Vous êtes sur la page 1sur 10

ORDRE DES INGÉNIEURS DU QUÉBEC

SESSION DE MAI 2014

Toute documentation permise Calculatrices : modèles autorisés seulement Durée de l’examen : 3 heures

14-ÉC-4 GESTION EN GÉNIE

Question 1 (15 points)

Le tableau suivant présente les durées (semaines) des activités. Présentez un réseau de projet. Calculez la durée prévue du projet, identifiez le chemin critique.

Calculez la probabilité de terminer le projet dans 40 semaines.

Calculez la probabilité de terminer le projet dans 30 semaines.

Activité

Prédécesseur

Temps

Temps

Temps

 

Optimiste

Réaliste

Pessimiste

A

-

7

9

14

B

A

2

2

8

C

A

8

12

16

D

A

3

5

10

E

B

4

6

8

F

B

6

8

10

G

C, F

2

3

4

H

D

2

2

8

I

H

6

8

16

J

G, I

4

6

14

K

E, J

2

2

5

Question 2

(15 points)

Julie Bastien vient tout juste de débuter sa carrière d’acheteur chez Les Pièces Automobiles de la Rive Sud, un important détaillant de pièces de rechange pour les camions et véhicules de promenade. Désirant faire sa marque dans l’entreprise, elle entreprend de négocier un contrat offrant des rabais sur quantité avec Huile Nette inc., un important distributeur de filtres à l’huile pour moteur.

Au regard de ce nouveau contrat, Julie doit placer une commande chez Huile Nette inc. pour le filtre modèle 235XL qui a une demande annuelle de 5 000 unités. Le prix unitaire sans rabais pour le filtre modèle 235XL est de 35 $ par unité. Le coût d’une commande est de 125 $ et les frais annuels de stockage correspondent à 12 % de la valeur des produits stockés.

En prenant soin de bien montrer les étapes de votre démarche, déterminez la taille de lot qu’elle devrait commander, si elle désire minimiser le coût total de gestion des stocks.

Question 3. (12 points) Oisome est une entreprise de fabrication de cabane d’oiseaux de conceptions uniques, fort populaires chez les ornithologues amateurs. Leur modèle le plus en demande est l’Hirondelle 6. Les ventes de ce modèle ne cessent de croître et Carole, la propriétaire, s’interroge sur la capacité de production de son procédé de fabrication et d’emballage de ce modèle. Elle vous a donc confié le mandat d’analyser ses méthodes de travail. Voici les informations que vous avez recueillies à la suite d’une étude par chronométrage du procédé.

Opérations du procédé d’assemblage et d’emballage.

 

Facteur

 

Employé(s) affecté(s)

Temps observé moyen

d’allure

 

A. Couper les pièces

1.50

minutes / cabane

85

%

Pierre et Annie (30 % de son temps)

B. Coller et visser les pièces

3.85

minutes / cabane

90

%

Claude et Annie (70 % de son temps)

C. Poncer la cabane (finition)

1.65

minutes / cabane

88

%

Bernard

D. Inspecter

35 secondes / cabane

110

%

John

E. Emballer

2.15

minutes / caisse*

100

%

Gisèle

Notes : Chaque caisse comprend 6 cabanes. Le taux de majoration considéré pour l’ensemble des ressources affectées au procédé est de 15 %.

3.1.

Complétez le tableau suivant (7 points)

 

Temps normal (min. / cabane)

Temps standard (min. / cabane)

Cycle de production (min. / cabane)

Cadence (cabane / hr)

Taux

Opérations

d’occupation

 

A.

         

B.

         

C.

         

D.

         

E.

         

3.2. Suggérez trois moyens d’augmenter de la capacité de ce processus. (5 points)

QUESTION 4

(14 points)

L’entreprise québécoise, TSP (Tennis Sport Passion), fabrique et distribue des balles de tennis sur le marché nord-américain. Le processus de production des balles de tennis est pratiquement entièrement automatisé, ce qui permet à TSP de fabriquer plus de 5 millions de balles par année. Les balles sont des sphères en caoutchouc, remplies d’air. Elles sont recouvertes de feutre. Leur composition peut varier en fonction du type de joueur que va les utiliser (jouer loisir, régulier ou intensif, adulte ou jeune). La différence se fera surtout au niveau de la longévité. Les balles de compétition sont en effet le plus souvent à pression, avec une qualité de rebond et de jeu optimale, mais une durée de vie assez limitée (de l’ordre de deux ou trois matches chez des joueurs de compétition).

de deux ou trois matches chez des joueurs de compétition). La balle de tennis doit avoir

La balle de tennis doit avoir un diamètre compris entre 63.50 et 66.68 mm, et sa masse doit varier entre 56,7 et 58.5 grammes. Lâchée d’une hauteur de 254 cm et tombant sur une base en béton, la balle doit rebondir entre 134.62 et 147.32 cm. 1

Chez TSP le respect de la qualité des produits est très important et plusieurs tests sont effectués pour contrôler les différentes caractéristiques des produits.

Le feutre est testé par échantillonnage statistique à la réception de la matière première;

Un contrôle statistique des procédés est effectué pour contrôler le poids des balles;

Un contrôle statistique des procédés est effectué pour contrôler la taille des balles;

Un contrôle statistique des procédés est effectué pour contrôler la hauteur à laquelle la balle rebondie;

Un contrôle exhaustif est effectué avant l’expédition pour s’assurer que les contenants sont hermétiques et qu’ils contiennent bien trois balles chacun.

L’usine de production opère 5 jours par semaine, de 8 h 00 à 18 h 00. Pour une journée de 10 heures de travail, 10 échantillons sont prélevés et testés en laboratoire. Le tableau suivant présente les données recueillies au cours des deux dernières journées concernant le poids des produits.

1 Information tiré du site : http://fr.wikipedia.org/wiki/Tennis

Heure 8 h 00 9 h 00 10 h 00 11 h 00 12 h
Heure
8 h 00
9 h 00
10 h 00
11 h 00
12 h 00
13 h 00
14 h 00
15 h 00
16 h 00
17 h 00
8 h 00
11 h 00
12 h 00
13 h 00
14 h 00
15 h 00
16 h 00
17 h 00
Moyenne
h 00 14 h 00 15 h 00 16 h 00 17 h 00 8 h
h 00 14 h 00 15 h 00 16 h 00 17 h 00 8 h

9 h 00

57.4

10 h 00

57.8

Max - Min

Max - Min

Obs. 1

57.8

57.4

58.0

57.0

58.3

57.5

57.7

57.5

56.8

58.5

57.6

57.1

58.5

57.7

57.2

57.2

57.2

56.8

57.5

1.7

Obs. 2

Obs. 3

Obs. 4

Moyenne

Max - Min

57.9

57.5

57.8

57.75

0.33

58.0

58.4

58.1

57.96

1.00

57.6

57.5

57.5

57.65

0.46

57.5

56.7

57.4

57.16

0.72

57.0

58.1

57.6

57.73

1.24

57.0

57.4

57.2

57.27

0.44

57.7

56.5

57.3

57.30

1.13

57.3

57.2

58.6

57.66

1.40

57.5

57.4

57.6

57.33

0.76

57.0

57.5

57.7

57.67

1.47

57.9

58.0

57.6

57.76

0.42

58.6

57.9

57.7

57.88

1.21

57.8

57.4

57.1

57.52

0.74

57.6

57.3

57.2

57.31

0.48

57.8

58.0

57.3

57.92

1.23

57.4

57.6

57.4

57.52

0.32

58.2

57.8

57.2

57.62

1.04

57.1

57.2

56.8

57.10

0.38

57.5

58.1

57.3

57.54

0.95

57.6

57.8

57.9

57.54

1.07

57.6

57.6

57.5

57.56

1.6

1.8

1.8

57.3 57.54 0.95 57.6 57.8 57.9 57.54 1.07 57.6 57.6 57.5 57.56 1.6 1.8 1.8
57.3 57.54 0.95 57.6 57.8 57.9 57.54 1.07 57.6 57.6 57.5 57.56 1.6 1.8 1.8
57.3 57.54 0.95 57.6 57.8 57.9 57.54 1.07 57.6 57.6 57.5 57.56 1.6 1.8 1.8

4.1. Calculez les limites inférieures et supérieures de contrôle pour la carte des moyennes et pour la carte des étendues. (4 points)

4.2. Le processus étudié était-il sous contrôle lors de la prise des données? Justifiez votre réponse à l’aide des variables pertinentes. (6 points)

Carte des Moyennes 58.40 58.20 58.00 57.80 57.60 57.40 57.20 57.00 56.80 56.60 56.40 56.20
Carte des Moyennes
58.40
58.20
58.00
57.80
57.60
57.40
57.20
57.00
56.80
56.60
56.40
56.20
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
LIC
LSC
Moyennes
Moyenne des moyennes

2.50

2.00

1.50

1.00

0.50

0.00

Carte des Étendues

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
LIC
LSC
Étenduess
Moyenne des étendues

4.3. L’acheteur responsable du feutre hésite entre deux fournisseurs. Le premier à récemment obtenu la certification ISO 9001 : 2000, alors que le second n’a jamais entamé les démarche pour une telle certification. Quel est, selon vous, l’avantage concurrentiel du premier fournisseur? Bien justifier votre réponse. (4 points)

QUESTION 5 (20 points)

Pour chacune des questions suivantes, veuillez encercler la bonne réponse (2 points par bonne réponse; il n’y a pas de pénalité pour une mauvaise réponse).

I Les concepteurs PERT ont opté pour une approximation de la distribution normale pour représenter les durées d’une activité.

Vrai

Faux

II

La durée prévue du projet est de 50 unités de temps. Le chemin critique est 1, 2 et 3.

L’écart-type de cette activité :

Activité

Écarts-types

1

5

2

3

3

1

L’écart-type de projet sera :

III

Dans la gestion de projet, il est souvent nécessaire de compromettre un objectif pour une

autre.

Vrai

Faux

IV

Lequel des énoncés suivants nest pas lié aux trois objectifs du projet?

a)

le temps

b)

les données

c)

le calendrier

d)

les coûts

e)

la performance

V

Le gestionnaire de projet est responsable de:

a)

l'organisation

b)

l'équipe du projet

c)

le client du projet

d)

le superviseur immédiat du chef de projet

e)

toutes ces réponses

VI Quel est le but principal de créer une structure de découpage d’un projet (SDP)?

a) d'élaborer le plan du projet sous forme de graphique

b) pour s'assurer tâches importantes ne sont pas négligés

c) afin que tous les membres de l'équipe peuvent voir ce sur quoi les autres travaillent

d) d'attribuer des numéros budget à des tâches

e) d'identifier les relations priorité importante

VII

Lequel des énoncés suivants ne figuraient pas dans le texte comme une convention pour

estimation de l'avancement des tâches?

a) 50% lorsque la tâche est démarré et un autre 50% quand il est complété

b) 100 pour cent lorsque la tâche est terminée et 0% avant cette tâche

c) en utilisant le ratio du coût dépensé au coût total prévu

d) en utilisant le rapport du temps consacré à la durée totale prévue

e) toutes ces réponses ont été mentionnées

VIII La préparation des déclarations de revenus (communément appelée Rapport d’impôt)

offert par les cabinets comptables constitue un service parce que le « produit » est en grande

partie

intangible.

Vrai

Faux

IX

Une entreprise qui fabrique un produit dont la demande est très variable et difficile à

prévoir aura tout avantage à opter pour une stratégie de nivellement dans l’élaboration de sa

planification globale de production (PGP).

Vrai

Faux

X

Une

entreprise

qui

augmente

le

nombre

et

la

valeur

de

ses

extrants

augmente

nécessairement sa productivité.

Vrai

Faux

QUESTION 6 (24 points)

 

I.

On reconnaît en général que le juste-à-temps comporte plusieurs avantages, mais plusieurs auteurs estiment que le juste-à-temps a aussi des impacts négatifs dans les entreprises. Indiquez deux impacts négatifs du juste-à-temps. Bien préciser chaque impact négatif fourni. (6 points)

II

Identifiez 3 facteurs qui contribuent directement à une réduction du niveau des stocks (tous

types de stocks) dans l’entreprise. (6 points)

III Un projet quinquennal devrait générer des flux de trésorerie annuels respectifs de

15 000$, 25 000$, 30 000$, 20 000$ et 15000$ au cours des cinq prochaines années. Le coût de

sa mise en œuvre s’élèvera à 50 000$. Si le taux de rendement requis est de 20%, calculez le

VAN (Valeur Actualisée Nette) en actualisant les flux de trésorerie. (6 points)

IV

L’équipe de projet du Tournoi de soccer de la Montérégie a déterminé les risques

potentiels suivants pour son projet :

On craint que certains arbitres ne se présentent pas aux matchs.

On appréhende de bagarres.

On redoute qu’une erreur d’arbitrage ait un impact sur le résultant d’un match.

On craint que certains parents affichent des comportements violents.

On appréhende que le stationnement ne possède pas une capacité suffisante.

On craint les blessures graves.

Que recommanderiez-vous à l’équipe de projet à propos de tous ces risques? Pourquoi? (6 points)