Vous êtes sur la page 1sur 14

L.M.D-S.T.

Dynamique du point

Exercice 1:

Un corps de masse m 1 = 3,2 kg se déplace vers l’ouest à la vitesse de 6,0 m/s. Un autre corps différent, de masse m 2 = 1,6 kg, se déplace vers le nord à la vitesse de 5,0 m/s. Les deux corps entrent en interaction. Au bout de 2s, le premier corps se déplace dans la direction N 30° E à la vitesse de 3,0 m/s. Représenter puis calculer :

a)- La quantité de mouvement totale des deux particules avant et après les 2s. b)- Le changement de quantité de mouvement de chaque particule, ainsi que les forces d’interaction. c)- Le changement de vitesse de chaque particule. d)- La grandeur et la direction de la vitesse du deuxième corps.

grandeur et la direction de la vitesse du deuxième corps. v  v '  45
v  v '  45
v 
v '
45

Exercice2:

Un corps de masse m = 5 kg se déplace à une vitesse v = 30 m/s. Il tape sur une plaque de métal à un angle de 45° par rapport à l’horizontale. Il rebondit avec le même vitesse et le même angle (voir figure). Si le temps de l’interaction est de 2 s. 1- Quelle est la variation de la quantité de mouvement de ce corps 2- Quelle est la force moyenne qui lui a été appliquée.

2- Quelle est la force moyenne qui lui a été appliquée. Exercice 3 : On considère

Exercice 3 :

On considère le système représenté par la figure ci-contre .La masse m 1 peut glisser sans frottements sur un plan incliné faisant un angle α avec l’horizontale. La masse m 2 peut glisser sur le plan horizontal caractérisé par les coefficients de frottement statique µ s = 0.6 et dynamique µ g =0.5. Le fil est inextensible, les masses de la poulie et du fil sont négligeables.

On Donne: α =30 0 m 2 =2kg g= 10m/s 2 m 2 m 1
On Donne:
α =30 0
m 2 =2kg
g= 10m/s 2
m 2
m 1
On Donne: α =30 0 m 2 =2kg g= 10m/s 2 m 2 m 1 

1- Calculer la valeur minimum de m 1 pour laquelle le système se met en mouvement.

2- Représenter, dans ce cas, les forces appliquées à chacune des masses.

Echelle : 1 cm

les forces appliquées à chacune des masses. Echelle : 1 cm 4 N 3- Pour m

4 N

3- Pour m 1 =4kg, déterminer l’accélération a de chaque masse et la tension T du fil.

- 17 -

F. MEKIDECHE CHAFA, A. CHAFA, A. DERBOUZ, A. DIB, M. HACHEMANE, F. KAOUAH

L.M.D-S.T.

Dynamique du point

Exercice4:

On considère le mouvement d’une particule de masse m = 100g, sur une piste de rayon R = 1m. Le contact particule/piste présente la caractéristique suivante:

s = 0,5777, 1°)- Quelle est la valeur minimale m de l’angle , pour laquelle la particule, posée sur la piste, reste en équilibre ? 2°)- En un point N de la piste repéré par l’angle N = 60°, la particule a une accélération a = 2,8m/s², et une vitesse v = 1m/s², on demande de déterminer la

, et de représenter les forces

force de contact C

agissant sur la particule à l’échelle : 1cm 0,5N. 3°) Déduire le coefficient de frottement dynamique µ d .

y A O D θ x B R C
y
A
O
D
θ
x
B R
C

dynamique µ d . y A O D θ x B R C  Exercice 5

Exercice 5 :

Deux corps identiques (A) et (B) de masse M A =M B =2kg, en contact l’un avec l’autre reposent sur un plan horizontal (voir figure) : coefficients : statique μ S =0.4 et dynamique μ D inconnu. On applique au corps (A) une force oblique F faisant un angle α=30° avec l’horizontale. 1 0 ) Quelle force F minimale faut-t-il appliquer au corps (A) pour rompre l’équilibre du système. 2 0 ) a) Représenter qualitativement les forces appliquées aux corps (A) et (B) séparément. b) Déterminer, dans ces conditions, la force de contact entre les deux corps (A) et (B). 3 0 ) On applique une force F de module égal à 30N, les corps (A) et (B) démarrent en même temps avec une accélération a= 4m/s 2 qui reste constante tout au long du mouvement. a) Déterminer la composante C x de la force de contact exercée par le plan sur les deux corps. b)En déduire le coefficient de frottement dynamique μ D .

déduire le coefficient de frottement dynamique μ D .  F A B α - 18
déduire le coefficient de frottement dynamique μ D .  F A B α - 18
déduire le coefficient de frottement dynamique μ D .  F A B α - 18
déduire le coefficient de frottement dynamique μ D .  F A B α - 18
 F A B α
F
A
B
α

- 18 -

F. MEKIDECHE CHAFA, A. CHAFA, A. DERBOUZ, A. DIB, M. HACHEMANE, F. KAOUAH

L.M.D-S.T.

Dynamique du point

Exercice 6 :

Un corps A de masse m A =2Kg, repose sur un corps B de masse m B = 3Kg. L’ensemble repose sur une table horizontale. On admettra que les dimensions de la

table et du corps B sont telles que A ne puisse pas quitter le dessus de B, et B le

dessus de la table, dans l’intervalle de temps :

0

t

80s.

Une force horizontale et de direction fixe, variant suivant la loi F t αt

(= 0,5N/s), est appliquée au corps B.

Le contact (corps B)/(table) est caractérisé par les coefficients de frottements :  s =
Le contact (corps B)/(table) est caractérisé par les coefficients de frottements :
 s =  d = 0,5. Le contact (corps A)/ (corps B) est, lui parfaitement lisse.
1°)- Déterminez l’instant t 0 de la rupture de l’équilibre (instant ou le système se
met en mouvement.
2°)- Dessinez qualitativement les forces appliquées à l’instant t 1 = 30s :
- au corps A tout seul ;
– au corps B tout seul, – au système (A+B).
3°)- Déterminez, puis dessinez, les forces appliquées au corps B tout seul à
l’instant t 2 = 60s.
Echelle :
1cm
10N.
A
F(t)
B
Exercice 7 :
Une masse m = 0,5 kg glisse avec frottement sur un plan horizontal
suivant une trajectoire rectiligne Ox. Cette masse est constamment soumise à son
poids P
et à la force de contact C qu’exerce le plan sur elle. En plus, à partir de t
= 2s, une troisième force F t  variable, constamment dirigée vers les x positifs, est
appliquée sur cette masse. Il en résulte un mouvement dont l’accélération a(t) est
donnée sur la figure ci dessous. A l’instant initial t = 0 s, la vitesse de la masse
est V 0 = 1m/s.
V
a (m/s 2 )
8
F(t)
6
x
4
O
2
t
(s)
0
1°)- Déterminer l’instant où V = 2m/s

2°)- Tracer le graphe V(t) pour 0s

Echelles :

1 cm

t 0,5 s ;

4s ;

1 cm

0,5 m/s.

3°)-a- Ecrire la relation fondamentale de la dynamique appliquée à m pour t3s.

-b- Sachant que le coefficient de frottement dynamique entre la masse m et le

plan est

D = 0,1, représenter les forces qui agissent sur la masse m à t = 4s.

Echelle :

1cm

1N ;

on prendra

g

=

10 m/s².

- 19 -

F. MEKIDECHE CHAFA, A. CHAFA, A. DERBOUZ, A. DIB, M. HACHEMANE, F. KAOUAH

L.M.D-S.T.

Dynamique du point

Donner l’expression analytique de F t pour t 3s.

Exercice 8 :

Deux blocs A et B de même masse M, sont reliés par un ressort parfait de constante de raideur K. L’ensemble est disposé sur un plan horizontal (voir figure). Les frottements entre le plan et les masses sont caractérisés par s et g . On donne :

M = 1kg ;  s = 0,5 ;  g = 0,4 ; K
M = 1kg ;
 s = 0,5 ;
 g = 0,4 ;
K = 200N/m
et
g = 10m/s².
F
K
A
B
Le ressort n’étant ni comprimé ni tendu, on applique une force F
sur le corps A.
1°)- Quelle force F 0 minimum faut-il appliquer au bloc A pour qu’il se mette
en mouvement?
2°)- Pour F = F 0 , calculer et représenter à l’échelle: 1cm  2N , les forces
agissantes sur A et B. On gardera la même échelle pour tout l’exercice
3°)- Pour quel déplacement minimum de la masse A, la masse B se met-elle
en mouvement ?
4°)- Calculer et représenter les forces agissantes sur les deux blocs A et B
juste avant que B ne se mette en mouvement.
5°)- A s’étant mis en mouvement, il se déplace alors à vitesse constante sur
x = 2.5 cm. Calculer et représenter les forces agissants sur les deux blocs A et B.
Exercice 9:
Un corps de masse M est relié à un corps de masse m = 2 kg par
l’intermédiaire d’un fil inextensible de masse négligeable. Un ressort K=150N/m de
masse négligeable est attaché à la masse m et au mur.
1°)- Dans le cas où on néglige les frottements de la masse m sur le plan
horizontal, calculer littéralement l’accélération prise par le système ainsi que la
tension du fil.
2°)- Les frottements n’étant plus négligeables et le ressort n’étant pas
tendu, quelle est la valeur maximum de la masse M à suspendre pour que le système
reste au repos? La valeur du coefficient de frottement statique est  s =0,8
3°)- On prend maintenant une masse M = 3 kg et le ressort est étirée de
10cm, calculer à cette position l’accélération du système et la tension du fil
sachant que le coefficient de frottement dynamique est  d =0,25.
k m
k
m

M

- 20 -

F. MEKIDECHE CHAFA, A. CHAFA, A. DERBOUZ, A. DIB, M. HACHEMANE, F. KAOUAH

L.M.D-S.T.

Dynamique du point

Exercice 10:

Un fil inextensible de masse négligeable passe dans la gorge d’une poulie de masse négligeable. On accroche aux extrémités du fil deux masses m A et m B assimilées à des points matériels, glissant sur des plans inclinés d’angles et (voir figure). Les coefficients de frottements statique s et dynamique d sont les mêmes sur les deux plans.

On donne : m B = 1 kg, m A m B , = 30°, = 45°, s = 0.5, d = 0.3 et g = 10 m/s 2 .

1-

2- Quelle est la valeur de m A pour rompre l’équilibre ? 3- Donner la valeur de la tension du fil. 4- Le système est maintenant en mouvement, avec m A = 0.3 kg, trouver l’expression de l’accélération du système. Calculer cette accélération.

Représenter qualitativement les forces agissant sur chacune des masses.

A B  
A
B
 V 0 M 0 a 0 r 0 d 1 M 1  V
V
0
M
0
a 0
r 0
d 1
M 1
V
1
B    V 0 M 0 a 0 r 0 d 1 M 1

Exercice 11 :

Une comète, venant de l’espace interplanétaire, rentre dans le champ d’attraction terrestre puis s’éloigne. Sa trajectoire est donnée sur la figure suivante. Si V 0 est sa vitesse dans la position M 0 , déterminer sa vitesse V 1 lorsqu’elle se trouve à la distance d 1 la plus proche de la terre.

trouve à la distance d 1 la plus proche de la terre. Exercice 12 : Une

Exercice 12 :

Une masse m accrochée à une ficelle qui passe par un trou placé au centre d’une table horizontale. La masse tourne sans frottement sur la table, sa trajectoire est un cercle de rayon R 1 et sa vitesse angulaire est 1 . On diminue le rayon du cercle en tirant sur la ficelle d’une longueur r quelle est la nouvelle vitesse angulaire 2 . Même question si on augmente le cercle de la même longueur.

question si on augmente le cercle de la même longueur. - 21 - F. MEKIDECHE –

- 21 -

F. MEKIDECHE CHAFA, A. CHAFA, A. DERBOUZ, A. DIB, M. HACHEMANE, F. KAOUAH

L.M.D-S.T.

Dynamique du point

Exercice 13 :

Un satellite fait le tour de la terre toutes les 98 minutes à une altitude moyenne de 500 km. Sachant que le rayon de la terre est R = 6.4 10 6 m. 1- Calculer la masse de la terre. 2- A quelle altitude, par rapport à la surface de la terre, il aura une accélération de la pesanteur g = 4.5 m/s 2 ?

Exercice 14 :

de la pesanteur g = 4.5 m/s 2 ? Exercice 14 : Un satellite de masse

Un satellite de masse m 1 est en orbite autour de la terre, de masse M et de rayon R, à une distance r 1 . 1- Donner l’expression de l’accélération de la pesanteur g de ce satellite en fonction de g 0 accélération de la pesanteur à la surface de la terre, R et de l’altitude h du satellite. 2- Un autre satellite de masse m 2 est en orbite autour de la terre à une distance r 2 . Etablir la relation liant les périodes de rotation de ces deux satellites en fonction des rayons de leurs orbites (3 ème loi de Kepler). 3- Si le rayon du premier satellite est R et celui du deuxième est 4R, quelle est le rapport entre leur période.

deuxième est 4R, quelle est le rapport entre leur période. Exercice15 : On considère un point

Exercice15 :

On considère un point matériel de masse m qui glisse sans frottements, sur une demi- sphère de rayon R, de centre O, posée sur le plan horizontal xOy, l’axe Oz étant vertical ascendant (voir figure). A l’instant t = 0 s, la masse est abandonnée sans vitesse initiale, en un point M du plan xOz défini par l’angle θ o = (Oz, OM). 1°)- Faire le bilan des forces s’exerçant sur la masse m. En déduire que le mouvement s’effectue entièrement dans le plan xOz. 2°)- Calculer la vitesse et l’accélération de m en coordonnées polaires. 3°)- Calculer le moment cinétique de m par rapport à O. En appliquant le théorème du moment cinétique, Trouver une équation différentielle régissant θ(t).

Trouver une équation différentielle régissant θ(t) . 4°)- Retrouver cette dernière équation à partir de la

4°)- Retrouver cette dernière équation à partir de la relation fondamentale de la dynamique.

z M (m) θ O x’ x y
z
M
(m)
θ
O
x’
x
y
fondamentale de la dynamique. z M (m) θ O x’ x y - 22 - F.

- 22 -

F. MEKIDECHE CHAFA, A. CHAFA, A. DERBOUZ, A. DIB, M. HACHEMANE, F. KAOUAH

USTHB 1ère année ST

Faculté de Physique Corrigé de la série dynamique

Année 2011-2012 Sections 16 à 30

M. Hachemane (usthbst10@gmail.com), A. Dib et A. Chafa

Exercice 1

Données : m 1 = 3 . 2 kg , v 1 = 6 . 0 m/s 0uest, m 2 = 1 . 6 kg , v 2 = 5 . 0 m/s Nord, t = 2 s , v 1 = 3 . 0 m/s N 30 ° E.

A chaque étape, on fait d’abord la somme ou la différence vecto riel géométriquement.

p T a) p 1
p T
a)
p 1

p 2

v’ 1 v 1 p’ 1 p 1 b) c)
v’ 1
v 1
p’ 1
p 1
b) c)
v’ 2 d)
v’ 2
d)

v 2

Un calcul avec l’échelle donne : a) p T = 20 . 8 kg.m/s , b) p 1 = ∆p 2 = 25 . 4 kg.m/s et F 12 = F 21 = 12 . 7 N

c)

On donne maintenant un calcul analytique :

a) Représentation : p T = p 1 + p 2 = m 1 v 1 + m 2 v 2 . Système isolé p T = p T .

v 1 = 7 . 9 m/s et v 2 = 15 . 8 m/s , d) v 2 = 15 . 0 m/s

Calcul : p 1 = 19 . 2 kg.m/s , p 2 = 8 kg.m/s et p T = p 2 + p 2 2 = 20 . 8 kg.m/s

b)

1

Représentation : p 1 = p 1 p 1 . Comme p T = 1 + p 2 = p T =p 2 p 2 = (p 1 p 1 ) =p 2 = p

p

1

1

= p

1

2

et

F 21 = p

t

2

=

F

12

F 12 = p

t

Calcul : p 1 = m 1 v 1 cos α i + m 1 v 1 sin α j et p 1 = m 1 v 1 i . Donc p 1 = m 1 (v 1 cos α + v 1 ) i + m 1 v 1 sin α j et p 2 = m 1 (v 1 cos α + v 1 ) i m 1 v 1 sin α j

p 1 = 24 i + 8 . 3 et p 1 = ∆p 2 = (24) 2 + (8 . 3) 2 = 25 . 4 kg.m/s

j

F 12 = 12 i + 4 . 2 j =

c) Représentation : La même que celle de p car p 1 = m 1 v 1 et p 2 = m 2

F 21 et F 12 = F 21 = p 1

2

= 12 . 7 N

v

2

Calcul : v

d) Représentation : v 2 = v 2 + ∆

1 = p

1

=

m

1

p

1

m

2

= (v 1 cos α + v 1 ) i + v 1 sin α j = 7 . 5 i + 2 . 6 j et v 1 = p 1 = 7 . 9 m/s

m

1

= m 2 v 1 = 15 i 5 . 2 j et v 2 = m 2 v 1 = 15 . 8 m/s

1

m

1

m

v

2

2 = p

v

2

m

2

Calcul :

v 2 = 15 i 0 . 2 j et v 2 = 15 2 + 0 . 2 2 = 15 . 0 m/s

Exercice 2 Données µ s = 0 . 6 , µ g = 0 . 5 , α = π , m 2 = 2 kg , g = 10 m/s 2 1. Les forces agissant sur m 1 sont ( P 1 , C 1 , T 1 ). Celles agissant sur m 2 sont ( P 2 , C 2 , T 2 ).

6

C 2

-T 2 T 2 m 2 -T 1 C 1 T 1 P 2 Y’
-T 2
T 2
m
2
-T 1
C
1
T
1
P
2
Y’
m
1
y
0’
x
P
1
x’
0

C 1 est perpendiculaire au plan incliné car il n’y a pas de frotte ments.

C 2 = C 0 (limite de l’équilibre) est inclinée vers la droite pour l’une des deux raisons suivantes :

il y a équilibre, donc C 2 = P 2 + Appliquons la RFD aux deux masses :

m 2 essaye de glisser vers la gauche et C 0 s’oppose à ce glissement.

T 2 .

Système m 1 Système m 2 P 1 + C 1 + T 1 =
Système m 1
Système m 2
P 1 +
C 1 + T 1 = 0
P 2 +
C 2 + T 2 = 0
O ′ x ′ :
T 1
= m 1 g
sin α
Ox :
= T 2
C 0x
O ′ y ′ :
C 1
= m 1 g
cos α
Oy :
= m 2 g
C 0y

Masses négligeables du fil et de la poulie :

m 1 g sin α = µ s m 2 g m 1 = µ s m 2 ,m 1 = 2 . 4 kg 2. On doit déterminer toutes les forces et représenter les fo rces réelles (non leurs composantes) aux bons points d’application :

T 2 = T 1 . Limite de l’équilibre

C

0x

= µ s

C

0y

= µ s m 2 g . On trouve

sin α

1

P 1

P 2 =

= m 1 g = 24 N ,

C

1

= m 1 g cos α = 20 . 79 N ,

T

1

= m 1 g sin α = 12 N .

C

0y

= m 2 g = 20 N ,

C

0x

= µ s m 2 g = 12 N ,

C

0

= 23 . 32 N ,

T

2

= 12 N

Il suffit de refaire la représentation de la première question mais en respectant l’échelle. Remarquez les points d’appli - cation des forces. Les composantes de C 2 peuvent être représentées en trait pointillé pour respecte r cette échelle (les composantes des forces de contact sont des projections math ématiques, elles n’existent pas réellement).

3. Donnée m 1 = 4 kg > 2 . 4 N . On a un glissement vers la gauche et C 2 est inclinée vers la droite car sa composante

C 2x doit être dans le sens contraire du mouvement (frottements) . Les autres forces gardent les mêmes directions.

Système m 1 Système m 2 P 1 + C 1 + T 1 =
Système m 1
Système m 2
P 1 + C 1 + T 1 = m 1
a
P 2 + C 2 + T 2 = m 2
a
1
2
Ox ′ : m 1 g sin α −
T 1
= m 1 a 1
Ox :
T 2
− C x
= m 2 a 2
Oy ′ :
C 1
= m 1 g cos α
Oy :
C
= m 2 g
y
C x
= µ g
C y
= µ g m 2 g

Masses négligeables du fil et de la poulie :

( Ox ) + (Ox) m 1 g sin α µ g m 2 g = (m 1 + m 2 ) a a =

T 2 = T 1 = . Fil inextensible a 1 = a 2 = a .

T

g m 1 sin α µ g m 2 = 1 . 67 ( m 1 + m 2 )

m

s

2

( Ox ′ ) ⇒ T 1 = m 1 (g sin α − a
( Ox ′ ) ⇒
T 1
= m 1 (g sin α − a ) = g
m 1 m 2
m 1 + m
(sin α + µ g ) =
2
Exercice 3
Données m = 100 g , R = 1 m , µ s = 0 . 5777 , g = 9 . 81 ms − 2
0
P

13 . 33 N

P
P

1. C’est la limite de l’équilibre P + C 0 = 0 C 0 = P

Axe normal : mg sin θ m = C 0n . Axe tangentiel : mg cos θ m = C 0t = µ s C 0n = µ s mg sin θ m . Donc tan θ m = 1 s = 1 . 731 .

Donc θ m = 59 . 98

2. La particule a surement été lâchée d’un angle θ < θ m = 59 . 98 car elle est en mouvement. Elle arrive à θ N = π

avec l’accélération a = 2 . 8 ms 2 et la vitesse v = 1 ms 1 . Dans ce cas, on a :

µ

3

P

+ C = m a (On suppose que µ g n’est pas donné)

Axe

Détermination de C t :

normal : mg sin θ N + C n = ma n = m v 2 C n = m g sin θ N + v 2 = 0 . 95 N 1 . 9 cm

R

R

2 Axe tangentiel mg cos θ N − C t = ma t = m
2
Axe tangentiel mg cos θ N − C t = ma t = m a 2 − v 2
R
C t = mg cos θ N − m a 2 − v 2 2 = 0 . 23 N → 0 . 46 cm
R
C
C
3. On peut alors déterminer µ g =
n = 0 . 24
t
C ⊥ =
C
Exercice 4
Données m = 2 kg , µ s = 0 . 4 , α = π , g = 9 . 81 m/s 2
6
C 0
C
C
0A
F
0
C 0B
F 0
F
C AB
C BA
P B
P AB
P A
P AB

1. On considère les deux masses comme un seul système. A la lim ite de l’équilibre on a

P + C 0 + F = 0 P = 2 m g et

Axe Ox :

C

0x

C

0y

= µ s

C

0y

.

F x =

C

0x

= µ s

F cos α = µ s

C

0y

2

Axe Oy :

( Ox) µ s (Oy ) F (cos α µ s sin α) 2 µ s mg = 0 F =

2.a. Forces sur A : F , P A , C A (action du sol qui s’oppose au mouvement), C AB (B empêche A de se déplacer). Forces sur B : P B , C B (action du sol qui s’oppose au mouvement), C BA (A pousse B pour le déplacer).

2.b. Pour A : F + m g + C A +

Ox pour (A) : F cos α

Oy

A la limite de l’équilibre, on a

Les équations de (B ) donnent directement C

3.

3.a. Considérons les deux corps comme un seul système F + 2 m g + C = 2 m a

F y

+ 2 mg

C 0y

= 0 F sin α + 2 mg =

C 0y

µ

(cos αµ

s

s sin α) 2 mg = 23 . 57 N

C

AB

C AB =

0. Pour B : m g + C B +

C BA =

0 avec C BA =

= C

BA

= mg

By

C AB

C Ax C AB = 0 et Ox pour (B ) :

C

Bx

C Ay = 0 et Oy pour (B ) : C

By

= µ s

C Ay et C

Bx

= µ s C

BA

pour (A) : F sin α mg +

Ax

C

= µ s mg = 7 . 85 N =

Données F = 30 kgm/s 2 , a = 4 m/s 2

Ox : F cos α

3.b. Oy

d’où µ d =

Exercice 5 Données m A = 2 kg , m B = 3 kg , α = 0 . 5 N/s , F ( t ) := αt , µ s = 0 . 5 , µ d = 0 . 5 , g = 10 m/s 2 .

C

x

= 2 ma =

C y

C x = F cos α 2 ma = 9 . 98 N

= 0 =

: F sin α 2 mg +

C y = F sin α + 2 mg = 54 . 24 N

C x / C y = F cos α 2 ma / F sin α + 2 mg = 0 . 18

0 0 B 0 0
0
0
B
0
0
F sin α + 2 mg = 0 . 18 0 0 B 0 0 1.
F sin α + 2 mg = 0 . 18 0 0 B 0 0 1.

1. Système (A + B ) à la limite de l’équilibre :

( m A + m B ) g + C 0 + F 0 = 0

Ox :

Oy :

C

C

0x

C

0y

= αt 0

= ( m A +

m B ) g

t 0 = µ s (m A + m B ) g = 50 s

α

C

0x

= µ s

0y

2. Pour t 1 = 30 s , on a un équilibre simple. Pour chaque système on doit avoir Σ F = 0 . D’où (l’unité pour toutes les

force est le N ) :

Corps A seul : P A = m A g j = 20 j , C AB

P A = 20 j , F 1 = αt 1 i = 15 iet C = αt 1 i + g (m A + m B ) j =

15 i + 50 j

Corps A et B : P = (m A + m B ) g j = 50 j , F 1 = αt 1 i et C = αt 1 i + g (m A + m B ) j

3. A t 2 = 60 s , le corps B glisse sur le sol et par rapport au corps A avec lequel il n’a pas de frottements. Autrement

dit, le corps A reste au repos et n’est pas entraîné par B car il n’est soumis qu’aux forces verticales P A et Corps A seul : P A = m A g j = 20 j , C AB = P A = 20 j

Corps B

RFD pour B : P B +

Ox :

Oy : m B g m A g +

= P A = 20 j

C AB =

Corps B seul : P B = m B g j = 30 j , C BA =

C AB .

seul : P B = m B g j = 30 j , C BA =

C BA +

F 2 + C = m a et

= ma

C y

= 0

C

x

C AB = = µ d

P A = 20 j , F 2 = αt 2 i = 30 i et C

C y

F 2 C x

C y

= g (m A + m B ) = 50 N et

C

x

P B = 30 N 3 cm ,

F

2

= µ d g (m A + m B ) = 25 N C = g (m A + m B ) 1 + µ d = 55 . 9 N

2

En résumé :

Pour dessiner la force réelle C , il est plus facile de dessiner ces composantes (

2 . 5 cm ) en tirets pour rappeler qu’elles ne sont pas des forces réel les mais des composantes mathématiques. Exercice 6 Données : m = 0 . 5 kg , v 0 = 1 m/s .

= 30 N 3 cm , C = 5 . 59 N 5 . 59 cm ,

C y

= 50 N 5 cm ,

C x

= 25 N

3

> 1. v ( t ) − v (0) = A (0 , t, a

> 1. v ( t ) − v (0) = A (0 , t, a
> 1. v ( t ) − v (0) = A (0 , t, a
> 1. v ( t ) − v (0) = A (0 , t, a
>
>

1.

v

(t ) v (0) =

A (0 , t, a ) 1 = A (0 , t, a ) 1

= A (0 , 1 , a ) + A (3 , t, a ) = 1

+

a

=

4 (t 3) + 3 = 4 t 9 . On doit résoudre

 

2 1 (3 + a ) (t 3). L’équation de a est

1 = 1 + 2 (3 + 4 t 9) (t 3) 2 t 2 9 t + 7 = 0 . Les solutions sont {[ t = 1 . 0 s ] , [ t = 35 s ]} mais la première n’est pas acceptable car on a pris t > 3 s .

2. Graphe de v (t )

1

t (s ) a m/s 2 [0 , 1] − 1 (constante) v (m/s )
t
(s )
a m/s 2
[0 , 1]
− 1 (constante)
v
(m/s
)
Droite entre v 0 = 1 et v (1) = 0
MRUR
[1 , 3]
0 (constante)
Droite entre v (1) = 0 et
Repos
0 (t < 2 ), C x et F (t > 2 )
t = 3 s
discontinue
v (3) = 0
Mouvement
limite de l’équilibre
C 0x et F (3)
Forces sur Ox : frottements C x
t > 3 s
droite
parabole
glissement
C x et F ( t )

Avant t = 1 s , le mouvement est retardé jusqu’à l’arrêt par C x . On peut calculer µ d dans cette phase µ d =

/ C y =

m | a | /mg = 0 . 1 . Entre 1 s et 2 s , le corps reste au repos sous l’action de P + C = 0 . Après 2 s , la force F commence à

agir mais elle n’est pas assez grande pour faire glisser le co rps. A t = 3 s , l’accélération fait un saut et le corps demarre, c’est la limite de l’équilibre C 0 + P + F 0 = 0. Après 3 s , c’est la phase de glissement P + C + F = m a . 3.a. Pour t > 3 s , la masse glisse dans le sens positif v > 0 . RFD : P + C + F = m

Sur Ox :

3.b. A t = 4 s , a = 7 m/s 2 avec µ D = 0 . 1 et g = 10 m/s 2 . Donc

C x

a

C y

C x + F = ma . Sur Oy : mg +

C y

= 0 . Glissement :

C x

= µ D

= µ D mg

P = C y = 5 N ,

C

x

= µ D mg = 0 . 5 N et F = ma +

C

x

= 4 N . ( C = (0 . 5) 2 + 5 2 N = 5 . 02 N )

3.c. Pour t > 3 s , on a a = 4 t 9 , F = ma +

3.d. Détermination de µ s :

D’après le graphe de v (t ) , entre t = 0 s et t = 1 s , on a mouvement décéléré jusqu’à ce qu’elle s’arrête avec un e

accélération a = 1 m/s 2 due uniquement à

= ma = 0 . 5 N ce qui donne bien µ d = ( ma ) = 0 . 1 . Entre t = 1 s

et t = 2 s , la masse est au repos v = 0 m/s . A partir de t = 2 s , la force commence à agir mais la masse reste immobile jusqu’à t = 3 s où elle commence à glisser. Donc t = 3 s correspond à la limite (rupture de l’équilibre). D’où :

RFD : P + C 0 + F (3) =

Exercice 7 Données M = 1 kg , µ s = 0 . 5 , µ g = 0 . 4 , k = 200 N/m , g = 10 m/s 2 .

C

x

C x

et C x = mgµ D . Donc F = 2 t 4 en (N ).

mg

0x

C

0y

=

0 ⇒ −

C

0x

+ F (3) = 0 et mg +

C

0y

= 0 . Donc µ s =

C

F (3) mg

= 0 . 4 .

0
0

0

⇒ − C 0 x + F (3) = 0 et − mg + C 0

4

1.

Comme le ressort n’est ni comprimé ni tendu, on a T = 0 N . A la limite de l’équilibre, on écrit P + C 0 + F 0 = 0

avec

2. Pour A, on a

C

0x

= µ s

C

0y

. Les projections donnent

C

0y

P A =

C

0y

= Mg = 10 N 5 cm ,

= Mg et

F 0 =

C

0x

F 0 =

0x

C

= 5 N 2 . 5 cm

= µ s Mg = 5 N .

Pour B , on a

3.

x = 2 cm . La force F doit augmenter avec pour garantir une accélération nulle et une vitesse constante :

P

B

= Mg = 10 N 5 cm ,

C B =

C

By

= P = 10 N 5 cm .

Quand A se déplace, le ressort est comprimé et la même force de rappel agit sur chaque masse T = kx avec

T

Pour A, on a P A + C A + F + T = M a = 0 (vitesse constante).

Sur Oy :

Sur Ox :

Pour B , on a P B + C B T = M a = 0 (car T = kx = 4 N

Sur Oy :

Sur Ox : C

4. et 5. Le corps B commence à ce déplacer quand C B =

Pour B , on a P B +

sur Oy :

Sur Ox :

= µ s Mg = 5 N 2 . 5 cm et

C Ay = Mg = 10 N 5 cm

Ax

C

C By

Bx

= Mg = 10 N 5 cm .

= T = 4 N 2 cm .

C B 0y

C

B 0x

C B 0

= Mg = 10 N 5 cm

= µ g Mg = 4 N 2 cm , T