Vous êtes sur la page 1sur 3

LA REFORMULATION

La reformulation est un outil au service de la relation et Lu dialogue. Sa


pratique est toute simple, faite d’écoute et de respect. Un outil au service
de l'animation biblique.

La reformulation : redire à d’autres, avec ses propres


mots

• Reformuler c’est, après avoir écouté ou lu quelque chose,


redire avec ses propres mots ce que l’on a entendu ou lu, de
façon à bien transmettre l’intérêt, les enjeux, les valeurs de ce
qui a été exprimé.

Ainsi, la reformulation consiste à dire avec d’autres mots ce que


la personne ou le texte a dit, pour comprendre ce qui s’y dit.
La personne qui reformule doit donc être le plus possible fidèle à
ce qui a été dit.

• Elle doit veiller aussi à être comprise par ceux à qui elle
s’adresse. Une formulation claire, simple, explicite est une
condition de cette bonne compréhension.

Pratiquement, une reformulation est introduite par des


expressions telles que : « si je comprends bien votre pensée, … »
Ou : « votre idée est que… » Ou « vous voulez dire que...», etc.

• Reformuler les propos des participants, c’est manifesté à ces


personnes qu’elles ont leur place dans le groupe et que leur
expression participe au cheminement commun.
• Principes de la reformulation :

L'aidé est considéré réellement comme la personne la plus au


courant du problème, la plus informée de la situation ; et
pratiquement la seule à éprouver son cas dans toute sa
profondeur existentielle. Lui seul sait de quoi il parle.

Le comportement humain a un sens et une logique spécifique à


chaque être humain. Le réactions affectives, comportementales,
verbales , sont en relations étroites avec les significations vécues
et ces significations s'organisent en systèmes dans l'univers privé
de chacun de nous.

Le sujet est capable de reconnaître le reflet de ce qu'il vient de


dire ?
Cela suppose une conception de l'humain dont la base est la foi
dans des capacités de réflexion et de relations sociales, mais
aussi dans des capacités d'autorégulation finale du sujet par lui
même.

• Reformulation selon KARL ROGERS :

• Reformulation reflet

Reformulation renversement rapport forme / fond

Reformulation clarification

On reprend l'idée ou les idées que le sujet vient d'émettre,


en les reformulant de façon à ce qu'il puisse les reconnaître.
Il faut faire en sorte que le sujet comprenne que l'aidant a
compris.
Le plus simple est la reformulation écho. Il faut utiliser
d'autres termes équivalents pour le sujet et montrant un
effort de compréhension.

« Ainsi selon vous... »


« Vous voulez dire... »
« En d'autres termes... »
« A votre avis donc... »

La reformulation résumée traduit l'essentiel de ce que le sujet a


voulu dire.

La reformulation élucidation par renversement du rapport figure /


fond (théorie de Rogers sur la restructuration des champs). La
forme se détachant sur un fond, le fond peut devenir figure. C'est
une image à double sens, on n'ajoute ni ne retranche rien de
l'image, on fait apparaître quelque chose qui jusque la était
latent. On donne au client la possibilité de voir autrement sa
propre perception.

L'apparition de l'autre rapport a un certain effet de choc et


accentue une prise de conscience plus réfléchie et plus objective
de la situation. Il est très important d'éviter l'effet de choc, le ton
de la réponse doit être emphatique.

La reformulation clarification : mettre en lumière et renvoyer au


sujet le sens même de ce qu'il a dit. Effet de « miroir clarifiant ». Il
faut éviter l'interprétation, saisir le sens d'un long discours
inorganisé, tirer au clair et faire ressortir l'essentiel.

La reformulation reflet de sentiment : extraire du contenu


communiqué le sentiment inhérent aux paroles et le restituer à la
personne sans le lui imposer. La personne en besoin d'aide a de la
difficulté à reconnaître son vécu émotif ; si l'aidant le reconnaît, il
peut favoriser l'accès du client à ses propres sentiments.

La reformulation est le principal moyen de l'ide d'informer le


client de son degré de compréhension de ce qu'il vit.