Vous êtes sur la page 1sur 15

LA

GESTION
DES
En management

DELAIS
de Projet

A. PLACET 1
TECHNIQUES
D’ORDONNANCEMENT
 Le GANTT (qui croise du temps et des tâches)
est un des plus anciens outils
d’ordonnancement du management moderne

 Développement du PERT (Program Evaluation


and Review Technic) par l’US Navy à la fin des
années 1950

=> Ces deux techniques permettent de


constater des dérives ex post mais ne
constituent pas de véritables outils de pilotage

A. PLACET 2
OBJECTIFS DE
L’ORDONNANCEMENT
 Objectifs principaux :

- Etablir le calendrier de l’exécution des opérations (tâches)


d’un projet

- Minimiser la durée totale des opérations

 Objectifs secondaires :

- Minimiser le coût total du projet (ce qui nécessite de


ralentir la durée d’exécution des opérations non critiques)

- Accélérer le projet au moindre coût (ce qui implique


d’accélérer l’exécution des opérations critiques pour un
coût minimal)
A. PLACET 3
ANALYSE DU PROJET

 ETAPE 1 : Lister les tâches

 ETAPE 2 : Evaluer la durée de


chacune des tâches
 ETAPE 3 : Mettre en évidence les
contraintes

A. PLACET 4
1) LISTER LES TACHES

 Tâche = activité nécessaire à la réalisation du


projet qui consomme en général du temps et
des ressources

 Tâche critique = tâche qui ne peut être ni


retardée, ni ralentie sans que la durée totale
du projet soit augmentée d’autant.

 Les tâches critiques fournissent la durée


minimale et maximale d’un projet.

A. PLACET 5
2) EVALUER LA DUREE DE
CHAQUE TÂCHE

 Les durées peuvent dépendre d’évènements


extérieurs (délais de livraison, conditions
météo, etc.) ou interne (productivité)

 En situation d’incertitude, l’introduction de


probabilités permet de prendre en compte
différents états de l’environnement (durées
optimistes, pessimistes, neutres).

A. PLACET 6
3) METTRE EN EVIDENCE LES
CONTRAINTES (1)
 Les contraintes de temps :

- contraintes d’antériorité : imposent à certaines


tâches de ne débuter que si certaines autres ont déjà
été réalisées;

- contraintes de localisation dans le temps : limitent


les dates auxquelles peuvent prendre place le
démarrage ou la fin d’une opération donnée
(affichage, etc.);

- contraintes disjonctives : imposent que deux tâches


données ne doivent pas être réalisées en même
temps (ex : utilisation d’un équipement commun).

A. PLACET 7
3) METTRE EN EVIDENCE LES
CONTRAINTES (2)

 Les contraintes de ressources concernent


l’évolution dans le temps des ressources
disponibles pour réaliser le projet :

« La quantité totale des moyens humains,


techniques ou financiers à un instant donné ne
peuvent pas excéder les ressources
disponibles ».

A. PLACET 8
REPRESENTER LE PROJET
 Méthode MPM (Méthode des Potentiels Metra)

Nom de Durée
la tâche de la
tâche
Date au Date au
plus plus
tôt tard

A. PLACET 9
NOTIONS (1)

 Les arcs représentent les contraintes


d’antériorité.

 La date au plus tôt = longueur du chemin


entre le sommet initial représentant le début
du projet et le somment de l’événement
considéré

- « Lorsqu’il existe deux chemins pour arriver à la


même tâche, on prend en compte le temps
maximum ».

A. PLACET 10
NOTIONS (2)

 La date au plus tard = durée totale du projet


diminuée du chemin le plus long entre le
sommet de cet événement et le sommet final

 Le chemin critique = chemin le plus long qui


relie le sommet initial au sommet final. Il est
constitué par des arcs reliant les sommets
pour lesquels la date au plus tôt est égale à la
date au plus tard.

- « Il peut y avoir plusieurs chemins critiques »

A. PLACET 11
NOTIONS (3)

 La marge de manœuvre = différence entre


la date au plus tard et la date au plus tôt d’une
tâche.

 « Sur le chemin critique, il n’existe pas de


marge de manœuvre pour les différentes
opérations. On ne peut donc pas prendre de
retard sur ces opérations critiques sans
allonger d’autant la durée totale du projet ».

A. PLACET 12
EXEMPLE D’APPLICATION
Contraintes Délais (en
d’antériorité semaines)
A – Mise au point Début 3
prototype
B – Recherche A 1
d’antériorité
C – Tests utilisateurs A 7
D – Dépôt de brevet B 4
E – Etude de marché B 5
F – Choix marketing D,E 2
G
- – Tests Marketing
Représenter le projet selonC,F
la méthode MPM2
- Identifier le chemin critique et les étapes où il
existe des marges de manœuvre
A. PLACET 13
REPRESENTATION DU
PROJET
Début
0 D 4

4 5

B 1
F 2
A 3 3 3
9 9
0 0 G 2
E 5
11 11
4 4

C 7

3 4 Fin
13
CHEMIN CRITIQUE ET MARGES
DE MANOEUVRE

 La durée du projet est de 13 semaines.

 Le chemin critique est marqué en rouge sur


le schéma.

 Il existe une marge de manœuvre d’une


semaine sur chacune des deux tâches non
critiques (C et D).

A. PLACET 15