Vous êtes sur la page 1sur 2
 

Comme 4005 autres, je désobéis.

  Comme 4005 autres, je désobéis.
J’aime
J’aime

22 k

 

Déclaration

Nous, travailleurs étudiants citoyens et et citoyennes, et étudiantes, travailleuses,

Adoptée d'étouffer Avons pris au cette connaissance 95e mobilisation. jour d'une de lutte la loi étudiante 78, adoptée déjà historique, par l'Assemblée la loi spéciale nationale a du manifestement Québec le 18 comme mai 2012. objectif

éditorialistes, Depuis son adoption, intellectuel-e-s le vocabulaire et personnalités de l'indignation de tous a les été milieux épuisé ont à son unanimement égard. Juristes, dénoncé artistes, cette attaque toute et manifestation. frontale refuse démocratie, aux d'abroger droits Malgré il fondamentaux sa importe l'unanimité loi injuste. maintenant Devant et et la inaliénables force de cet passer des entêtement condamnations, que à l'action: sont à la fouler liberté cette au le loi d'expression, gouvernement pied doit les être principes bloquée. d'association du Québec fondamentaux garde et de le de cap Dans une situation d'injustice, l'inaction est synonyme de complicité. Se soumettre à cette loi, c'est gagne nous historique l'accepter. nous une entre Accepter y fois, soumettons, il le refera gouvernement cette le nous loi, coup. c'est reconnaissons Nous et sanctionner la jeunesse. ne pouvons l'efficacité son Le pas contenu. pouvoir ouvrir de nous sa Nous la répression: porte regarde, assistons à cette attentif. le actuellement gouvernement possibilité. Cette loi à est un gagne. un face test. à S'il face Si dents de Ce rempart bras », de écrivait contre fer est Georges l'autoritarisme, la face Bernanos. visible d'un qui le conflit fera? plus « Si profond. la jeunesse Si la se jeunesse refroidit, ne le remplit monde pas entier son claquera rôle historique des Cette l'influence loi vient disproportionnée briser la confiance, des lobbies déjà fortement et des intérêts ébranlée, économiques entre le peuple sur les et gouvernements les institutions. La ont, corruption depuis et longtemps, ce que l'on appelle érodé cette l'assemblée confiance du et peuple donné est naissance déjà rongé à un par cynisme les intérêts politique partisans, sans précédent. l'appât du Actuellement, gain et la corruption. Cette loi enfonce encore un clou dans le cercueil de la démocratie québécoise. Beaucoup Murdochville de à gens Asbestos nous regardent. en passant En par tant la grève qu'êtres étudiante humains, de nous 2005, portons l'histoire l'héritage du Québec des est luttes traversée passées. de De luttes transmis dont nous difficiles, un jouissons flambeau de grèves aujourd'hui qu'il longues nous ne est et, sont interdit parfois, pas d'échapper des illégales. cadeaux, Ceux à un ce moment et sont celles des aussi qui legs. ont crucial. Il mené nous Les faut, ces droits luttes ici, les fondamentaux nous défendre ont - par nous dans respect battrons. notre prétention pour Au-delà ceux à et de défendre celles la loi, qui s'il la les le justice, faut. ont obtenus Si il nous celle-ci faut pour est y nous. injuste désobéir. Si et l'on que Cela veut nous porte nous sommes un les nom: retirer sérieux la par désobéissance la et loi, sérieuses nous civile. Avec possibilité cette même loi, le gouvernement que devrait avoir s'attaque chaque à femme beaucoup et chaque plus qu'aux homme associations de contester étudiantes: librement il s'attaque les décisions à la prises s'agit nos droits; de en méthodes son elle nom veut par dignes nous le faire pouvoir d'un renoncer régime politique. autoritaire. à ce Le que gouvernement nous Cette sommes. loi liberticide utilise Nous la veut peur affirmons nous pour aujourd'hui réprimer faire renoncer la que contestation: à nous plus qu'à il refusons et collective. de céder à la peur et à l'intimidation. Nous resterons fidèles à nos principes de liberté individuelle

 

pouvoir Nous n'avons de la bloquer. pas d'autre choix. Seul-e-s face à la loi, nous sommes faibles. Ensemble, nous avons le En signant cette déclaration, nous nous engageons à continuer à lutter; à rester mobilisé-e-s, en vertu des internationaux. face. libertés fondamentales Si cela nous qui nous vaut sont des poursuites conférées par pénales les différentes en vertu de chartes la loi 78, et traités nous nous nationaux engageons et à y faire

Je désobéis. Arrêtez-moi quelqu'un.

 
http://www.arretezmoiquelquun.com/pages/declaration Page 2 / 2