSI : score global
(ANC fr)
0
10
20
30
40
50
60
70
80
90
100

Tunisie 2005 Profils alimentaires Adultes 35-70 ans (n=5447)

Tunisie 2005 – Profils alimentaires Adultes 35-70 ans (n=5447)

Chez les adolescentes, en ville, l’augmentation des apports en produits laitiers coïncide avec une baisse de prévalence de la préhypertension

l’augmentation des apports en produits laitiers coïncide avec une baisse de prévalence de la préhypertension …

Courses au supermarché

Courses au supermarché font leurs courses à: ceux dont c’est le 1 e r lieu d’achat
Courses au supermarché font leurs courses à: ceux dont c’est le 1 e r lieu d’achat

font leurs courses à:

Courses au supermarché font leurs courses à: ceux dont c’est le 1 e r lieu d’achat

ceux dont c’est le 1 er lieu d’achat

Shopping at supermarket

and diet quality

score Diet quality index (DQI)
score Diet quality
index (DQI)

Supermarché =1er choix

score Diet quality index (DQI) Supermarché =1er choix Autres DQI – I Global score Diff *

Autres

DQI I Global score

Diff *

P-value

(0-100)

Adjusted

+3.3 1.7-4.9

0.0004

Good quality diet

OR *

P-value

(DQII>=60)

Adjusted

2.2 1.2-3.4

0.009

* entre ceux dont le supermarché est le 1 er choix et les autres

Une étude sur les migrants tunisiens en Languedoc-Roussillon, par comparaison avec des habitants de la région d’origine française, et avec des Tunisiens nés dans le même lieu d’origine et n’ayant pas migré, a montré que (C. Méjean et al.)

de petites différences sur le long terme en matière de consommation alimentaire et d’activité physique avaient un impact significatif sur les maladies chroniques, notamment:

- davantage de fruits et légumes

- plus d’huile d’olive

- modération en viande rouge, en sel, en alcool