Vous êtes sur la page 1sur 1

Cojocaru Filipiuc OOASAF p.

23

La fusion de lacier

Ltape de fusion prend en compte le passage la charge mtallique de ltat dagrgation liquide, la
formation de laitier et la dphosphoration du bain mtallique, mesure quelle se forme.

Ltape de fusion dure plus que la moiti de la priode dlaboration dans le four, dans cette tape se
consommant 60-80% de la quantit dnergie lectrique ncessaire pour llaboration dune charge, en
rfrence la parte du fluxe technologique dlaboration de lacier qui se droule dans le four (mais pas
les traitements mtallurgiques qui se droulent lextrieur du four).

La dure de ltape de fusion dpend du niveau de prparation de la charge, larrangement spatial des
tabliers du charge, la puissance du transformateur, le mode dutilisation du transformateur, la drobade
de drangements, la composition chemique de la charge mtallique, le degr de contamination de la
charge (rouille, oxydes, sable, etc.).

La composition chimique de la charge mtallique une influence significatif sur la dure de ltape de
fusion. Ainsi, la plupart dlments chimiques diminuent la temprature de la ligne liquidus la table
2/O1 -, afin quun acier avec haute degr dalliage qui contient jusqu 50% lments chimique dalliage,
aura la temprature de la ligne liquidus du diagramme dquilibre Fe-C moins avec prs 100 degrs
Celsius que la temprature dun acier non alli.

Table 2/O1

Linfluence, dans le sens de la diminution, de certains lments chimiques de la composition chimique de


la charge mtallique, sur la temprature de la ligne liquidus du diagramme dquilibre Fe-C.

La limite maxime de la
Diminution de la temprature concentration de llment
Dnomination du llment de la ligne liquidus, en degrs C, chimique considr, pour lequel
chimique par 1% lment chimique on a considr la diminution de
accompagnant du fer la temprature de la ligne
liquidus, en %
C 80,0 1
Si 14,0 5
Mn 4,0 23
Ni 2,6 20
Cr 1,4 15
Mo 1,2 10
Al 3,4 10
S et P 35,0 2

Pour la fusion, on descend les lectrodes jusqu prs de la charge, par commandes manuelles, on ferme
la porte, et aprs on connecte le four a le rseau lectrique travers de la bobine de choc aux les fours de
capacit faible et moyenne et travers de linterrupteur dhaute tension, aux les fours dhaute capacit.

Si larc lectrique est stable mme au dbut de la fusion, on introduit en circuit linstallation de
rgulation automatique des lectrodes, utilisant une moyenne tension. On augmente aprs,
progressivement, la puissance active jusqu deux tiers de la puissance du transformateur.