Vous êtes sur la page 1sur 3
Méthodologie d’un audit énergétique de bâtim ent existant A partir d’une analyse détaillée des précision

Méthodologie d’un

audit énergétique de bâtim ent existant

A partir d’une analyse détaillée des

précision les économies d'énergie r éalisables et en chiffre les conditions économiqu es de réalisation afin de permettre au Maître d’Ouvrage de d écider, en connaissance de cause, un programme des interventions.

données du site, l'audit énergétique d’un bâtim ent existant évalue avec

L'auditeur examine également le s éventuelles substitutions d'énergie (biomas se, solaire, réseaux, ) notamment en recourant aux énergie s renouvelables.

La prestation comporte trois phases indissociables :

1)

Examen et description

A partir d’une analyse de l’existant, il est réalisé une description et un examen des lo caux (utilisation, état du bâti et des installations, exploi tation, usages spécifiques des énergies, éq uipements particuliers,

consommations facturées

également effectué un examen des modes de ge stion, des contrats, ainsi

que de tout autre paramètre pouvant peser sur les bilans thermiques et énergétiques.

). Il est

Cette première phase comprend :

Les caractéristiques spécifi ques des bâtiments :

données climatiqu es locales

vocation du ou des bâtiments

zonage des bâtime nts reflétant les conditions réelles d’utilisation et d’occupation

description de la c onstruction : dates, procédés mis en oeuvre, dime nsions, etc.

examen du bâti : n ature, état et caractéristiques des parois, des men uiseries, de la ventilation (VMC, ventilation naturelle)

Une campagne de mesures

 

Test d’étanchéité à l’air (permet de repérer les infiltrations d’air parasites)

Examen thermographique par caméra thermique (permet de repérer les défauts d’isolation

Mesures de débits de ventilation

Mesures de rendement de chaudière

Mesures de températures et d’hygrométrie intérieure et extérieure pendant au moins deux semaines en période de chauffe

L’examen et la description des installations thermiques :

 

chauffage : nature de l'énergie, emplacement, stockage, distribution, régulation, émission, rendement, etc. eau chaude sanitaire : générateur, emplacement, stockage, distribution, régulation,

programmation, rendement, etc. ventilation : type de ventilation, caractéristiques et état de l’installation, mesures des débits,

etc. conduite, suivi et périodicité de l'entretien, mode d'exploitation, type de contrat

L’examen de l'éclairage :

 

nature des sources, type de luminaires, accessoires d'alimentation, etc.

L’examen des équipements particuliers :

 

cuisson, froid alimentaire, équipements informatiques ou électroniques, etc.

Les consommations énergétiques :

consommations de chauffage, d'eau chaude sanitaire et de renouvellement de l'air (y compris

les infiltrations déterminées par le test d’étanchéité à l’air) consommations d’éclairage

consommations d’auxiliaires de ventilation et de chauffage

consommations d'électricité à usages spécifiques (cuisson, froid alimentaire, équipements informatiques ou électroniques, etc.)

2)

Exploitation et traitement d es données recueillies

Cette deuxième phase comprend :

L’analyse critique de la situ ation existante :

A partir des éléments précédemmen t établis et des anomalies ou déficiences observ ées, une analyse critique

et du renouvellement de

l’air, qualité des installations thermi ques, qualité des autres équipements consommat eurs d'énergie, qualité de l'étanchéité à l'air, distinction en tre l'éclairage artificiel et naturel, inertie d u bâtiment, conditions d'exploitation, etc.

approfondie porte sur les points su ivants : conditions d'utilisation, qualité du bâti

L’exploitation des données :

Les calculs et les interprétations de s examens effectués mettent en évidence les amé liorations à envisager et indiquent, pour chaque interventio n, la description et le pré-chiffrage des trava ux, les économies à en attendre et le temps de retour brut d es investissements. En fonction de l’âge et de l’ état des équipements de chauffage et de production d’eau c haude sanitaire, divers scénarios faisant varier le s évolutions de coût des énergies, permettent de déceler l’int érêt éventuel d’un changement d’énergie

3)

Proposition d'un programm e d'interventions

Cet audit permet l’établissement d ’un programme cohérent d'améliorations des c onditions d'utilisation et d'exploitation du bâtiment, de trav aux envisageables concernant le bâti, les install ations thermiques et les autres équipements ou usages spécif iques.

Adaptées aux caractéristiques prop res du ou des bâtiments étudiés, ces propositio ns permettent au Maître d’Ouvrage d'apprécier l'intérêt techn ique et économique des améliorations préconisé es et d'orienter son choix de travaux dans les meilleures condi tions de coût, de rentabilité et de délai.

Documents nécessaires à la réalisa tion de l’audit

plans des bâtiments et d'inst allation

consommations (si possible des 5 dernières années pour chaque type d’énerg ie)

documents concernant aussi bien la structure que l'enveloppe du bâtiment, le s réseaux électriques,

les fluides ou les équipemen ts spécifiques conditions d'utilisation des l ocaux

Rendu de l’étude

Un rapport détaillé est remis en vers ion papier et (ou) en version informatique.

des l ocaux Rendu de l’étude Un rapport détaillé est remis en vers ion papier et