Vous êtes sur la page 1sur 93

ECOETHIC / Brigitte THIECK / www.ecoethic.fr /ATELIER IMS/ 25 JANVIER 2008

25 Janvier 2008
25 Janvier 2008

ATELIER DEMARCHE ENVIRONNEMENTALE

2008 25 Janvier 2008 ATELIER DEMARCHE ENVIRONNEMENTALE Comment établir et mettre en œuvre une démarche

Comment établir et mettre en œuvre une démarche environnementale efficace dans l’entreprise?

Brigitte THIECK – Société EcoEthic

et mettre en œuvre une démarche environnementale efficace dans l’entreprise? Brigitte THIECK – Société EcoEthic

1

ECOETHIC / Brigitte THIECK / www.ecoethic.fr /ATELIER IMS/ 25 JANVIER 2008

Sommaire de l’atelier

1.

La prise en compte de l’environnement par l’entreprise

2.

Quelles démarche environnementale pour quels objectifs?

3.

Les principales étapes, les pièges à éviter

4.

Les outils de mises en place et de suivi

5.

Quelles sont les aides mobilisables?

6.

Echanges / discussion

Les outils de mises en place et de suivi 5. Quelles sont les aides mobilisables? 6.

2

ECOETHIC / Brigitte THIECK / www.ecoethic.fr /ATELIER IMS/ 25 JANVIER 2008

Présentation de EcoEthic

- Fondé en 2003, EcoEthic est un organisme de formation et d e conseil spécialisé dans l’accompagnement des entreprises en Environnement et développement durable.

- Sa valeur ajoutée est de s’engager sur le moyen/long terme à travers un suivi individualisé dans un optimum budgétaire.

s’enga ger sur le moyen/long terme à travers un suivi individualisé dans un optimum budgétaire. www.ecoethic.fr
s’enga ger sur le moyen/long terme à travers un suivi individualisé dans un optimum budgétaire. www.ecoethic.fr

www.ecoethic.fr

3

ECOETHIC / Brigitte THIECK / www.ecoethic.fr /ATELIER IMS/ 25 JANVIER 2008

1 – La prise en compte de l’environnement par l’entreprise

THIECK / www.ecoethic.fr /ATELIER IMS/ 25 JANVIER 2008 1 – La prise en compte de l’environnement

4

ECOETHIC / Brigitte THIECK / www.ecoethic.fr /ATELIER IMS/ 25 JANVIER 2008

Que signifie le mot « Environnement »

Définitions du mot « Environnement »/ATELIER IMS/ 25 JANVIER 2008 Que signifie le mot « Environnement » Les entreprises vis-à-vis de

Les entreprises vis-à-vis de l’environnement/ATELIER IMS/ 25 JANVIER 2008 Que signifie le mot « Environnement » Définitions du mot «

le mot « Environnement » Définitions du mot « Environnement » Les entreprises vis-à-vis de l’environnement
le mot « Environnement » Définitions du mot « Environnement » Les entreprises vis-à-vis de l’environnement

5

L’Environnement et l’entreprise

La prise en compte de l’environnement par les entreprises

La prise en compte de l’environnement par les entreprises C’est pour les grandes entreprises qui polluent
C’est pour les grandes entreprises qui polluent ça coûte cher et ça ne rapporte rien
C’est pour les
grandes
entreprises qui
polluent
ça coûte cher
et ça ne
rapporte rien
Je n’ai pas le
temps et
personne pour
s’en occuper
J’ai d’autres
priorités
ECOETHIC / Brigitte THIECK / www.ecoethic.fr /ATELIER IMS/ 25 JANVIER 2008

6

ECOETHIC / Brigitte THIECK / www.ecoethic.fr /ATELIER IMS/ 25 JANVIER 2008

La définition du mot environnement?

IMS/ 25 JANVIER 2008 La définition du mot environnement? Environnement • Communauté européenne : « L’ensemble
IMS/ 25 JANVIER 2008 La définition du mot environnement? Environnement • Communauté européenne : « L’ensemble
IMS/ 25 JANVIER 2008 La définition du mot environnement? Environnement • Communauté européenne : « L’ensemble
IMS/ 25 JANVIER 2008 La définition du mot environnement? Environnement • Communauté européenne : « L’ensemble
IMS/ 25 JANVIER 2008 La définition du mot environnement? Environnement • Communauté européenne : « L’ensemble

Environnement

Communauté européenne :

« L’ensemble des éléments qui forment le cadre, les milieux et les conditions de l’Homme et de la société tels qu’ils sont ressentis ».

AFNOR (ISO 14001:1996) :

« Milieu dans lequel un organisme fonctionne, incluant l’air, l’eau, la terre, les ressources naturelles, la flore, la faune, les êtres humains et leurs interrelations ».

7

ECOETHIC / Brigitte THIECK / www.ecoethic.fr /ATELIER IMS/ 25 JANVIER 2008

THIECK / www.ecoethic.fr /ATELIER IMS/ 25 JANVIER 2008 L’environnement et l’entreprise? Flux entrant -

L’environnement et l’entreprise?

Flux entrant

-Matières premières (prélèvement dans la biodiversité, Biocénose, biotope) ?

-Produits intermédiaires

-Utilités : eau, énergie

-

Flux sortant -Déchets -Eaux usées - Rejets gazeux Entreprise -Bruit -Vibration -Atteinte paysagère -Odeur -…
Flux sortant
-Déchets
-Eaux usées
- Rejets gazeux
Entreprise
-Bruit
-Vibration
-Atteinte paysagère
-Odeur
-…

-PRODUIT et/ou SERVICE

8

ECOETHIC / Brigitte THIECK / www.ecoethic.fr /ATELIER IMS/ 25 JANVIER 2008

Le flux de production

ENTRANTS

Matériaux

Matériaux transformés, réutilisés ou à l’état brut.

Ressources naturelles.

recyclés,

Énergie

Quantité ou types d’énergie utilisée.

Services utiles aux opérations de l’organisme

utilisée. Services utiles aux opérations de l’organisme • Nettoyage, gérance et jardinage. • Maintenance,

Nettoyage, gérance et jardinage.

Maintenance, transport et livraison.

Informations et communications.

Sécurité.

Alimentation et restauration.

Élimination des déchets.

Autres services fournis par des

contractants.

déchets. • Autres services fournis par des contractants. APPROVISIONNEMENT INSTALLATIONS PHYSIQUES ET ÉQUIPEMENTS

APPROVISIONNEMENT

INSTALLATIONS PHYSIQUES ET ÉQUIPEMENTS

Conception.

Installation.

Fonctionnement.

Maintenance.

Occupation des sols.

SORTANTS

Produits

Produits principaux.

Produits dérivés.

Matériaux

recyclés et réutilisés.

Services fournis par l’organisme

Déchets

Solides / liquides.

Toxiques / non toxiques.

Recyclables / réutilisables.

Émissions

Émissions dans l’air.

Effluents dans l’eau ou le sol.

Nuisances sonores, chaleur,

vibrations,

lumière, radiations.

• Effluents dans l’eau ou le sol. • Nuisances sonores, chaleur, vibrations, lumière, radiations. LIVRAISON 9

LIVRAISON

9

ECOETHIC / Brigitte THIECK / www.ecoethic.fr /ATELIER IMS/ 25 JANVIER 2008

Le risques de pollution environnementale

25 JANVIER 2008 Le risques de pollution environnementale • En situation normale • En situation accidentelle

En situation normale

En situation accidentelle

En situation transitoire…

Risques industriels

Matière Première Eau énergie
Matière
Première
Eau
énergie

Rejets Rejets

atmosphérique atmosphérique

Produit

energie

Déchets

Rejet effluent liquide
Rejet effluent
liquide

10

ECOETHIC / Brigitte THIECK / www.ecoethic.fr /ATELIER IMS/ 25 JANVIER 2008

En quoi consiste une I.C.P.E?

/ATELIER IMS/ 25 JANVIER 2008 En quoi consiste une I.C.P.E? I.C.P.E = I nstallation C lassée

I.C.P.E = Installation Classée Pour la Protection de l’Environnement

C lassée Pour la P rotection de l’ E nvironnement • Une installation classée est un
C lassée Pour la P rotection de l’ E nvironnement • Une installation classée est un
C lassée Pour la P rotection de l’ E nvironnement • Une installation classée est un

Une installation classée est un équipement qui présente un risque de pollution en fonctionnement normal ou par accident.

En fonction de la gravité possible de la pollution résultante, l’équipement sera :

de la pollution résultante, l’équipement sera : • non classé • Classé selon le régime de

non classé

Classé selon le régime de la déclaration

Classé selon de régime de l’autorisation

11

ECOETHIC / Brigitte THIECK / www.ecoethic.fr /ATELIER IMS/ 25 JANVIER 2008

2 régimes pour les ICPE (Installation Classée pour la Protection de l’Environnement

Classée pour la Protection de l’Environnement Risques pour l’environnement Régime Autorisation (A) AS

Risques pour l’environnement

de l’Environnement Risques pour l’environnement Régime Autorisation (A) AS (Séveso seuil haut) Séveso

Régime Autorisation (A)

AS (Séveso seuil haut) Séveso seuil bas

Régime Déclaration (D)

En dessous des seuils

12

ECOETHIC / Brigitte THIECK / www.ecoethic.fr /ATELIER IMS/ 25 JANVIER 2008

Le périmètre environnemental

/ATELIER IMS/ 25 JANVIER 2008 Le périmètre environnemental Non I.C.P.E Le périmètre « Environnement hors I.C.P.E
Non I.C.P.E
Non
I.C.P.E
Le périmètre « Environnement hors I.C.P.E »
Le périmètre
« Environnement
hors I.C.P.E »

I.C.P.E

On regarde en priorité les prescriptions techniques de l’arrêté préfectoral
On regarde en priorité
les prescriptions techniques
de l’arrêté préfectoral

13

Le périmètre Environnement pour une entreprise

Le périmètre Environnement pour une entreprise Bio diversité Air Bruit Déchets Eau - La législation sur
Bio diversité Air Bruit Déchets Eau - La législation sur les I.C.P.E ECOETHIC / Brigitte
Bio
diversité
Air
Bruit
Déchets
Eau
- La législation sur les I.C.P.E
ECOETHIC / Brigitte THIECK / www.ecoethic.fr /ATELIER IMS/ 25 JANVIER 2008

14

ECOETHIC / Brigitte THIECK / www.ecoethic.fr /ATELIER IMS/ 25 JANVIER 2008

2 – Quelle démarche pour quels objectifs?

ECOETHIC / Brigitte THIECK / www.ecoethic.fr /ATELIER IMS/ 25 JANVIER 2008 2 – Quelle démarche pour

15

ECOETHIC / Brigitte THIECK / www.ecoethic.fr /ATELIER IMS/ 25 JANVIER 2008

Il n’y a pas de « recette type », de démarche préétablie, idéale et « toute faite », qu’il suffirait de « plaquer » à son organisation.

», qu’il suffirait de « plaquer » à son organisation. Mais il y a une «
», qu’il suffirait de « plaquer » à son organisation. Mais il y a une «

Mais il y a une « logique commune » à toutes les démarches, un processus itératif de construction, de déploiement, de vérification et d’amélioration… qui permet de progresser.

16

ECOETHIC / Brigitte THIECK / www.ecoethic.fr /ATELIER IMS/ 25 JANVIER 2008

Comment choisir la démarche à mettre en œuvre?

2008 Comment choisir la déma rche à mettre en œuvre? Quelles Quelles cibles cibles (quantifi (quantifi

QuellesQuelles ciblescibles (quantifi(quantifiéées)?es)?

QuellesQuelles convictionsconvictions dudu ChefChef ddentrepriseentreprise ??

Contexte?

QuelsQuels objectifsobjectifs ??

AnalyseAnalyse stratstratéégiquegique
AnalyseAnalyse
stratstratéégiquegique
objectifs ? ? AnalyseAnalyse stratstratéégiquegique Choix de la démarche à mettre en place Définition des
objectifs ? ? AnalyseAnalyse stratstratéégiquegique Choix de la démarche à mettre en place Définition des

Choix de la démarche à mettre en place

Choix de la démarche à mettre en place Définition des moyens Am Am é é lioration

Définition des moyens

de la démarche à mettre en place Définition des moyens Am Am é é lioration lioration

AmAmééliorationlioration continuecontinue

mettre en place Définition des moyens Am Am é é lioration lioration continue continue Gestion de

Gestion de projets

mettre en place Définition des moyens Am Am é é lioration lioration continue continue Gestion de

Evaluation

17

ECOETHIC / Brigitte THIECK / www.ecoethic.fr /ATELIER IMS/ 25 JANVIER 2008

Analyse du contexte technique, économique, réglementaire, sociétal…

Et son évolution en matière de de demande environnementale

Et son évolution en matière de de demande environnementale Analyse de la prise en compte de

Analyse de la prise en compte de l’environnement à travers le temps

2018
2018
X Actionnaires X Concurrents Envi. DD Entreprise X Clients X SECTEUR D’ACTIVITE Marché 1998 Contexte
X Actionnaires
X Concurrents
Envi.
DD
Entreprise
X Clients
X
SECTEUR D’ACTIVITE
Marché
1998
Contexte SOCIO-ECONOMIQUE GLOBAL
Marché mondial

18

ECOETHIC / Brigitte THIECK / www.ecoethic.fr /ATELIER IMS/ 25 JANVIER 2008

La prise en compte de l’Environnement est un élargissement de la notion de clients à tout acteur ou groupe d’acteurs qui a des exigences en matière d’environnement

qui a des exigences en matière d’environnement Entreprise X Produits Et/ou service Besoins du « client
qui a des exigences en matière d’environnement Entreprise X Produits Et/ou service Besoins du « client
Entreprise X
Entreprise
X

Produits Et/ou service

Besoins du « client »

X Produits Et/ou service Besoins du « client » Client : le client qui passe des

Client : le client qui passe des commandes, mais aussi le partenaires, les actionnaire, les fournisseurs, l’association de riverains, l’association de protection de l’environnement, le préfet… Correspond à la définition des parties intéressées de l’ISO 14001 : 2004.

19

ECOETHIC / Brigitte THIECK / www.ecoethic.fr /ATELIER IMS/ 25 JANVIER 2008

Les acteurs vis-à-vis de l’environnement?

Les clients

Les ONG

Organismes privés

Organismes para-publics Organismes publics
Organismes
para-publics
Organismes publics

Les prestataires

L e s O N G Organismes privés Organismes para-publics Organismes publics Les prestataires entreprises Les

entreprises Les autres

Organismes privés Organismes para-publics Organismes publics Les prestataires entreprises Les autres 20

20

ECOETHIC / Brigitte THIECK / www.ecoethic.fr /ATELIER IMS/ 25 JANVIER 2008

La cartographies des parties intéressées de l’entreprise

IdentificationIdentification des des parties parties int int é é ress ress é é es es Identification desdes partiesparties intintééressressééeses

des parties parties int int é é ress ress é é es es Hi Hi é

HiHi é é rarchisation rarchisation - - Application Application Hiéérarchisationrarchisation -- ApplicationApplication

NIVEAU 4 NIVEAU 1 Votre NIVEAU 3 NIVEAU 2 entreprise
NIVEAU 4
NIVEAU 1
Votre
NIVEAU 3
NIVEAU 2
entreprise

21

Où sont les enjeux de la démarche? OBJECTIFS : l’importance - -Réduire Augmenter la maîtrise

Où sont les enjeux de la démarche?

OBJECTIFS : l’importance - -Réduire Augmenter la maîtrise Importance 1 Forte MOYENS : - Acteurs
OBJECTIFS
:
l’importance
- -Réduire
Augmenter
la maîtrise
Importance
1
Forte
MOYENS :
- Acteurs impliqués ?
-Leviers d’actions ?
- Comment développer
ses forces et réduire
ses faiblesses ?
Faible
Faible
Forte
Ma î trise
(actuelle)
ECOETHIC / Brigitte THIECK / www.ecoethic.fr /ATELIER IMS/ 25 JANVIER 2008

22

ECOETHIC / Brigitte THIECK / www.ecoethic.fr /ATELIER IMS/ 25 JANVIER 2008

Construire une relation durable avec les parties intéressées

une relation durabl e avec les parties intéressées - Astuce : Considérer les parties intéressées comme

-Astuce : Considérer les parties intéressées comme des relais d’information et des indicateurs de l’évolution du contexte concurrentiel et du contexte social / économique global.

Ce qui revient à « utiliser » ces parties comme un système de veille externe très utile pour anticiper (et gratuit!).

Comment associer les parties intéressées à certaines prises de Décision ?

Fournisseurs

ONG

DRIRE

Clients

Fournisseurs ONG DRIRE Clients

23

ECOETHIC / Brigitte THIECK / www.ecoethic.fr /ATELIER IMS/ 25 JANVIER 2008

Vos besoins, vos attentes implicites et explicites?

2008 Vos besoins, vos attentes implicites et explicites? Comprendre et répondre à ses difficultés à ses
Comprendre et répondre à ses difficultés à ses attentes
Comprendre
et répondre
à ses difficultés à ses
attentes
Priorités
Priorités

1- Répondre à la demande des « clients »

2- Clarifier les exigences réglementaires et m’y conformer

3- Savoir se situer dans le secteur d’activité (faire ni plus, ni moins … mais mieux!)

4- Trouver les ressources adéquates au moindre coût

6- Communiquer autour du savoir-faire développé

7- Éviter les contentieux (responsabilité civile et pénale)

8- Pouvoir exporter en Suisse, en Allemagne, au Danemark?

9- Mobiliser les salariés autour d’un projet fédérateur?

24

ECOETHIC / Brigitte THIECK / www.ecoethic.fr /ATELIER IMS/ 25 JANVIER 2008

Pourquoi mettre en place une démarche environnementale ?

Pourquoi mettre en place une démarche environnementale ? les ressources les rejets les risques la performance

les ressources

les rejets

les risquesmettre en place une démarche environnementale ? les ressources les rejets la performance l’image de l’organisme

la performancemettre en place une démarche environnementale ? les ressources les rejets les risques l’image de l’organisme

l’image de l’organisme2008 Pourquoi mettre en place une démarche environnementale ? les ressources les rejets les risques la

25

ECOETHIC / Brigitte THIECK / www.ecoethic.fr /ATELIER IMS/ 25 JANVIER 2008

Quels sont les enjeux et les motivations de la mise en place d’une démarche environnementale?

de la mise en place d’une démarche environnementale? DOMAINE COMMERCIAL IMAGE (risque image) DOMAINE TECHNIQUE

DOMAINE

COMMERCIAL

IMAGE (risque image)

DOMAINE

TECHNIQUE

TECHNOLOGIQUE

DOMAINE RH

PERSONNEL

RELATIONS INSTITUTIONNELLES COLLECTIVITE ET AUTRES PARTIES INTERESSEES

26

ECOETHIC / Brigitte THIECK / www.ecoethic.fr /ATELIER IMS/ 25 JANVIER 2008

Choisir votre démarche environnementale

25 JANVIER 2008 Choisir votre démarche environnementale Quelle est la volonté de votre entreprise en matière

Quelle est la volonté de votre entreprise en matière d’environnement?

Jusqu’où voulez-vous aller dans votre démarche Environnementale?

Comment comptez-vous vous y prendre?

Jusqu’où voulez-vous aller dans votre démarche Environnementale? Comment comptez-vous vous y prendre? 27
Jusqu’où voulez-vous aller dans votre démarche Environnementale? Comment comptez-vous vous y prendre? 27

27

ECOETHIC / Brigitte THIECK / www.ecoethic.fr /ATELIER IMS/ 25 JANVIER 2008

Pour adapter votre démarche A VOS BESOINS

1- Diagnostic de la gestion environnementale (incluant le diagnostic de conformité réglementaire)

(incluant le diagnostic de conformité réglementaire) 2- En fonction des résultats et de vos priorités

2- En fonction des résultats et de vos priorités

Différentes démarches sont envisageables :

vos priorités Différentes démarches sont envisageables : - Une mise en conformité réglementaire et/ou - ISO

- Une mise en conformité réglementaire et/ou

- ISO 14001 (avec ou sans certification) et/ou

- ISO 14001 « par étapes »

et/ou

- PDCA environnement « light », souple et adaptable

en fonction des urgences

28

ECOETHIC / Brigitte THIECK / www.ecoethic.fr /ATELIER IMS/ 25 JANVIER 2008

3 – Les principales étapes, les pièges à éviter?

Brigitte THIECK / www.ecoethic.fr /ATELIER IMS/ 25 JANVIER 2008 3 – Les principales étapes, les pièges

29

ECOETHIC / Brigitte THIECK / www.ecoethic.fr /ATELIER IMS/ 25 JANVIER 2008

1- Première démarche : La démarche ISO 14001: 2004

L’approche normative de l’ISO 14001 permet de structurer La démarche de mise en place d’un système de management Environnemental. La démarche de mise en place d’un système de management Environnemental.

La norme ISO 14031 est dédiée quand à elle à l’Évaluation de la performance environnementale. de la performance environnementale.

Le recours à ces normes résulte d’une démarche volontaire d’une démarche volontaire

recours à ces normes résulte d’une démarche volontaire -Guides : -Normes : ex. : ISO 14
recours à ces normes résulte d’une démarche volontaire -Guides : -Normes : ex. : ISO 14
-Guides : -Normes : ex. : ISO 14 001, -Guide : -Autres

-Guides :

-Normes :

ex. : ISO 14 001, -Guide :

-Autres

-Guides : -Normes : ex. : ISO 14 001, -Guide : -Autres
à ces normes résulte d’une démarche volontaire -Guides : -Normes : ex. : ISO 14 001,

30

ECOETHIC / Brigitte THIECK / www.ecoethic.fr /ATELIER IMS/ 25 JANVIER 2008

Intérêts et particularités de la norme ISO 14001: 2004?

Totalement compatible avec un Système de Management de la Qualité ISO 9001.

Reconnaissance internationale.

Prise en compte de l’intérêt des parties intéressées.

Système s’auto-améliorant (la notion d’amélioration continue).

de l’intérêt des parties intéressées . Système s’auto-améliorant (la notion d’amélioration continue) . 31

31

ECOETHIC / Brigitte THIECK / www.ecoethic.fr /ATELIER IMS/ 25 JANVIER 2008

Les principales motivations des entreprises à s’engager dans une démarche de certification ISO 14001?

Intérêt d'un

regard extérieur Arguments sur l'entreprise commerciaux 18% 31% Politique du Demandes groupe clients 20%
regard extérieur
Arguments
sur l'entreprise
commerciaux
18%
31%
Politique du
Demandes
groupe
clients
20%
3%
Diminution du
Position à
nombre
l'export
d'audits clients
13%
15%
Source :www.Afaq.org

Répartition des certificats par modèle de certification?

Répartition des certificats par modèle de certification? 7 % 4% 89% ISO 9000 ISO 14001 Autres

7%

4% 89%
4%
89%

ISO 9000ISO 14001 Autres référentiels

ISO 14001ISO 9000 Autres référentiels

Autres référentielsISO 9000 ISO 14001

32

ECOETHIC / Brigitte THIECK / www.ecoethic.fr /ATELIER IMS/ 25 JANVIER 2008

THIECK / www.ecoethic.fr /ATELIER IMS/ 25 JANVIER 2008 Termes et définitions? 1. Organisme. 2. Environnement. 3.

Termes et définitions?

1. Organisme.

2. Environnement.

3. Aspect environnemental.

4. Impact environnemental.

5. Performance environnementale.

6. Politique environnementale.

7. Objectif environnemental.

8. Cible environnementale.

9. Système de management environnemental (SME)

10. Amélioration continue.

11. Audit du S.M.E.

12. Partie intéressée.

13. Prévention de la pollution.

33

La logique de la norme ISO 14001: 2004 Amélioration Continue Politique environnementale Revue de Direction

La logique de la norme ISO 14001: 2004

Amélioration Continue Politique environnementale Revue de Direction Planification Contrôle Mise en œuvre et
Amélioration Continue
Politique
environnementale
Revue de Direction
Planification
Contrôle
Mise en œuvre
et fonctionnement
ECOETHIC / Brigitte THIECK / www.ecoethic.fr /ATELIER IMS/ 25 JANVIER 2008

34

ECOETHIC / Brigitte THIECK / www.ecoethic.fr /ATELIER IMS/ 25 JANVIER 2008

THIECK / www.ecoethic.fr /ATELIER IMS/ 25 JANVIER 2008 Exigences de l’ISO 14001: 2004 4.1. Exigences générales

Exigences de l’ISO 14001: 2004

4.1. Exigences générales

4.2. Politique environnementale

4.3. Planification Aspects environnementaux Exigences légales et autres exigences Objectifs, cibles et programme(s)

4.4. Mise en œuvre et fonctionnement Ressources, rôles, responsabilité et autorité Compétence, formation et sensibilisation Communication Documentation Maîtrise de la documentation Maîtrise opérationnelle Préparation et réponse aux situations d’urgence

4.5. Contrôle Surveillance et mesurage Evaluation de la conformité Non-conformité, action corrective et action préventive. Maîtrise des enregistrements Audit interne

4.6. Revue de Direction

35

ECOETHIC / Brigitte THIECK / www.ecoethic.fr /ATELIER IMS/ 25 JANVIER 2008

Répartition des statistiques des non-conformités à la norme rencontrée lors des audits

non-conformités à la norme rencontrée lors des audits 12 10 8 6 4 2 0 1
12 10 8 6 4 2 0 1 2 3 4 5 6 7 8
12
10
8
6
4
2
0
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
% du total

1. Politique

2. Responsabilités

3. Formation

4. Sous-traitants

5. Communication

6. Aspects environnementaux

7. Réglementation

8. Objectifs

9. Programmes

10. Manuel 11. Documentation 12. Maîtrise opérationnelle 13. Surveillance et mesurage 14. Actions correctives 15. Enregistrements 16. Audits 17. Revue de Direction

36

ECOETHIC / Brigitte THIECK / www.ecoethic.fr /ATELIER IMS/ 25 JANVIER 2008

La roue de l’amélioration continue de DEMING (PDCA)

2008 La roue de l’amélioration continue de DEMING (PDCA) P D C A A P C
P D
P
D
C
C
A
A
A P C D 1. Engagement de la Direction au travers d’une politique affirmée. 2.
A
P
C
D
1.
Engagement de la Direction
au travers d’une politique affirmée.
2.
Planification des objectifs
associés à cette politique.
3.
Mise en œuvre des dispositions
présentées dans le plan.
4.
Vérification et évaluation
des résultats et progrès obtenus.
5.
Revue pour constamment
améliorer le système.

37

ECOETHIC / Brigitte THIECK / www.ecoethic.fr /ATELIER IMS/ 25 JANVIER 2008

La roue de l’amélioration continue (PDCA)

25 JANVIER 2008 La roue de l’amélioration continue (PDCA) AMELIORER PREVOIR - La prévision - Résultats
AMELIORER PREVOIR - La prévision - Résultats - La réalisation pour l'avenir - Risques -
AMELIORER
PREVOIR
- La prévision
-
Résultats
- La réalisation pour
l'avenir
-
Risques
-
Ressources
A
P
EVALUER
C
D
REALISER
- Résultats obtenus
Selon
- Risques évités
planification et
- Ressources et
méthodes utilisées
méthode

38

ECOETHIC / Brigitte THIECK / www.ecoethic.fr /ATELIER IMS/ 25 JANVIER 2008

Le lien entre l’ISO 14001 et le Développement Durable

Introduction de la norme ISO 14001 : 1996

Durable Introduction de la norme ISO 14001 : 1996 Viable ECONOMIE Durable Équitable Vivable SOCIAL /
Viable ECONOMIE Durable Équitable Vivable SOCIAL / SOCIETAL
Viable
ECONOMIE
Durable
Équitable
Vivable
SOCIAL / SOCIETAL

ENVIRONNEMENT

39

ECOETHIC / Brigitte THIECK / www.ecoethic.fr /ATELIER IMS/ 25 JANVIER 2008

Une estimation du coût de certification (à titre indicatif)

estimation du coût de certification (à titre indicatif) PHASE INITIALE Taille de l’entreprise Nombre de jours

PHASE INITIALE

Taille de l’entreprise

Nombre de jours d’audit

Coût moyen*

Moins de 100 salariés

4

à 7

5

à 9 K€

De 101 à 500 salariés.

7

à 10

7 à 12 KF

Plus de 500 salariés

9

à 20

10 à 21 KF

MAINTENANCE DU CERTIFICAT : audit annuel de suivi

Taille de l’entreprise

Nombre de jours d’audit

Coût moyen*

Moins de 100 salariés

1

à 2

1

à 4 K€

De 101 à 500 salariés.

2

à 4

2

à 6 K€

Plus de 500 salariés

4

à 6

4

à 8 K€

* Le coût moyen est calculé sur la base d’un tarif journalier d’audit de 1 000 € (variable selon les organismes certificateurs) auquel nous avons ajouté des frais administratifs.

40

ECOETHIC / Brigitte THIECK / www.ecoethic.fr /ATELIER IMS/ 25 JANVIER 2008

2- Deuxième démarche : La démarche ISO 14001 par étape

« Afaq Environnement par étape »

Trois niveaux successifs pour plus de souplesse :

Le niveau 1/3 • Vous recensez vos pratiques et les résultats existants. • Vous mesurez les écarts par rapport à la réglementation et aux bonnes pratiques. • Vous identifiez, sous l’impulsion de la Direction, les actions prioritaires et les mettez en œuvre. > AFAQ AFNOR Certification audite, et établit un rapport d’audit, support à la décision de certification. Votre entreprise peut afficher son certificat Niveau 1/3

Le niveau 2/3 • Vous mettez en œuvre votre politique, vos actions et évaluez votre système en Revue de Direction. • Vous réalisez un état des lieux approfondi sous la forme d’une analyse environnementale. • Vous hiérarchisez les risques et établissez un programme environnemental au sens de la norme ISO 14001. > AFAQ AFNOR Certifi cation effectue un audit permettant de vous délivrer le certificat Niveau 2/3. Votre entreprise peut afficher son certificat Niveau

2/3

Votre entreprise peut affich er son certificat Niveau 2/3 Le niveau 3/3 • Vous formalisez et

Le niveau 3/3 • Vous formalisez et surveillez votre système de management environnemental. • Vous organisez la communication environnementale interne et externe de votre entreprise. • Vous mesurez vos performances environnementales. > AFAQ AFNOR Certification audite votre système et vous délivre la certification ISO 14001. Votre entreprise peut afficher son certificat ISO 1400

41

ECOETHIC / Brigitte THIECK / www.ecoethic.fr /ATELIER IMS/ 25 JANVIER 2008

3- Troisième démarche : La démarche PDCA environnement « light », simple, souple et adaptative

environnement « light », simple, souple et adaptative Source : congrès annuel du SYNHORCAT, préparation et
environnement « light », simple, souple et adaptative Source : congrès annuel du SYNHORCAT, préparation et

Source : congrès annuel du SYNHORCAT, préparation et participation de la société EcoEthic

42

ECOETHIC / Brigitte THIECK / www.ecoethic.fr /ATELIER IMS/ 25 JANVIER 2008

Temps

La roue de la définition, de la planification, de la mise en œuvre, de l’évaluation et… de l’amélioration continue

de l’évaluation et… de l’amélioration continue   AMELIORE R PREVOIR - La prévision   -
 

AMELIORER

PREVOIR

- La prévision

 

-

Résultats

- La réalisation pour l'avenir

 

-

Risques

-

Ressources

 

A

P

 

EVALUER

C

D

REALISER

- Résultats obtenus

 

Selon

- Risques évités

planification et

- Ressources et

méthode

méthodes utilisées

 

Mon engagement « public »

 

Compatible

ISO 14001

ISO

9001

OHSAS 18001 RSE ou DD et tous projets…

43

ECOETHIC / Brigitte THIECK / www.ecoethic.fr /ATELIER IMS/ 25 JANVIER 2008

Rappel : La roue de l’amélioration continue de DEMING

Rappel : La roue de l’amélioration continue de DEMING P D C A A P C
P D
P
D
C
C
A
A
A P C D 1. Engagement de la Direction au travers d’une politique affirmée. 2.
A
P
C
D
1. Engagement de la Direction
au travers d’une politique affirmée.
2. Planification des objectifs
associés à cette politique.
3. Mise en œuvre des dispositions
présentées dans le plan.
4. Vérification et évaluation
des résultats et progrès obtenus.
5. Revue pour constamment
améliorer le système.

44

ECOETHIC / Brigitte THIECK / www.ecoethic.fr /ATELIER IMS/ 25 JANVIER 2008

Les principales étapes de la démarche PDCAE

1- Diagnostic de la gestion de l’environnement (Chaine AAI : Chaine Activité-Aspect-Impact)

2- Analyse critique 3- Plan d’actions (actions prioritaires avec ressources associées)
2- Analyse critique
3- Plan d’actions
(actions prioritaires avec ressources associées)
(actions prioritaires avec ressources associées) 4- Engagement écrit officiel et visible (Charte ou
4- Engagement écrit officiel et visible (Charte ou Politique environnement)
4- Engagement écrit officiel et visible
(Charte ou Politique environnement)
5- Mise en œuvre Communication/ Sensibilisation / Formation (Appropriation) Responsabilités établies 6- Evaluation
5- Mise en œuvre
Communication/ Sensibilisation / Formation
(Appropriation)
Responsabilités établies
6- Evaluation et suivi
(contrôle, audits…)
7-Amélioration
Et adaptation

45

ECOETHIC / Brigitte THIECK / www.ecoethic.fr /ATELIER IMS/ 25 JANVIER 2008

La souplesse dans le choix des priorité et leur mode de déclinaison

• Lisibilité de la réglementation • Veille juridique - Législative et réglementaire - Concurrentielle •
Lisibilité de la réglementation
• Veille juridique
-
Législative et réglementaire
- Concurrentielle
• Connaissance des aides
(dont financières disponibles)
• Sensibilisation / Formation
Plan d’actions
- Information
- Montage des dossiers
- Assistance administrative
• Adaptation de la stratégie
• Maîtrise des dépenses
environnementales
- Choix et validation d’actions
-
Achats de biens & services
- Engagement de l’entreprise
-
Lancement et gestion des AO
• Actualisation
-
Mise en place d’ indicateurs
des connaissances
Management environnemental
- Ex. : ISO 14001 « light »
- Avec ou sans certification
- Audit / Conseil / Certification
• Communication Interne / Externe
- Salariés
- Clients
-
Fédération professionnelles
- Autres parties prenantes (DRIRE…)
• Gestion des contentieux
-Médiation
-
Suivi et assistance judiciaires

Diagnostic

initial

Constat

(DRIRE…) • Gestion des contentieux -Médiation - Suivi et assistance judiciaires Diagnostic initial Constat 46
(DRIRE…) • Gestion des contentieux -Médiation - Suivi et assistance judiciaires Diagnostic initial Constat 46

46

ECOETHIC / Brigitte THIECK / www.ecoethic.fr /ATELIER IMS/ 25 JANVIER 2008

L’importance du diagnostic : la base du système

Chaîne activité – aspect / impact Audit SME Sensibilité du milieu Historique Législation DETERMINATION DES
Chaîne activité –
aspect / impact
Audit SME
Sensibilité du
milieu
Historique
Législation
DETERMINATION DES
PRIORITES
ENVIRONNEMENTALES
du milieu Historique Législation DETERMINATION DES PRIORITES ENVIRONNEMENTALES PLAN D’ACTIONS ENVIRONNEMENTAL 47

PLAN D’ACTIONS ENVIRONNEMENTAL

47

ECOETHIC / Brigitte THIECK / www.ecoethic.fr /ATELIER IMS/ 25 JANVIER 2008

Les principaux pièges à éviter

Penser qu’il s’agit d’appliquer un simple « vernis vert » à son activité (et qu’il s’agit avant tout de communication!)

(et qu’il s’agit avan t tout de communication!) Penser que s’occuper de l’environnement dans

Penser que s’occuper de l’environnement dans l’entreprise n’est pas un métier en soi et nécessite peu ou pas de ressource supplémentaire (interne et/ou externe) :

pas de ressource supplémentaire (interne et/ou externe) : - Sous estimer la dimension réglementaire - Sous-estimer

- Sous estimer la dimension réglementaire

- Sous-estimer la dimension technique

- Sous estimer la dimension sociale et comportementale

48

ECOETHIC / Brigitte THIECK / www.ecoethic.fr /ATELIER IMS/ 25 JANVIER 2008

Les principaux pièges à éviter (suite)

Sous estimer la difficulté de faire adhérer et « supporter » la démarche par l’ensemble des collaborateurs, mais aussi les fournisseurs, les sous-traitants, les clients…

En bref, c’est devenu une affaire de « spécialiste »!

Surestimer la capacité de changement et sous estimer l’inertie liées aux hommes et aux organisation

»! Surestimer la capacité de change ment et sous estimer l’inertie liées aux hommes et aux
»! Surestimer la capacité de change ment et sous estimer l’inertie liées aux hommes et aux
»! Surestimer la capacité de change ment et sous estimer l’inertie liées aux hommes et aux
»! Surestimer la capacité de change ment et sous estimer l’inertie liées aux hommes et aux

49

ECOETHIC / Brigitte THIECK / www.ecoethic.fr /ATELIER IMS/ 25 JANVIER 2008

Les pièges de la prise en compte de l’environnement dans l’entreprise

la prise en compte de l’environnement dans l’entreprise Connaissances Social Comportements Culturel Pratiques -
Connaissances Social Comportements Culturel Pratiques - Direction - Personnel - Clients - Autres parties prenantes
Connaissances
Social
Comportements
Culturel
Pratiques
- Direction
- Personnel
- Clients
- Autres parties prenantes
Temps
Prise en compte
De l’Environnement
par une entreprise
Réglementation
Technique

50

Exemple partie réglementaire + ajouter l’article 1 du décret du 30 mai 2005 Le pilier
Exemple partie réglementaire + ajouter l’article 1 du décret du 30 mai 2005 Le pilier
Exemple partie réglementaire
+ ajouter l’article 1 du
décret du 30 mai 2005
Le pilier réglementaire
51
ECOETHIC / Brigitte THIECK / www.ecoethic.fr /ATELIER IMS/ 25 JANVIER 2008

ECOETHIC / Brigitte THIECK / www.ecoethic.fr /ATELIER IMS/ 25 JANVIER 2008

Exemple de langage juridique et complexe…

Article 1 er du décret du 30 mai 2005

Pour l'application du présent décret, les déchets dangereux sont les déchets mentionnés à l'article 2 du décret du 18 avril 2002 susvisé et les déchets radioactifs ceux qui, soit contiennent des matières radioactives telles que définies à l'article 2.2.7.1 de l'accord européen relatif au transport international des marchandises dangereuses par route en date du 30 septembre 1957 et proviennent d'installations relevant du titre Ier du livre V du code de l'environnement, soit proviennent des zones à déchets nucléaires des installations nucléaires de base ou des installations individuelles ou des systèmes nucléaires militaires définis par le décret du 5 juillet 2001 susvisé. Les dispositions du présent décret ne s'appliquent aux déchets radioactifs ainsi définis que s'ils sont destinés à être traités dans des installations relevant du titre Ier du livre V du code de l'environnement.

Lorsqu'un déchet mentionné à l'alinéa précédent relève également du régime des déchets d'activité de soins à risque infectieux ou des pièces anatomiques d'origine humaine des articles R. 1335-1 et suivants du code de la santé publique, seules ces dernières dispositions lui sont applicables.

articles R. 1335-1 et suivants du code de la santé publique, seules ces dernières dispositions lui

52

ECOETHIC / Brigitte THIECK / www.ecoethic.fr /ATELIER IMS/ 25 JANVIER 2008

La composante « conformité réglementaire »

JANVIER 2008 La composante « conformité réglementaire » « Nul n’est censé ignorer la loi »
« Nul n’est censé ignorer la loi » Ni même attendre la mise en place
« Nul n’est censé ignorer la loi »
Ni même attendre la mise en place
d’une démarche ISO 14001 ou
Environnementale pour commencer
à l’appliquer…
même attendre la mise en place d’une démarche ISO 14001 ou Environnementale pour commencer à l’appliquer…

53

ECOETHIC / Brigitte THIECK / www.ecoethic.fr /ATELIER IMS/ 25 JANVIER 2008

La responsabilité civile et pénale en matière d’environnement

IMS/ 25 JANVIER 2008 La responsabilité civile et pénale en matière d’environnement Le code pénal Le

Le code pénal/ATELIER IMS/ 25 JANVIER 2008 La responsabilité civile et pénale en matière d’environnement Le code civil

Le code civil/ATELIER IMS/ 25 JANVIER 2008 La responsabilité civile et pénale en matière d’environnement Le code pénal

IMS/ 25 JANVIER 2008 La responsabilité civile et pénale en matière d’environnement Le code pénal Le

54

ECOETHIC / Brigitte THIECK / www.ecoethic.fr /ATELIER IMS/ 25 JANVIER 2008

Le code de l’Environnement : septembre 2000

JANVIER 2008 Le code de l’Environnement : septembre 2000 Ordonnance N ° 2000-914 du 18/09/2000, Journal
JANVIER 2008 Le code de l’Environnement : septembre 2000 Ordonnance N ° 2000-914 du 18/09/2000, Journal

Ordonnance N° 2000-914 du 18/09/2000, Journal officiel du 21 septembre 2000

Livre I - Livre II -

Livre III - Espaces naturels

Livre IV - Faune et flore

Livre V -

risques et des nuisances Livre VI – Dispositions applicables en Nouvelle Calédonie, en polynésie française, à Wallis et Futuna, dans les terres australes et antarctiques françaises et à Mayotte.

Dispositions communes Milieux physiques

Prévention des pollutions, des

55

ECOETHIC / Brigitte THIECK / www.ecoethic.fr /ATELIER IMS/ 25 JANVIER 2008

Les exemples de sanctions pénales issues du code de l’environnement

de sanctions pénales issues du code de l’environnement Eau Déchets Air Bruit I.C.P.E Budgéter les

Eau Déchets Air Bruit I.C.P.E

Budgéter les risques
Budgéter les risques

56

ECOETHIC / Brigitte THIECK / www.ecoethic.fr /ATELIER IMS/ 25 JANVIER 2008

Les exemples de sanctions pénales Gestion des déchets

Gestion des déchets

 

Amende

Emprisonnement

Ne pas fournir à l’administration les informations qui justifient que les déchets qu’ils génèrent sont éliminés dans les conditions conformes à la réglementation (ou des informations inexactes)

L541.46

75

000 € au plus (pp)

2

ans

375

000 € (entreprise)

 
 

Abandonner, déposer ou faire déposer des déchets dangereux dans des conditions contraires

L541.46

75

000 € au plus (pp)

2

ans

375

000 € (entreprise)

 

Remettre ou faire remettre ses déchets à tout autre que l’exploitant d’une installation agréée, en méconnaissance de l’article – L541.46

75

000 € au plus (pp)

2

ans

375

000 € (entreprise)

 
(pp) 2 ans 375 000 € (entreprise)   Les personnes morales peuvent êt re condamner aux

Les personnes morales peuvent être condamner aux même peines. Le montant de l’amende est alors multiplié par 5. L’emprisonnement est remplacé par la fermeture de l’installation.

57

ECOETHIC / Brigitte THIECK / www.ecoethic.fr /ATELIER IMS/ 25 JANVIER 2008

Les exemples de sanctions pénales Pollution des eaux

2008 Les exemples de sanctions pénales Pollution des eaux Pollution des eaux Amende Emprison nement

Pollution des eaux

Amende

Emprison

nement

–Art L216.6 Le fait de jeter, déverser ou laisser s’écouler dans les eaux superficielles, souterraines ou les eaux de la mer (…) directement ou indirectement, une ou des substances quelconque dont l’action ou les réactions entrainent, même provisoirement, des effets nuisibles sur la santé ou des dommages à la flore ou à la faune (…), est puni de …

Lorsque l’opération de rejet est autorisée par arrêté, les dispositions de cet alinéa ne s’appliquent que si les prescriptions de cet arrêté ne sont pas respectées.

18

000 € au

2

ans

plus (pp)

 

90

000 €

(entreprise)

–Art L432.2 Le fait de jeter, déverser ou laisser écouler dans les eaux mentionnées à l’article L 431-3, directement ou indirectement, des substances quelconques dont l’action ou les réactions ont détruit le poisson ou nui à sa nutrition, à sa reproduction ou à sa valeur alimentaire, est puni de

18

000 € au

2

ans

plus (pp)

 

90

000 €

(entreprise)

58

ECOETHIC / Brigitte THIECK / www.ecoethic.fr /ATELIER IMS/ 25 JANVIER 2008

Exemples de mesure sur les rejets

IMS/ 25 JANVIER 2008 Exemples de mesure sur les rejets Le pilier technique MES DCO PCI
Le pilier technique
Le pilier technique
MES

MES

DCO

DCO

PCI

PCI

pH

pH

COT

COT

COV

COV

…

59

ECOETHIC / Brigitte THIECK / www.ecoethic.fr /ATELIER IMS/ 25 JANVIER 2008

THIECK / www.ecoethic.fr /ATELIER IMS/ 25 JANVIER 2008 Changer les comportements nécessite Le pilier

Changer les comportements nécessite

Le pilier comportementale
Le pilier
comportementale
Du temps

Du temps

Favoriser l’appropriation

Favoriser l’appropriation

Une plan de communication

Une plan de communication

Des piqures de rappel

Des piqures de rappel

Donner « envie aux gens de changer »

Donner « envie aux gens de changer »

…

60

ECOETHIC / Brigitte THIECK / www.ecoethic.fr /ATELIER IMS/ 25 JANVIER 2008

4 – Les outils de mise en place et de suivi

ECOETHIC / Brigitte THIECK / www.ecoethic.fr /ATELIER IMS/ 25 JANVIER 2008 4 – Les outils de

61

ECOETHIC / Brigitte THIECK / www.ecoethic.fr /ATELIER IMS/ 25 JANVIER 2008

Réaliser le diagnostic : la chaine AAI

IMS/ 25 JANVIER 2008 Réaliser le diagnostic : la chaine AAI PR É CAUTION S ET

PRÉCAUTION S ET MOYENS DE PRÉVENTION

ACTIVITÉS -

OPÉRATIONS

ASPECT ENVIRONNEMENTAL (selon situation)

IMPACT

POTENTI

EL

COTATION

DE LIMPACT

SIGNIFICATIF

I

M

I

S

Total

62

ECOETHIC / Brigitte THIECK / www.ecoethic.fr /ATELIER IMS/ 25 JANVIER 2008

THIECK / www.ecoethic.fr /ATELIER IMS/ 25 JANVIER 2008 La sensibilité du milieu   Évaluation de la

La sensibilité du milieu

 

Évaluation de la sensibilité

 

Évaluation de la sensibilité

SOL ET SOUS-SOL

OUI

NON

   

FAUNE

OUI

NON

 

Nappe phréatique à proximité et/ou à faible profondeur.

   

Forte

proximité et/ou à faible profondeur.     Forte • Présence d’animaux sauvages (de toutes sortes).

Présence d’animaux sauvages (de toutes sortes).

   

Forte

à faible profondeur.     Forte • Présence d’animaux sauvages (de toutes sortes).     Forte

Point de captage d’eau potable à proximité du site.

     

Présence d’élevages à proximité.

     

Sol particulièrement perméable ou zone inondable.

   

Moyenne

perméable ou zone inondable.     Moyenne • Présence d’espèces protégées.    

Présence d’espèces protégées.

   

Moyenne

perméable ou zone inondable.     Moyenne • Présence d’espèces protégées.     Moyenne

Historique de pollution du sol ou du sous-sol.

     

Plaintes reçues.

     

Plaintes reçues.

   

Faible

• Plaintes reçues .     Faible   Faible
 

Faible

• Plaintes reçues .     Faible   Faible

EAU

OUI

NON

 

FLORE

OUI

NON

 

Cours d’eau proche.

     
• Cours d’eau proche.       • Présence d’espèces protégées (fleurs, arbres, …).  

Présence d’espèces protégées (fleurs, arbres, …).

     
d’eau proche.       • Présence d’espèces protégées (fleurs, arbres, …).      

Zone aquacole et/ou piscicole proche.

   

Forte

Présence de champs ou de cultures.

   

Forte

Période d’étiage importante et/ou fréquente.

     

Présence de bois, forêts, ….

     

Station d’épuration communale sensible.

   

Moyenne

• Station d’épuration communale sensible.     Moyenne • Plaintes reçues .     Moyenne

Plaintes reçues.

   

Moyenne

• Station d’épuration communale sensible.     Moyenne • Plaintes reçues .     Moyenne

Proximité d’une activité touristique ou de loisir aquatique.

         

Site situé en zone inondable.

   

Faible

• Site situé en zone inondable.     Faible Faible

Faible

• Site situé en zone inondable.     Faible Faible

Plaintes reçues.

       

AIR / ODEURS

OUI

NON

 

PAYSAGE / PATRIMOINE

OUI

NON

 

Zone fortement polluée par les fumées.

     

Proximité d’un monument historique (500 m).

   

Forte

   

Relief particulier entraînant une mauvaise circulation de l’air.

   

Forte

une mauvaise circulation de l’air.     Forte • Proximité de ruines historiques ou sites naturels.

Proximité de ruines historiques ou sites naturels.

     
 

Plaintes reçues.

   

Moyenne

  • Plaintes reçues .     Moyenne

Population/zone sensible à proximité ou sous vents dominants.

   

Moyenne

• Population/zone sensible à proximité ou sous vents dominants.     Moyenne  
 
 

Brouillards fréquents/denses.

     

Faible

• Brouillards fréquents/denses.       Faible

Zone particulièrement polluée par des odeurs.

   

Faible

• Zone particulièrement polluée par des odeurs.     Faible TRAFIC / TRANSPORT OUI NON  

TRAFIC / TRANSPORT

OUI

NON

 

Plaintes reçues.

     

Trafic routier important à proximité (autoroute).

   

Forte

   

BRUIT / VIBRATIONS

OUI

NON

 

Trafic ferroviaire important à proximité.

     

Zone sensible proche existante (hôpital, maison de repos, école, etc.).

     
maison de repos, école, etc.).       • Trafic aérien important à proximité.    

Trafic aérien important à proximité.

   

Moyenne

maison de repos, école, etc.).       • Trafic aérien important à proximité.    

Forte

Centre ville ou quartier à fort trafic à proximité.

   

Zone résidentielle, urbaine proche.

     

Plaintes reçues.

     

Règlement local particulier.

   

Moyenne

• Règlement local particulier.     Moyenne Faible    

Faible

   

Zone sujette à des mouvements vibratoires créés par l’envi- ronnement (entreprise ou organisme créant des vibrations).

   
vibratoires créés par l’envi- ronnement (entreprise ou organisme créant des vibrations).      
 

Plaintes reçues.

   

Faible

63

ECOETHIC / Brigitte THIECK / www.ecoethic.fr /ATELIER IMS/ 25 JANVIER 2008

THIECK / www.ecoethic.fr /ATELIER IMS/ 25 JANVIER 2008 Exemples d’aspects et d’impacts ACTIVITES PRODUITS -

Exemples d’aspects et d’impacts

ACTIVITES PRODUITS - SERVICES

ACTIVITES PRODUITS - SERVICES ASPECTS   IMPACTS

ASPECTS

ACTIVITES PRODUITS - SERVICES ASPECTS   IMPACTS
 

IMPACTS

(Cause)

(Effet)

Approvisionnement en eau des ateliers

Prélèvement d’eau souterraine

Epuisement de la nappe phréatique

Stockage

Fuite accidentelle lors du dépotage

Pollution de la rivière

d’hydrocarbures

Réchauffage des produits dans un four

Emission de fumée

Pollution de l’air

Production d’air comprimé

Emission de bruit

 

Nuisance

Stockage des fûts de produits chimiques

Contamination du sol

Destruction de la végétation

Approvisionnement en matières premières

Production de déchets d’emballages

Mis en décharge Pollution du sol

64

ECOETHIC / Brigitte THIECK / www.ecoethic.fr /ATELIER IMS/ 25 JANVIER 2008

Exemples de grille de cotations des impacts environnementaux

de grille de cotations des impacts environnementaux Impact + Maîtrise + Image + Sensibilité = /27

Impact + Maîtrise + Image + Sensibilité =

/27

Seuil pour un impact significatif = 20/27

 

IMPACT

   

MAÎTRISE

 

IMAGE

 

Forte

6 8 2 4
6
8
2
4

Gravité

potentielle

Fort

8 4 10 12
8
4
10
12

Respect

actuel des

exigences

Forte

   
   

SENSIBILITÉ

3 4

DU MILIEU

Fréquence

Forte =

3

des plaintes

reçues

1 2

Moyenne =

Faible =

2

1

Faible

Fréquence

Forte

Faible

Exigences

Fortes

Faible

Conséquence

Forte

 

potentielle

formalisées

sur l’image

65

ECOETHIC / Brigitte THIECK / www.ecoethic.fr /ATELIER IMS/ 25 JANVIER 2008

Exemple de réalisation d’un diagnostic de conformité réglementaire

réalisation d’un diagnostic de conformité réglementaire Conformité Actions de mise en conformité Texte O N NS

Conformité

Actions de

mise en

conformité

Texte

O

N

NS

P

Commentaires

Responsable

Moyens

Délai

66

ECOETHIC / Brigitte THIECK / www.ecoethic.fr /ATELIER IMS/ 25 JANVIER 2008

La traduction des exigences réglementaire en pratiques opérationnelles

Référence

N°

Synthèse

Traduction

Service ou

Bonnes

texte

Article

exigences

opérationnelle

personnes

pratiques

concernées

Service ou Bonnes texte Article exigences opérationnelle personnes pratiques concernées 67

67

ECOETHIC / Brigitte THIECK / www.ecoethic.fr /ATELIER IMS/ 25 JANVIER 2008

La mise en place d’une veille législative et réglementaire

Nouveau texte réglementaire ou législatif Innovation Nouvelle circulaire technologique Mises en demeure,
Nouveau texte
réglementaire ou
législatif
Innovation
Nouvelle circulaire
technologique
Mises en demeure,
réclamations
Analyse et synthèse par le
Responsable Environnement
Analyse et synthèse par le Responsable Environnement Réunion d’échange, traduction et diffusion des
Réunion d’échange, traduction et diffusion des nouvelles exigences
Réunion d’échange,
traduction et diffusion
des nouvelles exigences
traduction et diffusion des nouvelles exigences Mise à jour classeur concerné sur le site Plan d’action

Mise à jour classeur concerné sur le site

nouvelles exigences Mise à jour classeur concerné sur le site Plan d’action pour mise en conformité

Plan d’action pour mise en conformité sur le site

68

ECOETHIC / Brigitte THIECK / www.ecoethic.fr /ATELIER IMS/ 25 JANVIER 2008

THIECK / www.ecoethic.fr /ATELIER IMS/ 25 JANVIER 2008 Photographie de la gestion actuelle Nous Nous Niveau

Photographie de la gestion actuelle

Nous

Nous

Niveau de formalisation des pratiques et/ou règles

Référence

Commentaires

faisons

devrions

Texte ou

aujourd’hui

faire

 

exigence

69

ECOETHIC / Brigitte THIECK / www.ecoethic.fr /ATELIER IMS/ 25 JANVIER 2008

Les sources d’accès aux textes législatifs et réglementaires

Code permanent de l’environnement et des nuisances (Editions législatives)

Code DALLOZ, LAMY

Chambres syndicales : UIC, UIMM, …

Service juridique du groupe

Sites internet spécialisés :

www.legifrance.gouv.fr

groupe Sites internet spécialisés : www.legifrance.gouv.fr http://aida.ineris.fr www.ecologie.gouv.fr www.ademe.fr

http://aida.ineris.fr

www.ecologie.gouv.fr

www.ademe.fr

www.enviroveille.com

70

ECOETHIC / Brigitte THIECK / www.ecoethic.fr /ATELIER IMS/ 25 JANVIER 2008

Etablir le Programme de Management Environnemental

2008 Etablir le Programme de Management Environnemental Engagement • Préservation des ressources naturelles.

Engagement

Préservation des ressources naturelles.

Objectif

Diminution consommation d’eau.

Cible

Sur certains sites, diminuer de 15% par an.

Programme

Recyclage de l’eau.

Action

Installer un équipement pour recycler les eaux de rinçage du processus A pour les réutiliser dans le processus B.

71

ECOETHIC / Brigitte THIECK / www.ecoethic.fr /ATELIER IMS/ 25 JANVIER 2008

Exemple de Programme de Management Environnemental

2008 Exemple de Programme de Management Environnemental POLITIQUE (Objectifs) : ASPECT OBJECTIFS CIBLES

POLITIQUE (Objectifs) :

ASPECT

OBJECTIFS

CIBLES

ACTIONS

RESPONSABLES

DELAIS

MOYENS

72

ECOETHIC / Brigitte THIECK / www.ecoethic.fr /ATELIER IMS/ 25 JANVIER 2008

Suivre l’avancement des actions planifiées

JANVIER 2008 Suivre l’avancement des actions planifiées Déchets Eau Eaux usées Energie Transports % de déchets

Déchets

Eau

Eaux usées

Energie

Transports

% de déchets valorisés

Consommation d’eau en m3 par tonne de vrac fabriqué

Kg DCO rejetés par tonne de vrac fabriqué
Kg DCO rejetés par tonne
de vrac fabriqué
Consommation de gaz en kWh par m3 chauffé
Consommation de gaz en
kWh par m3 chauffé
Nombre de camions à réception pour 1 million de produits fabriqués
Nombre de camions à
réception pour 1 million
de produits fabriqués

Indicateurs

Environnement

kWh par m3 chauffé Nombre de camions à réception pour 1 million de produits fabriqués Indicateurs

73

ECOETHIC / Brigitte THIECK / www.ecoethic.fr /ATELIER IMS/ 25 JANVIER 2008

5 – Quelles aides mobilisables?

ECOETHIC / Brigitte THIECK / www.ecoethic.fr /ATELIER IMS/ 25 JANVIER 2008 5 – Quelles aides mobilisables?

74

ECOETHIC / Brigitte THIECK / www.ecoethic.fr /ATELIER IMS/ 25 JANVIER 2008

Les dépenses en environnement des entreprises

Investissement relevant de la protection de l’environnement

Base : 327 entreprises (source : BDPME, enquête conjoncture juin 2002)

(source : BDPME, enquête conjoncture juin 2002) Management environnemental Traitement des déchets ou

Management environnementalTraitement des déchets ou assainissement de sites pollués Economie d'énergie ou de ressources naturelles

Traitement des déchets ou assainissement de sites polluésManagement environnemental Economie d'énergie ou de ressources naturelles Prévention ou réduction de pollutions de

Economie d'énergie ou de ressources naturellesTraitement des déchets ou assainissement de sites pollués Prévention ou réduction de pollutions de tout type

Prévention ou réduction de pollutions de tout typeTraitement des déchets ou assainissement de sites pollués Economie d'énergie ou de ressources naturelles Autres

Autresde sites pollués Economie d'énergie ou de ressources naturelles Prévention ou réduction de pollutions de tout

ou réduction de pollutions de tout type Autres L’intégration de l’environnement améliorerait la

L’intégration de l’environnement améliorerait la pérennité de l’entreprise

75

ECOETHIC / Brigitte THIECK / www.ecoethic.fr /ATELIER IMS/ 25 JANVIER 2008

Les demandes des entreprises en matière d’aides

La Chambre de Commerce et d’Industrie / Chambre des Métiers se présente comme un interlocuteur privilégié des chefs d’entreprise au cas où ceux-ci désirent s’engager dans une démarche environnementale. 50% d’entre eux souhaiteraient être aidés par cette organisation dans leur démarche de protection de l’environnement et de maîtrise de l'énergie. L’ADEME est également perçue comme un acteur majeur de l’accompagnement des entreprises, à niveau égal avec la DRIRE (32% de dirigeants souhaitent être aidés par ces organisations). Viennent ensuite des acteurs comme les fédérations professionnelles (28%), les collectivités locales (26%) et dans une moindre mesure, les banques (10%) ou des consultants privés (8%).

Source TNS SOFRES : L’environnement et la maîtrise de l’énergie dans les PME Sondage réalisé auprès des chefs d’entreprises de 1 à 249 salariés - Janvier 2007

de l’énergie dans les PME Sondage réalisé auprès des chefs d’entreprises de 1 à 249 salariés
de l’énergie dans les PME Sondage réalisé auprès des chefs d’entreprises de 1 à 249 salariés

76

ECOETHIC / Brigitte THIECK / www.ecoethic.fr /ATELIER IMS/ 25 JANVIER 2008

Les différentes catégories d’aides financières mobilisables

catégories d’ai des financières mobilisables Opérations collectives Diagnostic Etude de faisabilité

Opérations collectives

Diagnostic Etude de faisabilité Bilan Ex. : ISO 14001
Diagnostic
Etude de faisabilité
Bilan
Ex. : ISO 14001

Recherche appliquée Phase de pilote

Aides à l’embauche

Recherche appliquée Phase de pilote Aides à l’embauche Exploitation Ressource Investissement Aménagement Amont

Exploitation

Ressource

Investissement

Aménagement
Aménagement

Amont

Aval

Technologies propres

77

ECOETHIC / Brigitte THIECK / www.ecoethic.fr /ATELIER IMS/ 25 JANVIER 2008

Les principaux acteurs et organismes compétents

Union Européenne; DRIRE(opération collectives); ADEME; Conseil Régional (FRAC : Conseil Régional d’Aide au Conseil,…); Conseil Général; Agence de l’eau; CCI…

Conseil,…); Conseil Général; Agence de l’eau; CCI… Administrations décentralisée Administrations centrales
Administrations décentralisée Administrations centrales Groupes de discussions Établissements publics
Administrations
décentralisée
Administrations
centrales
Groupes de discussions
Établissements
publics
Groupements
Associations
professionnels
Portails
Bureaux d’études et
Cabinets spécialisés

78

ECOETHIC / Brigitte THIECK / www.ecoethic.fr /ATELIER IMS/ 25 JANVIER 2008

6 – Echanges / discussion

ECOETHIC / Brigitte THIECK / www.ecoethic.fr /ATELIER IMS/ 25 JANVIER 2008 6 – Echanges / discussion

79

ECOETHIC / Brigitte THIECK / www.ecoethic.fr /ATELIER IMS/ 25 JANVIER 2008

ECOETHIC / Brigitte THIECK / www.ecoethic.fr /ATELIER IMS/ 25 JANVIER 2008 ANNEXE 1 80

ANNEXE 1

80

ECOETHIC / Brigitte THIECK / www.ecoethic.fr /ATELIER IMS/ 25 JANVIER 2008

Annexe 1 : termes et définitions de la norme ISO 14001:2004

Annexe 1 : termes et définitions de la norme ISO 14001:2004 1. organisme Compagnie, société, firme,

1. organisme Compagnie, société, firme, entreprise, autorité ou institution, ou partie ou combinaison de celles-ci, à responsabilité limitée ou d’un autre statut, de droit public ou privé, qui a sa propre structure fonctionnelle et administrative.

NOTE : dans les organismes constitués de plusieurs unités opérationnelles, une unité isolée peut être définie comme un organisme.

2. environnement

Milieu dans lequel un organisme fonctionne, incluant l’air, l’eau, la terre, les ressources naturelles, la flore, la faune, les êtres humains et leurs interrelations.

3. aspect environnemental

Elément des activités, produits ou services d’un organisme susceptible d’interactions avec l’environnement.

NOTE : Un aspect environnemental significatif a ou peut avoir un impact environnemental significatif.

4. impact environnemental

Toute modification de l’environnement, négative ou bénéfique, résultant totalement ou partiellement des aspects environnementaux d’un organisme.

5. performance environnementale

aspects

environnementaux.

NOTE : Dans le contexte des systèmes de management environnementaux, les résultats peuvent être mesurés par rapport

Résultats

mesurables

du

management

d’un

organisme

de

ses

à la politique

environnementale de l’organisme, les objectifs environnementaux et les cibles environnementales.

81

ECOETHIC / Brigitte THIECK / www.ecoethic.fr /ATELIER IMS/ 25 JANVIER 2008

Annexe 1 : termes et définitions de la norme ISO 14001:2004

6. politique environnementale

Expression formelle par la direction à son plus haut niveau de ses intentions globales et des orientations de l’organisme relatifs à sa performance environnementale.

7.

objectif environnemental

 

But

environnemental

général

qu’un

organisme

se

fixe,

cohérent

avec

la

politique

environnementale.

8. cible environnementale

Exigence de performance détaillée, pouvant s’appliquer à l’ensemble ou à une partie de l’organisme qui résulte des objectifs environnementaux, et qui doit être fixée et réalisée pour atteindre ces objectifs.

9. système de management environnemental

Composante du système de management d’un organisme utilisée pour élaborer et mettre en œuvre sa politique environnementale et gérer son/ses interaction(s) avec l’environnement.

NOTE 1 : Un système de management est un ensemble d’exigences reliées entre elles utilisé pour établir une politique et des objectifs et atteindre ces objectifs.

NOTE 2 : Un système de management inclut la structure organisationnelle, les activités de planification, les responsabilités, les pratiques,

activités de planification, les responsabilités, les pratiques, les procédures, les procédés et les ressources. 82

les

procédures, les procédés et les ressources.

82

ECOETHIC / Brigitte THIECK / www.ecoethic.fr /ATELIER IMS/ 25 JANVIER 2008

Annexe 1 : termes et définitions de la norme ISO 14001:2004

10. amélioration continue

Processus récurrent d’enrichissement du système de management environnemental afin d’obtenir des améliorations de la performance environnementale globale en cohérence

avec la politique environnementale de l’organisme.

NOTE : Le processus ne nécessite pas d’être appliqué dans tous les domaines d’activité simultanément.

dans tous les domaines d’activité simultanément. 11. audit du système de management environnemental

11. audit du système de management environnemental

Processus systématique, indépendant et documenté permettant d’obtenir et d’évaluer des preuves d’audit de manière objective afin de déterminer dans quelle mesure les critères

d’audit du système de management environnemental définis par l’organisme sont respectés.

12. partie intéressée

Individu ou groupe concerné ou affecté par la performance environnementale d’un

organisme.

13. prévention de la pollution

Utilisation de procédés, pratiques, matériaux ou produits ou énergie pour empêcher, réduire

ou

tout type de polluant ou déchet afin de réduire les impacts environnementaux négatifs.

maîtriser (séparément ou par combinaison) la création, l’émission ou la décharge de

NOTE : La prévention de la pollution peut inclure la réduction ou l’élimination à la source, les modifications de procédés, produit

ou service,

traitement et valorisation par

l’utilisation efficace des ressources, la substitution de matériaux et d’énergie, ré-utilisation, récupération,

recyclage.

83

ECOETHIC / Brigitte THIECK / www.ecoethic.fr /ATELIER IMS/ 25 JANVIER 2008

ECOETHIC / Brigitte THIECK / www.ecoethic.fr /ATELIER IMS/ 25 JANVIER 2008 ANNEXE 2 84

ANNEXE 2

84

Des enjeux aux actions et aux acteurs Enjeux pour l’entreprise Objectifs de L’entreprise face à

Des enjeux aux actions et aux acteurs

Enjeux pour l’entreprise Objectifs de L’entreprise face à ces enjeux Idée d’actions à mettre en
Enjeux pour l’entreprise
Objectifs de
L’entreprise face à
ces enjeux
Idée d’actions à
mettre en œuvre
Acteurs
concernés
ECOETHIC / Brigitte THIECK / www.ecoethic.fr /ATELIER IMS/ 25 JANVIER 2008

ENJEU : « ce que l’on peut gagner ou perdre, dans une compétition, une entreprise » (Robert) - Ce sur quoi la coopérative peut/doit agir.

85

ECOETHIC / Brigitte THIECK / www.ecoethic.fr /ATELIER IMS/ 25 JANVIER 2008

Les objectifs de la mise en place d’une démarche environnementale?

de la mise en place d’une démarche environnementale? Objectifs court terme Objectifs moyen terme Objectifs

Objectifs court terme

Objectifs moyen terme

Objectifs long terme

86

ECOETHIC / Brigitte THIECK / www.ecoethic.fr /ATELIER IMS/ 25 JANVIER 2008

Les freins liés à la mise en place d’une démarche environnementale?

à la mise en place d’une démarche environnementale? Niveau d’importance * faible ** fort *** très

Niveau

d’importance

* faible ** fort *** très fort

FREINS

87

ECOETHIC / Brigitte THIECK / www.ecoethic.fr /ATELIER IMS/ 25 JANVIER 2008

Les moteurs dans la mise en place d’une démarche environnementale?

dans la mise en place d’une démarche environnementale? Niveau d’importance * faible ** fort *** très

Niveau

d’importance

* faible ** fort *** très fort

MOTEURS / ATOUTS

88

ECOETHIC / Brigitte THIECK / www.ecoethic.fr /ATELIER IMS/ 25 JANVIER 2008

ECOETHIC / Brigitte THIECK / www.ecoethic.fr /ATELIER IMS/ 25 JANVIER 2008 ANNEXE 3 89

ANNEXE 3

89

ECOETHIC / Brigitte THIECK / www.ecoethic.fr /ATELIER IMS/ 25 JANVIER 2008

Administrations centrales

/ATELIER IMS/ 25 JANVIER 2008 Administrations centrales Nom Description Adresse MEDD Ministère de

Nom

Description

Adresse

MEDD Ministère de l'Écologie et du Développement Durable Rubrique "Sites et Sols Pollués"

www.ecologie.gouv.fr

 

Documents, Études, Rapports

Gestion des Sites Pollués

IFEN - Institut Français de l'Environnement

www.ifen.fr

MSSF Ministère de la Solidarité de la Santé et de la Famille Rubrique "Santé et environnement"

www.sante.gouv.fr

 

Plan National Santé et Environnement

Observatoire des pratiques de l'évaluation des risques sanitaires dans les études d'impact

ASN

Autorité de Sûreté Nucléaire Rubrique "La Gestion des déchets radioactifs"

www.asn.gouv.fr

Les sites pollués par des substances radioactives

90

ECOETHIC / Brigitte THIECK / www.ecoethic.fr /ATELIER IMS/ 25 JANVIER 2008

Administrations décentralisées

IMS/ 25 JANVIER 2008 Administrations d é centralis é es Nom Description Adresse DDASS Directions

Nom

Description

Adresse

DDASS

Directions Départementales des Affaires Sanitaires et Sociales

 

www.sante.gouv.fr/sites_regionaux/index.htm

 
 

DIREN

Directions Régionales de l'Environnement

www.ecologie.gouv.fr/article.php3?id_article=1294

DRASS

Directions Régionales des Affaires Sanitaires et Sociales

 

www.social.gouv.fr/htm/minister/dd-dr/index.htm

 
 

DRIRE

Direction Régionale de l'Industrie, de la Recherche et de l'Environnement

www.drire.gouv.fr

EPF

Établissements Publics Fonciers (liste des EPF régionaux) :

 
   

AFTPR - Agence Foncière et Technique de la Région Parisienne

 

www.aftrp.org/html/index.php

   
 

EPF Lorraine

www.epf-lorraine.fr

 

EPF Normandie

www.epbs.fr

 

EPF Nord - Pas-de-Calais

www.epf-npdc.fr

 

EPF Provence - Alpes - Cote-d'Azur

62-64 avenue de la Canebière 13001 Marseille

 
 

EPORA - Établissement Public Ouest - Rhône-Alpes

www.reseau-patrimoine.net/

 

article.php3?id_article=37

 

SPPPI

Secrétariats Permanents pour la Prévention des Pollutions Industrielles

www.spppi.org

91

ECOETHIC / Brigitte THIECK / www.ecoethic.fr /ATELIER IMS/ 25 JANVIER 2008

Établissements publics

/ATELIER IMS/ 25 JANVIER 2008 É tablissements publics Nom   Adresse ADEME www.ademe.fr  

Nom

 

Adresse

ADEME

www.ademe.fr

 

Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Énergie

 

Agences de

Agences de Bassin

www.lesagencesdeleau.fr

l'Eau

 

Agence Française de Sécurité Sanitaire de l'Environnement et du Travail

 

AFSSET

www.afsset.fr

   

ANDRA

Agence Nationale pour la gestion des Déchets RAdioactifs

www.andra.fr

BRGM

Géosciences pour une Terre durable

www.brgm.fr

 

Adresses Régionales

www.brgm.fr/implant_reg.htm

CCIP

Chambre de Commerce et d'Industrie de Paris

www.environnement.ccip.fr/icpe_sites/index.htm

CEMAGREF

www.cemagref.fr

 

La Recherche pour l'Ingénierie de l'Agriculture et de l'Environnement

 

CNRSSP

Centre National de Recherche sur les Sites et Sols Pollués

www.cnrssp.org

 

Évaluation Environnementale, Déchets et Matériaux et Sols pollués

 

EEDEMS

www.eedems.com

   

GISFI

www.gisfi.prd.fr

Groupement d'Intérêt Scientifique sur les Friches Industrielles

GIS SOL

http://gissol.orleans.inra.fr

 

Groupement d'Intérêt Scientifique Sols

 

INERIS

www.ineris.fr

Institut National de l'Environnement Industriel et des Risques

INRA

www.inra.fr

 

Institut National de la Recherche Agronomique

 

IRSN

www.irsn.org

Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire

POLESSP

www.polessp.org/

 

Pôle de Compétence Sites et Sédiments Pollués

 

RE.CO.R.D

www.record-net.org

Réseau Coopératif de Recherche sur les Déchets

92

ECOETHIC / Brigitte THIECK / www.ecoethic.fr /ATELIER IMS/ 25 JANVIER 2008

Groupements professionnels Associations et groupes de discussion

professionnels Associations et groupes de discussion Nom Adresse FNADE Fédération Nationale des

Nom

Adresse

FNADE

Fédération Nationale des Activités de la Dépollution et de l'Environnement

www.fnade.com

UCIE

Union des Consultants et Ingénieurs en Environnement

 

www.ucie.org

UPDS

 

www.upds.org

 

Union Professionnelle des Entreprises de Dépollution de Sites

 

Nom

Adresse

AFITE

Association Française des Ingénieurs et Techniciens de l'Environnement

www.afite.org

AFNOR Association Française de Normalisation

 

www.afnor.fr

APESA

 

www.apesa.asso.fr

 

Association Pour l'Environnement et la Sécurité en Aquitaine

 

CNRI

Centre National des Risques Industriels

 

www.cnri-bourges.org

UCPIE

Union des Centres Permanents d'Initiative pour l'Environnement

www.environnement-dev-educ.net

Nom

Thématique

Adresse

BioremediationGroup

Bioremédiation

 

http://bioremediationgroup.org

GroundWater

Eaux Souterraines

www.groundwater.com

 

Hydrogéologie Environnement Pollution Sol Nappe Eau souterraine Air ESR EDR Risques environnementaux

 

ModHydroPo