AMCO 1901 : exercices de thermique

Exercice : calcul du niveau d¶isolation (K)
cas d¶un cube avec un mur mitoyen

Matériaux Parois Bâtiment

P[W/mK],e[m] qt= U . (Tint- Text) [w/m2]

U = 1/RT [W/K] Rsi, Rse, Ra, Rvitrages RT = §R [K/W]

Ht = § aj Uj Aj + § i li [W/K] § Aj . niveau d'isolation thermique K

Réglementation

Matériaux
‡ NBN B 62-002 (1987) (extrait) Caractéristiques :
± ± ±
P : conductivité thermique [W/mK] e : épaisseur [m]

P [W/mK]

‡

R : résistance thermique R = e / P [m2 K / W]

Matériaux
R = e / P [m2 K / W]

Matériaux EXT ‡ Caractéristiques : ± ± ± P : conductivité thermique [W/mK] e : épaisseur [m] text t pe INT R : résistance thermique R = e / P [m2 K / W] tpi t int .

75 [m] La performance thermique de la LM est 55 fois supérieure à celle du BA ! .25 [m2 K / W] Pour obtenir une même résistance thermique.K Prenons 5 cm de laine minérale : R(lm) = 0.04 = 1.25 * 2.Matériaux R = e / P [m2 K / W] Plaine minérale = 0.05/0.2 W/m.K PBéton armé = 2.2 = 2. l¶épaisseur de béton armé est de : e(ba) = R * P(ba) = 1.040 W/m.

( text .text 1/hi + e/P + 1/he .tpe ) tpi t int ‡ Flux superficiel ext. ( ti nt.tpe ) = he . ( tint .Parois composée d¶un matériaux ‡ Flux superficiel int.tpi ) = hi .tpi ) EXT INT text t pe ‡ Flux transmis dans paroi : q = P / e . ( text . : q = ( hci + hri ) .tpe ) ‡ Flux traversant la paroi : qt = tint . : q = ( hce + hre ) . ( tpi .

Parois composée d¶un matériaux ‡ On pose : ± ± ± ‡ Rsi = 1/hi Rse = 1/he U = 1/7R = 1/RT EXT INT text t pe où : ± U est la déperdition thermique de la paroi [W/m2K] ± Rt est la résistance thermique de la paroi [m2K/W] qt = tint . (tint .text Rt tpi t int = ‡ qt = U .text Rsi + Rm + Rse tint .text) [w/m2] .

paroi jouxtant un espace non chauffé à l¶abris du gel (caves.paroi en contact avec le sol : Rse = 0 .Parois composée d¶un matériaux ‡ Coefficients de résistances thermiques d¶échange par rayonnement et convection de la surface de mur avec les ambiances extérieures ou intérieures : Rsi et Rse Cas particuliers : . garage. etc«) : Rse = Rsi .

P2) Ra (e3.P3) ‡ Où Ra : ± est la résistance thermique d'une couche d'air (cf NBN 62-002 pg 25) ± est fonction : de l'épaisseur de la couche de la direction et du sens du flux de l'émissivité des parois (e1.Parois composée de plusieurs matériaux ‡ q = U .P1) (e2.P2) e3.P3) . (t int ± t ext) [W/m2] ‡ U = 1/Rt ‡ Rt = Rsi+7ei/Pi+7Ra+ Rse [W/m2K] [m2K/W] ‡ (e1.P1) Ra (e2.

Couche d¶air : Ra S = somme des superficies de tous les orifices de ventilation entre la lame d¶air et l¶air ambiant non ventilée _ S < 5 cm2 Par mc de façade moyennement ventilée _ 5 cm2 < S < 15 cm2 Par mc de façade Par mc de façade très ventilée S < 15 cm2 Par mc de façade Ra fonction de l¶épaisseur et de l¶inclinaison de la lame d¶air Ra /2 Ra =0 Rse = Rsi .

Couche d¶air : Ra .

52 0.Parois Couche ‡ : exemple de mur intérieur Matériaux Plâtre (A) Carreaux de terre cuite Plâtre Valeur (W/mK) 0.52 1 2 3 (A) Rt ! Rsi  e1 / d1  e2 / d 2  e3 / d 3  Rsi .81 0.

etc«) : Re = Ri .‡ Coefficients de résistances thermiques d¶échange par rayonnement et convection de la surface de mur avec les ambiances extérieures ou intérieures : Rsi et Rse Cas particuliers : .paroi en contact avec le sol : Re = 0 . garage.paroi jouxtant un espace non chauffé à l¶abris du gel (caves.

Matériaux R = e / P [m2 K / W] .

005 / 0.81 0.45 ! 2.52 0.13 Rt ! 0.005 / 0.14 / 0.13  0.52  0.81  0.52 1 2 3 (A) Rt ! Rsi  e1 / d1  e2 / d 2  e3 / d 3  Rsi t ! 0.52  0.Parois Couche ‡ : exemple de mur intérieur Matériaux Plâtre (A) Carreaux de terre cuite Plâtre Valeur (W/mK) 0.45 U t ! 1/ t ! 1 / 0.21 .

3 K/W 0.52 R=0.Parois Couche ‡ : exemple de mur intérieur Matériaux Plâtre (B) Bloc creux béton léger Plâtre Valeur (W/mK) 0.52 1 2 3 (B) Rt ! Rsi  e1 / d1  e2 / d 2  e3 / d 3  Rsi .

Matériaux R = e / P [m2 K / W] .

13  0.56 .39 U t ! 1/ t ! 2.Parois exemple de mur intérieur (B) Rt ! Rsi  e1 / d1  Ru  e3 / d 3  Rsi t ! 0.52  0.13 Rt ! 0.005 / 0.005 / 0.11  0.52  0.

Parois Couche ‡ : exemple de mur intérieur Matériaux Plâtre (C) Béton lourd armé (D) Bloc creux béton lourd Plâtre 0.52 1 2 3 Rt ! Rsi  e1 / d1  e2 / d 2  e3 / d 3  Rsi .52 Valeur (W/mK) 0.

52 1 2 3 (C) t t ! 2 * 0.005 / 0.36 t ! 1 / Rt ! 1 / 0.39 t ! 1 / Rt ! 1 / 0.Parois Couche ‡ : exemple de mur intérieur Matériaux Plâtre (C) Béton lourd armé (D) Bloc creux béton lourd Plâtre Valeur (W/mK) 0.14 / 1.52  0.52 1.76 (D) Rt ! 2 * 0.005 / 0.36 ! 2.13  2 * 0.7 R=0.36 ! 2.11 t ! 0.52  0.11 K/W 0.7 ! 0.57 .13  2 * 0.

Parois Couche 1 2 3 4 Plâtre Bloc creux béton léger Matériaux exemple de mur creux Valeur (W/mK) 0.3 (A) Couche d¶air non ventilée (B) polystyrène expansé Brique de parement t ! si  § ei / d i  a  se Note : l¶étanchéité est négligeable (A) (B) .52 0.

.

garage. etc«) : Re = Ri .‡ Coefficients de résistances thermiques d¶échange par rayonnement et convection de la surface de mur avec les ambiances extérieures ou intérieures : Rsi et Rse Cas particuliers : .paroi jouxtant un espace non chauffé à l¶abris du gel (caves.paroi en contact avec le sol : Re = 0 .

Couche d¶air : Ra Note : si la couche était peu ventilée on devrait diviser ce résultat par deux .

015 / 0.44 .68 t ! 1.52  0.4 ! 2.3 m/K R=0.18  0.47 (B) Rt ! 0.09 / 1.52 R=0.3  0.1  0.015 / 0.13  0.1  0.1 (A) Couche d¶air non ventilée (B) polystyrène expansé Brique de parement (A) Rt ! 0.04  0.52  0.Parois Couche 1 2 3 4 Plâtre Bloc creux béton léger Matériaux exemple de mur creux Valeur (W/mK) 0.13  0.3  0.09 / 1.07 / 0.18 m/K 0.25 t ! 0.4 ! 0.04 1.

93 0.01 / 0.Parois Couche 1 2 3 4 5 6 exemple de plancher sur sol Matériaux Carreaux terre cuite Mortier de pose chape Dalle de béton étanchéité Terre plein Valeur (W/mK) 0.3  0 ! 0.37 1.01 / 0.05 Parois en contact avec le sol : Re = 0 .17  0.49 U t ! 2.1 - t t ! si  § ei / d i  se ! 0.81  0.93  0.08 / 0.1 / 1.81 0.37  0.

08 / 0.Parois Couche 1 2 3 4 Tuiles lattage lattage exemple de toit incliné Matériaux Valeur (W/mK) 0.035  0.14  0.39 Note : les parois composites & l¶étanchéité Bardages.56 t ! 0.005 / 0.1  0.14  0.1 ! 2.14 / 0.005 / 0.14 Panneau sandwich (aglo +PSE+aglo) Rt ! Rsi  § ei / d i  Rse Rt ! Rsi  § ei / d i  Rsi Rt ! 0. Toitures ventilées : Re = Ri .035 /0.

T Ug fenêtre Uf =g .Parois spécifiques U w.

T ! 0.8.T ! 0.U g  0.U f  3=g si Ug ” U f U w.Parois spécifiques si fenêtre Ug > U f U w.7.U g  0.2.3.U f  3=g .

Parois spécifiques fenêtre .

U f  3=g U w.3.3 =g ! 0.91  3 * 0.7 *1.T ! 1.7.07 U w.U g  0.07 Ug ” U f U w.T ! 0.T ! 0.3  0.69 .Parois spécifiques Exemple : Châssis en sapin double vitrage peu émissif/gaz argon intercalaire isolant fenêtre U f ! 1.3 *1.91 U g ! 1.

Bâtiment ‡ ‡ ‡ Coefficient moyen de transmission thermique moyen : Kmoy Kmoy = § aj Uj Aj + § i li [W/K] § Aj . Où : ± Uj : Coefficient de transmission thermique de la paroi j [W/m2K] ± Aj : Surface de déperdition de la paroi j [m2] ± § li : déperditions thermiques dues aux ponts thermiques [W/m2K] ± §Aj : Surface de déperdition du bâtiment [m2] ± aj : Coefficients qui tiennent compte des effets de certaines conditions de bord .

Bâtiment ‡ ‡ ai : Coefficients qui tiennent compte des effets de certaines conditions de bord Pour simplifier les calculs. on prendra ici : Conditions Paroi verticale en contact avec le sol (mur d'un local chauffé. remise. enterré) Paroi jouxtant un local non chauffé (garage. cave) Paroi en contact avec l'extérieur (cas général) ai 2/3 1/3 2/3 1 . enterré) Paroi horizontale en contact avec le sol (sol d'un local chauffé.

le législateur a voulu privilégier les grandes compacités. Pour les logements K max = 45 .Bâtiment ‡ Niveau d'isolation thermique globale du bâtiment : K ‡ Le calcul dépend de la compacité volumique du bâtiment (C=V/AT) : Si V/AT e 1 K = Ht * 100 Si 1 V/AT 4 K = Ht * 300 / (V/AT + 2) K = Ht * 50 Si V/AT u 4 ‡ En effet.

05 272.77 46.18 U.90 1.55 28.A 19.44 0.69 1.552 28.7 14.158 116.22 Ht*300/(C+2) .2 57.773 46.773 23.65 434.Maison unifamilliale en bout de rangée élément fenêtre Est fenêtre Nord fenêtre Ouest murs extérieurs toitures dalle sur sol totaux Volume Compacité Kmoy Ht K Vt C=Vt/At Qt/At U (W/m2K) 1.9525 a 1 1 1 1 1 0.998 19.69 1.97 216.69 0.16 77.00 19.79 66.77 24.2 11.8 72.60 0.05 At= A (m2) 11.39 2.7 105.67 Qt= q (W/K) 19.

Réglementation .

Réglementation .

.Évolution des exigences«.1 .

2 .Évolution des exigences«..

Évolution des exigences«.3 ..

Réglementation Pour les bâtiments neufs. ‡Niveau E : niveau de consommation en énergie primaire du bâtiment. en Wallonie : ‡Umax : coefficient de transmission thermique maximal pour chaque paroi déperditive [W/m²°K] ‡Niveau K : niveau global d¶isolation. Bâtiments neufs* Parois Enveloppe Performance globale E100 Eep/Ach” 170 kWh/m² Climat intérieur Ventilation Surchauffe NBN D50-001 (Annexe V) Résidentiels K45 Bureaux et écoles Commerces. trois niveaux d¶exigences s¶appliqueront à partir du 1 septembre 2009. « Industries K55 Umax (Annexe III) Indice de surchauffe Dispositions pour limiter le risque - E”100 Méthode de calcul à déterminer Débits à assurer par dispositifs de ventilation (Annexe VI) - .

2 0.4 ou Rmin = 1.Réglementation Coefficients U maximum pour les parois Paroi Murs .9 Umax = 0.6 2.4 ou Rmin = 1.0 2.5 0.6 0.3 Umax [W/m2K] depuis 1996 Umax [W/m2K] au 1/09/08 Umax [W/m2K] au 1/09/09 .9 2.la seule partie vitrée .extérieurs .3 0.sur vides sanitaires 0.sur terre-plein 1.0 0.4 Rmin=1 0.0 .6 0.extérieurs .au total : châssis + vitrage 0.sur un local non chauffé à l abri du gel (caves) Portes et portes de garage (cadre inclus) Parois « mitoyennes » Briques de verre Fenêtres et portes-fenêtres .5 1.4 0.6 2.5 1 3.9 3.5 0.9 1 3.5 3.6 0.9 0. ou une cave Toitures extérieures et plafonds Planchers .4 ou Rmin = 1.5 . un vide san.en contact ave le sol.6 0.9 0.5 Umax = 0.9 1 3.5 1.6 0.6 Umax = 0.

Réglementation Résidentiels Bureaux et écoles Commerces. « Rénovation AVEC changement d¶affectation Climat intérieur Parois Enveloppe Ventilation NBN D50-001 Umax des nouvelles parois et des parois reconstruites (Annexe III) (Annexe V) K65 Débits à assurer par dispositifs de ventilation. « Umax des nouvelles parois et des parois reconstruites (Annexe III) Dispositifs d¶amenée d¶air (OAR) si changement des châssis . avec installation complète (Annexe VI) Rénovation SANS changement d¶affectation Climat intérieur Parois Ventilation Résidentiels Bureaux et écoles Commerces.

25 35.66 22.4 At= A (m2) 11.67 Qt= q (W/K) 29.25 42.2 57.7 105.66 15.A 29.3 0.25 35.19 Ht*300/(C+2) Les valeurs Umax ne garantissent pas un niveau d¶isolation K suffisant ! .4 0.5 2.50 29.01 U.32 21.64 53.Maison unifamilliale en bout de rangée élément fenêtre Est fenêtre Nord fenêtre Ouest murs extérieurs toitures dalle sur sol totaux Volume Compacité Ht K Vt C=Vt/At Qt/At U (W/m2K) 2.32 21.8 72.2 11.21 173.7 14.65 434.5 29.05 272.90 1.82 a 1 1 1 1 1 0.25 42.5 2.5 0.60 0.

32 21.05 272.773 23.32 21.67 Qt= q (W/K) 19.8 72.90 1.60 0.2 57.82 a 1 1 1 1 1 0.74 Ht*300/(C+2) .69 1.998 19.4 At= A (m2) 11.2 11.7 105.21 142.69 0.7 14.69 U.69 1.Maison unifamilliale en bout de rangée élément fenêtre Est fenêtre Nord fenêtre Ouest murs extérieurs toitures dalle sur sol totaux Volume Compacité Ht K Vt C=Vt/At Qt/At U (W/m2K) 1.3 0.77 24.A 19.773 42.52 43.77 42.66 15.65 434.00 19.4 0.66 22.

polluants«) .Nouvelles réglementation basée sur une directive européenne La méthode de calcul (Performance Énergétique de Bâtiment) déterminera les besoins en énergie primaire du bâtiment : ± ± ± ± ± ± ± ± les caractéristiques thermiques de l¶enveloppe l¶étanchéité à l¶air du bâtiment la ventilation l¶orientation du bâtiment et le climat extérieur les équipements de chauffage et d¶ECS les installations de climatisation les installations d¶éclairage (si bâtiment non résidentiel) la qualité du climat intérieur (t°.

Nouvelles réglementation basée sur une directive européenne Une certification de la performance thermique des bâtiments sera demandée : ± aux moments-clés de la vie du bâtiment ‡ lors de sa construction : communiqué au propriétaire ‡ lors de sa vente : propriétaire acheteur ‡ lors de sa location : propriétaire locataire ± validité maximale du certificat = 10 ans ± bâtiments publics : certificat affiché .

constitution d ¶un dossier technique PEB disponible sur chantier déclaration de PEB au plus tard 6 mois après la réception provisoire Contrôles sanctions ± amendes administratives ± possibilité de réaliser des travaux de mise en conformité .Nouvelles réglementation basée sur une directive européenne En pratique : ‡ ‡ ‡ ‡ ‡ proposition PEB lors de l¶introduction du permis d¶urbanisme annexe PEB à la déclaration de commencement des actes et travaux.

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful