Vous êtes sur la page 1sur 1

MAIS QUI EST CATHY LAU?

C’est grâce au programme Odyssée que Madame Cathy Lau, aux côtés de Madame Anna Sobolevskaya, encourage nos enfants à approfondir leurs connaissances en anglais, en classe ou lors de l’activité English Club.

Habitant la ville de Vancouver depuis sa tendre enfance, la voilà à Mont-Saint-Hilaire pour parfaire son français et transmettre à nos enfants un riche bagage culturel !

En tant que monitrice de langue à l’école de La Pommeraie ainsi qu’à celles de l’Aquarelle et Ozias Leduc, Madame Lau espère transmettre aux enfants le goût d’apprendre la langue anglaise à travers une approche dynamique. ‘’Through the activities we do, the games we play, and books we read, I hope to help gear the students I work with toward viewing English in a positive light at a young age, so that learning English can feel less like a chore and more like an exciting adventure.’’

Nous lui souhaitons la bienvenue !

PROGRAMME ÉCOLES EN FORME ET EN SANTÉ

Un programme dynamique du Ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport nommé Écoles en forme et en santé, octroie depuis maintenant cinq ans, un financement à plusieurs établissements scolaires et publics qui accueillent les élèves du 3e cycle du primaire ou du 1er cycle du secondaire.

Le programme vise notamment à promouvoir l’activité physique et de saines habitudes alimentaires afin que le rendement scolaire des jeunes visés en soit positivement affecté.

La subvention accordée à l’école de la Pommeraie permet le financement de l’activité parascolaire Animation sportive, dispensée par Madame Marie-Ève Routhier.

Source : Ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport, www.mels.gouv.qc.ca/ecolesformesa nte/

P. 2

Grand intérêt pour les activités parascolaires à l’école!

intérêt pour les activités parascolaires à l’école! Les activités parascolaires sont des activités qui se

Les activités parascolaires sont des activités qui se tiennent dans le cadre scolaire mais qui ne sont pas de nature académique.

Par Marjorie Bonura

Les activités parascolaires peuvent être animées par des enseignants mais aussi par du personnel de soutien, des éducateurs, des professionnels, des parents ou des firmes externes (école de karaté, école de dessin, club d’échec, etc.). Elles ont pour objectif de promouvoir et développer les intérêts diversifiés des élèves. Les enfants y participent donc sur une base totalement volontaire.

De nombreuses études, dont une enquête menée par le Ministère de l’Éducation en 2005, démontrent que les activités parascolaires ont un impact très positif sur le cheminement et la réussite scolaire des enfants. Elles seraient même un excellent moyen de contrer le décrochage scolaire, un problème de taille au Québec.

C’est aussi l’avis de la directrice Sandra Houle, de l'école primaire Cascatelle à Kingsey Falls où la gamme d’activités parascolaires offerte est très vaste. Lors du colloque sur les services éducatifs complémentaires organisés par le Ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport en avril 2007, elle est venue témoigner des retombées positives de ces activités pour les jeunes et pour l'école dans son ensemble. « Elles aident à rehausser l’estime de soi des jeunes, notamment chez les élèves qui ont des troubles de comportement et d’apprentissage. Ils ont alors la chance de se démarquer et de vivre des succès à l’école. Ainsi, ils ont une plus grande motivation à venir à l’école. »

En effet, s’impliquer à l’école et s’inscrire

des activités parascolaires

contribuent pour l’enfant à :

- Occuper son temps positivement

- Développer son identité

- Se sentir compétent et valorisé

- Se faire des amis

- Côtoyer des adultes signifiants

- Prendre des responsabilités

- Permettre la découverte de ses talents et intérêts

- Développer le sentiment d’appartenance à l’école

- Vivre des réussites.

dans

Nous profitons de cette première édition 2009-2010 du Journal des parents pour souligner l’implication d’enseignants spécialistes à l’école de la Pommeraie qui, dans le cadre de leur tâche éducative, offrent à nos enfants quelques activités parascolaires stimulantes!

English Club Élèves de 3e année Les mercredis de 15h20 à 15h50 (aux deux semaines)

Pour une deuxième année consécutive, Madame Valérie Dionne a enseigné l’anglais à nos enfants et proposé l’activité parascolaire English Club aux élèves de 3e année. L’activité consiste à donner une occasion additionnelle aux enfants de communiquer en anglais et cela, lors d’une période de jeux de société. Puisque Madame Dionne nous a fait l’annonce heureuse d’une grossesse récemment, c’est Madame Anna Sobolevskaya qui enseigne désormais l’anglais à nos enfants

et qui a repris en main l’activité English

Club.

Boucherville.

L’activité est si populaire qu’elle fait l’objet d’une sélection d’élèves doués pour ce sport et motivés, tant à l’école que pour l’activité. À noter que six élèves de 5e année font partie de l’équipe. On peut même dire que parfois il y a des enfants pour qui l’activité joue un rôle motivant et complémentaire à leur réussite scolaire.

Animation sportive Élèves de 5e et 6e année Les mercredis de 15h15 à 16h15 L’école de la Pommeraie et ses élèves de 5e et 6e année bénéficie fièrement du

programme Écoles en forme et en santé depuis sa mise en place il y a 5 ans. Concrètement cette année, c’est à travers l’activité Animation Sportive, dispensée par Madame Marie-Ève Routhier, enseignante en éducation physique, que nos plus grands pratiquent à l’école et en dehors des heures de classe, divers sports durant l’année, tel le soccer, le kin-ball et le basketball. Pas moins de 50 élèves y participent!

Chorale pour la Guignolée Élèves de 1ère à 6e année Les jeudis 26 novembre,

3, 10 et 17 décembre de 12h00 à 12h40 Une cinquantaine d’enfants ont manifesté leur intérêt à faire partie de la chorale de la Guignolée cette année. Ce sont Mesdames Sylvie Bernier, enseignante en 1ère année et Manon Méthot, enseignante en musique, qui ont animé les pratiques. L’activité consistait à chanter en chœur des airs de Noël, lesquels ont été présentés dehors en avant de l’école le 11 décembre dernier, entre 7h00 et 8h00. Comme à chaque année, la Guignolée a pu compter sur les parents de l’école de la Pommeraie. Un bon nombre de denrées non-périssables ont en effet été amassées. Bravo aux enfants et merci pour votre générosité!

Trois groupes de quatre élèves participent actuellement à cette activité alors que trois autres groupes sont dans l’attente d’une prochaine session en janvier. Il n’aurait pas été possible de répondre à une telle demande sans la collaboration de Madame Cathy Lau, monitrice de langue seconde à l’école, qui collabore activement à

l’animation du English Club.

“Elles aident à rehausser l’estime de soi des jeunes, ”

Danse funky/hip hop Élèves de 3e et 4e année Les mardis de 12h00 à 12h45

M a d a m e

Routhier, enseignante en éducation physique, propose une activité de danse funky/hip hop pour les élèves du deuxième cycle. L’activité consiste à apprendre une chorégraphie qui permet à vos enfants d’améliorer leur coordination et leur rythme.

M a r i e - È v e

Cette activité a suscité un tel engouement auprès des filles comme des garçons que les élèves de 3e année ne danseront qu’en

janvier alors que les élèves de 4e année

participent actuellement à cette activité

tous les mardis midi.

Mini volley-ball

Élèves de 6e année

Les lundis de 15h15 à 16h30 Cela fait désormais cinq ans que les élèves

du troisième cycle profitent d’une activité parascolaire sportive et compétitive : le mini

volley-ball. C’est Madame Charlyne Bouffard, enseignante en éducation physique, qui en est la responsable.

L’activité consiste à entraîner une équipe composée de 24 joueurs au volley-ball, en vue de compétitions diverses. Notre équipe participe en effet à plusieurs tournois annuels, dont 4 organisés par les élèves inscrits au programme sports-études de l’école secondaire De Mortagne de

Sources:

Ministère de l’éducation (2005). Et si la

participation faisait la différence : les activités parascolaires des élèves du secondaire et la réussite éducative.

Ministère de l’Éducation, Loisirs et Sport, Les

bienfaits des activités parascolaires, revue Virage, Avril 2007, Volume 9, no3

Commission scolaire la Région-de-Sherbrooke,

Les activités parascolaires : un atout pour la réussite de votre jeune!

Blog OPP:

Pour un complément d’informations sur la tâche éducative d’un enseignant et le Programme Odyssée, consultez notre blog.

Grippe A (H1N1)

UN POUR TOUS! TOUS POUR UN!

Par Anne-Marie Viau

C’est grâce à la collaboration de tous les partenaires de l’éducation de notre école et des enfants que nous arriverons à limiter la propagation de la grippe. Merci à vous tous!

Merci à la directrice, Mme Sylvie Fournier, qui doit gérer une situation hors du commun!

Merci aux concierges, Messieurs Yves Brais et Mario Laporte, nos illustres chevaliers! Depuis les menaces de la pandémie, bien des mœurs ont changé à l’école. La charge de travail de nos concierges s’est alourdie par de multiples interventions de prévention : nettoyage quotidien de toutes les poignées, les rampes et les claviers de l’école; vérifier les contenants de gel antiseptique, etc.

Merci aux secrétaires, Mesdames Monique Cordeau et Francine Tellier! Lors des semaines où le taux d’absentéisme dépassait 10%, les secrétaires de l’école ont passé des heures au téléphone à consigner les messages laissés dans la boîte vocale de l’école et à tenter de joindre les parents d’enfants malades qui devaient retourner à la maison. Elles se sont aussi occupées des enfants malades qui attendaient l’arrivée de leur parent. Chapeau Mesdames!

Merci à vous, enseignants, éducatrices, surveillantes des dîneurs, traiteur et à tout le personnel de l’école! Vous répétez sans relâche les mesures préventives à nos enfants, puis vous surveillez leur application avec votre bienveillante vigilance

habituelle : « As-tu lavé tes mains au retour des toilettes? Avant ton repas, ta collation? Après t’être mouché? N’oublie pas de tousser dans ton coude… » De plus vous avez orchestré avec brio la campagne de vaccination de l’école !

avec brio la campagne de vaccination de l’école ! Merci aux parents bénévoles qui mettent aussi

Merci aux parents bénévoles qui mettent aussi l’épaule à la roue! Ils ont réfléchi aux moyens de contrer la propagation du virus. Entre autres solutions, à la bibliothèque, des signets de plastique lavables remplacent désormais ceux en bois qu’utilisaient les enfants. Avant chaque période de bibliothèque, les bénévoles peuvent maintenant nettoyer les signets.

Merci aux enfants de respecter les mesures préventives! C’est tout un apprentissage!

Enfin, merci à vous, parents! Le respect des consignes de l’école occasionne beaucoup de contraintes, dont celle de garder à la maison les enfants présentant des symptômes grippaux. Nous en sommes conscients et très reconnaissants : vos gestes permettent de freiner la pandémie et de protéger les enfants et leur famille, le personnel et les bénévoles de l’école.

…Nous sommes maintenant prêts si une 3e vague pandémique se pointe !

« Un pour tous, et tous pour un! »

CAPSULE SANTÉ:

Une visite pour prévenir bien des maux!

CAPSULE SANTÉ: Une visite pour prévenir bien des maux! Par Manon Lavoie   Signes à surveiller

Par Manon Lavoie

 

Signes à surveiller :

Attention! Les pertes

auditives

minimales

Si votre enfant :

sont

pernicieuses,

car

elles

sont

f r é q u e m m e n t

ignorées

par

les

parents.

- n’entend pas toujours les consignes

ou ce que disent les autres enfants, surtout quand il y a du bruit.

- est souvent dans la lune et se laisse facilement distraire par des bruits environnants : discussion entre ses pairs, chaises qui craquent, etc.

- ne se souvient pas des consignes

données par ses parents ou son profes- seur, ne réalise qu’une partie de ce qui lui est demandé et ce, très fréquem- ment. - a beaucoup de difficultés à se souvenir des jours de la semaine, des

mois de l’année. Il se rappelle difficile- ment des comptines à apprendre, ce qu’un autre enfant de son âge réussit assez facilement.

- réussit mal à percevoir la différence

entre certains sons de la parole (par

exemple: bouche et mouche ou son et font). Ceci se traduit par des difficultés spécifiques en dictée, par exemple.

- regarde attentivement le visage de la

personne qui lui parle, et en particulier ses lèvres

- démontre un retard de développe-

ment, entre autres au niveau du langage.

- est plus fatigué à la fin de la journée en raison des efforts supplémentaires qu’il a dû déployer pour écouter. Les symptômes d’un trouble auditif

Souvent, c’est à l’école que cette perte auditive sera dépistée, surtout si elle entraîne des problèmes d’apprentissage, de parole ou d’attention. L’enseignant constate alors que l’enfant fait souvent répéter, qu’il confond certains sons (ex : chou-sous, fil-ville), qu’il est distrait, etc.

Bon à savoir :

Il est évidemment souhaitable que ces enfants soient dépistés le plus rapide- ment possible (avant l’âge de 2 ans) afin d’éviter les problèmes d’apprentissage et du langage. Dans certains cas, des prothèses auditives peuvent aider l’enfant à traverser, avec plus de facilité, la période d’apprentissage intensive qu’est la petite enfance.

Dès l’entrée à l’école, des recomman- dations, telles l’utilisation d’un système MF ou encore l’utilisation de stratégies de communication, visent à réduire le plus possible les difficultés auxquelles est confronté l’enfant malentendant.

peuvent cependant coexister ou être confondus avec d’autres problémati- ques comme un déficit de l’attention, un

trouble de comportement ou encore un

trouble de langage. C’est pourquoi il importe de consulter rapidement

lorsque l’on a des doutes à ce sujet.

Quand consulter?

- Dès qu’il y a un doute sur les réactions

auditives de l’enfant. Il existe plusieurs

guides décrivant le comportement auditif normal et le développement du langage des bébés et des jeunes enfants, comme celui de la Fondation canadienne de l’ouïe.

- Lorsqu’il y a un retard de développe-

ment ou de langage

- S’il y a présence de facteurs de risque

(surdité familiale, naissance difficile,

maladie néonatale)

Sources :

www.petitmonde.com Les troubles de l'audition chez l'enfant Ordre des orthophonistes et audiolo-

gistes du Québec

www.ooaq.qc.ca/

Saviez-vous qu’au Québec, on estime que les pertes auditives

minimales généralement liées aux

otites moyennes touchent près de 10% des enfants âgés de 0 à 11 ans?

MERCI! à tous nos collaborateurs

Cette édition du Journal des parents de l'école de la Pommeraie n'aurait pu être possible sans la précieuse collaboration de Mesdames Sylvie Bernier, Charlyne Bouffard, Monique Cordeau, Valérie Dionne, Sylvie Fournier, Céline Gingras,

a

C a t h y

A n n a

S o b o l e v s k a y a , D i a n e Thétrault et de Monsieur Yves Brais. Merci infiniment!

L

u

,

Nous tenons par ailleurs à remercier Monsieur Denis Bouthillette et Madame Tiana Labadie que nous avions omis de mentionner parmi nos précieux collaborateurs de la dernière édition du Journal 2008-2009.

MERCI!

de votre

courtoisie

Vous aimeriez utiliser les textes du Journal des parents de La Pommeraie, en faire des copies

o u d e s p h o t o c o p i e s ? Communiquez avec l’OPP. Il nous fera plaisir d’acheminer vos demandes aux auteurs

concernés!

Faites partie de l’équipe du Journal des parents!

Vous êtes tous invités à vous impliquer au sein de l’OPP et de son journal. Si vous êtes

i n t é r e s s é s ,

e z

communiquer avec nous. Nous serons heureux de vous

accueillir.

v e

u i

l

l

V o s

q u e s t i o n n e m e n t s , v o s suggestions ou alors les coups de chapeau qui méritent d’être soulignés sont également les

Toujours dans un

v o s

r é

a c t i

o n s ,

bienvenus

but commun, soit le bien-être et l’épanouissement de nos enfants à l’école de la

Pommeraie!

«

L’OPP prend la couleur

d

e

c e u x

q u i

s ’ y

impliquent

que la vôtre! »

Il ne manque

P. 5