Vous êtes sur la page 1sur 33

B

i b li o t h è q u e

de

l a

Lé t j i s l a

t ’ur

H

ô te l

du

G ouvernem ent,

••

Québec.1 - 1 -

6 2

DERNIER RESTE DU MAIRE

58e

PROGRÊ/dugolfe

.

.

.

(1904)

No

8

.

.

.

RIMOUSKI,

.

.

26

.

MAI

.

.

.

796?

-

.

/

.

Le numéro :

m tm

m

l

ANNEE

RÉUNIES

À

ST-FABIEN

Les Chambres de Commerce élisent les officiers de la régionale du BSL

n

M

>

De

n o m b re u x

%

&

81 r

m

X

%

Ë# M

M

M

feS

/1

te :

b

'

dem andé

de

ré su m e r,

/

g

I

%*.

-

)

de le u r

UN LIVRE

BLANC

SUR LE

BARRAGE

la

1

I

I

8

v ille

m

 

m

 

'■•xi'Ci

 

n

 

i

M

 

B

m

de

R im o u s k i

nous

o n t

bénéfice,

le

p ro je t

d ’a m é lio ra ­

0.10

c ito y e n s

p o u r

tio n

du

systèm e

d ’a p p ro visio n n e m

e n t

d'eau

q u i

a

été

e n tre p ris-

p a r

la

présente

a d m in is tra tio n

m

u n ic ip a le ,

et

q u i,

a près

a v o ’r

été

encore

réalisé,

é té

nous

to ta le m e n t

a

causé

des

corrigés.

ennuis

très

sé rie u x

q u i

n ’o n t

pas

 

I.'o n

se

ra p p e lle ra

sans

d o u ­

N

ous

avons

donc

p a r

la

sui­

te

que

la

iè re

p ro cé d u re

te

procédé

à

la

dem ande

de

p re m fu t

sources

approuvée

tre

celle

connaî­

d’a p p ro visio n ­

de

nos

soum issions

tre

grande

p u b liq u es,

su rp rise

et

à to u t

et

n o ­ en

 

nem ent

possibles,

avec

le u r

tenant

com pte

des

plu s

basses

 

co

û

t

e s tim a tif.

P our

ce

 

p re ­

soum issions,

nous

nous

som m es

 

a

m

ie

r

tra v a il,

le

co n se il

a

au ­

rendus

à

l ’évidence

que

nous

ne

 

to

risé

la

m aison

P iette,

A u d v

p

o u v io n s

 

ré a lis e r

le

p ro je t

p o u r

 

S

- ,

a

i m

-

&

L

cp in a y, de Q uébec

firm e

de

un

co û t

m o in d re

que $1,080,000.-

   

grande ré p u ta tio n

qui,

au

cours

00.

 
 

de

1958,

f it

les

études

et

les

N ous

avons

recours

 

recom m andations

de

nouveau

à

un

a v o ir p ro je t

d’em ­

 

dans

un

ra p p o rt

contenues vo lu m in e u x

p ru n t

a d d itio n n e l

do

$160,000.-

lequel

a

été

to u t

récem m ent

00

p o u r

les

m êm es

fin s ,

et

ce

rè ­

 

■;

e n tiè re m e n t

p u b lié

dans

les

gle m e n t

fu t

égalem ent

a p p ro u ­

 
 

jo

u rn a u x

lo ca u x.

vé,

encore

p ar

une

très

fo rte

Il

ne

fa it

aucun

d o u te ,

à

la

m a jo rité

 

par

to u te

la

p o p ula ­

 

le

c tu re

de

ce

ra p p o rt,

que

le

tio n .

®

ALPHONSE MICHAUD, P R É S I D E N T

 

p

ro je t

de

la

“ N

e ig e ttc "

é ta it

Dès

que

nous

fûm es

en

m esu­

 

to

u t

désigné,

p a rtic u liè re m

e n t

re

de procéder, nous avons ch a r­

 

du

p o in t

de

vue

économ ique.

n o tre

 

p ro c u re u r

de

fa ire

p ré ­

 

NEUF

CHAMBRES

 

PRESENTES

 

L ’on

conseil

d iscu ta

lo nguem

l’o p p o rtu n ité

ent

au

p a re r,

p a r

d e v a n t

n o ta ire ,

les

su r

de

c o n tra ts

nécessaires,

c o m p o rta n t

 

fa

ire

p ré p a re r

les

et

de-

to

u te s

les

g a ra n tie s ,

p o u r

la

b o n ­

 
 

RE FLET DE LA VIE REGIONALE

 

\ is

de

ce

p ro je t

p la n s par

des

in ­

ne

e xécution

de

nos

tra v a u x .

 
 

génieurs

de

l’e x té rie u r.

Cepen­

N ous

 

a vio n s

l ’in te n tio n

de

 

P

résidé

p a r

M .

S y lv ie

de

la

B erubé,

 

o u v e rte

vers

les

d e u x

heures,

 

a-

 

que

c'est

l'in te n tio n

des

citoyens

 

d e v a n t

les

p ro te s ta tio n s

d

o n n e r

 

la

s u rv e illa n c e

des

tr a

 

O 'A m qu i.

p ré sid e n t

rég io n a le

près

que

des

m ots

 

de

bie n ve nu e

 

de

ce tte

rég io n

de

se

d o te r

au

d a n t. de

M

G

n o tre

in g é n ie u r

du

tem ps,

va

g

u x

à

é n ie ur

une

m ais

firm e

encore

locale

ic i

d ’in

in

n o tre

ries

Has

le

me

C h am bres S t-L a u rc n t

con g rè s a v a it

de

et

a n n ue l

lie u

à

S

C o m m e rce

de

de

t F abien,

la

cet

du

G aspésic,

o rg a n is ­

d i­

le

!

u re n t

e

ta

tes

été

adressés

le

neufs m a ire

a u x

re pré sen ­

présen- j

;

|

M .

la

des p a r

n ts

lean

cham bres

le

de

S t-F a b ie n .

p ré sid e n t

de

G agnon,

C h a m b re

M .

E m m

 

plus

M

résu m é

p o rta n te s

o

v ite

d 'u n

te l

ensuite

les

C h a m b re s

organism e.

un p lu s de

C aron

fit

b re f' irn- Com - s 'a t­

à

des

a c tiv ité s

des

l'é ch e lle

.

ble a in s i

conom iser

v a rie r

a ro n ,

q u i

d 'e ffe c tu e r

p e rm

de

e ttre

une

25

se

ce

à

d é cla ra tra v a il,

la

v ille

capa­ p o u r

d’é­

som m e

à

pouvant

il

$50,000.00,

génieur, I\I. G aron, p ro te sta

giq u e m e n t,

ble

d

é fin itiv e m

éner­

capa­

se

d é c la ra n t

et

de

s u rv e ille r

e n t

les

d ’acce p te r

D e

tra v a u x .

m

anche

21

m ai.

 

locale,

 

anuel

j

m crcc,

 

p ro v in c ia le ,

 

fu

t

décidé

de

lu i

c o n fie r

 

tra ­

n

o uveau

 

le

co n se il

acquiesça

à

A p rè s

l'in s c rip tio

n

des délégués. j

du

du

collège,

congrès

la

fu t

1-tov et

si(fcn t

oar

M .

^ g io n a l.

S y lv io "M c

B é ru b é.

L io n e l

pré-

C a ron .

ta

rd a n t

en

p a rtic u lie r

aux

cours

 

v a il,

q u 'il

e ffectua

au

ce

cours

de

la

dem ande

de

M .

G

ca r

sa

.:

pre m

la

g ra n d e

è re

s a lle

séance

j

vic

(e

s b e rb ro o b e ,

o ccasion

la

re p ré s e n ta it F é d é ra tio n

a

cct-

p ro v in -1

 

que

année,

^

la

F édération organise chaque

à

M on tré a l.

des

l'U n iv e rs ité

des

de

!

tie n tio n

se cré ta ire s

l'h iv e r

Dès

1959.

que

les

p la n s

et

d evis

a ro n sans

s u b s ta n tie lle

p ro p o sitio n

te

la

p e rm e tta it

dou­

fi

une v ille .

é co n om ie

 

cia le

et.

en

p a rtic u lie r,

le

D r

G é ­

 

cham bres.

11

p a ria ,

p o u r

fin ir,

lu

re

n t

te rm in é s

n o tre

in g é n ie u r

   

ra rd

l.e te m lre , p ré sident,

em pêché

   

p ro ch a in

lieu

à

congrès a nnuel, qui

sou lia i-

S e p t-lics.

en

en

a

e stim é

le

c o û t à $920,000.-

L ’e xp é rie n ce

acquise

p a r

la

 

EDSTORîAE

 

(

siste r au congrès de S t-Fabien

j

du

a ura

00.

m e n t

En

de

procé d a n t

un

re v ire ­

disp o n ib les

de

ite

su

que,

nous

dans

pe rm e t

de

l ’ensem ble,

d é cla re r

son

tra

A

CAS

 

C

p

D ans

l'o rd re ,

les

suivante

p ré s id e n ts

ou

le u rs les

ham bres ré se n ta n ts,

p ré se n tè re n t

d c r rc ra

j

;

ta n l

légués

riv e

{l uc

de

n o rd

n o m b re u x

n o tre

du

so ie n t

dé-

la

à assister

face

les

a

ré g io n ,

S t-L a u re n t.

fo n ds su r aux

$120,000.00

a n té rie u rs

nous

des

rè g le m e n ts

fins, règ le ­

m êm es

un

avons

soum is

v a il

sauf,

les

p ré p a ra to ire , p e u t-ê tre ,

plans,

d ’ une

é ta it

bien

l'o m issio n ,

de

fa it, dans fo n d

LES MASQUES

 

p

o rts

de

l ’année :

S t-F a b ie n ,

M

 

a u x

assises

de

la

F é d é ra l!

 

m en t

d’e m p ru n t

de $800,000.00

dans

la

va n n e d u

s tru c tu re

b a rra g e ,

 

en

page

3

 

ta

ne.

Oi ayabcc,

 

M o n t-J o li,

Gaspé-

LES

RESOLUTIONS

 

à

la

p o p

u la

tio

n ,

fu t

ap­

m ais

qu’il

y

a

eu

cependant

né­

 

N o rd

(c e lle

 

cham bre

sera

desor- '• IMPORTANTES

prouvé

avec

une

le q u e l très

fo rte

m a­

g lig e n ce

dans la

s u rv e illa n c e

des

 

m ais

a ffilié e

à

la

ré g io n a le

de

la

 

;

A p rè s

le

re to u r

à

l ’assem blée

 

jo

rité .

(S u ite

en

page

9)

 

FETE A

UN

G aspésie),

C ausapscal.

13ic

(la

ca­

générale,

vers

com ités,

cinq

heures,

des

 

JUBILAIRE

 

de: te

des

ch a m b re s

de

la

ré g io n ),

; d iffé re n ts

on

procéda

à

 

A

m a u i,

R im o u ski.

 

la

p ro c la m a tio n

des

ré s o lu tio n s

 
 

en

page

4

 

D ans

l ’ensem ble, il

a p p a ra ît

que

i

|

im p o rta n te s,

d 'e n ve rg u re

p ro vin -

y-t

l

's C h am bres

de

n o tre

ré g io n

sont

cla ie

 

et

régionale.

 

\r-

 

-

|

p ro g re ssive s,

que

le

rc c n rle m c n t

 

D u

com ité

des réso lu tio n s, éma

j

 

%

 

V!

j e st

in te n s if

un

peu

p a rto u t,

et

que

l

|u-,rc n l

 

deux

reco m

m an d a tio n s

:

!

::

.

%

••I

la

vie

des

m em

bres

se

co n fo n d

d'intérêt

provincial,

que

la

R égio­

 
 

!

d 'u n e

façon

in c ro y a b le

ave c

la

 

I

 

i

Si

 

N5

! vie économ ique et sociale de tou te

 

nale

 

donne

son

a p p ui

au

C O E .

 

■<

is

 

auprès

 

du

G ouvernem

ent,

p our

 

-y '

a g

 

RS

1la

| les

ré g io n

b n s -ia u rc n lie n n e .

d iffé re n ts

ra p p o rts ,

Dans

l'u n ifo rm

tric h é s

;

is a tio n

des

d'intérêt

ta u x

d'élcc-

a i

régional.

I

A B B B

'•*.

f

>

T

 

ü

in-

|

les

p lu s

ai-

° !

: I 'Tessa n t

!

nue

de

n o te r

a v e n ir

ci tu*

sont

mes de

eus.

tra n s p o rt

I

économ ique

q U*o n

( o b te n tio n

tra v a ille

du

d 'a rra c h c -p ic d

de

tro n ç o n

B

à

la

ro u le

tran s-ca n atia

(R iviè re -d u -

| B B B T

!

pis

@N

i

j gggg

f

 

/m -

• ••' v:

w

>

9 -

 

$

<1

1

 

i

!

j

n d u s tric l

eu

de.

-

les

pré o ccu p e

to u t

o ffic ie rs

de

la

le

m on- Letup - M

o n c to n ,

p lu p .n l

ri près

re v is io n

via

des

C a m p b e llio n ).

la

c h

iffre s

de

I

|

S;

#

'P'

 

%

m

 
 

V ,

.

*».

c lr i

ch a m b re s

e xp o se n t

h an

in-1

 

p o p u la tio n

et

ré fe c tio n

d u

tracé.

L@

.

\

*#

 
 

:j p

;

te n tio n

de

tra v a

ille r

en

é

tro ite

c o l- j

 

,,

fu t

ensuite

que

le

pro- g

( %

/ /

"

s

:

 

!

u ,o ra tio n

 

avec

le u r

C onseil

 

il

O- ;

c

lla ill

congrès

décidé ré g io n a l

des

C ham - 1

-

î

<

vZ

Æ-'

1 *6

 

n

e n ta tto n

E conom ique.

 

; bres

a u ra it

lie u

à

M o n t-J o li, après

 

B

,.a.

 

» i

ALI.OCUTION

DE

ME

CARON

 

(|im i

on

 

prop o sa

que

la

c o tis a tio n

B

P

 
 

C ’est,

d 'a ille u rs

le

C o n se il

d

'O

-

lies m em bres soit haussée de 25cts

&

 

I

i

h

 
 

JEAN-YVES

MARDIS

     

ù

50cls, ou encore q u 'o n établisse

g

 

E conom ique

q u i

p

ré ­

un

 

ve rse m e n t

c o m p le t

à

la

l'é -

B

 
 

nouveau

président

c!u Jeune Commerce

 

ric n ta tio n occupe

Lionel

to u te C aron,

la q u i

p ro vin ce .

est

e

o rig in a ire

M

d

C

é ra lc

c o tis a tio n s .

’est une suggestion to u jo u rs à

q u i

ré p a rtira

les

 

B

1

<•<

»

■P

de

n o tre

ré g io n ,

le

m e n tio n n a it

 

l’étude.

 
 

de

Rimouski.

au

toyen

dé b ut

de

de

l'E

son

s trie ,

a llo c u tio n .

cet

C i­

a d m in is tra ­

 

RECEPTION

MUNICIPALE

 

EN ROUTE pour les provinces de l'Est, où il devait s'occuper des campagnes électorales en cours, l'honorable Lester B.

de QUEBECAIR. On le voit ici serrer la main à Benoît Ste-Marie.

Il

succède

à

Raymond

D’Auteuil.

te u r

v

n ir

e

p ro v in c ia l

o b se rve r

se

s u r

d it

h e u re u x

p la ce

le

du

tr a ­

 

ET

BANQUET

La

lo c a lité

de

S t-E abicn

re çu t

Pearson, chef du parti libéral, était de passage à l'aéroport

   

v

a

il

d ’un

COE,

p uisque

S her­

 

e

n su ite

 

to u s

les

en

délégués

des

 

b ro o ke

en

est

encore

d é m unie

et

 

(S u ite

page 2)

(Photo Gérard Canuel)

PAGE

DEUX

LE

PROGRES

DU

GOLFE,

26

M A I

7 967

t PROGRÈAugolfe

' AIME

DIEU

ET VA

TON

CHEMIN "

»

!

m m

&&

m I

m

%

H

1

W à

I

I

e

QUEBEC

C31XZI o IO N

a

s

*

5r

M em b re

française

C anadian

de

du

 

« « ""•p ü

l'A ssociation

Hebdom adaires

de

Langue

Canada,

de

des A u d it

Bureau

of

C irculation,

de

W e e k ly

New spapers

Ass’n

(D ivision

de

Quebec)

et

des

H eb d o m ad al'es

ABONNEMENT

C A N A D A

$ 3.00

Clefs

du

Canada

Français.

ABONNEMENT

ETATS-UNIS

$ 3.50

Bureau :

p ar

Edifice de l’Im p rim e rie

Publié

La

Cie

du

Progrès

du

Blais,

62, ave

R IM 0U S K 1

G olfe

de

la

Cathédrale.

tu lo r ls é

com m e

envoi

Im p rim é

p o sta l

de

p ar

l ’Im p rim e rie

deuxièm e

classe

p a r

le

Blais

M in is tè re

des

Postes,

O tta w a

RENSEIGNEMENTS

UTILES

«

I

k g *

s

4 #

»

»

"■

: B

ft

-,

*

V

u;

Les presidents de neuf cham bres sur dix étaient présents au congrès de la fédération

des

en com pagnie de M .

Caron,

Cham bres

de

Com m erce

Alphonse

à

St-Fabien.

(au

la

le

dim anche

nouveau

21

mai.

On

de

de

aperçoit

la

M .

ici

les

de

M ichaud

de

centre),

président

et

régionale,

Jean

de

Sherbrooke,

représentant

Fédération

provinciale

Gagnon,

régionale

présidents

Lionel

de

M c

m aire

St-Fabien, hôte du congrès.

(P h o to

G éra rd

Canucl,

C JB R -T t/l

& %

B

 

Fêles —

Soleil —

Lune —

Marées

 

i

(sem aine du

26

m ai au

1er

juin)

 

FETES

 

S O L E IL

L U N E

 
 

Lev.

Cou.

Lev.

Cou

 

ve.-!. 4 T E M P S S t-P Iniip pe

de ,\’cri

4.20

7.34

3.33

2 AO

j /

sam. 4 TE M P S

St-Bode

-

4.19

7.35

4 AO

3.09

'

23.

dim . I P.entecôte

Très S ain te T rin ité

4.13

7.36

5.46

3.40

À

29.

lun.

S te-M arie-M ad elein e

de

Pazzi

4.18

7.37

6.5S

4.16

30.

m ar. Ste-Jeanne

d'A rc.

vierge

et

inart.

4.17

7.38

8.06

4.57

3 t.

mer.

M arie

Reine du

M onde

4.16

7.39

9.11

5.42

" i

i

.

jeu.

F E T E -D IE U

4.15

7.40

10.09

6.42

»

I nleine

lune

M A R EE S

JOUR

25

ven.

27

sarn.

23

dim

29

Iun.

le 29.

ci

11

h.

et

38 in.

du

soir)

H EU R E E.S.T.

H A U T E U R pieds

06.00

00.28

06.58

12.44

18.35

01.13

07.52

01.56

08.42

14.26

19.57

1.7"

11.46

17.54 1.4"

4.0"

1.5"

3.3"

1.3"

4.4

1.2

3.3"

1.2"

4.3"

1.0"

3.2"

1. 1"

13.36

19.16

3

JO UR

H E U R E E.S.T.

30

02.40

m ar.

09.32

15.15

20.38

31

03.23

nier.

10.21

16.02

21.21

1er

04.08

jeu.

11.09

16.53

22.06

HORAIRE

DU

CANADIEN

NATIONAL

H A U T E U R pieds

5.3'

0 8*

1.1

v).*t

0.7'

3.1'

î . r

5.5'

0.6

3.0'

1.2'

.’-?r:

y

s f*» -

& .

'

X

À

■-

-

f'V

X

s'<

WP

-v

•V,

rSi ? ’ * ■1% V P IT ' T W K ■■ a» s.
rSi
?
*
■1%
V
P IT '
T
W
K
■■
s.
ESS
t
-v
m s m

i f

#

a

'

%

m

1

•V

T

‘-;v

m

>?

le itsj

w

A 'v

:

!? '

v.

r

- j

1

[,A

: %

H îbb

?

is S S

E

R

%

IP *.

& / ’ -.J

/

%:

l

la

r

w

0

-AI

1

1

/ i

(en

L O C A L

EXPRESS

S C O T IO N

O C EA N

U

V

 

i

#

» m

 

X

F

m

u

>

 

■:

 

•v

 

:>•

 

i':'!

 

A

;

vigueur

le

1er

m ai

1961)

 

vers

l'ouest

10.50

a.m .

vers

l'est

 

3.13

p.m .

vers

l'ouest

 

9.55

a.m .

vers

l'est

 

10.55

p.m .

vers

l'ouest

 

10.20

p.m .

vers

l'est

 

7.15

a.m .

vers

l'ouest

 

12.01

a.m .

vers

l'est

 

5.23

a.m.

'3

 

g #

 

.

il:

 

îv.:- ^

 

i:

'

■x

I

'

V

 

*

:

#

1

i

m

Gilles Fournier, technicien da C JB R -TV , donne des explications sur

transm etteur,

de

le fonctionnem ent du poste les épouses des congressiste s

à

(P h o to

R ita

Chevron.

quelquesm illes

C JB R -TV *

de

au

Pic

de

Cham plain,

à

l'issue

de

la

réception

Com m erce

régionale,

à

S t-Fab ien .

!_

«

C

h

f i m

i i r -3

,

ue

Com m erce

.

.

.

qui groupa

la

Cham bre

I 50

à

majorettes

d'honneur, au poste transm etteur

de télévision, sur le Pic Charn­

plain,

St-

Price

 

Les

cercles Lacordaire

et

Ste-

(Suite

de

la

1ère page)

 

Fabien.

Une visite

et desexpli-

Jeanne

d'Arc

de

Price

ont

rendu

 

'

,

cations

sur

l'o utillag e

du

poste

i

hom mage aux

mères

de

la

parois-

Cham bres

de

Com m erce

à

un

suivirent

la

réception

qui

groupa

se,

le

14

m ai,

au

cours

de

leur

cocktail,

à

la

salle

du

collège,

 

une

tren tain e

d'invitées,

assemblée

m ensuelle.

 

après

quoi

un

banquet,

à

la

salle

La

journée

à

St-Fabien

devait

 

Plus de

150 m ajorettes, divisées

du couvent, regroupait l'assemblée. ; se term in er

par une grande p artie

: en

six

groupes,

donnèrent

 

des j

A u

cours de ce diner. M e Geor-

du sucre

“ à

la

canadienne” , à

une

I dém onstrations

de

leur

savoir-1 gcs-A lexandrc

Lebel,

de

M atnne,

érab lière

des environs.

Plus d'une

 

faire.

Une

représentante

de

cha-

qui

avait

présidé

le

com ité

des

centaine

de

délégués,

de

toute

la

i

que

groupe

présenta

des

com pli-1 élections,

que

M .

A!

région, avaien t assisté au

congrès.

!merits

aux

mam ans

présentes.

Il

phonso

annonça M ich aud ,

de

St-Fabien,

 

y

eut

chants

et

musique.

M

m e

j

a v a it

été

élu

président

de

la

Ré-

Philippe

Lavoie,

présidente

des : gionale

du

Bas

S t-La tirent

pour

Jeanne

d'Arc,

reçut

une

gerbe

de j le

prochain

term e.

Il

succède

à

fleurs

au

nom

de

toutes

les

m a-

j M .

S ylvie

Bérubé,

d 'A m qui.

M . ,m

 

;

mans.

M .

le

curé

C am ille

 

M i- ' G aétan R ivard, de M on t-Joli, agira :fÊmam

a

: chaud félicita l'organisatrice. M lle j com me

Rita

j pants

I tribué

vice-président,

sera

M .

C ham

tandis

parole,

Em m anuel

à

bre

aussi

M e

Uér'ubé,

Jean

C JB R -TV ,

un

uuc I

G régoire i

Deschéncs,

et

au

ceux

succès

tous

les

p a r tie l-j le

secrétaire

m

.

■>

m

a

 

avaient

cou-

Thibault.

de

cette

soirée

Adressèrent

mères.

 

du

banquet,

qui

élu

C om ­ confiée pour

Laval- A d élard

vice-président,

Jeune

a

été

aura

j président

i

de

l'a bien,

m aître

Caron

provincial,

président

qui

de

!

i

j

j

j

S

n

o

n

-

F,ES

A U

la

M .

la

de

•*

I

l’issue ! 0 # R o y ,1™

de

St-

i

: ^

4>:'

1‘X -

Ga-

%

m

x

i

f J

\ 1

d ’hommages

aux

: Eddy

j;

;

Caron

z J

à Mont-Joli

La

présidence

.du

merce

à

adjoints

lée,

Roussel,

M .

de

Eddy

le

M ont-Joli

Caron,

D r

M .

qui

agissait

cérém onie,

comme

Lionel

Président

représentant

M .

S ylvio

du

de

et

S t-l a bien,

le

m aire

D A M E S

P IC

Les

C H A M P L A IN

autorités

Raym ond

M .

M adore,

secrétaire.

vice-président,

deuxièm e

Raymond

C O N G R E S S IS T E S

vin

trésorier, !

Qua- '

j Bernard

re-

torze directeurs furen t choisis. Les j présentées sur place par M . Gilles

effectifs

et M lle Louise Lavallée,

M ont-Joli s’élèvent à q u atre-vin g t-

reçurent les épouses et les com-