Vous êtes sur la page 1sur 28
Ce sera Bouali ! «Je signerai mon contrat lundi» Djemili «Ses atouts, c’est qu’il connaît
Ce sera Bouali !
«Je signerai mon contrat lundi»
Djemili «Ses atouts, c’est qu’il connaît
bien le football national et le Mouloudia»
LUNDI 18 NOVEMBRE 2013
www.lebuteur.com
QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 2468 PRIX 20 DA
Algérie-Burkina Faso
J-1
Halilhodzic avertit
«Attention ! Les Burkinabés ne vont pas venir nous voir jouer»
Kalou
«C’est l’Algérie
qui accompagnera
la Côte d’Ivoire
au Mondial»
Rouamba «On va mouiller le maillot
et Dieu fera le reste pour nous»
JSK
Ebossé
Ebossé
Ebossé
Ebossé
Ebossé
Ebossé
Après Belkalem, Boudebouz
encourage les Verts
annonce
annonce
annonce
annonce
annonce
annonce
«On est à 90’
du bonheur les
gars, rendez-nous
heureux !»
la couleur
la couleur
la couleur
la couleur
la couleur
la couleur
«On doit être
«On doit être
«On doit être
«On doit être
«On doit être
«On doit être
champions
champions
champions
champions
champions
champions
d’hiver !»
d’hiver !»
d’hiver !»
d’hiver !»
d’hiver !»
d’hiver !»
USMA
Le Groupe
Benamor,
nouveau
partenaire
des Verts
Velud «Il faut que Bologhine
devienne un vrai enfer pour
nos adversaires»
MCA
N° 2468 Lundi 18 novembre 2013 02 C «Je veux un entraîneur algérien qui a
N° 2468
Lundi 18 novembre 2013
02
C
«Je veux un entraîneur
algérien qui a de la hargne
et le sang chaud»
omme
il a dit
l
ui
Boudjemaâ Boumella,
président du MCA
Un entraîneur avec des coups
Ebossé a
fêté
de sang, ça risque d’être chaud !
Ce
n’est pas de
la qualification
du Cameroun
par un dîner
Promis, les penalties
seront pour Djallit !
Ebossé est aux anges ! Le Cameroun de son
idole, Samuel Eto’o, sera en Coupe du monde.
Hier, il a suivi, en compagnie de Kamel Yesli, la
première mi-temps du match ayant opposé la sé-
lection de son pays à celle de la Tunisie (4-1) et
c’est avec un moral au zénith qu’il a rejoint le
stade du 1 er -Novembre de Tizi Ouzou pour
l’entraînement de l’après-midi de la JS Ka-
bylie. On lui a annoncé le score final du
la langue de
bois
«Les gars, on
y est presque,
ce n’est pas
le moment
de lâcher !»
Essaïd Belkalem,
international algérien
Une spéciale équipe
nationale sur Djazaïria
match en pleine séance. Le
soir, il a fêté
ça en dinant dans la résidence des
Foot avec Zaoui et Raho
joueurs en compagnie de
deux compa-
L’émission Djazaïria Foot de ce
triotes camerounais qui évoluent dans
soir,
sur la chaîne El Djazaïria, trai-
la section basket-ball de la JSK.  «Je
suis très heureux, mais mon bon-
heur ne sera complet que
soir, avec la qualification
mardi
de l’Algé-
rie», nous a-t-il déclaré.
appréciera certainement.
Ali Rial
Mouassa toujours
amateur de baffes
L’inefficacité cette saison de Mostefa
Djallit, pourtant meilleur buteur du
championnat national la saison passée,
irrite de plus en plus les supporters du
MC Alger qui ne comprennent pas
que l’attaquant n’ait marqué aucun but
en 11 matchs de championnat. Samedi
passé, lors du match qui a eu lieu
entre l’équipe première du Mou-
loudia et les Espoirs du club, Djal-
lit avait été incorporé en
deuxième mi-temps. Aussitôt,
des supporters présents lui ont
crié : «Ne t’en fais pas, s’il y a un
penalty, on te le donnera à tirer
!» Une allusion au fait que la
majorité des buts inscrits par
l’attaquant la saison passée
l’était sur penalty. Une raillerie
que l’intéressé a accueillie sans
broncher. A défaut de mar-
quer, Djallit est en train de
tout encaisser…
tera du thème qui constitue l’actua-
lité de cette semaine : le match
Algérie-Burkina Faso, qualificatif
pour le Mondial-2014. A cet effet,
deux anciens internationaux seront
sur le plateau : Samir Zaoui et Sli-
mane Raho. Il y aura des anecdotes,
des analyses, des reportages, le tout
avec l’humour cher aux deux invités.
Décidément, Kamel Mouassa a la main très leste. Le
jeune joueur de l’ASM Oran, Nacereddine Ben-
saci, peut l’attester, lui qui s’est pris, depuis le
début de la saison, deux baffes de la part de
son entraîneur, la dernière vendredi passé
à l’occasion du match de Coupe d’Algé-
rie face à l’équipe d’El Marsa. Ce n’est
pas la première fois que cela arrive
puisque Mouassa a déjà donné des gi-
fles à bon nombre de joueurs, dont Fa-
rouk Belkaïd lorsqu’ils étaient à la JS
Kabylie. Pas plus loin que la saison pas-
sée, il avait giflé un autre joueur de
l’ASMO, Mohamed Kheloufi. Il ne faut pas
voir, dans ces «corrections» infligées à ses
joueurs, l’expression d’un entraneur violent. «Par-
tout où je suis passé, j’ai toujours considéré mes joueurs comme mes
propres fils et, si je les gifle parfois, c’est pour leur bien», a-t-il expli-
qué. Heureusement que ce n’est pas le père Fouettard…
Pour 2014, on prendra
(probablement) les
mêmes qu’en 2010
et on recommence
Ça se voit que Higuain
n’a jamais joué au 5-Juillet
Pour Lineker, «France
are in la m…» !
Une centaine de
supporters du MCA
pour un match…
contre les Espoirs
Un
peu partout en
Europe, y
Avec les supporters du Mouloudia
compris
en France,
on se
d’Alger, il faut s’attendre à
tout. Il
gausse franchement de la dé-
faut surtout s’attendre à ce qu’ils
faite des Bleus face à l’Ukraine
en match aller des barrages de
la
zone Europe. Ce n’est pas
tant la défaite en
elle-même
ne ratent aucun match de leur
équipe, fut-il amical et «en fa-
mille». Ils en ont donné la preuve
samedi, à l’occasion du match
entre l’équipe première du MCA et
celle des Espoirs : le match s’est
déroulé en catimini sur un petit
terrain à Gué-de-Constantine,
Pauvre Higuain ! L’attaquant de la sélection
d’Argentine a eu une peur bleue pour son
genou. Il y a de quoi : après un match amical
disputé au stade Metlife du New Jersey (Etats-
Unis) contre la sélection du Honduras, il s’est
plaint de la qualité du terrain. «Il y avait des
bouts d’herbe par-dessus les autres et nos pieds
s’enfonçaient selon les endroits», a-t-il fait remar-
quer pour expliquer son genou touché. Même
son coéquipier Lavezzi y est allé de sa petite cri-
tique, tout en ajoutant : «Heureusement, per-
sonne ne s’est blessé.» Tout ça pour une pelouse
mal taillée ! Ça se voit bien qu’ils n’ont jamais
joué au stade du 5-Juillet, par temps de pluie. Si
ça avait été le cas, la pelouse du Metlife leur pa-
raîtrait comme un tapis moelleux. Qu’ils de-
mandent aux Bosniaques…
qui est remise en cause (toute
équipe peut perdre un match)
que le manque
de combativité
et d’envie
flagrant manifesté
sans avoir été annoncé
dans les
joueurs français.
médias et contre un adversaire
par les
de
Connus pour leur humour cor-
la «maison», n’empêche qu’une
centaine de supporters étaient
rosifs, les Anglais s’en donnent
quand même présents autour
du
à
cœur joie,
à l’image d’un an-
terrain. Plus même, ils ont allumé
cien international,
Gary Line-
des fumigènes à chaque but ins-
aujourd’hui présentateur
ker,
crit (il y en a eu trois).
On n’ose
au service des
sports de la BBC,
pas imaginer ce qu’il en serait si
C’est demain que les cinq heureux «élus africains»
au grand rendez-vous mondial de la Coupe du
monde de football seront connus. Déjà, on connaît
trois d’entre eux : le Nigeria, qui en sera à sa 5 e parti-
cipation, la Côte d’Ivoire, qui sera présente pour la 3 e
fois consécutive à un Mondial, ainsi que le Came-
roun, recordman africain des participations, qui en
sera, au Brésil, à son 7 e Mondial. Les deux derniers
seront connus aujourd’hui. Le Ghana, large vain-
queur de l’Egypte à l’aller (6-1), a déjà un pied et qua-
tre orteils au Brésil pour ce qui serait sa 3 e
participation «seulement» à une phase finale de
Coupe du monde. Quant à l’Algérie, elle est donné fa-
vorite face au Burkina Faso, en dépit de sa défaite au
match aller. Dans le cas où les Verts justifieraient, sur
le terrain, leur statut de favori, et iraient au Mondial,
on retrouverait les cinq sélections qui s’étaient quali-
fiées à la pré-
cédente
édition (on
ne compte
pas l’Afrique
du Sud, qua-
lifiée en
2010 en tant
que pays or-
ganisateur).
Allez les
Verts, il ne
manque que
vous !
qui a posté
un tweet
en anglais
le Mouloudia disputait un jour
une finale de Coupe d’Afrique !
saupoudré d’un français nau-
séabond :
«France are in la m…
A savoir si, en cas de renver-
».
sement de situation
demain
soir au Stade
de France, un
Renault Trucks dévoile le passeport client
Français ne répondrait pas à Li-
neker «Go te faire f… !»…
Une grandiose réception a été
organisée, mercredi passé, à l’hô-
tel Sheraton par Global Groupe, à
l’occasion de la présentation de la
nouvelle gamme des camions
Renault. C’est en présence du
P-DG de la société, Hacène
Arbaoui, que le groupe de
la région Tlemcen a orga-
nisé cette soirée durant
laquelle le directeur géné-
ral adjoint, Hafsaoui
Mohamed Aziz, a pré-
senté quelques bilans
relatifs aux chiffres
d’affaires de la
Durant cette soirée, les responsa-
bles de la société Global Groupe
ont également dévoilé ce qui était
considéré comme la surprise de la
soirée, à savoir le passeport client
qui donnera accès à plusieurs
avantages aux chauffeurs de toutes
sortes de camions de la marque
Renault. Un passeport qui garan-
tira non seulement la santé du ca-
mion mais permettra aussi aux
chauffeurs possédant ce docu-
ment de bénéficier de soins médi-
caux dans des cabinets
conventionnés par la société et
aussi de quelques belles surprises
en guise de cadeaux. La soirée s’est
terminée autour d’un succulent
dîner au luxueux hôtel Sheraton
où les présents ont non seulement
apprécié la gastronomie de l’éta-
blissement mais égale-
ment des chants anda-
lous qui représentent la
culture de la ville des
Zianides.
Footaises
Les Verts gagneront
sûrement s’ils seront
aussi offensifs que…
Halilhodzic dans ses
conférences de presse.
Yahia de retour en
sélection… Non, c’est dit
sur le ton de la plaisanterie.
société qui dis-
pose de plusieurs fi-
liales dont Renault
Trucks représentée à
Batna, Sétif et Tlemcen.
Les candidats pour le
poste d’entraîneur du
MCA doivent envoyer leurs
CV, leur groupe sanguin et la
température de leur sang.
L
i
n
f
o
p
e
o
p
l
e
www.lebuteur.com Équipe nationale Coup de vent N° 2468 Lundi 18 novembre 2013 03 Tayeb Belaïz
www.lebuteur.com Équipe nationale Coup de vent
www.lebuteur.com
Équipe nationale
Coup de vent

N° 2468

Lundi 18 novembre 2013

03
03

Tayeb Belaïz (ministre de l’Intérieur)

«A Blida, les organisateurs étaient dépassés, ils ne s’attendaient pas à une foule pareille»

ils ne s’attendaient pas à une foule pareille» E n marge de sa présence hier à

E n marge de sa présence hier à Skikda pour in- troniser le nouveau wali, le ministre de l’Intérieur, Tayeb Be-

laïz, et au moment de sa rencon- tre avec les journalistes, a répondu à une question du Bu- teur, au sujet de ce qui s’est passé avant-hier aux alentours du stade Mustapha-Tchaker, à l’occasion de la vente des billets pour le match barrage retour prévu de- main soir entre l’Algérie et le Burkina Faso. Le ministre a tenu à relativiser les incidents qui ont émaillé cette opération de vente de billets, dont une cinquantaine de blessés. «A vrai dire, ce qui s’est passé samedi à Tchaker est dû à l’afflux très important des sup- porters aux guichets. Les organi- sateurs ne s’attendaient pas à une telle foule venue des 48 wilayas, et qui leur a mis une pression terri- ble. Ce qui a engendré une désor-

ganisation totale. Néanmoins, il n’y a pas de quoi s’inquiéter, puisqu’il n’y a eu que des blessés légers et contrairement aux ru- meurs propagées par-ci par-là, aucun décès n’a été enregistré. Ces blessés ont été engendrés par la bousculade», a-t-il précisé.

«L’organisation sera parfaite le jour du match»

Concernant les préparatifs qui entourent le match de demain soir, notamment sur les plans or- ganisationnel et sécuritaire, le ministre de l’Intérieur s’est voulu rassurant : «Les concernés par l’organisation du match ont tout prévu et sont prêts à assurer une bonne organisation. Tout le monde est mobilisé pour faire de ce match, inch’Allah, une fête. Les supporters algériens, qui se dépla- ceront à Blida le jour du match, n’ont pas de craintes à avoir et je leur assure qu’ils seront bien ac-

cueillis. Souhaitons tous bonne chance à notre Equipe nationale, et inch’Allah, nous vaincrons par

(3-0).»

«L’Algérie est capable d’organiser une CAN»

A la question : pensez-vous que l’Algérie soit capable d’organiser une compétition d’envergure in- ternationale, telle la CAN actuel- lement, notamment après les derniers incidents qui ont émaillé la vente des billets à Tchaker ? Tayeb Belaïz a répondu : «Oui, évidemment que l’Algérie est en mesure d’organiser une CAN actuellement, au vu de l’expérience qu’elle a acquise au cours des dernières années, no- tamment avec l’organisation de plusieurs événements sportifs mondiaux et qui se sont tous bien déroulés. Notre pays sait relever les défis, je n’en doute pas une seule seconde.»

M. Lamine Ghrib

Les Verts se sont rendus hier dans une maison de vieillesse

Raouraoua ne compte pas parler de la prime avec les joueurs

S elon une source digne de foi, on a appris que

contrai-

mardi et tout le monde a conscience que l’Algérie n’est qu’à 90’ d’une qua- lification historique au Mondial. Pas be- soin donc d’argent pour motiver les troupes, puisque de ce côté-là, les joueurs font entiè- rement confiance au président de la FAF, qui les a toujours gâtés lors de leurs pré- cédentes victoires.

toujours g â tés lors de leurs pré- cédentes victoires. rement à ce qui se faisait

rement à ce qui se faisait par le passé, à la veille des matchs très importants, le président de la Fé- dération algérienne de football, Moha- med Raouraoua, n’en- visage pas cette fois-ci de parler avec ses joueurs de la prime qu’ils percevront en cas de qualification. Le patron du football national a, en effet, révélé à ses proches collaborateurs qu’il ne comptait pas déstabiliser la concen- tration des coéquipiers de Saphir Taï- der en parlant d’argent, lui qui reste persuadé que les joueurs ne manque- ront pas de motivation pour cette rencontre capitale face au Burkina Faso. Sans promettre quoi que ce soit. Mohamed Raouraoua, qui est très proche depuis quelques jours de la sélection, ne manque pas une oc- casion pour se rendre quotidienne- ment au Centre technique de Sidi Moussa pour s’enquérir de l’état de forme des joueurs et veiller à ce qu’ils ne manquent de rien. Le président de la FAF veut montrer aux Bougherra and Co que la fédération est mobili- sée et demeure derrière eux, à l’ap- proche de cette rencontre historique au stade Mustapha-Tchaker.

Pas besoin d’argent pour les motiver

Du côté des joueurs, c’est le même son de cloche. Pas question d’évo- quer la prime ou même négocier son montant. La concentration est portée ex- clusivement sur le match de

Les joueurs toucheront 200 000 euros en cas de qualification

Toujours est-il, et même si Moha- med Raouraoua n’entend pas évo- quer la question de la prime avec ses joueurs la veille du match, selon nos informations, tout est réglé concernant ce volet au sein de la fé- dération. Celle-ci qui avait établi un barème bien détaillé, avant même le début des éliminatoires, avait dans un premier temps fixé le montant à 100 000 euros pour chaque joueur en cas de qualification. Cette somme a été dernièrement revue à la hausse, puisqu’elle a été carré- ment doublée par Raouraoua. En cas de victoire et de qualification demain soir, les joueurs auront droit à un beau pactole. Mainte- nant, c’est à eux de jouer.

S. F.

beau pactole. Mainte- nant, c’est à eux de jouer. S. F. A fin de casser la

A fin de casser la routine du stage mais surtout apporter un peu de bonheur aux gens, no- tamment les plus dé-

munis, les joueurs de la sélection nationale ont quitté, hier matin, le Centre technique national pour se rendre dans une maison de retraite située dans les parages. L’occasion pour les Bougherra and Co de se changer les idées et d’évacuer un peu le stress du match, tout en apportant du baume au cœur de ces centaines de personnes âgées (250 environ), pour la plupart délaissées par leurs familles.

Des cadeaux pour les rendre heureux

Evidemment, les joueurs, qui étaient accompagnés par les membres des staffs technique, médical et admi- nistratif, ne se sont pas déplacés les mains vides. En effet, des cadeaux ont été remis à ces personnes dé- munies, tels des téléviseurs plasma, des maillots dédicacés et toutes sortes d’objets aux couleurs de l’Al- gérie. Le sélectionneur national, Vahid Halilhodzic, qui a tenu aussi à les accompagner, s’est exprimé de- vant ces vieux en leur disant qu’ils étaient venus spécialement pour leur apporter un peu de bonheur et les

aider à retrouver un tant soit peu la joie de vivre.

Les joueurs ont eu la bénédiction des vieilles

Les joueurs les plus sollicités ont été sans conteste les locaux, ceux qui parlent bien la langue arabe. Les Soudani, Hachoud, Slimani et autres ont créé une excellente ambiance dans ce foyer, en rendant heureux ces résidents. D’ailleurs, ces joueurs n’ont pas manqué de demander aux vieilles de leur donner leur bénédic- tion en prévision du match extrême- ment important de ce mardi et de prier pour eux.

S. F.

Les joueurs ont visionné l’adversaire hier Selon nos informations, on a appris que les joueurs
Les joueurs
ont visionné
l’adversaire hier
Selon nos informations, on a appris que
les joueurs de la sélection nationale, et à
leur retour de la maison de retraite, se sont
dirigés vers la salle des conférences du Centre
technique de Sidi Moussa pour superviser un
autre match disputé à l’extérieur par cette
équipe burkinabée. Le coach national a sé-
lectionné surtout plusieurs actions de
jeu des Etalons, en tenant à mettre en
garde ses joueurs contre certains
joueurs adverses et leur
façon de jouer.

Halilhodzic met une nouvelle fois ses défenseurs en garde contre Pitroipa

Parmi les joueurs que Vahid a tenu à mettre en garde ses poulains, c’est bien entendu celui de Rennes, Jonathan Pitroipa. Le sélectionneur national a expliqué à ses défenseurs, notamment aux latéraux de faire très attention et de jouer surtout en bloc contre lui. Pas question d’anti- ciper et de se précipiter sur lui si on n’est pas sûr d’obtenir le ballon. Ha- lilhodzic, qui a apprécié le travail défensif du match aller, notamment sur Pitroipa, a expliqué hier qu’il ne voulait en aucun cas revoir les mêmes défaillances, mardi soir. Un autre joueur fait peur au coach natio- nal, le revenant Alain Traoré. Ce dernier, qui n’est pas à 100 % de sa forme optimale en raison de son récent retour sur les pelouses, demeure l’une des pièces maîtresses des Etalons, au milieu. Il faudra faire très attention.

04
04

N° 2468

Lundi 18 novembre 2013

www.lebuteur.com Équipe nationale Coup risqué
www.lebuteur.com
Équipe nationale
Coup risqué
2013 www.lebuteur.com Équipe nationale Coup risqué Il appréhende beaucoup le jeu de contres des Etalons

Il appréhende beaucoup le jeu de contres des Etalons

Halilhodzic «Attention !

Ils ne vont pas venir nous voir jouer»

F ort de son but d’avance, le Bur- kina Faso, qui a battu l’Algérie par 3 buts à 2 au match aller à

Ouagadougou, va-t-il se contenter de défendre son maigre acquis ? Apparem- ment, ça ne peut pas être le cas, puisque selon les échos qui nous sont parvenus, l’en- traîneur des Etalons, le Belge Paul Put, compte absorber cette grosse détermination des Verts dès le début de match en les empêchant de jouer. Un état de fait plausi- ble que Vahid Halilhodzic a prévu dans son plan de ba- taille. C’est ainsi qu’il a tenu à mettre en garde ses capés à la veille de cette empoignade décisive pour un billet au

Mondial-2014 : «On n’est pas loin du Mondial. Je sais que vous avez faim et que vous avez tous cette rage pour vous qualifier mais ce ne sera pas suffisant. Attention ! Les Bur- kinabés ne vont pas venir nous voir jouer.»

«Il faut jouer vite et être précis dans la dernière passe»

Concernant les consignes techniques et tactiques, le sé- lectionneur national, Vahid Halilhodzic, comme à son habitude, n’oublie jamais de prodiguer les conseils à ses joueurs, pratiquement à chaque séance d’entraîne- ment. Comme il l’a lui-même signifié, il ne rate aucune oc- casion de se regrouper avec

ses capés pour improviser un speech afin de les motiver et les mettre en garde contre quelques détails importants, avant la rencontre de demain face au Burkina Faso : «Je sais qu’on aura en face de nous un adversaire coriace, ils vont se battre, chaque minute et sur tous les ballons, jouez vite et soyez précis dans la dernière passe.»

«Je vous le rappelle encore une fois :

replacez-vous rapidement et gare aux ballons perdus au milieu du terrain !»

Après avoir visionné la cas- sette du match aller, et cer- taines actions des matchs du Burkina Faso, joués lors du premier tour des élimina-

toires CM-2014, Vahid Halil- hodzic s’arrêta pour expliquer presque de manière détaillée la force de cette équipe burki- nabaise en contres. Il faut dire que la vivacité de Pi- troipa et son entente avec son complice Alain Traoré, de re- tour à la compétition après avoir raté le match aller, sont les grandes appréhensions, lé- gitimes du reste, du coach Vahid : «On est déjà dans le match, la moindre déconcen- tration nous coûtera énormé- ment. Je vous le rappelle encore une fois, replacez vous rapidement et gare aux bal- lons perdus au milieu. Chaque ballon perdu est une action de contre dangereuse pour eux.»

Moumen A .

Eliminatoires Mondial-2014 Cameroun 4 – Tunisie 1 Il aurait peut-être fallu laisser le Cap-Vert tenter
Eliminatoires Mondial-2014
Cameroun 4 – Tunisie 1
Il aurait peut-être fallu laisser
le Cap-Vert tenter sa chance
Dans ce quatrième match barrage des éliminatoires CM-2014, zone Afrique, disputé
hier après-midi à Yaoundé, le Cameroun a validé son ticket pour la prochaine Coupe du
monde qui aura lieu au Brésil, le mois de juin 2014. Grâce à leur excellente entame de
match, les Lions indomptables ont dompté les Aigles de Carthage en leur infligeant un
cinglant 4 buts à 1. Un score qui aurait pu être plus lourd si les coéquipiers du capitaine
d’équipe camerounais, Sa-
muel Eto’o Fils, avaient fait
preuve de plus de réalisme
sur ces nombreuses occa-
sions qu’ils se sont procu-
rées, notamment vers le
dernier quart d’heure de la
rencontre. Webo (5’),
Moukandjo (30’) et Makoun
(66’ et 86') ont été les bu-
teurs du Cameroun. Akkaï-
chi (50’) a marqué l’unique
réalisation tunisienne. Tout
compte fait, la Tunisie, qui
n’a assuré son passage au
dernier que sur tapis vert,
ne méritait pas d’aller en
Coupe du monde. Le Cap-
Vert aurait sans doute fait
mieux.

Après l’avoir été en 2010 en Afrique du Sud

L’Algérie, unique représentant arabe au Mondial brésilien ?

L’élimination amère de nos voisins tunisiens vient mettre un peu plus de pression, dans le sens positif bien entendu, sur les épaules des Algériens avant leur confrontation de demain contre le Burkina Faso. Ainsi, après la sortie presque consommée des Egyptiens qui ont besoin d’un miracle après leur revers subi à Accra contre le Ghana (6 à 1), et la correction infligée aux Aigles de Carthage ce dimanche, l’Algérie pourrait être l’unique re- présentant des pays arabes dans ce prochain Mondial-2014. La mission ne s’annonce pas de tout repos, mais espérons que cela sera le cas pour cette jeune génération de joueurs talentueux.

M. A.

Les arbitres depuis hier à Alger

Les arbitres devant diriger le match Algérie- Burkina Faso, demain soir au stade Mustapha- Tchaker de Blida, sont arrivés hier à Alger, en pro- venance de Dakar à bord d’un vol direct de la compagnie nationale Air Algérie.

Ils sont logés au Sheraton

Le referee Diatta Badara et ses deux assistants, El Hadji Malick Samba et Djibril Camara, ainsi que le quatrième arbitre, Ousmane Fall, sont hé- bergés à l’hôtel Sheraton. La Fédération algé- rienne de football les a mis dans de bonnes conditions.

Haïmoudi a accompli sa tâche dans Sénégal-Côte d’Ivoire

La pression est désormais sur Diatta Badara !

L’arbitre international algérien, Djamel Haïmoudi, a di- rigé d’une main de maître, avant-hier, la rencontre Séné- gal-Côte d’Ivoire, pour le compte du match retour des barrages de la Coupe du monde 2014 qui s’est déroulé au stade Mohamed-V de Casablanca. Haïmoudi et ses as- sistants, des Algériens, ont sorti un match parfait. D’ail- leurs, après la fin du match, les Sénégalais ont salué Djamel Haimoudi. Désormais, la pression sera sur le Sé- négalais Diatta Badara et ses assistants pour le match de demain. Reste à savoir maintenant comment se compor- tera Diatta Badara qui fait peur aux supporters algériens et au staff technique.

La séance d’aujourd’hui ouverte à la presse et au public

La séance d’entraînement d’aujourd’hui sera ou- verte à la presse et aux supporters. C’est ce que nous avons appris d’une source généralement bien infor- mée. Cette décision aurait été prise par la Fédération algérienne de football du fait qu’il s’agit de la der- nière séance avant le match, ce qui permettra aux supporters de voir de près les joueurs de la sélection nationale et de faire baisser la pression après l’annu- lation de la séance de vendredi.

Le billet toujours à 5000 DA au marché noir

Comme rapporté dans notre livraison d’hier, la vente des billets a tourné à l’émeute samedi dernier à Tchaker et ce n’est pas tout le monde qui a été servi. Beaucoup de sup- porters qui ont effectué le déplacement jusqu’à Blida des villes lointaines du pays ont dû casser leur tirelire pour s’acquérir le précieux sésame au mar- ché parallèle. Hier, le prix du billet a atteint même

les 5000 DA, alors qu’à la base il a été cédé aux gui- chets à 300 DA seule- ment. Les prix au marché noir variaient entre 3000 et 5000 DA, et cela n’a pas manqué de mettre en co- lère certains supporters qui n’ont pas les moyens. Et d’après ce qu’on a ap- pris, le prix du billet ne cessera pas d’augmenter à l’approche du match.

S. F.

Bouziane (DJS de la wilaya de Blida) «Tous les billets ont été vendus» Dans des
Bouziane
(DJS de la wilaya de Blida)
«Tous les billets
ont été vendus»
Dans des déclarations
accordées à l’APS, le di-
recteur de la jeunesse et
des sports de la wilaya de
Blida, Ziane Bouziane, a
affirmé que tous les billets
ont été écoulés samedi,
soulignant que la forte
demande a chamboulé le
programme des organisa-
teurs. «La vente des billets
était prévue sur deux
jours, soit samedi et di-
manche, mais le grand
nombre des supporters qui
ont afflué, avant hier, au
stade, a contraint la direc-
tion du complexe olym-
pique Mustapha-Tchaker
à écouler tous les billets.
La quantité des billets
mise en vente a été épuisée
en un temps record, au vu
de la forte demande
constatée», a-t-il précisé,
ajoutant que l’opération
de vente n’a pas été sus-
pendue volontairement
en «raison de l’écoulement
de tous les billets».
«Tout le monde
est satisfait
de la pelouse»
Au sujet de l’état de la
pelouse de Tchaker après
les précipitations de ces
derniers jours, Bouziane
a déclaré : «Le staff tech-
nique, les joueurs et même
le président de la FAF,
Mohamed Raouraoua, ont
été satisfaits de l’état de la
pelouse, favorable à un
bon déroulement du
match. Les pluies n’ont pas
affecté le gazon naturel et
la pelouse est en
parfait état.»
S. F.
www.lebuteur.com Équipe nationale Coup de cœur N° 2468 Lundi 18 novembre 2013 05 Il s’adresse
www.lebuteur.com Équipe nationale Coup de cœur
www.lebuteur.com
Équipe nationale
Coup de cœur

N° 2468

Lundi 18 novembre 2013

05
05

Il s’adresse à ses potes en sélection

Boudebouz «On est à 90 minutes du bonheur, faites-vous plaisir et rendez-nous heureux !»

«J’ai une pensée aux supporters blessés, j’espère qu’ils se remettront vite pour vivre la qualification de l’Algérie»

Avec la même impatience que l’ensemble des
Avec la même
impatience que
l’ensemble des

Ryad Boudebouz est de tout cœur avec ses potes. Toujours en contact avec plu- sieurs de ses coéquipiers en sélection, le meneur de jeu du Sporting de Bastia a tenu à souhaiter bonne chance à l’Equipe nationale. Confiant, Ryad croit dur comme fer à la qualification de l’Al- gérie. Normal, de la part d’un joueur qui a le sang vert et le cœur qui bat pour son pays d’origine.

Ryad, comment vivez-vous ces derniers moments d’avant-match Algé- rie-Burkina Faso ?

tripes. Sincèrement, je veux voir mes copains triompher, surtout être récompensés des efforts qu’ils ont consentis jusque-là pour avoir l’honneur de disputer un Mondial au Bré- sil. C’est notre rêve à tous. Je ne serai pas

sur le terrain, hélas, mais je serai de tout cœur avec eux. Avouez que ça va être difficile pour vous de suivre le match sur votre ca- napé ?

Concernant les supporters blessés ? Croyez- moi, ils sont si motivés d’aller au Mondial et ren- dre le peuple heureux que je ne

peux rien leur dire dans ce sens. Je sais ce qu’ils ressentent en ce moment et ils vont tout faire pour qualifier l’Algérie à une deuxième Coupe du monde de suite.

Ryad, avouez que vous avez envie de jouer une autre Coupe du monde ? C’est sûr, c’est mon objectif principal. Soyez- sûrs, je ne vais pas renoncer. Cela passe par un bon parcours avec mon équipe à Bastia et fran- chement, je souhaiterai un jour porter de nou- veau le maillot de l’Equipe nationale. A un peu plus de 24 heures du match, com- ment peuvent être les joueurs ? La tension monte, c’est sûr. C’est un match ca- pital pour notre génération. Mais je sais qu’ils sont sereins. Les gars ont beaucoup appris de la déception de la CAN et croyez-moi, ils ont tous envie de mouiller le maillot pour l’Al-

tension

«La

c’est

monte,

suis

je

mais

clair,

sûr que mes potes vont se surpasser»

C’est clair que j’aurai aimé être là et contribuer à la fête de la qualification, mais comme je l’ai déjà dit, avec ou sans moi, l’Al- gérie doit triompher et inch’Al- lah se qualifier pour répondre

«Je

mes veux

copains

voir

et de

triompher

récompensés

leurs efforts»

Algériens. C’est un match capital qui demande beaucoup de sacrifices de la part de tout le monde. Je pense que devant l’im- portance de l’objectif convoité, chacun de nous doit avoir une sincère prière pour notre Equipe natio- nale qui aura besoin des encouragements de tous pour arracher le billet qualificatif au Mondial. Vous serez où ce mardi (ndlr, de- main) ? Bien sûr chez moi. Je suivrai le match avec les

aux attentes de notre cher public pour qui je demande de rester der- rière son équipe du début jusqu’à la fin.

En abordant le public, plusieurs supporters ont été blessés lors de l’opération vente de bil- lets, vous avez suivi ça ? Bien sûr, je suis au courant de tout ce qui se passe au pays. Hamdoulilah, grâce

aux sites Internet, on peut tout sui- vre. Maintenant, franchement, j’ai envie d’afficher ma compassion avec les familles des fans des Verts. On le sait, ce n’est pas la peine de le dire

1000 fois, nos supporters sont les meilleurs au monde, sans exagérer, je pense que leur rôle dans notre réussite est très prépondérant. Je leur souhaite un prompt réta- blissement et qu’ils reviennent vite pour suivre la qualification de l’Equipe nationale, inch’Allah.

Qu’avez-vous à dire à vos potes en sélection, par rapport à cela ?

«Ce peine de dire 1000 n’est fois, le notre pas la public est unique, il
«Ce
peine
de
dire
1000
n’est fois,
le notre pas
la public
est
unique, il mérite
tout le bonheur»

gérie et rendre le peuple algérien fier d’eux. Un dernier mot à vos potes en sélection ? Je leur souhaite d’abord de tout cœur la victoire, je sais qu’ils sont

capables de le faire. On est à 90 mi- nutes du bonheur, ma confiance en vous est grande, jouons solidaires, restons soudés et inch’Allah, la qualification sera à nous. Donnez- vous du plaisir et rendez-nous heureux !

Merci Ryad. Un pronostic, peut-être ? Qualification de l’Algérie, inch’Allah. Ent re t ien ré ali sé p ar Moumen Aït Kac i Ali

t ien r é a l i sé p ar M ou men Aït K a
Laïd Benamor (P-DG du groupe) «C’est un honneur d’accompagner la sélection nationale»
Laïd
Benamor
(P-DG
du groupe)
«C’est
un
honneur
d’accompagner
la
sélection
nationale»
président-directeur
général
du
groupe
Bena-
mor,
Laïd
Benamor,
exprimé,
il du hier,
après
si-
gnature
contrat.
ce
propos,
déclaré
«Je
suis
très
content
que
le
groupe
que
je
dirige
ac-
compagnera
l’Equipe
: pense pour natio- s’est la A
nale
Le d’Algérie.
Ce
sera
un
immense
a honneur
pour
nous
d’être
derrière
les
Verts.
Avant
tout,
je
que
c’est
un
devoir
nous,
surtout
dans
ces
mo-
ments où les
Verts dispu-
tent la qualification
pour la
Coupe du monde.
J’espère
que la qualification
sera
pour nous. Nous sommes
aussi tenus de contribuer à
H . R .
la
réussite
sport, notam-
le
du football
en
ment Algérie.»

Le groupe Benamor, nouveau partenaire de la FAF

La Fédération algérienne de football a signé un nouveau contrat de partenariat. Cette fois- ci, c’est avec le groupe Benamor, spécialisé dans le volet agro-ali- mentaire. La cérémonie de signa- ture a eu lieu hier en milieu de journée, en présence du président de la FAF, Mohamed Raouraoua et du P-DG du groupe Benamor, Laïd Benamor, sans oublier les médias algériens présents en force à cette cérémonie pour couvrir l’événement. Ainsi, après Nedjma, Coca Cola, LG, Peugeot, voilà que la FAF s’offre un autre opérateur puissant sur le marché algérien, lui permettant ainsi d’atteindre tous les projets tracés pour l’avenir.

Un contrat de trois ans au montant non dévoilé

Juste après la signature de la convention entre la FAF et le groupe Benamor, la parole a été donnée aux médias pour poser toutes les ques- tions concernant ce partenariat. Le président Moha- med Raouraoua a indiqué que la durée du contrat s’étalera sur trois ans. Interrogé sur le montant global de la convention, Mohamed Raou- raoua s’est excusé de ne pouvoir le dévoiler, du mo- ment qu’il y a une clause de confi-

dentialité qui l’empêche. Le P-DG du groupe Benamor a répondu : «L’Equipe natio- nale algérienne n’a pas de prix. Nous sommes aux côtéx des Verts.»

Raouraoua «Une fierté d’avoir un opérateur local à nos côtés»

Le président de la FAF affiche sa grande joie de voir un opérateur local aux côtés de la FAF et de l’Equipe nationale. Mohamed Raou- raoua a tenu aussi à faire appel aux autres opérateurs locaux pour s’asso- cier à la FAF. Voici sa déclaration :

ce fait, il a déclaré : «C’est un contrat clas- sique. Le groupe Benamor va nous accom- pagner pour une durée de trois ans. Nous allons être de véritables partenaires.»

«Les supporters doivent respecter l’hymne burkinabé»

En parlant du match du Burkina Faso, le président de la FAF n’a pas manqué de lan- cer un appel aux supporters pour faire preuve de sportivité le jour du match : «Il faut que les supporters qui seront à l’inté- rieur du stade se comportent d’une manière correcte. Il faut être sportif. Nous avons été bien accueillis au Burkina Faso. Il faut aussi respecter l’hymne national de l’équipe ad- verse, comme l’ont fait les Burkinabés. A l’al- ler, notre hymne national n’a pas été sifflé. Je pense qu’il faut faire de même pour éviter des sanctions.»

«Un appel à ceux qui n’ont pas réussi à se procurer le ticket du stade : restez chez vous SVP !»

Le second appel fait par le président de la FAF au cours du point de presse concerne le volet organisationnel. Il a incité les supporters qui n’ont pas de billet d'entrée au stade de ne pas s’approcher de l’enceinte, afin de permettre aux services de sécurité de bien gérer la situation : «Je lance aussi un appel aux sup- porters qui n’ont pas réussi à obte- nir de billet de ne pas s’approcher des alentours du stade. Il faut qu’ils restent chez eux pour suivre le match à la télévision et surtout permettre aux services de sécurité de faire leur travail comme il se doit.»

H . R .

Ce qui est sûr, c’est que c’est un gros contrat

«Tout d’abord, je suis très content que la FAF ait un partenaire comme le groupe Benamor qui occupe vrai- ment une place très importante dans l’économie du pays. Ensuite, je suis fier parce qu’il s’agit du premier opé- rateur local à être aux côtés de la fé- dération. Je profite aussi de cette occasion pour faire appel aux autres opérateurs locaux afin de venir s’as- socier à la Fédération algérienne de football.»

Une chose est sûre, c’est que la convention de parte- nariat signée hier entre la FAF et le groupe Benamor est énorme. C’est ce qu’a d’ail- leurs indiqué hier le président de la FAF, Mohamed Raou- raoua : «Ce qui est sûr, c’est que c’est un gros contrat. Sur le plan hiérarchique, le groupe Benamor est notre deuxième partenaire derrière Nedjma.» Cela dit, le groupe algérien mettra une grosse somme d’ar- gent sur la table.

«C’est un contrat classique»

Interrogé sur les modalités du contrat, Mohamed Raouraoua dira

que c’est un contrat classique. De

classique» Interrogé sur les modalités du contrat, Mohamed Raouraoua dira que c’est un contrat classique. De
classique» Interrogé sur les modalités du contrat, Mohamed Raouraoua dira que c’est un contrat classique. De
06
06

N° 2468

Lundi 18 novembre 2013

www.lebuteur.com Équipe nationale Coup franc
www.lebuteur.com
Équipe nationale
Coup franc

Kalou «Une sélection comme l’Algérie ne devrait pas avoir de difficultés à éliminer le Burkina»

Dans cet entretien exclusif accordé au Buteur , Salamon Kalou, le fer de lance de
Dans cet entretien exclusif accordé au Buteur , Salamon Kalou, le fer de
lance de cette équipe ivoirienne, se prononce sur la qualification de son
pays au Mondial pour la 3e fois de son histoire et évoque les chances de
l’Algérie dans son match contre le Burkina Faso demain.

«On n’a pas volé notre qualification, l’arbitre a été excellent»

Félicitations après votre qualifi- cation, que ressentez-vous main- tenant ? C’est notre troisième qualification au Mondial dans l’histoire de la Côte d’Ivoire. On est très heureux, je ne peux pas vous décrire ma joie. On s’est bien préparés pour ce match difficile et nous avons pu assurer notre objectif. Vous avez marqué 2 des 4 buts de la Côte d’Ivoire, quel est votre sentiment après cette perfor- mance ? Ici, on ne parle pas d’objectifs per- sonnels. On représente la Côte d’Ivoire et seules les performances collectives comptent pour nous. Chacun de nous donne le meilleur

de lui pour qualifier le pays et c’est ce que j’ai fait moi aussi. Certains disent que vous avez volé votre qualification, votre réaction ? Certes le Sénégal a bien joué, il a montré un meilleur niveau que nous, c’est normal parce qu’ils avaient un handicap de deux buts à surmonter mais nous n’avons pas volé notre qualification. Eu égard de notre parcours dans ces élimi- natoires, on mérite d’aller au Brésil. Les Sénégalais se sont plaints de l’arbitre, qu’avez-vous à dire ? L’arbitre était à mon avis d’un bon niveau. Il n’a pas été désigné pour ce match important comme ça. Il a sifflé un penalty contre nous et

nous n’avons pas contesté. Je pense que les Sénégalais disent ça pour justifier leur élimination. Vous êtes au top avec votre équipe, quel est le secret de cette réussite à Lille et quelles sont vos chances de terminer champions de la Ligue 1? Il n’y a pas de miracle. On travaille beaucoup et comme on le fait en sélection, on est très solidaires entre nous. On essaye de donner le maximum à chaque fois. En ce qui concerne le titre de champion, je pense qu’il y a des équipes comme le PSG et Monaco qui sont mieux armées que nous mais on va jouer notre va-tout jusqu’au bout. L’Algérie affrontera le Burkina Faso et accuse un but de retard, quel est votre commentaire sur ce match retour ? Je pense que l’Algérie est l’une des meilleures sélections en Afrique du moment. On a joué cette équipe à deux reprises lors des deux dernières CAN et nous n’avons pas pu la battre. Je me rap- pelle toujours du match face à l’Al- gérie en 2010. J’ai même marqué ce jour-là (à Cabinda CAN Angola 2010). Sincèrement, une équipe comme la vôtre ne devrait pas avoir de difficultés à éliminer le Burkina Faso surtout que vous n’avez qu’un seul but à surmonter. Merci Salamon et bravo pour votre qualification. Merci à vous et bonne chance pour l’Algérie face au Burkina Faso.

Ent re t ien ré ali au Maroc p ar Seif N .

Obbadi (international marocain) «Je n’ai jamais joué en Algérie, mais ça va être très chaud au stade»

joué en Algérie, mais ça va être très chaud au stade» La concurrence fait rage sur
La concurrence fait rage sur les couloirs Si sur certains postes le coach Vahid Halilhod-
La
concurrence fait
rage sur les couloirs
Si sur certains postes le coach Vahid Halilhod-
zic n’a aucun souci à se faire, cela ne semble pas
le cas en défense et au milieu du terrain où Halilhod-
zic songe à au moins deux stratégies de jeu avec des
joueurs qui répondent au profil de jeu prôné. Sur les cou-
loirs, la concurrence faire rage avec la probabilité de voir
par exemple Mesbah comme arrière gauche et Ghoulam ti-
tulaire reste plausible. Au milieu, Vahid, qui songe à Hassan
Yebda comme relayeur, n’a rien montré même s’il semble
bien fixé sur les joueurs qui seront appelés à débuter la
rencontre. A droite, Khoualed tient le bon bout mais avec
Halilhodzic, il faut s’attendre à des changements tant il
est très méticuleux et précis dans le choix de ses
joueurs. N’a-t-il pas incorporé Cadamuro dès sa pre-
mière sélection ? Cela pourrait se produire si
Mandi montre une bonne adaptation et une
meilleure intégration dans le jeu des
Verts
Mise en place
tactique hier
L’avant-dernière séance d’entraîne-
ment tenue hier à huis clos à Sidi Moussa
a été consacrée comme il fallait s’y atten-
dre au volet technico-tactique. Le coach Ha-
lilhodzic qui a profité de cette ultime
répétition officielle avant le match de de-
main a procédé à la mise en place tac-
tique. Le driver des Verts a, comme
rapporté hier, essayé deux variantes
qu’il compte mettre en exécution
le jour du match face au Bur-
kina Faso.

L’international marocain Mounir Ob- badi de l’AS Monaco s’est exprimé sur le site spécialisé Footexpress.com, afin de donner son pronostic pour les matches barrages de la zone Afrique, qualificatifs au Mondial brésilien 2014. En ce qui concerne les Fennecs, le Lion de l’Atlas s’est montré très optimiste : les coéqui- piers de Sofiane Feghouli arrache- ront la victoire ce mardi au stade Mustapha-Tchaker : «Dans le match le plus bouillonnant Algérie-Burkina Faso à Blida, je vois bien les Fennecs

passer, ça va être dur pour le Burkina devant tout le peuple algérien. Il va y avoir une énorme pression avec le résultat de l’aller (défaite 3-2 de l’Algérie). Il suffit d’une victoire par 1 à 0 ou 2 à 1 pour que l’Algérie arrache son ticket pour le Brésil. Je n’ai jamais joué en Algérie, mais ça va être très chaud au stade. Personnellement, je vois l’Algérie se qualifier.»

L’Algérie pourrait affronter l’Iran en amical

Selon de sources officielles iraniennes, la sélection nationale algérienne de- vrait affronter l’équipe nationale iranienne, en amical, dans un match qui rentre dans le cadre de la préparation de l’Iran pour le Mondial 2014. Déjà assuré de disputer la prochaine Coupe du monde, l’Iran, qui a programmé un stage au Portugal avant de l’annuler pour des raisons financières, souhai- terait rencontrer les Verts à Téhéran. Ce match devrait être officialisé dans la semaine, soit après le match décisif que livrera l’EN demain contre le Bur- kina Faso. L’envoyé de l’ONU en Iran serait derrière les tractations entre les deux fédérations, rajoute la presse iranienne qui parle d’une crise au niveau de la Fédération iranienne de football. L’information a été confirmée par les représentants de la FIF dans la presse iranienne.

Burkina Faso

Les journalistes burkinabés depuis hier à Alger

L es journalistes burkina- bés, envoyés spéciale- ment pour assurer la couverture du match retour Algérie-Burkina

Faso, décisif pour un billet au pro- chain Mondial, commencent à ral- lier la capitale. Hier, une première délégation de la presse burkinabè est arrivée à Alger en provenance de Ouagadougou. Elle a élu domi- cile à l’hôtel Mercure. Les autres confrères burkinabés, sur place au Maroc, lieu du stage des Etalons, arriveront dans le vol spécial de la délégation burkinabè. Rouamba : «On est conscients de la mission qui nous attend» Florent Rouamba, le milieu de ter- rain du Burkina Faso, est revenu dans une intervention la télévision nationale burkinabé, à propos de la préparation du match que son équipe livrera demain contre l’Al- gérie et de la mission qui les attend à Tchaker ce mardi : «On se prépare dans très bonnes conditions ici au Maroc. Tout le monde est conscient de la mission qui l’attend.» «Ce match est une finale pour nous, on va tout faire pour la gagner» Le sociétaire de Charlton Athle- tic, pressenti pour débuter la ren- contre face à l’Algérie, possède un rôle de casseur de jeu au milieu du terrain. Il affirme que ses cama- rades et lui iront à Blida avec la

ferme intention de revenir avec la qualification pour rendre le peu- ple burkinabé fier de sa sélection :

«On prépare le prochain match avec beaucoup de concentration et de sérieux. Depuis que nous sommes ici à Jadida, tout le monde travaille dans une parfaite am- biance. Ce match est pour nous comme une finale et on va tout faire pour la gagner.» «On sait qu’une qualification aidera notre pays et notre peuple» Florent Rouamba, qui devrait être prêt au RC Lens, parle aussi de l’extrême importance d’une vic- toire face à l’Algérie pour le peuple burkinabé : «On sait qu’une quali- fication pour le Mondial sera très importante pour notre pays et pour notre peuple. Cela va les aider psy- chologiquement à surmonter leurs difficultés quotidiennes. C’est pour ça qu’on est déterminés à mouiller le maillot.» «On va mouiller le maillot et Dieu fera le reste pour nous» Le joueur du Burkina Faso refuse de promettre quoi que soit au peu- ple burkinabé, avant de clore son entretien à la télévision locale. Il s’est contenté de dire : «Nous, nous croyons en nos chances. Nous al- lons tout faire sur le terrain pour gagner et, après, c’est Dieu qui s’oc- cupera du reste.» Moumen A.

Nedjma Ooredoo encourage les Verts à la veille du match retour face au Burkina Faso

«Maak Yal Khedra, Maak Ya Dzair»

face au Burkina Faso «Maak Yal Khedra, Maak Ya Dzair» A la veille du match retour

A la veille du match retour face à l’équipe du Burkina Faso, Nedjma Oore- doo Sponsor inconditionnel de l’équipe nationale adresse ses plus chaleureux encouragements aux joueurs et au staff technique et administratif et réitère son soutien indéfectible à la sélection algé- rienne dans cette dernière étape de quali- fication à la Coupe du monde 2014. La sélection algérienne affrontera l’équipe du Burkina Faso, le 19 novembre 2013 au stade Mustapha-Tchaker de Blida, pour un match retour décisif dans le cadre des phases éliminatoires du Mondial 2014 au Brésil. Dans son message d’encourage- ments aux Verts, le Directeur Général de Nedjma Ooredoo, M. Joseph Ged a no- tamment déclaré : « En cette dernière ligne droite vers le Mondial 2014, je tiens à vous exprimer notre soutien sincère et nos encouragements dans cette ultime étape de votre belle odyssée footballis- tique. Depuis le début, Nedjma Ooredoo

à l’instar de millions de vos supporters, vous a accompagné tout au long de votre beau parcours. Nous sommes tous der- rière vous pour la consécration finale et réaliser le rêve de tous les Algériens de voir les couleurs de l’Algérie flotter à la prochaine Coupe du monde 2014 au Bré- sil, Inchallah.» Dans sa stratégie de sou- tien à l’équipe nationale sur la route du Mondial, Nedjma Ooredoo a lancé une vaste campagne d’encouragements et de communication déclinée sur tous les sup- ports médiatiques (télévision, radio, presse écrite et électronique et affichage urbain). Une campagne avec un message pertinent qui rappelle l’attachement de Nedjma Ooredoo à l’équipe nationale algé- rienne et son soutien constant aux Verts quels que soient les résultats. Sponsor of- ficiel et principal de la Fédération Algé- rienne de Football et de l’Equipe nationale, Nedjma Ooredoo reste engagée aux côtés des Verts et du Football national.

Condoléances

Ali Ghanem, dirigeant du CR Belouizdad, a été très peiné par le décès de l’oncle de Abdelhafid Tasfaout, manager de la sélection algérienne de football. Le collectif du Buteur, affligé par la nouvelle du décès, s’associe à Ali Ghanem pour présenter ses condoléances à la famille du défunt. «A Dieu nous appartenons et à Lui nous retournons.»

www.lebuteur.com JSK Coup d’accélérateur
www.lebuteur.com
JSK
Coup d’accélérateur

N° 2468

Lundi 18 novembre 2013

JSK Coup d’accélérateur N° 2468 Lundi 18 novembre 2013 En prévision du match face à l’USMH,
En prévision du match face à l’USMH, le 2e cycle de préparation a débuté hier
En prévision du match face à l’USMH,
le 2e cycle de préparation a débuté hier

Les Canaris déterminés

à conserver leur place

de leader !

Sétif. L’entraîneur, Aït Djoudi, es- père disposer de l’ensemble de son groupe afin de pouvoir préparer cette sortie dans les meilleures conditions. A noter que le capi- taine Ali Rial, qui se trouve en sé- lection nationale, reprendra avec le groupe à partir de mercredi pro- chain.

Dr Djadjoua devait faire le point avec les blessés

Lors de la précédente sortie ami- cale, face à la formation de la JS Azazga, quatre joueurs n’ont pas été sollicités par Aït Djoudi en rai- son de blessures. Il s’agit de l’axial Merbah, les deux milieux de ter- rain, Aouedj et Beziouen, et enfin le portier Mazari. Hier à l’occasion de la reprise des entraînements, le médecin chef du club devait faire

le point avec les joueurs sus-cités et juger s’ils étaient prêts à reprendre avec le groupe.

Match amical ce matin face au RCK

Au menu du programme de cette deuxième semaine de prépa- ration du match de l’USMH, les Kabyles disputeront un deuxième match amical ce matin face à la formation du RCK à Tizi Ouzou à partir de 10h. Cette rencontre ser- vira beaucoup Aït Djoudi et ses as- sistants dans la préparation et ainsi arrêter le dispositif à mettre en place samedi. Il est attendu que le coach des Canaris fasse appel à son équipe type en première mi-temps avant de faire une revue d’effectif, de manière à accorder une autre chance aux éléments, qui man- quent de compétition, de faire va-

A près avoir bénéficié de deux jours de récupération, au lendemain de leur match amical face à la JSA, les Cana-

ris ont repris le chemin des entraî-

nements hier après-midi sur la pelouse du stade du 1er-Novem- bre. En raison de la trêve, et ce pour permettre à notre sélection nationale de préparer son match barrage face au Burkina-Faso, les Kabyles ont tracé un programme de préparation qui s’étale sur deux semaines avec au menu deux matchs amicaux. Ainsi, depuis hier, les coéquipiers de Malik As- selah ont entamé leur deuxième cycle de préparation du match face à l’USMH, prévu samedi prochain au stade de Mohammadia. Un match que les Canaris semblent décidés à bien négocier pour rester campés sur leur position de leader qu’ils partagent avec l’Entente de

loir leurs qualités avant le mercato. Le programme se poursuivra jusqu’à vendredi. Après le match amical d’aujourd’hui, les Canaris ne bénéficieront pas de repos et selon le programme établi par le coach, les Kabyles reprendront les entraînements demain mardi jusqu’à vendredi la veille du match, suite à quoi, la liste des 18 joueurs concernés par le déplacement sera dévoilée.

Départ pour Alger la veille du match

Les Canaris rallieront la capitale,

la veille du match soit vendredi

prochain. Selon un membre du

staff technique, la JSK effectuera une dernière séance d’entraîne- ment vendredi matin à Tizi avant de prendre la route d’Alger dans l’après-midi. A noter que la Ligue

a

programmé le match USMH-

L.A.
L.A.

JSK au stade de Mohammadia à partir de 15h.

Mekkaoui « Face à l’USMH, on se focalisera sur notre jeu et non sur la 1re place »

Le latéral droit Zinedine Mekkaoui nous parle de la préparation du match face à l’USMH. Il a aussi évoqué dans cet entretien sa forme actuelle en cette fin de phase aller. Le joueur se sent parfaite- ment bien et espère res- ter sur cette courbe ascendante jusqu’à la fin de la saison.

Le staff technique vous a pro- grammé un second test ce lundi face au RCK. Que représente pour vous ce match ? Beaucoup de choses, du moment que c’est un match d’application avant la 12e journée de champion- nat. Nous avons eu la chance de jouer un match jeudi dernier et ce sera le second ce lundi. Je trouve que ce sera un bon test. Il va falloir éviter les blessures, car nous devons être en forme d’ici samedi prochain. Mais sur le plan tactique, il est clair que c’est une bonne chose.

La JSK n’a plus gagné à l’extérieur depuis le 6 septembre dernier face à Aïn Fekroun. N’êtes-vous pas anxieux avant la rencontre de ce samedi ? Absolument pas. On sait que les matchs ne se ressemblent pas du tout. Chaque rencontre a ses spécifi- cités. Pour notre part, il est vrai que cela fait un bon bout de temps que nous ne sommes pas revenus avec une victoire de l’extérieur, mais ce n’est pas un drame. Nous avons pu rattraper notre retard puisque nous sommes leader du championnat. On essayera bien évidement de déblo- quer la situation ce samedi. Person- nellement, j’y crois dur comme fer à un bon résultat.

Ne regrettez-vous pas les 2 points perdus face à l’ASO ? Il est vrai que nous avons raté la victoire dans le temps additionnel. Mais il est important aussi de savoir que cette rencontre nous a permis de mûrir. Cela nous servira de leçon à l’avenir. Face au RCA, nous avons gagné par 1 but à 0 seulement et nous avons su gérer notre fin de

match. C’est des faux pas qu’on ap- prend beaucoup. C’est pour vous dire que nous n’avons plus à rien à regretter. L’important est de ne pas commettre les mêmes erreurs.

Que vous faudra-t-il pour réali- ser un bon résultat ce samedi face à l’USMH ? Il faut avant tout bien se préparer. Nous avons encore quelques séances avant samedi. Nous devons aussi rester concentrés et ne pas trop nous focaliser sur cette première place. L’enjeu ne doit pas prédominer sur le jeu.

Que pouvez-vous nous dire sur l’adversaire du jour qui reste sur une victoire lors du derby face au MCA ? L’USMH a mal entamé son début de championnat, mais a su se ressaisir. Il est vrai aussi qu’ils ont remporté le derby face au MCA, mais je dois dire que les matchs ne se ressemblent pas. Ce sera une rencontre très disputée au milieu de terrain, mais on es-

sayera de relever le défi une nouvelle fois.

Revenons à vous. Vous venez de réaliser 2 gros matchs à domicile. Quel est votre secret ? Il n’y a aucun secret à cela. Je me sens en excellente forme depuis le début de saison. Je travaille très dur pour être le meilleur à chaque match. Je dois dire aussi que le staff technique m’a donné plus de liberté dans le jeu. Je me sens très à l’aise. J’espère que cela va durer le plus longtemps possible. Entretien réalisé par H. B.

Décès

La famille Moulay d'El Biar (Alger) a la douleur de faire part du décès, suite à une longue maladie, de son cher et regretté fils, Moulay Yazid, survenu le 15 novembre 2013 en Belgique à l'âge de 47 ans. La dé- pouille du défunt sera rapatriée aujourd’hui lundi 18 novembre 2013. L’enterrement aura lieu demain mardi au cimetière de Béni Messous (Alger). Puisse Dieu le Tout-Puissant accueillir le défunt en Son Vaste Paradis. A Dieu nous appartenons et à Lui nous retournons.

N° 2468 Lundi 18 novembre 2013 www.lebuteur.com Coup sûr JSK Benlamri «L’USMH est l’équipe de

N° 2468

Lundi 18 novembre 2013

www.lebuteur.com Coup sûr JSK
www.lebuteur.com
Coup sûr
JSK

Benlamri «L’USMH est l’équipe de cœur, mais samedi je défendrai crânement les couleurs de la JSK»

En ce moment, l’axial Djamel Benlamri est le joueur le plus en forme de son équipe et contri- bue beaucoup à la bonne marche du groupe. Samedi pro- chain, Benlamri jouera un match assez particulier au stade de Mo- hammadia face à l’USMH qui reste un club de cœur pour le défenseur de charme kabyle. A ce propos, Benlamri ne cache pas qu’il s’agira d’une confron- tation un peu spéciale.

Il vous reste une semaine de préparation jusqu’au prochain match. Selon vous, comment se porte le groupe ? Je peux vous dire que le groupe se porte bien et que nous allons entamer la deuxième partie de la préparation dans un bon état d’esprit. Le vide laissé par la compétition a été comblé par la programmation des deux matchs amicaux face à la JSA et le RCK et je trouve que c’est une excellente idée. Cela nous a permis de rester compétitifs et de bien préparer la prochaine sortie face à l’USMH. Évoquons cette rencontre, avouez que c’est un match assez spécial pour vous de jouer contre votre ancienne équipeExactement, j’avoue que c’est toujours avec des sentiments assez spéciaux que j’affronte l’USMH qui reste mon équipe de cœur. Mal- gré que j’aie quitté ce club pour d’autres for- mations, qui m’ont offert elles aussi l’opportunité de progresser, je resterai tou-

jours reconnaissant et fidèle envers ce club. Comment se présente ce match ? Le match face à l’USMH sera difficile comme tous les autres qui restent à jouer en cette phase aller. Toutes les équipes jouent pour gagner le maximum de points et, nous concernant, la mission est très claire, il faut maintenir cette bonne dynamique des résul- tats positifs et préserver notre position de leader. Nous avons devant nous une semaine pour peaufiner notre préparation et aller à El Harrach en conquérants. La saison dernière, l’USMH vous a battu en aller et retour, ce qui explique que vous avez une revanche à prendre, n’est- ce-pas ? Je considère que les choses sont différentes cette saison. C’est vrai que l’année dernière nous avons laissé nos points à l’USMH, tou- tefois les données ne sont plus les mêmes à l’heure qu’il est. Nous sommes leader du championnat et le groupe est déterminé à imposer sa loi en déplacement ce samedi. Ce n’est pas avec l’esprit de revanche que nous allons faire le déplacement, seule l’ambition de gagner le match animera nos esprits. A quatre matchs de la fin de la phase aller, pensez-vous avoir les moyens de préserver cette position de leader ? Nous allons gérer le reste de la phase aller match par match. Notre objectif est de gla- ner le maximum de points. La mission consiste à faire le plein à domicile et aller chercher d’autres points précieux en déplace- ment. J’estime qu’au vu de l’ambiance qui

règne au sein du groupe, nous avons large- ment les moyens de préserver notre position jusqu’à la trêve hivernale. Après, nous aurons tout le temps qu’il faut pour bien recharger nos batteries et revenir en force lors de la phase retour. Les supporters comptent se déplacer en masse ce samedi afin de vous prêter main-forte face à l’USMH, quel est le message que vous souhaiteriez leur adresser ? Ce n’est pas uniquement ce samedi que nos supporters vont se déplacer en masse pour nous encourager mais cela dure depuis le début de saison. Franchement, je ne pourrai trouver assez de mots pour les remercier. C’est grâce au soutien de nos supporters que le parcours de cette phase aller est positif et on tâchera de l’amé- liorer. Pour ce samedi, nous aurons, bien en- tendu, besoin d’eux et nous les appelons à venir en force pour nous soutenir. Notre sélection nationale disputera le match retour face au Burkina-Faso, un commentaire ? Je souhaite à notre sélection nationale de remporter ce match et se qualifier en Coupe du monde. Tout le peuple algérien est der- rière notre sélection. C’est un moment his- torique pour tout le pays. Je suis très optimiste. Entretien réalisé par Ls A.

suis très optimiste. Entretien réalisé par L yè s A. USMH – JSK, ce samedi à
USMH – JSK, ce samedi à 15h La commission d’organisation au sein de la Ligue
USMH – JSK, ce
samedi à 15h
La commission d’organisation au
sein de la Ligue de football professionnel
vient de publier le programme de la 12e
journée du championnat. Ainsi, la prochaine
rencontre entre l’USMH et la JSK aura lieu à
15h au stade de Lavigerie. Les Kabyles joue-
ront pour la première fois cette saison en
milieu d’après-midi, du moment que le
stade de Mohammadia n’est pas doté de
projecteurs.
Les U21
joueront à 11h
Quant aux espoirs, ils évolue-
ront 4 heures plus tôt, plus précisé-
ment à 11h. Rappelons-le, les joueurs
de Kherroubi restent sur une excellente
note après 2 succès de suite à Tizi
Ouzou. Ils se déplaceront cette fois à
Lavigerie pour essayer de pour-
suivre leur ascension au clas-
sement.
Hannachi attendu aujourd’hui Depuis vendredi dernier en France, le président Moh Cherif Hannachi est attendu
Hannachi attendu
aujourd’hui
Depuis vendredi
dernier en France, le
président Moh Cherif
Hannachi est attendu au-
jourd’hui à
Tizi
Ouzou.
Toute-
fois,
aucun
nou-
veau
joueur
n’est en
vue. Le pré-
sident devrait
rentrer seul au pays, au
moment où certains an-
noncent qu’il sera aux
côtés des deux membres
du conseil d’administra-
tion, à savoir Yarichène et
Ali Azouaou.
Pas de
retransmission
sur le petit écran
Les supporters ka-
byles n’auront pas la
chance de suivre cette af-
fiche sur le petit écran,
puisque ce sont CABBA -
ESS et CSC – JSMB qui
seront retransmis sur les
chaines nationales à partir
de 17h45.
A.A.

touches avant la mise au vert d’avant-match.

Les lacunes lors des matchs à l’extérieur doivent être corrigées

C’ est dans l’après-midi d’hier que les Kabyles ont repris le chemin des entraînements après 2 jours de repos. Toutefois et contrairement aux habitudes, les hommes de Azzedine Aït

Djoudi débuteront la préparation du prochain match face à l’USMH par une rencontre amicale face au RCK. Et ce n’est qu’après ce dernier test que le staff technique mettra en place son onze qui affrontera l’USMH, samedi prochain, à Lavigerie. Le coach sait qu’il doit bien observer le rende- ment de ses joueurs lors des 4 prochaines séances dans l’espoir d’aligner le meilleur pour cette rencontre extrême- ment importante. Aux yeux de nombreux observateurs, on ne s’attend pas à une grande révolution dans l’effectif, même s’il est fort probable que le coach effectuera 1 à 2 changements par rapport au précédent match face au CABBA. A l’heure actuelle, l’équipe fonctionne bien, ce qui lui a permis d’empocher 6 points lors des 2 dernières ren- contres à Tizi.

A cette occasion, Azzedine Aït Djoudi et ses assistants ont mis en place un dispositif tactique tout en insistant pour que les lacunes décelés lors du match face au MCA ne se repro- duisent plus. Depuis la ren- contre face à Aïn Fekroun du 6 septembre dernier, la JSK n’a plus gagné la moin- dre rencontre en dehors de Tizi Ouzou. Une situa- tion quelque peu embarrassante pour l’actuel co-leader du championnat. La JSK doit mieux voyager en cette fin de phase aller. Les nom- breux observateurs ne vont pas jusqu’à dire que la victoire est impérative, ce samedi à La- vigerie, mais qu’un résultat positif s’impose. Un nul ne sera pas perçu comme une mau- vaise performance avant le derby face au MOB à Tizi. A.A.

vaise performance avant le derby face au MOB à Tizi. A.A. Un nouveau dispositif tactique sera

Un nouveau dispositif tactique sera testé face au RCK

Avec du recul, on comprend mieux pour quelle raison l’entraîneur avait insisté à effectuer 2 matchs amicaux avant d’affronter l’USMH. Le coach pense que seuls les matchs amicaux permet- traient à ses joueurs de maintenir cette dyna- mique de la gagne, en cette mini-trêve. Et on ne peut pas dire que le staff s’est trompé dans ce choix puisque la rencontre de jeudi dernier face à Azazga a dévoilé une nouvelle fois plusieurs lacunes. Le staff a constaté que les joueurs n’étaient pas tous sur un pied d’égalité sur le plan physique et technique. Beaucoup de choses restent donc à revoir avant la rencontre de ce samedi. Et c’est ce matin, lors du second test face au RCK que l’entraîneur de la JSK mettra en place un nouveau dispositif tac- tique, pour voir si ses joueurs vont devoir vite l’assimiler ou pas. Cela lui donnera le temps d’apporter à nouveau quelques re-

www.lebuteur.com Ligue 1 Coup à blanc
www.lebuteur.com
Ligue 1
Coup à
blanc

N° 2468

Lundi 18 novembre 2013

Ligue 1 Coup à blanc N° 2468 Lundi 18 novembre 2013 JSK Quel intérêt à recruter
Ligue 1 Coup à blanc N° 2468 Lundi 18 novembre 2013 JSK Quel intérêt à recruter

JSK

Quel intérêt à recruter

Ebossé «On doit

un défenseur ? S’ il y a bien une équipe qui a traversé des moments
un défenseur ?
S’ il y a bien une équipe qui a traversé
des moments très difficiles lors de ces
trois dernières années, c’est la JSK. Le
club phare du Djurdjura, qui a tou-
jours dominé le championnat natio-
nal, s’est retrouvé, du jour au
pas quitter l’EST avant la fin de son contrat.
La JSK, l’une des meilleures
défenses cette saison
lendemain, à jouer les derniers rôles, si ce n’est pas la
relégation. D’ailleurs, les supporters ne se déplaçaient
plus au stade pour encourager l’équipe, qui a failli
même se retrouver en Ligue 2, l’an dernier. Heureu-
sement, les données ont changé cette saison. Le pré-
sident Hannachi, qui avait promis aux supporters un
recrutement de qualité, a tenu sa promesse en enrô-
lant de très bons joueurs à l’image de Madi, Chibane,
Ebossé et Merbah. Pour preuve, la JSK, et contraire-
ment à ce que tout le monde attendait, occupe la pre-
mière place du classement. A l’approche de
l’ouverture du marché des transferts, plusieurs
joueurs sont annoncés à la JSK, à l’image des deux
La force de la JSK a toujours été sa
défense. Depuis très longtemps, le club
kabyle a toujours renfermé les meil-
leurs défenseurs du championnat.
Cela a toujours placé la JSK à la tête
des meilleures défenses de la Ligue 1.
Cette saison, et sans surprise, la JSK
est la deuxième meilleure défense
avec 7 buts encaissés. Donc, c’est
pour cette raison que les supporters
se demandent pourquoi Hannachi
insiste à recruter un défenseur. De
l’avis de tous, garder la même char-
nière centrale est la solution pour es-
pérer jouer les premiers rôles et finir la
saison sur le podium.
défenseurs, Koceïla Berchiche et Antar Yahia. Ce que
les observateurs n’arrivent toujours pas à compren-
dre, c’est pourquoi la JSK envisage de recruter un dé-
fenseur en cette période de la saison, alors que le club
renferme suffisamment de joueurs capables d’assu-
rer ce poste à n’importe quel moment. Autrement dit,
est-ce important de dépenser de l’argent en milieu de
saison pour enrôler un joueur, lequel n’aura jamais
la chance de jouer en présence d’Ali Rial et Djamel
Benlamri ? Pour le moment, les dirigeants de la JSK
essayent toujours de convaincre l’ancien internatio-
nal, Antar Yahia, lequel a déclaré qu’il ne comptait
Merbah et Hikam
possèdent des qualités
pour s’imposer
Contrairement à l’an dernier, la JSK
possède un effectif très riche. En plus
des joueurs titulaires, le club ren-
ferme plusieurs autres éléments, ta-
lentueux, à l’image de Bencherifa,
Merbah, Belakhdar, Hikam, Chibane
et Beziouen. Autrement dit, ce n’est pas
vraiment le moment de recruter un dé-
fenseur pour provoquer une certaine ini-
mitié entre les remplaçants et l’entraîneur.
Le meilleur moyen serait de garder la même
défense tout en accordant une chance à
Merbah, lequel a toujours été à la hauteur
à chaque apparition tout en lançant dans
le bain le jeune Hikam.
La venue de Berchiche
se précise
Malgré le fait que la JSK ait été en contact
avec Antar Yahia, les dirigeants kabyles
voulaient récupérer l’ancien axial, Koceïla
Berchiche. La direction kabyle est désormais
prête à enrôler ce joueur dans le cas où il par-
viendrait à récupérer sa lettre de sortie, lui qui
est toujours sous contrat avec le MCEE.
Saïd D.

être champions d’automne !»

Q uelques heures avant la reprise des entraînements, nous nous sommes entretenus avec le meilleur bu- teur de la JSK, Albert Ebossé. Ce dernier, très confiant, nous révéla que la JSK doit impérative-

ment décrocher le titre de champion d’automne et prouver à

tout le monde que le club kabyle possède suffisamment de moyens pour remporter le titre en fin de saison : «Ces derniers temps, je ne pense qu’aux prochaines rencontres qui nous attendent. Il faut impérativement décrocher le titre de champion d’automne et prouver à tout le monde qu’on a une très bonne équipe. Personnelle- ment, je vais redoubler d’efforts pour apporter un plus à mon équipe. On n’est qu’à deux doigts de réaliser ce premier objectif. Alors mobilisons-nous !»

«Le match de l’USMH s’annonce difficile»

De l’avis de tous, la prochaine journée de cham- pionnat s’annonce difficile pour le club kabyle, le- quel se rendra à Lavigerie pour affronter l’USMH. D’aucuns pensent que leur dernière victoire face au MCA, donnera plus de confiance aux poulains de Boua- lem Charef pour surprendre la JSK. Albert Ebossé, lui, estime que son équipe, malgré la difficile mission qui l’at- tend, est capable de relever le défi et revenir avec un bon résultat : «Je reconnais que notre mission lors du prochain match s’annonce des plus difficiles. Nous allons avoir af- faire à une solide équipe de l’USMH, qui revient en force. Donc, on doit redoubler d’efforts et préparer sereinement ce déplacement pour espérer revenir avec un bon résultat.»

«Nous avons besoin de nos supporters»

Poursuivant ses déclarations, le meilleur buteur ka- byle, avec six réalisations, n’a pas manqué de lancer un appel aux supporters de la JSK, pour qu’ils appor- tent leur soutien à l’équipe, laquelle à plus que jamais besoin d’encouragements pour rester sur sa lancée et décrocher le titre de champion d’automne, pourquoi pas ? : «Je profite de cette occasion pour lancer un appel aux supporters de la JSK, pour qu’ils soient derrière nous à chaque rencontre. Il nous reste en- core quatre matchs avant la fin de la phase aller. Je pense qu’il est venu le temps de se mobiliser et mettre la main dans la main. Tous ensemble, replaçons la JSK en haut du classement.»

S. D.

ASO

ASO

Daham a repris hier L’avant-centre, Noureddine Daham, a repris le chemin des en- trainements hier
Daham
a repris hier
L’avant-centre, Noureddine
Daham, a repris le chemin des en-
trainements hier lors de la première
séance de la semaine. Daham qui
Samedi,
souffrait d’une angine, ne voulait pas
perdre ses chances de jouer le pro-
chain match face à la Saoura et
rater d’autres
séances.
repos
Le groupe qui s’est entrainé ven-
dredi matin a eu
un
repos samedi pour
récupérer. Ighil a repris hier à 18h pour
préparer le
programmé
prochain beaucoup
match, il a d’ateliers
tac-
tiques.
Ighil
prépare déjà
la liste des libérés
Le coach veut
un match amical
L’équipe
n’a pas encore
trouvé de
En plus de la liste des
joueurs à recruter, Ighil veut se
débarrasser de quelques élé-
ments qui n’ont pas donné satis-
faction ou qui n’ont pas de
chances de jouer cette saison à
cause des nombreux choix qu’il
a dans différents postes. Cette
liste, selon la même source,
devra concerner deux ou trois
joueurs au maximum, elle
sparring-partners pour un match ami-
cal, aujourd’hui, bien que Ighil ait émis le
vœu de disputer un match
afin de peaufiner
ses plans tactiques
pour le prochain match
et
aussi permettre
aux joueurs de rester com-
déniche pas un
pétitifs. Si la direction ne
viennent,
accord dans les heures qui
Ighil sera obligé
de programmer un
match d’application entre les
joueurs
pour remplacer le
match amical.
sera rendue publique après
la fin de la phase aller.
A.F.

C’est certain, quand on revient d’une perfor- mance, on est toujours à l’aise lors du prochain match, il y a moins de pression mais ça ne veut pas dire qu’on se laissera faire, on sera tout aussi motivés afin de gagner, c’est légitime si on veut améliorer notre classement.

L’attaque peine à être à la hauteur des pres- tations défensives de l’équipe, pourquoi ?

Je pense que les attaquants ont eu plus de diffi- cultés à atteindre leur niveau à cause des blessures qui ont affecté ce compartiment, mais je crois que les choses s’améliorent de match en math et notre attaque a réagi positivement lors du der- nier match ce qui est bon signe pour l’avenir.

Medouar motive ses troupes

Vous êtes à quelques jours de reprendre la compétition, com- ment se porte le groupe ?

L e président Medouar entreprend, cette semaine, de régula-

riser tous ses joueurs afin de les booster au maximum, ga- gner leur confiance et en attendre une bonne réaction face à la Saoura. La direction procédera dès de- main à la régularisation des joueurs qui de- vront recevoir dans les prochaines 48 heures

On est à pied d’œuvre pour pré- parer ce match qui sera très difficile,

on a pu faire un travail plus détaillé que d’habitude à cause de la semaine supplémentaire dont on a bénéficié, chose qui nous aidera sûrement pour le prochain match car on se sent plus en forme.

dans leurs comptes leurs salaires en retard ainsi que les deux primes de matches (USMH et MOB). Une initiative positive de la direction qui ne veut pas re- vivre le scénario de la saison passée. C’est pour cette raison qu’elle profitera des subventions qui sont entrées ces derniers jours afin de payer les joueurs au moindre centime pour passer une fin d’année tranquille et aborder la phase retour sans ennuis de ce genre.

Une prime exceptionnelle cette semaine

Le porte-parole de la SSPA et président du club a promis aux joueurs de leur re- mettre une prime exceptionnelle s’ils ar- rivent à arracher les trois points de leur prochain déplacement. Une prime de match qui devrait dépasser les 10 mil- lions. Les joueurs devront être très contents d’apprendre la nouvelle, ce qui prouve le grand intérêt que porte l’équipe à ce match afin de grimper encore d'une place au classement.

Ce match se jouera à l'extérieur, comment allez-vous l'aborder ?

On a une stratégie à adopter à l’extérieur,

aborder ? On a une stratégie à adopter à l’extérieur, selon la nature du match et

selon la nature du match et l’adversaire aussi. C’est le travail du staff technique qui connait bien l’effectif et

Comment voyez-vous vos chances face à la JSS ?

qui devra analyser le match. Notre rôle sera d’appliquer à la lettre les consignes du staff

C’est du 50/50. Chaque équipe a des chances de gagner. Nous sommes conscients que notre mission sera difficile, mais si on arrive à émettre un meilleur niveau, on pourra faire face à l’ad- versaire, il ne faut pas dé- fendre seulement dans ce match, on a les moyens de les inquiéter devant et il faut exploiter toutes les si- tuations.

Entretien réalisé par Ahmed Feknous

technique si on veut réaliser un bon ré- sultat.

L’état psy-

chique actuel

du groupe aura-t-il un im- pact sur votre

production ?

10
10

N° 2468

Lundi 18 novembre 2013

www.lebuteur.com MCA Coup tordu
www.lebuteur.com
MCA
Coup tordu
Lundi 18 novembre 2013 www.lebuteur.com MCA Coup tordu Une prime de 15 millions pour battre le

Une prime de 15 millions pour battre le MOB

L a trêve observée par le championnat semble avoir apaisé la tension au Mou- loudia, puisque les res- ponsables du club ont

réussi à contenir la crise et remobili- ser le groupe afin de voir les coéqui- piers de Bouguèche réagir d’une bonne manière à Béjaïa face au MOB, dans une rencontre qui s’an- nonce très difficile pour les deux for- mations, lorsqu’on sait que le MCA doit impérativement éviter une troi- sième défaite d’affilée, alors que les Crabes n’ont aucune solution que celle de prendre les trois points de la victoire pour espérer quitter le bas de tableau. La visite de Boumella, jeudi dernier, à l’entraînement et sa présence au match amical ont mo- tivé les joueurs en les mettant à la fois devant leurs responsabilités. Et afin de les motiver, les responsables du MCA comptent offrir une prime de 15 millions de centimes aux

joueurs s’ils réussissent à faire le plein à Béjaïa et réaliser leur deuxième succès de la saison en dé- placement. De leur côté, les joueurs sont conscients de l’enjeu et savent que le doute risque de s’installer en cas d’une autre contre-performance.

La présence des supporters, samedi dernier, a touché les joueurs

Bien qu’une frange de supporters ait montré son mécontentement à l’en- traînement, les joueurs du Moulou- dia ont été réconfortés par la présence inattendue d’une centaine de supporters au Gué de Constan- tine pour les encourager, samedi dernier. A la fin du match amical, les supporters présents sur les lieux ont pris des photos avec les coéquipiers de Bouguèche, affichant ainsi leur fi- délité au MCA. Les joueurs souhai- tent donc voir leurs supporters présents face au MOB pour les sou-

tenir, promettant de se racheter

après avoir eu écho que les Chnaoua

se sont donné le mot de bouder le

déplacement de Béjaïa pour expri- mer leur mécontentement. En effet, les joueurs savent bien que le stade sera plein comme un œuf samedi

prochain et les Crabes vont se dépla- cer en grand nombre pour encoura- ger leurs joueurs à se transcender pour arriver à bout du Mouloudia. C’est pour cette raison que la pré- sence des Chnaoua dans les tribunes

va les motiver davantage et se récon- cilier par là même avec eux.

Ils veulent se racheter et tourner la page

A travers l’ambiance qui règne au

sein du groupe, les joueurs du Mou- loudia sont déterminés à se racheter auprès de leurs supporters et seule la victoire en terre béjaouie va faire re- venir les Chnaoua à de meilleurs sentiments. Ils savent aussi qu’un re- vers sera sanctionné par les respon-

sables. Si les pensionnaires d’El Achour sont prêts à passer l’éponge

sur les sanctions financières qu’ils allaient prendre à l’encontre des co-

équipiers de Bouguèche, ils n’hésite- ront pas à mettre leurs menaces à exécution en cas d’échec samedi prochain. Et

Le stage de préparation aura lieu du 2 au 12 janvier à Benidorm

Comme nous l’a confirmé le président du MCA, samedi der- nier, le stage de préparation de la trêve hivernale aura lieu en Espagne. Le Mouloudia vient de prendre attache avec son équi- pementier, lequel a entamé les préparatifs du stage qui s’étalera sur une dizaine de jours, du 2 au 12 janvier prochain. Les res- ponsables de Joma ratissent même large pour trouver un sparring-partner à leur hôte, pour assurer au moins deux matchs amicaux aux coéqui- piers de Bouguèche, afin qu’ils puissent parfaire leur prépara- tion au cours de cette trêve hi- vernale. L’équipe, qui effectuera son retour à Alger le 12 janvier prochain, aura donc le temps pour récupérer de ses moyens, après un séjour où la charge de travail sera intense. Le MCA aura donc toute une semaine pour préparer le premier match de la phase re-

Une reprise toujours sous la houlette de Kaci Saïd En attendant la venue du nouveau
Une
reprise toujours
sous la houlette
de Kaci Saïd
En attendant la venue du nouveau coach,
c’est Kamel Kaci Saïd qui assurera la reprise
des entraînements prévue pour cet après-
midi à 15h à l’annexe du 5-Juillet. Après le tra-
vail physique, Kaci Saïd mettra le cap sur la
rencontre de ce samedi face au MOB qui se
rapproche à pas de géants. Le travail tech-
nico-tactique devra être à l’honneur en
présence de tous les joueurs, à l’ex-
ception de Hocine Metref tou-
jours convalescent.
K .M.

si le MCA gagne à Béjaïa, une page sera tournée pour les

joueurs

et la

course

pour le

titre de

cham-

pion

d’au-

tomne sera bel et bien relancée.

tour, prévue le 19 janvier au stade de Bologhine, face à la JSMB. Les joueurs vont remettre leur passeport à la direction du club dans les plus brefs dé- lais, afin qu’elle entame les dé- marches pour l’ob- tention des visas.

Boumela a rencontré le ministre pour le stade de Douéra

Lindis-

poni-

bilité

d’in-

fras-

tructure et d’une base de vie pour l’équipe, semble être le souci majeur du président du MCA. Ce dernier est en train de multi- plier les contacts pour que le club puisse avoir à sa disposition l’outil de travail néces- saire. Ce dernier est convaincu plus que ja- mais que sans les moyens, le Mouloudia ne pourra pas voir le bout du tunnel. A l’oc- casion de la rencontre amicale qui a eu lieu samedi passé au stade de Gué de Constan- tine, Boumella et tout en remerciant les res- ponsables de cette commune pour leur

accueil chaleureux, n’a pas caché sa déception qu’un grand club comme le MCA ne dispose même pas d’un terrain. Ce der- nier nous a confié qu’on ne peut exiger de quelqu’un des ré- sultats sans avoir les moyens nécessaires, pour faire du bon tra-

vail. Le président du Mouloudia nous a confié qu’il a rencon- tré le ministre de la Jeunesse et des Sports en compagnie du ma- nager général du club, Kamel Kaci Saïd, et il lui a fait part du vœu du MCA de bénéficier du stade de Douéra en se montrant prêt même à participer à son équipement et as- surer une bonne ges- tion, tout en le mettant au profit d’autres for- mations.

Le MJS se penchera sur la demande du MCA une fois que le stade sera prêt

Tout en se montrant compréhensif envers le MCA qui veut bénéfi- cier d’un outil, Bou- mella nous a confié que le ministre se pen- chera sur la demande du Mouloudia une fois que le stade sera prêt. En attendant que les travaux du stade de Douéra soient ache- vés, le président du MCA a entamé une autre démarche, avec la direction du stade de Rouiba pour béné-

ficier d’une base de vie sur ce site. Toutefois et en raison de l’état de la pelouse du stade, il semble bien qu’un budget sera débloqué par les autorités lo- cales pour des travaux de rénovation, et le MCA a eu la promesse d’une convention dès que le stade sera de nouveau opérationnel.

Le MCA veut quitter Bologhine et recevoir à Rouiba la saison prochaine

Si le stade de Rouiba sera prêt d’ici le début de la saison prochaine, Boumella tient donc à ce que l’équipe soit do- miciliée dans ce stade et quittera Bologhine qui ne convient pas aux coéquipiers de Yahia Cherif. Le MCA établira même sa base de vie à l’OPOW de Rouiba qui dispose des unités nécessaires pour que le club puisse accomplir du bon travail et mettre fin à sa situation de SDF qui lui a tant porté préjudice.

K. M.

Yalaoui

«Le match du MOB est vital»

préjudice. K . M. Yalaoui «Le match du MOB est vital» Vous avez disputé samedi passé

Vous avez disputé samedi passé un match amical qui vous a per- mis d’avoir plus de volume de jeuCette rencontre était nécessaire pour nous dans la mesure où elle nous a permis de rester compéti- tifs, et cela fait partie de notre pré- paration pour le match du MOB. Personnellement, j’ai joué presque toute cette rencontre, et j’ai essayé de bien en profiter pour avoir un match dans les jambes et être prêt face au MOB si le coach a besoin de moi. En dépit de votre bonne presta- tion, nous avons constaté que vous manquez de rythmeJ’ai essayé de jouer convenable-

ment, et je ne peux pas apporter un jugement de valeur sur ma

prestation. Je sens toutefois que je manque de rythme, ce qui est tout

à fait logique, car le fait de rester longtemps sur le banc de touche, et sans même jouer un match ami- cal, est vraiment pénalisant pour un joueur. Pensez-vous donc que ce match amical est bénéfique, notamment

pour les remplaçants ? Il est bénéfique pour toute l’équipe et, en particulier, les joueurs qui n’ont pas eu leur chance de jouer. En programmant ce match amical qui sera suivi sans aucun doute par d’autres, cela prouve que Kamel Kaci Saïd connaît bien son métier, car on ne peut laisser un joueur sans jouer même un match amical et attendre qu’il donne sa- tisfaction lors de l’officiel. Si on revient à votre situation dans l’équipe, pensez-vous que le départ de Geiger vous sera béné- fique ? Je n’aime pas parler de Geiger et je pense qu’une page est tournée. Mais le fait qu’il vous ait margi- nalisé tout en connaissant vos qualités soulève moult interroga- tionsMoi-même, je n’arrive toujours pas

à comprendre pour quelle raison

Geiger ne me faisait pas jouer mal- gré le fait qu’il connaît mes quali- tés. Je pense qu’avec l’arrivée d’un nouvel entraîneur, j’aurais ma

chance. Pour son dernier match à la tête de l’équipe, Geiger vous a fait rentrer en fin de partie face à l’USMHC’est Mihoubi qui m’a fait rentrer et non Geiger, et à ma connais- sance, Mihoubi a toujours pesé par ses décisions dans le choix des joueurs. Il ne sert à rien de remuer le couteau dans la plaie et le plus important pour moi c’est d’avoir ma chance à l’avenir car je sais ce que je vaux. Le Mouloudia est confronté à une situation difficile, et un match important l’attend à Bé- jaïaCertes, on reste sur deux défaites d’affilée, mais il est exagéré de dire que nous sommes dans une situa- tion difficile, car on est à quatre points seulement du leader et je ne pense pas que la situation soit alarmante même si on devait mieux faire. Notre prochain match face au MOB est vital, et il faut se battre sur le terrain pour gagner à Béjaïa.

Entretien réalisé par K. M.

www.lebuteur.com MCA Coup neuf
www.lebuteur.com
MCA
Coup neuf

N° 2468

Lundi 18 novembre 2013

11
11

Il signera aujourd’hui son contrat

«Je dois rencontrer ce lundi le président Boumella pour signer»

Joint par nos soins afin de nous livrer ses premières impres- sions, Fouad Bouali connu pour son pragmatisme ne veut pas crier victoire avant d’avoir par- fait son contrat : «Je reconnais que je suis en contacts avancés avec le Mouloudia. Je dois ren- contrer lundi le président Bou- mella pour signer. Et dès que cela sera fait, je me considérerai dès lors comme le nouvel en- traîneur du Mouloudia.»

Bouali, nouvel entraîneur

Mehdi et Billel Ouali ont pour leur part œuvré sous les direc- tives de Bouali
Mehdi et Billel
Ouali ont pour
leur part œuvré
sous les direc-
tives de Bouali
à la JSMB.
Amine Aksas
l’a, lui aussi,
connu au Cha-
bab de Be-
louizdad.
C’est dire que Bouali ne va certai-
nement pas atterrir sur des terres
inconnues, lui qui a une parfaite
connaissance du football national.
Signature du contrat
aujourd’hui
Ayant aussitôt trouvé un accord
avec le président Boumella, Fouad
Bouali devra se rendre aujourd’hui
au siège du club pour signer son
contrat au profit des Vert et
Rouge.
Il débutera demain ses
nouvelles fonctions
«Un gros travail
m’attend, mais je saurai
relever le défi»
C’est donc demain que
Bouali débutera ses
nouvelles fonc-
tions d’entraî-
neur en chef
succédant
ainsi à Gei-
ger. Cette
séance qui ser-
vira surtout de
prise de contact est
prévue à l’annexe
du 5-Juillet.
«Je sais qu’un gros travail m’at-
tend. Mais je peux vous dire que
je saurai relever le challenge car
l’entraîneur algérien est après
tout un homme de défi. L’avan-
tage de l’entraîneur local, c’est
qu’il s’adapte à toutes les situa-
tions et connaît parfaitement la
mentalité du joueur algérien »,
nous dira en avant-première
Bouali.
T.Che
Tout pour qu’il
soit sur le banc
face au MOB
Zerguine
aurait rencontré
Boumella et Geiger
pour trouver une solution
à l’amiable
La direction moulou-
déenne est actuellement
à pied d’œuvre dans le
but de qualifier à temps
Fouad Bouali pour que
celui-ci soit sur le banc ce
week-end face au MOB.
Même si rien n’a filtré à ce sujet, on croit sa-
voir que le P-DG de la Sonatrach, Abdelhamid
Zerguine, aurait rencontré en catimini Bou-
mella et Alain Geiger. A l’ordre du jour, trou-
ver une solution concernant les indemnités
que devra octroyer le club à l’entraîneur
déchu. Pour rappel, Geiger revendi-
querai 32 000 euros en guise de
réparation pour son licen-
T.Che
ciement.
face à l’USMH, car il ne faut pas
non plus effacer tout ce que nous
avons accompli depuis le début du
championnat d’un simple revers de
la main.
Il faudra que vous soyez très cos-
tauds pour réussir un coup d’éclat
face à une équipe du MOB gonflée
à bloc…
On n’a pas le choix. Il faut qu’il y ait
une réaction positive qui est aussi
l’apanage des grands. Je suis
convaincu qu’on a tout pour refaire
surface, surtout que nous allons ré-
cupérer les joueurs suspendus et
blessés.
On a beaucoup évoqué ces der-
nières heures la venue d’un entraî-
neur local pour vous driver. Cela
doit vous réjouir d’entendre le
nom de Bouali revenir très sou-
vent dans les discussions ?
C’est sûr que le choix de l’entraîneur
est primordial. C’est pour cela que
nos dirigeants veulent prendre le
temps qu’il faudra avant de dési-
gner celui qui succédera à Geiger.
Beaucoup de noms ont été évoqués,
parmi eux Bouali que je connais
bien, puisqu’il a été mon entraîneur
au WAT. C’est un technicien de
qualité qui connaît bien le football
national et le Mouloudia. Mainte-
nant, c’est à nos dirigeants de faire
leur choix et à nous de nous plier à
leurs exigences. Une chose est sûre,
nous devons aider
celui qui sera
nommé afin de sor-
tir de cette crise
dans les plus bref
délais.
Devenu titu-
laire indiscu-
table, on
attend beau-
coup de
vous le
week-end
prochain…
C’est tout le
monde qui sera mis
à contribution et pas seulement
Djemili. Je sais que le poste de
gardien de but est très sensible et
stratégique, je ferai tout pour gar-
der la cage vierge.
Vous accusez un retard de quatre
points sur le CSC, solide leader du
championnat. Pensez-vous que
vous avez encore des chances de
jouer la plus haute marche du po-
dium ?
Le championnat est encore long et
parsemé d’embûches. Il nous suffit
de gagner un match pour revenir
sur le podium. Moi, je dis avec
conviction que le titre est toujours
d’actualité.
Entretien réalisé par
Tarek-Che

D epuis l’éviction de Geiger, tous les agents du pays se sont bousculés au portillon dans l’es-

poir de placer leurs poulains. De- venu le club de toutes les convoitises, plusieurs noms et CV ont atterri sur le bureau de Kamel Kaci Saïd et Boumella. Très à che- val sur certains principes, les res- ponsables mouloudéens ont épluché avec minutie plusieurs CV avant de jeter leur dévolu sur Fouad Bouali. Actuellement libre de tout engagement, Bouali pos- sède tous les critères pour gérer une équipe comme celle du Mou- loudia. Très communicatif, calé sur le plan tactique et ayant une personnalité très forte, Bouali est devenu à juste titre l’homme de la situation. C’est pour cela que Kamel Kaci Saïd et le président ont tout de suite opté pour celui qui avait permis au Widad de Tlem- cen de jouer les trouble-fête en Ligue 1. Il faut rappeler que Bouali avait contribué au titre décroché par le Mouloudia en 2010, en da- mant le pion à Sétif au stade Akid- Lotfi. Une victoire du WAT par 2 à 1 avait permis au MCA de s’envo- ler vers son septième sacre. Connu pour être un homme intègre, très à cheval sur les principes et la disci- pline de groupe — Yalaoui et Djal- lit peuvent en témoigner —, Bouali devrait être l’homme de la situation. Après les performances

Le Doyen attend le déblocage du budget pour se doter de son «Camp des Loges»

Le président du conseil, Boudjemaâ Boumella l’avait an- noncé précédemment qu’il at- tendait avec impatience que le MJS débloque le budget alloué à chaque club, afin d’entamer les travaux de construction d’un centre de formation. Le minis- tre de la Jeunesse et des Sports, Mohamed Tahmi avait déclaré dernièrement que l’Etat allait procéder dans les semaines qui viennent au déblocage des bud- gets afin de permettre à tous les clubs de l’élite d’exploiter l’as- siette mise à leur disposition. Le Mouloudia avait bénéficié d’un lot de terrain à Zéralda, qui de- vrait être dans un futur proche son centre de formation. Et pour se doter de son «Camp des Loges», les pensionnaires d’El Achour s’impatientent car ils voudraient recevoir l’enveloppe promise dans les plus bref délais afin d’entamer les travaux de construction. Il sera question de se doter de son centre de forma- tion et de plusieurs terrains ré- pliques et annexes, afin de permettre à l’équipe profession- nelle de travailler dans de très bonnes conditions, elle qui est obligée de changer en perma- nence de terrain d’entraînement à cause de la fermeture du stade olympique. Pour partir à la conquête de l’Afrique, un centre de formation est un outil indis- pensable pour être en confor- mité avec les ambitions de la Sonatrach. T.Che

réalisées par Djamel Menad la saison dernière, Bouali devra tout faire pour réédi- ter les prouesses de l’an- cien international et prouver ainsi que l’entraî- neur local n’a rien à en- vier aux techniciens étrangers.

Il connaît Yalaoui, Djallit, Bachiri, Kacem, Aksas, Djemili et Ouali

L’un des arguments de poids qui aurait fait bas- culer la balance en fa- veur de Bouali, c’est le fait que celui-ci connaisse sur le bout des doigts plusieurs joueurs du Mouloudia. A titre d’indication, Bouali avait eu sous sa coupe au Widad de Tlemcen, Nabil Ya- laoui, Mus- tapha Djallit, Houari Djemili et Re- douane Bachiri. Le tech- nicien pressenti, était même derrière l’éclosion de Ba- chiri au Widad. Kacem

Djemili «Jouer le titre reste toujours d’actualité»

Hissé au rang de numéro un alors que personne ne donnait cher de ses chances de s’imposer en tout début de saison, Houari Djemili est devenu une valeur sûre de cette équipe mouloudéenne qui reste toujours en course pour le titre, comme nous l’a fait savoir l’ex-portier du Widad.

Ce match test a constitué un bon galop d’entraînement pour votre équipe. N’est-ce pas ? Cela a fait beaucoup de bien à tout le groupe. On avait besoin de se lâ- cher sur le terrain. Et ç’a été le cas face à une valeureuse équipe es- poirs, qui s’est donnée à fond. C’est ce qui a rendu la partie très dispu- tée. Est-ce que vous avez surmonté la déception née de la défaite es- suyée face à l’USMH ? Nous avons tourné la page le jour où les supporters sont venus à l’en- traînement, afin d’avoir une expli- cation avec nous. Nous avons crevé l’abcès, il le fallait pour repartir sur de bonnes bases. Nous avons fait un pacte avec nos supporters et leur avons promis de réagir très vite. Et cela passe, bien évidemment, par un bon résultat à Béjaïa. Le président Boumella a exigé d’ailleurs de votre équipe une vic- toire contre le MOB. De quoi vous mettre une pression supplémen- taireLorsque vous portez les couleurs du Mouloudia, il faut faire avec cette pression qui est là en permanence. Le président a tout à fait raison, dans la mesure où la direction nous a offert toutes les conditions pour réussir. Nous avons failli à notre mission, du moins lors du derby

N° 2468 Lundi 18 novembre 2013 www.lebuteur.com USMA Coup de vent L’USMA version Velud Départ

N° 2468

Lundi 18 novembre 2013

www.lebuteur.com USMA Coup de vent
www.lebuteur.com
USMA
Coup de vent
L’USMA version Velud Départ pour Tunis s’est avertit le CRB A près cinq jours passés
L’USMA version Velud
Départ
pour Tunis s’est
avertit le CRB
A près cinq jours passés en Tunisie, c’est hier dans
effectué à 18h
Le match amical ayant opposé
l’équipe de l’AS Marsa à l’USMA s’est
terminé à 17h, et il a fallu une heure
pour que les joueurs prennent leur douche
et assistent à la collation organisée en leur
honneur par l’équipe tunisienne avant de
quitter l’hôtel El Mouradi Palace et Sousse.
C’est donc à 18h que le bus a démarré vers
Tunis.
la matinée que les Rouge et Noir sont rentrés
au pays. Lors de ce stage effectué à Sousse, les
coéquipiers de Hamza Koudri ont disputé un
match amical face à l’AS Marsa durant lequel ils
l’ont emporté sur le score d’un but à zéro, et rassuré leur
nouveau coach ainsi que leurs supporters à moins d’une se-
maine de leur prochain rendez-vous. Prévu pour vendredi,
les Usmistes recevront au stade Omar-Hamadi le CRB lors
du derby algérois de la douzième journée de la Ligue 1. Un
derby que les protégés d’Hubert Velud doivent remporter
s’ils veulent continuer sur leur lancée. Et il faut dire que la
belle prestation que les joueurs alignés lors de la ren-
contre face aux Tunisiens, surtout ceux de la pre-
mière équipe, n’est qu’un avertissement pour
leur prochain adversaire.
ce qui est un bon signe. Les joueurs incorporés lors de la se-
conde période n’ont pas trop brillé comme leurs camarades,
mais aussi pu laisser, eux aussi, une bonne impression et
c’est ce qui permettra donc aux membres du staff technique
d’avoir l’embarras du choix pour composer le onze qui enta-
mera la partie en fin de semaine.
Baïteche monte en puissance
S’il y a un joueur qui s’est distingué lors de cette rencon-
tre, c’est bien Karim Baïteche. Aligné au poste de milieu du
terrain offensif, le joueur formé au club a été l’homme du
match, même s’il n’a joué qu’une mi-temps. Affichant une
forme éblouissante, celui qui a été titularisé jusque-là à trois
reprises a prouvé que l’entraîneur peut compter sur lui.
Omniprésent, il a récupéré plusieurs ballons comme
fut le cas sur l’action du but, mais a été égale-
ment pratiquement der-
rière tous les bons coups
de son équipe et c’est
Velud qui a dû apprécier.
En plus de Baïteche,
Chettal, lui aussi, a
gagné des points. Les
deux jeunes sont
donc bien partis pour
être présents parmi les
18 convoqués pour le
match de cette fin de
semaine.
Adel C.
Le
trajet de Sousse
à l’hôtel El Mouradi de
Gammarth a duré deux
heures
Si lors du voyager aller les Usmistes
ont mis une heure et demie pour arriver
à leur lieu d’hébergement, lors du retour,
les coéquipiers de Ferhat ont été obligés
de passer deux heures dans le bus avant
d’arriver à l’hôtel El Mouradi de Gam-
marth. Se situant au nord de la capi-
tale, cet établissement se trouve à
vingt minutes de l’aéroport
international de Car-
thage.
Les titulaires affichent
une belle forme
Face aux Tunisiens de l’AS
Marsa, Hubert Velud et ses ad-
joints ont pris la décision d’en-
tamer cette rencontre avec une
équipe composée de plusieurs
titulaires. Supérieurs à leur ad-
versaire sur tous les plans, les
éléments, tels qu’Andria, Fer-
hat, Chafaï ou encore Kou-
dri, ont affirmé qu’ils sont
en bonne forme et c’est
Benmoussa aux soins Souffrant d’une blessure au niveau des adducteurs, Mokhtar Benmoussa, qui n’a pas
Benmoussa
aux soins
Souffrant d’une blessure au
niveau des adducteurs, Mokhtar
Benmoussa, qui n’a pas pu aller au
bout de la rencontre d’hier, a été sou-
mis à une séance de soins. Le gaucher
de l’USMA continuera à faire un saut à
l’infirmerie chaque jour jusqu’à ce
Andria «Ce but me fera
beaucoup de bien»

Auteur de l’unique but de la partie à la 23’ d’une belle reprise, Andria Carolus a été contraint de quitter ses coéquipiers plus tôt que prévu à cause d’une bles- sure qu’il a contractée suite à un choc avec Bouchema à deux minutes de la pause. A propos de cette réalisa- tion, il nous a dit : «Même si ce n’est qu’un match ami- cal, marquer des buts fait toujours du bien surtout pour un attaquant. Cette fois, j’ai marqué lors d’une rencon- tre amicale, j’espère que la prochaine fois je le ferai, ça sera lors d’un match officiel.» Déjà buteur contre l’USMH, les Belouizdadis doivent donc s’en méfier du moment où le meilleur buteur du club usmiste jusque-là semble décidé à rééditer le coup vendredi.

«Ma blessure n’est pas trop grave» Voulant prendre de ses nouvelles, c’est au mo- ment où il allait quitter le stade que nous l’avions sollicité. A propos de sa blessure, l’attaquant malgache de l’USMA nous a dit : «J’ai pris un coup, mais, Dieu merci, je n’ai rien de grave. D’après ce que j’ai pu apprendre, mon cas nécessite juste des soins et du repos, donc si tout se passe comme je le sou- haite, je devrai être opérationnel pour la prochaine rencontre de mon équipe. Une rencontre que je ne veux pas rater, vu son importance pour nous.» A.C.

je ne veux pas rater, vu son importance pour nous.» A.C . Les joueurs sont arrivés
je ne veux pas rater, vu son importance pour nous.» A.C . Les joueurs sont arrivés

Les joueurs sont arrivés extenués à Tunis

Ayant fourni des efforts durant tout le séjour qu’ils

ont passé en Tunisie, les joueurs de l’USMA ont clos le stage par un match amical et après le coup de sifflet final ils n’ont pas eu assez de temps pour reprendre leur souffle puisqu’ils ont enchaîné avec un long trajet qui a duré deux heures. C’est donc exte- nués que les coéquipiers de Gasmi sont arrivés à l’hôtel qui

se situe à Gammarth, en début de

soirée. Fatigués, la plupart ont pris directement le dîner avant de regagner leurs chambres pour se reposer.

Départ pour l’aéroport à 6h30

Leur vol prévu à 9h, c’est donc vers 6h30 que les mem- bres de la délégation usmiste ont quitté l’hôtel El Mouradi de Gammarth, pour regagner une nouvelle fois l’aéroport. Une fois sur place, ils ont trouvé Mustapha

Laroussi à leur accueil. Comme à chaque fois, le secrétaire du club avait fait toutes les démarches, et c’est ce qui a facilité la tâche aux joueurs et aux mem- bres du staff technique et médical qui n’ont fait que franchir le bureau de la po- lice des frontières avant d’embarquer en- suite pour Alger.

Un gâteau aux couleurs des deux équipes lors de la collation

Comme nous l’avions mentionné dans notre précédente édition, une

collation a été programmée en l’honneur des Tunisiens après la fin de la rencontre amicale ayant mis aux prises l’AS Marsa avec l’USMA sur le terrain annexe de l’hô- tel El Mouradi Kantaoui. Lors de cette col- lation, un gâteau aux couleurs des deux clubs a été préparé sur l’initiative des Us- mistes, et c’est ce qui a fait plaisir aux joueurs et dirigeants de l’équipe locale.

Dziri «N’était, le gros travail effectué depuis mercredi, nous aurions été meilleurs»

Sollicité après la fin du match amical disputé par l’USMA samedi, Billel Dziri est revenu sur la prestation fournie par les joueurs en nous affirmant : «Si cela n’avait été le gros travail effectué depuis mercredi, nous aurions été meilleurs face à l’AS Marsa. Même s’ils ont fait beaucoup d’efforts lors de ce stage, les joueurs ont répondu présents et c’est ce qui est un bon signe pour la suite.» A propos de cette rencontre, il nous a confié : «Ça a été une partie plaisante. Même si ce n’est qu’un match amical, cette confrontation a été serrée et disputée jusqu’à la dernière minute, et c’est ce qui me laisse dire que ce fut un bon test pour les joueurs.»

qu’il reçoit le feu vert des membres du staff médical de réintégrer le groupe avec
qu’il reçoit le feu vert des membres
du staff médical de réintégrer le
groupe avec ses coéquipiers.
L’un des meilleurs élé-
ments de son équipe, Karim
Baïteche, que nous avions rencontré après la fin de
la rencontre face à l’AS Marsa, est revenu sur la
prestation qu’il a fournie en nous déclarant : «Je
n’ai fait que mon devoir. Comme fut le cas à chaque
fois que j’ai eu l’occasion, je me suis donné à fond
pour apporter un coup de main à mes coéquipiers et
c’est ce que je continuerai à faire à chaque fois que le
coach me fera appel. Je me sens en bonne forme et je
veux enchaîner les matchs, parce que je sais qu’avec
plus de rencontres dans les jambes, je serai encore
meilleur.»
«Je me sens plus à l’aise lorsque
j’évolue en tant que milieu de terrain»
Karim Baïteche ne s’est pas arrêté là, puisqu’il
nous a parlé du rôle qu’il a occupé sur le terrain : «Je
ne peux pas dire que j’étais bon ou pas parce que ce
n’est pas à moi de juger mes prestations, mais ce que je
pourrai vous révéler par contre, c’est que je me sens
plus à l’aise lorsque je suis aligné comme milieu de
terrain et non pas un joueur de couloir. C’est ma pré-
férence, mais cela ne veut pas dire que je refuse d’oc-
cuper d’autres postes, parce que mon principal objectif
est de participer aux prochains succès de l’équipe.»
A.C.

Baïteche «Mon souhait est d’enchaîner les matchs»

www.lebuteur.com Coup réussi USMA
www.lebuteur.com
Coup
réussi
USMA

N° 2468

Lundi 18 novembre 2013

Coup réussi USMA N° 2468 Lundi 18 novembre 2013 Velud «Ce stage a été très positif»

Velud «Ce stage a été très positif»

encore plus tâche. Après ces quelques jours passés en Tunisie, je peux vous as- surer qu’à présent, je vois plus clair. J’avais une idée sur certains joueurs, maintenant j’ai découvert d’autres. Ceci ne pourra que nous être bénéfique surtout que nous devrons jouer plusieurs matchs, avant la trêve hivernale.»

«Il y a des choses à améliorer»

A propos du match face au CRB, le

coach usmiste nous a dit : «Il y a des choses à améliorer. Il y a des réglages à

faire. Il faudra un peu de temps mais nous disposons d’une semaine, avant d’aborder notre prochain rendez-vous. Une occasion d’apporter les retouches nécessaires pour espérer répondre présent le jour J, avant d’aborder la trêve hivernale et avoir assez de temps pour réaliser ce que nous sou-

haitons.» L’ex-sélectionneur du Togo est revenu également sur le match amical dis-

puté face à l’AS Marsa, samedi, en révé- lant : «C’est une bonne équipe. Ce n’est pas pour rien qu’elle est troisième au clas- sement. Ce match a été un bon test pour nous.»

«Il faut que Bologhine devienne un enfer pour nos adversaires»

Pour conclure, Hubert Velud nous a parlé du prochain match de son équipe face au CRB, pour le compte de la dou-

zième journée de Ligue 1 : «Nous dispo- sons d’une semaine pour préparer ce rendez-vous. J’ai ma propre idée à propos des onze éléments qui entameront ce derby, mais jusque-là, il n’y a rien d’offi- ciel, puisqu’on ne peut rien avancer, alors que la rencontre est prévue pour ven- dredi. J’ai l’équipe en tête à 80%, mais ce

n’est que lors des jours à venir que tout sera plus clair», avant d’ajouter : «Ce match se jouera chez nous à Bologhine. On connaît l’importance des matchs à do- micile et nous savons ce que nous devons faire. Il faut que Bologhine devienne un vrai enfer pour les adversaires. Nous avons les moyens de bousculer tout le monde chez nous, et c’est à nous de nous lâcher complètement dans le jeu lorsque nous évoluerons là-bas.»

A. C.

C ’est à l’aéroport international de Tunis que nous avons pu approcher le premier respon- sable du staff technique, afin de lui poser quelques ques- tions. Pour commencer, le

coach français des Rouge et Noir a fait le

bilan de ce séjour passé à Sousse en nous déclarant : «J’étais assez surpris de la mo- tivation de tout le monde. L’ambiance qui a régné au sein du groupe était excel- lente. Il y a un bon équilibre entre les an- ciens et les jeunes. Ce stage a été très positif et la mentalité de travail affichée par les joueurs n’a fait que nous faciliter

Mazouzi «J’ai prouvé qu’on pouvait compter sur moi»

Samedi face à l’AS Marsa, Rafik Mazouzi a été l’un des deux éléments à avoir pris part à l’intégralité de la rencontre amicale disputée lors de ce stage effectué en Tunisie. Auteur de plusieurs arrêts décisifs, le gardien de but des Rouge et Noir a laissé une bonne impression et c’est pour cette raison que nous nous sommes approchés de lui, après la fin du match, pour lui poser quelques questions.

Tout d’abord, qu’avez-vous à nous dire à propos de ce match amical disputé à Sousse ? Personnellement, je pense que ce fut un bon test. L’équipe adverse m’a surpris. C’est une formation qui pratique un beau football. Dans l’ensemble, ce match a été plaisant, mais aussi disputé jusqu’à la der- nière minute. Les joueurs des deux équipes ont voulu faire pencher la balance en leur fa- veur. Au final, c’est nous qui l’avons remporté et cela nous a fait du bien, avant de renouer avec la compétition officielle. C’est pour cette raison que les joueurs ont paru contents, après la fin de la partie ? Même si ce n’est qu’un match amical, c’est toujours agréable de gagner. Ça ne fera que du bien à tous les joueurs. Ne pas encaisser ne peut que me mettre en confiance. Cela me poussera à fournir plus d’efforts pour que mon niveau soit meilleur à l’avenir. Parlons de votre pression, êtes-vous satisfait de votre rendement ? Je ne pourrais jamais l’être parce que je veux toujours pro- gresser et être meilleur. Et puis, il faut savoir que je ne peux pas répondre à une telle question. Je ne suis pas le mieux placé pour parler de mon rende- ment. Je pense que les mem- bres du staff sont les mieux

indiqués pour vous répondre. Vous avez réalisé plusieurs arrêts, visiblement le manque de compétition ne vous a pas déstabiliséA ce sujet, je vous assure qu’il n’y a aucun problème. C’est vrai que je suis en manque de temps de jeu, mais les efforts que je fournis quoti- diennement à l’entraînement m’ont permis d’entretenir ma forme. J’ai eu l’occasion de jouer ce samedi et j’ai fait tout mon possible pour être à la hauteur. Dieu merci, j’ai bien accompli mon devoir. La preuve, nous n’avons pas en- caissé et ceci prouve aussi que l’USMA peut compter sur moi. La concurrence est rude, mais si l’équipe a besoin de mes ser- vices, je répondrai toujours présent. Après une telle prestation, c’est sûr que vous souhaitez prendre part aux rencontres de Coupe d’Algérie ? Bien sûr que oui, mais le dernier mot revient aux mem- bres du staff technique. S’ils décident de me faire confiance, qu’ils sachent que je compte donner le meilleur de moi- même afin de leur prouver qu’ils peuvent compter sur moi et que je pourrai moi aussi me distinguer et réaliser aussi ma meilleure saison depuis que je suis en équipe première. Entretien réalisé par Adel Cheraki

en équipe première. Entretien réalisé par Adel Cheraki Allache accueille les membres de la délégation Salah
en équipe première. Entretien réalisé par Adel Cheraki Allache accueille les membres de la délégation Salah

Allache accueille les membres de la délégation

Salah Allache était présent hier matin à l’aéroport Houari- Boumediàne pour accueillir les membres de la délégation à leur arrivée à Alger en prove- nance de Tunis à bord d’un vol de la compagnie aérienne tuni- sienne. Le dirigeant usmiste a profité de cette occasion pour s’entretenir avec quelques joueurs ainsi que les membres du staff technique.

Le vol a duré une heure

Contrairement à l’aller, le trajet de Tunis à Alger n’a duré qu’une heure. C’est donc à 10h40 que l’avion de Tunisair s’est posé sur le tarmac. Une nouvelle accueillie avec des ap- plaudissements de la part des joueurs dont la plupart ont craint l’atterrissage à cause des conditions climatiques, mais en fin de compte, tout s’est super bien passé.

Le décollage avec une demi- heure de retard

Tout comme lors de l’aller, le décollage a été retardé hier aussi. Mais contrairement à mardi où ils ont été obligés de patienter plus d’une heure à la salle d’embarquement avant le départ pour Tunis, les Usmistes sont donc restés cette fois-ci que 40 mn à attendre que l’ap- pareil quitte le sol tunisien pour regagner Alger.

Ziaya chambré par ses coéquipiers

Abdelmalek Ziaya a la cote auprès de ses coéquipiers et ce qui s’est passé hier le prouve. En effet, l’attaquant des Rouge et Noir a été la cible n°1 de ses camarades qui n’ont pas hésité à le chambrer. C’est ce qui a créé une belle ambiance au sein du groupe. De son côté, l’ex-international n’a pas perdu son sang-froid, préférant éviter de répondre à leurs taquine- ries.

Les joueurs surpris par le temps qu’il faisait à Alger

Comme ce fut le cas samedi, hier, il a fait bon à Tunis et c’est pour cette raison que les joueurs de l’USMA ont été surpris de voir les nuages et la pluie à leur arri- vée à Alger, mais surtout de constater que le mercure affi- chait 1° au moment où ils sont arrivés. D’ailleurs, ils ont enfilé leur veste, avant de quitter l’avion.

Ils ont dormi pendant le vol

Les membres de la délégation ont effectué un trajet de deux heures par route avant-hier soir, juste après la fin de la rencontre amicale face à l’AS Marsa. Hier matin, ils se sont levés tôt pour rejoindre l’aéroport où ils avaient un vol à 9h. Extenués après avoir fourni beaucoup d’efforts, les joueurs se sont endormis pen- dant le vol Tunis-Alger.

Des Algériens sollicitent des joueurs pour des photos

Profitant de la présence des joueurs de l’USMA à l’aéroport hier matin, deux jeunes Algériens ont saisi cette occasion pour prendre des photos souvenir avec des joueurs. Issus de l’Ouest du pays, les deux hommes ont bien évidemment sollicité Feham Bouazza et Mokh- tar Benmoussa. Les deux joueurs ont répondu favorablement à leur demande et cela leur a fait plaisir.

Condoléances

Profondément affecté par le décès de Yacine Doukanef, Mouloud Lahlou présente ses sincères condoléances à la famille du défunt et l’assure de sa sympathie. Puisse Dieu Tout- Puissant accueillir le défunt en Son Vaste Paradis. A Dieu nous appartenons et à Lui nous retournons.

N° 2468 Lundi 18 novembre 2013 www.lebuteur.com USMH Coup double Après la victoire 5 -1

N° 2468

Lundi 18 novembre 2013

www.lebuteur.com USMH Coup double
www.lebuteur.com
USMH
Coup double

Après la victoire 5-1 face au CREH

L’attaque assure et rassure

la victoire 5 -1 face au CREH L’attaque assure et rassure P our bien préparer son

P our bien préparer son prochain rendez-vous en championnat, l'USMH a disputé, hier au stade Lavigerie, une

rencontre amicale contre la for- mation du CREH. Cette confron- tation s'est achevée par la victoire de l'USMH sur le score de 5-1 (2- 1 en première mi-temps). Bou- mechra (2 buts) Sylla Belaaroussi et Amer Yahia ont été les réalisa-

teurs. Après la pause, l'USMH s'est présentée avec une tout autre équipe pour faire tourner l'effectif et permettre ainsi à d'autres joueurs de participer à la rencon- tre et de rester compéti- tifs. Ce qui est

sur cette confrontation, c'est qu'elle aura permis aux entraî- neurs des deux équipes d'avoir une idée précise sur la forme de chaque élément de leur effectif, en prévision des prochaines échéances. Les dernières re- touches effectuées au sein de l'équipe par Charef et son staff technique, semblent avoir donné un meilleur régime à la machine harrachie. Par ce résultat, l'USMH aura donné un aperçu sur sa forme actuelle. Cette confronta- tion a constitué la dernière répéti- tion pour les Harrachis, avant leur rendez-vous avec la JSK

prévu pour ce week-end au stade Lavigerie. Le coach harrachi a dû faire appliquer son schéma tac- tique pour permettre à ses pou- lains de s'adapter en perspective de cette confrontation face à la formation kabyle, qui ne s'an- nonce pas de tout repos.

Le CREH, une belle petite équipe

Bien qu’elle évolue en inter-wi- layas, la formation du Chihab s’est révélée être un bon sparring-part- ner pour l’USMH. Le club de Bel- fort a présenté un visage séduisant, et aura eu le mérite de mener à la marque avant de s’in- cliner après 35 minutes de jeu sur un premier but de Boumechra.

L'USMH avec deux variantes de jeu

Lors de la rencontre amicale de mardi dernier, le coach a aligné deux équipes distinctes. Pour être plus clair, le coach a mis en place deux stratégies dont l'une pourrait être celle qui sera mise en place face à la JSK. En fait, il voulait sur- tout jauger les capacités de ses joueurs à s'adapter à deux va- riantes de jeu et d'appliquer l'une ou l'autre pendant le match, en cas de nécessité. Etant certain que la force de l'équipe adverse se situe au niveau de l'entrejeu, Boualem Charef a décidé de renforcer le milieu de terrain en intégrant un élément supplémentaire. On peut donc dire que ce compartiment sera, sans risque de nous tromper, composé de cinq joueurs, dont trois comme récupérateurs. Cette façon de faire du coach n'est pas une nouveauté, lui qui a déjà tenté cette expérience plusieurs fois cette saison passée, surtout lorsque qu'il s'agit de matchs en déplacement au cours desquels l'USMH s'était très bien débrouil- lée. Si l'entraîneur harrachi espère aujourd'hui renouveler cette expé- rience, c'est qu'il a dû apprécier la prestation de son équipe.

Plusieurs titulaires absents

Plusieurs titulaires n'ont pas parti- cipé à cette rencontre amicale contre la formation du Chihab, parmi eux Doukha, Boule-

khoua Azzi, Belkheir, Mazari et El

Amali. Il faut souligner que ce dernier était présent au stade La- vigerie en tenue de ville. Les au- tres sont blessés ou reviennent de blessures. Boualem Charef a pré- féré les préserver contre d'éven- tuelles blessures, en perspective du match contre la JSK prévu ce samedi.

Fergani a joué sur le flanc gauche

Evoluant d'habitude au poste de milieu de terrain, Aghilès Fergani a, lors de cette rencontre, joué sur le côté gauche de la défense. La présence de tous les titulaires dans l’entrejeu a contraint le coach Boualem Charef à tester Fergani comme arrière gauche, pour voir si en cas de besoin il sera en me- sure de remplacer Belkheir. Par rapport à ce que l'on a pu voir, et malgré son premier match sur le flanc droit, Fergani a donné ce qui était attendu de lui par le staff technique.

Belkheir ménagé

Belkheir, l’habituel arrière gauche, n'a pas participé à cette rencontre amicale. Se sentant saturé par la charge de travail, il a demandé au coach de le dispenser de ce mach face au CREH. Mais, selon un membre du staff technique, ce joueur devrait participer à la ren- contre officielle contre la JSK, ce samedi.

Les utile de savoir caisses bientôt renflouées N. R. Les dirigeants de l'USMH attendent avec
Les
utile de savoir
caisses bientôt renflouées
N. R.
Les dirigeants de l'USMH attendent avec impatience
l'arrivée d'une subvention assez importante émanant d’un
sponsor, avec lequel les responsables de l'USMH viennent de
conclure un accord pour un contrat de sponsoring d'un montant de
Les
primes (JSMB et
MCA) pour calmer le jeu
1,5 milliard de centimes. Notre source nous a révélé qu'une partie
de cet argent sera versée dans les caisses du club, avant la fin de
l'année en cours et dont le montant tourne autour de 500 millions
de centimes. Le reste arrivera à partir de janvier prochain. La di-
rection du club attend avec impatience cet argent pour régulariser
certains joueurs qui n'ont pas encore perçu leurs salaires. Le pre-
mier responsable de l'USMH veut le faire le plus vite possible,
pour les motiver à donner un meilleur rendement. Notre
source nous a indiqué que ces éléments seront tous payés dès
que le club aura l'argent à sa disposition. Les joueurs qui
n'ont pas été payés apprendront avec beaucoup de joie cette
nouvelle. Cela va leur permettre aussi de mieux se
concentrer sur leur travail.
Les
joueurs réclament
leur argent, les dirigeants
sont dans l'embarras
Les dirigeants de l'USMH, qui avaient promis à tous les
joueurs qui n'ont pas été payés qu'ils percevront bientôt une
partie de leur première tranche, se trouvent dans une situa-
tion des plus embarrassantes. En effet, ils ne savent plus com-
ment procéder pour les convaincre de patienter. Le hic, c'est
qu'ils ne savent toujours pas quand l'argent arrivera dans les
comptes du club. Connu pour sa méfiance, Laïb ne s'amuse
jamais à remettre des chèques de garantie à ses joueurs
pour les rassurer, comme le font d'autres présidents de
club. C'est pourquoi il se retrouve à court d'argu-
ments à même de lui permettre de rassurer
Constatant l'inquiétude chez certains
joueurs qui s'impatientent pour leur ar-
gent, les dirigeants de l'USMH, à leur tête
le président Laïb, ont décidé de leur oc-
troyer rapidement les primes des matchs
gagnés contre la JSMB et le derby face
MCA. Notre source nous a révélé que Hen-
dou et ses camarades percevront une prime
de 4 millions pour le match gagné à domi-
cile contre la JSMB et le double pour les
trois points ramenés de Bologhine face au
MCA. Soit au total la somme de 12 mil-
les joueurs quant à leur dû.

Il a été l’auteur d'un doublé

lions de centimes. Une façon de les moti- ver à quelques jours de leur confrontation
lions de centimes. Une façon de les moti-
ver à quelques jours de leur
confrontation avec la JSK.

«J'espère garder cette efficacité

dans les matchs officiels»

S'il y a un joueur qui s'est illustré lors de cette ren- contre amicale d'avant- hier, c'est bien le milieu offensif Boumechra. Ce dernier a non seulement tenu son rôle convena- blement dans l'entrejeu, mais a aussi aidé ses co- équipiers en attaque par ses débordements sur le côté gauche. C'est d'ail- leurs lui qui a marqué les deux premiers buts.

Pour commencer, un mot sur l'ambiance qui règne au sein du groupe ? On n'a pas à se plaindre de ce côté-là, l'ambiance est formi- dable au même titre que le moral qui est au beau fixe. Je ne vous cache pas que cette

reprise des entraînements s'annonce sous de bons aus- pices. Par rapport à votre presta- tion en amical face au CREH, et les deux buts que vous avez inscrits, on pense que vous avez retrouvé votre efficacité face aux buts Il est vrai que j'ai été l'auteur d'un doublé, mais on ne peut pas se référer à une rencontre amicale pour tirer des conclu- sions. Par contre, je peux dire que je me sens en nette pro- gression. J'espère rester sur cette lancée. Comment se présente pour vous cette rencontre ? Elle est autant difficile que toutes les autres. La JSK est une équipe qui a fait ses preuves dans le championnat, par conséquent, elle n'est plus

à présenter. C'est vrai que par- fois, elle donne l'impression de trébucher, mais elle est aussi capable de sortir le grand jeu face à n'importe quelle formation. Nous de- vrons donc nous en méfier. C'est une rencontre où nous devrons impérativement réus- sir à arracher les points de la victoire. Les joueurs de la JSK pen- sent comme vousCertainement. Les joueurs de la JSK voudront sûrement s'imposer eux aussi pour gar- der leur place de leader, mais soyez sûrs, nous ne leur laisse- rons pas la moindre parcelle de terrain. Nous allons occu- per tous les espaces et leur faire subir une forte pression pour les pousser à l'erreur. On ne craint personne, mais on

respecte tous nos adversaires quel que soit le calibre. Cette rencontre est difficile, faut-il le reconnaître, mais nous avons les moyens d'arracher la victoire. L'effectif de l'USMH est assez jeune et donc sans ex- périence. Ne pensez-vous pas que sur ce plan vous serez di- minués par rapport à votre adversaire ? Cela dépendra du déroule- ment du match. A mon avis,